Prévision du 7 au 10 avril 2019 : morose

Prévisions de Gérard Staron du 7 au 10 avril 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les perturbations en provenance des hautes latitudes se déplacent progressivement en direction de la Méditerranée
Le temps reste assez morose et changeant
L’influence des flux de nord se renforce au fil des jours à l’arrière des perturbations
Des précipitations continuent de s’attarder sur nos départements, surtout des giboulées avant un épisode plus marqué mercredi
Les températures restent assez fraiches surtout sur la partie Massif central alors qu’elles sont plus élevées sur l’axe du Rhône et de la Saône  
 
Dimanche :
Après les précipitations qui remontent de Méditerranée dans la nuit précédente avec de la neige en montagne au-dessus de 1000m surtout sur l’axe du Mézenc au Pilat, la journée connait une accalmie avant une reprise pluvieuse en soirée avec surtout des averses de L’Yssingelais au Forez
Les températures sont fraîches
Le matin des petites gelées concernent les montagnes auvergnates et les trous à froid alors que les minimums sont à peine positifs dans les sillons de la Loire et de l’Allier et qu’ils  montent jusqu’à 6° dans les plaines du Rhône
Les maximums sont en dessous de 12° en plaine et de 10° sur les plateaux
Vent faible de direction changeante
 
Lundi :
La plus grande partie de la journée est sans précipitations, mais ces dernières connaissent une reprise limitée  avec des averses sur les reliefs en soirée.
Les températures minimales restent médiocres, de quelques gelées dans les trous à froid à environ 5° dans les plaines du Rhône et de la Saône
Les maximums montent jusqu’à 16° dans les Limagnes et les plaines du Rhône, plus bas ailleurs surtout sur les plateaux
Le vent du nord revient sporadiquement , surtout le mistral en vallée du Rhône
 
Mardi
Après une nouvelle accalmie pendant une grande partie de la journée, de nouvelles précipitations remontent de Méditerranée et concernent à partir de la soirée en priorité  la Haute Loire et le Pilat avec passage à la neige sur les sommets
Les minimums changent peu, de la petite gelée dans les trous à froid à 5° dans les plaines les plus douces
Les maximums restent stables avec un contraste entre les plaines du Rhône et de la Saône (plus de 15°) et la partie Massif central nettement en dessous en plaine et surtout en montagne (moins de 10°)
Le vent du nord commence à se renforcer
 
Mercredi :
Journée pluvieuse
Les précipitations arrivées la veille au soir continuent et s’intensifient sur la Haute Loire et l’axe du Mézenc au Pilat. Leur extension au-delà vers le nord est limitée
Le contraste des températures entre les plaines du Rhône et de la Saône (minimums vers 7° et maximums au-dessus de 15°) et la partie du Massif central (minimums vers 5° et maximums vers 10 à 12° en plaine)  augmente nettement.
Le vent du nord se généralise et forcit
 
Le temps ne sortira ensuite que très lentement de sa morosité
 

Prévision du 3 au 6 avril 2019 : Plus perturbé, mais précipitations limitées, attention aux gelées jeudi matin

Prévision de Gérard Staron du 3 au 6 avril 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Le changement de temps est en cours, les perturbations en provenance des hautes latitudes occupent l’espace laissé libre entre les hautes pressions de l’Atlantique et des Balkans
Les précipitations reviennent sur la France mais il ne faut pas espérer de gros cumuls sur nos départements souvent ignorés par les principales masses pluvieuses, les reliefs en particulier océaniques  seront arrosés mais les bassins et les dépressions ne recevront que la portion congrue
Les températures baissent surtout les minimums avec le retour de gelées généralisées certains jours susceptibles de provoquer des dégâts sur les arbres fruitiers en cours de floraison ou de formation du fruit
Les vents souffleront fort sur les crêtes du Massif central,  d’ouest sur la partie auvergnate ou de sud plus à l’est, mais ils seront plus discrets dans les dépressions en particulier l’axe Rhône Saône
 
Mercredi :
c’est la journée qui apportera le plus de précipitations sur les reliefs, avec des cumuls assez modérés et un passage à la neige au-dessus de 800 mètres. Les plaines ne recevront que quelques giboulées qui ne seront pas de nature à mettre fin à la sécheresse naissante  
les minimums seront en forte baisse sur la partie Massif central ( moins de 5° en plaine en Auvergne) alors que les plaines du Rhône et de la Saône conservent une certaine douceur vers 7 à 8°
les maximums s’effondrent environ 10° en plaine , à peine  quelques degrés en montagne
vent d’ouest sur l’Auvergne  et de sud sur le lyonnais et le Forez
 
jeudi :
Dernières précipitations le matin avec des flocons sur les reliefs et de rares giboulées en plaine
Attention, les gelées sont généralisées le matin, elles peuvent affecter les arbres fruitiers à un moment sensible de leur développement,  seules les plaines du Rhône et de la Saône ont une faible chance de les éviter d’extrême justesse.
Les maximums amorcent une légère remontée , un peu plus de 10° dans les plaines ouvertes sur l’extérieur du Massif central : Limagnes au nord de Clermont, Roanne, vals du Rhône et de la Saône
Vent faible
 
Vendredi :
Les précipitations n’atteignent pas notre région et concernent l’ouest de la France
Encore de petites gelées sur les plateaux du Massif central et les plaines du nord de nos départements affectées par des inversions de températures et des couches de stratus (val de Saône , plaine de Roanne,  Limagnes en aval de Clermont-Ferrand)
Les maximums continuent leur hausse : plus de 15° dans les plaines  
Le vent de sud reprend de la vigueur dans la journée
 
Samedi :
Une nouvelle perturbation arrive mais elle ne sera capable de déposer des précipitations qu’à partir de la soirée en commençant par l’Auvergne
Les températures continuent leur hausse  
Cette dernière touche surtout les minimums, fin  des gelées, jusqu’à 6° en plaine
La hausse des maximums est plus modeste, plus de 15° en plaine surtout celles du nord (Limagnes, Plaine de Roanne et val de Saône) qui bénéficient d’un petit coup de foehn  par vent de sud
 
Le dimanche risque d’être pluvieux et morose
 

Prévision du 30 mars au 2 avril 2019 : le temps se dégrade avec le nouveau mois

Prévision de Gérard Staron du 30 mars au 2 avril 2019 (42, 43, 63, 69)
vous trouvez aussi ces prévisions sur mon blog : blog-gesta.info
 
Toujours dans l’anticyclone, mais il se déplace vers l’est puis se sépare en deux avec une partie sur l’Atlantique et l’autre à l’est de l’Europe
Dans un premier temps nous sommes sur la bordure occidentale des hautes pressions et le beau temps continue:
Le flux de sud remplace celui de nord
Les températures augmentent
Le temps reste agréable
Avec le nouveau mois, le temps se dégrade et des temps plus perturbés s’engouffrent dans le vide laissé sur la France des anticyclones
 
Vendredi :
La prévision antérieure reste globalement valable :
Beau temps même un peu plus chaud que prévu (maximums jusqu’à 18 en plaine)
Le vent de sud arrive même un peu plus tôt qu’annoncé
 
Samedi
Toujours le beau temps anticyclonique
Pas de précipitations
Les minimums restent frais, proches de zéro avec de petites gelées sur les montagnes auvergnates et le matin des couches de stratus dans les cuvettes et dépressions associées à des inversions de températures
Les maximums atteignent 18° en plaine en particulier dans les Limagnes sous les effets du soleil
Le vent de sud très faible le matin forcit dans l’après-midi et en soirée
 
Dimanche :
Toujours le beau temps sans changements majeurs
Pas de précipitations
Toujours le vent de sud faible le matin et plus fort ensuite
Toujours des minimums assez frais jusqu’à 5° au mieux, quelques gelées sur les plateaux du cœur du massif central (Margeride et Velay), couches de stratus associées à des inversions de températures
Maximums en légère hausse avec le soleil, jusqu’à 19° en plaine
 
Lundi :
Début de changement
Dans le vide laissé par l’anticyclone, remontent du sud des précipitations qui viennent terminer leur course en fin de journée sur l’Auvergne et le Velay, avant de continuer affaiblies vers le nord. Tout le monde n’est pas assuré d’avoir des pluies
Nette hausse des minimums sur la partie massif central et la vallée du Rhône à partir du sud (7 à 8°)  mais les plaines de la Saône restent dans les couches de stratus avec moins de 5°
Légère baisse des maximums, moins de 18° partout, moins de 16° sur la partie Massif central
 
Mardi :
Poursuite de la dégradation
Cette fois, une perturbation venant du nord s’infiltre sur la France, ces précipitations plus importantes et généralisées que les précédentes atteignent nos départements en soirée
Les minimums restent doux, plus élevées sur l’axe Rhône Saône ( plus de 8°) que dans les plaines du Massif central ( moins de 7°)
Nette baisse des maximums avec un gros écart entre les plaines du Rhône ( moins de 17° ) et celles du Massif central (moins de 13°)
 
Suit un retour d’un zeste d’hiver !
 

prévisions du 26 au 29 mars 2019 : amélioration progressive après la dégradation de lundi

Prévision de Gérard Staron du 26 au 29 mars 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Nous restons sous l’influence d’un anticyclone centré de l’Angleterre à la mer du Nord  qui barre la route des précipitations mais amène toujours un vent du nord fort au début et qui faiblit au fil des jours
Ceci amène des nuages sur les versant septentrionaux des montagnes de l’est du Massif central surtout le Pilat et modère les températures en provoquant des gelées matinales et des maximums de saison
Progressivement le temps s’améliore de jour en jours avec plus de soleil et un retour de la douceur dans l’après-midi mais des stratus et inversions de températures matinales
 
Mardi :
Journée fraîche et morose avec un vent du nord fort, surtout le mistral en vallée du Rhône
Quelques rares averses de neige la matin sur les reliefs, incapables d’arroser les dépressions, restes de la bordure de la perturbation de lundi qui maintient des nuages contre les versants septentrionaux de l’est du Massif central
Les gelées affectent l’ensemble de la partie Massif central, bassins y compris, seules les plaines de l’axe Rhône Saône ont des chances de rester positives
Les maximums n’atteignent 10° que dans la vallée du Rhône au sud de Lyon.
Ailleurs, plaines y compris la journée est fraîche
 
Mercredi :
Légère amélioration
Pas de précipitations
Le vent du nord commence à faiblir mais reste fort en vallée du Rhône (mistral)
Les gelées sont quasiment généralisées, plaines aux alentours de 0°
Les maximums amorcent une hausse et dépassent 10° en plaine susceptibles d’atteindre 13° dans l’agglomération de Lyon
Les montagnes restent très fraîches (moins de 10°)
 
Jeudi :
L’amélioration continue
Pas de précipitations, un vent du nord qui continue de faible et ne reste sensible qu’en vallée du Rhône
Les gelées sont limitées aux plateaux du Massif central, les plaines deviennent légèrement positives le matin avec le retour des couches de stratus et des inversions de températures dans les dépressions
Les maximums dépassent 10° partout et même 15° dans les plaines du Rhône et les Limagnes
 
Vendredi :
Le beau temps s’affirme
Pas de précipitations
Le vent du nord est limité à un mistral faible et disparait ailleurs
Plus de gelées, les minimums montent jusqu’à 5° mais les couches de stratus avec les inversions de températures s’intensifient le matin
Les maximums dépassent 15° dans les plaines avec un soleil généreux l’après-midi
 
Le beau temps continue ensuite

Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

Peu à peu l’anticyclone des Açores va se retirer en direction de ses îles et laisser s’infiltrer des perturbations en provenance des hautes latitudes
Un jeu de bascule du temps va se mettre en place !
Au début les températures sont très élevées avec des minimums au-dessus de 20° et des maximums qui approchent 35° dans les dépressions , puis ensuite la baisse est inéluctable et se poursuivra après cette période de 4 jours
Inversement au début, les orages  seront assez timides, localisés au niveau géographique et limités à quelques heures en soirée, mais peu à peu ils prennent de l’ampleur et déposent des cumuls de précipitations importants. Attention ce type de situation, outre la foudre, est susceptible de provoquer des  trainées de grêle, des coups de vents violents  et des inondations localisées.
Le vent du sud dominant ne cèdera la place à celui de nord qu’en fin de la période de 4 jours

Vendredi :
La chaleur l’emporte sur les orages
Dès le matin les minimums atteignent 18 à 20° dans les dépressions et ensuite les maximums dépassent 30° dans l’ensemble des dépressions en approchant parfois de 35°
Après le passage des restes orageux de la veille en fin de nuit, la reprise en soirée est encore limitée avec des cellules isolées sur les reliefs en particulier ceux d’influence océanique , monts volcaniques auvergnats , axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais
Le vent de sud faiblit

Samedi :
La chaleur l’emporte encore mais les orages progressent avec la reprise de la soirée sur les mêmes secteurs que la veille mais avec une extension et une intensité plus grande.
La chaleur est à son paroxysme
Les minimums dépassent 20° dans l’ensemble des dépressions et même 22° dans les plaines  du Rhône et de la Saône les plus chaudes
Les maximums dépassent 35° dans les dépressions et surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône
Vent modéré

Dimanche :
Cette fois les orages l’emportent et ils sont quasiment généralisés à partir de l’après-midi. Attention aux cumuls de précipitations et aux effets annexe (foudre, grêle, coups de vents)
Ceci provoque un début de baisse des températures en commençant par l’ouest auvergnat.
Seules les plaines du Rhône et de la Saône, connaissent des minimums vers 20°. Ensuite dès l’après-midi, la chaleur lourde accompagnées d’un vent de sud qui a repris de la vigueur, subit des chutes brutales au moment des orages
Seules les plaines du Rhône et de la Saône semblent encore dépasser 30°

Lundi
La journée est très pluvieuse dès le matin en particulier dans la moitié septentrionale de nos départements. L’aspect orageux est moins important que la veille. Le Forez et le Roannais semblent ensuite les secteurs les plus arrosés
Les températures accentuent leur baisse. Les minimums dépassent 15° dans les dépressions. Les maximums ne dépassent 25° que dans les plaines du Rhône et de la Saône, les autres dépressions se situent autour de 20° et les reliefs sont en dessous
Les vents basculent du sud vers le nord

La période perturbée et fraîche semble se poursuivre ensuite