Prévision du 29 mars au 1er avril 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 29 mars au 1er avril 2016 (42, 43, 63, 69)

Le ciel reste agité sur la France, mais les grandes manoeuvres du ciel se déplacent vers le nord sous l’effet de hautes pressions qui s’installent derrière les Alpes et
qui repoussent progressivement les perturbations des hautes latitudes.

Dans ces conditions :
Les précipitations sont de moins en moins capables au fil des jours d’atteindre nos départements et ne déversent des cumuls significatifs que sur les secteurs océaniques,
la bordure des Combrailles au Roannais et surtout les montagnes volcaniques auvergnates, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine  et celui du Pilat aux monts du Beaujolais.
Le vent de sud-ouest dévié en sud par les reliefs s’installe et forcit quand les perturbations tentent de devenir pressantes  mais sans atteindre les excès de la France du nord ( tempête en cours sur les côtes de la Manche).
Les températures montent progressivement, finies les gelées et les maximums flirtent avec 20° dans les dépressions

Lundi :
La tempête des côtes de la Manche effleure seulement  la région , seules les crêtes des montagnes les plus septentrionales, en particulier le Sancy  pourraient être copieusement ventées sans les excès du nord de la France.
Après le passage de la perturbation, des averses sont encore possibles sur les secteurs océaniques déjà cités, mais le ciel reste globalement couvert partout
Les maximums se situent vers 15° dans les dépressions

Mardi :
Une perturbation océanique arrive en provenance du sud-ouest avec ses précipitations, elle est encore capable de pénétrer la région en s’affaiblissant progressivement le long d’un axe,
Cantal , Margeride ,monts du Forez. Les bassins internes du Massif central  le long de la Loire et l’Allier amonts sont en grande partie à l’abri.
Vent de sud assez faible.
Les températures poursuivent leur hausse, minimums sans gelées vers 5°, maximums vers 15° dans les sillons de la Loire et l’Allier et nettement au-dessus dans celui du Rhône et de la Saône

Mercredi :
La nouvelle perturbation n’est capable de procurer quelques pluies que sur les secteurs océaniques déjà cités. Pas de précipitations ailleurs.
Le vent du sud forcit au fil des heures. Le ciel se dégage en commençant par l’est et le sud de nos départements.
Les températures continuent leur hausse, minimums au-dessus de 5° et maximums approchant 20° dans les dépressions.

Jeudi :
Pas de précipitations, mais une nouvelle perturbation s’approche sans atteindre la région ses nuages sont visibles au nord-ouest
Le vent du sud fort depuis la nuit précédente continue avec des rafales susceptibles d’atteindre 70 à 80 Km/h
Les températures continuent leur hausse quand l’air descend des reliefs vers les couloirs de notre région , minimums vers 10° et maximums vers 20° parfois au-dessus dans le sillon du Rhône et de la Saône

Vendredi :
La perturbation qui tentait de progresser la veille est    annoncée bloquée par les hautes pressions derrières les Alpes
Selon l’axe où le blocage s’effectue nous connaissons soit :

1)Un beau temps avec températures élevées comme la veille et ciel dégagé si les pluies sont bloquées selon un axe du Bassin aquitain à celui de Paris qui reçoit de forts cumuls
2)Un temps exécrable avec fortes précipitations  surtout du Mézenc au Pilat et baisse des températures si les hautes pressions sont enfoncées jusqu’aux Alpes et que le blocage a lieu chez nous !

Actuellement les modèles privilégient la première hypothèse mais rien n’est vraiment sûr.
Le vent faiblit

Les conditions météorologiques sont incertaines ensuite : à éclaircir !

Prévision du 25 au 28 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 25 au 28 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

Le week-end pascal sera agité
Nous passons sous l’influence de perturbations océaniques qui balaient surtout la France du nord mais débordent chez nous
Elles apporteront des précipitations qui affecteront en priorité la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs le Sancy, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et celui du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais ; le passage à la neige ne concerne que les hauts sommets.
Avant leur passage, Les tempêtes des côtes de la Manche arriveront chez nous atténuées, tout en approchant le seuil de 100 km/h,  avec un changement de direction du vent , le nord cédant la place au sud-ouest dévie comme toujours par les reliefs dans la moitié sud de nos départements
L’air qui arrive est un peu moins froid, les faibles gelées se limitent aux plateaux du cœur du Massif central (Velay Margeride) ou aux trous à froid, les maximums dépassent 10° dans les dépressions.

Jeudi Saint :
Prévision antérieure confirmée, vent du nord , maximums vers 12° dans les dépressions, seule différence pas de précipitations

Vendredi Saint :
Une perturbation de nord-ouest apporte ses nuages, puis  dépose des précipitations  à partir de la mi-journée en priorité sur les zones citées dans l’introduction. Le passage à le neige ne concerne que les hauts sommets (Sancy, Pierre sur Haute, Mézenc) et les bassin internes du Massif central (le Puy , Limagnes du sud ) sont en grande partie à l’abri
Si les gelées matinales sont très faibles et limitées aux secteurs à risque (Margeride, Velay et trous à froid), les maximums baissent (vers 10° dans les dépressions)
Les vents plus faibles changent de direction et divergent sur la région, plutôt de nord au sud et de sud au nord !

Samedi Saint
Pas de précipitations entre le passage de deux perturbations donc journée assez ensoleillée
Le vent de sud-ouest dévié en sud par les reliefs,  forcit au cours de la journée et ses rafales devraient approcher le seuil de la tempête en soirée et la nuit suivante (vers 90 km/h),  en particulier dans les secteurs autour du Pilat : attention
Après des minimums à peine positif avec quelques gelées dans les secteurs déjà cités , les maximums connaissent une hausse sensible et dépassent largement 15° dans les sillons de l’Allier, de la Loire et dans une moindre mesure du Rhône et de la Saône

Dimanche de Pâques :
La perturbation arrive dans la nuit précédente et dépose des précipitations importantes en privilégiant les secteurs cités dans l’introduction. Le passage à la neige concerne les montagnes au-dessus de 1000m. Dans la journée on passe aux giboulées de la traine qui suivent les fronts pluvieux
Quasiment pas de gelées sauf trous à froid et les maximums des températures baissent vers 12° dans les dépressions
Accalmie provisoire des vents forts

Lundi de Pâques :
Accalmie dans les précipitations avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation
La tempête qui sévit de la Bretagne au Nord  de la France provoque une reprise du vent de sud-ouest chez nous, cette derniere tout en approchant de la tempête semble un peu moins forte chez nous  que celle de la soirée de samedi. Par contre c’est l’inverse sur le nord de la France !
Les températures augmentent un peu, quasiment plus de gelées même dans les secteurs à risque et des maximums en légère hausse (12 à 14° dans les dépressions)

Ce semi-hiver tardif semble continuer lors du passage au mois d’avril ! à confirmer

Prévision du 21 au 24 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 21 au 24 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

La pression de l’air en provenance des hautes latitudes attirée par une dépression italienne continue sur nos régions.
Le vent reste de nord ou de nord-est avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône
L’origine septentrionale accorde peu d’humidité, suffisamment pour provoquer une couverture nuageuse et brumeuse sur tous les versants exposés à cette influence jusqu’à la crête du Mézenc au Pilat, mais les précipitations sont limitées à des flocons sur les reliefs avec des quantités très médiocres à des altitudes supérieures à 800 à 1000 m.
Les températures restent basses pour la saison avec des gelées présentes sur les plateaux du Massif central et des maximums autour de 10° dans les dépressions

Lundi :
Les pluies remontant du sud-ouest de dimanche ont été repoussées par le flux de nord et nord –est
Pas de précipitations mais des flocons épars sur les montagnes
Nombreuses inversions de températures le matin, il pourrait faire plus froid dans les fonds de vallées de la Loire et de l’Allier que sur les reliefs voisin avec les brouillards et stratus associés
Les maximums sont autour de 10°, un peu moins dans les sillons de la Loire et de l’Allier, un peu plus dans celui du Rhône et de la Saône
Retour du vent du nord dans la journée

Mardi :
L’influence septentrionale s’accentue avec :
Un vent du nord qui forcit
Des gelées sur l’ensemble des plateaux du Massif central
Des températures maximales proches de 10° dans les dépressions, moins dans les sillons de la Loire et l’Allier, un peu plus dans celui du Rhône et de la Saône
Encore beaucoup de nébulosités sur les zones exposées aux influences de nord, mais quasiment pas de précipitations sauf de rares flocons sur les reliefs

Mercredi :
Toujours l’influence de nord
Avec un vent de cette direction fort, surtout le mistral en vallée du Rhône
Avec des températures sans changements, gelées sur les plateaux et maximums vers 10° dans les dépressions
Avec beaucoup de nuages sur les secteurs sous cette influence avec des flocons et petites pluies sur les reliefs, plus nombreux que les jours précédents

Jeudi :
Toujours l’influence du nord
Si le vent correspondant faiblit
Les températures varient peu
Et les flocons sont plus nombreux sur les reliefs

Après la fin de l’hiver administratif, mars continue d’incarner cette année l’hiver réel, mais pour Pâques le temps pourrait évoluer : à confirmer

Image Sat  19 03 2016  001

La balade de l’assemblée générale du 19 mars 2016 s’est déroulée sous un beau soleil
L’image satellite de 15 h locales en témoigne.