Prévision du 13 au 16 mai 2019 : temps médiocre frais et humide

Prévision de Gérard Staron du 13 au 16 mai 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les Hautes pressions reviennent se positionner sur la Mer du Nord et sur leur flanc oriental , nous apportent un flux de Nord-Est , plus ou moins perturbé.
Le temps reste médiocre pour la saison
Très peu de précipitations en raison de l’origine continentale de l’air, mais beaucoup d’humidité, des nuages plus ou moins bas viennent se plaquer contre les versants nord des montagnes en particulier dans l’angle compris entre celles du Forez et de l’Yssingelais
Les températures restent basses avec le retour de gelées sous abri dans les cuvettes des plateaux du cœur du Massif central et avec des maximums qui dépassent rarement 15° en plaine sauf dans celles de la vallée du Rhône
Le vent de nord est dévié en nord dans la moitié méridionale avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
 
Dimanche
Temps bouché sauf en vallée du Rhône
 Après les pluies  de samedi, quelques rares averses et surtout  les nappes résiduelles de nuages qui viennent se plaquer contre les versants nord des montagnes sont nombreuses et tenaces
Les températures sont basses
Les maximums sont en dessous de 15°  partout  sauf dans les plaines du Rhône à partir de Lyon qui bénéficieront d’un peu plus de Soleil . les montagnes restent en dessous de 10°
Vent du nord fort
 
Lundi :
Temps à peine meilleur
Très peu  de précipitations mais encore beaucoup de nappes nuageuses qui viennent se blottir contre les versants nord de nos montagnes
Les gelées sous abri reviennent sur les plateaux du cœur du massif central surtout la Margeride et le Velay . les minimums restent à moins de 5° en plaine
Les maximums ne dépassent 15° en plaine  que dans la vallée du Rhône au sud de Lyon , montagnes vers 10°
 
Mardi :
Temps aussi médiocre
Pas de précipitations , un peu moins d’humidité résiduelle que la veille
Les températures restent aussi fraîches et même en légère baisse
Les gelées sont plus étendues que la veille sur les plateaux du Massif central , les minimums sont à peine positifs en plaine
Les maximums sont sans changement entre moins de 10° en montagne et 15° en plaine à Lyon
Vent du nord
 
Mercredi :
Temps toujours aussi médiocre
Reprises de quelques averses fraîches accompagnées  d’une forte humidité et de couches nuageuses contre les versant nord de nos montagnes surtout  entre Monts du Forez et Pilat
Les températures évoluent peu ;
un peu moins de gelées le matin sur les plateaux du Massif central
légère hausse des maximums , environ 15° en plaine et un peu plus dans celles de la vallée du Rhône, plus de 10° en montagne
 
jeudi :
Des averses de nord-est plus nombreuses que la veille avec la même présence nuageuse et humide sur les mêmes régions que la veille, Forez, Yssingelais surtout.
Légère hausse des minimums avec la fin des gelées et des minimums au dessus de 5°
Maximums sans changements  
 

Prévision du 8 au 11 mai 2019 : Océanique

Prévision de Gérard Staron  du 8 au 11 mai 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les perturbations océaniques  traversent la France du nord , certaines sont capables de descendre jusqu’à nos départements, d’autres n’effleurent que le bordure nord et les reliefs du Sancy, du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux haut Beaujolais
Les températures sont globalement en hausse tout en restant très modérées pour la saison avec des minimums vers 10° et des maximums qui peinent à atteindre 20°. Elles sont très variables.
Le vent est changeant , plutôt de sud-ouest et surtout sensible sur les crêtes du Massif central. Une petite tempête traverse la France du Golfe de Gascogne au nord –est dans la nuit de mercredi à jeudi en s’affaiblissant progressivement dans les terres , elles devrait surtout être sensible sur les crêtes en particulier celles du Sancy et ses rafales baisser du nord au sud de nos départements.
 
Mercredi :
La journée est particulièrement pluvieuse avec une perturbation qui traverse nos départements, ses cumuls importants sur les reliefs océaniques  (Sancy, Faut Forez et monts de la Madeleine) prennent de l’importance le soir du Mézenc au Pilat et au lyonnais avec une tendance orageuse
Les minimums sont doux le matin avec environ 10° dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône et un peu moins dans celles de la partie Massif central , alors que les reliefs sont vers  5°. Les températures augmentent  peu dans la journée sous un ciel couvert avec des plaines entre 10 et 12° et des montagnes en dessous
Le vent de sud puis de sud-ouest forcit
 
Jeudi :
Dans la nuit de mercredi à jeudi, une petite tempête  traverse la France selon une orientation sud-ouest nord-est de l’Aquitaine au Grand Est. Ses effets concernent surtout les crêtes du Massif central en particulier celles du Sancy, ils devraient s’atténuer du nord au sud de nos départements
Dans la journée, des averses affectent  la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et au  Beaujolais et surtout les montagnes océaniques déjà citées, elles sont de plus en plus limitées sur la Haute Loire et quasiment inexistante dans les bassins intra montagneux (Le Puy,  Limagnes du sud, plaine du Forez)  
Les minimums sont en légère baisse moins de 10° partout et moins de 5° en montagne alors que les maximums sont en hausse dans la journée, plus de 15° dans les plaines du Rhône, à peine moins dans les autres de la partie Massif central et plus de 10° en montagne
 
Vendredi :
Journée convenable
Le risque de précipitations est faible sauf  avec réservesquelques averses sur le sud de la Haute Loire
Les minimums restent frais plus de 5° en plaine et moins sur les reliefs, les maximums poursuivent leur hausse, ils atteignent 20° dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône, environ 18° dans celles de la partie Massif central et plus de 15° sur les reliefs
Vent faible de direction changeante
 
Samedi :
La nouvelle perturbation qui traverse le nord de la France déborde sur nos départements , surtout la bordure septentrionale et les reliefs océaniques , mais au fil des heures de la journée pénètre plus profondément le Massif central
Les minimums augmentent, , plus de 10° en plaine, et les maximums restent au niveau de la veille dans les plaines du Rhône et de la Saône (environ 20°)  et amorcent une baisse légère dans la partie Massif central
Le vent de sud-ouest reprend sur les crêtes du Massif central
 

Prévision du 3 au 6 mai 2019 : descente de nord pendant le week-end !

Prévision de Gérard Staron  du 3 au 6 mai 2019 (42, 43, 63, 69) :
 
Il faut s’attendre à un zeste de retour hivernal pendant le  week-end en raison d’une descente de plein nord en provenance des hautes latitudes
La perturbation qui l’accompagne semble heureusement connaitre une trajectoire plus orientale des Ardennes au jura et aux Alpes mais la bordure nous intéresse. Avec des cumuls limités, elle risque d’apporter de la neige sur les reliefs dans la nuit de Samedi à Dimanche à partir de 800 à 1000 mètres
Les températures vont chuter surtout les minimums qui s’accompagneront de gelées quasiment généralisées, seules de rares plaines ont quelques chances d’y échapper, qui peuvent être dommageables pour les végétaux en particuliers les arbres fruitiers ou la vigne.
Le vent du nord souffle pendant les 4 jours  en particulier le mistral avec une vitesse qui enfle jusqu’au week-end pour faiblir en début de semaine prochaine
 
Vendredi :
 Préparation à la descente de plein nord avec un flux de nord-ouest qui amène des averses dans la traine qui suit la perturbation de la nuit de jeudi à vendredi. Ces dernières n’apportent que des cumuls limités sur la bordure nord des Combrailles au Roannais et au Beaujolais et surtout sur  les reliefs en particulier ceux de l’angle nord-est ( Axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais)
Les températures sont encore acceptables :
Les minimums dépassent 7 à 8° en plaine et 5° sur les reliefs  
Les maximums dépassent 12° sur l’ensemble des plaines et atteignent jusqu’à 15° sur l’agglomération Lyonnaise
Le vent du nord est encore modéré, même le mistral
 
Samedi :
La bordure de la  descente de nord arrive dans la seconde partie de la journée. Elle apporte surtout en soirée et la nuit suivante des précipitations avec passage à la neige à des altitudes de plus en plus basses sur les reliefs (à partir de 800 à 1000m )
La baisse des températures commence :
Pas encore de gelées mais les minimums sont à peine positifs en montagne, pour ne pas dépasser en plaine
Les maximums n’atteignent 10° que dans les plaines du Rhône de la Saône et une partie des Limagnes, tout le reste est en dessous  les reliefs ne dépassent pas 5°
Le vent du nord forcit au fil des heures
 
Dimanche :
Au cœur de la descente de nord, la perturbation s’évacue vers l’est, les précipitations s’arrêtent dès le matin, et l’on découvre les sommets enneigés.
Sous un ciel qui se dégage, les gelées reviennent quasiment généralisées,  Seule la vallée du Rhône au sud de Lyon a de grandes chances d’y échapper   
Les maximums esquissent une amorce de légère hausse, ils dépassent 10° en plaine et 5° en montagne
Le vent du nord souffle fort surtout le mistral en vallée du Rhône
 
Lundi :
Le temps amorce un rétablissement
Pas de précipitations, plus de soleil
Le matin, les gelées sont encore importantes sur toute la partie Massif central, y compris dans les bassins,  seules quelques plaines externes ont des chances d’y  échapper (basses Limagnes, Roanne , val de Saône et peut être vallée du Rhône)
Les maximums connaissent une hausse plus marquée et approchent de 15° en plaine  sans toutefois l’atteindre partout, la remontée est plus sensible sur les reliefs de la haute Loire (plus de 10°)  que sur ceux situés plus au nord
Le vent du nord commence à faiblir, seul le mistral résiste un peu
 
Après cette piqure hivernale, le temps devrait continuer de s’améliorer
 

prévision du 29 avril au 2 mai 2019 : la médiocrité du temps s’attenue progressivement!

Prévision de Gérard Staron du 29 avril au 2 mai 2019 : (42, 43, 63, 69)
 
L’anticyclone tente un retour depuis l’Atlantique mais le temps reste assez médiocre
Les précipitations de la perturbation de la soirée de Dimanche sont les dernières pour quelques jours avant une reprise qui ne se produira qu’en fin de semaine
Sur le flanc oriental des hautes pressions le vent du nord domine pendant toute la période avec un mistral qui peut être fort en vallée du Rhône
Les températures très médiocres pour une fin avril remontent progressivement sans atteindre le seuil de 20° même en plaine
 
Dimanche :
Après quelques averses dans la journée, une perturbation de nord plus importante arrive en soirée et continue dans la nuit. Elle dépose des précipitations sur l’ensemble des  reliefs surtout ceux de la Loire et du Rhône, Haut Forez et monts de la Madeleine, axe du Pilat au haut Beaujolais, les dépressions paraissent moins concernées. Passage à la neige sur les montagnes au-dessus de 1000, à 1200m dans la nuit suivante
Les maximums sont médiocres pour la saison : 10 à 12° en plaine, moins sur les plateaux
Le vent d’ouest au-delà d’une ligne Clermont – Feurs    est dévie en direction du nord sur le sud des départements ligériens. Le mistral se réveille en vallée du Rhône
 
Lundi :
Après les dernières précipitations dans la matinée, le, temps ne s’améliore que lentement avec une couverture nuageuse tenace
Le vent du nord forcit surtout le mistral en vallée du Rhône
Les températures restent médiocres
Les minimums dépassent 5° en plaine, mais quelques gelées sont possibles dans les cuvettes de moyenne altitude
Les maximums atteignent une douzaine de degrés en plaine, moins en altitude
 
Mardi
Pas de précipitations, atmosphère moins humide
Les températures restent médiocres
Minimums en baisse : moins de 5° en plaine , gelées possibles sur les plateaux du cœur du Massif central  (Margeride et Velay surtout)
Maximums en légère hausse : maximums supérieurs à 15° en plaine , moins sur les reliefs
Le vent du nord continue surtout le mistral
 
Mercredi :
Pas de précipitations, le temps continue son amélioration
Hausse générale des températures, les minimums remontent jusqu’à 10° dans les plaines qui longent la Saône et le Rhône, plus de 5° partout, les maximums atteignent 18° dans les plaines du Rhône et de la Saône, un peu moins dans les autres dépressions et environ 15° sur les plateaux
Le vent du nord faiblit mais le mistral résiste
 
Jeudi :
une nouvelle perturbation de nord arrive à partir de la mi-journée avec un arrosage fort en soirée sur les reliefs du Velay du Forez et du Lyonnais mais aussi dans une moindre mesure dans les plaines
les températures minimales sont inchangées , mais les maximums baissent sur la partie Massif central  avec environ 15° dans les plaines alors que celles de l’axe Rhône Saône restent au même niveau (18°)
Reprise du vent du nord en soirée
 

Prévision du 24 au 27 avril 2019 : épisode venteux puis pluvieux méditerranéen

Prévision de Gérard Staron du 24 au 27 avril 2019
 
Nous allons connaitre un épisode méditerranéen perturbé entre une dépression sur le golfe de Gascogne des hautes pressions qui restent accrochées aux Alpes. En cette saison, il n’a pas le caractère catastrophique de ceux de l’automne, mais il convient toujours d’être prudent avec ce type de calamités.
Comme toujours il y a 3 phases :

  1. Celle du fort vent de sud qui devrait approcher le seuil de la tempête (100km/h) dans la nuit de mercredi à jeudi
  2. Celle des fortes précipitations qui devrait suivre dans la journée de jeudi et la nuit suivante, les cumuls déposés pourront faire reculer la sécheresse actuelle, mais l’intensité de la pluie sur le secteur peut provoquer la réaction des rivières descendant de l’axe du Mézenc au Pilat, le secteur le plus arrosé
  3. Celle du refroidissement avec le retour du vent du nord enfin

 
Mercredi :
La journée du vent du sud qui forcit au cours de la journée et atteint dans la nuit suivante des vitesses proches du seuil de la tempête (100 km/h) sur les secteurs entre le Mézenc et le Pilat.
Ce flux de sud est accompagné de précipitations qui affectent surtout la même zone du Mézenc au Pilat mais dont l’intensité et la continuité est encore limitée. Les pluies irrégulières peuvent remonter au-delà sur le Velay, le Forez, l’Auvergne de façon atténuée.
Les températures restent douces  
Les minimums dépassent 10° en plaine mais sont plus bas sur les reliefs
Les maximums baissent un peu à partir de l’Auvergne, mais en plaine sont situés entre 15° sur les Limagnes et  17° dans les couloirs du Rhône et de la Saône.
 
Jeudi :
Passage du vent de sud violent aux fortes précipitations
Le vent de sud reste proche de la tempête de la nuit précédente jusqu’à la matinée , les secteurs les plus soufflés se situent autour du Pilat sur un axe du Mézenc au Lyonnais
Les pluies prennent la suite en traversant la région  et connaissent un paroxysme d’intensité  en soirée sur l’axe du Mézenc au Pilat. Ces précipitations peuvent apporter le meilleur , arrêt de la sécheresse , comme le pire, érosion des sols ou réaction des rivières sur le secteur le plus concerné
La baisse des températures  s’accentue, faible sur les minimums  ( plus de 10° en plaine) bien plus forte sur les maximums ( moins de 15° dans les Limagnes , un peu plus dans les plaines du Rhône). La forte baisse correspond au passage des pluies où on peut descendre à moins de 10°
 
Vendredi :
Journée du refroidissement avec des minimums vers 5° même en plaine et des maximums en dessous de 15° partout (moins de 10° sur les reliefs)
Après une accalmie dans les précipitations, la journée reste humide et une traine active dépose des averses sur les reliefs, les bassins internes du massif central (le Puy, Limagnes du sud) sont peu concernées, mais le passage à la neige est possible sur les sommets des montagnes  
 
Samedi :
Le refroidissement continue avec le retour du vent du nord
De petites gelées sont possibles le matin sur les plateaux du cœur du Massif central, les plaines restent faiblement positives
Les maximums restent bas, moins de 15° partout, moins de 10° sur les reliefs
On peut découvrir le matin les montagnes enneigées au-dessus de 1200 mètres
La nouvelle perturbation affecte peu la région en raison d’une trajectoire plus septentrionale, seule la bordure nord et les reliefs océaniques seront vraiment atteints (haut Forez et monts de la Madeleine, Monts du Beaujolais et de Tarare)
 
Le temps semble s’améliorer après !