Une renaissance au sommet !

A la fin du XIXème siècle, plusieurs observatoires ont été créés en montagne : Pic du Midi, Mt-Aigoual, Puy-de-Dôme et Mt-Ventoux (en 1884). Malheureusement, en 1968, la Météorologie Nationale a fermé la station du Ventoux.

L’idée de réhabiliter une station météo au sommet du Géant de Provence a germé en 2007 dans la tête de quelques passionnés de l’association Infoclimat présidée par Laurent Garcelon, frustrés de ne pouvoir mesurer ni la fréquence ni l’intensité de ces déchaînements. Mais au delà de cette vision de passionnés, une station au sommet du Ventoux jouerait nécessairement un rôle préventif et scientifique. Pour réaliser ce projet, l’association s’est alliée à différents partenaires : le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux pour le co-financement, Météo France pour le test du matériel dans ses laboratoires et Orange pour l’installation sur ses infrastructures.

Cette station équipée d’un matériel robuste, susceptible de résister à des conditions de givrages et de vents extrêmes, est composée d’un anémomètre à ultrasons avec réchauffeur intégré et d’une sonde de température PT100 placée sous abri. Depuis son installation le 28 septembre 2015, elle est restée en phase d’expérimentation et de validation des mesures jusqu’à son inauguration ce 7 juillet. Cette manifestation s’est déroulée sous un soleil radieux et dans une ambiance des plus agréables, mais elle ne doit pas faire oublier la réalité des lieux. Durant sa phase expérimentale, on a mesuré des rafales à plus de 180 km/h.

Par son altitude et son isolement, les variations climatiques y sont telles qu’il est coutume de dire que le Ventoux a les pieds en Provence et la tête en Arctique. La nécessité d’informer dès la plaine sur les conditions météo attendues au sommet apparaît donc comme une évidence. Les applications smartphones et les panneaux d’affichages se révéleront un excellent vecteur de la diffusion de cette information.

Cette station a d’ailleurs joué un rôle essentiel dans la décision de raccourcir l’étape du Tour de France le 14 juillet dernier. La direction du Tour s’est en effet appuyée sur les relevés de la veille qui faisaient déjà état de rafales supérieures à 100 km/h. Sage décision puisqu’en fin d’après midi de ce 14 juillet, au moment où l’étape aurait du arriver au sommet, la station enregistrait une rafale à 169 km/h avec une température ressentie de -10.

Tout ceci conforte donc la légitimité de cette station, à 1911 mètres d’altitude, au sommet du Géant de Provence, et à n’en pas douter, les informations qu’elle nous révèlera pour la connaissance scientifique conforterons aussi la légitimité de ces observatoires d’altitude.

Tout les relevés en temps réel sur www.meteo-ventoux.fr ou sur www.infoclimat.fr

Laurent Garcelon

Prévision du 19 au 23 juillet 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 19 au 23 juillet 2016 (42, 43, 63, 69)

Depuis la fête nationale, les dégradations du temps ne se font plus pendant le week-end mais en milieu de semaine !

C’est ce qui va se produire avec :
1) avant des journées de beau temps de plus en plus chaudes en liaison avec un flux de sud de plus en plus marqué
2) une période de précipitations orageuses à partir de la soirée de mercredi,
3) le tout se terminant par un rafraichissement sensible et
le retour du vent du nord avec ses accélérations régionales de la burle et du mistral.
Lundi :
Comme précédemment annoncé, beau temps chaud avec des maximums proches de 30° dans les dépressions, vent faible
Très Léger risque de nuages avec de rares averses en soirée sur les reliefs de l’est de la Haute Loire au Beaujolais,
extrémité d’une dégradation de nord-est sur le Jura et la Suisse.

Mardi :
Beau temps de plus en plus chaud en liaison avec l’arrivée du vent du sud modéré.
Les températures minimales sont déjà élevées, vers 18 à 20° dans les dépressions,
et les maximums dépassent 30° dans les dépressions,
ils atteignent 35° dans les Limagnes qui semblent les plaines les plus exposées à la grande chaleur, attention !

Mercredi :
Avant l’arrivée de perturbations en provenance des hautes latitudes en liaison avec une dépression sur l’Ecosse,
le vent du sud forcit , le coup de chaleur s’accentue avec des minimums élevés dès le matin dans les dépressions ( vers 20°) et
des maximums supérieurs à 30° et même 35° dans les plaines des Limagnes et du couloir de la Loire.
Le pic de chaleur peut atteindre 37 à 38° localement, attention !
Quelques premières averses orageuses se déclenchent en soirée, elles commencent par un axe de l’Auvergne au Roannais et
au Beaujolais et atteignent leur maximum pendant la nuit suivante autour du Pilat.

Jeudi :
Journée orageuse sur l’ensemble de la région, cependant le caractère très localisé des paroxysmes
pluvieux ne permet pas une précision géographique plus affinée ! les modèles sont en désaccord sur les zones touchées et l’intensité des phénomènes !
Attention à la foudre, aux précipitations intenses et aux trainées de grêle !
Les températures minimales restent encore élevées le matin (vers 16 à 18° dans les dépressions),
les maximums de la journée connaissent une baisse sensible qui les ramène vers 25° dans les dépressions

Vendredi :
Les dernières averses pluvieuses sont possibles le matin, puis une reprises est possible en raison de la convection à la fin de la journée.
L’atmosphère doit évacuer l’humidité ambiante et ses nuages.
Le vent du nord revient et forcit en soirée
La baisse des températures continue, assez peu marquée le matin (vers 15 à 16° dans les dépressions)
elle s’amplifie pour les maximums de l’après–midi qui descendent nettement en dessous de 25° sauf dans les plaines du Rhône et de la Saône.

Samedi :
Le temps se rétablit mais
Le vent du nord souffle fort surtout la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
Le rafraichissement continue avec la baisse des minimums du matin et des maximums qui évoluent peu par rapport à la veille (moins de 25° dans les dépressions)

Et ensuite le beau temps semble revenir jusqu’à la prochaine dégradation à la mi-semaine suivante ? A vérifier

Prévision du 14 au 19 juillet 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 14 au 19 juillet 2016 (42, 43, 63, 69)

La dégradation du 14 juillet est en cours avec des temps en provenance des hautes latitudes
Le vent du nord fort puis de plus en plus faible accompagne toute la période.
Cependant cette influence septentrionale sera de moins en moins perturbée et après les dernières pluies de la fête nationale, le temps sera de plus en plus sec et ensoleillé.
Le rafraîchissement a été fort, minimums en dessous de 10° et maximums vers 15°, mais au fil des jours les températures remontent peu à peu.

Jeudi 14 juillet :
Dernier passage pluvieux substantiel  dans l’après-midi et en soirée . il intéresse surtout la face nord de nos départements, la bordure des Combrailles au Roannais et  Beaujolais et les reliefs océaniques : Sancy et surtout les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais.
Les températures sont indignes de l’été avec des maximums légèrement supérieurs à 15° dans les dépressions (16, 17°)  et en dessous sur les montagnes.
Le vent du nord avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône forcit au fil des heures.

Vendredi :
Pas de précipitations sauf dernières averses sur les reliefs le matin
Le vent du nord est fort avec burle et mistral
Après une matinée très fraîche (moins de 10° partout), les températures remontent ensuite un peu avec le retour du soleil, avec des maximums qui dépassent un peu 20° dans les dépressions, en dessous en montagne.

Samedi :
Pas de précipitations, plus de soleil
Après une matinée encore fraîche, les minimums ne dépassent 10° que dans les dépressions, les maximums continuent leur hausse, vers 23 à 24° dans les dépressions
Le vent du nord commence à faiblir.

Dimanche :
Pas de précipitations, le temps reprend une allure estivale
Les températures continuent leur remontée  avec des minimums presque partout au-dessus de 10° et des maximums qui dépassent 25° dans les dépressions
Le vent du nord continue de faiblir.

Lundi :
Pas de précipitations dans les bassins internes du Massif central mais quelques rares averses orageuses  sont possibles sur les reliefs d’influence océanique en fin de journée  en particulier le haut Beaujolais. Elles correspondent à l’extrémité d’une perturbation de nord qui passe plus à l’est
SI les minimums continuent de monter avec plus de 15° dans les dépressions, les maximums restent au même niveau que la veille (plus de 25° dans les dépressions).
Le vent du nord, absent une grande partie de la journée reprend en soirée.

Mardi :
Pas de précipitations
Avec le  vent du nord, les températures restent au même niveau que la veille.

La dégradation du 14 juillet a encore frappé comme de très nombreuses années !

Prévision du 9 au 13 juillet 2016(42, 43, 63, 69)

Prévision du 9 au 13 juillet 2016(42, 43, 63, 69)

La période de beau temps estival chaud sera courte, la dégradation du temps ne se produira pas pendant le week-end mais de façon plus classique à proximité de la fête nationale

A ce moment-là l’anticyclone des Açores qui occupe actuellement la France se retirera pour laisser la place à des perturbations en provenance du nord qui prendront une allure orageuse en arrivant sur notre région en soirée

Le week-end sera beau et chaud mais après, le vent du sud précède les orages forts qui seront suivis d’un rafraichissement et d’un retour du vent du nord !

Vendredi :
Prévision antérieure confirmée
Le beau temps chaud et ensoleillé avec des maximums de l’ordre de 30° dans les dépressions ne sera seulement perturbé que par un risque d’averses orageuses en soirée sur les reliefs en particulier les monts de la Madeleine et du Beaujolais. Les dépressions ne devraient pas être atteintes

Samedi :
Le beau temps continue sans précipitations
Un bref retour du vent du nord avec burle sur les plateaux de la haute Loire et mistral en vallée du Rhône  abaisse un peu les températures
Les minimums n’atteignent 18° que dans les plaines de la Saône, vers 15 à 16° dans les autres dépressions
Les maximums repassent en dessous de 30° dans les plaines

Dimanche
Dernière journée de beau temps
Retour de la chaleur avec le retour du vent du sud en avant de la perturbation orageuse
Cette dernière n’atteint pas encore la région, seules des averses orageuses d’avant-garde sont possibles en soirée sur les reliefs en particulier ceux du haut Forez aux monts de la Madeleine et ceux du Pilat au haut Beaujolais
Après des minimums matinaux au même niveau que la veille, les maximums connaissent un coup de chaleur aux alentours de 33 à 34° dans les dépressions. Seules les montagnes restent en dessous de 30°

Lundi :
Journée orageuse
La perturbation orageuse traverse la région à partir de la fin de la matinée et du Bourbonnais.
Ses précipitations prennent de l’importance au fil des heures en se décalant du nord-ouest au sud-est,  pour connaitre un paroxysme en soirée et  dans la nuit suivante sur un axe de l’Yssingelais aux Monts de Tarare, surtout les secteurs autour du Pilat
Outre la foudre, on ne peut exclure dans ces secteurs des trainées de grêle, des cumuls de précipitations intenses avec inondations localisées !
Le matin, les températures sont particulièrement élevées, autour de 20° dans les plaines de la Saône dans le flux de sud qui précède la perturbation
Les maximums connaissent une baisse sensible à partir de l’ouest en suivant la progression des pluies orageuses. Seules les plaines de la Saône et du Rhône atteignent encore 30°, pas plus de 25° dans les autres dépressions

Mardi :
La journée reste pluvieuse mais moins orageuse, les précipitations concernent encore une grande partie de la journée. L’axe du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais  est le plus arrosé avant une évacuation des pluies sur le bassin du Rhône
La baisse des températures, faible le matin avec des minimums encore vers 16° dans les dépressions de la Loire et de l’Allier et vers 18° dans celles du Rhône, devient très forte dans l’après-midi : moins de20° presque partout, sauf plaines du Rhône au sud de Lyon
Le vent du nord revient au sud d’une ligne Clermont-Feurs

Mercredi :
Les pluies sont terminées sauf rares averses résiduelles sur les reliefs
Les précipitations ont laissé une humidité résiduelle et une couverture nuageuse abondante le matin sur les reliefs exposés au nord
Le vent du nord forcit avec burle sur les plateaux de la haute Loire et mistral en vallée du Rhône

Le rafraichissement continue :
Nette baisse des minimums vers 10°, moins sur les plateaux du cœur du Massif central , un peu plus dans les plaines
Maximums vers 20° dans les dépressions

La dégradation du 14 juillet aura frappé un peu avant la fête, ensuite si les pluies cessent sur la région, le rafraichissement continue  avec vent du nord , à confirmer !