CHRONIQUE METEO DU 01 DECEMBRE 2016

CHRONIQUE METEO DU PATRIOTE DU 01 DECEMBRE 2016
OCTOBRE 2016 : MOIS RELATIVEMENT FRAIS ET ARROSE
Le mois commence par une journée pluvieuse. Du 2 au 11, les conditions sont généralement anticycloniques ; malgré des nuages passagers, le ciel est souvent dégagé. Les nuits sont assez fraîches, notamment celle du 11 au 12 qui connaît les températures minimales du mois : 2,8° à Chiroubles, 1,9° à Montmelas, 1,6° à Thel, 1,4° à Anse et Pommiers, 1,2° à St-Cyr-le-Châtoux, 1,1° à St-Etienne-la-Varenne, 0,5° aux Sauvages, -0,1° à Vauxrenard (Pépinière), -0,2° à St-Germain s/l’Arbresle et à la Tour Matagrin, -0,4° à Violay, -0,5° à Villefranche et St-Vérand, -0,9° à St-Didier s/Beaujeu, -1,1° au Mont-St-Rigaud, -1,2° à Sain-Bel, -2° à Monsols, -2,1° au Breuil, -2,2° à Tarare et St-Georges-de-Reneins et -2,4° à Bully. Dans la journée du 12, le ciel se couvre et la pluie débute dans la nuit, en liaison avec une perturbation méditerranéenne ; elle se poursuit dans la journée du 13. Le cumul est assez important : 47 mm à Trades, 50 à Thel, 56 à Bully, 58 à Monsols et St-Didier s/Beaujeu, 59 à Lamure et aux Sauvages, 60 à Poule, Sain-Bel et Vauxrenard, 61 à Jullié, 62 à Pommiers, 64 à Vaux et Denicé, 65 à Chiroubles et au Breuil, 66 à St-Georges-de-Reneins, 67 à St-Cyr, Montmelas et St-Lager, 68 à Anse, Ternand et St-Germain s/l’Arbresle, 70 à Lancié et Tarare, 71 à Villefranche et Violay et 74 à St-Vérand. Les 15 et 16 sont de belles journées. Il pleut faiblement le 17, avant une belle journée le 18 et quelques gouttes le 19. Le ciel est généralement très nuageux du 20 au 23, mais sans pluie. Le 24, malgré les nuages, les températures maximales sont les plus élevées du mois : 23,6° à Villefranche, 23,5° à Bully, 23,3° à Anse, St-Georges-de-Reneins et au Breuil, 23° à St-Vérand et St-Etienne-la-Varenne, 22,9° à Sain-Bel, 22,8° à St-Germain s/l’Arbresle, 22,6° à Pommiers, 21,9° à St-Didier s/Beaujeu, 21,7° à Chiroubles, 21,5° à Monsols, 21,4° à Tarare, 21,1° à Montmelas, 19,1° à Thel, 18,9° à St-Cyr, 18,5° à Violay et Vauxrenard (Pépinière), 18° aux Sauvages, 15,9° au Mont-St-Rigaud et 15,6° à la Tour Matagrin. Dans la nuit du 24 au 25 et la matinée du 25, une perturbation donne quelques pluies accompagnées de manifestations orageuses. . Du 26 au 31, la région est soumise à des conditions anticycloniques d’automne ; le temps est souvent brumeux et couvert par des nuages bas et les inversions de température sont la règle. En montagne, règne une douceur parfois remarquable (températures maximales du 31 : 7,8° à Tarare, 13,5° à la Tour Matagrin, 18,5° à La Féclaz (73), 22,8° au Mont-Dore (63) et 23,7° à Lus-la-Croix Haute (26) à plus de 1000 mètres d’altitude !).
BILAN DU MOIS
La température moyenne est inférieure à la normale de plus d’un degré. Le nombre de jours de gelée s’élève à 6 à Bully, 5 à Tarare et au Breuil, 3 à Monsols, 2 au Mont-St-Rigaud et à St-Georges, 1 à Villefranche, St-Didier, St-Vérand, St-Germain, Sain-Bel et à la Tour Matagrin.
Les précipitations, généralement excédentaires, sont comprises entre 84 mm à Trades et 118 à Thel. Elles sont géographiquement si peu contrastées qu’il n’a pas été possible de tracer des isohyètes sur la carte…Par ailleurs, nous signalons que les stations automatiques de St-Jean d’Ardières, Blacé et Lucenay ont cessé de fonctionner.
La durée d’ensoleillement affiche 122 heures à Lyon (normale : 130), 126 à Mâcon (normale : 117) et 137 aux Sauvages.

Prévision du 1er au 4 décembre 2016

Prévision du 1er au 4 décembre 2016

Nous restons sous l’influence de l’air continental et froid en provenance du nord-est envoyé par les hautes pressions très stables qui sont centrées de la mer du Nord à l’Europe centrale
Pas de précipitations
Les brouillards quand on est dans la couche ou les stratus bas si on est en dessous s’installent avec des inversions de températures dans les dépressions pendant la nuit
Dans la journée, beau temps ensoleillé en altitude mais en dessous les températures comme l’état du ciel dépendent de la capacité du soleil à percer la couche. Le val de Saône est toujours la région la plus affectée par la ténacité des stratus, dans les plaines de la Loire et de l’Allier la probabilité de voir le soleil dans la journée est plus forte
Les minimums sont proches de zéro partout avec des gelées généralisées certains jours et des températures parfois plus élevées sur les reliefs que dans les plaines
Maximums entre 5 et 10°
Vent d’est ou nord –est sur la bordure nord du Beaujolais aux Combrailles, il est dévié en nord et accéléré avec le mistral en vallée du Rhône

Jeudi :
Pas de précipitations
Beau temps ensoleillé en montagne en dessous nappes de brouillards et de stratus bas associés à des inversions de températures
Les températures minimales sont proches de zéro partout, Ceci fait que les gelées affectent une partie des dépressions et les plateaux du cœur du massif central
Les maximums sont inférieurs à 10° partout, beau temps en altitude mais en dessous cela dépend de la dispersion des stratus qui font toujours de la résistance dans le val de Saône

Vendredi :
Même temps avec beaucoup de soleil en altitude
En dessous les inversions de températures associées aux couches de brouillard et de stratus mais aussi à des gelées semblent bien plus fortes et tenaces que la veille dans l’ensemble des dépressions le matin
Ensuite cette situation a plus de chance de s’améliorer dans les plaines de la Loire et de l’Allier que dans celles du Rhône et de la Saône
Maximums autour de 5°
Pas de précipitations

Samedi :
Toujours le même temps bien meilleur en altitude avec l’aide du soleil
Les gelées sont généralisées le matin
Toujours les couches de brouillards ou stratus associées aux inversions de températures
Pendant la journée une opposition semble se mettre en place entre les plaines du Nord du Bourbonnais au Roannais et Beaujolais qui gardent le froid et le couvercle nuageux et le sud en Haute Loire avec un air plus doux qui passe au-dessus des reliefs du Massif central
Pas de précipitations

Dimanche
Cette opposition entre le nord englué sous les stratus et dans le froid avec des gelées le matin en particulier dans ses dépressions et une Haute Loire balayé par un flux de sud nouveau arrivant par-dessus les reliefs avec soleil s’accentue.
Dans la journée le soleil a plus de chance de percer dans les sillons de la Loire et de l’Allier avec des maximums qui approchent 10° que dans celui de la Saône et du Rhône cachés sous les stratus
Des masses pluvieuses remontant de Méditerranée n’atteindront pas la région avant lundi

Ce type de temps semble très stable, même si après la localisation des hautes pressions pourrait substituer une influence de sud plus favorable que celle du nord !

Prévision du 23 au 26 novembre 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 23 au 26 novembre 2016 (42, 43, 63, 69)

Comme nous le pressentions la situation actuelle à risque n’est pas terminée
La partie de bras de fer que se livrent depuis 3 jours une perturbation en provenance des hautes latitudes, contre l’anticyclone continental continue avec le passage sur la méditerranée pour récupérer toute l’humidité possible, aucun des deux centres d’action cède !
Les calamités ne sont pas terminées
Le paroxysme de la tempête semble derrière nous mais attention une dernière vague de vent fort de sud est à prévoir mercredi avec des vitesses à peine inférieures sur les crêtes du Massif central
Le risque majeur est lié aux pluies méditerranéennes. Notre région est actuellement au cœur de la première vague de forte pluies remontant de Méditerranée, attention il y en a deux autres derrière en particulier pendant les nuit de la fin de la semaine. Les crues des rivières descendant du Mézenc au Pilat ne sont qu’au début de leur montée. Cette dernière est à surveiller autant côté Loire que Rhône, un suivi hydrologique sera nécessaire.
Attention, les vagues pluvieuses suivantes même si elles sont moins fortes risquent de provoquer des montées encore plus fortes sur des sols saturés
Les températures sont douces pour la saison dans un flux de sud en particulier les minimums. Les maximums sont limités par l’absence de soleil sous un ciel plombé !

Mardi :
Nous sommes actuellement au cœur de la première vague de fortes pluies cévenole. Elles ont déjà déposé des cumuls substantiels (58 mm ce matin à Saint Etienne) mais tout millimètre qui tombe maintenant accroit le caractère dangereux de la situation.
L’axe du Mézenc au Pilat concentre les précipitations avec une pénétration sur le Velay , le Forez et le Lyonnais. Au fil des heures elles se déplacent sur l’Auvergne car les hautes pressions de l’est repoussent la perturbation comme lors de l’épisode calamiteux du début de décembre 2003
Les rivières commencent leur crue jusqu’où iront-elles ? Surveiller surtout celles descendant des crêtes du Mézenc au Pilat coté Loire comme Rhône.
Sous un ciel plombé toute la journée , les maximums se situent vers 10°

Mercredi :
Nette accalmie dans les précipitations pendant la journée sauf sur l’axe du Mézenc au Pilat affecté d’averses éparses surtout sur le versant rhodanien
Avant la seconde phase de l’épisode pluvieux qui commence dans la nuit suivante, le vent violent de sud revient, il semble plus concerner cette fois les crêtes du coeur du Massif central et les rafales maximales un peu plus faibles ne semblent pas atteindre le seuil de la tempête (100 km/h ), mais prudence !
Les températures sont douces pour la saison, un peu plus de soleil provoque une montée des maximums vers 15° dans les dépressions

Jeudi :
La seconde grosse vague pluvieuse cévenole arrive dans la nuit précédente. Elle concerne surtout l’axe du Mézenc au Pilat avec débordement sur le Velay , le Forez , puis elle remonte vers le nord.
Attention aux crues des rivières, la seconde montée pourrait être plus forte que la première même si les pluies sont un peu plus faibles
Le vent du sud faiblit
Les températures restent douces surtout les minimums vers 10°, mais les maximums baissent par manque de soleil

Vendredi :
Une troisième vague pluvieuse en provenance du nord-est arrive sur la région après un long périple dans la nuit précédente. Ses pluies semblent bien moins intenses, mais sur des sols gorgés d’eau , les crues des rivières peuvent encore repartir ou être prolongées. Le Lyonnais, l’axe du Pilat aux monts du Beaujolais est cette fois autant arrosé que celui du Mézenc au Pilat.
Les températures restent encore douces en dépit d’un début de baisse, minimums entre 5 et 10° selon l’altitude , maximums à peine plus haut par manque de soleil

Samedi :
L’épisode pluvieux est enfin terminé
Le temps se refroidit toujours après
Retour de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central
Avec un peu plus de soleil, mais dans un air plus frais, les maximums restent vers 10° dans les dépressions

Prévision du 15 au 18 novembre 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 15 au 18 novembre 2016 (42, 43, 63, 69)

Les temps de nord perturbés sont de plus en plus pressants sur la France et les hautes pressions qui occupent sa partie méridionale et résistent encore quelques jours
Leurs précipitations mettront quelques jours à atteindre notre région, au début seule la bordure nord et ses reliefs sont susceptibles de capter quelques averses en bordure
Avec le retour du soleil, le passage du temps de nord à celui de sud, les températures remontent.
Cependant les couches de stratus bas et les inversions de températures reviennent surtout en milieu de semaine

Mardi :
Pas de précipitations, seules quelques rares effluves d’une perturbation qui passe plus au nord sont capables d’atteindre la bordure des Combrailles au Roannais et au Beaujolais et ses reliefs proches
Les températures sont encore basses. Les gelées concernent les plateaux du cœur du Massif central et les dépressions les plus sensibles aux inversions. Les maximums se situent entre 7 et 9° entre des régions d’altitude plus ensoleillées et des dépressions qui restent parfois longtemps sous les stratus
Le vent du nord faiblit au fil des heures, mais la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout le mistral en vallée du Rhône font de la résistance

Mercredi :
Pas de précipitation et comme la veille quelques débordements d’une perturbation qui passe plus au nord peuvent intéresser la bordure des Combrailles au Roannais et au Beaujolais surtout ses reliefs Sancy , monts de la Madeleine et du Beaujolais)
En raison d’un vent faible, c’est le jour des brouillards et couvercles de stratus associés aux inversions de températures. Beau temps ensoleillé en montagne
Cette dernière particularité explique des minimums égalitaires vers 5° entre montagnes et dépressions sans gelées
Les maximums augmentent mais dépendent de la capacité du soleil à percer la couche de stratus , plus de 10° dans les Limagnes et les plaines qui longent la Loire, moins dans le val de Saône

Jeudi :
Pas de précipitations, les perturbations qui passent plus au nord sont à peine plus capable d’atteindre la région
Le vent du sud qui arrive et forcit limite les inversions de températures et les couches de stratus le matin et facilite leur dispersion dans la journée
Les minimums sont assez doux
Les maximums dépassent 10° partout atteignent 15° dans la plaine du Forez, moins là où les stratus résistent comme dans le val de Saône

Vendredi :
Le vent du sud forcit encore avant l’arrivée de la perturbation, rafales maximales vers 70 km/h sur la crête entre Mézenc, Pilat et Lyonnais.
Les minimums sont doux entre 5 et 8° avec moins d’inversions que les jours précédents
Les maximums restent élevés surtout dans les plaines de la Loire sous le vent du Pilat
La perturbation est enfin décidée d’atteindre notre région, ses pluies atteignent le matin la bordure des Combrailles au Roannais et ses reliefs, Sancy , Monts de la Madeleine et du Beaujolais. Après la mi-journée, les pluies traversent la région

C’est le début de la dégradation du week-end avec une nouvelle petite phase hivernale : à confirmer