‌Prévision de Gérard Staron du 4 au 7 mai 2017

‌Prévision de Gérard Staron du 4 au 7 mai 2017

Le temps reste maussade
Les anticyclones sont loin, le plus près vient du Groenland , tout un programme, et l’on est rentré dans les temps classique de mai quand il ne veut pas être un « joli » mois.
Des passages pluvieux plus ou moins abondants venant du nord ou du sud-ouest , environ tous les deux jours, mettent fin progressivement au début de sécheresse qui avait commencé en avril
Les températures restent globalement fraiches pour la saison, mais pour les quelques jours qui viennent le risque de gelée et de passage à la neige semble provisoirement écarté. Les maximums pâtiront d’un ensoleillement limité et les minimums seront affectés d’inversions de températures avec couches de stratus quand le vent sera faible

Jeudi :
Atmosphère humide
Les averses en provenance du nord reprennent dans l’après-midi et la soirée. Elles affectent surtout les reliefs en particulier l’axe du haut Forez au Mézenc
Les maximums de températures approchent 15° dans les dépressions, peut-être un peu plus dans les Limagnes et restent nettement en dessous sur les reliefs
Vent faible de direction variable

Vendredi :
Arrêt provisoire des précipitations
Des minimums vers 5° associées à des vents faibles sont susceptibles de s’accompagner d’inversions de températures dans les cuvettes et dépressions associées à des couches de stratus le matin
Dans la journée un ensoleillement plus important permet une hausse des maximums jusque vers 20° dans les dépressions
Progressivement le vent de sud s’installe et forcit en soirée et dans la nuit suivante signe de l’arrivée d’une nouvelle perturbation pour le lendemain

Samedi :
Avec un vent du sud fort, les minimums du matin montent aux alentours de 10° dans les dépressions
Ensuite la perturbation de sud-ouest, classique en mai, apporte des précipitations abondantes sur l’ensemble de la région.
Sous la couverture nuageuse induite, les maximums baissent fortement, moins de 15° partout et même de 10° sur les reliefs
Le vent de sud disparait au fil des heures remplacé en soirée vers un flux d’ouest des Combrailles au Roannais dévié ailleurs en nord par les reliefs

Dimanche :
La nouvelle perturbation devrait arroser fortement le nord-est de la France de la lorraine aux Alpes avec de la neige en altitude sur ce dernier massif. Chez nous, après un arrêt pendant la plus grande partie de la journée, les précipitations ont peu de chance de déborder sur nos départements, excepté peut être le Beaujolais
Le vent du nord sévit surtout la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
Les températures en pâtissent avec une nette baisse des minimums de l’ordre de 5° dans les dépressions et avec un risque de petites gelées dans les trous à froid et les plateaux du cœur du Massif central. Les maximums remontent à peine, de l’ordre de 15° dans les dépressions , peut-être un peu plus dans les Limagnes.

Mai frais et pluvieux semble continuer ensuite ….. à vérifier toutefois

CHRONIQUE METEO DU PATRIOTE DU 27 AVRIL 2017

CHRONIQUE  METEO  DU  PATRIOTE  DU  27 AVRIL  2017

MARS  2017 : UN  MOIS  TRES  DOUX  ET  RELATIVEMENT  ARROSE

Au cours des six premiers jours, le temps est assez perturbé ; le 6 avril, la tempête Zeus génère des vents violents : 98 km/h à Lyon-Bron, 102 à Saint-Exupéry et à Mâcon  et 157 aux Sauvages ; des branches sont cassées et des arbres déracinés. Du 4 au 6, les précipitations atteignent 21 mm à St-Georges-de-Reneins, 22 à St-Lager, 27 à Anse, 28 à Villefranche, 29 à Bully, 30 à Pommiers et St-Germain s/l’Arbresle, 31 aux Sauvages, 32 à Violay, 33 à Vauxrenard, 34 à Lancié, 36 au Breuil et Trades, 37 à Liergues, 41 à Sain-Bel, 43 à Pont-Trambouze, 44 à Jullié et St-Cyr-le-Châtoux, 48 à Tarare, 50 à St-Vérand, 51 à Montmelas, 52 à St-Didier s/Beaujeu, 60 à Vaux, 62 à Monsols et 90 à Thel. La neige se mêle à la pluie au-dessus de 600 mètres environ (2 cm à Violay). Du 7 au 20, les situations anticycloniques prédominent. Les nuages sont encore nombreux du 7 au 10, puis le ciel est généralement dégagé jusqu’au 17 ; le 8, la plupart des stations enregistrent leurs températures minimales : 2,2° à Montmelas, 1,3° à Pommiers, 0,9° à Anse, 0,3° à St-Germain s/l’Arbresle, 0° à St-Cyr-le-Châtoux, Villefranche et St-Vérand, -0,5° aux Sauvages et à Vauxrenard (Pépinière), -0,6° à Thel, -0,9° au Breuil, à St-Didier s/Beaujeu et à Sain-Bel, -1° à Monsols et Violay, -1,5° à la Tour Matagrin et Tarare, -1,7° à St-Georges-de-Reneins, -2,2° au Mt-St-Rigaud et -3,2° à Bully. Les nuages sont de retour du 18 au 20. Du 21 au 24, un flux de sud-ouest à sud lié à une dépression sur le Golfe de Gascogne ramène du mauvais temps, notamment le 23 où averses et orages se succèdent : on relève de 10 à 20 mm. Un très beau temps s’installe ensuite jusqu’à la fin du mois ; les températures grimpent et atteignent un maximum le 30 : 16,8° à la Tour Matagrin, 17,1° au Mt-St-Rigaud, 17,9° aux Sauvages, 18,1° à Vauxrenard (Pépinière), 19,8° à Thel, 20,6° à Montmelas, 21° à Violay, 21,6° à St-Cyr, 22° à Monsols, 22,6° à Tarare, 22,7° à St-Didier, 23° à St-Vérand, 23,3° à St-Germain, 23,5° à St-Etienne-la-Varenne, 23,6° au Breuil, 23,8° à Bully, 24° à St-Georges et Sain-Bel, 24,3° à Pommiers et Anse et 24,5° à Villefranche.

BILAN  DU  MOIS

Les températures moyennes ont été supérieures aux normales d’environ 3°. La fréquence des gelées a atteint 9 jours à Bully, à la Tour Matagrin et au Mt-St-Rigaud, 4 aux Sauvages et à Tarare, 3 à Violay, 2 à St-Didier, St-Georges, Vauxrenard et au Breuil, 1 à Villefranche, Monsols, St-Cyr, St-Vérand, Sain-Bel et Thel ; il n’y en a eu aucune à Pommiers, St-Germain, Montmelas et Anse.

Les précipitations, comprises entre  47 mm à St-Germain s/l’Arbresle  et 145 à Thel, ont été excédentaires de 10 à 40 %.

La durée de l’ensoleillement a été supérieure aux normales : 181 heures à Lyon (normale 170) et 175 à Mâcon (normale 156).

Prévision de Gérard Staron du 30 avril au 3 mai 2017

‌Prévision de Gérard Staron du 30 avril au 3 mai 2017

Nous sommes en bordure méridionale d’un anticyclone centré sur la mer de Norvège trop loin pour nous protéger des perturbations qui apportent souvent dans notre région une période parmi les plus pluvieuses de l’année habituellement !
Les précipitations reprennent avec le début du mois de mai, elles seront surtout importantes en soirée et en début de nuit avec une tendance orageuse et toucheront surtout les reliefs avec possibilité de passage à la neige en altitude surtout le 1er mai, comme l’an dernier
Les températures restent assez médiocres pour la saison.
Le temps est globalement médiocre et peu ensoleillé

Dimanche :
La perturbation approche, elle n’est pas capable de donner des précipitations pendant la plus grande partie de la journée, mais à partir de la soirée celles-ci sont importantes en commençant par l’Auvergne , puis en traversant toute la région dans la nuit suivante avec passage sur la neige sur les reliefs
Pas de gelées le matin dans les dépressions mais sur les reliefs les minimums taquinent le zéro
Les températures maximales amorcent une baisse mais dépassent encore 15° dans les dépressions surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône
Vent du sud assez fort surtout sur l’axe Rhône Saône

Lundi :
Après les fortes précipitations de la nuit précédentes accompagnées de neige sur les reliefs, la journée est assez morose et des averses sont possibles surtout sur les reliefs et en fin de journée
De petites gelées sont à nouveau possibles le matin sur les plateaux du cœur du Massif central et dans les trous à froid, le risque est très faible dans les dépressions
Les maximums baissent et passent partout en dessous de 15° et même de 10° sur les reliefs

Mardi :
Le passage d’une perturbation dépose à partir de la mi-journée de nouvelles précipitations en privilégiant la moitié nord de nos départements nord et les reliefs océaniques en particulier l’axe du haut Forez aux monts de la madeleine ainsi que le haut Beaujolais
Pas de gelées le matin dans les dépressions mais le thermomètre reste proche de zéro sur les reliefs
Les maximums continuent leur baisse : plus de 10° dans les dépressions et moins sur les reliefs

Mercredi
Le risque de précipitations semble disparaitre une grande partie de la journée mais il reprend de plus belle en soirée
Les températures repartent à la hausse , minimums supérieurs à 5° et maximums supérieurs à 12° dans les dépressions , moins sur les reliefs

Le mois de mai est souvent très arrosé avec des températures assez feaîches,2017 commence par confirmer cette version

Prévision du 26 au 29 avril 2017 : réminiscence hivernale

Prévision du 26 au 29 avril 2017 : réminiscence hivernale

La détérioration du temps de ce mardi n’est que le hors d’œuvre d’une réminiscence hivernale , les 12 millimètres tombés à Saint Etienne viennent même à point stopper la sécheresse qui commençait mais la suite est pire avec une descente de nord accompagnée

  1. De la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône
  2. D’une baisse des températures avec le retour de gelées matinales et des maximums qui ne dépasseront pas 10° certains jours même dans les dépressions
  3. De précipitations qui continuent après celle d’aujourd’hui  accompagnées de neige sur les plateaux

Mercredi :
Les précipitations reprises dans la nuit précédente, jouent les prolongations une grande partie de la journée sous la forme de giboulées et en passant à la neige sur les plateaux
La chute des températures continue. Les gelées reviennent le matin sur les reliefs et les dépressions dépassent à peine le zéro. Les maximums descendent en dessous de 10° presque partout, seules les plaines du Rhône et de la Saône  peuvent atteindre ce seuil
Le vent du nord revient

Jeudi :
Les précipitations viennent encore du nord–est et affectent la région jusqu’à la crête du Mézenc au haut Forez en affectant l’Yssingelais, le Forez , le Roannais et le Lyonnais sous la forme de giboulées   en passant à la neige sur les reliefs.
Les températures continuent leur baisse avec des gelées qui affectent l’ensemble des plateaux du Massif central et avec des maximums en dessous de 10° presque partout sauf les plaines du Rhône au sud de Lyon
Le vent du nord forcit surtout le mistral

Vendredi :
Le risque de précipitations diminue, la nouvelle perturbation effleure la région par le nord-est et y dépose encore quelques millimètres surtout sur le Roannais et le Beaujolais
Les gelées matinales sont les plus étendues géographiquement en atteignent les dépressions, sauf les plaines du Rhône et de la Saône.
Les températures maximales remontent un peu en passant au-dessus de 10° dans les dépressions
Un vent d’ouest des Combrailles au Roannais est dévié en nord au sud et s’accélère avec le  mistral et la burle

Samedi :
C’est la sortie de la période de la réminiscence hivernale avec le retour de l’anticyclone
Pas de précipitations
Les gelées sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central
Les températures maximales dépassent 15° dans les dépressions
La direction du vent s’inverse, celui du nord disparait le matin et il est remplacé par celui de sud.

Pour une fois le week-end sera meilleur que la semaine pour la deuxième fois consécutive : à confirmer

Prévision du 22 au 25 avril 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision de Gérard Staron  du 22 au 25 avril 2017 (42, 43, 63, 69)

Les hautes pressions situées sur la Manche tiennent bon jusqu’au début de la semaine prochaine où elles laisseront la place à une descente de nord qui devrait nous affecter de plein fouet en milieu de semaine prochaine.
Il nous reste quelques jours de beau temps ensoleillée dans la journée  jusqu’à la fin du week-end
En raison de l’affaiblissement du flux de nord, les gelées disparaissent et les températures de la journée sont agréables pour la saison avant l’effondrement final
Pas de précipitations avant la soirée de lundi, mais après il y a une chance de connaitre une atténuation du début de la sécheresse assez classique  de printemps.

Samedi
Beau temps ensoleillé sans précipitations
Avec un vent du nord faiblissant, les gelées disparaissent, les minimums sont en dessous de 5° sur la partie Massif central et nettement au-dessus dans les plaines externes du Rhône, de la Saône, de Roanne et du Bourbonnais.
Les maximums atteignent 18 dans les dépressions mais sont plus bas sur les reliefs

Dimanche :
Beau temps ensoleillé sans précipitations
Le retour d’un vent du nord plus fort avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône provoque une baisse des températures maximales qui atteignent seulement 15° dans les plaines
Les minimums sont au même niveau que la veille vers 5° au-dessus dans les dépressions et en dessous sur les reliefs

Lundi :
Dernière journée de beau temps de moins en moins ensoleillée au fil des heures
Le matin de fortes inversions de températures affecteront les plaines du nord Beaujolais, Roannais et Bourbonnais, où le thermomètre approche de zéro
Avec un vent du sud qui forcit au fil des heures avant l’arrivée de la perturbation, un petit coup de chaleur affecte les plaines sur la retombée septentrionale du Massif central avec plus de 20° dans les sillons de l’Allier , de la Loire et de la Saône
Les premières précipitations arrivent en soirée en provenance du nord-est et affectent d’abord  les montagnes du Roannais du Beaujolais et du Forez.

Mardi :
Premier passage sérieux de perturbation avec des précipitations qui prennent en écharpe nos départements du sud-ouest au nord–est
SI les températures du matin restent sous les nuages au même niveau que la veille, le thermomètre monte très peu dans la journée. Il dépasse à peine 10° dans les dépressions et reste en dessous sur les reliefs

C’est le début d’une nouvelle vague froide en milieu de semaine, elle ne devrait pas être limitée  à des gelées matinales mais s’accompagner de neige sur les plateaux et reliefs à confirmer !