Prévision du 20 au 23 janvier 2020, le froid sec s’estompe de jour en jour

Prévision de Gérard Staron du  20 au 23 janvier 2020 (42, 43, 63, 69)

Nos départements se situent  surtout en limite méridionale d’un anticyclone continental européen qui s’étend jusqu’à la mer d’Iroise et amène un flux un flux de Nord –est sur la France  avec un air froid et sec accompagné de quelques flocons au début.
 Une réaction de la Méditerranée à la fois douce et humide tente de remonter de Méditerranée, elle dépose beaucoup de pluie sur le Roussillon et de neige sur les Pyrénées qui arrivent péniblement à atteindre le Mézenc puis le Pilat, par contre leur douceur repousse progressivement le froid.
 
Lundi :
Pas de précipitations à l’exception de flocons épars sur les montagnes
Le froid domine :
Gelées généralisées même en plaine et sévères en altitude
Le journée est ensuite sans dégel en montagne avec des maximums  qui atteignent 5° sur les plaines du nord (Limagne bourbonnaise, plaine de Roanne, val de Saône)
Le vent de nord-est qui arrive sur la France est dévié en nord par les reliefs sur les axes Rhodaniens et ligériens
 
Mardi :
Pas de précipitations, la réaction pluvio-neigeuse remontant de Méditerranée approche mais ne dépasse pas le Mézenc pour les pluies et le Pilat pour les nuages avant–coureurs.
Les gelées généralisées sont accompagnées  le matin par de fortes inversions de températures qui touchent surtout le val de Saône et dans une moindre mesure l’axe ligérien. Les minimums commencent un radoucissement  à partir du sud en altitude
Les maximums amorcent une hausse à partir de l’Auvergne
En plaine ils atteignent 8° en plaine de Roanne et des Limagnes , dans le val de Saône la résistance des inversions provoque des maximums plus bas
Le vent faiblit sauf le mistral en vallée du Rhône
 
Mercredi :
Pas de précipitations, la réaction de la Méditerranée n’est pas capable d’avancer sur nos départements par rapport à la veille.
Le matin les inversions de températures sont très fortes  avec des gelées en plaines surtout dans le val de Saône et une poussée de l’air doux à partir du sud en altitude
Les maximums  atteignent jusqu’à 10° en plaine sauf dans celles où les invasions font de la résistance (val de Saône).
Vent faible sauf le mistral
 
Jeudi :
Les précipitations remontant de Méditerranée  progressent un peu en direction du Pilat en atteignant marginalement le sud de nos départements.
Mais l’air doux remontant du sud continue de s’installer sur nos départements
Les gelées sont repoussées vers le nord et les inversions sont toujours présentes dans le val de Saône
Les maximums sont situés en plaine entre 5° dans le val de Saône et 10° dans les Limagnes
 
 

Prévision du 14 au 18 janvier 2020 : derniers jours de douceur avant dégradation hivernale

Prévision de Gérard Staron du 14 au 18 janvier 2020 (42, 43, 63 69)
 
Tout a une fin même la douceur relative hivernale actuelle , Profitons des derniers jours de soleil, de vent du sud, de températures agréables, la dégradation qui pourrait intervenir pendant le week-end est susceptible de déboucher sur une  vague hivernale sérieuse avec froid et neige
 
Mardi :
Nous n’avons pas beaucoup à craindre de la tempête qui circulera dans la Manche , en soirée  le vent du sud sera fort sur les crêtes des reliefs surtout autour du Pilat sans que les rafales n’atteignent des valeurs dépassant 80 km/h
Il n’y aura pas non plus de pluie , la perturbation océanique est repoussée vers le nord  et les remontées de Méditerranée s’arrêteront au Mézenc
La journée sera encore agréable pour la saison
Les gelées matinales seront limitées aux plateaux du cœur du Massif central (Auvergne et Velay) et aux trous à froid, les minimums seront  positifs en plaine , risque d’inversion de températures en val de Saône
Les maximums se situent vers  10° en Plaine  plus  dans les Limagnes, un peu moins là où la dispersion des nappes d’inversions a été lente  ou difficile. Ils sont en dessous de 5° sur le massif du Mézenc
 
Mercredi
Toujours un vent de sud, mais plus modéré que la veille
Les perturbations sont un peu plus pressantes que la veille mais il ne semble que celle de l’océan dépasse les montagnes volcaniques auvergnates et celle de Méditerranée ne devraient pas dépasser le Mézenc. A l’intérieur des sillons de l’Allier, de la Loire et de l’axe Rhône Saône peu de chances de précipitations
Toujours la douceur, pas de gelées et minimums supérieurs à 5° en plaine, maximums: plus de  10° en plaine sauf le val de Saône
 
Jeudi :
Pas de précipitations
Un nouvelle tempête en Manche parait plus faible que celle de Mardi , ses conséquences modérées sur notre région touche les crêtes surtout celles autour du Pilat.
Moindre douceur
Légère baisse des minimums, positifs sauf dans les trous à froid
Maximums toujours élevés, avec plus de 10° en plaine et une partie des plateaux
 
Vendredi :
Dégradation sensible du temps avec le passage d’une première perturbation qui traverse nos départements, les précipitations touchent d’abord les montagnes surtout celles d’influence océanique : monts volcaniques auvergnats, Haut Forez et Monts de la Madeleine , Axe du Pilat au haut Beaujolais. Le passage à la neige ne concerne que les hauts sommets
La baisse des températures est faible
Peu de gelées , minimums vers 5° en plaine
Maximums vers 10° en plaine, en dessous en montagne
 
Samedi :
Après une accalmie le matin, les précipitations reprennent à la mi-journée, pluvieuses au début, de plus en plus neigeuses ensuite à des altitudes de plus en plus basses sur les plateaux
Nette baisse des températures
Retour des gelées généralisées seules des plaines externes ont des chances d’y échapper (Lyon, Plaines de Roanne et Limages de l’aval)
La journée est sans dégel en Montagne au-dessus de 1000m
Le vent du nord revient en fin de journée
 
Dimanche
Les conditions hivernales s’aggravent :
Chutes de neige une grande partie de la journée à partir de 500 m environ
Fortes gelées généralisées le matin même en plaine
Journée sans dégel sur les plateaux et plaines à peine positives dans la journée
Le vent du nord forcit

Prévision du 8 au 12 janvier 2020 : hiver clément

Prévision de Gérard Staron du 8 au 12 janvier 2020 (42, 43, 63, 69)
Nous restons sous l’influence des Hautes pressions méridionales mais à l’endroit le plus faible de leur implantation  entre les gros anticyclones de l’Atlantique et de l’Europe continentale
Les précipitations sont rares car peu de perturbations océaniques sont capables de s’infiltrer jusqu’à nos départements quand elles le font il s’agit de bordures affaiblies
Les températures sont globalement douces pour la saison surtout quand un flux de sud précède l’approche des perturbations, mais elles baissent ensuite. De nombreuses périodes de vent calmes permettent de fortes inversions de températures sous des couches de stratus dans le Val de Saône.
 
Mercredi
Pas de précipitations, la perturbation du jour n’apporte que des nuages et ses pluies passent sur la France du nord
Le redoux se précise à partir de l’Auvergne, pas de  gelées, des inversions de températures touchent le val de Saône  alors que les minimums sont doux dans les Limagnes
Les maximums dépassent 10° dans les plaines qui longent la Loire et l’Allier alors que les plaines du Rhône et de la Saône arrivent mal à se défaire des inversions des températures (à peine 7°)
Le vent reste faible mais passe progressivement au secteur sud
 
Jeudi :
Pas de précipitations, le perturbation ne sera pas capable d’atteindre nos départements avant la nuit  
Avec un vent du sud qui forcit au fil des heures, la journée est particulièrement douce pour la saison
Les minimums sont doux sur les plaines du nord des Combrailles au Roannais, mais le val de Saône est encore affecté d’inversions de températures comme les bassins internes du Massif central ? pas de gelées même en montagne
Les maximums évoluent entre 5° sur le Massif du Mézenc et 15° dans les Limagnes du nord
 
Vendredi :
Dans la nuit la perturbation a réussi à s’infiltrer et à déposer des précipitations modestes  sur nos départements surtout les reliefs  en passant à la neige sur les sommets (surtout monts volcaniques auvergnats).
Ces précipitations s’atténuent le matin puis disparaissent mais il subsiste humidité et nuages sur les versant nord des Montagnes.
Les températures baissent  à partir de l’Auvergne
Les minimums  s’approchent de zéro sur les plateaux auvergnats 
Les maximums baissent aussi sur l’Auvergne alors qu’il restent proches de 10° dans les plaines du Rhône et de la Saône  
Le vent du sud disparait peu à peu et laisse progressivement la place à celui de nord
 
Samedi :
Pas de précipitations, mais une humidité résiduelle persiste avec des nuages sur les versants nord de nos montagnes
Le refroidissement se précise avec le retour de gelées sur les plateaux du Massif central, minimums à peine positifs en plaine
Les maximums atteignent à peine 5° dans les plaines, proches de zéro sur les sommets des montagnes
Le vent du nord forcit surtout  en vallée du Rhône (mistral)
 
Dimanche
Pas de précipitations
Retour de gelées généralisées le matin même en plaine
Avec un peu plus de soleil et un vent du nord qui se calme, les maximums connaissent une légère hausse (plus de 5° partout)
 

Prévision du 1er au 4 janvier 2020: derniers jours de douceur

Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 janvier 2020
 
Je vous présente tous mes vœux pour la nouvelle année pour vous et vos familles dont les premiers jours seront assez cléments au niveau météorologique mais le froid ne se fera pas trop attendre ……
 
Nous restons sous l’influence de hautes pressions centrées de l’Europe centrale à la Méditerranée et il faut attendre le prochain week-end pour un changement de temps qui marque le retour d’un hiver plus rigoureux
Jusque-là pas de précipitations, avant l’arrivée dans la nuit de vendredi à Samedi de la bordure d’une perturbation de nord qui concerne plus un axe de l’Allemagne à l’Italie
Les températures restent assez douces pour la saison avant la chute du week-end
Le vent assez faible provoque des inversions de températures qui seront très marquées dans le val de Saône comme d’habitude, le temps sera plus beau, plus ensoleillé et parfois même plus chaud en altitude que dans les dépressions
 
Mercredi :
Pas de précipitations,
Journée ensoleillée en altitude surtout sur les montagnes des départements ligériens
Avec des minimums entre 0 et 5° le matin, de fortes inversions de températures affecteront une partie des plaines les plus basses
Avec un air doux qui remonte su sud,  les maximums baissent en direction du nord et culmineront vers 8 à 9° dans les sillons de la Loire et du Rhône
L’axe des montagnes volcaniques auvergnates et de la Margeride plus ennuagé connait des températures plus basses à peine positives sur les sommets
Vent faible
 
Jeudi
Pas de précipitations, la remontée de pluies méditerranéennes ne semble pas pouvoir dépasser le Mézenc, ni déborder sur les versants ligériens
Quelques gelées le matin sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay et Margeride), ailleurs les minimums sont à peine positifs avec toujours des inversions de températures dans  les dépressions cuvettes et vallées
Les maximums montent vers 8°dans les Limagnes et les plaines ligériennes, ils sont un peu en dessous dans le val de Saône en raison de la résistance des inversions de températures
Le vent faible et variable  le matin , prend ensuite une direction de sud en forcissant progressivement
 
Vendredi :
Quelques signes annoncent le changement de temps
Pas de précipitations mais les nuages d’une perturbation approchent depuis le nord-ouest, ils ne seront pas capable de déposer des pluies avant la nuit suivante
Toujours des inversions de températures le matin avant des minimums de l’ordre de 2 à 4°
Avec le flux de sud qui forcit  , les maximums augmentent , ils atteignent environ 12° dans les Limagnes et les plaines ligériennes ,  moins dans le val de Saône et au moins 5° en montagne
 
Samedi :
La bordure d’un temps de nord surtout actif à l’est sur les Alpes concerne nos départements avec des précipitations de quantité limitée qui affectent surtout le Roannais le Beaujolais et leurs montagnes . Au départ sous forme de pluies, on passe à la neige sur les sommets les plus élevés (Mézenc, Pierre sur haute) et dans la nuit de samedi à dimanche à des altitudes plus basses
Les minimums du matin restent assez doux pour la saison situés entre 2 et 4° avec encore des inversions de températures
Le vent du nord s’installe et provoque la chute des maximums qui ne dépassent pas 5° sur la partie Massif central, seul l’axe Rhône Saône atteint plus tard, garde des maximums jusqu’à 8°
 
Ce n’est que le début d’une dégradation hivernale qui sera bien plus sensible dimanche avec le retour de fortes gelées, mais sans trop de neige au début……

Prévision du 27 au 30 décembre 2019 : temps modéré pour la saison sans grands changements

Prévision de Gérard Staron du 27 au 30 décembre 2019 (42, 43, 63, 69) :
Notre pays reste en bordure occidentale  d’un anticyclone continental centré sur l’Europe, le temps change assez peu
Sauf vendredi où la bordure d’une perturbation réussit à s’infiltrer jusqu’à nous, les précipitations seront inexistantes, il faudra attendre 2020 pour un retour de la neige
Les températures seront modérées pour la saison, les gelées seront faibles et les maximums souvent au-dessus de 5° en plaine
L’air doux aura tendance à passer par-dessus les reliefs alors celui plus froid restera prisonnier des plaines du nord de la France venant buter sur les premières hauteurs du Massif central
 
Vendredi :
La bordure d’une perturbation qui apporte de la neige sur les Alpes dépose des pluies sur la bordure nord de nos départements en particulier le Roannais et le Beaujolais et leurs montagnes
Les températures restent douces
Les minimums dépassent 5° en plaine et sont légèrement positifs sur les reliefs
Les maximums dépassent 10° en plaine , moins en montagne
Le vent d’ouest divergeant sur les hauteurs du Massif central est remplacé après les précipitations par un vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône
 
Samedi :
Journée assez maussade
Pas de précipitations sauf rares formations verglaçantes
Avec un vent de nord dominant assez fort surtout le mistral et la burle, accompagné de couches nuageuses venant buter sur les versants septentrionaux  du Massif central, les températures baissent  
Retour de petites gelées sous abri sur les plateaux, les minimums sont proches de zéro en plaine   
Les maximums dépassent rarement 5° en plaine et sont à peine positifs sur les reliefs
 
Dimanche
Pas de précipitations
Avec l’arrivée d’un air doux par-dessus les montagnes de l’Auvergne, l’     air froid reste prisonnier des dépressions de l’est en particulier le val de Saône, il en résulte des inversions de températures accompagnées de gelées, dans la journée ces inversions sembles particulièrement tenace en particulier dans le val de Saône. Les maximums, proches de zéro ;  pourraient être plus élevés en altitude qu’en plaine et plus élevées sur les Limagnes que les plaines de la Loire et du couloir Rhône Saône  
Le vent du nord déjà faible le matin,  disparait
 
Lundi :
Pas de précipitations
Temps semblable à celui de la veille
L’air doux passe par-dessus les reliefs,  celui plus  froid qui recouvre le Bassin parisien  se réfugie avec des gelées dans les plaines du Nord  (Roannais et val de Saône)
Les maximums augmentent un peu, souvent plus de 5° dans les plaines qui arrivent à se débarrasser des inversions de températures comme les Limagnes