Prévision du 8 au 11 novembre 2019 : arrivée de l’hiver (neige, gel froid)

Prévision de Gérard Staron du 8 au 11 novembre 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les perturbations océaniques continuent d’imposer leur loi sur la France, mais leur provenance de plus en plus septentrionale provoque l’arrivée de l’hiver.
Les précipitations qui concernent surtout au départ les monts volcaniques auvergnats s’étendent à l’ensemble de nos départements en même temps que le passage à la neige s’effectue à des altitudes de plus en plus basses sur les plateaux du Massif central
Les gelées reviennent, au départ limitées à quelques trous à froid, elles s’étendant à l’ensemble des reliefs en devenant de plus en plus sévères, les minimums gardent des minimums positifs de justesse
Le froid s’installe aussi dans la journée avec des maximums en dessous de 10° même en plaine
Le vent du nord revient avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout le mistral en vallée du Rhône
 
Vendredi :
Les averses océaniques concernent surtout en fin de journée et la nuit suivante les monts volcaniques auvergnats avec un passage à la neige seulement sur les sommets, les autres montagnes sont moins affectées et  les dépressions sont en grande partie à l’abri
Avec un vent faible le matin les inversions de températures sont nombreuses. Elles affectent surtout les cuvettes de moyenne altitude avec des gelées et les dépressions et vallées comme le val de Saône où les minimums sont à peine positifs
Les maximums restent au-dessus de 10° en plaine , un peu moins en montagne
 
Samedi
Après des averses de neige sur les sommets la nuit précédente et avant une perturbation très active dans celle suit , très peu de précipitations
Les températures continuent leur baisse
Les gelées matinales  s’étendent à une grande partie des plateaux du cœur du massif central (Velay et Margeride) alors que les minimums sont proches de zéro en plaine
Les maximums chutent  avec à peine plus de 5° en plaine et la possibilité de journée sans dégel sur les plus hauts sommets (Sancy, Mézenc et Pierre sur Haute)
Le vent du nord revient avec la burle et le mistral
 
Dimanche :
L’hiver est là
La perturbation de la nuit a déposé de la neige à partir des plateaux du Massif central vers 500 à 600 m qui tiennent au-dessus, les chutes continuent dans la journée en s’affaiblissant progressivement. Attention sur les routes
Les gelées matinales s’étendent à l’ensemble des plateaux du Massif central , les minimums sont à peine positifs en plaine
Les maximums restent bas , environ 5° en plaine, montagnes à peine positives
Après une accalmie le matin, le vent du nord revient de plus en plus fort ensuite
 
Lundi :
Nous restons dans l’air froid et la réaction de la Méditerranée ne nous atteint pas donc très peu de précipitations
Les gelées sévères concernent l’ensemble des plateaux du Massif central,  y compris les bassins internes. Minimums à peine positifs dans les plaines extérieures au massif (couloir Rhône-Saône , Roanne, Limagnes de l’aval )
Légère hausse des maximums, positifs presque partout, plus de 5° en plaine
Le vent du nord faiblit mais le mistral fait de la résistance en vallée du Rhône
 

prévision du 29 octobre au 2 novembre 2019 : océanique

Prévision de Gérard Staron  du 29 octobre au 2 novembre 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les perturbations océaniques d’ouest vont de plus imposer leur loi sur la France au fil des jours au point que nos départements peu touchés habituellement par ce type de précipitations, les subiront de plus en plus souvent 
Les fortes pluies concerneront surtout les monts volcaniques auvergnats puis perdront peu à peu de leur importance en traversant le Massif central, seuls les reliefs recevront des cumuls substantiels, les bassins internes (bassins du Puy, Limagnes du sud, plaine du Forez)  seront en grande partie à l’abri 
L’air océanique qui arrive de l’ouest  étant assez doux, les températures ne baisseront que modérément 
Les vents seront le plus souvent faibles au début , leur force s’affirme en même temps que les perturbations nous affecte de plus en plus pressante.
 
Mardi :
C’est une perturbation très dégradée qui nous atteint, en fin de journée. Les pluies de fin de journée concernent surtout les monts volcaniques auvergnats
Le vent faible le matin permet la mise en place d’inversions de températures dans les dépressions en particulier dans le val de Saône, ensuite le vent du nord se lève surtout le mistral en vallée du Rhône
Les températures   continuent d’être agréables pour la saison
Minimums le plus souvent supérieurs à 10°
Les maximums se situent entre 10° en montagne et 15° en  plaine
 
Mercredi :
Intermède dans les précipitations et le passage des perturbations
Le vent reste faible sur l’ensemble de la région, plutôt de nord , seul le mistral en vallée du Rhône présente une certaine force
Cette situation est très favorable à la mise en place d’inversions de températures le matin dans les vallées et dépressions associées à des couches de stratus. le val de Saône semble affecté en priorité, les autres cuvettes du massif central beaucoup moins
Les températures sont en baisse
Minimums vers 10°
Les maximums sont globalement décroissants du sud vers le nord de la région au point que certains reliefs de la Haute Loire seront plus hauts que des plaines du nord. Ils descendent de 15° dans les bassins de la Haute loire (Le Puy Limagnes du sud)  à 10° environ dans les plaines du Nord (Limagnes bourbonnaises, Plaine de Roanne, val de Saône)
 
Jeudi :
Les perturbations reviennent de plus en plus actives en déposant leurs plus fortes pluies sur les montagnes volcaniques auvergnates, les cumuls baissent sur les autres reliefs atteints plus tard, les bassins du Massif central sont en partie à l’abri
Les vents assez faibles opposent une direction d’ouest sur les crêtes montagneuses et une orientation de nord en vallée du Rhône (mistral)
Les températures continuent une légère baisse
A l’exception de la vallée du Rhône à partir de Lyon , les minimums passent en dessous de 10°
Les maximums descendent en dessous de 15° même en vallée du Rhône et de la Saône, atteignent à peine 10° sur les reliefs  
 
Vendredi
La nouvelle perturbation encore plus active que la précédente aborde nos départements dans l’après-midi avec la même répartition géographique que la précédente
Elle précédée du retour du vent du sud qui forcit
La baisse des températures s’accentue un peu
Les minimums vers 5° sur les montagnes du cœur du Massif central , montent à un peu plus de 10° dans les plaines de l’axe Rhône Saône
Les maximums s’étirent sur les même régions de moins de 10° (Montagnes)  à un peu plus de 15° (axe Rhône Saône )
 
Samedi
Perturbations et précipitations sont encore plus pressantes et fournies avec la même répartition géographique
Le vent du sud forcit sur les crêtes
Les températures changent peu mais toujours à la baisse
Minimums vers 10° en plaine, moins en montagne
Maximums en dessous de 15° partout, et de 10° en montagne
 

prévision du 23 au 27 octobre 2019 : l’épisode méditerranée deborde peu chez nous avant un retour du temps anticyclonique

Prévision de Gérard Staron du 23 au 27 octobre 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Le fort épisode pluvieux méditerranéen en cours va déplacer ses calamités  progressivement du Roussillon aux Alpes maritimes avant de s’éloigner en Italie. A l’arrière les anticyclone se reconstituent.
Les calamités vont-elles atteindre nos départements mercredi ou jeudi  ?
Le vent de sud-est qui précède les précipitations sera moins fort que sur la moitié sud du Massif central mais il atteindra environ 80 km/h en rafale sur les crêtes en ^particulier sur le sud de la haute Loire
Les pluies atteindront en priorité le sud du Mézenc , puis se déplaceront en soirée jusqu’au Pilat avant de déborder plus au nord
Ensuite jusqu’au week-end, les précipitations s’arrêtent, le vent faiblit, les inversions de températures reviennent le matin mais les températures restent globalement assez douces
 
Mercredi :
Le vent de sud-est est la première manifestation de l’épisode méditerranéen avec des rafales qui décroissent des hauteurs auvergnates à celles du Lyonnais ! Les rafales ne devraient pas dépasser chez nous 80 km/h ce qui constitue déjà un niveau élevé
Les précipitations nous atteignent ensuite avec un déplacement d’ouest en est et une atténuation de la Haute Loire au nord du Massif central
Elles atteignent le Mézenc dans l’après-midi avec une extension plus faible sur les montagnes volcaniques auvergnates, puis débordent ensuite jusqu’au Pilat avec une extension atténuée sur le Forez et le Velay, elles continuent ensuite dans la nuit suivante. Prévoir une réaction des rivières avec un sol maintenant saturé
Les températures restent douces
Minimums au-dessus de 10° partout avec peu de différences géographiques
Maximums élevés dans les plaines du nord jusqu’à 20° en raison du foehn descendant des reliefs  (Limagnes de l’aval, Roannais et val de Saône)
Un rafraichissement est très net sur les montagnes du Massif central surtout celles de la Haute Loire ( à peine plus de 10° sur les sommets)
 
Jeudi :
Les précipitations s’éloignent vers l’Italie , seules quelques averses sur les montagnes volcaniques auvergnates sont possibles en soirée, mais l’atmosphère reste humide et nuageuse
 les températures baissent
Les minimums restent encore assez doux entre 5° sur les reliefs et 10° dans les plaines du nord
Les maximums s’effondrent à peine plus élevés que les minimums, 15° dans les plaines de l’axe Rhône Saône, un peu plus de 10° dans les dépressions du Massif central, moins sur les reliefs auvergnats
Le vent de sud encore présent le matin s’inverse ensuite pour laisser la place à celui de nord avec le mistral en vallée du Rhône
 
Vendredi :
Pas de précipitations
Le vent de nord encore fort le matin faiblit, seul le mistral fait de la résistance en vallée du Rhône
Les minimums restent vers 10° dans les plaines du pourtour du Massif central (axe Rhône Saône, Limagnes de l’aval et Roannais) mais ils sont nettement en dessous sur le cœur du massif
Les maximums amorcent un léger redressement en raison du retour du soleil, environ 15° en plaine , montagnes en dessous  
 
Samedi :
Pas de précipitations, retour du soleil plus marqué
Avec un vent faible de direction variable  et la mise en place de couches de stratus dans la nuit, on constate de fortes inversions de températures le matin. Le val de Saône est très sensible à cette situation (minimums vers 10°)
Les maximums augmentent par rapport à la veille
 
Dimanche
Répétition du temps du samedi
Pas de précipitations et vent faible
Inversions de températures le matin dans les cuvettes et vallées avec des couches de stratus et des minimums un peu plus bas (moins de 10°)
Les maximums  dépendent de la capacité du soleil à s’imposer face aux inversions, Ils  atteignent 18° environ en plaine quand le soleil arriver à percer la masse de stratus. Il y a des doutes que ce soit le cas dans le val de Saône.
 

prévision du 16 au 20 octobre 2019 : pluies méditerranéennes (suite) attention

Prévision du 16 au 20 octobre 2019
Le temps reste agité avec des situations potentiellement à risques
Nous n’en avons pas fini avec les épisodes remontant de Méditerranée mais au lieu d’avoir une seule  grosses pluie, avec 34 mm ce mardi  matin à Saint Etienne, accompagnée de phénomènes orageux parfois calamiteux sur de nombreuses régions, nous aurons une suite de pluies fortes , peut-être moins intenses mais répétitives sur les mêmes régions ce qui donnera des cumuls importants sur l’ensemble de la période
Le vent de sud reste présent tant que ces remontées de Méditerranée ne sont pas terminées
Les températures remontent mais sans atteindre les niveaux élevés avant le dernier épisode.
Les précipitations sont les plus fortes sur un axe du Mézenc au Pilat avec débordement semble-at-il assez limité ,sur le Velay et le Forez. Il semble que les régions  de rive gauche  du Rhône concentreront les intensités les plus importantes. ce type de situation est potentiellement dangereux  avec des surprises possible dans la répartition géographique des pluies, Prudence !
 
Mercredi :
Probablement la journée la moins pluvieuse, mais des averses remontent du sud-ouest et augmentent au fil des heures pour affecter en fin de journée l’axe du Mézenc au Pilat. Le matin une forte nébulosité s’attarde sur les montagnes du Massif central
Le vent du sud forcit au fil des heures
Les températures sont assez fraîches
Les minimums sont compris entre 5° sur les sommets des Montagnes et 10° dans les plaines du Rhône
Les maximums se situent vers 20° en plaine, ils descendent en dessous de 15° sur les montagnes
 
Jeudi :
La nouvelle perturbation,  plus océanique que méditerranéenne affecte surtout le nord de nos départements, en particulier les monts du Forez et du Livradois, avec des averses dont l’intensité augmente au fil des heures
Le vent du sud continue
Les températures sont en hausse
Les minimums dépassent 10° en plaine, un peu moins sur les reliefs
Les maximums dépassent 20° sur les plaines des sillons de la Loire , du Rhône et de la Saône. Les Limagnes sont légèrement en dessous avec des montagnes auvergnates en dessous de 15°
 
Vendredi :
Un épisode méditerranéen plus important arrive à partir de la mi-journée. Ses plus fortes précipitations suivent un axe Mézenc Pilat et Lyonnais avec pénétration sur le Forez et le Velay alors que le reste de l’Auvergne est moins concerné. Les plus fortes intensités ont lieu dans la nuit de vendredi à samedi.
Les minimums continuent de monter jusqu’à 15° dans les plaines du Rhône et plus de 10° partout. Des inversions de tempéartures sont possibles dans les plaines du nord , val de Saône, plaine de Roanne et Limagnes de l’aval
Les maximums baissent du côté de l’Auvergne ( moins de 15° dans les Limagnes ) mais restent élevés dans les plaines du Rhône ( environ 20°)
Après une accalmie, le vent du sud reprend au cours de la journée
 
Samedi :
Les pluies commencées pendant la nuit continuent une grande partie de la journée très pluvieuse. Surveiller les cumuls de précipitations qui pourraient provoquer une réaction des rivières après la saturation des sols par les pluies précédentes. La zone la plus sensible est encore l ’axe du Mézenc au Pilat et les régions voisines en particulier le Forez et le Lyonnais
Le vent du sud faiblit
Les minimums restent élevés dans la vallée du Rhône jusqu’à 15° mais ne dépassent 10° pas dans la partie Massif central , dépressions y compris.
La baisse des maximums est spectaculaire environ 15° en plaine, moins de 10° sur les monts auvergnats
 
Dimanche
il revient en soirée un nouvel épisode en provenance de Méditerranée avec de fortes précipitations sur l’axe du Mézenc au Pilat dans la nuit qui suit . Attention à la réaction des rivières descendant de ces reliefs  en raisons des cumuls successifs.
La fraîcheur revient
Minimums en dessous de 10° en plaine et de 5° en montagne
Maximums vers 15° en plaine et 10° en montagne…..
Fin du vent du sud
 
Il semble que cette pluie soit la dernière de la série mais le froid suit !
 

prévision du 11 au 15 octobre 2019 : avant un épisode pluvieux méditerranéen

Prévision de Gérard Staron du 11 au 15 octobre 2019 (42, 43, 63, 69) :
 
Vers un épisode pluvieux méditerranéen avec une dépression qui descend sur l’Atlantique à des latitudes assez basses et va se heurter à des anticyclones continentaux réfugiés derrière les Alpes !
Les pluies vont cependant attendre que l’ensemble se mette en place, des averses vont précéder les grosses précipitations qui toucheront surtout la nuit de lundi à mardi. Comme toujours l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée, et il est difficile de préciser son extension sur le reste de nos départements. Il ne semble pas cependant que cet épisode soit très dangereux pour son intensité mais il convient de rester prudent avec ce type de situation !
Mais en attendant :
Le vent du sud s’installe  et forcit jusqu’à lundi
Les températures restent élevées avec un effet de foehn dans les plaines du nord lorsque l’air descend des reliefs du Massif central !
 
Vendredi :
Pas de précipitations, les premières entrées maritimes remontant de Méditerranée arrivent en soirée et ne dépassent pas le Mézenc pour les pluies et le Pilat pour les nuages
Le vent de nord disparait
Les minimums sont encore frais avec des plaines vers 10° , sauf le sillon Rhône Saône un peu au-dessus, et des reliefs en dessous.
Les maximums sont en hausse surtout dans les plaines du Nord (Limagnes Roanne et axe Rhône Saône) avec 23 à 24° environ, et moins de 20° en montagne.
 
Samedi :
Quelques averses annonciatrices remontent du sud dans la journée surtout sur le Velay et le Forez
Le vent du sud s’installe
Les minimums connaissent une bouffée chaude, plus de 10° partout et environ 15° dans les plaines du nord sous l’effet du Foehn descendant du Massif central.
Les maximums baissent un peu sous l’effet des nuages remontant du sud , plus de 20° dans les plaines, moins sur les reliefs
 
Dimanche :
Les entrées maritimes remontant de Méditerranée sont plus faibles que la veille , quasiment pas de précipitations sauf au sud du Mézenc., au délà rares averses.
Le vent du sud forcit en particulier à la mi-journée
Les températures restent élevées
Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 13° en plaine
Les maximums dépassent 22 à 23° dans les plaines sous effet de foehn descendant du Massif central , mais les reliefs sont nettement plus frais
 
Lundi
Peu de précipitations avant l’arrivée de la grosse pluie méditerranéenne en soirée ……
Le vent du sud forcit jusqu’en soirée sans attendre le seuil de la tempête
Les températures restent douces
Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 15° dans les plaines du nord sous effet de foehn
Les maximums dépassent 20° en plaine, sont beaucoup plus bas en montagne
 
Mardi :
La grosse pluie méditerranéenne commencée la veille en soirée dépose ses précipitations jusqu’à la mi-journée. l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée , l’intensité de l’extension au-delà est toujours difficile à évaluer. A priori cet épisode ne semble pas à priori très catastrophique mais il convient de rester prudent
Les températures baissent
Les minimums sont vers 10° en plaine et en dessous en montagne
Les maximums s’écroulent,  à peine 15° en plaine, environ 10° en montagne
Le vent du nord revient avec burle et mistral