prévision du 11 au 15 octobre 2019 : avant un épisode pluvieux méditerranéen

Prévision de Gérard Staron du 11 au 15 octobre 2019 (42, 43, 63, 69) :
 
Vers un épisode pluvieux méditerranéen avec une dépression qui descend sur l’Atlantique à des latitudes assez basses et va se heurter à des anticyclones continentaux réfugiés derrière les Alpes !
Les pluies vont cependant attendre que l’ensemble se mette en place, des averses vont précéder les grosses précipitations qui toucheront surtout la nuit de lundi à mardi. Comme toujours l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée, et il est difficile de préciser son extension sur le reste de nos départements. Il ne semble pas cependant que cet épisode soit très dangereux pour son intensité mais il convient de rester prudent avec ce type de situation !
Mais en attendant :
Le vent du sud s’installe  et forcit jusqu’à lundi
Les températures restent élevées avec un effet de foehn dans les plaines du nord lorsque l’air descend des reliefs du Massif central !
 
Vendredi :
Pas de précipitations, les premières entrées maritimes remontant de Méditerranée arrivent en soirée et ne dépassent pas le Mézenc pour les pluies et le Pilat pour les nuages
Le vent de nord disparait
Les minimums sont encore frais avec des plaines vers 10° , sauf le sillon Rhône Saône un peu au-dessus, et des reliefs en dessous.
Les maximums sont en hausse surtout dans les plaines du Nord (Limagnes Roanne et axe Rhône Saône) avec 23 à 24° environ, et moins de 20° en montagne.
 
Samedi :
Quelques averses annonciatrices remontent du sud dans la journée surtout sur le Velay et le Forez
Le vent du sud s’installe
Les minimums connaissent une bouffée chaude, plus de 10° partout et environ 15° dans les plaines du nord sous l’effet du Foehn descendant du Massif central.
Les maximums baissent un peu sous l’effet des nuages remontant du sud , plus de 20° dans les plaines, moins sur les reliefs
 
Dimanche :
Les entrées maritimes remontant de Méditerranée sont plus faibles que la veille , quasiment pas de précipitations sauf au sud du Mézenc., au délà rares averses.
Le vent du sud forcit en particulier à la mi-journée
Les températures restent élevées
Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 13° en plaine
Les maximums dépassent 22 à 23° dans les plaines sous effet de foehn descendant du Massif central , mais les reliefs sont nettement plus frais
 
Lundi
Peu de précipitations avant l’arrivée de la grosse pluie méditerranéenne en soirée ……
Le vent du sud forcit jusqu’en soirée sans attendre le seuil de la tempête
Les températures restent douces
Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 15° dans les plaines du nord sous effet de foehn
Les maximums dépassent 20° en plaine, sont beaucoup plus bas en montagne
 
Mardi :
La grosse pluie méditerranéenne commencée la veille en soirée dépose ses précipitations jusqu’à la mi-journée. l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée , l’intensité de l’extension au-delà est toujours difficile à évaluer. A priori cet épisode ne semble pas à priori très catastrophique mais il convient de rester prudent
Les températures baissent
Les minimums sont vers 10° en plaine et en dessous en montagne
Les maximums s’écroulent,  à peine 15° en plaine, environ 10° en montagne
Le vent du nord revient avec burle et mistral  
 
 

Prévision du 6 au 9 octobre 2019 : océanique et automnal

Prévision de Gérard Staron du 6 au 9 octobre 2019 (42, 43, 63, 69)
 
Les perturbations en provenance des hautes latitudes arrivent de plus en plus à atteindre nos départements, les anticyclones méditerranéens qui protégeaient le sud de la France ayant de plus en plus de difficulté à se maintenir
Les précipitations concernent surtout les secteurs océaniques de la bordure septentrionale des Combrailles au Beaujolais et surtout les montagnes voisines, massifs volcaniques auvergnats au nord du Sancy, Monts de la Madeleine et du Haut Forez, axe du Pilat au haut Beaujolais.
Les températures, nettement automnales,  font le Yoyo, montent par flux de sud avant le passage des perturbations puis   baissent fortement après leur passage avec un vent d’ouest sur le nord du Massif central  qui est dévié en nord par les axes du reliefs vers le sud  et s’accélère avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône   
 
Dimanche :
La nouvelle perturbation aborde le nord de nos départements dans l’après-midi  et dépose ses précipitations surtout sur les zones précisées dans l’introduction , les autres reliefs sont moins arrosés et les bassins internes du Massifs central semblent peu concernés
Les minimums sont assez doux : plus de 10° en plaine et moins sur les reliefs
Les maximums restent élevés sur les plaines de l’axe Rhône Saône jusqu’à 17° mais baissent à partir de l’Auvergne à peine 15° dans les Limagnes et 10° sur les montagnes volcaniques
Le vent d’ouest souffle sur les crêtes du nord du Massif central et se transforme en vent du nord sur les plateaux de la Haute Loire (burle) et en vallée du Rhône (mistral)
 
Lundi :
Les dernières précipitations quittent nos départements par l’axe du Mézenc au Pilat, elles laissent une forte couverture nuageuse sur la partie Massif central  
Le vent du nord fort le matin faiblit ensuite
Les températures baissent fortement
Minimums : plus de 5° en plaine, moins sur les reliefs
Maximums bas : plus de 10° en plaine avec une légère tendance à la hausse à partir de l’Auvergne  plus ensoleillée
 
Mardi :
La nouvelle perturbation n’arrive qu’en soirée : pas de précipitations avant le début de la nuit en commençant  par les mêmes secteurs cités précédemment
Les minimums sont vers 5°, plus bas sur l’axe ligérien
En liaison avec un flux de sud avant l’arrivée de la perturbation, les maximums remontent fortement , ils atteignent plus de 20° sur les Limagnes , les plaines du Rhône et de la Saône sont un peu en dessous
 
Mercredi :
Les précipitations ont traversé nos départements pendant la nuit en privilégiant les secteurs océaniques surtout les monts de la Madeleine et du Beaujolais, elles continuent sous forme d’averses une partir de la journée sur les reliefs  
Le vent d’ouest sur les crêtes du massif central est dévié en  nord par les reliefs revient avec la burle sur la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
Les minimums des températures remontent sous les nuages surtout de la Haute Loire au val de Saône. Ils sont plus bas des Combrailles au Roannais
Les maximums baissent en Auvergne , moins de 10° sur les monts volcaniques auvergnats , mais restent agréables (plus de 18°) dans les plaines du Rhône

Prévision du 1er au 4 octobre : pluies puis refroidissement!

Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 octobre 2019 (42, 43, 63, 69) :
 
Arrive avec octobre la première descente perturbée de nord en provenance des hautes latitudes
Elle atteint cette fois nos départements et provoque l’enchaînement suivant :
Elle commence par des précipitations importantes qui prennent un caractère orageux au début en raison de la différence thermique avec l’air antérieur
Elle continue par une forte baisse des températures, maximums d’abord, puis le lendemain minimums du matin
Elle se termine par une tentative d’amélioration du temps, l’anticyclone des Açores gonflant à partir de l’Atlantique et repoussant vers l’est la descente de nord
 
Mardi 1er octobre :
La perturbation arrive à la mi-journée en commençant par les monts volcaniques auvergnats qui reçoivent les premières précipitations abondantes , puis continue jusqu’en soirée en traversant nos départements, leur moitié nord est la plus arrosée en particulier le Roannais et le Beaujolais et leurs montagnes voisines
Les températures sont encore élevées pour la saison
Les minimums sont au-dessus de 10° partout avec un fort risque d’inversions de températures dans les dépressions et vallées en particulier ( le val de Saône et la plaine du Forez) el liaison avec un vent faible le matin
Le vent d’ouest se lève ensuite dans la journée sur les crêtes du Massif central
Les maximums  restent au dessus de 25° dans les plaines de l’axe Rhône Saône, mais ils sont déjà en nette baisse sur l’Auvergne ( environ 20° dans les Limagnes et 16° sur les monts volcaniques auvergnats) , le sillon de la Loire se situe entre les deux .
 
Mercredi 2 octobre:
Des averses dans le temps de traine qui suit la perturbation sont possibles toutes la journée, la bordure nord de nos départements (Roannais et Beaujolais) et leurs montagnes océaniques sont les secteurs plus exposées  avec une couverture nuageuse qui vient se bloquer contre les versants nors du Massif central.
Les minimums restent encore assez doux : plus de 10° en plaine ,moins en montagne
Les maximums s’écroulent avec moins de 15° partout , seul la vallée du Rhône au sud de Lyon est susceptible d’atteindre ce seuil , moins de 13° dans les plaines des sillons de la Loire et de l’Allier, à peine 10° en montagne
Le vent du nord s’installe avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire, et du mistral en vallée du Rhône  
 
Jeudi  3 octobre :
Pas de précipitations
Le rafraichissement s’étend au matin, les minimums atteignent à peine 7° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, 5° dans les autres plaines des sillons de la Loire et l’Allier, et moins encore sur les reliefs. On ne peut exclure des gelées dans les trous à froid
Les maximums de l’après –midi n’arrivent pas à remonter nettement, environ 15° en plaine, moins de 12° en montagne
Le vent du nord forcit surtout le mistral
 
Vendredi 4 octobre :
La nouvelle perturbation  n’arrive pas à atteindre nos départements en raison du gonflement de l’anticyclone des Açores à partir de l’Atlantique, si nous n’avons pas les précipitations , nous voyons ses nuages
Les minimums du matin continuent à rester très frais , plus de 5° en plaine , moins sur les reliefs
Les maximums de l’après–midi  esquissent une hausse  environ 18° en plaine , jusqu’à 20° dans celles du Rhône au sud de Lyon, encore moins de 16° sur les reliefs
Le vent du nord commence à faiblit, mais le mistral résiste
 

Prévision du 27 au 30 septembre 2019 : changeant

Prévision de Gérard Staron du 27 au 30  septembre  (42, 43, 63, 69)
 
La France du nord est sous l’influence des perturbations océaniques quand les régions  Méditerranéennes restent sous la coupe des anticyclones  subtropicaux. Nos départements entre les deux subissent alternativement leur influence.
Les précipitations sont rarement très importantes dans ce cas, elles affectent surtout la bordure nord des Combrailles au Roannais at au Beaujolais avec leurs montagnes océaniques (Monts Dômes, de la Madeleine, et du Beaujolais) et dans une moindre mesure le secteur proche du Pilat
Les températures font le Yoyo avec des hausses qui précèdent l’arrivée des perturbations en liaison avec des flux de sud et des rafraichissement après leur passage avec le retour des vents de nord
 
Jeudi
Après le passage de la perturbation de la veille , rares averses sur les reliefs septentrionaux  (Monts Dômes et Combrailles Madeleine et haut Beaujolais) la couverture nuageuse très présente tarde à se disperser
Les maximums sont un peu plus frais sur l’Auvergne
Plus de 22° dans la vallée du Rhône et Lyon
Autres plaines vers 20°
Reliefs vers 18° à l’est et 16° sur les monts volcaniques auvergnats
 
Vendredi :
La nouvelle perturbation atteint la région en fin de journée avec deux zones de précipitations sérieuses, la bordure nord des Combrailles au Beaujolais et Roannais et ses montagnes et ensuite le secteur proche du Pilat. 
Avec un vent faible, les inversions de températures sont à craindre dans les vallées et cuvettes le matin
Minimums : vers 10° sur les reliefs, vers 12° en plaine
Maximums : Plus de 25° en vallée du Rhône et Lyon, environ 23° dans les autres plaines, plus de 20° sur les reliefs
Vents du sud
 
Samedi :
Après le passage de la perturbation, la couverture nuageuse est abondante sur la partie Massif central, puis la temps s’améliore progressivement  dans la journée
Les minimums sont aux alentours de 10°, un peu moins sur les reliefs et un peu plus dans la vallée du Rhône et l’agglomération lyonnaise.
Avec un vent d’ouest sur les crêtes du Massif central  surtout au nord d’une ligne Clermont – Feurs, qui se transforme en vent du nord, mistral en vallée du Rhône, les maximums baissent fortement , à peine plus de 18° en plaine
 
Dimanche :
Une nouvelle perturbation se présente dans la journée, les pluies modérées sur les reliefs du Massif central prennent un tour orageux en abordant la chaleur du versant rhodanien en soirée à partir du Pilat
Les minimums se situent vers 10° avec des inversions de températures dans les vallées et cuvettes le matin
Les maximums remontent fortement dans le flux de sud qui précède la perturbation dans la journée, ils se situent vers 25° environ, un peu plus dans celles du Rhône à partir de Lyon et un peu moins dans les Limagnes, plus de 20° sur les reliefs
 
Lundi :
Après les dernières précipitations de la nuit, on passe à un vent du nord avec mistral en vallée du Rhône et une couverture nuageuse abondante sur les reliefs face au nord le matin
Les minimums dépassent 10° en plaine en légère hausse
Les maximums baissent fortement, pas plus de 20° en plaine

Prévision du 27 au 30 septembre 2019 : changeant

Prévision de Gérard Staron du 27 au 30  septembre  (42, 43, 63, 69)
 
La France du nord est sous l’influence des perturbations océaniques quand les régions  Méditerranéennes restent sous la coupe des anticyclones  subtropicaux. Nos départements entre les deux subissent alternativement leur influence.
Les précipitations sont rarement très importantes dans ce cas, elles affectent surtout la bordure nord des Combrailles au Roannais at au Beaujolais avec leurs montagnes océaniques (Monts Dômes, de la Madeleine, et du Beaujolais) et dans une moindre mesure le secteur proche du Pilat
Les températures font le Yoyo avec des hausses qui précèdent l’arrivée des perturbations en liaison avec des flux de sud et des rafraichissement après leur passage avec le retour des vents de nord
 
Jeudi
Après le passage de la perturbation de la veille , rares averses sur les reliefs septentrionaux  (Monts Dômes et Combrailles Madeleine et haut Beaujolais) la couverture nuageuse très présente tarde à se disperser
Les maximums sont un peu plus frais sur l’Auvergne
Plus de 22° dans la vallée du Rhône et Lyon
Autres plaines vers 20°
Reliefs vers 18° à l’est et 16° sur les monts volcaniques auvergnats
 
Vendredi :
La nouvelle perturbation atteint la région en fin de journée avec deux zones de précipitations sérieuses, la bordure nord des Combrailles au Beaujolais et Roannais et ses montagnes et ensuite le secteur proche du Pilat. 
Avec un vent faible, les inversions de températures sont à craindre dans les vallées et cuvettes le matin
Minimums : vers 10° sur les reliefs, vers 12° en plaine
Maximums : Plus de 25° en vallée du Rhône et Lyon, environ 23° dans les autres plaines, plus de 20° sur les reliefs
Vents du sud
 
Samedi :
Après le passage de la perturbation, la couverture nuageuse est abondante sur la partie Massif central, puis la temps s’améliore progressivement  dans la journée
Les minimums sont aux alentours de 10°, un peu moins sur les reliefs et un peu plus dans la vallée du Rhône et l’agglomération lyonnaise.
Avec un vent d’ouest sur les crêtes du Massif central  surtout au nord d’une ligne Clermont – Feurs, qui se transforme en vent du nord, mistral en vallée du Rhône, les maximums baissent fortement , à peine plus de 18° en plaine
 
Dimanche :
Une nouvelle perturbation se présente dans la journée, les pluies modérées sur les reliefs du Massif central prennent un tour orageux en abordant la chaleur du versant rhodanien en soirée à partir du Pilat
Les minimums se situent vers 10° avec des inversions de températures dans les vallées et cuvettes le matin
Les maximums remontent fortement dans le flux de sud qui précède la perturbation dans la journée, ils se situent vers 25° environ, un peu plus dans celles du Rhône à partir de Lyon et un peu moins dans les Limagnes, plus de 20° sur les reliefs
 
Lundi :
Après les dernières précipitations de la nuit, on passe à un vent du nord avec mistral en vallée du Rhône et une couverture nuageuse abondante sur les reliefs face au nord le matin
Les minimums dépassent 10° en plaine en légère hausse
Les maximums baissent fortement, pas plus de 20° en plaine