Retour au sommaire général

mercredi 26 octobre 2016 à 8h45 :

Mis à part 15 minutes de soleil (en début d'après-midi), la journée d'hier s'est passée sous le brouillard ou sous les gouttes ou sous les deux en même temps... mais patience ! le très beau temps arrive.

C'est probablement ici qu'il a le moins plu durant ce dernier épisode : seulement 12.1 mm pour le total ce matin à 8h, c'est beaucoup moins que les 25.4 mm d'Aveize par exemple.

Actuellement le brouillard n'est pas parti et un faible crachin pose quelques dixièmes de millimètres sur ce 26 octobre.

Le changement arrive ! dès cet après-midi nous devrions constater une nette amélioration dans le ciel, le soleil repassera nous voir (un peu plus de 15 minutes) avant la tombée de la nuit.

Grand beau temps à partir de demain jeudi ; grand beau temps essentiellement sur les reliefs car avec la récente humidité, les bas fonds pourraient avoir des matinées grises. La température diurne dépassera aisément 10° à 1500 m et les nuits seront douces sur les coteaux et sommets isolés (donc pas sur les plateaux ni dans les trous évidemment). L'atmosphère limpide (au dessus de 500 m environ) de cette seconde partie de semaine autorisera de magnifiques points de vue sur les Alpes (bien blanches au dessus de 3000 m), si vous n'avez pas encore visité la "nouvelle" tour Matagrin, saisissez l'occasion !

Et notre brutal refroidissement ?

Eh bien il semble vouloir renoncer ! il semble vouloir remettre à plus tard son assassinat du beau temps. On ne parlerait lors que de rafraîchissement qui, de surcroît, pourrait s'étaler tout au long de la semaine. Celle-ci pourrait au final ne recevoir aucune goutte de pluie, le soleil a donc possiblement de beaux jours devant lui en ce tout début novembre.

Méfions-nous cependant de cette seconde partie de semaine prochaine, un nième revirement n'est pas improbable.

mardi 25 octobre 2016 à 8h30 :

La Limagne nous a tout pris... elle n'a laissé que quelques gouttes aux voisins de l'est : seulement 4.5 mm ce matin ici à Violay, c'est nettement moins qu'escompté.

Ceci dit, la pluie n'est pas finie, un paquet perturbé est en approche par le sud-ouest, il devrait nous concerner dans une heure environ.

Demain nous retrouverons le soleil entre deux nuages dans une ambiance rafraîchie.

Le très beau temps (surtout en montagne) est assuré entre jeudi et lundi. Le soleil y brillera du matin au soir et les températures diurnes se révèleront particulièrement douces voire chaudes pour la saison (15° au dessus de 1200-1300 m). La plaine pourrait souffrir de quelques brouillards matinaux plus ou moins longs à s'évaporer ; on assistera aussi à de fortes inversions thermiques (elles aussi matinales) entre les coteaux et les trous.

Le changement de temps, entrevu depuis quelques jours pour ce tout début novembre prend forme petit à petit. Il est encore difficile d'appréhender les choses avec précision mais le refroidissement ne fait plus guère de doute, inconnue est toujours son intensité.

Mardi 1er novembre serait donc la journée charnière, la douceur nous abandonnerait brutalement en cours ou fin de journée sous un grand vent de nord-ouest.

La suite est encore moins assurée, l'ambiance pourrait continuer à se refroidir au fil des jours en devenant plus humide. Les premiers flocons de la saison semblent envisageables, sous 1000 m, avant la fin de semaine (semaine prochaine bien sûr). Évidemment, cette année comme les autres, on ne confondra pas "flocons" et "neige au sol".

Même si, au final, cette première bouffée hivernale se révèle banale, le changement de température en montagne entre la toute fin de mois et le début de l'autre sera notable.

lundi 24 octobre 2016 à 5h30 :

Sans surprise, c'est à Andrézieux qu'il a fait le plus doux hier : 19.4° de maximum, c'est bien plus que le 17.1° (maxi diurne car il a fait 17.4° en cette fin de nuit) de Bron.

Ce matin le grand vent de sud forme d'énormes écarts de température entre les endroits (chauds) où il souffle et les quelques trous (frais) où il n'entre pas ou peu. Actuellement il fait 18.2° à Anse mais que 9.6° au Breuil.

Aujourd'hui le vent de sud, toujours en forme, poussera le mercure au dessus de 20° en plaine du Forez (on devrait toucher 22 voire 23° entre Andrézieux et Feurs). Ce même vent tournera, en s'atténuant fortement, au nord-ouest en fin d'après-midi et quelques gouttes, débordant d'une Limagne copieusement arrosée, pourraient nous tomber dessus en soirée.

La pluie de mardi devrait faire preuve d'une délicate attention : elle pourrait en effet se produire majoritairement en seconde partie de nuit prochaine ainsi que demain matin. En d'autres termes, nous pourrions avoir l'après-midi au sec, ou presque. Les cumuls semblent intéressants avec une moyenne départementale aux alentours de 10-15 mm mais localement bien plus (20 à 30 mm). Le fond de l'air ne se refroidira pas beaucoup on est en droit d'espérer du 15° en plaine.

Mercredi les gouttes seront derrière nous, l'ambiance fraîchira de 2 ou 3 degrés sur la veille et le soleil débutera timidement sa reconquête.

Jeudi la température stagnera (12-14° en plaine) mais le soleil fera le ménage, il ne brillera peut-être pas en maître mais il sera dominant.

Vendredi et samedi : grand beau temps au moins en montagne, excellente visibilité et grande douceur sur nos sommets, le 15° pourrait monter jusque vers 1200--1400 m.

Douceur et soleil ne semblent pouvoir être contestés dimanche.

Ensuite les choses deviennent plus floues. L'hypothèse avancée hier d'une descente directe d'air arctique a perdu un peu de crédibilité, on ne se dirigerait alors que vers un lent refroidissement... A suivre ces prochains jours.

dimanche 23 octobre 2016 à 9h :

La rotation du vent au sud a, hier soir et cette nuit, balayé l'air frais. Ce matin il fait 9° ici à Violay, l'air froid résiste encore un peu en plaine du Forez (2.5° à Arthun).

Aujourd'hui le vent de sud finira de raboter toute la surface terrestre, les températures gagneront au moins 5° sur celles d'hier, on retrouvera probablement des 20° en plaine (plutôt sous le vent du côté d'Andrézieux et Montbrison) cet après-midi. Nous serons aujourd'hui moins bien éclairés qu'hier, le soleil fera son possible mais le ciel lui opposera des nuages de haute altitude de plus en plus opaques au fil de la journée. Le vent de sud tombera en fin de journée.

Demain lundi la douceur franchira un cap ; après une nuit très douce, les thermomètres dépasseront 20° en plaine. Nous ne devrions pas recevoir de gouttes dans le secteur, même si les pluies nous cernent.

Mardi c'est pluie. On le pressentait depuis un certain temps, nous n'échapperons pas aux gouttes mardi. Tablons sur un arrosage significatif, sans plus, soit environ 10 mm dans le coin. Les monts de la Madeleine ainsi que le Bourbonnais pourraient cumuler davantage si le rail perturbé censé passer à l'ouest se décale de quelques dizaines de km. L'ambiance conservera une bonne douceur.

Mercredi la pluie sera faite, de l'air plus frais nous concernera mais les températures ne s'abaisseront pas de trop, des 10° sont envisageables l'après-midi. Le soleil pourrait en profiter pour passer une tête.

La seconde partie de semaine verra un net radoucissement, le baromètre montera de jour en jour pour, s'il est réglé au niveau de la mer, culminer vers 1035 hPa vendredi. De mercredi à samedi (et peut-être même dimanche), l'atmosphère sera transparente du matin au soir et du soir au matin sur nos reliefs, seuls les plaines et fonds de vallées pourraient souffrir de quelques grisailles matinales. Les matinées seront douces sur les coteaux, plus fraîches dans les trous et les plateaux ; la visibilité (au dessus de 500 m environ) sera excellente, il devrait il y avoir du monde autour de la table d'orientation de la tour Matagrin.

L'ensuite est éloigné mais... on pressent depuis quelques temps un profond changement de temps concomitant à celui de mois. Notre anticyclone de fin octobre nous abandonnerait en migrant du côté de l'Islande et du Groenland. Nous serions alors, aux alentours du 1er ou 2 novembre, soumis à une "descente" d'air arctique. L'ambiance se refroidirait alors brutalement (nous pourrions perdre de l'ordre de 10° en 24h voire 15° en 36 ou 48h) et nous plongerait en hiver. Cet air arctique est en général instable, la mer du Nord (chaude l'automne) se chargerait de le réchauffer à la base et de lui apporter de l'humidité... Toujours dans cette hypothèse (n'oublions pas que l'on cause à J+7 ou 8), des chutes de neige plus ou moins généralisées au dessus de 300-500 m pourraient bien nous concerner... Les barrières à neige ne sont pas encore posées à Violay... tic tac tic tac tic tac.

samedi 22 octobre 2016 à 9h :

La période froide et maussade se termine. Ce matin nous avons ici une gelée au sol généralisée, l'herbe et les toits sont blancs mais la température sous abri et à 2 m du sol est restée légèrement positive ; on note quelques petits gels sous abri au Breuil ainsi qu'à Arthun.

Aujourd'hui nous reverrons le soleil pour de bon, ne demandons pas trop au thermomètre de cet après-midi car il part de bien bas et le soleil n'est plus celui de juin. Tablons sur du 10° au meilleur vers 800 m d'altitude en zone dégagée, possiblement 15° en plaine.

Demain et lundi la douceur s'affirmera. Dimanche les maximales de plaine s'approcheront (par défaut) de 20° ; même chose mais cette fois-ci par excès pour lundi. Durant ces journées météorologiquement jumelles, le soleil ne fera pas défaut mais devra combattre plus de nuages qu'aujourd'hui. Lundi nous serions cernés de pluies (au nord et au sud) mais nos deux départements devraient rester au sec (à confirmer car la configuration est délicate).

Mardi la pluie semble inévitable. On pourra même parler d'arrosage significatif, probablement plus de 10 mm. Évidemment, sous les pluies, les températures seront moins fières que la veille.

Rafraîchissement mercredi.

Ensuite le temps devrait de nouveau s'adoucir et le ciel rester sec. La tendance est encore brandigolante comme on dit par ici, elle demandera de l'affinage.

vendredi 21 octobre 2016 à 7h 30 :

Nous ne sortirons pas de la médiocrité aujourd'hui, le temps restera fidèle à lui-même avec des températures trop fraîches, des gouttes disparates et des brouillards rampants.

Demain samedi nous aurons un peu plus froid en matinée (gel au sol possible si le ciel se dégage) puis le soleil devrait revenir éclairer la journée. La température maximale restera faible pour la saison : encore moins de 10° par ici hormis peut-être en versant protégé. En toute fin de journée, le vent sera au sud.

Probablement pas de pluie pour dimanche et lundi, un thermomètre en nette hausse et du vent de sud généreux. Lundi après-midi, les 20 degrés se trouveront facilement, et pas qu'en plaine.

Risque de pluie pour mardi mercredi, le fond de l'air gardera (au moins mardi) sa bonne douceur.

Possible léger et fugace rafraîchissement jeudi.

Ensuite, il semble que l'on doive passer sous la cloche protectrice d'un anticyclone, celui-ci pourrait nous concerner jusqu'en fin de mois. Si tel est le cas, ce sera plein soleil au moins sur les reliefs, plein soleil et douceur diurne.

jeudi 20 octobre 2016 à 7h 30 :

L'automne fait rage. Hier nous avons vécu la plus froide température maxi depuis le 23 mai dernier, nous remonterons encore plus loin (jusqu'au 1er mai) aujourd'hui.

Aujourd'hui comme demain le temps restera globalement gris et froid, quelques gouttes sans prétention pourront s'évader des nombreux nuages.

Samedi le ciel s'éclaircira, quelques gelées matinales sont envisageables si la fin de nuit se découvre. Le soleil retrouvé aura beaucoup de mal à étirer le mercure de l'après-midi, la température maximale restera sous 10° au dessus de 700-800 m hormis en versant protégé.

Grande douceur ensuite, la masse d'air s'échauffera considérablement entre dimanche et lundi, malheureusement, le soleil pourrait disparaître de nouveau et le risque de pluie devient non négligeable. De ce fait, seules les nuits pourraient être très douces, voire même exceptionnellement douces pour la saison.

mercredi 19 octobre 2016 à 7h 30 :

Nous entrons dans le maussade.

Ce matin il tombe trois gouttes poussées par un vent de nord-ouest pas très doux. La température actuelle est de 6.5°, elle ne montera pas beaucoup en journée.

Faisons un paquet de ces trois prochains jours et (j'allais dire "perdons le paquet") étiquetons-le "fraîches et sombres", on le met en promo sinon il ne partira jamais. Le thermomètre ne touchera pas 10°, au meilleur de l'après-midi, aujourd'hui et au dessus de 800 m environ ; demain et après-demain cette altitude baissera de 200 mètres.

On pourra retrouver quelques gelées (au moins au sol) samedi matin puis le soleil devrait finir par percer la carapace.

De dimanche à mardi nous noterons un net radoucissement mais le risque de pluie devient significatif (c'est le risque qui est significatif, pas la pluie).

mardi 18 octobre 2016 à 7h 30 :

Apprécions bien cette journée de mardi, les suivantes seront moins lumineuses et nettement plus fraîches.

Aujourd'hui donc l'ambiance conservera sa relative douceur, les plaines devraient dépasser 15° (mais certainement pas atteindre 20) et le soleil arrivera sans doute jusqu'à nous quelques heures.

Demain mercredi le fond de l'air perdra une poignée de degrés, le 10 degrés n'est plus assuré ici vers 800 m d'altitude ; la luminosité aura du mal à s'imposer... triste journée mais pas de pluie.

Jeudi n'arrangera pas les choses : toujours de la fraîcheur (encore 2 degrés de moins que la veille) sous un ciel certes sec mais probablement couvert.

Vendredi on ne gagnera rien : pas 1 degré, pas 1 goutte, pas 1 rayon de soleil (?)

Il faudra sans doute attendre samedi pour revoir un peu de lumière, si la température sursaute un peu, il lui manquera encore plusieurs degrés pour faire la maille.

Comptons sur un radoucissement à compter de dimanche, celui-ci rendrait les journées de dimanche (et lundi ?) assez agréables.

La probabilité de pluie à compter de lundi est élevée.

lundi 17octobre 2016 à 5h 30 :

Nous sommes restés au sec et au "chaud" durant ce week-end mais les gouttes reviennent aujourd'hui et la fraîcheur demain ou après-demain.

Ce matin l'ambiance est particulièrement douce (12.8° actuellement ici), on notes quelques degrés de moins en plaine du Forez (9° à Arthun) et une quinzaine de degrés sur Lyon. Aujourd'hui il serait étonnant que l'on passe la journée sans pluie ; rien de bien significatif a priori, tablons sur quelques millimètres, plutôt en fin d'après-midi.

Demain mardi le vent tournera au nord ouest, les gouttes se feront rares ou même ne se feront pas ; température maximale en baisse : pas bien plus de 12° au meilleur par ici et 15° en plaine.

Mercredi on perdra encore deux (bons ?) degrés ; le 10° de maxi n'est plus, ici, garanti.

Temps trop froid pour la saison jeudi et vendredi, il faudra se contenter entre 7 et 9° (selon les bons vouloirs du soleil) au meilleur de l'après-midi.

Radoucissement probable samedi ou dimanche.

Ce radoucissement de fin de semaine pourrait s'affirmer en début de prochaine, nous aurions alors retrouvé des températures douces pour une fin octobre.

dimanche 16 octobre 2016 à 9h 30 :

Hier samedi nous a donné plus de soleil que prévu et ce dimanche semble bien parti pour faire de même, avec 1 ou 2 degrés de plus.

Demain lundi l'ambiance sera encore douce mais quelques averses éventuellement orageuses pourraient nous passer dessus en cours d'après-midi.

Mardi la température aura amorcé sa baisse, trois gouttes éventuelles en fin de nuit puis du sec pour le reste de la journée. La plaine n'arrivera peut-être plus à assurer 15°, le vent basculera au nord-ouest.

Mercredi l'ambiance redeviendra fraîche ; les 10° ne sont plus garantis, même au meilleur de l'après-midi, sur nos reliefs au dessus de 700-900 m. Pas de pluie et ciel probablement bien chargé. Vent de nord faible.

Même topo pour jeudi avec, de surcroît, 1 ou 2 degrés de moins. On pourra parler de froid (saisonnier) durant l'après-midi. Températures maximales largement sous 10° par ici si le soleil n'intervient pas. Journée sèche. Toujours le vent au nord.

On ne changera pas de météo pour vendredi, le fond de l'air restera froid (maximales de l'ordre de 8° dans la tranche 700-900 m).

Possible léger redoux pour le prochain week-end.

samedi 15 octobre 2016 à 9h :

Très bel arrosage que celui-ci : pluie continue, jamais trop débitante et un bon 70 mm au final (70.5 exactement). Le sol devait être très sec en profondeur (il faut dire qu'il n'est tombé que 158 mm entre le 1er juillet et avant-hier...) car une de mes sources alors à sec n'a pratiquement pas redémarré.

Aujourd'hui samedi le soleil se faufile entre les nuages, la température sera en progression (seulement 11° de maxi hier ici et à 21h) de quelques degrés, nous retrouverons les niveaux thermiques d'un après-midi de mi octobre (17° en plaine).

Demain on aura probablement plus de soleil que de nuages mais ceux-ci seront tout de même bien présents. Tablons sur une nouvelle petite hausse thermométrique qui pourrait amener les meilleures plaines aux alentours de 20°.

Lundi l'ambiance conservera sa douceur, une petite averse isolée est envisageable en fin de jour.

Mardi le thermomètre débutera son tassement. Sous un ciel fort encombré, quelques gouttes pourraient chuter. Température encore acceptable pour la saison (15° max en plaine).

Mercredi, jeudi, vendredi, samedi : maussades. Vent de nord, gouttes éventuelles (surtout jeudi ?) et refroidissement évident. Jeudi et vendredi (possiblement samedi aussi) nous n'obtiendrons pas 10° au meilleur de l'après-midi, au dessus de 700-800 m.

vendredi 14 octobre 2016 à 5h 30 :

7 mm hier à 8h, 21 à 20h et 48 ce matin à 5h30. Les millimètres défilent à peu près comme prévu, la moyenne de 50-60 mm escomptée d'ici demain matin semble assez réaliste.

Hier l'ambiance est restée froide toute la journée, la température maximale (10°)  a eu lieu cette nuit vers 1h.

La pluie n'est pas terminée, elle tombera encore aujourd'hui et ajoutera de l'ordre de 10-20 mm.

Demain samedi le temps reviendra sec ; les nuages auront du mal à abandonner leur place, le soleil devrait finir par briller avant le soir.

Très beau temps pour dimanche avec des maximales agréables (20° en plaine).

Le ciel se recouvrira lundi, on n'est pas à l'abri de quelques gouttes, le manque de soleil engendrera une température en léger retrait sur celle de la veille.

Lent refroidissement de mardi à vendredi.

Jeudi et vendredi les températures maximales pourraient ne pas toucher 10° ici à Violay et généralement au dessus de 800 m d'altitude. Pas de nouvelles gelées en vue toutefois.

jeudi 13 octobre 2016 à 7h 30 :

Hier mercredi a été le premier jour avec gel sous abri ici à Violay (enfin à ma station à flanc de coteau, il va sans dire que dans les trous de la commune, le premier gel est arrivé et arrive en général bien plus tôt). 12 octobre pour le premier gel est une date précoce puisque la médiane de la période 1990-2016 est le 27 octobre. Depuis 1990, on ne compte ici que 2 gels sous abri plus précoces : le 9 octobre 1990 et le 6 octobre 1994. Voir ici la date des premiers et derniers jours avec gel sous abri des 27 dernières années à Violay.

Aujourd'hui, c'est parti pour la pluie, demain la pluie sera de la partie et samedi la pluie sera partie.

On a déjà, ce matin, 7 mm de tombés. Nous devrions connaître une certaine accalmie en cours de matinée puis les pluies reprendront de manière plus ou moins continue. L'ambiance est certes humide mais aussi bien plus douce qu'hier à la même heure (5 bons degrés de plus ici et même 10 de plus en plaine à Arthun) ; le problème est que le thermomètre ne s'élèvera presque pas en journée, tablons sur une maximale de l'ordre de 8° par ici... et 8° sous la pluie... ce n'est pas agréable...

Pluie la nuit prochaine, possiblement plus soutenue que celle d'aujourd'hui puis de nouveau pluie demain en journée. L'ambiance diurne ne prendra de 2 ou 3°, ce sera encore bien peu pour la saison.

La dernière goutte est pour samedi matin puis le temps s'éclaircira, on devrait revoir le soleil avant qu'il se couche. Le cumul des précipitations pourrait être énorme sur le Lyonnais, certaines projections en voient entre 100 et 130 mm... Pour l'instant, une moyenne (départements de la Loire et du Rhône) de 50 ou 60 mm semble réaliste mais de forts écarts pourraient être constatés entre le Lyonnais et l'ouest de la Loire. Samedi après-midi nous renouerons avec des températures de saison (15-16° de maxi en plaine).

Dimanche devrait être une belle journée, le mercure s'allongerait de 2 ou 3 graduations vis-à-vis de la veille.

Douceur maintenue pour lundi et mardi puis on glisserait vers une fin de semaine prochaine plus froide.

mercredi 12 octobre 2016 à 7h 30 :

La "vague de froid" se termine en beauté ; les gelées sont fréquentes en plaines et vallées, les minimales provisoires se situent : sous -3° à Arthun, 1.2° à Bron soit la plus petite température pour un 12 octobre depuis au moins 1956 (et peut-être même 1952), -1.1° à Andrézieux (seconde mini la plus froide, lors d'un 12 octobre depuis 1946 (record en 1952 avec -4.2°)).

Cette fois-ci est la bonne : la pluie ne sera pas avare entre jeudi matin et samedi matin, on peut raisonnablement attendre un épisode pluvieux majeur sur notre secteur à savoir un abat sur 48h qui n'arrive en moyenne qu'une fois par an ou par 2 ans. Les modèles sont à peu près d'accord pour nous accorder entre 30 et 80 mm entre jeudi matin et samedi matin.

Si l'ambiance matinale se réchauffe considérablement (5 à 7° de plus) jeudi et vendredi, les températures maximales ne décolleront pas, on stagnera aux alentours de 10° ce qui paraîtra bien frais sous la pluie.

Samedi le temps devrait s'arranger en cours de journée et la température de l'après-midi reprendre quelques couleurs sous le soleil.

Dimanche pourrait être la plus belle journée de la période : soleil et températures douces.

mardi 11 octobre 2016 à 7h 30 :

De nombreuses stations ont connu hier matin le gel sous abri, pour la moitié d'entre elles, c'était même le premier de la saison ; voici donc quelques minis de ce 10 octobre 2016 : Graix -0.1°, Andrézieux et le Breuil -0.6° (10.6° sous la normale à Andrézieux !), col de la Loge -0.9°, Feurs -1.2°, Charlieu -2°, Roanne aéro et St Léger sur Roanne -2.1°, Arthun -2.2°, Chalmazel G -2.6°, St Just en Chevalet -3.2°. L'après-midi, les températures n'ont pas vraiment décollé : 7.7° de maxi ici à Violay et à peine plus de 12-13° dans Lyon. A Andrézieux, il faut remonter à 1956 pour avoir un 10 octobre plus froid en température minimale (-1.6°) et à celui de 1975 en ce qui concerne la température maximale (10.0° à l'époque, 11.3° hier).

Aujourd'hui on repart sur les mêmes bases : froidure matinale (avec 1 ou 2 degrés de plus tout de même) et après-midi bien trop frais pour la saison.

Demain mercredi l'ambiance ne s'adoucira pas ou si peu, nous pourrions même, le matin, reperdre le petit degré gagné aujourd'hui.

Enfin la pluie pour jeudi !

Jeudi et vendredi le temps deviendra fort maussade, la pluie ne sera certes pas continue mais ne devrait pas non plus nous laisser 5-6 heures consécutives au sec. La masse d'air s'adoucira et les températures matinales bondiront d'au moins 5° ; le soleil faisant défaut, il ne faut pas s'attendre à bien plus de 10-12° au meilleur de la journée dans le secteur.

Combien de millimètres ?

On est en droit d'attendre un arrosage conséquent entre jeudi matin et samedi matin : une trentaine de millimètres en plaine (Forez, Roannais, nord du Lyonnais) et possiblement la cinquantaine sur les reliefs ; l'extrême sud-est du département du Rhône pourrait être le moins bien servi en liquide.

Samedi le ciel s'éclaircirait dans une ambiance douce, quelques gouttes sont toujours envisageables mais la tendance serait à l'embellie.

Dimanche et lundi seraient deux belles journées très douces.

lundi 10 octobre 2016 à 5h 30 :

C'est pour jeudi ! Cette fois-ci elles arrivent, elle arrivent par le sud, ce sont les meilleures celles-là... Je parle des pluies bien sûr ! Bon d'accord ce n'est pas encore certain mais c'est tout de même fort probable.

D'ici là.

D'ici là nous aurons ce que nous avons depuis une semaine, en plus frais encore. Jusqu'à mercredi inclus les matins seront froids (gel généralisé au sol et parfois sous abri) et les après-midi pas chaudes malgré quelques apparitions du soleil. Les températures maximales de ces trois jours tourneront autour de 10-12° vers 800 m d'altitude et moins de 15° dans les meilleures plaines. L'ambiance restera sèche.

Ce matin à 5h quelques stations viennent d'obtenir leur premier gel sous abri de la saison (-0.7° au col de la Loge, -0.1° à Feurs, -1.5° à St Léger sur Roanne), d'autres ont le temps de suivre d'ici 8h (+0.3° à Andrézieux, +0.5° à Roanne aérodrome).

Jeudi on débloquera la situation. Jeudi on peut espérer de bonnes pluies en provenance du sud ; elles pourraient même, avec un peu de chance (mais est-ce bien raisonnable ?) persister jusqu'à vendredi. Avec cette bouffée méridionale, la température de la masse d'air gagnera 5 bons degrés, les gelées nocturnes nous abandonneront mais le soleil aussi... L'ambiance pourrait donc être tout aussi fraîche qu'à présent lors des après-midi.

Les cumuls ? allez soyons irraisonnables et demandons "au moins 60 mm !" comme ça on aura peut-être 20...

dimanche 9 octobre 2016 à 8h 30 :

Les nuages ont gagné le match aller du week-end, c'est incontestable ; aujourd'hui, le soleil pourrait égaliser. Actuellement les températures s'échelonnent de 0 à 1° en plaine du Forez et bassin Roannais, 3 à 4° sur les hauteurs des montagnes du Matin et 6 à 8° en agglomération lyonnaise. Les brouillards sont assez peu nombreux, on les trouve de préférence sur le flanc nord des reliefs, par exemple au col du Pin Bouchain versant Loire.

Aujourd'hui la lumière devrait donc l'emporter sur l'ombre, les températures maximales ne pourront pas en profiter pour "s'envoler", loin de là, elles n'assureront que 10° vers 700-800 m dans les endroits exposés au vent de nord et monteront peut-être jusqu'à 15° sur Lyon ainsi que dans le sud du département du Rhône.

Demain lundi des gelées matinales (sous abri bien entendu) sont probables là où elles ne sont encore pas apparues cet automne (Feurs, Roanne, peut-être même Andrézieux...). En journée le soleil bataillera plus ou moins avec les grisailles, le fond de l'air demeurera trop froid pour la saison (moins de 15° dans les meilleurs "spots").

Même type de temps pour mardi et mercredi : thermomètre proche ou sous zéro le matin et après-midi fraîche malgré un soleil bien intentionné.

Ensuite, le doute est toujours permis. La L'éventuelle dégradation pluvieuse du sud de la France sera-t-elle poussée jusque par chez nous (ce serait alors l'occasion de recevoir de bonnes pluies...) ou le Sud gardera-t-il ses pluies pour lui ?

samedi 8 octobre 2016 à 8h 30 :

Il faut se contenter des quelques dixièmes de mm d'eau formés par la rosée matinale pour tout arrosage... on en est rendu là... Ceci dit, en ce moment la nature apprivoisée n'a pas besoin de beaucoup d'eau et, il faut bien l'avouer, ces journées lumineuses à souhait ne gâchent pas l'automne...

Pour les gouttes, il faudra patienter, au minimum, jusqu'en milieu de semaine prochaine où on devine vaguement un scénario (parmi tant d'autres) pouvant provoquer quelques pluies.

D'ici là nous ne nous déferons pas du temps frais le matin et plus ou moins ensoleillé en journée. Ce week-end les nuages ont l'air de vouloir reprendre un peu d'ascendance sur le soleil, les journées seront lumineuses mais loin d'être toutes bleues. Les températures oscilleront entre 0 et 5° le matin et 12 (vers 800 m) à 16° (agglomération lyonnaise) l'après-midi.

Lundi et mardi l'ambiance fraîchira encore tant le matin que l'après-midi. Le soleil brillera par intermittence ; il est bien difficile, à cette échéance, de prévoir l'importance des nuages bas. D'autres postes parmi ceux régulièrement cités ici verront probablement leur première gelée sous abri de la saison.

A partir de mercredi il apparaît une grande diversité de probabilités qui vont de la persistance du temps frais et sec au radoucissement pluvieux, on a même l'hypothèse fraîche et floconneuse...

vendredi 7 octobre 2016 à 5h 30 :

Contrairement à ce que je pensais (édito de samedi dernier) on n'a pas eu hier matin des gelées généralisées (sous bri s'entend), en voici quelques unes : Chalmazel G -2.5°, St Just en Chevalet -0.9°, Charlieu et Vauxrenard -0.1°, Le Breuil 0.0°, Sain Bel et Machézal 0.3°, Violay 0.4°, Arthun 0.5°, Roanne 1.2°, Feurs 1.4°.

Hier la journée a été assez bien ensoleillée sur Roanne mais un peu moins dans le sud de nos départements : "seulement" 5h de soleil à Andrézieux et moins de 4 à Bron.

Ce matin le gel sous abri est d'ores et déjà présent à Arthun (-0.6°), on pourrait passer sous le zéro à Roanne où la minimale à 5h n'était que de 0.3°.

Aujourd'hui la lumière pourra descendre sans perdre trop de forces durant le trajet, un voile s'installerait mais seulement en fin de journée. Tablons sur deux ou trois degrés de plus cet après-midi, la plaine pourra passer au dessus de 15°.

Demain samedi soleil et nuages se disputeront les cieux, si le soleil gagne la première mi temps, il pourrait bien perdre la seconde. Températures en retrait de quelques degrés sur la veille.

Le même duel se prolongera dimanche ; le soleil y laissera des plumes mais ne mourra pas. L'ambiance fraîchira encore, on pourra presque parler de froid durant l'après-midi (déficit de l'ordre de 5 ou 7°).

Pas de réchauffement ni lundi ni mardi.

Il semble que le milieu de semaine prochaine marque un changement de temps avec l'éventuelle approche d'une dépression sur l'Atlantique. La température augmenterait sensiblement. Affaire à suivre...

jeudi 6 octobre 2016 à7h 30 :

L'ambiance s'est bien refroidie cette nuit sur nos hauteurs, le thermomètre sous abri s'est abaissé ici à 1.3° et c'est probablement un voile nuageux qui a stoppé la baisse il y a deux heures de ça.

Aujourd'hui le ciel ne sera pas si bleu, une voile de plus en plus épais s'interposera en provenance du sud ; la sensation demeurera toutefois lumineuse. Les températures de l'après-midi accuseront une baisse de 4 à 5° sur celles d'hier, le thermomètre ne montera pas au dessus de 10-12° sur les crêts aux alentours de 800-900 m d'altitude.

On nous rendra le soleil et quelques degrés demain vendredi.

On ne change rien pour samedi : du soleil dominant et une température toujours un peu fraîche.

Dimanche s'envoleront quelques degrés, la tendance lumineuse pourrait être remise en cause (à vérifier) mais la pluie n'est toujours pas décidée.

Grande fraîcheur voire froidure (pour la saison !) entre lundi et mardi, peut-être des nuages mais sûrement pas de pluie.

mercredi 5 octobre 2016 à7h 30 :

Ce matin à 7h, la station de la Loire la plus douce, parmi toutes celles citées régulièrement ici, est le col de la Loge avec 7.8°. A la même heure il ne faisait que 1.1° sur le micro plateau de la Gardonnanche à quelques kilomètres et 2.9° dans la plaine du Forez à Arthun. En Auvergne voisine, il faisait 12.4° à 7h à la fontaine du Berger à 970 m d'altitude sur le flanc du puy de Dôme et, à la même heure, 0.5° à Ambert en fond de vallée.

Le soleil, toujours fidèle, ne nous abandonnera pas aujourd'hui ; les températures matinales nettement plus douces aujourd'hui qu'hier sur les hauteurs arriveront, l'après-midi, presque au niveau de celles de plaine (18-20°).

Petite faiblesse solaire pour demain jeudi ; un voile plus ou moins épais devrait recouvrir la région, l'impression sera toutefois lumineuse. Les températures maximales souffriront de ce manque d'ensoleillement, nous pourrions perdre 4 à 5° vis-à-vis de celles d'aujourd'hui.

Vendredi le soleil refera parler de lui mais le fond de l'air fraîchira : belle journée lumineuse avec cependant une après-midi un peu fraîche (moins de 15° de maxi au dessus de 500 à 600 m).

Samedi l'ambiance fraîchira encore, il faudra bien tout le soleil pour se sentir bien l'après-midi.

De dimanche à probablement mardi il fera froid (pour la saison !) malgré un soleil toujours aussi généreux.

La pluie ?

Pfiou...

mardi 4 octobre 2016 à 8h :

L'aspect du ciel et la température de l'air sont semblables à ceux d'hier : la plaine se rapproche tout doucement du gel sous abri (0.7° de mini à Arthun) et les premières inversions thermiques se forment dans le centre du Massif Central (à 7h on avait 9.8° à Chastreix, 10.4° au Mont Dore mais 0.1° à Ambert).

Plein soleil pour aujourd'hui, l'ambiance se réchauffera probablement un petit peu plus qu'hier, la plaine devrait même dépasser de quelques degrés ses normes de température maximale.

La tendance des 3 ou 5 prochains jours est à la stabilisation, nous devrions conserver ces températures froides (pour la saison !) le matin et douces l'après-midi. La montagne isolée gagnera un peu en douceur nocturne tandis que la plaine poursuivra sa quête du zéro, de belles inversions matinales sont donc à prévoir dans le secteur lors des prochains jours.

On peut toutefois entrevoir une tendance au rafraîchissement diurne à compter de samedi ou dimanche, le début de semaine prochaine pourrait donc nous apporter des après-midi bien plus frais que les actuels.

Ceux qui attendent la pluie devront encore patienter... on ne voit pas une goutte à l'horizon de 8 jours...

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2012  avec son fameux février à 36% du temps sous -10° et ses 7 maximales sous -10°. (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2013  (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2014  (20 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2015  (20 Mo).

lundi 3 octobre 2016 à 7h 30 :

Ce matin l'herbe rase est gelée au pied de l'abri météo, il s'agit ici du premier gel au sol de l'automne. Par ailleurs, quelques stations étaient déjà passées sous la glace (pour la première fois de la saison) ce matin à 7h : -0.1° à St Just en Chevalet, -0.7° à Chalmazel Gardonnanche, il s'agit là de températures mesurées sous abri, probablement pas les minimales. Notons enfin le passage sous 10° de la station presque située au centre de l'agglomération lyonnaise : 9.3° de mini provisoire à Vénissieux (proche Lyon8).

Si vous voulez deviner le temps de cette semaine, regardez bien celui d'aujourd'hui car il devrait se répéter au moins 5 fois. Nous aurons donc des journées 100 % ensoleillées sur les montagnes, sans doute plus de grisailles en plaine. Le fait marquant sera le faible niveau des températures nocturnes, la première gelée sous abri de la saison (jeudi ou vendredi) pourrait alors survenir dans d'autres endroits régulièrement cités dans cet édito.

dimanche 2 octobre 2016 à 8h :

12.7 mm, voila ce qui est tombé ici depuis la première goutte de vendredi après-midi, peut-être arriverons-nous à 13 mm d'ici ce soir et ce sera fini pour la semaine.

Aujourd'hui le soleil tentera de s'imposer, il n'aura pas la partie belle avec tous ces nuages ; une averse isolée n'est pas improbable mais la tendance est au sec. L'ambiance est simplement rafraîchie, les maximales tourneront aux alentours de 15-18°.

Demain la lumière reviendra, les températures matinales ne dépasseront jamais 10° et l'après-midi aura de la peine à atteindre 20°, même à Lyon.

Mardi et mercredi une certaine douceur l'emportera durant l'après-midi, les températures minimales seront de plus en plus fraîches, beaucoup d'entre elles seront inférieures à 5° mercredi matin. Plein soleil durant ces deux journées.

Toujours sous un soleil dominant, la température fraîchira encore jeudi matin et quelques premières gelées (sous abri) pourraient bien faire leur apparition. Au sol, les prés des zones protégées du vent blanchiront. Après-midi lumineuse mais presque froide sous ce vent de nord-est bien sensible sur les hauteurs.

Vendredi matin il pourrait faire encore un brin plus froid, les gelées devraient se généraliser. Le soleil ne se lassera pas mais ne pourra pas réhausser le niveau thermique aux standards de saison.

Le prochain week-end s'annonce plutôt bien pour ceux qui n'attendent pas la pluie.

samedi 1er octobre 2016 à 8h 30 :

Nous avons eu, en septembre, pas moins de 222 heures de soleil à Andrézieux ce qui nous situe bien plus proche du record haut (277 h en 1997) que du bas (118 h en 1994). La moyenne (1990-2010) de cet ensoleillement mensuel est à 187 heures, nous avons donc bénéficié d'un "surplus" de 35 heures qui correspond à peu près, pour septembre, à 3 journées de plein soleil.

Ce matin il pleut et c'est tant mieux. La perturbation soupçonnée de vouloir faire du surplace à l'ouest de chez nous s'enfonce au contraire vers l'est. Il ne pleut que depuis 10 minutes mais les intensités sont bonnes (17 mm/h sur simplement quelques minutes).

Aujourd'hui la pluie prendra ses aises, il faudra probablement attendre la toute fin d'après-midi ou la soirée pour être certain de ne pas ramasser une goutte sur le crâne. Tablons sur un cumul supérieur à 10 mm dans le secteur.

A compter de demain, on ne parlera plus de pluie. La journée dominicale, rafraîchie mais loin d'être froide pour un début octobre (maxis de plaine de l'ordre de 17°), se déroulera essentiellement sous les nuages même si une éclaircie est envisageable en cours d'après-midi.

Lundi le soleil se montrera pour de bon et il ne devrait pas nous abandonner de la semaine !

La nouveauté de cette semaine prochaine viendra des températures matinales : nous passerons à compter de mardi sous la domination d'un puissant anticyclone scandinave qui, comme tous ceux de son espèce, nous pilotera un air venu du nord-est de l'Europe. Attendons-nous donc à des fins de nuits froides pour la saison, les premières gelées généralisées en plaine sont attendues. Sur les montagnes dégagées, la douceur nocturne ne sera pas remise en cause, on pourra donc assister, certains matins de la semaine prochaine, à de fortes inversions thermiques.

En journée, le soleil poussera le mercure à des niveaux conformes à la saison, les 19-20 degrés devraient reconquérir les plaines.

vendredi 30 septembre 2016 à 8h:

"A la Saint Michel, même le mont Blanc dégèle", voici le nouveau dicton à la mode. Hier en effet, notre point haut national s'est payé, incognito, la pire canicule de son histoire ; enfin de son histoire instrumentée qui, si on excepte l'aventure Janssen, n'a débuté qu'en août 2015. Les alpinistes qui ont atteint le sommet hier matin ont dû avoir chaud, très chaud même puisqu'il faisait +7.2° vers 9h à la station des rochers de la Tourette à 4750 m d'altitude ! Le précédent record est donc largement battu, et une fin septembre qui plus est...

Par ici et 4350 m plus bas, le poste d'Andrézieux a, conformément à ce qui était pressenti dans les éditos précédents (en particulier celui de lundi dernier), approché son record journalier de haute maxi à moins de 1 degré : 27.8° de maxi hier pour 28.6° de record (en 2011).

Voici quelques autres maximales relevées hier, seulement celles plus proches de 30 que de 25° : Saint Germain sur l'Arbresle 27.6°, Le Breuil 27.7°, Roanne 28.2°, Arthun 28.4°, Saint Chamond aéro 28.5°, Sain Bel 28.7°, Feurs 28.9°.

Aujourd'hui la plaine du Forez refroidira de 2 degrés tandis que celle de Lyon devrait rééditer sa performance d'hier (25-26° de maximale). Quoi qu'il en soit, nous conserverons évidemment des températures chaudes pour une toute fin septembre ; pour rappel, la température maxi normale lors d'un 30 septembre est de 20.4° à Andrézieux. Une averse orageuse pourrait se développer sur les monts (Pilat ? Forez ? Lyonnais ?) en fin d'après-midi.

Demain samedi le ciel sera chaotique, nous éviterons peut-être les gouttes en matinée car la perturbation aurait du mal à progresser vers l'est, elle resterait plus ou moins stagnante sur le secteur Clermont Moulins Autun Dijon. Les pluies arriveraient finalement en cours d'après-midi. Les quantités d'eau attendues sont assez difficiles à cerner, disons 10 mm en moyenne, on risque d'avoir le même scénario que la dernière fois (25 septembre) où il était finalement tombé un petit peu plus de 40 mm à Anse et 0.4 à Montmelas...

Dimanche la pluie sera faite, les nuages ne se laisseront pas disloquer facilement et il faudra probablement patienter (sous une certaine fraîcheur) jusqu'à lundi pour se remettre la tête dans le bleu.

Grande lumière et zéro pluie entre lundi et vendredi. La journée la plus chaude pourrait être celle de mardi où certains thermomètres s'allongeraient jusque vers 24-25°.

 

jeudi 29 septembre 2016 à 7h30:

Quelle chaleur ! +4.4° hier au presque sommet du mont Blanc à 4750 m d'altitude, plus de 5 heures de dégel... une fin septembre... Ici à Violay nous avons eu 22.7° au plus chaud, l'agglomération lyonnaise a de nouveau assez nettement dépassé 25° avec 26.1° à Bron, 26.2° à Vénissieux (limite Lyon8), 26.5° à Gerland.

Ce matin les inversions thermiques sont marquées : 14.7° de mini ici à Violay mais que 6° à Arthun,.

Aujourd'hui il fera encore plus chaud en plaine du Forez ; aidé par un vent de sud ouest, Andrézieux devrait pousser jusqu'à 27 ou 28°, pas loin de son record journalier donc (28.6° en 2011).

Le temps ne tiédira guère demain vendredi, on aura encore des 26° en plaine. Sur les reliefs, une dégradation éventuellement orageuse pourrait se développer avant le coucher du soleil.

Samedi le temps se dégradera plus franchement, la pluie ne sera sans doute pas continue mais pourrait frapper aussi bien le matin que l'après-midi. Un cumul de l'ordre de 10 mm semble jouable mais peut-être aurons-nous une belle surprise ? Belle surprise = cumul de 20 mm ou plus.

Dimanche nous retrouverons la lumière, la timide lumière ; le fond de l'air aura perdu beaucoup de degrés (entre 8 et 10 sur la maximale selon les endroits), on ne pourra toutefois pas crier au froid en ce 2 octobre.

Lundi nous débarrassera des nuages récalcitrants, le soleil aura les pleins pouvoirs et fera repasser les maximales au dessus de la normale.

Les plaines pourraient bien revoir, mardi, quelques 25°.

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2012  avec son fameux février à 36% du temps sous -10° et ses 7 maximales sous -10°. (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2013  (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2014  (20 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2015  (20 Mo).

mercredi 28 septembre 2016 à 8h:

La chaleur (maxi supérieure à 25°) s'installe à Lyon aujourd'hui ; demain et vendredi on la trouvera dans toutes les plaines où certains thermomètres pourraient monter à des niveaux plus proches de 30 que de 25°. Le soleil ne sera contesté que vendredi après-midi.

Samedi une perturbation pourrait nous toucher, celle-ci voyagerait principalement dans la moitié nord du pays et nos départements seraient situés en marge sud ; il est même possible qu'il pleuve dans la moitié nord des dédits départements (69 et 42) et pas ou très peu dans le sud.

Dimanche, rafraîchi, ne serait alors pas si maussade qu'escompté précédemment.

Réchauffement ensoleillé lundi.

Mardi il ferait de nouveau chaud pour la saison.

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2012  avec son fameux février à 36% du temps sous -10° et ses 7 maximales sous -10°. (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2013  (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2014  (20 Mo).

mardi 27 septembre 2016 à 7h 30:

Le soleil entre en scène aujourd'hui et il ne quittera les planches que samedi.

Aujourd'hui les 20 degrés d'après-midi grignoteront un peu plus de territoire, ils devraient en effet déborder de la seule plaine lyonnaise.

Demain nous gagnerons encore 2 à 3 degrés, l'ambiance sera estivale l'après-midi (20-22° par ici). Le vent tournera au sud.

Vendredi ne verra aucun rafraîchissement, les 25° seront généralisés en plaine.

Samedi le temps devrait changer. Le début de journée semble capable de retenir la pluie, peut-être même serons-nous épargnés jusqu'en soirée. Le flux de sud-ouest finira par nous amener des pluies probablement orageuses.

Dimanche a priori maussade.

 

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2012  avec son fameux février à 36% du temps sous -10° et ses 7 maximales sous -10°. (10 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2013 

lundi 26 septembre 2016 à 5h 30:

Après les "encore plus de 25°" d'hier après-midi, la pluie a été extrêmement disparate : il est tombé 5 mm à Arthun et Sain Bel, 7 à Vénissieux, 14 à Gerland, 28 au Breuil, 37 mm à Anse, 0.9 ici à Violay, 0.6 à St André la Côte et rien du tout à l'Aubépin... D'ailleurs ici, pour trouver une lame d'eau journalière supérieure à 30 mm, il faut remonter plus d'un an en arrière, au 12 septembre 2015. Quelques lointains orages ont ici porté à 16 le nombre de jours "avec tonnerre" de cette année 2016. Si, d'ici la fin de l'année, on entend moins de deux de ces jours, alors 2016 sera l'année la plus pauvre en orages depuis au moins 1994... Pour l'instant, 2015 et 2005 sont les années record en la matière avec seulement 18 jours "avec tonnerre". A l'opposé, l'année la plus pourvue en ce genre de journées est 2006 avec 37 unités (début de ces "observations" en 1994). La moyenne annuelle (période 1994-2015) de ce type de jours est, toujours ici à Violay, de 28.5 spécimens.

Aujourd'hui il faudra composer avec une certaine fraîcheur et un ciel assez encombré (surtout ce matin). Les 20° ne seront assurés qu'à Lyon.

A partir de demain et jusqu'à vendredi les après-midi gagneront une paire de degrés d'un jour sur l'autre ; mardi la lumière prendra davantage d'initiatives.

De mercredi à vendredi le soleil mettra les pleins phares. Jeudi nous ne serons probablement pas très loin (à 1° ?) du record journalier haut de température maximale.

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2012  avec son fameux février à 36% du temps sous -10° et ses 7 maximales sous -10°. (10 Mo).

dimanche 25 septembre 2016 à 7h 30:

Quelle éclatante journée hier ! pas un nuage et des températures estivales, voici les maximales qui ont atteint ou dépassé 25° : St Georges de Reneins et le Breuil 25°, Brindas 25.1°, Arthun 25.2° (et seulement 4.6° de mini), St Genis Laval et Roanne 25.3°, Anse et St Priest 25.5°, St Exupéry 25.6° (28.9° le 24 septembre 1983), Bron 25.7° (30.1° le 24 septembre 1949), Andrézieux 25.8° (30.6° le 24 septembre 1983), Feurs 26°, Vénissieux (limite Lyon8) 26.1°, Décines 26.3°, Gerland 26.8°.

Aujourd'hui nous partons sur les mêmes bases ; nous aurons le temps, surtout en région lyonnaise, d'atteindre et de dépasser 25° puisque la dégradation ne se manifestera là bas qu'en fin d'après-midi ou soirée. Les nuages élevés arriveront à midi sur les monts du Forez, à 14h ici à Violay. Une ligne méridienne pluvieuse traversera les départements d'ouest en est entre 16h et 19h, le rafraîchissement sera évidemment sensible mais l'abat moyen d'eau ne nous submergera pas... il ne faut sans doute pas attendre bien plus de 5 mm en moyenne.

Lundi la pluie sera faite mais le ciel aura du mal à se découvrir. Températures maxi en retrait de 5 à 7° sur celles de la veille.

Lumière à partir de mardi et jusqu'à au moins vendredi sous une ambiance de plus en plus chaude ; jeudi et/ou vendredi, les maximales pourraient se hisser aux niveaux des records journaliers.

 

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).                                    Téléchargez les relevés de température de l'année 2011 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

samedi 24 septembre 2016 à 8h 30:

On remarque quelques inversions thermiques ce matin : 9.6° de mini ici à Violay mais que 6.2° à Feurs, 5.7° au Breuil, 4.6° à Arthun, même à Lyon Gerland il a fait plus frais : 8.8° de mini.

Le beau temps ne souffrira d'aucune contestation aujourd'hui, comme promis la température montera en flèche pour toucher 25° en plaine (il lui faudra donc gravir entre 17 et 20 degrés ce qui est conséquent pour un soleil qui a désormais basculé de l'autre côté de l'équateur).

Nous préserverons une bonne partie de la journée de demain à l'abri du mauvais temps, celui-ci n'arrivera qu'en fin d'après-midi et... il ne sera pas si mauvais que ça. Les températures maximales de plaine auront le temps de revisiter les 25° ; à Lyon, il fera même sans doute plus chaud demain qu'aujourd'hui.

Tablons sur quelques pluies gouttes entre demain soir et lundi matin.

Lundi le vent aura rebasculé au nord, on aura probablement du mal à se défaire des nuages mais ceux-ci seront propres : ils ne jetteront plus rien par terre. Le rafraîchissement saura se tenir, l'agglomération lyonnaise pourrait encore sortir un 20 degrés.

Ensuite le risque d'avalanches passera à son niveau maximum ; rassurez-vous, les avalanches en question ne seront que de lumière !

Attendons donc, surtout sur nos reliefs, à un soleil omniprésent entre mardi et (au moins) vendredi. Sous ce ciel bleu, les températures retrouveront rapidement des niveaux élevés pour une fin septembre : des 25° en plaine sont envisageables dès mercredi, jeudi au plus tard.

 

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).     

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2010 (2.6 Mo).

vendredi 23 septembre 2016 à 8h :

20.3° de maximale hier sous un beau soleil, pas de doute, la douceur est bel et bien revenue.

Aujourd'hui un léger voile pourrait tamiser la lumière solaire ce matin, ce voile disparaîtra cet après-midi. Les températures maximales seront en légère progression (environ 1°) sur celles d'hier.

Demain samedi les plaines verront des 25° et plus en cours d'après-midi, le soleil brillera sans partage.

Bonne nouvelle pour dimanche : la perturbation en provenance de l'ouest semble vouloir prendre un peu de retard, nous n'aurions la dégradation qu'en fin d'après-midi ou soirée ce qui permettra au soleil de nous assurer de nouvelles belles températures. N'attendons pas d'arrosage conséquent entre dimanche soir et lundi, mais simplement quelques gouttes.

Lundi le fond de l'air se sera bien refroidi (il faut dire qu'il aura fait chaud la veille). Trois gouttelettes pourront encore tomber en matinée puis la journée se déroulera probablement sous un ciel couvert.

L'attente de la vraie pluie sera encore bien longue, on ne voit pas ce qui pourrait mouiller la semaine prochaine... si ce n'est un peu de rosée. Cette dernière ligne droite de septembre devrait se courir en roue libre : temps juste doux sous un ciel partagé entre ombres et lumières.

 

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2009 (2.6 Mo).

jeudi 22 septembre 2016 à 7h 30 :

Une belle journée démarre, sans doute un peu plus douce qu'hier où on n'a eu que 16.9° au meilleur de l'après-midi ; aujourd'hui on vise le 19°.

Demain les nuages pourraient revenir blanchir le ciel, le fond de l'air restera doux, les températures maximales tourneront autour de 19-20° par ici et pas bien plus en plaine.

Samedi on tiendra la journée la plus chaude de la semaine : plein soleil et maximales capables de dépasser 25° dans les meilleures plaines.

Notre dimanche sera coupé en deux : une matinée probablement douce puis un passage pluvieux en seconde partie de journée, l'après-midi ou la fin d'après-midi serait alors fortement rafraîchie.

Lundi et mardi frisquets.

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2008 (2.6 Mo).

mercredi 21 septembre 2016 à 8h :

Le nettoiement du ciel est bien laborieux, hier le soleil n'a percé qu'en fin de journée, la température n'est montée qu'à 15.1° au plus haut... de toute manière on n'attendait pas bien plus.

Aujourd'hui le soleil fera un effort de présence, il n'est toutefois pas évident qu'il puisse nous donner 1 degré en plus cet après-midi car nous partons d'assez bas ce matin (7.7° de mini nocturne).

Demain jeudi il ne sera pas là pour rien : soleil dominant et température en hausse, la plaine dépassera 20 degrés et nous n'en serons pas bien loin par ici.

On campera sur nos positions vendredi : environ 20° dans le secteur (au meilleur de l'après-midi évidemment) sous un soleil dominant.

Encore un gain de douceur pour samedi, on pourra peut-être même parler de chaleur en plaine puisque les températures maximales y atteindraient 25°. Soleil incontesté.

Dimanche c'est délicat. Dimanche débuterait avec de bonnes intentions mais, au moins sur les hauteurs, le thermomètre ne rééditerait pas son score de la veille ; une dégradation pourrait se pointer en soirée.

Mauvais temps entre dimanche soir et lundi avec pluie et rafraîchissement.

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

Téléchargez les relevés de température de l'année 2007 (2.6 Mo).

mardi 20 septembre 2016 à 8h :

D'accord hier a été moins pire qu'avant-hier dimanche mais le différentiel n'était pas manifeste : quelques averses le matin, une bonne partie de la journée sous le brouillard ou un plafond très bas et une misérable maximale (13.4°) vers 18h lors d'une tentative de percée solaire. La plaine et plus particulièrement Lyon a été bien plus pourvu en soleil, d'ailleurs la température maximale de Gerland s'est établie juste 8° au dessus de celle d'ici ce qui est remarquable, sans plus. En plaine du Forez et bassin Roannais, parmi les stations habituellement citées dans cet édito, celle de Roanne a été la plus chaude (18.9°).

Aujourd'hui mardi l'opération "dégagement du ciel" poursuivra son entreprise ; nous devrions, nous autres montagnards, voir davantage de lumière qu'hier (ce qui ne sera pas difficile). Les averses disparaîtront et la température maximale, ici sur le coteau bien protégé, pourrait monter  vers 15-16° si le soleil le veut bien ; la plaine du Forez peinera toujours à sortir un 20° et Lyon affichera 22.

Demain mercredi les nuages seront plus rares et la matinée plus froide (environ 7° au plus frais par ici, moins de 5° dans les coins frais de plaine). Le soleil, probablement dominant, nous fera vite oublier cette petite température.

Jeudi ressemblera à mercredi : frais au lever du jour puis agréablement ensoleillé et doux l'après-midi (maximale de l'ordre de 18-20° par ici).

2 degrés de plus pour vendredi et encore une bonne dose de soleil.

Nous mettons tout en oeuvre pour que le prochain week-end rachète le précédent : parions sur une grande douceur voire même de la chaleur (maxi > 25°) en plaine, le tout sous un soleil conquerrant... Ça vous ira comme ça ?

Dernière minute : une dégradation importante se profile pour lundi prochain, empiétera-t-elle sur dimanche ? vous le saurez lors des prochains épisodes...

La station météo de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m d'altitude) a déjà 10 ans en cette fin septembre 2016. Depuis 10 ans l'enregistreur autonome mesure et stocke la température toutes les 2 minutes.

Téléchargez les relevés de température de cette fin d'année 2006 (1 Mo).

 

lundi 19 septembre 2016 à 5h 30 :

Il y a bien longtemps qu'on n'avait pas vu un dimanche aussi misérable ! Ici il s'est déroulé intégralement sous le brouillard, sous les rafales de vent de nord, sous un crachin tenace... tout était "sous", même le thermomètre est resté longtemps sous 10°.

Cette pluie crachouineuse n'a donné que 8.2 mm depuis hier 8h ce qui pousse le cumul depuis mercredi à 26 mm, c'est davantage que ce à quoi je m'attendais. La maximale du "jour" a eu lieu cette nuit (12°) ce qui n'est pas inhabituel ici sur les hauteurs ; elle a fait de même au Breuil (16.1° à 1h 54) ce qui est beaucoup plus rare là bas.

Aujourd'hui nous nous sortirons de ce temps malade ; le soleil aura du mal à bousculer les nuages mais ceux-ci prendront de l'altitude et ne nous lâcheront plus rien sur la tête. L'ambiance de l'après-midi reprendra 3 ou 4 degrés (hier nous étions 8° sous la normale à Andrézieux, 13.5° de maxi pour 21.5° de normale).

Demain mardi le temps nous rejouera la même musique : quelques courtes apparitions solaires (de préférence en plaine) mais un temps sec et à peine 20° au meilleur des plaines et de l'après-midi.

L'ensoleillement devrait s'améliorer à compter de mercredi, la température en profitera pour sursauter de 2 ou 3 degrés l'après-midi de jeudi. Si les après-midi retrouvent leurs couleurs de saison, il n'en ira pas de même pour les matins... Au lever du jour de mercredi et/ou jeudi certains thermomètres pourraient bien pointer plus près de 5 que de 10°.

On peut raisonnablement attendre l'intensification de la douceur pour la fin de semaine. Pas de pluie en vue.

dimanche 18 septembre 2016 à 8h 30 :

Le retour d'est, en place depuis hier soir, nous a apporté ici 6.5 mm (pluviométrie d'hier 8h à ce matin 8h).

Actuellement le brouillard limite la visibilité à moins de 100 m et le vent de nord-ouest ne faiblit pas. L'ambiance n'a donc rien à voir avec celle des précédentes semaines, il ne fait présentement que 8.6° et la maximale d'hier a péniblement touché 11.4°. Avec cette absence de soleil la véranda est en congé et a passé la main au petit Jotul.

N'attendons rien de bon pour aujourd'hui dimanche, la pluie devrait se réinviter avant midi et pourrait bien s'incruster une bonne partie de l'après-midi. Avec cette tartine nuageuse, il ne faut pas espérer des miracles de la part du thermomètre, comme hier, il n'ira probablement pas plus haut que 11 ou 12°.

Demain lundi on constatera du mieux : le plafond nuageux s'élèvera et les pluies seront derrière nous. On verra aussi du meilleur en ce qui concerne la température, celle-ci devrait progresser de quelque 3 ou 4 degrés, ce progrès serait à peine suffisant pour refaire venir des 20 degrés en plaine. Une ou deux heures de soleil semblent envisageables.

Mardi sera la copie conforme de lundi ; le vent, plutôt orienté au nord, mollira.

Nous gagnerons encore de 1 à 3 degrés entre mercredi et jeudi (où le vent pourrait virer au sud), nous gagnerons surtout un peu plus de lumière, le soleil pourrait même devenir dominant. Nous renouerions, jeudi, avec les normales thermiques du calendrier.

On ne voit pas d'évolution sensible du temps entre vendredi et dimanche : le ciel resterait sec et les températures à peu près de saison, un réchauffement plus net aux alentours de dimanche est envisageable.

samedi 17 septembre 2016 à 10h :

4.3 mm voilà ce que la pluie nocturne nous a laissé. L'ambiance actuelle est bien automnale : un ciel couvert, un bon vent de nord ou nord-ouest et une fraîche température (8.8° à 10h).

Aujourd'hui il ne se dessinera pas d'amélioration dans le ciel, nous pourrions recevoir quelques gouttes cet après-midi et une pluie possiblement plus soutenue entre ce soir et demain matin. Il fera froid (pour la saison !) cet après midi, le thermomètre pourrait ne pas dépasser 11-13° vers 800 m d'altitude ; pour comparaison, la moyenne des maximales des 21 derniers 17 septembre est ici de 18.3° (21.2° pour Andrézieux, 22.8° à Bron).

Pas de percée solaire pour demain dimanche, un mercure toujours à la traîne et des pluies probables à tout moment de la journée.

La fraîcheur s'atténuera en cours de semaine mais nous ne retrouverons pas pour autant nos marques de saison. Le temps restera globalement sec. On peut espérer voir revenir une certaine douceur pour le prochain week-end.

vendredi 16 septembre 2016 à 7h 45 :

Les quelques gouttes de cette fin de nuit n'ont donné que 0.4 mm. Aujourd'hui nous perdrons 1 ou 2 degrés sur hier, quelques averses possiblement orageuses sont envisageables pour cet après-midi, tout le monde ne sera pas servi. Nous rencontrerons encore du 20-22° en plaine ; par ici vers 800 m, il ne faut pas espérer bien plus de 17-18°. Le vent tournera à l'ouest puis au nord-ouest en cours de journée. En cours de nuit suivante, un passage pluvieux pourrait concerner essentiellement la moitié nord de nos deux départements.

On perdra, demain samedi, 2 ou 3 degrés. Même les plaines ne bénéficieront plus de 20°. Le vent de nord-ouest, bien établi, renforcera la sensation de fraîcheur. Le ciel restera chargé mais, la perturbation de la nuit étant passée, les gouttes disparaîtront des écrans radar.

Rien de bien bon pour dimanche : une fraîcheur analogue à celle de la veille (maxi de l'ordre de 12-14° dans la tranche 800-1000 m) et quelques pluies diurnes disparates.

Lundi le thermomètre redressera la tête, il lui manquera toutefois quelques bols de soupe pour atteindre la toise de saison, les 20° ne seront sans doute pas revenus à basse altitude.

Persistance d'un temps frais en première moitié de semaine prochaine ; il faudra patienter jusqu'à jeudi ou vendredi pour espérer retrouver nos marques de septembre. N'attendons pas de réelle pluie durant cette semaine, certes il pourrait tomber trois gouttes de part et d'autres mais le bon arrosage ne semble pas prêt à se produire.

jeudi 15 septembre 2016 à 8h 30 :

Si on devait se réjouir (Cf édito d'hier) avec 10 ou 15 mm, alors ce matin on n'est toujours pas content... 6.6 mm voilà ce qu'il y a dans le pluviomètre de ce matin, ces millimètres sont tombés calmement cette nuit et l'on voit déjà, vers l'ouest, de belles plages de ciel bleu actuellement. L'arrosage significatif n'est donc toujours pas arrivé et on peut craindre qu'il n'e le fasse pas avant... octobre.

D'accord octobre est encore très loin et il n'est évidemment pas raisonnable de tendre le cou jusqu'à cette échéance, mais les grandes tendances ne vont pas du tout dans le sens pluvieux.

Aujourd'hui les nuages occuperont probablement une grande place dans le ciel mais le soleil pourra tout de même se faufiler, la température baissera tout en gardant un niveau honnête pour la saison (environ 22° de maxi en plaine). On ne peut exclure une averse ou deux ici ou bien là, ces éventuelles gouttes seraient dérisoires.

Pas de réel changement pour demain vendredi si ce n'est une goutte de plus et deux degrés de moins (le vent basculera au nord-ouest en cours de journée).

Fraîcheur marquée pour samedi et dimanche. Le temps perdra sans doute de sa luminosité, quelques minuscules pluies sont envisageables, quant aux températures vespérales, elles plafonneraient à 12-10° dans la tranche 800-1000 m ; même place Bellecour on ne devrait plus toucher 20°.

En sommant toutes les gouttes et gouttelettes attendues d'ici lundi matin, on arrivera peut-être à un cumul rond de 10 mm, il faut pour cela qu'il retombe 3.4 mm ces prochains jours... ce n'est pas gagné.

Ensuite, le réchauffement entrevu hier pour la semaine prochaine pourrait être plus laborieux que prévu. Celle-ci (de semaine) serait alors relativement fraîche (surtout en montagne) mais toujours pas pluvieuse. Il nous faudrait patienter jusqu'au prochain week-end pour renouer avec une ambiance de saison.

mercredi 14 septembre 2016 à 8h 30 :

Les plaines ont encore hier affiché de nombreuses maximales supérieures à 30 degrés, les records n'ont toutefois pas été battu car la fournaise de 1987 a placé la barre très très haut : 36° le 13 sept 1987 à Andrézieux.

Ce matin le ciel est chaotique, la pluie s'organise dans le sud du Massif Central.

Les radios (et peut-être les TV mais je n'en ai pas) insistent sur les forts cumuls attendus, il ne faudrait pas trop fonder d'espoir là dessus en ce qui concerne nos petits départements (Loire et Rhône) : l'essentiel de l'eau tombera au sud de chez nous (cumuls de l'ordre de 100 mm envisageables) ; ici, il faudra se réjouir su on récolte 10-15 mm d'ici demain matin.

La chronologie précise des pluies et orages n'est pas bien calée pour aujourd'hui, mise à part la matinée qui devrait demeurer sèche. On peut s'attendre à une première douche en fin d'après-midi puis à une seconde en milieu de nuit. Si la première n'est pas assurée du tout, la seconde l'est davantage. Ces orages ne seraient pas spécialement violents.

La pluie sera vite partie demain jeudi : son passage en milieu de nuit sera bref et nous retrouverons dès le matin un temps sec jusqu'au soir. Le fait marquant sera évidemment le rafraîchissement ambiant, seules les plaines conserveront une température maximale de 20 degrés (soit 10 bons degrés de moins qu'hier).

Vendredi le temps n'évoluera pas : quelques gouttes sont envisageables, la température sera similaire à celle de la veille.

Samedi et dimanche il fera plus frais, il faudra probablement aller chercher les 20 degrés dans le centre de Lyon. Samedi pourrait nous réserver quelques gouttes de ci de là (bien insuffisantes pour un arrosage correct) et dimanche serait plus sec.

La semaine prochaine ne semble pas décidée à nous arroser. La tendance va actuellement vers un réchauffement progressif (nous retrouverions aux alentours de mardi ou mercredi des températures de saison) qui finirait par, en fin de semaine, refaire passer le mercure assez nettement au dessus de la normale.

En résumé : pluie cette nuit, fraîcheur ensuite puis rétablissement progressif d'un beau temps sec. Espérons que la pluie de ces prochaines heures soit significative (... doutes...) car on ne sera pas près d'en revoir de telle.

mardi 13 septembre 2016 à 8h 30 :

C'est chaud à tous les étages et à tout instant de la journée.

Hier 12/09/2016 le très haut de France (station météo du mont Blanc à 4750 m alt) a de nouveau été pris de fièvre, sa température est montée à +5.7° soit la troisième plus haute valeur depuis son hospitalisation début août 2015. Plus près de chez nous et du centre de la Terre on a mesuré au plus chaud de l'après-midi : 33.6° à St Léger sur Roanne, 33.5° à Feurs, 33.2° à Andrézieux (33.5° de record journalier, en 1987) ainsi qu'à Bron, 32.4° à St Etienne GC, 28.6° aux Sauvages, 28.5° ici à Violay,  25.5° au col de la Loge (l'isotherme 25° est donc monté bien au dessus de 1000 m), 23.8° au col du Béal.

On n'a toujours pas ressenti de fraîcheur, cette nuit, en ville et en dehors des trous à froid, les minimales nocturnes sont au niveau des records : 15.1° au col du Béal, 16.5° à Feurs, 17.2° au col de la Loge ainsi qu'à Andrézieux (17.3° de record journalier, en 1951), 18.4° à Chalmazel Gardonnanche, 18.6° ici à Violay, 19° à Bron (20.3° de record journalier, en 1943), 19.3° à St Etienne GC, 20.3° à Satolas mais 12.3° au Breuil et 12.2° à Arthun.

Fortes chaleurs et lumière (parfois voilée) sont encore au menu d'aujourd'hui.

Seulement quelques degrés nous seront retirés demain mercredi, les nuages de l'après-midi limiteront la flambée thermométrique. Celle que nous attendons tous (ou presque) devrait enfin arriver en fin de journée ou en cours de nuit suivante. Elle pourrait être abondante sous les orages, il reste à voir si ces dits orages passent en coup de vent ou daignent visiter la région...

Jeudi retombera en septembre, nous n'aurons 20° qu'en plaine.

La très relative fraîcheur s'étendra jusqu'à vendredi et même samedi voire dimanche. Celle que vous savez ne devrait pas insister après son passage entre mercredi soir et jeudi matin...

Ensuite, une agréable douceur (sèche...) pourrait nous accompagner aux portes de l'automne astronomique.

lundi 12 septembre 2016 à 10h :

Nous vivons nos dernières températures estivales, la tendance est à la pluie à partir de mercredi ou jeudi puis à un bon rafraîchissement qui nous ferait (peut-être) basculer de l'autre côté des normales.

Aujourd'hui et demain l'ambiance sera toujours excessivement chaude pour la saison, les 30 degrés reconquerront les basses altitudes (sous 500 m) et l'isotherme 25° montera vers 1000 m dans les secteurs bien orientés. Le vent de secteur sud tempérera le ressenti.

Virage en douceur pour mercredi. La chaleur fera les frais de ce virage (en se faisant virer donc), les longueurs de mercure reviendront à des niveaux plus conformes à la saison. En fin d'après-midi ou soirée ou nuit (à affiner lors des prochains éditos), une vague pluvieuse pourrait nous aborder par le sud-ouest et ceci avec un peu de vacarme.

Jeudi nous aurons retrouvé l'automne, le vrai ; et si ce n'est pas le vrai de vrai, il suffira d'attendre vendredi ou samedi.

Durant cette seconde moitié de semaine, l'ambiance sera donc considérablement refroidie (on part de très haut) et on peut espérer quelques pluies. Nos après-midi ne nous offriront que le minimum syndical au regard du calendrier à savoir des 20-22 degrés uniquement sous 500 m d'altitude.

 

jeudi 8 septembre 2016 à 8h 30 :

Quelques amplitudes thermiques d'hier : Andrézieux et St Georges de Reneins 20.2°, le Breuil 20.6°, Feurs 22.6°, Arthun 22.9°. Hier le mont Blanc a pris un grand coup de chaud : +6.3° de maxi à la station de la Tourette (4750 m) et 7h de dégel ; cette maximale est la plus haute mesurée par la station depuis sa mise en service début août 2015.

Le vent de sud a soufflé toute la nuit ici et il continue encore ce matin. La température nocturne n'a donc pas beaucoup baissé (15.9° de mini) contrairement à la plaine où elle est de nouveau descendue sous 10° (8.6° de mini à Arthun).

Plein soleil pour aujourd'hui, les plaines auront des maximales assez proches de celles d'hier à savoir 29-30°.

C'est à peine si nous ressentirons le petit rafraîchissement de demain, les températures de l'après-midi devraient en effet perdre 2 à 3° mais resteront tout de même au dessus des normes.

On ne voit toujours pas ce qui pourrait remettre en cause le grand beau temps et la chaleur. N'attendons rien de mouillé d'ici mercredi ou jeudi prochain, nous recevrons en revanche une grande dose de soleil et les températures de plaine dépasseront quotidiennement, l'après-midi, les 30° entre samedi et mardi-mercredi.

mercredi 7 septembre 2016 à 10h :

Andrézieux a donc battu, hier, son record journalier de haute minimale (17.6° hier pour 17° d'ancien record).

Cette dernière nuit a été beaucoup plus fraîche que la précédente, grâce notamment au ciel dégagé ; quelques minimales de plaine sont descendues sous 10° (8.4° à Arthun, 9.7° au Breuil).

Aujourd'hui nous vivrons une journée à très forte amplitude thermique (différence entre la température maxi et la mini), celle-ci pourrait assez nettement dépasser 20° en plaine du Forez puisque nous pourrions enregistrer plus de 30° cet après-midi. Le soleil ne supportera aucun nuage.

La nuit prochaine sera presque aussi fraîche que la dernière en plaine tandis que, sur les monts, nous devrions bénéficier de 3 ou 5 degrés de plus ; concrètement, ici à Violay, la minimale de la nuit prochaine devrait avoisiner 15 ou 17°. Ensuite, le soleil distribuera l'après-midi des 28-30° en plaine et 25° vers 800 m d'altitude.

Un léger radoucissement, vendredi, ramènerait les températures au contact de leur normale (23.6° de maxi normale, à Andrézieux, lors d'un 9 septembre).

Samedi l'ambiance s'échauffera de nouveau faisant renouer la plaine avec des 30 degrés. Le ciel se peuplera probablement de nuages convectifs mais ceux-ci seront incapables de donner l'arrosage attendu depuis de nombreuses semaines.

Dimanche, lundi, mardi : du grand beau temps stable nous semble promis, les nuits resteront douces en montagnes et les après-midi proches des records de chaleur en plaine.

mardi 6 septembre 2016 à 7h 30 :

Quelle surprise ! il a plu !

4 mm d'eau dans le pluviomètre de ce matin, c'était complètement inespéré (et complètement insuffisant évidemment).

Ce matin l'ambiance est exceptionnellement douce (15° actuellement ici, environ 18 en plaine du Forez et entre 19 et 20 sur la ville de Lyon). A Andrézieux, le record de haute mini pour un 6 septembre est de 17° (en 2006) et ce matin, la minimale nocturne provisoire s'établit à 17.6°.

Le brouillard actuel se dissipera en cours de journée, nous retrouverons la lumière du soleil avant ce soir. Les maximales de plaine avoisineront leur valeur normale du jour à savoir 24-25°.

Demain mercredi le soleil brillera à temps plein, le fond de l'air s'en trouvera considérablement réchauffé au point de faire réapparaître des 30 degrés en plaine.

C'est à peine si on remarquera un radoucissement pour jeudi et vendredi.

Samedi l'ambiance demeurera chaude (maxis de plaine probablement plus proches de 30 que de 25°) et le ciel pourrait s'ennuager.

La détérioration pluvieuse chuchotée dans l'édito d'hier et vaguement entrevue pour la fin de semaine ne semble pas vouloir donner satisfaction. Ne fondons donc pas trop d'espoir sur cette hypothétique pluie de samedi ou dimanche.

Ensuite on ne voit toujours pas l'arrivée de cette fameuse bonne pluie.

lundi 5 septembre 2016 à 9h :

On a encore eu, hier, quelques "plus de trente" en région lyonnaise, la plaine du Forez a presque atteint ce seuil de forte chaleur, il lui a juste manqué quelques dixièmes de degrés.

Comme prévu, le temps anormalement chaud fera une pause aujourd'hui et demain ; ces deux journées seront simplement normales en ce qui concerne la température.

Mercredi nous repartirons à la hausse et des 30 degrés devraient de nouveau faire leur apparition en plaine.

La chaleur s'incrustera de jeudi à samedi.

Dans la série "je cherche la moindre possibilité de pluie", on peut sortir la carte de dimanche prochain ou disons celle de la fin de semaine. Une éventuelle dégradation orageuse pourrait en effet mettre un terme à plus de 20 jours de sécheresse absolue (la dernière goutte tombée du ciel remonte à la matinée de samedi 20 août). Pour l'instant, il convient de ne pas fonder trop d'espoir sur cette hypothèse... et puis, même si elle se révélait, elle ne marquerait probablement pas un changement de temps, elle ne nous ferait pas, a priori, basculer dans une ère de pluies automnales telles qu'on a pu en connaître certaines années.

Les très grandes lignes de l'après fin de semaine montrent une persistance effrayante de la sécheresse.

dimanche 4 septembre 2016 à 7h :

nous n'avons pas atteint, hier, des températures "plus proches de 35 que de 30°" comme je le pensais, la plus élevée des maximales est celle de Lyon7 avec 32.3°. On a par ailleurs mesuré 32° à Bron, 31.4° à Satolas, 31.1° à Andrézieux (23.7° de normale pour un 3 septembre), 30.9° à Feurs, 29.9° à Roanne.

Aujourd'hui la lumière sera plus tamisée mais la sensation restera celle d'une journée lumineuse. Les températures maximales devraient se rétracter de 2° seulement.

Lundi et mardi nous renouerons avec des températures maximales juste de saison. Ne comptons pas sur la pluie.

Mercredi la chaleur reviendra et les 30 degrés devraient faire leur retour en plaine jeudi.

La fin de semaine s'entoure d'une petite incertitude : serons-nous 3 degrés ou 6 degrés au dessus de la normale ?

samedi 3 septembre 2016 à 9h 30 :

On a connu des temps où les prévisions étaient plus délicates que celles d'aujourd'hui...

Ce sera soleil et chaleur pour les au moins 10 jours à venir ; on placera toutefois quelques petits bémols : lundi et mardi les températures ne seront "que" normales pour la saison, on aura donc perdu 5 à 7°... que l'on réintègrera rapidement en cours de semaine.

N'attendons donc pas la moindre pluie d'ici (au plus tôt) la fin de semaine prochaine, c'est tout juste si le ciel arrivera à se couvrir demain, il devrait de nouveau progressivement s'éclaircir lundi.

Aujourd'hui les 30 degrés seront plus généralisés qu'hier en plaine, on trouvera même des maximales plus proches de 35 que de 30 (probablement sur Lyon).

Demain la couverture nuageuse nous volera 2 ou 3 degrés, nous resterons toutefois au chaud pour la saison.

Passé le coup de normal de lundi et mardi, la température renouera avec des 30-32° en plaine et ce pour au moins tout le restant de semaine.

vendredi 2 septembre 2016 à 9h 30 :

La dernière pluie remonte au 20 août en matinée et on ne voit pas la seconde arriver, il est presque certain qu'elle ne se produira pas durant la première décade de ce mois, elle pourrait même nous faire patienter au delà de la première quinzaine...

Le ciel est squatté par le soleil depuis plus d'un mois, ce n'est pas aujourd'hui ni demain qu'il s'en ira. Les températures augmenteront d'un degré aujourd'hui, elles seront sans doute à leur maximum demain avec des 32-33° dans les coins les plus chauds.

Dimanche le ciel devrait s'ennuager, l'ambiance demeurera chaude pour la saison et les gouttes n'arriveront pas à s'échapper des nuages.

Lundi et mardi un souffle plus frais ramènera le thermomètre à des niveaux plus conformes à la saison, ce souffle en profitera pour de nouveau nettoyer le ciel.

Mercredi nous renouerons avec la chaleur après une matinée fraîche.

De jeudi à samedi ou même dimanche, les journées s'écouleront sous la belle lumière et la douce chaleur.

jeudi 1er septembre 2016 à 9h :

Cet août 2016 se distingue donc par son ensoleillement : il est le plus ensoleillé de tous à Bron (329 h) depuis au moins celui de 1991 (319.8 h), il n'arrive toutefois pas à contester celui de 1962 (347.7 h) ; sans surprise, à Andrézieux (322 h), il se classe second derrière celui de 1991 (344.7 h).

Le beau temps s'accroche au calendrier, nous aurons de plus en plus chaud d'ici samedi-dimanche où les thermomètres de plaine pourront atteindre 32 - 33°.

Dimanche, plutôt en fin de journée, le fond de l'air perdra un peu de sa chaleur, ce refroidissement (qui ne ferait que nous ramener à des ambiances de saison) pourrait éventuellement s'accompagner de trois gouttes isolées.

Lundi et mardi les fortes chaleurs seront effacées.

Ensuite, à partir de mercredi prochain donc, le thermomètre remontera à des niveaux élevés pour un début septembre, quelques nouveaux 30 degrés pourront être vus en plaine.

La pluie n'est toujours pas d'actualité. Si on excepte les éventuelles et insignifiantes gouttes de dimanche soir ou lundi, les pluviomètres pourraient demeurer rigoureusement secs durant non seulement la première décade de septembre mais peut-être même la première quinzaine.

mercredi 31 août 2016 à 9h 15 :

L'été en postcombustion.

L'été météorologique se termine officiellement aujourd'hui (à 20h en ce qui concerne ses minimales) ou demain (à 8h en ce qui concerne ses maximales et pluie). Cette année, il semble que l'été veuille non seulement s'étendre davantage mais aussi passer la surmultipliée. Les prévisions actuelles, portant aussi loin qu'autorisé par la pudeur scientifique, suggèrent une succession de journées sèches et de plus en plus chaudes.

Il faudra donc attendre encore très longtemps (au moins 10 jours) avant de recevoir un arrosage substantiel, il est même possible qu'on ne voit pas la moindre goutte d'eau dans cette première décade de septembre.

Hier le soleil n'a pas travaillé à plein temps à Andrézieux, il lui faudra encore briller 2 heures aujourd'hui pour faire de ce mois d'août le second plus ensoleillé depuis au moins 1991.

A Bron, le record de 1991 (319.8 h) est d'ores et déjà tombé, ce mois d'août est donc, pour l'agglomération lyonnaise, le plus ensoleillé depuis au moins 1991.

Aujourd'hui les 30 degrés seront effleurés à Lyon, même chose pour demain jeudi.

Vendredi et samedi il fera plus chaud, quelques maximales plus proches de 35 que de 30° sont envisageables en plaine.

Les éventuelles pluies de dimanche, susurrées dans l'édito de lundi et lâchement abandonnées dans celui d'hier, sont de plus en plus improbables ; même le refroidissement semble à présent s'éloigner.

On pourrait presque faire un paquet de la semaine prochaine, tant la météo sera homogène : forte chaleur (maxis de plaine quotidiennement supérieures à 30°) et ciel désespérément sec.

mardi 30 août 2016 à 9h :

Une bonne dizaine d'heures, voilà ce qui reste comme effort au soleil d'août pour, à Andrézieux, classer ce millésime en seconde position dans le classement du plus lumineux au plus sombre. Comme la chaude étoile est revenue, il n'est pas impossible de penser que cette dizaine soit engrangée dès ce soir.

Aujourd'hui, comme convenu, nous bénéficierons de quelques degrés de plus cet après-midi ce qui devrait nous placer ici la maximale un peu au dessus de 20 degrés (seulement 19° hier).

De mercredi à vendredi et même samedi, les fortes chaleurs s'installeront ; tablons alors sur des maximales de plaine aux alentours de 30° et possiblement plus proches de 35 que de 30 vers vendredi ou samedi.

Ensuite, ensuite j'ai bien fait de souligner quelques mots dans l'édito d'hier. L'après n'est en effet pas clair du tout, tant le plan des températures que de ces éventuelles précipitations. D'ici là nous avons 5 jours estivaux qui s'ouvrent.

lundi 29 août 2016 à 9h :

La fièvre est retombée. Ici à Violay la température actuelle est certes encore un peu au dessus de la norme mais a perdu 6 ou 7 degrés sur celle d'hier à la même heure. Ce refroidissement n'est pas du tout effectif en plaine, bien au contraire puisque la mini de Bron (20.7°) s'affiche pour l'instant comme étant la plus élevée de ce mois d'août (et même la seconde plus élevée de l'été) !

Les gouttes n'ont concerné que le Roannais hier en cours d'après-midi, elles sont passées en coup de vent et n'ont même pas réussi à gommer la poussière.

Les 5 jours qui nous arrivent seront secs, on a en revanche un bon espoir de voir la vraie pluie pour le prochain week-end (samedi et/ou dimanche).

Aujourd'hui l'ambiance demeurera presque fraîche sur les hauteurs, le soleil sera discret. Les températures de l'après-midi n'afficheront que 5° de plus que les actuelles.

Demain nous aurons probablement plus de lumière et sans doute 1 ou 2 degrés de plus.

Mercredi, jeudi et vendredi seront trois belles et chaudes journées pour une fin août début septembre : du soleil généreux et des températures atteignant ou dépassant 29-30° l'après-midi en plaine.

Si vous attendez impatiemment une goutte d'eau alors vous pouvez vous concentrer sur samedi, on pourrait alors vivre une dégradation orageuse éventuellement capable d'assurer un arrosage significatif.

Dimanche serait dans la lignée de samedi : humide et rafraîchi.

Le soleil serait bien capable de revenir ensuite.

L'Aiguille du Midi (3845 m alt) vient de clore ce matin lundi 29/08/2016 à 4h son impressionnante période hors-gel ; celle-ci aura donc duré presque une semaine entière puisqu'elle a débuté lundi 22/08/2016 à 8h. Parallèlement, la station du quasi sommet du mont Blanc (Rochers de la Tourette, 4750 m) s'est offert cette semaine 6 journées consécutives à maximale strictement positive, la série a débuté mardi 23/08/2016 avec +1° de maximale, +4.5° pour le lendemain, +3.2° pour jeudi 25/08/2016, +4.6° pour vendredi 26/08/2016, +0.4° pour samedi et +0.1° pour hier dimanche 28.

dimanche 28 août 2016 à 7h :

Il fera encore très chaud aujourd'hui, les nuages pourraient prendre plus d'ampleur cet après-midi et pourquoi pas donner une averse quelque part.

Demain lundi nous aurons perdu suffisamment de degrés (entre 6 et 8 sur aujourd'hui) pour retrouver des normales de saison. La pluie n'est pas au programme, si elle se manifeste tout de même, ce sera par le biais de quelques ponctuelles et faibles averses.

Mardi copiera lundi avec possiblement quelques heures de soleil en plus. Températures de saison donc.

Si vous attendez la pluie, vous risquez d'attendre longtemps... On ne voit pas à ce jour de scénario pluvieux dans les 5 jours (et même plus ?) à venir. Mercredi, jeudi, vendredi l'ambiance reprendra des couleurs estivales, on ne renouera cependant pas avec les derniers excès mais les 30 degrés seront de nouveau de sortie en plaine.

samedi 27 août 2016 à 7h :

Encore deux jours de fortes ou très fortes chaleurs. Nous devrions battre, ce week-end, le record journalier de haute maxi à Andrézieux, il n'est en effet que de 33.3° (pour aujourd'hui) et 33.4° (pour demain).

Lundi les nuages peupleront le ciel, il n'est pas évident qu'ils puissent nous donner une goutte... Les températures baisseront franchement, nous devrions perdre environ 7-8° entre la maxi de dimanche et celle de lundi.

Mardi il ne fera pas bien plus chaud que lundi, le soleil pourrait tenter un retour et les températures maximales se rapprocheront de la normalité (24.2° à Andrézieux pour un 30 août).

Soleil et chaleur seraient de retour pour mercredi, les 30° seront probablement de sortie sous 400-500 m d'altitude.

Les trois premiers jours de septembre (jeudi vendredi samedi donc) ne semblent pas capables de contester la chaleur.

vendredi 26 août 2016 à 8h 15 :

On a largement dépassé 30° hier après-midi ici à Violay : 31.8° de maximum à la station automatique, c'est donc la nouvelle plus chaude température d'août et même de l'année. Les 35° ont été dépassés à Andrézieux (35.6° de maxi, soit seulement 0.3° sous le record journalier haut et 10.5° au dessus de la normale du jour), le poste de Lyon7 (ou Gerland) a lui aussi passé la barre des 35° avec 35.3°. Quelques autres maximales d'hier : 36.5° à Boën, 36.2° à Charlieu, 35.6° à Feurs, 34.9° à Liergues, 34.5° à Bron,  34.6° à Roanne, 34.4° à St Etienne GC, 34.2° à St Exupéry, 32.5° à St Bonnet le Château, 31.4° à Grammond, 30.8° à la République de St Genest Malifaux,   28.2° au col de la Loge, 26.6° au col du Béal.

Hier toujours, au presque sommet du mont Blanc (Rochers de la Tourette à 4750 m d'altitude), la température est restée positive durant 10h consécutives et est montée à 3.2° à son plus haut. Ce matin à 8h il y faisait déjà -0.6°. A l'Aiguille du Midi, le thermomètre est sorti du gel lundi dernier (22/08/2016) à 8h et n'y est pour l'instant pas retourné.

La nuit dernière a de nouveau été chaude mais seulement sur les hauteurs, ces quelques minimales le montrent assez bien : St André la Côte 22.7°, l'Aubépin 22.3°, Les Sauvages 22°, Grammond 21.8°, Violay 21.1°, St Héand 20.4°, Col de la Loge 19.8°, Andrézieux 18.9°, Bron 18.4°, Feurs 15.8°, Liergues et Charlieu 15°, Brindas 14.4°, St Georges de Reneins 14.2°, Le Breuil 13.2°, Arthun 12.9°.

Nous avons encore 3 jours de fournaise devant nous, la température ne baissera (mais alors elle baissera franchement en perdant 10 degrés) que lundi. N'attendons pas de pluie significative (il est même possible qu'il ne pleuve pas du tout) avec ce refroidissement, les premiers centimètres du sol demeureront bien secs.

Mardi la lumière reviendra dans une ambiance de saison et mercredi la forte chaleur (maxi au dessus de 30°) reviendra en plaine.

jeudi 25 août 2016 à 9h :

L'été (météorologique) finit en boulet de canon.

Hier on s'est approché de 35° sur l'agglomération lyonnaise (34.2° à Vénissieux ex Lyon8, 34.4° à Gerland, 33.5° à Bron) et nous devrions aujourd'hui y atteindre ce seuil de très forte chaleur (35°). Ici à Violay, la station automatique a juste touché 30°, c'est la plus haute température de ce mois d'août.

La chaleur d'hier a été exceptionnelle en haute montagne puisque l'Aiguille du Midi a atteint +13.7° au plus chaud, c'est tout simplement son record absolu (haut évidemment) depuis sa mise en service, en 1993. Hier toujours, la station automatique située au presque sommet du mont Blanc (rochers de la Tourette alt 4750 m) s'est payée plus de 7heures consécutives de dégel avec un maximum à +4.5°.

Cette nuit a été chaude sur les hauteurs et seulement sur les hauteurs ; ici la minimale s'établit à 20.4° (hier soir vers 22h), 21.5° à Grammond. Juste avant le lever du jour, il faisait ici 24.7° à 5h09 soit 10 degrés de moins qu'au Breuil à a même heure. Les minis de plaine ont été nettement moins tièdes : 14.6° à Charlieu, 13.6° au Breuil, 13.8° à Arthun, 15.7° à Feurs, 19.4° à Andrézieux, 17.5° à Bron, 18.7° à Lyon7.

On ne verra pas de radoucissement sensible avant lundi, d'ici là, nous revivrons à quelques dixièmes de degré près la journée d'hier.

Lundi et mardi la chaleur baissera la garde, on enregistrerait alors des valeurs de températures plus conformes à la saison. Quelques gouttes (à affiner) sont envisageables aux alentours de lundi.

Ensuite, un retour en force du soleil et de la forte chaleur (maxis de plaine "seulement" aux alentours de 29-31°) semble possible et probable.

 

lundi 22 août 2016 à 5h 30 :

Aujourd'hui nous verrons le soleil de son lever à son coucher. Les températures matinales sont encore en dessous des normales ( 9.7° actuellement ici) et celles de l'après-midi, bien qu'en progression de 3 ou 4 degrés sur celles d'hier, auront tout juste la force de toucher leurs normales.

Demain mardi les premiers 30° arriveront l'après-midi en plaine sous un soleil dominant.

Ensuite la chaleur devrait s'intensifier jusqu'à frôler les 35° jeudi à basse altitude.

Vendredi, samedi, dimanche la chaleur aura peut-être abandonné 2 ou 3 degrés ce qui ne l'empêchera pas de tout de même se placer largement au dessus de la norme. Bien entendu, le soleil ne lâchera pas une minute.

Lundi mardi mercredi le soleil n'abandonnerait pas, la chaleur pourrait décroître un peu tout en restant respectable pour une toute fin août.

dimanche 21 août 2016 à 8h :

Ne rangez pas les chapeaux, le soleil est revenu et il n'est pas prêt de se coucher.

L'ambiance est fraîche ce matin, le petit vent de nord accentue cette sensation. Les températures minimales nocturnes sont très homogènes dans la tranche 300-800 m, on les trouve aux environs de 10-11° tant en plaine du Forez que sur les Montagnes du Matin. Les stations de l'agglomération Lyonnaises affichent quelques degrés de plus : 15.4° de mini à Vénissieux (ex Lyon8).

N'attendons pas l'impossible du soleil d'aujourd'hui, il est présent, c'est déjà bien. Cet après-midi il nous manquera 5 degrés au thermomètre (26.4° de maxi normale, un 21 août, à Andrézieux), le vent de nord ouest maintiendra son régime.

Il est attendu un premier arrivage de degrés pour demain lundi, mais seulement pour l'après-midi. Tablons sur des maximales de l'ordre de 25-26° en plaine (27.1° de maxi normale, un 22 août, à Andrézieux).

Mardi les 30 degrés reviendront en plaine.

Mercredi ils pourraient monter vers 600-800 m d'altitude selon les versants.

Jeudi la hausse ne sera probablement pas terminée, les plus fortes températures (en Lyonnais et Forez) pourraient approcher 35°. Ici à Violay, si le premier 30° d'août n'est pas arrivé la veille, il le sera ce jeudi.

Vendredi on pourrait connaître une faiblesse toute relative de la fournaise, nous perdrions quelques degrés sous un ciel possiblement nuageux.

Moins de certitudes pour samedi et dimanche, mais il semble peut probable que l'on se fasse lâcher par les fortes chaleurs.

Durant tout ce temps, l'aspect du ciel ne changera pas (hormis peut-être vendredi) : il restera bleu ou, dans le pire des cas, agrémenté de quelques nuages isolés. Le soleil s'acharnera donc sur cette fin de mois mais, tel le lièvre de la fable, la sieste prolongée d'hier lui interdira d'enlever à août 1991 le record d'ensoleillement.

samedi 20 août 2016 à 8h :

Les 200 heures de soleil ont juste été dépassées hier à Andrézieux et pour ce mois ; c'est déjà 14 de plus que le cumul de l'entier août 2002. Dans l'hypothèse où ce samedi ne donne pas la moindre minute de soleil, il ne resterait plus que 11 jours à août pour combler les 144 heures qui nous séparent encore du record mensuel. Il faudrait donc un ensoleillement quotidien de 13.1 heures entre le 21 et le 31/08... ce qui n'est pas possible (13.0 heures/jour seulement d'ensoleillement pratique maximal pour cette période ; voir la toute fin de l'édito de mardi dernier pour la définition de cet ensoleillement pratique maximal). Ceci dit, la journée en cours n'a pas dit son dernier mot solaire, une ou deux heures de luminosité ne sont pas utopiques pour la fin d'après-midi.

Ce matin la pluie a débarqué vers 6h mais n'a donné que 2.2 mm. D'autres bouffées pluvieuses sont en partance du sud-ouest et devraient encore arroser au moins notre matinée. Le fond de l'air ne se réchauffera pas aujourd'hui, par ici et plus généralement au dessus de 500-600 m, il fera plus doux actuellement qu'en fin d'après midi. Cet épisode pluvieux devrait nous laisser de l'ordre de 10 mm, peut être davantage si un orage vous survole.

La fraîcheur de demain matin contrastera avec la douceur de ces derniers jours : 8° semble être le minimum à attendre ici à Violay. La pluie sera bien finie (et on n'est pas près de la revoir), le soleil règnera sans partage le matin puis quelques inoffensifs nuages pourraient éclore en cours d'après-midi. Un petit vent de nord-est empêchera le soleil de chauffer efficacement et l'après-midi ne verra probablement pas de thermomètre franchir 20° au dessus de 500 m d'altitude.

Ensuite l'avenir semble tout tracé : ce sera soleil, soleil et soleil. Si nous ne remportons pas la médaille d'or de l'ensoleillement pour un mois d'août, nous raflerons sans problème celle d'argent (pour l'instant propriété d'août 1990 avec 315 heures à Andrézieux).

Ce soleil perpétuel devrait nous amener jusqu'à fin août et pourquoi pas jusqu'aux premiers jours de septembre.

Nous aurons encore des matinées relativement fraîches lundi et mardi puis celles-ci dépasseront largement les normes d'une fin août à compter de mercredi. Attention, "dépasser les normes des minimales d'une fin août" ne signifie pas l'arrivée de nuits caniculaires ! A Andrézieux, la norme (1981-2010) de la dernière décade d'août concernant les températures minimales est de 13°, on peut donc aisément dépasser ce nombre sans pour autant vivre une nuit étouffante.

Les après-midi seront eux aussi de plus en plus chauds ; celui de lundi aura probablement encore du mal à afficher une ambiance de saison mais il suffira de patienter jusqu'à mardi pour retrouver une ambiance estivale. Attendons-nous, de mercredi à vendredi, au retour des fortes chaleurs en plaine, c'est-à-dire à des températures maximales supérieures à 30°. Ce coup de chaud tardif ne sera cependant pas exceptionnel, même si les plus chaudes températures se situent à mi chemin entre 30 et 35°, elles resteront 2 degrés en dessous des records. Bien entendu, un épisode caniculaire au sens strict du terme (revoir l'édito du 18 juillet pour se remémorer ces termes) est totalement exclu.

vendredi 19 août 2016 à 8h 30 :

Le ciel bleu est revenu, il ne nous a pas laissé bien longtemps seuls. il fait assez frais ce matin (mini de 12.4° ici, 10.3° à Arthun) mais le fond de l'air se réchauffera fortement cet après-midi au point de revoir des 30-32° en plaine. Au dessus de nos têtes (pour ceux qui ont les pieds sur terre), le ciel ne conservera sans doute pas sa couleur actuelle jusqu'à ce soir, il devrait se voiler en cours d'après-midi sans pour autant affecter l'impression lumineuse.

Demain ce sera pluie et... il faudra en profiter. La douche sera probablement plus matinale que vespérale mais les nuages traîneront jusqu'au soir. La température dégringolera de manière remarquable : sur les reliefs dépassant 500m, il fera plus doux vers 7-8h juste avant l'arrivée de la pluie que vers 15-17h juste après son départ. On est en  droit d'attendre un arrosage significatif et généralisé de l'ordre de 10 ou 15 mm.

Et après ce sera fini.

Fini pour le mois d'août, rideau !

Après le temps est facile à prévoir, ce sera soleil soleil et soleil possiblement jusqu'à début septembre.

Dimanche matin l'ambiance très fraîche (probablement moins de 10° par ici) fera dire à certains "ah, on voit que ça sent l'automne". Maître Soleil prendra tout de suite les choses en main mais sera incapable de nous tirer le mercure à des standards acceptables pour une fin août. Seules les plaines pourront se vanter d'un 20-22° au meilleur de leur après-midi.

Lundi matin l'ambiance très fraîche (probablement moins de 10° en plaine) fera redire à certains "ah, on revoit que ça ressent l'automne". Maître Soleil prendra tout de suite les choses en main en faisant gagner 3 bons degrés aux maximales qui n'arriveront toutefois pas encore aux niveaux de saison.

Mardi le fond de l'air obtiendra encore quelques degrés. Si les minimales de plaine (et seulement de plaine) ne sont pas encore revenues à la saison, les maximales, elles, renoueront avec les 30 degrés.

Mercredi et jeudi le niveau sera atteint et même dépassé, clouant le bec aux certains. Grand beau temps et maximales de plaine bien au dessus de 30°.

Quelques éventuels nuages pourraient ternir vendredi, la chaleur tiendra bon.

Samedi, dimanche, lundi, mardi... Soleil et chaleur, voire même forte chaleur (i.e maxis supérieures à 30°) en plaine.

Si vous habitez en ville de plaine, profitez bien de demain et après-demain pour refroidir votre appartement.

jeudi 18 août 2016 à 10h :

L'orage de cette toute fin de nuit a foudroyé mes prévisions. 20.4 mm ici à Violay, on ne peut évidemment pas parler de gouttes anecdotiques mais d'arrosage significatif (hors sous-bois). Quelques autres cumuls de cet épisode (arrondis au mm le plus proche) : l'Aubépin 54, Aveize 12, Bard 15, Montmelas 16, Andrézieux 10, Bron 14.

Les orages ou pluies de la mi journée, hier, dans la moitié sud du département de la Loire et sur Lyon, ont retardé la hausse thermométrique. Andrézieux n'est monté qu'à 30.4°, Bron à 31.2°, Lyon7 à 31.6°.

Aujourd'hui nous perdrons de la lumière, recevrons encore peut-être quelques gouttes et subirons une certaine fraîcheur (maximales en retrait de 6 à 8° sur celles d'hier qui étaient il est vrai excédentaires).

Demain vendredi le soleil reviendra et la forte chaleur aussi, les plaines auront des 30-32° l'après-midi.

Samedi il fera probablement plus doux le matin à 6h que le soir à 19h. La journée demeurera maussade et pluvieuse. On peut sans doute attendre une lame d'eau supplémentaire de l'ordre de 10 mm.

Fraîcheur pour dimanche matin : environ 10° de mini nocturne ici à Violay. La pluie sera terminée et le soleil devrait pousser les derniers nuages récalcitrants. Température maximale en net déficit, seules les plaines devraient bénéficier de 20°.

Violent réchauffement lundi : la matinée sera encore très fraîche mais l'ardent soleil (aidé par un changement de masse d'air) redonnera aux températures de l'après-midi un goût estival.

On ne voit pas, pour l'instant, ce qui pourrait empêcher à mardi, mercredi et jeudi d'accueillir un temps très chaud, très sec et très ensoleillé. L'ambiance sera pleinement (et même plus que pleinement) estivale, nos modestes reliefs (tranche 800-1000 m) pourront éventuellement recevoir le premier 30° du mois tandis que les plaines subiront des 33-35°.

mercredi 17 août 2016 à 8h :

La nuit qui s'achève a été presque aussi douce sur nos hauteurs qu'en centre ville de Lyon : les minimales sont de 19.1° à Saint André la côte, 19.2° à Violay, 19.6° à l'Aubépin, 19.7° à Bron, 20.3° à Lyon7, 20.4° à Lyon8 et St Exupéry. En plaine du Forez, Arthun conserve ses nuits fraîches avec 13.3° de mini.

On a frôlé hier après-midi les 35° dans Lyon : 34.7° au plus haut à Lyon7, c'est-à-dire les jardins de l'ENS à Gerland. Par ici, on attend toujours le premier trente degrés du mois (29.2° de maxi hier).

Même si les nuages se font de plus en plus pressants, le soleil arrive à s'infiltrer. Andrézieux a ajouté hier 10.5 heures à son cumul qui se voit porté, pour le mensuel, à 181.5 h ce qui constitue un nouveau record (haut évidemment) pour les 16 premiers jours d'août et ce depuis au moins 1971. En 1991, on n'avait sommé, lors des 16 premiers jours d'août, que 161.9 heures ; on peut donc considérer que l'on détient, à ce jour, une avance de presque 20h sur le mois record (août 1991 avec 344.4 h au total). Les 14 derniers jours d'août 1991 avaient été incroyablement lumineux, avec, en moyenne sur cette période, pas moins de 93% de fraction d'ensoleillement ! Enfin toujours dans le domaine solaire, nous devrions aujourd'hui, vers la mi journée et toujours à Andrézieux, atteindre le cumul de l'entier triste mois d'août 2002 qui n'avait amassé que 185.6 heures de soleil.

Les pluies d'hier n'ont effectivement pas été diluviennes... quelques rares poches perturbées sont passées en coup de vent entre Montbrison et Montrond en fin de journée ne donnant que quelques gouttes.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases qu'hier : de l'instabilité atmosphérique pourra provoquer çà et là quelques averses éventuellement orageuses. N'attendons pas de bel arrosage ni même d'arrosage tout court, ce ne serait a priori que quelques gouttes disparates et tout le monde ne sera pas servi. Côté température, en revanche, rien ne changera, on tournera autour de 34° en plaine Lyonnaise et il faudra s'élever vers 800 m pour ne pas subir de 30. Bien entendu, ces maximales s'entendent pour les secteurs soit évités par les éventuelles averses soit concernés mais après 18h.

Demain jeudi nous revivrons le même temps qu'aujourd'hui avec sans doute 4 ou 6 degrés de moins au thermomètre. Le bon arrosage généralisé n'est pas en vue...

Vendredi un retour de flamme pourrait nous concerner avec des températures de nouveau très chaudes (30° et plus en plaine). Pas de pluie.

Il subsiste encore pas mal d'incertitudes pour samedi. La température baissera fortement en cours de journée (il devrait, au moins sur les hauteurs, faire plus doux le matin à 7h que le soir à 18), l'interrogation vient de la pluie : sera-t-elle enfin significative ou sera-t-elle encore anecdotique ? Mystère...

Dimanche : retour du beau dans un air fortement rafraîchi.

Réchauffement à partir de lundi sous un ciel possiblement redevenu bleu.

Établissement ensuite d'une possible chaleur estivale, presque hors saison pour une dernière décade d'août.

Verrait-on samedi (20/08) le dernier espoir pluvieux du mois ?

mardi 16 août 2016 à 7h 30 :

171 heures, c'est la durée d'ensoleillement à Andrézieux (à 5 minutes près) de cette première quinzaine d'août. Un coup d'oeil aux archives nous montre que seule la première quinzaine d'août 2003 avait réalisé un meilleur score avec 174 heures ; quant à la normale 1991-2010, elle ne se situe qu'à 125 heures. Lors du mois d'août 1991 (qui détient le record haut d'heures d'ensoleillement avec 344 heures), la première quinzaine n'avait totalisé que 149 heures, nous sommes donc plus que jamais capables de battre ce record. Si on regarde à présent la fraction d'ensoleillement de cette quinzaine, c'est-à-dire le rapport entre ensoleillement mesuré et ensoleillement pratique maximal*, alors on arrive à 0.82 ou 82% si vous préférez. La seconde "quinzaine" d'août, quinzaine qui comporte 16 jours, est pratiquement capable de distribuer, à Andrézieux, environ 211 heures de soleil.

Hier le petit vent de sud a modéré les ardeurs thermométriques sur Lyon (seulement 33.9° de maxi à Lyon7) mais a dynamisé celles des hauteurs (29.3° de maxi ici à Violay). La nuit qui s'achève nous montre des minimales toujours relativement sages :environ 13° dans les petits trous à froid (Arthun et le Breuil), entre 16 et 17° presque partout ailleurs (notons pour repère que la mini normale, lors d'un 16 août, à Bron est tout de même de 16.3°). L'exception vient naturellement de Lyon8 où la température n'est pas passée sous 19.9° cette nuit.

Aujourd'hui le temps se dérègle ; pas de gros chambardements en vue mais tout de même... les orages qui ont affecté hier soir le département du puy de Dôme pourraient se décaler vers l'est aujourd'hui. Actuellement, une poche pluvieuse (mais  non orageuse) vaguement stationnaire s'étend de St Germain Laval à Roanne sur une largeur de 5 km environ. Nous n'aurons donc probablement pas, aujourd'hui, autant de lumière qu'hier ou avant-hier mais la chaleur, elle, tiendra bon : les 30 degrés n'épargneront que les zones touchées par des éventuelles averses vespérales et les reliefs supérieurs à 800 ou 1000 m (selon les versants).

Demain mercredi on nous rejouera le même morceau : une nuit tiède mais sans plus, une évolution chaude en journée puis quelques orages (ou simples averses) probables en fin de journée.

A moins d'avoir votre jardin juste sous une averse, n'attendez pas beaucoup d'eau de ces 48 voire 72 prochaines heures.

Jeudi il fera plus frais, les températures maximales n'atteindront 25° qu'en plaine, et encore... il faudra peut-être se situer dans le centre de Lyon pour atteindre ce seuil. Le soleil fera relâche et quelques pluies, probablement faibles et disparates humecteront la fin d'après-midi.

Il semble que l'on puisse compter, vendredi, sur quelques degrés en plus. La plaine retrouverait des "juste30" degrés et le 25° pourrait remonter nous voir.

Samedi verrait un nouveau rafraîchissement, possiblement agrémenté d'un ciel couvert et de quelques gouttes. Si vous attendez de l'eau sur le sol, vous risquez de sortir frustrés de cette période "pluvieuse" débutant aujourd'hui et se clôturant dimanche. Les indicateurs ne sont pas franchement au vert en ce qui concerne la bonne pluie... Enfin bon, on peut toujours se tromper et puis "vous n'êtes pas obligés de me lire et encore moins de me croire" hein oui ?

Dimanche nous retrouverions des conditions sèches mais aussi une fraîcheur assez marquée.

L'évolution ultérieure, capable de nous amener jusqu'aux fin fond d'août, semble se diriger vers le retour de la chaleur... sèche. Mais là on se situe à 10-15 jours de prévisions...

 

 

*  Sur une journée, cet ensoleillement pratique maximal est la plus longue durée mesurée (d'où le qualificatif de pratique) d'ensoleillement de cette journée dans la période 1971-2015. Par exemple, le 1er août le plus ensoleillé à Andrézieux est celui de 2013 avec 14.2 heures. L'ensoleillement pratique maximal d'un premier août y est donc de 14.2 heures.

Sur une période comportant plusieurs journées (15 par exemple), il suffit de faire la somme des durées pratiques d'ensoleillement maximal de chacune de ces journées pour aboutir à celle de ladite période.

lundi 15 août 2016 à 9h 30 :

L'ambiance est très chaude les après-midi sur nos plaines ; les températures maximales d'hier ont dépassé 34° hier dans le centre de Lyon (34.2° à Lyon8 et 34.7° à Lyon7) tandis que la plus ou moins proche périphérie enregistrait 1 degré de moins (34° de maxi à Bron 33.5° à Saint Exupéry ainsi qu'à Soucieu, 33.1° à Brindas). Ailleurs les 30 degrés sont montés jusque vers 700-800 m d'altitude, voici pêle-mêle quelques maximales d'hier : St Just en Chevalet 30.9°, St Bonnet le Château 29.3°, Grammond et Chalmazel bourg 29.4°, St Etienne GC 31°, Andrézieux et St Léger sur Roanne 31.9°, Feurs 33.6°, Machézal 32.6°, Charlieu 32.9°, Bourg Argental 33.5°, Chalmazel Gardonnanche 27.9°, Violay 28.1°, col de la Loge 24.4°, col du Béal 23.3°, Graix 25°, 32.1° à St Georges de Reneins, 27.9° aux Sauvages, 31.9° à Liergues et Lucenay, 32.3° à Sain Bel.

La surchauffe des températures mini n'a toutefois rien de comparable avec celle des maxis ; autrement dit, excepté entre les murs des grandes villes, les nuits sont tout à fait respirables, voici quelques minis nocturnes (mini entre hier 20h et ce matin 8h) : Bron 16.2° (16.4° de normale pour un 15 août), Lyon7 et Violay 16.6°, Andrézieux 16.8°, Lyon8 19.1°, Saint Priest 15.9°, Sain Bel 14.8°, Arthun 13.4°, Chiroubles 18.5°, Saint Georges de Reneins 14.9°, Grammond 18.3°, St Bonnet le Château 18.6°, Feurs et col du Béal 15.5°, Roanne 15°, St Just en Chevalet 12.2°, St Etienne GC 15.2°, Chalmazel G 11.3°, col de la Loge 16.7°.

Aujourd'hui le beau temps chaud de cèdera pas, nous retrouverons des températures vespérales semblables à celles d'hier à savoir 34-35° sur Lyon et moins de 30° dès 700-900 m d'altitude selon les orientations. Le ciel ne sera pas tout bleu mais ça n'empêchera pas le cumul mensuel d'ensoleillement (déjà 159h à Andrézieux pour les 14 premiers jours d'août) de gagner une bonne douzaine d'heures.

Demain l'atmosphère perdra un peu de sa belle stabilité, quelques poussées nuageuses pourraient amener des averses faibles et localisées en seconde partie de journée. Le niveau des températures sera analogue à celui d'aujourd'hui et d'hier pour les zones (majoritaires) non touchées par une averse ; pour les autres (très minoritaires) il faudra compter quelques degrés de moins sur la maximale.

Mercredi l'instabilité gagnera encore un peu d'intensité, on pourra voir et entendre quelques orages en fin de journée. Ces pluies orageuses ne devraient pas être abondantes et les orages non généralisés. Avant le soir, on aura eu une nouvelle journée chaude à savourer, journée probablement bien plus nuageuse que les précédentes.

Jeudi le thermomètre de l'après-midi aura rétrogradé de 6 à 8 degrés, nous serons donc revenus à des niveaux de saison voire même faibles pour la saison ; en clair, les 25° seront réservés à la plaine ou ne seront pas.

Une nouvelle poussée chaude a l'air de se profiler pour vendredi, elle n'aurait toutefois pas le temps de s'épanouir puisque samedi semble être la journée choisie par les pluies pour faire retomber la fièvre.

La belle lumière reviendrait alors dimanche dans une ambiance trop fraîche.

jeudi 11 août 2016 à 5h 00 :

On l'a apprécié le soleil d'hier ! 17.3° au meilleur de la journée ensoleillée, même ici à Violay ce n'est pas du niveau d'un 10 août. Les postes de la même altitude mais exposés au vent on eu de pires résultats : 16.3° à l'Aubépin, 16.7° à Vauxrenard et 16.9° aux Sauvages. Le col de la Loge n'a pas fait mieux que 13.6° (pour rappel il y faisait 14.2° le 27 décembre dernier et 14.8° le 17), celui du Béal a hier plafonné à 12.4° (13.4° le 17 décembre dernier). Il fallait, hier, descendre assez bas ou se rapprocher des grandes villes pour trouver 20 degrés : 23.6° de maxi à Lyon7 , 22.5° à Bron et Lyon8 et Brindas, 21° à Feurs, 20.7° à Roanne, 20.5° à Andrézieux (8ème plus basse maxi, pour un 10 août, depuis 1946).

Ce matin les colonnes de mercure sont un petit peu plus courtes qu'hier (ici, à 5h20, il ne fait que 6.8° soit déjà 2° de moins que la mini d'hier) ; le déroulé de la journée ressemblera à celui d'hier à savoir une lumière dominante dans une fraîcheur hors saison. On gagnera peut-être 1 degré sur la maxi de l'après-midi, ce sera insuffisant pour retrouver 20° par ici.

Ensuite nous gagnerons régulièrement à peu près 2 degrés par jour jusqu'à mardi prochain ; cette progression devrait amener la température des basses plaines aux alentours de 33° (au plus chaud de la journée) d'ici mardi. Les fortes chaleurs (maxi >= 30°) ne débuteraient que samedi sur Lyon et dimanche dans toutes les plaines ; ici à Violay, on pourrait, lundi ou mardi, enregistrer un "pas bien plus de 30". Durant cette période chaude, les nuits seront tout à fait respirables (et même encore fraîches jusqu'à celle de vendredi à samedi inclus) ; la température du point de rosée ne fera pas d'excès, la chaleur restera sèche et donc très bien assimilable.

Mercredi ce sera fini, la température chutera en soirée ou avant et quelques orages sont envisageables (à voir plus tard).

Un coup de frais ou un retour à la normale (?) semblent se profiler pour jeudi et vendredi.

mercredi 10 août 2016 à 9h 00 :

Allez, plus que deux jours à râler contre la fraîcheur, dès vendredi les après-midi deviendront chauds, ensuite on pourra pester contre la chaleur.

Ce matin le thermomètre est mal en point, il sera encore un poil plus bas demain. Ces quelques minis nocturnes donnent le ton : Mont Blanc -15.3°, Aiguille du Midi -10.6°,  Col du Béal 4°, Chalmazel Bourg 4.9°, St Just en Chevalet 5°, Col de la Loge 5.2°,  Gardonnanche 6.2°, Graix 6.8°, Arthun 7.5°, Les Sauvages 7.7°, Charlieu 7.9°,  Roanne 8.4°, l'Aubépin 8.6°, Violay 8.8°, Andrézieux 9.2° (5.4° sous la normale), St Héand et le Breuil 9.5°,  Bard 9.6°, Feurs 9.9°,  St Etienne GC et Sain Bel 9.7°, Liergues 11.9°, St Priest 12.6°, Blacé et Chiroubles 13.1°, Brindas 13.7°, Anse 13.8°, Bron 13.9° (2.6° sous la normale), Décines et Bessey 14.1°,  Lyon7 15.3°, Lyon8 15.4°.

Ce n'est pas parce que la lumière est revenue que l'après-midi sera digne de la saison. Normalement, il fait 25.7° au plus chaud de l'après-midi, un 10 août, à Andrézieux... cet après-midi notre petit nordet se fera un plaisir d'y plafonner le mercure à 21 ou 22°. Par ici sur nos montagnes farouches ce n'est toujours pas aujourd'hui qu'on verra du 20°, surtout pas sur nos crêts rabotés par le vent.

Demain jeudi l'ambiance matinale fera penser à celle d'une mi octobre ; dans notre lame 700-900 m, le jour poindra dans une atmosphère à 7 ou 8°, il ne fera guère moins frais en plaine, le centre ville de Lyon pourrait même descendre sous 13-14°... c'est dire. Heureusement, le soleil sera là pour sauver la mise, il rendra l'après-midi juste agréable à l'abri du vent. Les températures maximales gagneront probablement 1 ou 2 degrés sur celles de la veille, ce sera peut-être juste suffisant pour nous faire toucher ici les 20 degrés sur les versants abrités de la bise ; en plaine, on aura beau chercher, on ne trouvera pas de 25° (sauf peut-être dans les galeries du métro lyonnais).

Vendredi c'est promis, vendredi c'est acquis, c'est chaud l'après-midi. Chaud oui, mais juste chaud, juste le minimum de chaleur... et encore... peut-être que je m'avance encore un peu trop... Pour que la maximale normale d'un 12 août soit atteinte à Andrézieux, il faudra qu'il y fasse 27.2°... Moui... c'est pas gagné cette affaire. Vu la persistante fraîcheur matinale, la température moyenne (demi somme de la mini et de la maxi) de ce vendredi devra encore manger de la soupe pour être à la hauteur, il lui manquera 2 à 4° pour faire la maille. Quant au ciel, inutile d'en parler puisque ce sera bleu du matin au soir.

Samedi il fera plus chaud, les maximales atteindront sans doute 30° dans les plus basses plaines et les minimales recolleront doucement à leur normale. Il faudra donc attendre samedi pour avoir enfin une température moyenne banale (qui est de 19.7°, un 13 août, à Andrézieux). Toujours pas de nuage.

1 ou 2 degrés de plus pour dimanche. L'isotherme 30° prendra de la hauteur, il pourrait aller se percher vers 400-500 m d'altitude. Le vent devrait virer au sud sous un ciel immuablement bleu. Avant ça, la nuit de samedi à dimanche aura été relativement normale (aux alentours de 15° de mini).

2 degrés de plus pour lundi, ce qui amènera les maximales aux pourtours de 32-34° du côté de Lyon. Un tout petit petit 30 degrés n'est pas irréaliste sur les bons versants dans notre strate 700-900 m. La nuit devrait continuer à être fort respirable, le thermomètre descendrait sous 20 degrés et même assez largement sous 20 degrés dans les plaines et trous. Le ciel ? bleu !

Encore 1 degré supplémentaire pour mardi ? c'est possible. Le ciel ? bleu !

Stagnation thermique pour mercredi ? nous serions aux pourtours de 33-34° en plaine l'après-midi mais les nuits ne semblent pas vouloir être étouffantes. Le ciel ? bleu le matin mais probablement tourmenté le soir car les orages signeraient l'arrivée d'air beaucoup plus frais qui fermerait cette belle poussée estivale

Bien plus frais jeudi sous d'éventuelles pluies.

Ouh on est allé loin ce matin... Point de retenue, point de doute... Mais bon, vous n'êtes toujours pas obligés de me lire.

Hier je me suis amusé à rechercher le nombre de vraies canicules (au sens strict des mots, revoir les seuils et durée dans l'édito du 18 juillet si vous ne les connaissez toujours pas) à Andrézieux depuis avril 1946.

Vous savez quoi ? vous savez combien il y en a eu de ces vraies canicules ?

Il n'y en a eu que 2 !

* Une entre le 4 et le 13 août 2003 (11 jours de durée tout de même).

* Une entre le 5 et le 7 juillet 2015 (3 jours de durée soit le minimum exigé).

mardi 9 août 2016 à 9h 00 :

Le réchauffement, initié samedi dernier, a donc pris fin ce matin. Les maximales d'hier ont, comme prévu, poussé à 30° uniquement sur l'agglomération lyonnaise :31.3° à Gerland (autrement nommé Lyon7), 30.6° à Lyon8, 30.2° à Décines à Bron et au Breuil, 29.3° à St Priest, 25.2° à Violay.

Ce matin le ciel est couvert, il devrait le rester une bonne partie de la journée et la température perdra environ 7° sur celle de la veille. Les températures minimales font le grand écart entre nos petites montagnes (12.9° ici à Violay) et nos grandes villes (18.9° à Lyon8, 19.3° à Lyon7) ; d'ailleurs à Lyon le thermomètre devrait encore baisser avant midi. On ne verra pas grande amplitude thermique aujourd'hui, les maximales ne dépasseront les minis que de 3 ou 4 degrés.

Demain le grand soleil reviendra, il fera frais au lever du jour (moins de 10° par ici) et l'après-midi il ne fera réellement bon qu'au soleil et à l'abri du vent de nord (maximale plus proche de 15 que de 20° dans la tranche 700-900 m).

Jeudi on ne changera pas grand chose au déroulé : du grand soleil, une fraîcheur matinale possiblement encore plus marquée que celle de la veille et des températures vespérales encore bien en deçà des classiques espérances d'août à savoir 22-24° au plus chaud dans les meilleures plaines (centre de Lyon donc) et toujours pas 20° dans notre tranche 700-900 m.

Le réchauffement sera important et continu de vendredi à dimanche, nous gagnerons, les après-midi, 2 à 3 degrés par jour ce qui fera revenir les 30° en plaine entre samedi et dimanche. Ne comptons pas voir un nuage inquiétant durant cette période.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi : la chaleur s'installera, les "plus de 30" seront quotidiens sous 500 m d'altitude mais je ne pense toujours pas que nous vivrons, ici dans la Loire ou dans le Rhône, une période caniculaire au sens strict du terme (revoir l'édito du 18 juillet pour retrouver seuils et durée). L'ensoleillement n'en finira plus ; les 255 heures de cumul mensuel pour un août classique (moyenne 1991-2015 à Andrézieux) seront probablement atteintes aux alentours du 21 ou 22. Actuellement, août 2016 ne semble pas hors course pour le titre d'août le plus ensoleillé (344.4 h en 1991 à Andrézieux).

 lundi 8 août 2016 à 9h 15 :

On a gagné quelques degrés cette nuit, les minimales sont très homogènes (exceptés dans les villes et les trous), elles se situent pour la plupart entre 13 et 15°. Bron affiche 14.3° de minimale nocturne, Andrézieux 12.9° ; ces valeurs sont toutefois encore inférieures à la normale du jour (déficit de respectivement 2.0 et 1.3°).

Cet après-midi nous engrangerons encore quelques degrés de chaleur, les thermomètres devraient se situer, au plus haut, vers 25° dans la tranche 700-900 m d'altitude et aux alentours de 30° en plaine lyonnaise. Si on raisonne en température moyenne (c'est-à-dire (min+max)/2), alors ce lundi devrait exactement entrer dans le calibre du 8 août. Un voile nuageux de haute altitude pourrait altérer notre grand bleu, il n'aura pas de conséquence sur le ressenti. Ce lundi sera le jour de relâche pour notre vent de nord.

Demain mardi la chaleur disparaîtra. Sous un ciel très nuageux à couvert et sous éventuellement quelques gouttes (cumul de l'ordre du millimètre et encore...), la journée se déroulera sous une fraîcheur certaine. Notre vent de nord sera revenu de son congé et reprendra le travail avec zèle. L'après-midi, seule la plaine lyonnaise pourra espérer 20°, par ici, on sera plus proche de 15 que de 20.

Si vous aimez la lumière, vous n'aurez que mardi de souffrance car le soleil reviendra -et pour longtemps-en force dès mercredi.

Mercredi et jeudi il fera froid le matin en montagne d'autant plus que le vent de nord -encore lui- n'a pas l'intention de baisser les bras. Prévoyons donc pour ces deux journées des minimales de l'ordre de 3 ou 4° vers 1500 m d'altitude et de 7 ou 9° par ici à Violay (et plus généralement entre 700 et 900 m). Cette faiblesse matinale sera vite pardonnée car le soleil devrait inonder de lumière le reste de la journée ; attention cependant : il ne fera toujours pas chaud l'après-midi, on sera juste bien au soleil et à l'abri du vent.

La période de temps clair est presque assurée pour encore au moins 5 jours supplémentaires, ce qui nous amènerait au voisinage du 16 août.

Durant cette longue période (de vendredi 12 à mardi 16), le fond de l'air s'échauffera de jour en jour sous un ciel toujours bleu. Les températures moyennes (c'est-à-dire (min+max)/2) de saison seront retrouvées vers samedi 13 ou dimanche 14 puis dépassées en début de semaine prochaine.

Les amateurs de lumière et de chaleur raisonnable continuent d'être gâtés par ce joli été !

dimanche 7 août 2016 à 9h :

Il a fait et il fera encore aujourd'hui frais pour la saison, hier les 25 degrés n'ont été effectifs que sur la seule agglomération lyonnaise (26° de maxi à Gerland, 25.6° au collège Balzac dans le 8ème arrondissement, 25.3° à Décines ainsi qu'à Bron et déjà plus que 24.8° dans les champs de St Priest.

Ce matin l'ambiance est de nouveau fraîche (entre 10 et 11° de mini) si on excepte le Val de Saône et l'agglomération lyonnaise (17.7° de mini à Lyon 8, 16.8° à Lyon 7, 16.3° à Anse). La journée sera ensoleillée et les températures maximales devraient enfin toucher leur niveau de saison (26.5° à Andrézieux et 27.4° à Bron pour les maxis normales lors d'un 7 août).

Demain lundi nous atteindrons le pic de cette vaguelette de chaleur, les maximales de la plaine lyonnaise pourraient alors afficher 30°.

Mardi l'ambiance ne sera plus ni aussi chaude ni aussi lumineuse : le ciel très chargé devrait abandonner quelques gouttes (insignifiantes si vous attendez un arrosage), le thermomètre fléchira.

On peut miser sur le retour progressif de la lumière mercredi mais les températures seront complètement hors saison (déficit de l'ordre de 6 à 10° tant sur la mini que la maxi).

Jeudi : beau mais bien trop froid.

Du meilleur pour vendredi mais nous serons encore loin des températures standards.

Il faudra bien attendre samedi voire même dimanche pour retrouver un mois d'août. On peut ensuite compter sur au moins 2 ou 3 jours estivaux (température de saison ou même au dessus et ciel toujours lumineux), ce qui nous amènerait au milieu de la semaine prochaine (17, 18 août).

samedi 6 août 2016 à 9h :

A Andrézieux, la moyenne des 70 températures maximales d'un 5 août (de 1946 à 2015) s'élève à 27.5° ; si on calcule la même moyenne pour les autres jours de l'année, on ne trouve pas plus chaud. Le 5 août est donc la journée où, à Andrézieux et en moyenne depuis 1946, la température maximale est la plus importante.

Hier le soleil a finalement pu percer à la mi journée mais l'ambiance de l'après-midi est restée fraîche : seulement 21.8° de maximale à Andrézieux et 4 degrés de moins ici à Violay.

Ce matin il manque encore pas mal de degrés pour l'époque de l'année. Hors agglomération lyonnaise (16.2° de mini à Lyon8) et trous à froid (6.6° de mini à Chalmazel Bourg), les minimales se situent pour la plupart entre 10 et 11° : 10.2° par exemple à Andrézieux, là où la norme (moyenne 1981-2010 donc) du jour en exige 14.7.

Aujourd'hui, une chose est certaine : nous n'atteindrons toujours pas le niveau thermique normal, il manque déjà 4° sur la minimale et ce n'est pas la maximale qui va récupérer le déficit car, comme hier, on la mesurera bien inférieure à 25° en plaine non urbanisée. Ici à Violay les 20 degrés semblent encore hors de portée pour aujourd'hui et seule l'agglomération lyonnaise peut espérer 25°. Le vent de nord refroidira particulièrement les plaines du Forez et lyonnaise en soufflant cet après-midi de manière régulière à 20-25 km/h environ (la vitesse du vent se mesure à 10m du sol).

Demain dimanche au lever du jour on ne sentira pas d'amélioration thermique sensible ; seules les montagnes verront leur thermomètre plus élevé qu'aujourd'hui (seulement 5.9° de mini ce matin au col du Béal, il en fera probablement 4 ou 5 de plus demain matin). L'après-midi le fond de l'air s'échauffera enfin, les 20 degrés monteront en excursion jusque vers 1000 m d'altitude et les plaines auront droit à leur 26-28°... poussif mais réglementaire.

Lundi nous aurons un peu plus chaud, on pourrait revoir des 30 degrés en plaine lyonnaise, du 25° par ici et plus généralement dans la tranche 700-900 m.

Rafraîchissement mardi sous un ciel qui pourrait virer à la pluie avant la fin du jour.

Grande fraîcheur pour mercredi et jeudi ; même l'après-midi, on ne risque pas d'avoir 20° dans le giron.

Ce n'est pas vendredi que la chaleur reviendra, il faudra probablement patienter jusqu'en toute fin de semaine (dimanche 14 donc) pour de nouveau se sentir en août.

Il semble, à ce jour, peu probable qu'une période caniculaire (au sens strict des thermes, les revoir justement ces thermes dans l'édito du 18 juillet dernier ) puisse s'inviter dans notre restant d'été civil.

vendredi 5 août 2016 à 9h :

Voilà ce qu'il se passe lorsqu'on a le malheur d'abandonner son poste de travail durant 3 jours : la météo prend  quelques heures d'avance et la soi-disant chaude journée de jeudi n'a eu que le début de matinée d'ensoleillée... Les températures maximales d'hier ont donc été bien loin des prévisions, les plus élevées d'entre-elles (Lyon 7 et Lyon 8) ont juste dépassé 28° (28.1°) ; ici à Violay la maximale a eu lieu à 11h et n'a pas pu aller au delà de 21.7°.

Les orages d'hier soir ont, en revanche, été au rendez-vous, on n'a eu toutefois que quelques coups de tonnerre discrets et un peu de pluie.

Ce matin l'ambiance est automnale, le brouillard bâche au dessus de 850 m environ, le vent de nord est revenu et il ne manque pas grand chose à la température pour passer sous 10°. Aujourd'hui il fera un temps à faire les magasins, même en ville, on sera certains de ne pas avoir trop chaud. Aujourd'hui donc la pluie ne lâchera que quelques gouttes insignifiantes et isolées mais la couverture nuageuse est bien décidée à stagner et le vent de nord ne se laissera pas démonter ; avec une telle coalition, la température rampera bien en dessous du savoir-vivre d'un début août, les déficits sur la maximales devraient se situer entre 6 et 9°.

Si vous n'avez pas fini de lécher les vitrines ce soir, vous pourrez y retourner demain matin. Les 10 degrés ne sont pas assurés pour demain matin par ici vers 800-900 m d'altitude et l'après-midi, même avec l'aide du soleil revenu, aura beaucoup de mal à hisser la surface 20° au dessus de 700-800 m. Les coins exposés au vent de nord seront particulièrement bien ventilés.

Ne fondons pas trop d'espoirs sur dimanche, à moins que vous ne désiriez que de la lumière. Le soleil aura certes le beau rôle mais la Bise ne lâchera pas le morceau, résultat : une température moyenne encore en dessous des normales de saison.

Admettons que nous retrouvions lundi les standards thermiques d'un début août (possible pour la maximale, à voir pour la minimale), eh bien ce retour à la norme ne durera que l'espace d'une journée.

Mardi le thermomètre replongera, mercredi et jeudi il coulera.

Si vous entamez, dimanche ou lundi, une randonnée de plusieurs jours en montagne (entre 2000 et 3000 m), pensez bien à emmener des vêtements chauds et des chaussures adaptées à la neige...

lundi 1er août 2016 à 7h 30 :

Le ciel bleu et la fraîcheur matinaux sont de sortie ce matin. Les températures minimales de la nuit ne sont chaudes qu'en agglomération (17.2° à Gerland, 18.0° à Lyon 8ème par exemple), ailleurs elles affichent des valeurs comprises entre 10 (10.3° à Arthun) et 13°.

Hier les maximales ont, comme pressenti, plafonné assez nettement en dessous des valeurs normales, surtout en montagne. Ici le thermomètre n'est pas monté au dessus de 19.7°, on l'a tout de même vu à 23.7° à Andrézieux, 25.9° à Bron, 26.4° à Gerland.

Aujourd'hui les nuages viendront, en cours de journée, poser une touche de blanc au bleu actuel ; l'impression demeurera lumineuse mais le fond de l'air n'atteindra pas la chaleur moyenne d'un début août. Les températures de l'après-midi devraient gagner quelques degrés sur les reliefs, je ne suis en revanche pas certain qu'elles fassent de même en plaine. Prévoyons donc un resserrement thermique avec quelque chose comme 21-22° ici à 800 m, 24-25° en plaine herbue, 26-27° en agglomération de basse altitude. Le vent de nord, absent en ce début de journée, se mettra en route dès la fin de matinée.

Demain mardi nous pourrons compter sur un ciel lumineux, l'ambiance matinale ressemblera un peu à celle d'aujourd'hui (10-14° de mini pour faire vite) et l'après-midi accueillera de nouveaux degrés. A la faveur d'une bonne insolation, les maximales pourraient s'approcher (par le bas) de 30° en agglomération lyonnaise, on n'aura sans doute pas 25° ici à Violay mais on n'en sera pas loin. Le vent n'aura pas perdu le nord.

Mercredi nous aurons 2° de plus le matin et 2 ou 3 de plus l'après-midi. Sous un ciel bleu l'atmosphère s'échauffera vite, d'autant que le vent devrait disparaître ou du moins considérablement s'affaiblir ; les hauts monteront donc à 31-32° en agglomération lyonnaise, 29-30° en plaine non urbanisée et probablement 26-28° selon les orientations dans la zone 700-900 m d'altitude.

Jeudi le vent tournera au sud, les 30 degrés se généraliseront sous 700-900 m l'après-midi.

Cette velléité caniculaire tombera à l'eau dès jeudi soir ou vendredi où quelques pluies orageuses signeront l'arrivée d'air nettement plus frais. Le refroidissement (de l'ordre de 10° en 24h entre jeudi et vendredi) ramènera alors le thermomètre en dessous des valeurs de saison, ceci pour vendredi et pour samedi.

Nous recommencerIons alors un cycle habituel en cet été : la chaleur reviendrait progressivement en 3 jours (3 fois 3 degrés) puis se ferait brutalement chasser (nous serIons alors au voisinage du 10 août).

dimanche 31 juillet 2016 à 9h 30 :

Hier la chaleur a tardé à se mettre en place pour cause de couverture nuageuse importante et de quelques orages baladeurs (dont un a fusillé ma live box). L'après-midi, le thermomètre s'est réveillé mais, tel le lièvre de la fable, avait trop de retard pour rattraper les prévisions. Quelques températures maxis d'hier : 32.1° à Bron ainsi qu'à Gerland, 31.7° à St Exupéry, 30.3° à St Etienne GC, 30.1° à Andrézieux, 30.0° au Breuil, 29.9° à Feurs, 29.0° à Arthun et à St Germain sur l'Arbresle, 28.1° à Charlieu, 27.8° à Roanne, 27.6° ici à Violay. On aura remarqué la forte humidité de l'après-midi, ce qui a provoqué des humidex supérieurs à 35 (Gerland, Bron, même Arthun où il ne faisait que 28.8° à 17h 30 mais avec un humidex de 36.2, le Breuil a vu son humidex monter à 37.5 à 17h 30 avec une température du point d'état de seulement 29.7°).

Hier soir l'orage n'a pas fait semblant ici à Violay : la grêle a provoqué du mal aux salades et aux courgettes et, sur les coups de 22h 30 23h, le ciel était quasi continûment illuminé par les éclairs. Cet orage a donné 18.4 mm ici. Ailleurs, comme bien souvent, les cumuls sont très hétérogènes : 14.6 mm à Bron, 32.4 à Andrézieux, 5.2 à Arthun, 10.2 au Breuil, 9.1 à Montmelas, 16.1 à Aveize, 18 à Tarentaise.

Aujourd'hui dimanche nous aurons encore quelques gouttes au programme, sans doute davantage dans la moitié sud des départements (42 et 69) que dans la moitié nord. La couverture nuageuse interdira au thermomètre de monter à ses valeurs de saison, on aura peut être 25° à Lyon au meilleur de la journée, probablement 22-24° en plaine du Forez et sans doute à peine 20° par ici.

Fraîcheur pour demain matin, il ne fera que 11-12° au lever du jour sur nos petites montagnes vers 800 m d'altitude. La suite de la journée verra revenir la lumière mais pas la chaleur : seulement 20-21° au meilleur dans la tranche 700-900 m.

Mardi mercredi et jeudi le temps restera résolument sec et il fera de plus en plus chaud, nous gagnerons (les après-midi) environ 3 degrés par jour ce qui devrait nous amener, ici à Violay, aux pourtours de 30° d'ici jeudi. La plaine vivra elle aussi la même augmentation de température qui culminera au voisinage de 33-35° jeudi. Comme d'habitude cet été, les températures nocturnes demeureront relativement sages durant cette semaine, il n'y a bien que sur Lyon ou à l'intérieur des villes que le thermomètre pourrait ne pas descendre sous 20 degrés.

Puisque l'on doit culminer jeudi, alors on doit fulminer vendredi.

Comme de coutume cet été, les vagues vagues de chaleur ne dure que l'instant d'installation... Attendons-nous (même si c'est encore loin) à une dégradation orageuse à compter de jeudi soir ou vendredi ; les températures perdraient alors suffisamment de degrés pour se retrouver (bien ?) en dessous des standards de saison.

Ces éventuels orages de vendredi n'évolueraient pas vers une pluie généralisée, dès le lendemain samedi nous pourrions retrouver un temps sec.

samedi 30 juillet 2016 à 8h 30 :

On ne décèle pas d'extrêmes thermiques en cette fin juillet : les journées sont agréablement chaudes (30.0° de maxi hier à Andrézieux, 27.0° ici à Violay) et les nuits tout à fait respirables : 13.8° de mini à Arthun, 16.3° ici à Violay, mais tout de même 20.9° en zone fortement urbanisée de Lyon (collège Balzac, 8ème arrondissement).

Aujourd'hui samedi le temps changera. Sous un ciel nbien moins bleu qu'hier, la chaleur poussera encore quelques degrés vers le haut nous laissant des maximales lyonnaises proches de 33° en proche banlieue et pourquoi pas un 35° dans les murs (Balzac par exemple). Sur les hauteurs, le 30 degrés ne montera pas au dessus de 600-700 m mais nous gagnerons tout de même 1 à 2 degrés sur hier.

Les orages, déjà présents à notre latitude sur l'ouest du Massif Central, ne devraient pas éclater ce matin (ceux en provenance rapide de l'ouest devraient se dégonfler en arrivant par ici). Dans le secteur, l'ambiance tournerait à l'orage seulement en fin d'après-midi ou soirée. Ces orages de fin de journée pourraient être localement violents (belle activité électrique sous les foyers et risque de grêle) mais a priori pas généralisés ni très productifs en eau.

C'est plutôt la nuit prochaine que les pluies prendront un caractère un peu plus soutenu, essentiellement sur les reliefs et plus précisément sur ceux de la moitié sud de nos départements. N'attendons pas la pluie du mois (il serait encore temps) mais seulement une petite dizaine de millimètres de moyenne d'ici demain matin, probablement davantage dans le sud des départements (42 et 69).

Demain dimanche le fond de l'air se sera déjà bien rafraîchi et la journée ne devrait pas laisser grande place au soleil ; tablons sur un dimanche au ciel assez changeant entre averses et courts passages plus clairs. On ne sera pas à l'abri d'un coup de tonnerre. Par défaut d'ensoleillement, la température de l'après-midi perdra probablement 8 à 10° sur celle d'aujourd'hui.

Lundi nous retrouverons le calme et une certaine fraîcheur matinale. Les gouttes ne seraient plus du tout à l'ordre du jour et le fond de l'air plus du tout au goût du jour (1er août). Malgré le retour évident du soleil, les températures de l'après-midi ne progresseront guère sur celles de la veille, seule l'agglomération lyonnaise pourrait se vanter d'avoir 25°.

Mardi et mercredi nous renouerons avec le "bel été" tel que nous l'avons connu cette semaine à savoir : de la grande lumière, des nuits à température très supportable et des après-midi où seuls les bas thermomètres atteindraient 27-28°.

Hausse thermométrique pour jeudi (30° en plaine) puis probable rechute mouillée vendredi.

vendredi 29 juillet 2016 à 9h 30 :

L'ambiance se réchauffe aujourd'hui, les 30-31 degrés pourraient être relevés en plaine Lyonnaise.

Demain, après une nuit de nouveau presque fraîche (20° de mini seulement dans les villes de plaine, 15-16° par ici et sans doute un petit peu moins dans les trous) nous prendrons encore quelques degrés de chaleur. Les maximales du bas lyonnais seront probablement plus proches de 35° que de 30 puis les orages devraient signer leur retour dès la fin de l'après-midi, entraînant avec eux une nette baisse des températures.

Dimanche il ne fera pas beau, les averses feront couler le thermomètre de l'après-midi, nous aurons alors perdu 10 voire 12° en 24 heures.

Fraîcheur relative pour la période allant de lundi à mercredi. Lundi quelques nuages pourraient faire de la résistance puis le ciel semble être en mesure de se dégager franchement ensuite. Durant ces trois jours, il fera entre 13 et 15° au plus bas des nuits dans la large tranche 500-1000 m ; durant l'après-midi le thermomètre se fera tirer l'oreille pour afficher (à son plus haut) 25-27° en plaine et ciblera le 20-25° dans la précédente tranche. Si vous avez prévu d'arpenter nos petites montagnes durant ce tout début août, vous ne souffrirez pas de la chaleur.

Après le frais vient le chaud.

Jeudi et vendredi on se sentira davantage au mois d'août. L'ambiance devrait s'échauffer jusqu'à nous re proposer des températures de saison voire même un peu plus chaudes.

Après le chaud vient peut-être le frais.

Cette poussée estivale n'irait pas plus loin que les précédentes. Certes on s'aventure là dans l'incertain (1 semaine d'échéance) mais une fin de semaine de nouveau rafraîchie semble s'esquisser.

mardi 26 juillet 2016 à 5h 15 :

Un temps de saison, voilà ce que nous avons et ce que nous aurons pendant encore 3 ou 4 jours. Hier les 30 degrés ont été réservés à l'agglomération Lyonnaise ainsi qu'au val de Saône (30.7° de maxi à Gerland, 30.0° à Bron, 29.9° à Anse, 29.7° dans le 8ème arrondissement au collège H. de Balzac, 29.0° à St Exupéry) ; ici on a eu 5 bons degrés de moins (24.3°).

Aujourd'hui comme demain et comme après-demain on ne distinguera pas d'évolution sensible du temps : les nuits hors agglomération verront un thermomètre descendre largement sous 20° et même souvent sous 15°, les après-midi distilleront quelques rares 30° uniquement sur Lyon ou aux alentours bien protégés. Comme hier, les matinées seront claires puis les nuages bourgeonneront avant midi pour de nouveau se dégonfler en fin d'après-midi.

Vendredi l'ambiance s'échauffera un peu et samedi nous atteindrons le pic de chaleur ; autant relatif que fugace qu'il sera ce pic de chaleur, seules les plaines pourront éventuellement pousser les maximales plus proches de 35° que de 30.

Dès dimanche ou même éventuellement samedi soir, de l'air plus frais envahira le secteur ; ce dernier jour de juillet pourrait bien être finalement fort maussade avec la température en baisse et les gouttes en chute.

Lundi on ne reconnaîtra pas août : de possibles pluies attardées s'évacueront dans une atmosphère trop fraîche (possiblement moins de 20° ici au meilleur de l'après-midi).

Mardi hésitera.

Mercredi-jeudi : probable possible net réchauffement.

lundi 25 juillet 2016 à 9h 15 :

L'ambiance est moite ce matin, la température du point de rosée (environ 16°) et restée similaire à celle du point d'état une grande partie de la nuit (l'air était donc saturé d'humidité). ce matin le ciel est tout bleu, il ne devrait pas le rester jusqu'à ce soir car quelques nuages issus de l'évaporation de l'eau du sol viendront probablement l'agrémenter en cours de journée. quoi qu'il en soit, ce dernier lundi de juillet sera agréable, nous resterons à l'écart des fortes chaleurs (maxis juste inférieures à 30° en plaine).

De demain mardi et jusqu'à jeudi la météo n'évoluera pas beaucoup : du soleil, des nuages, un petit vent de nord plus sensible en journée que durant la nuit et des températures de l'après-midi plafonnant à 28-30° dans les plus chaudes plaines.

Vendredi il fera plus chaud et samedi verra probablement le sommet de cette inflammation. Nous gagnerons probablement 3 à 5° durant ces deux journées, les plaines afficheraient alors des maximales de l'ordre de 32-34° samedi après-midi.

Le coup de chaud n'ira probablement pas plus loin que samedi soir, un rafraîchissement -éventuellement accompagné de quelques gouttes- semble inévitable dès dimanche qui pourrait donc prendre le maillot de journée la plus maussade de la semaine.

Lundi mardi les adeptes des fraîcheurs estivales auront retrouvé le sourire, la forte chaleur sera passée et nous renouerons avec une ambiance un peu (ou trop ?) frisquette pour un début août.

dimanche 24 juillet 2016 à 8h 30 :

L'absence de soleil, le plafond parfois sombre et bas, les petites averses ont rendu la journée d'hier bien triste sur nos petits reliefs. Le mercure a renoncé à 20 degrés (ce qui n'est tout de même pas la fin du monde pour une fin juillet) et a rebroussé chemin, ici, à 19.2°. L'ambiance était plus plus chaude en ville puisqu'on a enregistré 26.8° et 27.2° à Bron (28.7° de maxi normale pour un 23 juillet) et Lyon 7 ; la plaine du Forez est elle aussi restée trop fraîche : 23.6° à Andrézieux (27.8° de maxi normale pour un 23 juillet) et 24.8° à Arthun.

Aujourd'hui nous devrions revoir le soleil, certes pas à plein temps, mais de temps en temps. Nous gagnerons au passage quelques degrés sur la température maximale et recollerons plus ou moins, au moins en plaine, aux normales saisonnières.

Même type de temps pour la semaine prochaine, enfin plus précisément pour la période de lundi à jeudi : une température presque fraîche la nuit et, durant l'après-midi, un 25° qui n'aura probablement pas la force de monter jusque par ici (tranche 700-900 m). La plaine, même l'urbanisée, ne verra sans doute pas de 30°. Durant cet intervalle de 4 jours, le risque de pluie est quasi inexistant, le ciel ne sera généralement jamais tout bleu ce qui n'empêchera pas au soleil de dominer et de nous offrir quelques belles journées estivales (pour celles et ceux qui se contentent de 20-25°). Le vent, très faible ou nul les nuits, prendra une orientation nord en journée en se renforçant, il participera juste à l'impression de fraîcheur sur les sites exposés.

Vendredi le temps pourrait bien changer. Le vent abandonnera le nord pour vaguement basculer au sud et il fera plus chaud.

Bonne (mais pas accablante) chaleur probable pour samedi où les plaines renoueront avec des 30-35° au meilleur de l'après-midi. Une dégradation pluvieuse pourrait se produire en cours ou fin de journée.

Ensuite on ne voit plus grand chose de fiable, alors dans ces cas là... on invente, on imagine, on suppute, on spécule... ensuite donc, un plus ou moins net refroidissement pourrait mettre un terme à cette très courte enflammée.

samedi 23 juillet 2016 à 9h :

Le bilan provisoire (mais significatif car il ne devrait plus beaucoup évoluer) de cette période pluvieuse entamée avant-hier donne des résultats très hétérogènes en terme de hauteur de pluie : 16.4 mm ici à Violay mais 58.7 à Montmelas à côté de Villefranche, 50.3 mm au Breuil, 59.7 mm à Aveize.

La nuit a encore été presque chaude dans l'agglomération Lyonnaise avec des minimales situées entre 19 et 20° mais l'ambiance est bien refroidie sur les monts (20.6° de maxi hier et 14.7° de mini nocturne ici à Violay).

Aujourd'hui le ciel restera encombré et lâchera de temps en temps quelques gouttes. La température ne sera pas au niveau, elle n'atteindra probablement pas 20° par ici, à moins que le soleil perce quelques heures. Les 25° seront réservés à l'agglomération Lyonnaise.

Demain dimanche les pluies cesseront mais le ciel aura encore du mal à laisser passer la franche lumière. Tablons sur 1 ou 2 degrés de plus l'après-midi, ce gain n'arrivera pas à hisser les températures maximales à un niveau de saison.

De lundi à jeudi le temps ne changera guère : même en plaine et même à Lyon,  le thermomètre aura toutes les peines du monde à sortir un 30° ; les nuits resteront agréablement fraîches et le soleil se taillera une belle tranchée au travers des nuages résiduels.

De vendredi à dimanche (dernier du mois), il pourrait faire de plus en plus chaud (nous n'arriverions pas pour autant à égaler les précédentes chaleurs). Cette évolution n'est évidemment pas encore certaine.

Puisqu'on a mis les pieds dans l'incertain, enfonçons-nous encore un peu, jusqu'aux mollets, pour pressentir un rafraîchissement dès le tout début du mois d'août ; l'hypothétique réchauffement du prochain week-end ne serait qu'éphémère.

 

vendredi 22 juillet 2016 à 9h :

Les orages d'hier en fin d'après-midi nous ont évité, voyez ici les impacts de foudre enregistrés à leur passage :

Ceux de ce matin ont en revanche arrosé à peu près tout le centre de la Loire et du Rhône, voyez ici les impacts de foudre entre 2h et actuellement : . Le cumul de pluie de ces 24 dernières heures (relevé comme de coutume à 8h) s'élève à 8 mm ici à Violay mais 28 à Aveize et 24 à Montmelas.

Nous n'en avons pas fini avec les orages et les pluies, ceux et celles-ci reviendront aujourd'hui ainsi que, dans une moindre mesure, demain. La suite immédiate semble promise pour la fin de matinée ou la mi journée, nous pourrions alors recevoir de bonnes quantités d'eau, une trentaine de mm supplémentaires d'ici demain midi paraît envisageable.

Demain les pluies seront moins productives mais pourraient encore sévir en matinée. Il ne fera donc pas un temps idéal pour "l'étoile du Béal", épreuve cycliste classique qui consiste à gravir le col du Béal par ses trois montées : Sail, Vertolaye et le Brugeron.

Dimanche la lumière reviendra, les quelques nuages résiduels resteront inoffensifs. Température trop juste pour une fin juillet.

On peut programmer un temps sec pour la suite à savoir lundi, mardi, mercredi et probablement aussi jeudi ainsi que vendredi. Durant cette semaine, on aura besoin du soleil de l'après-midi pour faire monter le mercure à des standards de fin juillet à savoir 27-30° en plaine les après-midi.

jeudi 21 juillet 2016 à 9h :

Les très fortes chaleurs sont derrière nous. Hier il a manqué quelques dixièmes pour faire coller les maximales du Lyonnais aux prévisions, les plus élevées d'entre elles sont montées à 34.8° à Lyon Gerland, 34.4° à Bron, 34.3° à St Germain sur l'Arbresle, 34.2° à Brindas, 33.7° à Satolas, 33.5° à St Georges de Reneins. Dans le département de la Loire, la surchauffe locale pressentie sur le sud de la plaine du Forez ne s'est pas produite, là encore, les valeurs maximales des températures ont tourné, en plaine, autour de 35° "seulement" : 36.6° à Boën, 35.9° à St Léger sur Roanne, 35.6° à Roanne, 35.5° à Andrézieux, 35.4° à Feurs et à Charlieu, 34.9° à St Etienne GC, 33.5° au bourg de Chalmazel et 30.8° à la Gardonnanche, 29.3° à Violay (auto), 28.4° au col de la Loge, 28.1° à Graix, 27.5° au col du Béal.

Cette nuit c'est en plaine qu'il a fait le plus chaud, certaines d'entre elles ont en effet enregistré une température mini nocturne supérieure à 20 degrés comme le 20.2° de Satolas, 20.5° de Bron, 20.7° de Chiroubles et St Chamond aéro, 22.6° de Lyon Gerland.

Aujourd'hui jeudi l'ambiance demeurera chaude (5 bons degrés de moins qu'hier tout de même) et l'humidité de l'air importante. La matinée ainsi qu'une (bonne ?) partie de l'après-midi resteront sèches puis des pluies sans doute orageuses deviendront probables en fin d'après-midi ou cours de soirée.

Après une nuit rafraîchie mais normalement calme, la journée de demain vendredi devrait connaître une importante offensive orageuse à compter de fin de matinée. Attention à ces orages qui pourraient bien être violents, de grosses lames d'eau (et de grêle ?) sont envisagées à leur passage. Le reste de la journée sera elle aussi probablement occupée par les pluies. Un arrosage conséquent (10-20 mm de moyenne) et pourquoi pas remarquable (30-50 de moyenne) est à prévoir sur nos départements ; ces fourchettes étant des moyennes, certaines localités pourraient engranger encore plus de millimètres... et d'autres moins.

Samedi on ira sur le mieux, c'est-à-dire le moins pluvieux... L'essentiel des gouttes seront tombées mais le ciel restera chargé. Nous aurons perdu, en 72h, une quinzaine de degrés sur les maximales d'hier, il ne fera donc, au meilleur de la journée, qu'une vingtaine de degrés en plaine du Forez.

Tablons sur davantage de lumière pour dimanche, les pluies auront définitivement abandonné le terrain. Côté thermomètre, on n'aura pas retrouvé les standards d'une fin juillet, il manquera pour ça environ 5 degrés aux températures de l'après-midi.

Lundi et mardi : beau et de plus en plus chaud ou, plus justement, de moins en moins tiède. Pas de crainte, nous ne verrions pas revenir les très fortes chaleurs, nous renouerions simplement avec des températures de saison (maximales aux alentours de 30° en plaine et mardi).

mercredi 20 juillet 2016 à 9h :

Contre toute attente, l'après-midi d'hier n'a pas été plus chaude que celle d'avant-hier. Dans les stations habituelles, on ne note que deux pointes supérieures à 35° : 35.9° à Boën et 35.1° à Charlieu. Voici quelques autres valeurs : col de la Loge 27.3°, Chalmazel G. 29.0° et bourg 32.3°, les Sauvages 30.1°, Bard 30.2°, Grammond 30.3°, Violay (auto) 30.6°, St Etienne GC 32.1°, St Georges de Reneins 33.4°, Roanne 33.5°, Arthun 33.6°, Blacé et Brindas et St Exupéry 33.7°, le Breuil 33.9°, Andrézieux 34.2°, Bron et Lucenay 34.3°, Feurs 34.5°.

Le vent de sud s'est levé cette nuit sur les hauteurs et le thermomètre n'a pas pu descendre, la température minimale nocturne affiche ici 22.4°, c'est 10 degrés de plus que le 12.4° d'Arthun, on a encore eu 11.2° à Chalmazel, 12.2° à Soucieu et à St Just en Chevalet, 12.9° au Breuil ainsi qu'à Brindas et St Georges de R. , 13.6° à Sain Bel, 16.1° à Feurs, 17.7° à Anse, 17.9° à Bron, 18.8° au col du Béal, 19.3° à Andrézieux, 19.4° à Gerland, 20.0° au col de la Loge, 21.3° à Grammond, 21.9° aux Sauvages.

Aujourd'hui est le dernier jour de fournaise, on devrait cette fois-ci atteindre ou légèrement dépasser 35° en dessous de 400 m d'altitude. On restera attentif au vent du côté d'Andrézieux, St Just St Rambert, Montbrison : celui-ci pourrait localement pousser le thermomètre à quelques petits degrés au dessus de 35, une maximale de 37° n'est pas à exclure du côté d'Andrézieux.

De l'air plus frais arrivera en cours de soirée mais uniquement en montagne, la plaine vivra une nuit tiède, probablement la plus tiède de ces 5 dernières (ce qui ne sera pas difficile vu la relative fraîcheur de celles-ci).

Cette nuit les orages circuleront au nord de nos départements, on ne devrait se mouiller que dans les secteurs de Vichy, Digoin, Paray le Monial.

Demain matin l'ambiance sera pré insurrectionnelle et nous pourrions basculer l'après-midi dans le chaos. D'accord "chaos" est un mot bien fort pour caractériser les probables orages de l'après-midi ; ceux-ci pourraient cependant persister et s'intensifier en cours de soirée et nuit suivantes, ne les prenons pas à la légère.

Vendredi l'ambiance sera orageuse et on est en droit d'attendre un arrosage assez uniforme sur notre secteur (42 et 69). La température ne sera plus que l'ombre d'elle-même, il faudra descendre bien bas pour trouver 25°.

Samedi le temps se calmera, il fera frais pour la saison, nous aurons sans doute perdu, l'après-midi, 15 degrés en 72 heures. Le soleil voudra revenir mais les nuages ne se laisseront pas déloger facilement, quelques gouttes sont encore envisageables, uniquement en matinée.

Retour dimanche d'une belle lumière sous une ambiance à peine de saison en ce qui concerne la température.

Lundi mardi mercredi : lent réchauffement sous un ciel globalement ensoleillé.

Après ?

Avec toutes les réserves habituelles (ânonnez 5 fois la phrase sous le titre de cette page), il semble que les très fortes chaleurs actuelles soient les dernières de juillet ; la dernière décade de ce deuxième mois d'été météorologique ne semble en effet pas apte à nous renouveler des 35° en plaine, elle pourrait se dérouler sous un temps raisonnablement chaud.

mardi 19 juillet 2016 à 8h 30 :

L'été prend ses aises. Hier la chaleur est restée relativement supportable, voici quelques températures maximales relevées par les stations du coin : Graix 25.2°, col de la Loge 25.8°, Chalmazel G 27.5°, Bard 28.8°, les Sauvages 29.1°, Violay 29.5°, Grammond 29.8°, St Etienne GC 30.6°, Chalmazel bourg 30.7°, St Georges de R. et le Breuil 32.1°, Roanne (aéro) et Andrézieux 32.3°, St Exupéry 32.7°, Liergues 32.8°, Arthun 32.9°, Charlieu 33.2°, Feurs et St Germain sur l'Arbresle et Sain Bel 33.3°,  Bron 33.5°, Soucieu 34.0°, Boën 34.4°, Lyon Gerland 35.1°.

Cette dernière nuit a de nouveau été relativement tiède, on ne trouve, parmi les stations habituelles, que deux cas à mini nocturne supérieure à 20°, en voici quelques unes : Chalmazel G 10.1°, St Just en Chevalet 11.5°, Arthun 12.2°, Liergues 13.7°, le Breuil 13.8°, Liergues 14.6°, Sain Bel 14.8°, Feurs 14.9°, Roanne aéro 15.1°, Andrézieux 15.5°, Anse 16.6°, col de la Loge et St Etienne GC 16.8°, Bron 17.1°, Gerland 17.8°, St Priest 17.9°, St Héand 18.6°, Violay 18.7°, Grammond et les Sauvages 19.2°, Chiroubles 20.2°, St Exupéry 20.6°.

Aujourd'hui, notre gain quotidien amènera les thermomètres les plus bas ou les plus urbanisés au seuil de très forte chaleur à savoir 35°. On trouvera ces 35-degrés sur l'agglomération Lyonnaise ainsi qu'en plaine du Forez (Feurs et peut-être Andrézieux). Les 30 degrés monteront un peu plus haut qu'hier, on les rencontrera facilement dans la tranche 800-1000 m selon les orientations. Il fera bon faire la sieste sous les fayards de la tour Matagrin cet après-midi, là haut le 30 degrés patientera jusqu'à demain avant de sévir.

Comptons sur quelques degrés supplémentaires la nuit prochaine, les minimales nocturnes devraient approcher ou atteindre 20-21° sur les coteaux de la tranche 400-800 m et la tiédeur pourrait arriver jusqu'en plaine avec la levée du vent de sud ou sud-est.

Demain mercredi verra l'apogée de cette pulsion torride, les thermomètres du Lyonnais n'enregistreront presque pas de progression sur aujourd'hui (maxis de l'ordre de 35-36° à Bron) mais il faudra se méfier des chaleurs insupportables dans le sud de la plaine du Forez : le vent léger de secteur sud ou sud ouest pourrait bien pousser le mercure au delà de 37-38° dans le secteur Montbrison, St Marcellin, Andrézieux.

Le soir, la dégradation pluvieuse pressentie depuis plusieurs jours ne devrait concerner que l'extrême nord-ouest du département de la Loire ; là bas les orages pourraient être violents et productifs.

Jeudi, après une nuit probablement encore tiède, la chaleur reculera jusqu'à ne proposer "que" 30° en plaine l'après-midi. Tablons sur une seconde partie de journée mouvementée avec de possibles orages.

Les pluies plus ou moins orageuses traîneront encore vendredi qui devrait être au final une journée bien maussade : températures maximales à peine de saison sous la pluie.

Samedi les nuages tarderont à évacuer le terrain, ils ne donneraient que peu ou pas de pluie. Il manquera 1 ou 2 degrés à la température pour coller à la saison.

Dimanche le retour de la lumière ne fera plus de doute. Températures moyennes encore un peu justes pour l'époque de l'année.

Lundi mardi : sec, beau et de plus en plus chaud.

 lundi 18 juillet 2016 à 8h 30 :

Les journées deviennent de plus en plus chaudes mais les nuits restent tout à fait respirables, y compris aux abords des grandes villes. On rappelle que pour qualifier de caniculaire une période de l'année, il faut que celle-ci aligne au moins trois jours consécutifs à mini supérieure ou égale à 20° et maxi supérieure ou égale à 34° pour le département du Rhône (station de référence : Bron) ; les seuils deviennent respectivement 19° et 35° pour le département de la Loire (station de référence : Andrézieux). Je l'ai déjà écrit ici et je le répète : il n'y aura pas de période caniculaire dans nos départements lors de ces 7 prochains jours... ce qui n'empêchera pas les thermomètres de s'envoler mardi et surtout mercredi.

Hier les maximales ont effleuré les 30° en plaine non (ou pas trop) urbanisée : 30.4° à Feurs, 29.8° à Bron, 29.7° à St Germain sur l'Arbresle et Brindas et Charlieu et Andrézieux, 29.5° à St Chamond aéro, 29.2° à Lucenay, 28.7° à St Georges de Reneins et Roanne, 28.6° à Machézal et à St Etienne GC, 28.2° à Chalmazel bourg et St Just en Chevalet , 27.9° aux Sauvages, 27.4° ici à Violay (station auto), 23.3° au col de la Loge, 21.9° à celui du Béal. L'air chaud est arrivé à haute altitude hier : la station automatique située au presque sommet du mont-Blanc (à 4750 m d'altitude exactement) est -très temporairement- passée hors gel à la mi journée avec une maximale de +1.3° ; il s'agit de la 10ème maxi quotidienne positive en ce lieu depuis un peu moins d'un an (début de l'activité le 4 août 2015), la plus élevée d'entre-elles reste le +6.1° du 6 août dernier (2015 donc) à 14h.

Voici à présent quelques températures minimales de cette nuit (relevées entre hier 20h et ce matin 8h comme il se doit lors de la période "horaire d'été") : Chiroubles 19.6°, Bron 16.7°, St Héand et St Priest et Violay 15.8°, Gerland 15.5°, col de la Loge et Andrézieux 14.4°, Liergues 14.3°, Sain Bel et Roanne 13.7°, Feurs 13.6°, le Breuil 13.2°, col du Béal 12.9°, St Georges de R. 12.6°, Arthun 11.0°, St Just en Chevalet 10.0°,  Chalmazel G 8.1°.

Petite parenthèse en ce qui concerne les températures de l'après-midi : si vous suivez le Tour de France à la TV, ne croyez évidemment pas ce que vous racontent les journalistes (enfin les commentateurs) à propos de la chaleur. Le dernier exemple en date est d'hier où il faisait soi-disant 31° à 15h alors que le peloton se situait entre Hauteville et Hotonnes... Un simple coup d'oeil à la station Météo-France d'Hauteville permettait de constater 25.5° à cette heure précise. Certes le 31° sort évidemment de quelque part, c'est sans doute l'indication du thermomètre placé sur une moto, à la sonde (directement ensoleillée ?) possiblement proche du moteur  et à coup sûr proche du bitume... Vous allez me rétorquer (très justement) que lorsqu'on fait du vélo, c'est précisément sur le bitume et pas dans l'enclos herbeux de la station de Météo-France ! En tant que vieux cycliste de terrain (et pas de TV), je ne peux pas vous donner tort... Mais alors il ne faut surtout pas comparer ce "31° du Tour de France" avec un "31° de la météo du JT"...

Dans le même genre, l'étape des Pyrénées du 9 juillet a aussi fait hurler de rire la communauté météo lorsqu'il était censé faire "34° en vallée et même sur les cols"... Un regard sur la station de St Jean de Luz Luz Saint Sauveur (fond de vallée encaissée) nous apprenait qu'il faisait 25.5° (tiens là aussi !) au passage du peloton...

Ça me rappelle, toujours dans le même style, les chiffres ahurissants balancés à l'antenne en 2013 concernant le nombre de spectateurs massés dans la montée de l'Alpe d'Huez... Que n'a-t-on pas entendu comme con...ies ! un simple calcul d'ordre de grandeur montrait que leurs estimations étaient environ 10 fois supérieures à la réalité... Relisez par exemple l'édito du 19 juillet 2013 (partie écrite en noir).

Ah le sensationnalisme...

Pas de changement de temps pour aujourd'hui si ce n'est notre gain quotidien de 2 à 3 degrés. Le soleil ne nous lâchera pas une minute et les hauts de l'après-midi passeront de quelques petits degrés le seuil des fortes chaleurs (qui est de 30°) en plaine ainsi que sur les reliefs bien exposés sous 600-800 m d'altitude.

La nuit prochaine, probablement un peu moins tiède que la précédente, ne sera toujours pas étouffante (à part en centre ville évidemment). Les minimales devraient tourner autour de 18-20° en plaine Lyonnaise, 14-18° en plaine du Forez et aux pourtours de 16-18° sur les monts (hors trous à froid évidemment) ; seuls les centres des grandes agglomérations ne verront pas le thermomètre fléchir sous 20-22°.

En journée notre gain quotidien nous amènera aux portes des très fortes chaleurs (qui est de 35°) en plaine. L'isotherme 30° prendra de l'altitude en se situant entre 700 et 1100 m selon les orientations.

Si une nuit doit être pénible, ce sera celle de mardi à mercredi. Les températures minimales dépasseront (juste ?) 20° pour la plupart, nous n'atteindrons cependant pas les sommets de 2003 (25 à 26° de mini sur les hauteurs).

Fournaise pour mercredi. Le thermomètre ne se retiendra plus, comptons sur du 35-37° en plaine Lyonnaise et possiblement davantage sur le sud de la plaine du Forez... Il faudra en effet surveiller l'orientation du vent dans le secteur d'Andrézieux ; si, comme le 7 juillet 2015, il tourne au sol au secteur ouest (sud-ouest en altitude) alors le mercure pourrait pousser l'élongation jusqu'à la graduation 40...

La dégradation orageuse entrevue pour la soirée ou la nuit suivante s'essouffle au fil des modélisations, il semble qu'il faille attendre la journée de jeudi pour voir quelques gouttes.

Jeudi donc, dégradation pluvieuse ou pas, l'ambiance se sera assez sensiblement refroidie, les plaines perdront probablement 5 à 8° sur les maximales de la veille.

Vendredi : poursuite du rafraîchissement avec sans doute quelques pluies.

Samedi et dimanche : temps presque frais (déficit thermique de 2 à 5° sur la norme en vigueur) mais probablement ensoleillé (surtout dimanche).

La chaleur frapperait de nouveau ensuite... Rassurez-vous, elle frappera d'abord à la porte avant de frapper à la tête.

 

dimanche 17 juillet 2016 à 9h 30 :

La grande fraîcheur matinale d'hier (7.5° de minimale ici) a été effacée cette nuit (12.2° de mini) mais nous restons très loin des températures nocturnes extrêmes (entre 20 et 26°). D'une manière générale, les 3 nuits à venir seront certes de plus en plus chaudes mais, contrairement à la température diurne, la nocturne n'atteindra pas des valeurs insupportables.

Aujourd'hui nous gagnerons encore 2 ou 3 degrés sur hier, le thermomètre de Bron devrait donc s'approcher ou contacter le 30° (il a fait jusqu'à 26° hier à Bron, 26.8° à Gerland). Ici à Violay  (22.2° de maxi hier à la station automatique) nous approcherons de 25°. Comme hier, le soleil aura le pouvoir absolu du ciel.

Demain lundi, les 2 ou 3 degrés supplémentaires amèneront la plaine en général à juste dépasser 30°. Plein soleil.

Mardi les 34-35° arriveront probablement sur Lyon, ici à Violay on ne sera pas loin de 30°. Pas la moindre défaillance solaire.

Mercredi la fournaise est assurée, les plus hauts de plaine dépasseront probablement 35° de quelques petits degrés... Et le refroidissement arrivera en fin d'après-midi ou soirée avec des orages.

Jeudi après-midi le fond de l'air aura perdu entre 7 et 10° sur la veille, l'ambiance ne sera pas pour autant fraîche vu les scores de mercredi. Prévoyons un ciel possiblement encombré et peuplé de quelques pluies.

Vendredi le bleu du ciel ne sera pas encore revenu à l'ordre du jour, il faudra sans doute s'accommoder d'une journée humide, le thermomètre poursuivra sa descente et nous passerons en dessous des normales de saison.

La lumière nous semble à nouveau promise à partir de samedi, nous vivrions alors un agréable week-end copieusement éclairé mais à l'abri de toute forte chaleur. Le refroidissement post mercredi sera certes prononcé (perte d'une treizaine de degrés sur 3 jours) mais il n'atteindra pas les abysses de celui du 14 juillet dernier.

samedi 16 juillet 2016 à 9h 30 :

7.0° de minimale cette nuit à Andrézieux, c'est la seconde plus basse mini enregistrée un 16 juillet depuis au moins celui de 1946 (record bas : 6.8° en 1977).

Le temps de ces 5 prochains jours est tracé : soleil indéfectible et températures maximales en hausse de 3 degrés par jour. Faites vos comptes : on aura du 35-36° en plaine mercredi. Les températures minimales devraient bondir de 3 à 6° d'ici demain matin, elles resteront ensuite à un haut niveau (18 à 22°) jusqu'à jeudi matin.

Le vent du nord s'essouffle, il ne disparaîtra franchement que vers lundi et mardi ce sera le sud qui prendra la relève.

Nous n'entrons pas dans une période caniculaire, il fera certes très chaud mercredi (et même mardi dans une moindre mesure) mais la définition de la canicule demande aux températures de se maintenir "au top" durant plusieurs jours consécutifs, ce qui ne sera pas le cas.

Jeudi une masse d'air plus douce nous arrivera, elle pourrait provoquer quelques orages dont l'ampleur et la virulence seront à préciser. Ce refroidissement probable de seconde partie de semaine prochaine ne semble pas être aussi prononcé que celui dont nous ne sommes pas encore sortis.

vendredi 15 juillet 2016 à 5h 30 :

Et voilà, c'est fait ! ce 14 juillet 2016 a été extraordinaire de fraîcheur dans le secteur (sans doute vous en êtes-vous aperçu ?).

Plus précisément, (parce que à la Météo à Temps Perdu, contrairement à la radio ou à la TV, soit on est précis soit on ne dit rien) la température moyenne (demi somme de la maxi et de la mini) de ce dernier 14 juillet s'est établie à 13.1° à Andrézieux (9.8° de mini et 16.4° de maxi). Depuis au moins 1946, le 14 juillet le plus frais en température moyenne était, jusqu'à hier, celui de 2008 avec 14.1°, je vous laisse contempler l'abîme de différence... Ce 13.1° est même la plus petite moyenne journalière, depuis 1946, dans l'intervalle [13 juillet, 15 juillet].

Et à Bron ?

A Bron le record était plus difficile à battre car à Bron les relevés remontent à 1921... Et en 1921, l'urbanisation de l'est Lyonnais ne devait guère dépasser Grange Blanche... En 1921à l'est de Bron, on avait encore des marais infâmes habités par des gnomes ensorcelés décimés par les loups et des forêts insondables peuplées de sorcières démentes ... D'ailleurs en 1921, je me demande si le 14 juillet avait déjà été déclaré fête nationale ?... En 1921, y'avait même pas de Mac Do à Lyon... Alors jusqu'à hier, le 14 juillet le plus froid (toujours en température moyenne) était celui de 1930 avec 15.9° de... moyenne (vous avez bien suivi). Et hier ? Hier il a fait 10.8° de mini et 20.8° de maxi donc 15.8° de moyenne... Je vous laisse contempler l'infime de différence...

Bon, on résume : on ne s'est jamais autant caillé un 14 juillet (et même un 13 et même un 15 pour Andrézieux). C'est clair ou bien ?

Si vous avez un ancien qui vous raconte "qu'une année y faisait encore plus froid" (vous remarquez comment les anciens ne se souviennent jamais des années ?)  eh bien cet ancien a tout bonnement dépassé la date de péremption. Méfiez-vous des anciens, ils jouent sur leur âge pour vous faire gober n'importe quoi... C'est malin un ancien, faut pas croire...

Hier toujours, y'avait vélo... Ah quelle bonne idée !

Et la personne qui avait prévu la sortie (qui n'est à coup sûr pas une adepte de la Météo à Temps Perdu) s'était dit : "on va rouler à la fraîche, donc départ 7h" !

Et comment qu'on a roulé à la fraîche ! Et puis pas une petite sortie qu'il avait prévu le camarade : 150 bornes et 2200 m D+ (une sortie pour avertis, pas une sortie d'inverti)... Mais c'est pas tout ! le départ 7h, c'était de Panissières ! Donc t'avais tout le trajet Violay Panissières, sur les coups de 6h 30, pour bien te mettre en conditions... Alors Violay Panissières : t'as la montée de la tour qui te permet de suer ton café sous ta thermique et après t'enquilles 10 bornes de descente histoire de bien faire sécher... Au bout de 3 bornes t'as déjà les côtelettes à la température du thermomètre mouillé... Comme tu descends à 40-60km/h tu te manges un windchill de -10 dans le museau... T'arrives à Paniss t'es déjà chaud comme si t'avais passé la nuit dans le camion Thiriet, tu dois encore attendre 10 minutes que tout le monde arrive (évidemment t'es le seul gugus qui est venu en vélo, les autres sortent tout secs de leur voiture) histoire de te refroidir encore un peu plus et après faut se payer les trous à froid de Panissières à Chambost ! Ceci dit, partir à 7h n'était une pas si mauvaise idée car on a au moins échappé aux averses (dont une de grésil à Violay d'ailleurs).

Mais le pire... Le pire... Dans la meute, t'as ceux qui ne lisent pas La Météo à Temps Perdu (si si il en reste encore... p'têt qui savent pas lire ?) qui te disent (de préférence dans les TAF entre Paniss et Chambost) :

- Fouilla (ou Voella ça dépend de la latitude de provenance) mais y fait pas rien franc chaud c'matin ! Michel, t'aurais pu nous le dire avant ?

Toi tu peux même pas répondre tellement que t'es engourdi de la babine, t'aimerais leur arracher les câbles du guidon mais tu peux pas tellement que tes doigts sont arthrités sur la guidoline... alors tu te contentes de grommeler.

Ah j'en aurai des choses à raconter quand je serai ancien !

Pour se consoler : hier matin vers 4h 30, le thermomètre installé sur les rochers de la Tourette (4750 m alt) à proximité du Mont-Blanc indiquait -18°.

Le temps ?

Justement, du temps il ne m'en reste pas trop. Alors relisez le topo d'hier il n'y a pas grand chose à changer si ce n'est la chaleur qui pourrait perdre une petite journée de durée de vie.

jeudi 14 juillet 2016 à 6h :

On a apprécié la véranda comme en mars ici hier... les passages ensoleillés la chauffaient bien et la chaleur n'avait pas le temps de partir durant les averses. La température a eu le culot de descendre sous 10° en plein milieu de l'après-midi (9.4° à 16h) et la maximale de la station automatique n'a pas fait plus que 13.3°...

A Andrézieux, la température moyenne de ce 13 juillet 2016 s'est établie à 14.2° (9.7° de mini et 18.7° de maxi) : au vu des archives (début en avril 1946), je ne trouve qu'un 13 juillet à température moyenne plus basse : 14.1° le 13 juillet 1972. En cet endroit, la normale de la température moyenne d'un 13 juillet est 20.8°.

Aujourd'hui on fera peut-être pire sur le front des températures ; ce 14 juillet là concourt pour l'entrée dans le cercle des "3 ou 4 plus froids en température moyenne", à Andrézieux et depuis au moins 1946... Respect. Sur nos petites montagnes, il ne faut pas espérer voir le thermomètre franchir la graduation 15 si celui-ci est installé au dessus de 500-700 m d'altitude...

Demain vendredi nous retrouverons la lumière, c'est déjà ça. La température gagnera 3 ou 4 degrés l'après-midi mais celle du matin demeurera dans les choux, ch'est à dire chous les normales.

Nous aurons toujours des matinées froides samedi et dimanche, les alpinistes pourront bénéficier d'excellentes conditions de regel nocturne et du plein soleil en journée.

L'ambiance des après-midi se réchauffera au fil du week-end mais il faudra sans doute patienter jusqu'à dimanche pour voir une maximale de saison (26-28° en plaine).

La chaleur s'installerait (en s'intensifiant) lundi et mardi, elle pourrait culminer mercredi et décroître ensuite.

mercredi 13 juillet 2016 à 10h :

Quelques chiffres pour illustrer le refroidissement de ces derniers jours : il faisait ici 30.5° à 16h 10 dimanche dernier (10/07/16) et plus que 10.6° hier mardi 12/06/16 à exactement la même heure... Nous avons donc perdu presque 20 degrés en 48h chrono.

A 17h hier on mesurait 14.0° à Andrézieux alors que 48h plus tôt (dimanche à 17h donc) il faisait 35.0°.

A Arthun, 14.8° à 16h 30 hier et 35.7° 48h plus tôt.

Hier l'après-midi est restée automnale sur la majeure partie de nos départements, la température maximale d'Andrézieux (atteinte à 12h 06 du temps légal) n'est montée qu'à 18°. Depuis 1946, on ne compte que 3 maxis plus faibles en ce lieu et lors d'un 12 juillet.

Ne comptons pas sur aujourd'hui pour réchauffer l'ambiance...

Ce matin les températures minimales de la nuit (mesurées entre hier 20h et aujourd'hui 8h donc) se situent pour la plupart sous 10°, exception faite de l'agglomération lyonnaise, en voici quelques unes : 3.1° à 1660m d'altitude dans le Sancy (flocons possibles au sommet), col de la Loge 5.8°, Chalmazel G 8.4°,  L'Aubépin 8.6°, St Héand et Saint André la Côte 8.9°, Grammond 9.1°, Violay 9.3°, Feurs 9.4°, Le Breuil et Bard 9.6°, Andrézieux 9.7°, Saint Etienne GC 9.8°, Sain Bel 10.0°.

Le temps d'aujourd'hui se partagera entre soleil et nuages, le fond de l'air demeurera bien trop frais pour la saison, seul le centre de Lyon pourra se prévaloir de 20° au meilleur de la journée. Les averses pluvieuses (localisées) se produiront de préférence cet après-midi.

Aucun changement pour demain jeudi 14 juillet : de la grande fraîcheur matinale généralisée et un clair de journée partagée entre apparitions solaires et averses froides. Là encore, il faudra être à Lyon (et encore... pas à Fourvière !) pour pouvoir espérer du 20°.

Vendredi il ne pleuvra plus ; on n'a rien à espérer de la température matinale (toujours scotchée sous 10°) mais on peut espérer 1 ou 2 degrés de plus l'après-midi. Ce gain ridicule sera évidemment insuffisant pour satisfaire la saison et le saisonnier.

Samedi il manquera encore plusieurs degrés à la température moyenne, ce déficit sera principalement dû aux minimales qui s'entêteront à ramper vers 10° ; les maximales, bien qu'en nette progression, n'auront toujours pas comblé leur énorme déficit, on peut en espérer aux alentours de 25° en plaine (maxi normale pour un 16 juillet à Andrézieux : 27.7°).

Chaleur pour dimanche ; le soleil, lui, poursuivra sa domination sans partage. Si les minimales sont encore un peu à la traîne, les maximales devraient avoisiner 30° en plaine.

Après c'est le flou. On entrevoit vaguement une poursuite de cette chaleur de saison (ou un peu plus de saison) durant quelques jours, disons jusque mercredi. Un radoucissement pourrait ensuite se produire.

mardi 12 juillet 2016 à 9h :

17 mm pour cette première pluie de juillet. L'arrosage est donc significatif hors sous-bois.

Actuellement, une vaste zone pluvieuse s'étire suivant un axe Toulouse Annecy, elle arrose le Pilat ainsi que le sud du Rhône ; nous sommes, ici à Violay en bordure nord de cette bande. La journée s'annonce grise, quelques gouttes nous accompagneront, elles seront plus serrées sur le sud des départements que sur le nord (il pourrait ne pas pleuvoir du tout à Roanne). La température (encore très élevée actuellement en plaine et plus encore en ville de plaine) ne bougera pas de la journée, elle pourrait même décroître de quelques degrés d'ici la fin d'après-midi.

Demain matin l'isotherme 10° flottera sous 1000 m d'altitude et le reste de la journée ressemblera à aujourd'hui : trois gouttes de temps en temps et beaucoup de présence nuageuse dans le ciel. L'ambiance sera encore plus fraîche qu'aujourd'hui, il faudra probablement aller dans Lyon pour avoir 20°.

Pas beaucoup d'évolution pour jeudi 14 juillet si ce n'est un probable arrêt des petites pluies. La température moyenne de la journée classera ce jour férié parmi les 10 plus froids de ces 70 dernières années.

Retour de la lumière vendredi, de la lumière mais pas de la chaleur !

Chaleur juste de saison pour samedi sous un beau soleil.

Dimanche on basculera dans la forte chaleur, quelques 30° sont jouables en plaine. Toujours le soleil.

Si les 30° ne sont pas revenus (en plaine !) dimanche, alors il suffira de patienter jusqu'à lundi. Encore du beau temps.

Mardi les hauts thermométriques seront plus proches de 35 que de 30° à basse altitude.

Possible radoucissement humide ensuite.

lundi 11 juillet 2016 à 8h 30 :

Pas de surprise hier : de la très forte chaleur en plaine et le premier 30° de l'année ici à Violay.

Voici quelques maximales de ce 10 juillet 2016 : 32.9° à Roanne, 34.1° au Breuil (40 comme humidex horaire maxi ), 34.4° à Satolas, 34.5° à Saint Etienne GC, 34.9° à Sain Bel (41.4 comme humidex horaire maxi ) ainsi qu'à Bron (39.5 comme humidex horaire maxi ), 35.3° à Liergues, 35.5° à Andrézieux, 35.7° à Lyon Gerland, 36.2° à Arthun (39 comme humidex horaire maxi ), 36.5° à Boën, 36.8° à Feurs, 33.3° à Saint Bonnet le Château, 32.2° au Bourg de Chalmazel, 31.9° à Grammond, 31.6° aux Sauvages, 30.8° à Bard ainsi qu'ici à Violay (station automatique), 29.2° à Chalmazel Gardonnanche, 26.5° au col de la Loge, 24.8° au col du Béal.

La nuit dernière n'a été étouffante que sur l'agglomération lyonnaise, ailleurs les thermomètres se sont abaissés sous 20°.

Ce matin le ciel est déjà couvert, le tonnerre gronde vers l'ouest. La journée sera, comme prévu depuis longtemps, orageuse et marquera la fin de ce très court épisode chaud.

Les orages qui sévissent actuellement dans le triangle Clermont Thiers Vichy ne sont pas pour nous, comme très souvent, ils empruntent une trajectoire avec trop de composante nord pour venir nous toucher. D'autres orages actuellement présents sur la Lozère pourraient affecter l'extrême sud de nos département en matinée. Il faudra sans doute attendre l'après-midi pour voir le temps se fâcher par chez nous. Attendons-nous à de forts orages qui devraient laisser 20 à 30 mm là où ils s'abattront.

Demain mardi la luminosité ne reviendra pas entièrement, quelques gouttes sont envisageables sous une température en dégringolade.

Mercredi et jeudi l'ambiance sera automnale : gouttes probables et température dans les chaussettes. Je parlais il y a quelques temps (édito de mercredi 6) d'un 14 juillet parmi les 15 plus frais de ces 70 dernières années, je pense à présent que la température moyenne de cette prochaine fête nationale positionnera ce 14 juillet dans les 10 voire même peut-être les 5 plus frais depuis la dernière guerre.

Vendredi et samedi : beau temps de plus en plus chaud (nous ne retrouverons que samedi des températures de saison).

Forte chaleur (i.e maximales comprises entre 30 et 35°) en plaine envisageable pour dimanche.

Là encore, il semble (je dis bien il semble) que cette chaleur retrouvée en fin de semaine ne puisse pas s'épanouir bien longtemps : un rafraîchissement plus ou moins prononcé, plus ou moins brutal, pourrait y mettre fin très rapidement.

dimanche 10 juillet 2016 à 7h 15 :

Hier la chaleur n'a été forte (>= 30°) que sur le Lyonnais et dans les vallées alentours (30.1° au Breuil, 31.6° à Lyon 7, 30.4° à Sain Bel, 30.7° à Bron) mais aujourd'hui les "trente et plus" vont se généraliser.

Ce matin l'ambiance est lumineuse et le thermomètre relativement bas pour une journée prétendant à des 35° ; les minimales nocturnes s'établissent en effet largement sous 20° avec quelque chose comme 16-18° tant sur nos petites montagnes qu'en plaine. L'après-midi sera donc caniculaire, certains thermomètres (Lyon, val de Gier) pourraient dépasser 35° en pointe.

Demain lundi, après une nuit plus chaude que la précédente, le temps tournera à l'orage en milieu de journée ou début d'après-midi sur le département de la Loire, ces orages s'étendront rapidement à celui du Rhône. Il fera évidemment plus frais qu'aujourd'hui, seule l'agglomération lyonnaise ou l'extrême est du département semblent en mesure d'assurer un nouveau 30°.Ces orages pourraient être violents mais globalement (i.e en considérant l'ensemble du territoire) assez peu productifs, certains coins passeraient presque au travers des gouttes quand d'autres engrangeront les millimètres. Une moyenne de 5 à 10 mm semble plausible avec, localement, des pics au dessus de 30.

Mardi maussade. Quelques gouttes finiront de tomber en matinée, le ciel devrait rester chargé ensuite, il ne fera plus chaud du tout, il faudra descendre sous 500 m d'altitude pour trouver 20° l'après-midi.

Mercredi et jeudi on peut espérer le retour du soleil mais les nuages n'auront pas pour autant déserté le ciel. Le fond de l'air perdra encore quelques degrés lors de ces journées et la température moyenne sera plus proche de celle d'un mois de mai voire avril que de celle d'une mi juillet.

Le petit radoucissement de vendredi sera nettement insuffisant pour remettre le thermomètre dans le coup, il faudra probablement patienter jusqu'à samedi ou même dimanche pour retrouver des températures de saison.

samedi 9 juillet 2016 à 9h :

La plaine a donc renoué avec les 30 degrés hier, les maximales se sont hissées à : 30.0° à Roanne, 30.1° à St Etienne GC, 31.1° à Andrézieux, 31.3° à Charlieu, 31.5° à Saint Exupéry, 31.8° à Feurs, 32.2° à Bron, , 32.4° au Breuil, 32.5° à Lucenay, 26.7° aux Sauvages ainsi qu'ici à Violay (station automatique), 23.6° au col de la Loge. Les nuages d'hier après-midi n'ont pas donné de pluie ou alors seulement 2 gouttes du côté de St Etienne.

Aujourd'hui le ciel demeurera bleu, la chaleur s'octroiera une petite pause, histoire de pouvoir bondir demain. Tablons sur des maximales légèrement plus courtes que celles d'hier, les 30 degrés seront probablement moins généralisés sous 500 m, seul le Lyonnais devrait en connaître.

Très fortes chaleurs pour demain dimanche, le thermomètre montera sans complexe à 35° dans les coins les plus chauds, nous aurons ici à Violay notre premier 30 de l'année.

Début du changement pour lundi. Après une nuit étouffante, les nuages occulteront plus ou moins partiellement le soleil à compter de la mi journée. Des pluies orageuses sont envisageables dès la mi journée sur le département de la Loire, plus tard sur celui du Rhône.

Mardi la chaleur sera bel et bien perdue, les températures passeront de l'autre côté des normales. Quelques pluies sont encore possibles. Combien de millimètres sommes-nous en droit d'attendre ? entre 5 et 10 en moyenne sur notre territoire, 10 à 30 sous les foyers orageux.

Mercredi, jeudi et peut-être même vendredi le ciel s'éclaircira mais le vent de nord imposera une température bien trop froide (surtout sur les hauteurs) pour une mi juillet...

vendredi 8 juillet 2016 à 9h :

Le 7 juillet de l'an dernier, nous battions le record absolu de haute température à Andrézieux (41.1°) il n'avait alors jamais fait aussi chaud depuis au moins 1947 ; hier 7 juillet 2016 nous avons aussi battu un record : on n'avait jamais battu l'Allemagne (ailleurs qu'en matches amicaux) depuis 1958. Même si la finale de dimanche est perdue, l'Euro est d'ores et déjà gagné.

Hier, seul Lyon Gerland est passé (légèrement) au dessus de 30°, Bron et Andrézieux ne sont même pas montés à 29.

Ce matin l'ambiance est plus chaude, le vent a fini par virer au sud et on doit s'attendre à des 30° généralisés en plaine cet après-midi. Quelques développements nuageux pourraient éventuellement dégénérer jusqu'à l'orage, si cela se produit, ce sera à dose homéopathique.

Une relative pause thermique se prépare pour demain samedi, les 30° ne seraient réservés qu'à la plaine Lyonnaise. Beau temps ensoleillé.

Dimanche la chaudière s'emballera mais, pas de panique, même s'il fait très chaud dimanche, nous n'entrons pas dans une période caniculaire. Dimanche donc, quelques 35° sont envisageables dans les coins habituels : plaine Lyonnaise, vallée du Gier, nord de la plaine du Forez. L'isotherme 30° en profitera pour venir nous visiter, ici sur nos coteaux bien exposés, elle ne devrait cependant pas arriver jusqu'à la tour Matagrin.

Prévoyons une nuit de dimanche à lundi particulièrement pénible en ville où le thermomètre ne descendrait pas sous 22-24° (Bron, Gerland).

Lundi le ciel manifestera son envie de changer d'air, il sera tumultueux, agité et finalement grognon en fin de journée. Les températures maximales ne devraient pas rééditer leurs scores de la veille, excepté peut-être sur le Lyonnais. La pluie orageuse arrivera par l'ouest en cours d'après-midi.

Mardi sonnera la fin de ce balbutiement caniculaire. Les pluies résiduelles du matin tariront en seconde partie de journée, le ciel demeurera probablement très chargé.

Mercredi les pluies seront faites mais le vent, résolument orienté au nord, rafraîchira considérablement l'atmosphère ; il faudra sans doute descendre sous 500 m d'altitude pour bénéficier de 20° au meilleur de l'après-midi.

Jeudi et vendredi ne vaudront guère mieux que mercredi : trop grande fraîcheur pour une mi juillet (4 à 6° de déficit sur la température moyenne) et vent de nord toujours en forme. Pas de pluie.

jeudi 7 juillet 2016 à 8h 30 :

Même le ciel sera bleu aujourd'hui... s'ils ne se qualifient pas avec ça...

Chaleur raisonnable pour ce jeudi, les thermomètres progresseront sur hier de 1 ou 2 degrés, ce ne sera pas suffisant pour atteindre la barre des 30 degrés (en plaine bien entendu).

Demain vendredi la chaufferie passera la surmultipliée, nous verrons probablement des 33-34° dans les coins les plus chauds (Lyonnais, vallée du Gier, ...) et pourquoi pas un petit orage discret et isolé sur le soir. Ici à Violay nous pourrions accueillir le premier 30° de l'année.

Accalmie pour samedi, les températures maximales souffleront un peu (30° seulement en plaine) sous un ciel redevenu serein.

Coup de chaud pour dimanche et surtout lundi où quelques 35° pourraient apparaître juste avant les orages.

Notre thermomètre basculera lundi soir avec l'arrivée d'orages.

Mardi l'air frais remplacera le chaud, il pourrait faire plus frais le soir vers 20h que le matin à 6h. Pluie probable.

Mercredi et jeudi, nous serons en manque de degrés, les pluies seront probablement finies mais le thermomètre rampera au moins 5° sous la normale.

mercredi 6 juillet 2016 à 6h 30 :

Rien de bien nouveau ce matin en ce qui concerne le temps de ces prochains jours, l'édito d'hier pourrait être recollé aujourd'hui, je placerais toutefois un bémol sur la "période caniculaire" de toute fin de semaine.

L'ambiance sera juste estivale aujourd'hui, malgré le soleil, la température moyenne n'atteindra pas tout à fait ses standards de saison.

Demain jeudi la hausse thermométrique sera amorcée, nous gagnerons 2 degrés sur la veille et recollerons donc aux critères saisonniers.

Vendredi et samedi verront des 30° et plus en plaine, pas sûr qu'ils soient capables de monter jusqu'ici.

Dimanche et lundi la chaleur s'accentuera, on verra probablement des "juste 35°" en plaine, mais probablement pas davantage contrairement à ce que j'écrivais dans l'édito d'hier. Une évolution orageuse est envisageable pour lundi après-midi ou soirée avec l'arrivée d'une masse d'air nettement plus frais.

Mardi, mercredi et jeudi nous oublierons l'été, le régime sera de plus en plus frais et probablement humide. Le 14 juillet de 2016, sans être aussi froid que celui de 2000 ou de 1988, est bien capable de se situer parmi les 15 moins chauds de ces 70 dernières années... A affiner tout de même.

mardi 5 juillet 2016 à 8h 30 :

On dispose d'une bonne visibilité météo à presque 10 jours ce matin ; dans les grandes lignes, il nous reste encore quelques jours de chaleur contenue puis nous embrayerons sur une courte période caniculaire pour finalement terminer par un net rafraîchissement, nous serons alors le 14 juillet.

Aujourd'hui l'humidité tiendra la journée. Comme hier, la température n'aura rien de remarquable (26.2° de maxi à Andrézieux pour 25.7° de normale, 26.8° de maxi à Bron pour 26.7° de normale) mais l'ambiance demeurera "lourde", la température du point de rosée tournera en effet autour de16-18°. Quelques précipitations orageuses ne sont pas exclues en fin d'après-midi, si elles se produisent, elles demeureront très ciblées.

On peut miser sur un temps plus sec (moins "lourd") pour demain mercredi, la température du point de rosée perdra probablement quelque 3 à 5° . L'après-midi, le thermomètre n'atteindra pas la norme, on le trouvera au plus haut vers 25-27° en plaine.

Jeudi le vent tournera mais il lui faudra bien la journée pour effecteur son demi tour. Le fond de l'air sera encore relativement frais en matinée puis le soleil chauffera efficacement l'après-midi. Prévoyons une température maximale légèrement plus chaude que la normale, sans pour autant atteindre 30° en plaine (à part peut-être sur Lyon). Peu de refroidissement pour la nuit suivante.

Fortes chaleurs pour vendredi, les thermomètres les plus hardis pourraient aller titiller le 35° (Lyon) et l'isotherme 30° prendra de la hauteur (700-900 m selon les orientations).

Très fortes chaleurs entre samedi et lundi avec possiblement beaucoup d'humidité. Les plaines enregistreront des températures maximales supérieures à 35° et des humidex aux alentours de 40.

Effondrement thermique mardi 12. Orages probables.

Notre fête nationale semble vouloir se dérouler sous la fraîcheur voire même sous l'extrême fraîcheur... Nous pourrions perdre jusqu'à 20° entre la plus chaude température de cette fin de semaine et la maximale des 13 ou 14 juillet.

lundi 4 juillet 2016 à 8h 30 :

Une belle semaine estivale démarre, bien adaptée aux personnes appréciant la chaleur mais pas la canicule.

Aujourd'hui les températures maximales seront de saison, on les trouvera au voisinage de 25° en plaine du Forez hors agglomération, probablement plus proches de 30 que de 25 sur Lyon. La température du point de rosée, relativement faible ce matin (10 à 12°) forcira cet après-midi jusqu'à atteindre 16-17° en fin de celle-ci ; attendons-nous donc, malgré l'absence de forte chaleur, à une petite sensation de "lourdeur" en cours et fin d'après-midi.

Demain mardi, après une nuit tiède (15-16° de mini en plaine, à peine moins vers 800 m), la journée nous offrira des conditions assez semblables à celles d'aujourd'hui, il pourrait cependant faire un peu plus chaud sur les hauteurs. Si les 30° sont atteints, ce sera uniquement sur Lyon.

Mercredi nous conserverons ce temps doux la nuit et juste chaud la journée. Pas de pluie prévue pour ces trois journées ; le vent, faible, viendra plus ou moins du nord.

Il fera probablement plus chaud jeudi, les températures maximales devraient s'aventurer au delà de 30° mais uniquement en plaine.

Léger radoucissement vendredi (à confirmer) puis possible bouffée chaude entre samedi et lundi, bouffée qui pourrait apporter le premier 30° de l'année ici à Violay et possiblement quelques orages.

Cette hypothétique inflation thermique de fin de semaine n'annoncerait pas pour autant lune vague de chaleur persistante, on pourrait en effet voir rapidement le thermomètre rechuter (lourdement ?) en cours de semaine prochaine.

Le site sera progressivement remis à jour.

samedi 25 juin  2016 à 6h15 :

24.3 mm sous les orages d'hier soir, orages qui, contrairement à mes prévisions n'étaient pas si improductifs.

La température est elle aussi bien tombée (13.4° actuellement) et la journée à venir ne verra pas d'envolée thermométrique. Quelques gouttes pourront de nouveau nous arroser aujourd'hui, rien à voir toutefois avec les abats d'hier.

Demain le temps sera redevenu sec et le thermomètre matinal aura encore perdu quelques degrés sur celui d'aujourd'hui.

Beau et frais lundi.

Réchauffement modéré mardi, toujours sous un ciel serein.

Possibles orages mercredi sous une ambiance redevenue de saison.

Ensuite la vue s'embrouille un peu, nous pourrions retrouver, jusqu'en fin de semaine, un temps plutôt frais mais probablement sec.

vendredi 24 juin  2016 à 8h :

On n'a pas atteint 35° hier, même le poste de Lyon Gerland n'est monté qu'à 34.4°, celui de Bron à 33.4° et 32.9° pour Andrézieux. Excepté à Lyon, l'humidité était plus faible que celle de mercredi, malgré des températures maxis en progression de 1 à 2° les indices humidex sont restés relativement sages : 33.8 pour le plus élevé (humidex horaire) à Andrézieux avec au même instant une température de 32.2°, 35.5/32.3° à Arthun, 37.9/33.1° à Bron, 38.6/33.6° à Lyon 7. Ici à Violay la température maximale a juste renoncé au 30°, elle s'est établie à 29.9° et 31.6 pour l'humidex horaire maxi.

Ce matin les orages sont déjà presque là : il s'en produit présentement sur le Puy de Dôme et l'est de Allier. A priori, ces orages là ne seront pas pour nous, ils prennent une trajectoire trop au nord pour nous affecter. Ici donc la matinée devrait encore être ensoleillée et chaude, ce n'est que cet après-midi que d'éventuels orages pourraient nous affecter. Comme dit précédemment, cette dégradation ne devrait pas être de grande ampleur, certains coins devraient arriver à la nuit sans la moindre goutte d'eau. Orages ou pas orages, les températures maximales seront moins fières que celles d'hier, excepté à Lyon. Les nuages occulteront le soleil et les 30 degrés (et plus) semblent donc vouloir se réserver pour l'agglomération Lyonnaise .

Les averses plus ou moins orageuses pourront se poursuivre cette nuit (toujours pas d'offensive généralisée).

Demain matin, dans une ambiance moins chaude que celle des matins précédents, on ne sera toujours pas à l'abri d'une goutte, une réactivation orageuse (toujours de faible ampleur) est même envisageable vers la mi journée. Le temps devrait se stabiliser en cours ou fin d'après-midi sous une température redevenue banale, les conditions météo pour le Trail Tour Matagrin (le TTM) seront donc probablement excellentes à 18h : temps sec et 18-20° au thermomètre.

Dimanche, lundi et mardi le fond de l'air ne respectera pas la saison, il fera frais, très frais même le matin. Comptons toutefois sur un beau soleil en journée, ces deux ou trois jours là seront donc particulièrement appréciables si vous aimez la lumière mais pas la chaleur.

La seconde partie de semaine prochaine pourrait accueillir quelques degrés supplémentaires sans toutefois faire de même avec la pluie. Nous retrouverions alors des températures plus conformes à la saison  mais (normalement) pas de forte chaleur.

 

jeudi 23 juin  2016 à 7h 30 :

Cette journée de mercredi (22/06/2016) a tenu toutes ses promesses de pénibilité, certes les températures maximales ne sont pas montées aux taquets (loin de là d'ailleurs) mais l'énorme (énorme pour la région) humidité de l'air a, sans surprise, vitaminé les indice humidex ; voici les plus élevés d'entre eux, précisons qu'il s'agit d'humidex horaires c'est-à-dire relevés lors d'une heure dite ronde, je rappelle aussi (bon à savoir pour briller en société) qu'un indice humidex -comme tout indice- ne possède pas d'unité : Satolas 37.4, Roanne 37.5, Bron et Mâcon 37.9, Andrézieux 38.1, le Breuil et Sain Bel 38.2, Arthun 39.1, Lyon Gerland (vers la confluence) 39.2.

Si on regarde à un instant donné la différence entre le nombre représentant l'humidex et celui de la température (du point d'état) maximale, on arrive à 6 voire même 8. Par exemple, A Sain Bel à 17h, l'indice humidex s'établissait à 38.2 lorsque la température du point d'état affichait "seulement" 30.4°. Si on avait eu pareil écart le 7 juillet dernier, l'indice humidex aurait atteint 48 ou 49 du côté d'Andrézieux ; heureusement, à l'époque, lorsque le thermomètre est passé à son record absolu (un peu avant 15h du temps légal), la température du point de rosée était très basse (aux environs de 7°).

Hier toujours le quasi sommet du mont Blanc (rochers de la Tourette, alt 4750 m) a presque connu le dégel (-0.8° de maxi), quant à celui du mont Rose (refuge Marguerite, 4560 m)  il est monté à +6.8°.

La nuit dernière n'a été chaude que sur les hauteurs, là où le vent de sud a maintenu une agitation suffisante pour ne pas refroidir les premiers mètres d'air, on mesure des minimales de l'ordre de 19-20° entre ici et Saint André la Côte par exemple. En plaine et même en ville (Lyon 7), le thermomètre est descendu vers 15-17°.

Ce matin le ressenti est bien différent d'hier, au moins sur les hauteurs ; certes il fait un peu plus chaud au thermomètre mais l'humidité est bien moindre, la température du point de rosée a ici perdu 5 degrés sur hier (13° à la place de 18°). L'ambiance est donc plus "légère", merci au vent de sud.

Très grosse chaleur pour aujourd'hui. Certains thermomètres de nos plaines toucheront le 35° mais, là où le vent de sud soufflera,  la température du point de rosée descendra encore de plusieurs unités d'ici cet après-midi. Nous vivrons donc ici (dans nos départements de Rhône et Loire) une journée probablement plus confortable que celle d'hier, l'humidité sera suffisamment faible pour ravaler l'indice humidex à la hauteur de la température du point d'état ; en clair, s'il fait 35° au thermomètre, alors l'humidex n'ira pas plus haut que 35. L'insupportable se vivra en pays Bourbonnais ainsi qu'en plaine de l'Allier ; là bas le vent de sud ne brassera pas grand chose et l'humidité demeurera importante (température du point de rosée aux alentours de 18° au plus chaud de l'après-midi) ; on pourra donc y mesurer des humidex au voisinage de 40.

Demain vendredi la canicule s'en ira., il n'y a bien qu'à Lyon où la fournaise se maintiendra jusqu'en soirée. Prévoyons donc pour demain une matinée encore bien torride (humidité en hausse) puis quelques pluies orageuses dispersées et a priori pas très productives se déclencheront sur les reliefs de l'ouest dès la mi journée. Ces averses arriveront (toujours en ordre dispersé) par ici en cours d'après-midi. Averses ou pas averses, les nuages interdiront au thermomètre toute envolée intempestive.

Samedi tout le monde aura retrouvé un temps beaucoup moins chaud, sans pour autant être frais. Quelques pluies sont encore possibles le matin puis devraient s'évaporer l'après-midi.

Dimanche et lundi : beau mais très frais.

Probable réchauffement à partir de mardi ou mercredi.

 

mercredi 22 juin  2016 à 8h 30 :

23.0° de maxi hier, c'est remarquable pour cette année puisqu'il faut remonter au 27 mai dernier pour avoir une température plus élevée et qu'on en dénombre que deux plus élevées durant cette année civile. Vous avez sans doute ressenti une grande humidité hier en fin d'après-midi, la température du point de rosée est en effet montée jusqu'à 18.3° soit la plus haute valeur depuis le 11 août dernier.

Cette nuit l'atmosphère est restée saturée de vapeur d'eau : environ 16° à la fois pour la température du point de rosée et celle du point d'état.

Ce matin l'ambiance est déjà lourde, la température du point de rosée avoisine 17°, elle pourrait monter aux alentours de 20° en cours de journée. Comme les températures maximales (du point d'état) tourneront en plaine aux alentours de 30-33°, il faut s'attendre à un indice humidex (ou température ressentie) très importante pour notre climat, probablement entre 35 et 40 pour les plus élevés du secteur. Rappelons, pour situer le problème, que l'indice humidex horaire le plus élevé de ces 15 dernières années mesuré à Bron est de 41.8 (le 21 août 2012 à 17h). Attention donc à cet après-midi : nous ne sommes pas encore acclimatés à la forte chaleur (et n'aurons pas le temps de l'être sur ce coup là) ; même si la température de votre thermomètre n'indique pas des sommets de fournaise, l'humidité ambiante la rendra particulièrement insupportable. Les zones les plus dangereuses seront celles à l'abri du vent et à proximité des étendues d'eau (étangs, marais, fleuves, rivières).

La nuit prochaine sera elle aussi particulièrement pénible à dormir, il ne fera guère moins de 22° sur Lyon par exemple.

Demain jeudi sera encore plus chaud, le thermomètre pourrait pointer jusqu'à 35° dans certains lieux de basse altitude. L'humidité décroîtra quelque peu (2 ou 3 degrés de moins sur la température du point de rosée), probablement grâce à la soufflerie de sud qui se mettra en route. Les zones les plus exposées aux forts humidex (qui pourraient alors atteindre 40) seraient celles protégées du vent à savoir l'extrême nord-ouest du département (de la Loire) ainsi que le sud Allier.

Vendredi la fournaise n'aura pas le temps de se développer. après une nuit encore très chaude (20-21° de mini surtout vers les grandes agglomérations), les développements nuageux occulteront le soleil en cours d'après-midi. Ceci dit, les plaines Lyonnaises auront probablement le temps de pousser jusqu'à 30-32°. Quelques pluies possiblement orageuses pourraient se produire sur les reliefs dès l'après-midi, a priori, cette dégradation ne serait ni généralisée ni virulente (à voir tout de même).

Comptons sur une nuit de vendredi à samedi un peu plus respirable que les deux précédentes, à part sur Lyon où les deux journées caniculaires auront chauffé murs et asphaltes.

Samedi la fraîcheur ne se sera sans doute pas encore mise en place mais la grosse chaleur sera partie. Quelques gouttes semblent encore envisageables en première partie de journée, elles seraient en voie de  disparition ensuite.

Dimanche, lundi, mardi nous feront oublier la canicule, les températures maxis de plaine auront du mal à toucher 25°.

mardi 21 juin  2016 à 8h :

On l'aura aujourd'hui, notre 20° ; voilà maintenant 10 jours qu'il nous est refusé... ça ne peut plus durer !

Ce matin les choses semblent pourtant bien mal engagées : il bruine en permanence et, de temps en temps, une courte averse un peu plus musclée se mêle au jeu. On remarque toutefois la bonne température actuelle : 14.5°, voilà deux semaines qu'on n'avait pas eu "si chaud" à cette heure-ci. Il faudra patienter jusqu'à cet après-midi pour voir revenir la lumière, la température montera alors rapidement jusqu'à dépasser 25° en plaine (là aussi, une telle température n'a pas été vue depuis 10 à 13 jours). Si j'avais de l'herbe à couper (et il y en a un peu cette année !), je faucherais ce soir.

La totale pour demain mercredi. Demain les conditions météo seront enfin réunies pour nous assurer (un petit peu) plus de 30° en plaine : le ciel clair et la masse d'air très douce.

Pas de changement pour jeudi si ce n'est quelques petits degrés supplémentaires qui pourraient pousser les plus hardis thermomètres aux pourtours de 33°.

Vendredi sonnera le début de la fin. La première partie de journée se déroulera dans la continuité de la veille à savoir chaleur dès le matin et probablement encore de fortes chaleurs (T > 30° donc) à la mi journée. Le créneau 10h-14h (voire même 10h-16h) semble adapté pour ramasser l'herbe coupée. La dégradation pourrait se produire durant l'après-midi sur les monts du Forez, presque en soirée sur le Lyonnais. Attendons-nous donc à un rafraîchissement en fin d'après-midi, rafraîchissement éventuellement rythmé par quelques coups de tonnerre.

Samedi matin la fièvre sera retombée, la journée semble décidée à nous offrir de la pluie comme si la météo voulait s'excuser de ces deux journées estivales.

Dimanche, lundi, mardi : frais à très frais pour la saison, possiblement 3 gouttes.

lundi 20 juin  2016 à 8h :

Nous verrons bien, cette semaine, l'arrivée de l'été... le problème est qu'on y verra aussi sa sortie.

Il a fait encore plus frais hier (15.1° de maxi) qu'avant-hier (15.5°) et cette nuit le mercure est descendu à 8.5°, autant dire que la température de saison n'est pas encore pour aujourd'hui dernier jour du printemps astronomique (l'été est pour demain matin à 0h 34 min de notre temps légal).

Ce matin le décor est sous le soleil et le ciel ne présente pour l'instant aucun nuage. Même si le ciel se voile par le nord ouest en cours de journée, la sensation restera agréablement lumineuse puis une dégradation pluvieuse de faible ampleur devrait nous aborder par le nord cette nuit ou demain matin. Côté thermomètre, nous resterons, malgré le soleil à son maximum, dans une atmosphère trop fraîche pour ce solstice là : à peine plus de 20-21° en plaine au meilleur moment de la journée.

Demain mardi les gouttes matinales évacueront vite le terrain. Il nous restera alors une agréable journée probablement encore nuageuse (on ne confond pas "nuageux" et "couvert", la seconde situation interdit au soleil de percer tandis que la première peut très bien s'accommoder du soleil). L'après-midi, on est en droit d'attendre une température de saison, ce qui n'est pas arrivé, sur les hauteurs, depuis le 11 juin.

Mercredi l'été ne fera plus de doute. Cette journée semble vouloir allier soleil et chaleur. Le premier 30° de l'année civile est attendu sur Bron ou Andrézieux.

Jeudi le mercure poussera le bouchon encore un peu plus haut, on pourra probablement voir des maximales de plaine plus proches de 35° que de 30°.

Vendredi, après une nuit très douce, le beau temps chaud s'effondrera en fin de journée, à moins qu'il résiste encore jusqu'à samedi matin.

Samedi il ne restera plus rien de cet éclat d'été, l'ambiance pourrait tourner à la pluie sous un thermomètre en retard d'un mois.

Dimanche, lundi : bien trop frais pour une fin juin, le retard passera à 2 mois.

dimanche 19 juin  2016 à 9h30 :

Nous sommes tombés bien bas hier : 15.5° de température maxi grâce à de belles éclaircies en fin d'après-midi (il ne faisait que 12° à 14h).

Aujourd'hui nous verrons tomber des dernières petites gouttes dans une fraîcheur toujours aussi marquée.

Demain lundi la fraîcheur matinale ne bougera pas d'un degré mais il devrait faire plus doux durant l'après-midi ; peut-être arriverons-nous à sortir, ici à Violay, un 20 degrés ! ce serait le premier depuis celui (ric-rac) de samedi (11 juin) dernier.

Ensuite un important réchauffement (nous partons de bien bas) semble acquis ; le thermomètre des après-midi prendra 2 à 4 degrés de plus chaque jour, les plaines n'auront peut-être pas à attendre jeudi pour fêter leur premier 30 degrés de l'année, il pourrait en effet se produire mercredi.

Vendredi se hissera au niveau thermique de jeudi à savoir 30-33° en plaine et une isotherme 30° qui pourrait monter vers 700-900 m sur les bons coteaux.

Ensuite c'est la grande incertitude, les modèles partent dans tous les sens. La tendance moyenne va vers un rafraîchissement possiblement humide à compter de la toute fin de semaine.

 

samedi 18 juin  2016 à 6h30 :

Plus que trois jours de trop grande fraîcheur (hier a été le 6ème jour consécutif à maxi bien inférieure à 20° ici à Violay). Il faudra donc bel et bien patienter jusqu'à l'été civil pour voir enfin le thermomètre retrouver des couleurs de fin juin.

Aujourd'hui sera le copier coller d'hier : correct le matin et passages d'averses parfois orageuses l'après-midi. Le thermomètre ne s'aventurera guère au dessus de21-22° en plaine et de 17-18° par ici.

On ne retrouvera pas la douceur demain dimanche mais les averses devraient se raréfier, si ce n'est disparaître... c'est déjà ça.

Lundi ne me semble pas capable de nous ramener, ici, un 20°... mais il essaiera tout de même. Pas de pluie.

Mardi sonnera la fin de cette longue période fraîche, les températures devraient enfin coller aux standards de saison.

Mercredi et jeudi il fera presque chaud... pourquoi pas un 30° en plaine ? ce serait le premier de l'année, même à Bron.

vendredi 17 juin  2016 à 9h :

Nous avons eu pas mal de chance, par ici, hier : nous n'avons pas subi les orages qui ont sévi sur l'est Lyonnais et les Dombes et sommes passés juste à côté des averses qui ont circulé du côté de Neulise. Les températures maximales, toujours fraîches en montagne (18° ici à Violay) ont, contre toute attente, largement dépassé 20° en plaine (22.9° à Bron, 22.3° à Andrézieux).

Aujourd'hui vendredi nous conservons les mêmes données météo : il fait trop frais (surtout sur les hauteurs) pour une mi juin, les belles éclaircies matinales seront éteintes cet après-midi sous les averses voire les orages.

On n'en sera pas sorti demain samedi : fraîcheur et risque d'averses.

Dimanche il ne pleuvra plus, le ciel ne virera pas pour autant au bleu et le thermomètre campera sur ses positions.

Lundi : journée de transition, probablement la dernière au frais.

L'ambiance s'échauffera à partir de mardi et on peut miser sur au moins quelques belles journées estivales en milieu de semaine.

jeudi 16 juin  2016 à 7h :

Il pleut. Cette pluie nous a relativement épargné, il n'est tombé pour l'instant que 9.3 mm, c'est peu au regard des 19 mm de Bron, 24.2 mm de Satolas et même 13.5 mm d'Andrézieux (cumuls relevés à 7h).

Aujourd'hui, fraîcheur et humidité résumeront le temps ; la pluie ne sera toutefois pas continue, elle ne se manifestera qu'au travers de quelques averses isolées. Même les plaines n'auront probablement pas 20° ce jeudi.

Toujours pas de réchauffement sensible pour demain vendredi : fraîcheur matinale suivie d'un après-midi à 20° en plaine et possiblement ponctué de quelques averses.

Samedi ne fera pas mieux que la veille : trop frais pour la saison et gouttes possibles en cours d'après-midi.

Dimanche pourrait être sec... mais toujours trop froid.

On retrouve un certain espoir pour la semaine prochaine : passé les deux journées de transition lundi et mardi, on pourrait enfin bénéficier d'une température de saison à compter de mercredi. Tout ceci est encore bien fragile comme prévision.

mercredi 15 juin  2016 à 8h30 :

La soi disante "moins moche journée de la semaine ouvrée" nous a apporté hier une fraîcheur assez sensible (16.0° au meilleur ici à Violay) mais seulement quelques gouttes vers 19h.

Ce matin le soleil se fraye un passage entre les nuages mais le thermomètre est toujours en difficulté (10.2° de mini nocturne à la station automatique). Ce mercredi pourra peut-être contester à hier le titre honorifique de moins moche journée de semaine grâce à une température un peu moins décalée (2° de plus mais pas plus) et des averses probablement plus espacées.

La bonne pluie semble avoir pris quelque retard sur les prévisions, elle pourrait frapper à notre porte (la porte sud) seulement la nuit prochaine.

Nuages pluie et fraîcheur pour demain jeudi, on est en droit d'attendre des lames de l'ordre de 10 ou 20 mm d'eau entre ce soir et demain soir.

Vendredi le calme reviendra, on n'est toutefois pas à l'abri de bonnes averses en fin d'après-midi. Températures maxis toujours bien loin des standards d'époque.

Samedi serait une copie de la veille : fraîcheur (maxis loin de 20° au dessus de 700-800 m d'altitude) et averses possibles en cours ou fin d'après-midi.

On pourrait passer les journées de dimanche et lundi sans pluie mais pas sans fraîcheur.

Après ?

Après nous serons officiellement en été mais, personnellement (relisez la phrase sous le titre de cette page), je crains que la météo ne soit pas au courant du changement de saison...

mardi 14 juin  2016 à 8h30 :

La prévision est à la fois simple et compliquée pour ces prochains jours. Simple car la poursuite du temps très frais et humide va s'étirer au moins jusqu'en fin de semaine, compliquée car il est bien difficile de voir avec précision là où les averses se concentreront.

Ce matin le contraste thermique entre la plaine urbanisée et la plus ou moins petite montagne est encore fortement marqué : 15.1° de mini à Satolas, 15° de mini à Bron (13.9° de mini normale pour un 14 juin) mais 9.7° actuellement ici à Violay et 5.2° à 8h au col du Béal.

Aujourd'hui un peu comme hier, le ciel demeurera chargé toute la journée, quelques pluies (moins abondantes qu'hier) pourront se produire en fin d'après-midi. Seules les plaines pourront dépasser 20°.

Demain mercredi nous pourrions éventuellement bénéficier d'un ou de deux degrés de chaleur supplémentaires. Il serait étonnant de voir la journée s'achever sans pluie.

Un retour en force de la grosse pluie (possiblement orageuse) semble acté pour jeudi ; nous en profiterions pour reperdre les deux degrés de la veille.

Rien de bien pour vendredi et samedi : fraîcheur persistante et humidité probable.

lundi 13 juin  2016 à 5h30 :

Hier on a eu la fraîcheur mais pas la pluie (ou seulement quelques gouttes), aujourd'hui on aura les deux.

La fraîcheur d'hier a surtout été sensible sur les hauteurs, on a en effet noté une grande différence de température sur maximales selon que l'on se situait en plaine ou en montagne : 18.1° de maxi ici à Violay mais encore 23.7° au Breuil et même 24.3° à Saint Genis-Laval, 13.1° au col du Béal.

Ce matin le temps devrait rester sec, c'est en cours d'après-midi et soirée que la pluie, parfois forte, envahira le secteur. Attendons-nous à de bons cumuls d'ici demain matin : 10 millimètres en moyenne et des pointes à 20. Question température, il ne faudra pas être exigeant : les plaines auront peut-être le temps de toucher un petit 20° si la pluie n'arrive pas trop tôt, quant aux reliefs supérieurs à 500 m, les 20° sont du rêve.

Demain mardi la grosse pluie sera faite mais... il restera la petite. De la fraîcheur et des gouttes voilà probablement le menu météo de cette journée qui devrait cependant se voir décerner le prix de moins moche journée de la semaine ouvrée.

Il n'est pas simple de voir la suite, on peut déjà assurer de la fraîcheur et penser que l'accalmie de mardi puisse s'étirer sur une partie de mercredi. Mercredi soir ou jeudi verrait de nouveau de grosses pluies, vendredi et samedi des répliques et dimanche le retour du sec.

dimanche 12 juin  2016 à 8h 45 :

Le 20° d'hier était-il le dernier du printemps civil (qui n'en compterait alors qu'une douzaine) ? c'est possible... en tous cas, on ne risque pas d'en revoir, ici, durant les 6 prochains jours Hier donc les 20 degrés ont juste été atteints ici (20.3° de maxi) et les 25 degrés dépassés (là aussi pour la dernière fois avant l'été ?) à St Georges de Reneins ainsi qu'au Breuil (25.6°), notons encore le 24.8° de Feurs, 24° à Andrézieux.

Ce matin le thermomètre accuse 2 à 4° de moins qu'hier (mini actuelle 9.7° contre 13.4° hier à Arthun, 10.1° au Breuil mais 14° hier), cette lacune ne sera pas comblée en journée. Le vent d'ouest à nord-ouest maintiendra une impression de frais, même si le soleil arrive à se faufiler de temps en temps. Globalement la journée restera sèche, seul l'extrême nord de nos départements pourraient (comme ce fut le cas hier) voir le passage d'une averse sur le soir.

Pas de radoucissement pour demain lundi, le risque de pluie augmente et sera surtout présent durant l'après-midi.

Difficile ensuite de distinguer un jour d'un autre pour le reste de la semaine. Mercredi et jeudi semblent, pour l'instant, vouloir être les deux journées les plus moches (pluie et fraîcheur). On ne voit rien de bon avant dimanche.

samedi 11 juin  2016 à 9h 15 :

La dégradation d'hier soir n'a rien dégradé du tout : le ciel était déjà couvert depuis la mi journée et les gouttes qu'elle a apportées se sont comptées sur les doigts de la main. Il n'empêche que nous avons bel et bien changé de temps : le proche avenir (une bonne semaine tout de même !) ne nous réserve pas de bonnes choses météorologiquement parlant.

L'air doux fait de la résistance en plaine ce matin : la température minimale à Andrézieux affiche 14.8° soit 3.1° de plus que la normale pour un 11 juin. Plus haut, le constat n'est pas le même puisque cette même mini nocturne ne s'élève qu'à 8.4° au col de la Loge et 7.6° à celui du Béal.

Les 6 ou 7 jours à venir risquent fort de tous se ressembler à quelques petites nuances près : température trop fraîche pour la saison (déficit des maximales entre 1 et 5°, seules quelques plaines pourront se targuer d'un 20-21° l'après-midi), ciel chargé et averses possibles à peu près tous les jours de la semaine. Il faudra bien patienter jusqu'à l'arrivée de l'été civil (21 juin à 0h 34min de l'heure légale de France) avant de voir un thermomètre dépasser 25° au plus chaud de notre territoire ; traduction pour les violaysiens et autres autochtones résidants au dessus de 700-900 m d'altitude : pas de 20° avant au moins 7-8 jours.

vendredi 10 juin  2016 à 7h 15 :

Le fond de l'air a bien perdu de son humidité hier, et ça fait du bien. On avait encore la température du point de rosée (Td) à 14° hier en début d'après-midi juste avant sa chute en dessous de 10° ; on n'avait pas eu une si faible (qui n'a absolument rien d'extraordinaire !) Td durant ce mois de juin.

Sinon, la température "tout court", c'est-à-dire la température du point d'état est restée encore relativement timide : 24.3° à Andrézieux (certes la normale des max pour un 9 juin y est de 23.4° mais on était en droit d'attendre un petit peu plus sous le soleil de l'après-midi), 25° au Breuil, 25.4° à Bron.

Aujourd'hui vendredi sera la dernière journée agréable pour ceux qui apprécient le soleil et la petite chaleur. Le fond de l'air va bien s'échauffer dans les plaines après la relative fraîcheur actuelle (10.5° de mini  à Andrézieux pour 12.1° de normale lors d'un 10 juin), on devrait atteindre 25-27° dans les plaines Lyonnaises en fin d'après-midi.

Et notre dégradation ? Elle devrait nous laisser le clair de la journée tranquille en ne se pointant qu'en cours de soirée. On pourra alors oublier (même en plaine) les 25° pour un bon bout de temps... 2 semaines ? Ce soir donc, en cours ou fin de match (celui qu'on nous annonce depuis plusieurs mois), les gouttes viendront de nouveau tambouriner sur les toits, elles pourraient ne pas être les seules à tambouriner d'ailleurs... quelques coups de tonnerre sont envisageables.

Demain samedi le thermomètre ne sera plus ce qu'il est, les températures de l'après-midi auront perdu 5 bons degrés, il faudra bien chercher en plaine pour encore trouver du 20°. Les pluies ne seront que sporadiques, sans doute plus fréquentes l'après-midi que la matinée.

Dimanche les nuages occuperont l'espace aérien mais ne devraient pas lâcher grand chose. La température sera toujours aussi empruntée (20 ou 22° au grand maxi en plaine).

Lundi-mardi ne feront rien pour relever le niveau : ciel chargé, trois gouttes de temps en temps et toujours pas de chaleur (20-22° l'après-midi en plaine).

A partir de mercredi et jusqu'en fin de semaine, le temps pourrait plus franchement basculer à la pluie dans une ambiance toujours aussi tièdasse...

jeudi 9 juin  2016 à 8h 15 :

Il commence à faire bien chaud la nuit en ville : 17.5° de mini cette nuit à Gerland (qui est un poste relativement bien dégagé au milieu de la verdure) ; par ici l'ambiance nocturne est encore bien fraîche (11.4° de mini).

La belle journée de jeudi a donc débuté sous le soleil, nous n'aurons pas de pluie aujourd'hui mais plutôt un soleil vaillant qui fera grimper le thermomètre vers 25° en plaine. Quelques nuages bas formés par l'évaporation de l'eau du sol, s'inviteront rapidement en cours de matinée.

On dirait que la dégradation prévue de longue date pour samedi veuille prendre de l'avance. Certes le clair de la journée de demain vendredi se déroulera sans pluie et, malgré de probables nuages, sous une température supérieure à 25° en plaine. La rupture pourrait alors se faire non pas samedi matin mais vendredi soir où quelques orages possiblement violents devraient nous arriver par l'ouest. Prévoyons donc une soirée et un début de nuit agités.

Samedi la chaleur aura disparu mais la fraîcheur ne se sera pas pour autant installée, la température devrait tout de même assurer un 20° en plaine sous un ciel capable de lâcher à tout moment et à tout endroit quelques millimètres de pluie.

Dimanche les éléments météo devraient se calmer, l'ambiance oscillera entre l'à peine tiède et le pas très chaud.

Temps mitigé pour lundi et mardi : peut-être une goutte de ci de là, sans doute pas mal de nuages dans le ciel et assurément pas de chaleur au thermomètre.

Les amateurs de beau temps stable n'ont pas à se réjouir pour la suite, même si cette suite est encore assez éloignée de nous... Il se dessine en effet pour l'instant une seconde partie de semaine relativement pluvieuse qui n'incite pas du tout à l'optimisme. Cet éventuel courant de sud ouest perturbé aurait l'avantage de remonter le thermomètre de quelques petits degrés, à peine de quoi le ramener à ses marques de saison. Il ne faut toutefois pas prendre cette dernière prévision comme certaine car un petit décalage de nos centres d'action pourraient nous modifier la donne.

mercredi 8 juin  2016 à 8h 45 :

Grosse chaleur hier sur... le sommet du Mont Blanc. Le thermomètre de la station de la Tourette (4750 m) est presque sorti du gel, il est monté jusqu'à -0.2°. Quelque 1000 m plus bas, celui de l'Aiguille du Midi s'en est retourné après un passage à +3.2°. La cabane Marguerite (4560 m dans le Mont Rose) a quant à elle dégelé à +0.2° et ce n'est pas la première fois de l'année.

Au même moment et par ici, les températures d'hier n'ont pas cassé les records, bien loin de là : 22.2° au meilleur ici à Violay soit environ 15° sous le record absolu de la station (36.9° les 12 et 13 août 2003) ; les 25 degrés ont tout de même été franchis en plaine : 25.7° à Arthun, 25.8° à Andrézieux, 26.4° au Breuil, 28.2° à Bron. Quelques orages isolés mais violents se sont promenés dans le secteur durant l'après-midi et soirée, nous sommes passés ici à Violay en marge de celui de 20h 45, ce qui nous a valu quelques millimètres en moins de 5 minutes.

Aujourd'hui nous repartons sur le même scénario qu'hier : de la juste chaleur en plaine (maxis aux alentours de 25°) et quelques évolutions orageuses cet après-midi. La quantité de ces orages pourrait cependant être plus faible que celle d'hier.

Demain jeudi le risque de pluie touchera le fond, la température demeurera de saison, sans plus, et le ciel devrait nous offrir quelques belles séquences ensoleillées.

Vendredi nous gagnerons probablement une pincée de degrés tout en abandonnant quelques nuages, la journée sera estivale mais peut-être pas au point de nous donner le premier 30° de l'année.

Le temps changera dès la nuit de vendredi à samedi : les pluies orageuses devraient nous toucher et possiblement s'étirer jusqu'à samedi après-midi. Il fera plus frais mais encore doux pour la saison.

Dimanche le mercure descendra encore d'un cran, l'ambiance de l'après-midi deviendra un peu fraîche pour une mi juin.

Ensuite, même si l'évolution n'est pas bien cernée, il faut se préparer à vivre une semaine relativement fraîche ; cette fraîcheur irait de paire avec quelques pluies...

mardi 7 juin  2016 à 8h 30 :

Le premier 20° de juin est arrivé hier, on n'en avait pas vu (de 20 degrés) depuis celui du 28 mai. En plaine les 25° ont été dépassés : 25.4° à Andrézieux, 25.8° à Arthun, 26° à Bron, 26.7° au Breuil, 27.7° à Gerland.

Cette nuit a été particulièrement douce : 16.1° de mini à Bron (18.5° de record haut journalier), 15.1° à Andrézieux.

Aujourd'hui nous conserverons la douceur mais le ciel sera bien plus susceptible qu'hier, les averses orageuses devraient se multiplier (sans toutefois se généraliser) à compter du début d'après-midi.

Demain mercredi nous serons soumis au même type de temps : ambiance lourde et averses probables l'après-midi, celles-ci seront peut-être un peu moins nombreuses qu'aujourd'hui.

Jeudi le temps s'arrangera, la trêve estivale débutera sous un ciel relativement bleu et une température un peu au dessus de la saison.

Vendredi, second et dernier jour de trêve, les thermomètres pourraient approcher 30° en plaine sous un soleil radieux.

Samedi sifflera la fin de la récréation avec le retour des orages.

Dimanche n'annonce rien de bien bon : gouttes et confirmation du rafraîchissement entamé la veille.

Les perspectives d'ensuite ne sont pas réjouissantes : fraîcheur et humidité pourraient occuper une grande partie de la semaine prochaine.

lundi 6 juin  2016 à 7h :

Enfin on voit du bleu dans le ciel ce matin ! La journée ou du moins la matinée devrait enfin nous offrir un temps de juin. Cet après-midi les développements nuageux freineront la hausse thermométrique sur les hauteurs, en plaine, le mercure devrait tout de même dépasser 25°. On n'est pas à l'abri d'une averse (probablement isolée) en cours ou fin d'après-midi.

Demain mardi et après-demain mercredi l'ambiance pourrait plus franchement tourner à l'orage. Evidemment il devrait il y avoir quelques intéressantes percées ensoleillées mais les après-midi pourraient être instables.

Je ne savais pas hier matin où il fallait ranger la journée de jeudi, il semble qu'il soit possible de l'accoler à vendredi. Ces deux journées là nous permettraient de voir l'été de près : du beau temps stable, une atmosphère probablement moins humide qu'actuellement, une température juste agréable sans être trop chaude.

Ensuite ?

L'été ne durerait que 2 jours sur ce coup là, un temps de nouveau plus humide et sans doute plus frais s'installerait à compter du prochain week-end.

Il faudra bien savourer jeudi-vendredi !

dimanche 5 juin  2016 à 9h 30 :

Le brouillard est revenu... La relativement pas trop moche journée d'hier n'a donc été qu'une parenthèse.

Hier les orages ont effectivement frappé dans le sud des départements, sur le forum, Thoupie42 rapporte 36 mm à St Chamond à 21h (j'ajoute qu'il en est tombé 20.5 mm entre 20h et 21h). Ici la pluie n'est arrivée qu'en toute fin de nuit, juste histoire de ré humidifier le décor (2.7 mm).

Aujourd'hui le soleil se fera rare, très rare ; quelques gouttes ou crachins tiendront le crachoir et la température aura bien du mal à toucher 20° en plaine...

Demain la sensation de moiteur augmentera sensiblement avec la température (les meilleures plaines auront peut-être 25°). Nous devrions enfin retrouver un peu de soleil (quelques heures et non plus quelques minutes) dans une ambiance très humide. Un ou deux développements orageux sont envisageables en fin de journée.

Mardi-mercredi on ne sera pas sortis de la douceur moite, les nuages cohabiteront avec le soleil et à la fin ce sont eux qui gagneront. Petites pluies vaguement orageuses de ci de là et ambiance poisseuse.

Je ne sais pas encore de quel côté se rangera jeudi. Faudra-t-il placer cette journée dans le même panier que les précédentes ou faudra-t-il l'accoler à vendredi ?

Vendredi, ça reste entre nous, vendredi serait la belle et chaude journée de la semaine : pas de pluie, du plein soleil et une humidité en décrue... Enfin bon, vous savez bien que "vous n'êtes pas obligés de me lire et encore moins de me croire"... pas vrai ?

samedi 4 juin  2016 à 9h 30 :

Ça va mieux. Oui, ça va mieux. Allez, encore une fois : ça va mieux. Et voici les raisons du mieux aller :

Hier on a eu 10 minutes de soleil sur les coups de 18h.

Hier il n'a pas plu.

Hier le thermomètre est monté à 14.6°.

Hier il n'y a eu du brouillard que le matin.

Ce matin il n'y a pas de brouillard.

Donc ça va mieux.

Aujourd'hui il n'est pas dit que l'on redécouvre enfin une température maximale de saison (en revanche la nuit a été très douce en plaine), il faudrait pour cela que le thermomètre atteigne 21.2° à Andrézieux, et 22.6° à Bron, ce n'est pas gagné. Aujourd'hui toujours la tartine nuageuse ne devrait pas desserrer l'étau, quelques gouttes ou pluies faibles sont probables durant l'après-midi, ces pluies pourraient même s'avérer orageuse sur le sud des départements.

Il ne faut pas attendre de réelle amélioration pour demain dimanche : une température hésitant à dépasser 20° dans les meilleures plaines et des gouttes toujours possibles à tout moment de la journée.

Lundi le thermomètre décollera enfin ; vu l'humidité ambiante, cette chaleur de lundi (on pourrait effectivement atteindre 25° par endroits) sera mal ressentie. Une évolution orageuse n'est pas à négliger sur le soir.

Mardi et mercredi la chaleur moite ne cèdera pas, l'ambiance deviendra presque tropicale avec sans doute quelques pluies probablement orageuses. Si l'an dernier la végétation commençait déjà à souffrir, cette année elle récupère de son stress.

vendredi 3 juin  2016 à 8h 45 :

Bouh quel temps mais quel temps ! La pluie, passe encore (et puis elle n'est pas abondante) mais le BROUILLARD, le BROUILLARD toute la journée en juin et pendant plusieurs jours consécutifs ! ça c'est terrible... Et je ne vous parle pas de la température ! Ah certes elle est en hausse d'un jour sur l'autre : 10.5° de maxi mardi, 11.6° de maxi mercredi et 11.9° de maxi hier jeudi... à ce rythme là, on aura nos normales de saison en fin de mois !

Alors quand est-ce qu'on le revoit le soleil ?

Pas avant lundi.

Allez, je retourne me coucher, bonne nuit à tous.

Et c'est pas sûr que je me relève demain.

jeudi 2 juin  2016 à 6h 45 :

Quelle lamentable luminosité ! il faisait bien plus clair en décembre ! et ne parlons pas de la température... seulement 11.6° au meilleur d'hier, là encore on est bien loin des maximales de décembre dernier...

Le temps restera maussade jusqu'à dimanche inclus. Il ne pleuvra certes pas tout le temps mais l'ambiance ne ressemblera en rien à un début juin, même si le fond de l'air prend quelques petits degrés au fil des jours et si le soleil arrive tout de même à percer quelques heures. D'ici lundi il ne se passera pas 24h sans pluie.

Nous devrions retrouver un thermomètre de saison (mais juste de saison) à compter de lundi.

mercredi 1er juin  2016 à 8h :

Mai est donc ici, sans surprise, le 5ème mois de l'année excédentaire en pluie, le surplus avoisine 50% de la normale. Depuis le 1er janvier, il a coulé ici 484.4 mm, soit un excédent de l'ordre de 130 mm à savoir environ 1 mois et demi de précipitations.

Dans le secteur, le cumul de ce mois de mai n'a absolument rien de sensationnel, il est même tout ce qui a de plus banal en Plaine du Forez (87.3 mm de cumul à Andrézieux pour une normale de 91.8).

Un mot sur la température maxi d'hier : seulement 10.5° ici à Violay... ce printemps météorologique 2016 est décidément bien frais ; il a réussi à contrebalancer l'excédent thermique des mois de janvier et février : la température moyenne des maximales de ces 5 premiers mois de 2016 est en effet rigoureusement conforme à la normale.

Aujourd'hui nous entrons dans la saison d'été météorologique, il faut le dire pour le croire. Ce mercredi nous donnera quelques degrés de plus qu'hier mais il en manquera encore beaucoup (de 5 à 8) pour le standing d'un 1er juin. Bien évidemment, la pluie passera bien à un moment ou à un autre pour nous laisser quelques millimètres.

Nous ne changerons pas vraiment de type de temps entre jeudi et samedi : certes l'ambiance s'échauffera progressivement jusqu'à probablement enfin retrouver suffisamment de degrés pour la saison mais la pluie ne sera jamais bien loin.

On peut espérer une belle journée estivale pour dimanche.

mardi 31 mai  2016 à 10h :

Il y a bien longtemps que cet édito n'a pas été mis à jour mais je constate que les prévisions de vendredi matin se sont plus ou moins avérées.

La suite n'est pas très difficile à cerner : ce sera pluie aujourd'hui et demain, peut-être un petit répit de quelques heures pour jeudi et repluie pour vendredi.

Comme si cela ne suffisait pas, ces rideaux de pluie se dérouleront sous la fraîcheur : ici à Violay on ne devrait pas recevoir bien plus de 10-12° au meilleur de la journée. Il va sans dire que la cheminée fume.

Demain quelques minuscules degrés viendront en renfort, la pluie ne s'en laissera pas compter si ce n'est les millimètres.

Possibilité d'une amélioration jeudi, n'attendons pas le grand bleu mais juste un peu moins de flotte et un peu plus de calories (température moyenne cependant nettement en dessous des normes).

Vendredi samedi ? allez, on va dire que la distance qui nous sépare de ces deux journées est trop importante pour une prévision météo fiable... Y vaut mieux dire ça....

vendredi 27 mai  2016 à 8h :

La belle journée estivale est pour aujourd'hui vendredi : nous devrions avoir à la fois plus de lumière et plus de degrés qu'hier, les meilleures plaines devraient sortir des maximales supérieures à 25°.

Pas si mal pour demain samedi, nous devrions finalement bénéficier du plus clair de la journée au soleil et sous la chaleur. En fin d'après-midi ou soirée, la dégradation arrivera avec ses gouttes et pourquoi pas quelques éclairs ; l'intervalle estival se refermera.

Que du mauvais pour dimanche : pluie et fraîcheur, probablement moins de 15° l'après-midi par ici.

Lundi, mardi, mercredi et jeudi le temps ne ressemblera pas à un début juin classique : il fera beaucoup trop frais... de surcroît, il serait bien étonnant qu'il ne pleuve pas.

Depuis hier, une webcam a été installée (réglages en cours) au sommet de la commune (mont Boussuivre, alt 1004 m), on y voit notre tour de Pise à nous autres.

jeudi 26 mai  2016 à 7h30 :

Ils se sont faits rares les 20° hier : 19.6° au meilleur à Andrézieux, 19.4° à Gerland, 18.7° (à 19h31 !) à Bron, 19.5° à Roanne, 19.1° à Satolas, 19.9° à St Georges de Reneins ainsi qu'à Feurs... i fallait franchir les monts du Pilat pour les trouver : 21.6° à Bessey.

Ce matin nous avons gagné ici 8 degrés sur hier (il fait déjà 13°) et nous en gagnerons de nouveau 4 ou 5 sur les maximales de cet après-midi. La journée se déroulera sans pluie (les monts du Forez pourraient recevoir quelques orages sur leur flanc ouest, orages en migration vers le nord), les nuages feront match égal avec le soleil.

Demain vendredi il fera encore plus chaud, les maxis de plaine dépasseront 25°, le soleil devrait être plus généreux.

Samedi notre beau printemps tournera à l'orage en seconde partie de journée.

Dimanche, lundi, mardi et peut-être même mercredi on retombera dans la fraîcheur pluvieuse... L'été n'est pas en avance cette année.

mercredi 25 mai  2016 à 8h :

Il fait encore bien froid ce matin : 6.7° de température mini nocturne à Bron, on se situe tout de même plus de 5° sous la normale (12.1° de mini normale pour un 25 mai). Ailleurs les thermomètres ne sont pas plus en forme : 4.8° ici à Violay, 5.2° à Andrézieux (pour 9.9° de normale), 4.9° à Feurs, 4° au Breuil, 3.6° à Arthun, 6.4° à Gerland, 0.3° au bourg de Chalmazel et 0.0° à la Gardonnanche.

Le soleil de ce matin ne résistera pas longtemps : le ciel se couvrira à la mi journée et quelques pluies localisées sont probables cet après-midi. Avec cette fraîcheur matinale et la couverture nuageuse en perspective pour cet après-midi, il est bien entendu illusoire d'espérer une température moyenne de saison pour aujourd'hui ; même la température maximale (que je pensais, dans les éditos précédents, capable de revenir de saison) n'arrivera pas à se hisser à ce niveau normal ; rappelons que la maxi normale d'un 25 mai est de 22.2° à Andrézieux, on aura bien de la chance si on touche 20° cet après-midi.

Demain jeudi il fera nettement plus chaud, à commencer par les températures matinales qui devraient enfin être au niveau d'une fin mai. L'après-midi nous devrions voir quelques theromètres au voisinage de 25° en plaine, on pourrait ici à Violay dépasser 20° pour la (seulement) troisième fois de l'année. Pas de pluie.

Vendredi nous basculerons dans la chaleur (on parle de chaleur lorsque le thermomètre rebrousse chemin entre 25 et 30°), certaines maximales de plaine pourraient avoisiner 27-28°.

La nuit de vendredi à samedi ne connaîtra pas de fraîcheur et la matinée de samedi verra le thermomètre retrouver des niveaux très élevés (25°) pour la date et l'heure. Malheureusement pour les amateurs de chaleur printanière, une importante dégradation semble vouloir se manifester en seconde partie de journée... Nous retrouverions alors les orages dans un air redevenu plus frais.

Rien de bon n'est en vue pour dimanche : pluie et fraîcheur. Il ne manque ici qu'une toute petite dizaine de millimètres pour pousser le cumul de mai à son niveau excédentaire, ce pourrait être chose faite (et même bien faite) dimanche soir... ou avant.

Temps froid et possiblement humide pour les deux dernières journées de mai (lundi et mardi).

mardi 24 mai  2016 à 8h :

Ce 23 mai devait être "un des plus froids de ces 70 dernières années" (Cf édito de vendredi dernier) eh bien il s'en est fallu de peu pour qu'à Bron ce ne soit LE plus froid, en terme de température maximale, de ces 95 dernières années : 12.4° hier au meilleur (9.6° sous la normale d'un 23 mai) pour 12.1° de record le 23 mai 1978. A Andrézieux, les 13.2° de maxi d'hier rangent ce 23 mai 2016 en troisième position dans les plus froids derrière le 10.7° de 1978 et le 13.1° de 2013. A Satolas (début des relevés en 1975) la température maxi d'hier (11.7° pour 21.5° de normale) est la plus basse de tous les 23 mai, plus basse encore que le 12° de 1978. Enfin ici à Violay, où la journée s'est déroulée presque intégralement sous le brouillard et le crachin, on n'est pas allé plus haut que 8.4° à la faveur d'une courte accalmie ; il s'agit de la pire maximale d'un 23 mai lors de ces seulement 22 dernières années (8.5° en 2013).

La pluie a de nouveau donné 6.5 mm hier, le total de l'épisode se monte donc ici à 26.9 mm.

Aujourd'hui le temps reprend ses esprits, nous sommes encore plongés dans un épais brouillard, la température mini de la nuit est de nouveau très basse (5.5° ici) mais la tendance va vers l'amélioration. Le brouillard devrait se lever en cours de matinée, certes les nuages seront encore dominants cet après-midi mais on pourrait toutefois voir un petit rayon de soleil dans le secteur (plusieurs rayons en plaine). La chaleur ne sera évidemment pas au rendez-vous mais les 15 à 16° de cet après-midi en plaine traduiront tout de même un réchauffement de plusieurs degrés vis-à-vis d'hier.

Les nuages reculeront encore demain mercredi. Les périodes ensoleillées devraient cette fois-ci être majoritaires, la température en profitera pour grappiller quelques degrés, arrivera-t-elle à repasser au dessus de 20° en plaine ? le doute est permis car une dégradation pluvieuse est envisagée en cours ou fin d'après-midi.

On pourra parler de chaleur jeudi et vendredi, les 25° devraient être touchés à basse altitude.

Le week-end ne semble pas beau vu d'ici, l'ambiance pourrait virer à l'orage.

lundi 23 mai  2016 à 7h 30 :

Joli refroidissement n'est-ce pas ? Ce matin le sol est blanc à 1450 m sur les pistes de Chalmazel comme le montre la webcam ; ici il ne fait que 4.5° et la pluie tombe toujours faiblement sous le brouillard. Le relevé de ce matin donne 20.4 mm ce qui porte le cumul mensuel à 86.9 mm, il ne manque plus qu'une petite quinzaine de millimètres pour que ce mai soit le 5ème mois excédentaire de 2016.

Il ne faut rien espérer de bon pour aujourd'hui : l'extrême fraîcheur campera sur ses positions, à moins d'un coup de soleil bien placé cet après-midi, la température ne montera pas au dessus de 7-9° par ici.

Demain la pluie sera terminée mais le soleil sera à la peine avec ces nuages récalcitrants, après une matinée encore trop fraîche pour la saison, on peut tout de même tabler  sur une hausse significative de la température maximale, elle devrait ici atteindre 13-15°.

Mercredi le réchauffement se poursuivra, donc pourrions alors retrouver une température moyenne à peu près digne d'une fin mai. Une éventuelle dégradation pourrait se produire en fin de journée avec quelques potentielles gouttes à la clef.

Il faudra bien attendre jeudi ou vendredi pour renouer avec la bonne douceur de saison, le ciel pourrait cependant ne pas être tout bleu.

dimanche 22 mai  2016 à 8h 15 :

Le thermomètre s'est lâché hier : 25.1° de maximale ici à Violay et dire qu'on n'avait eu, cette année, qu'une maximale strictement supérieure à 20° jusqu'alors...

D'autres maximales d'hier 21/05/2016 : 20.2° à Graix, seulement 21.9° aux Sauvages particulièrement bien ventilé par flux de sud, 22.5° au col de la Loge, 26.1° à St Bonnet le Château, 26.2° à Grammond, 27° à Bron, 27.3° à Roanne aéroport ainsi qu'à St Etienne Grand Clos et Lucenay, 27.8° à Chiroubles, 28.2° à Andrézieux (à 1.4° du record journalier (2009)), 29.2° à Feurs. On notera encore le 30.1° de Montluçon à comparer au 18.9° de St Nicolas des Biefs (où il faisait certes bon rouler hier après-midi).

Comme pressenti depuis plusieurs éditos, le temps va changer aujourd'hui avec l'arrivée de la pluie cet après-midi. Le gros des gouttes sera passé en fin de soirée et quelques flocons prendront la relève au dessus de 1400 puis 1200 m.

Demain matin il fera froid pour la saison (probablement moins de 5° ici) et le reste de la journée ne verra qu'un timide radoucissement juste capable d'amener les maximales 5 à 8° sous les normales. Une petite goutte est possible çà et là.

Il ne faut pas espérer, mardi, renouer avec une température moyenne de saison : il fera encore trop froid le matin mais aussi l'après-midi où, malgré un incontestable effort, le soleil ne pourra pas tout à fait faire toucher les maxis à leur niveau habituel.

Mercredi nous y serons, nous aurons retrouvé un temps de fin mai, une petite évolution orageuse n'est pas impensable.

Le thermomètre ne stoppera pas son élan mercredi, il poursuivra sa hausse jeudi et vendredi, l'ambiance pourrait alors devenir "lourde".

samedi 21 mai  2016 à 9h :

Toutes les conditions sont rassemblées pour faire de ce samedi une superbe journée : la température mini nocturne ne s'est pas trop abaissée, on la trouve même presque conforme aux normales à Andrézieux (8.6° ce matin contre 9.2° de normale ; 9.4° à Bron pour 11.5° de normale) mais encore fraîche au Breuil (6.7°) ainsi qu'à Arthun (5.8°) ; le vent est absent (ou faible de secteur sud)et le ciel dégagé.

Le soleil finira par pousser le mercure probablement au delà de 25° en plaine.

Demain dimanche, après une nuit remarquablement douce, le vent de sud sera bien plus en forme ; les thermomètres de basses altitudes auront probablement le temps de toucher 20° aux alentours de midi ou du début d'après-midi. En cours d'après-midi, une importante dégradation pluvieuse entrera par l'ouest sur notre département, les pluies doucheront l'ambiance, quelques orages ne sont pas à exclure. en fin de soirée la pluie sera dite.

On pourra observer lundi matin quelques floconneries sur les monts du Forez au dessus de 1100 ou 1200 m. La journée s'écoulera dans la grande fraîcheur rythmée par quelques possibles averses en cours d'après-midi.

Malgré un réchauffement sensible, on n'aura pas retrouvé mardi nos marques de saison ; ce sera sans doute chose faite mercredi.

La seconde partie de semaine semble s'orienter vers la douceur.

vendredi 20 mai  2016 à 8h 30 :

La pluie est finie (elle a encore donné, sous forme d'averses, 6.8mm hier).

Aujourd'hui le ciel restera encombré, la sensation devrait toutefois être agréable. Les températures maximales risquent d'être encore un peu limite, il n'est pas dit qu'elles arrivent à monter à 20° en plaine.

Demain, sous un ciel probablement voilé, nous aurons un avant goût de l'été. Il faudra toutefois se dépêcher de goûter car dimanche il sera parti... Demain donc le thermomètre devrait dépasser 25° pour la première fois de l'année, ce sera en plaine bien entendu.

La nuit de samedi à dimanche ainsi que la matinée de dimanche conserveront une grande douceur, c'est seulement durant l'après-midi que le temps changera. Attendons-nous à l'arrivée, par l'ouest, d'une probable forte pluie (orageuse ?) en cours d'après-midi. Le thermomètre dégringolera à l'arrivée de ces gouttes de sorte qu'il fera plus froid le soir à 20h que le matin à 6h et ce même en plaine.

Lundi matin, au dessus de 1000 à 1200 m, quelques chutes de neige pourront se produire ; les pluviomètres seront probablement bien garnis, une (bonne ?) dizaine de mm en moyenne et des pointes à plus de 30 là où les orages auront traîné. Si le soleil ne pointe pas (ce qui est malheureusement envisageable), ce 23 mai pourrait figurer parmi les plus froids de ces 70 dernières années.

On peut espérer pour mardi le retour de la lumière... mais pas de la douceur ; il faudra sans doute patienter jusqu'à mercredi pour se réconcilier avec la température, puis jusqu'à jeudi pour retrouver un temps agréablement chaud.

jeudi 19 mai  2016 à 7h :

Problèmes informatiques ce matin, édito limité donc.

5.7 mm de pluie lors de la soirée d'hier, quelques coups de tonnerre entendus vers 17h 30.

Aujourd'hui l'ambiance demeurera très fraîche et possiblement parsemée d'averses.

Demain le temps se réchauffera un peu mais c'est surtout samedi qui devrait nous donner du beau temps presque chaud.

Dégradation dimanche-lundi.

mercredi 18 mai  2016 à 8h 30 :

Depuis quelques temps, le Lyonnais enregistre des températures nettement plus élevées qu'ailleurs (surtout les nocturnes), hier n'a pas fait exception et on a pu y voir quelques maximales supérieures à 20° : 19.9°  St Genis Laval, 20.0° à  20.3° à Bron et Sain Bel, 20.6° à Anse, 21.3° au Breuil, 21.6° à Gerland. De l'autre côté des Montagnes du Matin, la plaine du Forez est restée plus tempérée sous le vent de nord : 19.1° au meilleur à Andrézieux, 18.3° à St Léger sur Roanne ainsi qu'à Arthun.

Les températures mini de cette nuit sont en progression vis-à-vis des précédentes mais il leur manque encore deux bons degrés pour atteindre la valeur usuelle : 7.1° à Andrézieux pour 9.3° de normale (lors d'un 18 mai), 5.2° à Arthun, 8.4° à Bron pour 11.2° de normale. Cet après-midi, une dégradation nous vaudra ça et là quelques pluies, le thermomètre aura cependant le temps de monter jusqu'à 20-21° en plaine. En soirée, on ne peut exclure une certaine évolution orageuse a priori faible.

Ambiance morose pour demain jeudi : quelques gouttes, ciel chargé et températures redevenues bien trop froides pour l'époque de l'année.

Réchauffement marqué vendredi, mais nous partirons de si bas qu'il lui sera difficile de réconcilier thermomètre et saison.

Samedi pourrait bien être la belle journée de fin de printemps : soleil et température enfin chaude (plus de 25° en plaine ?). Une journée à cycliste.

Refroidissement dimanche où il fera (au moins en montagne) possiblement plus chaud le matin à 9h que le soir à 18h. Pluie envisageable en fin de journée.

Lundi : froid pour une fin mai.

mardi 17 mai  2016 à 8h :

Ce n'est pas aujourd'hui qu'on aura une température moyenne de saison ; il fait certes moins frais ce matin qu'hier mais nous sommes encore 3 à 4° sous les normales de saison, par exemple 4.1° de mini nocturne à Andrézieux pour 8.7° de normale lors d'un 17 mai. Comme hier, quelques nuages plus ou moins filtrants viendront se former en cours de journée, les températures maximales n'atteindront probablement pas la stricte conformité (20.1° pour la normale d'un 17 mai à Andrézieux) mai s'en approcheront de quelques petits degrés.

Demain mercredi l'ambiance n'aura pas le loisir de bien s'échauffer : après une matinée banale, les nuages s'épaissiront durant l'après-midi et pourraient bien finir par lâcher quelques gouttes avant le soir.

Triste journée pour jeudi : trop de fraîcheur (à peine 15° de maxi en plaine) et un ciel menaçant.

Les 20° en plaine ne seront pas retrouvés (ou alors il faudra bien chercher) vendredi malgré une hausse sensible sur la veille.

Petit coup de chaud éphémère samedi puis brutal retour à la pluie et la fraîcheur dimanche et lundi.

lundi 16 mai  2016 à 8h 15:

On note sans surprise quelques traces de gel au sol ici ce matin. Il n'y a bien qu'en agglomération lyonnaise où les températures mini de cette nuit dépassent 5° car ailleurs c'est plutôt frais : -3.1° à Chalmazel Gardonnanche, -1.9° au Bourg de la même commune, -1.1° à St Just en Chevalet, 0.5° à Charlieu, 0.7° à Arthun, 1° à Roanne, 1.1° à Feurs, 1.3° à Andrézieux (à seulement 1.1° du record bas journalier), 1.7° à Saint Georges de Reneins, 1.9° à Sain Bel.

Actuellement le bleu est roi, quelques nuages pourront se former en cours de journée mais globalement l'ambiance demeurera lumineuse. Il manquera encore 3 à 5° aux températures de cet après-midi pour coïncider avec les normales de saison.

Demain mardi les nuages seront toujours là mais suffisamment espacés pour laisser passer la lumière, tablons sur un réchauffement de 2 ou 3°, encore insuffisant pour ramener la température moyenne aux standards d'une mi mai.

Mercredi nous gagnerons probablement encore quelques degrés mais il faudra sans doute compter avec la pluie en fin de journée.

Jeudi : de nouveau trop frais et possiblement maussade.

Vendredi la douceur de saison ne reviendra pas.

dimanche 15 mai  2016 à 8h :

Une journée 100 % brouillard hier ! Un peu de pluie ou de crachin (2.2 mm) a finalement poussé le cumul de cette semaine au dessus de 50 mm (51.9). hier à 17h, le différentiel de température était extraordinairement élevé entre ici (8.5° sous le brouillard) et Lyon-Gerland (19.3° sous le soleil).

Ce matin on y voit plus clair mais il fait plus froid : 2.5 ° de mini nocturne, ce n'est pas cher payé pour une mi mai. La lumière reviendra à tous les étages aujourd'hui mais il ne faut pas attendre un ciel tout bleu, celui-ci sera principalement occupé par des nuages bas ; de larges périodes ensoleillées sont tout de même envisageables. Avec l'air froid arrivé cette nuit, les températures maximales demeureront environ 5° en dessous des normales, elles plafonneront en effet aux voisinage de 13-15° en plaine (19.5° pour la maxi normale d'un 15 mai à Andrézieux).

Demain matin on observera probablement un peu de gel au sol à beaucoup d'endroits ; les thermomètres (sous abri eux) de plaine pointeront aux environs de 0° au lever du jour (ils sont à 7-8° ce matin !). Ensuite on pourra compter sur un temps globalement similaire à celui d'aujourd'hui à savoir des nuages bas souvent contournés par de belles percées solaires. Niveau température, en plaine, on devrait gagner l'après-midi quelques degrés sur aujourd'hui et trouver des maximales aux pourtours de 16-18° ( normale de 20.1° à Andrézieux pour un 16 mai).

Mardi le radoucissement sera bien poussif : certes les minimales s'éloigneront du gel mais les maximales n'atteindront probablement pas 20° en plaine ; en terme de température moyenne, il nous manquera encore 2 à 4° pour satisfaire les normales (14.7° à Andrézieux pour un 17 mai).

On remarquera mercredi une tendance au réchauffement, les 20° devraient être atteints en plaine si l'éventuelle dégradation orageuse de fin de journée n'arrive pas trop tôt...

Ces potentielles pluies de mercredi soir feraient retomber la température de jeudi dans la médiocrité.

samedi 14 mai  2016 à 8h 30 :

La pluie est globalement terminée, le cumul (depuis dimanche dernier) atteint ici 49.7 mm.

Ce n'est pas parce que la pluie a disparu que le soleil reviendra immédiatement, il faudra sans doute compter avec encore beaucoup de nuages bas aujourd'hui samedi, si ceux-ci se déchirent, ce sera plutôt en plaine et cet après-midi. Côté température, nous sommes sur la pente descendante, le mercure ne montera probablement pas jusqu'à 12° aujourd'hui dans la tranche 700-900 m, il fera plus frais ce soir qu'à présent.

Demain matin les nuages bas pourront probablement protéger les trous à froid du gel ; la montagne au dessus de 1200 m verra quant à elle un thermomètre négatif en fin de nuit et matinée. Tablons sur un dimanche plus clair que la veille, le soleil devrait imposer de belles percées mais la température demeurera celle d'un mois de mars ; même avec l'aide du soleil, les températures maximales n'atteindront pas 10° sur les crêts au dessus de 700-800 m.

Le risque de gel au sol est plus important pour lundi matin, attention à vos petites plantations si vous êtes situé dans un coin "à risque". Nous récupèrerons en journée quelques degrés sur la veille mais n'arriverons pas à retrouver une température moyenne de saison (pour mémoire, la température moyenne normale à Andrézieux lors d'un 16 mai est de 14.9°). Le soleil sera présent à défaut d'être omniprésent.

Mardi il y aura probablement du mieux en ce qui concerne la température, peut-être ce mieux arrivera-t-il à nous faire recoller à la saison. Pas de pluie.

vendredi 13 mai  2016 à 9h 30 :

Plus qu'une journée ou deux à patienter avant de retrouver la lumière.

Aujourd'hui vendredi les conditions semblent réunies pour nous offrir une bien médiocre journée de mai : pluie presque permanente ce matin (sans être toutefois abondante), vent qui tourne au nord, fraîcheur (moins de 10° vers 800 m d'altitude) et brouillard. On peut espérer un tout petit répit cet après-midi, puis des averses pourraient revenir sur le soir.

Demain samedi il faudra du temps pour se dégager des nuages et assécher le ciel. La température chutera avec le changement de masse d'air.

Dimanche et lundi les gouttes ne seront plus mais le fond de l'air n'aura rien à voir avec la saison ; on pourra observer des gelées en montagne au dessus de 1000-1200 m et dans les bas fonds à tous les étages.

Le réchauffement ne semble pas, ensuite, vouloir être foudroyant ; les journées de mardi à jeudi (a priori sèches) n'exploseront pas les records de douceur...

jeudi 12 mai  2016 à 6h 30 :

On n'est pas arrivé aux 20 mm entre hier matin et ce matin, je n'en relève que 13.3 à l'instant.

Nous ne changerons pas de ciel aujourd'hui, celui-ci nous projettera des gouttes, essentiellement en matinée. Le fond de l'air s'est rafraîchi, il ne fait que 7° ce matin, c'est environ 3 de moins qu'hier.

Demain vendredi on ne parlera pas d'amélioration même si les pluies s'amenuisent, il serait bien étonnant de passer deux heures consécutives au sec. Températures sans grand changement.

Il faudra du temps, samedi, pour se défaire de la couverture nuageuse. N'attendons rien de bon en matinée et espérons un coup de soleil en fin d'après-midi. Il fera de plus en plus frais au fil de la journée, la température maximale pourrait avoir lieu, au dessus de 500-800 m, le matin à 8h, ce qui serait remarquable pour la saison.

Dimanche matin nous serons proches du gel ici vers 800-900 m d'altitude, on pourrait même voir 1 ou 2 flocons épars. Les intempéries seront terminées, le soleil reviendra dans un air beaucoup trop froid.

Attention lundi matin aux éventuelles gelées au sol dans les bas fonds et certaines plaines. Sous un ciel probablement sec et clair, le mercure entamera une lente progression au fil des jours.

mercredi 11 mai  2016 à 9h 15 :

Même pas la matinée, on n'aura même pas la matinée sans pluie. Les gouttes actuelles en appelleront beaucoup d'autres d'ici samedi midi.

Aujourd'hui mercredi, les pluies devraient être toutefois moins marquées ce matin que cet après-midi, soirée et nuit suivante ; un cumul de 20-30 mm semble réaliste d'ici demain matin.

Pas d'amélioration pour demain jeudi : l'ambiance restera à la pluie toute la journée, 10 ou 15 mm  supplémentaires sont probables entre le matin et le soir.

Du mieux pour vendredi, sans doute un peu plus de lumière et moins de liquide.

Plongeon des températures pour samedi, trois gouttes encore possibles en matinée.

Froid dimanche matin. Temps sec et bien trop frais en journée.

mardi 10 mai  2016 à 9h :

La température mini nocturne d'hier (mesurée entre dimanche 20h et lundi 8h) à Andrézieux (15.1°) s'est bel et bien transformée en minimale "tout court" et est donc devenue la plus haute, mesurée un 9 mai, depuis au moins celui de 1946.

La pluie de cette semaine a déjà cumulé ici tout juste 20 mm (3.2 relevés hier matin et donc affectés au 8 mai, 16.8 de ce matin, affectés au 9 mai) ; on est en droit d'attendre au moins la même chose d'ici samedi matin.

Aujourd'hui il faudra patienter jusqu'à la mi journée pour se débarrasser complètement des gouttes ; d'ici là, quelques averses ponctuelles sont envisageables. Attendons-nous à d'agréables températures pour cet après-midi (probablement 23-24° dans les meilleures plaines, 18-20° entre 700 et 900 m d'altitude) mais aussi à une assez forte humidité de l'air.

Demain mercredi le temps se gâtera de nouveau, nous aurons peut-être la matinée de correcte, un après-midi pluvieux est ensuite fort probable. Ces pluies devraient être soutenues, nous pourrions recevoir de nouveau une vingtaine de millimètres entre le midi et le soir. Si les températures minimales conservent un niveau supérieur à la normale, les maximales (atteintes vers la mi journée juste avant la pluie) accuseront un retrait d'environ 5 degrés sur celles d'aujourd'hui.

La nuit de mercredi à jeudi ne verrait pas d'accalmie sur le front des pluies, on se demande même si nous aurons trois heures consécutives sèches d'ici vendredi soir...

Jeudi le vent tournera à l'ouest, les températures deviendront trop fraîches pour la saison. On ne verra sans doute pas le soleil de la journée ; les millimètres s'accumuleront, on pourrait en recevoir 10 ou 30 de plus entre mercredi soir et jeudi soir.

Vendredi le vent sera au nord, il ne fera franchement pas chaud sous cette ambiance lugubre... Même avec beaucoup de bonne volonté, on n'arrive pas à déceler le moindre rayon de soleil ; en revanche, les millimètres, eux, poursuivront leur défilé (10 à 20 supplémentaires ?).

Après 4 mois (de janvier à avril) tous excédentaires en pluie, ce printemps semble bien parti pour nous offrir un mai lui aussi abondamment pourvu en liquide. On ne manquera donc pas d'eau dans les nappes au moins pour le début d'été !

Samedi verra l'arrêt des fortes précipitations mais le thermomètre descendra rapidement.

Dimanche matin il gèlera au dessus de 1000 ou 1200 m et lundi matin il faudra se méfier du gel au sol à tous les étages.

lundi 9 mai  2016 à 8h 15 :

L'humidité est arrivée hier en fin d'après-midi et la douceur de cette nuit s'est révélée extraordinaire : 15.1° de mini provisoire à Andrézieux soit le nouveau record journalier de haute mini en perspective (record actuel : 14.9° en 1958).

Nous débutons donc une semaine qui sera à coup sûr bien tourmentée et humide.

Une première bouffée pluvieuse devrait nous aborder cet après-midi, elle ne déposerait que quelques millimètres. La température touchera son maximum peu après midi (13-14h), elle sera ensuite en net repli sous la pluie. Prévoyons un plus haut de 19-20°en plaine du Forez et peut être 1 degré de plus sur Lyon, de 14-15° vers 800-900 m d'altitude. Le vent de sud, toujours d'actualité ne sera réellement gênant qu'en plaine du Forez (vent moyen de l'ordre de 25-30 km/h) et uniquement en matinée ; il se dégonflera en plaine (mais pas en montagne) cet après-midi sous l'éventuelle pluie,

Demain mardi pourrait être la moins pire journée de la semaine. Les inconditionnels de la petite reine pourront, avec un peu d'astuce, sortir se dégourdir les jambes sans se les mouiller, quitte à éventuellement slalomer entre deux averses isolées. Les plus hautes températures monteront sans doute vers 23° en plaine du Forez, 25° sur l'agglomération Lyonnaise, 18° dans la tranche 700-900 m selon les expositions. L'ennemi du cycliste ne sera donc pas la pluie mais bien encore le vent... Celui-ci se rétablira durant la nuit de lundi à mardi et devrait assurer de nouveau un rythme moyen de 25-30 km/h en plaine du Forez et Lyonnais en cours de journée.

Temps chaotique pour mercredi, jeudi, vendredi. Il est encore trop tôt pour distinguer les détails mais ces trois journées devraient recevoir une bonne quantité de liquide. Le fond de l'air, tout en restant doux pour la saison (surtout les nuits), abandonnera quelques degrés l'après-midi.

Samedi marquera la fin de ce temps humide et doux et le début d'une courte période sèche mais bien trop fraîche. Dans quel camp se situera cette journée ? il est encore trop tôt pour statuer. Retenons simplement la chute brutale du thermomètre entre vendredi et dimanche.

Les jardiniers devront se méfier des matinées de dimanche et lundi : du gel au sol est envisageable. On pourrait aussi voir deux ou trois flocons entre samedi et dimanche à des altitudes inhabituelles pour une mi mai.

dimanche 8 mai  2016 à 8h 45 :

21° de température maximale hier, nous avons enfin reçu notre premier jour de l'année à Tmax >=20°.

Aujourd'hui dimanche nous partons sur les mêmes bases qu'hier : une bonne luminosité, des nuages plus ou moins élevés qui n'entament pas la sensation de beau temps, du vent de sud essentiellement cet après-midi et en bordure ouest de la plaine du Forez. Ce soir, une dégradation venue du sud pourrait nous provoquer quelques pluies non généralisées.

Demain lundi l'ambiance sera encore fort douce et probablement sèche en matinée, on retrouvera la pluie à certains endroits plutôt l'après-midi et/ou en soirée.

Difficile de voir avec précision le déroulé de mardi et mercredi : on trouvera probablement de belles périodes calmes, mais aussi de fortes averses possiblement orageuses. L'ambiance restera douce, surtout la nuit.

Le caractère instable de l'atmosphère se poursuivra entre jeudi et samedi, de forts cumuls de pluie sont envisageables localement. La température amorcera un rafraîchissement.

Temps froid (pour la saison) entre dimanche et lundi sous un ciel redevenu sec.

Globalement, cette semaine à venir devrait nous jeter un minimum de 10 à 20 mm de pluie, ce cumul pourrait monter localement bien plus haut (jusqu'à 50 ?)  sur les reliefs du Forez ou là où les averses orageuses auront décidé de passer.

samedi 7 mai  2016 à 8h 30 :

Toujours pas ! on n'a toujours pas eu ce satané premier 20° de l'année (19.1° de maximale)... faudrait quand même qu'il se dépêche parce que s'il traîne comme ça il risque fort de se faire doubler par le deuxième... Cette année, nous sommes donc (à ce titre) en retard d'au moins 1 mois sur la date médiane (calculée sur la petite période 1995-2015).

Aujourd'hui samedi la grande douceur ni le vent de sud (plus présent en plaine du Forez qu'ailleurs) ne nous abandonneront ; celui qui fera défaut (et même des faux bonds), c'est le soleil. Les nuages d'étage moyen présents ce matin devraient arriver à se dissiper en cours de matinée mais il pourrait subsister un voile de nuages élevés tout au long de la journée. C'est justement cette couche plus ou moins épaisse qui a empêché hier en fin d'après-midi le soleil de frapper fort sur mon coteau plein ouest, elle n'aurait pas été présente, nous aurions sans doute passé la barre des 20. Rien ne dit donc que ce premier 20° de l'année apparaisse ici aujourd'hui.

Pas de réel changement pour demain dimanche : des températures maximales de l'ordre de 22° en plaine, un isotherme 20° peinant à monter jusque vers 700-900 m au meilleur de l'après-midi, du vent de sud surtout en plaine et un soleil contesté par des nuages (surtout en fin d'après-midi).

Lundi on ne jouera plus la même musique : si la masse d'air conserve sa douceur, les pluies plomberont l'après-midi les ardeurs de nos thermomètres. Prévoyons une journée assez chaotique : ciel chargé, pluie possible à tout instant et pourquoi pas quelques coups de tonnerre en fin de journée.

Il est ensuite bien difficile de distinguer les jours de la suite de semaine, celle-ci pourrait intégralement se dérouler sous un temps pluvio-orageux. Les nuits seront douces, les après-midi un peu moins surtout sur les reliefs.

Après ?

Ensuite, sur les coups de samedi-dimanche, un rafraîchissement notable est à prendre en considération.

Bref, si nos premiers 20° (ah il y tient le bougre à ses 20 degrés !) n'apparaissent pas aujourd'hui ni demain, il faudra possiblement attendre la seconde moitié du mois pour les accueillir.

vendredi 6 mai  2016 à 7h 30 :

On n'a pas eu 20° hier (19.6° de maxi) ? Ce n'est pas grââve, on les aura aujourd'hui !

On poursuit dans le beau aujourd'hui, on persévère dans l'irréprochable, on s'entête dans le sublime. Les températures de ce matin, environ 5° plus élevées que celles d'hier, atteindront cet après-midi quelque chose comme 22-24° en agglomération Lyonnaise, 21-23° en plaine du Forez, 19-21° par ici vers 800 m d'altitude sur les coteaux protégés du vent de sud.

Demain samedi les nuages en provenance du midi auront moins de gêne à venir jusque par là. Nous conserverons des températures fort agréables pour un début mai (20° montant jusque vers 700-900 m selon les orientations et expositions) mais le ciel sera moins bleu.

Dimanche les nuages pourraient s'accumuler, l'impression demeurera lumineuse et les températures (en léger repli ?) encore tout à fait correctes pour la saison.

Lundi les nuages éteindront la lumière. Quelques pluies sont attendues à tout moment de la journée. L'ambiance fraîchira de part l'absence de soleil, nous conserverons cependant un standing thermométrique convenable.

Il est ensuite bien hasardeux de détailler l'évolution. Cette semaine prochaine aura probablement quelques trouées ensoleillées dans un fond qui s'annonce ma foi bien humide...

jeudi 5 mai  2016 à 8h :

Il fait encore bien frais ce matin en plaine où quelques gelées au sol ont dû se produire, les minimales (sous abri évidemment) affichent : -1.6° au bourg de Chalmazel et -1.5° à la Gardonnanche, 0.1° à Charlieu, 0.4° à Arthun, 1.4° à Feurs,  1.2° sur l'aérodrome de Roanne.

Nous dépasserons cet après-midi les températures d'hier de deux bons degrés et devrions donc atteindre ici 20° (18° hier). Le ciel ne s'encombrera d'aucun nuage.

Demain vendredi les conditions météo ne changeront pas : de la bonne douceur l'après-midi (environ 4° de plus que les normales) et un ciel toujours aussi lumineux, quelques rares nuages pourraient toutefois s'inviter sur le soir.

Samedi la lumière baissera d'un ton avec l'arrivée de nuages supplémentaires mais la douceur conservera son niveau. Quoi qu'il en soit, l'impression globale sera tout aussi agréable que celle de la veille.

Dimanche prolongera samedi : soleil et nuages en journée puis probable petite dégradation en fin d'après-midi ou soirée. Températures maximales toujours au dessus des normes mais de 2 à 4° seulement.

A partir de lundi le temps devrait franchement évoluer, nous basculerions dans une période pluvieuse mais encore douce.

mercredi 4 mai  2016 à 8h :

Ce matin le gel au sol est assez généralisé dans le secteur, certaines minimales sous abri sont même franchement négatives : -2.1° de Chalmazel G, -1.5° de St Just en Chevalet, -0.6° à la République de St Genest Malifaux (mais certainement beaucoup moins au Sapt de la même commune), -0.1° à Charlieu, +0.9° à Andrézieux (à 1° du record journalier bas).

Sinon côté ciel le doute n'est plus permis : c'est bleu et ça restera bleu. Les températures de cet après-midi tourneront autour des normales de saison à savoir environ 16-18° en plaine (la maxi normale pour un 4 mai à Andrézieux est 17.5°).

Demain le ciel ne changera pas de couleur et le thermomètre gagnera 3 à 4°. Nous devrions être en mesure d'accueillir le premier 20° de l'année ici à Violay (mais sur les coteaux à l'abri du vent, pas sur les crêts).

Vendredi l'ambiance générale restera au beau, même si quelques nuages inoffensifs s'imposent durant l'après-midi. Les températures seront du même ordre que celles de la veille.

Toujours pas de changement thermique pour samedi et dimanche : environ 22° de maxi en plaine et 17-18° vers 1000 m. L'ambiance pourrait devenir plus "lourde" (c'est-à-dire plus humide). Pour l'instant on ne voit pas de réelle dégradation orageuse mais...

mardi 3 mai  2016 à 5h 30 :

Encore un peu de patience, ce mardi ne répondra pas encore aux canons d'un début mai : un peu trop de fraîcheur et pas assez de soleil (on pourrait aussi recevoir deux gouttes, mais pas trois).

Demain le ciel s'ouvrira pour de bon, la fraîcheur matinale laissera rapidement place à la grande lumière et à la bonne douceur (juste de saison) pour l'après-midi.

Jeudi on gardera le plein soleil et on ajoutera quelques degrés. Il paraît que j'ai annoncé le premier 20° de l'année pour ce jour... Bon, si ce n'est que 19 et demi vous ne m'en voudrez pas ?

Toujours de la bonne douceur pour vendredi, températures similaires à celles de la veille.

Le doute reste permis pour samedi et dimanche, un temps plus mitigé n'est pas à négliger, les températures resteraient à un niveau convenable pour la saison.

lundi 2 mai  2016 à 8h 30 :

C'est "officiel" ce matin : ce 1er mai 2016 est, en terme de température maxi, le plus froid à Andrézieux depuis au moins celui de 1946. Hier (ou plutôt cette nuit vers 3-4h) la maximale n'est montée qu'à 6.6°, valeur assez nettement inférieure au 7.3° du 1er mai 1949 qui constituait jusqu'alors le record journalier de basse maximale. Chose encore plus remarquable : cette maximale de 6.6° d'hier s'avère être la troisième plus froide maximale relevée durant un mois de mai depuis au moins celui de 1946 ! On trouve, en première position, le 4.0° du 4 mai 1987 et le 6.0° du 5 mai 2010.

Ici à Violay, la température maxi diurne (i.e mesurée d'hier 8h à hier 20h) de ce 1er mai n'a pas fait mieux que 1.9°, c'est vers 4h ce matin que le mercure a poussé au plus haut à 4.1° (qui se trouve donc être la température maxi associée au 01/05/2016). Je ne dispose évidemment pas du recul d'Andrézieux, mais ce 1er mai là est aussi le plus froid, en température maxi comme en température mini (-0.3° hier) depuis au moins celui de 1995. On trouve 2 autres maxis plus faibles relevées en mai au cours de ces seulement 21 dernières années : 3.3° le 5 mai 2010 mais surtout 1.9° le 13 mai 1995.

A Bron, on a longtemps cru que ce 1er mai 2016 allait être (toujours en terme de température maximale) le plus froid depuis au moins 1921... On y a cru jusqu'en cette fin de nuit, jusqu'à ce que la température dépasse 8.5° (qui est la plus basse maxi d'un premier mai : celui de 1945). La maximale définitive associée au 1er mai 2016 a eu lieu ce matin à 7h 57 min avec 9.4°, il s'agit tout de même de la troisième plus froide lors d'un 1er mai, derrière le 8.5° de 1945 et le 8.6° de 1959. On dénombre de plus, depuis 1921, 13 maxis de mai strictement inférieure à celle d'hier.

Le grand froid est derrière nous.

Aujourd'hui et demain nous ne rattraperons pas le retard thermique, nous nous contenterons de températures environ 2 à 4° sous les normales. Le soleil devrait finir par s'imposer cet après-midi, il devrait momentanément disparaître demain mardi. Trois gouttes sont envisageables pour demain mardi.

Mercredi marquera le passage entre le froid (risque de gelées matinales au sol dans les trous) et la presque chaleur. Le soleil devrait assurer à 100 %.

Grand bleu et grande douceur pour jeudi, les 20° devraient monter jusque par ici.

Même chose pour vendredi : du soleil et 20° jusque vers 800-1000 m d'altitude sur les coteaux à l'abri du vent.

Cette météo irréprochable pourrait se poursuivre samedi et dimanche.

dimanche 1er mai  2016 à 8h 30 :

Quel spectacle pour un premier mai ! Brouillard, vent de nord, neige et 0° au thermomètre. Les flocons arrivent à moucheter la pelouse et blanchissent les prés froids au dessus de 850 m environ.

Consolons-nous : les flocons d'aujourd'hui seront très probablement, ici, les derniers de la saison.

La journée n'apportera aucune satisfaction sur nos reliefs : vent froid, brouillard ou nuages bas, pluie ou neige une grande partie du jour. La température maximale pourrait ne pas toucher 5° par ici vers 800 m.

Demain lundi il ne tombera plus rien, ou alors juste 3 gouttes histoire d'essorer le ciel. Il ne faudra sans doute pas trop compter sur le soleil mais on est en droit d'attendre des températures de l'après-midi presque conformes à la saison en plaine (encore trop froides en montagne).

La couverture nuageuse serait encore bien présente mardi, les températures toujours à la traîne, trois gouttes envisageables.

Mercredi nous fera changer de saison ; après une matinée potentiellement froide (attention encore aux possibles gelées au sol dans les trous), le grand soleil s'imposera et nous en profiterons pour changer de masse d'air. L'ambiance sera plus que printanière.

Il semble que l'on puisse miser sur un temps chaud (les 20 degrés monteront là où n'ont encore jamais mis les pieds de l'année, à savoir ici...) et ensoleillé pour au moins jeudi et vendredi et pourquoi pas aussi samedi.

samedi 30 avril  2016 à 9h :

Il manque juste quelques millimètres à avril pour en faire le 4ème mois excédentaire en pluie de l'année ; eh bien les millimètres arrivent.

Une première bouffée pluvieuse (neige au dessus de 1200 m environ) nous touchera vers la mi journée et une seconde pourrait nous affecter en fin d'après-midi. Cette dernière verra la limite pluie neige s'abaisser sous 1000 m et de bonnes averses de neige (possiblement roulée) devraient toucher nos monts d'entre Rhône et Loire au dessus de 500 à 700 m d'ici ce soir. Quelques coups de tonnerre pourront pimenter la situation. Quant à la température... il se peut qu'elle atteigne son maximum de la journée actuellement, elle ne ferait donc que stagner voire nettement régresser d'ici ce soir.

Les intempéries persisteront cette nuit, ce sera de la pluie sous 500-600 m et de la neige au dessus.

Demain matin 1er mai, il fera bien plus froid que nombre de matins du précédent hiver : quelques rares chutes de neige attardées se produiront jusque vers 400-500 m et l'isotherme 0° planera vers 800-1000 m. La pluviométrie d'avril sera, comme d'habitude, arrêtée au relevé de 8h ; le pluviomètre pourrait alors contenir 10 à 20 mm, bel arrosage en perspective donc. En cours de matinée, les gouttes/flocons tariront mais la bien trop grande fraîcheur nous gardera jusqu'à la nuit.

Lundi-mardi on ne pourra pas parler de mauvais temps même si une ou deux gouttes s'aventure ici ou là. Le ciel ne devrait pas nous dévoiler tout son bleu ce qui n'empêchera pas un ressenti assez lumineux. N'attendons rien de saisonnier en ce qui concerne la température, elle aura certes gagné quelques degrés sur la veille mais demeurera 3 à 5° sous les normes d'un début mai.

Mercredi nous tiendrons notre journée de transition. Le risque de gel matinal en plaine n'est pas à écarter puis le soleil poussera le mercure à des niveaux normaux ou a minima corrects pour la situation.

Jeudi la poussée insistera au point que nous pourrions accueillir, ici à Violay, le premier 20° de l'année civile... c'est dire ! Plein soleil probable.

Si on a raté (de peu) le 20° jeudi alors vendredi nous proposera une session de rattrapage : soleil (moins généreux que la veille ?) et grande douceur au programme.

Ensuite, une possible dégradation pourrait venir ternir cette ébauche d'été, nous pourrions virer dans un temps plus humide tout en conservant des températures correctes voire généreuses pour la période de l'année. A voir.

vendredi 29 avril  2016 à 9h :

On note quelques petites gelées en plaine ce matin : -0.5° de mini à Arthun, -0.4° à Charlieu ; la montagne sort encore des minimales négatives (-3.2° à Chalmazel G, -2.1° au col de la Loge, -1.6° à la République de St Genest-Malifaux).

Comptons aujourd'hui sur un beau soleil qui fera monter les maximales à leur niveau de saison (entre 16 et 17° en plaine).

Demain samedi nous sombrerons dans le froid. Les nuages barbouilleront le ciel, quelques pluies sont attendues à tout moment de la journée. Sur le soir, il ne sera pas impensable de revoir quelques flocons au dessus de 800 à 1000 m.

Pas de radoucissement pour dimanche matin où quelques rares flocons pourront se rencontrer dès 500 m d'altitude. La journée ne sera probablement pas très lumineuse.

Ambiance toujours trop fraîche pour lundi et mardi, des nuages probables, peut être trois gouttes.

Jeudi serait la belle (et presque chaude !) journée de la semaine, mercredi formerait la transition entre le frais de début de semaine et cette éventuelle petite bouffée estivale.

jeudi 28 avril  2016 à 5h 30 :

Même pas 4° de température moyenne hier... heureusement que le soleil a assuré, la journée a paru moins hivernale. La température du point de rosée a tourné autour de -4° l'après-midi, si vous avez fait du vélo, vous avez dû avoir chaud au soleil dans les montées mais bien froid dans les descentes... pratique le vélo pour jauger l'hygrométrie de l'air...

Aujourd'hui jeudi nous repartons presque sur les mêmes bases météo qu'hier : la différence tient en quelques degrés supplémentaires. La journée sera bien éclairée mais on aura de la peine à toucher 11-12° ici à 800 m d'altitude même sur mon coteau bien protégé du vent de nord.

Radoucissement provisoire pour demain vendredi : peut être 1 degré de plus le matin sur les hauteurs (trous encore bien froids) mais une température maximale en progression (13-15°° au meilleur par ici). Soleil et nuages se partageront les cieux.

Les nuages se feront plus nombreux samedi, ils pourraient même nous projeter quelques gouttes. Les gelées matinales devraient disparaître mais nous pourrions passer l'après-midi dans une ambiance particulièrement maussade et froide ; une température maximale de nouveau inférieure à 10° dans le coin est probable.

Dimanche matin nous serons en mai mais on ne fera pas ce qui nous plaira, on pourra possiblement constater de nouvelles gelées et pourquoi pas quelques (derniers ?) flocons matinaux au dessus de 600-1000 m.

Nous ne déferons pas de la fraîcheur dans les premiers jours de mai, il faudra bien attendre le 4 ou 5 pour voir enfin un réel réchauffement.

mercredi 27 avril  2016 à 7h 30 :

Le soleil apparaît derrière les nuages ; la nuit, couverte, n'a pas été trop froide en plaine (minis de l'ordre de +1 à +2° en Forez, +4° sur Lyon) mais nous enregistrons ici sur les hauteurs une nouvelle petite gelée (-1.4° de mini nocturne). Les toits de ce matin sont juste gris des flocons de cette nuit. Le fond de l'air restera froid aujourd'hui, malgré un soleil probablement assez présent.

D'une manière générale, la tendance est à l'éclaircie pour les 3 jours à venir : le soleil devrait généreusement nous arroser, les matinées pourraient être gélives au sol en plaines et fonds de vallées puis les après-midi encore un peu frais malgré le bon ensoleillement.

Attendons-nous à une possible dégradation de faible ampleur (mais qui pourrait ternir le ciel) entre samedi et dimanche, le tout sous des températures toujours bien trop froides pour la saison.

On ne voit toujours pas (et même de moins en moins) ce qui pourrait ramener le mercure à la saison avant, au plus tôt, le 4 ou 5 mai.

mardi 26 avril  2016 à 5h 30 :

Nous aurons aujourd'hui probablement moins de soleil qu'hier. Trois gouttes sont attendues de ci de là à condition que les ci et les là soient en dessous de 1200-1300 m d'altitude. Ces gouttes devraient devenir moins espacées en seconde partie de journée et plus particulièrement en soirée.

La nuit prochaine, un nouveau refroidissement enverra quelques flocons jusque vers 500 m d'altitude et les toits de mercredi matin blanchiront au dessus de 600 à 900 m. Journée glaciale mercredi mais probablement bien ensoleillée. Attention aux gelées généralisées si le ciel se découvre suffisamment tôt durant la nuit, sinon, les gelées seront faibles et réservées à l'altitude supérieure à 600 m (comme hier en fait).

Jeudi matin le risque de gel est encore bien présent, surtout dans les bas fonds. On peut attendre de larges plages ensoleillées en journée. Température toujours bien trop froide malgré le soleil.

Vendredi samedi et peut-être dimanche, l'ambiance demeurera beaucoup trop froide pour une fin avril.

lundi 25 avril  2016 à 8h :

Les averses neigeuses nocturnes ont laissé les toits blancs et les végétaux gris (1 cm de neige sur la planche en bois). L'ambiance est très froide pour la saison : -1.3° de mini provisoire, voilà qui n'est pas courant une fin avril sous un ciel couvert. La plaine enregistre quant à elle des températures matinales beaucoup plus banales : environ 4° de mini sur le Lyonnais et 3° sur le forez.

Aujourd'hui le ciel devrait s'ouvrir. De belles éclaircies ensoleillées sont envisageables mais le thermomètre ne s'emballera pas pour autant : 10-12° au maximum en plaine et de l'ordre de 6 à 8° par ici en des lieux exposés au vent de nord.

Les nuages reviendront nous recouvrir ce soir et lâcheront probablement quelques météores demain mardi ; celles-ci seront sans doute très faibles et disparates, elles pourraient toutefois se renforcer en seconde partie de journée. La limite pluie neige se maintiendra vers 1200-1300 m avant de de nouveau s'effondrer en cours de nuit suivante.

Attention mercredi matin aux éventuelles gelées. Si le ciel s'éclaircit en seconde partie de nuit, elles pourraient faire du mal en plaine. La journée devrait se dérouler sous un ciel calme mais dans une excessive fraîcheur.

On renouvelle la mise en garde en ce qui concerne les gelées en plaine pour jeudi. L'ambiance commencerait un lent radoucissement l'après-midi.

Il faudra encore plusieurs jours avant d'évacuer le froid de notre pays. Le fond de l'air devrait gagner quelques (bien insuffisants) degrés à compter de vendredi mais pourrait aussi s'humidifier... on risque alors de ne rien gagner au change...

Il y a bien peu de chance de retrouver des températures de saison avant, au plus tôt, les environs du 5 mai. Le premier 20° de l'année n'est toujours pas arrivé ici (seulement 18° pour la plus haute des températures de 2016) et il n'est pas d'actualité. La date médiane de cette première apparition est le 7 avril (date médiane calculée à partir des 21 dernières années, de 1995 à 2015) ; le retard de cette année devrait alors dépasser le mois. Jusqu'à présent, seules les années 2009 et 1996 ont eu leur premier 20° en mai (respectivement le 6 et 16).

dimanche 24 avril  2016 à 8h 30 :

Nous y sommes, dans le froid ; et nous y resterons probablement très longtemps.

Hier n'a pas fait de cadeau par ici : brouillard, pluie, bruine, vent sensible, 7.8° au mieux (à 8h) et 5.2° au pire (à 20h) ; une température en baisse quasi constante tout au long de la journée. Le différentiel thermique entre les reliefs et la plaine avoisinante était parfois remarquable, ainsi à 13h il faisait 14.3° à Arthun mais que 7.2 ici à Violay (470 m de différence d'altitude), à 14h on avait 14.5° à Andrézieux et 7.1° à Violay (430 m de dénivellation).

Ce matin les gouttes ont disparu mais le thermomètre a flanché (0.8° présentement, 0.5° de mini provisoire). Nous ne devrions pas subir d'intempérie ce matin, la zone perturbée située actuellement au nord d'une ligne Rennes Sedan ne devrait nous toucher qu'en toute fin d'après-midi et/ou soirée.

Un peu de gris, peut-être de blanc est envisageable pour demain matin. Les petites précipitations de la soirée ou nuit prochaine pourraient en effet être capables de poser quelques flocons sur les toits ou les voitures au dessus de 600 à 800 m. Le reste de la journée ressemblera à celle d'aujourd'hui : froid (pour la saison évidemment) mais sans doute agrémentée de quelques éclaircies (de préférence réservées à la plaine).

Mardi et mercredi n'apporteront que peu de différence, il suffira que le ciel se dégage quelques heures en fin de nuit pour que de bonnes gelées fassent leur apparition à toutes altitudes. Durant ces 4 ou 5 jours, la limite pluie neige se situera au plus bas vers 300 ou 400 m d'altitude (cette nuit et demain matin) mais ne devrait pas monter au dessus de 1000-1200 m.

Ensuite, en fin de semaine, si nous regagnons quelques degrés (de toute manière bien insuffisants pour recoller aux normales de saison), ce pourrait être au détriment de la pluie qui serait plus présente. Alors froid sec ou pluie fraîche, vous préférez quoi ?

Encore plus loin ?

Ce temps anormalement frais serait bien capable de s'incruster jusqu'à au moins le 4 ou 6 mai...

Le bois économisé cet hiver ne nous embarrassera pas cet été.

samedi 23 avril  2016 à 9h :

Cette fin avril s'annonce bien froide... et le plus triste est qu'aujourd'hui nous entrons dans cette "fin avril"... une fin longue donc...

Ce matin il ne fait pas bon sortir : vent d'ouest sensible (il tournera au nord d'ici ce soir), pluie et 7.2° au thermomètre.

Certes pour l'instant, côté température, il n'y a rien à redire mais le réchauffement diurne ne se produira pas aujourd'hui et notre maximum ici à Violay pourrait ne pas atteindre 10°. Prévoyons un temps bouché venté et vaguement pluvieux durant une bonne partie de la matinée. On peut espérer un relatif assèchement de l'air pour cet après-midi, disons que la pluie ne sera probablement pas aussi généralisée que ce matin.

Demain matin nous basculerons dans le froid, l'isotherme 0° planera aux pourtours de 700-900 m en début de matinée, les rares précipitations se feront sous forme de neige au dessus de 400 ou 500 m. Un peu de soleil semble vouloir nous éclairer l'après-midi, l'ambiance demeurera glaciale pour une fin avril (entre 1 et 5° au meilleur, selon les orientations, dans la tranche 700-1000 m).

Un réveil gris n'est pas à exclure lundi matin dans l'épaisseur 700-900, le décor sera probablement blanc au dessus de 900-1100 m. Autant dire que les conditions hivernales trouveront en ce lundi une prolongation.

Guère d'évolution pour mardi, mercredi et jeudi ; les températures moyennes s'afficheront en retrait d'au moins 5-7° sur les normales d'époque. Des gelées sont possibles à toutes altitudes en fonction de la nébulosité.

L'après est plus incertain, il ne serait toutefois pas impensable de conserver ce temps trop froid jusqu'aux premiers jours de mai... Nous initierions donc aujourd'hui une longue vague de froid...

vendredi 22 avril  2016 à 9h :

L'espoir de voir notre premier 20° de l'année ici à Violay avant le changement de moi devient négligeable.

Aujourd'hui le ciel sera encore un peu plus triste qu'hier : couverture nuageuse omniprésente et, nouveauté, quelques pluies probables en seconde partie de journée. L'ambiance est encore douce ce matin, mais la température ne montera pas beaucoup cet après-midi (probablement moins de 13-14° au meilleur de cet après-midi).

Demain samedi nous aurons à peu près le même type de temps qu'aujourd'hui avec possiblement 2 ou 3 degrés de moins. Attendons-nous donc à des pluies sporadiques tout au long de la journée (avec peut-être une préférence pour la matinée ?). Le vent se renforcera en passant d'une orientation ouest le matin à nord l'après-midi, son maximum d'intensité devrait se produire en début d'après-midi, il pourrait pousser quelques rafales à 50-60 km/h sur les crêtes du Lyonnais et Beaujolais. Sur le soir, le fond de l'air se refroidira brutalement et les flocons atteindront nos plus hauts sommets ligériens.

Dimanche ce sera froid, très froid même pour la saison. Quelques rares flocons attardés se poseront jusqu'en plaine (300 m environ), le soleil pourrait faire son retour discret, il sera bien incapable de nous remonter le mercure.

Lundi ne vaudra pas mieux que dimanche. Gelées matinales probables à presque tous les étages (assurées au dessus de 700-800 m) puis journée glaciale. Trois flocons sont toujours possibles à toutes altitudes.

Pourra-t-on parler de radoucissement pour mardi et mercredi ? pas franchement.

Un maintien des conditions bien trop froides est envisagé jusqu'au 1er mai. Rien n'est encore figé passé le milieu de semaine prochaine mais les projections ne sont pas globalement enthousiasmantes pour les amateurs de douceur printanière...

jeudi 21 avril  2016 à 9h :

Il faudra très probablement patienter jusqu'en mai pour voir arriver, ici, le premier 20° de l'année. Hier n'a pas tenu ses promesses, même révisées. La plaine du Forez est restée bien plus proche de 20 que de 25° : 21.4° de maxi à Andrézieux, 20.2° à Roanne, 20.6° à Feurs et on n'a pas eu plus chaud côté Lyonnais : 21.4° à Bron, 19.3° à Liergues, 19.6° à St Georges de Reneins.

La nuit n'a pas été aussi douce que prévu, certes le thermomètre n'est pas descendu sous 11.6° à Chiroubles, 10.2° à Satolas,  10.4° à St-Etienne GC ou encore St bonnet le Château mais ces minimales deviennent plus fraîche si on descend en plaine ou fond de vallée.

Aujourd'hui la luminosité sera en baisse, les températures de l'après-midi devraient plus ou moins assurer les mêmes valeurs qu'hier (peut-être un peu moins doux sur les hauteurs). Quelques gouttes sont possibles en fin de journée.

Demain et après-demain samedi le temps ne s'arrangera pas : des nuages, des gouttes et une température sur le déclin.

C'est en cours de nuit de samedi à dimanche que nous passerons d'un printemps frais à l'hiver.

Dimanche matin l'ambiance sera glaciale en montagne où l'isotherme 0° devrait se situer à 1000 m voire en dessous. Le peu de précipitations envisagé pour l'instant se ferait donc sous forme neigeuse dès 300 à 500 m. On peut envisager une journée sans dégel au dessus de 1000 à 1200 m.

Lundi matin il fera probablement encore plus froid, les (très rares ?) flocons auront le loisir de descendre jusque vers 200-300 m d'altitude.

Mardi matin la plaine pourrait voir débarquer le gel tandis que la montagne verrait un léger radoucissement. Question température moyenne, celle de dimanche à mardi ne dépareillerait pas d'une mi février au dessus de 500-700 m.

mercredi 20 avril  2016 à 9h :

L'air doux a eu du mal à descendre en plaine hier : 16.8° de maxi à Andrézieux (poste il est vrai exposé au vent de nord) et presque autant ici à 830 m d'altitude (poste il est vrai protégé très du vent de nord). quelques autres maxis d'hier : Feurs 17.1°, Roanne 16.4°, col de la Loge 10.2°, Chiroubles 16.6°, Bron 18.2°.

Ce matin le ciel se voile pour la journée. Malgré cette haute couverture, l'ambiance restera lumineuse et les thermomètres de plaine passeront le seuil de 20°.

Le ciel revêtira quelques couches pour demain jeudi, le soleil sera davantage caché (surtout l'après-midi) mais la grande douceur ne partira pas, on trouvera probablement quelques thermomètres vers 20-22 °.

Vendredi nous perdrons entre 3 et 5 degrés sur la veille, les nuages seront encore plus nombreux et pourraient occasionner quelques pluies, plutôt en seconde partie de journée voire soirée.

Refroidissement notable samedi où il fera, au dessus de 500 à 800 m, plus doux au lever du jour qu'au coucher. Petites pluies probables à tout instant de la journée, la limite goutte-flocon descendra en flèche durant l'après-midi, elle pourrait se situer vers 1000 m en fin de soirée.

Dimanche : journée glaciale (pour la saison !), les flocons pourront être vus jusqu'à très faible altitude (posssiblement 300-400 m) et si ce n'est pas le cas, il suffira d'attendre lundi...

Encore une fois "voir quelques flocons" n'est pas équivalent à "neige au sol".

mardi 19 avril  2016 à 8h30 :

Les averses de neige d'hier ont finalement laissé la place à un temps ensoleillé en seconde partie d'après-midi, le mercure, alors rivé sous 2° a pu prendre un peu de hauteur : 7.5° de maximum.

Ce matin, sans surprise, le décor est blanc de gel ; les gelées au sol ont dû être assez prononcées, elles sont même monté jusque dans l'abri (-0.3° de mini ici à Violay). Dans les trous et en plaine, le coup de froid matinal est plus accentué, ces quelques minis nocturnes le prouvent : Roanne -2.4°, Chalmazel -3.6°, Charlieu -1.4°, Feurs -0.9°, Arthun -1.3°, Andrézieux -1.1°, St Just-en-Chevalet -3.1°. Côté Lyonnais, seul le Breuil et Sain Bel (0.0° de mini nocturne pour ces deux postes) effleurent le gel, les autres minimales sont assez nettement positives.

Une splendide journée est entamée : le soleil règnera en maître absolu et nous aurons l'impression d'être revenu au printemps cet après-midi (maxis de l'ordre de 15° en plaine).

Nouvelle splendide journée pour demain mercredi avec beaucoup de degrés en plus. Nous ne toucherons sans doute pas les 25°, mais le thermomètre de certains coins de basse altitude pourraient s'en approcher à moins de 2 degrés.

Après une nuit remarquablement douce (minimales proches du record), jeudi ne nous offrira que peu de soleil : les nuages domineront mais la douceur résistera (maxis de l'ordre de 18-20° en plaine). Nous pourrions recevoir quelques pluies en soirée.

Douceur juste de saison pour vendredi sous un ciel humide.

Refroidissement d'envergure (pour la saison !) samedi.

La température moyenne de dimanche à mercredi n'aura rien à envier à celle d'une fin voire mi février.

Les flocons d'hier n'ont pas été les derniers de la saison, ils pourraient même descendre plus bas en toute fin de semaine ou début de prochaine. Quant aux gelées, elles n'ont pas dit, elles non plus, leur dernier mot.

lundi 18 avril  2016 à 9h30 :

On n'est pas passé loin du gel ce matin : 0.2° de mini provisoire. L'ambiance actuelle fait penser à un matin d'hiver : thermomètre autour de 1°, vent, brouillard et à l'instant (9h 20) neige.

Heureusement nous sommes en avril et ce genre de temps ne dure généralement pas. Dès cet après-midi (plutôt sur la fin ?) le soleil devrait percer la carapace. Les températures maximales stagneront à des niveaux indignes pour la saison : les 10° semblent devoir être réservés aux seuls Lyonnais.

Ensuite, ensuite je crois que je me suis un peu emballé en parlant de "25° en plaine" pour le milieu de la semaine. Certes demain le thermomètre bondira (attention toutefois aux gelées au sol le matin !) d'une bonne demi douzaine de degrés, certes après-demain il continuera sur sa lancée en en ajoutant encore autant mais... ça ne suffira probablement pas à toucher la barre symbolique du seuil de chaleur à savoir 25°.

Quoi qu'il en soit, ces deux journées de mardi et mercredi devraient nous paraître bien douces et seront copieusement ensoleillées. Ceci dit, notre premier 20° de l'année n'est pas encore acquis ici à Violay.

Jeudi, après une nuit exceptionnellement tiède, la douceur résistera en abandonnant toutefois une paire de degrés sur la veille, amenant le mercure à 20° au plus haut en plaine (y'a bien qu'en météo où l'on peut être au plus haut en plaine). Le ciel ne sera probablement plus aussi bleu, quelques pluies ne sont pas à exclure en seconde partie de journée ou nuit suivante.

La suite n'est pas réjouissante du tout.

La tendance sera au refroidissement, vendredi le thermomètre arrivera à peine à tenir son rang de fin avril, les pluies sont probables.

Samedi abandonnera encore des degrés et récoltera possiblement quelques gouttes.

Dimanche n'aura rien d'une fin avril.

Lundi et/ou mardi nous serons au fond du trou sous des températures de février. Les flocons de ce matin ne seront sans doute pas les derniers de la saison.

dimanche 17 avril  2016 à 9h30 :

La minimale provisoire d'hier matin de Bron (13.8°) s'est finalement transformée en mini définitive. 13.8° est donc la température mini affectée au 16/04/2016 et c'est un record journalier haut depuis au moins 1921. Le 14.3° de Satolas a subi la même destinée, il s'agit donc à présent du record décadaire de haute mini ; dit autrement : on n'avait jusqu'alors jamais eu de minimale aussi élevée dans l'intervalle [11 avril, 20 avril] depuis au moins 1974.

Hier le peloton des pluies devait emprunter le couloir habituel, et c'est ce qu'il a fait. Le pluviomètre de ce matin affichait 10.9 mm ici à 8h. La carte suivante (empruntée chez http://www.lightningmaps.org ) montre la distribution des impacts de foudre durant la journée d'hier (cliquer pour agrandir), le corridor en question est remarquablement bien tracé.Carte de la foudre France 16/04/2016

Aujourd'hui nous perdrons beaucoup de degrés (entre 5 et 8) sur hier, le temps restera maussade, entrecoupé d'averses.

Demain les pluies disparaîtront progressivement. L'ambiance se sera encore fortement refroidie, nos humbles reliefs d'entre Loire et Rhône pourraient recevoir quelques flocons sur leurs plus hauts sommets. Même si le soleil refait quelques apparitions durant l'après-midi, la température moyenne de ce lundi restera bien inférieure aux us et coutumes d'une mi avril ; on pourrait en effet ne pas toucher 10°, même en plaine.

Grand réchauffement mardi sous un ciel probablement dégagé, attention aux possibles gelées locales dans les trous à froid ou simplement les fonds de vallées. L'après-midi, le thermomètre retrouvera ses marques habituelles pour une mi avril (maxis de 15-17° en plaine).

Mercredi, toujours sous le soleil, la douceur passera la surmultipliée. Les 20 degrés seront largement atteints en plaine, ils pourraient même monter jusque là.

Jeudi on parlera peut-être de chaleur puisque nos plaines seraient en mesure d'accueillir le premier 25° de l'année. Le ciel perdrait de son bleu, un retour de nuages n'est en effet pas impossible, ceux-ci pourraient aussi s'accompagner de pluie...

Vendredi nous serons redescendus de notre nuage estival, l'ambiance serait plus humide et le thermomètre revenu à la saison.

Refroidissement continu de samedi à lundi, sous un ciel encombré et possiblement précipitant.

Début de semaine prochaine sous le signe hivernal, pluie froide et neige mouillée seraient de la partie.

samedi 16 avril  2016 à 9h30 :

12.6 mm pour la pluie d'hier, enfin la pluie tombée entre hier 8h et ce matin 8h pour être plus précis. Le cumul de cette première quinzaine d'avril s'élève à 48.8 mm soit environ 110 % de la normale (d'une première quinzaine d'avril bien entendu).

L'ambiance nocturne a été exceptionnellement douce sur l'agglomération lyonnaise puisqu'on note une mini nocturne de 13.8°. Si cette valeur n'évolue pas d'ici ce soir 20h alors elle deviendra le nouveau record journalier de haute minimale en effaçant le 13.7° de 1981. A Satolas, le thermomètre de la station de l'aéroport n'est pas descendu en dessous de 14.3°... soit le potentiel nouveau record de haute mini décadaire (début des relevés en 1974).

Les millimètres n'ont pas dit leur dernière graduation, aujourd'hui comme demain le risque pluvio-orageux est marqué, on pourrait subir de fortes pluies plutôt en fin d'après-midi et/ou soirée. Une dizaine voire vingtaine de nouveaux millimètres sont envisageables d'ici demain matin.

Il fera plus frais demain dimanche, surtout sur les hauteurs où les températures maximales pourraient plafonner entre 7 et 10° dans la tranche 700-1000 m. Des pluies (faibles) sont prévues à tout moment de la journée.

Bon coup de froid lundi matin au moins sur les reliefs. L'isotherme 0° serait vu vers 1100-1200 m, quelques rares flocons isolés auront peut-être le culot de descendre, en début de matinée ou fin de nuit, jusque vers 800-1000 m. En journée, le soleil reprendra le pouvoir sans toutefois être capable de nous offrir une température maximale de saison.

Mardi mercredi et jeudi seront trois journées estivales. La chaleur s'imposera de partout mercredi et résistera jeudi. durant ces deux dernières journées, le seuil des 25° pourrait être dépassé en plaine. Les vieux records journaliers (26.9° du 20 avril 1968 et 28.1° du 21 avril 1949 (Andrézieux)) ne semblent pour l'instant pas devoir être inquiétés mais ceux des températures minimales (11° en 1951 et 1975 pour le 20 avril et 12.1° pour le 21 en 1996) pourraient être remplacés.

Cerise sur le gâteau : on ne voit pas la moindre trace humide entre lundi midi et, au plus tôt, jeudi soir.

Vendredi la poussée estivale s'en ira (il n'y a bien qu'en météo où on peut voir une poussée se tirer...).

Samedi nous serons retombés sur avril.

Dimanche nous serons en mars.

Lundi en février.

vendredi 15 avril  2016 à 8h30 :

La belle journée de la semaine est terminée, place à présent à un temps agité, instable et humide pour 3 jours.

Aujourd'hui le ciel ne montrera que très peu de lumière, quelques gouttes sont envisageables à tout moment de la journée et une dégradation plus franche est possible pour la soirée et/ou nuit prochaines. comme c'est la cas depuis plus d'une semaine, la moitié nord de nos départements (Loire et Rhône) semble plus exposée à ces pluies ; en effet, le rail perturbé ne semble pas vouloir bouger d'un poil et pourrait, ce soir et cette nuit encore, s'étirer principalement dans une bande Moulins-Monceau et Clermont-Mâcon.

Temps incertain pour demain samedi, on ne passera probablement pas la journée sans recevoir une goutte, l'ambiance demeurera douce (20° sous le vent du côté de Montbrison, probablement 2 à 3° de moins ailleurs à la même altitude)..

Il semble que la grosse pluie soit pour dimanche, tous les secteurs pourraient alors être touchés par de bonnes précipitations. La température sera en nette baisse, les maximales supérieures à 10° ne se rencontreront probablement qu'en plaine.

La fraîcheur résistera lundi, le ciel devrait se découvrir et les pluies disparaître ou ne donner que 3 gouttes de ci de là.

Le déroulé futur semble à peu près bien calé : une dépression au large des côtes portugaises nous expédierait une grosse bouffée chaude entre mardi et jeudi voire même vendredi. Durant ces journées, des records de douceur auraient la possibilité d'être battus, tant sur les températures minimales que sur les maximales. chaud milieu de semaine en perspective donc.

Ensuite, vers la toute fin de semaine prochaine, un courant de nord serait bien capable de nous imposer un refroidissement digne d'un mois d'avril. Nous glisserions en quelques jours de températures proches de 25° en plaine à de possibles gelées généralisées, quelques flocons en profiteraient pour redescendre à très basse altitude (entre 500 et 1000 m ?). Irions-nous jusqu'à battre de nouveaux records (de froid cette fois-ci) ?

Ces 10 jours à venir devraient donc nous montrer presque tous les temps possibles avec dans l'ordre d'apparition : de la grosse pluie, du chaud soleil et pourquoi pas une petite séance hivernale pour clore l'affaire. Du avril tout craché.

jeudi 14 avril  2016 à 5h30 :

Premier jour "avec tonnerre" de l'année hier ici à Violay, on a eu aussi quelques petits grêlons l'après-midi et le soir. Au bilan, le cumul de cet épisode pluvieux (14.5 mm) se situe bien entre 10 et 20 mm comme pressenti dans l'édito de mardi dernier.

Aujourd'hui on profitera d'une journée calme et probablement bien éclairée, même en présence de nuages. L'ambiance actuelle est fraîche et même presque froide à Arthun où le thermomètre n'est pas loin du gel ; le soleil reprendra vite les choses en main et nous imposera un après-midi 2 à 3° au dessus des normes thermiques.

Demain vendredi et possiblement jusqu'à dimanche ou même lundi, le temps instable reprendra le flambeau : nous renouerons avec des passages plus ou moins ensoleillés perturbés par des averses plus ou moins dispersées. Tablons sur de nouveau 10-20 mm de pluie d'ici lundi matin. Durant cette période, les nuits seront douces mais les après-midi laisseront à désirer. Il semble qu'il faille attendre encore un peu avant de savourer le premier 20° de l'année à Violay, même ici en coteau bien protégé.

Dès lundi ou plus sûrement mardi, des conditions plus stables ont l'air de vouloir se mettre en place. On se méfiera de possibles petites gelées au sol lundi ou mardi matin.

mercredi 13 avril  2016 à 9h :

Hier comme avant-hier, les pluies de l'après-midi se sont contentées d'arroser une zone au nord d'une ligne Montbrison-Mâcon, de nombreux impacts de foudre ont été mesurés en région Roannaise. Voyez l'image radar composée hier à 17h, image prise sur le site meteo60 (cliquer pour agrandir) : . Ici la pluie est venue nuitamment entre 4 et 5h, elle nous a laissé 7.1 mm.

Aujourd'hui, un peu comme hier, la matinée nous réservera quelques belles plages ensoleillées ; la pluie possiblement orageuse reviendra cet après-midi et soirée. L'arrosage devrait être plus fourni et généralisé qu'hier, on peut compter sur une moyenne de 10 mm supplémentaires.

Demain sera notre journée de répit pluviométrique. Ce jeudi ne devrait nous apporter de la belle lumière, des températures de saison (légèrement fraîches le matin mais en net réchauffement ensuite, maxis de l'ordre de 17-19° en plaine) et aucune goutte ne devrait l'émailler. Bref une journée à rouler... pour les ceusses qui le peuvent.

Les craintes pour vendredi ne s'estompent pas : les conditions humides referont probablement leur retour avec quelques pluies possibles, plutôt en seconde partie de journée et de préférence réservées à la moitié nord de nos départements. Le fond de l'air sera radouci mais le faible ensoleillement ne fera sans doute pas passer le mercure de l'autre côté du 20.

Le temps, incertain, ne prendra pas la peine de se réformer pour samedi. Les conditions météo seront donc bien moyennes pour le 300 de Feurs. Certes il ne pleuvra pas toute la journée, loin de là, mais il serait bien étonnant de ne pas voir une averse à un moment ou à un autre de la journée. Il faut bien reconnaître aussi que le risque pluvieux semble plus marqué au nord du Roannais qu'au sud...

On ne sent, pour l'instant, pas de franche amélioration ni détérioration pour dimanche.

Les millimètres vont donc défiler sans se presser au cours des jours à venir, du tout bon pour la végétation et le sous-sol.

mardi 12 avril  2016 à 5h 30 :

La tendance météo n'est pas encourageante si vous appréciez les longues périodes stables et ensoleillées.

Aujourd'hui nous aurons probablement la matinée sans pluie, avec un peu de chance la pluie attendra la fin d'après-midi pour se manifester. Prévoyons donc une seconde partie de journée instable, les pluies ne seront pas généralisées mais se concentreront sur certaines régions sans en toucher d'autres ; par exemple hier il a plu au nord d'une ligne Montbrison Mâcon et guère ou pas du tout au sud. Il ne fera ni chaud ni frais cet après-midi en plaine, le thermomètre devrait y culminer vers 18° si les averses n'arrivent pas trop tôt.

Demain mercredi la pluie pourrait s'étendre de manière plus uniforme, je ne pense pas qu'elle laisse tranquille une zone de notre secteur de Rhône-et-Loire. L'ambiance deviendra presque fraîche sur nos hauteurs. Attendons-nous à des cumuls relativement significatifs d'ici jeudi matin, la fourchette 10-20 mm semble plausible.

Jeudi la pluie ferait relâche, la douceur poussera le mercure vers 18-20° au meilleur des plaines.

Il est bien possible qu'elle revienne vendredi, la pluie.

lundi 11 avril  2016 à 9h :

Le thermomètre s'est bien racheté hier après sa relative faiblesse matinale, les maximales de plaine ont dépassé 20 degrés (20.4° à Andrézieux, 20.6° à Bron).

La nuit dernière a été remarquablement douce en plaine : 11.4° de mini provisoire à Andrézieux, si cette température avait eu lieu hier ou demain elle aurait battu de 1° le record journalier. La minimale nocturne de Bron affiche 12.5° et dépasse la norme de 6.6° ; si cette valeur tient jusqu'à ce soir 20h alors il s'agira de la seconde mini la plus élevée lors d'un 11 avril (début des relevés en 1921).

Aujourd'hui le soleil sera bien plus discret qu'hier, il devrait se contenter de quelques apparitions entre deux nuages. Ne comptons donc pas sur une hausse thermique semblable à celle d'hier, les maximales auront de la peine à atteindre 18-19° en plaine. Une dégradation est entrevue pour l'après-midi où quelques averses (a priori dispersées et peu productives) possiblement orageuses (le premier coup de tonnerre de l'année ?) sont attendues.

Demain mardi le temps ne changera pas fondamentalement : un peu de soleil,; beaucoup de nuages et trois gouttes isolées envisageables. Températures stables.

Mercredi la pluie devrait s'imposer, les températures maximales redescendront de 2 à 3°, elles ne feraient que retrouver leur niveau normal pour une mi avril. Tablons sur des pluies relativement significatives : de l'ordre de 10 mm.

Jeudi serait la journée de répit avant l'arrivée possible de nouvelles pluies (conséquentes ? anecdotiques ?) pour vendredi.

dimanche 10 avril  2016 à 10h :

Beau dimanche, encore un peu frais ce matin (3.0° de mini à Andrézieux pour 4.0° de normale) mais lumineux à souhait et très doux cet après-midi (environ 18-20° en plaine pour, par exemple, 14.9° de maxi normale à Andrézieux.

Demain lundi le temps changera : la majeure partie de la journée devrait demeurer sèche mais la pluie pourrait se manifester sur le soir. Les températures maximales seront du même acabit que celles d'aujourd'hui : un peu sous 20° en plaine.

Les gouttes se raréfieront mardi, peut-être arriveront-elles à disparaître et la journée se déroulera dans la bonne douceur (aux pourtours de 18° de maxi en plaine).

Possible dégradation pluvieuse mercredi. L'ambiance ne serait plus aussi douce l'après-midi sous les probables ondées.

Cette période humide allant de lundi soir  mercredi soir pourrait apporter par ici un cumul d'eau significatif, probablement compris entre 10 et 20 mm.

L'évolution future n'est pour l'instant pas très solide, on pourrait se diriger vers un temps redevenu sec et doux voire très doux pour la saison, mon premier 20° de la saison est toujours en ligne de mire.

samedi 9 avril  2016 à 9h :

On ne se défera pas aujourd'hui de la trop grande fraîcheur. Ce matin seule l'agglomération lyonnaise enregistre des températures minimales supérieures à la normale (+7.7° à Bron pour 6.4° de normale) ; ailleurs et surtout sur les reliefs l'ambiance est nettement moins clémente (1.5° de mini nocturne ici à Violay).

Pour aujourd'hui, attendons-nous à un temps mitigé avec encore pas mal de nuages mais aussi quelques percées ensoleillées ; il ne devrait plus pleuvoir.

Demain dimanche nous retrouverons une chaleur de saison. Le vent de sud reprendra la situation en main, les températures de l'après-midi devraient se placer dans l'intervalle [17°, 19°] dans le meilleur des cas. La journée promet d'être ensoleillée.

Pas de grand changement thermique pour la période lundi-mardi-mercredi : des maximales probablement comprises entre 17 et 19° en plaine. Une tendance faiblement pluvieuse se dessine pour lundi soir mais aussi pour mercredi.

Ensuite, un net réchauffement semble probable (mais pas encore acquis) pour la seconde partie de semaine, nous pourrions à cette occasion recevoir ici à Violay le premier 20° de l'année.

vendredi 8 avril  2016 à 7h30 :

Il gèle faiblement ce matin, le ciel est dégagé, on voit juste une barrière de nuages vers l'ouest.

Pas de radoucissement pour aujourd'hui, le soleil sera le bienvenu entre deux nuages, quelques averses disparates et principalement réservées aux reliefs (neige au dessus de 800 à 1000 m) sont probables plutôt en seconde partie de journée. Les températures maximales n'obtiendront leur deuxième chiffre qu'en plaine.

Même type de temps pour demain samedi : après une matinée gélive en plaine et dans les trous, le thermomètre s'étirera l'après-midi mais ne touchera pas 15°, même en plaine.

Dimanche il fera plus doux : sous un soleil probablement généreux, on pourrait rencontrer quelques 18-20° à basse altitude.

Lundi serait calqué sur dimanche, une possible dégradation nous survolerait en seconde partie de journée ou nuit suivante.

Grande douceur pour mardi.

Éventuel rafraîchissement humide pour mercredi.

Violay, jeudi 7 avril  2016 à 5h30 :

Agréable journée hier ici à l'abri du vent de nord est (14° de maxi) mais ambiance bien plus fraîche dès lors qu'on s'exposait au vent. Sur le vélo, on a apprécié le soleil car avec une température du point de rosée aux alentours de 5°, les descentes avec le maillot mouillé étaient très réfrigérantes.

Aujourd'hui il fera frais et de partout. Quelques gouttes (flocons au dessus de 1000-1200 m) agrémenteront la journée au gré des averses. Pas plus de 10-12° en plaine au meilleur de la journée.

Demain l'ambiance sera encore plus froide, il ne serait pas étonnant de voir 1 ou 2 flocons sur le matin par ici au dessus de 700 m environ. seul Lyon pourra s'offrir un 10-11° durant l'après-midi.

Les températures maxis gagneront 3 ou 4° samedi mais les minis ne seront pas loin du gel le matin.

Dimanche nous n'aurons probablement pas retrouvé tous les degrés nécessaires pour une bonne normale.

Lundi le radoucissement prendrait de l'ampleur.

mercredi 6 avril  2016 à 9h :

16.5 mm voilà ce qui est ici tombé lors de cet épisode. Ce matin le ciel est partagé entre nuages et pas nuages, on voit enfin la lumière sur les versants est, le soleil devrait s'imposer tout au long de la journée. Les températures maximales n'iront cependant pas très haut sous ce petit vent de nord-est : 15-16° au maximum et aux meilleurs endroits.

Demain jeudi le temps fraîchira, quelques flocons sont probables en fin d'après-midi au dessus de 1000 ou 1200 m. Le thermomètre de l'après-midi perdra environ 5 degrés sur celui d'aujourd'hui.

Pas d'amélioration thermique pour vendredi, au contraire même : quelques rares flocons mouillés pourraient descendre en matinée sous 1000 m, il faudra être dans ou très proche de Lyon pour avoir 10° l'après-midi, la limite de non dégel planera vers 1200-1400 m.

Timide radoucissement samedi, on restera toutefois 2 à 4° sous les traditions d'une mi avril..

Dimanche-lundi nous ramèneront possiblement à la saison, mais quitte à se faire une saison, celle-ci risque d'être humide...

La suite ne se laisse pas facilement approcher ; en tendant l'oreille on pourrait entendre comme un étrange bruissement, un peu comme celui que font les gouttes en tombant...

mardi 5 avril  2016 à 5h 30 :

Zéro soleil encore hier... et il ne faut pas compter sur aujourd'hui pour le revoir.

La minimale de Bron a finalement tenu le coup jusqu'à hier 20h, le record journalier de haute mini est donc battu pour un 4 avril.

Inutile d'attendre autre chose que de la pluie et des nuages pour aujourd'hui ; sur les reliefs, on ressentira un manque de douceur cet après-midi tandis que la plaine devrait encore assurer un tout petit 15° au meilleur. La pluie ne sera certes pas ininterrompue mais des cumuls de l'ordre de 10 ou 20 mm sont envisageables d'ici demain matin.

Demain mercredi la matinée pourrait nous garder quelques gouttes en réserve puis nous bénéficierions d'une petite dose de soleil l'après-midi. Le fond de l'air ne sera plus aussi doux.

Jeudi sonnera le début d'une période froide (mais globalement sèche) qui pourrait nous amener jusque vers samedi.

Après ?

L'après plaira aux limaces : vague douceur et humidité récalcitrante. Ah mon avril 2007 ! où es tu ?

lundi 4 avril  2016 à 8h 30 :

Les records tombent.

Hier la minimale d'Andrézieux (13.5°) a établi un nouveau record décadaire de haute minimale, autrement dit, jusqu'à hier, on n'avait jamais eu de mini aussi élevée, à Andrézieux et pour la période [1er avril, 10 avril]... ceci depuis 1946.

Ce matin, la minimale de Bron affiche 12.3°, il s'agit d'un nouveau record journalier haut potentiel ; potentiel car une mini d'un jour J se recherche entre 20h du jour J-1 et 20h du jour J, donc patientons jusqu'à ce soir avant d'entériner.

Le plus curieux dans cette affaire, est que la journée d'hier n'a pas paru agréable... Certes la température moyenne d'Andrézieux est montée à 15.7° (6.5° au dessus de la normale d'un 3 avril tout de même) mais l'absence de soleil et la persistance de ce vent de sud n'a pas transformé ce dimanche en splendide journée de printemps.

En tout cas il y en a un qui ne se trompe pas, c'est le coucou ! ce matin il m'a tiré du lit, c'est la première fois de la saison que je l'entends ici. Curieusement, il a fait sa première apparition le même jour que l'an dernier. La date médiane de cette première (seulement 13 ans d'observation auditive) passe au 7 avril, les extrêmes sont le 26 avril (en 2005) et le 25 mars (2004).

On ne verra pas souvent le soleil durant cette semaine, à croire qu'il a tout donné en décembre et qu'il ne lui reste plus de carburant... Aujourd'hui l'ambiance ne s'échauffera guère (elle est déjà à des niveaux records sur Lyon) et quelques gouttes pourront tomber un peu n'importe où et à tout moment de la journée. Le vent de sud ne sera vraiment sensible qu'en cours d'après-midi et sur l'agglomération Lyonnaise.

Demain mardi la pluie s'imposera. Il sera probablement difficile de trouver 2 heures de sèches en ce triste mardi. La fraîcheur tombera sur les reliefs.

Mercredi la matinée humide pourrait laisser entrevoir le soleil durant l'après-midi. Températures de saison.

Jeudi : froid mais possiblement sec.

Vendredi : toujours froid, quelques flocons mouillés sous 1000 m sont possibles.

Radoucissement samedi mais pas au point de recoller aux normales de saison.

dimanche 3 avril  2016 à 9h :

Il n'y a pas de doute, l'air actuel vient du sud, et même du grand sud. Ce matin à 8h il faisait déjà 14.3° à Andrézieux mais "seulement" 11.5° à Bron. Ici à Violay, la température maximale d'hier (13.0°) est arrivée en cours d'après-midi puis est revenue en cours de soirée, vers 22h. Hier encore, et sans surprise, il a fait bien plus doux à Andrézieux (17.9° de maxi) qu'à Bron (14.4° de maxi et 14.3° cette nuit à 1h).

Vu les températures mini de ce matin, les moyennes d'aujourd'hui seront bien évidemment supérieures à l'habitude d'un début avril ; n'attendons toutefois pas un après-midi estival, les maximales ne monteront guère plus haut que leur niveau normal. Les gouttes de ce matin devraient laisser place à un après-midi possiblement agrémenté de quelques (rares) trouées de lumière.

Autant le dire tout de suite : la semaine qui arrive ne sera pas parmi les plus ensoleillées...

Quelques gouttes sont envisageables pour demain lundi, le ciel ne devrait pas nous présenter autre chose que du gris, les températures du matin (vers 10° en plaine) ne seront pas très éloignées de celles de l'après-midi (15-16° toujours en plaine).

Mardi le fond de l'air conservera une certaine tiédeur appréciable uniquement au lever du jour. Le risque pluvieux augmente pour la journée, une percée solaire semble fort compromise.

Début de rafraîchissement (sur les hauteurs) mercredi, le ciel sera probablement tout aussi désagréable que la veille, de la pluie à un moment ou à un autre.

Jeudi vendredi et peut être même samedi nous basculerons dans un temps nettement trop froid pour une fin de début avril. Les précipitations pourraient s'espacer mais la limite pluie neige se permettrait de descendre sous 1000 m.

samedi 2 avril  2016 à 9h :

Triste 1er avril que celui d'hier : brouillard omniprésent et température de l'après-midi remarquablement froide : 2.6° de maxi diurne.

Le petit radoucissement de cette fin de nuit a poussé la température à 3.4° peu avant 8h, la température maximale affectée à ce 1er avril 2016 est donc de 3.4°.

Actuellement, une bouffée pluvieuse en provenance du sud vient de passer rapidement et de déposer trois gouttes. Nous devrions retrouver assez rapidement en journée des températures douces, elles seront proches des normales sur les hauteurs et pourront atteindre 19-20° dans le sud de la plaine du Forez. On notera probablement de nouveau un important écart thermique entre Andrézieux (18-20° de maxi prévue) et Bron qui pourrait avoir du mal à toucher 15°.

Demain dimanche et après-demain lundi seront deux journées banales d'un début avril : les gouttes ne devraient pas nous gêner et les températures culmineront à 15-16° dans le meilleur des plaines.

Le risque pluvieux augmente pour mardi-mercredi. L'échéance est encore lointaine mais il ne serait pas impossible de voir une bonne pluie se produire. Les températures maximales accuseront une baisse, elles pourraient redevenir un peu justes pour la saison.

Le refroidissement esquissé dans l'édito d'hier et valable pour la fin de semaine gagne en crédibilité. Un parfum hivernal flotterait pour les journées de jeudi vendredi et samedi.

vendredi 1er avril  2016 à 7h 30 :

Des records de douceur sont tombés hier :

* 12.5° de minimale à Andrézieux : nouveau record journalier de haute mini et 6ème mini de mars la plus élevée depuis mars 1947.

* 23.0° de maximale à Andrézieux : nouveau record journalier de haute maxi.

* 17.75° de température moyenne (évidemment record haut journalier) et 4ème plus forte moyenne de mars depuis celui de 1947.

A Bron, seule la température mini a battu son record journalier.

Hier soir, la fraîcheur est arrivée ici peu après 20h. A 21h 20, il faisait 13.4° de moins ici à Violay (5.4°) qu'à St Genis-Laval (18.8°) !

La sensation est bien hivernale ce matin : il fait ici 0.8° (0.6° de mini nocturne) et le ciel est totalement brouillé. La pluie escomptée n'a pas donné ce que j'espérais : seulement 1.4 mm ici, c'est moins qu'en plaine du Forez (3.8 mm à Arthun) et bien moins qu'en Lyonnais (13.2 mm à Anse, 14.2 à St Priest, 10 à St Genis-Laval, 15 à Gerland). globalement, le bila pluviométrique de ces 3 premiers mois de l'année civile est ici fort excédentaire (142 % de la normale) et cet excédent est remarquablement bien réparti : 134 % en janvier, 146 % en février ainsi qu'en mars. Aujourd'hui nous resterons au frais toute la journée, il ne faut pas attendre bien plus de 5-7° par ici au meilleur, les plaines auront de la peine à monter à 10°.

Demain samedi le souffle tiède sèchera la campagne ; nous retrouverons des températures supérieures à la norme d'un début avril avec probablement quelques 20° en plaine. Le vent de sud, fort en altitude, descendra à terre durant l'après-midi et produira quelques pointes vers 50-70 km/h en début de soirée.

Si le soleil est encore contesté samedi, il devrait se libérer dimanche. L'ambiance gardera presque toute sa douceur, nous vivrons donc une belle journée d'avril.

La douceur semble assurée pour lundi, mardi et mercredi prochains. Douceur a priori de saison (15-18° au meilleur des plaines et nuits douces) et possiblement humide.

Un net refroidissement semble se profiler pour la fin de semaine, aux alentours de jeudi ou vendredi.

jeudi 31 mars 2016 à 5h 30 :

Il a fait des maximales de mai hier dans la région, les 20 degrés ont été dépassés en plaine mais aussi sur les premiers reliefs, jusque vers 600 m environ ; quelques exemples : Andrézieux et Bron 21.2°, St Léger-sur-Roanne 21.3°, Arthun 21.4°, Feurs 22.8°, St Etienne GC 20.1°, St Just-en-Chevalet 20°, Chiroubles et St Genis-Laval 20.4°, le Breuil 21.7°, Sain bel 21.6°, Gerland 21°, Anse 22.3°. Le Pilat est resté sous un air remarquablement frais : 12.4° de maxi à Graix (1160 m alt).

Réédition pour aujourd'hui et reddition pour demain.

Ce matin l'ambiance est extraordinairement douce : la température minimale provisoire à Andrézieux est de 12.5°, rappelons que le record haut journalier est à 12.1° (en 2006). A Bron à cette heure, la mini provisoire affiche 13.4° pour 12.2° de record journalier (en 1994). A  St Genis-Laval, la minimale nocturne s'établit pour l'instant à 14.6°. Enfin la palme de la douceur revient sans doute à Lyon Gerland où la température n'est pour l'instant pas descendue cette nuit sous 15.4°  soit environ 10 degrés de plus que la normale...

Cet après-midi, de nombreux 20 degrés refleuriront un peu de partout sous 700-800 m. Le changement de régime viendra de l'ouest (normal, le changement de régime vient de Vichy, c'est bien connu), il apportera des pluies persistantes sur les monts du Forez et Madeleine à partir de la fin d'après-midi. Par ici, le refroidissement (brutal) s'opérera en soirée voire vers la mi nuit. Attendons-nous à un arrosage conséquent (de l'ordre de 10 mm sur la commune) ; en seconde partie de nuit et matinée de vendredi, la limite pluie-neige pourrait faire quelques descentes, de préférence sur les monts du Forez, sous 1000 m. Ambiance froide pour vendredi, probablement moins de 10° en plaine.

Bel étirage de thermomètre en plaines et vallées entre samedi matin (encore frais) et samedi après-midi (17-18° de maxi ). Le beau temps n'est pas garanti mais l'absence de gouttes l'est.

Poursuite de chauffe pour dimanche ; probablement une belle journée que mai ne renierait pas.

La douceur semble inévitable pour au moins la première moitié de semaine prochaine, on se demande encore si ce sera douceur ou chaleur....

mercredi 30 mars 2016 à 9h 30 :

Il a fait très doux cette nuit, on n'est pas passé loin du record journalier de haute mini à Bron : 11.2° pour la mini nocturne pour 11.4° de record (en 2014). Saint Exupéry se range dans la même catégorie : 11.5° de mini nocturne, 12° de record (en 2014).

Aujourd'hui il fera beau et chaud, les 20 degrés devraient se voir assez fréquemment en plaine.

Douceur toujours au programme pour la nuit prochaine, puis l'ambiance se refroidira rapidement demain en fin d'après-midi ou soirée avec l'arrivée de la pluie.

Retour provisoire à l'hiver pour vendredi. Les montagnes supérieures à 1000-1200 m auront reçu une couche de neige durant la nuit précédente et quelques flocons pourraient se montrer vendredi matin aux alentours de 800-1000 m. Les températures maximales de ce vendredi afficheront 10 à 12° de moins que celles d'aujourd'hui et/ou de demain.

Des conditions plus douces (reste à voir le degré de douceur, le curseur du thermostat n'est pas encore bien réglé) et surtout plus sèches reviendront dès samedi ; ce type de temps pourrait durer jusqu'en milieu de semaine prochaine.

mardi 29 mars 2016 à 5h 30 :

18.3° à Feurs, 17.5° à Arthun, 17.1° à Andrézieux mais que 6° au col du Béal et 6.7° à celui de la Loge au meilleur d'hier : le vent d'ouest a donc bien ventilé les crêtes et foehné la plaine. L'agglomération Lyonnaise accuse 2 à 4 degrés de moins que la plaine du Forez : 15.1° de maxi à Bron et Décines, 14.4° à St-Priest, 15.7° à Gerland, 15.8° à Anse, 14.2° à St-Genis-Laval.

Ce matin on remarque la persistance d'un très fort écart thermique entre la montagne et la plaine : 2.2° au col du Béal, 3.5° au col de la Loge à 5h et 11° à Andrézieux ou 10.5° à Feurs à la même heure. Cette différence de l'ordre de 8-9° sur 1000 m de dénivelée est remarquable lors d'une fin de nuit.

Aujourd'hui le vent est calmé mais le ciel demeurera opaque à toute lumière. Quelques gouttes sont probables à un moment ou un autre de la journée et les températures seront du même ordre que celles d'hier : 1 ou 2 degrés de moins sur le Forez, 1 ou 2 degrés de plus sur le Lyonnais.

Demain mercredi il fera presque chaud : du 20° sera mesuré en plaine, Bron touchera peut-être à cette occasion son premier de l'année.

Après une nuit de mercredi à jeudi remarquablement (exceptionnellement ?) douce, les conditions printanières tiendront bon en journée.

Refroidissement remarquable entre jeudi soir et vendredi matin, la masse d'air à 1500 m d'altitude perdrait de l'ordre de 10°. Des flocons auront la possibilité de se montrer sous 1000 m en matinée de vendredi.

Le retour tout aussi brutal à des conditions météo printanières est probable (mais pas acquis) pour la toute fin de semaine.

lundi 28 mars 2016 à 9h 30 :

De bonnes conditions météo stables ne sont pas en ligne de mire, la semaine qui débute sera à ranger dans les semaines agitées et changeantes, assez banale d'un début de printemps en fait.

Aujourd'hui le vent d'ouest en altitude et de sud-ouest voire sud en surface nous maintiendra les reliefs au frais et les dépressions abritées au chaud. Tablons sur de jolis contrastes thermiques, cet après-midi, entre le piedmont forézien et les crêtes des monts. La température pourrait monter à 15-17° à Andrézieux (13.1° de maxi normale pour un 28 mars) ou Feurs mais plafonner à 4° au col du Béal. Les gouttes ne sont pas complètement à exclure mais on ne pourra pas parler de journée pluvieuse.

Demain mardi le fond de l'air s'adoucira mais les nuages seront probablement plus nombreux et surtout plus précipitants que ceux d'aujourd'hui. Tablons donc sur un temps maussade avec des maximales de l'ordre de 12-15° dans la ceinture 500-1000 m, possiblement davantage aux plus basses altitudes sous le vent.

Mercredi sera la belle journée de la semaine : belle et chaude. Prévoyons des températures de l'ordre de 20° en plaine et en fin d'après-midi.

Probable important refroidissement éventuellement pluvio-neigeux entre jeudi et vendredi avant un possible (mais encore très incertain) retour de la grande douceur pour le prochain week-end.

Hier en fin d'après-midi, il restait encore quelques spots de vieille neige (bien protégés du sol par un matelas de ronces) ici :

dimanche 27 mars 2016 à 9h 30 de la nouvelle heure :

J'ai encore sous estimé le pouvoir de chauffe d'Andrézieux par flux de sud ouest ou ouest en altitude (hier le vent était de secteur sud-ouest l'après-midi à 700 hPa donc à environ 3000 m d'altitude et de secteur sud à 850 hPa). Andrézieux a donc eu son premier 20 degrés de l'année civile : 20.6° exactement ; il est donc apparu seulement 1 jour après la date médiane (période 1947-2015). Dans le Forez, le poste de Feurs a lui aussi passé la barre avec 20.5° et puis c'est tout : le Lyonnais est resté en dessous de 19° (18.6° à Bron ainsi qu'à St Exupéry, 19° à Gerland, 17.9° à St Genis-Laval, 18.3° au Breuil). Quelques autres maximales d'hier : Violay 16.5° (qui n'est que la troisième plus haute température de l'année civile), 15.8° à Bard, 19.9° à Arthun, 19.6° à Charlieu, 16.9° à Chalmazel G, 14.7° au col de la Loge, 18.4° à St Etienne GC.

Ce matin la pluie est au rendez-vous, il ne fait plus que 2.5° et le ciel est bâché. Cette pluie continue est sur le point de se terminer (elle aura disparu avant 11h de la nouvelle heure). Cet après-midi, les averses prendront le relais dans un ciel globalement plus lumineux. Les températures maximales accuseront 6 à 8° de perte sur hier, il sera difficile d'en trouver de supérieures à 12-13° en plaine.

Demain lundi le fond de l'air s'adoucira et, sous le vent d'ouest bien établi en altitude, les stations du piedmont forézien devraient de nouveau atteindre ou dépasser 15-16° l'après-midi. Il faudra faire avec 3 à 5° de moins sur les reliefs de par ici. Quelques gouttes matinales pourraient encore traîner ci et là.

Tassement thermique pour mardi, les nuages occulteraient totalement ou partiellement la lumière, de petites pluies sont envisageables.

Mercredi : sec et de nouveau doux.

Trop d'incertitudes pour l'heure en ce qui concerne jeudi, on va arrêter là.

samedi 26 mars 2016 à 8h :

6.2° au meilleur de la journée d'hier ici à Violay... et encore, cette température maximale a eu lieu cette nuit. La moyenne des 21 dernières maximales (1995-2015) d'un 25 mars est ici de 10.4°, et même 10.9° si j'étends à l'intervalle [24 mars, 26 mars]. Quelques autres maxis d'hier : Bron 10.9° (14.1° de normale), 11.1° à Andrézieux (13.5° de normale), Feurs 10.3°, Roanne 10.4°, col de la Loge 2.7°, col du Béal 1.9°.

La douceur c'est maintenant. Ce matin les températures de plaine sont juste de saison, elles ont un peu d'avance sur les reliefs. La grande douceur est donc sur les rails et se manifestera en fin d'après-midi où des 17 à 18° seront mesurés en plaine. Bien entendu, ce radoucissement n'aura rien d'exceptionnel (il avait fait 26.4° le 25 mars 1981 à Andrézieux).

L'embellie ne durera que 24h. demain dimanche, en fin de nuit et début de matinée, la pluie froide s'abattra sur la région. Cette pluie ne durera pas longtemps : seulement 2 ou 3 h, nous pourrons donc bénéficier du plus clair de la journée à l'abri des gouttes. Le refroidissement sera sensible : les montagnes reblanchiront au dessus de 1200 à 1300 m, un flocon perdu parmi les gouttes n'est pas impossible ici à Violay au lever du jour.

Lundi ce sera mieux : plus calme, plus doux même si trois gouttes ne sont pas à exclure.

On est toujours dans l'incertitude pour la suite de la semaine. Les dernières projections voient passer le vent froid sur l'ouest de la France, nous serions donc coincés entre la bouffée chaude qui se produirait sur les Alpes et la descente hivernale qui concernerait les Pyrénées. Les derniers réglages seront précieux pour affiner, il ne suffirait de pas grand chose pour passer dans le franchement doux ou dans le trop froid.

vendredi 25 mars 2016 à 7h 30 :

La grande fraîcheur résiste : 4.9° de température moyenne (-1.1° min et 10.6° max) hier à Andrézieux alors que la normale pour un 24 mars y est de 8.5°. Ce 4.9° est la température moyenne normale d'un 24 et 29 février.

Aujourd'hui le fond de l'air se radoucit mais la présence de nuages voire même de gouttes (flocons au dessus de 1000-1200 m environ) va considérablement freiner la hausse thermométrique ; attendons-nous à des températures maximales possiblement encore un peu plus fraîches que celles d'hier.

Demain samedi nous aurons notre fenêtre douce, il faudra la savourer. N'espérons pas un retour de fin mars 2006, on en sera très loin. Les plus hautes températures ne devraient pas toucher 20°, on les trouvera probablement entre 16 et 18° au meilleur des plaines.

Dimanche ne serait finalement pas si pire. La pluie devrait passer en fin de nuit ou matinée, elle pourrait donc nous laisser correcte une grande partie de journée. On aura vite oublié nos 18° de plaine, il faudra se contenter de 12 ou 14°. Le 10° n'est pas du tout certain ici à Violay.

Lundi apporterait un certain redoux, inférieur toutefois à celui de samedi. Quelques averses sont possibles à tout moment de la journée.

Incertitude marquée pour l'après lundi. En cours de semaine, une importante descente froide devrait s'opérer dans les environs : soit elle se produit sur l'Atlantique et alors on récolte une bonne bouffée tiède voire même chaude, soit elle descend quelques centaines de km plus à l'est et on subit un temps presque hivernal.

jeudi 24 mars 2016 à 5h 30 :

C'était froid hier, ça le sera encore aujourd'hui et demain. Ces 23 premiers jours de mars enregistrent ici une température moyenne inférieure à celle des derniers décembre et janvier et février...

Dans les chiffres, on a eu une maximale de 10.1° hier à Andrézieux (14.0° de normale pour un 23 mars) et une mini de 1.1° (3.6° de normale). La barrière de non dégel a dû flotter vers 1400 m seulement car le col du Béal n'a eu que +0.4° au meilleur.

Aujourd'hui il ne faut pas compter avoir plus chaud (mais on restera au sec). Le ciel, lumineux lors des premières heures de jour, devrait se voiler ou se couvrir par le nord-ouest en cours de journée.

Demain vendredi ça ne sera pas mieux, la pluie s'invitera en cours d'après-midi histoire de bien plomber les températures maximales.

Il faudra profiter de samedi !

Samedi l'ambiance s'adoucira franchement, la plaine dépassera 15° mais n'atteindra probablement pas 20° (il faudra sans doute patienter jusqu'en avril pour voir le premier 20° de 2016 à Andrézieux).

Dimanche une nouvelle onde pluvieuse nous traversera en cours de journée, la température accusera le coup (et même le sacré coup).

Il ne faudra pas prendre le sursaut thermométrique de lundi au sérieux : la fraîcheur (humide de surcroît) reviendra probablement mardi et mercredi...

mercredi 23 mars 2016 à 8h :

Ne croyez pas toutes ces voix hertziennes qui nous disent que les températures sont douces, que le printemps est enfin arrivé. C'est faux, nous ne sommes pas, ici, dans les normes thermiques d'une fin mars. Hier la température moyenne d'Andrézieux s'est établie à 5.0° et la valeur normale pour un 22 mars est de 8.3° ; à Bron l'écart était moins important mais tout de même dans le sens du déficit : 8.9° de moyenne pour 9.7° de normale ; à St-Exupéry : 7.5° de moyenne hier pour 8.8° de normale.

Ce matin il fait étonnamment doux en région Lyonnaise (minimales de l'ordre de 6 à 7°) et beaucoup moins en plaine du Forez : mini de 1.1° à Andrézieux (3.6° de normale pour un 23 mars), 3.1° à Feurs. Le ciel actuel est tout bleu, il ne conservera pas cette couleur tout au long de la journée car une dégradation très peu active est en approche par le nord-est. Tablons donc sur un ennuagement progressif en cours d'après-midi. Les températures maximales n'atteindront toujours pas leur valeur normale, elle s'en approcheront toutefois à moins de 2 degrés.

Demain jeudi l'ambiance sera plus froide, les gelées devraient se généraliser sur les reliefs et le thermomètre peiner pour toucher 10° dans le meilleur des plaines. Côté ciel, nous aurons probablement un mélange de nuages et de percées ensoleillées, le tout sous l'indéfectible vent de nord.

Léger redoux pour vendredi mais insuffisant pour nous ramener une température de saison. quelques gouttes sont envisageables, rien de significatif.

Rotation provisoire du vent au sud pour samedi et hausse remarquable de la température. L'ambiance sera enfin digne (et même un peu plus que digne) de la saison, les plaines devraient dépasser 15° mais pas atteindre 20°, nous serons bien loin du 26 mars 2006 (24.9° de maxi à Andrézieux !).

Douche pour dimanche avec un refroidissement à la clef.

La toute fin de mois serait bien maussade : pluies froides ou flocons sont probables.

mardi 22 mars 2016 à 5h 30 :

La lune se couche sous une température juste négative, la journée s'annonce fraîche et lumineuse.

Demain mercredi et après-demain jeudi nous ne changerons pas fondamentalement de temps, les nuages pourraient être davantage présents dans une ambiance bien trop froide pour une fin mars.

Vendredi une première onde pluvieuse nous traversera, elle n'apporterait pas beaucoup d'eau a priori.

Douceur samedi, les 15 degrés seront dépassés en plaine et même par ici à 800 m.

La seconde salve humide nous transpercera dimanche ou lundi ou les deux. Attendons-nous à une bonne pluie qui ruinera les velléités printanières de samedi.

Le printemps ne se rétablirait pas tout de suite, mars n'en aurait pas fini avec ses millimètres.

lundi 21 mars 2016 à 8h 15:

Il est bien difficile de faire une prévision correcte de température ces temps-ci : hier Bron n'a pas atteint 10° (9.9° de maxi, 4.5° de déficit pour un 20 mars) et ici à Violay j'ai eu 11.2°.

Ce matin les mercures des monts et ceux des plaines sont à peu près au même niveau : entre 2 et 3°, seuls ceux des villes enregistrent quelques degrés de plus. Le vent s'installe au nord et il conservera le cap durant 4 jours.

Jusqu'à jeudi inclus, nous serons soumis au même type de temps : un vent de nord pas très virulent mais constant, des températures proches du gel le matin dans les lieux abrités, des maximales en retrait de 2 à 4° sur ce qu'on est en droit d'attendre lors d'une dernière décade de mars. Les nuages assureront un barrage filtrant mais ne jèteront aucun projectile sur terre.

Vendredi il semble qu'une ondée veuille traverser le secteur, assurant le début d'un radoucissement.

Samedi la douceur serait à son comble, on vivra probablement la journée la plus douce de l'année en température moyenne. Il n'est cependant pas dit que le premier 20° du printemps puisse éclore ce jour.

Dimanche et/ou lundi la belle douceur (non exceptionnelle bien entendu) se ferait balayer par une grande douche froide.

Gardons un peu de recul sur ces prévisions à 1 semaine, la grande douche pascale a le temps de mettre un peu d'eau dans son vin (pascal bien entendu)... Enfin bref, la messe n'est pas encore dite.

dimanche 20 mars 2016 à 8h 45:

2 photos des environs montrant les restes de neige (hier matin à 10h) sont visibles sur le forum.

L'hiver civil est terminé, il s'est achevé ce matin à 5h 30. Comme prévu, il n'est pas utile d'aller bien loin pour trouver des reliquats de neige, voyez la petite plaque persistante à 10 pas de celui de ma porte.

Il a fait plus chaud que prévu hier après-midi, les thermomètres sont montés à 15.7° à Andrézieux et 16.7° à Bron.

Ce matin la zone perturbée remonte du sud, le gros des pluies passe pour l'instant sur le département du Puy de Dôme où de belles averses se produisent entre Issoire et Clermont.

Par ici, nous devrions ce matin échapper à ces averses même si 3 gouttes sont envisageables ici ou là. Le risque pluvieux prend davantage de consistance pour cet après-midi et soirée. Tous les secteurs ne seraient pas forcément touchés par ces éventuelles averses, l'extrême nord du département du Rhône semble le mieux placé pour conserver un dimanche sec. La température perdra quelques degrés pour cause de déficit solaire, elle conservera cependant un niveau acceptable pour la saison (aux alentours de 12° en plaine, possiblement plus sur le Mâconnais et Roannais).

Les averses traîneront encore durant la nuit prochaine et s'éteindront demain matin. Il semble que la journée de lundi soit encore bien recouverte de nuages, le soleil aura probablement du mal à percer et l'ambiance de l'après-midi peinera à nous fournir 10-12 ° en plaine.

Mardi le ciel devrait s'éclaircir et la température fraîchir. Le vent de nord empêchera le soleil d'imposer ses degrés, il faudra se tenir en versant sud pour avoir une impression printanière.

Mercredi ressemblera à mardi : de petites gelées matinales au dessus de 500 à 1000 m, de la lumière et un vent de nord qui plaquera l'isotherme 10° en dessous de 800-500 m selon l'exposition à la bise des lieux de mesure.

Jeudi ne marquerait pas de rupture météo : la tendance fraîche mais globalement lumineuse pourrait s'imposer un jour de plus.

Les prévisions se compliquent pour vendredi où quelques pluies pourraient se mêler à la fraîcheur.

On verra plus tard pour le week-end de Pâques.

samedi 19 mars 2016 à 8h 45:

Profitons de cette belle journée de samedi, à partir de demain dimanche l'ambiance perdra de la lumière pour ensuite abandonner la relative douceur (les températures moyennes ne sont pas de saison en plaine) à partir de mardi.

Ce matin comme hier la température mini est ici assez largement positive, ce qui n'empêche pas le sol d'être gelé en superficie. Les versants nord des alentours sont encore blancs et même uniformément blancs au dessus de 900 m environ comme par exemple la piste d'envol de parapente. Il faudra probablement attendre avril avant d'être incapable de trouver 1 m² de neige sur le territoire communal. Ce matin toujours, la plaine et les fonds de vallées enregistrent des gelées : +0.4° à Bron pour 4.6° de normale, -0.5° à Sain Bel, -1.5° à Andrézieux pour +2.8° de normale, -1.6° au Breuil, -3.0° à Arthun.

Plein soleil donc pour aujourd'hui et, cet après-midi, les températures avoisineront leur normale (12.9° à Andrézieux, 13.7° à Bron).

Demain la douceur persistera, elle pourrait même légèrement augmenter en plaine mais diminuer sur les hauteurs. Les gouttes nous laisseront probablement une grande partie de la journée au sec, on pourrait voir quelques averses localisées en fin d'après-midi ou soirée, les nombreux nuages terniront la journée.

Lundi la baisse thermométrique s'enclenchera. Sur le soir, l'isotherme 0° tangentera nos plus hauts sommets ligériens. Les températures de plaine demeureront trop justes pour la saison, on ne pourra tout de même pas parler de fraîcheur car les maximales devraient encore dépasser 10° en plaine.

Mardi, mercredi, jeudi et peut-être même vendredi l'ambiance ressemblera davantage à une fin février qu'à une fin mars. La fraîcheur sera généralisée en montagne où il ne fera guère plus de 5° au meilleur de la journée et aux alentours de 1000 m.

à 13h 20 : 2 photos des environs montrant les restes de neige (ce matin à 10h) sont visibles sur le forum.

vendredi 18 mars 2016 à 8h :

Contre toute attente, la température n'est pas montée jusqu'à 10° hier à Andrézieux, elle s'en est retournée à 9.5° (3.8° de déficit sur la normale). Ici à Violay le grand soleil a poussé le mercure à 11° mais la neige tapie dans l'ombre n'a pas tant bougé que ça : il en reste encore une plaque de 5-8 cm d'épais juste devant la maison, à un endroit qui ne voit pas ou peu le soleil.

Ce matin, sous un ciel prometteur, les gelées sont prononcées en plaine et dans les trous (-3.2° à Arthun) mais absentes sur les hauteurs : 2.5° ici à Violay où le sol est tout de même uniformément pris.

Aujourd'hui il devrait faire plus doux dans la Plaine du Forez (12-14°), le soleil ne boudera pas.

Une nouvelle très belle journée pour demain samedi : soleil omniprésent mais température toujours sage (peut-être 15° dans les meilleures plaines).

Et dimanche, pluie ou pas pluie ?

Elle est probable cette pluie ou plutôt elles sont probables ces gouttes. Les températures resteraient toujours douces (le vent prendrait une composante sud), similaires à celles de la veille.

Lundi  : nuages et douceur en léger déclin.

Plus frais à partir de mardi.

La date moyenne (et médiane) du premier 20° à Andrézieux est le 25 mars ; cette année sera probablement, sur ce critère là, une année tardive.

jeudi 17 mars 2016 à 8h :

Quel froid (pour la saison) hier ! Andrézieux a battu son record journalier de basse maximale avec 3.1° au meilleur de la journée (l'ancien record datait de 1980), Bron a fait de même avec +5.1° de maximale (5.5° d'ancien record, toujours en 1980). Ici à Violay, la température maximale diurne (i.e mesurée entre hier 7h et hier 19h du temps légal) était juste négative (-0.1°), le redoux est arrivé par l'est en toute fin de nuit (les monts du Forez, à altitude égale, n'ont pas encore eu le redoux à l'heure où j'écris ces lignes) et cette maximale associée au 16/03/2016 est finalement montée à 1.8°.

La neige est donc tombée comme prévu durant l'après-midi, elle est même tombée un peu plus abondamment que prévu puisque je mesure ce matin à 7h 8 cm sur la planche. Évidemment, il y a des zones où à 7h il ne restait plus rien (goudron bien exposé) et d'autres où la couche était plus faible. Au total, depuis le début de la saison froide, je mesure ici un cumul de 66 cm de neige fraîche dont 36 sont tombés en mars. Ce cumul de neige fraîche est obtenu en additionnant les hauteurs de neige fraîche mesurées à 7h. On nettoie la planche après chaque mesure.

Aujourd'hui le redoux est en marche et la lumière déjà présente sur les versants est. La température de cet après-midi devrait tourner autour de 12° en plaine.

Grand beau temps pour demain vendredi et aussi après-demain samedi ; les températures maximales n'augmenteront que de 1 ou 2 degrés (elles se situeront donc dans la norme), les minimales demeureront proche du gel et donc encore assez nettement inférieures à la normale.

Quelques nuages pourraient gâcher dimanche (iraient-ils jusqu'à la pluie ?) mais la température sera possiblement plus élevée (au dessus de 15-16° en plaine ?).

Les certitudes futures sont encore bien chambranlantes (c'est un terme de menuiserie, c'est un mélange de chancelant et de branlant), un certain coup de froid n'est toujours pas impossible, mars n'aurait pas fini de cracher son hiver.

mercredi 16 mars 2016 à 8h :

La froide grisaille est arrivée, il gèle faiblement sous un ciel bâché.

Hier les maximales se sont bien tenues : 13.1° à Andrézieux, 13.5° à Bron, on peut dire qu'elles ont été de saison.

Aujourd'hui nous verrons de la neige jusqu'à des altitudes assez faibles, probablement 300 m. Je ne dis pas que cette neige tiendra au sol à 300 m mais que des flocons pourront y être vus cet après-midi et/ou soirée. Ici à Violay le paysage pourrait reprendre un coup de blanc d'ici ce soir, une pellicule de 2 à 5 cm n'est pas improbable. Cette neige devrait tenir au sol dès 400 ou 500 m d'altitude, la limite de non dégel oscillera entre 800 et 1000 m.

Demain matin le décor sera bien hivernal et la température encore froide. La tendance sera cependant orientée au redoux. Nous devrions bénéficier d'une belle lumière et de maximales de l'ordre de 12° en plaine l'après-midi.

Vendredi le beau temps persistera, les températures n'évolueront guère, on les trouvera de saison aux alentours de 12-14° en plaine et ceci au meilleur de la journée évidemment.

Soleil pour samedi dimanche et probablement lundi aussi (à confirmer tout de même pour lundi). Le fond de l'air nous présentera des températures assez timides pour un début de printemps civil ensoleillé, elles ne devraient pas atteindre (où alors très localement) 15-16° en plaine.

Un refroidissement est envisageable à compter de mardi ou mercredi prochain.

mardi 15 mars 2016 à 7h 30 :

Hier les températures maximales (et seulement les maximales) ont enfin touché leur niveau de saison : 12.5° à Andrézieux pour 12.7° de normale affectée à un 14 mars, 13.2° à Bron pour 13.4° de normale.

Ce matin l'ambiance est froide en plaine et fonds de vallée, elle est en revanche 2 bons degrés plus douce qu'hier ici sur les coteaux. On mesurait ce matin des minis provisoires de -0.3° à Bron (3.6° de mini normale pour un 15 mars), -2.1° à Andrézieux (2.0° de normale), -2.4° au Breuil, -3.3° à Arthun, -1.9° à Sain Bel, 0.6° à St Priest, 0.1° à Gerland, -0.1° à Anse.

En cours de journée un voile nuageux s'installera par l'est, le ciel deviendra couvert ce soir. Les maximales n'auront peut-être pas la force de rééditer le score d'hier, mais on n'en sera pas bien loin. En tout cas, vu la fraîcheur matinale, nous n'aurons toujours pas une température moyenne de saison.

En cours de soirée ou nuit, quelques flocons isolés pourront chuter jusqu'à des altitudes assez basses : 500 à 700 m.

Demain mercredi se vivra comme une journée hivernale : pas de soleil et des chutes de neige qui pourraient finalement ne pas être si anecdotiques que ça. Ici à Violay et plus généralement au dessus de 600-800 m, le sol finirait par griser voire même reblanchir d'ici le soir. En matinée, les flocons pourraient descendre très bas, peut-être même jusqu'à Lyon. Ici sur nos hauteurs, le thermomètre ne franchira pas la barre des 5°.

Jeudi l'éclaircie se produira, le ciel redeviendra bleu, il faudra pour cela peut-être patienter jusqu'à l'après-midi. Le fond de l'air n'aura pas récupéré toutes les calories de l'avant veille mais le ressenti de l'après-midi n'aura rien à voir avec celui de la veille.

Soleil dominant et douceur juste de saison pour vendredi, samedi, dimanche et probablement lundi.

Une possible dégradation froide pourrait se produire en cours de semaine prochaine.

lundi 14 mars 2016 à 8h :

Hier a encore été une journée à matinée froide et, avec l'arrivée des nuages par le nord-est vers les midi, froide aussi l'après-midi. A Andrézieux, la température maximale normale d'un 13 mars est de 12.4° et il n'a fait hier que 7.4° au meilleur de l'après-midi. Ici à Violay le mercure a rebroussé chemin à 5.3° (10.3° de moyenne pour les maximales des 21 derniers 13 mars (de 1995 à 2015)).

Ce matin est ici un matin comme les autres : très faible gelée sous abri (-0.6°) mais sol uniformément pris. La plaque de neige juste devant la maison, zone qui ne voit pas encore le soleil, est évidemment dure comme pierre ; le pré devant chez Notin est quant à lui encore uniformément blanc. Les gelées sont bien présentes en Plaine du Forez, on note une minimale de -2.0° à Andrézieux (+1.5° de normale pour un 14 mars), -3° à Arthun. On rencontre aussi des gelées dans les vallées arbresloises : -1.2° à Sain Bel, -1.7° au Breuil. La banlieue lyonnaise et Val de Saône restent hors-gel : +0.9° à St Genis Laval, +0.8° à Décines, +0.6° à St Priest, +0.3° à Gerland, seul Bron se distingue avec -0.2° de mini (+3.5° pour la norme d'un 14 mars).

Aujourd'hui le soleil sera probablement plus présent qu'hier, les températures de l'après-midi gagneront de 2 à 4° mais ne devraient pas atteindre les normales.

Demain les gelées pourraient être moins généralisées et l'après-midi voir une couverture s'installer, une fois n'est pas coutume, par l'est en seconde partie de journée.

Rechute thermique pour mercredi, les nombreux nuages véhiculeraient quelques insignifiants flocons au dessus de 500-700 m d'altitude. Températures de nouveau 2 à 4° sous les normes.

Lent radoucissement pour jeudi et possibles éclaircies (plutôt en cours ou fin d'après-midi).

La tendance pour la fin de semaine est orientée, pour l'instant, vers un beau temps de mars. Les journées devraient être globalement lumineuses, sans pluie et la température moyenne arriverait à se rapprocher (par le bas) des normales de saison.

dimanche 13 mars 2016 à 9h :

Ce matin encore le sol est gelé en surface, la température n'est descendue -sous abri- qu'à -0.8° (-1.5° hier). Les gelées, faibles, sont presque quotidiennes depuis début mars : 12 jours sur 13.

Hier les maximales de plaine n'ont pas atteint 10° : 8.3° à Andrézieux (4.9° de moins que la normale pour un 12 mars) et 9.9° à Bron.

Ce type de temps, bien trop frais pour une mi mars, est encore au programme d'aujourd'hui.

Demain lundi et après-demain mardi l'ambiance devrait s'échauffer un peu, essentiellement l'après-midi. Les températures maximales se rapprocheront de leur normale, sans pour autant l'atteindre. Temps sec.

Mercredi-Jeudi : nouveau coup de frais, quelques très rares flocons pourront voltiger au dessus de 500 à 800 m.

Incertitude pour la fin de semaine : regagnerons-nous les quelques degrés perdus en milieu de semaine (option la plus probable) ou conserverons-nous l'ambiance froide ? On peut cependant affirmer que le premier 20° de plaine ne semble pas possible avant l'équinoxe, voire même avant avril.

samedi 12 mars 2016 à 5h 30 :

Le temps de ces prochains jours (jusqu'à mardi plus précisément) ressemblera assez à celui que l'on a vécu aujourd'hui et hier : de la fraîcheur, un vent de nord à nord-est et une ambiance globalement lumineuse.

Passé mardi, la météo passerait de fraîche et sèche à fraîche et humide... On pourrait alors recevoir, en seconde moitié de semaine prochaine, de nouveaux flocons jusqu'à des altitudes relativement basses (500-1000 m).

Oui, il faudra bien attendre le printemps civil avant de voir le territoire communal totalement exempt de neige au sol.

vendredi 11 mars 2016 à 7h 30 :

Il y a eu des problèmes de mise à jour ces temps-ci. Vous pouvez retrouver les éditos d'hier et d'avant-hier sur la page d'archives.

Le beau temps frais le matin et frais l'après-midi (frais toute la journée donc) est en route et il devrait durer au moins jusqu'à mardi. Il manquera quotidiennement entre 2 et 4° aux maximales de plaine pour coller à celles de saison ; le déficit sera du même ordre en ce qui concerne les minimales. Le vent de nord (qui prendra une composante est dimanche) soufflera (essentiellement en journée)  aujourd'hui ainsi que le week-end, il ne devrait s'estomper que lundi.

Le sondage est clos, il y a eu 86 votants et 74 exprimés. Comme vous le voyez, le "Non mais t'es pas rien fou ?" est majoritaire... J'en tiendrai compte.

jeudi 10 mars 2016 à 7h 30 :

Elle a été bien active notre perturbation hier : les flocons sont tombés en abondance entre midi et 17h, la température étant restée positive tout au long de la chute, ils ont eu du mal à accrocher sur le sol (6 ou 7 cm au maxi sur les surfaces déneigées du matin). Sur les surfaces déjà enneigées, la couche maxi (aux alentours de 16h 30 a atteint très localement 12-13 cm). Je suis monté à la tour vers 17h et là surprise : j'ai mesuré 25 cm sur la pelouse sommitale. Quelques photos sont visibles ici : http://meteolyonnaise.lightbb.com/t2242-semaine-du-7-au-13-mars-2016#30913

L'eau de fonte a apporté 11mm supplémentaires : du tout bon en prévision de l'été. Nous touchons ce matin les 66 mm pour le mois de mars soit déjà 10% de plus que le cumul de pluie lors d'un mars entier normal. Les trois premiers mois de l'année auront donc tous été excédentaires.

Ce matin il y a 8 cm de neige gorgée d'eau sur la planche, la température est tout pile nulle et le ciel encore bâché.

Les nuages élevés ont disparu, il ne subsiste que quelques spécimens rampants qui pourraient encore faire de la résistance ce matin mais nous laisser passer le soleil cet après-midi. La température affichera des valeurs plus élevées que ces derniers temps (moins de 2° de température maximale moyenne ici pour ces 4 derniers jours) mais elle n'arrivera toujours pas aux normales de saison : comptons sur un petit 10° en plaine et 5° par ici au meilleur de l'après-midi.

De demain vendredi à mardi prochain nous ne changerons pas de type de temps : les grisailles matinales se dissiperont sans doute plus facilement qu'aujourd'hui mais le fond de l'air restera trop frais sous un vent de nord à nord-est sensible (maxi 10° en plaine). Aucune précipitation n'est à attendre.

Ici à Violay, on n'est pas près de ne plus trouver le moindre m² de neige sur le territoire communal, pour ce faire, il faudra probablement attendre le printemps civil.

Le "T'es pas rien fou" semble prendre l'avantage sur le sondage. Voir les résultats ici. Le sondage sera fermé ce soir à 20h.

mercredi 9 mars 2016 à 8h :

Le ciel devait se trouer hier, c'est plutôt la prévision qui s'est trouée... on n'a pas vu le moindre rayon solaire ici et la température mesurée par la station VP2 est même restée négative tout au long de la journée (-0.3° de maxi). Celle mesurée dans le grand abri par un thermomètre "classique" a juste dépassé le zéro : +0.1°.

La nuit a été froide (-3.7° de mini à la station automatique VP2) mais le radoucissement est en route. Actuellement, la perturbation qui nous vaudra un après-midi pluvieux ou neigeux s'étire du Nord Pas-de- Calais à la Gironde, elle abordera les monts du Forez peu après midi, et touchera Violay vers 14h. La limite pluie neige, au plus haut vers 14h à l'arrivée des premières précipitations, devrait se situer aux alentours de 800 m. A cette altitude, les premiers flocons ne devraient pas coller ailleurs que sur la neige existante. le refroidissement ne se fera réellement qu'après la perturbation passée, c'est à dire 2 à 3h après son arrivée. Attendons-nous donc, par ici vers 800 m d'altitude à de beaux flocons bien mouillés mais probablement peu gênants pour la circulation ; gardons toutefois une certaine réserve, il ne suffira que d'un demi degré en plus ou en moins pour voir de l'eau ou des flocons accrocher la chaussée. En soirée, une couche totale d'une quinzaine de centimètres semble envisageable sur le haut de la commune (900-1000 m).

Demain jeudi l'ambiance sera encore au gel le matin, gel moins prononcé qu'aujourd'hui mais gel quand même. Le réchauffement de l'après-midi sera laborieux, même les plaines ne devraient pas arriver à 9-10 degrés. 3 flocons anecdotiques pourront être aperçus ça et là, le ciel aura du mal à se découvrir. Le vent aura basculé au nord.

Même type de temps pour vendredi : précipitations insignifiantes, si toutefois il y en a, mais la fraîcheur matinale peinera à s'effacer durant l'après-midi. On peut craindre un renforcement du vent de nord à nord-est et une omniprésence des nuages... il est décidément bien difficile de voir la lumière en ce début mars...

Samedi et dimanche le ciel se déchirera enfin : tablons sur deux belles journées ensoleillées mais toujours fraîches avec ce vent de nord. La température maximale normale à Andrézieux pour un 12 mars est de 13.2° (13.6° pour un 11 mars), il en manquera quelques uns vendredi et samedi prochains.

Comme précisé dans un des derniers éditos, ce probable week-end lumineux ne devra pas nous faire croire à l'arrivée du vrai printemps. On ne voit pas pour l'instant ce qui pourrait amener une température de plaine supérieure à 15°, certains signaux évoquent même un potentiel sérieux coup de froid la semaine prochaine...

Le oui et le non sont toujours en ballottage sur le sondage. Voir les résultats ici.

mardi 8 mars 2016 à 5h30 :

Et dire que le printemps météorologique commence le 1er mars ! tu parles d'un printemps... Hier j'aurais pu aller rouler un peu mais avec ces averses de neige et cette température scotchée entre -2 et +2... ça ne donne pas vraiment envie de pédaler. A ce propos, le sondage placé hier matin ne donne pas clairement de majorité franche même si le "n'y va pas pauvre fou !" est en ballottage favorable. Voir ici les résultats. Je viens d'ailleurs de voir une erreur de date de ma part, le brevet a lieu le 19 mars et pas le 12. Allez, je le laisse encore quelques jours, n'oubliez pas de valider votre choix en cliquant sur le bouton "Enregistrer réponses" en bas et à droite du cadre comportant les trois réponses possibles ; sinon votre réponse ne sera pas prise en compte, je crois que c'est arrivé à 6 personnes hier.

La grosse averse d'hier 18-19h a déposé 5 bons centimètres de neige fraîche, assez légère et donc facile à racler. Ce matin il floconne un petit peu, le thermomètre tourne autour de -3°.

Quelques floconnades pourront encore se produire en cours de matinée, le ciel devrait ensuite arriver à se déchirer cet après-midi et nous proposer quelques heures de soleil (bien incapable de faire fondre la neige par ici d'ailleurs).

Nous attendons pour demain mercredi notre bouffée pluvio-neigeuse en provenance de l'ouest. Elle devrait aborder les monts du Forez en début d'après-midi puis traverser nos départements dans les heures qui suivent. Je ne vous parle pas de l'éventuelle sortie vélo de mercredi après-midi... autant ne plus y penser. La limite pluie neige devrait se situer dans un premier temps vers 1000 m puis descendre assez rapidement en cours d'après-midi dès le début des précipitations. On peut et doit donc s'attendre à un nouveau coup de blanc par ici à Violay et plus généralement dans la tranche 600-1000 m du secteur. On verra demain matin si il est possible d'avancer quelques hauteurs centimétriques.

Jeudi vendredi, le froid hivernal laisserait place à la grande fraîcheur. Pas de notables précipitations à prévoir si ce n'est 3 flocons jeudi matin.

Le beau soleil semble de plus en plus probable pour samedi (juste le jour où je ne pourrai pas rouler) et dimanche. Ne nous trompons pas : le soleil ne sera pas assez costaud pour nous proposer des températures douces.

lundi 7 mars 2016 à 8h30 :

Toujours pas le moindre mètre de vélo depuis l'an dernier. Quand je dis "vélo" j'inclus bien évidemment VTT et vélo d'appartement... Ma dernière sortie à 3 chiffres (on avait fait Violay Mâcon et 2 tours de rond-point à Mâcon pour pousser le compteur à 100.00 km) date du 18 août dernier.

Le 200 de Feurs est dans maintenant 12 jours... Y vais-je ou me dégonfle-je ? j'ai besoin de votre avis sur la question, merci de laisser une empreinte sur le petit sondage qui est ici.

Actuellement le décor est de nouveau blanc, une averse nocturne a en effet reposé 1 cm de neige. Ce matin les flocons s'abstiendront, le ciel sera changeant mais ne lâchera rien. Cet après-midi le régime d'averses reprendra du service, celles-ci seront neigeuses au dessus de 400 m environ, on pourrait voir des flocons sur Lyon en soirée. Les cumuls seront insignifiants : quelques petits centimètres (1 à 3) ici à Violay entre 800 et 1000 m, saupoudrage dans la tranche 600-800 m. L'ambiance floconneuse se poursuivra nuitamment et nous aurons un paysage blanc ou gris-blanc demain au réveil du soleil au dessus d'environ 500 m. Les températures maximales n'assureront pas leur rang de début mars, surtout avec un après-midi probablement bien nuageux et floconneux ; tablons sur du non dégel aux pourtours de 700-800 m dans les envers, de 900-1100 m dans les endroits. La plaine sortira un 6 ou 7° au meilleur de la journée.

Demain mardi la matinée aura du mal à se défaire des nuages vaguement floconneux et l'après-midi devrait voir un assèchement. Avec un peu d'optimisme, on peut imaginer une ou deux percées solaires en plaine passé midi. Les températures, qu'elles soient minis ou maxis, perdraient 1 degré sur celles d'aujourd'hui.

Mercredi une zone perturbée relativement conséquente nous percutera sur le flanc ouest (à gauche pour les ceusses qui ont le nez à la Bise). Il semble que cette bouffée pluvio-neigeuse puisse nous laisser la matinée au sec, elle n'arriverait que vers la mi journée. Il ne devrait que neiger au dessus de 1000 m environ, les pistes de ski de Chalmazel prendraient à cette occasion entre 10 et 20 cm de neige fraîche ; plus bas, entre 700 et 1000 m, le début des précipitations pourrait être liquide puis assez rapidement repasser au solide. On reverra ce déroulé dans les deux prochains éditos, les seuils (qu'ils soient horaires ou altimétriques) ont encore le temps d'évoluer quelque peu.

Jeudi nous aurons retrouvé le froid (pour la saison). Les flocons ne seront plus qu'anecdotiques, si toutefois ils sont.

Vendredi la fraîcheur sera toujours de mise mais les hautes pressions devraient pousser par l'ouest (à droite pour les ceusses qui ont le cul à la Bise). Osons imaginer une journée ensoleillée.

Soleil probable pour samedi et dimanche. Le fond de l'air demeurera frais, même si les températures de l'après-midi dépassent assez facilement 10 degrés en plaine grâce au soleil.

Cette éventuelle embellie de fin de semaine ne devra pas nous faire tourner la tête, elle ne semble pas annoncer la douceur printanière.

dimanche 6 mars 2016 à 8h

Il n'a fait que -0.9° au meilleur de la journée hier au col de la Loge alors qu'Andrézieux est monté à 10.6° ; à peine 900 m d'altitude séparent ces deux stations. Quelques autres maxis d'hier : Béal -1.9°, Violay 4.4°, Arthun et Feurs 9.5°, Le Breuil 10.1°, St Georges de Reneins 10.8°, Bron et Sain Bel 11.1°, Lucenay 11.2°.

Ce matin la neige a remis un coup de blanc, le thermomètre affiche 2 bons degrés de moins qu'hier à la même heure (-1.9° actuellement). En plaine et fond de vallée les minimales (arrêtées à 8h) sont encore légèrement positives : +0.4° à Feurs Arthun Sain Bel et Andrézieux, +0.5° à St Georges de Reneins, +0.6° à Roanne, +0.8° au Breuil, +0.9° à Bron, +1° à Anse, +1.1° à Chiroubles.

N'attendons pas de réchauffement sensible pour cette semaine, le froid se maintiendra jusqu'à mercredi, il laissera ensuite place au grand frais ; on peut espérer de hautes pressions (donc une meilleure lumière) en toute fin de semaine.

Aujourd'hui, demain lundi et après-demain mardi le ciel restera chargé et le mercure (très) léger, les gelées seront marquées et généralisées sur les hauteurs ; quant à l'altitude de non dégel, elle voyagera au gré des apparitions solaires et surtout des versants entre 800 et 1100 m d'altitude. En clair, d'ici mercredi, on ne verra pas de thermomètre au dessus de 3 ou 4° dans la tranche 800-1000 m. Les chutes de neige (à presque tous les étages) ne seront pas importantes mais possiblement quotidiennes sous quelques averses, le décor blanc ou moucheté ne partira pas au dessus de 600 à 900 m selon les orientations.

Une bouffée perturbée est envisagée pour mercredi, il est encore hasardeux de situer précisément l'altitude de la limite pluie neige, il semble simplement probable qu'elle se situe sous 1000 m.

Jeudi vendredi il pourrait faire un peu moins froid (mais toujours trop si on se réfère au calendrier), les hautes pressions pousseraient par l'ouest, le ciel deviendrait donc un peu plus lumineux.

samedi 5 mars 2016 à 8h

Très bel arrosage hier en fin d'après-midi et soirée : 25.3 mm dans le pluviomètre ce qui amène le cumul annuel à dépasser 200 mm (201.1 exactement). Ces bonnes pluies hivernales sont une aubaine pour la saison chaude à venir.

L'ambiance lumineuse actuelle ne durera pas ; dès la mi journée une bouffée neigeuse nous atteindra, ces chutes de neige pourraient reblanchir le paysage au dessus de 500 à 800 m. La température passera par son maximum en début d'après-midi (8 à 9° en plaine), celle-ci décroîtra ensuite brutalement à l'arrivée de la zone perturbée. Sur le soir, les flocons descendront assez bas, probablement sous 400 m d'altitude.

Demain dimanche il fera plus froid, de très faibles chutes de neige sont à prévoir à tout moment de la journée au dessus de 200 à 300 m. L'isotherme 0° ne s'envolera pas au dessus de 1000-1100 m.

Lundi et mardi le temps trop froid pour la saison persistera. De faibles chutes de neige entretiendront le gris ou blanc au dessus de 500-800 m. La barrière de non dégel planera aux alentours de 1000 m.

Mercredi-jeudi : moins froid mais toujours trop frais. Les gouttes ou flocons insisteront ; journées maussades en perspective.

Possible radoucissement relatif entre vendredi et samedi sous un ciel probablement encore bien humide.

Bref, la semaine à venir s'annonce froide et neigeouilleuse dans un premier temps, fraîche et pluvieuse dans un second... eh ben si avec ça on arrive à sortir le vélo...

vendredi 4 mars 2016 à 7h 30

Voyons le côté positif des choses météo : il pleut (ou il neige) et c'est ma foi une très bonne chose pour la terre (moins pour le vélo certes...). Le pluviomètre d'hier matin a donné 13.5 mm et 3.0 pour celui de ce matin. Nous dépassons ce matin 175 mm de précipitations depuis le début janvier soit l'équivalent de ce qui est tombé cet été entre la mi juin et fin septembre.

Aujourd'hui c'est pluie et vent. Le calme relatif de la matinée laissera place à des averses possiblement musclées de pluie sous 1500 m en cours d'après-midi. L'ambiance se refroidira en cours de soirée et les flocons descendront aux pourtours de 800-1000 m en fin de soirée ou mi nuit.

Demain samedi on replongera dans le très frais. Les précipitations (plutôt après-midi) seront neigeuses au dessus de 500-800 m, la barrière de non dégel planera vers 1000-1200 m.

Ciel toujours bâché et floconneux pour dimanche, le thermomètre restera scotché à des valeurs trop faibles pour le calendrier.

Lundi, mardi, mercredi et peut-être même jeudi on pourra parler de froid, surtout en montagne ; le déficit thermique avoisinera par ici 3 à 5°.

Allez, on espère un peu de soleil pour la fin de semaine prochaine.

 jeudi 3 mars 2016 à 5h 30

Ça ne se réchauffe pas et ça ne se réchauffera pas avant la mi mars... Vous vous n'en avez peut-être rien à faire que ça ne se réchauffe pas... mais moi j'ai un 200 à faire dans à peine 15 jours et je n'ai pas remis le cul sur une selle depuis le mois d'août (excepté 3 ou 4 mini-sorties sous le soleil de fin décembre). Ah j'y vois pas beau pour le 19 mars...

Ce matin je mesure 12 cm de neige (très collante) au sol, la température est tout juste négative (-0.1°).

Aujourd'hui l'ambiance restera froide (2 à 4° au meilleur par ici vers 800 m), de petites chutes de neige s'attarderont en matinée, elles disparaîtront ensuite.

Demain vendredi le fond de l'air gagnera quelques degrés mais le ressenti ne sera pas fabuleux... la pluie pourrait en effet s'accaparer l'après-midi et tourner en neige au dessus de 600 à 900 m en cours de soirée.

Samedi : grande fraîcheur (pour la saison) et trois flocons possibles.

De dimanche à la fin de semaine le temps ne variera guère, ce sera très probablement bien frais pour ne pas dire froid... Le soleil ne sera pas à la fête.

mercredi 2 mars 2016 à 7h 30

J'espère que vous avez bien savouré la journée d'hier (essentiellement la matinée ma foi fort bien ensoleillé) car à partir d'aujourd'hui le ciel se couvre et les gouttes ou flocons ne seront jamais bien loin.

Aujourd'hui l'isotherme 0° se situe ce matin vers 1500-1700 m, les précipitations se font sous forme liquide au dessous de 1300-1400 m environ (on remarquait une petite pellicule blanche, sur la photo de 7h 17 de la haute webcam chalmazelloise de 7h 17). De l'air plus frais arrivera en cours d'après-midi par le nord-ouest et la limite pluie-neige accusera une baisse rapide, on la trouvera très rapidement sous 1000 m et vers 500-600 m en soirée. Les quantités de pluie ou neige seront faibles excepté sur les monts du Forez.

Demain jeudi le froid sera revenu, comptons sur de petites gelées matinales au dessus de 600-800 m, l'après-midi ne s'échauffera guère (environ 3-4° de maxi par ici). Le ciel ne laissera rien passer si ce n'est quelques gouttes ou flocons (au dessus de 600-800 m).

Relatif redoux pour vendredi avec probablement un risque pluvieux significatif (plutôt en seconde partie de journée). En cours de soirée les températures fraîchiront et on pourrait revoir 3 flocons aux alentours de 600-1000 m.

Pas de réchauffement printanier entre samedi et au moins mardi prochain, les températures ramperont sous les normales de saison (2 à 5° de déficit). Le soleil aura beaucoup de mal à faire parvenir quelques rayons jusque sur Terre.

mardi 1er mars 2016 à 5h 30

Quel sale temps hier, heureusement qu'on n'a pas de 29 février tous les ans ! Brouillard permanent, vent de nord omniprésent, bruine assassine en fin d'après-midi (accident au col de la croix Casard vers 19h15) et pas de dégel diurne. Le 0° n'est arrivé qu'après 19h et la maximale affectée à ce 29 février (+0.2°) est apparue vers 20h 30.

Ce matin l'ambiance est de nouveau froide (-2.8°), ce mardi est censé être la plus belle journée de la semaine : il ne neigera ni ne pleuvra et l'on pourrait bénéficier d'une apparition solaire en matinée (le ciel se couvrira par l'ouest dès le début d'après-midi). La température maximale ne dépassera pas de beaucoup 0° par ici, elle devrait se produire en fin de journée, pourquoi pas en soirée. Si quelques flocons débarquent en fin d'après-midi, la pluie prendra le relais ensuite.

Mercredi pluie et neige. La limite pluie neige se situera au plus haut (en matinée) au dessus de nos plus hautes montagnes ligériennes puis elle dévalera pour se retrouver vers 500-700 m en fin de journée.

Grande fraîcheur pour jeudi avec quelques gouttes ou flocons.

Vendredi un léger redoux pourrait hisser la limite pluie neige au dessus de 1000 m. Journée pluvieuse et/ou neigeuse.

Le printemps semble bien loin...

A partir de samedi, nous devrions entrer dans une période très fraîche (pour ne pas dire froide), période qui nous amènerait au moins en seconde partie de semaine prochaine... Les conditions de ski à Chalmazel seront probablement les meilleures de la saison... sur le tout haut, la couche pourrait se situer entre 50 et 100 cm.

lundi 29 février 2016 à 8h

Grande fraîcheur (et même froidure pour la saison), humidité et presque pas de soleil voilà le menu météo de la semaine à venir. Comme dit dans l'édito d'hier, il est possible qu'il faille patienter jusqu'en deuxième quinzaine de mars pour goûter à une journée franchement printanière (20° en plaine). De la pluie en hiver est toujours une bonne chose en vue des périodes chaudes estivales ; depuis le début de l'an, on n'a pas à se plaindre de ce côté là.

Ce matin le différentiel thermique entre nos petites hauteurs et nos (par conséquent) petites dépressions est assez marqué, on a grosso modo -2.5° vers 800-850 m et +3° en plaine du Forez vers 350 m, +4° sur l'agglomération lyonnaise. Nous sommes sous les nuages bas, le retour d'est bien en place ne manquera pas de nous approvisionner toute la journée en couverture nuageuse. La température demeurera probablement négative cet après-midi au dessus de 700 à 900 m, quelques menus flocons pourront être vus jusqu'à des altitudes avoisinant 400 m.

Demain matin les gelées seront à la fois plus prononcées et plus généralisées : on ne sera pas loin de -4 ou -5° par ici, -1 à -2° en Plaine du Forez et seule l'agglomération lyonnaise pourrait rester hors-gel. Dès la mi journée, le réchauffement sera amorcé en montagne, le pic de "douceur" atteint en cours de nuit suivante annoncera une dégradation pluvieuse pour mercredi. Sinon, cette journée de mardi pourrait se dérouler sans précipitations, on peut même être en droit d'attendre 1 heure ou 2 de soleil...

Mercredi : maussade. Les pluies de fin de nuit et matinée se transformeront peu à peu en neige. La transmutation se produirait vers la mi journée ici à Violay, il n'est pas exclu de voir floconner en plaine sur le soir.

Possible accalmie pour jeudi sous des températures certes positives sous 1000 m (je parle des maximales) mais encore trop fraîches pour la saison.

Vendredi-samedi la pluie ou neige occupera le terrain.

dimanche 28 février 2016 à 9h

Le beau temps printanier n'est pas pour tout de suite, il faudra au moins attendre la fin de semaine prochaine et même possiblement la seconde quinzaine de mars.

Ce matin il fait juste suffisamment doux pour nous éviter les flocons, ceux-ci ont reblanchi le bas des pistes de Chalmazel (1100 m).

Aujourd'hui le fond d'air restera frais, les maximales demeureront (surtout en montagne) en dessous de leur valeur normale, il ne tombera plus grand chose du ciel mais celui-ci refusera tout passage solaire.

Demain lundi il fera plus froid, il pourrait même ne pas dégeler au dessus de 800-1000 m. Quelques faibles chutes de neige sont attendues, à tout moment de la journée, au dessus de 300 à 400 m.

Mardi pourrait être la moins moche journée de la semaine : après une matinée froide où les gelées semblent généralisées, après la dissipation des éventuelles grisailles matinales, on pourrait avoir l'honneur de quelques heures de soleil. Température froide, plusieurs degrés en dessous des normes.

Le temps maussade ne nous abandonnerait que cette après-midi de mardi ; dès mercredi et probablement durant toute cette seconde partie de semaine, les nuages reformeront leur couverture, la fraîcheur alternera avec de timides redoux, les pluies ou flocons ne seront jamais bien loin.

vendredi 19 février 2016 à 7h 30

La nuit a passé un coup de pinceau, le décor est redevenu juste blanc ce matin. Côté thermomètre, on est retombé dans ce petit froid de février : il fait actuellement -2.3°.

Il n'y aura probablement pas de dégel aujourd'hui au dessus de 700 à 900 m, celui-ci devrait possiblement se produire en fin de nuit prochaine ou, et là c'est certain, en matinée de demain samedi.

Demain samedi le temps se réchauffera, il faudra attendre dimanche pour bénéficier de températures printanières (les 10° monteront vers 1500 m).

Brutal refroidissement en cours de lundi (un peu de pluie en soirée, neige au dessus de 1000-1200 m et descendant très rapidement en cours de nuit).

Mardi nous aurons retrouvé une température froide, un peu comme celle d'aujourd'hui.

jeudi 18 février 2016 à 5h 30

Il s'est bien déchiré hier le ciel de nuages... mais trop tard... le soleil était déjà couché. Nous avons donc probablement (oui probablement car il faut attendre 7h de ce matin pour pouvoir décider) enregistré un troisième jour consécutif sans dégel avec une maximale diurne somme toute assez basse de -2° (la température est montée à -1.2° cette nuit). Partout ailleurs l'ambiance est restée assez froide : 4.4° de maxi à Bron (7.6° de maxi normale pour un 17 février), 2.8° à Feurs, 2.5° à Andrézieux (7.1° de maxi normale pour un 17 février), 1.6° à St Etienne Grand Clos, 1.2° à Roanne aérodrome, -4.6° de maxi diurne (-4.2° de maxi provisoire nocturne) au col de la Loge, -5.2° (-4.4° de maxi provisoire nocturne) de maxi diurne au col du Béal.

Ce matin il gèle (ou il a gelé plus tôt dans la nuit) de partout sauf à St-Exupéry où il faisait +2° à 5h contre -1.8° à Bron à la même heure.

Quelques pluies (neige au dessus de 600 à 800 m) sont en préparation, elles nous tomberont dessus en seconde partie de journée (fin d'après-midi et soirée), n'attendons pas bien plus de 1-2 mm ou 1-2 cm selon l'état de la matière. L'altitude de non dégel montera au dessus de 1000 m.

Demain vendredi nous reperdrons les quelques petits degrés glanés la veille. Il pourrait bien de nouveau ne pas dégeler au dessus de 600 à 800 m à moins que le soleil finisse par percer les nuages durant l'après-midi. Quelques floconnades sont envisagées en matinée à presque tous les étages (au dessus de 300 m), on pourra peut-être avoir 5 cm au sol ici vendredi midi.

Samedi les flocons auront disparu et la masse d'air froid sera sur le départ. Réchauffement remarquable en altitude (vers 1300-1500 m) où on pourrait avoir gagné 6-8° entre le minuit du début de samedi et celui du début de dimanche.

Dimanche il ne règnera pas une douceur "presque" printanière, mais une douceur printanière (enfin début de printemps). Les 10° monteront sans doute au dessus de 1000-1200 m et la plaine offrira des 15° aux promeneurs et vacanciers.

Lundi la douceur partira aussi vite qu'elle est arrivée, les flocons pourraient bien s'inviter sur le soir jusqu'à des hauteurs assez basses (probablement moins de 500 m).

Mardi modérément froid.

mercredi 17 février 2016 à 8h 30

Hier (tout comme ce matin) les postes de Plaine du Forez ont effleuré le gel : minis de -0.3° à Andrézieux, -0.1° à Feurs, +0.6°  Arthun où la température est positive depuis le 12 février à 6h. De l'autre côté, versant Lyonnais donc, le thermomètre est resté assez nettement positif durant des 3 derniers jours : 2.1° au plus bas à St Genis Laval, 3° à Lyon Gerland, 1.1° à Soucieu, 2.5° à Bron. Notons que dans ces 4 derniers lieux cités, il n'a encore pas gelé en février. L'ambiance est nettement plus froide dès que l'on monte un peu sur les proéminences avoisinantes puisqu'hier a de nouveau été sans dégel ici à Violay (la dernière minute positive remonte à avant-hier lundi à 5h 40 soit plus de 48h dans le négatif, chose remarquable cet hiver...).

Ce matin le ciel est bouché, d'ailleurs il n'y a même pas de ciel, le brouillard masque tout au delà de 50 à 100 m. On peut espérer une éclaircie cet après-midi. La température ne bougera pas énormément, un tout petit dégel semble toutefois possible par ici sur ce bon versant si le soleil daigne se montrer ne serait-ce qu'une heure cet après-midi.

Demain jeudi il fera moins froid en montagne. Quelques gouttes (flocons au dessus de 500-700 m) devraient nous concerner plutôt en seconde partie de journée, ils et elles pourraient s'attarder en cours de nuit. N'attendons pas plus de 1 ou 3 cm de neige fraîche dans la tranche 700-1000 m.

Vendredi avant la mi journée les précipitations seront terminées, le petit froid enveloppera de nouveau le secteur, la limite de non dégel se situerait de nouveau vers 700-800 m.

Changement de masse d'air pour samedi : la montagne s'échauffera de manière sensible entre le matin et le soir. Soleil probable.

Douceur presque printanière pour dimanche essentiellement en montagne : entre 5 et 10° au meilleur de la journée au col du Béal.

Probable refroidissement brutal lundi.

mardi 16 février 2016 à 5h 30

La journée s'est déroulée sans dégel hier à Violay : -0.9° de température maximale ; il s'agit de la troisième journée de ce type de l'année civile en cours, le record de l'année civile entière 2002 (3 jours sans dégel seulement) ne sera donc pas battu.

Hier les fins flocons ont fini par griser le paysage peu avant l'arrivée de la nuit. J'ai eu, le soir, un ancien de la plaine au téléphone ; quand je lui ai dit que le paysage commençait à tourner au gris-vert par ici il m'a rétorqué que "ça avait fait pareil en novembre 1942", juste après le 11 novembre, il s'en souvenait bien... Je lui ai répondu que dimanche ou lundi au plus tard on ne verrait de nouveau que du vert et c'est là qu'il m'a dit "ouh méfie toi ! en 42, il avait fallu attendre presque deux ans avant de retrouver le paysage habituel ! Le vert de gris n'était parti qu'en août 44 !"... Tsss... le climat était farouche à l'époque... on mesure bien la profondeur du réchauffement hein oui ?

Il fait à peine plus froid ce matin (-2.5°) qu'hier à la même heure, on a environ 2 cm de neige au sol. N'attendons pas de net radoucissement pour aujourd'hui, la liste des jours sans dégel devrait gagner une unité par ici et plus généralement au dessus de 500 à 700 m. La tartine nuageuse nous lâchera encore quelques petits flocons de plus en plus insignifiants et ce à toutes altitudes plus ou moins toute la journée.

Demain mercredi on peut espérer voir un peu de soleil, sans doute l'après-midi. L'ambiance demeurera froide : de petites gelées le matin mais pas bien plus chaud ensuite. Limite de non dégel entre 600 et 1200 m selon les orientations et le bon vouloir du soleil.

De nouvelles neiges sont attendues, en très faibles quantités, entre jeudi et vendredi. Le radoucissement (provisoire) fera probablement monter la limite pluie-neige vers 700-800 m.

Vendredi nous aurons retrouvé un temps semblable à celui d'hier et d'aujourd'hui : froid en journée avec possiblement pas ou peu de soleil.

Samedi le redoux gagnera la montagne et le soleil devrait finir par déchirer les nuages.

Douceur pour dimanche et lundi avant le retour possible du petit froid mardi.

lundi 15 février 2016 à 9h

Le gel est présent sur les reliefs, il fait présentement -2° ici à Violay sous un ciel couvert. Comme pressenti, la plaine conserve encore ce matin des températures assez nettement positives avec à 9h : 3.6° à St Genis Laval, 4.7° à Lyon Gerland, 3.2° à Anse, 3.0° au Breuil, 2.7° à Arthun et Craponne (69), 2.5° à Sain Bel, 2.1° à Feurs, 1.8° à Andrézieux, -4.1° à St Nicolas des Biefs, -5.1° au col de la Loge

Aujourd'hui le fond de l'air restera froid, on ne devrait pas voir le soleil et l'altitude de non dégel se situera probablement aux alentours de 700-900 m (les maximales de plaine seront probablement les températures de ce matin à 7h à savoir 2 à 4° . De faibles mais sans doute tenaces chutes de neige s'installeront à la mi journée, les flocons descendront jusqu'à des altitudes de plus en plus basses, 200 ou 300 m en fin de journée. Ce soir le blanc ou le gris aura effacé le vert au dessus de 400 à 600 m.

Demain mardi la météo rejouera à peu de choses près la même pièce : des gelées peut être un peu plus généralisées (seule la région Lyonnaise pourrait encore y échapper sous 400 m) et une journée probablement sans éclaircie ponctuée de petites chutes de neige. La limite de non dégel flottera aux pourtours de 500 m, elle monterait vers 600 ou 800 selon les versants si le soleil se faufile dans l'après-midi.

Mercredi on y verra peut-être un peu plus clair. Les flocons disparaîtront mais pas les gelées matinales (du même ordre que celles de la veille). Durant l'après-midi, le soleil devrait arriver à nous arroser de quelques rayons. Il faudra s'élever davantage (vers 800-1100 m selon les orientations ?) pour ne pas voir de température positive en journée.

Jeudi matin les températures seront plus homogènes, ce serait petites gelées pour tous les étages. En journée, une dégradation avancera et nous vaudra quelques gouttes froides ou flocons entre l'après-midi et la soirée.

Retour des conditions sèches pour vendredi et toujours cet air froid (non dégel vers 700-1100 m).

Timide radoucissement samedi.

Dimanche-lundi doux.

Possible refroidissement ensuite.

dimanche 14 février 2016 à 8h 45

Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar ? Les flocons, j'avais dit en cours d'après-midi ! pas avant ! Le 0° devait arriver doucement vers 1300 m, pas être là maintenant !

Alors évidemment, si le temps n'en fait qu'à sa tête, comment voulez-vous faire des prévisions ? je vous demande ?

Sinon hier des 15° ont été mesurés en Plaine du Forez ainsi qu'en Val de Gier : 15.4° à Andrézieux, 15.2° à St-Chamond, 15.1° à Feurs, 14.5° à Roanne, 14.5° à St Léger, 10.8° à St Bonnet le Château, 4.5° au col de la Loge, 3.3° au col du Béal, 9.7° ici à Violay.

L'air froid est donc principalement arrivé en fin de nuit, il faisait +0.6° au Béal à 6h et plus que -2.5° une heure plus tard, à 7h. Notons que la moitié sud de nos départements n'était pas encore soumise à l'air frais à 8h puisqu'on mesurait à cette heure : 3.8° au Grand Clos de St-Etienne (alt 590 m), +0.4° à Graix (1167 m alt), 2.3° à St-Bonnet le C. (850 m).

N'attendons pas d'amélioration pour ces trois prochains jours : le fond de l'air ira en se refroidissant et le ciel ne devrait pas laisser passer beaucoup de lumière.

Aujourd'hui l'altitude de non dégel devrait planer aux alentours de 1000 m d'altitude, quelques averses neigeuses sont probables au dessus de 500 à 800 m.

Demain lundi il fera plus froid en montagne, le col du Béal passera sous -5°, la plaine pourrait encore rester hors-gel. De faibles chutes de neige persistantes devrait arriver à griser ou blanchir le paysage au dessus de 400 à 500 m.

Mardi le gel matinal sera probablement généralisé, il suffira de monter au dessus de 600-800 m pour le voir persister toute la journée. Les quelques flocons tenaces accrocheront au sol à presque toutes les altitudes.

Pas de changement pour mercredi en ce qui concerne la température : timides gelées en plaine (à moins que le ciel ne se découvre) mais plus mordantes sur les hauteurs. Les flocons pourraient disparaître et le ciel commencer à se déchirer.

L'ambiance froide mais globalement sèche se maintiendrait encore jeudi et vendredi (possibles inversions matinales, la plaine gelant plus fort que les reliefs) avant de se radoucir pour le prochain week-end.

samedi 13 février 2016 à 9h 15

Il a fait quelques flocons mouillés encore ce matin avant 8h mais la pluie a vite repris le dessus. La tendance est au réchauffement et à l'assèchement ; nous aurons probablement encore quelques pluies aujourd'hui, le ciel ne se dégagera pas. L'isotherme 0° est vu monter à plus de 2000 m à la mi journée, les précipitations seront donc liquides à toutes nos altitudes, les températures maximales atteindront 13° pour les plus élevées d'entre elles.

Rafraîchissement pour demain dimanche. Le gel reviendra doucement en matinée au dessus de 1300 m environ, entraînant avec lui la limite pluie neige aux alentours de 1000 m. Quelques flocons par ici entre 700 et 1000 m sont envisageables durant l'après-midi. Les températures de plaine auront du mal à toucher 9-10°.

Lundi le froid sera installé, poussé par un vent de nord sensible, le ciel demeurera bâché et de faibles chutes de neige assez persistantes pourront se produire au dessus de 300 à 400 m d'altitude. Le paysage virera au gris voire blanc dès 500 m environ.

Mardi le temps ne changera pas : quelques flocons persistants et une altitude de non dégel entre 800 et 1000 m.

Mercredi n'amènera probablement pas de grand bouleversement météo : températures froides sur les reliefs et pas de dégel au dessus de 800 à 1000 m. Trois flocons possibles à presque toutes les altitudes.

La seconde partie de semaine pourrait laisser plus de place au soleil, le froid se maintiendrait encore au moins vendredi puis devrait se faire bousculer les jours suivants.

vendredi 12 février 2016 à 7h 30

Le redoux est en marche, nous aurons sans doute encore quelques flocons ce matin (il neige d'ailleurs actuellement) puis la pluie prendra la relève sous 1000 m d'ici ce soir.

Hier, une bonne chute de neige s'est produite en cours d'après-midi ; les flocons ont eu du mal à accrocher ailleurs que sur les végétaux ici à 800 m (faute à une température peusitive) en revanche j'ai mesuré entre 12 et 14 cm sur l'herbe au sommet de la commune (tour Matagrin 1004 m).

Aujourd'hui donc nous finirons la journée dans une ambiance plus douce qu'actuellement, la plaine atteindra probablement 10° dans l'après-midi. Les flocons mouillés ou pluies froides ne seront jamais bien loin.

Il ne faut pas compter reprendre le vélo demain samedi : pluie à tous les niveaux, de St-Pierre de Boeuf (138 m quand le Rhône n'est pas en crue) à Sauvain (1634 m quand il n'y a pas trop de congères). Le sommet de Pierre-sur-Haute pourrait cependant résister plus longtemps que prévu à la pluie, celle-ci n'arriverait que dans l'après-midi. Pluie ou pas pluie, la douceur reprendra des couleurs en plaine avec des 13 ou 14° entre Montbrison et Andrézieux sous le fort vent de sud-ouest.

Dimanche, le zéro fera comme Zorro, il arrivera sans s'presser.... en cours ou fin de matinée et uniquement au dessus de 1300 m. Encore de la pluie à un moment ou à un autre de la journée, températures maxi en retrait de quelques degrés mais probablement encore voisines de 10° dans les basses terres.

Froid made in février pour probablement toute la semaine prochaine. Rien de bien sensationnel : du -2 à -5° la nuit entre 600 et 1200 m et des journées possiblement sans dégel au dessus d'un niveau inclus dans cette fourchette (à vous de le trouver, je vous ai déjà donné la fourchette). Les flocons de lundi et/ou mardi ne seraient jamais bien serrés mais possiblement persistants, ils colleront au moins au dessus de 500 à 700 m d'altitude.

jeudi 11 février 2016 à 5h 30

Je suis sûr que vous avez eu froid hier. Et pourtant... en plaine la température maximale s'est placée légèrement au dessus de la normale d'un 10 février ! 8.1° à Andrézieux pour 8.3° de normale, 9.6° à Bron pour 8.1° de normale. L'altitude de non dégel s'est située quelque part entre 1000 et 1200 m (1.8° de maxi à Chalmazel Gardonnanche mais -1.5° au col de la Loge).

Même si de belles éclaircies s'invitent en matinée, les nuages domineront cette journée de jeudi. Quelques faibles chutes de neige à presque tous les étages sont probables en fin d'après-midi. Les températures seront analogues à celles d'hier.

Demain vendredi une première bouffée neigeuse débarquerait au lever du jour puis traverserait rapidement nos départements d'ouest en est. Le redoux gagnera l'altitude en cours de journée et les précipitations deviendront liquides à toutes nos altitudes avant samedi matin. L'après-midi de samedi certains thermomètres remonteront vers 15° sur le piedmont Forézien.

Le gel reviendra sur nos montagnes en cours de nuit suivante et dimanche matin le thermomètre sera de nouveau sous la glace au dessus de 1000 à 1300 m.

Ensuite, à partir de lundi, le bon froid (neigeux ?) devrait s'installer pour au moins 2 ou 3 jours.

mercredi 10 février 2016 à 8h 30.

-0.8° actuellement, il s'agit ni plus ni moins que la plus basse température de ce mois de février... On doit même remonter au 22 janvier dernier pour avoir plus froid.

Hier soir, quelques flocons se sont déposés avec l'arrivée de l'air froid, ils ont juste réussi à griser les surfaces les moins tièdes. Présentement le ciel est dégagé mais il ne le restera pas toute la journée, prévoyons quelques floconneries au dessus de 300 à 400 m cet après-midi et/ou soirée. Les températures maximales oscilleront autour de 6 ou 8° en plaine, quant à l'altitude de non dégel, elle se rencontrera entre 1000 et 1200 m.

Pas de réchauffement pour demain jeudi : une ambiance juste froide (6-7° de maxi en plaine) et quelques possibles flocons entre deux passages ensoleillés au dessus de 400 m environ.

Après une nuit de nouveau froide, le vent de sud se lèvera en cours de vendredi. Les basses couches atmosphériques conserveront un air frais mais la montagne sortira du gel en fin de journée. Un redoux généralisé accompagné de pluie à toutes nos altitudes ligériennes devrait se produire entre vendredi soir et samedi midi.

Samedi l'ambiance aura retrouvé des couleurs plus printanières, des 12-15° sont envisageables en plaine.

Dimanche sera probablement encore assez humide, la température conserverait une certaine douceur.

Le refroidissement apparaît de plus en plus probable pour lundi ; malheureusement pour nos stations de petite montagne, cette perte de douceur irait de paire avec celle d'humidité. A confirmer bien entendu.

mardi 9 février 2016 à 5h 30.

Les vents d'hiver ne sont plus ce qu'ils étaient... Hier les rafales n'ont pas évité un certain emballement de température en Plaine du Forez : 14.5° à Andrézieux, 15° à Feurs ainsi qu'à Arthun, seulement 2.9° au col du Béal un bon 1000 m plus haut. Contrairement à ce que je pensais, l'agglomération Lyonnaise a boudé les 15 degrés : "seulement" 12.3° pour Bron; maxi atteinte vers 2h du matin cette nuit !

Autre erreur de prévision pour hier : cette journée de lundi qui devait être sans pluie... elle s'est certes contenue une grande partie de la journée mais a fini par laisser passer quelques bouffées crachouineuses en fin d'après-midi.

Actuellement il pleut sous une douceur remarquable (6.8°) ; en plaine, le thermomètre affiche des températures à positives deux chiffres : 11° à Andrézieux, 10.8° à Feurs, 10.5° à St Germain sur l'Arbresle, 11.3° à Bron à 5h.

Nous retrouvons donc la vraie pluie pour aujourd'hui : les monts du Forez resteront accrochés une bonne partie de la journée mais c'est plutôt cet après-midi que nous verrons passer l'arrosage ; les températures de plaine auront d'ailleurs le temps de monter jusque vers 12-13°. La neige reviendra au dessus de 1000 m en toute fin d'après-midi ou début de soirée. L'ambiance sera de partout (mais essentiellement en montagne) plus fraîche le soir que le matin. Tablons sur un 5-10 mm ici à Violay pour cet épisode. Il ne fera pas bon se balader sur les crêtes foréziennes, un vent de sud-ouest poussant jusqu'à des 100-120 km/h rabotera les bruyères.

Mercredi hivernal (oui mais hivernal 2015-2016) c'est-à-dire des températures de jour largement positives en plaine (maxis aux alentours de 6-7°). Il fera nettement plus froid en montagne, sans doute pas bien plus de -5° au meilleur de Pierre-sur-Haute. Si flocons il y a, on pourra les compter sur les doigts du pouce, mais jusqu'à des altitudes assez faibles : 300-400 m. Quelques apparitions solaires sont envisageables.

Lent réchauffement pour jeudi, pas plus de 2° de plus. Ciel chargé, non dégel au dessus de 1200-1300 m.

Vendredi l'hiver n'aura que trop duré... pensez donc : 2 jours ! Vendredi, la fraîcheur matinale se fera vite bousculer en cours d'après-midi. La plaine pourrait renouer avec ses 12-15° et le Pierre-sur-Haute sortira très nettement la tête du gel en fin de journée. Journée possiblement humide : flocons puis pluie à tous les étages.

Si le redoux traîne les pieds, il suffira d'attendre samedi pour le voir triompher. L'ambiance ne serait pas pour autant bien agréable car la pluie ne semble pas décidée à déserter le secteur. N'anticipons pas trop, samedi est encore assez loin d'ici.

Ensuite un refroidissement sensible en montagne semble sur les rails.

lundi 8 février 2016 à 8h 15.

Il vient de se relever, le vent de sud. Résultat : il faisait déjà 9.5° à 7h à Andrézieux (8.8° pour la normale de la température maxi lors d'un 7 février).

Aujourd'hui lundi sera probablement la seule journée de la semaine sans pluie ni neige. Le fond de l'air s'échauffera en Plaine du Forez où le mercure devrait presque toucher 15° au meilleur de l'après-midi. Le réchauffement sera encore plus spectaculaire en Plaine Lyonnaise car il y fait présentement assez "frais" (5.6° à Bron à 8h), là aussi, les maximales devraient s'approcher de 15°.

Une bonne partie de la journée de demain mardi s'écoulera dans la douceur (encore 13-15° en plaine en début d'après-midi) et sous un ciel sec. Une zone pluvieuse (possibilité de beaux débits locaux) annonçant de l'air plus frais nous abordera en cours d'après-midi. Cette pluie rincera de nos montagnes le semblant de couche de neige rescapée du vent d'aujourd'hui. En fin d'après-midi la limite pluie neige reviendra à des altitudes ligériennes, on pourrait la trouver sous 800-1000 m en soirée. Au final, cette bouffée pluvio-neigeuse pourrait bien redonner 10 bons millimètres de liquide par ici vers Violay, on aura probablement beaucoup moins en Plaine du Forez et beaucoup plus sur la Madeleine et Monts du Forez.

Mercredi l'ambiance fera penser à l'hiver, les régions de plaine ne se verront probablement pas accorder 10° pour passer l'après-midi ; quant à la barrière de non dégel, elle pourrait s'abaisser vers 1000-1200 m. Trois flocons, à moins qu'ils ne soient de deux, donneront la dernière touche hivernale au dessus de 500m.

On ne pourra sans doute pas vraiment parler de redoux pour jeudi, même si les températures de plaine reprennent 1 ou 2 degrés (ce qui les placeraient de nouveau au dessus de la normale). Sur les hauteurs, le fond de l'air conservera une certaine froidure, les quelques centimètres de neige apparus entre mardi soir et mercredi matin au dessus de 1000 m pourraient donc ne pas fondre tout de suite.

Un redoux plus marqué et possiblement humide semble probable pour vendredi et/ou samedi ; c'est pour la fin de semaine, c'est encore bien incertain, il faudra en reparler.

dimanche 7 février 2016 à 9h 15.

Comme prévu il pleut. La limite pluie neige s'est abaissée, elle se situe actuellement entre 800 et 900 ou 1000 m. Ici quelques grosses bouffées floconneuses se sont produites vers 8h 30 et se produisent encore, elles n'ont pas réussi à blanchir le sol. Cette bonne pluie (environ 13 mm depuis le début de l'épisode) sera terminée avant midi ; quelques averses (limite pluie neige aux alentours de 800-1000m pourront ponctuellement tomber cet après-midi.

Revenons un instant sur la journée d'hier : les rafales de vent ont dépassé les 100 km/h à Andrézieux (105.6 de maxi cette nuit entre 1h et 2h), aux Sauvages (ou à Les Sauvages si vous êtes sensibles) Météo France a mesuré 119.5 km/h hier après-midi, Brindas a affiché 109.4 km/h (entre 23h et minuit), 96.3 km/h pour Bron et St-Exupéry, 133.6 km/h au col du Béal entre 18 et 19h.

Demain lundi il ne tombera plus rien et les températures remonteront en flèche. Des 14-15° pourront être atteints essentiellement sous le vent des monts du Forez, entre Montbrison, Boën, Andrézieux. Le ciel aura du mal à se défaire des nuages, nous pouvons tout de même espérer quelques heures (pas plus de 3 ?) de soleil.

Mardi la douceur ne se maintiendra pas toute la journée, on assistera à un bon refroidissement en fin d'après-midi ou en soirée. Les gouttes se transformeront alors en neige jusqu'à des altitudes inférieures à 500 m sur la fin de nuit. Je reviendrai demain sur le déroulé plus précis de cet épisode.

Mercredi froid. Enfin froid... froid pour cette saison. Trois flocons isolés possibles au dessus de 500 à 800 m.

Jeudi-vendredi : probable redoux accompagné d'une bonne dose d'humidité.

samedi 6 février 2016 à 9h.

Quelques bouffées de vent se ressentent de temps en temps ; le ciel d'aujourd'hui demeurera lumineux mais le vent de sud se renforcera en cours de journée au point d'imposer des rafales à plus de 100 km/h cet après-midi et soirée. Les zones les plus soumises au vent seront le Pilat, la région de Givors, les monts du Lyonnais et les hauteurs de ceux du Beaujolais. Les températures maximales seront bien en accord avec cet extraordinaire hiver, on les trouvera facilement à 12° en plaine et il faudra monter à plus de 1000 m pour ne plus avoir 10°.

Demain matin : pluie. Les premières gouttes arriveront probablement avant le lever du jour puis il faudra compter sur une matinée pluvieuse (intensités parfois fortes). L'après-midi les plues auront évacué le secteur et auront laissé environ 10 mm dans l'éprouvette. Tablons sur un refroidissement sensible en montagne, les premières gouttes se produiront à toutes nos altitudes puis, au fil de la matinée, la limite pluie-neige pourrait descendre aux alentours de 1000 m. L'ambiance de l'après-midi aura du mal à s'échauffer même si le soleil revient une heure ou deux ; les meilleures températures tourneront probablement autour de 7-9° en plaine et 3-5° vers 1000 m d'altitude. Enfin n'oublions pas le vent qui, sans avoir retrouvé sa force de la veille, remuera tout de même l'atmosphère.

Lundi le vent de sud-ouest imposera sur le piedmont Forézien des températures printanières, les 15° pourraient être d'actualité entre Andrézieux et Montbrison. Sur les reliefs, les 10° pourront monter jusque vers 700-800 m. Pas de pluie mais sans doute un peu de soleil.

Rechute thermométrique mardi. Après un début de journée doux, un changement d'air se produirait en seconde partie de journée (après-midi ou soirée). Parions sur une nouvelle onde pluvieuse possiblement assez bien constituée (10 mm en ordre de grandeur).

Mercredi : maussade et presque froid. Les pluies de mardi soir déborderont peut-être un peu sur mercredi, le fond de l'air se sera bien refroidi et quelques flocons sous 800 m sont envisageables.

Jeudi : redoux. Toujours dans un contexte agité et humide, nous devrions reprendre jeudi tous (et même plus ?) les degrés de perdus mardi.

La suite n'est plus très évidente, il ne semble toutefois pas que l'on puisse changer de type de temps ; ce serait encore une succession de coups de frais et de bons redoux dans une atmosphère en mouvement et sous une dominante humide.

vendredi 5 février 2016 à 7h 30.

Les températures positives sont revenues à tous les étages.

Aujourd'hui notre journée devrait nous permettre de voir passer quelques rayons solaires, ils ne seront pas fréquents. L'ambiance demeurera douce à toutes altitudes : entre 10-12° et plaine et 8-10° vers 1000 m au meilleur de la journée. Pas de pluie.

Demain samedi le vent de sud se lèvera en matinée, il pourrait devenir violent sur les hauteurs en cours de journée (rafales possibles aux alentours de 100 km/h sur les bosses). Température toujours douce.

Dimanche pluie. Pluie essentiellement le matin, le vent de sud sera mort. Limite pluie neige tout d'abord au dessus de 1500 m puis rapidement en baisse vers 1000 m. Une dizaine de millimètres attendus.

Nous roulerons ensuite sur les montagnes russes thermométriques : redoux lundi mais rafraîchissement mardi ou mercredi, puis redoux jeudi juste avant le rafraîchissement de vendredi... On ne devrait pas avoir 24 heures de consécutives au sec la semaine prochaine.

jeudi 4 février 2016 à 5h 30.

On s'est cru en hiver hier pas vrai ? Ici la neige est tombée, elle a même réussi à blanchir les prés et les végétaux... Au sommet de la commune, à 1000 m d'altitude, le décor était même joliment plâtré l'après-midi. Oui mais voilà, c'est terminé tout ça. Cet hiver ne veut pas de froid, c'est manifeste.

Ce matin nous enregistrons quelques faibles gelées mais, contrairement à ce que je pensais, seulement au dessus de 800-900 m, la plaine reste largement hors-gel avec entre 4 et 5° actuellement. L'ambiance demeurera fraîche toute la journée (7-8° au maxi en plaine). En fin d'après-midi trois flocons attardés viendront mourir à 800-1000 m d'altitude puis rapidement ce ne sera que de la pluie (quelques gouttes seulement) à toutes nos altitudes ligériennes.

Demain vendredi la douceur aura repris ses petites habitudes. L'ambiance sera tiède de 200 à 1000 m (entre 10 et 12° de maximum) ; quelques rayons de soleil sont à attendre.

Samedi pourrait être une belle journée si elle veut bien y mettre du sien... une douceur contenue et probablement un bout de soleil associés à un bon vent de sud.

Ensuite, et pour sans doute au mois la première moitié de semaine prochaine,  il faudra composera avec un temps plus capricieux, un temps oscillant entre le doux et le plus frais, entre une éclaircie et une averse pluvieuse. Le déroulé n'est toujours pas très net, il semble toutefois que l'on puisse exclure toute velléité franchement hivernale.

mercredi 3 février 2016 à 8h 30.

Le bref refroidissement est enclenché, le gel est arrivé à 7h au col du Béal et il faisait -0.1° à 8h au col de la Loge ; un saupoudrage de neige est observé sur la webcam supérieure de Chalmazel à 1450 m d'altitude.

Une zone pluvieuse survole actuellement le département de l'Allier, elle nous vient dessus par flux de nord-ouest et nous donnera, en fin de matinée, quelques chutes de niege au dessus de 800-1000 m puis 500m. Les flocons s'espaceront en cours d'après-midi, ils pourraient finir par griser le paysage au dessus de 700 m environ.

Demain matin l'ambiance sera froide avec de faibles gelées presque généralisées (seule la grande agglomération Lyonnaise pourrait rester dans le positif). En journée, le réchauffement sera faible, les plaines ne devraient pas bénéficier de plus de 5 ou 7° au meilleur de l'après-midi. En montagne, la froide matinée abandonnera le terrain à de l'air plus doux qui affluera en soirée.

Le réchauffement se poursuivra vendredi ; après quelques gelées plutôt réservées aux plaines et vallées, les températures maximales avoisineront de nouveau 10-12° en plaine et guère moins vers 1000 m. De belles plages ensoleillées devraient illuminer la journée.

Samedi serait la dernière journée sèche avant le début de cette période agitée pressentie dans les derniers éditos. L'ambiance serait de partout hors-gel sous un ciel probablement encombré.

Il est encore difficile de voir clairement le menu météo à partir de dimanche, il semble toutefois que l'on se dirige vers une semaine maussade où vents, pluies, redoux et rafraîchissements se succèderaient.

mardi 2 février 2016 à 5h 30.

Cette douceur n'en fini pas d'étonner. Quand ce n'est pas la plaine qui bat des records, la montagne prend le relais : +9.7° à 4h30 ce matin à 1660 m d'altitude dans le Sancy, 10.2° à 2h...

Il fera encore bien doux en plaine aujourd'hui, l'air froid n'arrivera qu'en soirée et seulement en montagne dans un premier temps. Prévoyons donc un temps agréable, sans pluie, globalement lumineux même avec un soleil encombré de nuages. Les températures maximales tourneront autour de 13-15° sous 400 m d'altitude.

Demain mercredi une bouffée froide s'engouffrera en coup de vent, la pression atmosphérique remontera, quelques floconnailles sont envisageables à des altitudes de plus en plus basses (1000-1200 m avant le jour, 800-1000 à la mi journée et possiblement 400-500 en soirée).

Jeudi matin les gelées seront généralisées mais pas très sévères (entre 0 et -2° en dessous de 1000 m, vers -5° à 1500 m). L'isotherme 0° se fera éjecter à des altitudes alpestres en cours de journée et le froid s'en ira. Au moins en montagne, une bonne dose de soleil semble probable pour cette journée.

Vendredi la douceur aura repris ses quartiers d'hiver, l'ambiance pourrait être printanière en montagne pour peu que le soleil y mette du sien. Il faudra monter à plus de 1000 m à la verticale de Pierre-sur-Haute pour trouver le gel.

Samedi pourrait être la dernière journée avant le début d'une période brassée, ni tiède, ni fraîche, mais humide.

A partir de dimanche, nous pourrions en effet inaugurer une météo pas très agréable : le temps serait fréquemment pluvieux, l'atmosphère agitée et le thermomètre nous ferait yoyoter du tiède au frais.

lundi 1er février 2016 à 8h.

Des nouvelles de notre minimale d'hier à Andrézieux : le 10.1° a bien tenu le coup jusqu'à 19h, il s'agit donc de la plus haute minimale enregistrée un 31 janvier.

Les pluies ont effectivement été inexistantes ce dimanche en Plaine du Forez : 0.0 mm à Andrézieux et pas davantage à Feurs, 0.4 à Arthun. Les monts du Forez ont quant à eux vu couler 10.4 mm à Bard et, hier entre 7h et 24h ; 17 mm à Chalmazel Gardonnanche et 29.4 mm au col de la Loge. Le Beaujolais Vert n'est pas non plus resté au sec : 17.8 mm à St-Bonnet le Troncy. Ici à Violay, on est loin des "5 à 10 mm" escomptés avec simplement 2.3 mm pour la totalité de cet épisode.

Aujourd'hui le temps s'arrange ; les pluies sont terminées et on est en droit d'espérer un peu de soleil à la mi journée. On conservera notre douceur Ô combien tenace ces mois-ci avec des thermomètres vers 13-15° au meilleur de leur forme en plaine.

Les records ne dormiront pas sur leurs deux oreilles la nuit prochaine : celle-ci pourrait en effet s'avérer particulièrement douce pour ne pas dire chaude. La journée coulera sur les mêmes bases que celles de la veille : des nuages, du soleil et des températures maximales semblables d'une altitude à une autre : entre 10° à 1000 m et 13-15° au plus bas de l'échelle.

Mercredi notre petit coup de frais s'amorcera, il fera probablement plus doux le matin vers 4-5h qu'en fin d'après-midi vers 17-18h. Quelques gouttes (flocons vers 400 m en fin de journée) sont envisageables. Encore une fois "quelques flocons" n'est pas équivalent à "neige généralisée au sol".

Jeudi matin on se croira en hiver, mais la température remontera dès l'après-midi en altitude.

Vendredi, pas plus tard, nous aurons retrouvé la douceur et un isotherme 0° vers 2500 m d'altitude.

La suite n'est pas encore bien appréhendée ; on pourrait se diriger, à partir de la fin de semaine, vers un temps à peine frais ou juste doux, avec possiblement pas mal d'humidité. A confirmer bien sûr.

dimanche 31 janvier 2016 à 9h.

Quand ce n'est pas la température maximale qui bat des records, c'est la minimale qui prend la relève. Cette nuit (de 19h hier à 7h ce matin) à Andrézieux, le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 10.1°, si cette valeur n'est pas diminuée de plus de 0.8° d'ici ce soir 19h alors le vieux record journalier (il date de 1955) de haute minimale ne sera plus.

Aujourd'hui la température fera du surplace, elle ne gagnera que 2 ou 3° d'ici cet après-midi. Les pluies se concentreront sur les monts du Forez, de la Madeleine et du Beaujolais ; ailleurs le temps sera certes gris mais pas ou très peu pluvieux.

Demain lundi et mardi le temps redeviendra sec, le ciel nous remettra la lumière sans nous effacer tous les nuages. Nous gagnerons probablement, en journée, quelques degrés sur aujourd'hui, les maxis de plaine devraient s'approcher de 15° demain et mardi. Ne pensons pas qu'il fera bien plus frais en montagne, l'isotherme 10° devrait franchir les 1000 m d'altitude.

Un bon refroidissement est prévu pour mercredi. Quelques pluies faibles accompagneront ce changement d'air, on verra flotter quelques flocons à des altitudes de plus en plus basses au fil de la journée : de 1300 m en milieu de nuit (celle de mardi à mercredi) à 800-1000 m au lever du jour jusqu'en dessous de 400 m en début de soirée. Attention, j'ai bien écrit "quelques flocons" et pas "neige au sol".

Jeudi matin le fond de l'air ne se sera pas échauffé, attendons-nous à des gelées généralisées. La journée demeurera fraîche mais de l'air bien plus doux chassera déjà l'air froid en altitude où il fera 5 degrés plus doux en soirée qu'en matinée (col du Béal par exemple).

Après cette très brève digression pseudo-hivernale, la douceur enveloppera de nouveau le week-end.

samedi 30 janvier 2016 à 9h.

La nuit a failli être fraîche avant qu'un bon vent vienne brasser l'atmosphère. Quelques traces de gel au sol subsistent, un voile épais arrive par le nord-ouest.

Ce samedi ne devrait pas connaître de précipitations, le ciel se couvrira franchement au fil de la journée, les températures maximales de plaine dépasseront de quelques degrés les 10, il pourrait faire enfin plus doux sur l'agglomération Lyonnaise qu'en Plaine du Forez grâce au vent de sud qui décanillera la pellicule fraîche. En soirée, la pluie débutera son tam-tam sur les monts du Forez ainsi que sur ceux plus au nord.

Dimanche la pluie persistera plus ou moins toute la journée sur les monts du Forez où il devrait tomber de bonnes quantités d'eau (entre 10 et 30 mm) à toutes altitudes, autant dire qu'il ne restera plus grand chose de blanc d'ici lundi. La pluie semble vouloir être également abondante sur le Beaujolais Vert ; ici à Violay nous pourrions recevoir de l'ordre de 5 ou 10 mm. Mis à part les reliefs de la moitié nord de nos deux départements divorcés, les gouttes se feront rares voire même inexistantes. Il ne devrait pas pleuvoir (ou si peu) à Feurs pour la marche la 57ème soupe au choux de la Squadra. Malgré l'ambiance humide, le thermomètre ne flanchera pas, nous conserverons des 12° au meilleur des basses terres et du 5° vers 1300-1500 m sous la pluie.

Lundi mardi le risque pluvieux disparaît ; nous pourrons probablement apprécier le soleil entre deux nuages et continuer de baigner dans cette indéboulonnable douceur.

Mercredi le frais arrivera à reculons, la (très) relative froidure traînera encore ses galoches jeudi puis filera sur la pointe des pieds vendredi. d'accord on pourra peut-être voir flotter quelques flocons, par ici à Violay, entre mercredi soir et jeudi mais rassurez-vous, ils ne seront pas méchants.

Venmedi (c'est nouveau ça aussi, c'est un jour qui commence vendredi à 0h et qui se termine samedi à 24h) nous aurons sans doute retrouvé notre douceur "habituelle".

L'hiver ?

L'hiver n'est pas pour tout de suite... les dernières phrases de l'édito du 17 décembre dernier n'ont finalement pas l'air ridicules... On pourrait être soumis, lors de cette première décade (quinzaine ?) de février, à une succession de périodes douces entrecoupées de parenthèses un peu plus fraîches. La pluviométrie pourrait se réveiller aux alentours du 4 ou 6 février.

vendredi 29 janvier 2016 à 7h 30.

Il n'est effectivement pas au rendez-vous le millimètre ce matin : seulement 0.4 dans l'éprouvette.

Aujourd'hui sera gris, gris et à l'après-midi à peu près de saison en ce qui concerne les températures maximales. Les "pluies" sont terminées, s'il nous tombe un peu d'humidité, ce sera des gouttelettes de brouillard.

Demain samedi le soleil devrait revenir, il faudra peut-être patienter jusqu'à l'après-midi pour le rencontrer. Les températures renoueront avec la douceur, une douceur non excessive, bien moindre que celle de ce milieu de semaine ; tablons sur des maximales de 12° en plaine, pas bien moins sous 1000 m d'altitude.

Dimanche il pleuvra essentiellement sur les hauteurs du Forez, de la Madeleine et du Beaujolais Vert. Ailleurs (Plaine du Forez par exemple) cette journée pourrait ne pas s'avérer si maussade, on pourrait même passer à côté des gouttes à Feurs pour le départ et l'arrivée de la 57ème soupe au choux de la Squadra. L'ambiance sera toujours aussi douce, en plaine comme en montagne (l'isotherme 0° est vu vers 3000 m à la mi journée...).

Lundi et mardi : douceur indéfectible, les températures de l'après-midi devraient de nouveau s'approcher de 15° dans les meilleures zones. Retour de la lumière.

Un certain refroidissement semble programmé pour mercredi ou environs. La distance est trop grande pour jauger ce matin de son intensité, il parait toutefois capable de faire reblanchir la tête des Monts du Forez...

Cet éventuel coup de froid (ou frais) sera-t-il durable ? rien n'est moins sûr.

jeudi 28 janvier 2016 à 5h 30.

Il a manqué un peu de soleil et 0.5° à Andrézieux pour égaler le record décadaire de haute maximale, seul le record journalier a été battu (et bien battu : 15.9° pour le précédent record (en 1983) et 18.1° hier). Quelques autres maximales de ce 27/01/2016 : 8.8° à St-Germain sur l'Arbresle et Chiroubles, 9.2° à Sain Bel, 9.7° au Breuil, 10.6° à Feurs, 10.8° au col de la Loge ainsi qu'à Anse, 11.7° à St-Priest (69), 12.3° à Lyon Gerland, 13.2° à Bron Chalmazel G et les Sauvages, 13.7° à Graix, 13.9° à Roanne aéro, 14.9° à Violay, 16.1° à St André la Côte ainsi qu'à Bard, 16.5° à St-Etienne GC, 16.7° à Grammond et St-Héand.

Clermont-Ferrand (Aulnat) est monté hier à 19.6°, c'est la 3ème plus haute température relevée lors d'un mois de janvier depuis au moins celui de 1924.

Aujourd'hui le refroidissement d'altitude s'amorce, Andrézieux devrait perdre 2 à 3° sur hier mais Feurs et le pays de l'Arbresle en gagneront tout autant. Les gouttes dispersées n'arriveront qu'en soirée, si toutefois elles arrivent... on n'aura probablement pas 1 millimètre demain matin, ici, dans le pluviomètre.

Vendredi sera la journée "froide" de la semaine, rendez-vous compte : certaines stations de plaine pourraient ne pas avoir 10° de maximum !

Samedi dimanche et lundi la douceur (non extraordinaire) rappliquera de nouveau. Quelques menues pluies pourraient gâcher la journée de dimanche. Ces éventuelles pluies (qui ont le temps de s'évaporer d'ici là) n'entameront pas le moral des marcheurs et marcheuses de la 57ème soupe au choux de la Squadra.

mercredi 27 janvier 2016 à 8h.

Et un record de plus battu à Andrézieux, celui de plus haute maxi journalière affectée à un 26 janvier : 16.6° hier contre 14.8° pour l'ancien record, en 2002. Quelques autres maxis d'hier, qui seraient toutes reçues avec mention passable lors d'un concours d'entrée dans un mois de juillet : Charlieu 18.2°, St-Just en Chevalet 17.8°, Roanne aéro et Chalmazel bourg 17.6°, Chalmazel Gardonnanche 16.5°, Feurs 16.4°, St-Etienne Grand Clos 16.0°, Grammond 15.7°, les Sauvages 15.3°, Graix 14.6°, col de la Loge 14.2°, Bron 13.9°, St-Anthème Prabouré 13.1°, Col du Béal 11.5°, Chiroubles 10.9°.

Aujourd'hui, en Plaine du Forez, il fera probablement encore plus chaud. Le record décadaire de haute maximale (18.6° à Andrézieux le 30 juillet 2002) pourrait être approché à moins de 1 degré. Le Lyonnais aura toujours un peu de mal à se sortir de son air "frais", il ne fera sans doute pas 15° à Bron. ailleurs les températures de cet après-midi seront similaires à celles d'hier.

Demain le refroidissement se fera surtout sentir en montagne, les plaines devraient encore arriver à sortir un 12-13° de maximale. Je me demande si les quelques gouttes (plutôt en fin d'après-midi et soirée) arriveront à former 1 millimètre...

Vendredi l'air glacial sera descendu en plaine où nous grelotterons l'après-midi sous +7 à +9°...

Samedi, dimanche, lundi, mardi = douceur, douceur, douceur, douceur... pas forcément ensoleillée.

mardi 26 janvier 2016 à 7h 30.

On dirait que janvier cherche à se faire pardonner sa petite semaine hivernale. Allons-y pour les maxis d'hier 25 janvier 2016 : 12.9° au col du Béal (1390 m), 14.7° à Graix (1167 m ), 15.2° à Arthun (après -4.4° de mini), 15.3° au col de la Loge (1265 m), 15.4° à Feurs, 15.5° à Andrézieux (nouveau record journalier haut), 17.3° à Charlieu, 17.5° à Grammond, 17.7° à Chalmazel Gardonnanche (990 m!), 18.7° à Chalmazel bourg. Comme pressenti, le Rhône n'a pas eu aussi chaud : 13.5° pour Bron qui était hier la plus douce station parmi celles citées régulièrement ici.

Hier les excédents sur les maximales ont largement dépassé 10° en montagne forézienne (environ 14-15 à Chalmazel Gardonnanche et col de la Loge) ; aujourd'hui et demain ils se tasseront un peu mais la perte sera intégralement reversée aux plaines environnantes (Limagne et Forez). On ne voit pas trop comment, aujourd'hui encore et demain sans doute, le record journalier de haute maximale ne peut pas de nouveau sauter à Andrézieux. Ironie du sort : nous serons demain le 27 janvier et, durant la période actuellement de référence 1981-2010, c'est précisément le 27 janvier (avec le 31) qui est, à Andrézieux, la journée en moyenne la plus froide en température maximale (5.8°). Traduction vulgaro-télégraphique : c'est le 27 janvier qui fait habituellement le plus froid à Andrézieux stop.

Important refroidissement pour jeudi.

Il existe des chutes de température dantesques (celle du 8 au 9 décembre 2010 en est un très bon exemple, oui je sais, y'a pas 1 lecteur sur 100 qui s'en souvient), mais celle-ci sera à ranger dans la catégorie des chutes andesques. Qu'est-ce que ça peut bien être qu'un refroidissement andesque me pensez-vous ? Pas de honte si vous collez car ça vient juste de sortir... Alors j'explique. Voyez-vous, dans les Andes, après une forte descente, vous ne vous retrouvez pas forcément très bas en altitude ; par exemple (souvenirs...), vous partez du col du vent (juste au dessus d'Independencia) et vous descendez sur le camp de base de l'Aconcagua : vous chutez de 2000 m et pourtant vous êtes encore à 4400 m d'altitude...

Alors vous saisissez l'audacieux parallèle ? l'hyperbole de fou ? l'allégorie démente ?... non ? Tsss, c'que vous pouvez être lourd des fois... Alors version vulgaro-télégraphique : jeudi ça va bien se refroidir mais comme on partira de très chaud, on n'aura finalement pas si froid stop. La prochaine fois je vous la ferai romantico-sentimentale.

Quelques pluies humecteront l'après-midi de jeudi ; si elles débordent, ce ne sera qu'en soirée car elles ne devraient pas être capables de donner bien plus de 2 ou 4 mm.

Tendance haussière pour vendredi dans une ambiance morose et encore fraîche.

Retour de la douceur puis de la grande douceur entre samedi et lundi prochains ; probablement beaucoup de soleil pour ces trois journées.

Une bonne nouvelle en guise de Désert : la nouvelle station de Bernard Subrin au Breuil du Rhône, elle est en ligne, elle est toute nouvelle, elle est ici, mettez-la vite dans vos favoris !

lundi 25 janvier 2016 à 7h 30.

Les températures maxis de montagne m'ont encore étonné hier, elles ont fait mieux que rivaliser avec celles de plaine : 14.2° à Chalmazel Gardonnanche (990 m alt) ainsi qu'à St-Bonnet le Château, 14.1° à Graix dans le Pilat (1167 m), 13.8° au col de la Loge (1265 m), 12.3° au col du Béal. La plaine n'a eu que 12.4° à Andrézieux et Feurs ; quant au Lyonnais, Val de Saône et bas Beaujolais ils sont à peine arrivés à 10 : 10.8° à Lucenay, 9.9° à St-Germain sur l'Arbresle, 9.5° à Chiroubles, 9.4° à Bron, 8.2° à St-Exupéry.

Ce matin l'ambiance est hallucinante de douceur pour un mois de janvier : 13.2° à 4h 40 ce matin (maxi affectée à la journée d'hier, seulement 12.1° de maximale diurne) ici à Violay ! Plus fort encore : il faisait 13.1° à 5h au col de la Loge avec un pic à 13.6° entre 5 et 6h... Presque 14° en janvier à 1260 m d'altitude et au plus froid (théorique) de la nuit... On avait encore 10.4° au col du Béal à 6h. Dans le Sancy, à 1660 m d'altitude, le thermomètre indiquait 10.3° à 5h. Pendant ce temps, Arthun en Plaine du Forez voyait sa température faiblement évoluer entre -3 et -4°, il ne faisait que -2° à Feurs.

Aujourd'hui lundi le beau temps se maintiendra et nous aurons des températures analogues à celles d'hier en montagne (peut-être même un peu plus douces encore). En plaine le mercure devrait gagner 2 ou 3° entre Andrézieux et Feurs, il pourrait stagner à 10 entre Lyonnais et Val de Saône.

Mardi et mercredi le grand soleil sera encore de la partie. Nous conserverons probablement des maximales de l'ordre de 12-15° en plaine (peut-être plus de 15° mercredi ?) et pas bien moins sur les hauteurs.

Un semblant de rafraîchissement passera en coup de vent entre jeudi et vendredi, quelques gouttes accompagneraient ce coup de frais, elles seront si rares qu'elles pourraient ne pas totaliser 2 millimètres.

Le grand soleil flanqué de la un peu moins grande douceur ont l'air de vouloir revenir samedi.

dimanche 24 janvier 2016 à 9h.

Dix degrés, c'est ce qui sépare actuellement la Plaine du Forez de Violay : il fait -2.5° à Arthun et +7.5° ici. Sur les montagnes d'en face, on avait 6.8° à 8h au col de la Loge, +5.8°à 7h au col du Béal. Sur les montagnes 100% auvergnates, il fait actuellement +6.1° à 1660 m d'altitude dans le massif du Sancy où la température est même montée à +8.5° (5% d'humidité relative et température du point de rosée à -30°) à 3h30 cette nuit.

Cette transparence de l'air explique les gelées au sol généralisées de ce matin (les restes de neige sont durs comme de la pierre) alors que le thermomètre dans la cabane se situe largement au dessus de 0°. La vapeur d'eau est un gaz à effet de serre puissant ; si elle se fait rare, alors le sol se refroidit rapidement. L'air n'est cependant pas transparent pour tout le monde ce matin : un épais stratus recouvre la Plaine Lyonnaise et le Val de Saône.

Aujourd'hui la lumière sera maître du jeu. Les températures grimperont au dessus de 10° jusqu'à des altitudes béalesques et, à 2 ou 3 degrés près, rivaliseront avec celles de plaine. Le Val de Saône et Lyonnais demeureront dans l'air "frais" (8-10° de maxi) alors qu'ici nous aurons du 10-12° sur les pentes ensoleillées.

Demain, après une nuit chaude (pour la saison) sur les hauteurs isolées (jamais moins de 5 ou 7° au col du Béal par exemple) la journée nous libèrera de nouveau son flot de lumière (remplacez le "t" de flot par "u" pour le Lyonnais , Val de Saône et fonds de vallées). Lundi encore la montagne n'aura rien à envier aux douceurs de plaine, l'isotherme 10° pourrait monter jusqu'à Pierre-sur-Haute.

De mardi à mercredi il ne semble pas que le soleil veuille nous fuir. La montagne abandonnera quelques degrés les après-midi et, comme on ne gaspille rien en météo, les redistribuera gentiment à la plaine. Nous n'aurons donc "plus que" 8-10° vers 1000 m d'altitude mais probablement plus de 15 en plaine sous le vent (Andrézieux, Montbrison, premiers reliefs au dessus de Villefranche,...).

Jeudi quelques gouttes arroseront la journée. La perturbation qui nous destine ces pluies ne devrait pas être en grande forme, n'attendons pas d'arrosage significatif : juste 2 ou 3 mm pour les zones les mieux servies. Le fond de l'air se refroidira en montagne, le gel pouvant revenir temporairement au dessus de 1000-1500 m.

Pas de bonne visibilité pour l'après jeudi ; la seule chose qui paraît assez fiable est le rapide retour du soleil (dès vendredi). Il fera donc probablement beau ou très beau le week-end prochain, on ne sait pas encore si ce sera du beau-chaud ou du beau-tiède.

samedi 23 janvier 2016 à 9h 30.

La pluie (5.9 mm) a tout nettoyé, le paysage est repassé au vert, il ne subsiste plus que quelques traces de neige, là où il s'était formé quelques accumulations.

Si on voit aujourd'hui un bout de soleil, ce sera en cours d'après-midi ; d'ici là nous aurons eu des températures douces mais sans excès (les températures maxis de plaine seront même de saison avec sans doute 7 ou 8° à Andrézieux pour 7.2° de normale 1981-2010).

Demain dimanche on pourra bénéficier de plus de lumière et surtout d'une bonne part de douceur supplémentaire. Les thermomètres de plaine atteindront probablement 12 ou 13° et ceux des reliefs suivront de près (l'isotherme 10° pourrait monter au dessus de 1000 m).

Lundi nous grappillerons encore quelques calories, les 15 degrés devraient être atteints ou juste dépassés du côté d'Andrézieux et/ou Montbrison. Plus à l'est, une fausse fraîcheur englobera encore le Val de Saône et la Plaine Lyonnaise qui pourraient avoir un peu de mal à dépasser 10-12°. L'ambiance sera printanière sur les monts (surtout ceux du Forez), l'isotherme 0° devrait planer aux alentours de 3500 m d'altitude, des 11-13° sont envisageables au col du Béal (1390 m). Ajoutons au tableau un soleil dominant.

De mardi à mercredi nous accuserons peut-être une perte de quelques petits degrés mais seulement en montagne. Le soleil devrait maintenir sa mainmise et il faudra monter au dessus de 1000 m pour ne pas voir de 10° l'après-midi. Une température plus proche de 20 que de 15° est envisageable en plaine du Forez.

vendredi 22 janvier 2016 à 7h 30.

Le temps change, la période très fraîche qui nous tient depuis une bonne semaine sera terminée ce soir. Actuellement, après une nuit froide (-4.3° vers 3h ce matin), le thermomètre d'ici oscille au voisinage de 0° ; un peu plus au sud, la station de St-André la Côte affiche déjà une température largement positive : +2.7°.

Nous devrions bénéficier de passages ensoleillés ce matin puis le ciel se couvrira progressivement pour laisser place à la pluie en fin d'après-midi ou début de soirée. Les températures maximales de cet après-midi seront assez semblables d'une altitude à une autre, prévoyons quelque chose comme +5° vers 1000 m et 6 ou 7° vers 400-500 m.

Quelques millimètres de pluie (environ 5 ici à Violay) seront présents dans le pluviomètre de demain matin, les gelées auront déserté le territoire et l'après-midi suivante ne devrait pas voir de franche différence thermique avec celle d'aujourd'hui (7-8° au maximum sur les premiers reliefs, air possiblement un peu plus frais dans les bas fonds).

Les deux journées presque printanières seront pour dimanche et lundi et réservées essentiellement aux hauteurs. Attendons des 12-15° sur les reliefs entre 500 et 1200 m d'altitude ; la plaine (surtout la Lyonnaise) pourraient conserver l'après-midi un air un peu plus frais, le Val de Saône aurait de la difficulté à trouver 10° par exemple. Une bonne présence solaire semble acquise pour ces deux journées.

Mardi rabaisserait le mercure, l'ampleur du rafraîchissement n'est pas encore bien établie, attendons-nous à quelques gouttes possibles.

Mercredi et jeudi ne semblent pas être en mesure de nous faire retrouver l'hiver, ce serait plutôt douceur humide.

jeudi 21 janvier 2016 à 5h 30.

Nous allons vers le redoux. Ce matin le ciel ne s'est pas encore dégagé, l'ambiance est moins froide que prévu, il ne fait que -0.7°. Aujourd'hui sera de nouveau une journée fraîche mais le soleil devrait faire cet après-midi (ou avant) son retour tant attendu. Comptons sur 5 ou 7° de maximum au meilleur des plaines.

La belle lumière restera allumée pour demain vendredi où la température commencera son net radoucissement en montagne. La plaine pourrait voir son mercure atteindre 10° en cours d'après-midi. Quelques millimètres de pluie (à tous nos étages) couleront entre la soirée de vendredi et la nuit suivante.

Samedi  le ciel couvert du matin lâchera peut-être encore quelques gouttes, il ne faudra pas demander l'impossible au thermomètre, il s'allongera tout de même jusqu'à des 7 ou 9° en plaine.

Dimanche après-midi on ressentira comme un petit souffle printanier sur les hauteurs. Les 10 degrés ne seront plus réservés qu'aux bas fonds, ils monteront jusque vers au moins 1000 m d'altitude.

Si l'ascension n'est pas aboutie dimanche, alors il restera lundi pour finir le travail. On devrait rencontrer lundi des 15° sur les premiers reliefs et du 10° jusque vers 1200-1300 m.

Il est encore bien hasardeux de s'aventurer au delà de lundi, les projections divergent fortement d'un modèle à un autre.

mercredi 20 janvier 2016 à 7h 30.

Nous devrons, aujourd'hui encore, nous passer de soleil. Le fond de l'air restera frais, peut-être un peu plus frais qu'hier, l'altitude de non dégel devrait en effet descendre vers 1100-1200 m (hier elle s'est établie vers 1300 m il a fait -0.4° de maxi au col du Béal et +0.2° à celui de la Loge). Quelques très rares gouttes (flocons au dessus de 700-800 m) sont à envisager à tout moment de la journée.

Demain matin les gelées seront généralisées, le ciel pourrait se découvrir en cours de nuit. Prévoyons du -2 à -3° dans le secteur. Ensuite, le soleil devrait illuminer la journée sans toutefois réellement la réchauffer (maxis inférieures à 5° en plaine).

Comptons sur la poursuite des conditions lumineuses pour vendredi : le froid matinal se fera alors davantage sentir en plaine que sur les pentes ; les températures de l'après-midi seront en progression (environ 7-8° en plaine et autant vers 1000 m d'altitude).

Quelques gouttes semblent prévues pour samedi dans une ambiance douce.

Dimanche, lundi et mardi le redoux deviendrait printanier, certaines températures bien choisies devraient toucher les 15°.

mardi 19 janvier 2016 à 7h 30.

Dimanche matin (17/01), peu avant 10h, le thermomètre de la nouvelle station automatique située au presque sommet du Mont Blanc (rochers de la Tourette, 4750 m alt) a touché sa plus basse valeur de la saison froide en cours : -34.5°. Ceci est bien une température "classique" (température du point d'état pour les thermodynamiciens mais aussi pour les anarchistes (point d'état, hi hi hi...)), pas une "température ressentie" (indice de refroidissement éolien pour les puristes ou IRE) qui, comme vous le savez depuis longtemps, ne comporte pas d'unité. Avec le vent qui règne classiquement là-haut, un indice de refroidissement éolien de l'ordre de -50 (sans unité donc) semblerait tout à fait banal ce jour à cette heure en ce lieu ; une brise de 25 km/h est suffisante pour atteindre ce -50 par -34°.

Revenons sur terre. Ici la bouffée neigeuse d'hier après-midi a reposé environ 5 ou 6 cm, ce qui a donné une couche au sol d'à peu près 10 cm hier en fin d'épisode vers 19h ( même chose ce matin, on a juste eu un coup de blanc depuis hier 19h). Il ne gèle plus depuis cette nuit, le thermomètre est passé dans le positif vers 2h et la température maxi d'hier (+1.5°) a eu lieu ce matin peu avant 6h.

Aujourd'hui les rares précipitations se feront en pluie en dessous de 1000 m environ, il ne devrait tomber que 3 gouttes (si toutefois il en tombe) et le ciel demeurera probablement bien chargé. Tablons sur des maximales de l'ordre de 5 ou 6° en Plaine du Forez, peut-être un peu moins sur celle du Lyonnais. L'isotherme 0° devrait planer vers 1200-1300 m.

Demain mercredi le temps ne variera guère. De la fraîcheur sans froidure, quelques gouttes sous 800-1000 m et flocons au dessus. Les températures perdront probablement 1° sur celles d'aujourd'hui. Temps de nouveau sombre.

Jeudi matin quelques bonnes gelées (essentiellement en plaine et dans les trous) pourraient se produire en fin de nuit ; le ciel semble pouvoir être en capacité de se découvrir et de nous offrir une belle journée lumineuse. Températures maximales sans grand changement malgré la possible aide solaire.

Vendredi copiera jeudi : de la clarté et une température sur la pente ascendante.

Samedi le redoux s'affirmera et pourrait culminer dimanche avec des températures supérieures à 10° jusqu'à haut en altitude. La prévision n'est toutefois pas très bonne passé vendredi, le fort redoux a donc le temps de... s'adoucir.

lundi 18 janvier 2016 à 7h 30.

Ce matin le thermomètre est au plus bas depuis presque 1 an (depuis le 9 février 2015 pour être précis). Il fait actuellement -6°.

Aujourd'hui une bouffée neigeuse nous est destinée. Quelques flocons isolés se verront peut-être en matinée , mais c'est surtout l'après-midi voire même en début de soirée que le "gros" de la perturbation nous affectera. N'imaginons pas l'ensevelissement général, loin de là : quelques centimètres ou même juste un coup de peinture est envisagé en Plaine du Forez et environ 5-7 cm supplémentaires devraient arriver sur le relief du secteur entre 600 et 1000 m.

Demain mardi il ne tombera plus grand chose, le fond de l'air sera adouci, les quelques éventuelles précipitations devraient se faire sous forme liquide en dessous de 1000-1100 m.

Mercredi et jeudi l'ambiance ne se réchauffera pas davantage, elle pourrait même se refroidir de 1 ou 2 degré. Trois flocons épars pourront voltiger, mercredi, au dessus de 600 ou 800 m. Jeudi pourrait être une journée enfin un peu plus lumineuse que ses voisines.

Vendredi le gel matinal disparaîtra des pentes mais se manifestera encore en plaine et fonds de vallée. Possible belle journée, adoucie l'après-midi.

Poursuite probable du redoux ensuite, celui-ci pourrait se généraliser à la plaine et devenir humide.

dimanche 17 janvier 2016 à 9h 30.

Quelques averses neigeuses ont posé 1 ou 2 cm de plus en fin de nuit, environ 7 cm recouvrent le sol. Sur "les crêts" (les violaysiens comprendront) quelques congères atteignent 50-80 cm sur le chemin.

Aujourd'hui dimanche nous devrions vivre à peu près la journée d'hier : ciel bouché (surtout sur les reliefs), pas de dégel au dessus de 500 m environ et quelques averses neigeuses à tous les étages.

Demain lundi le froid n'abandonnera du terrain qu'en altitude, une bouffée neigeuse nous abordera par l'ouest en début d'après-midi. Les flocons ne seraient qu'anecdotiques en Plaine du Forez mais pourraient cumuler quelques centimètres sur les monts du Forez ainsi que sur ceux dits "du Matin". Les flocons déborderont sur le Rhône et pourraient aller blanchir la plaine au dessus de 300-400 m. Attendons donc 5 ou 6 cm supplémentaires, ici à Violay, d'ici demain soir. La couche totale pourrait donc avoisiner 10-12 cm.

Mardi le redoux s'affirmera. L'ambiance sera encore perturbée (depuis le 29 décembre dernier, seul 1 matin a vu ici le pluviomètre sec : le 5 janvier) et la limite pluie-neige devrait planer aux alentours de 800-1000 m. Le fond de l'air demeurera frais.

On pourrait perdre 1 degré mercredi. Ambiance certes radoucie au regard de l'actuelle mais encore bien fraîche à tous les niveaux. Limite pluie neige vers 800 m, de toute manière, il n'y aura pas grand chose à tomber.

Le degré perdu de mercredi nous sera restitué jeudi, sans doute avec des intérêts. Peu ou pas de précipitations, 0° vers 1200 m.

Franche poussée douce de vendredi à dimanche, possiblement accompagnée de pluie. A voir.

samedi 16 janvier 2016 à 10h.

Le temps a fumé cette nuit, la neige légère (il fait -3.6° actuellement) est partie dans tous les sens, heureusement qu'il y en a peu (environ 5 cm) sinon ça aurait fait de belles congères.

Présentement le ciel est bouché, la visibilité n'atteint pas 150 m et il neige un peu plus que faiblement. Ce type de temps devrait nous tenir probablement tout le week-end : brouillard, vent rafraîchissant, environ -3° au thermomètre et averses de neige faibles mais assez fréquentes qui pourraient finir par donner 3 ou 5 cm supplémentaires d'ici demain soir.

Si hier le mercure a finalement réussi à sortir la tête du gel (+0.4° de maxi), aujourd'hui demain et probablement lundi il restera dans le négatif.

Lundi en fin d'après-midi et/ou soir, une onde perturbée nous touchera sur le soir, la limite pluie neige devrait se situer entre 600 et 800 m. Quelques centimètres de plus sont alors probables au dessus de cette tranche.

Mardi la tendance sera au radoucissement, le fond de l'air prendra quelques degrés en journée et ceux-ci seront suffisant pour faire émerger nos petites montagnes du gel. Au dessus de 1100-1200, l'ambiance restera sous le zéro.

Mercredi seules les "hautes" montagnes gagneront encore quelques centimètres de neige. Sous la barre 1000-1200, il faudra probablement compter avec la pluie, a priori seulement quelques gouttes.

Jeudi et vendredi le radoucissement forcira et même nos plus hauts sommets devraient retrouver des degrés positifs.

vendredi 15 janvier 2016 à 8h.

Le froid gagne la bataille. Il fait actuellement -2.3°, la température devrait poursuivre sa lente décroissance durant encore une heure ou deux puis passer la journée sans retrouver la zone positive au dessus de 700-800 m d'altitude. Les éclaircies de ce matin nous lâcheront en début d'après-midi et laisseront place à un ciel de plus en plus couvert. Prévoyons de petites neiges sur le Roannais en cours d'après-midi, disons aux alentours de 15-16h. Ces faibles chutes de neige se généraliseront assez facilement à tout le département, excepté peut-être le piedmont forézien (entre Montbrison et Boën) ; les flocons n'auront pas de peine à atteindre la Plaine du Forez, ils pourraient même finir par la griser en soirée. Les proches reliefs verront quant à eux, en fin d'après-midi et soirée, le décor blanchir au dessus de 500m environ.

Demain matin le thermomètre aura encore perdu des degrés, nous pourrions descendre sous -5° par ici. Durant la nuit précédente, les averses neigeuses certes peu productives mais se produisant sur un sol froid, auront probablement déposé quelque chose comme 5 ou 10 cm dans la tranche 700-1000 m de nos humbles montagnes d'entre Saône et Loire. N'attendons pas de changement pour la journée de samedi : du froid (non dégel au dessus de 400 ou 500 m) et de très modestes mais tenaces chutes de neige d'intensité faible. Les 10 centimètres seront probablement atteints ou dépassés en fin de journée dans le proche secteur.

Dimanche le gros froid ne partira pas, la journée pourrait laisser passer quelques rayons solaires. Bonnes conditions donc pour la luge à Violay (profitez-en ...).

Lundi l'ambiance se réchauffera sensiblement au dessus de 1000-1500 m ; dessous, nous ne verrons pas de changement.

Mardi et mercredi seront des journées à surveiller. Une nette dégradation est prévue nous venir de l'océan : la température se sera-t-elle suffisamment réchauffée pour liquéfier les précipitations ou subirons-nous un épisode neigeux conséquent ?

jeudi 14 janvier 2016 à 8h 30.

Après des années de recherches, je pense avoir trouvé une bonne méthode pour prédire le temps... méthode facile à mettre en oeuvre qui ne demande qu'un coup d'oeil tous les soirs. J'hésite à vous la livrer... bon allez, c'est bien parce que c'est vous...

Alors voilà : pour appréhender le temps des prochains jours, il suffit de consulter... le compteur des visites de cette page (tout en haut à gauche) !

Prenons un exemple : hier soir j'avais un peu plus de 700 visiteurs différents pour ce 13 janvier. Bien. Vous prenez ce nombre (700 donc), vous le divisez par 100 et vous obtenez, en centimètres, la couche de neige au sol dans 3 jours... Bon maintenant il ne faut pas croire que c'est si facile que ça : on divise par 100 uniquement en janvier (95 pour janvier d'une année non bissextile), on divise par 80 en février et même plus que par 70 en mars.

Évidemment cette règle infaillible ne s'applique qu'en hiver et seulement pour les nombres compris entre 600 et 800. En été, le 700 vous le divisez par 20 et vous avez, immanquablement, la température maximale 2 jours (oui 2 jours et pas 3, c'est comme ça, c'est une loi de la nature) plus tard. En intersaisons, ça ne loupe pas, une fois divisé par 10 le nombre vous donne les millimètres de pluie du lendemain.

Ce matin, comme vous pouvez le voir sur cette fenêtre, l'ambiance est neigeuse. Les flocons ne devraient pas insister bien longtemps, ils disparaîtront avant midi. La température, qui est déjà faiblement positive actuellement (8h 50) gagnera encore quelques dixièmes en cours de journée puis rechutera en dessous de 0° sur le soir.

Demain vendredi nous serons vraiment en hiver : la matinée verra un thermomètre aux alentours de -4° ici à Violay, celui-ci ne passera pas le zéro durant la journée et les faibles averses neigeuses de l'après-midi tiendront au sol. A la tombée du jour ou plus tard en soirée, le paysage des plaines pourrait virer au gris voire blanc au dessus de 300 m environ, quelques flocons pourraient même descendre jusqu'au centre-ville de Lyon.

Samedi et dimanche le temps très froid insistera, ces deux journées pourraient bien être sans dégel jusque très bas en altitude, possiblement au dessus de 300-400 m seulement. Les faibles (mais éventuellement omniprésentes) chutes de neige finiront de blanchir le terrain jusqu'au plus profond des plaines herbues. Ici à Violay et plus généralement dans la tranche 700-1000 m, la couche pourrait être juste suffisante pour la luge, disons entre 5 et 10 cm, peut-être un peu plus (voir le compteur de ce soir pour plus de précision centimétrique).

Lundi le fond de l'air ne se radoucira que peu et qu'en montagne. Quelques précipitations (neigeuses à presque tous les étages) sont envisageables.

Il faut encore être circonspect pour la suite, la tendance actuelle est au maintien du radoucissement qui ferait sortir le secteur du gel en milieu de semaine. Attendons les prochains jours pour valider ou non cette hypothèse.

mercredi 13 janvier 2016 à 8h 30.

Du 10 décembre 2015 à 6h 40 au 13 janvier 2016 à 4h 40, voilà la période durant laquelle aucune minute de température négative n'a été ici (alt 830 m) mesurée sous abri.

Le jeûne est donc rompu ce matin : 32 jours consécutifs (tous compris dans la saison d'hiver météorologique) à température mini strictement positive ; l'ancien record (21 jours en février 2007) est donc aux fraises (ou aux pelosses, comme vous voulez).

Comme pressenti, il ne fallait pas attendre une froidure abyssale ce matin : il fait actuellement -0.6°... pas de quoi paralyser l'activité économique du secteur.

Beau temps frais pour ce matin, le ciel devrait s'ennuager en cours d'après-midi mais il ne laissera rien tomber.

Un certain radoucissement, essentiellement visible en montagne se prépare pour la fin de nuit et demain matin. Il neigera plus ou moins toute la journée sur les sommets foréziens au dessus de 1200 m environ. Ici à Violay nous devrions voir quelques flocons au lever du jour (sur les coups de 7-8h) puis ceux-ci devraient se raréfier et liquéfier (au moins sous 700-800 m) en cours de matinée. Gouttes froides ou flocons fondus rythmeront la journée mais à aucun moment ils ne seront suffisants pour ne serait-ce former une pellicule au sol. L'air froid s'engouffrera de nouveau sur le secteur dès le soir et la nuit suivante.

Vendredi l'ambiance sera plus hivernale, on devrait enregistrer ci à Violay -et plus généralement au dessus de 500 à 800 m d'altitude- la première journée sans dégel de l'année civile. La matinée demeurera probablement sèche puis une bouffée neigeuse (peu intense mais possiblement tenace) pourrait venir badigeonner le décor entre l'après-midi et la nuit consécutive. Les flocons n'auront pas de peine à descendre en plaine sur le soir, on en verra probablement à Lyon. Le petit rappel chronique s'impose : "voir des flocons" n'est pas équivalent à "couche de neige au sol".

La mode sera toujours à la neige faible et au froid fort pour le week-end. La barrière de non dégel pourra descendre jusque vers des 300-400 m ; le décor finira bien par passer du gris au blanc dans la tranche 400-800 m.

mardi 12 janvier 2016 à 7h 30.

Nous basculons petit à petit vers un temps un peu plus conforme à la saison. Hier une petite averse de neige (sans tenue au sol évidemment) s'est produite vers 14h 30.

Ce matin l'ambiance est toujours agitée, il est tombé 3.4 mm depuis hier matin et le thermomètre indique 2.5° (il n'ira pas bien plus haut aujourd'hui). Prévoyons un temps frais pour cette journée de mardi, quelques rares averses pourront se produire essentiellement sur les reliefs, il n'est pas exclu de voir quelques floconnades par ici en fin d'après-midi ou soirée. La fameuse première température négative (pas tellement attendue en fait) a encore une petite chance de se produire juste avant 19h, auquel cas, elle rendrait in extremis ce 12/01/2016 "avec gel". Une arrivée du gel durant la nuit prochaine est toutefois plus probable.

Demain mercredi l'ambiance sera franchement hivernale avec de petites gelées au dessus de 500 m environ. Le fond de l'air poursuivra son refroidissement en cours de journée, il n'y aura sans doute pas de dégel au dessus de 1000 m et il pourrait faire plus froid en fin d'après-midi qu'au lever du jour.

Une dégradation devrait souffler un peu d'air doux (en altitude) dans la nuit de mercredi à jeudi. Le mélange air doux et air frais donnerait un air "intermédiaire" dont il n'est pas facile d'apprécier la température. Méfions-nous de jeudi matin, quelques chutes de neige pourraient rendre provisoirement les routes glissantes entre 4h et 10h. La langue douce aura évacué le secteur en fin d'après-midi, l'air froid pourra reprendre possession du terrain.

Vendredi matin les gelées descendront jusqu'en plaine. Pas ou peu de précipitations (qui seraient alors neigeuses jusqu'à des altitudes de l'ordre de 200-300 m).

Samedi le froid tiendra bon, un risque de neige (à tous les étages) est à prendre en considération.

lundi 11 janvier 2016 à 7h 30.

La douceur, c'est fini.

Enfin... bientôt fini...

Ce matin il faisait 5.9° à Andrézieux à 5h puis le gros vent de sud (ouest en altitude) s'est levé et le mercure a sauté à 11.1° à 6h ! 11.1° à 6h un 11 janvier, on ne peut pas encore dire que la douceur est finie !

On a eu le même phénomène à Bron, mais un peu plus tôt (entre 2 et 3h) et il y faisait 13.3° à 5h du matin ! On ne trouverait rien à redire si on avait cette température çà cette heure en plein mois de juillet...

Aujourd'hui le vent d'ouest maintiendra les zones sous le vent dans une agréable douceur (maxis de l'ordre de 15°) tandis que la montagne débutera son refroidissement (3.1° à 5h au col du Béal). Quelques gouttes pourront tomber sur les monts du Forez, sans doute pas ailleurs.

Demain le gel sera revenu dès le matin aux alentours de 1200 m et il ne semble pas près d'en repartir. Plus bas, nous devrions déjà ressentir le début du refroidissement, la journée devrait rester sèche.

Mercredi matin nous aurons probablement l'honneur de recevoir ici la première température négative depuis le 10 décembre dernier. Si honneur il y a, ce sera du petit gel; possiblement pas bien moins de -1° (chez les négatifs, -2 est plus petit que -1). Pas de précipitations.

Insensible redoux en plaine pour la jonction entre mercredi et jeudi, puis de nouveau froidure en fin de journée de jeudi. Quelques gouttes (flocons au dessus de 500 m environ) sont possibles sur le soir.

Le temps devrait ensuite poursuivre son refroidissement jusqu'à dimanche. On peut imaginer, aux alentours de samedi, une journée possiblement neigeuse à toutes nos altitudes. Ce n'est pas encore dans le domaine des certitudes.

Bref, profitez bien de la douceur aujourd'hui si vous craignez le froid.

dimanche 10 janvier 2016 à 9h 30.

Les gouttes nocturnes n'ont cumulé que 0.6 mm et, contrairement à ce que j'imaginais, une pellicule neigeuse s'est reformée au dessus de 1250 m environ.

Aujourd'hui la douceur persistera, la couche de peinture disparaîtra avant la nuit en dessous de 1400 m et quelques pluies sont envisageables en cours de soirée et/ou nuit suivante. Le thermomètre des plaines s'allongera jusque vers 12° au maximum de son extension.

Demain lundi quelques millimètres se seront déposés dans le pluviomètre (environ 5 par ici). Un bon gros vent d'ouest se lèvera en cours de matinée. L'après-midi sera tout aussi doux que celui d'aujourd'hui en plaine sous le vent (environ 12° de maximum vers Montbrison, Andrézieux, agglomération Lyonnaise et Val de Saône) mais le fond de l'air fraîchira en montagne qui pourrait avoir une aube plus douce que son crépuscule. Sur les crêts, des rafales supérieures à 100 km/h pourront être mesurées l'après-midi.

Mardi la fraîcheur s'imposera en montagne, la plaine pourrait encore résister un peu et le vent d'ouest ne faiblira que lentement. Prévoyons, au meilleur de d'après-midi, un petit 10° dans les coins les plus chauds (Lyon et peut-être encore Montbrison) mais plus que 0° vers 1300 m. Pas de précipitations.

Mercredi matin nous verrons probablement, ici à Violay, la première température (sous abri comme d'habitude !) négative depuis le -0.5° du 10 décembre dernier. Nous aurions donc aligné pas moins de 33 jours consécutifs (tous compris dans la saison climatologique hivernale) sans la moindre minute de gel. Tablons donc sur une température de l'ordre de -1 ou -2° par ici mercredi matin. Le reste de la journée se déroulera dans le froid, une journée sans dégel semble envisageable au dessus de 800 à 1100 m. Journée sèche.

Incertitude pour jeudi. Verrons-nous le radoucissement fugace dont je parlais dans les précédents éditos ou glisserons-nous, sans sursaut thermométrique, vers le vrai hier ? Mettons donc entre parenthèses cet incertain jeudi.

Paradoxalement, la prévision redevient bonne pour la fin de semaine. Le menu météo serait donc enfin hivernal. Il est encore trop tôt pour annoncer les degrés et les centimètres mais attendons-nous à une fin de semaine froide, avec une limite de non dégel entre 500 et 1000 m.

samedi 9 janvier 2016 à 9h 15.

En janvier, on a certes perdu le soleil, mais on a conservé la douceur : Andrézieux a frôlé son record journalier de haute maximale (16.5° hier pour 16.7° de record).

L'ambiance demeurera douce ce week-end, le très relatif refroidissement ne se produira (en montagne) que mardi.

Les millimètres de ce matin s'élèvent à 13.4, on arrive donc presque à la soixantaine depuis les obsèques du soleil, le 29 décembre. Le gros de la pluie est derrière nous ; les 4 ou 5 jours à venir devraient bien plus ou moins chacun verser une petite goutte mais leur cumul ne dépassera pas 5 mm.

Aujourd'hui nous pouvons espérer voir le ciel se déchirer cet après-midi, quelques furtifs rayons solaires pourront alors toucher terre, essentiellement en plaine. L'ambiance demeurera trop douce pour un début janvier (la douceur sera surtout anormale en montagne), prévoyons du 10° en plaine et pas loin de +5° à 1500 m d'altitude.

La nuit prochaine et demain matin nous ne serons pas à l'abri de quelques pluies inconséquentes, précipitations liquides pour tous les étages de nos départements.

Le thermomètre de demain après-midi dépassera allègrement 10° en plaine du Forez, on le trouvera possiblement plus proche de 15 que de 10 sur le piedmont forézien entre St Marcellin, Montbrison et Boën. Le vent de sud-ouest se musclera.

Pas de changement notable pour lundi : 3 gouttes envisageables de ci de là, un vent de sud-ouest soutenu en altitude et des températures maximales sous le vent voisines de 15° entre Andrézieux et Montbrison. Refroidissement en cours d'après-midi sur les hauteurs qui pourraient retrouver le gel en fin de soirée aux environs de 1200-1300 m.

Mardi on se croira presque en janvier : l'isotherme 0° planera toute la journée aux alentours de 1300 m d'altitude et devrait même descendre juste en dessous de 1000 m en fin d'échéance. Aurons-nous finalement, ici à Violay, notre première température négative depuis le 10 décembre dernier ? Rien n'est moins assuré... pour que le mardi 12 janvier soit qualifié de "jour avec gel", il faut que celui-ci se manifeste avant 19h ce mardi... Je pense plutôt qu'il faudra attendre mercredi.

Mercredi donc, la probabilité d'avoir, ici même, une température "sous la glace" comme on disait dans les temps farouches, est assez élevée. Attention ! si température négative il y a, ce serait du -0.5° ou -1° ! pas de quoi faire sauter les compteurs ! Cette journée de mercredi resterait uniformément froide, probablement sans précipitation.

Jeudi un radoucissement pluvieux (à tous les étages ?) semble être l'option la plus vraisemblable actuellement.

Ce coup de doux ne durerait pas, dès vendredi nous rebasculerions dans le presque froid.

Après c'est l'inconnu météorologique, le Terra incognita du ciel : les différentes propositions divergent de plus de 10 degrés, entre les doucereuses et celles qui voient l'arrivée du vrai hiver.

vendredi 8 janvier 2016 à 8h.

Petit à petit les millimètres s'ajoutent : 5.8 de plus ce matin, ce qui amène le cumul à 45.5 mm depuis le meurtre du soleil le 29 décembre dernier.

Un semblant de refroidissement s'est produit cette nuit sur nos hautes montagnes où l'isotherme 0° est descendu furtivement vers 1200-1300 m d'altitude. Ce simulacre hivernal prend fin ce matin, il fait actuellement entre +2 et +3° dans le massif du Sancy à 1660 m d'altitude. En cours de journée, l'isotherme 0° montera vers 2700-2900 m à la verticale des monts du Forez et du Sancy. Sur le plancher des vaches, le thermomètre de la plaine du Forez devrait se rapprocher de 14-15° au meilleur de l'après-midi. Quelques pluies (à tous les étages bien évidemment) pourront se produire dès la soirée et durant la nuit prochaine.

Demain samedi l'ambiance pluvieuse occupera probablement une partie de la matinée puis le ressenti de l'après-midi devrait être plus agréable. Températures sans grand changement en plaine, un peu moins chaudes en montagne (isotherme 0° en repli vers 1800-2000 m d'altitude).

Dimanche-lundi : bonne douceur en plaine avec des maximales généralisées au dessus de 10°. Pas de neige sur nos montagnes redevenues vertes, mais quelques pluies disparates.

Mardi pourrait être une journée spéciale ici à Violay : avec un peu de réussite nous pourrions (je dis bien "pourrions") en effet enregistrer notre première température négative depuis celle du... 10 décembre dernier ! L'ambiance se refroidirait mardi et le gel permanent recouvrirait les sommités au dessus de 1100 à 1300 m.

Si le jour avec gel n'est pas pour mardi, alors il faudra patienter jusqu'à mercredi où l'ambiance pourrait poursuivre son refroidissement. Attention ! je ne prévois pas, pour ces deux derniers jours cités, de refroidissement "polaire" ! j'évoque juste de la possibilité de 0 ou -1° mardi ici à 830 m d'altitude !

J'ai regardé dans mes séries de mesures (début fin 1994) quel était le record de jours consécutifs sans aucune température négative (voir édito d'hier) ; la condition étant évidemment que ces jours soient tous compris dans l'intervalle [1er décembre, 28 ou 29 février], période conventionnelle d'hiver météorologique. Le record était de 21 jours : entre le 8 et le 28 février 2007. Cet hiver, la dernière gelée remonte au 10 décembre dernier, nous avons donc d'ores et déjà largement battu cet ancien record de 21 jours. Si le temps ne s'éloigne pas trop des prévisions actuelles, nous devrions atteindre voire dépasser 32 jours... 31 ou 32 jours consécutifs d'hiver (1 tiers de la saison donc) où à aucun moment la moindre minute de température négative n'est apparue !

Et après mercredi ?

La seconde partie de semaine prochaine ne se laisse toujours pas facilement appréhender... Il semble que le froid (relatif !) de mercredi puisse se prolonger au moins 2 jours encore, peut-être même qu'il pourrait s'accentuer (attention encore, on est en train de parler d'un éventuel froid de l'ordre de -1 ou -5° vers 800-1000 m d'altitude ! il ne s'agit donc pas d'un retour de février 2012 !).

jeudi 7 janvier 2016 à 7h 45.

La grosse pluie succède aux flocons qui ont tout de même réussi à former une "couche" de 1 cm sur la planche à 7h. Qu'on ne se trompe pas : le redoux est en route et même s'il marque le pas ce soir sur les hauteurs, il reviendra en force dès demain.

Nous avons encore au moins la matinée à passer sous les gouttes, on ne va pas regretter ces pluies car le sol en a énormément besoin. Il est tombé 9.5 mm ici à Violay entre hier 7h et ce matin 7h, on peu assez facilement imaginer la même chose dans le pluviomètre de demain matin.

Demain vendredi la douceur sera générale, il faudra monter, l'après-midi, à 2500 m d'altitude pour voir le gel ; la plaine assurera des températures maximales de l'ordre de 12 à 14°. Quelques gouttes sont possibles la nuit suivante.

Samedi devrait être une journée agréable : pas ou peu de pluie durant l'après-midi et des températures encore bien supérieures à la normale (plus de 10° en pointe en plaine).

Dimanche et lundi on ne parlera toujours pas de fraîcheur, même s'il manquera plusieurs degrés à la douceur de vendredi. Quelques pluies sont probables.

A partir de mardi, nous entrons dans une phase encore bien mystérieuse, un certain refroidissement semble inéluctable, il restera à voir sa profondeur. Attendons-nous cependant à une semaine prochaine encore bien agitée, les girouettes pourraient tourner plusieurs fois autour de leur axe.

Ici à Violay il n'a pas gelé (sous abri évidemment) depuis le 10 décembre dernier (et quelle gelée ! ... -0.5°). Nous allons donc très probablement aligner, durant l'hiver climatologique, une période de plus de 30 jours consécutifs sans la moindre température négative... Je ne suis pas certain qu'une telle série se soit déjà produite dans ces 20 dernières années ? réponse demain.

mercredi 6 janvier 2016 à 7h 30.

La pluie arrive par l'ouest, elle pourrait nous valoir quelques flocons mouillés, ici à Violay, dans une heure environ. Le ciel s'asséchera cet après-midi mais les températures demeureront encore relativement froides en montagne (non dégel vers 1300 m) et douces en plaine (8-9° environ sur Andrézieux).

Demain jeudi une nouvelle bouffée pluvieuse nous abordera en fin de nuit ou début de matinée, elle devrait être plus constituée que celle d'aujourd'hui. Nous verrons probablement la neige au dessus de 1000 m dans un premier temps puis un puissant redoux fera remonter l'isotherme 0° au dessus de 2000 m. Le rinçage sera effectif à tous nos étages, nos montagnes redeviendront vertes. La pluie pourrait persister en cours de journée. Températures de plaine au dessus de 10° malgré le ciel couvert et menaçant. Cette pluie de jeudi devrait assurer 10 mm ici à Violay.

Vendredi la douceur sera de nouveau installée et nous devrions bénéficier d'une accalmie sur le front des précipitations. Les températures maximales dépasseront 5° sur nos plus hauts sommets et tourneront autour de 12° en plaine.

On ne se départira pas de la douceur pour samedi, la pluie pourrait nous redonner quelques millimètres.

Même si la douceur arrive à perdre quelques degrés, il ne fera pas froid dimanche ; des pluies pourront se produire à tous les étages.

Lundi la douceur abandonnera encore du terrain, terrain qu'elle ne devrait pas regagner par la suite. L'hypothèse, avancée pour la première fois dans l'édito de lundi dernier, annonçant une offensive hivernale pour le milieu de semaine prochaine, semble de moins en moins improbable.

Attendons-nous donc (à quelques nuances près) à un temps de plus en plus froid entre mardi et mercredi prochains. L'ambiance pourrait rester humide et donc nous projeter de la neige à des altitudes de plus en plus basses.

mardi 5 janvier 2016 à 7h 30.

On a eu plus de soleil que de gouttes hier, la pluie (très faible) a attendu la soirée pour tomber ; notons aussi quelques grésils en cours de matinée.

Aujourd'hui copiera hier : peu de gouttes, une décroissance de température importante entre la plaine et la montagne (supérieure à 1° par 100 m d'élévation, hier il a fait 0° tout pile de maximum au col du Béal tandis que Andrézieux montait à +11°).

Mercredi la fraîcheur montagnarde sera toujours présente, tablons sur une journée maussade, possiblement pluvieuse avec une limite pluie neige aux pourtours de 1000 m.

Jeudi, comme vu depuis plusieurs jours, l'hiver mou se fera bousculer. Un important redoux accompagné de bonnes pluies lessiveront totalement le peu de neige de nos sommets ligériens et pilatois. Malgré la pluie, l'ambiance dépassera assez facilement 10° en plaine.

Vendredi le gros de la pluie sera passé, nous aurons alors quelque chose comme 10 ou 15 mm dans le pluviomètre ici à Violay. La douceur sera installée et ne bougera pas.

Samedi pourrait voir de nouvelles pluies traverser la région, l'isotherme 0° volera aux alentours de 2000 m, inutile de préciser que les précipitations seront pluvieuses à tous nos étages.

Nous devrions entamer dimanche un lent refroidissement. Celui-ci amènera-t-il, en cours de semaine suivante, des flocons en dessous de 500 m ? difficile à dire pour l'instant, mais la possibilité d'un vrai coup de froid à compter de mercredi en 8 gagne ce matin quelques galons de crédibilité.

lundi 4 janvier 2016 à 8h.

7.6 mm de gagnés ce matin, ce n'est pas la pluie de l'année (enfin je n'espère pas !) mais ajoutés aux autres, on arrive à une petite trentaine de millimètres (29.4 exactement) depuis le début de la fin du soleil, le 29 décembre. Quelques rares flocons très mouillés se sont mêlés à la pluie hier par ici sur les coups de 18-19h.

Aujourd'hui il serait bien étonnant que l'on ne subisse pas, à un moment ou à un autre, une petite averse. Globalement cette journée de lundi devrait nous montrer plusieurs aspects météo : du vent, de la pluie mais aussi quelques passages ensoleillés. Les températures feront le grand écart entre la plaine (11-12° de maxi vers 200 m d'altitude ainsi qu'à 400 m mais sur le piedmont forézien) et une limite de non dégel vers 1500 m d'altitude.

Demain mardi sera une réplique presque conforme d'aujourd'hui : une certaine fraîcheur en montagne (isotherme 0° vers 1300-1400 m) et de la douceur en plaine, surtout celle sous le vent d'ouest (10-11° de maxi). Quelques apparitions du soleil, quelques gouttes possibles.

On ne parlera pas de changement pour mercredi : les montagnes seront blanches au dessus de 1200 m environ et les niveaux thermométriques seront proches de ceux de la veille. Le risque de pluie (neige au dessus de 1000 m environ) pourrait être un peu plus marqué.

Redoux pour jeudi, redoux et pluie possiblement importante à tous les étages. La plaine ne verra pas de grande évolution thermique mais la montagne verra sa neige fondre sous les averses pluvieuses. Si ce redoux se fait attendre, il ne faudra patienter que 24h supplémentaires, les journées de vendredi et samedi semblent elles aussi propices aux températures élevées pour la saison.

En résumé et en dessous de 1000m d'altitude, la semaine à venir ne sera pas enneigée, elle devrait même être douce en plaine et juste fraîche dans la tranche 500-1000m.

Depuis quelques temps, on aperçoit quelques signaux propices au froid (au vrai froid, celui capable de poser des flocons en plaine) pour la mi janvier, c'est-à-dire la seconde partie de semaine prochaine. Vous-vous doutez bien qu'à cette échéance les prévisions sont hasardeuses et qu'il ne serait pas raisonnable de prendre ces promesses de dons pour argent comptant mais... mais si l'hiver devait arriver en ce mois de janvier, il ne serait pas trop surprenant qu'il débarque entre mercredi et vendredi en 8. On aura l'occasion d'en reparler.

dimanche 3 janvier 2016 à 8h.

Le pluviomètre s'est réveillé ce matin avec 6.7 mm dans le cône ; au cours de la semaine à venir, il ne devrait pas se passer de matinée sans eau dedans.

Aujourd'hui dimanche nous devrions bénéficier d'un temps sec jusqu'à la fin d'après-midi, de bonnes pluies sont ensuite prévues. Températures maxis à peu près de saison en plaine (6 à 8°). En montagne, nous aurons peut-être quelques flocons au dessus de 1200 m à l'arrivée de la perturbation puis ce sera rapidement pluie à tous nos étages.

Demain matin lundi on relèvera probablement une dizaine de millimètres de pluie ici à Violay, sans doute beaucoup moins en plaine du Forez. Quelques pluies disparates sont à envisager pour la journée dans une ambiance presque tiède en plaine (maxis de l'ordre de 10°).

Mardi et mercredi seront deux journées un peu rafraîchies et humides. Ne nous attendons pas à de grosses pluies mais à des gouttes à tout moment de la journée. La limite pluie-neige devrait redescendre vers 1000 m environ.

Redoux jeudi possiblement accompagné d'un beau rinçage. Pluie conséquente donc pour cette période, le peu de neige qui se sera déposé au dessus de 1200 m disparaîtra en totalité.

Vendredi samedi : toujours doux avec encore un temps humide.

Le coup de froid n'est pas d'actualité, probablement pas avant la mi janvier au plus tôt.

samedi 2 janvier 2016 à 10h 30.

Et voila une bonne dizaine de millimètres de plus dans la boîte (11.4 exactement), précieux millimètres par les climats qui courent depuis plusieurs mois. On dépasse 20 mm depuis le 29 décembre.

Ce matin la webcam de Chalmazel située à 1460 m d'altitude montre quelques vagues traces de gris sur le sol, flocons tombés en toute fin de perturbation.

Aujourd'hui le ciel demeurera très chargé, l'essentiel de la pluie est tombé, nous verrons peut-être apparaître un petit morceau de soleil cet après-midi ; si apparition il y a, elle sera furtive...

Demain dimanche il fera plus frais. En matinée, l'isotherme 0° pourrait planer autour de 1000 m d'altitude, on ne peut exclure trois flocons mouillés en dessous de ce niveau. Attention, je n'ai pas dit "neige au sol à 800 m" ! on en sera très loin ! Simplement, on pourrait éventuellement apercevoir quelques rares flocons en fin de vie entre 800 et 1000 m. L'événement serait assez remarquable puisque ici la dernière visite floconnière remonte au 27 novembre...

En cours ou fin d'après-midi de demain dimanche, le ciel s'assombrira et nous finirons la journée sous la pluie ; il neigera probablement au dessus de 1200 m environ à l'arrivée de la perturbation, puis la limite pluie neige s'envolera au dessus de 1500 m en cours de nuit suivante.

On peut espérer de nouveau une dizaine de millimètres, ici à Violay, dans le pluviomètre de lundi matin.

Le temps juste frais durera sans doute jusqu'à mercredi. Nous devrions alors avoir nos gouttes quotidiennes (neige au dessus de 900 à 1100 m) durant cette période. Les cimes pilatoises et foréziennes devraient finir par blanchir.

Tablons sur un net redoux en seconde partie de semaine prochaine, disons à partir de jeudi. Cette affirmation n'est pas encore bien solide mais il y a malheureusement de fortes possibilités que le petit manteau neigeux enfin constitué sur nos plus hauts sommets soit déjà oublié en toute fin de semaine.

vendredi 1er janvier 2016 à 10h 30.

Ça n'aura échappé à personne, 2015 est terminée. D'un point de vue météorologique et ici à Violay, il s'agit d'une année exceptionnelle tant sur le plan des températures moyennes que sur celui des précipitations.

11.08°, il s'agit de la température moyenne de cette dernière année civile, température moyenne mesurée au sens de l'OMM à savoir :

1. On affecte à chaque journée une température moyenne (journalière donc) qui est la demi somme de la maxi et de la mini dudit jour.

2. On affecte à chaque mois une température moyenne (mensuelle donc) qui est la moyenne des 28 ou 30 ou 31 températures moyennes journalières dudit mois.

3. On aboutit enfin à une température moyenne annuelle en calculant la moyenne des 12 moyennes mensuelles.

Cette manière de faire ne prend donc pas en compte la durée des mois, le poids d'un mois de juillet (ou de tout autre mois à 31 jours) est le même que celui de février à seulement 28 jours. Dans cette manière de compter, février est donc en quelque sorte surreprésenté.

Sur ce critère là, 2015 est l'année la plus douce (toujours ici à Violay), très très proche de 2011 (11.06°) et de 2003 (10.99°).

Si on mesure la température moyenne annuelle de manière plus "juste" qui consiste à prendre, comme température moyenne annuelle, la moyenne les 365 (ou 366) températures moyennes journalières alors on arrive à 11.15° (on remarque ici la fraîcheur de février 2015). Le classement n'est pas bouleversé pour autant :

Première : 2015 avec 11.15°

Deuxième : 2011 avec 11.09°

Troisième : 2003 avec 11.04°

En ce qui concerne la pluviométrie, il n'y a pas besoin de photo finish : 710.7 mm du 1er janvier 2015 à 7h au 1er janvier 2016 à 7h. Ce cumul annuel est de loin le plus faible depuis au moins 1994 (précédent record 770.6 en 2009).

Les premiers jours de 2016 ne verront pas de coup de froid, aujourd'hui nous bénéficierons d'un ciel assez lumineux. La pluie reviendra demain samedi de bonne heure et devrait laisser quelque chose comme 5 ou 10 mm en souvenir.

Temps rafraîchi pour dimanche, pas ou peu de gouttes, ou alors peut-être en soirée.

Fraîcheur et humidité de lundi à mercredi, la limite pluie neige devrait osciller entre 1000 et 1400 m, peut-être verrons-nous quelques flocons fondus par ici vers 800-900 m d'altitude.

La seconde partie de semaine pourrait être plus douce mais toujours aussi humide.