Prévision du 24 au 28 novembre 2020 : l’anticyclone résiste

Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69)
 
L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations en provenance de l’Atlantique nord qui passeront au large le long des côtes de la Manche
Nous serons concernés :
1 –  par un vent de sud  fort surtout sur les hauteurs du Mézenc au Pilat
2 – par des températures assez élevées pour la saison sur les plaines au nord du Massif central dans les sillons de l’Allier, la Loire et dans une moindre mesure de la Saône affectées par un petit coup de foehn
3 – Par contre il est très peu probable que les précipitations qui remontent de Méditerranée dépassent le Mézenc
 
Mercredi :
Seul jour où les précipitations qui affectent les Cévennes sont susceptibles modérément  d’atteindre le Mézenc  et les reliefs de la Haute Loire sans être capables d’aller plus loin vers le nord
Le vent du sud est fort surtout sur les crêtes de l’est du massif central
Les minimums se situent vers 5° avec un risque d’inversions de températures dans les dépressions et cuvettes, surtout le val de Saône.
Les maximums au plus bas vers 5° sur le Mézenc sous les nuages  montent jusqu’à 13° dans les plaines du sillon de la Loire et de l’Allier surtout les Limagnes et la plaine de Roanne avec le soleil .
 
Jeudi :
Les précipitations cévenoles qui remontent du sud ont peu de chances d’atteindre le Mézenc et surtout de remonter au-delà
Le vent du sud continue à être fort sur les mêmes régions
Peu de changement pour les températures
Les minimums baissent un peu , un peu en dessous de 5° sauf dans les Limagnes
Le petit coup de foehn continue de faire monter les maximums jusqu’à 13° dans les plaines des sillons de l’Allier de la Loire et de la Saône
 
Vendredi :
Les pluies méditerranéennes qui concernent surtout le Roussillon sont incapables d’atteindre la région
Le vent du sud faiblit
Les températures changent peu
Des minimums vers 4 à 5° avec un retour des inversions dans les cuvettes et dépressions
Des maximums sans changements avec environ 12 à 13° dans les mêmes plaines
 
Samedi :
Les hautes pressions ont gagné avec le soleil
Les précipitations du Roussillon sont encore moins capables d’atteindre nos départements que la veille
Le vent faible devient de direction changeante
Les températures changent peu
Minimums vers 5°
Maximums vers 12 à 13° dans les mêmes plaines
 

Prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent

Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69)
 
Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche.
Temps restera globalement agréable pour la saison mais avec beaucoup de changements quotidiens
Nous ne sentirons que de façon très atténuées les petites tempêtes du nord de la France, mais nous connaitrons une alternance  de vents de direction contraire , sud et nord qui provoquerons des différences notables de températures d’un jour à l’autre. Ces dernières seront le plus souvent élevées pour la saison
Les perturbations océaniques réussiront à nous atteindre de façon atténuée, surtout la nuit  et leurs précipitations concerneront surtout les reliefs  océaniques (Sancy et Combrailles, Monts de la madeleine et haut Forez, Haut Beaujolais et monts de Tarare)  et les plaines de la bordure septentrionale.
 
Dimanche :
La tempête qui suit les côtes de la Manche ne provoquera chez nous qu’un vent de sud qui pourrait atteindre sur les crêtes des rafales maximales  d’environ 70 à 80 km /h.
Les précipitations ne semblent pas capables de pénétrer dans nos sillons méridiens avant la soirée
Celles remontant des Cévennes ne dépassent pas le Mézenc  
Celles de l’océan n’arrivent qu’en soirée sur les monts volcaniques auvergnats
Les températures sont très douces pour la saison
Les minimums atteignent entre 8 et 10° avec un risque d’inversion des tempéartures dans les cuvettes en particulier le val de Saône
Les maximums sont boostés par un petit coup de Foehn dans les sillons de la Loire et de l’Allier où ils peuvent atteindre jusqu’à 19° dans les Limagnes et la plaine de Roanne . Par contre ils ne dépassent pas 10° sur l’axe  du Mézenc au Pilat
 
Lundi :
La perturbation a traversé pendant la nuit nos départements en apportant des précipitations modérées. Dans la journée , elles se poursuivent avec la traine sur les reliefs océaniques cités ci-dessus dans l’introduction
Les températures chutent
Les minimums se situent vers 5° en plaine et en dessous en montagne
Les maximums s’effondrent sous un ciel qui reste couvert sur les versant nord de nos montagnes s’ils atteignent 12° dans les plaines de l’axe Rhône Saône et les Limagnes, ils sont en dessous dans celles qui longent la Loire en particulier la Plaine du Forez et surtout les reliefs
Le vent d’ouest  s’installe sur les crêtes du nord du massif central, au délà d’une ligne Clermont Ferrand Feurs. Plus au sud et en vallée du Rhône avec le mistral, il est dévié en vent du nord.  
 
Mardi :
Pas de précipitations, mais une couverture nuageuse tenace continue de s’agglutiner sur les versants septentrionaux de nos montagnes
Le vent du nord reste présent y compris le mistral,  mais faiblit au fil des heures
Les températures continuent de baisser
Les minimums sont en dessous de 5° partout avec un risque de gelées sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) et les trous à froid
Les maximums restent au même niveau que la veille, 10° dans les plaines ligériennes, jusqu’à 12° dans celles du Rhône et de la Saône et les Limagnes
 
Mercredi :
Une nouvelle perturbation approchent.
Elle est précédée par un vent du sud fort dans l’axe Rhône Saône
On en voit arriver les nuages, mais les pluies ne commencent pas avant la nuit
Si les minimums changent peu, de l’ordre de 5° , les températures de la journée montent fortement avec un petit coup de Foehn surtout dans les sillons de la Loire et de l’Allier.
 

Prévision du 1er au 4 novembre 2020 : très doux puis refroidissement

Prévision de Gérard Staron  du 1er au 4 novembre 2020 (42, 43, 63, 69)
 
Des dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes seront freinées dans leur descente vers le sud par les anticyclones méditerranéens
Notre région ne sera donc que peu impactés
Les petites tempêtes qui affectent les côtes de la Manche pour la Toussant nous concernent peu
Les précipitations tarderont à nous atteindre et quand elles le feront, les secteurs océaniques de la bordure nord de nos départements et les montagnes océaniques (reliefs volcaniques auvergnats et Combrailles, monts de la Madeleine et haut Forez, Haut beaujolais et monts de Tatare)  seront les secteurs les plus arrosés
Les températures très élevées pour la saison à la Toussant et au jour des morts, connaitront une chute sensible après les pluies avec le retour du vent du nord accompagné du mistral en vallée du Rhône
 
Dimanche :
Assez Beau temps pour la Toussaint, dégradation à peine sensible
La petite tempête qui suit les côtes de la Manche nous concerne peu : vent modéré de sud-ouest sur les crêtes du nord du Massif central et vent faible de sud ailleurs
La perturbation du jour effleure à peine le nord de nos départements, possibilité d’averses faibles sur les reliefs cités ci-dessus.
Les températures sont élevées pour la saison
Minimums vers 10° sur les reliefs et 12° en plaine, risque d’inversion dans le val de Saône
Maximums supérieurs à 20° en plaine, un peu plus faible en montagne
 
Lundi :
Assez beau temps
La nouvelle tempête des côtes de la Manche nous apporte des vents un peu plus fort que celle de la veille sur les reliefs sur les mêmes secteurs géographiques
La perturbation du jour passe au large vers le nord, n’apporte que des nuages, sans précipitations
Les températures sont encore plus élevées
Minimums doux : vers 10° en Montagne, jusqu’à 14° en plaine
Maximums au-dessus de 20° , jusqu’à 24° en plaine en raison d’un petit coup de foehn provenant du sud  par-dessus le Massif central
 
Mardi :
Forte dégradation
La perturbation arrivée la nuit précédente traverse cette fois nos départements et apporte des précipitations sur l’ensemble de notre région tout en privilégiant les secteurs océaniques cités dans l’introduction
Les températures baissent :
Un peu les minimums, moins de 10° sur la partie Massif central , seuls les vals du Rhône et de la Saône peuvent dépasser légèrement ce seuil.
Beaucoup les maximums, le thermomètre ne monte pas dans la journée et reste au mieux vers 10° en plaine et beaucoup moins en montagne
Le vent du nord arrive avec son acolyte le mistral en vallée du Rhône.
 
Mercredi :
Esquisse de rétablissement tout en restant frais
Les précipitations sont terminées mais On pourrait découvrir le matin  quelques hauts sommets enneigés (Forez Sancy)
Le vent du nord continue en faiblissant
Les minimums continuent de baisser : moins de 5° en plaine, gelées possibles dans les trous à froid et sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay)
Maximums vers 10° en plaine.
 

Prévision du 27 au 30 octobre 2020 : retour progressif du beau temps et de la douceur

Prévision de Gérard Staron  du 27 au 30 octobre 2020 (42, 43, 63, 69)
 
Peu à peu les anticyclones méditerranéens remontent sur la France et repoussent les perturbations en provenance des hautes latitudes associées à des dépressions provoquant des vents violents vers la manche puis le Royaume Uni…..
Le temps s’améliore au fil des jours et nous sortons peu à peu  de l’agitation atmosphérique !
Les vents sont globalement de sud-ouest, encore forts les premiers jours sur la moitié septentrionale de nos départements, ils perdent peu à peu de leur vitesse ensuite
Les précipitations fortes dans la nuit de dimanche à Lundi (17 mm à Saint Etienne) sont encore capables d’affecter les montagnes océaniques, des monts volcaniques auvergnats, des monts de la madeleine et du haut Forez,  du haut Beaujolais et de Tarare, les premiers jours, elles disparaissent peu à peu ensuite chez nous et s’éloignent  vers le nord de la France. La Haute Loire et ses bassins ne reçoivent pas de précipitations pendant les 4 jours.
Les températures basses après le passage de la perturbation de la nuit de dimanche à lundi, remontent peu à peu et deviennent élevées pour la saison ! Le matin avec un temps de plus en plus calme au fil des jours, les inversions de températures reviennent dans les secteurs les plus sensibles, bassins et cuvettes en particulier val de Saône  
 
Mardi :
La perturbation du jour est encore capable d’apporter des précipitations importantes sur la bordure nord et ses montagnes océaniques citées ci-dessus
Le vent fort de sud-ouest affecte les mêmes zones en particulier les reliefs en liaison avec la petite tempête qui circule de la manche à la Mer du Nord. En Velay et Forez,  les vents faiblissent fortement surtout dans les bassins et proviennent du sud
Les températures sont encore basses
Minimums vers 5° en plaine et à peine positifs en montagne
Maximums entre 10 et 14° en plaine , moins sur les reliefs
 
Mercredi :
Des précipitations sont encore possibles sur les mêmes régions océaniques que la veille, mais elles sont beaucoup plus faibles et moins étendues
Il en est de même pour les vents forts, conséquence d’une petite tempête qui circule encore en Manche et sur le Royaume uni. Ils faiblissent dès que l’on descend dans le sud de nos départements.  
Les températures amorcent une hausse
Les minimums dépassent 5° partout, mais les inversions de températures reviennent dans les cuvettes et vallées  
Les maximums dépassent 15° en plaines et montent jusqu’à 19° en vallée du Rhône
 
Jeudi :
Le vent fort et les précipitations sur les secteurs océaniques nous quittent , même si l’on ne peut exclure totalement quelques averses sur les reliefs du nord de nos départements déjà cités
La hausse des températures est assez faible
Minimums et maximums quasiment  inchangés par rapport à la veille
 
Vendredi :
Vents forts et précipitations océaniques ont quittés nos départements
Températures assez élevées inchangées par rapport à la veille
 

Prévision du 21 au 24 octobre 2020: attention entre Mézenc et Pilat, tempête de sud puis forte pluie avec risque de crue des rivières !

Prévision de Gérard Staron  du 21 au 24 octobre 2020 (42, 43, 63, 69)

 

La France connait un affrontement météorologique important entre une nouvelle descente de nord en provenance de l’Atlantique et un anticyclone derrière les Alpes qui va lui barrer la route  et selon les modèles aurait le dernier mot. Ceci va donner  un épisode cévenol !

Nos départements ne seront pas les plus impactés par les calamités qui en résultent , mais ils auront quand même leur part .

Ceci commence par une tempête, Elle n’atteindra pas les excès des Pyrénées mais le danger maximal concerne chez nous  la nuit de mardi à mercredi et la matinée suivante avec des rafales susceptibles d’atteindre 110 à 120 km/h sur les crêtes en particulier celles autour du Pilat ,  ce vent de sud restera cependant fort sur l’ensemble de la période.

Les fortes pluies concerneront surtout les Cévennes, mais elles déborderont chez nous, d’abord elles concerneront les crêtes du Mézenc au Pilat, puis un épisode plus fort traverse la région dans la journée de vendredi.

Les températures  sont élevées pour la saison en raison de cette influence de sud, elles baisseront un peu après les pluies mais en raison de la résistance de l’anticyclone resteront à des niveaux assez hauts.

 

Mercredi :

Tempête de sud dans la nuit précédente et dans la matinée , ensuite la violence du vent faiblit. La crête du Mézenc au Pilat est la plus exposée avec des rafales qui atteindront 110 à 120 km/h, la violence du vent sera plus faible dans les dépressions tout en étant proche du seuil de la tempête

Les fortes  pluies cévenoles débordent sur les crêtes du Mézenc au Pilat, elles restent encore modérées mais paraissent peu capable de s’étendre au-delà.  

Les températures sont élevées pour la saison :

Minimums vers 10° sur les Montagnes et nettement au-dessus en plaine (vers 12 à 13°)

Maximums qui approchent 20° en plaine et sont assez doux en montagne

 

Jeudi :

Le vent de sud reste fort tout en étant un peu moins violent que la veille , cependant il redevient proche du seuil de la tempête dans la nuit de mercredi à jeudi sur les crêtes du Mézenc au Pilat.  

Les pluies augmentent d’intensité  sur l’axe du Mézenc au Pilat mais elles semblent encore peu capables d’affecter le reste de nos départements, sauf peut- être les reliefs auvergnats

Les températures restent élevées :

Minimums sans changements, plus de 10° partout

Maximums proches de 20° en plaine

 

Vendredi :

Journée pluvieuse sous un ciel couvert : une perturbation très active traverse la région, les cumuls sont importants partout surtout sur les reliefs,  mais ils  atteignent leur intensité maximale du Mézenc au Pilat. Attention à la réaction des rivières qui descendent de ces montagnes ! inondations possibles !

Le vent se sud subsiste mais moins fort

Les températures baissent un peu

Les minimums restent élevés sans changements, plus de 10° partout, 12 à 13° en plaine

La baisse des maximums est limitée , ils atteignent encore 15° en Limagne et dans la vallée du Rhône, en dessous ailleurs.

 

Samedi :

Les pluies sont terminées et s’évacuent sur les Alpes

Une humidité résiduelle résiste le matin mais le soleil revient dans la journée

Si les minimums de températures baissent nettement , moins de 10° partout et moins de 5° en montagne , les maximums résistent plus de 15° en plaine et plus de 10° en montagne

Prévision de Gérard Staron  du 21 au 24 octobre 2020 (42, 43, 63, 69)
 
La France connait un affrontement météorologique important entre une nouvelle descente de nord en provenance de l’Atlantique et un anticyclone derrière les Alpes qui va lui barrer la route  et selon les modèles aurait le dernier mot. Ceci va donner  un épisode cévenol !
Nos départements ne seront pas les plus impactés par les calamités qui en résultent , mais ils auront quand même leur part .
Ceci commence par une tempête, Elle n’atteindra pas les excès des Pyrénées mais le danger maximal concerne chez nous  la nuit de mardi à mercredi et la matinée suivante avec des rafales susceptibles d’atteindre 110 à 120 km/h sur les crêtes en particulier celles autour du Pilat ,  ce vent de sud restera cependant fort sur l’ensemble de la période.
Les fortes pluies concerneront surtout les Cévennes, mais elles déborderont chez nous, d’abord elles concerneront les crêtes du Mézenc au Pilat, puis un épisode plus fort traverse la région dans la journée de vendredi.
Les températures  sont élevées pour la saison en raison de cette influence de sud, elles baisseront un peu après les pluies mais en raison de la résistance de l’anticyclone resteront à des niveaux assez hauts.
 
Mercredi :
Tempête de sud dans la nuit précédente et dans la matinée , ensuite la violence du vent faiblit. La crête du Mézenc au Pilat est la plus exposée avec des rafales qui atteindront 110 à 120 km/h, la violence du vent sera plus faible dans les dépressions tout en étant proche du seuil de la tempête
Les fortes  pluies cévenoles débordent sur les crêtes du Mézenc au Pilat, elles restent encore modérées mais paraissent peu capable de s’étendre au-delà.  
Les températures sont élevées pour la saison :
Minimums vers 10° sur les Montagnes et nettement au-dessus en plaine (vers 12 à 13°)
Maximums qui approchent 20° en plaine et sont assez doux en montagne
 
Jeudi :
Le vent de sud reste fort tout en étant un peu moins violent que la veille , cependant il redevient proche du seuil de la tempête dans la nuit de mercredi à jeudi sur les crêtes du Mézenc au Pilat.  
Les pluies augmentent d’intensité  sur l’axe du Mézenc au Pilat mais elles semblent encore peu capables d’affecter le reste de nos départements, sauf peut- être les reliefs auvergnats
Les températures restent élevées :
Minimums sans changements, plus de 10° partout
Maximums proches de 20° en plaine
 
Vendredi :
Journée pluvieuse sous un ciel couvert : une perturbation très active traverse la région, les cumuls sont importants partout surtout sur les reliefs,  mais ils  atteignent leur intensité maximale du Mézenc au Pilat. Attention à la réaction des rivières qui descendent de ces montagnes ! inondations possibles !
Le vent se sud subsiste mais moins fort
Les températures baissent un peu
Les minimums restent élevés sans changements, plus de 10° partout, 12 à 13° en plaine
La baisse des maximums est limitée , ils atteignent encore 15° en Limagne et dans la vallée du Rhône, en dessous ailleurs.
 
Samedi :
Les pluies sont terminées et s’évacuent sur les Alpes
Une humidité résiduelle résiste le matin mais le soleil revient dans la journée
Si les minimums de températures baissent nettement , moins de 10° partout et moins de 5° en montagne , les maximums résistent plus de 15° en plaine et plus de 10° en montagne