Prévision du 20 au 23 mars 2017

Prévision du 20 au 23 mars 2017
 
L’anticyclone s’efface pour laisser la place à des perturbations d’origine différente au fil des jours …
Les  précipitations affecteront d’abord les régions océaniques  de la bordure nord et surtout ses reliefs (Sancy, Hauts Forez, Monts de la Madeleine et du Beaujolais) mais ensuite leur répartition géographique sera plus généralisée.
La tendance des températures  est plutôt à la baisse.
Vent changeant au fil des jours
 
Lundi :
Pas de précipitations  sauf de rares averses sur les reliefs,  
Les températures sont assez élevées pour la saison  avec des minimums doux entre 5° sur les reliefs et 0° en vallée du Rhône et des maximums qui dépassent 15° dans les plaines de la Loire et de l’Allier, un peu moins dans celles du Rhône et de la Saône
Dans ces dernières des inversions associées à des couches de stratus sont possibles   
Le vent d’ouest est dévié en nord au sud d’une ligne de Noirétable au Beaujolais
 
Mardi
Une première perturbation en provenance du nord-ouest traverse la région. Elle dépose des précipitations en priorité sur les secteurs océaniques de la bordure septentrionale  des Combrailles du Roannais et du Beaujolais, et surtout ses reliefs cités dans l’introduction, ensuite les pluies faiblissent en pénétrant  dans le reste de la région où les montagnes sont surtout concernées
Les températures baissent. Le passage à la neige ne concerne que les parties sommitales des massifs les plus élevés (Sancy, Margeride, Mézenc et Forez)
Les minimums ne dépassent 5° que dans les plaines du Rhône et de la Saône et flirtent avec 0° sur les plateaux du cœur du Massif central
Les maximums ne dépassent 10° que dans les vals du Rhône et de la Saône
Toujours un vent d’ouest dévié en nord au sud d’une ligne qui varie peu par rapport à la veille
 
Mercredi
Des averses sont possibles sur les reliefs pendant la journée et privilégient les reliefs de la moitié nord (Sancy, Haut Forez , monts de la Madeleine et du Beaujolais), mais des précipitations plus soutenues en provenance du sud-ouest  avec de la neige sur les plateaux prennent la suite pendant la nuit suivante  
De petites gelées sont possibles le matin sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride, Velay et Auvergne)
Dans la Journée la partie auvergnate est plus fraîche (maximum à peine au-dessus de 10° en Limagnes)  que les couloirs  ligériens et séquano-rhodaniens où on approche de 15° avec un petit vent du sud
 
Jeudi :
La perturbation remontant du sud-ouest de la nuit précédente termine sa traversé de la région dans la matinée  par le couloir séquano-rhodanien. Elle a apporté de la neige sur les plateaux au-dessus de 800 mètres
Les températures baissent :
Des gelées affectent les plateaux du coeur du Massif central avec des minimums inférieurs à 5° partout
Maximums à peine supérieurs à 10° dans les dépressions
Vent faible
 
Un épisode de précipitations méditerranéennes est probable vendredi, mais sa pénétration dans nos départements est toujours difficile à préciser à l’avance !

Prévision du 15 au 19 mars 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 15 au 19 mars 2017 (42, 43, 63, 69)
 
L’anticyclone des Açores  s’est installé plus tôt que prévu. Fort au départ, il s’affaiblira ensuite par le nord-est au fil des jours!
Au début  pas de précipitations et beaucoup de soleil  mais des perturbations qui passent dans le nord –est du pays auront tendance à pénétrer un peu plus pendant le week-end  dans notre direction en apportant des nuages et quelques précipitations sur la bordure des Combrailles au Roannais et au Beaujolais et surtout les reliefs voisins
Au début, Le vent calme permet l’installation de couches de stratus matinales associées à des inversions de températures comme ce mercredi dans les Limagnes (gelées à Clermont Ferrand) puis le vent du nord s’installe et forcit avec surtout le mistral en vallée du Rhône
Au début les températures, surtout les maximums,  sont élevées pour la saison, mais ensuite  le vent du nord et le manque de soleil provoquent une baisse sensible
 
Mercredi :
Beau temps ensoleillé, les températures dépassent 15 ° dans l’après-midi dans l’ensemble des dépressions
Pas de précipitations
 
jeudi :  
beau temps ensoleillé, pas de précipitations.
Avec le vent calme, des couches de stratus s’installent le matin dans les dépressions en particulier les plaines de la Saône, les nombreuses inversions de températures associées provoquent des minimums peu différenciés vers 5°
Les maximums augmentent, ils dépassent 18° dans l’ensemble des dépressions et approchent les 20° dans les Limagnes
 
Vendredi :
Toujours beau temps ensoleillé mais avec les prémices d’une dégradation
Les températures montent.
Les minimums approchent 10° mais le matin les stratus associés avec des inversions de températures et un vent calme touchent les dépressions en particulier les plaines de la Saône
Les maximums évoluent moins, entre 18 et 20° selon les dépressions , les plaines du Rhône et de la Saône semblant les plus chaudes avec un léger vent de sud dans la journée
La bordure d’une perturbation approche en fin de journée, elle provoque un risque faible d’averses éparses sur les reliefs du haut Beaujolais des monts de Tarare et de la Madeleine
 
Samedi :
Le vent d’ouest sévit au nord d’une ligne du Roannais au Beaujolais, il est dévié en nord par les reliefs au sud avec un mistral qui forcit en vallée du Rhône
La bordure de la nouvelle perturbation qui approche par le nord-est est plus capable d’apporter des nuages et des averses sur les monts du Beaujolais  et de la Madeleine et le Roannais que celle de la veille. La capacité des pluies  à descendre plus au sud est faible
Avec moins de soleil, les températures baissent :
Les minimums autour de 5° dans les dépressions
Les maximums qui descendent en dessous de 15° dans les dépressions
 
Dimanche :
La dégradation continue
Cette fois, la perturbation pénètre plus profondément dans nos départements à partir du nord. Naturellement la bordure des Combrailles, au Roannais et au Beaujolais est la plus arrosée avec les montagnes océaniques (Sancy, axes du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais) mais la capacité des pluies à affecter l’ensemble de nos départements est plus grande
Le vent du nord forcit en particulier le mistral
La baisse des températures est contenue pour les minimums (environ 7° dans les plaines de la Saône et du Rhône, et 5° dans les autres dépressions) mais elle se poursuit pour les maximums avec environ 10° dans les dépressions
 
L’anticyclone devrait ensuite rétablir sa suprématie après cette faiblesse : à confirmer

Prévision du 11 au 14 mars 2017

Prévision du 11 au 14 mars 2017

Le temps sera très variable d’un jour à l’autre en raison d’un enchainement de types de temps assez atypique
Après un samedi anticyclonique, une perturbation océanique arrive par l’ouest puis est renvoyée dans sa direction d’origine
Après des températures élevées pour la saison, leur chute est dure
Après un court épisode de flux de sud on revient au vent du nord
Entre les deux, un épisode pluvieux dépose des précipitations importantes

Samedi :
Un avant-gout de printemps
Pas de précipitations et soleil abondant après dissipation des stratus matinaux en particulier dans le val de Saône
Vent faible avec une provenance du sud qui s’impose dans la journée
Après des minimums vers 5° associés à des inversions de températures, les maximums montent à des niveaux élevés supérieurs à 18° dans les dépressions en particulier dans celles qui longent l’Allier (Limagnes) et la Loire (plaine du Forez)

Dimanche :
Le temps change avec l’arrivée d’une perturbation océanique dans le flux de sud qui précède, les minimums sont assez élevés vers 10° dans les dépressions
Les nuages puis les précipitations prennent la suite dans l’après-midi en commençant par les montagnes océaniques, en particulier les reliefs volcaniques auvergnats, puis en continuant en soirée dans toute la région
Les températures maximales baissent en commençant par l’Auvergne, moins de 15° dans es Limagnes, un peu plus dans les dépressions qui longent la Loire et encore 17 à 18° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Lundi
Après avoir arrosé toute la nuit nos départements en déposant des cumuls substantiels, les pluies refluent vers leur direction d’origine dans la matinée et elles sont suivies d’averses ou de giboulées éparses en provenance du nord-est sur les reliefs. L’épisode pluvieux arrose peu l’axe Rhône / Saône.
Le refroidissement est sensible pour les minimums aux alentours de 5°, un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône, mais la chute est encore plus nette pour les maximums qui passent en dessous de 10° sauf dans les plaines du Rhône et de la Saône
Le vent du nord avec burle et mistral revient

Mardi
Le temps amorce timidement son rétablissement
Fin des précipitations
Les minimums sont bas , vers 5° dans les dépressions et proches de zéro sur les reliefs
Le vent du nord sévit encore
Les maximums amorcent une timide remontée jusque vers 12° dans les dépressions

La poursuite du temps variable est probable ensuite.

Prévision du 6 au 9 mars 2017 : (42, 43, 63, 69)

Prévision du 6 au 9 mars 2017 : (42, 43, 63, 69)

Nous sommes dans la réminiscence classique de l’hiver du début mars sous l’impulsion de perturbations en provenance des hautes latitudes, mais cette situation est en principe assez brève à proximité du printemps commencé selon les règles de la météorologie depuis le début du mois !
Comme cette poussée polaire provoque la résistance des hautes pressions sur l’Atlantique, il en résulte des tempêtes et il y en aura encore une lundi (rafales vers 100 km/h sur les crêtes de nos reliefs avec une direction rare chez nous ouest nord-ouest)
Les perturbations apportent des précipitations suivies de giboulées neigeuses. Elles disparaitront en milieu de semaine
La neige a fait son retour samedi au-dessus de 1100 m sur la partie auvergnate, ce matin vers 800 m, elle reviendra encore jusqu’à mardi, puis disparaitra
Les températures basses s’accompagneront du retour de gelées sur les plateaux du Massif central et de maximums en dessous de 10°, puis elles remonteront en milieu de semaine

Lundi :
Très agité en fin de journée
Une nouvelle perturbation arrivée, elle est accompagnée d’une petite tempête qui circule du sud de la Bretagne à la Méditerranée, le vent d’Autan est très fort au sud du Massif central, et chez nous un vent de d’ouest nord-ouest avec des rafales autour de 100 Km/h souffle les crêtes des montagnes et la partie auvergnate . Ce type de tempête affecte en principe beaucoup moins les dépressions qui longent la Loire et l’agglomération stéphanoise.
Les précipitations suivent et commencent par de la pluie puis passent à la neige sur les plateaux pendant la nuit au-dessus de 800 m. Cumuls importants sur les reliefs, moins dans les dépressions
Les températures restent basses, très peu de gelées sur les plateaux , minimums compris presque partout entre 2 et 4°.
Les maximums sont inférieurs presque partout à 10°, même dans les dépressions, sauf dans les plaines du Rhône et de la Saône un peu au dessus

Mardi :
Le passage de la perturbation se termine par des giboulées neigeuses sur les reliefs pendant une partie de la journée, les bassins internes du massif central semblent peu touchés (Limagnes du sud , le Puy et plaines du Forez) et on découvre les plateaux enneigés le matin
Le matin, les gelées reviennent sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay et Margeride), et les maximums de la journée sont presque partout inférieurs à 10° et proche de la journée sans dégel en montagne
Le vent du nord s’installe avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Mercredi :
Les gelées matinales sont généralisées sur les plateaux du Massif central, minimums à peine positifs dans les dépressions.
Les maximums amorcent une remontée et dépassent 10° dans les dépressions surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône (12à 13°).
La bordure d’une nouvelle perturbation de trajectoire orientale, apporte plus de nuages que de précipitations, exclusivement sur les reliefs océaniques
Le vent du nord continue avec burle et mistral

Jeudi :
Nous sortons du petit épisode hivernal
Fin des gelées sauf dans les trous à froid
Pas de précipitations et fin de l’épisode perturbé, plus de soleil
Hausse des maximums qui approchent 15° dans les dépressions
Mais encore un peu de vent du nord

Le temps de mars semble continuer avec une lente amorce de printemps interrompue régulièrement par un bref spasme hivernal : à confirmer

Prévision du 2 au 5 mars 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 2 au 5 mars 2017 (42, 43, 63, 69)
 
Notre région passe sous l’influence des perturbations océaniques qui auparavant ne concernaient que la France du Nord
Les précipitations arrosent surtout  la bordure nord des Combrailles au Roannais et au Beaujolais et surtout les reliefs volcaniques auvergnats, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et celui du Pilat au haut Beaujolais, les montagnes du sud sont moins touchées et les cumuls sont faibles dans les bassins internes du Massif central, Limagnes du sud, le Puy et plaine du Forez. Leur passage dans la nuit facilite le passage à le neige sur les plateaux.
Températures globalement de saison, peu de gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central, mais minimums rarement au-dessus de 5°, maximums variables en fonction de l’ensoleillement, au-dessus de 10° dans les dépressions 
Le vent de sud sera fort avant le passage des perturbations, une petite tempête ( 100 à 110 km/h) est probable sur les régions proches du Pilat dans la nuit de vendredi à samedi .
 
Mercredi
Prévision antérieure confirmée
Les maximums sont autour de 10° en raison du manque de soleil
Les précipitations continuent à affecter la bordure septentrionale et les reliefs océaniques, sans vraiment arroser les bassins intérieurs du Massif central et le sud de la haute loire
 
Jeudi :
Les dernières précipitations se terminent dans la matinée avec passage à la neige sur les plateaux, ensuite accalmie.
Les températures restent assez fraîches , minimums vers 5° dans les dépressions,  en dessous sur les reliefs sans gelées, maximums au-dessus de 10° dans les plaines  et plus bas sur les reliefs avec un retour timide du soleil
 
Vendredi :
Une perturbation arrive mais ses précipitations n’atteignent pas la région avant la nuit
Attention : Le vent du sud forcit et certaines rafales sont susceptibles d’atteindre le seuil de la tempête en soirée et début de nuit sur les régions proches du Pilat.
Les températures minimales sont proches de 5° partout sans gelées matinales
Avec le foehn, les maximums connaissent un petit coup d chaleur, plus de 15° dans les plaines du Rhône et de la Saône, à peine moins dans celles qui longent la Loire et l’Allier, mais moins de 10° sur les reliefs
Les précipitations concernent la nuit suivante avec des cumuls importants qui privilégient d’abord les régions océaniques citées dans l’introduction.
 
Samedi :
La perturbation très active continue à déposer des précipitations. Les cumuls sont surtout importants sur les reliefs, le passage à la neige se produit sur les plateaux dans la nuit précédente, une reprise est possible avec des averses la nuit suivante
Les températures baissent, retour de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central  (Velay et Margeride, les maximums descendent vers 10° dans les dépressions et moins sur les plateaux
Le vent faiblit
 
Dimanche :
Les précipitations se calment, mais reprennent dans la nuit suivante avec passage à la neige sur l’ensemble des plateaux
Les températures restent basses, petites gelées plus étendues que la veille sur les plateaux du Massif central, les minimums n’atteignent 5° que dans les plaines du Rhône et de la Saône, les maximums sont inférieurs à 10° quasiment partout  
Le vent encore au sud le matin, change ensuite progressivement de direction
 
Il y a toujours une réminiscence de l’hiver au début mars qui ne devrait pas trop durer : à confirmer