Prévision du 18 au 21 février 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 18 au 21 février 2017 (42, 43, 63, 69)
 
Nous sommes sous l’influence d’un anticyclone Atlantique qui déborde nettement sur la France
Il est assez fort pour empêcher les perturbations de nous atteindre et quand elles y arrivent en fin de période les secteurs de la bordure nord et des reliefs océaniques sont les plus arrosés et les bassins internes sont à l’abri en grande partie
Il permet aussi l’établissement de brouillards et de couches de stratus dans les cuvettes associées à des inversions de températures. Le val de Saône et Lyon sont toujours les régions les plus concernées  
Il est assez faible pour permettre à un flux de nord sur son flanc oriental d’arriver jusqu’à nous, il en résulte la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône  
Les températures sont plutôt en baisse tout en restant assez proches des niveaux antérieurs, gelées limités aux plateaux du cœur du Massif central, maximums proches de 10° , un peu plus dans les plaines et un peu moins sur les reliefs
 
Samedi :
Pas de précipitations
Après de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) , après l’installation de couches de stratus bas associées à des inversions de températures surtout dans le val de Saône, les maximums sont proches de 10°, à peine plus dans les plaines , moins sur les plateaux
Le vent du nord faiblit dans la journée
 
Dimanche :
Pas de précipitations
Les minimums sont proches de 0° partout, ils sont associés à des inversions de températures avec des couches de stratus le matin surtout dans le val de Saône
Avec un soleil assez présent, les maximums dépassent largement 10° dans les dépressions et les plateaux s’en approchent
Vent faible de direction assez changeante
 
Lundi :
Pas de précipitations
Le matin des petites gelées affectent les plateaux du cœur du Massif central et des inversions de températures concernent  les cuvettes surtout le val de Saône avec des couches de stratus  
Dans la journée, les effets du soleil sont tempérés par le retour du vent du nord avec burle et mistral qui forcit dans la journée. Les maximums sont sans changement par rapport à la veille, plus de 10° dans les dépressions, moins sur les reliefs
 
Mardi
La bordure d’une perturbation de nord, plus active à l’est sur le Jura et les Alpes, arrive. Ses précipitations concernent la bordure des Combrailles, au Roannais et au Beaujolais et surtout les reliefs océaniques, le Sancy,  l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et ceux de Tarare et du Beaujolais. Les cumuls déposés deviennent très faibles sur les autres montagnes et les bassins internes du Massif central, le Puy, Limagnes du Sud et plaine du Forez sont en grande partie à l’abri.
Sous les nuages, les minimums sont en légère hausse, quasiment pas de gelées, encore des inversions de températures, mais sans soleil dans la journée, les maximums baissent, partout en dessous de 10°
Toujours mistral et burle assez forts  
 
Cette situation devrait continuer quelques jours encore : à confirmer

Prévision du 14 au 17 février 2017

Prévision du 14 au 17 février 2017
 
L’anticyclone continental centré des Balkans à la Scandinavie, responsable en janvier de la vague de froid,  continue de résister  sur l’Europe.
Sur sa bordure occidentale il s’accompagne d’un flux de sud  violent qui sans apporter la tempête entre le Languedoc et le pays Toulousain, peut provoquer des vents proches de 100 km/h sur le sud de la Haute Loire et la crête du Mézenc au Pilat
Ceci  s’accompagne de températures douces,  sans gelées et avec des maximums proches de 15° dans les dépressions, le froid ne concerne que nos amis germaniques
Ces hautes pressions bloquent la remontée des pluies méditerranéennes qui affecteront fortement les bassins  du Languedoc et du Tarn,  qui buteront sur les reliefs qui ceinturent nos départements en particulier l’axe du Mézenc au Pilat et  qui pénètreront assez peu dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier
 
Nuit de lundi à  mardi :
Attention : Dernier risque de vent fort de sud avec des rafales proches de la tempête sur les crêtes du  sud de la haute Loire et de l’axe du Mézenc au Pilat. Eole devrait vite perdre de la vitesse en descendant les sillons de la Loire et de l’Allier
 
Mardi :
Le vent du sud devrait commencer à faiblir dans la journée
Les fortes précipitations remontant de Méditerranée  butent sur les reliefs qui ceinturent nos départements en particulier l’axe du Mézenc au Pilat. La probabilité de leur pénétration au-delà est assez limitée mais plus forte sur l’axe auvergnat que sur celui de la Loire
La douceur continue, aucune gelée matinale, les minimums dépassent 5° dans les sillons de la Loire et de l’Allier, un peu moins dans les plaines du Rhône et de la Saône et surtout les plateaux
Les maximums atteignent 15° dans les plaines du Rhône et de la Saône, un peu moins dans celles de la Loire et de l’Allier et moins de 10° dans les reliefs.
 
Mercredi :
Des pluies sont encore possibles liées aux dernières tentatives de remontée des précipitations méditerranéennes, elles sont de moins en moins  présentes au fil des heures et concernent surtout l’encadrement montagneux en particulier l’axe du Mézenc au Pilat avec un faible risque de pénétration au-delà
La douceur s’amplifie en particulier pour les maximums qui dépassent 15° sur l’ensemble des plaines
Les minimums restent vers 5° dans les dépressions
Le vent du sud faiblit
 
Jeudi :
Pas de précipitations entre deux perturbations qui ne nous atteignent pas
La douceur commence à marquer le pas   avec des minimums vers 5° et des maximums un peu en dessous de 15° dans l’ensemble des plaines, sauf celles du Rhône et de la Saône où les températures  peuvent rester au-dessus. Des inversions de températures le matin, ne sont pas impossibles  
Vent faible de direction changeante
 
Vendredi :
Risque de précipitations faible, une perturbation océanique s’approche mais en raison de sa trajectoire orientale, elle apporte plus de nuages que de précipitations. On ne peut cependant exclure quelques pluies sur la bordure nord et ses reliefs océaniques en particulier le Beaujolais et le Roannais
Début de refroidissement, les minimums s’approchent de zéro sur les plateaux du cœur du Massif central surtout le Velay et la Margeride. Ils restent vers 5° dans les plaines, risque d’inversion de températures avec couches de brouillard et de stratus associés  
Les maximums baissent aussi, à peine plus de 12° dans les dépressions et moins sur les plateaux
 
Le temps devrait revenir ensuite plus conforme à la saison : à confirmer

Prévision du 9 au 13 février 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 9 au 13 février 2017 (42, 43, 63, 69)
 
La petite vague hivernale déjà moins intense que prévue va très vite disparaitre car la Méditerranée a décidé de lui régler son compte
Ce jeudi, elle a déjà commencé à nous envoyer indirectement  des précipitations par le nord-est, mais de plus en plus elle le fera selon une trajectoire  directe des Cévennes à L’Auvergne  qui affectera peu le sillon de la Loire au nord du Mézenc
Nous assistons très vite à une inversion des flux atmosphérique avec le passage du vent du nord à celui du sud
Les températures remontent, les gelées disparaissent pendant le week-end, les minimums deviennent assez doux, les maximums remontent au-dessus de 10° dans les plaines
 
Jeudi :
Sous un ciel couvert, de petites précipitations en provenance du nord-est viennent terminer leur course sur l’est du Massif central. Sous forme de neige sur les plateaux dès 700 m, elles sont insuffisantes pour provoquer un manteau au sol
Après des gelées limitées aux montagnes auvergnates, les maximums dépassent 5° dans les dépressions des 3 couloirs, Allier, Loire et Rhône Saône
Le vent de nord sévit encore avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
 
Vendredi :
Tout s’inverse entre le matin et le soir
D’abord le vent, avec la fin de celui du nord remplacé par celui du sud
Ensuite avec l’arrivée de précipitations en direct de la  Méditerranée  sur l’axe des Cévennes  au Pilat surtout de la neige sur les reliefs, avec une extension très faible au-delà
Les gelées concernent l’ensemble des plateaux du Massif central le matin et les minimums sont proches de zéro dans les dépressions, les maximums montent dans la journée jusqu’à 8° dans l’ensemble des plaines et bassins et peut être 10° dans celles du Rhône et de la Saône
 
Samedi :
La tendance commencée la veille continue
Reprise en fin de journée des précipitations remontant de Méditerranée avec une plus grande extension et importance surtout sur la partie auvergnate
Toujours un vent du sud modéré
La hausse des températures concerne surtout le matin, pas de gelées sauf trous à froid et sommets enneigés, maximums vers 10° dans les dépressions
 
Dimanche :
Toujours des pluies remontant de Méditerranée, mais elles semblent ne pas dépasser le Mézenc
Toujours une hausse des températures, pas de gelées le matin, les maximums dépassent 10° dans les dépressions et atteignent 15° en vallée du Rhône
Le vent du sud forcit , en particulier dans la nuit de Dimanche à lundi les rafales pourraient s’approcher du seuil de la tempête sur les crêtes de la Haute Loire  (80 à 90 km/h)
 
Lundi
Confirmation avec un décalage vers l’Auvergne !
Pour les précipitations remontant de Méditerranée qui se développent selon un axe des Cévennes aux monts volcaniques auvergnats
Les températures changent peu , minimums assez doux ( plus de 5° dans les dépressions) maximums au-dessus de 10° dans les dépressions
Le ent de sud , plutôt de sud-est continue , mais surtout sur la partie du Velay à l’Auvergne
 
Le temps devrait ensuite continuer sans grands changements : à confirmer