Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

L’anticyclone des Açores va à nouveau étendre ses effets sur la France !
Avant qu’il puisse mettre fin à la convection qui permet le déclenchement des orages, il faudra encore attendre une journée (jeudi) marquée à partie de l’après-midi par les développement nuageux avec une chaleur lourde puis des pluies accompagnées de foudre, de trainées de grêles et parfois de très gros cumuls
Ensuite les hautes pressions nettoient le ciel avec plus de soleil, mais en progressant à partir de l’Atlantique, elles provoquent sur leur flanc oriental un flux de nord qui provoque une baisse très sensible des températures
Ce n’est qu’ensuite, quand le flux de nord faiblit que la chaleur revient !

Jeudi :
Dernière journée orageuse
Elle commence par des températures minimales très élevées le matin avec plus de 18° dans les dépressions et même de l’ordre de 20° dans les plaines du Rhône
Elle se poursuit par une chaleur lourde avec des températures qui montent jusqu’avant les orages
Les maximums approchent encore 30° dans les plaines du Rhône, dépassent 25° dans les autres dépressions et passent en dessous sur les reliefs
Dans l’après-midi les orages reprennent et traversent la région de part en part avec leurs risques forts cumuls local, trainées de grêle, foudre, la température baisse.

Vendredi :
Rafraichissement !
Pas de précipitations, la convection orageuse est cassée et limitée à des cumulus inoffensifs dans un ciel plus clair °
La baisse des minimums est limitée, moins de 18° partout, moins de 15° sur les plateaux
Celle des maximums est plus marquée, moins de 25° partout
Le vent du nord s’in stalle

Samedi :
Pas de précipitations, une petite perturbation en provenance du nord qui passe plus à l’est n’apporte que des nuages et au pire une petite averse sur les régions rhodaniennes
La baisse des températures continue
Elle affecte surtout les minimums qui se situent vers 10° , un peu plus dans les dépressions et moins sur les plateaux
Les maximums baissent moins et restent vers 20°
Le vent du nord forcit avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Dimanche :
Pas de précipitations et beau temps
Le vent du nord commence à faiblir
Les minimums restent aussi bas que la veille vers 10°
Avec le soleil  les maximums amorcent une légère reprise vers 25° dans les dépressions

Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision de Gérard Staron  du 7 au 10 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

Notre région se situe au contact des perturbations et dépressions qui balaient les côtes de la Manche et des anticyclones subtropicaux qui tentent de remonter du sud
Il en résulte une situation très changeante d’une journée à l’autre
Les pluies ne seront pas toujours capables d’atteindre notre région  notre région, une incertitude de plus pour évaluer le temps. Quand elles y arriveront, elles seront très variables et pourront prendre un caractère orageux en fin de journée et concerneront en priorité la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et Beaujolais et les reliefs voisins
Le vent sera changeant, de sud avant l’arrivée des perturbations, il passe au nord après leur passage avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
Il en résulte des contrastes de températures poussées vers le haut par les flux de sud  et vers le bas par celui de nord. Coups de chaud dès que le soleil est présent avec flux de sud et de fraîcheur sous les nuages et pluies avec vent du nord.

Mardi :
La perturbation terminent de passer avec moins de pluies que prévu
Le vent du nord s’installe derrière et les maximums atteignent péniblement 20° dans les dépressions

Mercredi
Avec le vent du nord et ses acolytes burle et mistral, les températures restent fraîches. Le matin les minimums ne dépassent pas 10° dans les dépressions et n’atteignent pas 5° en montagne, dans la journée les maximums restent frais et le plus souvent en dessous de 20° même dans les dépressions
Le risque de précipitations est faible sauf sur la bordure nord et sur les montagnes océaniques où des averses sont encore possibles

Jeudi :
Une nouvelle perturbation approche, ses nuages sont visibles au nord-ouest mais ses précipitations n’atteignent pas la région avant la nuit suivante
Le matin les températures restent basses sous l’influence du vent du nord finissant, les dépressions dépassent à peine 10°, les minimums sont bien plus bas sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay)
Le passage au flux de sud avant l’arrivée de la perturbation avec un peu plus de soleil permet une hausse rapide des températures en commençant par les Limagnes où les maximums peuvent approcher de 30°. Ces derniers sont un peu plus bas (27, 28°) dans les autres dépressions longeant la Loire, le Rhône ou la Saône

Vendredi :
Le passage de la perturbation le matin apporte surtout des averses sur les reliefs , mais la chaleur de la journée permet une reprise des pluies sous une forme orageuses le soir qui concerne surtout le Velay et le Forez et les reliefs voisins en particulier l’axe du Mézenc au Pilat. Attention à la foudre aux trainées de grêle et aux fortes intensités locales
Sous les nuages et le flux de sud, les minimums du matin sont en forte hausse et montent jusqu’à 15° dans les dépressions, au contraire sous les pluies les maximums amorcent une nette baisse en commençant par l’Auvergne. Ils restent au-dessus de 25° dans les plaines du Rhône et de la Saône mais seulement au-dessus de 20° dans les Limagnes et les dépressions qui longent la Loire.

Samedi :
Dans le flux de nord avec burle et mistral qui revient en arrière des précipitations, les températures chutent  en commençant par le Massif central où les minimums dépassent à peine 10° même dans les dépressions, les plaines du Rhône et de la Saône conservent plus de douceur matinale. La chute des maximums de l’après–midi se poursuit , à peine plus de 20° dans les dépressions
Les précipitations sont terminées mais il reste des traces d’humidité à évacuer au fil des heures

Juin devrait continuer à alterner, chaud et froid, sec et pluvieux : à confirmer

Prévision de Gérard Staron du 3 au 6 juin 2017

Prévision de Gérard Staron du 3 au 6 juin 2017

L’anticyclone des Açores tente bien de revenir par la Péninsule ibérique, mais sa protection sera encore très insuffisante
Il en résulte un temps changeant sur des pas de temps assez court
Des perturbations orageuses sont encore capables d’atteindre la région en la traversant selon des trajectoires variables d’une journée à l’autre qui détermineront de très grandes différences géographiques dans le cumul des pluies déposées. Elles sont surtout présentes en fin de journée en raison de la convection et sont alors accompagnées de risques localisés de grêle et de foudre.
Leur passage provoque chaque fois une baisse des températures, surtout au moment du déclenchement des précipitations, qui repartent ensuite à la hausse rapide dès que le soleil effectue son retour. Cette variabilité empêche le retour de fortes chaleurs.
Le vent de sud avant l’arrivée des pluies, se change après en un coup de vent de nord avec burle et mistral

Samedi :
Une nouvelle perturbation orageuse aborde la région à la mi-journée en remontant du sud-ouest. L’arrosage sera généralisé jusqu’à la nuit suivante et les plus forts risques de forte intensité des pluies de grêle ou de foudre sont toujours au début.
Il est très difficile de prévoir la répartition géographique des pluies, mais La trajectoire la plus arrosée semble s’étirer du Brivadois dans l’après-midi, au Forez en soirée et au Lyonnais dans la nuit suivante, la ligne de crête du Mézenc au Pilat et le sud de la Haute Loire semblent partiellement à l’abri ainsi que la vallée du Rhône au sud de Lyon.
Le vent du sud modéré domine jusqu’aux pluies orageuses
Les minimums restent élevés le matin (plus de 15° dans les dépressions) mais les maximums amorcent une très forte baisse à partir de l’Auvergne et passent en dessous de 20° dans les Limagnes quand les plaines du Rhône et de la Saône conservent une chaleur au-dessus de 25°. Le couloir de la Loire se situant entre les deux géographiquement comme thermiquement

Dimanche :
Après les dernières averse qui s’évacuent vers l’est , la journée semble sans précipitations
Le temps se rétablit avec des températures assez fraiches et un coup de vent du nord accompagné de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout du mistral en vallée du Rhône
Nette baisse des minimums vers 10°, un peu plus dans les dépressions et moins sur les plateaux
Maximums proches de 20° dans les dépressions

Lundi :
Les pluies orageuses connaissent une reprise limitée en fin de journée et la nuit suivante Ceci concerne surtout l’est de la région et les reliefs surtout l’axe du Mézenc au Pilat et aux monts du Beaujolais , Monts du Forez et de la Madeleine
Les minimums restent vers 10° comme la veille
Les maximums remontent au-dessus de 22° dans les dépressions
Le vent du nord faiblit et disparait

Mardi :
Nouvelle journée de pluies orageuses qui semblent surtout affecter la moitié septentrionale de la région en particulier le Beaujolais, le Roannais et les monts du Forez et de la madeleine mais cette géographie est difficile à prévoir
Les minimums restent au même niveau que les deux jours précédents
Les maximums connaissent une légère hausse

Ce mois risque de continuer à alterner le frais humide et le chaud lourd

Prévision de Gérard Staron du 24 au 28 mai 2017

‌Prévision de Gérard Staron du 24 au 28 mai 2017

L’anticyclone centré sur la Manche a gagné la partie et pendant les jours suivants il se déplace seulement en direction de la mer du Nord
Les perturbations doivent attendre qu’il se retire vers l’est pour arriver, ce qui ne se produira qu’à la fin du week-end. Le temps sera donc ensoleillé sans précipitations jusqu’à la soirée de Samedi
Le vent de nord actuel va progressivement laisser la place à un flux d’est faible chez nous mais bien plus fort sur la moitié nord de la France puis à un vent de sud pendant la fin du week-end
Les températures augmentent mais la chaleur reste très modérée.

Mercredi :
Quasiment pas de précipitations, on ne peut toutefois pas exclure des orages localisés sur les reliefs en particulier ceux de la face nord de la région
Le vent du nord continue de sévir et freine la montée des températures en dépit d’un soleil généreux
Les minimums sont compris entre 10° sur les reliefs et 15° dans les dépressions
Les maximums atteignent 20° sur les plateaux et 25° dans les plaines du Rhône

Jeudi :
Beau temps ensoleillé, Pas de précipitations
Le vent du nord faiblit, il est remplacé par un flux de nord-est en provenance de l’Allemagne, ce dernier ne touche que la bordure septentrionale de nos départements ailleurs vent faible
SI les minimums subissent une légère baisse vers 10° , un peu au-dessus dans les plaines et moins sur les reliefs , les maximums continuent leur hausse avec plus de 25° dans les dépressions et de 20° sur les reliefs.

Vendredi :
La journée reste belle et ensoleillée , sans précipitations , même si l’on ne peut exclure totalement une petite averse orageuse sur les reliefs auvergnats
Toujours un vent d’est sur la France du nord qui affecte peu notre région
Les températures restent élevées :
Les minimums sont compris entre 10° sur les plateaux et 15° dans les dépressions
Les maximums dépassent 25° dans les dépressions et 20° sur les reliefs

Samedi :
Pas de précipitations pendant la plus grande partie de la journée, mais en soirée les premières averses orageuses importantes atteignent les reliefs auvergnats
Le vent reste faible mais change de direction avec l’arrivée de celui du sud
Les températures restent à des niveaux élevés, plus de 15° et plus de 25° dans les dépressions, un peu moins sur les reliefs

Dimanche :
La région semble en bordure de systèmes orageux qui la longent en remontant du sud-ouest en direction du bassin parisien , il est difficile de prévoir leur extension sur nos départements
Le vent du sud forcit au fil des heures
Les températures changent peu, minimums doux et maximums inchangés à l’est Rhodanien et ligérien et en baisse à l’ouest auvergnat.

La dégradation du temps semble continuer en début de la semaine prochaine

Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 mai 2017 (42, 43, 63)

Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 mai 2017 (42, 43, 63,

Les hautes pressions tentent de revenir mais leur protection est insuffisante pour empêcher les perturbations d’atteindre notre région
Il en résulte un temps changeant alternant de belles journées et des averses qui affectent surtout les reliefs
Après la grosse chute de ce vendredi matin avec même de la neige sur les plateaux de la Haute Loire à partir de 900 m , les températures remontent progressivement jusqu’à la prochaine chute
Les vents alternent, de sud avant le passage des perturbations , il passent ensuite au nord

Samedi :
Après une accalmie, les averses d’une traine active reviennent en fin de journée. Elle affectent surtout les reliefs et la moitié septentrionale de nos départements de l’Auvergne au Roannais et au Beaujolais. Le Velay et le Forez , surtout leurs bassins ont des chances de ne pas être concernées
Les minimums du matin sont particulièrement frais, vers 5° en plaine et en dessous sur les plateaux
Les maximums sont aussi assez bas, de l’ordre de 18° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, ils dépassent à peine 15° dans les autres dépressions et descendent en dessous sur les reliefs
Le vent du nord sévit avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et surtout le mistral en basse vallée du Rhône

Dimanche :
Assez belle journée
Pas de précipitations, l’anticyclone tente son retour
Les minimums restent frais le matin avec un peu plus de 5° dans les dépressions et moins sur les reliefs
Avec un peu plus de soleil et un vent du nord qui faiblit au fil des heures, les maximums remontent à plus de 20° dans les plaines et dépressions, mais restent en dessous de 18° sur les reliefs

Lundi :
Une nouvelle perturbation s’annonce, ses nuages seront visibles dans la journée en direction du nord-ouest, mais ses précipitations, avec une tendance orageuse au début, n’aborderont la région qu’en soirée en commençant par la partie auvergnate
Avec un vent faible le matin, les minimums augmentent sensiblement pour se situer vers 10° mais avec un risque d’inversions de températures accompagnées de stratus dans les cuvettes et vallées
Dans la journée, le vent du sud qui précède l’arrivée de la perturbation provoque une hausse spectaculaire des maximums qui dépassent 25° dans les dépressions

Mardi :
La perturbation et ses précipitations traversent nos départements depuis la nuit précédente et continuent dans la matinée avec des averses
Si les minimums du matin continuent leur hausse entre 10° sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) et 15° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, les maximums connaissent un refroidissement sensible avec l’arrivée de l’air froid par l’ouest après les précipitations. On descend à moins de 20° sur l’Auvergne. Seules les plaines du Rhône et de la Saône restent vers 25°.
Le vent du nord revient en cours de journée )

Les hautes pressions tentent de revenir mais leur protection est insuffisante pour empêcher les perturbations d’atteindre notre région
Il en résulte un temps changeant alternant de belles journées et des averses qui affectent surtout les reliefs
Après la grosse chute de ce vendredi matin avec même de la neige sur les plateaux de la Haute Loire à partir de 900 m , les températures remontent progressivement jusqu’à la prochaine chute
Les vents alternent, de sud avant le passage des perturbations , il passent ensuite au nord

Samedi :
Après une accalmie, les averses d’une traine active reviennent en fin de journée. Elle affectent surtout les reliefs et la moitié septentrionale de nos départements de l’Auvergne au Roannais et au Beaujolais. Le Velay et le Forez , surtout leurs bassins ont des chances de ne pas être concernées
Les minimums du matin sont particulièrement frais, vers 5° en plaine et en dessous sur les plateaux
Les maximums sont aussi assez bas, de l’ordre de 18° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, ils dépassent à peine 15° dans les autres dépressions et descendent en dessous sur les reliefs
Le vent du nord sévit avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et surtout le mistral en basse vallée du Rhône

Dimanche :
Assez belle journée
Pas de précipitations, l’anticyclone tente son retour
Les minimums restent frais le matin avec un peu plus de 5° dans les dépressions et moins sur les reliefs
Avec un peu plus de soleil et un vent du nord qui faiblit au fil des heures, les maximums remontent à plus de 20° dans les plaines et dépressions, mais restent en dessous de 18° sur les reliefs

Lundi :
Une nouvelle perturbation s’annonce, ses nuages seront visibles dans la journée en direction du nord-ouest, mais ses précipitations, avec une tendance orageuse au début, n’aborderont la région qu’en soirée en commençant par la partie auvergnate
Avec un vent faible le matin, les minimums augmentent sensiblement pour se situer vers 10° mais avec un risque d’inversions de températures accompagnées de stratus dans les cuvettes et vallées
Dans la journée, le vent du sud qui précède l’arrivée de la perturbation provoque une hausse spectaculaire des maximums qui dépassent 25° dans les dépressions

Mardi :
La perturbation et ses précipitations traversent nos départements depuis la nuit précédente et continuent dans la matinée avec des averses
Si les minimums du matin continuent leur hausse entre 10° sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) et 15° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, les maximums connaissent un refroidissement sensible avec l’arrivée de l’air froid par l’ouest après les précipitations. On descend à moins de 20° sur l’Auvergne. Seules les plaines du Rhône et de la Saône restent vers 25°.
Le vent du nord revient en cours de journée