Retour au sommaire général

mardi 1er janvier 2013 à 10h 30. L'année commence sous la pluie et sous la neige au dessus de 1300 m environ. Aujourd'hui le temps restera humide jusqu'en fin d'après-midi. De l'air plus frais en provenance du nord-ouest arrivera par chez nous entre la fin d'après-midi et la soirée, on pourrait voir tomber un ou deux flocons (mais pas plus) aux alentours de 800-1000 m en fin de soirée.

Demain matin les gelées seront généralisées au dessus de 500 m, les nuages bas devraient laisser un ciel assez clair sur les hauteurs, les précipitations seront terminées. Soleil ou pas, la journée sera froide (enfin bien plus froide que les 15 dernières) : les envers au dessus de 600-800 m pourraient ne pas dégeler de la journée. En cours d'après-midi, les baromètres du secteur verront la pression atmosphérique réduite au niveau de la mer dépasser 1030 hPa.

Jeudi l'anticyclone s'imposera. Dès la mi nuit de mercredi à jeudi, la "pression mer" atteindra 1035 hPa sur le secteur, elle pourrait même pousser jusqu'à 1040 entre jeudi soir et vendredi matin.

Avec de pareilles valeurs de pression, il va sans dire que la montagne (au dessus de 800 à 1100 m) sera illuminée du matin au soir, que l'ambiance y sera particulièrement douce toute la journée. En plaine les choses sont évidemment plus complexes ; le coup de frais de demain y déposera une couche d'air... frais et celui-ci (l'air) devrait avoir beaucoup de mal à évacuer ses positions dans les jours à venir. Attendons-nous donc à un temps plus frais et sans doute moins ensoleillé en plaine qu'en montagne à partir de jeudi.

Pour l'instant, les prévisions de sondages ne donnent pas d'inversion de température phénoménale (pourtant la situation s'y prêtera fort à partir de jeudi) entre les bas fonds et les sommets ou coteaux. La couche d'inversion est vue entre 800 et 1100 m durant cette fin de semaine.

D'expérience, je pense qu'il faut toutefois s'attendre à la persistance de stratus (brouillards) en fonds de vallées et à un soleil éclatant sur tous nos sommets au dessus de 700 à 1000 m. Les matins, il pourrait faire une dizaine de degrés plus froid dans les bas que sur les hauts et cette dizaine de degrés se maintiendrait en journée entre les monts au soleil et les bas-fonds sous le stratus.

Cette configuration météo durera probablement au moins 7 jours à compter d'après-demain... Ca va plus chauffer sous la véranda que dans la cheminée !

Bonne année 2013 à tous et tousses (faut pas oublier les dames) !

vendredi 28 décembre à 9h 30. Une poche pluvieuse attardée nous vient du nord-ouest, nous aurons retrouvé un temps sec avant midi. Hier le grand vent a fait tomber la pluie à l'horizontale : seulement 4 mm dans le pluviomètre, nous en sommes donc à 152 jours à précipitations supérieures ou égales à 1 mm depuis le début de l'an, les quelques gouttes de ce début de matinée et les quelques autres à venir d'ici midi incrémenteront sans doute le compte d'une et dernière unité. Il est en effet très probable que ces gouttes soient les dernières de l'année civile, il faudra patienter jusqu'au jour de l'an pour en voir d'autres.

Après la grande douceur d'hier (9.3° sous la pluie !), l'ambiance est simplement rafraîchie ce matin : 3° de température actuelle et minimale ici à Violay. Hier à Andrézieux le thermomètre est encore monté à des niveaux remarquables : 14.4° soit la troisième plus haute maxi relevée un 27 décembre depuis au moins celui de 1946... Ce 14.4° ne se situe qu'à 0.7° du record journalier.

L'isotherme 0° est redescendu hier soir (vers 20h) aux alentours de 1200-1300 m et y est encore à présent. Un petit saupoudrage a grisé les monts du Forez au dessus de 1100 m environ.

Aujourd'hui la fraîcheur ne s'attardera pas : rapidement de l'air doux va envahir notre secteur, l'isotherme 0° montera en flèche à plus de... 3000 m en fin de nuit prochaine. 24 heures plus tard, il sera de nouveau redescendu vers 1200 m...

Attendons-nous alors à de nouvelles belles variations thermométriques durant ces 3 jours à venir, variations qui s'opèreront dans un intervalle thermique situé tout entier au dessus de la normale il faut le souligner. Autrement dit, même quand il fera frais il fera doux... simple non ?

En détail : passées les gouttes de ce matin, la tendance sera à la chauffe, le pic de douceur sera atteint demain matin en montagne avec quelque chose comme +10° au col du Béal (-0.6° présentement) ; l'après-midi en plaine on pourra sans doute dépasser 15° (déjà qu'on y était presque hier !).

Dimanche la montagne aura perdu 10 degrés, il fera de nouveau frais un peu de partout avec un isotherme 0° aux parages de 1200 m et du à peine 10° au meilleur des plaines et si le soleil veut bien chauffer un peu.

Lundi nous repartirons à la (petite) hausse et la nuit du réveillon ne verra ni gel ni flocon.

Mardi 1er la tendance sera à la baisse, baisse possiblement pluvieuse d'ailleurs ; cette décroissance aboutira mercredi 2 à un temps presque frais pour la saison.

Ensuite ?

Ensuite ce sera la hausse !

Ensuite donc, un anticyclone pourrait venir nous rendre visite ; présentement, on ne voit pas exactement où son centre se positionnera. Certains modèles météo le voient plutôt sur la France (le cas de l'américain) nous aurions alors des brouillards et de la fraîcheur en plaine et un temps splendidement doux et clair en montagne ; d'autres modèles (en particulier l'européen) voient ce centre quelques centaines de km plus à l'ouest, nous aurions alors un temps plus froid à tous les étages (très froid sur les Alpes même) mais toujours sec et possiblement clair.

jeudi 27 décembre à 9h. On note encore des températures extrêmement douces pour la saison ce matin en plaine : +10° à 8h à Andrézieux contre "seulement" 1.4° au col du Béal à 7h.

Aujourd'hui nous aurons droit à de la pluie, sans doute davantage sur le nord de nos départements qu'ailleurs ; dans le sud (Pilat) il pourrait même ne rien tomber du tout. L'air est en cours de réchauffement, la limite pluie neige planera ce matin au dessus de 1800m, le refroidissement qui débutera cet après-midi fera descendre l'isotherme 0° vers 1200 m au cœur de la nuit ; comme les précipitations auront évacué (depuis plusieurs heures) le secteur, il ne devrait rien tomber de solide sur nos terres.

Demain vendredi il fera frais le matin, quelques gelées sont envisageables dans les trous à froid ainsi qu'au dessus de 800 à 1000 m. En cours de journée la masse d'air se radoucira lentement et la grande douceur sera de retour en montagne en fin de nuit suivante.

Samedi matin, les températures dépasseront  +5° vers 1400-1500 m d'altitude. La journée promet une belle douceur en plaine durant l'après-midi, on pourrait revoir de ci de là quelques 13-15°.

Nouveau refroidissement (très modéré !) dans la nuit de samedi à dimanche, il fera le matin presque 10 degrés de moins que la veille à la même heure au col du Béal.

Le coup de frais ne durera pas : n+1ième radoucissement le 31 janvier qui laisse entrevoir une nuit de réveillon douce à très douce en plaine.

On ne devrait pas voir tomber grand chose du ciel entre vendredi matin et lundi soir, peut être 3 gouttes et demi dans la nuit de samedi à dimanche ?

L'ensuite n'est toujours pas cadrée, on ne peut exclure un vrai refroidissement pour les alentours du 2 janvier mais ce n'est pas la seule hypothèse.

mercredi 26 décembre à 9h 30. Le coup de chaud est derrière nous, alors quel bilan ?

4 records de douceur ont été battus à Andrézieux (début des mesures en 1946) et à Bron (1920) : record de haute maximale le 23, mais ça on en a déjà parlé, et hier record de haute minimale : 11.5° à Andrézieux et 12.4° à Bron. Pour Bron, ce record de 12.4° (on parle de température minimale) est non seulement associé à un 25 décembre mais encore à l'intervalle [17 déc, 7 jan] soit tout de même une longueur de 22 jours ; en d'autres termes, on ne trouve pas de température minimale supérieure à 12.4° entre un 17 décembre et un 7 janvier, depuis au moins 1920. Notons aussi au crédit de cette bouffée printanière les surprenantes minimales de montagne durant la nuit du 22 au 23° : 16° à Violay à 2h du matin alors que jamais depuis au moins 1995 il n'avait fait plus de 15.5° durant un mois de décembre, 11.9° au col du Béal entre minuit et 1h du matin. D'une manière générale (et c'est classique lors d'une vague de chaleur hivernale) les plus hautes maxis se sont produites en montagne (par exemple le 18.7° de Chalmazel, le 18.4° de la Fontaine du Berger, le 18.2° de Vernines avant-hier 24 décembre).

Hier, jour de Noël 2012, la poussée chaude en partance a tout de même assuré de belles températures diurnes : 14.1° à Andrézieux au plus chaud, soit le 5ème Noël le plus chaud (en terme de température maxi) depuis l'après-guerre, 14.5° à Bron soit le 6ème Noël le plus doux depuis l'après-guerre (mais l'autre). Si on s'intéresse à présent à la température moyenne (au sens mini+maxi/2) de ce Noël 2012 alors celui-ci est de loin le plus chaud, à Bron, depuis au moins 92 ans ! 13.5° de température moyenne contre 13.0° pour celui de 1995 qui rétrograde en seconde position ; le plus froid de topus (je parle toujours de température moyenne) est sans conteste celui de 1940 avec -10.3°. La dernière température moyenne inférieure à -10.3° à Bron date du 12 janvier 1987... il y a presque 26 ans de ça.

A Andrézieux, Noël 2012 est le second plus chaud en terme de température moyenne depuis au moins 1946, le plus chaud est celui de 1995 (14.0°) puis vient à égalité avec hier, celui de 1997 avec 12.8°.

Au final on a bien eu droit à une période chaude exceptionnelle, l'hypothèse de sa venue, timidement avancée en fin d'édito du 15 décembre, s'est vue confirmée.

Aujourd'hui nous pourrons sans doute compter sur une journée sans pluie, la fraîcheur est revenue en montagne (isotherme 0° vers 1400 m d'altitude puisqu'il faisait -0.1° à 8h au col du Béal).

Demain la masse d'air gagnera quelques degrés, degrés que l'on ne ressentira pas le moins du monde à basse altitude car les gouttes de pluie pourraient rendre l'ambiance au contraire plus fraîche que celle d'aujourd'hui.

Vendredi, passée la matinée juste fraîche en montagne (mais douce en plaine), le thermomètre prendra de l'assurance en cours de journée sous un ciel possiblement redevenu lumineux.

Samedi nous serons au sommet d'une nouvelle poussée tiède, on pourra peut-être voir du 15° en plaine, en tout cas beaucoup de températures au dessus de 10° y compris jusque vers 1000 m d'altitude.

Dimanche l'air frais sera revenu, la montagne aura perdu une dizaine de degrés sur la veille.

Lundi 31 un nième redoux, encore plus faible que le précédent, se fera sentir, la nuit du réveillon ne verra aucune gelée.

L'éventuel important refroidissement entrevu hier pour les parages du 2 janvier n'est toujours pas très certain. Si refroidissement il y a, il pourrait être de courte durée.

En résumé : rien de froid à attendre avant le 2 janvier, "vous pouvez y aller sans autre" comme on dit dans le Jura suisse.

mardi 25 décembre à 9h. Hier les nuages n'ont pas permis au soleil de percer, les maximales de plaine n'ont donc pas atteint les sommets escomptés : 14.9° à Andrézieux (5ème plus haute maxi d'un 24 décembre depuis au moins 1946), 13.5° de maxi diurne à Bron mais 14.1° de maxi nocturne, Feurs et Firminy 15°, Charlieu et St-Etienne GC 15.1°, Riorges 13.5°, Violay 12.5°, les Sauvages 13.6°, la Métare 12.9°, République 14.4°, Brindas 12.7°, Chiroubles 11.3°, Liergues 12.3°. La montagne Forézieunne a sans doute été plus ensoleillée que le reste de notre secteur, le thermomètre a atteint des valeurs que l'on n'a pas toujours en plein mois de juillet à Chalmazel : 17.2° à la Gardonnanche à 990 m d'altitude et même 18.7° au Bourg à 870 m ! On a donc eu notre température "plus proche de 20 que de 15°"...

Nos  voisins auvergnats ont dû eux aussi bénéficier d'un bon soleil, le mercure est monté à 18.1°  à Aulnat, 18.4° à la Fontaine du Berger à 975 m d'altitude, 18.2° à Vernines.

Je voyais la nuit de dimanche à lundi exceptionnellement douce, elle ne l'a été qu'en montagne ; en revanche la nuit dernière s'est révélée, contre toute attente, plus que tiède en plaine. Voici quelques minis nocturnes : Andrézieux 11.5° (le record de haute minimale pour un 25 décembre y est de 10.9° (en 1995), on a donc potentiellement un record journalier à la clef, il faut pour cela que la température ne descende pas en dessous de 10.9° d'ici ce soir 19h, ce qui n'est pas du tout assuré), Bron 12.4° même remarque qu'à Andrézieux, le record actuel de haute minimale y est de 11.2° (en 1995) pour un 25 décembre, ici le record potentiel semble un peu plus réalisable, le refroidissement d'aujourd'hui arrivera par l'ouest et Bron se situe 200 m plus bas qu'Andrézieux. La surprise vient encore de Chalmazel Bourg, le poste étant dans un trou à froid à côté du Lignon lorsque la route y passe dessus, la minimale de cette nuit est de 9.2° ! Le vent de sud est donc allé remuer jusque là-bas. Notons encore le 12.1° de mini nocturne à Satolas, le 10.8° de Charlieu (station elle aussi habituellement froide la nuit), le 11.4° de Feurs.

Aujourd'hui l'ambiance rétrogradera des degrés, surtout en montagne ; en plaine il ne faut pas penser avoir bien plus chaud cet après-midi que maintenant. Une petite pluie est fort probable sur le soir ou dans la nuit .

Demain mercredi la montagne verra le retour du 0° vers 1400 m, les températures seront encore un peu douces pour l'époque de l'année mais le surplus thermométrique ne jaugera que 1 à 3°.

Jeudi quelques gouttes sont envisageables dans une ambiance du même tonneau que celle de la veille à savoir entre le frais et le tiède.

Vendredi et surtout samedi on peut compter sur une nouvelle bouffée printanière (un peu moins printanière que celle en déclin tout de même), le vent de sud pourrait de nouveau faire fleurir quelques 15° en plaine.

Dimanche 30 le grand frais ou le petit froid s'imposera, il gèlera au dessus de 1000 m environ.

La douceur semble vouloir revenir pour la nuit de changement d'année, douceur a priori modérée.

Ensuite ? un nouveau refroidissement, possiblement conséquent est vaguement entrevu aux parages du 2 janvier... c'est encore loin.

lundi 24 décembre à 9h. Quelle nuit en montagne ! Enfin avant de parler de la nuit, parlons de la journée d'hier qui a vu plusieurs records de chaleur partir en fumée. Hier donc, maxi de 17.3° à Andrézieux, soit 1.4° de plus que le précédent record de haute maximale pour un 23 décembre (début des mesures en 1946), ce 17.3° d'hier est d'ailleurs le record haut pour l'intervalle [19 déc, 24 déc]. Depuis 1946 il n'y a eu que 3 maximales plus élevées que celle d'hier lors d'une dernière décade de décembre : 20.2° le jour de Noël 1983, 17.7° le 26 décembre 1974 et 18.3° le 31 décembre 1961. A Bron le mercure est monté hier à 16.3° soit 1.7° au dessus du précédent record de haute minimale associé à un 23 décembre (début des mesures en 1920).

Voici quelques autres maximales affectées au 23/12/2012 : Col du Béal 9.4° de maxi diurne (entre hier 7h et hier 19h) mais 11.9° de maximale nocturne (entre hier 19h et ce matin 7h), maxi apparue entre minuit et 1h, la maxi associée au 23/12/2012 y est donc de 11.9°, Chalmazel Gardonnanche 15° de diurne mais 15.4° de nocturne (entre 1h et 2h cette nuit), St-Chamond 17° (diurne), Métare 14.8° (diurne), St-Nicolas des Biefs 12.9° en diurne mais 14.2° en nocturne (entre minuit et 1h), col de la Loge 11.9° de maxi diurne mais 14.2° en pleine nuit, République 13.8° de diurne et 14.7° de nocturne, Graix 12.4° de diurne, 12.7° de nocturne, les Sauvages 13.5° de diurne mais 15.1° de nocturne (entre 1h et 2h), Grammond 14.3° de maxi diurne, 15.3° de nocturne, Brindas 15.4° (diurne), Violay 13.5° de diurne mais 16° de nocturne ! (à 2h 06 d'après la station automatique).

Ce 16° à Violay est proprement ahurissant : depuis le début de mes mesures fiables, le 01/01/1995, le record de haute maxi pour un mois de décembre était à 15.5° ( le 5 décembre 2006) et voilà que ce record est battu 1) en fin de mois 2) en pleine nuit !

Quelques maxis en dehors de nos départements :

A côté des Estables, la balise météo du mont d'Alambre (alt 1690 m) a mesuré une température au dessus de 11° entre 20h et 23h : http://meteo-mezenc.fr/OT/balise_alambre.php

Le col des Saisies (1650 m) a mesuré 11° de maxi diurne, et +4.8° de mini nocturne

A la pointe de la Masse (Tarentaise 2800 m) la température nocturne a fluctué entre +1° et +3.8°

11.6° de maxi (diurne et nocturne) au mont d'Arbois à 1830 m au dessus de Megève.

9.7° de maxi diurne et 8.4° de nocturne à l'Alpe d'Huez (1850 m)

12.8° de maxi diurne et 12.2° de nocturne à Chamrousse avec 8.4° de mini nocturne.

Ce matin l'air est très sec et les inversions remarquables voire énormes.

A 7h on avait -0.6° à St-Just en Chevalet (630 m) mais 13.8° à St-Nicolas des Biefs (1020 m).

 A 7h : 0.8° à Feurs, 0.6° à St-Georges de Reneins, -0.5° à Charlieu et 13° aux Sauvages 15.1° à la Gardonnanche.

Toujours à 7h : 1.6° à St-Etienne la Terrasse et 10.4° au grand Clos !

A 9h il faisait déjà 15.3° à la Gardonnanche, 14.9° à St-Nicolas des Biefs.

Aujourd'hui sera une nouvelle journée excessivement chaude pour la saison, comme très souvent lors de vagues de chaleur (et encore plus lors de vagues de chaleur d'hiver), la température moyenne sera plus élevée en montagne qu'en plaine, il y avait déjà à 9h 10° de plus à Chalmazel Gardonnanche qu'à Andrézieux. Ceci dit, la plaine devrait rapidement voir la température considérablement grimper, des maximales plus proches de 20 que de 15° sont probables. Vu la fraîcheur actuelle en plaine, il serait étonnant de voir le record mensuel (20.2° à Andrézieux) passer à la trappe... mais bon, on verra.

Demain mardi, après une nuit de nouveau exceptionnellement douce en montagne, la température débutera sa décroissance. En montagne et sur les coteaux l'ambiance restera douce jusque vers la mi journée. Quelques gouttelettes pourraient tomber en soirée dans un air considérablement refroidi en montagne (0° vers 1600 m le soir).

Mercredi et jeudi nous retrouverons un temps de saison avec possiblement 1 ou 2 gouttes.

Vendredi et surtout samedi nous pouvons semble-t-il compter sur un nouveau radoucissement (moins violent que l'actuel) mais qui ferait tout de même dépasser 10° aux thermomètres de moins de 1000 m d'altitude.

La nuit du changement d'année est actuellement vue assez froide et pourquoi pas neigeoteuse jusqu'à basse altitude. Si ce refroidissement se produit (ce qui reste évidemment à confirmer car l'échéance est lointaine), il ne serait pas durabl

dimanche 23 décembre à 9h 30. Elle a effectivement été conséquente cette pluie d'hier samedi : 10.7 mm dans le cône ici à Violay, il s'agit du 151ème jour de l'année à pluviométrie supérieure ou égale à 1 mm (record battu donc) et le 38ème à pluviométrie supérieure ou égale à 10 mm (second rang derrière les 41 unités de 2008). au total, la hauteur d'eau de 2012 s'élève à 1128.5 mm soit environ 117 % de la normale d'une année complète.

La douceur est arrivée en force hier soir, après la pluie ; d'ailleurs les maximales associées au 22/12/2012 ont toutes eu lieu cette nuit entre 21h et 2h du matin : 9.5° ici à Violay, 8.7° à Bron où l'air "frais" résiste encore, 12.8° à Andrézieux, 10° à l'aérodrome du Puy, 9° à Chalmazel G, 10.3° à Feurs, 11.2° à Firminy, 7.4° à Graix, 13.2° à Riorges, seulement 6.7° à St-Chamond aéro où l'air "froid" n'a pas encore été délogé, 11.6° à la Métare, 7° à la République, 5° au col du Béal, 8.9° aux Sauvages, 7.9° à St-Georges de Reneins.

Aujourd'hui nous bénéficierons enfin d'une journée sans pluie, même chose pour demain lundi. L'atmosphère va poursuivre son réchauffement durant toute la journée, les 15° devraient être atteints et peut-être même dépassés en fin d'après-midi et en plaine. La nuit prochaine sera exceptionnellement douce à tous les niveaux d'altitude, les plus fortes minimales pourraient se mesurer sur les coteaux avec quelque chose comme 10-14°.

Demain lundi sera à coup sûr la journée la plus douce du mois, les maximales s'envoleront, on en trouvera au voisinage de 16-17 voire 18° et ce à presque tous les étages. Le thermomètre du col du Béal pourrait toucher du 12-15°.

La nuit de Noël sera encore extrêmement douce avec des thermomètres vers +10° à minuit. Mardi 25 la matinée conservera un temps anormalement chaud puis le rafraichissement arrivera probablement en fin d'après-midi ou soirée avec  quelques pluies (plutôt sur la moitié nord de nos départements 42-69).

Mercredi et jeudi la fraîcheur à peine de saison se sera réinstallée, quelques gouttes semblent probables.

Vendredi et surtout samedi nous pourrions bénéficier d'un nouveau radoucissement, sans doute beaucoup moins intense que celui en cours, mais notable tout de même.

samedi 22 décembre à 9h 30. Finalement, dixièmes par dixièmes, la hauteur de pluie d'hier a dépassé le millimètre : 1.5 exactement. On a donc eu, cette année 2012, 150 jours à précipitations quotidiennes supérieures ou égales à 1mm. Record égalé. Vu la belle zone pluvio-neigeuse qui se profile sur les monts du Forez, on n'aura pas à attendre bien longtemps pour obtenir le 151ème, ce sera sans doute fait avant la nuit.

La très relative fraîcheur matinale va se faire balayer en cours de journée, le thermomètre est parti à la hausse et il devrait atteindre des sommets entre dimanche et lundi.

Après cette journée de samedi encore pluvieuse, comptons sur une nuit douce suivie de deux belles et chaudes journées.

Dimanche le thermomètre atteindra sans doute 15° en plaine et possiblement jusque vers 600-800 m d'altitude. La nuit de dimanche à lundi sera exceptionnellement douce sur les hauteurs au vent, le thermomètre pourrait ne pas descendre sous 10° en certains endroits (coteaux exposés au vent de sud entre 400 et 1000 m d'altitude).

Lundi sera une journée remarquable de douceur pour une fin décembre, les maximales gagneront probablement 2 à 3° sur celles de la veille, les plus élevées d'entre elles seront sans doute plus proches de 20° que de 15°. Le soleil pourrait être de la partie.

Mardi la plaine reviendra doucement à la saison, le retour sera plus brutal en montagne. Des pluies accompagnant l'air frais sont assez probables.

Ensuite, comptons sur une alternance de coups de frais et de poussées tièdes, la modération serait de rigueur, tant dans la fraîcheur que dans la tiédeur.

vendredi 21 décembre à 8h. Hier a été le 149ème jour de l'année civile à pluviométrie supérieure ou égale à 1 mm, plus que deux de ce genre et nous battons le record (depuis 1995 seulement il est vrai...). La pluie a donc de nouveau occupé une partie de la journée, le coup de douceur escompté du côté d'Andrézieux, Montbrison ne s'est pas produit, la maximale d'Andrézieux n'est montée qu'à 9.8° (soit tout de même 1.9° de plus que la normale 1981-2010 pour ce jour de l'année).

Aujourd'hui la relative fraîcheur est revenue sur les hauteurs : -0.4° à 7h au col du Béal, soit exactement 3° de moins qu'hier à la même heure, il fait entre 4 et 6° en plaine, aux alentours de 3-5° dans la tranche 500-800 m. Globalement la journée ne devrait pas être pluvieuse, même si trois gouttes sont toujours possibles, le 150ème jour à plus de 1 mm n'est sans doute pas ici pour aujourd'hui. Côté température on ne devrait, en plaine, pas tellement s'éloigner des valeurs d'hier ; sur les hauteurs, il faudra sans doute compter avec 1 ou 2 degrés de moins.

Demain la chaudière se mettra en route mais on ne s'en apercevra pas. Demain sera en effet très probablement le 150ème jour "à plus de 1 mm". Tablons sur une pluie relativement conséquente (de l'ordre de 5 mm, voire une dizaine sur les hauteurs). Cette pluie sera plutôt pour l'après-midi et sera "chaude", elle fera très mal au manteau neigeux ; l'isotherme 0° pourrait, en fin de journée et au droit de chez nous, monter à plus de 3000 m.

La nuit de samedi à dimanche n'imposera aucune fraîcheur, en plaine le thermomètre pourrait ne pas descendre sous 7 à 9°.

Dimanche et lundi nous pourrons savourer le cadeau de Noël : sans doute enfin de la lumière et des températures que l'on n'a pas toujours en mai : des maximales parfois plus proches de 20° que de 15 et ce à presque toutes les altitudes ; il pourrait en effet faire plus chaud sur les premiers coteaux que dans les bas-fonds. La nuit de dimanche à lundi verra probablement sauter des records de douceur, la maximale de lundi (voire de dimanche) pourraient faire de même.

Dans la nuit de Noël, la chaleur s'en ira. Mardi 25 nous retrouverons un temps juste frais avec nos chères gouttes de pluie (le 151ème jour....).

Mercredi le fond de l'air pourrait se refroidir un peu plus et amener quelques petites gelées au dessus de 700 à 1000 m.

Après les choses ne sont plus très claires mais il semble que le froid ne soit pas décidé à revenir... pour l'instant.

jeudi 20 décembre à 7h. Le redoux nocturne s'est manifesté ici à Violay : après un creux de -1.5° vers 19h 30, la température est rapidement sortie du gel en soirée pour atteindre 6° en cours de nuit soit 3 bons degrés de plus que la maximale diurne d'hier.

En ce qui concerne le contentieux d'hier, le juge a rendu son verdict : Météo France sort vainqueur du procès (encore une fois...) puisque la température à St-Anthème Prabouré était encore négative (-1.5°) à 1h du matin et juste positive à 4h (+1°), ensuite le réchauffement ne s'est pas poursuivi : 1.7° de maxi nocturne. Au col du Béal, le réchauffement a été plus important mais n'a toutefois pas atteint les "5 à 8°" claironnés ici : +2.4° à 1h du matin, +3.7° à 2h et une maxi nocturne à +4.5°. Seule consolation : mon réchauffement d'une dizaine de degrés entre hier matin et ce matin est à peu près correct (encore faut-il aller chercher les extrêmes) : -5° de mini dans la nuit de mercredi à jeudi, +4.5° de maxi dans la la dernière nuit.

Ce matin il ne gèle nulle part, il faisait à 6h environ +3° en, plaine du Forez et à peu près la même chose sur le Lyonnais. De petites gelées se sont produites ici à Violay entre 19h et 20h et plus tard en soirée dans les vallées beaujolaises.

Aujourd'hui, après notre fameuse journée sans pluie (0.0 mm au pluviomètre ce matin, c'est à noter ce n'est arrivé que 3 fois en ce mois de décembre), nous allons retrouver nos belles grosses gouttes. Prévoyons donc une nième journée pluvieuse plutôt à partir de la mi journée) ; d'ici là la température aura eu le temps de toucher les 10° en plaine, sans doute pas bien plus contrairement (encore) à ce que j'entrevoyais.

demain le temps sera rafraîchi mais possiblement assez sec.

Samedi le grand réchauffement (le vrai !) débutera... sous les gouttes. Prévoyons tout de même un mercure entre 10 et 13° en plaine.

Dimanche, une fois la pluie partie, nous pourrions bénéficier d'une belle journée lumineuse, la température bondira à tous les étages et les 15 degrés fleuriront jusqu'en montagne dans l'après-midi.

Le pic de douceur devrait se produire dans la nuit de dimanche à lundi où nous battrons probablement les records de hautes minimales, sans doute pas le record mensuel (Andrézieux 15.1° le 16 décembre 1989) mais probablement le record décadaire (12.9° le 29 décembre 1947).

Lundi l'ambiance fraîchira rapidement en montagne, elle aura peut-être le temps d'afficher un nouveau "plus de 15°" à l'est de notre secteur, du côté de Lyon donc.

mercredi 19 décembre à 9h. 147 + 1 = 148, hier a été la 148ème journée de l'année à précipitation supérieure ou égale à 1 mm, plus que 3 et nous battons le record haut (150 unités en 1999, seulement 115 en 2003 et 2005). Demain matin il n'y aura rien dans le pluviomètre car aujourd'hui est la fameuse journée sans pluie !

Ce matin le sol est gelé en surface, la température minimale relevée sous abri est de 0.0°. Voici quelques autres minimales provisoires car nocturnes (de 19h hier à 7h ce matin) : Bron -0.6°, Andrézieux 0.0, St-Léger 2°, St-Chamond aéro 1.5°, Firminy -0.1°, St-Just en Chevalet -1.1°, col du Béal -5°, les Sauvages +0.5°, St-Georges de Reneins -0.7°.

Aujourd'hui le fond de l'air restera assez "frais" en plaine qui, malgré un soleil sans doute bien présent, aura du mal à faire monter le mercure au delà de 7 à 9° (rappelons que la maximale normale à Andrézieux pour un 19 décembre est de 7.9°). En montagne, la froidure actuelle ne tiendra pas bien longtemps. Dans l'édito d'hier, je parlais d'un réchauffement de 10 degrés au col du Béal entre ce matin et la nuit prochaine, ce chiffre me semble toujours valable ; visiblement il ne l'est toujours pas pour Météo France qui voit encore seulement +1° cette nuit à 1h du matin ainsi qu'à 7h du matin sur la zone climatique des Hautes Chaumes du Forez dont la station de St-Anthème Prabouré est le poste de référence. On verra bien demain matin.

Le redoux a d'ailleurs débuté son œuvre dans l'ouest du Massif Central : la minimale nocturne du poste de Chastreix (1385 m à l'ouest du Sancy) a enregistré -4.9° de mini nocturne mais il n'y faisait plus que -1.1° à 7h.

Demain donc la montagne recevra son premier coup de chaleur entre la soirée de mercredi et le milieu de la matinée. Selon "la météo à temps perdu", le thermomètre du col du Béal ainsi que celui de St-Anthème Prabouré indiqueront quelque chose comme +5 à +8° entre minuit et 8h du matin. En plaine le redoux nocturne ne se produira pas, il faudra attendre la levée du vent de sud en fin de nuit pour voir les thermomètres de la plaine du Forez dépasser 10° dès le milieu de matinée. Malheureusement (pour ceux qui apprécient les douceurs de décembre), la pluie n'attendra pas la fin de la journée pour se manifester, elle devrait apparaître sur les hauteurs Foréziennes dès la mi journée avec le retour d'un air plus frais. Toutefois, des maximales de l'ordre de 12 à 15° sont envisageables, sur les coups de 12-14h, du côté de Montbrison ou Andrézieux. Le record de haute maximale pour un 20 décembre est détenu, à Andrézieux, par celui de 1993 avec 16.6°, ce record ne devrait toutefois pas être battu.

Vendredi l'ambiance sera redevenue banale pour une fin décembre : de la simple fraîcheur, quelques gouttes sous 1000 à 1200 m, deux ou trois flocons au dessus.

Que les amateurs de douceurs de fin d'année se rassurent, la météo ne fera pas la trêve des confiseurs.

Samedi nous aurons probablement droit à notre pluie quotidienne (possiblement significative d'ailleurs) mais les températures commenceront à s'échauffer en altitude ; pour nous sur le plancher des vaches, l'ambiance sera encore à la soupe froide.

Dimanche la poussée printanière aura pris ses quartiers sur la région, elle devrait y cantonner un peu plus longtemps que celle de jeudi matin.

Nous accueillerons probablement dimanche et surtout lundi un air extrêmement doux, les records de douceur pourraient alors être approchés voire battus notamment durant la nuit de dimanche à lundi qui sera sans nul doute assez exceptionnelle de clémence à tous les étages. Durant ces deux journées (mais  a priori davantage lundi que dimanche) des maximales de plaine comprises entre 20° et 15° (voire même plus proches de 20 que de 15) sont localement atteignables sous le vent avec l'aide du pauvre soleil.

Ensuite, dès le 25, nous retrouverions un temps humide et à peine frais.

mardi 18 décembre à 8h. Hier encore les 10° ont été dépassés en plaine : 10.4° de maximum à Bron, 10.2° à St-Exupéry, 10.1° à Andrézieux, 11.5° à Riorges, 11.1° à St-Chamond, 10.5° à st-Georges de Reneins, 10.1° à Liergues. Dès les premières hauteurs l'ambiance était -comme de coutume en ce mois de décembre- nettement plus fraîche : 8.6° à Chiroubles, 8.7° à la Métare, 6.4° aux Sauvages, 5.9° à Grammond,  5.2° ici à Violay, 3.5° à la République, 4.5° à Graix, 0.8° au col de la Loge et -0.1° à celui du Béal.

Ce matin la température est d'environ 2-3° vers 800 m, 0° vers 1200m, 5-6° entre 200 et 400 m. Après les averses d'hier (2.0 mm dans le pluviomètre au relevé de 7h), on devrait aujourd'hui encore recevoir quelques gouttes ou flocons au dessus de 800 à 1000 m. Ces précipitations sont en atténuation, tout le monde ne sera pas humecté aujourd'hui. Côté température, on ne devrait plus voir de thermomètre passera outre les 10° mais les plus doux d'entre eux devraient fortement s'en approcher.

Cette nuit le gel sous abri devrait descendre jusque vers 600-800 m d'altitude et demain matin le redoux attaquera la montagne. La journée de demain mercredi sera enfin sans pluie, si le soleil perce, les thermomètres dépasseront de nouveau les 10° en plaine.

Comme rabâché depuis plusieurs jours, un premier coup de tiède arrivera en hauteur dans la nuit de mercredi à jeudi, des postes comme le col du Béal verront leur température bondir d'une dizaine de degrés entre le matin de mercredi (environ -2° vers 5-7h) et la nuit de mercredi à jeudi (+8° entre 1h et 7h du matin jeudi). Météo-France, dans ses prévisions payantes disponibles sur le WEB, donne dans sa dernière actualisation (8h 21) une température de +1° jeudi à 1h du matin et +2° à 7h au poste de référence de St-Anthème Prabouré (1270 m d'altitude de mémoire), cette prévision est une fois de plus extrêmement étonnante car à mon avis beaucoup trop froide... on verra bien...

Ce premier éclat printanier sera très bref, l'air tiède aura déjà évacué la montagne à la mi journée de jeudi. Comptons toutefois sur des 13 à 15° en plaine en début d'après-midi ou vers la fin de matinée, essentiellement entre Andrézieux et Montbrison notamment grâce au vent de sud.

Vendredi nous aurons renoué avec un air frais et de plus en plus agité, quelques pluies et flocons (au dessus de 1000 m a priori) sont envisageables.

La seconde pulsion chaude, timidement évoquée lors de l'édito de samedi dernier et prévue pour l'un peu avant ou l'un peu pendant Noël sera visiblement plus intense et plus durable que la précédente. On pourra probablement parler de véritable coup de chalumeau entre samedi et dimanche. Prévoyons une montée en température samedi, la nuit de samedi 22 à dimanche 23 pourra être en plaine comme en montagne exceptionnellement douce et la journée de dimanche verra possiblement des thermomètres plus proches de 20° que de 15°.

Lundi la dégringolade thermique sera prononcée, surtout en montagne, nous ne tomberons probablement pas très bas mais le point de départ sera très haut...

Pour Noël (mardi 25), l'ambiance pourrait être fortement refroidie, venteuse et pourquoi pas floconneuse à basse altitude.

lundi 17 décembre à 9h. 10.2 mm de pluie pour le relevé de ce matin, le cumul annuel est désormais au dessus de 1100 mm (1106.5 exactement) soit environ 150 mm de plus que la normale d'une année complète. Ce matin l'ambiance est, en plaine et en dessous de 1000 m, plus fraîche que celle d'hier : la mini provisoire affiche ici 3°, 2.8° à Andrézieux, -0.6° au col du Béal, 4.7° au Grand Clos de St-Etienne, 5.3° à St-Léger, 5.8° à Bron et 5.5° à St-Georges de Reneins.

Les averses d'hier n'ont pas empêché le thermomètre des bas et des coteaux d'allègrement dépasser les 10°, on a eu par exemple au meilleur de l'après-midi : 13.7° à Bron, 13.5° à St-Exupéry, 12.6° à Andrézieux, 12° à Boën, 13.2° à Riorges, 13.4° à St-Chamond, 11.3° à la Métare, 10.3° au Grand Clos, 12.2° à Blacé, 12.6° à Brindas, 12.2° à Liergues, 12.8° à St-Georges, 7.7° ici à Violay, 9° aux Sauvages, 5.5° à la République, 4.3° à Graix, 2.8° au col de la Loge, 1.5° au col du Béal.

Aujourd'hui, avec 1 ou 2° de moins au thermomètre, nous devrions vivre le même temps qu'hier : quelques plages lumineuses (essentiellement en plaine) suivies de quelques averses (essentiellement en montagne). La limite pluie neige devrait se situer aux alentours de 1200 m.

Demain mardi nous aurons encore perdu 1 ou 2 degrés, les averses seront toujours d'actualité, on pourrait voir un flocon mouillé en fin de journée par ici au dessus de 800 à 900 m.

Mercredi matin il fera presque frais, les températures minimales seront surement (faiblement) négatives au dessus de 1000 m, elles pourraient localement l'être aussi entre 800 et 1000 m. Le réchauffement tant annoncé dans cet édito se déclenchera en montagne,  au col du Béal par exemple il fera probablement dans les -2° vers 5-7h du matin mais aux alentours de +8° la nuit suivante vers minuit ou 2h du matin. En plaine, le radoucissement sera inexistant, les maximales de cette journée pourraient au contraire être les plus faibles de la semaine.

Jeudi la douceur s'imposera à tous les étages grâce au vent de sud qui dégagera les restes d'air frais rampant. Attendons-nous à des 12-14° sous le vent du côté d'Andrézieux, Montbrison, Firminy et ceci si le soleil ne perce guère ; on pourrait ajouter 1 ou 2° si le soleil a la suprématie aérienne. Les dernières prévisions (mise à jour de 8h 06)  payantes de Météo France concernant cette journée de jeudi ne donnent que 10° de maximum à Andrézieux... ça me semble bien timide. Jeudi toujours le petit coup de printemps ne durera pas, on pourrait renouer avec quelques pluies dans la soirée ou la nuit suivante.

Vendredi la "chaleur" aura disparu, les pluies ou flocons (au dessus de 1000 à 1400 m) occuperont sans doute la journée.

Le coup de chalumeau (qui ferait passer le redoux de jeudi pour un sympathique souffle tiède) pressenti depuis quelques jours déjà pour l'un peu avant ou l'un peu pendant Noël est toujours sur les rails. On pourrait voir frémir les thermomètres de montagne dès samedi soir, le pic de douceur n'est pas encore bien cerné, ni en intensité, ni en position temporelle. Disons qu'on devrait bénéficier de deux journées printanières entre dimanche et lundi. Des températures de plaine entre 15 et 20° sont envisageables, l'isotherme 10° pourrait monter jusque vers 1500m, sans oublier les minimales qui elles aussi pourraient battre des records.

Cette bouffée chaude serait passée pour le jour de Noël, nous conserverions toutefois pour cette journée une température moyenne probablement supérieure à la normale.

dimanche 16 décembre à 9h. La douceur cède quelques dixièmes de degré aujourd'hui. Hier la situation météo était assez étonnante avec une limite pluie neige vers 1300-1500 m (1° à 15h au col du Béal, 1.7° de maxi) et une agglomération lyonnaise baignant dans une température printanière (15.2° à 15h à Bron, 15.4° de maxi soit la seconde plus haute température relevée un 15 décembre depuis au moins 90 ans).

Ce matin à 8h on avait à peu près la même configuration thermique qu'hier, avec un tout petit degré de moins : 0.5° au Béal, 9.2° à Andrézieux, 8.4° à St-Léger, 9.7° à Bron, 8.7° à St-Léger, 5.3° aux Sauvages, 3.4° à St-Nicolas. La journée ressemblera à celle d'hier : de courtes et faibles averses mais aussi quelques belles percées ensoleillées ; la plaine n'aura évidemment pas de mal à passer les 10 degrés (elle y est presque déjà et devrait monter aux alentours de 13) tandis que l'isotherme 0° se maintiendra aux alentours de 1500 m.

Demain lundi, après une probable petite pluie nocturne qui donnera quelques courts millimètres supplémentaires, le même film devrait nous être repassé : des éclaircies, une ou deux averses très peu productives et une température encore en retrait d'un (bon ?) degré sur celle de la veille.

Mardi la tendance se poursuivra : encore un peu plus de fraîcheur, quelques averses, peut être 1 ou 2 flocons mouillés sur le soir au dessus de 700-900 m.

Mercredi matin les thermomètres sous abri et sur 800 m pourraient afficher quelque chose qui ressemble à une température négative. Mercredi toujours l'ambiance se réchauffera nettement en cours de journée et surtout en montagne, vers la mi nuit, les thermomètres des Chalmazel Gardonnanche ou St-Nicolas des Biefs ou tour Matagrin ou St-Rigaud afficheront des valeurs plus proches de 10 que de 5 degrés, ceux des cols du Béal devraient aussi se situer dans cet intervalle. Notons qu'il ne devrait pas pleuvoir en cette journée de mercredi, rien, pas la plus petite averse !

Jeudi à la mi journée il fera chaud en plaine, le petit vent de sud aura tôt fait de décaniller l'éventuel air froid des bas-fonds. Le thermomètre de Feurs Andrézieux ou Montbrison ou St-Chamond grimpera probablement jusque vers 15°. Remarquez l'étonnante prévision du modèle américain GFS pour cette date : il ne voit que 4 à 5° vers 13h jeudi sur le département de la Loire... y compris en plaine ! Tenez je vous l'affiche tellement qu'elle me semble curieuse :

Vendredi la douceur aura de nouveau évacué la montagne, l'isotherme 0° se retrouvera aux parages de 1300-1500 m et le risque de pluie (neige au dessus de 1100 à 1400 m) prend du galon.

Le coup de printemps témérairement évoqué dans l'édito d'hier pour l'un peu avant ou l'un peu pendant Noël est toujours d'actualité. Attendons-nous à une... comment dirais-je... extraordinaire bouffée chaude entre samedi 22 et mardi 25. Extraordinaire car il ne serait pas étonnant de voir exploser des records, tant en montagne qu'en plaine. On pourrait en effet enregistrer des températures plus proches de 20 que de 15° et ce jusqu'à des altitudes indues.

Passé cet éventuel (oui soyons prudent, si la douceur semble fort probable pour cet intervalle 22-25 décembre, elle pourrait être bien plus modérée) coup de chalumeau, un très brusque retour en dessous de la saison est dans le domaine du possible.

samedi 15 décembre à 9h. Le redoux a sans doute trouvé son apogée cette nuit puisque pour la seconde fois consécutive, des températures maximales s'y sont produites. Ici à Violay la maxi affectée au 14/12/2012 est arrivée nuitamment avec 7.3°, Andrézieux a vu son maximum (11.8°) hier soir vers 23h, 11° de maxi à Boën en début de soirée, 10.8° à la Métare en fin d'après midi puis en soirée, 10.5° au Grand Clos en soirée, 6.9° à St-Nicolas vers 19h, 12.6° à Bron vers minuit, 7.3° aux Sauvages vers 22h, 12.1° à St-Georges de Reneins vers 23h.

Ce matin l'ambiance est extrêmement douce pour une mi décembre, certaines températures dépassaient encore (ou déjà ?) 10° à 8h : 11.4° à Bron, 10.6° à Soucieu à 7h. en montagne l'isotherme 0° doit se situer aux alentours de 1500 m, il faisait +1° à 8h au col du Béal (1390 m).

La nuit n'a pas été que douce, elle a aussi été bien arrosée : 16 mm ici au relevé de 7h, l'hypothèse "arrosage conséquent entre 10 et 20 mm" avancée dans l'édito de jeudi dernier est donc validée. Il ne manque plus que 4 petits millimètres pour dépasser les 1100 m de cumul depuis le début de l'an.

Aujourd'hui le fond de l'air se refroidira en montagne ; en plaine, au contraire, il pourrait faire plus doux qu'hier à l'abri du vent et à la faveur d'une éclaircie ensoleillée, on pourra sans doute trouver des thermomètres à 13-14°. Côté pluies nous ne sommes pas encore sortis d'affaire : prévoyons une averse à un moment ou à deux autres dans la journée.

Jusqu'à mardi le temps va progressivement et lentement se rafraîchir, les pluies seront toujours omniprésentes mais jamais abondantes, la limite pluie neige descendra de 200 m par jour, on pourrait voir 3 flocons par ici à 800 m en seconde partie de journée de mardi ; ces éventuels flocons n'engendreront aucune conséquence glissante.

Mercredi le radoucissement sera de nouveau violent en montagne, la plaine mettra un peu plus de temps à réagir. Mercredi soir les thermomètres situés à 800-1000 m ne seront pas loin de 8-10° (à surveiller, on en reparlera) ce qui serait remarquable pour l'époque de l'année et pour l'horaire.

Jeudi la bouffée chaude lèchera la plaine, des 15-17° sont alors envisageables l'après-midi si le soleil veut bien donner quelques rayons.

Ce pic printanier ne tiendrait pas en journée de vendredi, l'air se refroidirait tout en restant à des niveaux supérieurs à la normale.

Ensuite, un peu avant Noël ou un peu pendant Noël, on pourrait de nouveau bénéficier d'une grosse poussée chaude. Vu l'échéance plus que lointaine, il faut rester prudent, mais plusieurs modèles voient actuellement cet afflux d'air d'origine nord-africaine. Nous-nous dirigerions donc vers un Noël non pas au balcon mais au vélo, ce pourrait être le plus chaud Noël depuis celui de 1999 ou peut-être celui de 1995 ? nous n'irions tout de même pas jusqu'à l'historique de 1983 ?

Ouh la la je me suis bien avancé là... Noël c'est dans 10 jours... Ces bouffées printanières me rendent particulièrement téméraire dans mes prévisions... à la limite de l'inconscience... Mais Poincaré (Henri, le cousin du Raymond) a dit que "science sans inconscience n'est que ruine de l'âme"... alors si Poincaré l'a dit...

vendredi 14 décembre à 8h. 1079.6 au compteur millimétrique ce matin pour cette année 2012 qui sera donc, quoi qu'il arrive, au moins la seconde année la plus pluvieuse de ces 19 dernières ; il serait fort étonnant (et même dramatique) qu'elle ravisse la première place à 2008 qui jauge 1320.8 mm. Le redoux amorcé mercredi soir poursuit son petit bonhomme de chemin, la maximale affectée au 13/12/2012 a de nouveau eu lieu en dernière extrémité à savoir ce matin à 7h (4.1°). Bien d'autres postes (y compris de plaine ce qui est remarquable) ont aussi vu leur "maxi d'hier" arriver ce matin : Andrézieux 8.3° (8.2° à 7h), Chalmazel Bourg 5.4° à 7h, col du Béal 0.7° à 7h, Firminy (7.4° à 7h), Graix (2.1° à 7h), Grammond 5.3° à 7h, Machézal 6° à 7h, St-Etienne GC 7.4° à 7h, Métare 8.5° à 7h,  St-Nicolas 4° à 7h, Bron 8.9° à 7h, Satolas 6.7°à 7h. Les endroits plus protégés du vent n'enregistrent pas de températures matinales plus élevées que celles d'hier après-midi comme par exemple Lucenay (7.5° à 7h mais 8.1° hier à 15h), Soucieu (7.8° à 7h et 8.2° à 17h hier) ; enfin St-Georges de Reneins et St-Just en Chevalet ne remarquent pas de redoux nocturne avec respectivement à 7h 1.3° et 0.5° et même une petite gelée à -0.4° à St-Just.

Aujourd'hui la douceur s'étalera, comptons sur des pluies cet après-midi (plutôt en Roannais) et en soirée ou nuit pour à peu près tout le monde et à toutes (nos) altitudes.

Demain samedi le ressenti sera toujours humide et la douceur tombera de 2 ou 3 degrés en montagne, il serait bien étonnant de passer la journée sans gouttes.

Dimanche il fera presque frais, la limite pluie neige devrait se situer aux alentours de 1200-1300 m.

Lundi et mardi nous aurons probablement des températures de saison et pourquoi pas 1 flocon par ici mardi.

Pour mercredi ou jeudi, notre bouffée chaude évoquée dans l'édito d'hier semble toujours d'actualité. On aurait alors une véritable poussée printanière en plaine où les températures pourraient localement, en Plaine du Forez sous le vent de sud-ouest, atteindre des 15°. Comme toute bouffée, celle-ci serait de courte durée (36-48 h ?).

Après ? après c'est comme chez Casto, y'a tout ce qui faut... bref on ne voit rien de bien solide, la tendance "relative douceur" pourrait être la bonne..

jeudi 13 décembre à 7h 30. Sans surprise le redoux a frappé un grand coup : les températures maximales affectées au 12/12/2012 (maxis recherchées, comme il se doit et comme vous le savez, entre le 12/12 à 7h du temps légal et le 13/12 du même temps légal) sont arrivées cette nuit pour certaines et en toute dernière extrémité pour bien d'autres. En voici quelques unes : Violay +1.2°, Andrézieux +5.8°, col du Béal -2.1°, Firminy +4.9°, Grammond +2.4°, Machézal +3.5°, St-Chamond aéro +6.1°, St-Etienne GC +4.6°, Métare +5°, St-Léger +3.7°, St-Nicolas +0.7°, Bron +1.4°, Satolas +1.1°, Soucieu +5.9°. Quelques postes du Val de Saône n'ont pas ou peu enregistré de redoux nocturne, ainsi il faisait encore à 7h à -3.1° St-Georges de Reneins et la maxi associée au 12/12 est restée négative (-0.1° hier en cours d'après-midi) ; on avait -2.2° à Liergues à 7h et +0.4° de maxi (hier après-midi) ; -2.2° à Lucenay à 7h et +0.8° de maxi hier après-midi ; -2.2° encore à 7h à St-Germain s/ Arbresle et +0.1° de maxi hier après-midi. Un autre poste se distingue de la masse des autres : celui situé dans la cuvette de St-Just en Chevalet, -2.9° ce matin à 7h et -1.5° de maximale (hier après-midi).

Notons quelques exceptionnelles situations thermiques hier soir, situations à la limite du crédible pour celle de 21h entre Machézal (610 m poste implanté à côté du service des routes sur la route d'Amplepuis) on avait +0.9° à Machézal et seulement -7.1° aux Sauvages à 5.9 km de là et 220 m plus haut (-2° à Violay à la même altitude que les Sauvages). A 18h il faisait -10.7° à Chalmazel Gardonnanche avec 100% d'humidité relative et +2° à 21h sous 50% d'humidité relative (si ce n'est pas un coup de foehn ça....), au même moment on avait -3.9° et 96% HR au col du Béal et -6.1° au Bourg de Chalmazel (station DDE).

Aujourd'hui le redoux s'affirmera sous quelques gouttes, la limite pluie neige pourra planer entre 800 et 1200 m, a priori il ne devrait pas tomber grand chose.

La bonne pluie arrivera plutôt la nuit prochaine et devrait s'étaler en journée (plutôt l'après-midi) de vendredi. Attendons-nous à des arrosages conséquents (10-20 mm), la limite pluie neige s'envolera au dessus de 2000 m et les goutes remettront au vert les paysages.

Samedi et dimanche l'ambiance sera toujours à la pluie, la température fraîchira probablement à partir de samedi après-midi, elle pourrait faire redescendre la limite pluie-neige vers 1300-1000 m en fin de journée de dimanche.

Lundi et mardi une relative fraîcheur réapparaîtra dans une ambiance toujours agitée et humide. Des flocons inoffensifs pourraient descendre jusque vers 800 m.

Mercredi ou jeudi une grosse bouffée chaude pourrait nous remonter d'Afrique du Nord. Ces deux journées verraient alors des températures remarquablement élevées pour une mi décembre, on ne peut exclure des 15-17° en plaine du Forez sous un vent sec de sud-ouest et un soleil possiblement généreux (enfin généreux comme un soleil de mi décembre). Retenons cette période de mercredi à vendredi, disons plus généralement la seconde partie de semaine prochaine pour une éventuelle poussée printanière... Les vélos pourraient ressortir !

Ensuite l'ambiance fraîchirait de nouveau tout en restant douce pour la saison.

On ne voit pas de froid à l'horizon, même à des éloignements irraisonnables allant jusqu'aux confins de l'année.

mercredi 12 décembre à 8h. Les gelées son très fortes ce matin, en montagne nombre de thermomètres affichent des valeurs plus froides que -10° tandis que la plaine est enfin sortie de sa douceur (gelées plus fortes que ce que je pensais), voici quelques minimales nocturnes (d'hier 19h à ce matin 7h, elles ont donc le temps d'évoluer -donc de diminuer- entre 7h et le lever du soleil) : Chalmazel Gardonnanche -15°, col du Béal -12.1°, République -11.2° (sans doute plus proche de -20° que de -15° dans le trou à froid de St-Genest Malifaux), col de la Loge -11.1°, Graix -9.6°, Grammond -7.7°, St-Léger sur Roanne -7.6°, St-Etienne GC -6.2°, Andrézieux et Soucieu et Bron -6.1°, St-Georges de Reneins -5.7°, Firminy -5.5°, Brindas -5°, Chiroubles -4.6°, Liergues -4.1°. Ici à Violay il fait présentement -8.5° à la station automatique.

La journée sera ensoleillée mais froide, la plaine pourrait enregistrer pour l'occasion son premier jour sans dégel de la saison, surtout si le brouillard résiste. Plus haut le redoux est en marche, le vent de sud se lèvera en cours de nuit et il est fort probable que les stations de montagne voient leur maximale affectée au 12/12/2012 se produire demain en dernière extrémité à savoir à 7h légales.

Demain jeudi le redoux s'affirmera à tous les étages, quelques gouttes sous 1400 m sont possibles durant l'après-midi, elles semblent inéluctables en soirée ou cours de nuit.

Vendredi le vent de sud s'affirmera et le thermomètre poussera la limite ^pluie neige vers 2000 m d'altitude. La journée sera probablement entièrement consacrée à la pluie même si celle-ci se produit de manière sporadique, malgré ce ciel couvert, les maximales pourraient atteindre 6 à 8° par ici et sans doute entre 10 et 13° en Plaine du Forez.

Samedi et dimanche l'ambiance restera humide, le thermomètre pourrait perdre quelques degrés la limite pluie-neige s'abaisserait au voisinage de 1300-1500 m.

Lundi et mardi l'ambiance fraîchira probablement d'un ou deux degrés, comme l'atmosphère aura gardé son caractère instable et (faiblement ?) humide, on pourrait voir une limite pluie neige entre 800 et 1200 m.

Ensuite on ne voit plus grand chose de bien cohérent, une chose paraît évidente : on n'est pas près de revoir un temps stable ; il serait en effet bien étonnant de trouver un matin à pluviomètre sec entre demain et le 20 ou 22 décembre. Les millimètres vont encore couler.

mardi 11 décembre à 8h. Le joli coup de soleil d'hier après-midi a poussé la maximale jusqu'à +1° ici à Violay. Ce matin le ciel s'est refermé et la température est en baisse (-3.4° de mini provisoire). La plaine ne gèle toujours pas, on avait à 7h ce matin : +0.9° à Andrézieux, +2.5° à St-Georges de Reneins, +2.8° à Bron, +1.1° à Riorges, +0.3° à St-Chamond. On trouve le 0° vers 500 m d'altitude : -0.2° à 6h à St-Etienne GC, 0° à 7h à Firminy. Le grand froid est toujours présent sur les hauteurs avec -6.6° à 7h au col du Béal, -5.7° au col de la Loge, -5.6° à Graix.

Aujourd'hui sera une journée froide, comptons sur quelques rares et inoffensifs flocons possibles (surtout ce matin) jusqu'en plaine et, à la mi journée, sur un thermomètre aux alentours de -6 à -8° vers 1400 m, -2 à -3° vers 800 m, 0° vers 400-500 m. Ce soir il fera plus froid qu'à présent, le gel pourrait enfin arriver en plaine avant la tombée du jour.

La nuit prochaine sera glaciale en montagne, les -10° devraient être mesurés au col du Béal demain matin, la plaine sera aussi "sous la glace" en matinée mais avec seulement 1 à 3° "en dessous". Demain toujours les maximales diurnes resteront probablement négatives au dessus de 300 à 400 m.

Le gros redoux est lancé pour la nuit de mercredi à jeudi, le vent tournera au sud mercredi en soirée et la maximale attachée au mercredi 12/12/2012 se produira probablement en toute fin d'échéance à savoir jeudi 13/12/2012 à 7h du matin.

Quelques gouttes semblent promises avant la fin de jeudi, le vent de sud s'installera à tous les niveaux et la pluie montera au dessus de 1500 m entre jeudi et vendredi.

Vendredi le gris dominera le ciel et le vert reconquerra la terre. Les paysages, blancs depuis deux semaines (eh oui, première neige au sol ici le jeudi 29/11/2012 !), vireront plus ou moins vite (tout dépend de l'intensité des pluies) à leur couleur d'origine.

Samedi l'ambiance sera douce à tous les étages, nous pourrons même dépasser de quelques degrés la température normale de saison ce qui serait, en montagne, une première depuis le 26 novembre dernier. Ce sera raté pour une éventuelle ouverture anticipée à Chalmazel.

Dimanche le redoux pourrait céder quelques petits degrés, un faible refroidissement est entrevu de lundi à mardi, refroidissement qui nous ferait recoller aux normales thermiques de saison.

La suite est encore bien incertaine, on se dirigerait vers un temps finalement assez normal : ni trop froid, ni trop doux. A vérifier évidemment.

 

lundi 10 décembre à 8h. La belle journée promise en montagne pour hier a tenu ses promesses, le dôme de Pierre-sur-Haute était ensoleillée et émergeait d'une mer de nuages sur la Limagne, mer qui montait d'ailleurs au niveau du col de la Loge (voir photos sur le forum). En plaine du Forez le soleil a pu s'exprimer toute la journée tandis que par ici les nuages ont fait de la résistance : seulement quelques minutes de soleil et une maximale diurne (de7h à 19h) à -1.9°.

Cette nuit, l'arrivée de la petite perturbation issue du nord a poussé un peu le thermomètre (-0.6° de maxi, sans doute à l'arrivée des flocons) et posé quelques centimètres de neige (3 à 4). L'ambiance est donc toujours hivernale par ici même si le thermomètre n'est pas loin de 0° avec -0.8° présentement. Le vent a de nouveau soufflé cette nuit, je mesure environ 17 cm de neige au sol (15 hier et avant-hier).

Aujourd'hui est le 10ème jour consécutif avec chutes de neige (une journée est classée "avec chute de neige" si quelques flocons tombent, peu importe s'ils tiennent au sol ou pas) ; au niveau annuel (année civile), le nombre de ces jours atteint aujourd'hui 48 pour une moyenne 1994-2011 de 44.4 (20 et 74 comme valeurs extrêmes en respectivement 2011 et 2010).

Le cumul annuel (toujours année civile) des précipitations monte ce matin à 1073.9 mm, on ne voit donc pas comment 2012 ne serait pas la seconde année la plus pluvieuse depuis au moins celle de 1994, il ne lui manque en effet que 4.2 mm pour accéder à cette place. Lorsqu'il y a de la neige dans le pluviomètre, celle-ci est fondue à l'intérieur de la maison (pendant ce temps un second pluviomètre est installé) et on décompte le nombre de millimètres d'eau que la fonte a produit.

Ce matin l'ambiance est toujours beaucoup plus froide en montagne qu'en plaine, c'est d'ailleurs la signature de cette période froide, signe d'un air très instable issu de dépressions qui ont provoqué (et qui provoquent) de fortes ascensions atmosphériques. On avait à 7h  +1.7° à Andrézieux, -4.2° au col du Béal, -3.4° au col de la Loge, +1.8° à Feurs, +0.2° à Firminy, -0.1° à Grammond, -3.6° à la République, +2° à St-Chamond, +0.5° à St-Etienne GC, +0.9° à la Métare, +3.6° à St-Léger, -1.5° à St-Nicolas des Biefs, +1° à Bron, -1.1° aux Sauvages, +0.6° à Brindas, +2.7° à Chiroubles, 1° à Soucieu et 2.2° à St-Georges de Reneins.

Aujourd'hui il faudra faire avec ces petites chutes de neige persistantes qui finiront par donner 2 à 10 cm de plus sur les reliefs entre 500 et 1000m. L'ambiance ira en se refroidissant en cours de journée, il fera ce soir plus froid qu'actuellement (2 à 3° de moins), surtout en montagne.

Demain mardi les floconnades devraient s'estomper en matinée sous un thermomètre toujours à la baisse. Demain matin il ne faut pas espérer bien plus de -5 à -7° entre 600 et 1000 m, sans doute aux alentours de -10° vers 1500 m. En plaine il fera toujours aussi "doux" avec un thermomètre entre -1° et +1°. En journée le froid maintiendra son emprise, attendons-nous à quelques chose comme -4° au meilleur de l'après midi ici à Violay et bien ailleurs à la même altitude.

Mercredi matin la plaine pourrait enfin mesurer des températures assez franchement négatives. En montagne au contraire, hormis les plateaux et cuvettes déventés, la tendance sera au début du réchauffement. Nous verrons probablement quelques thermomètres d'altitude à -10° le matin mais la masse d'air changera et il fera bien plus doux en soirée. La plaine ne s'apercevra de rien, la journée sera très froide et pourquoi pas sans dégel si un vilain stratus vient boucher le ciel. On peut imaginer en revanche du plein soleil en montagne. La journée sera un peu comme celle d'hier  idéale pour la randonnée nordique avec une neige plus qu'abondante et d'excellente facture... il faudra en profiter...

Jeudi le redoux s'affirmera et on pourrait voir quelques chutes de neige ou de pluie avant la fin de journée.

Vendredi tous les thermomètres seront passés au dessus de la glace, l'ambiance redeviendra à peu près conforme à une mi décembre, des précipitations sont probables, la limite pluie-neige pourrait se situer au dessus de 1500 m autant dire que beaucoup de paysages (dont celui de la webcam) vireront (ou auront viré) au vert.

Samedi et dimanche nous conserverons possiblement ce temps radouci aux températures à peu près conformes à une mi décembre.

Un semblant et encore très hypothétique rafraîchissement est vaguement possible lors du début de semaine prochaine.

dimanche 9 décembre à 8h 30. Hier le mercure n'a pas voulu monter bien haut, il a rebroussé chemin à -2.5° ce qui constitue la plus faible maximale de cette fin d'année, il faut remonter au 13 février dernier (-2.8° de maxi) pour avoir plus froid. Ce jour sans dégel est le 22ème de cette année civile ; d'ici la fin du mois, ce cumul devrait enfler d'au moins 2 ou 3 unités.

Ce matin il ne fait toujours pas froid en plaine : Andrézieux affiche -0.1° à 8h, Charlieu +0.3° à 7h, +0.6° à Feurs à 7h, -0.7° à St-Léger à 8h, 1.2° à Bron, 0.1° à Brindas, 0.6° à St-Georges, -0.1° à Chiroubles. La température décroît rapidement en fonction de l'altitude, on avait à 7h : -1° à la Métare (590 m), -3.1° à Grammond (805 m),-4.1° à la Gardonnanche (990 m), -5° à la République (1080 m), -6.6° au col de la loge, -7.4° au col du Béal.

Aujourd'hui le ciel pourrait présenter une tartine de nuages bas au dessus des plaines et des petites montagnes. Le soleil est fort probable au dessus de 1000 à 1200 m, mais en dessous... ce sera plus incertain. Soleil ou pas, les températures resteront froides en montagne, surtout vers 900-1100 m qui devrait être l'altitude du sommet de la couche froide. La journée sera donc probablement de nouveau sans dégel au dessus de 500-800 m (selon les orientations et les percées ensoleillées).

Cette nuit, les "floconneries" évoquées dans l'édito d'hier vont débuter vers 2 ou 3h du matin. Il semble au vu des cartes actuelles que cette nouvelle neige veuille s'installer assez durablement sur nos petites et grandes montagnes. Certes ce ne sera pas de la forte chute de neige, mais elles pourraient insister au moins 24h et finalement déposer, dans le coin, entre 3 et 8 cm supplémentaires d'ici mardi soir.

Demain lundi les petits flocons tomberont plus ou moins toute la journée, la température restera négative ici à Violay.

Mardi le froid s'intensifiera, la journée pourra être sans dégel jusqu'en plaine avec toujours quelques petites floconnades.

Mercredi l'ambiance redeviendra probablement sèche et particulièrement froide le matin (-10° à -15° dans les cuvettes enneigées de montagne si le ciel se dégage). Ne prévoyons pas de grand réchauffement dans les basses couches, en revanche la masse d'air débutera son réchauffement en altitude.

Le radoucissement est presque acquis pour la fin de semaine. Jeudi l'ambiance pourrait virer à la neige de redoux et vendredi verrait la limite pluie-neige s'envoler vers 1500 m d'altitude.

La relative douceur (nous ne serions qu'au voisinage des normales de saison !) semble promise pour le prochain week-end sous un ciel humide, possiblement pluvieux au dessous de 1000 à 1500 m (la fourchette est large, mais l'échéance est lointaine).

En résumé : du grand froid jusque vers jeudi avec une petite neige persistante entre cette nuit et mardi ; redoux probablement humide à compter de jeudi (neige de redoux ?), redoux qui amènerait les maximales à peu près aux niveaux de saison pour le week-end.

samedi 8 décembre à 8h 30. Les flocons sont descendus à Lyon hier qui a eu ses pelouses et toits de blancs toute la matinée ainsi qu'une partie de l'après-midi. La douceur était en revanche remarquable dans la Loire entre Feurs,  Montbrison et St-Etienne. A 15h il faisait 6° à Feurs, 6.6° à Andrézieux, 4.7° à St-Etienne GC, 4.3° à St-Etienne Métare et Firminy mais 1.3° à Bron, 1.2° à Satolas, 1.6° à Brindas, 0.6° à Soucieu, 1.5° à St-Georges de Reneins. Ici à Violay le zéro degré a juste été franchi (à peu près vers 15h) avec +0.1° de maximale.

Hier soir et cette nuit de nouvelles chutes de neige se sont produites, la couche moyenne doit avoisiner les 15 cm ici, j'irai (tenter) de mesurer tout à l'heure.

Ce matin le gel est franchement revenu sur les hauteurs (-3° ici) et est toujours aussi absent de la plaine, voilà plus d'une semaine que le décor est blanc au dessus de 600 à 800 m alors que la plaine n'a presque pas eu de gelée : on voit bien là l'effet d'un temps dépressionnaire et instable, l'opposé d'un temps anticyclonique et calme propice à d'énormes inversions thermiques. On avait à 8h : +1.5° à Andrézieux, 2.9° à Bron, 2.8° à St-Georges, 0.6° à St-Léger, -3.4° à St-Nicolas des Biefs, 0.5° (à 7h) à la Métare.

Aujourd'hui il ne reneigera pas, le ciel devrait demeurer souvent couvert mais on ne doit pas balayer l'éventualité d'une éclaircie ensoleillée, surtout en plaine. L'ambiance se refroidira encore en montagne et demain matin nous trouverons des thermomètres aux parages de -10° en montagne, surtout si le ciel se dégage nuitamment ce qui n'est pas exclu. Au dessus de 500 à 800 m, selon les orientations et selon les bons vouloirs du soleil, la journée d'aujourd'hui sera sans dégel.

Demain dimanche, après un lever du jour glacial, l'ambiance se réchauffera agréablement en montagne, mais en montagne seulement. Les prévisions de sondages (mesure des paramètres atmosphériques le long de la verticale d'un point) montrent une inversion aux alentours de 800-1000 m en milieu de journée. Les lieux situés juste sous la couche chaude (ou au sommet de la couche froide) enregistreront une nouvelle journée glaciale sous la grisaille. Malheureusement, il est probable que Violay fasse partie de ces lieux là... Demain dimanche sera la journée rêvée pour aller s'oxygéner au sommet de nos pas si petites montagnes : l'ambiance devrait être rayonnante au dessus de 1100 à 1200 m et la couche de neige étincelante. Hier il y avait 84 cm de neige au sol vers la croix de Chaubouret, couche mesurée avec de vrais centimètres (et non jaugée avec des yeux de Chimène) par le très sérieux Isére38 présent sur le forum d'Infoclimat. Avec la petite chute de cette nuit, la couche ne doit plus bien être loin du mètre. Sur le haut Forez, on peut estimer l'épaisseur du manteau neigeux à 20-30 cm vers 1200 m et une bonne cinquantaine au sommet de Pierre-sur-Haute.

La suite rapidement :

Lundi le froid revient en montagne quelques floconneries sont probables au dessus de 500 m environ.

Mardi il fait encore plus froid.

Mercredi sera la pire journée de la semaine d'un point de vue thermique : sans doute guère plus de -10° au plus chaud de l'après-midi à Pierre-sur-Haute.

Jeudi le grand froid débutera son retrait de la montagne.

On peut attendre un temps aux températures presque de saison pour la fin de semaine, le redoux sera effectif à compter de vendredi, il sera possiblement accompagné de gouttes ou de flocons ou des deux.

vendredi 7 décembre à 7h 30. Nous voici donc dans la journée où "il va se passer quelque chose". Ce matin, comme pressenti, les fortes gelées n'ont pas eu lieu en plaine, la mini nocturne d'Andrézieux n'est que de -3.4°, -1.4° à Bron, -3.1° à St-Léger, -2.1° à St-Georges de Reneins, -2.6° à Brindas, -1.2° à Satolas, -2° à Lucenay. Ces minis ont eu lieu en cours de nuit car depuis quelques heures le thermomètre remonte franchement, à 7h on avait : +0.1° à Andrézieux, +0.2° à Bron, -0.7° à Grammond pour -5.1° de mini, -2° ici à Violay pour -5.5° de mini. Le fort courant d'ouest en altitude génère localement sur les monts du Forez des effets de foehn... époustouflants : à 6h ce matin on avait -0.4° à 990 m d'altitude à la Gardonnanche de Chalmazel et à la même minute, 5 km plus à l'ouest et exactement 400 m au dessus, il faisait -8.1° au col du Béal.

La perturbation arrive rapidement, les flocons sont déjà présents sur les monts du Forez, le gros des précipitations arrivera aux alentours de 8-9h sur le secteur. Les flocons laisseront très rapidement la place à la pluie en Plaine du Forez ; en Lyonnais, l'ambiance pourrait être hivernale plus longtemps, à altitude égale en fin de matinée les paysages seront probablement verts en Plaine du Forez et blancs de l'autre côté des Montagnes du Matin. Ici à Violay il est possible que nous ne voyions pas de pluie, nous aurons tout de même un pic de douceur qui humidifiera sensiblement les flocons. Cette perturbation sera évacuée en cours d'après-midi et le gel reviendra sur les hauteurs. En cours de nuit prochaine, une nouvelle bouffée neigeuse est annoncée, elle pourrait donner quelques petits centimètres au dessus de 500 m et griser le bas des plaines.

Finalement, demain matin, à peu près tous les étages devraient avoir une teinte hivernale : de 10 à 20 cm au dessus de 800 m d'altitude jusqu'au petit grisage des toits et pelouses de la banlieue lyonnaise. La journée demeurera froide, sans doute sans dégel au dessus de 500 m, même avec une éventuelle apparition solaire l'après-midi.

Dimanche matin les thermomètres seront au plus bas avec sans doute quelques -10° dans les trous à froid. Le reste de la journée sera relativement lumineux et adouci en montagne, il fera bon randonner à ski ou à raquettes sur les sommets du Forez qui devraient être recouverts d'une cinquantaine de centimètres de neige. On peut espérer une bonne participation du soleil.

Ensuite, de lundi à mercredi, l'ambiance se refroidira de nouveau. La montagne qui sera sans doute sortie du gel (quelques heures seulement !) dans l'après-midi de dimanche, devrait replonger sous la glace. L'ambiance pourra être vaguement floconneuse même si pour l'instant aucune bouffée digne de ce nom n'apparaît sur les cartes. Mercredi pourrait être la journée la plus froide du lot avec sans doute pas bien plus de -8 à -10° de maximale sur les sommets vers 1400 -1600 m.

Ensuite ?

Le possible radoucissement entrevu dans l'édito d'hier sera probablement bien long à venir. Vu la bassesse du thermomètre mercredi, il ne pourra que faire meilleur les jours suivants mais ne nous attendons pas à une explosion de douceur comme par exemple celle du 5 au 8 décembre 2010 qui faisait suite à l'épisode froid de fin novembre. Non, il vaut mieux imaginer un lent radoucissement a priori incapable de replacer le thermomètre au niveau de saison avant la fin de semaine prochaine.

13h 45. Voilà, le plus gros est passé : environ 12-13 cm au sol ici (ancienne + nouvelle neige). Une neige collante mais pas trop mouillée. Actuellement la température est juste négative, on devrait passer notre petit pic thermique au sec dans une heure de ça. Attendons-nous aux alentours de 15h 15 ou 15h 30 à une averse assez forte mais qui ne durera que quelques 10 ou 15 minutes. Cliquez pour agrandir.

jeudi 6 décembre à 8h. Les averses d'hier ont déposé quelques petits centimètres supplémentaires (7 cm au sol actuellement) et le vent de cette nuit a un peu bousculé cette petite couche. Comme prévu, la température a chuté durant la nuit, hier la maximale n'est pas allée bien haut mais est tout de même légèrement sortie du gel (+0.4°) juste avant la grosse averse neigeuse  de 13h (ligne de grains formée sur les monts du Tararois et Beaujolais qui s'est ensuite étonnamment diluée sur le Lyonnais et le Val de Saône).

Ce matin en plaine le gel arrive tout juste avec, à 7h : 0.0° à Andrézieux, 0.2° à St-Léger, 0.6° à St-Chamond, 2.3° à Bron et St-Georges de Reneins. Cette température est décroissante en plaine, elle est un peu plus stable sur les hauteurs : -3.5° actuellement ici à Violay, -7.9° au col du Béal avec des rafales de nord-ouest de 50 km/h, -4.7° à St-Nicolas des Biefs.

Aujourd'hui, après quelques matinales et inoffensives  floconnades, le ciel gris pourrait s'éclaircir et pourquoi pas laisser entrevoir quelques plages de bleu (essentiellement en plaine) après midi. L'ambiance demeurera froide, l'altitude de non dégel devrait se situer aux abords de 500 m d'altitude.

Ce soir le gel s'installera en plaine, le ciel pourrait toutefois de nouveau se couvrir en cours de nuit, on notera aussi la levée d'un vent de sud en soirée ou vers la mi nuit ; cette couverture et ce petit brassage devraient permettre au thermomètre de ne pas descendre trop bas, y compris dans les trous à froid.

Demain vendredi est donc la journée délicate... La neige arrivera en début de matinée sur les monts du Forez et se généralisera ensuite à la plaine du même nom. Les premiers flocons devraient chuter sur Feurs vers 8 ou 9h. A priori, ces chutes de neige ne seront pas durables en plaine, les gouttes devraient rapidement prendre le relais sous 400 à 800 m (la fourchette est large ! mais il y a tellement d'incertitudes dans cette configuration...). En début d'après-midi, lors du pic de douceur, la limite pluie-neige devrait planer entre 700 et 1000 m. On s'attend à de bonnes précipitations sur les monts du Forez et Madeleine, la couche de neige fraîche devrait tourner aux alentours de 20 à 30 cm au dessus de 1200 m. Ici à Violay (en limite pluie-neige vers la mi journée), la couche fraîche mesurerait de l'ordre de 5 à 10 cm dans l'hypothèse "sans pluie".

Après une possible accalmie demain après-midi, les floconneries reprendront probablement durant la nuit de vendredi à samedi jusqu'à au moins samedi en matinée ; avec la décroissance de température (effective dès demain après-midi), les gouttes laisseront place aux flocons à des altitudes de plus en plus basses. Samedi matin il pourrait neigeoter jusque sur Lyon.

Dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi le temps ne changera guère : du grand froid en montagne, du froid en plaine. Possiblement quelques flocons de ci de là mais pour l'instant on ne voit pas de chutes significatives.

Les amateurs de douceur peuvent nourrir quelques espoirs : un éventuel redoux est vaguement esquissable à partir de vendredi prochain... Rien n'est moins sûr, le froid peut très bien décider de jouer les prolongations.

mercredi 5 décembre à 8h. Notre parenthèse douce est refermée depuis hier midi où quelques averses neigeuses sont revenues vaguement griser les versants nord. Comme prévue, elle a été brève cette parenthèse, on n'a pas pu loger grand chose entre son ouverture et sa fermeture... Cette nuit, le décor est passé du gris au blanc et la température est retournée dans le négatif (-1.3° de mini provisoire).

En plaine le gel n'est pas encore revenu, il faisait 1.2° à 7h à Andrézieux, 3.7° à St-Léger, 1.6° à Feurs, 1.5° aux deux postes stéphanois (Métare et Grand Clos), 3.5° à Bron, 2.1° à Brindas, 1.9° à Liergues, 3.1° à St-Georges de Reneins. L'isotherme 0° est, par ici, aux alentours de 600 m (0.0° à 7h à Machézal), il est plus élevé vers le Stéphanois (0.0° à 7h à Grammond). La "haute" montagne est quant à elle repassée sous la glace depuis un peu plus de 24 heures et il faisait -3.6° à 7h au col du Béal.

Le froid est donc revenu et il ne compte pas nous lâcher de sitôt.

Aujourd'hui comptons sur un ciel globalement couvert et parsemé de petites averses neigeuses au dessus de 400 à 500 m. L'altitude de non dégel oscillera entre 600 et 1000 m selon les bons vouloirs d'éventuelles ensoleillées ainsi que les orientations.

Demain le fond de l'air se refroidira nettement, la plaine renouera avec le gel, nous perdrons environ 3 degrés sur aujourd'hui. La journée sera sans dégel dès 300 à 500 m, même avec le retour possible d'éclaircies l'après-midi.

Vendredi attention ; vendredi il devait "se passer quelque chose" d'après les prophéties de dimanche dernier. Attendons-nous à une possible dégradation humide (plutôt en seconde partie de vendredi), la température remontera sensiblement sur les hauteurs mais pourrait ne pas suffisamment le faire pour empêcher la neige de tomber au dessus de 500 à 800 m. Les sols seront froids après la journée sans dégel de jeudi et la froide matinée de vendredi, les flocons même mouillés pourront facilement coller au sol. Attendons-nous donc à un possible bon coup de blanc au dessus de 400 à 800 m entre le milieu de matinée et la fin d'après-midi. Une hauteur de neige de 5 à 10 cm ne semble pas absurde et suffirait amplement à perturber la circulation toujours très dense d'un vendredi après-midi. Cette offensive neigeuse serait due à notre fameuse très creuse dépression qui, après une fusion avec un autre creux plus au nord, voyagerait (enfin son centre) entre la Hollande (vendredi matin) et la Grèce (dimanche soir). Nous serions alors placés sur son flanc ouest et recevrions par conséquent un bon flux de nord-ouest vendredi puis de nord-est samedi et dimanche matin.

Après ?

Après, toujours du froid. Moins d'humidité lundi avec la poussée sans doute provisoire des hautes pressions, puis de nouveau un temps agité, froid (surtout en montagne) et humide.

Partis comme nous le sommes, la montagne ne devrait pas manquer de neige pour la période des fêtes de fin d'année...

mardi 4 décembre à 7h 15. Le redoux humide (6.4° de maxi et 7.8 mm de précipitations ici) a globalement remis le décor au vert. En montagne ce redoux a été assez limité (+1.7° de maxi entre minuit et 1h du matin au col du Béal avec 9 mm de précipitation sous température positive), là-haut le regel est arrivé vers 6h et il y faisait -1.1° à 7h. A 7h l'isotherme 0° planait aux alentours de 1000 m dans les monts du Forez et dans la Madeleine (+0.2° à St-Nicolas après une maxi de 4.1° atteinte là encore entre minuit et 1h).

En plaine du Forez le redoux a dépassé les 10° avec des pointes à 10.6° à Andrézieux mais seulement 7.2° à Bron, 6.5° à Satolas, 8.7° à Soucieu.

Aujourd'hui le refroidissement se poursuivra, quelques flocons devraient tomber au dessus de 600 à 800 m et le gel reviendra ici à Violay en début de soirée. A haute altitude la température est et restera glaciale jusqu'à demain (-30 à-35° vers 5400 m), il n'est pas impossible que l'on entende alors un coup de tonnerre isolé sous une averse qui le serait tout autant.

Après un très relatif redoux vaguement humide vendredi, le froid semble reprendre son emprise à partir de samedi.

lundi 3 décembre à 8h. Les floconnades d'hier ont posé 2 ou 3 centimètres supplémentaires, la couche actuelle est de 9 cm. Hier toujours la température est restée négative ce qui fait de ce 02/12/2012 la seconde journée sans dégel de la saison froide (la quatrième d'après la sonde HOBO PRO dans l'abri 7714) ; depuis le début de l'an, on en dénombre 20 ce qui correspond à peu près à la moyenne pour une année civile complète (20.4 unités de 1995 à 2011 avec, 46 et 3 comme extrêmes en respectivement 2005 et 2002). Le nombre de jours avec fortes gelées (c'est-à-dire minis inférieures ou égales à -5°) a augmenté de 2 unités ces jours-ci et le total annuel provisoire atteint 22 (21.5 en moyenne 95-11 pour une année civile complète, 5 et 50 pour valeurs extrêmes en respectivement 2002 et 2010).

Quelques maxis diurnes d'hier (en °C) : Andrézieux 1.7, Chalmazel G -0.6, Béal -3.6, Grammond -0.5, St-Etienne GC +0.6, St-Etienne Métare +1.2, St-Léger sur Roanne 4.6, les Sauvages -0.9, Violay -0.9, Bron +1.8, St-Georges-de-Reneins 2.7.

Ce matin le redoux est en route, nous aurons dans quelques minutes les premiers flocons de la perturbation atlantique puis les gouttes prendront vite le relais. Prévoyons de bonnes précipitations entre ce matin et mercredi, sans doute de 10 à 20 mm par ici, probablement moins dans le sud des départements de la Loire et du Rhône. Le gros des pluies se produira entre le Bourbonnais, le Charolais et le Morvan. Ce soir le thermomètre affichera des valeurs nettement positives, l'isotherme 0° devrait grimper jusque vers 1500-1600 m, la partie sommitale des pistes de ski de Chalmazel, celle non desservie par les canons à neige, ne devrait pas trop souffrir de ce violent redoux ; certes la couche existante s'humidifiera mais ce n'est pas plus mal lors d'un début de saison.

Comme raconté dans les précédents éditos, ce redoux sera très bref, il ne durera pas 24h. Dès demain aux premières heures de la matinée la montagne forézienne supérieure à 1000 m renouera avec des chutes de neige. Ici à Violay les (rares et inoffensifs) flocons devraient réapparaitre aux alentours de midi.

Mercredi l'ambiance sera redevenue froide, l'isotherme 0° se baladera en journée aux parages de 800-1000 m d'altitude, quelques flocons pourront regriser le paysage au dessus de 700 à 1000 m.

La dépression évoquée hier pour les alentours de jeudi-vendredi n'a pas encore une trajectoire bien cernée. Aux dernières nouvelles, elle pourrait se combler rapidement en arrivant sur l'Espagne. nous pourrions subir un nouveau petit redoux vendredi, possiblement accompagné de quelques gouttes sous 1000 à 1500 m, redoux vite effacé par le retour du grand frais samedi.

Bref, une semaine agitée, pluvieuse, neigeuse, globalement froide nous semble promise.

dimanche 2 décembre à 8h 45. Pas de surprises, la neige est bien là au rendez-vous. Elle a commencé à tomber ici vers 6h, le vent l'a un peu tourmentée, il doit il y avoir 3 ou 4 cm de fraîche ce doit amèner la hauteur totale à 10 cm environ. Comme prévu aussi, elle est tombée à tous les étages, la webcam de Bojolpif notre trésorier de Anse le montre, même chose à Sain Bel à côté de l'Arbresle chez Jérôme Piche. Ces deux caméras sont à environ 250 m d'altitude.

Hier, malgré le soleil, la journée a été ici sans dégel avec -1° de maximale. La mini nocturne s'est abaissée à -5.4° puis la température a nettement augmenté, en fin de nuit, avec l'arrivée de la bouffée neigeuse, il fait présentement -1.8°.

Hier soir à 19h tout pile il faisait -9° à Pierre-sur-Haute où j'étais avec deux autres membres de l'AMRL pour relever mon enregistreur. Voir quelques photos prises par Olivier Guay sur le forum : http://meteolyonnaise.lightbb.com/t1845p15-montee-de-la-premiere-neige-pierre-s-haute-samedi-1er-dec#24572

Ce matin la neige va continuer de tomber mais seulement de manière sporadique, au fil des petites bouffées venues du nord-ouest. Cet après-midi le ciel devrait redevenir sec.

Demain matin, après une nuit encore froide qui laissera très probablement une nouvelle journée sans dégel derrière elle, le radoucissement sera violent. Attendons-nous à un brusque réchauffement en cours de matinée, les quelques flocons qui pourraient tomber sur le coup des 9-10h seront changés en pluie avant midi en dessous de 1000 m et avant la fin de l'après-midi jusque vers 1400m, la partie sommitale du massif de Pierre-sur-Haute pourrait ne conserver des flocons (mouillés). La pluie sera conséquente, sans plus, de l'ordre d'une dizaine de millimètres.

Dès la seconde partie de nuit, le thermomètre replongera en montagne et les flocons résiduels entameront leur descente. Mardi matin il pourrait de nouveau floconner au dessus de 800 à 600 m.

Le froid serait donc réinstallé dès la mi journée de mardi et les jours à suivre ne se réchaufferont probablement pas. Attendons-nous, à partir de mercredi à jeudi, à des journées de nouveau froides avec une limite de non dégel entre 1000 et 600 m selon les orientations et la nébulosité. Le temps resterait de surcroît globalement humide, même si on ne voit pas, actuellement, de nettes périodes perturbées individualisées. Entre vendredi et jeudi, il pourrait se passer quelque chose... Les réglages ne sont certes pas encore calés à cette échéance, mais une dépression très creuse nous arrivera par l'ouest. Que fera-t-elle lors de sa rencontre avec l'air froid du continent ? ça reste à voir.

En résumé, après un bref et partiel retour au vert entre lundi après-midi et mardi matin, le décor reprendra probablement ses teintes blanches à compter de mardi, un air toujours froid se maintiendrait après l'incertitude de vendredi.

On est en hiver et on y reste !

12 h : une vidéo d'il y a à peine une heure :
Violay 2 décembre 2012 vers 11h 15 par M-Gagnard

samedi 1er décembre à 8h. Hier les belles éclaircies de l'après-midi ont poussé le mercure à sortir la tête du gel : +0.4° de maxi pour -4° de mini. La journée a en revanche été sans dégel à St-André-la-Côte (-0.6° de maxi), le poste venté (25 km/h de vent moyen et rafales à 50 km/h lors des heures les plus chaudes) des Sauvages n'est pas monté au dessus de -2.2° au meilleur de l'après-midi, on voit encore là l'énorme influence du vent sur des températures maximales lors d'une journée ensoleillée. On a encore eu, au maximum, -1° à Grammond à 805 m d'altitude, -6.2° au col du Béal, -5.2° au col de la Loge, -3.6° à St-Nicolas des Biefs, -4.7° à Graix, +2.6° à Andrézieux, +5° à Bron.

Actuellement l'ambiance est bien froide avec -6.5° ici à Violay, -8.1° à 7h au Béal, -2.2° à Andrézieux, -0.5° à Bron, -2.2° à St-Léger-sur-Roanne.

Aujourd'hui l'ambiance devrait être  globalement lumineuse, le soleil devrait faire jeu égal avec les nuages. Le fond de l'air demeurera bien froid, il faut s'attendre à des maximales semblables à celles d'hier.

Demain dimanche le ciel se couvrira, les premiers flocons arriveront par le nord un peu avant le lever du jour sur Charlieu, ils s'étendront en cours de matinée au sud du département. Vu la température largement négative de l'air et du sol, le moindre flocon accrochera au sol et ceci à tous les étages. Ces chutes de neige ne seront pas abondantes, même si elles s'étalent jusqu'en milieu d'après-midi. Prévoyons quelque chose comme 10 cm supplémentaires de la Madeleine aux Bois Noirs et au nord dues monts du Forez, plutôt 5 cm de neige fraîche sur les monts du Beaujolais et Lyonnais (sans doute un peu plus en Beaujolais qu'en Lyonnais cette fois ci). La plaine du Forez et celle du Lyonnais ne devraient presque pas blanchir, juste griser.

Lundi le temps changera momentanément. Lundi matin une perturbation plus fournie que celle de la veille nous abordera par l'ouest, elle donnera dans un premier temps de la neige à tous les niveaux puis, avec le radoucissement, cette neige se transformera en pluie à des altitudes de plus en plus élevées. Vers midi il pleuvra sous 1000 m et en début de soirée les gouttes devraient atteindre 1400 à 1600 m. attention au risque de verglas demain en cours de matinée sur les routes exposées au nord.

Ce radoucissement tournera court. Dès mardi matin les flocons danseront avant le lever du jour de nouveau au dessus de 1000 à 1200 m, les dernières gouttes se transformeront en neige avant midi au dessus de 600 à 800 m.

Ensuite la tendance n'est toujours pas bien tracée : il se peut que l'on poursuive la semaine sous un temps froid (peut-être très froid), venté et fréquemment neigeux (a priori pas de grosses chutes).

vendredi 30 novembre à 8h. Nous voici donc au terme de l'automne météorologique puisque demain 1er décembre débutera l'hiver météorologique ; comme en 2010, l'hiver a pris un peu d'avance, mais il a déposé moins de centimètres. Puisqu'on parle centimètres, la mesure de ce matin n'est pas éloignée de celle d'hier sur la planche : 8 cm. Les averses d'hier après-midi et soirée ont reposé 3 à 4 cm.

La journée d'hier, grâce à quelques ensoleillées de fin d'après-midi, n'a pas été ici sans dégel puisque la maximale est montée à +0.2°. On a eu +0.1° de maxi à Grammond et 0.0° sur la crête ventée des Sauvages.

Ce matin la température est ici franchement négative : -4° présentement. En plaine le gel arrive timidement, on avait à 7h : 0.4° à Andrézieux (mini nocturne), -0.2° à Firminy (mini nocturne), -0.4° à Riorges (-0.5° de mini nocturne), 1.7° à St-Chamond aéro (1.6° de mini), -0.5° à la Métare (mini), 1.7° à Bron tant à 7h qu'en mini nocturne, 1.2° à Satolas (idem), 1.2° à Brindas (idem), 0.4° à Chiroubles (0.3° de mini), 1.2° à Lucenay (même mini), 0.6° à Soucieu (même mini). ces minimales ont le temps de descendre un peu entre 7 et 9h, finalement pas mal de postes de plaine devraient enregistrer une température négative aujourd'hui. En montagne il fait environ -7° vers 1400 m d'altitude.

Aujourd'hui nous devrions bénéficier d'une certaine lumière, surtout en plaine de Saône et Lyonnais. Bien entendu les nuages seront toujours présent (et même majoritaires) mais quelques belles percées ensoleillées devraient se produire sur nos monts du Beaujolais et Lyonnais. Le fond de l'air restera quoi qu'il arrive bien frisquet avec une altitude de non dégel vers 400-500 m dans les envers et 600-800 sur les endroits ensoleillés.

Demain samedi on ne devrait pas enregistrer de réel changement, les éclaircies ensoleillées se feront sans doute un peu plus rares. La nuit sera aussi froide que la dernière en montagne, elle sera en revanche plus froide en plaine. Les -10° devraient être mesurés dans les trous ou plateaux à froid de montagne si le ciel n'est pas trop couvert. Ne prévoyons pas de dégel au dessus de 400 à 500 m si le ciel ne se découvre pas. Les coureurs de la SaintéLyon ont intérêt à "mettre les chaînes", le sol sera en effet totalement enneigé et glacé au  dessus de 600 m environ, les tous premiers coureurs pourront bénéficier d'un peu de neige fraîche pour éviter les glissades, mais les autres auront sous leurs pieds un miroir on ne peut plus glissant... Ca sent la cheville tordue pour cette nuit ! Les marcheurs de la Thiers Roanne (87ème édition en comptant aussi la Roanne-Thiers) apprécieront certainement le grand feu au col St-Thomas et la soupe aux oignons aux Moulins Chérier !

Dimanche l'ambiance ne se réchauffera pas. Une bouffée neigeuse à tous les étages pourrait nous toucher en matinée, a priori elle ne devrait pas être très musclée, elle ne pourrait que griser la plaine ; vu la bassesse des températures matinales, chaque flocon devrait tenir au sol.

Un radoucissement se produira en cours de nuit de dimanche à lundi mais seulement en montagne, la plaine aura toujours aussi froid lundi matin. Ce pic de "douceur" ne durera pas (sinon ce ne serait pas un pic mais un plateau de douceur, à ne pas confondre avec un plateau de douceurs que l'on peut voir en fin de repas). Dès mardi matin les températures rechuteront en montagne et les gouttes de pluie envisageables à tous nos étages en seconde partie de lundi se retransformeront en flocons au dessus de 500 à 800 m avant mardi midi.

Ensuite ?

Ensuite on ne voit ni clair ni loin. La seconde partie de mardi et l'entière journée de mercredi semblent promises au froid et aux flocons disparates, mais après les signaux se brouillent. La tendance va tout de même vers la poursuite d'un temps froid (quelques scénarios basculent même dans du grand froid) et toujours vaguement humide.

 

jeudi 29 novembre 2012 à 8h. Voilà, ils y sont nos "2 à 10 cm" puisque j'en mesure 5 sur la planche en bois. Cette neige est évidemment très lourde. La température poursuit sa très très lente décroissance, il fait -0.6° actuellement soit la plus basse température de... novembre. Les désagréments de circulation ont bien eu lieu, par exemple ce matin la route de Violay à Tarare est restée coupée dans les deux sens environ 1 heure (sans doute un camion en travers ?).  Les monts du Lyonnais ont dû recevoir, à altitude égale, un peu plus de neige que par ici (j'attends des témoignages), quant au Pilat, il a pris de plein fouet ce retour d'est et la couche là haut doit sans problème dépasser les 50-60 cm sur les sommets. Les monts de la Madeleine ont été totalement épargnés par cet épisode neigeux : le pluviomètre de St-Nicolas n'a pas bronché d'un godet et celui de St-Just en Chevalet n'a enregistré que 1.2 mm de liquide (sous une température assez largement positive entre 2 et 4°). Il n'est pas non plus tombé grand chose sur les monts du Forez, la webcam des pistes de ski de Chalmazel ne montre pas bien plus de neige à 1100 m que par ici 300 m plus bas (elle doit être en revanche un peu moins gorgée d'eau).

Actuellement, il fait environ -4° vers 1400 m, -1.5° vers 1000 m, l'isotherme 0° se situe à environ 700 m (2.3° à Neulise à 6h, 1.4° à Machézal à la même heure, 1.1° à la Métare à 7h, 1.3° au Grand Clos, -0.4° à Grammond et ici à Violay, -0.6° aux Sauvages, 0° à Vauxrenard), on a entre 3.5 et 5° en "plaine du Forez généralisée" d'Andrézieux à Riorges en passant par Feurs. Il ne fait pas plus chaud sur le Lyonnais avec 4.1° à Bron à 7h, 3.6° à Satolas, 3.5° à Brindas, 4° à Lucenay et 5° à St-Georges de Reneins.

Aujourd'hui l'ambiance va poursuivre son très lent refroidissement, la journée sera à coup sûr sans dégel au sommet de la commune à 1000 m et peut-être même 200 m plus bas. Ne comptons pas trop sur le retour du soleil : le temps sera gris-blanc avec quelques inoffensifs flocons plus ou moins toute la journée (de moins en moins au fil du temps cependant). Le vent de nord à nord-est faiblira sur le soir (encore une rafale à 85 km/h ce matin aux Sauvages) ; avec cette neige mouillée, le risque de congères est faible.

Demain vendredi il fera encore un petit peu plus froid. Le non dégel est certain au dessus de 1000 m et fort probable au dessus de 700 m ; ne prévoyons pas beaucoup de lumière, les floconnades auront disparu.

Samedi le soleil pourrait revenir dans une ambiance toujours froide en montagne ; soleil ou pas soleil, la journée sera de nouveau sans dégel au dessus de 600 à 900 m selon les expositions.

Dimanche le fond de l'air ne se réchauffera pas et le ciel pourrait bien se couvrir de nouveau. Une bouffée neigeuse à tous les étages est envisageable, reste à cerner son intensité ; pour l'instant, on ne la voit pas vigoureuse, elle apparaît en effet assez blarde (ce qui en ferait une boufféeblarde).

Après ?

Lundi verra possiblement un fugace redoux en altitude (plutôt dans la nuit de lundi à mardi) puis la tendance va vers un nouveau refroidissement. Voyons une semaine prochaine encore agitée, avec de la pluie froide suivie de flocons tièdes. Les montagnes resteront globalement dans l'hiver.

16h : une petite vidéo prise vers 15h à la tour Matagrin lors d'une averse qui a temporairement remis les routes au blanc.

mercredi 28 novembre 2012 à 8h 15. Il n'a fait que quelques gouttes hier (2.5 mm) dans une ambiance bien rafraîchie vis-à-vis des jours précédents (5.2° de maximum). L'isotherme 0° a plané aux alentours de 1400 m au plus haut avec -0.1° de maxi au col du Béal.

aujourd'hui nous devrions de nouveau enregistrer de bonnes pluies en plaine et de bonnes chutes de neige sur les hauteurs. Une dépression s'est creusée (et continue de le faire) au large de Marseille, c'est ce creux là qui va nous envoyer des "retours d'est" perturbés pendant au moins 24 heures. Il neige déjà faiblement sur le Pilat depuis 2 à 3 heures ; si ce n'est déjà fait, les monts du Lyonnais ne devraient pas tarder à voir leurs premiers flocons mouillés au dessus de 800 m d'altitude, ils arriveraient un peu plus tard ici à Violay, disons aux alentours de 10h.

La tenue au sol ne sera sans doute pas immédiate pour cause de faible intensité de neige et de sol relativement chaud, les sommets de nos petites montagnes lyonnaises et beaujolaises blanchiront lentement en cours de journée. Cet après-midi les chutes de neige devraient persister et probablement s'intensifier, le thermomètre perdra quelques 1 à 2° d'ici la fin d'après-midi et la limite pluie-neige descendra mécaniquement aux parages de 500 m, sans doute plus bas en cours de nuit prochaine. L'épaisseur avancée dans l'édito d'hier "2 à 10 cm ici à Violay en soirée" semble plausible, elle pourrait être plus importante (à altitude égale) plus au sud dans les monts du Lyonnais où il risque d'il y avoir des problèmes de circulation ce soir sur les plateaux lors de la rentrée du travail.

Le retour d'est ne faiblira pas cette nuit et il n'y a pas de raison qu'il s'arrête de neiger. Demain matin on pourrait trouver des sols gris bien bas, vers 300-400 m ; plus haut, la couche de neige pourrait atteindre 10 à 20 cm, 20 cm sur nos plus hautes terres à savoir vers 1000 m. Toujours cette nuit, le vent de nord-est devrait travailler la neige et former quelques congères sur les crêts exposés.

Demain jeudi les précipitations seront en atténuation mais il pourrait bien de nouveau neigeoter une bonne partie de la journée. La température demeurera probablement constante et l'altitude de non dégel se situera aux parages de 800-900 m.

Vendredi il fera sec, sec mais plus froid, nous reverrons sans doute le soleil sous une température qui restera "sous la glace" au dessus de 600 à 800 m (selon les orientations).

Samedi sera la réplique de vendredi : possiblement de la lumière, surement du froid et du non dégel au dessus de 500 à 800 m.

Dimanche une bouffée neigeuse pourrait nous toucher.

19h 30. Nombreuses coupures de courant ce soir. La température est juste nulle actuellement. Il n'est pas tombé grand chose depuis midi : seulement 4 mm. L'objectif de "entre 2 et 10 cm" pour ce soir est bien compromis puisque la neige ne tient pas au sol (c'est à peine si l'herbe commence à griser ici à 830 m). Le haut de la commune doit être juste blanc. Dans le Pilat ce n'est pas la même musique : 32 cm mesurés par Bernard Faure à 18h à Tarentaise (1100 m), on peut s'attendre là haut à une couche supérieure à 50 cm d'ici demain matin. Les chutes de neige devraient se poursuivre cette nuit, avec la baisse du mercure, celle-ci va bien finir par tenir ici à Violay, elle devrait même descendre plus bas demain matin.

mardi 27 novembre 2012 à 7h 30. On l'a eue notre pluie immodérée !  60.5 mm depuis hier 7h, il s'agit de la 6ème plus forte pluie en 24h depuis au moins le 1er janvier 1995, une pluie qui n'arrive donc en moyenne qu'une fois tous les 3 ans. Il faut remonter au 1er novembre 2008 pour lire une lame plus élevée (77.1 mm) et on reste très loin du record attaché au 1er décembre 2003 (102 mm). Le cumul mensuel atteint d'ores et déjà 150 % de la normale et l'annuel a assez nettement dépassé le mètre : 1028.9 mm au relevé de 7h, sans doute aux alentours de 1030 à présent puisqu'il pleut toujours. Cette année 2012 sera possiblement la seconde année la plus pluvieuse depuis au moins 1994, il faudrait pour cela qu'elle engrange encore 50 millimètres d'ici le 1er janvier 2013 à 7h, ce qui serait assez banal. Voici d'autres lames d'eau mesurées entre hier 7h et ce matin 7h, lames arrondies au mm supérieur : Andrézieux 38, Chalmazel G 35, Béal 32, Firminy 42, Graix 38, Grammond 50, République 39, St-Chamond 36, St-Etienne GC 43, Métare 40, St-Léger et St-Nicolas 17, Bron 52, St-Exupéry Brindas et Chiroubles 54, Sauvages 44, Liergues 58, Lucenay 66, St-Georges de R 61, St-Germain sur l'Arbresle 62, St-Jean d'Ardières 69 à 6h, Vauxrenard 46.

La neige a été vue et photographiée par la webcam du haut des pistes de Chalmazel à 1460 m dès le début d'après-midi hier, elle a vaguement grisé le décor en cours d'après-midi. Au col du Béal la température est juste négative depuis minuit environ, il y faisait -0.1° à 7h. En plaine les thermomètres s'accordent pour afficher de 5 à 6° et on avait, toujours à 7h, environ 3° à 800 m.

La webcam précitée montre ce matin une dizaine de centimètres de neige vers 1450 m : http://pv.viewsurf.com/?id=84

La pluie est presque terminée, aujourd'hui nous n'aurons que quelques gouttes ou flocons au dessus de 800-1000 m sur les reliefs.

Demain mercredi nous aurons perdu 1 à 3 degrés sur aujourd'hui. La matinée ne devrait pas voir d'intempéries mais la neige est fort probable passé midi. On ne voit pas clairement l'heure d'arrivée, ce pourrait être vers midi ou alors plus tard, en fin d'après-midi. La limite pluie neige devrait se situer aux alentours de 500 m en fin de journée, les sols blanchiront et on pourrait bien avoir en soirée une petite couche au sol, ici à Violay (entre 2 et 10 cm). Le vent de nord gonflera à partir de la soirée.

Jeudi il fera encore plus froid, au dessus de 700 à 900 m, le thermomètre ne devrait pas sortir du gel de la journée. Les chutes de neige sont toujours probables, la limite pluie neige descendra possiblement jusque vers 300 m et le vent de nord ne faiblira pas, bien au contraire.

Vendredi nous retrouverons sans doute un temps sec, l'ambiance sera encore un peu plus froide et il pourrait s'agir d'une nouvelle journée sans dégel au dessus de 700 à 900 m. Le vent tombera.

Samedi, dimanche, lundi le froid persistera : des maximales sans doute négatives au dessus de 700-900 m et des gelées possiblement fortes (<-5°) à très fortes (<-10°) dans les trous à froid enneigés. A priori, il ne tomberait pas grand chose durant ces 3 jours mais...

Ensuite ?

Ensuite il ne faut sans doute pas s'attendre à des miracles printaniers, certes le temps pourrait se réchauffer à compter de lundi mais ce radoucissement ne serait pas assez puissant pour nous faire recoller aux normales de saison.

La tendance actuelle va vers un temps frais en plaine et froid en montagne pour au moins la semaine prochaine.

lundi 26 novembre 2012 à 7h. L'extrême douceur pour ne pas dire la chaleur ne lâche pas un pouce de degré : il fait encore présentement 9° ici à 800 m d'altitude. A 7h on a encore 14.1° à Andrézieux, 9.1° à chalmazel G, 5.7° au col du Béal, 13.3) à firminy, 14.4° à St-Chamond aérodrome, 13.1° à la Métare, 10.7° à Riorges, 15.3° à Bron, 9.2° aux Sauvages, 13.1° à Lucenay et 10.9° à St-Georges de Reneins.

Actuellement toujours il ne pluet pas ici à Violay mais la pluie est bien présente depuis près d'une heure 5 km au nord de la commune. La grosse pluie est en route, on l'aura sur le dos pendant plusieurs jours.

Le refroidissement annoncé depuis pas mal de temps a pris un peu de retard, les premiers flocons sur les monts du Forez pressentis pour la minuit prochaine dans l'édito d'hier attendront probablement la fin de nuit ou le début de matinée pour se poser au dessus de 1200 à 1300 m.

Demain mardi la pluie pourrait marquer une pause dans l'ouest du département de la Loire à compter de la mi journée. Le refroidissement se poursuivra lentement et les premiers flocons (disparates ?) devraient être vus ici à Violay entre 700 et 1000 m en fin de journée.

Mercredi il fera à peine plus froid que la veille, la limite pluie-neige devrait tourner aux alentours de 800 1000 m. Ici à Violay il pourrait bien neiger plus ou moins toute la journée mais il n'est pas dit que les flocons accrochent le sol, où alors tout au sommet de la commune, là où elle ne dérange pas grand monde. Attention quand même, ça se jouera probablement au degré près et on ne cerne encore pas tout à fait l'intensité des précipitations. Le vent de nord se lèvera en seconde partie de journée.

Jeudi le froid ne fera plus de doute, il est bien possible que la journée soit ici sans dégel. Les précipitations seront sur le déclin.

Du gros froid pour vendredi samedi et dimanche mais le gros des pluies ou neiges sera passé. Des journées sans dégel et des minimas en dessous de -10° dans les hauts trous à froid enneigé (St-Genest Malifaux).

Pour l'instant, place à la pluie. Le compteur annuel est présentement à 968.4 mm, il pourrait dépasser 1000 d'ici demain matin, et si ce n'est pas le cas, ce le sera mercredi matin.

dimanche 25 novembre 2012 à 9h 30. L'automne s'acharne. Ce matin les températures sont de nouveau indues pour la saison : 13.2° à 6h à Andrézieux (pour 9.6° de température maximale normale !), on est tout de même à des années lumière de la fameuse Ste-Catherine 2006 où on avait eu 16° de mini à Andrézieux. En montagne l'ambiance est déjà un peu "rafraîchie" : 5.2° à 6h au col de la Loge, 4.7° au Béal.  On avait encore à 6h : 12.9° à la Métare, 12.6° au Grand Clos, 12.7° à Feurs et à Riorges, 14.6° à 4h à St-Chamond Ville, 13° à 3h à St-Just en Chevalet (!), 15.6° à minuit à Bron et encore 15.3° à 2h et 14.1° à 6h, 14.4° à Satolas et 13.7° à St-Georges à 6h.

Quelques rares gouttes isolées sont probables en matinée par ce flux de sud ouest qui nous ramène quelques petites poches perturbées. Cet après-midi la situation devrait redevenir sèche et l'ambiance sera douce.

La pluie, la vraie bonne grosse pluie, la pluie immodérée est sur les starting-blocks. Elle pourrait pousser quelques escouades de reconnaissance en soirée et cette nuit puis le gros des troupes arrivera probablement demain matin. Tracez une croix sur votre sortie vélo pour cette journée de lundi. Comme pressenti dans l'édito d'hier, le refroidissement arrivera demain vers la mi journée sur les hauteurs et les gouttes se changeront en flocons en milieu de nuit suivante au dessus de 1200 m environ.

Mardi le temps ne s'arrangera pas : ce sera pluie sous 600 à 800 m et neige au dessus. Les terres à plus de 1000-1200 m seront bien blanches et l'épaisseur ne fera que s'accroître. Dans nos petites montagnes Beaujolaises et Lyonnaises les plus hautes sommités passeront au blanc en cours de journée.

Mercredi ce ne sera pas fini, la pluie cèdera encore du terrain, on pourrait voir des flocons mouillés en dessous de 500 m. Le vent de nord ou nord-est se réveillera ce qui ne va pas arranger les choses quant à la circulation. La sensation de froid sera accentuée par le vent, le thermomètre sera quant à lui très loin du grand froid avec un isotherme 0° aux parages de 800 m. En plaine, l'ambiance ne sera pas froide, il ne gèlera pas et la température demeurera constante, nuit et jour, aux alentours de 3 à 6°. La décroissance de température en fonction de l'altitude sera elle fort prononcée : on perdra 1° par 100 m d'élévation. Sur le soir, il ne serait pas étonnant d'avoir une dizaine de centimètres de neige au sol par ici à Violay et bien ailleurs aux alentours de 800 m ; le vent de nord-est, très en verve, fera gonfler les congères.

Jeudi il fera un poil plus froid, les précipitations pourraient se calmer mais pas le vent de nord ! Jeudi le décor risque d'être... fumant. Ici vers 800 m on peut envisager une journée sans dégel et une épaisseur de neige qui ne faiblira pas.

Vendredi, samedi, dimanche, et allez hop lundi aussi l'hiver maintiendra son emprise : le décor restera blanc, les précipitations ne seront pas organisées mais il serait bien étonnant de passer 24h sans flocon. La limite du non dégel devrait tourner entre 600 et 1000 m selon les orientations et les éclaircies ensoleillées.

En résumé : on change radicalement de temps demain lundi. De mardi à au moins l'autre mardi, ce sera d'autant plus hivernal que l'on montera en altitude. Prévoyez des difficultés de circulation au dessus de 600 à 800 m à cause de la neige et aussi du vent. Ce type de temps simplement frais en plaine (où il pourrait ne jamais geler de la semaine) et nettement plus froid et neigeux en montagne est parti pour durer au moins une semaine. Au final, c'est-à-dire dans une bonne semaine, la couche de neige pourrait (largement ?) dépasser les 50 cm sur les hauts du Pilat et des monts du Forez. Dans la nuit de samedi à dimanche, les coureurs de la SaintéLyon ne verront pas de boue au dessus de 500 m... si la course a lieu. Pour les marcheurs de la Thiers-Roanne, ce sera aussi une belle rando hivernale.

samedi 24 novembre 2012 à 7h 30. La grande douceur est à l'affiche ce matin : 9° ici même actuellement ! Aujourd'hui la journée ressemblera plus à une mi ou fin octobre qu'à une fin novembre : le thermomètre passera facilement au dessus de 10° dans une ambiance sèche.

Demain dimanche il semble que l'on doive retrouver la pluie en cours d'après-midi, celle-ci ne serait pas très abondante : quelques petits millimètres. Le fond de l'air restera très doux pour l'époque de l'année.

Lundi la belle grosse et longue pluie pourrait débuter la douche. Le fond de l'air se refroidira en montagne mais seulement en cours d'après-midi ou de soirée. Les gouttes se changeront probablement en flocons avant minuit sur nos plus hautes terres des monts du Forez et Pilat.

Mardi la saucée se poursuivra, en tout cas l'ambiance se s'assèchera pas. La limite pluie neige descendra possiblement jusqu'aux environs de 1000 m (+- 200 m) en cours de journée.

Mercredi il fera encore plus frais ou plus froid sous un temps toujours pluvieux ou neigeux. La limite pluie-neige descendra probablement d'une ou deux centaines de mètres vis-à-vis de la veille.

Ensuite le signal n'est plus très fiable mais on peut se diriger vers un temps de plus en plus froid (essentiellement en montagne) dans une tendance à l'assèchement du ciel. La couche de neige pourra être significative au dessus de 1200 m et elle ne risquerait pas de disparaître avant la fin de semaine. Plus bas, il est encore trop tôt pour savoir exactement où et quand la neige va tomber et encore plus de savoir sur quels sols elle tiendra... attendons un peu.

Ces incertitudes (bien naturelles à cette échéance) ne doivent toutefois pas nous empêcher de prendre les précautions d'usage : attendons-nous à l'arrivée de l'hiver en milieu de semaine prochaine.

Les pluies de dimanche à mercredi seront possiblement très abondantes, les cumuls se compteront probablement en dizaines de millimètres, on ne peut exclure quelque chose comme 40-80 mm au total. Les Alpes recevront des monceaux de neige, de quoi idéalement lancer la saison 2012-2013.

vendredi 23 novembre 2012 à 7h 30. Voilà bien longtemps qu'il n'y avait pas eu une maximale sous 10° par ici, la dernière remontait au 13 novembre, il a donc fallu attendre près de 10 jours pour en retrouver une autre : 7.6° hier.

Le temps sec est assuré pour aujourd'hui ainsi que pour demain dans une douceur retrouvée.

Dimanche quelques pluies sont probables, plutôt en seconde partie ou fin de journée ; l'ambiance sera toujours douce pour la saison (environ 10° au plus chaud par ici), l'ambiance s'agitera.

Lundi le changement de temps sera bien engagé, les plaines et vallées pourront dire au revoir aux brouillards tenaces de ces derniers jours : pluie (possiblement abondante voire très abondante), rafraîchissement et vent seront au programme.

Mardi le ciel pluvieux et venteux ne lâchera pas un pouce de terrain, le rafraîchissement se poursuivra.

Une période hivernale, possiblement neigeuse jusqu'à basse altitude est toujours envisagée pour la seconde partie de semaine prochaine. Les incertitudes sont encore très importantes tant la situation semble instable. Une chose parait assurée : le temps sera toujours agité et humide. Il est sans doute sage de prévoir une franche dégradation hivernale sur le secteur, si vous avez à circuler sur nos petites montagnes, prévoyez quelques désagréments à partir de mercredi ou jeudi... ça ne mange pas de pain, même si au final on ne voit que 3 flocons se battre en duel...

jeudi 22 novembre 2012 à 7h 30. Le coup de frais est arrivé en montagne, la plaine ne s'est non seulement aperçue de rien, mais elle enregistre au contraire un peu plus de douceur ce matin qu'hier. Hier matin les inversions étaient fort prononcées entre les sommets et les dépressions : à 6h on avait 11.2° à St-Nicolas des Biefs sous 24% d'humidité relative et -1.9° à St-Just en Chevalet, 9.6° au col de la Loge et -0.4°à Charlieu. Ce matin ces inversions ont disparu avec le retour d'un air plus frais sur les hauteurs : -0.6° tout à l'heure à 7h au col du Béal c'est exactement 7.7° de moins qu'hier à la même heure ; en plaine le constat est différent : 5.2° à 7h à Andrézieux contre seulement 1.7° hier à la même heure.

Conformément à ce que l'on pressentait, la pluie d'hier n'a rien fait déborder... La plaine du Forez n'a reçu qu'entre 1 et 2 mm, les monts du Forez sont allés jusqu'à 7 ou 8, l'agglomération stéphanoise a tourné entre 0.5 et 1 mm et je relève ce matin 3.3 mm ici à Violay.

La bonne douceur, un peu mise à mal aujourd'hui, semble vouloir revenir pour les journées de vendredi à dimanche voire lundi, le soleil pourra se montrer entre deux amas de nuages bas et il est bien peu probable de voir une goutte d'ici samedi soir.

Dimanche et lundi le temps changera, l'atmosphère s'agitera et l'ambiance pourrait être plus ou moins pluvieuse sous une température encore supérieure à la normale d'une fin novembre.

Mardi et mercredi il fera probablement plus frais, le risque de pluie augmentera sensiblement et l'agitation ne se calmera pas. Les Alpes pourraient recevoir de grosses et peut-être même d'énormes quantités de neige à des altitudes de plus en plus basses, sans doute bien en dessous de 2000 m.

Un coup de froid est envisageable à partir de mercredi ou jeudi prochain, toujours sous l'agitation et l'humidité. La neige descendrait alors à nos petites altitudes... on en recausera, mais si vous n'avez pas encore monté vos pneus neige, il est temps d'y penser.

mercredi 21 novembre 2012 à 5h 30. Toujours de la lumière... au dessus de 500 m seulement. Hier encore la montagne et la plaine ont vécu une journée bien dissemblable : 4.3° au meilleur de la journée à Liergues et 10.6° aux Sauvages, 11° ici à violay, 11.1° à l'Oeillon, 12.2° au col de la Loge, 11.5° à Chalmazel Gardonnanche, 10.5° au col du Béal. Les endroits situés au sommet du stratus ont été comme d'habitude les plus froides ainsi Chiroubles (430 m à la station météo) n'est pas monté au dessus de 3.7°, citons encore la maxi diurne de 4.4° à St-Georges de Reneins.

Ce matin la situation d'inversion thermique est toujours en place : le petit vent de sud qui a démarré hier soir n'a pas été suffisant pour décaniller l'air froid des plaines. A 5h on avait +9.4° au col de la Loge mais 1° seulement à Andrézieux, +10.6° à St-Nicolas des Biefs et que -2.1° à St-Just en Chevalet, 0.8° à St-Chamond, -0.4° à Firminy mais +8.2° à la République (à 4h), +6.7° à Graix (1170 m).

Aujourd'hui le temps va se refroidir mais uniquement en montagne où il fera vers 16h 4 à 5 degrés de moins qu'actuellement et qu'hier après-midi. En plaine l'évolution ne sera pas sensible, on pourrait au contraire avoir un peu moins froid cet après-midi qu'hier. Quelques gouttes sont envisageables en fin d'après-midi ou soirée, sans doute pas plus de 2 mm.

Demain jeudi la température sera redevenue de saison tant en montagne qu'en plaine. La journée sera sèche mais guère lumineuse.

Vendredi et samedi devraient se ressembler : une température relativement douce pour une fin novembre sous un ciel possiblement bien chargé.

Dimanche pourrait être une journée charnière : le retour de la pluie n'est pas à écarter et l'ambiance terminerait sa longue période relativement douce.

Lundi et mardi le temps virerait à la pluie (et à la neige au dessus de 1500-2000 m), le fond de l'air poursuivrait son refroidissement dans une atmosphère bien plus agitée qu'actuellement (ce qui n'est pas difficile !).

Prévoyons donc une semaine prochaine aux teintes progressivement hivernales : la pluie (et possiblement la neige en milieu de semaine) accompagnée du vent feraient leur grand retour à quelques jours du début de l'hiver météorologique.

mardi 20 novembre 2012 à 7h. La journée d'hier est restée très lumineuse ici, le brouillard n'a tenu à 100 % que les bas fonds, les plaines aérées ont elles aussi eu leurs moments de soleil.

Aujourd'hui nous repartons sur les mêmes bases météo, il fait présentement 4.5° sous abri mais la température de cet après-midi devrait tourner autour de 11-13° ce qui est confortable pour une dernière décade de novembre dans le secteur.

Le vent de sud pourrait se réveiller en soirée ou en cours de nuit, ce qui aidera au brassage des basses couches passablement polluées au voisinage des villes.

Demain mercredi l'ambiance se refroidira en montagne entre le matin et l'après-midi, en plaine on ne devrait pas enregistrer de rafraîchissement sensible en cours de journée. Quelques gouttes sont envisageables durant ce rafraîchissement, sans doute pas plus d'1 mm ou 2.

Ensuite, de jeudi à dimanche, nous devrions bénéficier d'un temps redevenu normal pour la saison en ce qui concerne les températures. On peut sans doute compter sur deux journée sèches (jeudi et vendredi) puis sur un possible week-end humide.

Passé dimanche, l'hypothèse d'un rafraîchissement plus sérieux est encore d'actualité, mais c'est encore assez loin dans le temps...

lundi 19 novembre 2012 à 8h. Le novembre doux et relativement sec que nous sommes en train de vivre a encore de beaux jours devant lui. Aujourd'hui l'ambiance sera, pour la saison, bien agréable en montagne ; présentement le ciel est tout bleu et le soleil attaque les versants est. Plus bas, le brouillard s'est reformé comme le montre la webcam de notre trésorier à Anse (Val de Saône) mais aussi celle de Sain Bel (à côté de l'Arbresle). Les températures sont relativement homogènes, on les trouve entre 2 et 4° dans le brouillard ainsi que vers 1300 m d'altitude, la tranche la plus tiède est aux alentours de 500- 800 m. a 7h on avait 2.9° à Feurs, 3.2° à l'Oeillon, 7.1° à la Métare, 7.2° au grand Clos, 6.6° à Grammond, 1.4° à Charlieu, 1.7° au col du Béal.

Demain le vent de sud-ouest animera l'atmosphère, les températures de l'après-midi pourraient gagner quelques petits degrés sur celles d'aujourd'hui. Ce (modéré !) remue-ménage pourrait décaniller l'air froid et donc le stratus des bas fonds.

Mercredi il fera, en montagne, plus doux au lever du jour qu'au coucher. La plaine ne devrait pas ressentir de variation thermique, quelques gouttes sont envisageables mais pas certaines.

Jeudi et vendredi le mercure devrait fluctuer au voisinage des normales de saison en ce qui concerne les maximales, il pourrait assurer des minimales un peu plus douces que leur moyenne saisonnière grâce à un ciel probablement assez encombré. Quelques gouttes ne sont pas à exclure mais elles seront bien peu nombreuses.

ensuite la situation n'est pas claire, la tendance (fragile) va vers une stabilisation des conditions météo samedi et dimanche à savoir un temps banal pour une fin novembre.

La seconde marche évoquée hier pourrait ne se produire que lundi mais rien n'est moins sûr vu d'ici.

dimanche 18 novembre 2012 à 9h. La situation météo "normale" est rétablie, hier les maxis de montagne ont perdu plusieurs degrés vis-à-vis de celles des jours précédents et celles de plaine ont finalement gagné ce que la montagne a perdu (une sorte de transfert de température en fait...) ; enfin les stations de moyenne altitude (600-800 m) n'ont pas enregistré de réelles différences. Voici quelques maxis d'hier, en °C: Béal 5.8, Oeillon 6.4, Graix 6.9, Loge 8.9, Gardonnanche 10.9, Violay 11.1, Sauvages 12.4, St-Exupéry 13.5, Métare 13.7, Liergues 14.1, Brindas et Bron 14.2, Andrézieux 15.3, St-Léger 15.9.

Ce matin Le ciel est couvert quoique relativement lumineux. Les températures tournent autour de 4° vers 1400 m et 8 à10° en plaine. Attendons-nous à un temps sec et aux températures supérieures de 2 à 3° sur celles de saison pour les 3 jours à venir ; la luminosité ne sera pas catastrophique, mais il ne faut pas s'attendre pour autant à du soleil dominant. Mardi un courant de sud ou sud-ouest pourrait fugacement nous monter la température maximale quelques degrés.

Mercredi un coup de frais arrivera en montagne, coup de frais accompagné de quelques éventuelles gouttes. En plaine et ailleurs nous retrouverons probablement des températures de saison.

Jeudi et vendredi le thermomètre devrait rester statique : pas de grande évolution dans une zone à peu près conforme aux valeurs de saison. Côté humidité, quelques (faibles ?) pluies sont à envisager.

Samedi et/ou dimanche la température pourrait descendre une nouvelle marche, pas très haute et encore hypothétique.

samedi 17 novembre 2012 à 8h. Le soleil n'a pas été avare hier, surtout en matinée. durant l'après-midi en revanche, la limite haute du brouillard est souvent venue occulter plus ou moins la lumière. Au maxi, le thermomètre est monté à 11.1°, c'est plus que les 7.2° de la Métare ou de Liergues ou de St-Chamond (7.1°), mais c'est moins que les 13.1° du crêt de l'Oeillon, 13.9° du Béal, 14° de St-Nicolas, 15.1° de Chalmazel G, 15.2° du col de la Loge. Ces derniers postes étaient quant à eux nettement dans la couche chaude.

Le grand vent d'hier soir est tombé et ce matin on retrouve une abondante humidité au sol sous un ciel clair. L'ambiance est toujours très douce avec 7° actuellement.

Globalement la lumière devrait s'imposer pour les 3 ou 4 jours à venir, le ciel ne sera certes pas aussi bleu en montagne qu'il ne l'a été jusqu'à présent mais la pluie (la "perturbation moribonde" sensée amener quelques gouttes demain devrait s'évanouir en chemin) ne semble pas décidée à arriver avant mardi prochain. Côté température il fera, durant ces 4 prochains jours, moins chaud en montagne mais un petit peu plus en plaine, la tendance est au retour à une situation plus normale que celle actuelle (8° plus chaud en plaine après-midi au col de la Loge qu'à St-Chamond, ce n'est pas très banal...).

A partir de mardi ou mercredi on peut s'attendre au début d'un rafraîchissement, les cartes météo demeurent toutefois bien brouillées à compter de cette date.

vendredi 16 novembre 2012 à 6h. L'absence de soleil hier matin n'a pas empêché le thermomètre de grimper jusqu'à 15.2°, les stratus assez hauts (1500-2000 m?) ont évacué le ciel dès 11h environ. La plaine du Forez n'a pas eu plus chaud qu'ici avec 15.3° de maxi à Andrézieux, quant à l'agglomération lyonnaise, elle est encore restée dans un air frais (11.4° à Bron et 10.2° à St-Exupéry). La montagne a encore une fois bénéficié de températures printanières : 12.7° au col du Béal, 13.7° au col de la Loge, 14.4° à Chalmazel G, 9.8° à l'Oeillon.

aujourd'hui encore la montagne baignera dans de l'air très doux pour une mi novembre et aujourd'hui encore les basses plaines auront plus de mal à se réchauffer.

Samedi l'ambiance fraîchira d'un cran, la journée devrait néanmoins rester lumineuse.

Dimanche le relatif coup de frais en montagne ne sera que passager, une perturbation moribonde pourrait nous lâcher 3 gouttes en fin de journée.

Lundi et surtout mardi le thermomètre regagnera quelques petits degrés, nous devrions placer des maximales un peu au dessus des normales.

La vraie pluie n'est apparemment pas décidée à nous arroser avant jeudi ou vendredi prochain, au plus tôt.

La tendance est toujours à un refroidissement lent et mesuré à partir du 22 ou 23, ce refroidissement serait accompagné d'un ciel humide et agité ; la neige pourrait abondamment tomber sur les hauts reliefs (> 2000 m) dans un premier temps puis elle descendrait au fil des jours. Les Alpes se couvriraient d'un épais manteau ce qui serait de bon augure au dessus de 2000 m pour la saison de ski. Chez nous, le refroidissement serait pluvieux mais l'ambiance pourrait suffisamment se refroidir pour faire blanchir quelques sols aux alentours de la Ste Catherine... à confirmer évidemment.

jeudi 15 novembre 2012 à 8h. La situation a changé du tout au tout hier. Tôt le matin à 5h 30 la température n'avait pas atteint sa valeur maxi attachée au 13/ novembre, elle l'a atteinte en toute dernière extrémité, à 7h avec... 9.4°. Le reste de la journée est resté 100 % ensoleillé et le thermomètre a touché 14.9° au plus doux. Ailleurs sur les hauteurs avoisinantes l'ambiance était hors du temps avec par exemple 17.1° à St-André la Côte, 16.2° à Chalmazel Gardonnanche, 16.1° à près de 1200 m d'altitude dans le Pilat à Graix, 15.8° au col de la Loge ainsi qu'à Grammond, 15.6° au crêt de l'Oeillon et aux Sauvages, 15° à St-Nicolas des Biefs, 14.3° au col du Béal. Les fonds de vallées et basses plaines ont conservé un peu d'air frais : seulement 12.5° au meilleur à St-Georges de Reneins, 11.7° à Liergues, 11.5° à Brindas, 11.3° à St-Chamond aéro, 10.8° à Lucenay, 10.6° à Bron, 8.6° à St-Exupéry, 13.3° à St-Léger sur Roanne, 14.9° à Andrézieux.

Ce matin le thermomètre affiche environ 2° au plus froid des bas-fonds, il n'est pas descendu de la nuit en dessous de 5° au col du Béal, de 8.9° à Grammond, de 8.7° aux Sauvages.

Le beau temps radieux en montagne se poursuivra aujourd'hui et demain.

Un léger rafraîchissement (perceptible uniquement en montagne) est envisagé à partir de samedi.

Dimanche il pourrait tomber 3 gouttes, à moins qu'elles ne soient que 2.

Lundi l'ambiance pourrait être relativement et très passagèrement  fraîche mais uniquement en montagne.

Mardi la douceur reviendra probablement.

A partir de mercredi la tendance devient aléatoire, une possibilité de lent refroidissement est envisageable.

mercredi 14 novembre 2012 à 5h 30. Il fallait aller dans les monts du Forez ou sur le Pilat hier pour voir le soleil : 8.8° de maxi diurne à 1000 m à Chalmazel, 7.7° au crêt de l'Oeillon, 6° à 1390 m au col du Béal, 6.4° au col de la Loge et... seulement 3.3° ici à Violay (3.2° aux Sauvages et 3.5° à Grammond). nous étions donc hier, à l'altitude de 800-900 m, au pire endroit de la masse d'air. La plaine a eu à peine plus chaud : 5.2° à Chiroubles, 5.9° à Brindas, 6.2° à St-Georges, 6.8° à Bron, 5.1° à St-Léger.

Ce matin le ciel est étoilé et le sol gelé, nous sommes sortis cette nuit (vers minuit) de la couche sale et froide. La maximale attachée au 13/11/2012 (qui se mesure entre le 13 à 7h et le 14 à 7h) a donc eu lieu cette nuit avec 4.7° (elle demeure provisoire, il lui reste encore 1h 30 pour évoluer). La minimale est de nouveau très faiblement négative (-0.1°), elle a eu lieu lors de la transition entre le brouillard et l'air sec, au sommet de la couche froide aux alentours de 23h. La plaine reste dans l'air frais, sans plus, le stratus doit encore être épais. Il faisait à 5h : 5.9° à Bron, 3.4° à Andrézieux ainsi qu'à St-Léger. Plus haut en montagne l'ambiance est presque estivale : 9.9° au col de la Loge à 5h, 8.7° à Graix à la même heure, 9.2° au crêt de l'Oeillon à 4h, 8.4° au col du Béal à 4h !

Les trois jours à venir seront lumineux et extrêmement doux, particulièrement en montagne.

De samedi à mardi l'ambiance sera un peu plus fraîche en montagne mais le temps restera globalement sec, les températures tourneront au dessus des normales saisonnières mais de quelques petits degrés seulement.

La première goutte à l'horizon ne semble pas pouvoir venir avant le 22 ou 23 novembre...

mardi 13 novembre 2012 à 8h 30. Hier le soleil a généreusement brillé au dessus de 1000-1100 m dans les monts du Forez (6.8° de maxi à la Gardonnanche de Chalmazel, 4.2° au col de la Loge, 3° à celui du Béal), on l'a aperçu mais plus pâle au moins du côté de Tarare Sarcey et ailleurs l'ambiance est restée bien couverte. Les températures maxis de la zone 800-1000 m, tranche alors en sommet de couche froide, ont été bien basses : 3.3° aux Sauvages, 3.7° à Violay, 3.4° à Grammond. Plus bas les températures de plaine ont avoisiné les 10° : 9.9° à St-Georges de Reneins, 7.1° à Andrézieux, 6.2° à la Métare et à Riorges, 10.7° à Bron.

Ce matin le brouillard est toujours là, vu l'hygrométrie du col du Béal à 8h (82%) il doit monter très haut. Les minis nocturnes ont provoqué quelques gelées en montagne, au dessus de 800 m environ : -0.6° aux Sauvages, -0.5° ici à Violay, 0.0° à Grammond, -0.6° à St-Just-en-Chevalet où la nuit a été sans aucun doute couverte, -2.6° à St-Nicolas des Biefs, -5.6° sur le micro plateau de la Gardonnanche, -3.1° au col du Béal, -1.6° à celui de la Loge, +2.4° à la Métare, +3.3° à Andrézieux, +3.4° à Riorges, +4.9° à St-Georges de R, +5.5° à Bron.

Aujourd'hui mardi le fond de l'air va considérablement se réchauffer, nous ne devrions pas conserver ce brouillard toute la journée, au moins sur les reliefs. En plaine le changement de masse d'air passera inaperçu, l'après-midi sera encore un peu fraîche et le stratus sans doute tenace.

La nuit prochaine il ne gèlera plus en montagne, en revanche il pourra faire encore bien frais dans les bas fonds, demain matin de bonnes inversions thermiques sont à envisager entre les hauts (hormis cuvettes et plateaux) et les fonds. Demain toujours le soleil devrait s'imposer plus ou moins de partout, les températures de montagne seront très élevées pour une mi novembre, on pourrait avoir du 13-15° sur des coteaux bien exposés vers 800-1000 m d'altitude.

Jeudi le beau temps chaud (nuit toujours fraîche dans les bas fonds) et ensoleiller devrait concerner tous les étages.

Vendredi ne devrait guère différer des jours précédents : douceur et lumière.

Samedi l'ambiance pourrait débuter un lent rafraichissement, le ciel devrait demeurer sec.

Dimanche nous aurons perdus quelques petits degrés vis-à-vis du milieu de semaine, nous serons probablement revenus à des températures de saison. Le ciel pourrait ne plus être aussi lumineux, le risque de pluie augmente ce qui n'est pas difficile lorsqu'on part de zéro.

Lundi serait une journée analogue à dimanche : température de saison et faible (voire très faible) risque pluvieux.

Mardi-mercredi il pourrait faire un petit peu plus frais et le risque de gouttes s'accroît.

lundi 12 novembre 2012 à 7h. On ne peut pas dire que l'on n'a pas vu le soleil hier dimanche : il a fait quelques minutes d'apparitions en début d'après-midi. Globalement la journée est restée bien grise et les maximales de plaine n'ont pas été à la hauteur de ce qu'elles sont en général un 12 septembre : 11° à Andrézieux pour 12.8° de normale, 11.8° à Bron pour 12.6° de normale, 10.4° à St-Léger, 9.2° ici à Violay, 4° au col de la Loge, 2.8° au Béal.

Ce matin le brouillard est présent au moins ici à 830 m d'altitude, ce peut être une bonne nouvelle car pourrait signifier un ciel bleu par très haut au dessus donc un espoir d'éclaircie en cours de journée. Restons sur cet espoir.

Les minis sont plus basses en altitude qu'en plaine (ce qui ajoute une présomption de ciel clair au dessus de 1000 m), voici quelques minis nocturnes (d'hier 19h à ce matin 7h) entre parenthèses est la température de 7h : Gardonnanche -2.2° (-2.1°) , Béal -2.6° (-2.5°), Chalmazel Bourg -1.6° (-1.4°), col de la Loge -1.4° (-0.5°), Riorges 4.3° (4.7°), Grand Clos 4.2° (4.2°), Graix 1.5° (1.5°), Liergues 4.3° (5.3°), Brindas 6° (6°), Bron 6.9° (6.9°).

Le déroulé des jours futurs semble toujours devoir être fidèle à la description donnée dans l'édito d'hier : soleil rare aujourd'hui surtout en plaine et à basse altitude (probablement grand soleil toute la journée au dessus de 1000 à 1200 m), réchauffement sensible demain mardi mais possiblement quelques gelées dans les trous à froid si le ciel se découvre, grand beau temps presque chaud (surtout en montagne) pour tout le monde de mercredi à vendredi.

Les prochaines gouttes ne sont pas à attendre avant samedi prochain, et encore, elles sont loin d'être assurées.

Ensuite la température devrait progressivement décroître jusqu'à retrouver des normales de saison aux alentours du 18 ou 19.

Pour l'instant, on ne voit pas de coup de froid avant au moins le 23-25 novembre.

dimanche 11 novembre 2012 à 9h. 960.5 mm c'est, à la date de ce matin, le niveau du compteur millimétrique pour cette année 2012. Nous avons d'ores et déjà atteint le cumul moyen (18 dernières années seulement) d'une année complète ; en regardant de plus près, ce cumul moyen d'une année complète est même dépassé de 2 bons millimètres. On peut dire sans prendre trop de risques que 2002 sera une année à plus d'1 mètre de pluie dans le secteur. Depuis 1994, neuf années (soit exactement 1 an sur 2) ont cumulé plus de 1000 mm.

Ce matin l'ambiance est rafraîchie (5.5° actuellement et mini en cours), les pluies sont terminées mais le ciel ne s'est pas nettoyé pour autant. Nous pourrions conserver ces nuages secs toute la journée, le thermomètre n'ira pas bien plus haut que son état actuel : 6 ou 7° si le soleil ne perce pas, la plaine pourra peut-être avoir du 10°. On avait à 8h les températures suivantes : 9.8° à Bron, 7.9° à Andrézieux, 7.1° à St-Léger, 4.8° à la Gardonnanche de Chalmazel, 1.6° (à 7h) au col du Béal.

Demain lundi la pluie ne reviendra pas mais le soleil pourrait avoir du mal à percer la carapace nuageuse (le risque de gelée matinale dans les trous à froid est donc écarté). Attendons-nous à une journée très fraîche avec peu d'amplitude thermique entre le matin et l'après-midi. Les 10° pourraient ne pas être touchés en plaine et il faudra probablement se contenter de +2 à +4° au meilleur de la journée vers 1000 m d'altitude.

Mardi l'ambiance sera fraîche le matin en plaine surtout si le ciel est parvenu à se découvrir nuitamment. En montagne, on sentira dès la matinée le vent du radoucissement. Le soleil pourrait enfin percer et nous proposer un 6-8° par ici vers 800 m, un bon gros 10° en plaine dégagée, les fonds de vallée pourraient conserver malgré la lumière une chape d'air frais.

Mercredi le doute ne sera plus permis : il fera beau et chaud. L'isotherme 10° montera au dessus de 1000 m en cours d'après-midi.

Jeudi ce sera encore mieux que la veille : il fera bon et chon avec possiblement 1 ou 2 petits degrés de plus.

Vendredi... allez hop, vendredi aussi il fera très bon.

Samedi... allez zou, samedi aussi il fera bon, peut-être un peu moins chon que la veille mais nous aurons passé la mi novembre tout de même.

Si on excepte quelques éventuelles gouttes aujourd'hui dimanche, le risque de pluie est inexistant jusqu'à au moins vendredi prochain, peut-être même que cette période sèche se poursuivra jusqu'à dimanche 18.

Le pic de douceur se produira probablement jeudi prochain, ensuite le thermomètre devrait très lentement décroître au fil des jours, nous ne retomberions sur les normales de saison qu'aux alentours du 20 novembre.

samedi 10 novembre 2012 à 9h. Les maximales d'hier ont, pour nombre d'entre elles, eu lieu cette nuit comme par exemple à la Métare de St-Etienne (14.7° de maxi nocturne pour 14.5° de diurne), à St-Léger sur Roanne (14.3° cette nuit et 12.9° hier en journée), à Liergues et chiroubles (12.7° de maxi définitive), on a encore mesuré 11.5° aux Sauvages, 12.9° à St-Georges de Reneins, 12.2° ici à Violay,  et un étonnant 17.7° à la Gardonnanche de Chalmazel ou encore 13.7° au col du Béal.

La pluie est arrivée timidement hier soir, elle a pris plus d'assurance en fin de nuit (6.0 mm à 7h) et depuis on peut compter au moins 7 mm supplémentaires dans le pluviomètre. Le cumul annuel (présentement aux alentours de 945 mm) s'approche sérieusement de la valeur normale de ces 18 dernières années qui est d'exactement 958.3 mm ; peut-être atteindrons-nous cette valeur demain matin ?

Le déroulé météo des jours à venir ne devrait pas trop s'écarter du scénario tracé dans l'édito d'hier. La pluie cessera complètement d'ici ce soir ou demain matin et laissera place à un air rafraîchi.

Prévoyons deux matinées fraîches en montagne à savoir celle de demain et celle d'après-demain ; en plaine ce sera pareil mais décalé de 24h, il fera en effet sans doute bien plus frais dans les bas fonds que sur les coteaux mardi matin. Quelques petites gelées dans les trous à froid sont envisageables lors de ces deux ou trois prochaines matinées.

Mercredi et jeudi nous pourrons bénéficier d'une agréable douceur, le soleil devrait en effet tirer les maxis vers le haut avec quelque chose comme du 15-18° en plaine et pas loin de 12° vers 1000 m d'altitude.

La douceur pourrait jouer les prolongations jusqu'en fin de semaine (cela reste à confirmer) sous un ciel globalement sec.

Si vous avez prévu des travaux en extérieur nécessitant un temps sec, profitez de la fenêtre lundi-jeudi.

Ensuite, très loin ensuite, aux alentours du 20 novembre, le temps pourrait progressivement se refroidir...

vendredi 9 novembre 2012 à 6h 30. Tout à l'heure à 6h les températures relevées étaient de nouveau très homogènes : 4.9° à Andrézieux, 4.8° à Bron, 3.3° à St-Léger,4° à St-Chamond aéro, 5.3° au Grand Clos de St-Etienne, 5.9° au col du Béal mais à 4h,  3.5° à St-Georges de Reneins, 7.9° à Chiroubles, 5.4° aux Sauvages.

Hier nous avons ici péniblement atteint 11.1° au plus doux de l'après-midi, 10.9° aux Sauvages, 11.1° seulement à St-Georges de Reneins où l'air froid n'a pas été délogé, 13.3° à Brindas, 15.5° à Bron, 15.2° à Andrézieux, 11.6° à Chiroubles,  8° au crêt de l'Oeillon, 13.6° à Riorges, 12.1° à Grammond, 13.1° à la Métare de St-Etienne, 6.8° au col du Béal,

Aujourd'hui on peut compter sur un degré de plus, surtout en montagne ; le soleil ne tiendra probablement pas la distance et sera rapidement voilé puis disparaîtra avant la fin de l'après-midi. Les pluies attendues devraient cependant nous laisser une bonne partie de journée au sec, elles n'arriveraient qu'en fin d'après-midi voire en début de soirée.

Demain samedi sera la journée pluvieuse et venteuse, les abats pourraient être significatifs : entre 10 mm et 30 mm selon les endroits pour l'ensemble de l'épisode qui devrait prendre fin en soirée de samedi.

Dimanche nous aurons changé d'air : il sera plus frais et quelques averses isolées ne sont pas à exclure.

Lundi matin quelques gelées sont envisageables mais uniquement dans les endroits protégés du vent, la suite de la journée sera à peine tiède malgré la lumière, nous ne toucherons probablement pas les normales d'un 12 novembre.

Mardi et Mercredi le radoucissement a priori sec s'imposera, il ne faut toutefois pas compter monter bien plus haut que quelques petits degrés au dessus de la normale.

Un très léger rafraîchissement est vaguement entrevu entre jeudi et vendredi, l'ambiance pourrait redevenir humide vendredi.

jeudi 8 novembre 2012 à 8h. Ce matin les minimales nocturnes sont très homogènes sur notre territoire s'étageant sur 1500 m de dénivelée entre la sortie du Rhône et la croix de Pierre-sur-Haute. Ces minis nocturnes valent : -0.1° à Graix, 0.6° à Andrézieux, 0.8° à Bron, 0.6° à St-Léger, -0.5° à l'Oeillon, -0.6° au col de a Loge, +0.9° au col du Béal, 2° aux Sauvages, 0.4° à Lucenay, -0.4° à St-Georges de Reneins. Les trous ou plateaux à froid sont un peu plus frais avec -2.4° à Chalmazel Gardonnanche, -2.5° au bourg de Chalmazel et au maximum -2.7° à St-Just en Chevalet (mini mesurée entre hier 17h et ce matin 5h). Ici à Violay on remarque de bonnes traces de gelée au sol mais la minimale sous abri n'est que de +1.9° et  il fait présentement 5°.

La journée sera douce en montagne et sans doute assez bien éclairée ; nous devrions ici dépasser la barre des 10° ce qui n'est pas du luxe pour une première décade de novembre.

Demain la douceur montagnarde persistera en matinée tandis que la plaine pourrait encore enregistrer des températures proches de 0°. Le soir ou peut-être avant, la pluie tapera sur les toits.

Samedi sera une journée perdue si vous comptiez vous balader au sec en extérieur : prévoyons des pluies assez significatives surtout en première partie de journée. Les cumuls de cet épisode devraient tourner autour 5 à 20 mm. Samedi toujours, l'ambiance fraîchira en montagne, pas en plaine.

Dimanche sera froid sur les hauteurs, beaucoup moins en plaine. Les précipitations seront finies ou du moins fortement atténuées.

Lundi le froid sera descendu en plaine, de petites gelées sont envisageables à tous les étages. Le ciel redeviendra probablement  bleu.

Mardi et mercredi prochains seront possiblement deux journées bien agréables avec une certaine douceur et sans doute de la lumière.

mercredi 7novembre 2012 à 5h 30. Il n'y a pas eu plus de miracles que de surprises hier, la journée devait être fraîche et pluvieuse, elle a été fraîche et pluvieuse : 5.1° ici au plus doux et 7.5 7.3 mm supplémentaires à l'actif de ce mois de novembre. Au dessus de 1300 m environ le paysage a bien blanchi, la photo de 17h de la webcam des pistes de Chalmazel (alt 1460 m) est sans équivoque : http://filmspv.viewsurf.com/loire2/panoramique/loire2_20121106_1700.jpg

Ce matin il fait 1° au thermomètre sous un ciel fortement voilé (on devine la lune), la minimale provisoire est de tout juste 0°. La pluie est passée, nous devrions bénéficier de 3 journées sèches et possiblement lumineuses. Les gouttes ne reviendront probablement que vendredi soir et pourraient insister jusqu'au matin de dimanche.

Le pic de "douceur" est prévu pour vendredi juste avant la pluie, les maximales pourraient alors dépasser 10-12° par ici et atteindre une quinzaine de degrés en plaine.

Samedi et dimanche l'ambiance fraîchira et l'absence de soleil n'arrangera pas les choses.

Lundi le fond de l'air restera frais, le ciel pourrait s'éclaircir quelque peu.

mardi 6 novembre 2012 à 7h . Le temps frais et arrosé va trouver aujourd'hui sa journée fétiche : de fréquentes averses et une limite pluie neige en baisse, on devrait la trouver aux environs de 800 m en fin d'après-midi vu l'importante instabilité de la colonne d'air (-30° à 5500 m aux alentours de 10-13h). En cette fin de nuit, l'isotherme 0° est aux alentours de 1350-1400 m, la température au col du Béal est en effet scotchée à -0.1° depuis minuit.

Demain mercredi le ciel restera sec, on pourra même voir le soleil l'après-midi, la température sera encore trop fraîche pour un début novembre.

Jeudi lumière et relative douceur sont envisageables. Les maximales atteindront alors probablement un niveau correct pour la saison.

Vendredi noud pourrions  gagner quelques degrés sous un flux s'orientant au sud en cours de journée.

La pluie reviendrait alors entre vendredi soir et samedi soir, les abats pourraient être conséquents, possiblement plusieurs dizaines de millimètres.

Dimanche et lundi, après la pluie,  il faut s'attendre à un rafraîchissement modéré qui nous ferait repasser sous les normales de saison.

lundi 5 novembre 2012 à 9h . Le site va reprendre progressivement son allure de croisière. La dernière pluie a donné 22 mm, la minimale nocturne est de 3.7°. Demain sera probablemnet la journée la plus froide de la semaine avec une limite pluie neige (flocons épars) aux alentours de 800 m demain soir ou dans la nuit de mardi à mercredi.

Mercredi la lumière reviendrait et la température prendra de la hauteur entre jeudi et samedi. Les maximales auraient toutefois de la peine à rester dignes d'un début novembre pour cause de ciel chargé et de gouttes probables.

dimanche 28 octobre 2012 à 6h 30 de la nouvelle heure. Pour être à l'heure d'hiver, on est à l'heure d'hiver ! Le gel est arrivé hier vers 12h 30 et ne nous a certes pas lâché depuis. Les flocons se sont dispersés en début d'après-midi, ils ont à peine réussi à griser les Douglas.

Ce matin la température est, comme prévu, bien différente entre la montagne et les plaines. A 6h (nouvelle heure) on avait -8.7° au col du Béal, -8.4° à l'Oeillon (à 4h), -6.5° à la République (4h), -5.1° aux Sauvages, -5° ici à Violay, -2.1° à St-Etienne GC, mais +2.5° à Bron,  +2.4° à St-Georges de Reneins, +1.7° à St-Exupéry, +1.5° à Brindas, +1.1° à Mâcon, +0.7° à Ambérieu, +0.2° à Chiroubles,-0.2° à Andrézieux, -0.6° à St-Léger sur Roanne.

Des nouvelles du col du Béal : on avait dit qu'il perdrait sans doute "un bon 20°" entre jeudi dernier 15h et hier samedi 15h, les faits nous ont donné raison : 15.2° jeudi à 15h et -5.6° hier à 15h soit 20.8° de perdus en 48h 00 min.

samedi 27 octobre 2012 à 9h. 26 mm de pluie depuis le début des gouttes dans la nuit de jeudi à vendredi. Le cumul mensuel s'élève ce matin à 82.6 mm, il manque toutefois 18 mm pour arriver au cumul normal d'un entier octobre ; il est donc probable que ce mois soit le premier mois déficitaire de l'année depuis mars dernier. Le cumul annuel approche les 900 mm avec exactement 893.3 mm, à ce niveau là, il ne manque que 70 mm pour égaler le cumul normal d'une année complète.

Ce matin le froid arrive, comme prévu. Ici à 8h il faisait 2° (ce qui sera très probablement la maximale attachée au 27/10/2012), à la même heure on avait +0.4° à St-Nicolas des Biefs (-0.2° à 9h), -0.4° au col de la Loge, -0.7° au col du Béal (-1.2° à 9h), 5.9° à Andrézieux, 8.2° à Bron, 5° sur l'aérodrome du Puy, 0.9° à Château-Chinon à seulement 600 m d'altitude.

L'ambiance va donc se refroidir de plusieurs degrés d'ici la mi journée, ici à Violay il gèlera avant midi et nous devrions conserver cette température négative au moins jusqu'à demain après-midi.

Quelques flocons devraient nous concerner d'ici une heure ou deux, ils ne devraient pas arriver à griser le sol en dessous de 1000 m. ces floconnades pourront se poursuivre jusqu'à la tombée du jour, on verrait alors les flocons de plus en plus bas, probablement jusque vers 300 m en fin d'après-midi. Le vent de nord (dèjà bien présent actuellement) devrait se renforcer cet après-midi et nous remuer l'atmosphère jusqu'à demain soir. La nuit sera très froide (pour la saison) en montagne mais relativement douce en plaine, les minimales devraient tourner autour de -8° vers 1500 m -5° vers 1000 m et 0 à +2° dans les basses plaines.

Demain dimanche le ciel devrait s'éclaircir, la bise entretiendra une impression glaciale ; le poste des Sauvages (830 m sur une crête exposée à presque tous les vents) pourrait, malgré le soleil, ne pas sortir du gel de la journée. Ailleurs, l'altitude de non dégel avoisinera les 800 à 1100 m selon l'exposition au vent. Ici à Violay, l'enregistreur de la tour Matagrin a de fortes chances de noter un jour sans dégel.

Lundi il fera à peine plus chaud mais le vent devrait s'être calmé.

Le réchauffement sera très progressif en cours de semaine : 1 ou 2 degrés par jour, il faudra probablement attendre le week-end prochain pour renouer avec une sensation de début novembre. L'ambiance resterait globalement sèche même si quelques petites gouttes froides ne sont pas à exclure.

Edit 9h 40 : les premiers flocons de la saison sont arrivés à l'instant, 0.8° sous abri, en baisse. La floconnerie pourrait se poursuivre quelques heures mais sera sans aucune conséquence au sol ; quant à la température, elle devrait encore perdre 1 à 2° d'ici cet après-midi.

vendredi 26 octobre 2012 à 6h30. On a encore eu des maximales hors-saison hier sur les hauteurs : 15.3° de maxi au col du Béal à 1390 m, c'et au dixième près la maximale normale d'un 25 octobre pour Andrézieux (1000 m plus bas), 17.1° au col de la Loge à 1275 m, 17.6° à Chalmazel Gardonnanche à 990 m, 18.2° à St-Nicolas des Biefs à 1020 m sur le plateau de la Verrerie dans les monts de la Madeleine, 17.7° au Mont-Dore, 15° à Chastreix, 16.2° à la Féclaz, 12.1° au col du Mont-Cenis à plus de 2000 m, 13.3° à Val d'Isère, 8.8° à la point e de la Masse à 2800 m, 17.9° à Andrézieux, 18.8° à Bron, 20° à St-Exupéry, 16.4° ici à Violay. Il faisait hier 15.2° à 15h au col du Béal, gageons que demain après-midi à la même heure il y fera 20 degrés de moins !

Aujourd'hui vendredi l'ambiance tourne à la pluie. La température sera encore assez douce en plaine, beaucoup moins sur les hauteurs encombrées dans les nuages. Une première bouffée pluvieuse s'évacue vers le nord, elle nous laisse entrevoir une relative amélioration au moins en début de matinée. Une autre session pluvieuse est à entrevoir pour la seconde partie de la journée ainsi que la nuit prochaine.

Le refroidissement est toujours prévu en début de matinée de samedi par le nord-ouest, les premiers flocons devraient se voir vers 7-8-9h aux Pierres du Jour à la Loge des Gardes ou au puy de Montoncel. Il pourrait d'ailleurs, durant quelques dizaines de minutes, neiger sur les hauteurs de la Montagne Bourbonnaise et encore pleuvoir à Pierre-sur-Haute 800 à 1000 m plus haut. Ici à Violay les premiers flocons de la saison pourraient voltiger aux alentours de 10-11h. Le gros des précipitations serait toutefois derrière nous, les petites chutes de neige ne seraient qu'anecdotiques, il serait étonnant qu'elles arrivent à griser en dessous de 1000 à 1200 m samedi en journée. Quoi qu'il en soit, le changement de temps sera radical et assez impressionnant. Le gel (le premier de la saison sous abri ici) pourrait ne pas attendre la tombée du jour et débarquer par ici en plein milieu de la journée, aux heures habituellement les plus douces, entre midi et 14 heures. En cours d'après-midi ou soirée, quelques rares flocons égarés pourront être vus aux alentours de 200 ou 300 m.

Dimanche, après une nuit excessivement froide en montagne mais pas spécialement en plaine où il peut faire nettement plus froid fin octobre par temps calme (souvenons-nous de fin octobre 1997 avec -9.1° à Riorges et -9.2° à Charlieu au matin du 29 ) et où il pourrait d'ailleurs ne pas geler avec ce vent et ce type de masse d'air, la lumière pourrait se réinstaller progressivement. Les minimales des cols du Béal ou des crêts de l'Oeillon seront probablement plus proches de -10° que de -5° ; ici à Violay on pourrait voir du -4 à-6° au sommet de la commune (1000 m) et -2 à -3° dans les bas-fonds vers 400-500 m d'altitude. Même en présence d'un éventuel soleil d'après-midi, l'ambiance conservera son caractère hivernal avec une altitude de non dégel aux parages de 1000-1200 m voire plus bas sur les hauteurs exposées à la bise pour le moins musclée. Si le soleil ne perce pas ou s'il perce trop tard alors l'altitude de non dégel pourrait descendre encore plus bas : au voisinage de 600-700 m aux endroits ventés.

Ensuite le temps se radoucirait très doucettement en cours de semaine prochaine. Il ne faudrait sans doute pas espérer une température de saison avant jeudi ou vendredi prochains.

jeudi 25 octobre 2012 à 8h. Quelle douceur hier en montagne au dessus du stratus ! 15.6° à Chalmazel Gardonnanche, 15.7° au col du Béal, 16.2° à Grammond, 17.7° au col de la Loge, 17.8° au crêt de l'Oeillon ! Les plaines n'ont souvent pas fait mieux avec 18.7° à Andrézieux, 18° à Bron, 15° ici à Violay, 14.1° aux Sauvages, 16.7° à St-Georges de Reneins, 17° à Liergues mais tout de même 21° à Riorges qui a dû rapidement se défaire des brouillards.

Ce matin l'atmosphère est, pour l'instant, limpide par ici comme le montre la webcam de 8h. Le stratus est en revanche toujours en place en vallée d'après la webcam de St-Vérand : http://saintverand.net/ ainsi que celle d'Anse qui devrait avoir le soleil en pleine poire à cette heure-ci http://www.bojolpif.com/icam/images/anse_69.jpg

Attendons-nous à une nouvelle journée très douce sur les hauteurs, le thermomètre dépassera probablement de nouveau les +15° jusque vers 1500 m d'altitude ; rappelons que la maxi normale lors d'un 24 octobre n'est que de 15.2° en plaine du Forez à Andrézieux...

Demain la douceur jouera le temps additionnel, certes les pluies (probablement abondantes, plusieurs dizaines de millimètres au moins sur les reliefs de la Madeleine) arriveront sans doute assez tôt en matinée (entre 6 et 9h) par le sud-ouest de nos départements mais l'ambiance ne se refroidira pas tout de suite. Ces premières pluies matinales pourraient être en effet assez disparates, c'est en seconde partie de journée qu'elles se renforceraient essentiellement sur les reliefs de l'ouest de la Loire. L'air froid, glacial même, venu du nord boutera cet air chaud et humide seulement en matinée de samedi.

Prévoyons un spectaculaire refroidissement à presque tous les étages (mais surtout en montagne) entre samedi 5-8h pour les sommités des monts de la Madeleine et samedi en début d'après-midi pour les basses plaines du sud Lyonnais. Le coup de froid sera remarquable en montagne, le col du Béal qui a pointé à plus de 15° hier et qui devrait rééditer la performance aujourd'hui grelottera sous -5° avant la tombée du jour soit 20° de perdus en 48h chrono.

Samedi matin la neige descendra des nuées puis de la montagne à toute vitesse, les flocons voltigeront à la Loge des Gardes sur les coups de 7-9h, la neige arriverait ici à Violay sans doute vers 9-11h et il pourrait floconner très bas (entre 200 et 400 m ?) en cours d'après-midi et nuit suivante.

Le vent de nord renforcera la sensation froide, des rafales à plus de 80 km/h sont bien probables sur les points hauts dès samedi matin et jusqu'à dimanche soir. La nuit de samedi à dimanche sera excessivement froide (pour la saison bien sûr) en montagne (une mini possiblement plus proche de -10° que de -5° vers 1400 m.

Dimanche des retours d'est nous pousseront probablement quelques flocons (à tous les étages) en matinée puis le ciel pourrait s'éclaircir. Soleil ou pas, la journée sera glaciale pour une fin octobre ; si le 28 octobre n'était pas la journée la plus froide du mois depuis au moins l'après-guerre, on pourrait dire que dimanche nous risquerions de battre des records de basse maximale... seulement voilà, il sera tout de même très difficile de faire moins que le +2.2° (Andrézieux) et le -0.5° (Violay) du 28 octobre 1997.

8h 55 : Le stratus monte de Tarare... il sera bientôt visible sur la webcam...

mercredi 24 octobre 2012 à 5h 30. La douceur résiste, elle n'a pas besoin de soleil pour se maintenir, les maxis d'hier ont été très homogènes : 19° à Riorges, 19.2° à Andrézieux, 18.5° à Bron, 18.3° à St-Etienne GC, 13.9° au crêt de l'Oeillon, 13.8° aux Sauvages, 14.7° au Béal et 15.3° ici à Violay.

Jusqu'à jeudi les conditions atmosphériques ne vont pas varier d'un iota, ce sera grande douceur pour la saison sans la moindre goutte de pluie.

Le changement est pour vendredi : un épisode pluvieux annonciateur d'une arrivée brusque d'air froid est prévu pour la seconde partie de journée, peut-être même la soirée. L'ambiance se refroidira considérablement entre vendredi midi et samedi matin où le gel arrivera en montagne à des altitudes de plus en plus basses (vers 1000 m en matinée). Samedi matin la perturbation s'évacuera par l'est et on pourrait voir les premiers flocons (très esseulés a priori) au lever du jour vers 800-1000 m. En journée le soleil pourrait revenir mais l'ambiance poursuivra son refroidissement, le gel reviendra probablement au dessus de 500 m environ au coucher du soleil.

La nuit de samedi à dimanche sera proprement hivernale avec du gel généralisé jusqu'en plaine et du grand froid (pour la saison) en montagne (de l'ordre de -5 à -7° vers 1300 m là où il fait au minimum +10° depuis plusieurs jours). Si vous tenez à vos végétaux fragiles, couvrez-les !

Dimanche sera possiblement la pire journée du week-end avec une altitude de non dégel aux parages de 1000-1200 m.

La suite de la semaine verra un radoucissement poussif, on ne retrouvera probablement pas un temps de saison avant la fin de semaine : l'ambiance sera froide en montagne et les saupoudrages neigeux assez fréquents au dessus de 1000 à 1200 m.

mardi 23 octobre 2012 à 9h. Hier encore les 20 degrés ont poussé un peu de partout en plaine : 19.7° à Andrézieux qui fait figure d'exception, 22.2° à St-Exupéry, 22.8° à Bron, 22.6° à St-Léger, 24.1° à St-Georges de Reneins, 19.2° aux Sauvages, 18.5° ici à Violay, 17.6° à Chalmazel G, 14.6° au col du Béal.

Ce matin les températures sont homogènes selon la verticale : 9.2° à l'Oeillon, 9.1° à Riorges, 9.4° à St-Georges, 10.6° à Andrézieux, 11.5° à Bron comme minimales nocturnes.

Ce temps chaud mais finalement peu ensoleillé tiendra jusqu'à jeudi, ensuite le refroidissement, le gros refroidissement même, semble de plus en plus probable pour ne pas dire inévitable.

L'air froid arrivera en journée de vendredi, il occasionnera quelques pluies dont l'épaisseur reste à vérifier (a priori moins de 10 mm). Sur les hauteurs et peut-être même aussi en plaine, il fera plus froid vendredi en fin d'après-midi qu'en début de matinée.

Le refroidissement se poursuivra dans la nuit de vendredi à samedi ; samedi matin la masse d'air aura perdu une quinzaine de degrés sur celle de jeudi soir. L'isotherme 0° pourrait se situer aux alentours de 800-1000 m samedi au lever du jour et quelques rares flocons pourront tomber jusque vers 500 m d'altitude.

Ici à Violay, 15 ans jour pour jour après la seule journée sans dégel d'un mois d'octobre, dimanche sera probablement glaciale pour une fin octobre, le niveau du non dégel se situerait au voisinage de 1000 ou 1200 m. Les coteaux et sommets de moins de 1000 m pourraient enregistrer leur premier gel sous abri de la saison, peut-être même que cette première température négative n'attendra pas dimanche matin pour s'afficher, elle pourrait se voir samedi.

Ensuite, malgré un radoucissement lundi,  le reste de la semaine semble parti sur des rails bien automnaux, l'ambiance serait globalement froide (surtout en montagne) pour une fin octobre début novembre.

lundi 22 octobre 2012 à 7h. Un dimanche encore bien chaud malgré un soleil bien timide et parfois même absent : 24.8° à Andrézieux, 23.7° à St-Léger sur Roanne, 23.3° à St-Etienne GC, 21.8° à Bron, 20° à Chalmazel Gardonnanche, 17.9° au col de la Loge, 16.4° au col du Béal.

Ce matin l'ambiance est certes moins douce qu'il y a quelques jours mais encore nettement plus chaude que la normale (14.9° à 7h à Andrézieux, 14.3° à la même heure à Bron et même 6.8° à la pointe de la Masse en Vanoise à 2800 m d'altitude. Le thermomètre du sommet de la Tour Eiffel donnait à18° à 7h soit 2 degrés de plus que celui du parc de Belleville. Quelques gouttes sont à prévoir pour aujourd'hui (plutôt cet après-midi), ces insignifiantes petites pluies pourraient cependant épargner plus de territoire qu'en concerner.

Ce temps très doux pour la saison semble parti pour durer jusqu'à jeudi ; ensuite un refroidissement dont l'ampleur reste à cerner devrait nous toucher en toute fin de semaine. La chute de température sera très probablement conséquente (surtout si quelques flocons s'en mêlent, en automne, il fait toujours plus froid dans la tête lorsqu'on voit la neige tomber) , nous repasserons probablement franchement sous les normales de saison, autant en dessous que l'on est présentement en dessus.

dimanche 21 octobre 2012 à 9h 30. Les records de chaleur continuent de tomber : 25.4° hier à Andrézieux soit plus de 2° de plus que le précédent record journalier qui datait de 2005.

Cette nuit peu de minimales de plaine sont descendues sous les 15°, on note juste Bron, Boën avec 14.9°, St-Georges avec 12.2°. Riorges a une mini nocturne remarquablement élevée pour l'endroit et la saison de 16.6°.

La suite de la semaine se déroulera sous cette ambiance printanière : plus de 20° en journée en plaine, des nuits très douces. Globalement la température sera tout de même un peu moins chaude que celle d'hier.

Le changement de temps pressenti pour la fin de semaine gagne en crédibilité, on pourrait recevoir un bon coup de froid (pour la saison) à partir de samedi et pourquoi pas les premiers flocons de la saison dans le secteur au dessus de 600 à 1000 m ? C'est encore bien loin, on en reparlera.

samedi 20 octobre 2012 à 8h. 19.2° de mini définitive pour hier 19/10/2012 à St-Georges de Reneins, c'est presque irréel... Même en été il n'est pas courant d'avoir là-bas une pareille minimale. 18.2° de mini définitive à Bron (8.8° de normale !) qui éclate le record haut du jour de 3° (précédent record 15.2° en 1995), cette valeur est le record haut pour l'intervalle [7 octobre, 19 mai] ce qui veut dire que jamais depuis au moins 1921 il y avait eu une mini aussi élevée entre le 7 octobre et le 19 mai. 18.3° de mini définitive à Andrézieux (7.8° de normale !), record haut pour l'intervalle [7 octobre, 1er juin] depuis au moins 1946.

Les maximales, privées de soleil, n'ont pas été à la hauteur des minis : 23.1° à St-Georges, 23° à Bron, 21.7° à Andrézieux (15.6° de normale pour un 19 octobre, soit tout de même 6° de plus que la normale !). aujourd'hui on devrait voir un peu plus le soleil et la maximale de Bron pourrait bien atteindre 25°+, battra-t-on le très vieux record journalier de 1921 avec 25.2° ? c'est possible.

Ce matin le vent est tombé, il y a eu quelques pointes au dessus de 100 km/h hier matin aux Sauvages, un dernier soubresaut à 94 km/h hier soir puis le silence. Au col du Béal les pointes de vent atteignent encore 90 km/h en cette fin de nuit, il ventera encore aujourd'hui sur les monts du Forez.

Aujourd'hui et demain il fera chaud, très chaud pour la saison, il est bien probable que des records de haute maxi tombent, si ce n'est aujourd'hui ce sera demain.

Le premier rafraîchissement entrevu pour lundi n'aura finalement pas lieu, l'ambiance demeurera extrêmement douce au moins jusqu'à jeudi prochain.

Le refroidissement vaguement susurré lors des précédents éditos semble gagner en crédibilité : un réel changement de temps pourrait en effet s'opérer entre vendredi et dimanche prochains.

vendredi 19 octobre 2012 à 8h. Les températures maximales d'hier ont nettement dépassé 20° en plaine (21.4° à Andrézieux, 21.7° à Bron) malgré un soleil en pointillés et un vent turbulent. Aux alentours de minuit, comme d'ailleurs le prévoyaient les modèles météo, le vent a repris de la vigueur mais uniquement sur les hauteurs. L'agglomération Lyonnaise n'a pas connu ce regain d'ardeur ni le bassin stéphanois (69 km/h pour la plus forte rafale depuis minuit au Grand Clos) ce qui est assez surprenant. Par ici le remue-ménage a bien eu lieu, le poste des Sauvages a enregistré peu après 1h cette nuit une pointe à 32.4 m/s soit 117 km/h, Chalmazel Gardonnanche est monté à 115 km/h, idem au col du Béal avec 115 km/h mais un maxi à 137 hier, à Satolas la rafale maxi de la nuit n'a pas dépassé 40 km/h. Ce relatif calme à l'est du Rhône et cette belle turbulence quelques dizaines de km plus à l'ouest étaient elles aussi bien vues par les modèles.

Ce matin il fait, en plaine, encore plus doux qu'hier où les records journaliers de haute mini ont été largement battus à Andrézieux (de 2° !) et à Bron. Cette nuit, à minuit il faisait 20.9° à Bron... exceptionnel pour une mi octobre... Les minis nocturnes (d'hier 20h à ce matin 8h) sont de 19.4° à St-Georges-de-Reneins (!), 19.2° à St-Chamond aéro, 18.6° à Brindas, 18.3° à Andrézieux, 18.2° à Bron ainsi qu'à St-Léger sur Roanne, 16.7° à St-Etienne GC et 17.4° à la Métare, 16.9° à Liergues, 13.9° aux Sauvages, 9.7° au col du Béal. D'une manière générale, la température est actuellement en baisse, il est donc probable que la minimale attachée à aujourd'hui 19/10/2012 soit plus faible que ces incroyables minis nocturnes (celles de St-Georges de Reneins et St-Léger sont ahurissantes).

Le vent sera bien présent toute la journée sur nos hauteurs où quelques rafales supérieures à 100 km/h sont encore bien probables sur les crêts (encore plusieurs 108 km/h à l'instant entre 8h et 8h06 aux Sauvages), il se fera plus discret en plaine.

Demain le vent tombera de partout excepté sur les monts du Forez, la nuit prochaine sera toujours aussi douce et la journée de samedi fera penser à une fin août, il n'est pas impossible de voir du 25° en plaine.

Dimanche l'ambiance gardera son extrême douceur, une ou deux gouttes, pas plus, sont envisageables.

Lundi le thermomètre aura perdu 5 bons degrés mais il demeurera au dessus des normales de saison.

La grande douceur sèche durerait jusque vers mercredi ou jeudi.

Un sensible refroidissement possiblement humide est entrevu pour la fin de semaine prochaine... c'est encore très loin, profitons d'ici là de 5 à 6 jours remarquablement doux.

jeudi 18 octobre 2012 à 8h 15 . Quelle douceur ce matin en plaine ! 16.6° de mini nocturne à Bron, si cette température résiste jusqu'à ce soir 20h, on aura battu de 1 degré le record journalier de haute mini (depuis au moins 1921), 16.6° aussi de mini nocturne à Andrézieux, là c'est pour l'instant 2° de plus que l'ancien record haut associé au 18 octobre. On a encore, comme mini nocturne (i.e mesurée de 20h hier à 8h ce matin) 15.1° à St-Etienne Grand Clos où une rafale à 94 km/h vient d'être enregistrée, 16.6° encore à St-Chamond aérodrome, 16.6° toujours à St-Léger sur Roanne, 16.7° à Satolas, 12° aux Sauvages où plusieurs rafales à plus de 100 km/h ont été mesurées cette nuit dont une à  108 km/h (29.9 m/s) hier peu avant 22h, 8.3° au col du Béal avec 131 km/h de rafale maxi, 16.5° à Soucieu, 17.1° à Brindas (86 km/h max). A Bron une rafale à 92 km/h a été mesurée hier soir, 105 à Chalmazel G.

Malgré les nombreuses(*) rafales à plus de 100 km/h enregistrées depuis hier au poste des Sauvages, Météo France ne prévoit toujours que 74 km/h au plus rapide sur le secteur des monts du Beaujolais dont le poste des Sauvages est station de référence... Ils prévoient aussi un vent moyen de 28 km/h pour les 24 heures à venir... Aux Sauvages, depuis hier 20h 18, le vent moyen est de 52.3 km/h...

Les prévisions de ce même organisme semblent en revanche très réalistes en ce qui concerne l'agglomération stéphanoise (poste de St-Etienne Grand Clos comme poste de référence) et la plaine du Forez (Andrézieux référence) puisqu'il prévoit des rafales maxi à 93 km/h pour cette journée.

Ce vent, on va l'avoir sur le dos jusqu'à vendredi soir voire même samedi sur les hauteurs. D'ici là, la température restera très élevée en journée et presque exceptionnelle la nuit.

Vendredi samedi et dimanche la température de l'air libre vers 1500 m d'altitude devrait avoisiner les 15° ce qui est banal pour le plein été mais assez remarquable pour une mi octobre.

La semaine prochaine, après le pic de douceur de dimanche, on devrait assister à une lente décroissance thermique, si lente que nous ne retrouverions pas le niveau de saison avant la toute fin de semaine où un changement de temps est vaguement probable.

 

* : depuis hier soir 20h 18 il y a eu 118 intervalles de 6 minutes, sur ces 118 intervalles, 18 on vu une rafale supérieure ou égale à 100 km/h

mercredi 17 octobre 2012 à 5h 30 . Le temps change, déjà en cette fin de nuit le vent se lève (rafales max à 49 km/h à Bron, 64 km/h aux Sauvages) ce n'est qu'un début et qu'un échauffement. Puisqu'on parle d'échauffement, la température est, ce matin, classique d'une situation de changement de temps par vent de sud : il faisait à 5h 14.8° à Bron mais 7° à St-Georges de Reneins où la plus forte rafale de cette nuit a pointé à 5 (cinq) km/h ! Remarquons aussi le 14.4° de Charlieu à 5h. Les maxis associées au 16 octobre ont d'ailleurs eu lieu cette nuit en montagne comme aux Sauvages au col de la Loge (10.7° cette nuit, 9.4° hier après-midi) etc...

Nous entamons donc ce matin un période fort agitée qui devrait s'étirer jusqu'aux alentours de vendredi midi. Météo France, dans ses prévisions payantes disponibles sur Internet, n'annonce, pour le secteur des monts du Beaujolais dont la station des Sauvages est le poste de référence, que des rafales inférieures ou égales à... 65 km/h. Personnellement, je persiste sur des valeurs bien plus élevées, les 120 km/h (voire plus) d'ici vendredi matin me semblent tout à fait à la portée de l'anémomètre des Sauvages, et pas que de lui d'ailleurs. On verra bien. Retenons toutefois la longueur assez remarquable de cet épisode de vent fort : d'aujourd'hui à la mi journée à vendredi à la mi journée soit potentiellement 48 h.

La pluie n'est pas du tout décidée à venir avant au moins dimanche, en fait ces pluies resteraient bloquées sur l'ouest du pays : ils auraient la pluie, on aura le vent et les grosses bouffées tièdes de sud.

mardi 16octobre 2012 à 7h 30 . Quelques maxis d'hier de plaine ont, contrairement à ce qui avait été pressenti, été plus proches de 15 que de 10° : Liergues 12.6°, Bron 12.7°, Riorges et Charlieu 13.1°, St-Georges de Reneins 13.2° ; d'autres ont été un peu plus faibles : Andrézieux Satolas et St-Léger 11.8°, Soucieu et Brindas 12° ; 3° au plus chaud au col du Béal, 9.5° ici à Violay à l'abri du vent, 8.2° sur la crête des Sauvages.

Ce matin les thermomètres ne sont pas négatifs en plaine, le creux de température s'est produit en général vers 1 ou 2h cette nuit (vers 21h sur les monts du Forez comme au col de la Loge par exemple) ; on a actuellement comme mini : 0.2° à St-Georges de Reneins qui dispose encore d'une bonne heure pour éventuellement passer sous la glace, 0.5° à Soucieu, 0.7° à Liergues, 0.9° à Riorges, 1.7° à Andrézieux, 2.1° à Bron qui n'a peut-être pas tout à fait fini de descendre.

Edit 19h. Minis définitives : Soucieu 0.1°, St-Georges 0.2°, Liergues 0.5°, Riorges 0.9°, Bron 1.9°, St-Just-en Chevalet -2.4°, Boën -0.6°, Feurs au plus -0.2°, Chalmazel Bourg -1.9°,

Aujourd'hui l'ambiance demeurera calme, il faudra en profiter... Le thermomètre gagnera quelques degrés sur hier seulement grâce à un air plus doux, le soleil risque en effet d'être moins assidu qu'hier.

Pas de grands changements sur le déroulé atmosphériques des 3 jours suivants : le grand vent sera en vedette de demain matin à vendredi soir, attendons-nous à de sévères rafales sur les hauteurs exposées au sud, du 120 km/h aux Sauvages est par exemple tout à fait possible. Avec ce furieux courant de sud, les températures augmenteront sensiblement jusqu'à assez nettement dépasser les normales sur les coups de jeudi.

Ensuite la vague pluvieuse entrevue il y a quelques jours semble vouloir nous éviter, l'ambiance serait simplement nuageuse, le calme ne reviendrait que samedi prochain.

lundi 15 octobre 2012 à 7h 30 . La pluie d'hier n'a pas donné grand chose dans le secteur : 0.0 mm à Bron, 0.4 mm à Andrézieux, 0.6 mm à Grammond et à St-Etienne GC, 2.2 mm à St-Léger sur Roanne, 3.8 mm au col du Béal, 3 mm ici à Violay, ainsi qu'à St-Georges de Reneins, 5 mm à St-Nicolas des Biefs.

Ce matin l'ambiance est froide, sans surprise. L'isotherme 0° plane aux alentours de 1000-1100 m, les minis provisoires (très provisoires même puisqu'à part celle de Violay Andrézieux Bron et St-Léger, ces minis sont arrêtées à 5h) sont de 1.5° ici à Violay, -1° au col de la Loge (premier gel de la saison), -1.2° au crêt de l'Oeillon (idem pour le premier gel), -2° au col du Béal, -0.1° à Chalmazel G, +0.3° à St-Nicolas, 4.4° à Andrézieux, 4.9° à St-Léger, 6.5° à Bron.

Actuellement les dernières averses se sont enfuies vers l'est, le ciel devrait progressivement s'éclaircir en cours de journée mais le soleil de cet après-midi n'apportera pas de douceur : les maxis planeront aux alentours de 6 ou7° vers 1000 m, 2° vers 1500 m et une douzaine en plaine.

Demain mardi il fera sans doute bien plus froid le matin en plaine qu'il ne le fait présentement. Si le ciel demeure dégagé la nuit, quelques petites gelées sous abri sont à prévoir en plaine du Forez et pourquoi pas aussi dans le Vel de Saône. En montagne il fera possiblement un peu plus doux qu'actuellement. Comptons encore demain sur une bonne lumière, l'ambiance devrait se radoucir de plusieurs degrés (3 à 5) vis-à-vis de celle d'aujourd'hui.

Mercredi nous retrouverons des températures de saison après une nuit possiblement de nouveau fraîche en plaine. Le vent de sud se lèvera en cours de journée.

Jeudi  l'ambiance sera tourmentée : le vent pourrait souffler en tempête sur les hauteurs, des pointes de sud à plus de 120 km/h ne sont pas impossibles aux Sauvages et ailleurs sur les crêtes.

Vendredi le vent déclinera, la pluie pourrait prendre le dessus.

Samedi comptons a priori sur le maintien de la pluie, les quantités sont à préciser, l'incertitude est très élevée.

dimanche 14 octobre 2012 à 9h 30 . Merci au soleil pour la journée et surtout l'après-midi d'hier : celui-ci a pu hisser, en plaine et en plaine seulement, les maximales à des niveaux presque convenables pour une mi octobre : 12.4° ici à Violay, 16.3° à Andrézieux (17.9° de normale pour un 13 octobre), 16.6° à Charlieu, 17° à Riorges, 17.1° à Bron (18.2° de normale), 11.9° aux Sauvages, 6.7° au col du Béal, 8.3° à celui de la Loge. Evidemment, en prenant en compte la minimale, la température moyenne (demi somme de la maxi et de la mini) est quant à elle bien éloignée, même en plaine, de ce qui se fait en général un 13 octobre : 9.35° de moyenne à Andrézieux pour 13.3° de normale lors d'un 13 octobre, 10.75° à Bron pour 13.9° de normale.

Aujourd'hui la matinée ne devrait pas voir de pluie, ou alors quelques petites gouttelettes d'ailleurs actuellement présentes sur l'extrême nord du département de la Loire. C'est plutôt cet après-midi que la vraie pluie nous rendra visite. Pluie véritable certes mais possiblement peu abondante et surtout assez mal répartie : certains lieux n'auraient que quelques millimètres ou fractions de millimètres, d'autres atteindront potentiellement la dizaine s'ils sont placés sous un foyer particulièrement instable. Ce temps humide devrait occuper une partie de la nuit et se terminer demain matin. Le refroidissement sera sensible en montagne en cours de nuit et les dernières précipitations y seront forcément neigeuses au dessus de 1200 m. Plus bas, vers 800-1000 m, on ne peut pas exclure un ou deux, mais juste un ou deux, flocons en toute fin de l'épisode perturbé à savoir demain en fin de nuit voire même cours de matinée.

Demain lundi sera sans problème la journée la plus froide depuis au moins... le 24 avril dernier. N'attendons pas plus de 5-8° au meilleur de la journée vers 700-1000 m et la plaine pourrait placer des minis plus proches de 10 que de 15°.  La lumière devrait revenir en cours de journée.

Mardi la matinée sera froide, plus froide en plaines, plateaux et dans les creux que sur les sommets ou coteaux dégagés ; en effet la masse d'air débutera son réchauffement à partir de lundi soir mais un brassage faible et un ciel probablement dégagé glaceront les coins abrités au point d'éventuellement voir apparaître les premières petites gelées sous abri dans des postes comme Andrézieux, Feurs, Riorges, Charlieu, St-Georges de Reneins... Dans les trous à froid (Chalmazel, St-Just en Chevalet, plaine de Meys, la Valette...) les gelées seront probablement assez marquées. En journée, le soleil aidé du changement de masse d'air va propulser les maximales finalement assez haut, sans doute aux alentours des normales de saison c'est-à-dire un 15-17° en plaine.

Mercredi la douceur sera installée, sans doute pas encore en matinée dans les bas fonds qui pourraient de nouveau enregistrer des températures proches de 0°. On peut compter a priori sur une journée sèche... le vent de sud déboulera probablement en cours d'après-midi et il semble vouloir sérieusement nous secouer les jours suivants.

Jeudi.... jeudi ça va brasser ! Le vent de sud, amorcé la veille pourra pousser des pointes de vitesse assez remarquables sur les points hauts. Je ne serais pas étonné de voir du 120-140 km/h aux Sauvages par exemple ; l'agglomération stéphanoise ainsi que la région Lyonnaise pourraient elles aussi être fort ventilées. Prudence donc pour ce qui pourrait être la première tempête de l'automne. La nuit de jeudi à vendredi serait tout aussi mouvementée et il faudrait attendre la mi journée de vendredi pour pouvoir sortir sans risquer de décoller.

Vendredi le vent sera sans doute calmé mais pas avant la mi journée, de plus la grosse pluie devrait immédiatement lui emboîter le pas, peut-être même aurons-nous l'honneur d'avoir les deux en même temps durant quelques heures...

Samedi le risque de fortes pluies est bien présent de sorte que ces deux journées (vendredi et samedi) pourraient fort bien enfanter d'une cinquantaine de millimètres. L'échéance est encore bien éloignée pour les totaux millimétriques, contentons-nous de prévoir deux journées bien arrosées en fin de semaine.

Seul point positif pour le porte-monnaie du chauffage : l'ambiance devrait être douce à partir de mercredi... oui bon finalement je ne sais pas ce qu'il vaut le mieux : du temps froid mais calme ou de l'air tiède qui entre dans les appartements par les nombreuses ouvertures sud ....

Il nous reste quelques jours pour attacher et arrimer les bâches, meubles de jardin et autres pots de fleurs.

samedi 13 octobre 2012 à 8h . Ca nous change des nuits à 13-16° hein ce matin ? Même le poste de Bron affiche une mini nocturne (d'hier 20h à ce matin 8h) en dessous de 5° avec 4.4°. Ici à Violay on remarque du gel au sol sur les parties herbeuses dégagées vers le ciel et une température minimale (sans doute définitive car le ciel se voile) de 3°.

Je placerai quelques autres minis en cours de journée.

La journée promet d'être lumineuse mais évidemment fraîche, le soleil, qui partagera le ciel avec des nuages, aura bien du mal à amener le thermomètre aux niveaux normaux, on devrait atteindre un difficile 15-16° en plaine et pas plus d'une dizaine par ci dans la tranche 700-1000 m.

Demain dimanche la pluie reviendra, plutôt en seconde partie de journée, la matinée pourrait demeurer sèche. L'ambiance ne se réchauffera pas, le soleil de l'après-midi restera caché.

Un net refroidissement est prévu au moins en montagne dans la nuit de dimanche à lundi. En cours ou fin de nuit, quelques flocons attardés pourraient être aperçus dès 1000 m d'altitude. La température de l'atmosphère libre à 850 hPa est prévue aux alentours de 0° en fin de nuit tandis que celle à 500 hPa avoisinerait les -23-25°. L'instabilité sera donc importante et les basses couches de l'atmosphère, en fin de nuit, pourraient être d'une remarquable homogénéité thermique (un peu comme ce matin d'ailleurs). Tout ceci pour dire qu'il est bien possible de voir du flocon 400 à 600 m en dessous du niveau du théorique isotherme 0° (qui serait donc aux alentours de 1500 m). Ceci dit, "quelques flocons" ne signifie toujours pas "neige au sol" !

Quelques minis sans aucun doute définitives : Andrézieux 2.4°, les deux Chalmazel -1.6°, Charlieu 0.7°, col de la Loge 0.1°, Grammond 4°, Graix 1.4°, République 0.5°, Machézal 4.4°, Riorges 1.4°, Rozier en Donzy 3.2°, St-Chamond 4.5° à l'aérodrome et 1.3° à la Varizelle, 1.4° à la Métare de St-Etienne et 1.7° au Grand Clos, -1° au col du Béal (première gelée sous abri de la saison), -1.2° à St-Just-en-Chevalet, 2.1° à St-Nicolas des Biefs, 4.4° à Bron, 5.2° à Satolas, 4.3° aux Sauvages, Chiroubles 7° (!), Brindas 4.4°, Liergues 2.6°, Lucenay 3.5°, Soucieu 4.3°, St-Georges de Reneins 2.8°, St-Germain sur l'Arbresle 3.8°.

vendredi 12 octobre 2012 à 8h . L'orage, le bel orage, d'hier 19h a jeté la nuit un peu avant l'heure et quelques coups de foudre, il a aussi ajouté une "journée avec tonnerre" à 2012 qui en compte désormais 33 ici à Violay. Durant ces 17 dernières années, la moyenne de jours "avec tonnerre" dans une année complète est de 29.5 unités, on est donc d'ores et déjà assez nettement au dessus de cette moyenne, on se situe même à mi chemin entre la moyenne et la valeur maxi (37 unités en 2006)). Cet orage donc a apporté environ 16 mm en l'espace d'une demi heure, une pluie de seconde partie de nuit a ajouté quelques millimètres ; au relevé de 8h il y avait 20.4 mm dans le pluviomètre.

Ce matin on compte 30 jours de 2012 à précipitation supérieure ou égale à 10 mm pour une moyenne annuelle de 27.4 unités. On dénombre aussi 13 jours à précipitation supérieure ou égale à 20 mm (moyenne année complète : 8.7 unités) soit dès à présent, alors qu'il reste encore deux mois et demi pour finir l'année, le second plus haut score depuis 1995 inclus ; le record en la matière est chez 2004 avec 15 unités. Enfin le cumul annuel atteint ce matin 862.6 mm, il ne manque plus que 95.7 mm pour atteindre le cumul annuel moyen (1994-2011).

En jetant un coup d'œil aux différentes stations météo du secteur, on se rend compte que l'arrosage d'hier et de cette nuit a été assez mal réparti, voici quelques lames d'eau millimétriques attachées au 11/10/2012 c'est-à-dire la pluie tombée entre hier 8h et ce matin 8h : les Sauvages 7.6, Satolas 9.2, Brindas 4.4, Chiroubles 6, St-Georges 6.6 à 7h , St-Germain sur l'Arbresle 13.5, Vauxrenard 9.1, Bron 8.1, Andrézieux 3.4, Chalmazel G 4.8, Grammond 6.8, Graix 8.3, Machézal 8.4, St-Chamond aéro 0.0 (?), St-Etienne GC 12.4 Métare 10.4 Terrasse 6.2, St-Léger sur Loire 2.4, col du Béal 9.8, St-Nicolas des Biefs 9.

Tiens justement puisque je parle de St-Nicolas des Biefs dans les monts de la Madeleine de Proust, voici une petite vidéo datant de 1973 qui pourrait faire remonter quelques souvenirs à certains ou certaines :

 

Sinon avant cette pluie le soleil a encore fait quelques petits miracles hier en plaçant l'isotherme 20° aux alentours de 800-850 m d'altitude : 20.1° de maxi ici, 20.4° à Grammond, 22.6° à Bron, 23° à Andrézieux, 23.1° à Charlieu, 15.7° au crêt de l'Oeillon.

Le gros des pluies est à présent à l'est du Rhône et la température commence sa descente essentiellement en montagne. Ici à Violay il faisait 9.2° à l'instant à 8h, il s'agissait de la première température inférieure à 10° depuis le 2 octobre au matin. Au même instant, à 8h donc, on avait encore 13.2° à Andrézieux, 13.3° à St-Léger, 13.4° à Liergues, 14.4° à Bron et 5° au col du Béal.

Aujourd'hui le rafraîchissement se poursuivra et il fera plus frais à la tombée de la nuit vers 19-20h que présentement.

Demain l'ambiance ne se réchauffera pas mais la journée pourrait se dérouler sans pluie, ce qui est à remarquer.

Dimanche les gouttes reviendront probablement avant midi et nous pourriront l'après-midi, le fond de l'air restera très frais, sans doute aux alentours de 10° au meilleur de la journée par ici.

Lundi l'ambiance se refroidira un petit peu, essentiellement en montagne où quelques flocons résiduels pourraient s'aventurer aux parages de 1000-1200 m. La journée sera froide pour la saison avec une maximale probablement sous 10° à Violay.

Le réchauffement débutera mardi mais il lui faudra bien 3 jours pour arriver à remonter au niveau de saison. Durant ces trois journées, il serait bien étonnant de voir un matin le pluviomètre sec... L'atmosphère s'agitera sans doute à partir de mercredi, on peut espérer un mercure un peu au dessus des normales pour la fin de semaine.

jeudi 11 octobre 2012 à 9h . L'ambiance tiède la journée, chaude la nuit et humide toute la journée n'en a plus que pour quelques heures à vivre. De nouvelles pluies possiblement orageuses devraient nous arriver avant la nuit, disons en cours ou fin d'après-midi. Ce temps pluvieux se poursuivra cette nuit en s'atténuant et une partie de la matinée de demain vendredi. Ces pluies marqueront le changement de masse d'air, le fond de l'air se refroidira à compter de la nuit prochaine, demain vendredi il fera plus doux le matin qu'en fin d'après-midi.

Samedi la lumière reviendra mais pas la chaleur, comptons sur des minis de l'ordre de 5° vers 700-1000 m et sur des maximales aux alentours de 10° dans cette même tranche d'altitude malgré le soleil de l'après-midi. En plaine on pourrait ne pas avoir 15° au meilleur de l'après-midi.

Dimanche la fraîcheur se maintiendra ; une nouvelle onde pluvieuse est envisageable sur le soir ou durant la nuit de dimanche à lundi. En montagne le temps se refroidira encore un peu et quelques flocons sont tout à fait probables au dessus de 1000-1200 m , lundi matin sous d'éventuelles instabilités. La suite de la journée de lundi sera bien froide pour la saison, surtout en montagne où il ne devrait pas faire plus de 5° au plus chaud vers 1300 m.

De mardi à vendredi la température reprendra quelques couleurs, ne nous attendons cependant pas à un brutal réchauffement, mais plutôt à quelques petits degrés grappillés chaque jours. Nous arriverions donc à retoucher les normales de saison vendredi. Les gouttes, a priori jamais abondantes, ne nous laisseront sans doute pas 24h de répit.

mercredi 10 octobre 2012 à 5h 30. L'ambiance est remarquablement douce la nuit et elle n'a même pas besoin du soleil en journée pour afficher une maximale de plaine assez nettement au dessus des normales de saison : 19.6° à Riorges, 20.4° à Andrézieux, 20.6° à Feurs, 21° à St-Georges, 22.4° à Bron, 16.2° à violay pour celles d'hier.

Ce matin, après les gouttes d'hier et la petite pluie de cette nuit (3.2mm ici à Violay) le fond de l'air est toujours très doux : 12.5° de mini provisoire ici à Violay mais encore 16.2° à Bron et aussi 10° au col du Béal à 5h.

Aujourd'hui mercredi devrait se décliner le même temps qu'hier : globalement couvert en montagne avec peut-être quelques éclaircies en plaine sous le vent d'ouest, une température de l'ordre de 20° à basse altitude et possiblement quelques rares gouttes à tout moment de la journée.

Demain jeudi la grande douceur résistera, elle pourrait même apporter 1 ou 2 degrés en plus. La matinée sera sans doute sèche mais la pluie arriverait avant la nuit annonçant un changement de masse d'air.

Vendredi la pluie est très probable au moins en matinée, le refroidissement s'amorcera en montagne dès la fin de nuit, au dessus de 500 à 700 m, il fera probablement plus doux le matin au lever du jour que le soir au coucher du soleil. Le thermomètre passera sous les 10° en cours de journée, ici à Violay.

Samedi le temps aura changé, les températures matinales seront bien plus basses en montagne que celles de ces jours derniers (5 à 8° de moins), la plaine sera elle aussi plus fraîche mais le refroidissement mettra un peu plus de temps à s'opérer.

Dimanche la bonne fraîcheur se maintiendra, nous n'arriverons probablement pas à une maxi à 2 chiffres vers 800-1000 m et la plaine devra se contenter de 15°.

Lundi l'ambiance se refroidira possiblement de quelques petits degrés, le risque de pluie froide et de neige au dessus de.... 1200 à 1500 m devient important. L'instabilité devrait être marquée en ce lundi, de petites bouffées floconneuses pourraient être vues dès 1000 m.

Le reste de la semaine verrait un temps frais se maintenir.

mardi 9 octobre 2012 à 7h. Quelle douceur nocturne malgré la pluie ! actuellement il fait dans les 16° sur Lyon et entre 15 et 17° en plaine du Forez et Roannais (15.7° à Andrézieux à 7h et 16.9° à St-Léger sur Roanne où il faisait 18.6° à 2h et 3h cette nuit !). Même à 1390m le thermomètre était à 7h encore au dessus de 10° (10.3° au Béal).

Une grosse pluie s'est abattue ici entre 4 et 6h ce matin, total : 21.8 mm dans le pluviomètre. Ce qui est remarquable c'est que durant le même temps, il n'est pas tombé une goutte à Andrézieux et St-Georges de Reneins, seulement 0.2 mm à Satolas, 0.4 mm à Bron, 3.8 aux Sauvages, 6 à St-Léger sur Roanne.

Le temps de ces 3 prochains jours ne changera guère, nous aurons toujours nos petites gouttes quotidiennes (peut-être que la journée de jeudi restera sèche ?), une température nocturne extrêmement élevée pour la saison et une température diurne dans les normales, un peu au dessus en plaine, un peu en dessous en montagne.

Vendredi le rafraîchissement annoncé depuis pas mal de temps débutera sous une pluie sans doute plus consistante.

Samedi la grande fraîcheur (pour la saison) sera présente et elle devrait se maintenir au moins jusqu'à lundi. Les chauffages domestiques de plaine se mettront en route et quelques flocons sont envisageables de samedi à lundi sur les plus hauts sommets (au dessus de 1300 à 1500 m probablement).

lundi 8 octobre 2012 à 7h. Si l'été est terminé, il a expiré de fort belle manière hier en battant de plus de 2° le record de haute minimale pour un 7 octobre à Andrézieux. Ce record était de 14°, il est à présent de 16.3°. Notons encore une mini associée au 7 octobre 2012 (i.e recherchée entre le 6 octobre à 20h et le 7 octobre à 20h) de 16.3° à Feurs et à Satolas, de 16.7° à Bron, 15.5° à St-Georges de Reneins ainsi qu'à St-Etienne GC.

Les petites averses d'hier après-midi ont donné ici 2.2 mm. ce matin l'ambiance est encore très douce pour un 8 octobre, la mini provisoire ici à Violay est de 11.2° et il fait actuellement environ 15° aussi bien à Andrézieux qu'à St-Léger sur Roanne, il fait plutôt plus frais sur Lyon (14° à Bron) et pas bien plus froid au col du Béal (10°). Aujourd'hui il ne faut sans doute pas rêver beaucoup de lumière : ce sera pluie plus ou moins fine, plus ou moins tenace sous un ciel bâché. La température n'évoluera pas beaucoup en journée, il fera au meilleur de l'après-midi 3 ou 5° de plus qu'actuellement.

Demain mardi ce sera le même régime : nuit très douce pour la saison puis journée couverte avec des pluies à peu près certaines mais sans doute moins abondantes qu'aujourd'hui.

Mercredi pourrait être avec jeudi les journées les moins pires de la semaine, on pourrait peut-être aligner une douzaine d'heures sans pluie (jeudi possiblement)... la température sera identique à celle des jours précédents.

Vendredi le refroidissement s'amorcera... sous la pluie.

Samedi et dimanche les thermomètres seront sous les normales de saison.

dimanche 7 octobre 2012 à 10h. Là je crois que l'été est terminé, il nous a donné hier une journée remarquable : Andrézieux a loupé de seulement 0.5° le record de haute maximale pour un 6 octobre en arrêtant sa maximale à 25.6°. L'isotherme 20° est monté au dessus de 1000 m avec 22.8° ici à Violay, 21.8° à la Gardonnanche, 21.4° à St-Nicolas des Biefs, 21.7° à la République, 20.2° au col de la loge, 19° à l'Oeillon, 18° au Béal, 26° à Riorges, 26.2° à Boën, 26.4° à Charlieu, 24.1° à St-Etienne GC, 24° à Bron, 23.8° à St-Georges de Reneins.

Présentement le fond de l'air est encore très chaud pour l'époque de l'année et l'heure de la journée : 16.3° de mini provisoire à Andrézieux soit pas moins de 2.3° de plus que le record haut pour un 7 octobre ! 16.3° aussi de mini provisoire à Satolas et même 16.7° à Bron (potentiellement seconde plus haute mini pour un 7 octobre depuis au moins 1920, derrière le 18.4° de 2009). Les petits pluies de fin de nuit ont été disparates, elles n'ont donné au maximum que 5 mm vers Lyon (et seulement 0.2 mm à Andrézieux). La journée devrait s'étirer sous un ciel bâché et sous une température qui n'évoluera guère.

La semaine restera à température douce : les maximales devraient avoisiner les normales de saison et les minimales afficheront 1 à 3 degrés de plus. Il est bien possible qu'il ne se passe pas un jour sans pluie d'ici dimanche prochain... Ces pluies seraient toutefois faibles jusqu'à mercredi  (disons une moyenne de  1 à 5 mm par jour) puis elles se renforceraient sérieusement à compter de jeudi et ce jusqu'aux portes de la semaine suivante.

Le coup de frais ou froid esquissé dans l'édito de jeudi dernier répond toujours présent, l'air frais arriverait progressivement avec la grosse pluie de vendredi puis plus franchement en journée de samedi. La montagne perdra de nombreux degrés entre vendredi et dimanche et la limite pluie-neige pourrait descendre aux alentours de 1500 mètres (ce qui n'a évidemment rien de remarquable pour mi octobre).

Ce temps frais et perturbé pourrait bien nous concerner durant au moins 2 ou 3 jours après dimanche prochain.

samedi 6 octobre 2012 à 8h. La journée d'hier a tenu toutes ses promesses : 24.9° de maxi à Bron sous une atmosphère particulièrement polluée, 25.1° à Riorges et Andrézieux, 25.4° à Charlieu, 21.8° ici à Violay sous une excellente visibilité.

Ce matin on note encore une très nette différence entre la masse d'air du lyonnais et celle des hauteurs avoisinantes : 16° ici sous un bon vent de sud, un air sec (50% HR aux Sauvages à 6h) et une visibilité nette, à peine 10° en Val de Saône sous 100% d'humidité et 2 km/h de vent.

La journée sera de nouveau très douce pour la saison, le ciel pourrait toutefois s'ennuager avant la nuit, même si le soleil décline un peu cet après-midi, les températures seront estivales avec du 25-26° en plaine et un isotherme 20° au dessus de1000 m d'altitude.

Demain dimanche les nuages auront la suprématie aérienne, quelques pluies faibles mais possiblement continues sont à envisager, l'ambiance perdra 6 à8° en montagne, sans doute moins en plaine qui devrait assurer une maximale à peu près de saison.

Lundi le petit sursaut thermométrique s'apparentera plutôt à un tressaillement, le ciel pourrait se déchirer et laisser transpirer un peu de soleil, les températures seront dans les normes.

De mardi à jeudi le temps n'évoluera guère d'une journée sur l'autre : des températures de saison voire légèrement inférieures à la normales, un ciel partagé entre nuages et éclaircies, quelques gouttes anecdotiques possibles.

Notre arrivée fraîche entrevue depuis quelques jours dans cet édito semble décidée pour vendredi soir ou samedi, elle s'accompagnerait de pluies substantielles, sans doute le premier arrosage digne de ce nom du mois d'octobre. L'ambiance deviendra glaciale à haute altitude et l'instabilité qui en découlera pourrait faire blanchir les plus hautes terres du Massif Central.

vendredi 5 octobre 2012 à 8h. Quelle belle lumière ce matin ! et la douceur qui va avec s'il vous plait : 13° ici, ce n'est pas mal pour un début octobre, je sens que la véranda va convertir du photon aujourd'hui !

Hier le photon s'est fait rare, ou alors on a eu du photon fatigué, du photon cabossé par tous les chocs qu'il a du concéder pour la grande traversée de l'atmosphère. Bref on n'a pas eu de soleil. A Andrézieux (0h 0 min de soleil), le thermomètre est tout de même monté à 19.3° ce qui situe la performance 0.2° au dessus de la valeur normale de la maximale du  4 octobre, les 20 degrés ont été dépassés sur le Roannais 20.4° à Charlieu, 20.8° à Riorges et sur le Lyonnais 20.9° à Brindas, 21.4° à Bron (1h 13 min de soleil), 21.7° à Satolas, 21.2° à Soucieu et à St-Georges de Reneins. L'ambiance est demeurée bien plus fraîche sur les monts avec seulement au meilleur de la journée : 16.5° à Grammond, 15.7° aux Sauvages, 15.5° ici à Violay, 14.2° à la République, 9.5° au col du Béal. Seul le poste avancé et élevé de St-Nicolas des Biefs a finalement eu le droit à de petites pluies hier : 1.6 mm en fin d'après-midi.

Aujourd'hui la sensation sera estivale dès la mi journée, une fois que le soleil aura réchauffé la plaine encore un petit peu fraîche (mini nocturne de 8.2° à St-Léger sur Roanne, 9.6° à Bron, 8.3° à Soucieu et 7.3° à St-Georges). A 8h il faisait déjà 8.3° au col du Béal, 10° à celui de la Loge et à St-Nicolas des Biefs, on avait même 12.1° au sommet de l'Oeillon. Les 25° en plaine sont atteignables en pointe aujourd'hui et demain.

Demain samedi le beau temps chaud se maintiendra, le ciel pourrait s'ennuager avant la tombée de la nuit.

Quelques pluies sont à envisager pour la fin de nuit de samedi à dimanche ou en matinée de dimanche. Le thermomètre perdra 5 bons degrés sur la veille, il reviendra simplement aux alentours des normales de saison.

Lundi un petit sursaut thermométrique devrait être enregistré sous un ciel sans doute partagé entre 3 gouttes 4 nuages et 5 éclaircies.

Mardi, mercredi, jeudi les conditions météo n'évolueraient guère : une température juste de saison quoi qu'en très légère baisse au fil des jours, quelques gouttes possibles sous un ciel possiblement mitigé. Le risque pluvieux prend toutefois de l'ampleur à compter de jeudi.

Le possible changement vaguement avancé dans l'édito d'hier est encore ce matin d'actualité. Il pourrait intervenir entre vendredi soir et dimanche par le nord-ouest. L'ambiance fraîchirait donc nettement surtout en montagne où nous pourrions perdre de l'ordre de 5 à 10° en l'espace de quelques heures. Ce refroidissement serait accompagné de pluies froides ou de flocons à des altitudes terrestres pour le département de la Loire. L'échéance est encore bien lointaine, restons prudents.

jeudi 4 octobre 2012 à 9h 30 . Le manque de soleil n'a pas empêché, hier, les températures de se maintenir à un haut niveau : 16.9° de maximum ici à Violay, 21° à Andrézieux, 22.6° à Riorges, 22.9° à Bron, 21.4° à St-Georges, 20.9° à la Métare de St-Etienne, 14.2° à St-Nicolas des Biefs, 11.1° au col du Béal.

Cette nuit nous n'avons pas eu de fraîcheur, même en plaine ; certaines minimales nocturnes nous ramènent 2 ou 3 mois en arrière avec par exemple 16.4° à Satolas, 14.9° à Bron, 14.2° à Andrézieux, 14° à St-Etienne GC, 13.1° aux Sauvages, 10.4° à Chalmazel G, 10.8° à Riorges, 12.7° à St-Chamond aéro, 6.8° à St-Just en Chevalet, 12.2° à St-Nicolas.

Aujourd'hui le ciel conservera sans doute toute la journée sa couverture nuageuse, quelques gouttelettes iront peut-être jusqu'à humecter certaines parties du territoire (plutôt les parties nord de nos deux départements). On appréciera le bon niveau thermométrique pour un début octobre sans soleil.

Demain vendredi et après-demain samedi on mise sur deux très belles journées lumineuses et très chaudes pour la saison, les 25° pourraient être dépassés en plaine.

Dimanche le fléchissement thermique ne sera que fugace et limité, nous pourrions conserver nos thermomètres au voisinage du niveau moyen de saison.

Lundi et mardi verraient le retour de la petite chaleur ou de la grande douceur, les maximales se situeront probablement 2 à 5° au dessus des valeurs habituelles lors d'une fin de première décade d'octobre.

Pas de coup de frais en vue pour le reste de la semaine, nous pourrions conserver une ambiance douce pour l'époque de l'année.

Ensuite ? Il n'est pas impossible, aux alentours des 13, 14, 15 octobre, que l'on accueille notre premier coup de frais perturbé de la saison ; en effet, une belle coulée froide en provenance du nord traîne depuis plusieurs jours sur les cartes météo... Evidemment, à cette échéance (on parle de 10 jours là) des retournements multiples sont encore possibles mais mais mais... le temps pourrait bien considérablement se rafraîchir en toute fin de semaine prochaine.

mercredi 3 octobre 2012 à 5h 30 . Rien à redire pour la journée d'hier : d'accord il a fait frais le matin (minis de 7° ici, 5.3° à Riorges, 6.1° à Andrézieux, 1.5° à Chalmazel Bourg, 9.8° à Bron) mais me soleil a vite poussé le mercure au delà de 20° en plaine (21.4° à Riorges et Charlieu, 21.2° à Andrézieux, 21.3° à St-Georges, 22° à Bron) ; les hauteurs ont eu le même soleil mais moins de degrés : 18.2° au plus chaud ici à Violay, 15.6° à St-Nicolas des Biefs, 14.3° à l'Oeillon, 12.9° au Béal.

Ce matin le vent de sud toussote et la température est bien plus douce qu'hier (12° actuellement), en plaine le constat est le même : 13.3° à 5h à Riorges, 12.9° à Andrézieux,  12.1° à 4h à St-Georges et même 10.2° dans la cuvette de St-Just en Chevalet.

Comptons aujourd'hui sur un temps similaire à celui d'hier, avec possiblement un petit degré de plus.

Demain jeudi nos gouttelettes évaporées pourraient vaguement humidifier le goudron de ci de là, le ciel sera plus encombré mais le soleil percera tout de même, la douceur ne sera pas remise en cause mais nous reperdrons possiblement 1 ou 2 degrés par manque d'ensoleillement.

Vendredi la lumière devrait se rétablir et l'ambiance redevenir presque estivale.

Ensuite on se demandait si le chaud must go on ou le chaud must go home... Ce sera sans doute la première hypothèse pour samedi qui serait alors la journée la plus chaude de la semaine avec quelque chose comme pas loin de 25° en plaine.

Un très relatif rafraîchissement est concevable pour dimanche avant le possible retour de la belle chaleur (pour la saison) lundi. Le tout sous un ciel sec et sans doute lumineux.

mardi 2 octobre 2012 à 6h 15 . Pour un début ce n'est pas mal... une demi-journée de soleil hier. Avec l'après-midi sous les nuages, le thermomètre n'a pas fait dans l'excès par ici : 13.9° au meilleur de la journée, c'est encore bien loin des normales d'un début octobre (18° ici pour la moyenne des 17 maximales affectées à un 1er octobre de 1995 à 2011) ; pas plus loin que l'an dernier, il avait fait 24.7° ici le 1er octobre... eh oui, c'était mieux avant, c'est bien connu. Hier les 20 degrés ont été effleurés en plaine avec 19.8° à Bron, 19.1° à Satolas, 17.3° à Andrézieux, 18.5° à Chiroubles, et un étonnant 16.3° aux Sauvages avec il est vrai un beau soleil entre 13 et 15h (nuages ici).

Aujourd'hui l'ambiance devrait légèrement gagner du degré, gageons sur un 20 degrés généralisé en plaine et un  15-17° dans le secteur, le soleil sera probablement moins contesté qu'hier par les nuages bas.

Mercredi le réchauffement se poursuivra tout plan-plan, nous bénéficierons probablement d'un "degré de chaleur" en plus comme disaient les contemporains de Mr de Réaumur. Ciel et nuages se partageront le soleil.

Jeudi notre petite gouttelette pourrait bien "s'évaporer en fa" comme aimaient à dire les contemporains de Mr Haydn du côté de Vienne. S'évaporer en fa est une autre manière, une manière poéticomusicale, de dire "s'évaporer avant de toucher le sol". La tiédeur ambiante pourrait pâtir d'un manque de soleil.

Vendredi une nouvelle hausse thermométrique est à envisager, une hausse sceptique certes car l'affaire n'est pas encore scellée.

Samedi et dimanche, le chaud must go on comme disait Freddie qui s'y connaissait en mercure... L'hypothèse est encore bien fragile, à suivre.

lundi 1er octobre 2012 à 7h 15 . Le soleil n'a pas percé hier, il a bel et bien attendu la nuit pour se montrer (par l'intermédiaire de la lune). Ici à l'abri du vent de nord la température maximale a tout de même atteint 13.3° soit exactement comme à Bron pourtant 630 m plus bas en altitude ; aux Sauvages comme à Grammond, là où le vent de nord ne rencontre pas d'obstacle, il n'a fait que respectivement 10.7° et 10.6°. La maxi la plus faible de plaine est à prendre du côté de Satolas avec 12.7°, valeur très proche du 12.3° de Chalmazel Bourg et du 11.1° de la Gardonnanche.

Ce matin le ciel est clair par ici, la température est en baisse (7° présentement), le soleil devrait s'imposer sans problème même si de nombreux nuages inoffensifs peuvent peupler le ciel en journée. Nous gagnerons 1 ou 2 degrés vis-à-vis d'hier, sûrement un peu plus en Lyonnais.

Demain mardi et après-demain mercredi nous bénéficierons de ce même type de temps en un peu plus doux encore : globalement ensoleillé, frais le matin et une température juste d'actualité en après-midi où le soleil pourtant généreux aura de la peine à sortir un 20° de la plaine.

Jeudi la tendance est à la goutte, à la petite goutte, la goutte insignifiante... peut-être bien qu'il ne pleuvra pas tiens !

Ensuite la visions n'est plus très claire mais il semble que l'on puisse miser une pièce sur l'arrivée d'un temps nettement plus chaud et toujours sec. Une bouffée estivale pour ce prochain week-end ? pas impossible... mais pas gagné non-plus.

dimanche 30 septembre 2012 à 9h . Septembre se termine, il aura été ici à Violay on ne peut plus banal tant en ce qui concerne sa température moyenne (0.0° ou -0.1° d'écart avec la normale) que son cumul de précipitations (107% de la normale présentement et sans doute la même chose demain matin à 8h lorsque débutera la période des précipitations du mois d'octobre).

Hier l'ambiance est restée bien automnale un peu de partout, seul le poste de St-Georges de Reneins a dépassé 16° avec 16.5° de maximum. ailleurs on est monté à 15.9° à Bron, 13.9° à Andrézieux (19.6° de normale 81-10 pour un 29 septembre), 15.3° à Riorges et Feurs, 12.2° ici à Violay, 12.3° aux Sauvages, 10.4° à la Gardonnanche, 7.4° au col du Béal.

Le temps lumineux revient... mais tout doucement. Il faudra encore être patient et pas trop exigeant aujourd'hui : la matinée semble compromise en ce qui concerne l'arrivée de la lumière, mais on peut espérer quelques éclaircies avant ce soir. Les températures seront du même niveau que celles d'hier, peut-être même un peu plus basses si le soleil fait une longue sieste cet après-midi ou s'il se lève que lorsque la nuit sera tombée.

Demain lundi l'ambiance s'éclaircira davantage, les nuages seront toujours là mais la sensation restera sans doute lumineuse. Il ne faudra pas être trop impatient côté thermomètre, nous gagnerons probablement 1 ou 2 degrés sur la veille mais pas bien plus.

De mardi à au moins vendredi nous bénéficierons d'un temps globalement sec (petites pluies éventuelles entre mercredi soir et jeudi ?) et sans doute correctement ensoleillé, les températures croîtront au fil des jours jusqu'à atteindre puis même dépasser (de peu ?) les normales de saison à partir de jeudi ou vendredi.

samedi 29 septembre 2012 à 8h . Loupé ! la ligne de démarcation passe ce matin au nord de Feurs, l'ensemble des départements du Rhône et de la Loire est donc sous la pluie, pluie faible et discontinue certes mais pluie tout de même. Le front actuel entre beau temps et pluies se situe très clairement sur une ligne rectiligne 30 à 40 km au sud d'un axe Limoges Moulins Besançon. Attendons-nous donc à une journée très fraîche par absence de soleil et présence de gouttes (disparates), les maximales devraient s'étager entre 10° vers 1000 m et 16-18° au meilleur des plaines.

Demain dimanche les pluies devraient régresser vers le sud, il n'est pas improbable que le front traverse nos départements, il ferait alors soleil à Roanne mais il pleuvrait à St-Etienne et sur le Pilat. L'ambiance restera très fraîche en journée, surtout là où le soleil ne perce pas.

A partir de lundi le ciel devrait se dégager pour tous, le fond de l'air ne se réchaufferait pas pour autant, la matinée risque d'être bien frisquette avant l'arrivée du soleil qui, s'il apporte de la lumière, aura du mal à booster les températures qui resteront inférieures aux normales de saison.

On peut sans doute compter sur un temps sec et lumineux pour mardi et mercredi, le niveau des températures pourrait enfin atteindre le niveau normal pour un début octobre.

Ensuite l'incertitude grandit, on pourrait cependant, avec beaucoup de réserves, tabler sur une fin de semaine à l'abri des pluies, possiblement relativement douce. A voir

vendredi 28 septembre 2012 à 7h 30 . On a quand même trouvé du 20 degrés hier, en Lyonnais et dans les vallées beaujolaises : 21.1° à Lucenay, 20.9° à Bron, 20.7° à St-Georges, 20.1° à Liergues, 20° à Satolas, 19.9° à Brindas ; dans la Loire, le sud de la plaine est resté à peu près à l'écart des petites averses et c'est là qu'il a fait le meilleur l'après-midi : 19.8° à Andrézieux contre seulement 18.5° à Riorges, 17.5° à St-Léger, 18.6° à Charlieu. Sur les hauteurs, le thermomètre a effectivement tourné autour de 12-13° vers 1000 m avec 12.9° de maxi à la Gardonnanche de Chalmazel, 10.5° à St-Nicolas, 10° au col de la Loge. Là encore, les massifs du sud de la Loire ont certainement moins connu d'averses ou de passages couverts puisque le poste de St-Genest Malifaux de la République est monté au plus haut à 14°, 12° pour le crêt de l'Oeillon contre seulement 7.3° au col du Béal (vent d'ouest de vitesse moyenne 38 km/h entre 8h et 16h). Aux altitudes intermédiaires, les maximales se sont regroupées entre 15 et 16° vers 800 m d'altitude : 15.9° à Grammond, 15.5° ici à Violay, 15.2° aux Sauvages sous un vent moyen d'ouest d'environ 23 km/h aux heures les plus douces de l'après-midi.

Aujourd'hui vendredi le vent d'ouest est tombé, le ciel est limpide et il devrait le rester tout au long de cette journée. Il fait frais un peu de partout (6.9°, 8.4°, 8.6°, 5.7°, 1.5°, à 7h à respectivement Andrézieux, Bron, les Sauvages, St-Georges, Chalmazel G), les trous à froid doivent probablement enregistrer de petites gelées sous abri. Cet après-midi le fond de l'air devrait se réchauffer un poil en montagne, pas sûr qu'il le fasse en revanche en plaine.

Les prévisions sont plus nuancées pour demain samedi. La zone perturbée en remontance du sud pourrait finalement ne pas aller plus haut que Feurs en latitude. Nous pourrions donc assister demain samedi à une nette partition entre le nord et le sud... un peu comme les deux Corée si vous voyez... mais en inversé : ici le soleil et le ciel libre seraient au nord tandis que la pluie bâcherait le sud. Si vous aviez prévu de rouler, vous aurez probablement meilleur compte de diriger vos roues vers le Roannais plutôt que vers le Pilat. Ceci dit, quelques escouades perturbées ne sont pas à exclure (plutôt en matinée ?) jusque sur le Roannais, nos deux départements ne bénéficieraient donc pas d'un Matin Calme... la comparaison trouve ses limites.

Dimanche le beau temps devrait s'imposer pour tous, la température, semblable à celle de la veille, serait encore un peu fraîche pour une fin septembre, surtout au matin où les gelées (au moins au sol) devraient se maintenir dans les bas-fonds.

Lundi, mardi, mercredi : du tout bon à savoir de la lumière et pas de pluie ; la température aurait toujours du mal à accrocher une normale de saison, il ferait globalement trop frais le matin et plus meilleur l'après-midi.

jeudi 27 septembre 2012 à 8h 30 . Voilà enfin une bonne prévision, il faut dire qu'il n'y avait pas grand risque à annoncer moins de 24h à l'avance la pluie d'hier. Les abats ont été conséquents et somme toute très hétérogènes (variant sur un facteur 12) sur notre pourtant petit territoire : 70.7 mm à Satolas, 53.7 mm à Bron, 52 à Liergues, 43.2 à l'Oeillon, 39 à Chiroubles, 37.5 à Soucieu, 35.5 à St-Georges,  33.4 à Brindas, 28.4 à St-Etienne GC, 27 aux Sauvages, 21.2 à St-Chamond aéro, 20.5 à Andrézieux, 17.1 à Chalmazel G, 11 à Riorges, 7.2 à St-Nicolas des Biefs, 6.4 à St-Just en Chevalet, 5.8 à St-Léger sur Roanne. Ici à Violay il est tombé 27.3 mm ici ce qui amène  le cumul mensuel juste au dessus de sa valeur normale à savoir respectivement 89.4 et 89 mm. Depuis le début de l'année il est tombé ici 803.9 mm soit d'ores et déjà davantage que les entières années 2011 (787.3 mm), 2009 (770.6), 2005 (789.4), 1997 (783.1).

Aujourd'hui l'ambiance sera bien plus lumineuse qu'hier, n'excluons pas une ou deux petites averses très localisées durant cet après-midi. Le fond de l'air restera frais, sans doute pas bien plus de 12-13° au plus chaud à 1000 m d'altitude et moins de 20° en plaine.

Demain vendredi nous gagnerons quelques degrés au thermomètre (nous ne retrouverions cependant pas les normales de saison), le ciel devrait encore nous gratifier d'une belle lumière et les éventuelles petites averses auront disparu.

Samedi il n'est pas impossible de revoir la pluie, en très faible quantité au demeurant, ce serait les derniers millimètres ou fractions de millimètres de septembre. On conservera un temps frais pour la saison, surtout en montagne.

Dimanche et lundi : temps sec et toujours un petit peu trop frais pour la saison.

Mardi et mercredi : beau temps sec à température agréable.

mercredi 26 septembre 2012 à 5h 30 . Allez on n'en est pas à un bide près : encore un gros plantage pour hier (et cette nuit) qui n'a pas vu la moindre goutte d'eau et pas subi la moindre rafale digne de ce nom. Je serais à votre place, j'irais voir ailleurs que sur ce site les prévisions météo...

Alors aujourd'hui il devrait tout de même pleuvoir à peu près toute la journée pour un cumul significatif de l'ordre de 20-30 mm. La température de cet après-midi sera en nette baisse (3 ou 5° de moins qu'hier où il a encore fait ici 17.8° et 22.7° à Andrézieux). Actuellement (5h 30) les premières pluies arrivent sur les monts du Forez et le Roannais,  la température ici à Violay atteint encore 14° ce qui est très chaud pour une fin de nuit de fin septembre ; il fera plus frais cet après-midi.

Demain jeudi la pluie sera finie et la journée pourrait être ornementée d'un peu de soleil. Une journée agréable pour rouler un peu, malgré la fraîche température (sans doute moins de 15° de maxi par ici).

Vendredi se déroulera probablement sur la même gamme que la veille à savoir pas de pluie et un ciel possiblement lumineux. Tout bon pour de nouveau rouler. Température encore fraîche.

Ensuite ? Un beau temps sec pour plusieurs jours est envisageable sous une température fraîche (surtout les minimales) jusqu'à dimanche, on pourrait assister à un réchauffement en début de semaine prochaine, toujours sous la bonne lumière.

mardi 25 septembre 2012 à 7h . La température a bien chuté entre avant-hier dimanche et hier lundi, surtout en montagne ; ici à Violay la maxi d'hier a été de 16.4° soit 5.6° de moins que dimanche, à Bron la maxi d'hier est montée à 23.1° contre 26.3° dimanche, 10° hier de maxi au Béal pour 18.7° dimanche.

Nous devrions passer aujourd'hui au moins la matinée au sec, la pluie ne reviendrait qu'en fin d'après-midi ou au plus tôt en cours d'après-midi. La température devrait ressembler à celle d'hier avec niveaux thermiques  un peu justes pour l'époque de l'année en montagne. Enfin le vent de sud qui s'était fait oublier hier en journée pourrait refaire parler de lui en cours d'après-midi.

Après les pluies plus ou moins orageuses de cette seconde partie de journée, celle de mercredi n'apportera probablement pas d'amélioration sensible : attendons-nous à de la pluie omniprésente sous une température en retrait de quelques petits degrés. Il faudra chauffer les appartements si on craint la fraîcheur et l'humidité.

Jeudi et vendredi notre secteur pourrait rester en dehors des fortes pluies, l'ambiance ne serait pas pour autant très lumineuse ni très douce.

lundi 24 septembre 2012 à 7h . Le vent a tempéré plus que prévu hier après-midi, le soleil a de surcroît été un peu faiblard passé midi et au final aucune des maximales de ce premier dimanche d'automne ne s'est placée dans l'intervalle 27-29° ; en voici quelques unes : Charlieu 26.7°, Bron et Riorges 26.3°, St-Georges de R 25.9°, Satolas et Brindas 25.7°, Andrézieux 24.9°, 23.5° aux deux St-Etienne . Encore une fois, les maxis de montagne ont été, relativement à l'altitude, bien plus chaudes que celles de plaine : Chalmazel Bourg 26°, Chalmazel Gardonnanche 24°, Grammond et St-Nicolas des Biefs 23.3°, col de la Loge et Violay 22°, la République 21.4°.

Cette nuit à 3h les premiers coups de tonnerre ont donné de la voix, les averses orageuses se sont ensuite succédé, je relève 11.7 mm au pluviomètre ; le plus gros est passé, des averses dispersées vont occuper la matinée, l'après-midi sera probablement sèche.

Demain mardi ce sera l'inverse d'aujourd'hui : pas de gouttes en matinée (peut-être même un peu de soleil) puis nous devrions retrouver les pluies en fin d'après-midi et soirée. La température n'évoluera guère entre le matin et l'après-midi, elle se situera à peine au niveau des normales de saison.

Mercredi il fera plus frais et la journée a de grandes "chances" d'être entièrement dévolue à la pluie. Les cumuls de cette journée se compteront probablement en dizaines de millimètres.

Jeudi vendredi et samedi les grosses pluies issues de la remontée de sud évoquée dans l'édito d'hier semblent avoir déserté les cartes. Prudence tout de même, attendons un peu avant d'affirmer que la pluie de la semaine stoppera jeudi matin. Quoi qu'il en soit, les compteurs millimétriques amorcés ce matin à 3h atteindront possiblement 50 à 70 mm jeudi matin, largement de quoi faire de ce septembre un nouveau mois excédentaire (le sixième consécutif ici et bien ailleurs).

dimanche 23 septembre 2012 à 9h 30. Grosse erreur de prévision pour hier où la température devait être "en retrait de plusieurs degrés sur celle de vendredi" d'après l'édito d'hier. Au final, le soleil retrouvé de l'après-midi a, en cette journée mondiale de l'égalité (égalité de la longueur du jour), poussé le mercure au même niveau et même parfois plus haut que ce qu'il avait fait vendredi. Les 20 degrés sont montés vers 800-1000 m d'altitude (21.5° ici à Violay et à la République, 19.1° à Chalmazel G, 22° à Grammond, 20.2° aux Sauvages, 18.5° à l'Oeillon, 17° au Béal) et les 25 degrés ont été trouvés localement en plaine (25.3° à Feurs, 25.4° à Perreux, 24.3° à Riorges et Rozier en Donzy, 24.6° à Andrézieux et Bourg-Argental, 24.4° à Bron). L'ambiance est restée très humide avec une température du point de rosée comprise entre 15 et 17° ce qui nous a valu un joli brouillard, ici à Violay, en début de soirée.

Aujourd'hui le ciel est plus clair, la température est très élevée pour l'heure et la saison (17° à Chalmazel G à 9h, température horaire comprise entre 14.9° et 15.8° entre 1h et 8h au col de la Loge, 14.4° de mini nocturne à Bron et 13.2° à St-Just en Chevalet) ; les 25° seront largement dépassés n plaine où le mercure devrait pointer cet après-midi entre 27 et 29°. Comptons sur le vent de sud réveillé pour tempérer l'ambiance.

Cette nuit et/ou demain matin aux premières heures la pluie et peut-être quelques orages fera redescendre la température. Demain lundi les pluies ne devraient guère déborder sur l'après-midi, le thermomètre retrouvera des niveaux plus adéquats à une septembre : une vingtaine de degrés en plaine et 5 de moins vers 1000 m. Le vent de sud sera fort entre cet après-midi et demain matin, il devrait retomber en cours d'après-midi et soirée de lundi.

Mardi sera probablement la moins pire journée de la semaine : une température correcte sans plus ni moins et un ciel probablement sec. Nous assisterons possiblement à la résurrection du vent de sud avant le soir.

Ensuite les choses pourraient sérieusement se gâter. Un épisode de (très ?) fortes pluies est de plus en plus envisageable pour l'intervalle mercredi (soir ?) à vendredi soir. Le cumul sur ces 72 h pourrait se compter en dizaines de millimètres et pourquoi pas atteindre la centaine. Rien n'est bien certain à cette échéance mais il ne coûte pas grand chose de prévoir d'ores et déjà 3 jours particulièrement délicats à partir de mercredi. Ces pluies remonteraient du sud et seraient la conséquence d'un épisode cévenol, le premier de la saison.

samedi 22 septembre 2012 à 8h. La pluie a pris pas mal de retard sur ce qui était escompté (vous remarquez la subtilité ? c'est la pluie qui a pris du retard et non pas les prévisions qui étaient "précoces"). Actuellement il pleut à seau ici à Violay (débit estimé à 50 mm /h). La zone perturbée s'en va vers l'est, nous devrions assez rapidement retrouver un temps à peu près sec même si quelques averses ponctuelles sont encore envisageables en cours de journée et surtout de matinée. Le fond de l'air reste doux et nous devrions bénéficier d'une température correcte cet après-midi (bien qu'en retrait de plusieurs degrés sur celle d'hier) même si le soleil ne fonctionne qu'à mi temps.

Demain dimanche sera sans conteste la belle journée des 5 ou 7 à venir : il fera beau et chaud voire même très chaud pour la saison avec des pointes possibles entre 27 et 29° en plaine.

La dégradation prévue hier en soirée de dimanche attendra sans doute quelques heures de plus avant de nous mouiller, on débutera alors lundi matin une longue période humide, période qui pourrait bien s'étendre à toute la semaine à venir. Lundi toujours, le refroidissement sera sensible, nous perdrons probablement 5 à 8° vis-à-vis de la veille dimanche. Lundi encore, les rafales de sud pourraient être importantes et quelques coups de tonnerre ne sont pas à balayer.

Mardi le vent de sud ne faiblira pas, il sera localement fort. On peut espérer une journée à peu près sèche sous une température semblable à celle de la veille à savoir à peine de saison.

Mercredi jeudi et vendredi l'ambiance ne se réchauffera guère (elle pourrait même se rafraîchir un peu) et la pluie devient très probable. Les cumuls millimétriques de ces trois jours pourraient être significatifs.

vendredi 21 septembre 2012 à 8h. Il n'y a pas eu d'amplitude de 20° hier dans les trous à froid, contrairement à ce que je pensais ; la plus élevée d'entre elles s'est produite à Charlieu avec 18.1° puis Riorges avec 17.9°, Chalmazel Bourg 17.2°, St-Just en Chevalet 17°.

Ce matin il faut se trouver sur les hauteurs pour voir que le temps change ; le vent est au sud et en bonne santé :27 km/h de moyenne aux Sauvages entre 5 et 7h soit nettement plus qu'à Bron et Brindas (1.5 km/h de moyenne sur ce même intervalle) ou encore qu'à St-Etienne GC (0.5 km/h de moyenne) ou St-Georges de Reneins (0.0 km/h de moyenne). Ce vent de sud arrive doucement en plaine, à St-Léger sur Roanne, sa vitesse moyenne était de 1 km/h entre 5h et 6h heure à laquelle il ne faisait que 6.2° ; une heure plus tard, à 7h donc, il y faisait 10.2° et le vent était passé à 18 km/h de moyenne dans l'heure précédente. A Satolas le vent de sud a été présent plus ou moins toute la nuit (comme sur les hauteurs donc), il s'est toutefois renforcé depuis 5h (la température est d'ailleurs passée de 10° à 5h à 14.7° à 6h).

Vu la configuration, on imagine bien qu'il existe présentement de belles inversions entre les trous à froid et les sommets dégagés ; à 7h on relevait 12.3° aux Sauvages et 5.7° à St-Georges de Reneins, à 5h il faisait 1.9° à St-Just en Chevalet à 620 m d'altitude et 11.3° à St-Nicolas des Biefs à 1020 m d'altitude.

Le vent de sud est parti pour la journée, il ne devrait toutefois rien casser sur son passage, il fera juste un peu baver les cyclistes qui oseront le braver. Comptons sur un ciel bleu au moins en matinée puis sur une dégradation possiblement faiblement orageuse en fin d'après-midi ou début de soirée. Les températures maxi pourraient s'approcher des 25° du côté de Lyon et Satolas là où la dégradation n'arriverait qu'une fois le soleil fatigué.

Demain samedi, pour la journée mondiale de l'égalité, le temps aura sans doute du mal à se remettre au bleu ; les pluies devraient rapidement cesser en fin de nuit mais le ciel pourrait rester chargé. La masse d'air sera toujours très douce mais le manque de soleil pourrait faire plafonner les maximales quelques degrés en dessous de celles d'aujourd'hui. Le vent de sud sera mis entre parenthèses.

Dimanche l'épisode pluvieux entrevu il y a quelques éditos de ça aura sans doute la bonne idée d'attendre la soirée voire même la nuit suivante avant de se manifester. Le soleil pourrait revenir en force et, comme la température céleste sera toujours d'un très haut niveau, les maximales terrestres de cette journée de prières toucheront des niveaux divins pour une fin septembre à savoir du 28-30° en plaine et du 22-24° à 1000 m d'altitude. Le vent de sud fermera sa parenthèse, il sera de nouveau au rendez-vous donc.

Lundi l'ambiance sera redevenue celle d'un lundi : sans doute de la pluie en tout début de journée puis un temps possiblement couvert avec un thermomètre redescendu de son petit nuage dominical. Attendons-nous à perdre 6 à 8° sur la maximale de dimanche et à gagner plusieurs km/h de vent de sud.

Mardi bof. Le temps serait plutôt sec sous un ciel possiblement mitigé et des températures de saison.

Mercredi la pluie reviendra probablement et le thermomètre aura du possiblement un peu de mal à assurer une normale de saison.

Ensuite les jours plus ou moins humides, ni chauds ni froids, pourraient nous emmener jusqu'au week-end.

jeudi 20 septembre 2012 à 8h 30. Voilà ce matin les premières gelées sous abri des postes habituellement suivis dans cet édito (le poste de St-Genest Malifaux étant hors catégorie car là bas le premier gel sous abri ne date pas de ce matin). On a donc, comme minimales nocturnes (d'hier 20h à ce matin 8h) : Andrézieux 2.9°, Chalmazel Bourg -1° et Gardonnanche -0.9°, crêt de l'Oeillon +1.3°, Grammond 4.4°, Violay 3.5°, St-Etienne GC 4°, St-Léger sur Roanne 2.7°, col du Béal +1.1°, Bron 8°, Satolas 6°, St-Just en Chevalet -0.6°, les Sauvages 6.1° (!), Brindas 8.9°, Chiroubles 9.5°, St-Georges de Reneins 3.9°.

Ici à Violay on observe quelques gelées au sol au pied de l'abri qui sont les premières de l'année.

Aujourd'hui le ciel ne s'éteindra pas, la lumière va nous faire sursauter le thermomètre ; l'amplitude thermique tournera de nouveau autour de 20° là où il gèle ce matin.

Demain vendredi le vent tournera au sud et nous gagnerons une poignée de degrés (à savoir 5) tant le matin que l'après-midi, les 20° devraient monter jusque vers 800-1000 m d'altitude. Une dégradation vaguement orageuse n'est pas improbable en toute fin d'après-midi ou soirée.

Samedi le fond de l'air restera très doux mais les nombreux nuages et les possibles gouttes rendront l'après-midi un peu plus fraîche que celle de la veille.

Dimanche soir ou lundi le temps pourrait plus franchement tourner à la pluie, toujours dans la douceur dimanche puis dans une certaine fraîcheur lundi.

Un temps relativement doux mais possiblement assez fréquemment pluvieux est envisageable pour la semaine prochain, à vérifier bien entendu.

mercredi 19 septembre 2012 à 5h 30. Il n'y a pas eu de surprise quant à l'horaire de l'arrivée de la pluie , ces pluies ont été faibles mais assez persistantes, je relève 10.5 mm actuellement dans le pluviomètre, à 5h il était tombé 7.3 mm à Andrézieux, 5.4 mm à Chalmazel G, 3.6 mm à Grammond, 4.6 mm à Riorges, 8.6 mm à St-Etienne GC, 7.9 mm à Bron, 5.6 mm à St-Georges, 12.2 mm aux Sauvages. Il se peut qu'il y a ait encore quelques petits dixièmes de plus entre 5 et 6h mais globalement les pluies sont terminées.

Le thermomètre a eu le temps de dépasser 20° avant la pluie ; comme avant-hier, le différentiel entre plaine et montagne a été quasi-inexistant, voici quelques maxis d'hier : 21.3° ici à Violay, 19.9° à Chalmazel Gardonnanche, 20.8° à Andrézieux, 18.4° au col de la Loge, 19.7° à Grammond, 18.5° à l'Oeillon, 20.9° à Charlieu, 20.8° à Bron, 20.9° aux Sauvages, 20.7° à Satolas.

Nous aurons sans doute encore pas mal de nuages dans le ciel de ce matin puis la lumière devrait de nouveau s'éclairer. L'ambiance demeurera très fraîche avec quelque chose comme 10° au plus tiède vers 1000 m et pas bien plus de 16-18° au meilleur de l'agglomération lyonnaise.

Demain jeudi sera une journée probablement fort ensoleillée, le mercure de l'après-midi fera un effort, un petit effort en ajoutant une paire de degrés à la maximale d'aujourd'hui. Auparavant la matinée aura été presque froide dans les bas fonds où quelques gelées au sol sont probables.

Vendredi nous retoucherons possiblement aux normales de saison (voire même un peu plus) avec un bon 20° en plaine, le temps pourrait se gâter en cours d'après-midi ou en soirée, quelques gouttelettes semi nocturnes ne sont pas improbables.

Le week-end semble engagé dans un temps relativement doux mais possiblement humide. A confirmer.

mardi 18 septembre 2012 à 7h 30. La belle période chaude prend fin. Hier les maximales ont de nouveau été très avantageuses pour une mi septembre, par ici vers 800 m d'altitude il a même fait un peu plus chaud que dimanche (23° de maxi ici à Violay hier). Hier toujours le différentiel thermique entre basse et "haute" altitude était bien faible, ces quelques maxis le montrent : Andrézieux 24°, Chalmazel Bourg 24.8°,  Chalmazel G 21.8°, col de la Loge 20.7°, crêt de l'Oeillon 21.6°, Grammond 22.8°, Riorges 25.4°, St-Chamond aéro 24.4°, col du Béal 19.2°.

Aujourd'hui, comme prévenu, la pluie devrait débarquer avant la fin de l'après-midi, comptons sur un arrosage moyen, de l'ordre de 5 à 10 mm tout au plus.

Demain mercredi l'ambiance sera nettement plus froide : seulement 10-12° au plus tiède vers 1000 m d'altitude, sans doute du 15-17° en plaine. Le soleil sans doute revenu durant l'après-midi ne pourra pas propulser le mercure bien haut, le vent de nord contribuera au rafraîchissement.

Jeudi la lumière sera là mais il manquera encore 3 à 5° pour coller aux normales de saison : 15-18° en plaine et une douzaine vers 1000 m.

Vendredi l'ambiance se réchauffera, nous atteindrons probablement les valeurs normales d'un 21 septembre. La plaine dépassera (de peu ?) les 20° sous un vent qui aura tourné au sud. Une dégradation pluvieuse est envisageable sur le soir.

Le week-end prochain sera probablement placé sous le signe de la pluie, les gouttes ne seront certes pas continues mais on aura probablement du mal à trouver 3 heures consécutives de sèches. Les températures pourraient toutefois conserver un niveau acceptable pour une dernière décade de septembre.

lundi 17 septembre 2012 à 7h 30. 27° à Bron hier, 26.3° à Satolas, 26.1° à Brindas, 25.7° à Andrézieux, 25.2° à St-Georges de Reneins, 22.2° ici à violay, 21.7° à Chalmazel Gardonnanche, 17.5° au col du Béal : la journée d'hier dimanche a tenu ses promesses c'est le moins qu'on puisse dire.

Les 20 degrés d'amplitude entre la minimale et la maximale d'hier ont été dépassés localement en plaine et systématiquement dans les trous à froid : 2.3° / 24.8° à St-Just en Chevalet soit 22.5° d'écart, 2.2° / 23.5° à Chalmazel Bourg soit 21.3° d'amplitude, 4.8° et 24.8° à Charlieu. A Saugues en Haute-Loire le mercure est passé de -1.4° le matin à 25.5° l'après-midi soit une amplitude de 26.9° ce qui est loin d'être un record pour cet endroit.

Ce matin l'ambiance est nettement plus douce qu'hier, on trouve du environ 12° à 7h sur le Lyonnais et sur St-Etienne, du 10° vers Andrézieux et aux alentours de 11° vers Roanne. La montagne est ce matin encore plus douce que la plaine : 13.3° à 5h au col de la Loge, 11.5° au Béal, 13.6° à St-Nicolas des Biefs, 14.7° aux Sauvages à la même heure.

Aujourd'hui des maximales similaires -et peut-être même un peu plus élevées- à celles d'hier sont promises, les quelques nuages élevés de ce matin ne devraient pas voiler le soleil.

Demain mardi la pluie semble vouloir ne pas attendre la fin de journée pour nous arroser : la matinée devrait être globalement lumineuse puis les gouttes tomberont à partir du milieu de l'après-midi. La pluie ne sera pas la seule à tomber, elle entraînera avec elle la température.

Mercredi matin la fraîcheur humide sera généralisée, les gouttes disparaîtront rapidement en matinée mais la fraîcheur elle nous collera toute la journée sous un vent de nord en forme : n'imaginons pas bien plus de 15° au meilleur en plaine du Forez, peut être 2 degrés de plus en Lyonnais et sans doute  9-10° vers 1000 m d'altitude.

Jeudi le soleil reviendra mais le vent de nord persévèrera. Quelques gelées au sol sont probables uniquement là où le vent de nord est incapable d'aller c'est-à-dire dans les trous. En journée il ne fera pas bien chaud, 1 ou 2 degrés de plus que la veille grâce au généreux soleil.

Vendredi le lent adoucissement se fera sentir, les quelques degrés de plus nous amèneront à peine aux normales de saison.

Ensuite le déroulé est moins clair, l'humidité pourrait revenir durant le week-end, la température reste quant à elle encore dans le domaine du mystère. Attendons un peu.

dimanche 16 septembre 2012 à 9h. Nouvelle mauvaise prévision : les nuages rampants d'hier matin ne se sont pas évaporés, seule l'agglomération lyonnaise a pu bénéficier d'un ensoleillement correct : 7h 05 min.  Le soleil n'a brillé que 2h 09 min aux Sauvages. Côté températures, seules la région lyonnaise et le Val de Saône ont fait un petit peu mieux que vendredi avec 21° hier à Bron, 20.2° à Satolas, 20.5° à St-Georges, 20.7° à Lucenay, 20.2° à Liergues. Dans la Loire, l'agglomération roannaise s'est approchée de 20° (19.6° à Riorges) et la Plaine du Forez s'est contentée d'un 18.2° à Feurs et d'un 17.5° à Andrézieux. Sur les hauteurs l'ambiance était plus froide : 13.4° de maxi à Grammond, 14.2° à la Gardonnanche de Chalmazel qui a peut-être goûté à un peu de soleil, 10.4° au Crêt de l'Oeillon et 10.8° au Béal.

Ce matin la rosée est abondante (0.4 mm), cet air humide a probablement évité des gelées au sol qui auraient pu être relativement généralisées avec un air plus sec. Ces quelques minis nocturnes nous montrent que décidément on tourne le dos à l'été : Violay 7.7°, Grammond 9.2°, Charlieu 4.8°, Feurs 5.9°, Andrézieux 6.1°, St-Nicolas 7.2°, Béal 4.5°, St-Just en Chevalet 2.3°, Bron et Sauvages 9.5°, 2.2° et 2.7° à respectivement Chalmazel Bourg et Gardonnanche.

Dans le trou à froid de Saugues en Haute-Loire la mini nocturne a été clairement négative avec -1.4°, il s'agit de la première gelée sous abri de la saison si je ne me trompe pas ; notons encore du -1° sur l'aérodrome de St-Flour.

Aujourd'hui on en est sûr, c'est plein soleil ! Les amplitudes thermiques promettent d'être respectables aujourd'hui, on pourrait en voir de plus de 20 degrés (par exemple à Charlieu ou dans les trous à froid).

Demain lundi on remet ça : du soleil et du 25-27° dans les coins les plus chauds des plaines.

Si aujourd'hui et demain le temps nous gâte, mardi il se gâtera.

Mardi l'ambiance sera encore douce le matin puis le ciel pourrait s'ennuager avant la nuit, quelques gouttes sont envisageables en fin d'après-midi et soirée, ces pluies faibles pourraient prendre de la consistance durant la nuit et/ou le lendemain matin. Cet arrosage ne serait toutefois pas conséquent, actuellement on pourrait tabler sur du 1 à 5 mm.

Mercredi il fera bien plus frais, les températures matinales seront redescendues quelques petits degrés des normales de saison, celles de l'après-midi seront encore plus éloignées de leurs références. Ajoutez à ça un vent de nord retrouvé, un ciel possiblement couvert en matinée et pour le moins hésitant en après-midi et vous aurez l'archétype d'une sale journée de fin d'été astronomique.

Jeudi, jeudi sera lapas trop mauvaise journée de cette seconde moitié de semaine : pas de pluie et un ciel possiblement lumineux. Les gens pour qui le jeudi est la journée de vélo seront chanceux sur ce coup là. Il ne faudra tout de même rien attendre de fantastique de la part du thermomètre, il se contentera d'assurer le minimum de saison... et encore...

Vendredi, Samedi, Dimanche et pourquoi pas lundi le fond de l'air aura sans doute pris du grade thermique mais l'ambiance pourrait être à la pluie. A la bonne grosse pluie ? pas impossible !

samedi 15 septembre 2012 à 7h 45. L'isotherme 20 degrés hier n'est pas monté plus haut que 300 m d'altitude hier : 20.5° à Bron, 20.4° à Charlieu, 20° à Riorges, 19.6° à Brindas, 19.3° à Satolas, 18.8° à Andrézieux, 18.6° à la Métare. En revanche, le 15 degrés est monté quant à lui beaucoup plus haut, presque 1000 m de plus que le précédent avec 15.9° à Chalmazel G, 15.5° à la République, 14.7° au col de la Loge, 12.2° au Béal mais de nouveau moins de 10° à l'Oeillon : 9.7°.

Ce matin l'ambiance est encore fraîche sur les monts où l'on relève entre 7 et 8° vers 1000 m d'altitude, la plaine s'est quelque peu réchauffée en seconde partie de nuit avec environ 11-12° sur le Forez et le Roannais, de 13 à 15° sur le Lyonnais.

Les quelques nuages rampants actuels ne devraient pas occulter bien longtemps la lumière naissante. Comptons sur 1 ou 2 degrés de plus qu'hier et sur un après-midi bien ensoleillé.

Demain dimanche, comme promis, sera une belle journée de début d'automne : du soleil sans doute plus présent qu'aujourd'hui et des 25° en plaine.

Lundi nous aurons le même type de temps avec pourquoi pas un petit peu plus de chaleur (1 ou 2° maxi en plus).

Mardi le ciel sera toujours globalement lumineux, nous pourrions perdre quelques grades sur le thermomètre, la plaine conserverait cependant des maxis supérieures 20°.

Mercredi un coup de frais sera sensible, les maxis seront coincées entre 15 et 18° en plaine. L'arrivée de cet air plus froid pourrait occasionner quelques très faibles pluies entre mardi soir et mercredi matin.

Jeudi et vendredi l'ambiance aura du mal à se réchauffer mais il ne devrait pas pleuvoir.

Une séquence pluvieuse est probable pour vendredi et samedi prochains sous une température possiblement redevenue à peu près de saison.

vendredi 14 septembre 2012 à 10h. C'est au crêt de l'Oeillon qu'il a fait le moins tiède hier après-midi : seulement 6.8° au plus chaud de l'après-midi ; 15.8° à Andrézieux, 16.3° à Feurs, 13.1° à Grammond, 18.8° à Bron et 17.4° à Riorges.

Aujourd'hui le soleil est décidé à faire un effort, enfin disons qu'il fera du présentéisme en nous envoyant de la lumière... froide. Davantage donc de Candelas aujourd'hui qu'hier mais guère plus de Kelvin : 2 ou 3 au maximum, l'ambiance demeurera donc trop fraîche pour l'époque de l'année.

Demain samedi la journée se déroulera peu ou prou comme celle d'aujourd'hui : de la lumière mais encore 2 à 3° de déficit thermique.

Dimanche et lundi et allez zou mardi la météo deviendra nettement plus estivale, des maximales aux alentours de 25° sont envisageables en plaine sous un beau soleil.

Une rechute possiblement temporaire semble se dessiner pour mercredi jeudi.

La pluie sera absente du ciel durant cette fin d'été astronomique, on pourrait éventuellement la revoir aux alentours du prochain équinoxe.

jeudi 13 septembre 2012 à 8h 30. Le soleil n'a pas trouvé de place dans l'après-midi d'hier, c'est à peine si on l'a vu se faufiler entre deux nuages à l'heure du coucher. Les maximales ont comme prévu été assez basses pour la saison avec par exemple 13° ici à Violay, 8.6° au cool du Béal, 17.2° à Feurs, 17.7° à Bron, 17.1° à Riorges.

Aujourd'hui, après une nuit fraîche (7.1° de mini ici à Violay) les choses n'ont pas l'air de vouloir se passer comme pressenti dans les éditos précédents. Il faut en effet ne pas trop compter sur "un temps redevenu sec" surtout pas ce matin où les gouttes devraient de nouveau venir faire couler 1 ou 2 millimètres d'ici midi. L'amélioration -c'est-à-dire la disparition de la pluie- semble plus réaliste pour cet après-midi. Côté thermomètre les choses ne s'arrangeront pas, bien au contraire. Attendons quelque chose comme 10-12° au plus chaud par ici vers 800 m, et sans doute pas bien plus de 15-16° en plaine.

Demain vendredi un certain sursaut thermométrique nous attend ; la température de l'après-midi, boostée par le soleil enfin revenu, gagnera qualues degrés sur celle d'aujourd'hui, il en manquera toutefois encore 2 ou 3 pour coller aux normales de saison.

Samedi ne verra pas de changement : de la lumière encore un peu fraîche.

Dimanche et lundi nous aurons enfin droit à un temps presque estival avec des maxis de plaine au voisinage de 25°.

Le temps chaud prévu pour durer encore quelques jours aurait a priori du mal à se maintenir. Dès mardi le thermostat pourrait baisser et nous ramener des conditions thermiques simplement de saison... mais toujours sans pluie.

mercredi 12 septembre 2012 à 5h 30. Les orages d'hier ont mis fin à la période de temps très chaud. Contrairement à ce que je pensais, les maximales ont eu le temps de monter assez haut hier avant l'arrivée de la pluie : 27.8° à Riorges juste avant l'orage qui a déversé 39.6 mm entre 13h et 17h (42.8 mm entre hier après-midi et ce matin 5h), 26.7° à Andrézieux (10.5 mm entre hier après-midi et ce matin 5h), 26.8° à la Métare (6 mm), 22.2° à la République (24.4 mm), 20.5° à l'Oeillon, 27.6° à Bron (13.9 mm entre hier après-midi et ce matin 5h), 27.5° à Satolas, 23.2° aux Sauvages (12 mm), 22.4° ici à Violay, 17.4° au Béal (23.3 mm) et 20.1° à St-Nicolas (20.5 mm) .

Les pluies ont donc été plus abondantes que prévu, la moyenne doit se situer aux alentours de 15-20 mm.

Le déroulé futur ne devrait pas trop s'écarter du scénario tracé lors des précédents éditos : température en baisse pour aujourd'hui avec toujours quelques pluies de possibles surtout en matinée et un soleil quasiment absent, grande fraîcheur pour demain jeudi sous un ciel sans doute redevenu sec, timide radoucissement vendredi et samedi puis franc réchauffement de dimanche à mardi.

Il ne devrait plus rien tomber d'après-demain vendredi à mardi prochain, les journées de dimanche à mardi seront probablement de nouveau estivales avec des températures maximales de plaine sans doute au dessus de 25°.

mardi 11 septembre 2012 à 7h 30. Grosse chaleur (pour la saison) encore hier : 31.2° à Riorges, 29° à Andrézieux, 24.4° à 1000 m à Chalmazel, 30.4° à Charlieu, 29.6° à Bron, 29.1° à St-Georges de Reneins.

 L'ambiance est encore extrêmement douce ce matin, il est trop tôt pour avoir les minis nocturnes mais il faisait à 6h : 16.3° à St-Nicolas, 16.5° aux Sauvages et à Chalmazel G, 17.1° à St-Léger, 19.9° à Bron, 20°  à Satolas.

Actuellement de jolis (pour l'heure matinale) foyers orageux se baladent sur le sud du département de l'Allier parallèlement à une direction Guéret Besançon. Le Roannais pourrait être touché dans une heure ou deux.

Aujourd'hui la pluie tombera mais probablement pas avant la mi journée. Le tonnerre devrait se faire entendre. On aura le temps d'atteindre 25° à l'est de notre petit secteur à savoir sur Lyon et Satolas ; ailleurs, plus à l'ouest donc, le thermomètre n'aura sans doute pas le temps de grimper jusqu'à ce seuil de 25°, il fera tout de même assez bon en plaine du Forez ou en Roannais sur les coups de midi avec quelque chose comme 20-23°. Les pluies orageuses de cet après-midi et nuit prochaine ne devraient pas donner, en moyenne, un arrosage important. Tablons sur du 5-10 mm avec localement des pointes à 20 ou 30 sous les orages. Le rafraîchissement débutera avec l'arrivée des gouttes, il fera plus frais en fin d'après-midi qu'actuellement.

Demain mercredi les gouttes disparaîtront en cours de matinée. L'ambiance poursuivra son refroidissement ; il fera encore plus frais le soir que le matin (surtout en montagne). Durant l'après-midi, les thermomètres de plaine n'iront pas plus loin que 15° (soit 15° de moins qu'hier) et celui de la tour Matagrin (1000 m) ne devrait pas toucher 10°.

Jeudi on pourrait avoir plus de lumière mais pas plus de calories, les températures seront du même ordre que celles de la veille.

Vendredi le radoucissement semble se confirmer et sera sensible, il manquerait toutefois encore quelques degrés pour recoller aux normales de saison.

Samedi offrirait le même temps que vendredi : une température juste acceptable pour une mi septembre mais sans doute un soleil dominant.

Dimanche, lundi, mardi et allez hop mercredi aussi, le réchauffement nous fera passer rapidement au dessus des températures habituelles pour cette époque de l'année, les thermomètres de plaine pourraient retrouver des 28-30° sous un ciel exempt de pluie aux parages de mardi qui serait alors la journée la semaine.

lundi 10 septembre 2012 à 8h. J'étais encore trop timide en voyant (édito de mercredi 5 septembre) l'isotherme 20° aux alentours de 1200-1300 m pour la période de vendredi à aujourd'hui lundi. Au crêt de l'Oeillon (1370 m) il a fait 21.1° de maxi vendredi, 23° samedi et 22.3° hier dimanche ; le col du Béal et celui de la Loge ont eux aussi dépassé 20 degrés hier avec respectivement 20.6° et 22.8° au plus chaud. Hier dimanche les 25 degrés sont montés à 1000 m  (24.9° à la Gardonnanche, 24.3° à St-Nicolas, 24.5° à la République) et la plaine a eu droit à des 30 degrés généralisés : 31.1° à Riorges, 31° à Charlieu,  30.8° à Bron, 30.7° à St-Chamond aéro et St-Georges de Reneins, 30.4° à Satolas, 30.3° à St-Germain sur l'Arbresle, 30.1° à Brindas, 29.5° à Andrézieux.

La nuit dernière a de nouveau été remarquablement douce pour la saison en montagne, ces quelques minis nocturnes le prouvent : St-Nicolas 14.8°, Grammond 17.6°, Graix 15.4°, col du Béal 13.2°, les Sauvages 17.7°, Satolas 18.2°.

Aujourd'hui lundi nous revivrons le même temps qu'hier : du soleil et de la grosse chaleur pour la saison avec certaines maximales de plaine encore (légèrement) supérieures à 30°.

Le changement c'est pour demain. L'ambiance sera tout aussi douce qu'aujourd'hui le matin mais le ciel s'ennuagera plus vite que ce que je prévoyais dans les derniers éditos, les thermomètres de plaine atteindront probablement 25° mais uniquement en Lyonnais. Prévoyons donc une après-midi de plus en plus nuageuse, quelques orages viendront à coup sûr participer à la dégradation. Cette pluie se prolongera durant la nuit suivante mais ne devrait pas déborder après mercredi matin. Ne comptons pas sur un gros arrosage, quelques 5 à 10 mm en moyenne (davantage sous les foyers orageux évidemment) seulement.

Mercredi l'air n'aura plus rien d'estival ; le vent aura basculé au nord et le thermomètre aura basculé de l'autre côté des normales de saison. La matinée pourrait voir encore 3 gouttes isolées sous un ciel encombré, on pourrait revoir un morceau de soleil en cours ou fin d'après-midi. Misons sur du 14-15° au plus chaud vers 600 m d'altitude, du 16-18° au plus profond des plaines, du à peine 10° vers 1000 m.

Jeudi matin l'ambiance sera encore bien fraîche à toutes les altitudes, quelques gelées au sol sont probables dans les trous à froid si la fin de nuit se découvre. La lumière devrait revenir progressivement et le vent de nord persister, ce soleil retrouvé n'arrivera pas à bousculer le thermomètre qui restera plusieurs degrés en dessous de sa valeur normale, on s'estimera heureux si on a 20° au plus chaud en plaine.

Vendredi le radoucissement sera marqué, nous retrouverons probablement des températures à peu près de saison sous un soleil sans doute plus franc.

Samedi, dimanche, lundi, mardi le beau temps de plus en plus chaud nous semble promis, cette "chaleur" culminerait aux alentours de mardi avec pourquoi pas de nouveau du 30 degrés en plaine. Il ne faut sans doute pas espérer la moindre gouttelette durant ces 4 jours, la seule pluie que nous aurons d'ici le 19-20 septembre semble vouloir être celle de demain soir.

dimanche 9 septembre 2012 à 10h. Ce second week-end de septembre est bien différent du premier ! Hier samedi quelques températures ont dépassé 30° : 30.4° à Feurs et Perreux, 30.0° à Charlieu, 29.7° à Bron, 29.5° à Riorges, 28.8° à Soucieu et St-André d'Apchon, 28.6° à Andrézieux., 28° à St-Georges de Reneins Les hauteurs ont elles aussi bénéficié d'un temps plus qu'estival ; d'ailleurs il a, relativement à l'altitude, fait plus chaud au dessus de 1000 m qu'en plaine : 24.3° de maxi au col de la Loge, 24° à Chalmazel G, 26.4° ici à Violay, 22.2° à Graix, 23° à l'Oeillon, 23.6° à la République, 21.2° au col du Béal.

Cette nuit la fraîcheur a été quasiment absente, certaines minis nocturnes sont remarquables pour un mois de septembre : 15.4° au crêt de l'Oeillon, 13.4° au col de la Loge (mais 8.2° à Chalmazel Bourg), 13.9° à la République, 17.7° à Grammond, 15.6° à St-Nicolas, 13° au col du Béal, 17.5° aux Sauvages, 18.4° à Satolas,

Aujourd'hui les 30 degrés devraient se généraliser en plaine, la journée sera donc un petit peu plus chaude qu'hier. Quelques développements nuageux sont envisageables au dessus des reliefs en liaison avec un air -très relativement- froid à haute altitude. Quelques rares averses ponctuelles ne sont pas à écarter au dessus des Bois Noirs, Madeleine, Forez ou Pilat.

Demain lundi l'ambiance perdra quelques petits degrés, l'impression sera toujours estivale. Le ciel pourrait s'ennuager (nuages élevés) en cours d'après-midi ce qui n'empêchera pas le mercure d'aller titiller le 29-30° dans les endroits les plus chauds.

Mardi matin il fera encore bon et sec, la dégradation pluvieuse n'est entrevue que pour la seconde partie de journée, d'ici là, les thermomètres auront eu le temps de toucher du 25° en plaine.

Mercredi matin la pluie sera finie ou sur le point de l'être. Ne nous attendons pas à un gros arrosage mais à du 3 ou 5 mm en plaine et sans doute un peu plus sur les monts (10 mm au maximum ?). Le fait marquant de cette journée de mercredi sera le refroidissement, nous perdrons en effet une dizaine de degrés sur la veille ; même si la pluie cesse rapidement, le ciel pourrait rester encombré de nuages et par conséquent le soleil aura du mal à nous chauffer. N'attendons pas plus de 13-15° vers 800 m d'altitude et sans doute moins de 20 en plaine.

Jeudi il fera froid pour la saison, peut-être même un peu plus froid que la veille, le soleil pourrait toutefois revenir.

Cette détérioration sera de courte durée, dès vendredi la douceur reviendra.

Ensuite il est bien difficile de voir une quelconque information sur l'évolution de la température même si la tendance actuelle va vers une poursuite de la normalisation. Une chose semble plus certaine : il ne pleuvra plus après l'épisode de mardi-mercredi prochains ; on voit en effet un temps sec et ce jusqu'au 20 septembre au moins.

samedi 8 septembre 2012 à 8h. Superbe journée chaude et ensoleillée hier, surtout en montagne où le mercure n'a pas eu de "handicap fraîcheur" le matin, il a fait jusqu'à 25° à Violay, 21.1° au crêt de l'Oeillon, 23.1° à la République, 20.5° au col de la Loge. En plaine, seul le Roannais a poussé au dessus de 27° avec 27.2° à Charlieu, 27.5° à Riorges, 26.3° à Bron, 25.6° à Andrézieux.

Aujourd'hui le ciel bleu nous est promis, il fait très frais ce matin en plaine et dans les cuvettes de montagne : 4.1° à 5h à St-Just en Chevalet et 13° à la même heure à St-Nicolas des Biefs ; 14.5° à 9h aux Sauvages et 9.1° à St-Georges de Reneins à la même heure.

Le pic de chaleur est pour demain, certains thermomètres de plaine devraient toucher 30°.

Lundi le beau temps chaud se poursuivra.

Mardi il fera encore chaud pour la saison (sans doute plus de 25° en plaine) mais la dégradation semble vouloir arriver avant la nuit. Prévoyons donc quelques gouttes plutôt en seconde partie ou fin de journée.

Mercredi l'ambiance se sera sérieusement rafraîchie, nous serons alors en dessous des normes de saison, le temps sera à la pluie.

Il est possible que le temps sec revienne dès jeudi, amenant avec lui des températures redevenues banales pour une mi septembre. La prévision est encore bien incertaine à partir de mercredi...

vendredi 7 septembre 2012 à 8h 30. Les stratus se sont désagrégés hier à la mi journée, l'après-midi a donc pu être joliment ensoleillée et le mercure a poussé ici jusqu'à 22.3°, 25.2° à Bron, 25.6° à St-Georges de Reneins, 23.4° à Andrézieux, 16.7° au col du Béal.

Ce matin l'ambiance est beaucoup moins brumeuse que ces derniers jours, le vent de nord s'est arrêté. Au col du Béal la masse d'air commence à changer puisque la température du point de rosée qui oscillait depuis hier matin entre +8 et +14° est brutalement passée à -5° vers 5h ce matin. En terme d'humidité relative, cela nous donnait du 95-100% au cœur de la nuit et plus que 30-40% en fin de nuit. Les prévisions de sondage vertical prévoyaient bien cette arrivée d'air chaud en altitude, voyez par exemple l'émagramme prévu pour ce matin 8h au droit des monts du Forez :

Actuellement le brouillard plus ou moins épais concerne la Plaine du Forez, le Bassin Roannais, la Haute-Loire et une bonne partie de la Bresse. Ces grisailles devraient se dissiper en cours de matinée. Une belle journée estivale est donc partie sur les hauteurs où il fera cet après-midi la même température qu'hier. Sur le Lyonnais, le mercure dépassera probablement les 25° (comme ce fut le cas hier et avant-hier).

Demain samedi le grand bleu sera toujours au programme avec possiblement 1 ou 2 degrés de plus.

Dimanche sera probablement la journée la plus chaude de la séquence avec sans doute du 30 degrés dans les coins les plus chauds. A haute altitude (5000 m) l'air se refroidira quelque peu et pourrait de ce fait entraîner une certaine instabilité de l'atmosphère, quelques rares averses orageuses sont alors envisageables au dessus des reliefs et en fin de journée.

Lundi sera la copie de dimanche avec possiblement 1 degré de moins.

Bonne nouvelle pour ceux qui aiment la lumière : ce très beau temps chaud (pour la saison) pourrait se poursuivre mardi.

La grosse incertitude commence à partir de mercredi. Les modèles météo pataugent dans leurs calculs, les divergences sont énormes entre les différents scénarios initialisés avec des conditions initiales légèrement différentes. On en restera donc là pour aujourd'hui, profitons de ces 4 à 5 jours de lumière "assurée".

jeudi 6 septembre 2012 à 9h. Elle est du genre tenace cette humidité ! Hier matin le ciel est resté lumineux puis l'évaporation a été telle que des nuages bas se sont formés l'après-midi, l'ensoleillement en a donc fortement pâti. Hier toujours nous avons toutefois gagné quelques degrés sur l'avant-veille, le seuil conventionnel de chaleur a été juste franchi à Bron (25.1° et un minimum de 53% d'humidité relative (HR)), il a fait 23.9° à Andrézieux avec au mini 56% d'HR, 20.6° aux Sauvages et pas moins de 68% d'humidité relative.

Ce matin l'ambiance est encore plus brumeuse qu'hier, des paquets de brouillard traînent ça et là en dessous d'un ciel vide de tout nuage. Les températures sont redevenues plus fraîches en montagne qu'en plaine, les minis nocturnes affichent environ 12° vers 700-800 m, 10-11° vers 1000 m, 14° en plaine du Forez, 15° vers Roanne et 16-17° du côté de Lyon.

Aujourd'hui nous vivrons possiblement le scénario inverse d'hier. Aujourd'hui en effet il se peut que la matinée soit particulièrement nuageuse, en revanche on peut espérer un retour du ciel à peu près bleu cet après-midi. La température maximale stagnera aux alentours de sa valeur normale en plaine à savoir, comme hier, du 25° au plus chaud aux abords des villes, du 20° vers 1000 m d'altitude.

Demain vendredi nous gagnerons probablement 1 degré et l'air pourrait devenir plus transparent (donc davantage de soleil).

Samedi et dimanche seront deux journées estivales, le pic de chaleur sera atteint probablement dimanche avec du 30° en plaine. Samedi en journée le vent tourner au sud, il devrait garder ce cap jusqu'à mardi où il pourrait devenir assez fort.

Lundi le ressenti restera estival, les températures perdront probablement quelques plumes mais nous resterons au dessus des normes de saison.

La dégradation entrevue du bout des lèvres hier semble nous être promise pour mardi, enfin disons le début de la dégradation pour mardi. Le fond de l'air se rafraîchira sensiblement -il fera frais pour la saison- et la probabilité de pluie est importante.

Mercredi les choses ne s'arrangeront pas, la pluie pourrait être abondante (à vérifier) et la température digne d'une mi octobre.

En bref : du beau tiède puis chaud jusqu'à lundi, de la pluie et de la fraîcheur en milieu de semaine prochaine.

mercredi 5 septembre 2012 à 9h. Avec ce soleil à la traîne et ce vent de nord, les températures maximales ne sont pas à la hauteur d'un début septembre : 19.1° hier ici à Violay protégé du vent et seulement 16.9° à Grammond à la même altitude mais dans le courant d'air, 17.7° à la Métare de St-Etienne, 14.5° à la République, 13.2° au Béal, 20.4° à Andrézieux (23.3° de normale pour un 4 septembre), 23.5° à Bron (24.2° de normale). Les minimales elles sont en revanche bien plus douces que leur moyenne trentenaire, celles d'hier ont affiché 15.9° à Andrézieux pour seulement 12° de normale, 17.4° à Bron (13.9° de normale).

Aujourd'hui le soleil est décidé à percer l'affreuse tartine nuageuse qui nous barbouille le ciel depuis le début du mois. Ce matin l'ambiance est encore très brumeuse mais l'on devine un ciel bleu au dessus de la couche grise. Le vent (faible) de nord-ouest sera toujours présent, il ne devrait faiblir que demain soir. Les maximales d'aujourd'hui devraient gagner quelques degrés sur celles d'hier, nous devrions atteindre ou juste dépasser 25° dans les coins les plus chauds des plaines.

Demain jeudi nous aurons le même temps qu'aujourd'hui, de l'air plus doux devrait arriver en altitude en fin de journée, le vent de nord en profitera pour tomber.

Vendredi samedi dimanche et lundi seront comme promis depuis longtemps 4 belles journées estivales, les plaines pourraient toucher un petit 30° et l'isotherme 20° montera probablement jusque vers 1200-1300 m d'altitude. Durant ces journées, l'ambiance sera ensoleillée, le risque pluvieux sera négligeable.

A partir de mardi prochain les cartes se brouillent sensiblement, attendons-nous à un probable rafraîchissement accompagné d'éventuelles pluies. Ceci reste à confirmer lors des prochains jours.

mardi 4 septembre 2012 à 5h 30. L'amélioration est lente : 20.5° de maxi ici hier sous un ciel encore bien encombré de nuages.

Aujourd'hui nous devrions gagner un petit peu d'ensoleillement et donc possiblement 1 degré de plus sur la température de l'après-midi.

Demain mercredi et après-demain jeudi les choses célestes n'évolueront guère, on pourra compter sur un temps globalement lumineux et à température juste acceptable l'après-midi.

Vendredi samedi dimanche lundi l'ambiance redeviendra estivale, on pourrait trouver des petits 30° en plaine et du bon gros 25 par ici.

Oui je sais, les éditos sont légers ces jours ci, je me demande si je ne vous ai pas donné de mauvaises habitudes cet été... Il faut dire que les journées sont chargées : départ le matin à 5h 45, descente à la fac à Lyon puis remontée le soir vers 20h 30. Le tout en vélo bien sûr ! vous avez vu le prix de l'essence ?

Allez promis, je serai plus prolixe demain.

lundi 3 septembre 2012 à 5h 30. L'amélioration d'hier a seulement porté sur le thermomètre : 17° de maxi soit tout de même 5.4° de plus que samedi ; le ciel est quant à lui resté bien sombre, la durée d'ensoleillement s'est comptée en dizaines de minutes. Il n'a pas fait bien plus chaud à Andrézieux 17.9° (pour 23.7° de normale), 22° à Bron (24.5° de normale).

Aujourd'hui nous devrions gagner 1 ou 2 degrés, pas bien plus. Peut-être aurons-nous un peu plus de soleil.

Demain mardi on peut espérer un peu plus de lumière.

Le vrai réchauffement est toujours calé pour vendredi, nous partirions alors pour quelques 3 à 5 jours de temps de nouveau estival.

dimanche 2 septembre 2012 à 10h 30. Le creux de froid a eu lieu hier samedi. Le matin l'isotherme 0° était aux alentours de 1600 m d'altitude, on a relevé des minis de 1.6° au col du Béal (1390 m), 2° à l'Oeillon (1370 m), au plus 0.6° au signal de Randon (Lozère 1550 m), au plus -0.4° au sommet du mont Alambre (1690 m) au dessus des Estables. Ailleurs, sur les moins hautes hauteurs, le thermomètre était encore bien bas pour un 1er septembre : République 4°, Sauvages 4.5°, Grammond 4.9°, Violay 5°,  St-Nicolas 4.1°. Le vent de nord garantissait un brassage suffisant pour ne pas faire trop refroidir la plaine : Andrézieux 8.6°, Feurs 8.8°, Riorges 8.2°, Bron 10.8°, Satolas 10.3°, St-Georges 10.4°.

Les maxis d'hier n'ont pas volé bien haut ; paradoxalement, si elles avaient eu lieu quelques jours plus tard elles auraient battu les records journaliers (au moins à Andrézieux). Ces maxis ont eu lieu en général hier soir ou au milieu de la nuit voire même en toute fin de nuit pour le col du Béal. Andrézieux 13.8°, Violay 10.6°, Béal 6.4°, Oeillon 6.8°, Feurs 15.1°, Riorges 15.4°, Bron 15.3°.

Ce matin l'ambiance est encore bien fraîche, l'isotherme 10° plane actuellement aux alentours de 1000 m d'altitude et les nuages interdisent au soleil de percer (au moins ici à Violay).

Aujourd'hui nous resterons sous l'influence de la goutte froide centrée ce matin entre Baléares et Corse. Certes l'ambiance se réchauffera vis-à-vis d'hier mais il nous manquera encore 5 degrés pour coller à une chaleur digne d'un début septembre. Les nuages demeureront nombreux et devraient plus ou moins masquer le soleil.

Demain lundi la goutte froide n'aura pas bien bougé, elle se comblera lentement et le temps sensible de chez nous ira doucement vers la normalisation. Il fera encore probablement un poil trop frais pour la saison, le soleil sera sans doute un peu plus présent qu'aujourd'hui.

Mardi les lignes ne bougeront guère : globalement de la lumière sous une température encore juste pour un début septembre.

Mercredi la goutte froide sera en voie d'extinction, la température pourrait enfin atteindre un niveau digne d'un 5 septembre à savoir un 20-22° par ici et du 25° ou plus en plaine.

Jeudi : même type de temps que la veille.

Vendredi samedi dimanche on peut espérer un coup de chaud qui amènerait les après-midi à 26-30° en plaine.

Et la pluie dans tout ça ? Quelques éventuelles gouttes totalement anecdotiques d'ici mercredi, une probabilité de pluie un peu plus forte aux alentours de mercredi puis de nouveau du sec ou à peu près jusqu'en fin de semaine. Ca c'est le point  de vue du météorologue qui réagit au moindre dixième de pluie ; pour le jardinier ou l'agriculteur, se serait sec jusqu'à au moins dimanche prochain.

En résumé : lent mais sûr réchauffement sec jusqu'en fin de semaine où l'on retrouvera des températures estivales.

Hier à la Capanna Margherita (Mont-Rose 4570 m) la maximale n'a fait que -10.1°, il s'agit du record bas pour un 1er septembre depuis au moins celui de 2002. En 2007 on avait eu une maxi analogue dans ces dates là : -10.3° le 4 septembre (2007 donc).

vendredi 31 août 2012 à 9h. Pas chaud hein ? Ce matin l'ambiance est à l'automne : 9° actuellement avec un petit vent de nord-est qui nous amène de temps à autre quelques bouffées pluvieuses. Tout à l'heure vers 7h deux coups de tonnerre ont même été entendus, ce qui au passage porte le nombre annuel de jours "avec tonnerre" à 30 unités, il n'en manque plus que 8 pour battre le record de 2006. Un petit tour des thermomètres du secteur nous montre une fraîcheur généralisée, voici quelques minis nocturnes (qui peuvent très bien encore baisser d'ici 10h) : Violay 9°, col du Béal 3.9° (rafales vers 40 km/h soit un indice de refroidissement éolien d'environ -2), Oeillon 2.4° (neige mouillée tout à fait probable par cette température et sous une averse de passage), Bron 14.1°, Satolas 13.1°, Brindas 12.9°, Liergues 12.3°, St-Georges 13°, Andrézieux 10.9°, Boën 9.4°, Chalmazel G 7°, Riorges 12.2°, St-Etienne GC 10.2°.

Rien n'est à espérer de bon pour aujourd'hui si ce n'est du grand froid pour la saison. Le record actuel de basse maximale pour un 31 août à Andrézieux est de 15.5° et date de 1992, ce record pourrait bien changer aujourd'hui, d'où l'expression justifiée "grand froid pour la saison". En plaine, ce sont en effet les maximales qui seront anormalement basses aujourd'hui, les minimales citées ci-dessus n'ont en revanche rien de sensationnel, en effet, la normale (1981-2010) de la mini du 31 août à Andrézieux est 11.5°.

A haute altitude au dessus de nos clochers, là où rien ne pousse pour la bonne raison qu'il n'y a pas de sol, vers 5500 m, le creux de température est attendu pour la mi journée et il y fera environ -25°. Avec un tel air, l'instabilité sera forte et les flocons pourront s'aventurer facilement 400 à 500 m en dessous de l'isotherme 0° ; comme celui-ci est prévu entre 1900 et 2000 m, on pourrait voir la neige tomber sur nos plus hauts sommets. En cours de nuit, le rafraîchissement "naturel" pourrait faire descendre des giboulées floconneuses un peu plus bas, un Sancy blanc ce soir ou demain matin est dans le domaine du possible.

Demain samedi il fera toujours aussi froid, peut-être même encore un peu plus froid. Le ciel restera probablement souvent encombré de nuages pluvieux et le vent de nord ne faiblira guère...

Dimanche la lumière reviendra doucement. Attendons-nous à une nouvelle journée trop fraîche pour la saison. Le vent de nord serait plus tenace que prévu, il pourrait de ce fait éviter de trop basses minimales à la plaine.

Lundi mardi mercredi le fond de l'air se réchauffera, mais il faudra bien patienter jusqu'à mercredi pour retrouver des températures de saison. Durant ces trois jours, je voyais pas plus tard qu'hier un temps agréablement ensoleillé ou du moins sec... Les sorties de cette nuit suggèrent une goutte froide sur la Méditerranée relativement musclée, nous pourrions donc subir durant cette première moitié de semaine prochaine quelques retours d'est humides. On va donc tabler ce matin sur un progressif réchauffement humide entre lundi et mercredi. La prévision est délicate car si notre dépression corse se décalait un peu vers l'est, nous sortirions de la zone d'influence des retours d'est et bénéficierions de bien plus de lumière...

Ensuite ?

Ensuite la probabilité de beau temps chaud est importante entre jeudi et samedi. Nous pourrions voir des maxis entre 25 et 30° en plaine sur les coups de vendredi.

jeudi 30 août 2012 à 9h. Ce n'est pas la première fois cet été : les orages sont passés au sud de Violay, ils ont copieusement éclairé et arrosé le secteur d'Andrézieux (40.0 mm) de Chazelles-sur-Lyon (voir les commentaires de Didou42 sur le sujet de la semaine). Le massif du Pilat a relativement été épargné ainsi que les territoires situés au nord de Panissières ou Villechenève. Voici quelques cumuls millimétriques attachés à la journée du 29/08/2012 donc quantité de pluie tombée entre le hier 8h et ce matin 8h : Bron 9.9, Satolas 9.4, les Sauvages 3.8, Brindas 16.6, Soucieu 13.5, St-Georges-de-Reneins 1, Liergues 0.5, Chiroubles 0, Andrézieux 40, Chalmazel G 5.6, la République 6.2, St-Chamond aéro 17.7, St-Etienne GC 18.5, St-Léger sur Roanne 5.3, St-Nicolas des Biefs 7.

Hier encore les thermomètres ne sont pas passés loin des 30 degrés en plaine, les nuages et pluies ont dès le début de l'après-midi freiné la progression thermométrique ; il a fait jusqu'à 28.5° à Riorges, 27.9° à Charlieu, 27.1° à Andrézieux, 28.3° à Satolas, 28.7° à Bron. Il a fait encore plus chaud (relativement à l'altitude) sur les sommités : 22.4° au crêt de l' Oeillon à 1370 m, 22.6° au col de la Loge 100 m plus bas.

Le refroidissement est amorcé ; cet après-midi, nous aurons perdu pas loin de 10 degrés vis-à-vis de la maxi d'hier. Le risque d'averses plus ou moins orageuses persiste pour aujourd'hui.

Demain l'ambiance sera encore plus froide, très froide pour une fin août au point qu'en fin d'après-midi ou début de soirée quelques flocons mouillés pourraient bien tomber sur Pierre-sur-Haute à la faveur d'une instabilité de passage.

Samedi matin l'ambiance sera presque hivernale en montagne : les gelées au sol seront monnaie courante dans les trous à froid. En plaine le thermomètre du matin n'ira probablement pas très bas vu le gros brassage atmosphérique créé par la Bise, comptons sur des minis de l'ordre de 8-10°. La journée devrait nous ramener de la lumière, et il y aura besoin de tout le soleil pour rendre l'après-midi à peine agréable. Comptons sur du 6-8° au plus chaud au col du Béal et sans doute une quinzaine de degrés en plaine, peut-être un peu plus aux abords de l'agglomération Lyonnaise.

Dimanche le vent se calmera et le froid matinal pourrait descendre en plaine. Les minis des coins abrités du vent de nord pourraient tourner aux alentours de 5-7° en plaine du Forez. Le radoucissement se déclenchera en montagne dès le matin et en plaine l'après-midi où les maximales (toujours inférieures à celles de saison) pourraient se rapprocher de 20° grâce au bon ensoleillement.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et allez hop vendredi aussi l'ambiance sera probablement de plus en plus douce et le ciel ne sera pas avare de lumière. Le risque pluvieux est faible (mais pas nul à cause de cette goutte froide en Méditerranée qui pourrait stationner sur la Corse ou la Sardaigne en début de semaine). La tendance serait donc globalement au beau temps d'automne durant toute la semaine prochaine, la chaleur (25-28° de maxi en plaine ?) pourrait même revenir entre jeudi et vendredi.

mercredi 29 août 2012 à 8h 30. La pluie d'hier en fin de matinée a ici été tellement faible qu'elle n'a même pas donné 0.1 mm dans le pluviomètre. Quelques millimètres sont en revanche tombés sur le Stéphanois et les monts du Forez (2.4mm à Andrézieux, 3.2 au Béal, 2.4 à la Gardonnanche, 5.2 à St-Etienne GC, 5 à la République), presque rien sur le Roannais (0.4 mm à Riorges, 0.6 à St-Léger), et encore moins sur le Lyonnais et tout le Beaujolais (0.2 mm à Bron et Brindas, 0 mm à Satolas Soucieu les Sauvages Chiroubles St-Georges de R...).

Ce matin le ciel est clair, ça ne durera pas. Une évolution orageuse est attendue pour cet après-midi et ce soir, les cumuls de pluie seront bien plus conséquents et mieux répartis que ceux d'hier, attendons-nous à un arrosage conséquent avec de l'ordre de 10 à 15 mm de moyenne sur le territoire de nos deux départements ; comme toujours, les zones touchées par le cœur des orages auront bien plus de millimètres que les autres à leur actif. Il fait encore très doux présentement (19° ici à Violay), la température commencera sa décroissance à l'arrivée de la pluie qui pourrait se produire avant le milieu de l'après-midi sur les hauteurs.

Demain jeudi la dégringolade thermique prendra de l'ampleur, nous aurons perdu entre 5 et 8° sur la maximale d'aujourd'hui et serons donc assez nettement en dessous des normales. Le ciel ne devrait pas facilement s'éclaircir, comptons sur de nouvelles faibles pluies (surtout le matin) qui, associées au vent de nord-ouest, rendront le ressenti encore plus automnal.

Vendredi verrait le retour (laborieux ?) de la belle lumière mais certes pas celui de la douceur. Vendredi il fera froid, le vent de nord-ouest virera progressivement au nord en se renforçant. Les maximales de montagne seront dans les chaussettes (les chaussettes de montagne sui vous voulez). Par ici vers 800-1000 m d'altitude et en secteur exposé au vent (typiquement les Sauvages pour le poste à 800 m et la tour Matagrin pour celui à 1000), la maximale pourrait stagner aux alentours de 10-12° seulement c'est-à-dire une maxi normale pour une fin octobre ou début novembre !

Samedi on ne sera pas sortis du frigo. Samedi matin pourrait voir quelques gelées au sol dans les trous à froid abrités du vent de nord (vous me direz que si ledit trou est exposé au vent de nord alors il n'est sûrement pas à froid), on verrait possiblement ces gelées au sol déborder des bas fonds pour concerner des parties plus ouvertes comme la plaine de Meys par exemple ou le haut bassin de la Coise. En journée on appréciera le soleil car le fond de l'air restera glacial pour un 1er septembre (de l'ordre de 10° au plus chaud à 900-1000 m et sans doute moins de 18-20° en Plaine du Forez où la Bise s'en donnera à cœur joie). Les Alpes auront repris un coup coup de blanc au dessus de 2500 m environ.

A partir de dimanche, nous débuterons notre phase de réchauffement (de normalisation comme on le disait aux informations des années 70 à propos des Pays de l'Est). Il ne faut pas s'attendre à un spectaculaire radoucissement pour ce 2 septembre, nous laisserons le thermomètre encore bien en dessous de sa valeur normale. Il faudra attendre mardi voire mercredi pour recoller à un début septembre moyen.

Toujours à partir de dimanche, nous devrions entrer dans une fort agréable séquence météo : certes encore de la fraîcheur en début de semaine mais un temps sec et ensoleillé et de plus en plus chaud est (presque) assuré pour la semaine prochaine.

mardi 28 août 2012 à 10h 30. Magnifique journée hier, une journée de bel automne : de la fraîcheur le matin avec probablement quelques gelées au sol dans les bas fonds, un air limpide qui permet aux Alpes (remises récemment à blanc, ça fait plus joli) de se détacher, un chaud soleil d'après-midi (22.5° de maxi ici). Hier toujours la montagne a, comme pressenti lors des jours dernier, presque autant chauffé que la plaine ; on a eu 21.1° en maxi au col du Béal contre "seulement" 26.9° à Andrézieux, le différentiel annoncé entre ces deux postes dans l'édito de dimanche dernier "seulement 5-7° d'écart entre le col du Béal et Andrézieux" est donc respecté. L'autre annonce de cet édito qui prévoyait "...la soirée où le mercure pourrait bien flirter avec les 13-15° au col du Béal" était en revanche trop timide puisque le thermomètre y a évolué hier soir entre 19.2° et 16.9° entre 20h et minuit. Enfin le dernier pronostic concernant le col du Béal, formulé dans l'édito de vendredi dernier "l'amplitude thermique (maxi-mini) y sera très élevée, possiblement de l'ordre de 13-15° au col du Béal ce qui est énorme pour une station de col" s'est lui aussi (presque, encore trop timide !) réalisé puisque les températures extrêmes y ont été de 5.7° et 21.1° soit un écart remarquable pour cet endroit de 15.4°. Pendant qu'on y est dans les vérifications, l'amplitude thermique de 20° en plaine annoncée dans l'édito d'hier matin "elle devrait tourner autour de 20° en plaine" était un poil trop forte : St-Georges de R 27.6-8.5 = 17.1°, Brindas 26.9 - 9.6 = 17.3°, Bron 28.7 - 11.2 = 17.5°,  Liergues 26.7 - 8.8 = 17.9°, Andrézieux 26.9 - 8.6 = 18.3°, Feurs 27.6 - 8.7 = 18.9°, Boën 26.9 - 8 = 18.9°, Charlieu 26.6 - 7.2 = 19.4°, Perreux 27.9 - 7.8 = 20.1°. Notons encore les très chaudes maxis de montagne pour une fin août : 21.9° à l'Oeillon, 22.9° au col de la Loge, au moins 22.9° aux Estables, au moins 21.5° au signal de Randon (1550 m).

La dernière nuit a été remarquablement douce, la fourchette écrite dans l'édito d'hier de "6 à 10° de plus"  que la nuit de dimanche à lundi n'a pas été ridicule (il faut dire qu'elle était large). Voici la mini nocturne de cette dernière nuit suivie de celle de la précédente : Andrézieux 13.6 / 8.6, Violay 18.2 / 8.5, Boën 13 / 8, Feurs 14.4 / 8.7, Grammond 17.6 / 10.4, République 16.2 / 7, Oeillon 15.6 / 6.6, Béal 13.5 / 5.7, Riorges 14.9 / 7.9, Bron 18.7 / 11.2, Satolas 20.2 / 11.6, Sauvages 16.8 / 10.6, St-Georges 11.2 / 8.5, Liergues 12.9 / 8.8.

Il pleut faiblement depuis 10h 30 environ, contrairement à ce que je pressentais, ces pluies ne sont pas orageuses. N'attendons pas beaucoup de millimètres de cette ondée. L'ambiance pourrait de nouveau s'éclaircir et s'assécher en cours d'après-midi, la température ne vaudra sans doute pas celle d'hier.

Demain mercredi la masse d'air sera la même, nous vivrons donc une nuit douce puis la tendance est de nouveau à la pluie, cette fois-ci les orages devraient être de la partie et les pluies plus conséquentes (10 mm de moyenne ? 30 sous les orages ?). L'ambiance demeurera douce.

Jeudi le refroidissement débutera en montagne et ailleurs. Le temps sera probablement toujours à la pluie sporadique.

Vendredi nous aurons froid, les maximales seront 5 à 7° plus basses que les normales, l'ambiance pourrait de surcroît être encore bien grise et pourquoi pas un peu pluvieuse.

Samedi ne vaudra guère mieux que vendredi : de la trop grande fraîcheur mais possiblement moins voire plus du tout de gouttes.

Un lent réchauffement non pluvieux semble d'actualité pour la période de dimanche à mercredi.

lundi 27 août 2012 à 9h. L'automne a pointé le bout de son nez, il va provisoirement le retirer. Hier la maximale ici à Violay n'a pas atteint 20 degrés (19.0° exactement) et il faut remonter au 15 juillet dernier pour avoir souvenir d'une après-midi plus fraîche. Contrairement à ces derniers temps, le différentiel avec la plaine est resté assez faible puisqu'on a mesuré 23° à Riorges , 22.9° à Bron , 22.4°à Lucenay , 21.2° à Andrézieux, 16° à l'Oeillon. Le froid est resté cantonné au dessus de 1000 m et sur les monts du Forez avec seulement 12.6° de maximum au col du Béal.

Cette nuit, il fallait s'y attendre, a été en plaine plus froide -et même bien plus froide- que la dernière ; voici quelques minis nocturnes : Andrézieux 8.8° (12° hier), St-Léger 8.1° (13.1° hier), St-Etienne GC 8.9° (12.5° hier), Bron 11.2° (15.6° hier), Satolas 11.6° (15.5°) , Liergues 8.8° (13.7° ), Soucieu 10.1° (12°), Violay 8.5° (10.4°). Aux Sauvages (830 m exposé à tous les vents) la tendance n'est déjà plus la même : 10.6° de mini nocturne aujourd'hui contre 9.6° hier. Au col du Béal, cette mini est certes un petit morceau plus faible que celle d'hier (5.7° contre 6.2°) mais le réchauffement de fin de nuit est remarquable, on y relevait 9.3° à 8h soit sensiblement la même température qu'à Andrézieux à la même heure (9.6°). Il a dû geler au sol dans les tourbières protégées car les minis de Chalmazel G et Chalmazel Bourg se rapprochent de 0 (respectivement 3.9° et 3.7°).

Aujourd'hui le soleil est décidé à rapidement réchauffer notre sol, comme pressenti dans l'édito d'hier, la montagne est pour l'instant placée au même rang que la plaine ; en cours de journée il fera évidemment plus doux en bas qu'en haut mais l'écart sur la maximale ne sera pas très important (les 5 à 7° d'écart entre la maxi du Béal et celle d'Andrézieux évoqués dans l'édito d'hier seront à surveiller). L'amplitude thermique sera par conséquent relativement importante, elle devrait tourner autour de 20° en plaine et avoisiner les 13-15° au col du Béal comme pressenti dans l'édito de vendredi dernier.

Demain l'air chaud sera installé et l'atmosphère se déstabilisera en cours d'après-midi. Les orages seront alors probables mais pas forcément probants, ils pourraient en effet rester ponctuels et relativement peu productifs ; ne nous attendons pas à une offensive généralisée. Comme expliqué dans l'édito d'hier, nos thermomètres terrestres n'enregistreront pas l'après-midi cette masse d'air chaud ; les maxis de demain pourraient être paradoxalement plus fraîches que celles d'aujourd'hui par manque de soleil. En revanche, la prochaine nuit sera à coup sûr nettement et même énormément plus douce (exception faite des trous à froid qui, par définition, n'ont rien à faire de la température de l'air qui les surmonte) que la dernière, comptons en moyenne 6 à 10° de plus.

Mercredi, après une nuit encore très douce surtout là où il n'aura pas plu, l'ambiance restera "lourde", les orages ne manqueront pas d'animer le ciel, ils pourraient alors être plus nombreux et plus productifs que ceux de la veille. Les maximales seront d'un niveau acceptable pour la saison malgré un ensoleillement possiblement déficient aux heures naturellement les plus chaudes.

Jeudi la température baissera d'un ton, la tendance pluvio-orageuse a l'air de vouloir se maintenir.

Il faut s'attendre à une froide journée de vendredi (un peu comme celle d'hier avec probablement un petit morceau de froidure en plus). Le soleil devrait faire son retour, heureusement.

La nuit de passage de mois, celle de vendredi à samedi donc sera probablement très fraîche à tous les niveaux, principalement en plaine. Quelques petites gelées sous abri sont envisageables dans les pires trous à froid de montagne. Bref, on sera en automne, automne météorologique bien sûr.

dimanche 26 août 2012 à 9h. Il fait bien frais ce matin, voici quelques minis nocturnes : Violay 10.4°, Sauvages 9.7°, Gardonnanche 9.5, Grammond 11, Andrézieux 12, Bron 15.6, St-Georges 12.6, Oeillon et Béal 6.3, Riorges 13.6. Quelques millimètres supplémentaires (4.1 ici) sont venus grossir hier après-midi le cumul d'août qui est d'ores et déjà (toujours ici à Violay) le 5ème mois consécutif à pluviométrie excédentaire ; il ne manque de plus plus que 10.5 mm pour qu'il soit aussi le 5ème mois consécutif à cumul plus que centenaire.

Aujourd'hui l'ambiance demeurera bien fraîche pour une fin août, comptons 4 à 6° de déficit sur la température maximale normale. Le vent de nord-ouest sera sensible et n'arrangera pas les choses aux endroits exposés.

Demain lundi le temps sera toujours sec, il fera probablement plus frais en plaine que ce matin. La journée promet d'être lumineuse, le thermomètre progressera de plusieurs degrés, il lui en manquera toutefois 1 ou 2 pour coller aux normales. En montagne le réchauffement sera spectaculaire entre demain matin au lever du jour où il fera dans les +7° vers 1400 m et la soirée où le mercure pourrait bien flirter avec les 13-15° au col du Béal. Les maximales de ce lundi seront finalement assez uniformes (seulement 5-7° d'écart entre le col du Béal et Andrézieux ? à vérifier) entre la montagne dans une phase de réchauffement et la plaine (beaucoup moins réactive) en fin de phase de refroidissement.

Mardi l'air chaud sera descendu en plaine, le ciel pourrait toutefois rapidement s'ennuager et, sur les monts, les averses orageuses n'attendront probablement pas la soirée pour s'abattre. Le mercure n'évoluera finalement pas beaucoup par rapport à la veille, la masse d'air sera certes plus chaude mais le soleil plus rare.

Mercredi la tendance orageuse se confirme, la température restera d'un bon niveau pour la saison, semblable voire un peu supérieure à celle de la veille.

Jeudi l'ambiance serait toujours instable mais le changement de temps débutera avec un refroidissement, nous repasserons sous les normales de saison, surtout là où il pleuvra l'après-midi.

Vendredi sera possiblement la plus froide journée de la semaine, elle pourrait étonnamment ressembler à celle d'aujourd'hui avec éventuellement un soupçon de fraîcheur en plus. Le ciel serait redevenu sec.

Samedi ne vaudra guère mieux que vendredi... Fraîcheur pour un 1er septembre mais un ciel a priori lumineux.

Les premiers jours de septembre nous amèneraient progressivement à une normalisation des températures, le risque pluvieux est faible voire inexistant.

Vérification faite, le +9.9° d'écart d'avant-hier vendredi 24/08/2012 entre la maxi de Bron (31.9°) et celle d'ici (22°) est bien le record depuis au moins le 1er janvier 1995. Le précédent record était sur le dos du 19 octobre 2011 avec 9.8° d'écart (16.3° à Bron, 6.5° à Violay).

samedi 25 août 2012 à 9h 30. Quel contraste thermique hier entre la montagne et la plaine ! quel contraste aussi entre la partie nord et la partie sud de nos deux départements ! Le poste des Sauvages (venté sur une crête à 830 m d'altitude) n'a obtenu que 20.7° de maximum tandis que Bron affichait encore une maximale supérieure à 30° (31.9° exactement, 31.6° à Satolas). Plus de 11 degrés d'écart entre ces deux postes séparés par seulement 49 km et 630 m de dénivelé, voilà quelque chose d'inhabituel, de mémoire c'est du jamais vu. Plus surprenant encore, la maximale d'hier de St-Georges de Reneins (alt 190 m) est de 23.4° soit 8.5° de moins que celle de Bron ! incroyable pour une altitude identique et à 40 km de distance. Dans la Loire on a aussi enregistré de très grandes différences de température (moindres toutefois que les deux citées), ainsi par exemple il n'a fait que 22.6° au plus chaud à Charlieu, 22.7° à Riorges et St-Léger mais 29.6° à Andrézieux, 28° à St-Etienne GC, 29.8° à Cellieu, 31.6° à Bourg Argental.

Les précipitations d'hier ont principalement concerné le sud des départements : 24.2 mm à Andrézieux (de hier 8h à ce matin 8h), 18.8 à St-Etienne GC, Riorges 5.6, Béal 0.2, St-Nicolas 1.8, Charlieu 1.6, Grammond 0.2, Violay 11.7 , les Sauvages 5 , Bron 22.2, Satolas 23.4, St-Georges 18.6, Chiroubles 22, Liergues 9.5, St-Germain sur l'Arbresle 32.

Ce matin il fait encore très chaud sur l'agglomération lyonnaise : 20.0° de mini nocturne à Bron, ailleurs en plaine les minis s'étagent pour la plupart  entre 17 et 18°. L'air froid est en train d'arriver en altitude : seulement 10.9° à 8h au col du Béal.

Aujourd'hui l'ambiance sera encore bien différenciée entre la montagne où l'air va poursuivre son refroidissement et la plaine qui devrait maintenir une température maxi de saison (voire davantage sur Lyon) grâce à un ensoleillement plus généreux qu'hier.

Demain matin les thermomètres seront au plus mal, rien de remarquable pour une fin août mais un beau changement vis-à-vis de ces 10 derniers jours. L'isotherme 10° devrait planer au plus bas entre 800 et 1000 m, le 5° pourrait tangenter nos plus hautes sommités (vers 1300-1500 m), le 15° descendra probablement jusqu'à Bron. En journée il fera frais de partout, la plaine n'aura pas 25°, comptons sur du 16-18° au mieux par ici vers 800 m d'altitude et possiblement 10-12° au plus chaud sur les hautes chaumes (Foréziennes et Pilatoises). Le ciel sera certes nuageux mais il laissera s'écouler la lumière.

Lundi sera la journée du grand réchauffement en montagne, le matin la plaine devrait encore ressentir une certaine fraîcheur puis les maximales y seront de saison. Toujours de la lumière dominante.

Mardi et mercredi nous renouerons avec la chaleur, quelques pointes à 30° sont envisageables en plaine. Un tout petit risque pluvieux est visible mardi en fin de journée. Mercredi soir le ciel pourrait bien se charger de gros nuages annonciateurs d'une masse d'air plus fraîche.

Jeudi sera probablement la pire journée de la semaine ("pire" au sens vacancier du terme) : de la bonne grosse pluie sous une ambiance en net refroidissement.

Vendredi les éléments se calmeront peut-être un peu mais peut-être seulement, la température ne sera plus d'actualité. Quelques chauffages d'appoint pourraient se mettre en route sur les hauteurs.

Samedi 1er septembre l'ambiance sera toujours aussi froide pour la saison, le ciel devrait s'assécher, le soleil alors retrouver pourrait sauver les meubles de l'après-midi.

Et notre Aiguille du Midi ? où c'est qu'elle en est elle notre Aiguille du Midi ? Et bien grande nouvelle : elle a enfin regelé en cette fin de nuit ! Le thermomètre est en effet repassé dans le négatif à 4h tout pile ce matin. Certes la minimale n'est pas abyssale (-1.6° à 10h) mais le refroidissement se poursuit actuellement. Au final, ce lieu sera donc resté 8 jours 15 heures et 48 minutes consécutifs (ou 207 heures et 48 minutes, ou 207.8 heures) avec une température positive.

vendredi 24 août 2012 à 9h 30. Les temps troublés ont commencé, on a eu droit cette nuit a un beau tintamarre pour finalement presque rien dans l'éprouvette : seulement 5.7 mm. Voici quelques autres cumuls nocturnes (de hier 20h à ce matin 8h) et entre parenthèses l'éventuel cumul d'hier 8h à hier 20h ; faites la somme de ces deux nombres et vous aurez le cumul attaché au 23/08/2012 : Andrézieux 0 mm (3.8 ), Chalmazel G 3.8 mm (0 mm), Charlieu 5.8 (0), Oeillon 0 (0.2), Feurs 0.5 (1), Grammond 0 (0.2), République 0.2 (0), Machézal 8.8 (0), Perreux 7.6 (0.2), Riorges 10 (0.2), St-Chamond aéro 0 (11.9), St-Etienne GC 0 (19.3), col du Béal 4.6 (0), St-Nicolas 16.1 (0.8), Bron 3 (2.8), Satolas 4.1 (2.8), les Sauvages 10.3 (0), Brindas 0.6 (1.4), St-Georges 6.7 (0.4).

Les pourtant nombreux orages de cette nuit n'ont pas rafraîchi l'atmosphère, les minis nocturnes de plaine sont encore très élevées : 21.7° à Andrézieux, 20.3° à Bron et Satolas, 19.3° à St-Georges, 21.1° à St-Etienne GC, 20.4° à St-Chamond aéro.

Les temps troubles se poursuivront aujourd'hui, nous ne sommes pas à l'abri d'un orage où que nous soyons et quel que soit l'heure de la journée (orages actuellement sur le Roannais). L'atmosphère est encore bien chaude, ces orages pourraient être violents.

Toujours pas de gel à l'Aiguille du Midi même si on s'en approche (+0.4° de dernière mini nocturne) ; si le zéro n'arrive pas d'ici quelques heures, la série de non gel atteindra 9 jours soit 216 heures. En cette fin de nuit, le vent de sud-ouest est rugissant avec plusieurs rafales au dessus de 120 km/h.

Demain samedi le calme reviendra, la masse d'air se refroidira considérablement en montagne en cours de journée, au col du Béal il devrait faire plus chaud le matin qu'en fin d'après-midi. Quelques pluies attardées sont encore possibles.

Dimanche il fera frais, surtout le matin où, au dessus de 700-1000 m,  nombre de thermomètres indiqueront 8-10° ce qui n'était pas arrivé depuis... juillet. Le soleil revenu sera insuffisant pour assurer une température de saison.

Lundi nous assisterons à un spectaculaire réchauffement en montagne, l'amplitude thermique (maxi-mini) y sera très élevée, possiblement de l'ordre de 13-15° au col du Béal ce qui est énorme pour une station de col.

Mardi la chaleur sera de nouveau parmi nous, les 30°  refleuriront en plaine.

Mercredi il fera toujours chaud, une tendance orageuse se dessine.

Ensuite nous basculerions de nouveau vers un rafraîchissement.

jeudi 23 août 2012 à 9h 00. Il a fait moins chaud que prévu hier, sans doute à cause du faible ensoleillement. Aucune de nos stations n'est arrivée à 30° de température (28.7° à Andrézieux, 29.7° à Bron mais encore 23.2° au col du Béal, 25.7° au crêt de l'Oeillon et 26.5° ici à Violay). Comme l'humidité de l'air était encore élevée, les indices humidex sont restés importants (36 à Bron à 15h 12, 35 à Andrézieux vers 18h).

Hier soir les orages sont encore passés à proximité, en particulier celui qui a donné de la grêle à Bard (voir forum, fil de la semaine), et qui arrivé dans le secteur, était bien affaibli. Andrézieux a récolté 7.3 mm.

Ce matin le ciel est déjà bien chaotique, un paquet orageux actuellement entre la Haute-Loire et le Puy de Dôme se décale rapidement vers le nord-est, nous devrions le recevoir aux alentours de 10h 30. vu sa trajectoire, il est bien possible que le gros passe un peu au sud de Violay, du côté de Chazelles par exemple. Passé ce paquet en toute fin de matinée, nous devrions retrouver un temps sec quelques heures avant l'arrivée de nouveaux orages sur le soir, ceux ci pourraient être violents. Les températures seront probablement plus élevées qu'hier sur la Plaine du Lyonnais, les 30° seront dépassés et avec cette humidité persistante, l'indice humidex atteindra probablement des 37 à 40 (mais pas 40 à 43 comme écrit hier).

Demain il fera plus frais, les pluies orageuses éclateront un peu n'importe où et n'importe quand.

Samedi le thermomètre tombera encore des degrés, les températures seront revenues à des niveaux habituels pour une fin août c'est-à-dire pas bien plus de 22-23° au plus chaud vers 800 m d'altitude. Des pluies (faibles a priori) sont encore envisageables.

Dimanche le temps sec sera de retour dans une ambiance trop fraîche pour une fin août, nous pourrions ne pas atteindre 20° par ici à 800 m.

Après ces très fortes chaleurs, la nuit de dimanche à lundi paraîtra froide avec des minis entre 12 et 5° selon l'altitude (12° en plaine, 5° vers 1500 m). La journée pourrait enregistrer un léger réchauffement vis-à-vis de la veille, la lumière sera présente.

Mardi la chaleur sera de nouveau présente avec possiblement des 30° en plaine.

Ensuite quelques orages pourraient venir tempérer mercredi ; jeudi et vendredi nous conserverions des températures de saison à savoir du 25° au maxi en plaine et du 20° vers 1000 m.

L'affaire de l'humidex record à Bron est élucidée. L'humidex de 41.8 de mardi 21/08/2012 est bel et bien le plus haut (et même largement le plus haut) humidex enregistré à Bron depuis au moins début 2002. Les très fortes chaleurs de juin et août 2003, juin 2005, juillet 2006, août 2009 et 2011 avaient certes donné des températures supérieures à celles de mardi dernier mais l'humidité était bien moindre. Voir sur le forum quelques autres valeurs.

Toujours pas de gel à l'Aiguille du Midi (+1.2° de mini nocturne) depuis le 16 août en fin de matinée ; s'il ne gèle pas d'ici ce début d'après-midi (ce qui est fort probable), la durée de non gel atteindra 8 jours entiers !

 

mercredi 22 août 2012 à 9h 00. Cette journée d'hier n'a pas été la plus chaude de la série mais elle a été sans doute la plus éprouvante à cause de l'humidité. Si on regarde le thermomètre, celui-ci est tout de même monté à 36.8° à Andrézieux, 33.8° à Chalmazel Bourg, 32.8° ici à Violay, 29.2° au col de la Loge, 26.8° à celui du Béal, 35.6° à Riorges, 37.4° à Bron, 34.7° à St-Georges de R. Si on combine l'indication du thermomètre avec celui de l'hygromètre, on arrive comme pressenti dans l'édito d'hier à des valeurs d'humidex horaires (i.e mesurées lors d'heures rondes) hors-norme pour la région : 42 à Bron, 40 à Andrézieux... Plus précisément, cet indice est monté à 40.2 à Andrézieux à 16h, il faut très probablement remonter au 5 août 2003 à 15h pour en trouver un à peine plus élevé (40.3). On a eu 41.8 d'humidex à Bron hier à 15h et 17h et là il est possible que cette valeur soit un record absolu puisque même en 2003 cet indice horaire n'était monté qu'à 40.5 à 16 et 17h le 13 août lorsque la station dépassait pour la première fois de son histoire la barre des 40 degrés de température du point d'état. Je regarderai de plus près cette affaire là mais il est bien probable qu'hier ait été une journée historiquement pénible au moins à Bron.

hier soir les orages nous ont refait, ici à Violay, le coup du 5 août dernier : un au nord et un au sud du mont Boussuivre... et presque rien ici. Le haut Beaujolais a été bien arrosé, le reste du territoire peu ou pas.

Ce matin l'ambiance est rafraîchie, le thermomètre donne du 17° en température mini nocturne ici même mais il est encore très haut en ville et en plaine, voici quelques minis nocturnes : St-Georges 18.5°, Bron 21.5°, Satolas 21.2°, Brindas et Chiroubles 19.9°, 20.2° pour Lucenay, Feurs 18.4°, St-Chamond 21.2°, St-Etienne GC 20°.

Aujourd'hui il fera toujours bien chaud et bien pénible en plaine, les 33-34° pourront être approchés à Bron.

Attention à demain, la canicule ne sera pas finie, prévoyons même un petit sursaut thermométrique (les 35° pourraient être de nouveau atteints ou dépassés à Bron) et redoutons surtout un nouvel accès (et même excès) d'humidex à l'arrivée des orages. L'atmosphère pourrait en effet être délétère dans les grandes villes durant l'après-midi, je ne serais pas très surpris de retrouver des humidex entre 40 et 43 à Bron ou ailleurs. Le soir les orages devraient être virulents.

Vendredi il fera encore plus de 30° mais pas bien plus et seulement dans les coins les plus chauds du secteur. L'ambiance sera encore "lourde" (traduisez "air humide") et les orages pourront se déclarer un peu n'importe où et n'importe quand.

Samedi le temps pourrait se détraquer comme on dit ailleurs et par ici, les orages occuperont probablement le terrain et pourraient nous donner un cumul de pluie appréciable. Le thermomètre se dégonflera définitivement, il pourrait même faire presque frais.

Dimanche et lundi la fraîcheur ne fera pas de doute, la montagne pourrait même avoir presque froid lundi matin (mini de l'ordre de +5° au col du Béal).

Des nouvelles de notre Aiguille du Midi : toujours pas la moindre minute de gel depuis la fin de matinée du 16 août, +1.9° pour dernière mini nocturne et un agréable +8° comme maxi d'hier.

Des nouvelles de Pierre-sur-Haute (extrait du forum) :

PsH est aux records de température ce que Bubka était aux records de saut à la perche : ils s'égrènent centimètre par centimètre.

Le nouveau record absolu de chaleur est tombé avant-hier 19 août 2012 avec 26.4° (à 16h 28).
Le précédent datait du 21 août de l'an dernier avec 26.3°...

En revanche, le record absolu de haute minimale est quant à lui pulvérisé. Il datait aussi du 21 août 2011 avec 19.6°,
il est à présent de 22.7° (19 août 2012 6h 36).
Ces deux records montrent bien :
1) la chaleur extrême de l'air en altitude (énorme minimale)
2) la très bonne humidité du sol qui a considérablement atténué la température maximale. On était en effet en droit d'attendre un peu plus que ce misérable 26.4° en partant le matin à 22.7°. D'ailleurs le torrent que la route de Chalmazel au Béal coupe dans les bois 4 km en dessous du col crachait comme en avril (enfin presque) et les petits ruisseaux et fossés des hautes chaumes étaient ma foi bien gorgés d'eau. La fontaine du col crachait elle aussi à plein, au point d'ailleurs de couler un peu sur le bord de la route (obliger de mouiller les pneus du vélo pour l'amener se désaltérer).

mardi 21 août 2012 à 7h 30. La période chaude rétrograde en degrés. Hier les maxis de plaine étaient groupées entre 33 et 35°, Riorges a eu la plus forte valeur avec 34.7°, Bron 33.8°, Andrézieux 33.9°, Charlieu 34.5°. La montagne est redevenue un peu moins torride avec "seulement" 25° au col du Béal, 27° à St-Nicolas, 28° à la Gardonnanche, 30.5° à Violay, 30.4° à Grammond.

Nous avons eu certes 4 à 5° de moins hier qu'avant-hier mais ce radoucissement a été contrebalancé par une humidité de l'air plus importante ; l'indice humidex (qui est sensé mesurer la sensation de malaise des Hommes) s'est situé entre 39 et 41 en plaine pour les plus élevés d'entre eux. Cet indice humidex n'est pas une température, on l'appelle parfois à tord (et c'est même le cas chez Météo-France !) "température ressentie" et on lui colle tout aussi à tord une unité (degré Celsius comme une température). Comme son vrai nom l'indique, l'indice humidex n'est qu'un nombre conventionnel et ne possède donc pas d'unité.

Cette nuit le thermomètre est resté remarquablement stable en altitude : 20.6° pour la plus basse des températures horaires à St-Nicolas, 20.1° à 5h au col du Béal et 21.9° à l'Oeillon à la même heure... En plaine il a aussi fait chaud : 21.9° pour la mini provisoire à Andrézieux, 21° à Satolas. Bref ce matin la température est d'une remarquable homogénéité entre 200 et 1400 m d'altitude.

aujourd'hui ressemblera à hier : de la grosse chaleur 33-36° en plaine et un taux d'humidité possiblement plus élevé encore qu'hier. L'indice humidex pourrait alors gagner quelques points et s'approcher localement des 42 ou 43 dans des lieux particulièrement chauds et humides, je pense à la région de Clermont-Ferrand bien douchée hier soir par un violent orage, mais aussi plus près de chez nous comme dans le Roannais par exemple. En fin de journée, comme hier, quelques orages peuvent se déclarer ; s'ils sont, ils ne seront pas généralisés.

Demain, après une nuit toujours aussi chaude, il fera plus frais... enfin moins chaud ; le thermomètre perdra 2 à 4°, les températures maximales toucheront à peine 30° pour les plus élevées d'entre elles.

Jeudi sera probablement une copie de la veille : chaleur agréable (maxis tout de même au dessus des normales avec des 29-31° au plus chaud des plaines) et toujours cette tendance à l'orage en fin d'après-midi.

On pourra parler de refroidissement entre vendredi et dimanche. Durant ces trois jours la probabilité de pluie augmente, il fera possiblement frais dimanche, les températures seraient redevenues fraîches pour une fin août.

Hier il a fait +8.3° à la Capanna Margherita à 4570 m d'altitude, il s'agit de la troisième plus forte température relevée là-haut depuis au moins août 2002 ; le record (+8.8°) demeure attaché au 11 juillet 2010 et la seconde plus haute température (+8.5°) appartient encore au 15 août 2009.

A l'Aiguille du Midi (+9.9° de maxi hier) cette nuit n'a toujours pas connu la moindre minute de gel (+2.9° de mini provisoire), voilà donc bientôt 5 jours que la température y est positive 24h/24.

lundi 20 août 2012 à 8h 15. Des nouvelles de notre fameuse température minimale associée au 19/08/2012 à la Cabane Margherita du Mont-Rose ; rappelons les faits : hier à cette heure ci, la minimale de ce poste planté à 4570 m d'altitude n'était que de -0.1°, il fallait attendre hier 20h pour définir la mini associée au 19/08/2012. Le record de haute minimale depuis au moins août 2002 était détenu par le 4 août 2003 avec -0.9°. Verdict : le record est bel et bien battu puisque le thermomètre n'est pas redescendu dans le gel de la journée ; il est même monté à +7°, valeur certes assez loin du record de +8.8° (le 11 juillet 2010) mais se situant tout de même à la 7ème place des maxis les plus chaudes. Cette dernière nuit ne sera pas LA nuit sans gel puisque la mini nocturne s'est abaissée au voisinage de -1.7°, à 7h 56 ce matin la température était déjà redevenue positive.

Terminons notre tour des sommets avec l'Aiguille du Midi, la maximale d'hier est montée à 13.4° et la minimale associée à hier 19/08/2012 s'est établie à +4.7° (nouveau record haut). Cette dernière nuit n'a toujours pas vu de gel (3.8° de mini provisoire), il faut remonter en fin de matinée du 16 août pour déceler une courte plage (2 heures environ) de température négative : -1° au plus bas. Voilà donc bientôt 96 heures que la température y est (largement) positive. D'après le très sérieux et non moins informé "Bohlen" lisible sur les forums d'Infoclimat (ici en particulier), ce 13.4° est le record haut pour la station depuis au moins les environs de 1992, le 4.7° étant lui aussi le record haut.

Ici à Violay la mini de 25.6° qui était hier à cette heure encore provisoire est définitivement entérinée puisqu'aucun rafraîchissement n'est arrivé avant 20h. D'ailleurs en soirée sur les coups de 22-23h il faisait encore 28°, c'est dire si la nuit à la belle étoile était justifiée !

Les plus fortes températures de cette poussée brûlante ont sans doute été enregistrées hier : 38.2° de maxi à Andrézieux, il a certes manqué 1.1° pour égaler le record absolu d'août mais cette valeur est tout de même la 8ème plus chaude (tous mois confondus) depuis le début des relevés en 1946. Quelques autres maxis associées au 19/08/2012 : Chalmazel Bourg 35.5°, Gardonnanche 32.4°, col de la Loge 31°, crêt de l'Oeillon 31.4°, Grammond 35.4°, République 32.4°, Violay 34.5° (13ème plus haute maxi depuis au moins fin 1994), Machézal 34.9°, Riorges 37.6°, St-Chamond aéro 38.7°, St-Etienne GC 36.6°, St-Just en Chevalet 35.3°, St-Léger 36.3°, Béal 28.4°, St-Nicolas 32.4°, Bron 38°, Satolas 37.2°, Sauvages 32°, Brindas 36.9°, Chiroubles 34.9°, Liergues 36.2°, Lucenay 37°, Soucieu 36.2°, St-Georges 37.1°, St-Germain sur l'Arbresle 36.4°, St-Jean d'Ardières 36.8°, Charlieu 37.9°, Feurs 38.3°, Graix 31.6°, St-Bonnet le Château 35.2° et 39.8° à St-Chamond Varizelle poste pas souvent cité ici car mal implanté (a priori surchauffant).

Cette dernière nuit a fourni quelques petits degrés de plus en plaine, elle en a effacé en revanche sur les hauteurs. L'arrivée dès hier soir d'un air plus humide a sans doute freiné le refroidissement radiatif nocturne ; les creux et plaines qui -par nature- sont peu ou mal desservis par les courants d'air doux se sont donc un peu moins refroidis que lors des nuits antérieurs où l'air était particulièrement sec. L'antépénultième mini nocturne de Bron était 16°, la pénultième 19.8° et la dernière 22.2°. Quelques minis nocturnes (d'hier 20h à ce matin 8h) : Satolas 23.7°, Sauvages 19.6°, Chiroubles 22.3°, St-Georges de R 17.5° (14.9° hier), Andrézieux 19.8° (19.9° hier), Charlieu 18.5° (14.7° hier), Feurs 19.9° (16.8° hier), Grammond 20.9° (23.9° hier), Riorges 19 (16.6 hier), St-Etienne GC 20.9 (20.4 hier), col du Béal 18.8 (22.2 hier), St-Nicolas 19.8°. Attention, ces minis ne sont que provisoires, elles peuvent très bien (surtout en montagne) descendre d'ici ce soir 20h.

Aujourd'hui il fait nettement plus humide qu'hier, de petites pluies concernent d'ailleurs depuis quelques heures les frontières ouest du département de la Loire ; cette petite zone perturbée est en train de s'évaporer sur place. La température n'ira pas aussi haut que celle d'hier mais l'humidité étant plus élevée, il n'est pas certain que le ressenti soit plus agréable, surtout au voisinage de Lyon qui pourrait passer au travers des gouttes et bénéficier de bonnes fenêtres ensoleillées. Attendons-nous donc à des maxis de l'ordre de 33-35° vers Lyon avec un indice humidex sans doute compris entre 35 et 38. Ailleurs quelques éventuels petits orages sont envisageables en fin d'après-midi, ils devraient (s'ils existent) rester discrets et très localisés.

Demain nous aurons probablement le même type de temps : encore très chaud avec des maxis de plaine entre 33 et 35° et une humidité ambiante toujours bien présente. L'indice humidex tournera très probablement entre 35 et 38. Quelques orages sont à prévoir en fin de journée, voire même un peu avant.

Mercredi la canicule prendra fin, nous conserverons toutefois des températures (mini et maxi)  un peu supérieures aux normales jusque vers vendredi ou samedi.

Les temps troublés pressentis lors de l'édito d'hier semblent vouloir s'imposer dès vendredi et se poursuivre samedi et dimanche. A priori ces trois jours apporteront leur lot d'orages (productifs c'est bien probable, violents c'est à voir). Une nette baisse thermométrique n'est pas absurde à compter de fin samedi ou début dimanche.

dimanche 19 août 2012 à 8h 45. Que de choses à dire ce matin ! Commençons par de haut : à 4570 m dans le massif du Mont-Rose, le thermomètre enregistreur de la Capanna Margherita (que tout le monde connait bien à présent) est descendu dans le gel (aux alentours de -0.7°) hier entre 17 et 19h. Comme la minimale du jour J est recherchée entre 20h du temps légal d'été le jour J-1 et 20h de ce même temps le jour J, c'est après 20h hier qu'il faut regarder pour avoir la mini attachée au 19 août 2012. Ca aussi vous le savez bien. Donc depuis hier 20h, ledit thermomètre de ladite cabane n'est descendu qu'à -0.1° au plus bas... on peut donc affirmer que la journée du 19/08/2012 ne sera pas sans gel mais mais mais, pour l'instant, le record de haute mini détenu par le 4 août 2012 est largement battu ! Pourquoi j'écris "pour l'instant" ? Parce que il faut attendre ce soir 20h pour entériner la mini attachée au 19/08/2012 me répondez-vous en cœur ! Et dans ces coins là, la minimale est comme un AVC, elle peut arriver à tout instant... alors attendons. Hier toujours, la maximale de la Capanna Margherita s'est établie à +4.4°.

Descendons de quelques centaines de mètres et plaçons-nous à 3845 m à l'Aiguille du Midi au dessus de Chamonix et en dessous du Mont-Blanc. La mini d'hier de cette station (recherchée donc entre le 17/08/2012 à 20h et le lendemain à 20h) a été de +4.1° et il s'agissait a priori d'un record haut (record journalier ? mensuel ? absolu ? je ne le sais pas, si quelqu'un le sait je serais ravi de l'apprendre ; et puis pendant qu'on y est j'aimerais aussi bien connaître la date de mise en service de cette station, de mémoire elle n'est pas vieille, 7-8 ans ?). Cette nuit, la minimale nocturne (mesurée donc entre hier 20h et ce matin 8h est d'environ 4.7°, le record d'hier est donc en passe d'être battu. Pourquoi j'écris "en passe" ? Parce que il faut attendre ce soir 20h pour entériner la mini attachée au 19/08/2012 me répondez-vous en cœur et toutefois légèrement agacés... Et dans ces coins là aussi, la minimale est comme un .... bla bla bla bla.

Voici quelques maxis des stations de notre secteur, maxis attachées au 18/08/2012 : 28.3° aux Sauvages (!), 30.2° à Machézal (!), 36.5° à Andrézieux, 36.9° à Bron soit 20.9° de plus que sa minimale, 35.3° à Riorges, 35.9° à Boën et Feurs et Cellieu, 35.5° à Brindas, 28.8° au Béal, 33.4° à Grammond, 31.6° à Violay, 30.5° à la Chalmazel Gardonnanche, 34.5° à Chalmazel Bourg, 35° à Charlieu, 28.6° à l'Oeillon, 30.9° au col de la Loge, 31.9° à la République, 36.2° à St-Chamond aéro, 35.4° au Grand Clos, 35.2° à St-Georges de R., 29.5° à St-Nicolas, 35.3° à Liergues, 34.2° à Perreux, 34.4° à St-Bonnet-le-Château, 36.3° à Bourg-Argental, 37.1° à Lucenay, 34.7° à Blacé, 38.9° à Clermont Aulnat (20.4° de plus que sa mini), 30.3° à Chastreix, au moins 27.9° au signal de Randon, au moins 30.1° aux Estables, au moins 8.1° à l'Aiguille du Midi, au moins 20.3° à Val d'Isère Solaise à 2550 m, au moins 20.2° à la pointe de la Masse (2800 m). Au Mont-Dore (1220 m alt) le 32.3° d'hier est le nouveau record absolu (haut évidemment !).

Si j'écris "au moins" c'est que je ne dispose que des données de température toutes les 6 minutes rondes, les extrêmes peuvent donc se loger dans un intervalle de 6 minutes. En pratique, l'extrême est distant de 0 à 0.2° (voire exceptionnellement 0.3°) des bornes de son intervalle. Par exemple, à l'Aiguille du Midi, on peut raisonnablement admettre que la maximale d'hier est comprise entre 8.1° et 8.3°. Cette remarque justifie le "environ 4.7°" du paragraphe ci-dessus destiné à l'Aiguille du Midi ; la mini nocturne d'aujourd'hui est donc très probablement comprise entre 4.7° et 4.5°. J'aurais alors dû écrire "au plus 4.7°" au lieu de "environ 4.7°", c'est plus juste mais moins commercial... EDIT 17h 45 : la minimale nocturne y est finalement de 4.7°.

Et cette dernière nuit ?

Vous n'allez pas me croire, mais j'ai bien supporté la couette cette nuit malgré une température mini exceptionnelle de 25.6° ! Il s'agit (si elle se maintient d'ici ce soir 20h ce qui est très probable) tout simplement de la second plus haute minimale de ma petite histoire débutée fin 1994. Le 26.1° du 13 août 2003 reste sur la première marche du podium, le 25.2° du 10 août 2003 rétrograde en 3ème position. Oui, le bon vent de sud apportait une certaine fraîcheur sur la terrasse où on a installé les matelas, ajoutez un bon rayonnement grâce au ciel dégagé... et la couette a été appréciée.

Toujours cette nuit, quelques points exceptionnels sont à souligner :

* 19.9° de nuit nocturne à Andrézieux : rien que du banal mais tout de même 3 petits degrés de plus qu'hier...

* 22.2° de mini nocturne au col de la Loge, ça c'est déjà moins courant... Cette mini a eu lieu avant l'établissement du vent de sud, c'est-à-dire en soirée. Dès que le souffle chaud est arrivé, le thermomètre a grimpé en flèche, jugez plutôt : 23.7° à 23h puis 28° à minuit, 28.1° à 1h du matin ! on est à 1265 m d'altitude hein oui ? entre 23h et 8h ce matin, la plus basse température horaire a été 26.3° (à 6h).

* 22.2° de mini nocturne au col du Béal. Là en revanche, il n'y a pas eu à proprement parler de coup de chaud vers 23h, le vent de sud n'a jamais réellement cessé de la nuit. Toutefois, la minimale est arrivée vers 23h. La plus petite des températures horaires entre minuit et 8h ce matin est 24.3° à 6h, ce qui donne une idée de l'exceptionnelle nuit (station à 1390 m d'altitude).

* 21.8° de mini nocturne à l'Oeillon avec un vent constant et donc une température nocturne elle aussi vaguement constante.

*23.1° de mini nocturne à St-Nicolas des Biefs.

* Aux Estables, il faisait déjà 21.5° à 6h ce matin (le soleil est loin d'être levé à cette heure-ci), ça ne doit pas arriver tous les ans cette affaire.

* 27.9° à 5h ce matin au Mont-Dore (1220 m) et 26.3° pour la plus basse des températures horaires entre 1h et 8h.

* 15.2° à 3h et 15.3° à 6h à la Pointe de la Masse à 2800 m d'altitude.

En plaine les minimales nocturnes ont certes connu une augmentation (d'environ 3°) sur celles de la veille mais elles sont restées nettement plus banales que leurs homologues des monts, en voici quelques unes : Bron 19.8° à l'abri du vent mais Satolas 23.5° dans le souffle de sud, St-Georges de Reneins 14.9° (avec 0 km/h de vent moyen entre hier 21h et ce matin 9h, la plus forte rafale entre minuit et 9h a été de... 2 km/h), Liergues 16.6°, Chiroubles 20.8°, Feurs 16.8°, Chalmazel Bourg 13.4°, Perreux 16.5, Riorges 16.6°, St-Just en Chevalet 12.8° (plus de 10° d'écart avec St-Nicolas), Boën 16.7°, Gardonnanche 15.7°.

La suite ?

Aujourd'hui nous devrions gagner quelques petits dixièmes de degré grâce essentiellement à des minimales nettement plus élevées qu'hier. Les records de haute maxi pour un mois d'août ne devraient pas être atteints ni en plaine de Forez ni en Lyonnais, en revanche ils pourraient bien s'effacer en Limagne et sur la plaine d'Allier.

La nuit prochaine il fera tout aussi tiède dans la tranche 500-1200 m, en dessous nous pourrions gagner quelques petits degrés et en dessus il fera probablement un tout petit peu plus frais.

A partir de demain, une petite (toute petite) instabilité atmosphérique se mettra en place. Demain lundi des nuages pourraient bourgeonner en cours d'après-midi et de ce fait freiner les ardeurs thermométriques là où ils feront de l'ombre c'est-à-dire sur les reliefs essentiellement. Cette journée de lundi pourrait donc être vue comme une journée de répit avec des maximales plus sages qu'initialement prévu, elles pousseront toutefois vers 32-33° en plaine.

Mardi le soleil pourrait prendre sa revanche et nous réchauffer le plat. Les 35° sont probables en plaine. Quelques bourgeonnements sont encore envisageables sur les reliefs avec pourquoi pas une averse très localisée.

De mercredi à vendredi il fera plus frais, nous perdrons environ 5° mais demeurerons au dessus des normales de saison. Les temps seront troubles comme disaient les ecclésiastiques français dans les années 1792-1793, l'ambiance pourrait être lourde et le ciel chaotique. A vérifier tout de même.

L'après de l'ensuite nous laisse entrevoir un prochain week-end maussade avec une température repassée sous la normale et des pluies possiblement consistantes. Vous-vous doutez bien que si l'ensuite est à vérifier, le post-ensuite l'est encore davantage.

samedi 18 août 2012 à 9h. Nous avons pris hier 5 bons degrés vis-à-vis d'avant-hier jeudi, les maxis de plaine ont dépassé les trente degrés ; le fait marquant est la grosse chaleur en altitude (au dessus de 1 000 m) où il faisait bien plus anormalement chaud qu'en plaine. Voici quelques maxis d'hier : 31.1° à Andrézieux (à 17h 36), 25.2° au Béal (1390 m) mais 24.9° aux Sauvages (830 m) et 24 à St-Nicolas des Biefs (1020 m), aux Estables (1350 m) il faisait 27.5° à 14h.

A 5h ce matin il faisait : +5.2° à l'Aiguille du Midi (3845 m) où il n'a bien évidemment de nouveau pas gelé de la nuit... il devait faire bien bon au petit bivouac (4 places) au sommet du Grand Pic de la Meije (pour ceux de la Grave) ou du Bec des Peignes (pour ceux de la Bérarde), 18° à 1833 m d'altitude au mont Arbois (au dessus de Megève), 19.7° au crêt de l'Oeillon, 8.7° à Saugues célèbre trou à froid en Haute-Loire, 14.7° aux Estables, 18.9° au mont du Chat (au dessus du Bourget du Lac à 1500 m alt), 13.2° à 2800 m à la pointe de la Masse en Tarentaise, 14.2° à Val d'Isère Solaise (2515 m) mais que 8.9° dans le bourg à 1850 m, 23° à Grammond, 20.5° à St-Genest Malifaux au hameau de la République (soit probablement 10 à 14° de plus qu'au Sapt), 17.2° à Bron (16° de mini nocturne), 20.1° à Satolas, 19.4° aux Sauvages (et 21.1° à 3h du matin), 20.7° à 1420 m au Bleymard en Lozère sur les pentes du mont... Lozère, 18.5° au signal de Randon toujours en Lozère à 1550 m sur les pentes de rien du tout car il s'agit d'un sommet.

A 4570 m dans le Mont Rose, le thermomètre de la Capanna Margherita est descendu cette nuit à -1.5° au plus bas, à 8h ce matin le dégel était déjà là (+2.1° à 8h 26), il est possible que l'on vive là-haut quelques nuits sans gel ce qui serait une première depuis au moins septembre 2002. Le record(*) de haute maximale est détenu par le 4 août 2003 avec seulement -0.9°.

De l'autre côté de l'équateur, les jours à venir seront rudes au sommet de l'Aconcagua (Argentine 6970 m, 500 places de bivouac en se serrant un peu) où l'on prévoit des maxis de l'ordre de -30° sous un vent de 80-100 km/h soit un index de refroidissement éolien entre -50 et -60.

La chaudière est donc en marche, elle a suffisamment de combustible pour nous mijoter jusqu'à mercredi prochain.

Aujourd'hui les 35-37° seront probablement dépassés en plaine ce qui sera remarquable vu les minimales assez fraîches de la nuit (16.7° de mini nocturne à Andrézieux par exemple).

Demain on touchera possiblement les 40-41° entre Clermont-Ferrand, Vichy, Nevers, Decize ; nous devrions nous-autres placer nos maxis de plaine entre 38 et 40°.

Les nuits seront de plus en plus chaudes dans les villes et sur les hauteurs. De Lundi à Mercredi il ne faut sans doute pas espérer de maximale inférieure à 35° en plaine, la température nocturne ne s'arrangera pas...

Si vous voulez d'autres infos en temps réel sur cette période de chaleur, n'hésitez pas à visiter le Forum qui est, faut-il encore le rappeler, ouvert à tous.

 

* : record de sept 2002 à fin juin 2012, je n'ai pas encore les données de juillet 2012 mais je doute qu'il y ait fait bien chaud...

vendredi 17 août 2012 à 9h. L'air chaud arrive en altitude, hier à 5h la température du col du Béal était de 7.6°, aujourd'hui à la même heure il y faisait 14.5°. Plus bas on ne s'est à présent aperçu de rien, la nuit a été agréablement fraîche : 13.1° de mini nocturne (et sans aucun doute définitive) à Andrézieux, 14.4° à Bron, 13.4° à St-Chamond aéro, 12.5° à St-Léger-sur-Roanne, 7.9° à Chalmazel Gardonnanche (5.6° hier).

A l'Aiguille du Midi (Massif du Mont-Blanc, 3845 m) il n'a pas gelé cette nuit, le thermomètre a évolué entre +2° et +4°. En Italie, à la Capanna Margherita à 4570 m d'altitude, la mini nocturne n'a été que de -2.3° et ce matin à 9h il y dégèle déjà.

Hier les maximales n'ont pas atteint leur valeur normale avec par exemple 26.2° à Bron, 24.8° à Andrézieux (normales respectives pour un 16 août : 28.6° et 27.5°).

La chaudière est donc lancée, comme on vient de le voir, l'allumage s'est fait par le haut. aujourd'hui nous retrouverons en plaine des températures aux alentours de 30-32°, le pic de chaleur pourrait d'ailleurs arriver sur le tard à savoir aux voisinage de 17-18h.

Comptons 3 à 5° de plus pour la nuit prochaine ; demain la chaleur poussera encore de plusieurs degrés. Météo France, dans ses prévisions payantes disponibles sur Internet voit 37° de maximum à Andrézieux qui est la station de référence de la Plaine du Forez. Cette valeur de 37° est de nouveau envisagée pour la journée de dimanche. Ces prévisions semblent un peu "fraîches", mais les végétaux sont bien verts, signe qu'ils peuvent encore facilement transpirer plusieurs jours ; le coup de chalumeau pourrait donc être en partie tempéré par un potentiel d'évaporation bien supérieur à ce qu'il était en juin et août 2003 où les prés avaient le maillot jaune. Personnellement je pense que la plus haute maxi aura lieu dimanche ou lundi à Andrézieux et que celle-ci sera plus proche de 40° que de 35°. En ville, là où l'évaporation est négligeable, les 40° devraient être fortement approchés ou atteints entre dimanche et lundi. On y verra plus clair samedi soir, il faudra en effet ajouter un bon degré à la maxi de samedi pour avoir une idée de celle de dimanche et lundi.

Dimanche le vent de sud pourrait aller légèrement tempérer la région lyonnaise de sorte qu'il pourrait y faire aussi chaud samedi que dimanche.

Cette poussée tropicale est partie pour durer jusque vers jeudi prochain, elle ira toutefois en s'atténuant à partir de mardi ou mercredi. Prévoyons des maxis au dessus de 35° en plaine entre samedi et mardi voire peut-être même mercredi.

Jeudi le risque pluvieux prend de l'ampleur.

Ensuite le scénario manque de fiabilité, on pourrait assister à la poursuite du refroidissement qui nous amènerait au final un temps plutôt frais et potentiellement humide aux parages des 25-26 août.

jeudi 16 août 2012 à 7h. Ca a encore bien chauffé hier en plaine : 34.7° de maxi à Riorges s'il vous plait... qu'en sera-t-il dimanche ? Ailleurs les maxis ont été similaires à celles d'hier : 27.9° aux Sauvages, 28° à Violay, 28.2° à Grammond, 32.2° à St-Exupéry, 32.6° à Bron, 32.3° à Andrézieux, 32.8° à Charlieu, 23.3° à l'Oeillon, 23.1° au Béal.

Les orages de la fin d'après-midi n'ont rien cassé, la pluie est surtout tombée en soirée et durant la nuit jusque vers 3h ce matin,. Ici à Violay on a eu 17.5 mm, 17.4 à Andrézieux, 15.4 à St-Etienne GC, 13.1 à St-Léger, 15.7 au Béal, 15.1 à St-Nicolas, 16.4 à la République, 14.1 à Chalmazel G, seulement 3.8 mm à Bron, 2.8 à Satolas, 24.5 aux Sauvages, 10.3 à St-Georges, 29.5 à Chiroubles. Cette pluie aura son importance dans quelques jours, elle adoucira probablement de quelques petits degrés les températures extrêmement chaudes de samedi et dimanche.

Ce matin il faisait à 5h 7.6° au col du Béal, environ 12° vers 800 m, 15° à Andrézieux et encore 18° à Bron.

Aujourd'hui est la journée de répit avant la grosse, très grosse chaleur de ce week-end et des jours suivants. La température perdra 5 bons degrés vis-à-vis de celle d'hier.

Vendredi le souffle chaud se fera sentir, les maxis de plaine dépasseront de nouveau les 30° de quelques petits degrés.

Samedi on ne trouvera sans doute pas d'endroit à moins de 500 m d'altitude en dessous de 35°. La nuit de samedi à dimanche pourrait être exceptionnellement chaude sur les sommets isolés ainsi que sur les coteaux exposés au vent. Ici à Violay nous sommes remarquablement bien placés pour recueillir, lors des vagues de canicule, de très hautes minimales. Le record absolu de haute minimale a eu lieu ici durant la nuit du 12 au 13 août 2003 avec 26.1° ; jamais la Plaine du Forez (pas plus que la Plaine Lyonnaise d'ailleurs) n'a eu d'aussi grosse mini depuis au moins l'après-guerre ; la plus haute minimale enregistrée à Andrézieux est de "seulement" 23.6° le 28 juillet 2005. Le jour des 26.1° de Violay, la mini d'Andrézieux était à 19.8°. A Bron, la plus haute mini depuis au moins 1921 est 24.9° le 26 juillet 1983. Bien entendu, les agglomérations vivront elles aussi des nuits extrêmement pénibles, la chaleur accumulée le jour dans les murs et  les surfaces bitumées (qui chauffent d'autant plus qu'ils sont secs) aura beaucoup de mal à se dissiper durant la nuit ; la surface d'une ville est en effet très "rugueuse" de par les bâtiments, le vent y est donc fortement atténué et les bâtiments rayonnent mutuellement les uns sur les autres... pas facile à refroidir donc. Des minis de l'ordre de 30° sont envisageables dans les ruelles de Lyon.

Dimanche il vaudra mieux ne pas trop s'exciter, la chaleur sera insupportable l'après-midi avec sans doute 39-40 degrés dans des lieux naturellement chauds comme Feurs Randan, Riorges, Vichy, Decize, Nevers... Le record absolu de haute température (ou de haute maxi si vous préférez) pour un mois d'août à Andrézieux (39.3° le 13 août 2003) pourrait être inquiété.

Lundi nous perdrons peut-être 2 degrés sur la veille en ce qui concerne la température maximale, pour la minimale ce pourrait être l'inverse : la nuit de dimanche à lundi a de fortes chances d'être encore plus chaud que celle de samedi à dimanche.

Mardi les maximales de plaine devraient tourner autour des 34-36° et les minimales seront toujours aussi insupportables.

Mercredi il ne faut sans doute pas espérer de maximales en dessous de 33-35° en plaine, les villes chaufferont encore plus, il n'est pas interdit de penser que la nuit de mardi à mercredi soit la plus chaude de toutes.

La seconde partie de semaine pourrait voir la fin de cette fournaise avec un radoucissement progressif des températures... Prudence tout de même, cette éventualité est encore bien fragile.

mercredi 15 août 2012 à 9h. Belle journée chaude d'été hier, voici quelques maximales : Andrézieux 32.1°, Bron 32.7°, St-Georges de Reneins 29.7°, Riorges 31.6°, St-Etienne GC 29.6°, Violay 28.1°, Grammond 28.3°, Béal 23.5°.

La chaleur s'installe en ville, Bron a enregistré une mini de 21.6°, ailleurs le thermomètre est descendu sous les 20° ( mini nocturne de 17.9°à Grammond, 16°à Andrézieux, 17.2° au Béal, 12.7° à la Gardonnanche de Chalmazel).

Aujourd'hui il faudra se méfier des orages de fin de journée, ils ne seront sans doute pas généralisés et certains lieux pourraient passer à travers les gouttes, attention au risque de grêle non négligeable.

La nuit prochaine, surtout là où les orages seront passés, la nuit sera plus fraîche ; si les pluies de ce soir évitent le béton des villes, la nuit y sera encore bien tiède (mais presque froide au regard de ce qui va arriver). Demain jeudi l'ambiance sera tempérée avec sans doute un peu moins de 30° aux endroits les plus chauds des plaines.

Vendredi la chaleur reviendra avec du 30-33° en plaine ; pour les endroits oubliés par l'arrosage de ce soir on pourra compter 1 à 3° de plus que là où la douche sera passée.

Samedi l'ambiance deviendra étouffante. Après une nuit particulièrement chaude (minis entre 20 et 24° hors trous à froid) l'après-midi verra probablement des 35-37° un peu de partout en plaine.

L'apogée de la vague de chaleur pourrait être atteinte dimanche en ce qui concerne les températures maximales. La chaleur se transformera en fournaise avec des 38-40° généralisés en plaine, le record historique de haute maximale pour un mois d'août risque de prendre chaud du côté d'Andrézieux. Auparavant, la nuit de samedi à dimanche aura bien évidemment été exceptionnellement tiède, là encore, les records de haute minimale devraient être approchés au degré.

Lundi, mardi, mercredi les après-midi devraient être un peu moins torrides mais les nuits conserveront des températures anormales ; prévoyez une série d'au moins 4 nuits consécutives horriblement chaudes si vous avez le malheur d'habiter un logement en ville. Durant ces trois journées, on devrait atteindre ou dépasser régulièrement 35° en plaine, le thermomètre devrait toutefois se situer plus proche de 35 que de 40° (à vérifier tout de même).

Météo-France n'a pas encore lancé ses alertes canicule, mais ça ne devrait pas tarder. Si vous avez du mal à supporter la chaleur, prenez vos précautions. Se barricader chez soi n'est pas une solution car votre appartement aura certes 1 ou 2° de moins que si un courant d'air est maintenu mais son humidité va fortement augmenter et il vaut mieux 1 degré de plus que 5% d'humidité en plus. Laissez passer un courant d'air et, dans les cas les plus extrêmes, placez-vous dans ce courant d'air avec de l'eau sur votre peau (vêtements humides ou peau nue mais constamment humidifiée).

Si vous disposez d'un petit jardin ou balcon ou terrasse, pensez à la nuit à la belle étoile. D'après mes petits sondages effectués dans mon tout aussi petit entourage, j'ai été fort étonné de la réticence des gens à dormir le nez dans les étoiles... sous la tente oui, mais sans tente "ça ne se fait pas", on préfère "crever de chaud" dans une chambre aux murs surchauffés qu'aller mettre son nez dehors... Les résurgences d'une peur ancestrale ?

mardi 14 août 2012 à 8h 45. La probabilité d'une période de temps extrêmement chaud (au niveau voire au dessus des records de saison) est de plus en plus élevée pour la fin de semaine. Entre samedi et lundi prochains on devrait mesurer en plaine des maximales bien plus proches de 40° que de 35. Un ou plusieurs "40 degrés" n'est pas improbable dans les coins les plus chauds de notre petit secteur. Pour l'instant, il est difficile de voir l'après week-end prochain mais il n'est pas impossible que cet énorme coup de chaud se poursuive (à un degré moindre tout de même) une partie de la semaine. Prévoyons donc un temps exceptionnellement chaud du 18 au 22, exactement comme l'an dernier ; d'ailleurs le record de plus forte température moyenne de l'intervalle [18 août, 22 août] à Andrézieux et depuis au moins 1946 appartient à celui de 2011 avec 27.4°, loin derrière vient ensuite 2009 avec 25.2°, cette année pourrait bousculer ce classement. Prenez donc vos précautions pour ces au moins 3 à 4 jours.

D'ici là, le petit août pèpère poursuivra sa route avec des maximales à peine de saison et des nuits encore bien respirables. Prévoyons une dégradation passagère en fin de journée de demain mercredi, ce qui ravira les convaincus des "fameux orages du 15 août". Même si ces orages ne s'accompagnent pas d'un refroidissement durable du temps, ils pourraient être virulents.

Jeudi nous profiterons bien de l'ambiance presque fraîche de la matinée avant l'emballement général qui s'amorcera vendredi.

jeudi 9 août 2012 à 8h. L'ambiance estivale se poursuit, il manque toutefois quelques degrés aux températures pour assurer une moyenne correcte pour un début août. Hier à Andrézieux, après la fraîche matinée, le mercure n'a pas pu se hisser jusqu'aux 26.4° qui définissent la température maximale normale d'un 8 août, le mercure a rebroussé chemin à 25.3°. Même constat à Bron avec 26.7° hier pour 27.6° de normale, 26.1° à Riorges, 25.7° à St-Georges de Reneins sous un vent moyen de 15 km/h (rafales entre 25 et 30 km/h) lors des heures les plus chaudes de l'après-midi. C'est sans doute sur les hauteurs qu'il a fait relativement le plus chaud : 24.5° ici à Violay à l'abri du petit vent de nord, 23° aux Sauvages en plein vent de nord. Le col du Béal est monté à 17.5°, celui de la Loge et le crêt de l'Oeillon à 19.7° soit guère moins qu'en plaine. Dans ces conditions, l'orientation du terrain sur lequel est implanté la station météo joue un grand rôle, par exemple il n'a fait que 18.9° au plus chaud à seulement 1020 m d'altitude à St-Nicolas des Biefs sous un vent d'est constant à 10 km/h de moyenne et des rafales entre 25 et 30 km/h.

De l'air plus sec est arrivé cette nuit sur nos hauteurs ; au col du Béal, la température du point de rosée est passée de 9° à 1h du matin à moins de 4 à 3h alors que celle du point d'état stagnait aux alentours de 10°. L'air chaud s'installe donc en altitude. Ce matin il fait un peu plus doux qu'hier : 2 à 3 degrés de plus, mais il en manque encore presque autant pour toucher la normale. Mini nocturne de 12.2° à Andrézieux (9.6° hier) pour 14.5° de normale, 15° à Bron (12° hier) pour 16.6° de normale. Le soleil a repris le ciel comme il l'avait laissé hier soir, la journée est partie pour briller et pour un peu plus chauffer qu'hier. Attendons 2 à 3° de plus sur la maximale, ce qui l'amènerait entre 29 et 30° dans les coins les plus chauds du Lyonnais.

Demain vendredi ressemblera à s'y méprendre à aujourd'hui et samedi l'ambiance de l'après-midi pourrait prendre 1 ou 2 degrés supplémentaires, histoire d'amener les maxis de plaine entre 29 et 32°.

Dimanche la dégradation orageuse évoquée depuis... pas mal d'éditos, ne devrait pas casser la tendance de beau temps ; les dernières prévisions montrent en effet une bien timide dégradation sur le soir et durant la nuit suivante.

Lundi le beau pourrait avoir repris les commandes du temps.

La semaine prochaine nous baignerions dans une grande douceur ou une petite chaleur, la journée du 15 août comporte un petit risque pluvieux... c'est tout petit et c'est très loin.

mercredi 8 août 2012 à 8h 30. Les températures n'ont pas crevé le plafond hier, elles ne l'ont même pas touché le plafond... En voici quelques unes : Violay 21.5°, Béal 15.6°, Andrézieux et St-Georges de Reneins 24°, Riorges 24.2°, St-Etienne GC 22.9° (normale 26.5°) , Grammond 21.3°, Oeillon 19°, Bron 24.6° (normale 27.5°), Sauvages 19.7°, Liergues 23.6°.

Ce matin l'ambiance est de nouveau frisquette avec quelques minis nocturnes inférieures à 10° en plaine de Loire (9.6° à Andrézieux, 9.1° à St-Léger), guères plus douces en Val de Saône (10.1° à St-Georges) et bien en dessous de la normale à Bron (12° pour 16.3° de normale). En montagne il fait encore plus froid avec 6.9° de mini nocturne au col du Béal, 5.7° à la Gardonnanche. Il a dû geler au sol dans les pires trous à froid de montagne.

Aujourd'hui les maximales atteindront à peine leur valeur normale sous un soleil généreux.

Demain jeudi, après une nuit certes sensiblement plus douce que la précédente mais a priori toujours pas au niveau de ce que l'on est en droit d'attendre pour cette époque de l'année,  le thermostat montera d'un cran ; les plus hautes maximales devraient juste atteindre le seuil conventionnel de forte chaleur à savoir 30°. Le petit vent de nord et la faible hygrométrie de l'air rendront cette journée particulièrement agréable.

Vendredi le temps ne changera guère, peut-être assisterons-nous à une diminution du vent de nord, les températures seront du même niveau que celles de la veille : le l'ordre de 30° voire un peu moins pour les plus élevées. Ce vent de nord devrait thermiquement isoler notre région du sud-ouest du Massif Central où les maximales de ce milieu de semaine pourraient osciller entre 35 et 40°.

Samedi le thermomètre devrait légèrement sursauter, il devrait toutefois se situer plus près de 30° que de 35° aux heures les plus chaudes (plutôt la fin de l'après-midi d'ailleurs) et bien entendu en plaine.

Dimanche la dégradation entrevue depuis quelques jours semble se confirmer, quelques orages sont envisageables dans une atmosphère plus fraîche.

Passé ce petit intermède humide, le temps pourrait rapidement se rétablir au beau (enfin disons plutôt au chaud) dès lundi prochain.

mardi 7août 2012 à 7h. On n'a pas eu 20 degrés hier ici à Violay : seulement 19.5° au plus chaud. En plaine la température maxi a varié entre 20 et 25° : 23.6° à Andrézieux, 22.8° à St-Léger sur Roanne, 24° à Bron, 24.1° à Satolas, 23.2° à St-Georges, 12.7° au col du Béal.

Ce matin il fait frais, c'était prévisible et prévu. Quelques minimales arrêtées à 7h donc susceptibles d'évoluer encore : 10.9° à Andrézieux, 14.1° à Bron, 10.9° aux Sauvages.

La journée est partie pour briller, le soleil sera le bienvenu pour chauffer le sol et donc l'air.

Demain mercredi le bleu du ciel ne faiblira pas, le thermomètre gagnera quelques degrés.

Jeudi il fera encore plus chaud et les deux jours suivants seront du même tonneau : du soleil et des maximales entre 30 et 35° en plaine, sans doute plus proches de 30 que de 35°.

Dimanche une dégradation est envisagée via ce courant perturbé de sud-ouest qui nous a déjà concerné ce week-end, on pourrait revoir quelques orages avant la nuit.

Lundi l'ambiance serait orageuse, la température encore d'un bon niveau bien qu'en repli vis-à-vis de samedi.

lundi 6 août 2012 à 9h 30. On a eu beaucoup de chance hier de passer à côté de deux très gros orages entre 17h 30 et 18h. Le premier de ces monstres est passé juste au sud du mont Boussuivre (tour Matagrin) puis on le trouvait vers 17h 45 aux environs de Pontcharra St-Romain de Popey et Bully (lire eculeuil sur le forum). Le second, quelques dizaines de minutes plus tard, est passé juste au nord du Bourg de Violay, le secteur de Balbigny Nervieux l'a quant à lui subit de plein fouet. D'après Ludo42 (voir forum), les dégâts sont assez remarquables dans le périmètre. Voyez ici cette page spéciale  qui vous retrace quart d'heure par quart d'heure cette fin d'après-midi mouvementée, on y voit clairement les deux foyers en question.

Quelques cumuls millimétriques associés au 5 août 2012 c'est-à-dire quantité de pluie tombée entre le 5 août à 8h du temps légal et ce matin 6 août à 8h : Violay 26.3, Andrézieux 16.6, Boën 31, Chalmazel G 32.2, Charlieu 14.6, col de la Loge 28.5, Feurs 15.5, Graix 10.9, Grammond 5.4, République 16.8, Machézal 37.6, Neulise 30.4, Perreux 31.6, Riorges 16.2, Rozier en D 25.5, St-André d'Apchon 4.6, St-Bonnet le Château 15.2, St-Chamond aéro 23.4, St-Etienne GC 21.2, St-Etienne Terrasse 23, St-Just en C 18.2, St-Léger 10.3, Béal 36.6, St-Nicolas des Biefs 17.7, Bron 6.8, Satolas 4, Sauvages 30.3, Brindas 17.8, Chiroubles 37.5, Liergues 33.5, Lucenay 43.5, Soucieu 19.5, St-Georges de R 50.8, St-Germain sur l'A 45.5, St-Jean d'Ardières 37.5, Vauxrenard 24.2.

Le beau temps s'installe, il subsiste encore de la grisaille ce matin et les précipitations défilent bien au sud de nos départements. Le soleil devrait définitivement percer cet après-midi, quelques gouttes dues à des instabilités résiduelles ne sont pas improbables.

Demain mardi, comme dit et redit, il fera beau et frais.

Mercredi toujours beau sous des températures redevenues de saison.

Jeudi la chaleur s'imposera mais ne nous accablera.

Vendredi la chaleur augmentera, les 30 à 32° sont envisagés en plaine.

Samedi il fera peut-être 1 ou 2 degrés de plus.

Dimanche le thermomètre pourrait rétrograder de quelques degrés, dans une ambiance possiblement humide.

dimanche 5 août 2012 à 9h. Violay n'est pas passé à côté de la bonne pluie hier soir : tout d'abord vers 19h un orage (22ème jour avec tonnerre de 2012 pour 29.5 en moyenne lors d'une année entière) bref mais aux précipitations intenses (8 mm en 10 minutes environ) puis une pluie au débit plus modéré entre 22h et minuit. Ce matin je relève 23.3 mm dans le pluviomètre normalisé. Voici quelques autres millimétriques précipitations relevées ce matin à 8h : Chalmazel G 12.2, Andrézieux 8.4, Graix 14.6, Grammond 7.2, St-Chamond 21.5, St-Etienne GC 32.7, St-Léger 9.5, Béal 10.2, St-Nicolas 3.2, Bron 13.3, Satolas 12.4, les Sauvages 20.8, Brindas 16.8, Chiroubles 15.5, St-Georges 10.5, St-Germain sur A 13.5, Vauxrenard 15.2.

L'arrosage devrait se poursuivre aujourd'hui avec possiblement des quantités similaires à celles enregistrées ce matin, prévoyons donc, en moyenne sur le territoire des départements 42 et 69, une quinzaine de millimètres supplémentaires d'ici demain matin.

Demain lundi le temps s'arrangera doucement dans une ambiance assez fraîche ; les dernières gouttes pourront tomber le matin, le soleil devrait percer avant le soir.

Après une matinée bien frisquette, mardi débutera une belle séquence ensoleillée de plusieurs jours, séquence qui pourrait nous mener jusqu'à samedi voire dimanche prochain. Le soleil de mardi sera fort apprécié, grâce à lui les températures sauveront les meubles, il manquera toutefois 4-5 degrés à la maximale pour être digne de son rang d'août.

Mercredi l'ambiance poursuivra le réchauffement, nous recollerons aux normales de saison, toujours sous lle soleil.

Superbes journées chaudes (mais sans excès) pour jeudi, vendredi et samedi. Le thermomètre franchira alors en plaine les 30° mais devrait demeurer plus proche de 30 que de 35°.

Dimanche pourrait être un peu moins chaud, une éventuelle dégradation orageuse est vaguement entrevue.

Après l'arrosage de ce week-end, la chaleur ensoleillée de la semaine prochaine va doper les jardins, moi je vous dis qu'on va bouffer du haricot !

samedi 4 août 2012 à 8h. Hier vendredi 3 août est à ranger parmi les belles journées d'été, le genre de journée où à peu près tout le monde en ressort satisfait : de la lumière mais aussi quelques nuages, une nuit relativement fraîche et une température de l'après midi conforme à ce que nous ont réservé les 3 août précédents à savoir 24.3° au plus chaud ici à Violay, 28.3° à Bron (27.7° de normale), à 26.8° Andrézieux ( 26.8° de normale), 25.8° à Riorges, 27.4° à la Métare, 18.1° au col du Béal, 24.1° à Grammond, 26.9° à Soucieu, 26.4° à St-Georges,.

En montagne, cette dernière nuit s'est adoucie vis-à-vis de la précédente ; en plaine la tendance est plutôt au léger rafraîchissement, on retrouve finalement ce matin des minimales nocturnes semblables aux normales avec 16.1° à Bron (16.8° hier) pour 16.8° de normale, 13.3° ( 14.2° hier) a Andrézieux pour 14.1° de normale, 11.5° à St-Nicolas (10.1° hier), 14.3) à Riorges (16.1° hier), 14.1° aux Sauvages (11.8° hier), 9.9° à l'Oeillon (10° hier).

Après une journée nuageuse mais lumineuse, l'ambiance tournera probablement à l'orage ce soir. Cette dégradation ne sera pas généralisée et les pluies resteront discrètes.

L'instabilité de l'atmosphère perdurera cette nuit et toute la journée de demain dimanche. Prévoyons donc un ciel chaotique et des pluies orageuses jusqu'à lundi matin. Les cumuls pourront finir par être significatifs : entre 10 et 30 mm d'ici lundi midi. Demain le soleil ne sera plus aussi généreux que ces derniers jours, la température perdra donc 2 à 4° et nous repasserons de fait en dessous des normales saisonnières. Lundi l'ambiance sera encore bien fraîche (2 à 5° de déficit sur la maximale, sans doute un peu moins sur la minimale), les pluies s'évaporeront en matinée et le soleil reviendra nous chauffer avant la nuit.

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi le beau temps semble promis dans une ambiance en réchauffement progressif. Il est possible que l'on renoue, jeudi et vendredi, avec des chaleurs quelques degrés supérieures aux normales d'une fin de première décade d'août. A priori, les nuits ne seront pas trop chaudes, surtout pas dans les campagnes normalement bien arrosées par l'épisode à venir.

vendredi 3 août 2012 à 8h 30. Le beau temps estival aux températures maximales juste dans la norme se poursuivra jusqu'à demain. Ce matin il fait particulièrement frais en altitude au regard de la plaine, par exemple, la minimale nocturne du col du Béal affiche 8.9° tandis que celle d'Andrézieux est à 14.2°, 10.1° pour  celle de St-Nicolas et 15.1° à St-Léger sur Roanne, à 5h il faisait 17.1° à Riorges et 11.1° à St-Nicolas, 10.7° à l'Oeillon et 15.9° à St-Chamond Planèze. Deux mots sur cette affaire de décroissance de la température en fonction de l'altitude : on entend souvent parler d'une décroissance moyenne de 0.65° par 100 m d'élévation (je parle du domaine de la troposphère, c'est-à-dire entre le sol et le sommet des plus hauts nuages à savoir environ 12 ou 14 km en été par chez nous) ; il faut savoir que cette décroissance de 0.65°/100 m est purement THEORIQUE, elle est RIGOUREUSEMENT valable pour un type d'atmosphère bien particulier dit "atmosphère standard" qui a été CONVENTIONNELLEMENT définie de manière à plus ou moins coïncider avec l'état moyen de l'atmosphère dans nos contrées des latitudes... moyennes. De plus, ce taux de 6.5°/km n'est valable que dans de l'air non saturé d'humidité et suffisamment éloigné de toute influence du sol (vous me direz, si le sol intervenait, la colonne d'air ne serait plus dans les conditions "standard").

Bon tout ça pour dire que ce fameux 0.65°/100 m ne se rencontre que très rarement entre deux stations (donc terrestres ! donc proches du sol...) d'altitude différente. Durant la nuit, le taux de décroissance a tendance à s'annuler et même à parfois devenir un taux de croissance (classiques inversions thermiques entre les creux à l'abri du vent fabriquant et conservant leur air froid et les sommets ou pentes soumis à un vent plus chaud). Quelques ordres de grandeur entre deux stations terrestres de notre secteur (i.e entre 200 et 1400 m d'altitude) : les jours orageux mais non pluvieux* on peut voir (et j'en parle quelques fois dans cet édito, allez dans l'historique et menez une recherche par mots clefs) le taux de décroissance sur la température maximale peut atteindre des valeurs de 1.3 voire 1.4° par 100 m d'élévation surtout si la station basse est au soleil et la haute dans le brouillard. Entre Feurs et Violay, le taux de décroissance moyen sur la température minimale (mesuré quotidiennement entre le 1er janvier 1995 et le 31 décembre 2006 soit 12 ans de mesures) n'est que de 0.18°/100 m en effet, l'écart moyen sur les minimales entre ces deux stations est de seulement  0.9° (Violay plus froid que Feurs et 500 m plus haut) ; l'année possédant le plus faible taux de décroissance est la très anticyclonique 1997 avec 0.1°/100 m et celles qui mesurent le plus élevée sont 1996 et 1999 avec 0.26°/100 m. On voit que l'on est très loin du théorique 0.65, d'où ma remarque sur les minis de cette nuit qui présentent un taux de décroissance assez... remarquable.

Bon allez, j'en ai assez tapé pour aujourd'hui, si vous voulez connaître le temps des prochains jours (ou plus modestement le temps que je prévois pour les prochains jours), voyez l'édito d'hier.

(*) : évidemment, si pluie il y a, on peut voir des différences thermiques énormes entre deux stations voisines et d'altitude égale, par exemple 15° sous la pluie à Mâcon et 25° sous le soleil à Bron.

jeudi 2 août 2012 à 8h 30. De très chaudes températures ont terminé l'après-midi d'hier, sur un secteur allant d'Amplepuis à l'Arbresle jusqu'en bord de Saône et au sud-ouest Lyonnais, de violents orages stationnaires parfois formés de grêle ont projeté plusieurs dizaines de millimètres de pluie. Quelques maximales  relevées hier : Andrézieux et Charlieu et St-Chamond et Bron 33.9°, Métare 32.3°, St-Léger sur Roanne 32.7°, Perreux 34.6°, Riorges 34.7°, Feurs 35.2°, Grammond et Violay 30.4°, St-Nicolas 27.3°, les Sauvages 29.5° (hausse de température interrompue par le début des orages, vers 16h 15), même remarque à Blacé avec 33.2° et 32 mm de pluie, St-Georges de R 34.8° et 11.9 mm, Oeillon 24.6°, Béal 23.8°, Brindas 33.6° et 37.1 mm, Liergues 33° et 18 mm, Lucenay 33.9° et 10.5 mm, Soucieu 32.1° et 22.5 mm, St-Germain sur l'Arbresle autant de degrés que de mm à savoir 34.

Nous voici engagés aujourd'hui sur 2 voire 3 journées fort agréables : du soleil, de la chaleur très raisonnable (5 à 8° de moins qu'hier) et pas ou peu d'évolution orageuse.

Demain matin il devrait faire un peu plus frais qu'actuellement.

Dimanche et peut-être même samedi en fin d'après-midi, le ciel changera d'aspect, nous aurons probablement quelques pluies généralisées, possiblement sous forme orageuse, essentiellement dimanche. La température de dimanche flanchera sensiblement par manque d'ensoleillement, nous passerons sous les normales de saison.

Lundi ne vaudra guère mieux : la première partie de journée sera sans doute arrosée, une amélioration est attendue en seconde partie. Il fera toujours aussi frais que dimanche, peut-être même un peu plus, le déficit thermique avoisinerait les 2 à 5°.

Mardi mercredi jeudi seront 3 belles journées, les nuages seront évaporés et le soleil engendrera une hausse assez remarquable du thermomètre. La (grande ?) fraîcheur de mardi matin sera bien vite oubliée. Mercredi nous renouerons avec les températures banales pour un début août et jeudi des 30 degrés reviendront en plaine.

Ensuite l'évolution est fort incertaine, la chaleur de jeudi pourrait ne pas tenir bien longtemps... à confirmer.

En résumé : un beau temps sec juste chaud jusqu'à samedi après-midi, une détérioration pluvio-orageuse entre samedi soir et lundi après-midi (de 10 à 30 mm généralisés possibles), de nouveau du beau temps sec et de plus en plus chaud de mardi à jeudi.

mercredi 1er août 2012 à 9h 30. Les températures d'hier sont restées remarquablement uniformes et guère fonction de l'altitude en dessous de 1000 m : 26.4° à Grammond et St-Léger s/ Roanne, 26.1° à Violay, 28.7° à Bron, 28.5° à Boën, 28.8° à Andrézieux et St-Chamond, 28.1° à la Métare, 27.4° à Charlieu, 27.3° à Riorges, 23.3° au col de la Loge, 29.6° à Feurs, 27.6° à Satolas, 27.9° à St-Georges de Reneins, 20.8° à St-Nicolas (qui a reçu plus de 80 mm le 28 juillet).

Conformément à ce qui était attendu, la nuit a été beaucoup plus chaude que la précédente en montagne : au col du Béal il faisait déjà 18.6° à 8h contre seulement 10.5° hier à la même heure ; à 7h à ce même endroit on avait ce matin 17.1° mais 11.6° à Chalmazel Gardonnanche et 9.5° au Bourg.

La journée sera donc très chaude, ce n'est pas une nouvelle. Les 30° seront probablement bien dépassés en plaine et sur les premières hauteurs, excepté peut-être aux abords de Roanne (St-Léger par exemple, ou Perreux) où les sols sont encore bien humides.

Ce soir une dégradation vaguement orageuse devrait se manifester, il y a aura probablement plus de nuages que de gouttes, celles-ci (rares) resteraient réservées aux reliefs.

Demain jeudi nous vivrons probablement le même type de temps qu'aujourd'hui (avec toutefois 5 bons degrés de moins) à savoir une journée lumineuse terminée par quelques bourgeonnements pouvant aller localement jusqu'à un petit orage. N'attendons rien de bien de ces deux journées pour un arrosage de jardin.

Vendredi on peut compter sur un temps sec et un ciel lumineux, la journée serait éclatante mais loin d'être trop chaude, juste à point en fait.

Samedi et dimanche : température vaguement de saison mais risque pluvieux assez important (ce qui, encore une fois ne signifie pas "risque de pluie importante") à partir de la mi*samedi. Le ciel pourrait en effet se couvrir plus ou moins uniformément et nous réserver un dimanche bien moyen : pluie possiblement généralisée sous une température redevenue fraîche par manque d'ensoleillement.

Lundi serait la continuité de dimanche : une fraîcheur accentuée aux alentours de 18-20° au mieux vers 800 m d'altitude et un ciel qui aurait encore matière à précipiter. On peut attendre quelques 5 à 20 mm de pluie entre samedi midi et lundi midi.

Nous ne retrouverions un temps sec que mardi avec des températures encore à la traîne.

Ensuite un réchauffement est envisageable, sous un temps possiblement sec, cet éventuel réchauffement se contenterait du minimum syndical à savoir recoller à peu près aux normales de saison. A voir.

mardi 31 juillet 2012 à 9h. Juillet se termine de manière bien plus belle et chaude qu'il a commencé. Cette dernière journée ne pourra cependant pas inverser la tendance thermométrique du mois : ici à Violay le déficit en température moyenne est actuellement de -1.1°, il devrait s'établir d'ici ce soir à -1°. Juillet 2012 a donc été frais, beaucoup moins cependant que celui de l'an dernier qui affichait ici même 2.7° de déficit sur sa température moyenne. Il est tombé 614.8 mm d'eau depuis le 1er janvier dernier à 7h, c'est une assez grosse quantité, depuis 1995 seules les années 2001 (650.1 mm), 2007 (646.5) et 2008 (700.5) avaient fait davantage ; à l'oppose, au 31 juillet, il n'était tombé que 328 mm en 2003 et 361.7 l'an dernier.

Aujourd'hui le bleu sera dominant et les températures maximales vont enfin pouvoir dépasser (de peu) les normales. Hier, l'ambiance était certes estivale mais les maxis n'ont pas tout à fait atteint leur valeur "moyenne" : 27.2° à Andrézieux pour 27.9° de normale, 27.6° à Bron pour 29.1° de normale ; ajoutez à ça des minimales 4 à 5° plus froides qu'à l'accoutumée pour avoir au final une moyenne d'hier 2 bons degrés en dessous des habitudes d'un 30 juillet.

La nuit passée a encore donné de relativement fraîches minimales avec par exemple 12.3° à Andrézieux (14.4° de normale pour un 31 juillet), 8.5° aux cols de la Loge et du Béal, 12.9° à Feurs, 9.8° à St-Bonnet le Château, 12.9° à Perreux, 13.6° à St-Georges de R, 16.8° à Bron (17° de normale). L'air chaud n'est donc pas encore arrivé en altitude, il devrait la faire (son arrivée) dans l'après-midi, la nuit prochaine sera beaucoup plus chaude (de 5 à  7°) au col du Béal ou au crêt de l'Oeillon.

Demain le pic de chaleur annoncé depuis quelques éditos ne se dérobera pas, le thermomètre franchira la barre des 30° jusqu'à des altitudes assez élevées : 600 à 800 m en plein vent ou en versant nord, 800 à 1000 m en versant protégé du vent et ensoleillé. En plaine on pourra probablement mesurer des 32-33°, surtout sur le Stéphanois et Lyonnais là où les sols n'ont pas été mouillés par les dernières pluies du 28 ; on peut en effet s'attendre à des maxis plus raisonnables sur le Roannais, là où les sols sont encore bien humides (rappel : plus de 50 mm sur Roanne lors de 27-28 juillet). Demain le ciel deviendra instable en fin d'après-midi, de gros nuages pourraient bourgeonner et pourquoi pas donner quelques gouttes et tonner quelques décibels. A priori, ces éventuels orages ne seraient pas généralisés, on les trouvera plus volontiers sur les montagnes de l'ouest de notre territoire.

Jeudi et vendredi l'ambiance sera plus fraîche, les maximales auront perdu 4-5 degrés sur celles de mercredi, nous retrouverons donc des niveaux de saison ; les minimales pourraient en revanche être plus douces que les dernières et l'atmosphère un peu instable. Quelques développements nuageux sont donc à attendre pour ces deux journées avec éventuellement quelques coups de tonnerre et gouttes de pluie.

Samedi la modérée chaleur tiendrait le coup, il est possible que le ciel s'ennuage plus franchement, le risque pluvieux prend du grade.

Dimanche la détérioration s'amplifierait, cette journée pourrait être relativement maussade avec quelques pluies sous une température revenue trop fraîche pour un début août.

Ensuite ? Le début de la semaine prochaine verrait sans doute le retour de la lumière mais pas de la chaleur, le thermomètre pourrait en effet faire son grand timide...

lundi 30 juillet 2012 à 9h 30. Hormis localement dans le Pilat, les maxis d'hier n'ont pas été à la hauteur d'une fin juillet, même avec le soleil arrivé à la rescousse vers la mi journée : 20.6° au plus chaud ici à Violay, 23.2° à Andrézieux (28.4° de normale), 19.4° à l'Oeillon, 21.8° à la République, 24.2° à la Métare, 23.2° à Riorges, 14.6° au Béal, 25.5°à Bron, 19° aux Sauvages, 16.3° à St-Nicolas, 23.8° à St-Georges de Reneins.

Cette nuit l'ambiance était franchement fraîche (pour l'époque de l'année bien sûr),  13.8° de mini à Bron (17.5° de normale), 10.4° à Andrézieux (15.1° de normale), 11° à St-Léger, 6.4° à Chalmazel Bourg, 7.4° à St-Just en Chevalet, 10.9° à la Métare, 9.7° aux Sauvages ainsi qu'à Charlieu, 10° ici à Violay. Avec de pareilles minis, la température moyenne d'aujourd'hui restera largement plus froide que la normale, certes les températures maxis seront en hausse mais probablement insuffisante (la hausse) pour qu'elles puissent toucher (les maxis) leur valeur normale. En tout cas, le généreux soleil fera de ce lundi une très agréable journée.

Demain mardi nous serons dans les normes : plein soleil, minis et maxis de saison.

Mercredi il fera très chaud, le mercure se situera 2 à 4° au dessus de la normale avec des 31-32° en plaine. Sur le soir, quelques développements orageux sont à envisager, a priori très localisés et peu importants.

Jeudi le risque pluvieux prend de l'ampleur tout en restant modeste (traduction : "on sait pas trop ce qu'il va faire jeudi"), la température redescendrait d'un cran en se stabilisant autour de 28-30° en plaine.

De vendredi à samedi, prévoyons un temps globalement ensoleillé avec des températures conformes à un début août, un petit risque pluvio-orageux est présent pour les fins de journées.

Ensuite c'est plus dur à voir, la tendance irait possiblement vers un accroissement du risque pluvieux sous des températures éventuellement en légère baisse.

dimanche 29 juillet 2012 à 7h. La pluie est faite, et quelle pluie dans le Roannais ! 53.4 mm à Riorges entre vendredi 20h et ce matin, c'est impressionnant au regard de la normale mensuelle de juillet (64 mm). A St-Nicolas des Biefs, il est tombé 80.5 mm entre vendredi 20h et ce matin. Les orages ont pratiquement évité le sud des départements, il n'était déjà rien tombé hier matin à St-Etienne et hier il n'a plu que 3.2 mm au Grand Clos, 2.4 à Andrézieux, 1.2 à St-Chamond, 8 à l'Oeillon, 10.6 à la République, 1.8 à Bron, 0.6 à Satolas. Ici à Violay je mesure 25.3 mm depuis hier 8h, le cumul de juillet atteint donc présentement 108.4 mm soit 135 % de la normale du mois entier ; juillet sera donc le 4ème mois consécutif à pluviométrie excédentaire et à cumul supérieur à 100 mm.

Prévoyons une belle période sèche entre ce matin et jeudi prochain : comme précisé dans les précédents éditos, il fera relativement frais aujourd'hui et demain, puis le thermomètre décollera mardi pour culminer mercredi à des niveaux toutefois moindres que ceux de ces derniers jours.

Attendons-nous à un léger rafraîchissement possiblement pluvieux aux alentours de mercredi soir ou jeudi.

La suite n'est pas très bien cernée, ce serait un temps vaguement de saison : chaud mais sans excès.

samedi 28 juillet 2012 à 8h. Très grosse chaleur hier, surtout dans la Loire qui a vu des maximales supérieures à celles de jeudi, à l'inverse, le Rhône n'est pas monté aussi haut que jeudi, sans doute grâce au vent de sud fort (35 km/h de moyenne à Bron entre 15 et 20h, rafale max à 69 km/h). Voici quelques maximales de la journée d'hier : Perreux 36.7°, Feurs et Boën 36.5°, Riorges 36.2°, Charlieu 35.8°, St-Georges de R 35.7°,  St-Chamond aéro 35.3°, St-André d'Apchon 35.2°, St-Jean d'Ardières 34.9°, Lucenay 34.6°, St-Just en C et Neulise 34.5°, Bron et Liergues 34.2°, Bourg Argental 34°, Brindas 33.8°, Satolas et Chiroubles 33.7°, Rozier en D 33.6°, Métare 33°, St-Bonnet le C et Soucieu 32.3°, Grammond 32.1°, Violay 31.9°, Sauvages 31.3°, Chalmazel G 29.2°, St-Nicolas 28.8°, République 28.1°, Béal 25.6°, Oeillon 25.2°.

L'activité orageuse a été, cette nuit, essentiellement réservée au nord des départements, il n'est tombé ici que 1.1 mm, mais 23.4 mm à Riorges, 25.6 à Charlieu, 18.8 à Perreux, 4.4 à Machézal, 10.7 à Chalmazel G, au moins 15.7 au Béal, 13.5 au col de la Loge, 21.6 à St-André d'Apchon, 3.4 aux Sauvages, 22.5 à Chiroubles ainsi qu'à St-Nicolas et à peu près rien ailleurs.

Là où il n'a pas plu, la nuit a de nouveau été chaude : 19.7° de mini nocturne (de 20h à 8h) à Andrézieux, 21.5° à Bron (ce qui laisse entrevoir quelque chose comme 25° dans l'hypercentre de Lyon). Ailleurs la température a bien baissé : 16.9° ici à Violay contre 21.6° hier.

Aujourd'hui la pluie ne devrait pas épargner grand monde, elle ne devrait toutefois pas être abondante. Des averses plus ou moins orageuses peuvent se développer à tout instant de la journée et plus probablement en cours d'après-midi. Les températures maximales reviendront à des niveaux conformes pour la saison, elles perdront donc de 5 à 10° (10° en Roannais) vis-à-vis de celles d'hier.

Demain dimanche la stabilité atmosphérique s'imposera de nouveau dans une ambiance fraîche, il manquera probablement (au moins sur les hauteurs) quelques petits degrés à la maximale pour qu'elle le soit (à la hauteur).

Lundi, après une nuit presque fraîche (10° vers 1000 m), on aura besoin de tout le soleil pour arriver à une maxi de saison ; en montagne, il n'est d'ailleurs pas certain que l'on y arrive.

Mardi toujours le soleil et un thermomètre réconcilié avec la saison.

Mercredi retour (temporaire) de la chaleur avec du 30-33° en plaine.

Jeudi possible refroidissement plus ou moins humide.

De vendredi à dimanche : temps peut-être un peu frais mais juste un peu, possiblement sec.

vendredi 27 juillet 2012 à 7h. hier a donc été, en général, la journée la plus chaude de l'année. Les exceptions semblent être localisées en plaine, Andrézieux a eu 33.5° de maximale hier mais 33.7° le 28 juin. Le seuil de 35° a juste été atteint à Bron, il a fait encore 30.7° à Grammond, 30.8° à Violay, 30.3° aux Sauvages, 34° à Satolas, 33.9° à Liergues et St-Georges, 34.1° à Riorges, 32.1° à la Métare, 28.5° à la République, 25.3° au col du Béal, 26.6° à celui de la Loge, 26.3° à St-Nicolas des Biefs, 27.9° à Chalmazel G.

La température n'est guère descendue en dessous de 20-22° cette nuit sur les hauteurs ventées ainsi qu'aux abords et dans Lyon, il faisait 22.6° à 6h à Chalmazel Gardonnanche, il est encore trop tôt pour avoir les températures minimales, elles seront données en cours d'après-midi ici même.

Voici quelques minis nocturnes : Les Sauvages 21.1°, Chiroubles 19.6°, St-Georges de R 16°, Liergues 18°, Blacé 19.7°, Satolas 22.2°, Bron 21.7°, Machézal 23.6°, Violay 21.6°, St-Nicolas des B et Grand-Clos 19.7°, Béal 17.1°, Métare 18.2°, St-Bonnet le C et Andrézieux 19°, Rozier en Donzy 21.9°, Riorges 18.9°, République 19.3°, Grammond 21.1°, Graix 18.1°, Oeillon 17.7°, Charlieu 16.1°.

Aujourd'hui le vent de sud va se généraliser à toutes les altitudes, il pourrait devenir fort en milieu de journée ou en cours d'après-midi. La température aura probablement, au moins en Lyonnais, le temps d'aller flirter avec les 35° avant l'arrivée des nuages orageux. Prévoyons une ambiance orageuse sur les reliefs avant la fin de l'après-midi, sur les coups de 16-18 heures. durant la nuit et demain samedi cette dégradation bruyante et électrique devrait se généraliser à tout notre secteur. La hauteur moyenne de pluie attendue ne semble pas être importante : de l'ordre de 5 ou 10 mm, certainement plus sous les foyers orageux évidemment. La température de ce samedi dégringolera de 5 bons degrés.

dimanche la pluie sera finie ou presque, prévoyons le retour de la lumière au plus tard à la mi journée, le thermomètre ne se ra pas au niveau d'une normale de fin juillet.

Lundi nous pouvons compter sur un temps sec mais très frais (le soleil sauvera les meubles).

Un possible réchauffement s'opérerait de mardi à mercredi, puis nous pourrions de nouveau subir un rafraîchissement.

jeudi 26 juillet 2012 à 9h. La chaleur monte, aujourd'hui et/ou demain vendredi seront les plus chaudes journées. Hier les 30° sont montés jusque vers 800 m sur les versants protégés du vent comme ici avec juste 30° ; on a eu par ailleurs 29.4° à Grammond, 28.5° aux Sauvages avec un vent moyen de 15 km/h lors des heures les plus chaudes, 28.2° à la République, 24.9° à St-Nicolas des Biefs, 29.9° à St-Bonnet le Château, 24.6° au col de la Loge, 25.4° à l'Oeillon, 33.4° à Feurs, 31.7° à Andrézieux, 31.8° à St-Chamond aéro, 30.6° à la Métare, 32.9° à Riorges, 32.5° à Bron, 31.6° à St-Georges de Reneins.

Cette nuit le thermomètre n'est guère redescendu aux altitudes intermédiaires, on trouve les minis nocturnes suivantes : 19° aux Sauvages, 20.5° à Chiroubles, 15.2° à Soucieu, 19.2° à Bron, 16.3° au col de la Loge, 16.4° au Béal mais 12° à la Gardonnanche, 19.8° à Grammond, 17.6° à St-Nicolas des Biefs.

Plein soleil et grosse chaleur pour aujourd'hui, les 35° seront probablement atteints dans les coins les plus chauds et si ce n'est le cas aujourd'hui, ce le sera demain.

Demain, après une nuit 1 ou 2 degrés plus chaude que la précédente, le thermomètre atteindra donc des 34-36° en plaine avant l'arrivée d'une dégradation orageuse entrevue en début de soirée. Ce sera alors le début de la fin de la vague de chaleur.

Samedi l'ambiance sera chaotique avec de probables pluies orageuses, le thermomètre perdra 5 bons degrés, il reviendra à la température d'une classique fin juillet.

Dimanche, contrairement à ce que j'écrivais il y a peu, la pluie ne devrait pas nous concerner. L'ambiance poursuivra toutefois sont refroidissement : en montagne, il  manquera 2 ou 3 degrés à la température pour égaler sa valeur normale.

Lundi il fera franchement froid pour une fin juillet, tablons sur environ 5-6 degrés de déficit avec sans doute moins de 20° au meilleur de l'après-midi sur les hauteurs intermédiaires (500 -800 m) exposées au vent d'ouest ; le soleil ne devrait pas faire défaut et on aura bien besoin de lui.

Mardi on est en droit d'attendre un timide radoucissement mais il faudrait sans doute attendre mercredi ou jeudi pour voir le thermomètre recoller aux normales. Les prévisions pour mercredi et jeudi sont à prendre avec précautions, l'incertitude est encore bien élevée.

La pluie prévue entre vendredi soir et samedi soir ne comblera pas les fossés, attendons-nous à quelque chose comme 5 ou 10 mm. Les 3 derniers jours de juillet et le premier voire les deux premiers d'août semblent décidés à être secs.

Les deux journées d'aujourd'hui et de demain seront probablement les plus chaudes depuis le début de l'année et devraient le rester au moins durant les 10 jours à venir.

mercredi 25 juillet 2012 à 10h. Hier, les 29-30° attendus en plaine ont finalement donné : 30.0° à Andrézieux et Boën, 30.1° à Bron, 29.3° à Riorges, 30.6° à Feurs, 28.9° à Satolas, 29.9° à Soucieu. Il a aussi fait chaud sur les hauteurs avec 27.5° ici à Violay à l'abri du (petit) vent, 27° à Grammond, 28.1° à la Métare, 26.6° à la République, 23.6° à l'Oeillon, 20.4° au Béal.

Dans le forum, Jean-Marc Mathieu nous informe ce matin que la première minimale (provisoire...) de l'année supérieure à 20° vient d'avoir lieu chez lui à Montmelas (20.8°), quelques kilomètres plus bas, St-Georges de Reneins est encore descendu à 13°.

Rien de bien nouveau pour les 3 jours à venir : ce sera du très chaud et du très sec. Aujourd'hui les maximales gagneront probablement 2 degrés sur celles de la veille, demain jeudi elles toucheront le plafond à moins qu'elles le fassent après-demain vendredi. Attendons nous à quelques pointes aux parages de 35° lors de ces deux derniers jours, en plaine bien sûr. Il ne semble pas que l'isotherme 30° puisse monter jusqu'à la tour Matagrin, l'an dernier cela avait été le cas lors des 21 et 22 août avec respectivement 30.0 et 31.5° (2 seules maxis supérieures ou égales à 30° de l'année) ; ces deux jours là on avait eu 39.2 et 39° à Feurs Randan, 38.1 et 37.1° à Andrézieux, 36.8 et 37.9° à Bron. On devrait se situer 2 à 3° en dessous pour ces deux journées de jeudi et vendredi.

Samedi la dégradation entrevue depuis quelques jours est toujours au programme. Samedi la masse d'air se rafraîchira de 5 bons degrés et les nuages orageux limiteront le chauffage du sol ; résultat, il fera bien moins chaud que judi et vendredi : 5 à 7° de moins.

Dimanche la fraîcheur s'accentuera, nous passerons alors sous les normales de saison, le risque pluvieux est toujours présent.

A partir de lundi on y voit moins clair. La tendance va toutefois vers un temps froid (pour la saison !) entre lundi et mercredi : des nuits possiblement bien fraîches et des maximales d'une fin septembre voire d'un début octobre... A vérifier tout de même.

mardi 24 juillet 2012 à 9h. Le beau temps ensoleillé d'hier n'a pas pour autant apporté de température de saison (surtout en plaine), Andrézieux s'est contenté de 23.9° pour 28.1° de normale, 25.6° à Bron pour 28.8° de normale, 23° ici à Violay, 21.7° aux Sauvages, 24.8° à St-Georges de R, 17.9° à l'Oeillon, 25.7° à Feurs. Au col du Béal, la maximale associée au 23 juillet 2012 (donc recherchée entre le 23 juillet à 8h et le 24 juillet à 8h) a eu lieu ce matin, juste à 8h avec 15.7° ; à cette même heure, il faisait 8.6° à quelques kilomètres de là, à Chalmazel Bourg ; cette configuration montre deux choses : l'arrivée d'air chaud en altitude et l'arrêt du vent (qu'il soit de nord ou d'autre direction) qui assurait jusqu'à présent des minimales douces en plaine et froides en montagne.

Aujourd'hui nous dépasserons les normales mais pas les bornes, prévoyons quelques 29-30 degrés en plaine soit 2 à 4 degrés d'excédent sur la normale.

Demain mercredi le ciel ne changera pas de couleur mais le thermomètre poursuivra sa progression. Les 30° pourraient commencer leur ascension, on en trouvera probablement aux alentours de 500 m d'altitude.

Jeudi et vendredi seront les journées les plus chaudes avec sans doute la plus grosse température de l'année, les 35° pourraient être mesurés en plaine et il faudra monter vers 1000-1200 m (sur un sommet dégagé ou en versant à l'ombre) pour ne pas subir de 30°.

Samedi le coup de chaud sera fini, nous retrouverons un temps de saison et sans doute quelques pluies (orageuses ?) possiblement débutées vendredi soir.

Dimanche il fera frais, trop frais pour une fin juillet, il manquera probablement 2 à 5° au thermomètre et le risque pluvieux demeurera.

Lundi et mardi la probabilité pluvieuse diminuerait, la température pourrait faire de même... il ferait alors franchement froid pour la saison.

 

lundi 23 juillet 2012 à 10h. Le temps est très brumeux dans la tête ce matin, on va donc aller à l'essentiel.

Beau, très beau temps assuré jusqu'à jeudi et peut-être même vendredi prochains. La nuit a encore été froide et même très froide en montagne pour un 23 juillet : 6.9° de mini aux Sauvages, 9.5° à Andrézieux (normale 15.1° et second jour le plus chaud en température minimale normale (1981-2010) derrière le 15.2° du 29 juillet) 13.5° à St-Georges de Reneins grâce au vent de nord (ouh la la m'en parlez plus de ce vent de nord, on en a dégusté hier !)  qui a fortement limité le refroidissement par brassage, 12.7° à Bron, 6.2° au col du Béal (et 4.5° hier), 6.1° à la Gardonnanche, 4.6° au Bourg de Chalmazel (entrepôt DDE au bord du Lignon), 6.5° au col de la Loge, 11° à Riorges, 11.2° à Feurs, 8° à Charlieu, 5.9° à St-Just en C, 9.8° à la Métare, 4.9° à l'Oeillon.

Le réchauffement sera continu jusqu'à jeudi, aujourd'hui les maximales ne seront pas de saison, trop froides de quelques degrés.

Demain mardi après une nuit encore un peu fraîche, l'après-midi sera conforme à un après midi de 24 juillet, voire peut-être un peu plus chaud.

Mercredi les maximales dépasseront les normales de quelques degrés , jjeudi et vendredi attendons-nous à un isotherme 30° aux alentours de 800-1000 m et à des 33-36° en plaine. Vendredi pourrait être, au moins en Lyonnais, l'après-midi la plus chaude de l'année 2012.

Après ?

Après c'est le refroidissement (évidemment, comment voulez-vous qu'il y ait un sommet si ça ne redescend pas après ?). Samedi donc et peut-être même vendredi soir, il faut sans doute envisager une dégradation pluvio-orageuse d'ampleur encore bien incertaine à ces échéances. Samedi nous renouerions avec une ambiance simplement de saison avec un risque de pluie à préciser.

Dimanche le thermomètre serait de nouveau redescendu sous (et probablement bien en dessous même)  les normales de saison, le risque pluvieux se maintient.

Ensuite les signaux sont flous, la tendance serait à la persistance d'un temps très frais pour l'époque de l'année... mais les tendances...

Bilan succinct de l'opération "Iseran express" de ce week-end. L'idée était de monter toucher la stèle du col de l'Iseran (2770 m) au départ et à l'arrivée de Violay en moins de 48 heures... et en vélo évidemment. Départ samedi 4h, arrivée à Bonneval sur Arc le soir à 19h 15 dans un bon état après 325 km. Montée "à froid de l'Iseran dimanche matin après une grasse matinée bien méritée (départ de Bonneval à 7h 15). Plongée sur Val d'Isère puis Bourg-st-Maurice, Moutiers, Albertville, reChambéry, recol du Chat, reYenne, reMorestel, reNeuville, reLozanne et surtout recroix Casard montée "au taquet" cette nuit entre 2h 44 et 3h 30 (eh oui, 46 minutes pour 8 malheureux km....). Vent soutenu (et dans la poire) entre Moutiers et le col du Chat puis de nouveau en Val de Saône. Pas mal de feuilles voire de petites branches cassées par ce vent de fou. Objectif atteint donc après 680 km (325 le premier jour et 355 le lendemain). Circuit difficile à cause -entre autre- de ce vent infernal ; tour à déconseiller au petits lapins de 6 semaines mais ça on le savait déjà. Bravo aux 3 multi Paris-Bresteurs de la Squadra Forézienne suffisamment aguerris (et fous) pour avoir relevé le défi et rempli l'objectif : Daniel Maugé (Montchal), Gilles Duffay (Salt) et Bernard Masson (St-Etienne). Merci à Yves Leglohaec (ex météo Montchal Fontanes) pour ses encouragements au col du Chat à l'aller. Peut-être quelques photos ici (ou sur le Forum du Tarare Tri) d'ici ce soir.

vendredi 20 juillet 2012 à 9h 30. Après la "folie" thermométrique de mercredi, la journée d'hier est revenue à des prouesses thermiques tout à fait banales ; Andrézieux ne pouvait pas faire plus classique en enregistrant une maximale de 27.2° pour une normale de... 27.2°, Bron a eu 1 dixième de plus pour une normale à 27.9°, on a encore eu 27.7° à Riorges, 25.2° à Charlieu, 28° à Boën, 27.2° à Feurs, 24.5° à Grammond, 24.6° à Violay, 26.6° au grand Clos de St-Etienne, 27.6° à la Métare, 28.2° à St-Chamond, 23.6° à la République, 19.4° à St-Nicolas des Biefs, 23.2° à l'Oeillon, 18.2° au Béal, 23° aux Sauvages, 27.4° à St-Georges de Reneins, 27.3° à Brindas, 27.5° à Soucieu. On remarque clairement au vu de ces données une toujours grande différence thermique entre le nord et le sud de nos départements : il a fait 4.2° plus frais à St-Nicolas (oui c'est dans l'Allier mais tout de même plus au sud que les ateliers des arsenaux de Roanne (actuellement Nexter)) qu'à la République pour une altitude comparable (resp 1020 et 1070 m)).

Aujourd'hui, comme prévu, nous perdrons de nouveau 1 ou 2 degrés ; tout en restant globalement lumineuse, l'ambiance pourrait être nettement plus nuageuse qu'hier, surtout cet après-midi où quelques gouttes sont envisageables (plutôt en fin d'après-midi ou début de soirée).

Le trio samedi dimanche et lundi n'aurait rien à faire à cette place là. A Andrézieux, ces trois jours consécutifs sont ceux qui possèdent la température maximale moyenne (moyenne des 3 maxis journalières) la plus élevée de la période actuelle de référence à savoir les trente années de 1981 à 2010. En effet, la moyenne des 30 maximales du 21 juillet est 28°, celle des 22 juillet pointe à 28.5° et celle des22 juillet à 28.1° ce qui nous fait une moyenne de 28.2° pour ce trio. Cette année donc, cette moyenne devrait "considérablement" diminuer car l'ambiance n'aura rien d'estivale. Attendons-nous à du 20-23° en plaine au meilleur de ces trois journées automnales et pourtant lumineuses.

Mardi le réchauffement s'amorcera, nous renouerons probablement avec des températures de saison et si ce n'est pas fait mardi ce le sera mercredi.

Jeudi vendredi il fera de nouveau très chaud (sans excès toutefois), les 30-33° devraient être mesurés en plaine.

Samedi le pic de chaleur pourrait être derrière nous, il ferait encore très chaud et une certaine tendance pluvieuse est à envisager.

Ensuite nous entrerions dans une ère plus pluvieuse, sans doute orageuse, qui ferait chuter ou descendre le thermomètre.

En résumé : 3 ou 4 éventuelles gouttelettes aujourd'hui, plus rien jusqu'à samedi prochain. Tiédeur aujourd'hui, fraîcheur de samedi à lundi, réchauffement de mardi à vendredi ou samedi avec 2 ou 3 journées très chaudes (pas absolument pas exceptionnelles) de jeudi à samedi.

Demain il n'y aura pas d'édito pour cause de départ très matinal (4h) pour une belle virée en vélo.

Dimanche il n'y aura pas d'édito car la virée ne sera pas terminée.

Lundi il ne faut pas l'attendre très tôt car ladite virée devrait se terminer assez tard en soirée de dimanche.

La virée c'est 680 km avec un passage au col de l'Iseran.

jeudi 19 juillet 2012 à 9h. Un peu sous-estimée qu'elle a été la performance thermique d'hier ; le seuil de forte chaleur (maxi > 30°) a nettement été franchi en plaine et l'isotherme 30° est monté plus haut que prévu dans les secteurs abrités du vent d'ouest. Voici quelques maxis d'hier : Andrézieux 32.5° (premier "trente degrés" de juillet), Bron 32.8° (même remarque), Charlieu 31.8°, Feurs 33°, Riorges 32°, Neulise 30.7°, St-Chamond aéro 30.9°, St-Etienne 32.1° au grand Clos et 33.1° à la Métare, St-Just en C 30.8° (et 8.6° de mini), Rozier en Donzy 31.5°, Violay et République 28.4°, les Sauvages 28.3°, Grammond 29.5°, St-Nicolas 25.9°, Chalmazel G 26.8°, col de la Loge 24.7°, Oeillon 24.8°, Béal 23°, Satolas 32.2°, St-Georges-de-Reneins 31.7°, Soucieu 31.3°, Liergues 31°.

Aujourd'hui jeudi le thermomètre rétrograde de quelques grades, le ciel ne sera probablement pas aussi bleu qu'hier mais l'ambiance demeurera pleinement lumineuse. Prévoyons 5 degrés de moins sur la maximale (qui se situera donc à peu près au niveau d'un 19 juillet normal) sous un temps sec.

Demain vendredi nous perdrons encore 1 ou 2 degrés, il fera donc plus frais qu'un 20 juillet typique. Une très légère évolution orageuse est envisageable en fin d'après-midi et le soir : ce ne serait que quelques averses ponctuelles plutôt naissantes sur les reliefs. La journée sera probablement encore lumineuse même avec un ciel plus souvent blanc que bleu.

Samedi et dimanche : lumière et fraîcheur. L'ambiance sera celle d'une fin septembre, pas forcément désagréable mais avec un thermomètre de l'après-midi en retrait de 3 à 5° sur ce qu'on est en droit d'attendre lors d'un 21 et 22 juillet. Traduction : moins de 20° vers 800-1000 m au meilleur de la journée et du 22-23° vers 200-400 m d'altitude.

Lundi : du mieux. La lumière resterait allumée, le thermomètre reprendrait des couleurs, pas suffisantes toutefois pour recoller aux normales.

Mardi : Réchauffement sensible. Juste de quoi revenir à des niveaux thermiques honorables pour une fin juillet, pas une goutte en vue.

Ensuiti : Une période relativement longue (?) de beau temps sec et chaud semble vouloir finir la semaine. La chaleur dépassera les normes mais pas les bornes ; mercredi, jeudi et vendredi pourraient vaguement ressembler à hier. Prudence tout de même, l'échéance est lointaine.

La pluie qui mouille sous les haricots ? eh bien on ne la voit pas ; en revanche les haricots, eux, on commence à les voir ici... ça c'est signe que bientôt on ne pourra plus les voir.

Une triste nouvelle vous sera annoncée dans l'édito de demain vendredi, ne le loupez pas !

mercredi 18 juillet 2012 à 9h. Il a manqué quelques petits degrés hier à la température maximale pour être à la hauteur de sa réputation pour un 17 juillet : 25° à Andrézieux contre 26.5° de normale, 23.1° ici à Violay à l'abri du vent mais 21° aux Sauvages sur la crête exposée du Pouet, 26.4° à Bron (27.6° de normale), 25.7° à Riorges ainsi qu'à la Métare, 23.8° au Grand Clos, 19.5° à St-Nicolas des Biefs, 22.7° à Grammond, 25.9° à St-Georges, 18° au Béal et 18.1° à l'Oeillon.

La nuit n'a pas été tiède (13.5° de mini nocturne à Andrézieux pour 13.7° de normale) mais le réchauffement est arrivé brutalement par l'ouest entre 7h et 8h, voici quelques exemples où le premier nombre est la température (en degrés Celsius évidemment) à 7h et le second celle à 8h : Andrézieux 14.1 / 16.4,  Bron 15.5 / 18.1 , Satolas 16.1 / 17.8, St-Georges 13.1 / 15.7, Sauvages 15.1 / 18, Chalmazel Gardonnanche 10.8 / 16.2, Métare 11.9 / 14, St-Nicolas 14.3 / 17.4.

La plus chaude journée de la semaine nous est promise depuis longtemps, savourons-là. En plaine le thermomètre pourra localement dépasser (d'un ou deux degrés) le seuil conventionnel de forte chaleur à savoir 30°, vers 800-1000 m il fera très agréable avec du 23-26° selon les expositions. Un temps splendide (petit vent, chaleur, hygrométrie faible de l'ordre de 30% en fin d'après-midi) pour rentrer les derniers foins.

Demain jeudi la grosse chaleur sera partie, l'ambiance devrait toutefois rester lumineuse ce qui ne masquera pas pour autant le coup de mou du thermomètre qui aura perdu 5 bons degrés.

Vendredi sera probablement une nouvelle journée sans pluie. Prévoyons cependant quelques nuages plus ou moins décoratifs et une température encore en retrait d'un ou deux degrés, nous repasserions alors assez nettement sous la barre de la normale.

Samedi et dimanche : deux journées d'automne, de début d'automne n'exagérons rien. Il fera bien trop frais ce week-end, il ne faut sans doute pas compter bien plus de 18-21° au plus chaud des journées par ici vers 800 m et la plaine n'aura probablement pas plus de 22-24°. Quelques gouttes anecdotiques sont éventuellement envisageables samedi.

Lundi le thermomètre se réveillerait quelque peu, il serait encore trop endormi pour nous assurer la moyenne syndicale pour un 23 juillet.

Ensuite ? ensuite nous pouvons raisonnablement tabler sur un progressif réchauffement dont l'ampleur est encore très mal cernée. Attendons un peu avant de nous réjouir du retour de "l'été normal".

mardi 17 juillet 2012 à 9h. Journée fraîche mais lumineuse hier, il a manqué 4 à 6° sur la minimale et autant sur la maximale pour que ce 16 juillet 2012 soit comparable à la moyenne des trente 16 juillets de celui de 1981 à celui de 2010. Voici quelques maximales d'hier : Violay 19.8°, Andrézieux 21.7° (normale 27.5°), Bron 23.6° (normale 28.2°), Béal 13.9°, Grammond 19.1°, Métare 21.6°, Grand Clos 20.1°, St-Nicolas 15.9°, Riorges 22.7°, St-Chamond aérodrome 23.1°,  Satolas 22.6°, les Sauvages 18.7°, St-Georges de Reneins et Chiroubles 22.9°, Soucieu 22.1°.

Il a fait de nouveau froid en plaine (plus froid qu'hier) en cette fin de nuit, la montagne a quant à elle gagné quelques degrés sur la minimale d'hier ; cette configuration est typique d'un réchauffement de la masse d'air. Voici quelques minis nocturnes : Andrézieux 10.7° (normale 14.5°), Bron 12.3° (normale 16.7°), Satolas 13.1°, Brindas 11.2°, St-Georges 9.8°, les Sauvages 10.2°, col de la Loge 8.4°, col du Béal 7.7°, St-Léger sur Roanne 10°, St-Etienne GC 10.8°, St-Nicolas 9°, St-Chamond aéro 12°.

Aujourd'hui on ne devrait pas voir beaucoup de nuages, ce sera du bleu et que du bleu. J'ai probablement été trop optimiste dans les éditos précédents en annonçant pour aujourd'hui une température conforme à la normale : la température maximale approchera (par défaut ?) sans doute sa valeur normale, mais la température moyenne (mini + maxi /2) en sera loin vu la froidure de ce début de matinée.

Demain mercredi sera comme convenu la plus chaude journée de la semaine : des températures maxis au voisinage de 30°-32° en plaine, un 25-27° vers 800 m d'altitude selon les orientations et un 20° vers 1300-1500 m. Le tout sous un ciel lumineux.

Jeudi le vent (faible) tournera au nord et nous perdrons une poignée de degrés, disons entre 3 et 5 sur la maximale, ce qui nous rétrograderait au voisinage ou même en dessous des habitudes de saison. Les nuages pourraient venir décorer le ciel, ils iraient éventuellement jusqu'à donner localement quelques gouttes disparates en fin de journée, autant dire qu'il ne pleuvra pas.

Vendredi nous pourrions déplorer la perte d'un ou deux degrés supplémentaires, l'ambiance deviendrait celle d'un début d'automne ou fin d'été avec donc une température sous la normale (1 à 3° de déficit) et un ciel hésitant entre lumière et ombre, quelques gouttes inoffensives sont envisageables.

Samedi l'ambiance pré-automnale se maintiendrait et puis dimanche aussi pendant qu'on y est. Prévoyons pour ces deux journées un thermomètre digne d'une fin septembre (guère plus de 17-20° au meilleur sur nos petites hauteurs et probablement 22-25° en plaine). Le risque pluvieux prend un peu d'ampleur, il ne s'agirait pour autant que de pluies faibles.

Ensuite ? ensuite soyons prudents sur les prévisions, mais si réchauffement il doit il y avoir alors celui-ci ne sera sans doute pas des plus violents, on rentrerait dans les clous de saison en quelques jours.

Pas de risque caniculaire en vue, même avec un télescope.

lundi 16 juillet 2012 à 9h. Hier dimanche devait être froid et maussade, il a été froid et maussade. 15.2° de maxi ici à Violay grâce à quelques éclaircies, ce n'est pas lourd pour une mi juillet... Voici quelques autres maximales relevées hier : Bron 21.6°, St-Georges de Reneins 22°, Satolas 20.8°, Liergues 20.6°, Riorges 21.4°, Brindas 21.6°,  Chiroubles 21°, Andrézieux 19.5°, Grammond 16.1°, col de la Loge 10.1°, St-Nicolas 13.1°, col du Béal 8.7°, crêt de l'Oeillon (étrangement chaud depuis quelques jours ?) 15.5°, la République 15.8°,  Graix 14.4°, la Métare et le Grand Clos 19°, Chalmazel G 13.9°.

Les quelques millimètres d'hier font en sorte qu'ici à Violay le cumul mensuel normal pour un mois de juillet est d'ores et déjà atteint (80.3 mm depuis le 1er juillet à 8h), rappelons qu'à Bron, ce cumul mensuel normal a été dépassé en fin d'après-midi du 1er juillet...

Ce matin il fait froid, on s'y attendait. 7.6° de mini à Violay, on n'a eu qu'une quinzaine de minimales plus fraîches en juillet depuis 1995. La plaine s'est bien refroidie vis-à-vis d'hier matin, tous les thermomètres sont passés sous 10 degrés excepté en Lyonnais et sur les collines ventées du Beaujolais viticole. Voici quelques minis nocturnes : Béal 4.7°, Bron 11.1°, Satolas 11.2°, Chiroubles 12°, St-Georges 9.5°, Soucieu 11°, Brindas 12.2°, les Sauvages 7.6°, Andrézieux 9.3°, Chalmazel Bourg 6°, Métare 9.3°, col de la Loge 5.3°, St-Nicolas 7.5°, St-Léger 8.7°, Perreux 7.9°, St-Just en Chevalet 6.6°, Rozier en Donzy 10°.

Pour la suite des événements, les palabres des éditos précédents (plutôt celui d'hier) tiennent toujours le crachoir ; s'il fallait ajouter quelque chose, ce serait peut-être 1 ou 2 degrés pour les maximales de demain mardi qui pourraient bien assez nettement dépasser 25° dans les coins chauds des plaines et 22° vers 800 m en versant ensoleillé.

Bilan au 15 juillet à Violay :

Pluviométrie 80.3 mm, ce qui nous assure mathématiquement  un mois de juillet au moins normal.

Température moyenne en déficit de 2.5° (déficit calculé sur la température moyenne normale du mois entier) ce qui, au vu des cartes météo de ces prochains jours nous laisse entrevoir un juillet plus frais que la normale.

dimanche 15 juillet 2012 à 8h 30. Hier l'isotherme 20° n'a pas volé bien haut pour une mi juillet : 18.8° de maxi ici à Violay, 18.9° aux Sauvages, 19.1° à Vauxrenard, 19.2° à Grammond, 21.6° à Neulise, 24.7° à Bron, 24.2° à St-Georges de Reneins, 24.5° à Riorges, 22.8° à Andrézieux (26.5° de normale pour un 14 juillet). L'isotherme 15° est quant à lui demeuré en dessous de 1300 m dans les monts du Forez : 14.7° au plus chaud au col de la Loge, 13° à celui du Béal ; il a dû tangenter le toit des monts de la Madeleine qui culmine à 1165 m d'altitude aux Pierres du Jour puisqu'il n'a fait que 16° à St-Nicolas des Biefs à 1020 m de hauteur.

La pluie a encore sympathiquement attendu la fin de journée et la nuit pour nous humecter de quelques petits millimètres : 2.8 ici à Violay, 1.2 à St-Nicolas, 1 à Grammond, rien à Riorges Andrézieux St-Etienne Soucieu Liergues Brindas, 4 à St-Just en chevalet, 5.2 au Béal, 0.6 à Bron, 0.2 à St-Georges, 7.2 à Chalmazel G.

Ce matin il fait froid en montagne, un peu moins en plaine car de très forts écarts thermiques sont encore présents, voici quelques minis nocturnes pour apprécier : 5.5° au col du Béal, 11.9° à Riorges, 9.4° à Violay, 11.5° à la Métare, 6.6° à la République, 8.6° à Chalmazel G, 13.7° à Bron, 8.4° aux Sauvages, 10.8 à Brindas, 13.1° à St-Georges.

Aujourd'hui, comme prévenu, on ne se croira pas en été. Le mercure peinera à monter, le soleil sera souvent occulté par les nuages (surtout en montagne) et quelques averses ne sont pas à exclure à tout instant. Prévoyons quelque chose comme 10° au plus chaud au dessus de 1100 à 1200 m dans les monts du Forez, 15° vers 700-800 m et aux parages de 20° dans les meilleurs "spots" de plaine. En plaine du Forez, le déficit sur la maximale avoisinera 6 à 8°, plus on montera sur les hauteurs, plus ce déficit devrait s'accentuer.

Demain lundi, après la froide matinée (prévoyons quelques petits degrés de moins qu'aujourd'hui, surtout en plaine), le soleil s'imposera et fera son maximum pour nous chauffer l'après-midi. Avec toute sa bonne volonté, il réduira le déficit de quelques degrés seulement.

Mardi, toujours sous la grande lumière, les maximales seront enfin de saison. Attendons-nous à un 25° en plaine, à 20° vers 800-1000 m même au vent ou en versant nord.

Mercredi on ne verra toujours pas de nuage et l'ambiance sera chaude, les 30° seront probablement atteints voire dépassés en plaine, on est en droit d'attendre un 25° vers 800-1000 m au vent.

Jeudi... eh oui, jeudi la chaleur déclinera, on retrouvera une température juste de saison (ce qui n'est déjà pas si mal !) et un risque de pluie en seconde partie de journée.

Vendredi les gouttes seront probablement de la partie dans un air en refroidissement. Nous aurons alors 2 à 4° de moins que la normale.

Samedi, dimanche, lundi on peut prévoir le même type de temps : sans doute pas ou peu pluvieux mais une température de septembre, une température qui demanderait 2 à 4° pour être à la hauteur de la saison.

samedi 14 juillet 2012 à 9h 30. On assiste à de très forts écarts thermiques ces jours-ci entre les plaines et les monts mais aussi entre les deux extrémités nord-sud de nos pourtant petits départements ; hier a fourni quelques exemples sur la températures maximale et cette nuit en a donné d'autres sur la minimale. Hier donc il a fait au plus chaud 26.3° à Andrézieux (normale d'un 13 juillet 27.4°) mais seulement 22.5° à Riorges et même 21.3° à quelques hectomètres de là à St-Léger-sur-Roanne. A 1000 m d'altitude sur le plateau de la Madeleine, le thermomètre a rebroussé chemin à 15.7° à St-Nicolas des Biefs alors que dans le Pilat quelques dizaines de mètres plus haut, celui de la République est monté à 21.2° ; 19° pour celui de l'Oeillon à 1370 m d'altitude contre seulement 14.2° au Béal. Du côté lyonnais, Bron affichait 27.3° de maximale (pour une normale d'un 13 juillet de 28.4°) et 27° à Satolas ; dans le même temps il n'a fait que 19.2° sur la crête ventée des Sauvages à 830 m d'altitude c'est-à-dire seulement 630 m au dessus de Bron soit un écart de 8.1°. Quelques autres maxis d'hier : Violay 19.9°, Neulise 22° et seulement 1° de plus à Perreux , Chiroubles 23.9°, St-Georges de Reneins 24.3°, la Métare 26.9° (!), le Grand Clos 25.4°, Chalmazel G 19.4°, Grammond 23.1°, Vauxrenard 19.1°.

La petite pluie annoncée pour hier soir ou cette nuit passée ne nous a pas évité mais comme prévu elle n'a donné que quelques petits millimètres : 1.2 mm ici à Violay ainsi qu'à Vauxrenard, rien à Andrézieux et Feurs, 3.6 mm à Bron, 2.6 à Grammond, 0.8 à Neulise, 1 à Riorges au Béal aux Sauvages et à Chalmazel G, 5.2 à St-Just en chevalet, 1.8 à St-Georges de Reneins.

Ce matin le contraste thermique est remarquable entre les plaines sous le vent d'ouest et les hauteurs en plein dedans. Ces quelques minis nocturnes sont explicites : Andrézieux 15.7° Grammond 11.9° la République 10°, Feurs 16.5° Violay 11.7° Béal 5.2°, Riorges 15.3° St-Nicolas 9.5°, Bron 18.2° St-Georges 16.5° et Sauvages 11.1°. Pour comparaison la différence de mini pour un mois de juillet entre le poste de Violay et celui de Feurs est de seulement -1° (moyenne 1995 - 2006), ce matin l'écart est de presque -5°. Notons encore la différence entre le col du Béal et Feurs : -11.3° ce qui est assez exceptionnel pour une température minimale.

Pas de miracle à attendre pour aujourd'hui : il fera frais pour un 14 juillet mais ne nous lamentons pas car il ne devrait pas pleuvoir une goutte. Les habitants du nord-ouest de la France sont beaucoup plus à plaindre car il y fait plus froid et surtout bien plus humide. Quant aux vacanciers des côtes entre Nantes et Dunkerque...

Demain, alors demain ce sera le bouquet... pas final. Demain il fera très froid pour l'époque de l'année. Les participants au BCMF (Brevet Cyclo Montagnard de France) au départ et à l'arrivée de Feurs se souviendront longtemps du col du Béal... Ceux qui partiront de Feurs demain vers 3-4 h y arriveront vers le lever du jour, il n'y fera que 4 ou 5° et il ne faudra pas compter sur le soleil pour réchauffer la peau... non, pas de soleil mais plutôt du vent en pleine poire et de la pluie (froide la pluie, très froide...).

Demain donc attendons-nous à du moins de 15° au plus chaud vers 700-800 m d'altitude, du 7 ou 8° au mieux vers 1400 m, du peut-être 20° dans les coins les plus abrités des plaines. Le ciel devrait être moins lumineux qu'aujourd'hui ce qui renforcera la sensation froide. Prévoyons quelques gouttes essentiellement sur les reliefs et à toute heure de la journée. Dès 700-1000 m, il faudra chauffer les maisons si on ne veut pas que la température intérieure passe sous 20°.

Lundi matin il fera plus que frais puis, comme prévu depuis quelques jours dans cet édito, dans cet agréable édito même, la courbe des températures repartira à la hausse. Il ne faut évidemment rien attendre d'extraordinaire de l'après-midi de lundi, même si la lumière chauffe un peu la peau. Lundi il manquera encore 5 à 7° sur la température moyenne pour arriver à celle normale d'un 16 juillet.

Mardi on y sera. On y sera sur la normale ! D'accord on y sera sans doute... juste.

Mercredi aura le titre de plus chaude journée de la semaine, des 30° sont envisageables en plaine... c'est dire !

Pas la moindre pluie n'est à craindre entre lundi matin et mercredi soir.

Evidemment, si mercredi est la plus chaude, ça veut dire que jeudi sera plus froide...  Jeudi la pluie annoncera l'arrivée d'air plus frais et le refroidissement sera sensible.

Vendredi nous serons retombés sous les normales de saison, quelques 2-4 degrés dessous essentiellement en montagne.

Toujours la relative fraîcheur pour samedi et dimanche dans une ambiance probablement sèche.

vendredi 13 juillet 2012 à 6h 30. Cette journée de jeudi a tenu toutes ses promesses : un bon morceau de soleil (heureusement !), pas de pluie et une température bien trop basse pour un juillet. Ici à Violay la mini d'hier a été de 10° et le soleil (à mi-temps) n'a pas pu élever la température au delà de 18°.  Toujours ici à Violay, la température moyenne (mini+maxi / 2) des dix-sept 12 juillet de 1995 à 2011 est de 18.1°, on a donc eu hier un déficit de 4 bons degrés. 14° de moyenne pour un 12 juillet c'est évidemment frais mais souvenons-nous du 12 juillet 2000 où il ne faisait que 9.1° de moyenne... la veille il avait fait 9°. Pensons aussi au 7 juillet 1996 où la température moyenne était de 8.6°. Du 18 au 20 juillet 2011, la moyenne de ces trois jours n'était que de 12°. Bon tout ça pour dire qu'il y a eu pire : du plus froid et sans soleil et avec de la pluie.

Quelques autres maxis d'hier : Andrézieux 21°, Métare 21.9°, Grand Clos 20.2°, Béal 12.5°, St-Nicolas 14.5°, St-Léger 20.3°, République 17.8°, Bron 22.5°, Sauvages 17.4°, Grammond 18.6°.

Aujourd'hui vendredi nous devrions regagner un peu de chaleur (il fait déjà ce matin 2° de plus qu'hier à la même heure), ce gain sera sans doute à peine suffisant pour recoller aux normales de saison, les nuages de l'après-midi occulteront probablement beaucoup de chaleur solaire. Ce soir et cette nuit, une petite pluie viendra probablement nous rendre visite, juste quelques millimètres essentiellement sur les reliefs du nord de nos départements..

Demain samedi nous serons replongés dans la fraîcheur (du même genre qu'hier), le ciel sera probablement bien chargé mais la journée ne devrait pas voir de gouttes.

Dimanche il fera encore plus frais, froid si vous voulez. La lumière pourrait se faire rare, quelques gouttes ou bruines anecdotiques pourraient être aperçues de ci de là, les cheminées fumeront au dessus de 1000 m d'altitude.

Lundi mardi mercredi sera notre trio gagnant : très frais en matinée de lundi puis un réchauffement important amènera le mercure à des niveaux banaux mardi, à des niveaux presque chauds mercredi. Le tout sous un beau soleil. La maximale de mercredi jaugera une dizaine de degrés de plus que celle de dimanche.

Jeudi le temps changera et l'amorce du rafraîchissement devrait apparaître sous les gouttes.

Vendredi samedi dimanche ? ce n'est pas encore bien calé mais il serait sage de tabler sur un bon refroidissement progressif... eh oui...

jeudi 12 juillet 2012 à 7h 30. Heureusement que le soleil est là ! Hier mercredi l'illusion de chaleur était réelle à l'abri du vent et sous les rayons solaires ; ailleurs, à l'ombre ou sur les points hauts la sensation était toute autre et faisait plutôt penser à un milieu d'automne qu'au cœur de l'été. Voici quelques maximales relevées hier : Grammond 19.9°, Violay 19.6°, les Sauvages 18.6°, Chalmazel G 17.3°, col du Béal 13.5°, Andrézieux 22.6° (25.8° de normale), Bron 24.2° (27.1° de normale), St-Etienne GC 21.7° mais 24.1° à la Métare 20.4° à la République et 19° à l'Oeillon, St-Nicolas des Biefs 15.9°, St-Georges de Reneins 23.4°, Riorges 24.3°, St-Léger sur Roanne 21.8°.

Ce matin l'ambiance est encore plus fraîche qu'hier : 10° présentement à Violay sous un ciel nuageux et un petit vent sensible, 11.1° de mini provisoire à Andrézieux soit 3.1° de moins que la normale, 15.2° à Bron (16.6° de normale). En journée le fond de l'air restera frais, la plaine comme la montagne devraient accuser 1 ou 2 degrés de moins qu'hier. Le ciel restera sec et globalement lumineux ; une grande moitié nord du pays ne peut pas en dire autant.

Demain vendredi l'atmosphère se réchauffera dans les couches supérieures, malheureusement, le soleil risque de ne pas être aussi présent qu'aujourd'hui... au final, après une matinée sans doute moins fraîche (2 ° de plus qu'aujourd'hui), la température de l'après-midi ne devrait toujours pas être à la hauteur d'un 13 juillet, il lui manquera pour ça entre 2 et 5°. Pour couronner le tout, quelques gouttes sont probables passée la mi journée.

Samedi matin le ciel pourrait rester couvert, les quelques gouttes de la nuit tarderaient à s'évacuer. N'allons pas imaginer un arrosage conséquent entre vendredi après-midi et samedi matin : quelques millimètres au mieux. La température ne sera pas à la fête en ce 14 juillet, elle pourrait plafonner en dessous de 20° par ici, sans doute à moins de 25° dans les recoins les plus chauds des plaines.

Dimanche... ouh la la dimanche...  Prévoyons encore une petite baisse thermométrique pour ce jour là, ajoutons un risque de petites pluies ou bruines et nous pourrions vivre une nouvelle journée automnale en plein mois de juillet...

Lundi mardi mercredi enfin le réchauffement et l'assurance (?) d'un temps ensoleillé et sec ! N'espérons pas de miracle thermique pour lundi qui aura simplement le mérite d'infléchir la courbe des températures.

Un retour à une ambiance de saison (mais alors juste de saison !) est envisageable pour mardi.

Mercredi les thermomètres pourraient dépasser les normes, cette journée serait a priori la plus estivale de la semaine prochaine. Attention toutefois à ne pas nous emballer, ce mercredi serait certes "au dessus des normes" mais ce ne serait pas pour autant le Stakhanov de la semaine... 1 ou 3 degrés au dessus des normes...

Jeudi ? jeudi serait semblable à mercredi mais avec un risque pluvieux en réveil.

Vendredi samedi dimanche (c'est loin !) eh bien vendredi samedi dimanche ce serait (gros conditionnel) de nouveau un refroidissement...

Si vous avez du foin en retard, il faudrait couper lundi et ramasser mercredi soir, vous avez ici un bon créneau de 3 jours.

Les tendances à trop long terme ne voient pas de chaleur durable avant début août... certes nous pourrions avoir quelques ondulations chaudes comme celle qui devrait se produire entre mercredi et jeudi, mais ces poussées chaudes seraient bien vite balayées par cet incessant flux d'ouest que n'arrive pas à stopper l'Anticyclone des Açores. Ne nous plaignons pas trop, nos concitoyens d'un très très large quart nord-ouest du pays de France ont été, sont et seront bien moins bien lotis que nous : ils ont eu, ont et auront la pluie en plus de la fraîcheur.

mercredi 11 juillet 2012 à 9h 30. Les orages qui "ne devaient pas faire déborder les rivières" n'ont en effet pas eu d'influence sur les cours d'eau... vu qu'il n'y a pas eu de pluie hier soir. Mauvaise prévision donc, je serais vous j'irais lire ailleurs qu'ici les prévisions météo. Un secteur a toutefois reçu une pluie significative : l'agglomération lyonnaise et plus précisément sa partie est : 8.9 mm à Bron, 4 à Satolas mais 0 à St-Georges à Brindas, à Soucieu... Le stéphanois a quant à lui été mouillé en matinée, on mesure 0.6 mm à Andrézieux, 1.6 au Grand Clos, 3.8 à la Métare, 4 à l'Oeillon, 6.8 à la République.

Côté température, les thermomètres ne se sont pas foulés avec 24.1° à Andrézieux (25.1° de normale pour un 10 juillet), 24.5° à Riorges, 25.6° à Feurs, 25.2° à Bron (26.2° de normale pour un 10 juillet), 22.1° ici à Violay, 17.1° à St-Nicolas des Biefs en plein vent d'ouest, 15.9° au col du Béal.

Ce matin il fait frisquet en montagne (mini nocturne de 6.9° au Béal) mais encore et toujours très tiède aux abords des grandes villes (17° de mini à Bron malgré la pluie d'hier après-midi). L'ambiance demeurera fraîche aujourd'hui, prévoyons -surtout en montagne- quelques degrés de moins qu'hier. L'isotherme 20° de devrait pas monter bien plus haut  que 700-1000 m selon les expositions évidemment, en plaine il n'est pas sûr que l'on atteigne 24-25° et n'attendons pas bien plus de 10-12° en plein vent sur nos plus hautes sommités.

Demain matin il fera presque froid, surtout en montagne avec des minimales en plein vent aux alentours de 5° vers 1200-1300 m. La journée restera sèche avec un déficit thermique de l'ordre de 5° sur les maximales.

Vendredi l'atmosphère se réchauffera sensiblement, nous devrions nous rapprocher des normes de saison avec du 25° en plaine. Le ciel pourrait toutefois rapidement se couvrir et on peut envisager une petite ondée entre vendredi soir et samedi matin.

Cette éventuelle ondée signera l'arrivée d'air de nouveau froid (voire très froid) pour la saison.

Samedi dimanche et lundi seront 3 journées anachroniques dans un mois de juillet : la pluie nous laissera probablement tranquilles mais la température du fond de l'air sera digne d'une fin octobre, surtout en montagne.

Pour mardi et la suite, le réchauffement semble acquis (de toutes manières, en partant de si bas...) reste à voir son intensité et là il y a encore de grosses incertitudes.

Que ceux qui n'aiment pas les grosses chaleurs se rassurent : ils ont encore au moins 7 bons jours de bonheur devant eux.

mardi 10 juillet 2012 à 8h 30. L'ambiance est restée estivale hier en plaine : 26.3° de maxi à Andrézieux pour 25.9° de normale, 26.1° à Riorges, 27.6° à Bron (27.1° de normale) ; sur les hauteurs, le vent d'ouest a rafraîchi l'atmosphère 23.4° de maxi à Violay, 23° aux Sauvages, 21° à Chalmazel Gardonnanche, 19.9° à St-Nicolas des Biefs, 18° au col du Béal. La "petite averse isolée et insignifiante" évoquée dans l'édito d'hier est passée sur le sud du département de la Loire : 2 mm à Andrézieux en soirée, 1.8 mm à St-Etienne GC, 2 à la Terrasse, 0.6 à St-Chamond.

Aujourd'hui mardi la probabilité de pluie en seconde partie de journée est importante, prévoyons quelques orages en fin d'après-midi ou soirée, ceux-ci ne devraient toutefois pas faire déborder les rivières, comptons sur 2 à 10 mm. La "chaleur" sera sans doute un peu moins élevée qu'hier, les nuages pourraient en effet faire écran (au moins sur les reliefs) assez tôt durant l'après-midi.

Demain mercredi le thermomètre passera sous les normales de saison, dans une ambiance sèche.

Jeudi il fera très frais le matin et guère plus chaud la journée, on peut aussi compter sur une journée sèche.

Vendredi la température maximale pourrait retrouver des niveaux normaux mais un air plus froid nous amènerait quelques pluies (faibles a priori) avant la soirée.

Samedi, dimanche, lundi et mardi il fera très probablement bien trop frais pour une mi juillet, le thermomètre devrait se situer 5° en dessous de ses valeurs normales en plaine, entre 5 et 8° de moins sur les reliefs. Une seule consolation : cette période froide pourrait ne pas être arrosée...

On entrevoit (mais c'est loin !) un réchauffement à partir du milieu de la semaine prochaine.

lundi 9 juillet 2012 à 9h 30. Bouf bouf bouf... Ce n'est pas joli joli ce que nous réservent les 7 à 10 prochains jours, pas terrible du tout pour un milieu de mois de juillet même... Nous devrions rester sous l'influence des basses pressions scotlando-scandinaves et laisserions l'anticyclone des Açores s'occuper de l'Espagne et du bassin Méditerranéen. En bref : il ne va pas faire chaud, nous pourrions conserver des maximales 2 à 4° sous les normales durant les 7 à 10 jours à venir. Certes, 2 à 4° ce n'est pas un déficit énorme, mais quand il se produit durant une bonne huitaine de jours, ça peut lasser (notez bien que cette période fraîche a débuté hier sur les hauteurs et même depuis le 1er juillet si on met de côté les deux journées correctes du 4 et 7).

Dans le détail : les journées d'aujourd'hui lundi et de demain mardi seront encore relativement acceptables en ce qui concerne les températures de l'après-midi, elles seront du même ordre que celles d'hier (21.4° ici, 21.6° aux Sauvages, 25.4° à Andrézieux, 27.6° à Bron, 14.2° (!) au col du Béal, 17.4° à St-Nicolas des Biefs). Ce soir une petite averse isolée et insignifiante n'est pas improbable, c'est surtout demain que le jardin recevra un petit arrosage : on peut attendre entre 2 et 10 mm pour la soirée de mardi et la nuit de mardi à mercredi.

Et pourquoi il pleuvra mardi soir ? hmmm ? parce que de l'air froid va débouler ! eh oui... mercredi le thermomètre perdra quelques petits degrés et jeudi il sera sans doute au plus mal où quelques traces de gelée au sol pourraient être présentes dans les pires trous à froid de la région. Jeudi il manquera sans doute 5 à 8° à la température moyenne pour être à la hauteur de sa normale. 5 à 8°, ça commence à faire beaucoup.

Vendredi et samedi on peut espérer un... comment dirais-je... radoucissement (?) qui pousserait péniblement le thermomètre à des niveaux juste acceptables pour une mi juillet. Ce radoucissement est d'ailleurs contesté par quelques scénarios, il ne faudrait peut-être pas trop miser dessus... Durant ces deux jours, il pourrait neiger abondement sur le Ben Nevis. Non, rassurez-vous, le Ben Nevis n'est pas sur la zone industrielle d'Andrézieux, ce n'est pas la nouvelle filiale des Bennes Marrel ; le Ben Nevis est la montagne la plus haute d'Ecosse qui de mémoire tourne autour de 1350 m.

Après ? vous voulez vraiment ? après donc, c'est-à-dire dimanche et lundi et mardi prochains eh bien nous récupèrerions l'air du Ben Nevis... Donc belle caillante pour la saison avec un thermomètre 7-10° en dessous des normales en montagne, 5-8° en dessous en plaine.

Tout de même une bonne nouvelle : il pourrait ne pas (ou très peu) pleuvoir entre après-demain mercredi et le mercredi en 8.

Si vous avez prévu de séjourner sur les côtes entre Vannes et Dunkerque... n'y allez pas ! Montez au col du Béal, vous aurez la même température avec la pluie en moins, vous aurez le même vent, il manquera juste les mouettes.

dimanche 8 juillet 2012 à 8h 30. Les orages nous ont laissé une belle journée hier et nous ont épargné la matinée d'aujourd'hui : du soleil la journée et de la pluie la nuit, quoi demander de plus ? Hier donc a bel et bien été une journée estivale, les thermomètres de plaine sont montés plus près de 30° que de 25° : Andrézieux 28.7°, Riorges 28°, Métare 28.4°, Bron 29.5°, Satolas 29.2°, St-Georges de Reneins 29.6°, Violay 24.9°, les Sauvages 22.6°, Grammond 26.7°, St-Nicolas 20.3°, Oeillon 20.9°, Béal 19.2°.

Les orages se sont donc manifestés entre 3 et 5h ce matin, une ligne méridienne de grains étant toutefois passée d'ouest en est hier en soirée d'Amplepluis au Charolais.

Voici quelques cumuls des 24 dernières heures relevés ce matin à 8h : Violay 15.9 mm, St-Léger 3.8, St-Etienne GC 2.8, St-Chamond 1.4, Grammond 5.6, Béal au moins 21.4 mm, St-Nicolas 14.2, Bron 3.6, Satolas 3.2, Sauvages 9.5, Soucieu 12, St-Georges 5.9, Brindas 7.8.

Ici il ne manque plus que environ 5 mm pour atteindre le cumul normal d'un entier mois de juillet ; de plus, le nombre de jours avec tonnerre s'élève désormais à 18 unités à savoir autant que l'année 2005 complète et presque la moitié du record de 37 jours attribué à 2006 (qui en totalisait déjà 20 au 8 juillet)..

Les jours à venir ne devraient, pas plus que les précédents, être dignes d'un mois de juillet : la température (essentiellement les maxis) restera plutôt fraîche, disons en retrait de 1 à 4° sur les normales de saison. La fraîcheur sera surtout marquée mercredi et jeudi, les journées précédentes seront en revanche à peu près acceptables. La lumière sera bien présente, mais le ciel bleu pourra être fréquemment contesté par des nuages éventuellement porteurs d'ondées (de lundi à mercredi). Les pluies ne seraient a priori ni abondantes ni uniformes.

Ensuite, c'est-à-dire passé jeudi prochain, l'été n'est semble-t-il toujours pas décidé à arriver : attendons-nous à une température plutôt fraîche (pour la saison bien sûr) et à toujours un risque de pluie non négligeable.

Si vous avez prévu de séjourner sur les côtes entre Vannes et Dunkerque, n'oubliez pas les polaires (pour mettre sous l'imperméable) et le jeu de Tarots.

On ne voit pas, pour l'instant, de bonne chaleur avant au moins le milieu du mois : le 16 ou 17 juillet. Ce qui bien entendu ne signifie pas qu'il fera chaud à partir du 16 ou 17... hein oui ?

samedi 7 juillet 2012 à 6h 30. Finalement, il n'a pas fait si frais que ça hier en plaine : 23.8° à Andrézieux (24.9° de normale) mais surtout 26.2° à Bron pour... 26.2° de normale 81-10 pour un 6 juillet. On a eu encore 20.2° ici à Violay, 20.5° à Grammond, 21.3° aux Sauvages, 14.1° au col du Béal, 17.3° à St-Nicolas des Biefs, 18° à la Gardonnanche.

Aujourd'hui nous devrions gagner quelques petits degrés sur la température maximale, nous nous situerons donc aux alentours des normales en plaine. L'ambiance devrait demeurer lumineuse, la dégradation initialement prévue pour débuter en cours ou fin d'après-midi à l'air d'avoir pris un peu de retard, elle ne se manifesterait donc qu'en soirée voire même que durant la nuit. Voilà des retards que l'on apprécie ! On peut attendre de 5 à 20 mm pour ce passage pluvieux, de quoi re-humidifier le jardin

Ensuite, mais alors vite fait car il faut aller rouler... Ensuite on fait comme on a dit : de dimanche à mercredi ou jeudi prochain on garde un temps moyen-moyen... des températures bien timides pour une mi juillet et quelques gouttes toujours possibles sous quelques éventuelles averses possiblement orageuses en fin de journée. On peut donc oublier l'arrosoir jusqu'à au moins la fête nationale ; passé dimanche il n'y aura probablement jamais beaucoup de millimètres dans le pluviomètres, mais la température ambiante ne devrait pas faire exagérément transpirer les plantes.

Après jeudi pfiou... on a ben l'temps d'y voir.

vendredi 6 juillet 2012 à 8h. Les lames d'eau ne se comptent pas en dizaines de millimètres mais elles sont tout de même significatives dans une grande moitié nord des départements de la Loire et du Rhône, en voici quelques unes, il s'agit évidemment de la pluie tombée entre hier 8h et ce matin 8h : Violay 14 mm, Andrézieux 17.1 mm, Feurs 21 mm, St-Léger sur Roanne 20.5, St-Nicolas des Biefs 20.6, St-Just en Chevalet 17.8, St-Chamond 1.6, Oeillon 4, Métare 1, St-Germain sur l'Arbresle 3.5, Brindas 4, St-Georges de Reneins 3.8.

Hier les maximales ont tourné autour de 25° en plaine du Lyonnais (Bron 25.5°, Satolas 25.1°), elles ne sont pas montées aussi haut en plaine du Forez 24.1° à Feurs, 22.8° à Andrézieux pour cause de pluie débutante. Sur les hauteurs, l'isotherme 20° est monté au plus haut vers 800 m (19.6° de maxi à Violay) et le 15° n'a pas atteint le col du Béal (14.1° au plus chaud).

Après cette fin de nuit frisquette (minis de 10-11° vers 800 m, de 6-8° vers 1400 m, 12-13° en plaine du Forez et 15-16° aux abords de l'agglomération lyonnaise), le soleil réchauffera tant bien que mal le sol. Ne nous attendons pas à des maximales de saison, il leur faudrait pour cela 4 à 6° de plus.

Demain samedi il fera meilleur, nous gagnerons 3 à 5° et nous nous retrouverons de ce fait dans des conditions thermiques à peu près normales pour un début juillet. Une évolution orageuse est à prévoir pour la fin de journée par l'ouest, elle pourrait d'ailleurs débuter en cours d'après-midi sur la barrière constituée par les monts du Forez, les Bois Noirs et le plateau de la Madeleine. Prévoyons quelques millimètres (de 5 à 20 ?) pour la période allant de demain après-midi à dimanche matin, l'extrême sud de nos deux départements pourrait être plus ou moins épargné par cette nième ondée.

Dimanche le ciel se dégagera (peut être pas avant l'après-midi), l'ambiance peinera à assurer une chaleur juste de saison.

Lundi sera probablement une belle journée à peine chaude mais possiblement sans goutte.

De mardi à jeudi (et à peut-être même samedi) les conditions thermiques n'évolueront guère, il fera juste chaud l'après-midi en plaine et de petites averses de fin de journée ne sont pas à exclure.

jeudi 5 juillet 2012 à 8h. Certes elle n'a pas été "très organisée" l'offensive orageuse d'hier après-midi, mais là où les orages étaient présents, ils n'ont pas été tendres. De bonnes chutes de grêle ont été observées au moins dans le secteur de St-Clément les Places et dans le Pilat à Tarentaise (taille 10 à 18 mm là bas et plus de 45 mm dans le pluviomètre). Le secteur de St-Germain Laval Villerest et Roanne a lui aussi reçu pas mal d'eau (23.6 mm à Riorges). Ici à Violay 12.5 mm de pluie et quelques insignifiants grêlons, 14.7 mm à Andrézieux, 14 à la Métare, 6.7 à Bron, 2.2 à Chiroubles, 0.2 à St-Nicolas des Biefs, 0.5 à St-Jean d'Ardières, 9.6 à Grammond, 8.4 au Béal, 7.8 à St-Chamond, 12.4 à l'Oeillon.

Hier nous avons effectivement eu quelques maximales entre 28 et 30° sur le Lyonnais : 29.3° à Bron, 28.6° à Brindas, 28.3° à Satolas ; à peine moins chaud en Plaine du Forez : 28° à Andrézieux, 29.4° à Feurs, 29.1° à Riorges, 24.2° ici à Violay, 19° au col du Béal.

Comme raconté depuis plusieurs jours, cette journée de jeudi sera sans doute la plus humide de la semaine, les arrosages seront plus uniformes qu'hier et les éventuels orages moins violents. Il pleut actuellement en Haute Loire et Ardèche, le flux de sud nous pousse ces paquets d'averses, nous les recevrons en cours de matinée. Une réactivation des pluies est envisageable pour l'après-midi mais aussi la nuit prochaine ; au final, les cumuls pourraient être fort(s?) respectables, ils se mesureront probablement en dizaines de millimètres d'ici demain matin.

Demain vendredi l'ambiance s'éclaircira en cours de matinée, le fond de l'air demeurera frais pour un début juillet.

Samedi nous entrerons dans la période instable, période qui renouerait avec des températures maximales de saison (sans plus) en plaine, sensiblement plus fraîches en montagne. Prévoyons des fins d'après-midi plus ou moins orageuses jusqu'en milieu de semaine prochaine. Je jardin n'aura pas le temps de craqueler !

Ensuite, à partir de mercredi ou jeudi prochain, nous pourrions éventuellement vivre un temps plus stable, plus sec et correctement chauffé.

mercredi 4 juillet 2012 à 10h. Hier le thermomètre a recollé aux normales de saison ; on a eu, au plus, 25.2° à Andrézieux (25.5° de normale 81-10), 26.4° à Bron (26.1° de normale), 23.7° à Violay, 19.2° à l'Oeillon, 18.6° au Béal, 26.4° à Feurs, 25.6° à St-Georges.

Aujourd'hui, comme convenu, nous devrions bénéficier de quelques petits degrés de plus, si les nuages annonçant l'air plus frais et donc les orages n'arrivent pas trop tôt en journée. On pourrait trouver du 28-30° en plaine, essentiellement sur le Lyonnais où la couverture nuageuse arriverait plus tard qu'en Forez.

Ce soir et cette nuit le temps sera donc pluvieux, peut être pas pour tout le monde car on ne voit pas une offensive orageuse très organisée.

Demain jeudi l'ambiance se sera refroidie de plusieurs degrés, environ 5 en plaine et sans doute davantage sur les hauteurs. Dès la matinée les averses orageuses rompront leur trêve de fin de nuit mais c'est surtout en seconde partie de journée que les orages seront significatifs et généralisés. Prévoyons un minimum de 10 mm en plaine (10-20 sur les reliefs) entre ce soir et vendredi matin.

Vendredi le soleil reviendra en cours de matinée, peut-être même qu'à la mi journée, l'ambiance sera toujours trop fraîche pour un début juillet.

A partir de samedi et probablement jusqu'en milieu de semaine prochaine, un temps correctement chaud mais instable règnera sur notre région : les températures seraient simplement de saison mais l'humidité de l'air créera un sentiment de chaleur pénible. En fin de journée, nous aurons probablement nos orages quotidiens : tantôt un ici , le lendemain là. Ne prévoyons toutefois pas d'arrosage généralisé.

mardi 3 juillet 2012 à 8h. Aujourd'hui est la plus belle journée de la semaine, demain mercredi sera la plus chaude et jeudi la plus humide. Hier aura été la plus froide si on ne place pas dimanche dernier dans la semaine actuelle. Les maximales n'ont pas atteint 20° hier en de nombreux endroits malgré quelques apparitions lumineuses en cours d'après-midi : 16.8° ici à Violay, 16° à Grammond, 16.6° à la Métare, 17.3° au Grand Clos, 19.6° à Andrézieux, 22° à Riorges, 20.5° à St-Léger, 15° à St-Nicolas, 11° au Béal, 19.4° à Bron, 17.4° à Satolas, 16.9° aux Sauvages, 198.5° à Chiroubles, 19.5° à St-Georges.

Ce matin le ciel est clair, le soleil va pouvoir donner du rayon et évaporer un peu l'eau du sol. La température maximale ne devrait donc pas atteindre des sommets ; d'ailleurs, d'après le théorème des valeurs intermédiaires, avant d'atteindre les sommets il faut d'abord passer par des valeurs de saison...

Demain il fera un peu plus chaud, certains coins de plaine pourraient avoir du 28-30° si les orages n'arrivent pas trop tôt. Sur les reliefs, il faut s'attendre à une température de saison : aux alentours de 24-25° par ici au plus chaud de l'après-midi.

Jeudi sera probablement une journée au ciel couvert et à l'orage facile. Il ne tombera sans doute pas tous les millimètres de ce dimanche mais on peut attendre une pluie moyenne de 10-20 mm entre mercredi soir et vendredi matin. sous les foyers orageux, ce cumul pourrait grimper à 20 ou 30 mm. Un nouveau bel arrosage donc. Evidemment, avec tous ces nuages et cette humidité, la température demeurera assez nettement inférieure aux normales de saison : un petit 20° de maximale vers 800 m d'altitude et probablement moins de 25° dans les plus chauds secteurs des plaines.

Vendredi l'ambiance sera froide pour un début juillet, les nuages devraient évacuer le pays en traînant des pieds et en crachant leurs dernières gouttes.

Ensuite, de samedi à sans doute mercredi, la température redeviendrait juste estivale dans une ambiance lourde. Les orages dispersés de fin d'après-midi pourraient être quotidiens.

Un été à salades et courgettes ?

lundi 2 juillet 2012 à 9h. Alors il est suffisamment mouillé votre jardin ? non ? alors tirez pas peine, dès jeudi on aura un nouvel arrosage.

Hier les pluies ont été exceptionnelles d'intensité sur le sud des départements Loire et Rhône. A Bron, il est tombé entre hier 8h et ce matin 8h pas moins de 70.3 mm, il s'agit de la seconde plus forte pluie mesurée en 24 heures et durant un mois de juillet depuis celui de 1921, le record reste attaché au 8 juillet 1927 avec 73.9 mm. Toujours à Bron, le cumul mensuel normal pour un mois de juillet entier est de 63.7 mm (normale en vigueur à savoir 1981-2010) ; hier, onze heures après le début du mois de juillet pluviométrique (qui commence le 1er juillet à 8h), on avait déjà plus que le cumul normal d'un mois entier !

Voici quelques autres lames d'eau associées au 1er juillet 2012 c'est-à-dire la quantité de pluie tombée entre hier 1er juillet 8h et aujourd'hui 2 juillet 8h : Bron 70.3 mm, Satolas 62.6 mm, les Sauvages 25.4 mm, Violay 31.3 mm, Chiroubles 18 mm, Brindas 42.9 mm, St-Georges-de-Reneins 28.1 mm, Andrézieux 35.7 mm, Chalmazel Gardonnanche 8.4 mm, Grammond 48.4 mm, St-Chamond aérodrome 57.8 mm, St-Etienne GC 45.5 mm, St-Léger-sur-Roanne 3.8 mm, St-Nicolas-des-Biefs 2.8 mm, Riorges 4.6 mm, Perreux 5.4 mm, St-Just-en-Chevalet 3 mm, Rozier-en-Donzy 26.5 mm, Machézal 15.2 mm, St-Etienne la Métare 56.2 mm, Graix 63.6 mm, Oeillon 72.2 mm, Liergues 30 mm, Lucenay 28.5 mm, Soucieu 64 mm, St-Germain-sur-l'Arbresle 40.5 mm, St-Jean d'Ardières 32.5 mm.

Si on veut le cumul de l'épisode pluvieux à compter de son début (samedi après-midi dans le Roannais), il faut ajouter les hauteurs listées dans l'édito d'hier, hauteurs à peu près nulles entre St-Etienne et Lyon mais conséquentes au nord des départements.

Autre fait marquant hier : la faiblesse des températures maximales : seulement 14.3° au plus tiède à Andrézieux, il s'agit du nouveau record bas pour un premier juillet depuis au moins celui de 1946, le précédent record appartenait au 1er juillet 1979 avec 15.6°. Le refroidissement entre la maxi de samedi et celle d'hier dimanche y a donc été remarquable : 17.9° de perdus ; il s'agit du second plus grand refroidissement sur deux maximales consécutives depuis au moins 1946, devant celui du 31 mai 1er juin 1962 (17.8°) et derrière le 18.4° du couple 8 décembre 9 décembre 2010. Toujours à Andrézieux, cette maxi de 14.3° est toutefois très loin du record de basse maximale relative à un mois de juillet : 11.3° le 18 juillet 1966.

La suite ?

Aujourd'hui : très frais.  3 gouttes en matinée, possiblement quelques rayons solaires en fin d'après-midi.

Demain mardi : beau et un mercure à peine de saison.

Mercredi : modérément chaud (25-28° en plaine, avec toute cette eau à évaporer, le sol ne va pas chauffer excessivement), possibilité non négligeable d'averses orageuses le soir.

Jeudi : pas beau. Températures en baisse (environ 5 degrés de déficit sur la maximale) et pluies fort probables. Arrosage possiblement conséquent entre mercredi soir et vendredi soir : au moins 10 mm ?

Vendredi : pas terrible. Températures trop froides pour un début juillet, possibilité de pluies disparates.

Samedi, dimanche, lundi, mardi : pas mal. La probabilité de pluie s'estompe (mais l'échéance est lointaine !), le thermomètre resterait bien timide.

dimanche 1er juillet 2012 à 8h 30. Juin se termine avec un excédent de 1.2° sur la température moyenne et un très gros surplus de millimètres d'eau : 144.9 mm de cumul mensuel soit 170 % de la normale. Les orages d'hier soir et de cette nuit ont apporté 16.5 mm, comme le bilan pluviométrique du mois m se termine le 1er jour du mois m+1 à 6h du temps universel (8h du temps légal en été), cette lame d'eau de 16.5 mm fait donc partie du cumul de juin. Toujours à 8h ce matin, on avait les situations suivantes en ce qui concerne la pluviométrie associée au 30 juin 2012 donc la pluie tombée entre hier 8h et ce matin 8h : Andrézieux (où il n'est pas tombé une goutte avant ce matin 5h) 9.2 mm, Grammond (même remarque) 10 mm,  la Métare (même remarque) 0.6 mm, St-Chamond (même remarque) 0.0 mm, Bron (même remarque) 1 mm, Satolas (même remarque) 2.4 mm, St-Germain sur l'Arbresle (même remarque) 5.5 mm,  Chalmazel G 42.3 mm, St-Léger 13.1 mm, St-Nicolas des Biefs 28.4 mm, col du Béal 29.7 mm, les Sauvages 23.7 mm, Chiroubles 17.5 mm.

Hier il a encore fait très chaud en plaine, un peu moins sur les hauteurs. A Violay la maximale est montée à 28.5° soit 1° de moins que la veille et 2° de moins que l'avant-veille ; Bron est resté dans la forte chaleur avec 33.3° (32.8° jeudi et 33° vendredi), 32.7° pour Satolas, 32.2° à Andrézieux, 31.7° à St-Georges de Reneins, 31.3° à la Métare,  seulement 28.6° à Riorges, 21.6° au Béal mais que 22.1° à St-Nicolas des Biefs.

Il y a bien peu d'espoir de voir le soleil en cette journée de dimanche, le thermomètre est radicalement descendu (11.5° présentement à Violay) et ne comptons pas sur un réchauffement diurne important (moins de 15° de maxi par ici si le soleil ne perce pas). La pluie ne sera jamais bien loin ; en seconde partie de journée, la moitié sud des départements pourrait être davantage concernée.

Demain lundi l'ambiance s'asséchera doucement, on devrait revoir la lumière avant le soir, il fera frais pour un 2 juillet à savoir guère plus de 20-22° en plaine.

Mardi sera probablement la belle journée de la semaine, après une nuit sans doute frisquette, le thermomètre décollera sous l'action du soleil, nous devrions renouer avec des maximales juste de saison (et encore...).

Mercredi il fera sans doute un peu plus chaud (journée la plus chaude de la semaine, pointes à 30° en plaine, 25° vers 800 m d'altitude) mais mais mais, la journée pourrait se clore sous la pluie.

Jeudi le risque pluvieux est important, la température perdra quelques degrés et nous repasserions sous les normales de saison.

Vendredi le rafraîchissement ne serait pas remis en cause, il fera sans doute presque frais, surtout si les nuages occultent le soleil et crachent quelques gouttes, ce qui n'est pas à exclure.

Incertitudes pour samedi dimanche et lundi qui semblent vouloir ressembler à 3 journées à peu près lumineuses et juste tièdes pour un début juillet.

samedi 30 juin 2012 à 5h 30. Il a fait moins chaud hier, beaucoup moins chaud même sur le Roannais et plus précisément à Riorges où on avait eu 34.9° jeudi, il n'a fait que 30.1° hier vendredi. Feurs est resté sur la même gamme de température avec 34.8° jeudi et 34.5° hier, Andrézieux a perdu un gros degré (33.7° jeudi et 32.6° hier), même chose à la Métare (32.7° / 31.4°) ou encore à Grammond (31.3° / 29.5°), Violay (30.5°/ 29.4°). Comme pressenti on a eu un peu plus chaud à Bron (32.8° jeudi et 33° hier) avec pourtant un vent de sud encore bien présent, même constat à St-Georges (32.9° / 33.2°).

Aujourd'hui sera la dernière journée de chaleur, les orages sont à redouter pour la fin d'après-midi.

Demain dimanche l'ambiance se sera considérablement refroidie et le ciel ne devrait pas nous laisser beaucoup de répit entre deux averses. Si le soleil ne perce pas (ce qui est probable) nous n'aurons pas bien plus de 15-17° au meilleur de l'après-midi par ici et la plaine aura bien du mal à trouver un 20°. Une réactivation des pluies est à prévoir pour la soirée de dimanche et la nuit de dimanche à lundi, on peut "espérer" de 10 à 40 mm de pluie entre ce soir et lundi matin, un bon arrosage donc.

Lundi le temps s'asséchera plus ou moins rapidement dans une fraîcheur marquée (sans doute moins de 20° par ici au meilleur de la journée).

Mardi la lumière devrait de nouveau s'allumer et l'ambiance se réchauffer jusqu'à péniblement atteindre des maximales de saison.

Ensuite on voit un temps ni chaud ni frais avec de possibles averses plus ou moins localisées, plus ou moins orageuses en fin d'après-midi.

Pas de période caniculaire n'est à redouter durant ces 8 premiers jours de juillet.

vendredi 29 juin 2012 à 7h. Seul le Roannais a eu de l'orage hier en début de soirée, de bons orages même : 26.6 mm à Riorges, 26.2 mm à St-Léger ; auparavant la journée a été, sans surprise, caniculaire. Ici à Violay nous avons enregistré la plus haute maximale de l'année en cours avec 30.5°, il a fait 34.9° à Riorges, 34.3° à St-Chamond aérodrome, 33.7° à Andrézieux, 32.9° à St-Georges-de-Reneins, seulement 32.8° à Bron tempéré par un vent de sud ébouriffant (rafale à 75 km/h), 32.7° à la Métare de St-Etienne, 32.6° à chiroubles et Satolas, 31.4° à Grammond, 30.5° (seulement) à Soucieu,  29.2° à St-Nicolas des Biefs, 28.4° à Chalmazel Gardonnanche, 28.3° sur la crête ventée des Sauvages, 25° au col du Béal.

La nuit a été exceptionnellement chaude sur la région, voici quelques minimales nocturnes qui se transformeront à coup sûr en mini définitives : Andrézieux 19.6°, Feurs 20.7°, St-Etienne GC 21.9°, Machézal 20.5°, St-Etienne Métare 20.4°, Bron 21.6°, Satolas 20.8°.

Aujourd'hui vendredi sera une copie conforme de la journée d'hier avec possiblement 1 degré de moins sur la maximale. A Bron, il pourrait faire en revanche plus chaud si le vent de sud se calme. Les orages pourront se manifester en fin d'après-midi.

Samedi on refera une copie conforme en retirant encore 1 ou 2 degré à la maximale qui, "du coup" (comme il est à la mode de dire) se retrouvera reléguée au rang de température maximale banale de fin juin. Attention aux orages toujours possibles en fin d'après-midi.

Dimanche sera une journée davantage bancale que banale. Prévoyons un temps maussade avec probablement de bonnes pluies entre samedi soir et dimanche soir. Les températures plongeront assez nettement en dessous des normales de saison ; au plus tiède de la journée, l'isotherme 20° pourrait planer vers seulement 400-500 m d'altitude si la couche nuageuse est suffisamment importante pour occulter le soleil. N'arrosez pas le jardin, le ciel s'en occupera avant dimanche midi.

Lundi matin on aura frais et le soleil revenu n'aura pas la force de monter le mercure. Lundi sera probablement une froide journée ensoleillée pour un début juillet.

Mardi l'ambiance débutera le réchauffement, il pourrait manquer quelques degrés pour retrouver une température moyenne de saison. A priori il fera beau.

Ensuite on voit se dessiner un temps modérément chaud, avec des après-midi aux températures de saison et un risque d'averses plus ou moins orageuse non négligeable.

jeudi 28 juin 2012 à 8h. Un petit four et puis s'en va ; la pulsion chaude débutée timidement hier va trouver son apogée aujourd'hui, demain elle déclinera, samedi elle s'inclinera, dimanche elle disparaitra. Hier donc on n'a pas eu de maximales supérieures à 30° dans les stations habituellement suivies dans cet édito, en voici quelques unes, on remarquera une bonne uniformité de ces maximales dans la tranche 200-800 m : Andrézieux 29.6°, 29.1° à Soucieu, 28.8° à Riorges, 28.6° à St-Etienne GC,  28.5° à Bron, 28° à St-Georges-de-Reneins, 27.8° à Satolas, 27.2° à Grammond,  26.4° ici à Violay, 24.2° à Chalmazel Gardonnanche, 21.5° au Béal.

Cette nuit, c'est entre 200 et 1400 m que les températures ont été remarquablement homogènes, signe de la présence d'une bonne couche d'air chaud sur notre territoire. Ces quelques minimales nocturnes (d'hier 20h à ce matin 8h) le confirment : Satolas 20.3°, Bron 19.1°, St-Etienne GC 18.4°, Andrézieux 18°, Grammond 17.7°, Béal 16°. A 5h du matin, il faisait 21.1° à 1000 m à Chalmazel.

Actuellement et depuis quelques heures, le vent de sud-ouest souffle sur les monts (il est en revanche encore bien discret pour ne pas dire nul en plaine). Attendons-nous à une forte température aujourd'hui, sans doute 33-35° au plus chaud de nos plaines et ce malgré le vent de sud qui ne manquera pas de se lever. On pourrait voir du 28-30° par ici vers 800 m d'altitude à l'abri du vent de sud. Quelques foyers orageux sont possibles ce soir.

Demain vendredi après une nuit très très tiède, il fera probablement un petit peu moins chaud, disons 2° de moins qu'aujourd'hui. On pourrait voir quelques orages locaux en fin de journée.

Samedi ce sera encore un petit degré de moins, nous resterons toutefois au voisinage des normales de saison, la plaine pourrait encore avoir du 30°, un petit 30°.

La fin de la période chaude semble être actée pour dimanche ; la journée risque fort d'être à la fois fraîche et maussade : fraîche car le thermomètre aurait de la peine à assurer un 20° au plus chaud de la journée vers 500-800 m d'altitude, maussade car la possible tartine nuageuse semble décidée à nous arroser ce dimanche. Un coup de chaud suivi d'un coup de pluie, voilà qui va plaire aux jardins (aux "jardins potagers" comme on dit à la grande ville dans le grand monde).

Bon et après ?

Lundi le gros des gouttes sera par terre, il ne tombera plus grand chose dans une ambiance trop fraîche pour un début juillet.

L'ensuite de l'après ne voit pas de canicule, pas avant le 8-9 juillet au plus tôt. L'ambiance générale pourrait être somme toute fort agréable vers le mitant de la semaine. Un nouveau rafraîchissement est envisageable pour la fin de semaine, mais là on est à des échéances irraisonnables.

mercredi 27 juin 2012 à 7h 30. La courte période chaude débute aujourd'hui, le ciel devrait rapidement se dégager et laisser apparaître un soleil vaillant qui placera les maximales de plaine aux alentours de 30°.

Demain jeudi il fera plus chaud, les postes de plaine verront des températures maximales probablement plus proches de 35° que de 30°, les 30° devraient monter jusque vers 600 ou 900 m d'altitude selon les orientations. Demain toujours, l'après-midi pourra être orageux.

La chaleur se maintiendra jusqu'à dimanche, les thermomètres devraient toutefois baisser de quelques degrés, la chaleur sera de saison voire un peu au dessus ; les 30 degrés seront probablement atteints en plaine et la tendance orageuse sera marquée, surtout sur les reliefs.

Passé dimanche, l'incertitude grandit considérablement, il semble toutefois que l'on parte vers un rafraîchissement marqué.

mardi 26 juin 2012 à 7h. Elles n'ont pas été si anecdotiques que ça les pluies, enfin sur les hauteurs. Ici à Violay le cumul de cet épisode s'élève à 5.7 mm, de quoi faire plaisir aux salades ; en plaine il n'est rien tombé à Andrézieux, St-Georges-de-Reneins, 0.8 mm à Bron, 1 à Satolas. C'est sur les monts de la Madeleine qu'il a plu abondamment : 38.5 mm à St-Nicolas-des-Biefs !

Aujourd'hui nous gagnerons quelques degrés (il n'a fait que 19.8° hier au plus chaud ici à Violay mais 25.9° à St-Georges), les maximales des monts rejoindront à peu près les normales de saison. Même si ce matin est encore bien brouillé, le soleil devrait percer cet après-midi voire avant en plaine.

Demain mercredi l'ambiance montera le thermostat de plusieurs crans : le soleil ne boudera pas et les maximales toucheront les 30° en plaine.

Le pic de chaleur est probablement pour jeudi : du 33-35° en plaine, du 30° jusque vers 600-900 m d'altitude le tout baigné par un beau soleil.

De vendredi à dimanche l'ambiance restera très chaude, un peu moins cependant que jeudi, prévoyons de possibles orages de fin de journée.

Le temps pourrait (très nettement ?) se refroidir à partir de dimanche soir ou lundi.

lundi 25 juin 2012 à 7h. Dimanche a été sauvé des eaux, la journée est restée agréablement ensoleillée et chaude du matin au soir : 27.4° à Riorges, 27.5° à Andrézieux, 27.9° à St-Georges-de-Reneins, 28.2° à Bron, 23.8° à Violay, 23*° aux Sauvages et 18.4° au col du Béal sont quelques maximales. Actuellement une zone de pluies très faibles passe sur la moitié nord des deux départements siamois, ces gouttelettes anecdotiques devraient tout juste mouiller le goudron. La journée s'assèchera rapidement mais le soleil pourrait ne pas percer ; les températures maximales resteront donc probablement assez fraîches pour une fin juin (déficit de l'ordre de 5° sur les reliefs et 1 ou 2° en Plaine Lyonnaise). Notons ce matin l'extrême douceur au sud des départements, là où l'air frais et les bruines ne sont pas arrivées : 22.1° à 6h à Bron, 20.1° à la même heure à Andrézieux et 16.3° à St-Léger-sur-Roanne.

Demain les nuages cèderont du terrain, le soleil reviendra sans doute lors de l'après-midi et l'ambiance retrouvera des chaleurs à peu près de saison.

Mercredi le soleil aura la suprématie aérienne, les températures passeront au dessus des normales et pourraient atteindre 30° en p)laine.

Jeudi l'ambiance sera très chaude avec des pointes à presque 35° en plaine.

De vendredi à samedi la chaleur cédera du terrain dansles monts du Forez mais elle se maintiendra probablement du côté du Rhône, attendons-nous à des nuits pénibles dans les villes et des après-midi au dessus de 30° sur Lyon.

dimanche 24 juin 2012 à 8h 30.

Une journée globalement lumineuse débute. Les nuages ne seront pas absents mais l'ambiance restera agréable avec une température conforme à la normale.

Demain lundi et après-demain mardi les températures fraîchiront et le ciel pourrait être davantage chjargé ; une ou des gouttes ne sont pas à exclure, elles seraient anecdotiques.

Le gros réchauffement pressenti dans l'édito d'hier se confirme : dès mercredi le soleil poussera le mercure, jeudi les 30 degrés fleuriront un peu de partout et pas qu'en plaine où les maximales seraient plus proches de 35  que de 30.

Cette très chaude séquence (maxis aux alentours de 32-35° en plaine et nuit très chaudes dans les villes) pourrait s'étirer jusqu'aux premiers jours de juillet.

samedi 23 juin 2012 à 9h. Le soleil était bien supportable hier ! 14° au plus chaud au col du Béal, 20.1° ici à Violay abrité du vent de nord, 18.4° sur la crête du Pouet aux Sauvages exposée au vent de nord, 21.9° à Andrézieux avec environ 10 km/h de vent moyen lors des heures les plus chaudes, 23.7° à la Métare de St-Etienne et à Bron, 22.8° à St-Georges-de-Reneins, 23° à Liergues.

Aujourd'hui la nuit fraîche (5.6° de mini à Chalmazel Bourg) laissera place à une journée pleinement ensoleillée mais encore un peu juste en ce qui concerne ses températures maximales, il fera donc de nouveau bon sous le soleil.

Demain dimanche l'ambiance gagnera quelques degrés et conservera son plein soleil.

Lundi et mardi pourraient être des journées plus nuageuses avec une température au voisinage des normes de saison : environ 25-27° en plaine et probablement 20-23° vers 1000 m d'altitude. Peut-être verra-t-on 2 ou 3 gouttes, elles seraient de toutes manières bien insuffisantes pour un arrosage efficace.

Mercredi 27 le réchauffement passera la seconde, il fera chaud, les maxis de plaine devraient s'approcher de 30° sous le soleil retrouvé.

Jeudi 28 la canicule pourrait bien s'installer pour quelques jours. Ce n'est encore qu'une hypothèse qui demandera confirmation mais un grand et durable coup de chaud est envisageable pour la période du 28 juin au 3 juillet environ. Durant ces 5 ou 6 jours les nuits seront de plus en plus chaudes (surtout en ville évidemment) et les après-midi torrides (l'isotherme 30° pourrait bien monter aux parages de 1000 m d'altitude). En plaine des 33 à 36° sont envisageables pour chacune de ces journées.

vendredi 22 juin 2012 à 8h. La passation de pouvoir hier après-midi entre l'air froid et l'air chaud s'est faite ici sans trop de fracas : quelques coups de tonnerre assez faibles, un peu de pluie et pas grand chose comme vent. Il y a eu plus de dégâts dans le Roannais, principalement à Perreux où un internaute a signalé, dans le forum, de fortes averses de grêle. Le pluviomètre de la station automatique Météo France de Liergues indique 50.5 mm dont 44 tombés entre 15 et 16h.

Avant ces orages, arrivés très tôt en journée vers 14-15h, les températures ont eu le temps de dépasser 30° en plaine : 20.6° au col du Béal, 25.1° ici à Violay, 29.6° à la Métare de St-Etienne, 30.1° à Andrézieux, 30.3° à Bron, 30.4° à Lucenay, 30.5° à Satolas, 31° à Riorges.

Ce matin il fait presque froid (des gelées au sol se sont sans doute produites dans les pires trous à froid du département, à St-Genest-Malifaux par exemple), nous avons perdu environ 7-10 degrés vis-à-vis d'hier, voici quelques minimales sans aucun doute définitives : 13.6° à Bron (16.7° hier), 3.9° au col du Béal (13.1° hier), 4.3° à Chalmazel Gardonnanche (12.2° hier), 7.6° aux Sauvages (15.5° hier), 8.4° à Violay (15.0° hier), 9° à Andrézieux (16.5° hier), 9° à Grammond (15.7° hier), 1.6° à Coltines (à côté de St-Flour) 12.4° hier,

Aujourd'hui et demain il fera frais, le soleil pourtant présent à plein temps n'arrivera pas à assurer une température de saison, pas plus la minimale que la maximale. L'impression sera tout de même estivale avec le vent faible et le rayonnement très important.

Dimanche il fera plus chaud, toujours sous le soleil, nous dépasserons les normales de saison de quelques degrés.

Lundi et mardi le ciel pourrait s'ennuager et la chaleur (pourtant fort modérée) se tasser un peu.

Ensuite il semble que la machine thermique veuille s'emballer : la chaleur deviendra rapidement importante, les coins les plus chauds pourraient voir jeudi et vendredi des maximales sans doute plus proches de 35° que de 30°.

 

jeudi 21 juin 2012 à 8h 30. 11.4 mm supplémentaires tombés hier entre 8h et 10h environ, le cumul provisoire de ce mois de juin prend de l'ampleur : 120.8 mm soit 1.4 fois la normale d'un mois entier. Après la pluie d'hier matin,  le soleil a repris le pouvoir dès la mi journée et les maximales de plaine ont eu le temps de grimper au dessus du seuil conventionnel de chaleur : 26.3° à St-Georges-de-Reneins, 26.4° à Bron, 26.5° à Andrézieux et Riorges, 27° à Feurs.

Aujourd'hui jeudi, la nuit douce (minis nocturnes de 15.6° à St-Georges, 16.5° à Andrézieux et Chiroubles, 16.7° à Bron, ) laisse place à un ciel nuageux où le soleil a toutefois la bonne part. Comme raconté depuis quelques jours dans cet édito : le changement, c'est maintenant. Prévoyons l'arrivée d'orages (possiblement virulents) par l'ouest du département de la Loire qui pourraient affecter les monts du Forez dès midi ou 13h. Par ici, ces pluies de devraient pas sévir avant le milieu de l'après-midi : entre 14 et 16h pour être large. L'arrosage sera de nouveau significatif : 5 à 10 millimètres en moyenne, davantage sous les foyers orageux et sur les reliefs. Avant cette dégradation, les thermomètres du Rhône auront le temps de toucher les 30° dans la plaine Lyonnaise, en Forez l'ambiance sera aussi très chaude mais les 30 degrés ne devraient pas avoir le temps de s'imposer.

Demain vendredi il fera nettement plus frais, nous perdrons entre 5 et 10° sur la température maximale. Les orages se seront enfuis et le soleil pourra briller sans contestation possible. La température de l'après-midi, malgré le soleil, ne sera pas au niveau d'une maximale normale pour un 22 juin, il manquera quelques degrés, en montagne l'isotherme 10° devrait planer aux parages de 1500 m au plus chaud de la journée.

Samedi la matinée débutera fraîchement puis le soleil omniprésent arrivera péniblement à chauffer l'après-midi, la plaine aura du mal à assurer un 25°, la montagne devra se contenter d'un 15° vers 1200 m.

Dimanche, toujours sous la lumière, les températures reprendront des couleurs. des couleurs normales pour une fin juin.

Après la vision n'est plus très nette, on peut toutefois miser sur une première moitié de semaine agréablement chaude (sans plus) et très probablement sèche. La pluie que nous aurons cet après-midi pourrait être la dernière du mois.

mercredi 20 juin 2012 à 8h. Hier soir, les orages ont fait comme l'équipe de France : ils ont été absents. La tranquille pluie est arrivée nuitamment et elle poursuit actuellement son petit arrosage ( 6.6 mm ici à 8h). Hier toujours, les thermomètres ont souffert du manque d'ensoleillement, le seuil des 25 degrés a certes été atteint mais seulement en plaine et difficilement, maxis de 25.1° à Bron, 25.3° à Andrézieux, 25.4 à Riorges, 24.7° à Satolas, 21.9° à Violay.

Ce matin les températures sont remarquablement élevées malgré la pluie, on avait à 7h 17° à Andrézieux, 17.8° à St-Georges, 18.2° à Bron et Satolas, 19° à 5h à Riorges, 14.7° de mini nocturne ici à Violay... La masse d'air n'a pas changé et il fera de nouveau chaud en plaine cet après-midi même si le soleil tarde à percer les nuages.

Demain soir le temps changera. Comptons sur de la lumière le matin puis une bonne chaleur en plaine en début d'après-midi (entre 27 et 30°). En fin ou cours d'après-midi, l'air froid déboulant pourrait engendrer quelques orages et à coup sûr un peu de pluie.

Vendredi et samedi la grande lumière sera de la partie mais pas la grande chaleur : malgré la présence incontestée du soleil, les maximales n'atteindront pas leur normale de saison, il ne faut pas attendre bien plus de 22-24°, il fera presque froid en montagne avec 10 à 13° au plus chaud vers 1200-1400 m.

Le temps sec devrait s'étirer possiblement jusqu'en fin de mois. A compter de dimanche on peut miser sur un réchauffement qui amènerait le thermomètre au voisinage de sa valeur normale pour une fin juin. Ce rétablissement thermique se poursuivra-t-il dans la chaleur ? rien n'est moins sûr pour l'instant.

mardi 19 juin 2012 à 8h. On a eu des 30 degrés hier, mais uniquement en Lyonnais : 31° à Bron, 30.4° à Soucieu, 30.3° à Satolas, 29.9° à Lucenay, 29.6° à St-Georges, 29.3° à St-Chamond aérodrome, 28.6° à Riorges, 28.5° à la Métare, 28.3° à Andrézieux,  26.3° à Grammond, 25.3° ici à Violay, 20.3° au col du Béal.

Ce matin, un très faible passage pluvieux (aucune goutte pour l'instant ici) est en train de traverser nos départements du sud vers le nord ; une fois ce passage passé, nous devrions retrouver un temps sec avant les probables orages de fin d'après-midi. L'ensoleillement risque fort de ne pas être aussi important qu'hier mais la douceur voire même la chaleur en plaine (maxis supérieures à 25°) sera toujours présente. L'arrosage prévu pour mercredi pourrait avoir un peu d'avance et se produire plutôt entre la fin de cet après-midi et demain matin ; redoutons de bons orages (mais localisés) et quelque chose comme 5 ou 10 mm de précipitations moyennes (évidemment beaucoup plus sous les orages). A priori, la partie nord-ouest du département de la Loire serait la plus concernée par cette offensive pluvio-orageuse.

Demain nous n'aurons pas changé de masse d'air, l'ambiance sera toujours chaude pour la saison avec quelques 30° en plaine si le soleil perce dès la mi journée.

Jeudi sera possiblement la journée la plus chaude de la semaine avec encore des 30° en plaine et un risque d'orages en fin de journée.

Vendredi samedi dimanche lundi le soleil devrait faire son retour mais le thermomètre peinerait à assurer des maximales de saison (je pense surtout à samedi), l'ambiance sera donc fort agréable pour qui n'aime pas la chaleur.

lundi 18 juin 2012 à 8h. Hier le soleil a fait la grasse matinée mais s'est bien réveillé ensuite, le seuil conventionnel de chaleur a été dépassé en plaine (25.8° à Andrézieux, 26.4° à Bron, 25.3° à St-Georges, 26.3° à Riorges). Rappelons que toutes ces valeurs qui peuvent sembler banales, sont supérieures à la normale 1981-2010 d'un 17 juin (23.9° à Andrézieux par exemple) ; soulignons aussi que la décennie 2001-2010 a vu des mois de juin exceptionnellement chauds (2002, 2003, 2005, 2006 par exemple).

Cette nuit le vent de sud a réveillé l'été. La soirée était bien partie avec un refroidissement progressif puis une grosse bouffée de sud est venue réchauffer de manière spectaculaire aux alentours de 1h. Le poste de la Métare dans la ville de St-Etienne est particulièrement sensible à ces réchauffements de sud, un certain effet de foehn doit sans doute s'y produire ; en ce lieu, il faisait 16.5° à 1h puis 21.5° à 2h, 24.9° à 4h avec un maximum de 25.2° entre 3h et 4h. A St-Nicolas des Biefs (1020 m alt) la température horaire (qui est la température lors d'heures dites rondes -qui au passage ne valent pas 4 heures noires, même pas la nuit-) est restée au dessus de 20° entre 1h et 5h ; durant la même période, les températures horaires de St-Just-en-Chevalet oscillaient entre 13.1 et 12.9°. A Satolas, la mini nocturne, fort possiblement définitive, est de 20.5°. Ce coup de chaleur nocturne nous a amené un air très sec ; à St-Etienne Grand Clos, pour une température du point d'état (le point d'état en physique de l'atmosphère, ce n'est pas l'anarchie, mais la donnée de par exemple la pression et la température d'une particule d'air "réel") à peu près similaire (19.3° à 1h et 21.4° à 4h), la température du point de rosée est passée de respectivement 11.3° à -3.1° ; plus l'écart entre température du point d'état et température du point de rosée est important, plus la siccité de l'air est forte.

Aujourd'hui nous gagnerons une poignée de degrés vis-à-vis d'hier, on devrait en mesurer une trentaine dans les coins les plus chauds de notre secteur, on a déjà 22.5° à 8h 24 à Andrézieux. En fin d'après-midi quelques coups de tonnerre pourront se faire entendre, ne nous attendons pas à un arrosage ni généralisé ni important.

Demain mardi le temps ne changera guère : environ 30° en plaine l'après-midi et possiblement quelques orages en fin d'exercice.

Mercredi l'ambiance serait nettement plus orageuse, l'arrosage pourrait être généralisé (sans toutefois être important).

Jeudi la chaleur sera toujours présente mais sur le déclin.

De vendredi à dimanche, nous renouerons probablement avec des températures de saison à savoir un 25° en plaine et du 20° vers 1000 m d'altitude.

dimanche 17 juin 2012 à 8h 30. Quelques thermomètres ont poussé leur mercure jusqu'au dessus de 30° hier : St-Germain sur l'Arbresle 30.3°, St-Etienne Métare 30.5°, St-Jean d'Ardières 30.8°, Andrézieux 30.9° (troisième plus haute maxi pour un 16 juin depuis au moins celui de 1946, normale 81-10 de 23.1° pour un 16 juin), 31.6° à St-Chamond aéro, 29.7° à Riorges, 29.5° à Lucenay et St-Georges, 29.1° à Bron frôlé par un bon orage en fin d'après-midi. Sur les monts l'ambiance était aussi estivale : 26° aux Sauvages, 27.2° ici à Violay, 27.8° à Grammond, 28.1° au Bourg de Chalmazel mais plus que 24.8° à la Gardonnanche, 21.5° au Béal, 22.1° à l'Oeillon.

En cours de nuit, la petite zone perturbée envisagée dans l'édito d'hier a donné quelques fractions de millimètres (0.5 ici).

Ce matin, l'ambiance est plus fraîche qu'hier : 11° de mini nocturne contre 16.6° hier ici à Violay ; à Bron en revanche on note de nouveau 17.3° de mini nocturne, comme hier donc.

Nus aurons retrouvé le soleil dès la mi journée et la température redeviendra de saison cet après-midi avec toutefois quelques degrés de moins qu'hier.

L'ambiance demeurera chaude à très chaude jusque vers le solstice (jeudi 21 juin à 1h 08 du temps légal de France métropolitaine) où les maximales de plaine se situeront probablement dans l'intervalle [31°, 33°]. Prévoyons cependant une certaine instabilité de fin de journée principalement entre mardi et jeudi ; les orages localisés pourraient en effet clore de manière bruyante certaines après-midi.

Vendredi la grosse chaleur sera sur le déclin et le prochain week-end renouera probablement avec des conditions météo simplement de saison.

samedi 16 juin 2012 à 8h 30. Voilà, la chaleur est là. Hier il fallait monter au dessus de 900-1000 m pour avoir moins de 25° l'après-midi : 26.6° à Grammond, 26.4° ici à Violay, 26.2° à Bard, 27.6° à Chalmazel Bourg mais plus que 23.8° à 990 m au vent, 28.4° à Riorges, 28.5° à Andrézieux, 27.1° à Bron, 27.2° à St-Georges-de-Reneins, 19.8° au col du Béal..

Cette nuit a été douce, très douce par exemple à Bron où la température n'est pas descendue en dessous de 17.3°. La journée à venir sera nuageuse à soleil dominant. Les températures seront du même ordre que celles d'hier ; une petite dégradation éventuellement pluvieuse (3 gouttes) pourrait concerner essentiellement le nord-ouest de la Loire et du Rhône en fin d'après-midi.

Demain, après une nuit un peu moins douce que la dernière, le soleil reviendra rapidement et l'ambiance sera agréable, sans doute rafraîchie de quelques petits degrés mais encore conforme à une normale de mi juin.

Comptons sur un réchauffement en première partie de semaine prochaine, réchauffement qui pourrait culminer aux alentours de mercredi ou jeudi, les 30° seraient atteints ou dépassés en plaine. Comptons aussi sur une certaine instabilité à compter de lundi ou mardi. Les températures minimales devraient se maintenir à un haut niveau pour la saison et ce durant toute la semaine grâce à un courant de sud ou sud-ouest garant d'un bon brassage.

vendredi 15 juin 2012 à 8h 30. Nous sommes sortis hier de la configuration météorologique fraîche et perturbée qui nous recouvrait depuis le 3 juin. Hier donc, après une matinée encore frisquette, les plus hautes maximales ont poussé quelques pointes au dessus du seuil conventionnel de chaleur : 25.1° à Andrézieux, 25.4° à Bron, 25.5° à Riorges.

Ce matin, on compte 5 à 7 degrés de chaleur de plus qu'hier : le vent de sud a réchauffé la nuit. Les minimales nocturnes (sans nul doute définitives) sont particulièrement tièdes : 17.6° à Satolas, 17.9° à Bron (14.3° de normale mais 19.6° le 15 juin 2009 et 21.8° le 15 juin 2003), 16.1° à Andrézieux. Même si ces valeurs ne sont pas à proprement parler remarquables, il faut souligner qu'elles adviennent après une longue période fraîche et pluvieuse, ce qui n'était pas le cas en ni en 2003 ni en 2009 ; en 2003, la maximale du 14 juin était à Bron de 36.8° soit 11 bons degrés de plus que celle d'hier et je ne parle pas de celles du début de semaine...

Malgré le vent de sud assez turbulent (rafales vers 70 km/h ce matin aux Sauvages) qui devrait toutefois se calmer en cours de journée, l'ambiance sera chaude en plaine cet après-midi, chaude et ensoleillée. On peut attendre en effet un mercure (un peu) au dessus de 25° tant le Plaine du Forez qu'en Val de Saône et Plaine Lyonnaise ; nous devrions cependant rester plus proche de 25 que de 30°. Sur les monts, l'isotherme 20° devrait monter entre 1000 et 1300 m d'altitude.

Demain samedi les conditions ambiantes ne changeront guère, on peut espérer un petit degré de plus pour tous à créditer sur la température maximale.

Dimanche nous accuserons un petit coup de frais passager, la plaine devrait repasser sous le seuil conventionnel de chaleur mais le soleil nous préservera d'un ressenti automnal.

Ensuite la chaleur raisonnable reviendra lundi, le soleil sera toujours là mais on pourra sans doute vivre, lors de la semaine prochaine, quelques évolutions vaguement orageuses en fin d'après-midi. L'ambiance ne fraîchira pas lors de cette semaine, au contraire, le seuil de forte chaleur (maximale supérieure ou égale à 30°) est bien probable en plaine pour jeudi ou vendredi ou samedi prochains.

jeudi 14 juin 2012 à 9h. Les 100 mm de pluie sont d'ores et déjà dépassés pour ce mois de juin : 102.5 mm exactement soit environ 120% de la normale d'un entier mois de juin.

Aujourd'hui le beau temps tiède maintes fois promis est acquis.

Demain vendredi la chaleur sera présente et possiblement installée pour durer.

Attendons-nous à une seconde quinzaine de juin globalement chaude à très chaude, des pointes à 32-35° sont envisageables en plaine aux alentours du solstice. L'été débarque donc brutalement, les précipitations seraient réduites à quelques éventuels orages de fin de journée mais sans doute pas avant la semaine prochaine. Les tomates et haricots vont enfin pouvoir pousser.

Constatations spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : La Sainte Madone des Drus avait la tête ailleurs, assurément dans les nuages. A la gare supérieure du téléphérique de Bellevue (1800 m) les flocons se mêlaient à la pluie vers 11h mardi matin. La neige seule est apparue vers 2000 m et il y avait 5 à 10 cm au sol au nid d'Aigle à 2400 m. La montée vers le refuge de Tête Rousse s'est faite dans le brouillard et sous les averses de neige. On avait environ 20 cm à la cabane des Rognes (2770 m) et entre 30 et 40 cm au refuge (3167 m) avec quelques accumulations d'un petit mètre aux abords de la crête ventée de la Tête Rousse.  Le lendemain, c'est-à-dire hier, la neige avait bien ajouté quelques centimètres et la visibilité n'était pas bonne. L'accès au refuge du Goûter n'avait pas été tracé (seulement 3 clients de bloqués là-haut !). A 3800 m l'épaisseur de neige fraîche était estimée entre 80 et 100 cm par les gardiens du refuge. L'instabilité de la couche rendait les pentes du dôme du Goûter et celles du début de l'arête des Bosses assez dangereuses. La décision n'a pas été longue à prendre : redescente pour tout le monde, redescente dans le froid et les chutes de neige, sous la pluie en dessous de 2000 m et jusqu'à la voiture à 950 m... A Bellevue, on a retrouvé un homme parti (seul !) de Tête-Rousse le matin en direction du Goûter, il a abandonné 200 à 250 m en dessous du refuge avec de la neige jusqu'aux cuisses. Pas de regrets à avoir, le Mont-Blanc ne voulait pas de nous.

Déjà dans le coton à 1800 m :  Premiers vrais flocons à 2000 m :   Dernière eau liquide à 2300 m:   2500 m : 2900 m : 3000 m :

lundi 11 juin 2012 à 8h 30. 17.5 mm dans le pluviomètre de ce matin, la première décade de juin présente à peu près (à 4 mm près) le même cumul qu'un entier mois de juin normal ; vu les réserves pluvieuses en préparation, cette petite "lacune" sera ben d'abord comblée comme on dit par ici. Hier, le thermomètre ne s'est pas beaucoup étiré : 13.1° au plus chaud de la journée ici à Violay, c'est exactement 8° plus bas que la moyenne des 17 maxis d'un 10 juin de 1995 à 2011 ; toutefois, le 10 juin 2001, il avait fait encore plus froid avec seulement 12.3°. On a eu 16.7° à Andrézieux, 16° à la Métare, 15.9° à Riorges, 18° à Bron, 9.8° au col du Béal, 17.1° à St-Georges-de-Reneins.

Il n'y à rien à espérer de clair et chaud pour aujourd'hui, ni pour demain, ni pour mercredi.

Aujourd'hui, la petite accalmie de ce matin devrait rapidement laisser place à un ciel pluvieux voire même orageux cet après-midi. Les températures gagneront probablement 1 ou 2 ° sur celles d'hier mais ce sera bien tout. Demain matin nous aurons 5 ou 15 mm de plus dans le pluviomètre.

Demain mardi : même type de temps en possiblement plus frais : moins de 20° en plaine, moins de 15° vers 800 m et de nouveau quelques millimètres d'eau.

Mercredi : toujours la grande fraîcheur mais sans doute moins de gouttes.

Jeudi : réchauffement sensible surtout en montagne sous un ciel lumineux. Les températures pourraient rejoindre les normales de saison.

Vendredi : Beau et chaud, les 25° seront probablement dépassés en plaine.

Ensuite... la version optimiste voit un beau week-end chaud... mais c'est la version optimiste... il est encore trop tôt pour avoir la version précise, c'est-à-dire la version optizoignons.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Quel temps pour un Mont-Blanc ! Demain la limite pluie neige sera aux alentours de 2000 m, peut-être même plus bas dans la vallée du glacier de Bionassay. Le gros des précipitations devrait se produire en cours et fin de nuit prochaine, on peut espérer quelques accalmies à compter de midi. Mercredi l'arête du Goûter sera bien propre sur elle, l'ambiance sera évidemment hivernale avec quelque chose comme -5° ou -10° au meilleur de la journée vers 3800 m. Vu d'ici, le sommet pour mercredi semble improbable mais... ne sait-on jamais ? En revanche, l'amélioration de jeudi matin devrait nous laisser de bonnes chances, l'arête des bosses sera effilée !

dimanche 10 juin 2012 à 9h 30. Profitons bien de ces quelques rayons de soleil, la pluie sera là cet après-midi et ne nous abandonnera pas avant mercredi ou jeudi.

Hier samedi l'ambiance n'était pas à la hauteur d'un 9 juin : seulement 15° de maximum ici à Violay, 18° à Andrézieux (23.6° de normale pour un 9 juin), 19° à Feurs, 10.4° au Béal, 14.8° aux Sauvages, 19.9° à Bron (24.6° de normale), 20.3° à St-Georges.

Il n'y a pas grand chose à ajouter aux éditos derniers en ce qui concerne le temps jusqu'à mardi : ce sera pluie et grande fraîcheur pour l'époque de l'année. La plaine ne devrait pas voir de 20° avant lmercredi voire même jeudi, les montagnes aux alentours de 1000 m resteront probablement sous les 15°. Entre la pluie de cet après-midi soirée et celle de demain elle aussi en seconde partie de journée, on devrait recueillir de 15 à 30 mm, autant dire que la pluviométrie moyenne d'un entier mois de juin risque d'être atteinte dès la fin de la première décade (çà savoir demain lundi 11 à 8h).

Mercredi l'ambiance devrait s'assécher et jeudi débutera le changement de temps qui aboutira à une belle chaleur (sans doute un peu plus de 25° en plaine) le week-end prochain.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Là aussi, les prévisions datées d'une semaine n'ont pas tellement évolué entre temps : la météo sera exécrable demain lundi, encore lamentable mardi en première partie de journée, potentiellement meilleure mercredi et surtout jeudi. Voyons les points positifs (ça ne prendra pas trop de lignes) : 1) le vent se calmera nettement entre mardi et mercredi ; 2) les Préalpes devraient -comme ce qui a été fait jusqu'à présent- recueillir un maximum de précipitations, "asséchant" de ce fait le massif du Mont Blanc ; 3) il ne fera pas trop chaud ;-)) la prévision de sondage au dessus du Mont-Blanc pour mardi  à 14h voit un isotherme 0° à 2300 m, un -10° à 3950 m, un -20° à 5675 m, faites une règle de 3 pour avoir la température à 4800 m et vous arriverez à -15° environ, le tout dans une atmosphère saturée d'humidité jusqu'à des altitudes Aconcaguesques. Pour mercredi 14h l'ambiance se réchauffe un petit peu (1 à 2° de plus) mais la colonne d'air devient moins humide. Pour jeudi à 8h les courbes (d'état et du point de rosée) se desserrent franchement et l'altitude de l'iso 0° bondit à 3000 m, celui de -10° descend à 4800 m. On résume : froid pluvieux puis rapidement neigeux mardi après-midi pour la montée à Tête-Rousse. Froid sans doute bouché et neigeux mercredi pour l'ascension au Goûter. Peu de chances de pouvoir faire le sommet en matinée de mercredi à moins que la Sainte-Madone des Drus fasse encore des miracles, un peu plus de chances sur l'après-midi (si la trace est faite !). De bien meilleures chances de pouvoir monter jeudi matin avec la meute.

samedi 9 juin 2012 à 9h. *Il ne fait pas si frais que ça ce matin, contrairement à ce que je pensais, la température n'est pas descendue sous 10° à Bron (seulement 13.6° de mini) et on n'est pas très loin de 10° côté Forez avec 9.2° de mini à Andrézieux, 9.7° à St-Léger, 9.8° aux deux postes stéphanois habituellement cités dans cet édito. Sur les hauteurs l'ambiance est nettement plus fraîche : 7.1° aux Sauvages, 5.8° à St-Nicolas, 4.8° à la Loge, 4° au Béal.

Hier les timides éclaircies de l'après-midi n'ont pas fait de miracles thermiques avec ce vent d'ouest : 12.1° au Béal, 18° de maxi ici à Violay, 18.5° aux Sauvages, 21.4° à Andrézieux, 21.3° à St-Georges-de-Reneins comme maximales.

Profitons de cette journée de samedi qui sera bel et bien la plus agréable des 4 ou 5 précédentes et des 3 ou 4 futures. Le thermomètre plafonnera à peu près au même niveau qu'hier malgré un soleil sans doute plus généreux.

Demain dimanche les gouttes attendront probablement la mi journée pour tomber. L'ambiance sera automnale l'après-midi : pluie et grande fraîcheur (sans doute moins de 15° ici et moins de 20° en plaine).

Lundi ne vaudra guère mieux même si le gros des pluies sera passé.

Mardi sera du même tonneau.

Mercredi un petit mieux mais toujours frais.

Enfin jeudi le blocage se débloquera. Jeudi il fera sans doute clair et tiède.

Vendredi le beau temps estival devrait finir par s'imposer sous des températures enfin  supérieures aux normales.

Samedi la chauffe se poursuivra.

 

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Ambiance très hivernale ces derniers jours au Goûter d'après la gardienne que j'ai eue hier soir au téléphone, pas trop de neige fraîche (seulement 30 cm tombés avant-hier) mais un vent puissant (on s'en doutait). Il faut dire que, vu l'orientation de l'aiguille du Goûter, le vent d'ouest en son sommet est quelque chose... Je me souviens d'un jour de juin 2007 où le courant d'air, que l'on recevait sur le flanc, nous faisait "verser" comme on dit par ici ; on recevait même de petits cailloux qui montaient de la falaise. Pour notre période envisagée, le vent se sera probablement fort assagi. Prévoyons une limite pluie neige aux alentours de 2000 m mardi et même chose pour mercredi, du gros froid donc pour une mi juin.

vendredi 8 juin 2012 à 8h. Les millimètres défilent. Hier soir et cette nuit la pluie nous a copieusement arrosé, voici quelques cumuls millimétriques associés au 7 juin 2012 c'est-à-dire la somme d'eau tombée entre hier 8h et ce matin 8h : Chiroubles 11.5, Vauxrenard 11.9, Riorges 12.9 (à 7h), St-Georges-de-Reneins 14.6, St-Etienne Métare 18.4, St-Etienne GC 18.8, Bron 19, Andrézieux 19.2, Satolas et Brindas 20, St-Nicolas des Biefs 20.4,  Sauvages 21.1, col du Béal 23.8,  Chalmazel G 24.3, Violay 25.3, Grammond 25.8, Soucieu 30.

Après les maximales élevées d'hier (25.1) à Neulise, 26.2° à la Métare, 26.4° à Andrézieux, 26.7° à St-Georges-de-Reneins, 27.1° à Bron, 27.3° à St-Chamond aéro, 28.6° à Riorges) la fraîcheur est revenue ce matin sur les hauteurs (11.5° à 8h à Violay, 6.4° à la même heure au col du Béal, 10° à 1000 m à la Gardonnanche, 9.7° à St-Nicolas) mais la douceur résiste en plaine : 14.4° à Andrézieux à 8h, 15.2° à St-Georges, 16.5° à Satolas, 16.8° à Bron.

Actuellement il pleut encore fortement sur un axe le Puy St-Etienne Lyon, ailleurs le ciel est sec. Nous reverrons sans doute un peu de soleil cet après-midi mais la température ne sera pas au niveau d'un 8 juin, il manquera pour ça 3 à 6°.

Demain samedi sera sans doute la "belle" journée des 5 ou 6 à venir : l'ambiance sera certes encore bien trop fraîche pour un 9 juin (il manquera de l'ordre de 2 à 5°) mais il ne devrait rien tomber du ciel si ce n'est quelques rayons lumineux forts appréciables pour le chauffage du sol.

On met dimanche, lundi, mardi dans le même sac et, comme disait Giono, on perd le sac. Ce triumvirat n'engendrera que fraîcheur (2 à 4° sous les normales), ciel maussade et gouttes inévitables (sans être abondantes pour autant).

Mercredi serait encore une journée bien trop fraîche pour une mi juin mais le risque pluvieux diminuerait sans pour autant s'annuler.

La fin de semaine verrait (et pas verra) enfin un réchauffement s'opérer, radoucissement qui pourrait nous amener une certaine chaleur aux alentours de samedi.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Pas terrible pas terrible... Tenue d'hiver exigée pour cette tentative d'ascension, l'isotherme 0° se situera probablement en plein midi au voisinage de 2500 m et les prévisions de sondages voient mercredi midi du -10° à 4000 m et du -15° à 4800 m ... Bon l'avantage est que s'il fait mauvais, on ne sera pas trop mouillé (limite pluie-neige aux abords de 2200 m). Y'a plus qu'à espérer que, comme lors de l'édition 2009, la Sainte Madone des Drus nous donne une petite fenêtre de beau temps pour quelques heures. Allez, ça peu encore s'arranger d'ici là ! ça peut aussi empirer mais bon...

jeudi 7 juin 2012 à 8h. Belle douceur cette nuit : 17.8° de mini nocturne à Bron soit seulement 0.3° de moins que le record associé à un 7 juin, 14.8° à Andrézieux qui affiche déjà 19.2° à 8h (19.9° à Bron à la même heure), 14.3° de mini nocturne à St-Georges-de-Reneins, 14.5° ici à Violay.

Hi les maximales sont restées bien fraîches sur les hauteurs avec seulement 18.4° aux Sauvages, 18.2° à Violay, 12.2° au col du Béal, elles ont été en revanche un peu supérieures aux normales en plaine avec 23.4° à Andrézieux, 24.3° à Riorges, 24.9° à Bron.

Aujourd'hui l'ambiance sera chaude et humide, autrement dit lourde. Les "25-28° probables en plaine" avancés dans l'édito d'hier sont sur les rails, même si le soleil a du mal à se faufiler entre deux nuages. Les orages se manifesteront tout d'abord sur les monts du Forez et de la Madeleine, sans doute en cours d'après-midi, ils arriveraient par ici plutôt en fin d'après-midi ou début de soirée, disons entre 18 et 21h. Quelques 10 à 20 mm sont envisageables dans le secteur, un peu moins aux endroits évités par les noyaux orageux, un peu plus ailleurs.

Demain vendredi le calme reviendra, la lumière aussi, mais la chaleur aura disparu ; les températures devraient en effet avoir du mal à recoller aux normales de saison.

Samedi matin il fera très frais, les minimales seront probablement  inférieures à 10° même en des coins habituellement tièdes à cette époque comme les abords des grandes villes. La relative fraîcheur sera toujours de mise en journée malgré un soleil bien présent, il faudra se situer sous 500-600 m d'altitude pour avoir du 20 degrés en plein cœur d'après-midi.

Dimanche et lundi la pluie fera son retour. La température de la masse d'air sera à peu près identique à celle de samedi mais le soleil (beaucoup) moins présent engendrera des températures maximales plus fraîches, la plaine pourrait avoir du mal à sortir un 20 degrés de l'affaire. Ne comptons sans doute pas sur un arrosage conséquent à part pour les semis de salade.

Mardi la température n'évoluera pas et restera en dessous des normales de saison, l'ambiance sera incertaine, il serait bien étonnant qu'on ne voit pas de goutte de la journée.

Mercredi, toujours sous un temps frais pour la saison, le ciel pourrait s'éclaircir.

Jeudi l'ambiance pourrait enfin retrouver des couleurs de saison avec un thermomètre un peu plus généreux. La suite n'est pas cernée, hier encore on voyait une grosse pulsion chaude débouler pour la fin de semaine mais ce matin les choses sont moins évidentes.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : On n'assiste pas à de grands bouleversements de prévisions depuis plusieurs jours à présent. L'ambiance ne sera sans doute pas optimale pour la montée à Tête-Rousse mardi mais on n'a pas besoin non plus de conditions tip-top pour ce tronçon. Ensuite mercredi... il faudra juger sur place. Deux points positifs méritent d'être soulignés : 1. le vent devrait faiblir et même considérablement faiblir aux alentours de mardi soir et mercredi. 2. le risque orageux n'est a priori pas très élevé pour ces jours là. Prévoyons des conditions relativement froides, un isotherme 0° pas bien plus haut que le Nid d'Aigle mardi après-midi et un -10 à -15° sur l'arête des Bosses mercredi sur les coups de midi.

mercredi 6 juin 2012 à 8h. La pluie est en avance, il en est tombé 2.5 mm avant 8h et il en retombera peu ou prou la même quantité d'ici cet après-midi. Aujourd'hui l'ambiance sera donc humide même s'il n'est pas exclu de revoir le soleil avant ce soir, une certaine amélioration est envisageable pour cet après-midi. Les températures maximales se situeront au niveau des normales de saison à savoir 21.3° à Andrézieux et 22.5° à Bron.

Demain, après une nuit très douce (plus de 15° tant en plaine que sur les hauteurs) le soleil devrait s'imposer entre deux nuages, l'ambiance sera vite pesante. Les orages pressentis pour la fin de journée pourront être localement violents et sans doute accompagnés de grêle ; le thermomètre arrivera probablement à son maximum en début d'après-midi sur la Loire, ensuite les développements nuageux pourraient masquer les rayons lumineux ; plus à l'est, sur le Lyonnais, on peut espérer 1 ou 2 heures de soleil supplémentaires et des orages après 16 ou 18h. Au niveau des températures, les 25-28° sont probables en plaine, surtout sur le Lyonnais ; vers 800 m dans les monts du Lyonnais et Beaujolais les 20 degrés seront dépassés de quelques degrés ; dans les monts du Forez, la précocité des formations nuageuses puis des orages pourraient limiter la hausse thermométrique, on peut tout de même compter sur du 20° vers 1000 m. La soirée sera donc agitée et localement très pluvieuse, un cumul moyen de l'ordre de 10-15 mm semble concevable avec localement des lames d'eau bien plus abondantes (25-50 mm sous les orages les plus productifs).

Vendredi la lumière fera son retour mais les températures demeureront trop fraîches pour un début juin.

Samedi l'ambiance perdra de nouveau quelques degrés, on pourrait d'ailleurs noter quelques gelées au sol dans les trous à froid au petit matin ; contrairement aux degrés thermométriques, la lumière ne devrait pas faire défaut.

Dimanche et lundi se ligueront pour nous fournir un temps a priori bien désagréable pour une mi juin : une couche de fraîcheur surmontée par un chapelet de petites averses de pluie.

Mardi verra sans doute le début de la fin de ce temps perturbé, il fera toujours frais.

Ensuite il semble qu'un timide anticyclone veuille se constituer quelque part entre la France et l'Allemagne, nous pourrions alors assister à un net réchauffement associé à un temps enfin sec entre mercredi et vendredi. C'est à confirmer.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Les choses se clarifient doucement. L'option départ lundi 11 est presque à oublier, il faudra se rabattre sur le plan B qui consiste à partir mardi 12 (on pourra voir France-Angleterre comme ça !). Mardi le temps ne devrait certes pas être au grand bleu sur le massif du Mont-Blanc mais il serait convenable pour notre modeste montée de Bellevue (1800 m) à Tête Rousse (3167 m). Mercredi, conformément aux directives du plan B, le sommet pourra être tenté. Si la tentative échoue alors le plan C pourra être mis en œuvre... On devrait y arriver, commencez à vous motiver !

mardi 5 juin 2012 à 8h. Quelques thermomètres ont fait l'effort de pousser le mercure au dessus de 20 degrés hier : 21.3° à Riorges, 20.5° à St-Georges de Reneins et c'est à peu près tout. Ailleurs on a eu du 20° à Bron, 19.7° à Charlieu, 19.2° à Andrézieux, 18.9° à la Métare, 17.9° à Brindas, 15.8° à Grammond et à Violay, 9.5° au col du Béal.

Ce matin l'ambiance est fraîche sur les hauteurs avec des minimales de l'ordre de 12-13° en plaine et de 5° vers 1400 m d'altitude.

Aujourd'hui mardi le ciel devrait laisser passer davantage de lumière qu'hier, les températures maximales gagneront sans doute 1 ou 2 petits degrés et arriveront probablement en plaine aux alentours des normales de saison (21.5° à Andrézieux et 22.6° à Bron pour un 5 juin). On remarquera un net radoucissement en montagne.

Demain mercredi la température de la masse d'air sera bien supérieure à l'actuelle mais le ciel pourrait très rapidement se charger de nuages, quelques faibles pluies sont à prévoir en cours de journée. Les maximales seront donc assez timides, sans doute de nouveau au voisinage des normales de saison, voire en dessous si la pluie arrive aux heures habituellement les plus chaudes.

Jeudi on a dit depuis plusieurs jours que ce serait chaleur... alors ce sera chaleur... mais uniquement en plaine (on parle de chaleur lorsque le thermomètre dépasse 25°). Seules les plaines pourront bénéficier de températures supérieures à 25° et encore... sans doute peu supérieures à 25°. En fin de journée le temps tournera à l'orage et on peut compter sur un arrosage significatif entre jeudi soir et vendredi matin, arrosage de l'ordre de 10 mm en moyenne, peut-être 20 là où les orages du soir auront sévi.

Vendredi l'ambiance sera de nouveau rafraîchie, les pluies disparaîtront probablement avant la mi journée et le soleil de l'après-midi ne devrait pas faire d'exploit thermique, on se satisfera d'une température aux alentours des normales de saison.

Samedi devrait être bleu, bleu mais très frais pour une journée ensoleillée d'une mi juin. Là encore les températures auront du mal à accrocher les normales de saison en plaine, elles seront bien plus froides en montagne.

Pour dimanche et lundi, le menu météo se déclinera possiblement dans la fraîcheur et l'humidité. Les éventuelles pluies ne seraient pas abondantes mais suffisantes pour créer une ambiance automnale sur les hauteurs.

Mardi le thermomètre ne décollerait pas, il faudrait sans doute patienter jusqu'à mercredi pour voir les températures grimper.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : C'est moins pire qu'hier. La circulation d'ouest n'est certes pas remise en cause par les dernières sorties de la nuit. Les journées de dimanche et lundi voire mardi seront probablement à éviter car relativement perturbées sur le Mont-Blanc. Un espoir est entrevu pour les journées de mercredi et jeudi. A cette heure, il est fort probable donc que le sommet ne soit pas tenté mardi mais plutôt mercredi voire même jeudi très tôt en matinée.

lundi 4 juin 2012 à 8h. Voilà un nouvel bel arrosage : 32.2 mm ici à Violay, c'est la lame d'eau journalière la plus conséquente depuis le 40.1 mm du 30 décembre dernier et la troisième plus forte depuis le 43.1 mm du 31 octobre 2010. Si on ajoute les 2.5 mm de samedi sir, on arrive à presque 35 mm pour cet épisode. ailleurs les abats ont été du même ordre de grandeur excepté dans le Roannais relativement épargné (hauteur de pluie entre hier 8h et ce matin 8h) : 24 mm à Andrézieux, 22.5 à Feurs, 12 à Riorges, 9 à St-Léger sur Roanne, 5 à St-Just en Chevalet, 26 à Grammond, 30.8 à St-Etienne GC,  37.4 à la Métare, 27.9 au col du Béal, 41.1 à Bron, 26.3 à St-Georges de Reneins, 25.2 à Brindas, 17.5 à Vauxrenard.

La baisse de température sur les maximales entre samedi et hier dimanche a été remarquable (mais loin d'être exceptionnelle) ici à Violay on est passé de 27 à 16.4°, de 29.7° à 20.3 à Andrézieux, de 31.6° à 19.2° à Riorges, de 31.5° à 20.4° à Feurs, de 22.3° à 12.1° au col du Béal, de 29.9° à 22° à Bron. Les maximales d'hier ont eu lieu le matin entre 8 et 9h, si on regardait la différence entre la température de samedi après-midi et celle d'hier à cette même heure, on aurait des écarts plus importants de 2 à 4°.

Ce matin il fait presque froid, certes le thermomètre n'est pas descendu très bas (8.5° actuellement) mais le vent de nord sensible refroidit particulièrement bien. Côté ciel, quelques apparitions solaires éclairent les versants est mais la voûte céleste est majoritairement peuplée de nuages. Nous devrions revoir quelques gouttes de pluie plutôt en seconde partie de journée, l'ambiance demeurera très fraîche en altitude pour un début juin, il ne faut guère espérer bien plus de 12-14° par ici vers 800-1000 m et la plaine pourrait ne pas toucher 20° (maximale normale de 21° pour un 4 juin à Andrézieux).

Demain mardi la journée devrait gagner en luminosité, le ciel ne sera certes pas tout bleu mais le soleil devrait arriver à s'imposer en cours d'après-midi. Les maximales seront encore déficitaires avec environ 20° en plaine. En montagne l'après-midi, l'ambiance se radoucira plus nettement qu'en plaine.

Mercredi tout le monde aura retrouvé des températures de saison mais seulement de saison : le soleil pourrait être fortement contesté.

Jeudi il fera chaud, les 25° seront probablement dépassés en plaine et l'ambiance tournera assez rapidement à l'orage, sans doute avant la nuit. Attendons-nous à un potentiel arrosage significatif entre jeudi soir et vendredi matin, disons de l'ordre de 10 mm.

Vendredi l'ambiance sera redevenue de saison, le ciel s'asséchera.

Samedi pourrait être une belle journée lumineuse mais relativement fraîche.

Un éventuel nouvel arrosage n'est pas à exclure aux alentours de dimanche-lundi dans une ambiance encore bien loin de l'été.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin) : Ca ne s'arrange pas du côté du Mont-Blanc pour le début de semaine prochaine. Le courant perturbé d'ouest à sud-ouest pourrait apporter une grosse quantité de pluie (neige au dessus de 2500 m environ) entre lundi 11 et mercredi 13. Par dessus le marché, le vent serait tempétueux sur les crêtes...  Il subsiste un petit espoir pour la journée de jeudi 14 où une dorsale nord-africaine pourrait venir (temporairement ?) interrompre ce défilé automnal. En tout cas, les modèles météo font preuve d'une remarquable stabilité depuis plusieurs jours et même à ces échéances quasi déraisonnables. Faire ou ne pas faire, voilà la question... il reste encore plusieurs jours pour trancher.

 

dimanche 3 juin 2012 à 9h. La chaleur a tenu ses promesses hier avec des thermomètres au dessus de 30° principalement en plaine du Forez et Roannais : 29.7° à Andrézieux et Charlieu, 30.5° à Boën, 31.5° à Feurs, 31.6° à Riorges, 30.4° à St-André d'Apchon, 28.4° à Neulise, 27° ici à Violay, 22.3° au col du Béal, 29.9° à Bron, 29.4° à St-Georges-de-Reneins. Dès la fin d'après-midi, quelques orages virulents (par leur activité électrique) se sont déplacés d'ouest en est dans nos départements en s'étalant à leur arrivée sur le département du Rhône. St-Georges-de-Reneins a ainsi reçu 8.4 mm hier soir, 8.5 à St-Germain sur l'Arbresle, 8 à Liergues, 23 à Lucenay, 2 à Riorges, 3.1 à Andrézieux.

Actuellement le ciel est couvert, la maximale a sans doute eu lieu à 8h ce matin, il pleut par averses assez rapprochées, attendons-nous à la poursuite du refroidissement et aux pluies plus ou moins intermittentes jusqu'à ce soir.

Demain il fera très frais pour un début juin mais le soleil repointera et le ciel restera sec.

Mardi le timide réchauffement n'arrivera sans doute pas à pousser les maximales jusqu'à leur niveau de saison.

Mercredi nous aurons retrouvé le niveau thermique moyen d'un 6 juin. Une instabilité pourrait se manifester et apporter quelques gouttes plus ou moins disparates en fin d'après-midi.

Jeudi il fera de nouveau chaud avec des maximales de plaine probablement entre 27 et 30°. L'ambiance pourrait virer assez rapidement à l'orage en cours d'après-midi.

Vendredi remettra les pendules thermiques à l'heure et samedi enfoncera encore un peu le clou : il fera de nouveau frais pour l'époque de l'année.

Ensuite le signal se perd, il semble toutefois que l'on ne se dirige pas vers un épisode chaud et durable, nous resterions dans un flux général d'ouest avec de possibles passages perturbés.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 (11, 12, 13, 14 juin): Pas grand chose de nouveau depuis hier. Les modèles météo font preuve d'une assez bonne stabilité en persistant à voir ce courant d'ouest à sud-ouest.  Les alpes seraient juste dans la zone fortement barocline, c'est-à-dire là où le contraste entre l'air froid du nord et l'air chaud du sud serait le plus intense. En conséquence, le vent en altitude serait probablement tempétueux, il ne serait donc pas possible de tenir debout sur l'arête des Bosses entre 4400 et 4800 m. L'échéance est encore lointaine, on peut espérer non pas un revirement total avec une grosse poussée de l'anticyclone des Açores par exemple, mais un décalage de quelques 500 km de cette interface entre air froid et air chaud. Ce matin le modèle du CEP (centre européen de prévisions) repousse justement pour mardi 12 la zone de conflit sur la Méditerranée ; le vent serait donc nettement plus faible (pour ne pas dire nul) au nord des Alpes mais l'ambiance serait presque hivernale... Le modèle américain GFS (global forecast system) s'entête quant à lui à placer les Alpes dans la zone la plus agitée. A suivre...

samedi 2 juin 2012 à 9h. L'été n'en a plus que pour quelques heures, dès ce soir les orages vont doucher les ardeurs du thermomètre et nous faire basculer dans un temps à peine acceptable pour un début juin. Aujourd'hui donc les 30° devraient être atteints en plaine, le ciel sera lumineux jusqu'aux développements orageux qui devraient se propager d'ouest en est. Prévoyons de possibles forts orages à partir de la fin d'après-midi sur les monts de l'ouest du département de la Loire, plutôt en soirée et aussi durant la nuit ailleurs.

Il ne faut sans doute rien attendre de bien estival pour la journée de demain dimanche, les orages seront derrière nous mais des pluies plus ou moins persistantes sont à prévoir. La température de l'air sera en chute (il pourrait faire plus doux le matin à 5h que le soir à 17h), l'absence de soleil provoquera des maximales en repli d'une bonne dizaine de degrés vis-à-vis de celles d'aujourd'hui ; on aurait donc un petit 20° en plaine et environ 15° vers 800-1000 m. Les cumuls pluviométriques seront probablement assez conséquents : 10 mm me semble le minimum assuré pour tous grâces aux pluies durables de dimanche, il faudra bien sûr ajouter à cette lame de base les productions plus aléatoires des orages de ce soir. Au final, on pourrait arriver à du 15-35 mm ce qui ferait le plus grand bien aux végétaux, habitués à leur pluie hebdomadaire depuis début avril.

Lundi le calme reviendra. La matinée sera très fraîche pour un début juin et même si le soleil reprend du service (peut-être pas à temps plein le service), les températures de l'après-midi resteront en retrait de 5 bons degrés sur les habituelles : la plaine passerait donc de nouveau, mais de peu, au dessus des 20° et notre haute montagne à nous autres ligériens se contenterait d'un 5 à 10° au plus chaud de l'après-midi.

Mardi et mercredi le radoucissement s'entêtera sous un ciel probablement globalement lumineux. Nous renouerons sans doute avec les normales de saison aux alentours de mercredi et les dépasserons de quelques degrés le lendemain jeudi.

On n'y voit plus très clair à partir de vendredi ; pour cette journée, une dégradation pluvieuse semble sur les rails. Ensuite les indicateurs partent un peu dans tous les sens, laissons-les se stabiliser.

Prévisions spéciales Mont-Blanc 2012 : C'est devenu une vraie tradition, que dis-je un pèlerinage ! Tous les ans depuis 2007 la météo nous a laissé la possibilité d'atteindre à un moment ou à un autre le sommet de la France à 4810 m d'altitude. Cette année, à 10 jours de l'ascension, les conditions générales (très générales) ne sont pas au top pour l'instant. Depuis plusieurs jours les cartes météo montrent, au voisinage des 11, 12, 13, 14 juin prochain une présence de bas géopotentiels (air très froid en altitude) entre Irlande Angleterre et Ecosse, un anticyclone des Açores malheureusement trop à sa place et une Europe Centrale soumise à un marais barométrique propice aux formations orageuses de fin de journée. Notre Mont-Blanc (et toutes les Alpes d'ailleurs) serait soumis à un fort vent d'altitude de secteur ouest ou sud-ouest et les après-midi sembleraient assez incertaines. Pour l'instant, ce vent fort à tempétueux nous interdirait probablement les au moins  400 derniers mètres  d'ascension. 10 jours est une éternité en terme de prévisions météo, alors patientons un peu, même s'il est bien connu "qu'une éternité, c'est terriblement long, surtout vers la fin".

vendredi 1er juin 2012 à 7h 30. Que du bleu jusqu'au noir de samedi soir, voilà la programme des prochaines 36 heures. La chaleur sera présente demain avec des pointes vers 30° en plaine et probablement plus de 25° par ici vers 800 m.

Dimanche le changement de temps sera radical, les orages pourraient tonner dans la nuit de samedi à dimanche et la journée dominicale se déroulera sous la pluie, la fourchette annoncée dans l'édito d'hier (10-20 mm) semble tenir la route, on pourra pousser à 30 là où les orages nocturnes auront été les plus productifs. Le refroidissement ne passera pas inaperçu, nous perdrons 7 à 10° sur les maximales de la veille.

Lundi la pluie sera finie mais l'ambiance demeurera bien frisquette, surtout le matin, le vent devrait s'établir au nord ou au nord-ouest et le soleil n'arrivera pas à faire coller le mercure aux normes de saison.

Radoucissement en marche à partir de mardi se terminera probablement aux alentours de jeudi sous des températures redevenues chaudes.

Ensuite, on peut entrepenser à un léger tassement des températures, tassement éventuellement assorti de quelques précipitations.

jeudi 31 mai 2012 à 7h 30. Nous sommes passés au travers des gouttes hier soir et cette nuit, le risque orageux (en nette atténuation) est encore présent pour cet après-midi. La température de ce dernier jour de mai devrait être conforme à ce qu'elle doit être à pareille époque à savoir en repli de 2 à 4° sur celle d'hier qui a vu des thermomètres à 24.6° ici à Violay, 26.4° à Andrézieux, 27.9° à Riorges, 26.6° à St-Etienne Métare, 28° à Bron et 27.8° à St-Georges-de-Reneins.

Demain le ciel s'éclaircira et le soleil devrait pousser le mercure 1 à 2° plus loin qu'aujourd'hui.

Samedi la hausse thermométrique se poursuivra, de quelques degrés. L'ambiance sera donc chaude pour un début juin, certaines maximales de plaine pourraient toucher les 29-30° avant l'arrivée des orages le soir ou la nuit suivante.

Dimanche le changement d'air sera sensible : prévoyons les premières gouttes de juin et un  cumul sur 24 heures qui pourrait être significatif : de 10 à 20 mm. Le refroidissement sur la veille fera perdre 5 à 8° aux maximales qui redeviendraient plus conformes à la normale.

Lundi la pluie sera partie mais la fraîcheur matinale bien présente. En journée, le soleil n'arrivera sans doute pas à convenablement chauffer l'ambiance, le déficit thermique avoisinera 1 à 4°.

Mardi verra le début du réchauffement, toujours sous un air sec a priori.

Mercredi confirmera la hausse, il fera de nouveau chaud pour la saison.

Ensuite c'est encore le flou, on en reparlera plus tard.

mercredi 30 mai 2012 à 8h 30. Il n'a pas fallu bien longtemps à une grosse averse puis à un orage pour jeter 7.9 mm dans le pluviomètre hier après-midi. Comme souvent ces jours-ci les points orageux étaient localisés et remarquablement stationnaires. Sous la grosse averse de 13h 40 (énormes gouttes), il n'y avait en France que 1 000 à 2 000 ha d'arrosés : ils étaient ici. Un peu plus tard dans l'après-midi les orages se sont un peu étendu, il est tombé par exemple 27 mm à Rozier-en-Donzy entre 14 et 17h, mais seulement 2.5 à Feurs et rien à Neulise. Quelques kilomètres autour, l'après-midi et même la journée entière sont restées particulièrement agréables, maxis de 24.8° à Neulise, 24.6° à Andrézieux, 26.8° à Riorges, 27.3° à Bron, 26.6° à St-Georges-de-Reneins.

L'ambiance orageuses devrait revenir ce soir ou peut-être même cet après-midi, d'ici là le ressenti sera estival et le soleil généreux.

Demain il fera plus frais mais sans doute pas tant qu'annoncé jusqu'alors. Le soleil perdra de son influence, la grande matinée pourrait être couverte et quelques gouttes ne sont pas improbables. Le ciel se découvrira possiblement en seconde partie de journée. Les maximales accuseront une baisse de 3 à 5° sur celles de la veille.

Vendredi, contrairement à ce que je pensais, la (relative) fraîcheur ne s'accentuera pas, attendons-nous à des températures simplement 1 à 3° sous les normales de saison, à un ciel redevenu lumineux et au maintien de ce petit air de nord à nord-ouest.

Samedi l'atmosphère se réchauffera provisoirement : journée a priori lumineuse sous une température dépassant sans doute les 25° en plaine.

Pluie pour dimanche avec le début d'un rafraichissement. Les pluies ne seraient pas très productives mais elles pourraient s'étaler sur toute la journée.

Lundi l'humidité disparaîtrait plus ou moins rapidement, l'air très frais stagnerait.

Hausse du mercure à partir de mardi et retour à des températures chaudes en cours de semaine.

mardi 29 mai 2012 à 5h 30. Le vent de nord en surface n'empêche pas aux rares orages de faire preuve d'une remarquable stabilité de position, celui d'hier matin du côté de Crémeaux a dû s'acharner assez longtemps sur ses positions, voir et suivre le message de Didou42 dans le forum.

Aujourd'hui débute notre petite période fort agréable de deux jours ; les chauves-souris ont dû comprendre la situation car elles essaiment actuellement comme en plein été. Attendons-nous donc à de confortables maximales (aux alentours de 22-24° par ici et supérieures à 25° en plaine) pour aujourd'hui et demain. Le risque d'averses plus ou moins orageuses n'est pas pour autant nul.

Jeudi le changement de temps sera probablement accompagné de quelques gouttes voire de bonnes pluies sous les (rares ?) orages. L'ambiance fraîchira alors sensiblement, on perdra 5 bons degrés sur la maximale de la veille et peut-être même plus si le soleil ne chauffe pas.

Ce refroidissement ne sera pas remarquable d'intensité par ici (il pourrait en revanche l'être dans l'extrême nord du Pays) mais il semble calé pour durer quelques jours. Ce coup de frais se poursuivra vendredi et samedi mais le soleil sans doute retrouvé maintiendra des après-midi acceptables, les minimales nocturnes seront en revanche bien frisquettes pour la saison, quelques ponctuelles gelées au sol dans les trous à froid sont envisageables.

Une dégradation pluvieuse semble volontaire pour arroser dimanche et lundi, toujours sous une bonne fraîcheur.

lundi 28 mai 2012 à 8h 30. Les orages ont été remarquablement stationnaires hier et aussi assez ponctuels comme par exemple celui du secteur d'Aveize qui a fait du sur place durant plus d'une heure. Aujourd'hui la donne météo n'est pas très différente de celle d'hier : les orages ponctuels seront toujours présents à partir de la mi journée, il y en a d'ailleurs un au sud de Clermont-Ferrand, du côté de Vic-le-Comte.

Demain et après-demain l'activité électrique devrait s'atténuer voire disparaître. Ces journées seront probablement agréablement ensoleillées et tempérées par un petit vent de nord qui maintiendra les maximales de saison.

Jeudi sera le début du rafraîchissement évoqué depuis plusieurs éditos. Jeudi nous pourrions recevoir nos dernières goutes de mai dans une ambiance presque fraîche pour une fin mai.

Ensuite le thermomètre ne fera que décroître jusqu'au minimum de samedi. Les dernières sorties des modèles de prévision maintiennent l'air très froid (pour la saison) plus au nord qu'hier. L'incertitude est encore palpable en ce qui concerne la température de cette fin de semaine, attendons-nous toutefois à une pénurie de degrés, même avec un soleil généreux les après-midi seront frais.

dimanche 27 mai 2012 à 8h 30. Il manque moins d'1 mm de pluie pour atteindre le cumul normal des 5 premiers mois de l'année à savoir 354 mm, les quelques journées restantes de mai devraient rapidement combler ce nano déficit. Hier soir, après une journée chaude (25.8° de maxi ici, 28.8° à Riorges) et à forte humidité, des orages bruyants, lumineux mais aussi assez localisés se sont manifestés en soirée. Ici à Violay il y a eu quelques morceaux de grêle et 4.9 mm dans le pluviomètre.

Aujourd'hui il ne faudra pas compter revoir le soleil d'hier. actuellement nous avons retrouvé notre cher brouillard, la température est en baisse à 13.5° et une petite bruine tombe. La suite de la journée n'est guère engageante : l'ambiance restera couverte et possiblement de nouveau orageuse cet après-midi et soirée. La température maximale peinera à trouver sa hauteur de saison (18.6° de moyenne ici à Violay pour les 27 mai de 1995 à 2011).

Demain lundi l'ambiance devrait se réchauffer sous l'action d'un soleil retrouvé ; celui-ci serait toutefois contesté par des nuages convectifs qui pourraient éventuellement de nouveau animer en son et lumière l'après-midi ou la soirée.

Attendons-nous à de belles journées entre mardi et mercredi : des après-midi convenablement chauds pour une fin mai, un soleil bien présent mais probablement accompagné de nuages, un petit air de nord pour tempérer l'ambiance.

Le refroidissement de seconde partie de semaine susurré dans l'édito de vendredi, chuchoté dans celui d'hier, mérite ce matin un nouvel haussement de ton. Il devient en effet fort probable qu'un net refroidissement se prépare pour les journées de jeudi à samedi. Quelques nouvelles gouttes pourraient signer l'arrivée d'air frais par le nord jeudi. Vendredi l'air froid poursuivrait sa descente et il semblent que les tous premiers jours de juin veuillent se faire remarquer par leur fraîcheur. L'intensité de cette descente froide (qui serait pilotée par deux rouleaux contrarotatifs : l'un anticyclonique vers l'Ecosse l'autre cyclonique quelque part en Europe de l'Est) reste évidemment à quantifier. Si vous jardinez dans un endroit sensible aux coups de froid nocturnes (fond de vallée ouverte  ou plateau abrité) , méfiez-vous des nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche... On aura l'occasion d'en reparler, mais ce potentiel refroidissement de fin de semaine pourrait bien prendre une bonne place dans le classement des froids débuts juin.

samedi 26 mai 2012 à 8h. Après une chaude après-midi (24.5° de maxi ici à Violay), les orages ont été discrets et n'ont concerné que le sud du département, on les a vus vers St-Etienne aux alentours de 19-20h (9.5 mm à la station du Grand-Clos), des monts du Forez vers 21h et de Montbrison un peu plus tard.

Aujourd'hui l'air est beaucoup plus transparent qu'hier à la même heure, le ciel est pour l'instant vierge de tout nuage mais l'ambiance devrait de nouveau tourner à l'orage en cours d'après-midi. Cette fois-ci ils pourraient être plus généralisés qu'hier, de plus, ils annonceront le début d'une période rafraîchie et "durablement" perturbée.

Demain dimanche l'ambiance ne sera sans doute pas aussi lumineuse que ce matin : des gouttes et/ou résidus orageux sont à envisager pour la totalité de la journée. Les maximales seront en baisse de quelques degrés, elles recolleront simplement aux normales de saison.

Lundi on peut entrevoir le même type de temps avec cependant un risque pluvieux moins présent.

De belles journées dignes d'une fin mai (mais pas d'une fin juin) sont sur les rails pour mardi et mercredi : le risque pluvieux sera très faible et la température fort agréable sous le soleil.

Jeudi les pressentiments de l'édito d'hier semblent se confirmer même si l'incertitude est encore assez importante : l'ambiance perdrait de nouveau quelques degrés. Le refroidissement se poursuivrait les jours suivants (vendredi et samedi), nous serions alors replongés dans un temps de fin mars ou de début avril... Tout ceci reste à confirmer ou à modérer.

vendredi 25 mai 2012 à 8h 30. Quelle humidité ! 0.8 mm de rosée ce matin dans le pluviomètre et une brume omniprésente depuis la disparition du brouillard hier vers 14h. L'air est très doux en altitude, hier à 5h il faisait +1.5° au refuge des cosmiques à 3600 m.

La nuit a été très douce à tous les étages : 16° de mini à Andrézieux 13.9° ici à Violay, 12° à l'Oeillon, 10.1° au Béal, 15° à Bron.

Avec toute cette humidité et cette relative chaleur au sol, il serait fort étonnant qu'on n'entende pas gronder le ciel avant ce soir. Quelques orages ponctuels sont en effet à prévoir dès cet après-midi et si vous n'en avez pas aujourd'hui vous en aurez un demain.

Dimanche l'ambiance fraîchira de quelques degrés et le ciel pourrait ne pas être si lumineux qu'à présent : quelques gouttes et beaucoup de nuages sont envisageables sous une température maxi redevenue (à peine ?) de saison.

Une grande homogénéité météo est sur les rails pour au moins la première moitié de la semaine prochaine : des nuits douces avec 10 à 13°, des après-midi moites sous 18 à 22° ceci par ici vers 800 m d'altitude.

Aux alentours de jeudi ou vendredi l'atmosphère pourrait enfin se mettre en mouvement : un air plus frais et surtout plus sec en provenance du nord ou du nord-est pourrait épousseter le pays.

jeudi 24 mai 2012 à 7h 30. Les journées de brouillard de mai sont encore plus pénibles que celles de janvier : elles durent plus longtemps. Hier la visibilité n'a jamais été supérieure à 100 m ici et ce matin le tableau n'a pas changé. Nous étions et sommes encore dans la zone froide de l'atmosphère : 13.4° de maxi hier (13.2° à Grammond) contre 19.6° à St-Georges-de-Reneins, 16.4° à Chalmazel Gardonnanche, 14.4° au col du Béal.

Je parlais d'avalanches de lumière pour aujourd'hui... aïe aïe aïe... on risque de se coltiner cette tartine nuageuse durant une bonne partie de la journée, la lumière ne viendra, éventuellement, que dans l'après midi ou la soirée.

Demain vendredi il faudra encore compter avec des nuages bas, le soleil devrait toutefois faire de belles apparitions, un risque d'averses orageuses est bien présent sur la fin de journée. Les 20° seront ici atteint voire dépassés.

Samedi et dimanche l'ambiance restera moite, le risque orageux n'est pas nul, il serait bien étonnant que l'on passe le week-end sans quelques petits millimètres.

Ce type de temps devrait perdurer au moins en première partie de semaine prochaine : une ambiance douce et une tendance à l'instabilité en fin d'après-midi.

mercredi 23 mai 2012 à 8h 30. 6.7 mm pour la journée pluviométrique d'hier, c'est-à-dire pour la période de mardi 8h à mercredi 8h. Le total depuis samedi matin n'atteint que 64.4 mm soit seulement les deux tiers de la prévision. au niveau mensuel, mai aligne pour l'instant 99.2 mm soit 101 % de la normale du mois entier. Depuis le 1er janvier, on compte 347 mm pour une normale (des cinq premiers mois entiers) de 354 mm ; il ne faut donc pas hurler à la sécheresse surtout quand on se remémore le dernier mois de décembre avec ses 180 mm (soit 2.5 fois la normale).

Aujourd'hui le ciel ne lâchera plus rien mais le soleil aura bien du mal à venir nous chauffer. La température maximale sera toutefois en pleine croissance, ce qui ne lui sera pas très difficile vu ses deux dernières performances plutôt maigrichonnes : 9.6° et 11°. On peut espérer ici à Violay un 13-15° si le soleil ne perce pas un rayon à 16-18° s'il parvient à forcer la tartine nuageuse. En plaine, le thermomètre devrait assez facilement dépasser 20°, surtout à Lyon où il est déjà à 15°.

Jeudi la lumière sera plus abondante et les degrés monteront des marches. Les 20° grimperont probablement jusque par ici et la plaine devrait accueillir du 25°.

Même type de temps vendredi avec quelques grades de plus aux degrés ; on peut en effet s'attendre à du 25-27° en plaine et un bon 20-22° vers 800 m.

Samedi et dimanche l'ambiance fraîchira légèrement, le risque de pluie augmentera par la même occasion, il serait bien étonnant que l'on sorte du week-end sans liquide dans la boîte, histoire de pousser le cumul annuel de 347 à ses 354 règlementaires.

Ensuite, rien de bien tranché ne se dessine pour la semaine prochaine, l'ambiance pourrait être juste douce et le risque de petites ondées de fin de journée n'est pas totalement absent.

mardi 22 mai 2012 à 5h 30. La grosse pluie est revenue il y a une heure à peine. A 5h, le pluviomètre ne contenait que 13 mm. Comptons sur une matinée encore bien pluvieuse, matinée qui pourrait jeter une bonne vingtaine de millimètres supplémentaires. Un nouveau point sera fait cet après-midi.

L'amélioration sera pour ce soir et demain mercredi. Demain le soleil ne reviendra sans doute pas facilement mais les gouttes seront très rares.

Jeudi et vendredi la bonne chaleur (pour une fin mai) fera son retour avec le soleil ; les 25-27° pourraient être obtenus en plaine.

A partir de samedi nous retrouverions un temps plus instable et un peu moins chaud. Il semble que mai n'ait pas fini de cracher ses millimètres.

13h 30 : il est tombé 27.3 mm supplémentaire depuis hier 8h, parmi ces 27.3 mm, 23.7 sont tombés entre hier 8h et ce matin 8h. La ligne méridienne perturbée est trop à l'est pour nous arroser. L'épisode pluvieux touche à sa fin, il n'est finalement tombé depuis samedi 8h  "que" 61.3 mm donc assez loin des 100 escomptés, même si on peut encore aligner quelques petits millimètres d'ici demain.

lundi 21 mai 2012 à 8h 30. Finalement, cette journée de dimanche a été bien moins pluvieuse que prévu : les remontées de sud sont globalement passées à l'ouest (sur le Puy-de-Dôme), à 20h hier le pluviomètre n'indiquait que 4 mm. Cette nuit, en toute fin de nuit, le vent a basculé au nord, la pluie est massivement arrivée et continue de déferler par le nord-est (même si en surface le vent est simplement au nord voire même au nord-ouest). Il ne s'agit plus de pluies orageuses et ponctuelles comme hier mais de pluies continues tout à fait semblables à l'épisode du 15 avril dernier (avec 7 à 8° de plus). A 8h tout pile ce matin il y avait 23.3 mm dans le pluviomètre ; cette lame d'eau ajoutée à celle d'hier matin (10.7 mm) donne 34 mm, il n'en manque "plus que" 66 pour atteindre d'ici mercredi la barre des 100 mm, c'est encore jouable malgré le retard pris hier sous l'influence des remontées de sud.

Aujourd'hui il faut se faire une raison : on ne verra pas beaucoup de lumière. La pluie sera omniprésente, on peut éventuellement espérer une accalmie en cours d'après-midi mais l'alimentation ne serait pas coupée pour autant, de fortes pluies sont envisageables pour la nuit prochaine en provenance du nord-est.

Demain matin, plusieurs dizaines de millimètres se seront sans doute accumulés dans le pluviomètre : de 20 à 50.

en journée de demain, l'ambiance sera tout aussi pluvieuse que celle d'aujourd'hui, le courant de nord-est pourrait nous convoyer d'importantes poches pluvieuses qui finiraient par donner de nouveau plusieurs dizaines de millimètres d'ici mercredi matin.

La température moyenne de ces deux jours à venir sera évidemment fraîche pour une fin mai, si les minimales demeurent à quelques petits degrés près assez conformes aux normales, les maximales accuseront 5 à 7° de déficit.

Mercredi l'épisode pluvieux sera derrière nous, le soleil aura peut-être quelques difficultés à percer les nuages, la température redeviendra conforme aux valeurs de saison.

Jeudi et vendredi il ne devrait rien tomber du ciel si ce n'est des avalanches de lumière : le soleil sera revenu et les températures passeront outre les normales de saison.

Les ambitions estivales de ces journées pourraient être remises en doute par samedi-dimanche : le thermostat baisserait d'un cran et l'instabilité renaissante pourrait donner quelques précipitations.

dimanche 20 mai 2012 à 8h 30. L'orage d'hier en fin d'après-midi (10.7 mm) a lancé les hostilités du déferlement millimétrique. Actuellement et depuis hier soir on observe une pause, mais la pluie devrait revenir dès la mi journée et plus ou moins stationner sur le secteur jusqu'à mercredi matin. D'hier samedi à mercredi prochain, la lame d'eau pourrait bien atteindre la centaine de millimètres, il n'en manque plus que 90 ici à Violay !

Il ne faut donc pas compter voir le soleil avant mercredi : aujourd'hui l'ambiance sera encore relativement douce puis demain et mardi le thermomètre plafonnera  3 à 5° sous les normales ; avec cette pluie abondante, l'ambiance sera automnale.

L'amélioration se dessine pour mercredi et nous devrions renouer avec la chaleur vendredi où les 25° pourraient être dépassés en plaine.

samedi 19 mai 2012 à 8h 30. L'épisode pluvieux à venir semble être de grande envergure, de très grande envergure même. Ce matin le ciel est simplement nuageux, des averses plus ou moins orageuses peuvent se déclarer de ci de là cet après-midi mais c'est surtout à partir de demain matin ou de la nuit à venir que le temps devrait franchement tourner à la pluie, à la grosse pluie durable.

Prévoyons donc beaucoup de gouttes à compter de demain matin et pas grande accalmie (sans même parler d'éclaircie) avant mercredi. Les cumuls pourraient être bien plus importants que ceux avancés jusqu'alors, les 100 mm semblent être envisageables en moyenne sur le territoire de nos deux départements (42 et 69). On peut pendant qu'on y est prévoir quelques débordements voire inondations entre lundi soir et mardi. Bref c'est sans doute un très gros épisode pluvieux qui gommera d'un seul trait le déficit hydrique de ce début d'année.

On ne devrait pas revoir le soleil avant mercredi, attendons-nous donc à des températures fraîches lors des 3 ou 4 prochains après-midi. Ceux de lundi et mardi seront particulièrement automnaux avec sans doute pas bien plus de 10° par ici (sous la pluie bien sûr). Quand je vous disais qu'il ne fallait pas couper le chauffage.

Ensuite, c'est-à-dire au alentours de mercredi-jeudi, l'amélioration sera sensible et possiblement durable, nous devrions renouer avec un temps presque chaud pour la saison dès jeudi-vendredi. Le ciel devrait demeurer sec à compter de mercredi ou jeudi.

vendredi 18 mai 2012 à 9h 30. Hier les 20° d'amplitude ont largement été atteints en plaine, voici quelques écarts entre la maxi et la mini : Andrézieux et la Métare 22°, Charlieu 21.3°, col de la Loge 19.9° (remarquable !),  Feurs 21.9°, Riorges 21.6°, St-Just en Chevalet 21.2°, St-Georges de Reneins 20.7°.

La période instable a débuté en fin de nuit, entre 4h 45 et 5h un orage bruyant est passé à proximité ; ici la hauteur d'eau est faible : 1.9 mm durant le passage de l'orage dans le secteur et 1 mm plus tard, après 8h.

Aujourd'hui et demain samedi nous ne devrions pas craindre de fortes pluies même si un orage peut toujours éclater à un endroit. Les plus fortes et durables précipitations se dessinent pour dimanche, lundi et peut-être même mardi. Mercredi nous totaliserons probablement plusieurs dizaines de millimètres, certains coins dépasseront sans doute allègrement les 50 mm et personne ne devrait en récolter moins de 20.

La température de l'après-midi sera de saison (sans plus) aujourd'hui et demain (de l'ordre de 20° en plaine et 15° vers 800-1000 m). Dimanche, sous une pluie sans doute continue, elle aura du mal à accrocher la normale de saison. Lundi mardi et mercredi il fera bien plus frais, l'absence de soleil de lundi et mardi fera fumer pas mal de cheminées.

Le retour du beau temps presque chaud est entrevu pour la seconde partie de semaine prochaine.

jeudi 17 mai 2012 à 8h 30. Sans surprises la nuit a été froide, très froide pour un 17 mai même. Andrézieux a eu une minimale (sous abri bien entendu) de +0.3° et bat donc de fait son record journalier de basse minimale de plus de 1° (précédent record +1.4° en 1969), Bron a eu 2.7° soit la 4ème plus froide minimale lors d'un 17 mai depuis au moins celui de 1921, on a encore eu 0.6° ici à Violay où l'herbe est encore gelée aux endroits que le soleil n'a pas touchés, 0.2° à Brindas, -0.6° à St-Georges de Reneins, -2.1° à Chalmazel Gardonnanche, -0.1° à St-Léger-sur-Roanne, -2° au col de la Loge, -1° à Charlieu, -0.6° à Riorges, -1.6° à St-Bonnet le Château, -0.5° à St-Etienne la Métare, 0.9° à St-Etienne Grand-Clos, 0.1° à St-Etienne la Terrasse, -3.2° à St-Just-en-Chevalet et Chalmazel Bourg.

Aujourd'hui ce sera plein soleil... pour la matinée ; ensuite le ciel devrait progressivement s'ennuager, la sensation devrait toutefois rester lumineuse. Côté température, le réchauffement sera remarquable, les 20° seront atteints ou dépassés en plaine soit une amplitude journalière de localement plus de 20°.

Nous entrerons la nuit prochaine (où le risque de gelées est totalement absent) dans notre phase instable qui s'allongera probablement jusqu'en milieu de semaine prochaine. De vendredi à mercredi prochain donc, il faut s'attendre à une dose de pluie quotidienne. Samedi sera probablement la journée la plus épargnée par les gouttes, dimanche et lundi celles qui seront sans doute les plus arrosées. Le cumul de plusieurs dizaines de millimètres entre ce soir et mercredi matin est toujours d'actualité, il serait bien étonnant que l'on trouve un endroit à moins de 10 mm sur cet épisode. Comme les averses pourront-être orageuses, les pluviomètres recueilleront parfois plus de 30 ou 50 mm sur l'épisode.

Côté température, les gelées nocturnes sont à oublier mais les 25° des après-midi aussi. Cet après-midi sera possiblement la plus douces des 5 ou 7 à venir grâce à un soleil assez présent. Ensuite le niveau du mercure sera, en après-midi, juste de saison entre vendredi et samedi, il devrait flancher ensuite entre dimanche et mercredi pour se retrouver 2 à 5°  sous la normale.

Pour l'instant, on voit la fin de l'instabilité pour la seconde partie de semaine prochaine, nous devrions alors bénéficier de plus de douceur.

mercredi 16 mai 2012 à 8h 30. Beau refroidissement hier soir ! la minimale nocturne s'est établie ici à 1.2°, 1.9° à Andrézieux, 2.4° à Riorges, -2.4° au col du Béal, 5.6° à Bron, 3.2° à St-Georges de Reneins et -25.4° à 4500 m d'altitude dans le Mont Rose à la Capanna Margherita ce qui est extrêmement froid pour l'époque de l'année.

Aujourd'hui le soleil devrait revenir avant ce soir, la chaleur elle ne reviendra pas et les maximales se situeront de 5 à 8° sous les normales.

Demain matin il faudra compter avec des gelées un peu de partout, de potentielles sévères gelées, des minimales qui battront très probablement et sans doute très largement le record de froid pour un 17 mai. Météo France voyait hier dans ses prévisions pour jeudi matin une température minimale de +6° pour la station d'Andrézieux, ce matin ils sont descendus à +3° ce qui me semble encore bien trop élevé. Attendons-nous demain matin à enregistrer en plaine du Forez des minimales de l'ordre de 0° à -2°, hors abri, ces minimales pourraient être encore plus basses, autant dire qu''il faudra protéger les végétaux sensibles ce soir... Sur les hauteurs exposées aux courants d'air, il est possible que la nuit soit moins fraîche qu'en plaine grâce à un petit vent. Dans les trous à froid de montagne (le Sapt de St-Genest-Malifaux), le thermomètre pourrait approcher les -10°.

Demain jeudi le réchauffement diurne sera rapide, après des températures matinales sans doute historiquement basses (il n'a gelé que 12 fois à Andrézieux lors d'une seconde quinzaine de mai entre celui de 1946 et celui de 2011), le soleil et le vent de sud-ouest nous offriront un  après-midi de saison.

Vendredi le temps tournera lentement à la pluie, les minimales seront redevenues douces mais les maximales pourraient avoir de la peine à trouver un rythme de mi mai à cause du faible ensoleillement.

Prévoyons un temps agité et pluvieux entre après-demain vendredi et mercredi prochain. La lame d'eau totale entre ces deux dates sera sans doute fort conséquente (entre 20 et 60 mm ?).

La température des après-midi encore acceptable vendredi et samedi pourrait flancher à partir de dimanche, il ne faut pas s'attendre à l'arrivée de l'été.

mardi 15 mai 2012 à 5h 30. Le beau temps lumineux prend fin. Actuellement les chauve-souris terminent leurs sarabandes. Aujourd'hui il fera frais cet après-midi et quelques gouttes sont envisageables en fin de journée. Le refroidissement sera important en soirée et nous pourrions voir quelques rares flocons isolés tomber dès 800-1000 m durant cette nuit.

Demain matin sera froid en montagne, l'isotherme 0° sera aux alentours de 700-900 m, au dessus de ce niveau les gelées seront généralisées. Le soleil sera sans doute assez présent en journée mais les températures maximales resteront au plancher (moins de 10° vers 800 m au soleil et au vent).

Attention à jeudi matin ! la nuit de mercredi à jeudi sera probablement claire et de très méchantes gelées sont fort probables jusqu'en plaine, des records de froid (de basse minimale) pourraient tomber.

Vendredi la douceur juste de saison peinera à rétablir la situation et nous entrerons alors dans une longue période instable : ce serait pluie pour à peu près tous les jours jusqu'en milieu de semaine prochaine. Le thermomètre des nuits sera de saison mais celui des après-midi risque de ne pas tenir son rang par manque d'ensoleillement. Les cumuls entre vendredi matin et mercredi soir pourraient être importants, ils se compteront sans doute en dizaines de millimètres.

lundi 14 mai 2012 à 8h 30. L'herbe était gelée tout à l'heure au pied de l'abri météo, la minimale mesurée sous abri était toutefois nettement positive : 4.5°. Voici quelques autres minis nocturnes : Andrézieux 2.9°, Chalmazel Gardonnanche -0.6°, Chalmazel Bourg -1°, col du Béal -0.7°, Bron 7.8°, St-Just-en-Chevalet -0.2°, St-Bonnet-le-Château 0.8°, Perreux 1.3°, Charlieu 1.8°, Riorges 2.3°.

La journée commence donc fraîchement, le soleil devrait adoucir la température et pousser les maximales à des valeurs de saison.

Demain matin, après une nuit un peu plus douce que la dernière, le soleil sera toujours là ; il pourrait cependant être rapidement contesté par les nuages et l'après-midi serait plus frais que celui d'aujourd'hui.

Un refroidissement sensible et remarquable pour la saison arrivera en cours de soirée. Il pourra neiger (très faiblement !)sur les monts au dessus de 1000 à 1200 m en soirée ou nuit de mardi à mercredi.

Mercredi matin il gèlera au dessus de 800 à 1000 m, le ciel pourrait être encore bouché et quelques flocons attardés pourraient être vus au dessus de 800m. La journée restera glaciale pour une mi mai : si le soleil ne perce pas (ce qui est envisageable) alors les maximales ne dépasseront pas 5° vers 800-1000 m et l'altitude de non dégel devrait se situer vers 1300-1500 m.

Jeudi matin attention aux gelées en plaine ! Le ciel pourrait se dégager en soirée ou cours de nuit de mercredi à jeudi et tous les éléments seraient réunis pour avoir de bonnes gelées un peu de partout. Prenez vos précautions pour tous les végétaux fragiles ! En journée, la douceur reviendra rapidement, surtout en montagne, à l'approche d'une vague pluvieuse.

A partir de vendredi, nous devrions entrer dans une période pluvieuse de belle ampleur. Les températures nocturnes seront redevenues très douces mais les maximales pourraient avoir du mal à tenir le niveau d'une seconde quinzaine de mai. A priori, la séquence pluvieuse durerait plusieurs jours, elle pourrait même s'éterniser jusqu'en milieu de semaine prochaine. Des cumuls  importants (30 - 60 mm- davantage ?) sont à envisager entre vendredi 18 au matin et mercredi 23 au soir.

dimanche 13 mai 2012 à 10h. Un point sur l'exceptionnelle journée de vendredi 11 mai 2012 : 32° à Andrézieux soit la seconde plus haute maxi lors d'un mois de mai (et même dans un intervalle [21 septembre, 9 juin]) depuis au moins 1946. Le record mensuel est donc resté accroché au 24 mai 2009 avec 32.6°.

Ici à Violay le thermomètre est monté à 30°, le record mensuel est battu (seulement 29.5° le 24 mai 2009).

A Chalmazel Bourg (station ouverte en 1993) il a fait 31.1°, le record mensuel est battu (30.6° le 24 mai 2009) ; au col de la Loge (station ouverte en 1997) les 26.1° de vendredi dernier ont battu le record mensuel (précédent record 25.9° le 24 mai 2009). Merci à CFR sur le forum d'Infoclimat pour ces précisions.

Curieusement, sans doute grâce au vent de sud,  il n' pas fait très chaud à Bron : 29.8° seulement.

Hier, comme prévenu, le thermomètre s'est effondré : seulement 13° de maxi ici à Violay soit 17° de moins que la veille, il s'agit du second refroidissement le plus intense (plus exactement du plus grand refroidissement entre deux maxis successives) depuis au moins le 1er janvier 1995. Le record reste attribué au couple 28-29 juin 2011 avec 18.8° de refroidissement, le couple 8-9 décembre 2010 arrive en troisième place avec 16.5° de refroidissement. A Andrézieux il a fait 15.9° au plus chaud hier soit 16.1° de moins que la veille, ce refroidissement est classé en 6ème position depuis au moins 1946, Le plus fort refroidissement entre deux maxis successives est 18.4° entre le 8 et le 9 décembre 2010.

Ce matin il a fait froid dans les bas fonds : 1.9° de mini (sous abri bien sûr) à St-Just-en-Chevalet, 1.1° à Chalmazel Bourg, 3.7° à Charlieu, 4.1° à Perreux, 4.8° à Andrézieux (effectivement loin des 9° prévus en ce même lieu par MF il y a quelques jours), 3.5° ici à Violay, 0.2° au col du Béal.

Demain lundi il fera encore plus froid le matin, les gelées sous abri (et donc encore plus au sol) pourraient apparaître dans les creux abrités du vent. La journée sera probablement ensoleillée, on appréciera le soleil.

Mardi le soleil sera toujours là, les faibles minimales  en plaine aussi.

Mercredi il fera très froid pour une mi mai, le matin les gelées pourraient être généralisées au dessus de 500-800 m, pensez à protéger vos jardins !

Même chose pour jeudi : le risque de gelées est important, principalement en plaine, on en reparlera.

vendredi 11 mai 2012 à 9h. Il n'a pas fait un pli hier à Andrézieux, le vieux record journalier de haute maxi : le mercure est monté hier à 29.7° soit plus d'un degré au dessus du précédent record. Ce 29.7° est d'ailleurs bien plus qu'un simple record journalier puisqu'il s'agit du record haut d'une première quinzaine de mai : il n'avait jamais fait si chaud qu'hier, lors d'une première quinzaine de mai, depuis au moins 1946.

La nuit a été excessivement douce sur les hauteurs : le thermomètre du col du Béal n'est pas descendu en dessous de 15.2° ce qui est presque ahurissant pour cette époque de l'année. Ici à Violay la mini nocturne est 18.5° si elle se maintient jusqu'à ce soir 20h (ce qui n'est pas gagné) alors il s'agira de la plus haute minimale relevée lors d'un mois de mai depuis au moins celui de 1995, à égalité avec celle du 25 mai 2009. Pour situer la performance, la plus haute mini de mai à Andrézieux depuis au moins 1946 n'est que de 18.2°. En plaine la nuit a été sans doute bien moins ventée que par ici car on y relève des minis presque fraîches : 13° à Andrézieux et Bron, 11.7° à St-Georges de Reneins, 10.6° à Soucieu, 12.4° à la Métare de St-Etienne. Le Roannais a lui aussi vécu une nuit particulièrement tiède avec 16.6° de mini nocturne à St-Nicolas-des-Biefs, 15.8° à St-Léger.

Aujourd'hui il fera aussi chaud qu'hier, le Lyonnais pourrait même gagner quelques petits dixièmes de degrés. Si les 30° étaient atteints à Andrézieux, nous assisterions au déplacement de 7 jours du plus précoce 30° de l'année.

Demain samedi le refroidissement sera, comme raconté depuis plusieurs jours, très important. Les éventuels orages de ce soir pourraient donner demain matin quelques gouttes éparses assez insignifiantes. Le ciel de la journée ne devrait pas laisser passer beaucoup de soleil, il fera probablement plus doux le matin que le soir et les maximales perdront une douzaine de degrés sur celles d'aujourd'hui.

Dimanche matin quelques traces de gel au sol seront sans doute visibles dans les bas fonds abrités du vent de nord. Météo France voit des minis de 9-10° en plaine ce qui me semble bien optimiste ; elles seront de mon point de vue bien plus proches de 5° (et même de 0°) que de 10°, même si le vent de nord brasse bien les basses couches. On appréciera le soleil sans doute toute la journée.

Lundi le beau temps résistera et l'ambiance se réchauffera d'un cran l'après-midi, le matin les gelées au sol pourraient déborder des trous à froid.

Mardi on ne devrait pas noter beaucoup d'évolution : matinée fraîche, journée ensoleillé et une température maximale de saison grâce au soleil.

La suite n'est toujours pas claire. On entrevoit un possible réchauffement entre mercredi et jeudi toujours dans une ambiance sèche, la fin de semaine pourrait être arrosée.

jeudi 10 mai 2012 à 7h 30. Encore une mauvaise prévision hier, la journée devait être "douce en plaine" et au final elle a été... chaude : 25.6° à Andrézieux soit seulement 3° de moins que le record journalier, 22.5° ici à Violay soit la plus haute température de l'année, 23.6° à Chalmazel Bourg, 20.5° à la Gardonnanche, 22.9° à Grammond, 26.2° à Riorges, 25.6° à la Métare de St-Etienne, 24.8° à Bron, 22.6° aux Sauvages, 24.7° à St-Georges-de-Reneins, 17° au col du Béal.

Ce matin l'ambiance est estivale au moins sur les hauteurs ventées, il fait présentement déjà 16° ici à Violay. Aujourd'hui nous gagnerons 2 à 4° sur les maximales, les records de chaleur pour un 10 mai seront probablement battus à Andrézieux (28.4° en 1998 et 2007) mais sans doute pas à Bron (30.5° en 1945).

Demain vendredi on peut compter sur le maintien de la chaleur en journée, l'air frais n'arrivera que le soir en montagne (orages possibles) et dans la nuit voire samedi matin en plaine. Comptons donc sur un bon 25-28° en plaine en milieu d'après-midi.

Samedi la dégringolade thermique sera remarquable, il fera plus doux le matin que le soir. Quelques rares gouttes sont envisageables en matinée. Prévoyons une température maximale inférieure de 10 voire 12 bons degrés sur celle de la veille.

Dimanche matin il fera froid pour une mi mai, quelques gelées sont à prévoir dans les bas fonds ensuite le soleil aura bien du mal à tiédir l'ambiance.

Lundi matin les gelées pourraient s'étendre, sortir des profondeurs pour toucher -au moins au sol- des zones cultivées donc plus sensibles, la journée demeurera encore trop fraîche malgré un soleil qui ne devrait pas compter ses heures.

Mardi on ne noterait pas beaucoup de changement, si ce n'est quelques degrés de plus au thermomètre, la température moyenne serait encore juste pour une mi mai.

Ensuite on n'y voit toujours pas net. Les divergences sont importantes entre les différents scénarios. La tendance irait vers un temps plutôt frais jusqu'en fin de semaine... à prendre avec prudence car de l'air brûlant stagnerait sur l'Espagne et serait prêt à nous rendre visite comme ce fut le cas lors du 28 avril dernier.

mercredi 9 mai 2012 à 8h 30. Petit débit mais grande persistance, voilà les caractéristiques des pluies d'hier et de la dernière nuit : 9.2 mm dans le pluviomètre, l'herbe appréciera. Hier la plaine du Forez a été foehnée c'est-à-dire asséchée car sous le vent d'ouest, protégée qu'elle est par les monts du Forez. Le pluviomètre de la station automatique de Météo France de St-Léger sur Roanne indique un cumul de 0.0 mm ce matin (certes il faut énormément se méfier des pluviomètres automatiques, fussent-ils de Météo France) mais il traduit bien ce que les radars montraient hier : un grand vide pluviométrique de Roanne à Montbrison. Le Lyonnais a lui aussi presque été épargné par la pluie : 2.2 mm à Bron.

Avec tous ces nuages, la température maximale d'hier 8 mai n'a pas cassé les thermomètres : 13.3° ici à Violay et encore, elle a eu lieu cette nuit ! 9.2° au col du Béal (apparue elle aussi la nuit), 19.1° à Andrézieux (conséquence de l'effet de foehn), 17.8° à la Métare, 18.8° à Riorges, 18.2° à Bron.

Aujourd'hui le ciel restera encore ben encombré, des averses orageuses sont probables cet après-midi, la température sera douce en plaine surtout si le soleil perce.

Demain jeudi on sort les parasols et les barbecues : beau temps chaud pour la saison : du gros 25° en plaine et pourquoi pas un record de chaleur à Andrézieux ? c'est envisageable.

Vendredi, après une nuit remarquablement douce (là aussi, le record de chaleur pourrait prendre chaud), le beau temps chaud devrait nous laisser la journée au sec, les températures seront du même ordre que celles de la veille surtout dans le sud des départements car le refroidissement viendra du nord.

Quelques pluies sont à prévoir entre vendredi soir et samedi matin à l'arrivée de l'air froid. Samedi on pourra remballer les parasols et barbecues, samedi on remettra le chauffage en route, samedi on se dira que "décidément cette année y'a pas de printemps", samedi on prendra encore 2003 comme année référence, samedi à 6h la course commencera... sous la pluie ?

Dimanche matin il fera très frais, la plaine ne coupera pas au rallumage de chauffage.

Lundi nous n'aurons pas retrouvé une température de saison.

Ensuite... ensuite il ne faut sans doute pas espérer grand-chose de bien chaud, il faudra se contenter d'espérer du tiède pour au final probablement avoir du frais. Rien de bien fantastique que ce soit en terme de chaleur ou en terme d'ensoleillement n'est à entrevoir avant, au plus tôt,  le 18 ou 20 mai. Les Alpes du nord vont voir tomber la neige au dessus de 2000 à 2500 m.

mardi 8 mai 2012 à 8h 45 . Mauvaises prévisions pour la journée d'hier : les maximales ont été d'un bien meilleur niveau qu'annoncé : 19.1° à Andrézieux pour 18.5° de normale pour un 7 mai, 17.5° ici à Violay, 19.2° à Riorges, 18.8° à la Métare de St-Etienne, 17.7° à St-Just en Chevalet (après 0.2° de mini), 19.4° à Bron (19.5° de normale), 19.3° à St-Georges de Reneins.

Aujourd'hui, même si la masse d'air est un peu plus chaude qu'hier, le manque de soleil devrait nous priver de chaleur. Il pleut ici depuis une dizaine de minutes, d'autres vagues pluvieuses sont en approche, la journée se passera probablement entre deux gouttes. Il semble que cette pluie à venir ait été un peu sous-estimée dans les dernières prévisions, on peut sans doute s'attendre à un bon arrosage d'ici jeudi matin (entre 5 et 30 mm).

Demain mercredi la température de la masse d'air augmentera encore de quelques degrés mais le soleil pourrait de nouveau se faire désirer, il faudra se méfier d'éventuels orages en cours d'après-midi. La température de l'après-midi devrait tourner autour des valeurs de saison, peut être quelques degrés de plus si le soleil perce, les minimales seront quant à elles assez nettement supérieures aux habituelles de l'époque.

Jeudi c'est promis on verra l'été. Le ciel devrait se dégager (des nuages pourraient cependant bourgeonner en cours d'après-midi) et les maximales s'envoleront : les 25 à 27° sont envisageables en plaine.

Vendredi l'été fera ses cartons en soirée, la première partie de journée sera de nouveau très agréable avec des températures supérieures de 5° aux normales puis un net refroidissement s'amorcera par le nord dès la fin de l'après-midi. On peut prévoir quelques orages à l'interface entre l'air froid et l'air chaud.

Samedi nous aurons perdu une bonne dizaine de degrés sur la journée de jeudi. Il fera de nouveau frais pour la saison avec des maximales possiblement sous 15° dès 800 m d'altitude et inférieures à 20° en plaine. Ce brusque refroidissement sera le bienvenu pour les coursières des hauts du Lyonnais : course à pieds de 102 km pour 4050 m de dénivelé positif. Autant vous avertir tout de suite que vous n'aurez pas votre édito favori samedi matin, pas plus que dimanche matin  a priori...

Dimanche matin quelques gelées sont à prévoir dans les trous à froid, il fera juste bon l'après-midi à condition de se placer en plein soleil et à l'abri des courants d'air.

Lundi attention aux gelées qui pourraient bien sortir des trous à froid pour se généraliser à toutes les zones abritées du vent.

Ensuite, mardi, nous pourrions assister à un léger et fugace radoucissement possiblement humide.

Après l'ensuite la vue s'emmêle les pinceaux, la tendance pourrait toutefois se diriger vers un temps très frais pour ne pas dire froid, on en recausera.

lundi 7 mai 2012 à 8h . Encore un petit millimètre (1.3 exactement) dans le pluviomètre de ce matin, l'épisode pluvieux aura donc été plus faible que prévu (8.8 mm) à part peut-être localement vers Andrézieux qui a reçu en tout 17.3 mm soit la partie basse de la fourchette de 15-50 mm annoncée dans l'édito de vendredi dernier.

Ce matin il fait frais (5.2° de minimale), les trous à froid de montagne ont vu la gelée, au moins au sol. Le soleil va rapidement réchauffer l'ambiance mais il ne faut pas s'attendre à de hautes maximales pour cet après-midi, elles se contenteront de s'pprocher par défaut des valeurs de saison.

Demain l'air aura gagné des calories mais le ciel pourrait être bien moins lumineux qu'aujourd'hui : de petites pluies sont probables durant l'après-midi dans une ambiance encore thermiquement juste pour un 8 mai.

Mercredi donnera peut-être 1 ou 2 degrés au thermomètre mais aussi probablement quelques gouttes à la terre. Le ciel pourrait en effet faire grise mine et les pluies faibles seront probablement de la partie à un moment ou à un autre.

C'est jeudi que la chaudière thermique prendra son essor : belle journée chaude en vue donc avec un thermomètre aux alentours de 25° en plaine.

il fera possiblement encore plus chaud vendredi (à confirmer) on pourrait alors se rapprocher de 30° en plaine et pourquoi pas (mais là c'est de l'extrapolation) arriver à battre quelques records journaliers de haute maximale (28.7° à Andrézieux pour le plus chaud des 11 mai : celui de 1958).

Il règne encore une grosse incertitude pour samedi. L'ambiance très chaude pour un voisinage de 10 mai ne devrait pas s'éterniser, le retour à une situation plus conforme pourrait être amorcé samedi ou peut-être dimanche.

Le coup de chaleur ne durerait pas plus de 2 ou 3 jours, l'ambiance se rafraîchirait sensiblement en première moitié de semaine prochaine.

dimanche 6 mai 2012 à 8h 30. Juste quelques discrets coups de tonnerre durant l'après-midi, quelques gouttes puis de nouveau une averse plus conséquente le soir : au final 4 mm dans le pluviomètre, c'est moins qu'attendu. Le sud de la plaine du Forez a davantage pris l'eau hier : 14.3 mm à Andrézieux, c'est bien là où il a le plus plu, on note encore 14.4 mm à Grammond, 3 à Feurs, 16.2 à l'Oeillon, 8.4 à Chalmazel, 7 à St-Etienne, 4.4 à Bron, 12.5 à Soucieu, 3.8 à St-Georges-de-Reneins.

Aujourd'hui le risque de gouttes est encore élevé, les averses n'arroseront sans doute pas tout le monde et leurs intensités devraient être faibles mais elles pourront gâcher l'après-midi. L'ambiance restera fraîche pour un début mai relativement lumineux.

Demain lundi nous pourrons sans doute bénéficier d'une journée sèche, le soleil sera présent et heureusement car le fond de l'air n'aura pas la chaleur d'un 7 mai moyen.

Mardi et mercredi il fera meilleur, nous retrouverons et sans doute même dépasserons les températures de saison ; le soleil pourrait cependant céder du terrain aux nuages plus ou moins précipitatifs en cours d'après-midi. Ambiance plus douce donc mais peut-être pas tant que ça si on n'a pas de soleil l'après-midi...

Pour jeudi on peut compter sur un petit coup de chaud qui serait accentué vendredi. Les températures devraient alors toucher les 25° en plaine.

ensuite les choses ne sont toujours pas très nettes, un refroidissement plus ou moins sensible est toutefois la tendance actuelle ; ce refroidissement prendrait forme en journée de samedi, plutôt vers la fin du samedi.

samedi 5 mai 2012 à 8h 30. Les pluies plus ou moins orageuses d'hier soir n'ont pas été très abondantes : 3.5 mm ici, environ la même chose en plaine du Forez et sur St-Etienne mais tout de même 9 mm à Satolas et Chalmazel, 9.5 mm à Bron. Feurs a frisé hier le seuil des 25° avec 24.6° au plus chaud de la journée, ailleurs les maximales de plaine ont tourné entre 22 et 24° et il fallait monter vers 800 m pour avoir 20° (19.7° ici à Violay, 20.1° à Grammond).

Aujourd'hui nous n'échapperons pas à de nouvelles pluies sans doute plus productives (et plus précoces en journée) que celle d'hier. L'ambiance est fraîche ce matin (6.4° de mini nocturne ici) et devrait conserver cette sensible fraîcheur tout au long de la journée maxi aux alentours de 10-13° dans le secteur et 15-18° en plaine).

Demain dimanche il ne fera pas plus doux et le risque de pluie est toujours marqué, elles seraient toutefois moins nombreuses, moins généralisées et moins productives que celle d'aujourd'hui.

Lundi le sec sera revenu, la matinée encore bien fraîche laissera place à un après-midi juste tiède au soleil.

Mardi et mercredi le thermomètre prendra du grade, nous renouerons probablement avec des températures de saison, le risque pluvieux prend lui aussi du galon.

Jeudi et vendredi verraient une poussée estivale, le thermomètre dominerait de 5 bons degrés les moyennes habituelles d'une mi mai. La tendance est encore fragile mais ce scénario est le plus probable.

Ensuite l'évolution est très mal cernée, la tendance actuelle va vers un plus ou moins progressif rafraîchissement à compter de samedi.

vendredi 4 mai 2012 à 5h 30. Les 20 degrés ont été quasi généralisés hier en plaine : 23.1° à Bron, 20.9° à Andrézieux, 21.1° à Riorges, 21.6° à Satolas, 21.8° à St-Georges de Reneins, 22.2° à Soucieu et même 20.5° à Machézal à 600 m d'altitude, 19.5° à Grammond, 18.8° ici à Violay.

Ce matin l'ambiance est déjà très douce (12.5° actuellement ici à Violay) ce qui laisse présager une première moitié de journée fort agréable. Dès cet après-midi (peut-être attendront-ils la soirée ?) les orages devraient se manifester et nous replonger dans une atmosphère bien fraîche.

Demain samedi si la matinée laisse percer quelques rayons solaires, l'après-midi pourrait bien de nouveau laisser percer quelques pluies plus ou moins orageuses sous un thermomètre de l'après-midi en retrait de plusieurs degrés sur la normale.

Dimanche pourrait dérouler le même scénario que samedi : une matinée plutôt calme puis un après-midi possiblement peuplé de pluies orageuses. Le thermomètre sera au plus bas : si le soleil est masqué l'après-midi, nous tournerons ici aux alentours de 10-12° au mieux.

Lundi la fraîcheur ne nous lâchera pas mais la journée se déroulerait sans pluie ; le cumul pluviométrique des 3 derniers jours devrait se situer entre 15 et 50 mm selon les régions touchées ou peu par les orages.

Il faudra sans doute patienter jusqu'à mardi pour retrouver un thermomètre de saison.

Mercredi et jeudi seront probablement deux journées dignes d'une fin de première décade de mai, nous pourrions recevoir un peu plus de calories qu'à l'accoutumée, le risque de gouttes est présent.

Ensuite c'est encore la grande incertitude : maintien d'un temps presque chaud ou brutal refroidissement ? tout reste ouvert.

jeudi 3 mai 2012 à 7h 30. Quelques petits grêlons hier, quelques coups de tonnerre aussi vers 16h 20 et 3.3 mm pour le premier orage de l'année. Comme pressenti, la température maximale a souffert de ces développements orageux arrivés à l'heure normalement la plus chaude : 14° ici soit 3.5° de moins que la veille 1er mai, on a eu hier aussi : 19.6° à Andrézieux, 18.4° à Riorges, 17.4° à la Métare de St-Etienne, 20° à Bron, 13.6° aux Sauvages, 15.2° à St-Georges-de-Reneins.

La belle journée est pour aujourd'hui, la lumière sera omniprésente et les 20 degrés devraient fleurir en plaine.

Demain le fond de l'air sera encore doux mais une dégradation est fort possible en cours d'après-midi, on entendra probablement le tonnerre céleste.

Samedi n'offrira que fraîcheur et pluies sans doute orageuses.

Dimanche il fera encore trop frais pour un début mai, le risque de pluie sera en diminution.

Le bilan de l'arrosage pourrait être conséquent, on peut prévoir entre 10 et 40 mm de vendredi midi à lundi matin.

Lundi le soleil  reviendrait, le risque pluvieux sera faible mais l'ambiance encore bien fraîche.

Le radoucissement semble programmé pour débuter mardi et les deux jours suivants devraient voir un thermomètre sortir la tête des normales de mai. L'atmosphère ne serait pas si stable pour autant, on pourrait avoir du vent et un risque pluvieux non négligeable... à confirmer.

mercredi 2 mai 2012 à 8h 00. Le soleil d'hier 1er mai a redonné des couleurs inattendues aux températures : 17.5° ici à Violay, 19° à Andrézieux (18.4° de normale 81-10 pour un 1er mai), 20° à Bron, 20.2° à Riorges.

Ce matin la situation météo n'est pas banale : une dépression est actuellement centrée entre Besançon et Vesoul, elle arrose copieusement un arc allant de Genève à Charleville en passant par Troyes et cette dépression devrait voyager d'est en ouest durant la journée. L'extrême nord des départements de la Loire et du Rhône pourraient être affectés par quelques pluies faibles  directement dues à ce creux dépressionnaire ; le risque de pluie est aussi indirect : ce tourbillon pourrait expédier de l'air humide à haute altitude qui devrait former des orages en seconde partie de journée. Ces orages prendraient naissance dans un flux d'ouest puisque nous nous situerions au sud du tourbillon ; quelques coups de tonnerre et de fortes averses localisées sont donc envisageables pour l'après-midi ou le début de soirée, les monts du Forez et de la Madeleine seraient aux avant-postes, la plaine du Forez a plus de chance de passer à côté des orages. Aujourd'hui le soleil sera sans doute plus discret qu'hier et il ne faut donc pas s'attendre à des prouesses de la part du thermomètre : moins de 20° en plaine et sans doute à peine 15° par ici.

Demain jeudi l'ambiance pourrait s'éclaircir et le thermomètre grappillera quelques degrés en repassant au dessus (mais à peine au dessus) de 20° en plaine. Le risque de pluie n'est pas nul mais il reste faible et seulement réservé au relief.

Vendredi, comme annoncé depuis quelques jours, verra très probablement le retour de la pluie ; la matinée voire même le début d'après-midi pourraient conserver un temps sec puis la dégradation ne devrait pas tarder, les gouttes tomberont avant la nuit. Côté thermomètre la matinée débutera sans doute sur de bons sentiments puis l'arrivée des nuages bridera la hausse du mercure avant la douche du soir.

Vilain week-end en perspective. Samedi le fond de l'air ne se réchauffera pas sous un ciel plombé par les nuages et des pluies fréquentes et abondantes, les degrés feront défaut durant l'après-midi, ils placeront les maximales en retrait de quelques degrés vis-à-vis de leur normale.

Dimanche je ne sais pas s'il faut s'attendre à une quelconque amélioration... Prévoir un temps pluvieux, un ciel couvert et une température encore bien fraîche me semble pour l'instant raisonnable. L'arrosage entre vendredi midi et lundi matin pourrait être conséquent : entre 10 mm pour les zones évitées par les orages et 30 à 50 mm pour les autres.

Lundi et mardi semblent mieux placées pour nous remontrer un bout de soleil, l'ambiance ne se réchaufferait pas pour autant, nous resterons probablement dans des gammes de températures trop fraîches pour un début mai.

L'incertitude est de mise ensuite, ne nous aventurons pas trop loin.

mardi 1er mai 2012 à 9h 00. 21 jours à précipitations supérieures ou égales à 1 mm en cet avril 2012 ici à Violay, l'arrosage aura été bien réparti et au final pas si important que ce nombre de jours pourrait le laisser penser : un petit peu plus de 120 mm, c'est certes 145 % de la normale mais moins qu'avril 2008 (142 mm) ou qu'avril 2005 (183 mm). Il faut dire qu'ici l'épisode des samedi 14 et dimanche 15 avril n'a pas donné grand-chose : environ 30 mm en additionnant tout, on en a mesuré, juste sur ce week-end,  largement 3 fois plus dans les monts du Lyonnais par exemple. Côté thermomètre cet avril est nettement plus frais que mars dernier (2.1° de moins sur la température moyenne), ce qui est assez remarquable et en tout cas inédit ici depuis au moins 1995. Le seul couple mars-avril avec mars plus chaud qu'avril date de 2001 avec seulement 1.5° d'écart.

Ce matin le soleil est là et, pour une fois, il devrait être prédominant aujourd'hui. Nous entamons nos 3 "belles" journées qui nous amèneront à vendredi. Ne comptons cependant pas sur 3 jours sans pluie : il serait en effet bien étonnant que l'on passe au travers des averses plus ou moins orageuses. L'ambiance sera tout de même globalement agréable pour ces trois jours, la température sera à la peine aujourd'hui puis devrait demain recoller à des normales de mai pour sans doute dépasser un peu les bornes jeudi voire vendredi. Nous pourrions trouver en plaine quelques maxis supérieures à 20°.

Conformément aux présomptions, l'embellie relative des 1er, 2 et 3 mai ne devrait pas s'éterniser. Dès vendredi il est fort probable que le temps vire de nouveau à la pluie dans une ambiance encore relativement douce. Le week-end suivant ne sera sans doute pas fabuleux avec probablement un temps bien arrosé sous une température des après-midi indigne d'une première décade de mai.

Ensuite la vue se brouille. Radoucissement ?  Maintien d'un temps frais ? Une chose semble assez probable : l'humidité ne nous lâchera pas de sitôt, on est encore loin de l'anticyclone, les semis vont pouvoir boire.

lundi 30 avril 2012 à 5h 30.

Le rafraîchissement a en effet été sensible en montagne hier : le col du Béal qui était monté à 17° samedi n'a fait que 6.9° au plus doux hier, 19.7° samedi à la Gardonnanche et que 10.6° hier, ; la baisse a été plus modérée en plaine : 26.6° à Andrézieux samedi et encore 18.8° hier, respectivement 24.4° et 20.4° à Riorges, 24.1 et 16.7° à Grammond, 25.5° et 16.7° à St-Etienne GC, 26.1 et 17.5° à la Métare, 27.1 et 21.3° à Bron.

Côté pluie, les abats se sont révélés assez hétérogènes sur nos départements, voici quelques valeurs mesurées entre environ minuit de samedi à dimanche et hier après-midi : 50.6 mm au crêt de l'Oeillon, 13.7 mm à Andrézieux, 33.5 à St-Chamond, seulement 7.3 à St-Nicolas et 3 à St-Just-en-Chevalet, 11.5 à Feurs, 13 à Boën, 7.9 à Bron, 4.6 à St-Georges de Reneins, 22.5 à Soucieu, 12.4 à Neulise, 10.2 ici à Violay.

Actuellement une bouffée pluvieuse vient de s'évacuer vers le nord.

Aujourd'hui la fraîcheur s'accentuera, nous passerons probablement sous les normales de saison, surtout si le soleil ne perce pas. Prévoyons de nouvelles pluies à un moment ou à un autre de la journée, plus probablement cet après-midi ; le pluviomètre pourrait accuser 5 à 10 mm de plus d'ici demain matin.

Ensuite le réchauffement sera bien lent et les après-midi encore instables, on ne sera pas à l'abri d'une averse durant cette semaine, même si le soleil devrait se montrer entre demain mardi et jeudi. Le retour à des conditions dignes d'un début mai est à envisager pour mercredi, de jeudi à vendredi nous pourrions dépasser les normes en vigueur, mais de quelques petits degrés seulement sui le soleil arrive à gagner ses après-midi contre les nuages bourgeonnants.

Entre vendredi et dimanche l'ambiance virerait à la pluie sous une température à peine acceptable pour un début mai. La stabilité anticyclonique n'est pas au programme.

dimanche 29 avril 2012 à 16h. Panne d'électricité depuis cette nuit entre 1h et 6h. Rétablissement vers 15h.

Les records ont valsé hier : 14.5° record de haute mini pour un 28 avril à Andrézieux, 26.6° record journalier de haute maxi toujours à Andrézieux et au final le jour d'avril le plus chaud en température moyenne (mini+maxi)/2 depuis au moins celui de 1946 pas mal non ?

Comme pressenti depuis quelques jours déjà les 25° ont été dépassés hier dans le sud de la Plaine du Forez et sur le Lyonnais. La performance est de taille car ces maximales exceptionnelles ont été mesurées sous un grand vent de sud et avec ma foi bien peu de soleil. Voici quelques maxis d'hier : Andrézieux 26.6°, St-Etienne la Métare 26.1°, St-Etienne GC 25.5°, St-Chamond aérodrome 27.5°, St-Chamond Varizelle 28.3°, Grammond 24.1°, Riorges 24.3°, Bron 27.1° (record  pour un 28 avril), Satolas 27°, Liergues 25.5°.

Et nos au moins 15° d'écart entre l'Alsace et la Bretagne ? Faciles les 15° d'écart, faciles ! En cherchant bien j'ai même trouvé plus de 20° d'écart ! à 17h il faisait 29.7° à Strasbourg Entzheim et 9.2° à St-Brieuc, à 18h toujours 29.7° à Strasbourg et  8.8° à St-Brieuc. Plus étonnant encore, le différentiel entre Strasbourg et ... Bordeaux : 11.6° de maxi diurne (de 8h à 20h) à Bordeaux hier contre 30° à Strasbourg... A 17h il ne faisait que 11° à Bordeaux soit 18.7° de moins qu'à Strasbourg. A Caen (d'accord ce n'est plus en Bretagne) la maxi diurne d'hier n'est montée qu'à 9.8°, soit 20.2° de moins qu'à Strasbourg.

Avec une pareille chaleur, Strasbourg a battu son record mensuel de haute maxi pour un mois d'avril, le précédent record datait de 1949 ; il n'avait donc jamais fait aussi chaud durant un mois d'avril depuis au moins 1949. L'extrême chaleur (pour la saison) a touché pratiquement toute l'Allemagne, Munich a battu de plusieurs degrés son record mensuel haut d'avril et le thermomètre a dépassé 30° à Berlin.

Quelques rafales maxi de cette nuit : Les Sauvages et St-Etienne GC 142 km/h, Andrézieux 112, Béal 132, St-Léger 110, Chalmazel G 118, St-Nicolas 126, Bron 91, Satolas 86, Brindas 104, 201 à la pointe de la Masse (2800 m Vanoise), 126 à Graix (Pilat), 170 à l'Aigoual.

samedi 28 avril 2012 à 9h. Même sans soleil (qu'on n'a pratiquement pas vu en avril), les températures d'hier ont été remarquablement élevées essentiellement sur le Stéphanois : 22.8° à Andrézieux (6° au dessus de la moyenne d'un 27 avril), 21.8° à St-Etienne GC, 21.7° à la Métare et il est à noter que ces maxis sont arrivées en fin d'après-midi, vers 18-19h. Le Bassin Roannais est quant à lui resté dans son air tiède : seulement 18° au plus chaud à Riorges, et même seulement 16.9° de maxi diurne (d'hier 8h à hier 20h) à St-Léger qui n'a pas reçu la bouffée chaude de la fin d'après-midi. L'advection d'air très chaud (pour la saison) s'est poursuivie durant cette nuit et a affolé les thermomètres, le poste de Feurs a même vu sa maximale arriver entre minuit et 1h du matin avec 20.7°, St-Léger-sur-Roanne a finalement reçu la bouffée chaude en milieu de nuit et sa maximale attachée au 27/04/2012 a elle aussi eu lieu cette nuit : 17.1° entre 5h et 6h ; notons encore quelques température exceptionnelles pour une fin avril : 14° au col de la Loge à 2h cette nuit, 15.7° à la République (1070 m alt) à 1h, 14.8° à 2h à Graix (Pilat 1170 m), 20.4° à St-Chamond aéro à 3h, 17.1° à St-Nicolas des Biefs entre 2 et 3h (maxi affectée au 27/04/2012), 16.7° aux Sauvages entre 3 et 4h (maxi affectée au 27/04/2012), 16.9° à Chiroubles à 6h (maxi affectée au 27/04/2012), 19° à St-Germain-sur-l'Arbresle entre 5 et 6h (maxi affectée au 27/04/2012), 21.2° à Soucieu entre 2 et 3h (maxi affectée au 27/04/2012), St-Georges-de-Reneins complètement protégé du souffle chaud (sans doute par le seuil de Limonest) enregistrait une température presque fraîche de 11° entre 5 et 7h ce matin.

Le thermomètre de la Capanna Margherita, à plus de 4500 m, a lui aussi pris un coup de chaud puisque la mini de cette nuit n'est descendue qu'à -10.9°, bien loin donc des -22 ou -23° du début de semaine. Notons encore les +12.1° à 8h au col des Saisies,(1630 m), les +14.5 à la Féclaz (1350 m) à la même heure ou encore les +3.7° à la pointe de la Masse, en Vanoise, à 2800 m d'altitude.

Le bilan de cette nuit amène de nouveaux records (on s'en doutait un peu) de haute mini pour un 28 avril, par exemple 14.5° de mini nocturne à Andrézieux pour 11.5° d'ancien record ; certes il faudra attendre ce soir à 20h pour entériner ce record, l'évolution météo d'aujourd'hui ne va cependant pas dans le sens d'un brusque refroidissement avant la nuit. Bron avec 13.2° de mini nocturne n'a pas battu son record haut qui reste à 13.5° (le 28 avril 2003).

On surveillera aujourd'hui le fameux différentiel entre Brest et l'Alsace, à 9h il était déjà de plus de 10° entre Brest (7.6°) et Colmar (17.8°), en cours d'après-midi, nous devrions dépasser les 15° d'écart... La différence Andrézieux-Brest était encore plus grande tout à l'heure à 9h puisqu'on avait déjà 19.9° à Andrézieux.

Ici à Violay la maxi diurne d'hier (16.6°) a été dépassée par la nocturne (16.9°), la mini nocturne (sans doute définitive ?) est de 14.5° soit presque 10 degrés de plus que celle d'hier.

Aujourd'hui donc ce sera très grande douceur pour tous malgré le vent de sud qui va reprendre de l'activité, ce sera possiblement de la chaleur pour le sud de la Plaine du Forez (Andrézieux, Montrond, Montbrison, les bas quartiers de St-Etienne et la vallée du Gier), on pourra sans doute voir des thermomètres franchir les 25° dans ces coins là et ce malgré le vent turbulent et le manque d'ensoleillement.

Comme pressenti dans les éditos précédents, ce coup d'été ne durera pas. attendons nous à un violent refroidissement en montagne en cours de nuit, la température à l'air libre à 1500 m perdra 10° en l'espace de 3h. Prévoyons de la pluie (plus que prévu a priori) pour accompagner ce changement brutal de temps. Demain matin donc ce sera pluie pour tout le monde, l'ambiance de plaine ne sera pas encore bien refroidie en début de matinée, mais la température ne bougera pas de la journée ; on mesurera sans doute des maximales inférieures de 10° à celles de la veille, l'ambiance pluvieuse et encore fort venteuse accentuera l'impression de fraîcheur. en montagne nous repasserons sous les normes thermiques de saison.

Lundi un certain calme reviendra, seulement le calme, pas la douceur. Quelques averses sont encore probables dans une atmosphère certes apaisée mais encore instable, le thermomètre aura de la peine à assurer le minimum syndical, surtout en montagne. La lame d'eau entre ce soir samedi et lundi soir pourrait finalement être conséquente : de 10 à 15 mm en plaine à possiblement plus de 30 sur les hauteurs.

Ensuite, de mardi à jeudi, le temps reprendra progressivement des couleurs de mai, ces trois journées seront sans doute fort agréables.

En fin de semaine, une possible dégradation pluvieuse pourrait de nouveau entraîner le thermomètre à la baisse. Ne coupez pas le chauffage.

vendredi 27 avril 2012 à 7h 30. 14.4° de minimale hier à Bron, si cette température avait-eu lieu aujourd'hui ou demain elle aurait battu le record de haute minimale pour un 27 ou 28 avril ; il s'agit tout de même de la 3ème plus haute mini enregistrée un 26 avril depuis au moins celui de 1921. Hier, sans soleil ou si peu, les températures ont effectivement franchi les 20° en plaine, elles ont donc pris de nouveau 4-5° sur celles de mercredi elles mêmes plus élevées de 4-5° que celles de mardi. Le pays de France est nettement coupé en deux actuellement en ce qui concerne la température : il fait chaud uniquement à l'est d'une ligne Perpignan-Metz ; cette ligne de démarcation passe par l'extrême nord-ouest du département de la Loire, hier Riorges n'a eu que 17.3° de maximale soit 3.3° de moins qu'à Andrézieux, 4.1° de moins que Feurs. St-Léger-sur-Roanne n'est même pas monté au dessus de 14.1° soit 7.3° de moins que Feurs... ce n'est pas banal, surtout en l'absence totale de pluie ou orage. Plus à l'ouest, Clermont n'a eu que 15.3° au plus chaud de la journée soit 5.8° de moins que Lyon Bron pourtant encore bien ventilé par le courant de sud.

Notre Capanna Margherita a elle aussi subi un réchauffement de l'ordre de 10° entre mardi et hier jeudi : -22.5° de mini mercredi, seulement -13.4° hier et -12.5° de mini provisoire durant cette nuit.

Aujourd'hui la frontière entre air chaud et air froid ne devrait pas bouger (pas plus que demain d'ailleurs). Nous aurons donc ici un temps sec et encore plus doux qu'hier, nous gagnerons en effet  de 1 à 3°. Le ciel devrait être partagé entre nuages et plages de bleu.

Demain samedi sera la journée la plus chaude du mois d'avril, je maintiens mes maximales supérieures ou égales à 25° dans les coins les plus chauds de nos départements sans doute sur le Lyonnais. Le vent de sud devrait se réveiller en cours de journée, il pourrait d'ailleurs limiter le réchauffement de l'après-midi. L'idée avancée dans l'édito de samedi dernier qui ^parlait de 15° d'écart entre la plaine d'Alsace et la pointe Bretonne pour demain samedi est toujours d'actualité, on regardera ça de près, il est même possible que cet écart soit plus proche de 20° que de 15°.

Dimanche le pic de chaleur déclinera et même s'écroulera en montagne surtout à l'ouest de nos départements. Le vent du sud sera toujours présent et il sera cette fois-ci accompagné de gouttes durant toute la journée dominicale. quelques orages ne sont pas improbables, les maximales pourraient perdre jusqu'à 10° sur celles de la veille, nous pourrions même repasser sous les normales de saison en montagne.

Lundi verra sans doute le même temps que dimanche : des maximales fraîches pour un dernier jour d'avril (aux alentours de 10-13° par ici à Violay) et un risque de pluie important (et non pas un risque de pluie importante). Les pluviomètres pourraient cependant gagner entre 10 et 20 mm de dimanche matin à lundi soir.

Ensuite le temps pourrait redevenir à peu près sec mais l'ensoleillement demeurerait très faible et par conséquent les maximales trop fraîches pour un début mai.

Profitons bien du coup de chaud d'aujourd'hui et surtout de demain.

jeudi 26 avril 2012 à 7h 30. Alors ça ventile ? ça disperse ? ça brasse ? Pas de doute, le vent de sud s'est bien imposé avec deux maximums : hier en milieu d'après-midi et cette nuit vers minuit -2 h. Les rafales ont été plus rapides que prévu et surtout elles n'ont pas sévi que sur les hauteurs, en voici quelques unes : Bron 100 km/h (c'est assez rare, à vue de nez, ça n'arrive pas tous les ans une rafale à 3 chiffres là-bas), St-Etienne GC et Satolas 101, col du Béal 129 (banal), les Sauvages 124 (assez classique), St-Chamond aérodrome 115, Brindas 109, Chalmazel Gardonnanche 114, St-Georges-de-Reneins 91.

Les maxis d'hier ont pris 4 à 5° sur celles de mardi, on est monté à 11.4° ici à Violay, à 13.1° à Grammond, 15.6° à Andrézieux, 16.8° à Bron, 17.6° à Riorges, 5.3° au col du Béal. Aujourd'hui le vent devrait souffler  (c'est bien comme expression ça "le vent devrait souffler" car elle convient aussi bien pour les deux options : le cas où le vent s'arrête (il souffle) mais aussi le cas où il continue sur sa lancée (ça souffle !))... ça vous couple le souffle hein oui ?

Ce vent devrait donc s'estomper en cours de journée, il est même déjà considérablement affaibli en plaine, même demain vendredi il sera plus calme, surtout en matinée. Les maxis de cet après midi prendront encore plusieurs degrés sur ceux d'hier, les 20° sont probables en plaine (d'ailleurs il fait déjà un peu plus de 14° à Bron, contre seulement 7.5° ici). La pluie ? très difficile à dire... s'il pleut ce sera quelques gouttes et essentiellement sur l'ouest ou le nord-ouest du département de la Loire, plus à l'est nous devrions conserver un temps sec, voire même presque ensoleillé sur Lyon.

Demain l'ambiance chauffera encore plus, les 20° seront atteints et peut-être même dépassés de plus d'un degré en plaine. La pluie ? même constat : plus de risques dans l'ouest et le nord-ouest de la Loire que sur le département du Rhône.

Samedi nous atteindrons probablement le pic de chaleur, je ne désespère pas voir des 25° en plaine, plutôt en plaine du Lyonnais. Ici à Violay et plus généralement aux alentours de 700-900 m le thermomètre devrait tourner autour de 19-22°. Le vent de sud se réveillera (il aura soufflé ;-)) ) et ne nous pompera l'air jusqu'à au moins lundi prochain (il tournera un peu ce week-end mais il sera très costaud).

Dimanche le rafraîchissement  mettra un terme à ce coup de chaud. Rien de sensationnel comme rafraîchissement, nous devrions retomber de quelques 5-7° seulement entre samedi et mardi. Entre dimanche et lundi on peut s'attendre à de bonnes pluies (orageuses ?), difficile d'en savoir plus actuellement.

mercredi 25 avril 2012 à 8h. Et de quinze ! 15 jours consécutifs à précipitations supérieures à 1 mm et même 16 si on abaisse le seuil à 0.3 mm. Cette série de 15 jours doit être assez exceptionnelle, je regarderai dans mes courtes archives (seulement 17 ans) si je trouve plus long. La plus longue série à précipitations supérieures ou égales à 0.1 mm de ces 17 dernières années est toute récente : 22 jours en décembre dernier.

Hier a été sans doute le bouquet final de cette grosse quinzaine perturbée, ici à Violay on a à peu près tout eu, sauf un temps de fin avril. D'abord à 6h quelques flocons se mêlaient à la pluie, puis quelques averses particulièrement musclées (je pense à celle de 15h 35) ont jeté du grésil et de nouveau quelques flocons détrempés, le tout avec un vent assez important (on voyait nettement les bouffées arriver par vent d'ouest avec leur nuage de grésil et flocons). Cette journée du 24 avril est donc probablement ici à Violay la dernière journée du printemps avec  neige, même s'il faut être prudent (en 1990 il avait neigé le 17 mai en début de matinée, le 14 mai 1995 elle a même un peu tenu au sol le matin, en 2010 le paysage était blanc sur les coups de 21h le 5 mai). A l'opposé, le dernier flocon le plus précoce de ces 23 derniers printemps a été observé l'an dernier : le 28 février 2011. Voyez la page des premiers et derniers flocons pour plus de détails.

Aujourd'hui il fera plus doux, bien plus doux même, qu'hier où on n'a même pas atteint 8° ici (7.5° de maximale). aujourd'hui nous devrions toucher le 10 ici à Violay. La plaine n'a pas eu bien chaud non plus hier avec 11.7° à Andrézieux, 14.7° tout de même à Riorges bien protégé du vent d'ouest, et même sans doute foehné par ce même vent, 5.3° à St-Nicolas des Biefs ce qui nous redonne une différence (9.4°) avec Riorges assez incroyable pour seulement 720 m de dénivelé soit une moyenne de -1.3° par ascension de 100 m. L'isotherme 0° a encore une fois plané entre le col du Béal (1° de maxi) et Pierre-sur-Haute, on a eu encore 13.4° à Bron, 8.6° aux Sauvages, 13.9° à St-Georges-de-Reneins.

Allez, le mois de mars est fini, nous allons passer en juin dans quelques jours. Le réchauffement (à mon avis bien minimisé par les météos des radios) est en route. Le vent va tourner aujourd'hui de l'ouest au sud, sur nos hauteurs c'est ce qui est en train de se produire, par exemple au col de la Loge la température maximale diurne (de 8h à 20h) d'hier n'a été que de 2.1° et il y faisait tout à l'heure à 8h déjà 3.2° (qui est donc par conséquent la maximale attachée au 24 avril 2012). Vent de sud donc pour tout le monde avant ce soir, du grand vent de sud avec de la bonne rafale ce soir ou cette nuit aux alentours de 80-100 km/h en des lieux exposés comme les Sauvages. En plaine malgré ce courant d'air, les températures devraient dépasser 15°.

Demain jeudi le ventilateur tournera toujours à plein régime. Les températures prendront de nouveau quelques degrés pour atteindre 20° en plaine pour peu qu'elle soit un peu protégée du flux de sud.

Vendredi une accalmie provisoire pourrait faire penser au retour de conditions calmes, le vent turbulent reprendra sans doute du service avant le soir. Les maximales dépasseront assez nettement les 20° en plaine.

Samedi sera probablement la journée la plus chaude de la séquence, le seuil conventionnel de chaleur sera sans doute atteint en plaine et ce malgré l'imperturbable vent de sud. On pourrait battre des records de chaleur entre Genève Mulhouse Bâle Strasbourg Munich et Cologne. sur les hauteurs exposées au vent de sud, l'ambiance sera presque desséchante.

Le risque de pluie est assez faible entre aujourd'hui (où quelques gouttes sont encore possibles en matinée) et samedi prochain.

Ensuite, à partir de dimanche, le temps devrait redevenir plus conforme à la saison, l'humidité ambiante augmenterait  mais la température garderait un bon niveau pour une toute fin avril ou un début mai.

à 9h 30 : vérification faite : ce nombre de 15 jours consécutifs à précipitations supérieures ou égales à 1 mm est (largement) le nouveau record ici depuis le 1er janvier 1995. Le précédent record était de seulement 11 jours (entre le 29/11/2009 et le 9/12/2009).

mardi 24 avril 2012 à 5h 30. Aujourd'hui est le dernier jour de grande fraîcheur (7.7° de maxi hier ici à Violay avec une mini de 1.8°...). Aujourd'hui donc (surtout cet après-midi) de belles averses de grésil ou de neige au dessus de 1000 m environ devraient défiler ; quelques coups de tonnerre ne sont pas à exclure. L'ambiance demeurera évidemment trop froide pour une fin avril, essentiellement en montagne où l'altitude de non dégel devrait planer entre 1400 et 1600 m.

Demain mercredi le vent de sud entrera en action et ce pourrait être la première journée sèche depuis le 8 avril. La température maximale devrait sursauter de 5 bons degrés surtout en montagne ; elle arrivera de ce fait péniblement à des niveaux de saison.

Jeudi, toujours sous le vent de sud, l'ambiance gagnera encore une poignée de degrés, il fera enfin doux (à l'abri du vent).

Vendredi la douceur gagnera encore du terrain, les 23-24 degrés seront dépassés dans nos plaines et celle d'Alsace pourrait atteindre 30°.

Samedi les thermomètres pourraient avoisiner et même dépasser 25° dans les coins les plus doux, les maximales seraient alors nettement plus élevées que les moyennes d'une fin avril.

Ce brusque réchauffement pourrait ne pas survivre au week-end : comptons sur un retour à la normale à compter de lundi, peut-être mardi ; l'ambiance pourrait être humide.

lundi 23 avril 2012 à 5h 30. On n'a pas fait 10° hier, le thermomètre a rebroussé chemin à 9.5°, c'est 1 degré de plus que vendredi et samedi mais encore bien trop faible pour une fin avril. Comme de coutume depuis 15 jours, la plaine a bénéficié de conditions bien plus clémentes : 13.9° à Andrézieux, 14.9° à Riorges, 16° à Bron et 15.3° à St-Georges.

Après les quelques grésils d'hier après-midi et les gouttes d'hier soir, Le pluviomètre de ce matin indique 1.3 mm et le 13ème jour consécutif avec précipitations supérieures ou égales à 0.1 mm est enregistré.

Pas de surprises à attendre pour les deux prochains jours : ce sera frais et humide aujourd'hui, frais humide et plus instable encore demain mardi.

Mercredi le Grand Ventilateur de sud se mettra en route en cours de journée. Le réchauffement sera déjà sensible mercredi, il s'amplifiera jeudi en même temps que le vent, et devrait atteindre son summum vendredi ou peut-être samedi avec des maximales de plaine sans doute un peu inférieures à ce que je racontais dans cet édito il y a quelques jours, mais qui devraient tout de même toucher les 25°. A priori ces journées de mercredi à vendredi resteraient sèches.

Ce coup d'été de fin avril pourrait être un coup d'été dans l'eau car il est bien probable qu'il soit immédiatement suivi par un rafraîchissement assez prononcé et possiblement humide enclenché dès samedi ou dimanche. Le début de semaine prochaine verrait un thermomètre de saison, sans plus, et de potentielles gouttes.

dimanche 22 avril 2012 à 7h 30. Plus que 3 ! plus que 3 jours de très grande fraîcheur ou de  froidure (seulement 8.7° encore hier au plus chaud ici à Violay, c'est 7° de moins que la moyenne des 17 maxis d'un 21 avril de 1995 à 2011). Nous aurons durant ces trois jours là ce que nous avons eu depuis environ 2 semaines : des apparitions solaires certes mais aussi beaucoup de disparitions, des averses de pluie, de neige (au dessus de 800 à 1300 m), de grésil... enfin bref, vous devez par connaître la musique. Mardi serait probablement la journée la plus froide et la plus capricieuse de ce dernier triumvirat : grésil, flocons au dessus de 800 m, averses de pluie froide et pourquoi pas orages locaux pendant qu'on y est.

Mercredi tout changera, le printemps reviendra... l'espace d'une journée seulement car il laissera promptement la place à l'été.

Mercredi donc sera la journée de transition où la température encore très fraîche le matin retrouvera les clous de saison durant l'après-midi. Le grand vent de sud se lèvera.

Jeudi sera ébouriffant. Le grand vent de sud va remuer l'atmosphère. Il amènera avec lui pas mal de joules (des poules aussi possiblement... s'il est assez fort ; des boules ? non, faut pas exagérer non plus). Les maximales de pleine dépasseront ou atteindront 20° en plaine.

Vendredi le souffle sera toujours là, probablement moins puissant, les maximales des coins les plus chauds pourraient toucher les 25-27°.

Samedi : même chose, l'été sera là.

Ensuite ? possible dégradation pluvieuse accompagnée d'un rafraîchissement.

A 7h 36 il faisait -21.2° à la capanna Margherita (4560 m, mini provisoire) et +9.7° à Borgofranco d'Ivrea dans la province de Turin à 340 m d'altitude... le gradient moyen est pour vous.

samedi 21 avril 2012 à 8h 30. Pas chaud-chaud hier... la journée la plus fraîche depuis lundi dernier : 8.5° de maxi ici à Violay, c'est 5.2° de moins que la moyenne des 17 maxis d'un 20 avril entre celui de 1995 et celui de l'an dernier. En plaine les après-midi sont nettement plus doux (seulement 1.7° de déficit sur les maximales à Andrézieux pour la période de mardi dernier à hier et 1.2° de déficit, toujours sur les maximales, depuis le début du mois), hier Riorges est monté à 14.1°, 12.4° à Andrézieux, 14.9° à Bron (pour 16.7° de normale 81-10 lors d'un 20 avril), 14.7° à St-Georges-de-Reneins. L'isotherme 0° n'est pas descendu bien plus bas que 1500 m avec seulement 1.2° de maximum au col du Béal.

Il ne faut pas espérer de changement de temps avant mercredi prochain. Aujourd'hui nous aurons notre lot de petites gouttes  en matinée puis un passage pluvieux plus constitué en  fin d'après-midi et/ou soirée. Le pluviomètre va donc très probablement ajouter ici à Violay un 13ème jour consécutif avec précipitations...et la liste pourrait dépasser 15 unités.

Demain matin il fera froid, plus froid qu'aujourd'hui. Les thermomètres seront proches de 0° dès 1000 m d'altitude et assez largement négatifs vers 1400 m. S'il traîne encore deux ou trois nuages, ils pourront occasionner quelques flocons jusqu'à basse altitude (sans doute jusque vers 600 m). Ensuite la lumière pourrait revenir en mi journée avant l'arrivée des averses de l'après-midi.

Lundi et mardi se ressembleront : grande fraîcheur (surtout en montagne) et petites pluies presque certaines. Mardi serait de nouveau une journée très instable avec possiblement des orages de grêle, grésil, pluie froide ou neige.

Et ensuite ?

L'hypothèse avancée hier d'un grand changement de temps à violents coups de vents d'Afrique prend énormément de crédibilité. Pour faire court, on va passer en 2 ou 3 jours de l'hiver (mardi avec averses de grésil-neige dès 500-800 m) à l'été (jeudi ou plus surement vendredi avec des maximales possiblement aux parages de 25-28 (vingt-cinq à vingt-huit) degrés !). Ah oui il ne va pas faire semblant le changement... Toute la France ne sera pas concernée par ce grand coup de torchon (sec le torchon) venu d'Afrique : la partie nord-ouest du territoire de France sera en effet plongée dans un automne venté et pluvieux ; il ne serait pas étonnant, vendredi ou samedi prochain, d'enregistrer 15° de plus en Alsace qu'en Bretagne.

En résumé pour les gens pressés : du grand frais jusqu'à mardi qui pourrait être une journée particulièrement froide et capricieuse, puis du grand chaud à partir de vendredi avec possiblement des maximales plus proches de 30° que de 25° du côté du sud Alsace, Bade-Wurtemberg, ouest-Bavière, Genevois.... aux alentours de 25° dans nos plaines. Les records de chaleur vont sans doute être atteints ou dépassés dans toutes ces régions du nord-ouest des Alpes. Sacré avril va !

On termine par la mini de cette nuit à la capanna Margherita : -22.1°. Vous allez voir le coup de chaud qu'elle va prendre elle aussi en fin de semaine prochaine !

vendredi 20 avril 2012 à 7h. Quels contrastes de température entre la plaine protégée du courant d'ouest et parfois ensoleillée avec les crêtes exposées aux averses et au vent ! 16.9° hier de maxi à Riorges et seulement 7.5° à St-Nicolas des Biefs soit 9.6° pour les 725 m de dénivelé qui séparent ces deux postes, soit un gradient moyen de -1.3° par 100m d'élévation... Seulement 2° au col du Béal au plus chaud de la journée c'est-à-dire près de 15° de moins qu'à Roanne : -1.36° par 100m d'élévation.

Hier le ciel était sauvage, deux gros coups de tonnerre ont été perçus à Lyon aux alentours de 14h 20. Ici les averses de neige roulée (avec grains qui éclataient à leur arrivée sur le sol) se sont succédé (et non pas se sont succédées) dans l'après-midi. A la faveur de passages ensoleillés, le thermomètre est monté à 10.5°.

Ce matin quelques fugaces éclaircies de fin de nuit ont fait descendre le thermomètre aux alentours de 0° dès 800-1000 m d'altitude (-0.5° à 7h à St-Nicolas-des-Biefs) ; on avait 4.5° à 7h à Bron et Andrézieux et entre -2° et -3° au dessus de 1200 m. Ce beau ciel actuel ne va évidemment pas durer la journée, attendons-nous un peu comme hier à recevoir quelques averses de pluie froide, de grésil ou de neige roulée à un moment ou à un autre de la journée. L'instabilité sera encore importante quoi qu'en diminution, le risque d'orages est moindre qu'hier.

-23° c'est la température mini provisoire de la nuit dernière à la Capanna Margherita (4560 m) dans le Mont Rose en Italie ; même à plus de 4000 m, cette valeur est remarquable pour une fin avril, elle traduit bien la situation météo depuis quelques jours : un temps presque doux en plaine mais glacial en montagne. Toujours là-bas, la maximale d'hier n'a atteint que -13.6°, tout comme celle d'avant-hier d'ailleurs. Plus près de chez nous, il faisait -16.7° à 7h à l'Aiguille du Midi (3840 m) et +0.1° à Chamonix, ce qui constitue un écart notable pour une température matinale dans une vallée prompte aux inversions de fin de nuit.

Demain samedi ne verra pas de grands bouleversements, peut-être arriverons-nous à passer la journée claire au sec (si on passe entre les averses), mais une onde pluvio-neigeuse est prévue pour la fin d'après-midi de samedi ou la soirée suivante. La limite pluie neige serait tout d'abord assez élevée (aux alentours de 1500 m) puis descendrait rapidement en cours de soirée. Dimanche matin on pourrait voir quelques flocons isolés en dessous de 1000 m. Ne prévoyons pas a prioiri de gros cumuls pour cet épisode là : de l'ordre de quelques millimètres en plaine et une petite dizaine sur les hauteurs.

Dimanche il fera très frais, on peut espérer le retour du soleil, accompagné de nuages et de petites averses bien sûr !

Un nouvel épisode pluvieux possiblement conséquent est dans le viseur pour la fin de lundi ou le début de mardi. Ces deux journées verraient le début d'un radoucissement en montagne, la plaine ne gagnerait possiblement pas grand-chose en perdant probablement son soleil.

Attendons-nous à partir de mercredi à un drôle de temps pour une fin avril : certes les températures devraient enfin décoller sur les monts en cette seconde partie de semaine (enfin "décoller" est un bien grand mot, on devrait peut-être dire "recoller") mais nous pourrions subir quelques jolis coups de vent (de sud). On entendra donc très probablement le vent ronfler dans les sapins durant la seconde moitié de la semaine prochaine ; après son baptême de neige dimanche dernier, le nouveau toit de la tour Matagrin va recevoir son baptême éolien. La cause de ce probable grand vent viendra du côté de profondes, très profondes, dépressions d'automne aux parages de la grande Bretagne ou du nord-ouest de la France. Là bas on pourra sans doute parler de tempête et le temps y sera automnal ; ici on peut penser qu'on ne récoltera pas trop d'eau, juste un grand souffle venu d'Espagne ou d'Afrique du nord qui créera une dissymétrie thermique entre la moitié est et la moitié ouest du Pays. C'est à voir et à revoir tout ceci.

jeudi 19 avril 2012 à 7h Contrairement à ce que je disais ici hier, mercredi a été un peu plus chaud que mardi en ce qui concerne les températures maximales : 1° de plus ici à Violay (10.4° contre 9.4° mardi), 1° de plus aussi à Riorges (16 au lieu de 15°), 1° de plus au col du Béal (1° contre 0°), un bon degré de plus à Bron (15.4° contre 14.2°), 16.1° à St-Georges soit 1.4° de plus que mardi. Hier encore, le différentiel de maximale entre la plaine et notre haute montagne a été remarquable : 13.9° d'écart entre Andrézieux et le col du Béal, 14° entre ce même col et Riorges, 8° d'écart entre St-Nicolas et Riorges, voilà qui nous donne des gradients largement inférieurs à -1° par 100 m d'élévation. D'ailleurs la plaine a aligné hier des maximales tout à fait conformes à la saison : 14.9° à Andrézieux pour... 14.9° de normale 81-10 lors d'un 18 avril. Le froid est bel et bien en montagne mais pas en plaine.

Hier encore les averses ont été discrètes : juste un peu de grésil sur les coups de midi par ici puis une bouffée pluvieuse il y a quelques heures.

Aujourd'hui nous avons un air glacial à très haute altitude (environ, -28° vers 5300 m), il faisait par exemple -15.4° à 7h à l'Aiguille du Midi (3840 m) dans le massif du Mont-Blanc soit, vu la nature de l'air actuel, du environ -23-25° au sommet du mont Blanc. En Italie sur le mont rose, la station du plus haut refuge d'Europe occidentale (la cabanna Margherita à 4560 m d'altitude) a enregistré hier un minimum de -22.9° et -22.5° pour la mini de cette nuit (-21.2° ce matin à 7h 16 min). Ces températures sont remarquablement basses pour la saison.

Alors donc aujourd'hui nous serons soumis, un peu comme hier voire même un peu plus comme hier, à un régime d'ouest très instable. Prévoyons averses de grésil, de pluie froide, de neige au dessus de 1000 m environ, d'orages locaux... mais aussi de petites plages ensoleillées particulièrement en plaine sous le vent (Région de Lyon, Montbrison, Boën, Val de Saône...).

Même type de temps demain vendredi avec toutefois une légère décroissance de l'instabilité. Samedi sera du même tonneau et dimanche ne vaudra guère mieux.

Le thermomètre devrait commencer à revenir à des niveaux plus normaux en montagne à partir de lundi, cependant de bonnes pluies semblent envisageables pour ce début de semaine... au final, le ressenti de l'après-midi ne serait pas si "de saison" que ça...

En bref : temps frais et instable jusqu'à dimanche. Ensuite possibilité de quelques degrés en plus mais sous un ciel possiblement pluvieux...

mercredi 18 avril 2012 à 9h 30 Hier aura été probablement la journée la plus douce de la semaine en ce qui concerne les températures maximales : le soleil généreux a poussé le mercure à 9.4° ici à Violay, 9.8° aux Sauvages, 10.3° à Grammond, 14° à Feurs, 13° à Andrézieux, 15° à Riorges (après -3.2° de mini), 14.2° à Bron et 14.4° à St-Georges-de-Reneins. L'écart thermique sur les maximales entre la plaine du Forez et le col du Béal a été exceptionnellement élevé puisque ce dernier poste n'a pas dégelé de la journée : 0.0° de maximale. Je ne me souviens pas avoir vu un jour 14° d'écart entre les 1390 m du col du Béal et les 345 m de Feurs (gradient moyen de -1.3°/100 m) pas plus que 15° d'écart avec Riorges (295 m). Le vent d'ouest peut expliquer la chose, la plaine ayant été sans doute un peu foehnée, ce qui justifierait aussi la maxi de Violay un peu plus faible que celle des Sauvages malgré l'ensoleillement conséquent. La maximale de St-Nicolas des Biefs (4.9°, 1020 m) est aussi incroyablement basse vis-à-vis de celle de Riorges, c'est tout de même 10° de moins soit un gradient moyen de -1.4° par 100 m d'élévation !

La petite pluie d'hier soir a ajouté ici à Violay un 9ème jour consécutif avec précipitations et il n'est pas prévu que cette liste s'interrompe avant la semaine prochaine. Ces pluies d'hier ont précédé l'arrivée d'un air beaucoup plus froid à haute altitude (entre -25° et -30° à 5500 m d'altitude) et nous allons conserver ce couvercle glacial jusqu'à probablement samedi. La conséquence sera donc un temps très froid (pour la saison) en montagne, des chutes de neige avec une limite pluie neige oscillant entre 800 et 1300 m, des averses de grésil un peu de partout et pourquoi pas quelques orages si le soleil arrive à s'infiltrer quelques heures et à chauffer le sol. Ce régime là est à envisager jusqu'à au moins lundi prochain, sans doute même mardi ; d'ici là le pluviomètre se sera bien rempli de 10 ou 30 mm supplémentaires.

Le retour à des températures de saison est envisageable pour le milieu de la semaine prochaine ; la variabilité des prévisions est assez grande pour cette échéance.

mardi 17 avril 2012 à 5h 30 Pas terrible du tout cette journée de lundi : 0.6° au plus chaud ici à Violay, 0.3° aux Sauvages, sans doute une journée sans dégel à la tour Matagrin, -2.6° de maxi au col du Béal, -2.2° à l'Oeillon, -0.2° à St-Nicolas et en prime un record de froid (record de basse maximale pour un 16 avril pour être précis) à Andrézieux : 4.6° hier contre 5.2° d'ancien record (en 1958). A Bron, les 6.9° de maxi d'hier (obtenus cette nuit vers 2h) ont été un poil plus chauds que les 6.2° du 16 avril 2005 (record bas pour un 16 avril depuis au moins 1921), ce 6.9° d'hier est tout de même la troisième plus basse maximale d'un 16 avril depuis au moins celui de 1921.

Côté précipitations, la petite neige permanente d'hier n'a finalement donné que 1.2 mm supplémentaire.

Les chutes de neige de dimanche dans le Pilat ont été exceptionnelles : Bernard Faure à Tarentaise (1100 m) a mesuré 74 cm hier matin ! Voyez le forum à la page de la semaine pour quelques photos... parlantes.

Ce matin les gelées sont bien présentes en plaine comme en montagne, excepté sur le Lyonnais. Vu l'heure matinale, elles ont encore le temps de descendre un peu mais à 5h on avait déjà comme minimale -2.3° à Riorges, -4° à Chalmazel Gardonnanche, -7.2° au col de la Loge, -1.6° à Grammond, -5.2° à la République, -0.9° à Andrézieux à 5h 36, -0.1° à St-Etienne GC.

La journée d'aujourd'hui verra un net radoucissement notamment grâce au soleil retrouvé.

Ensuite, le reste de la semaine et même au delà, un temps frais et souvent goutteux (limite pluie neige entre 1000 et 1400 m) nous tiendra compagnie. Vendredi sera une journée très fraîche, on entrevoit ensuite un radoucissement intéressant qui nous ferait juste recoller aux températures de saison.

lundi 16 avril 2012 à 5h 30 Ce devait être une journée horrible, ça a été une journée horrible. Précipitations ininterrompues entre hier vers 5h et ce matin. D'abord de la pluie hier matin jusque vers 9h environ puis de la neige qui a donné une épaisseur maxi de 3 cm environ vers 15h, puis de nouveau de la pluie faible à partir de 17h jusque sans doute après minuit et enfin de nouveau une petite neige actuellement. La température maximale n'a évidemment pas volé bien haut : 2.6° atteinte hier vers 19h et la mini a été de juste 0.0° sous les plus fortes chutes de neige aux alentours de 14-15h.

Au total je relève 25.0 mm à l'instant dans le pluviomètre qui, ajoutés aux 5 mm d'hier matin nous donne un cumul provisoire de l'épisode de 30 mm.

C'est dans le Pilat que les précipitations ont été les plus abondantes et exclusivement neigeuses au dessus de 900-1000 m. Hier soir Bernard Faure de Tarentaise (1100 m) relevait 31 cm et il a neigé faiblement à peu près toute la nuit. Les monts du Forez n'ont en revanche pas reçu la couche escomptée, sans doute entre 10 et 20 cm seulement.

Les flocons devraient s'estomper en cours de journée et l'ambiance demeurer bien trop froide pour une mi avril.

Sinon pour les jours suivants, la tendance annoncée dans les éditos précédents en particulier celui d'hier reste valable ; en un mot on ne voit pas de température de saison avant le 23 ou 24 avril c'est-à-dire le début de semaine prochaine.

Attention aux gelées demain matin, elles pourraient être particulièrement méchantes pour les cultures fragiles.

dimanche 15 avril 2012 à 12h il neige depuis deux bonnes heures à présent, les flocons ne tiennent pas au sol ici ou alors juste sur des surfaces à très faible inertie thermique telles que de l'herbe sèche. Plus haut les près sont grisés dès la croix Casard soit vers 850-870 m d'altitude. Voici quelques photos (cliquer pour agrandir) du sommet de la commune (1000 m) prises à 11h 30 environ. Le tout nouveau toit de la tour Matagrin a reçu son baptême de neige.    .

dimanche 15 avril 2012 à 8h. 5 mm sont déjà dans la boîte, beaucoup d'autres devraient suivre dans les prochaines 24 heures. La température est nettement positive (1.8° présentement) et en très légère baisse. A l'instant (8h 20) quelques très rares flocons très mouillés se mêlent à la pluie, la limite pluie-neige doit être aux alentours de 900 m et l'isotherme 0° pas bien plus haut que 1000 m.

La journée sera donc particulièrement maussade avec du brouillard, du vent de nord-est, de la grande fraîcheur (3° de maxi pas bien plus), de la pluie et/ou de la neige.

La nuit prochaine les flocons pourront descendre assez bas en altitude, on pourrait en voir en dessous de 500-600 m demain matin et le paysage sera probablement blanchi au dessus de 600-800 m au lever du jour. Le gros des précipitations sera toutefois passé et s'il tombe encore quelques gouttes ou flocons, elles ou ils seront anecdotiques.

Prévoyons entre 20 et 40 mm de précipitations sur ce coup là, ce qui ne fera qu'arranger la situation hydrologique de surface surtout avec une évaporation bien maigre depuis une bonne semaine.

Le ciel pourrait s'éclaircir en soirée de lundi et, de surcroît, le vent de nord baisserait d'un ton. Les conditions seraient alors réunies pour voir apparaître en fin de nuit de sévères gelées sur les plateaux ou trous à froid enneigés (de l'ordre de -8°-10°) mais aussi en plaine pour peu qu'elle soit abritée du vent de nord.

Ensuite, nous retrouverons durant toute la semaine prochaine le même temps que celui des jours derniers : des éclaircies, du froid en montagne avec une limite pluie-neige entre 1000 et 1400 m, des averses de grésil et une température fraîche en plaine.

Pas de retour printanier avant le 23 ou 24 avril... au plus tôt.

La chronique hebdomadaire de Guy Blanchet est en ligne (ça vous évitera de sortir pour aller acheter le journal).

samedi 14 avril 2012 à 9h. Les journées se ressemblent, hier nous avons eu droit à une très longue averse de grésil entre midi et 13h, celle-ci était en effet stationnaire et ne concernait que le secteur de Violay, on voyait d'ailleurs la lumière si on regardait vers les plaines. D'autres petites averses de grésil ont suivi en cours d'après-midi. A la faveur d'une éclaircie le thermomètre est monté à 10.4°.

Aujourd'hui samedi le scénario matinal sera à peu près celui d'hier : du ciel bleu, du soleil donc puis des développements possiblement orageux essentiellement sur les reliefs ; la différence avec hier se fera sur l'intensité et l'étendue de ces précipitations : elles seront sans aucun doute plus intenses et plus étendues qu'hier. Ce soir et cette nuit le calme reviendra.

Demain dimanche est la fameuse journée, une journée dont on risque de se souvenir assez longtemps. Les précipitations arrivant de l'est devraient débuter leur arrosage sur le département du Rhône vers 8h et évidemment un peu plus tard sur celui de la Loire. Cette pluie ne devrait pas réellement cesser avant lundi à la mi journée. Alors neige ou pas neige ?

Une chose est à peu près certaine, ce sera neige et que neige au dessus de 1000 à 1200 m, donc grosses chutes de neige (les plus importantes de la saison froide à n'en point douter) sur les massifs du Pilat, Forez et même Madeleine. Sur les hauts, une couche fraîche de l'ordre de 30 à 40 cm est possible d'ici lundi midi. Par ici, sur les hauteurs des monts du Lyonnais et Beaujolais, c'est-à-dire entre 800 et 1000 m, le doute est encore permis et il le sera jusqu'au dernier moment. Tout pourrait se jouer sur un demi degré. L'instabilité serait évidemment marquée avec une température à 500 hPa (c'est-à-dire au vu de la configuration actuelle vers 5300 m d'altitude) aux alentours de -27 à -25° et un isotherme 0° aux environs de 1100-1200 m. Dans une ambiance de fortes précipitations, on pourrait assister à une certaine homogénéisation verticale de la température, ce que les météos appellent le phénomène d'isothermie. Alors dans ces conditions ont pourrait effectivement voir la neige tomber toute la journée au dessus de 700-800 m. Tiendra-t-elle au sol ? c'est possible oui, vu l'intensité des chutes, le sol aura tôt fait de se refroidir et de toute manière s'il neige très fort la neige tient très rapidement, même sur un sol tiède. Donc en résumé attendons-nous à des précipitations conséquentes sur les reliefs et particulièrement ici puisque les gouttes ou flocons viendront de l'est, une trentaine ou quarantaine de millimètres d'ici lundi matin est chose admissible. Prévoyons ensuite le pire, c'est-à-dire le cas où la neige tienne au sol dès 700-800 m, alors on pourrait avoir quelques difficultés de circulation sur nos hautes routes Lyonnaises et Beaujolaises, 10 à 20 cm de neige lourde sur les plus hauts sommets (Signal de St-André, crêt Malherbe, Matagrin, St-Rigaud) ne sont pas à exclure demain soir ou lundi matin.

La situation est comparable à celle des 16-17 avril 2005 où il était tombé de mémoire une quarantaine de centimètres à St-André-la-Côte entre 20 à 25 ici.

Lundi il fera plus froid, les derniers flocons pourraient descendre jusque vers 400-500 m le matin, la montagne tararoise (mais pas qu'elle) sera sans doute blanchie au lever du jour. La journée sera particulièrement froide et possiblement sans dégel au dessus de 800 à 1000 m si le sleil ne perce pas l'après-midi.

Mardi matin il faudra veiller aux gelées, elles pourraient être marquées même en plaine ; il faudra surveiller le vent et espérer qu'il ne mollisse pas trop dans la nuit de lundi à mardi sans quoi les gelées pourraient coûter cher dans les cultures sensibles. Là encore ça risque de se jouer à peu de choses, on voit malheureusement quelques signes (arrivée très éphémère de hauts géopotentiels justement dans la nuit de lundi à mardi) qui permettent de penser à une nuit calme et dégagée entre lundi et mardi...

Ensuite nous retrouverons très probablement un air très instable et donc très frais surtout en montagne jusqu'au moins la fin de semaine. Les giboulées de grésil ou de neige au dessus de 1000-1100 m seraient alors légion et quotidiennes. Les skieurs des Alpes vont pouvoir se régaler sur une neige abondante et incroyablement froide pour une seconde quinzaine d'avril.

vendredi 13 avril 2012 à 9h. Seulement 7.2° de maximum hier ici à Violay, c'est 4° plus faible que la moyenne des 17 dernières maximales pour un 12 avril. Le soleil n'a pas brillé une minute et la faible pluie de la fin de matinée n'a donné que 1.5 mm. En plaine le mercure s'est montré plus généreux : 10.4° de maxi à Andrézieux soit 3° de moins que la moyenne des 17 dernières maximales pour un 12 avril, 11.8° à Feurs, 13.3° à Riorges (mais seulement 6.1° à St-Nicolas des Biefs), 11.6° à Bron ainsi qu'à St-Georges-de-Reneins. Sur les hautes hauteurs, l'ambiance est restée hivernale toute la journée avec seulement 1.6° de maxi au col du Béal, sans doute du non dégel à Pierre-sur-Haute.

Ce matin le ciel clair a favorisé les gelées : -0.4° à Riorges, -0.6° à Chalmazel Gardonnanche -1.4° au Bourg, -1.7° à St-Just-en-Chevalet ainsi qu'au col de la Loge, -2.1° au col du Béal comme minis nocturnes sans aucun doute définitives. Le Lyonnais n'a pas eu si froid : 7.7° à Bron, 5.2° à Brindas, 5.4° à St-Georges, 5.9° à Lucenay, 2° aux Sauvages.

Profitons donc bien de cette journée de vendredi : le soleil devrait être relativement généreux et surtout il ne devrait rien tomber du ciel... enfin rien... si on excepte quelques éventuelles averses très ponctuelles cet après-midi. La température devrait passer les 10° en dessous de 800 m et surtout en versant ensoleillé.

Demain matin il fera encore sec puis quelques averses bourgeonnantes pourraient crever au dessus des reliefs durant l'après-midi. L'ambiance demeurera bien trop fraîche pour une mi avril, surtout sur les hauteurs où le soleil pourrait être caché dès la mi journée.

Dimanche sera bel et bien la pire de toutes. Un bon retour d'est se mélangera à de l'air très froid (pour la saison) venu du nord. Les chutes de neige sur les monts du Forez pourraient être très abondantes, peut-être même les plus abondantes de cette saison froide 2011-2012. Il ne m'étonnerait pas qu'il tombe de 20 à 40 cm au dessus de 1200 à 1300 m entre samedi soir et lundi matin. Si vous avez été frustré de neige cet hiver, vous pourrez toujours aller faire de la luge dimanche après-midi du côté de Chalmazel ou du Bessat ; et si vous ne pouvez pas ce dimanche, vous pourrez y aller lundi ou mardi, croyez-moi, elle n'aura pas fondu ! Plus bas, attendons-nous donc à de la pluie froide durant pratiquement toute la journée. Pour l'instant il est encore difficile de prévoir avec exactitude l'altitude de la limite pluie neige, tout dépend de l'importance de la coulée venue du nord, cette limite devrait s'abaisser en cours de journée, elle pourrait descendre aux alentours de 700-900 m au plus bas.

Cette période de samedi soir à lundi midi sera donc une belle séquence pluvieuse, on peut sans doute compter sur un cumul moyen de 10 à 20 mm en plaine et probablement beaucoup plus sur les hauteurs beaujolaises et foréziennes (30 à 50 mm du côté des Noës ou de St-Nicolas des Biefs ne me semblent pas impossibles). Ici à Violay une trentaine de millimètres paraissent envisageables.

Lundi le temps s'asséchera progressivement, la limite pluie neige sera sans doute assez basse le matin (vers 500-700 m?), l'ambiance paraîtra glaciale avec un vent de nord soutenu au moins en matinée.

Attention aux gelées mardi matin ! elles pourraient être marquées et, si le vent se calme (ce qui semble être le cas), descendre gaillardement jusqu'en plaine cultivée. Sur les hauts plateaux enneigés du Massif Central, les minis de mardi matin pourraient descendre sous les -10° ce qui serait assez exceptionnel pour une seconde quinzaine d'avril. En journée, malgré l'éventuel soleil, on se croira en février (enfin en février normal, pas en février dernier !).

Ensuite ? bouh la la... on ne voit pas le printemps, mais alors pas du tout ! Le temps devrait rester très frais voire froid pour la saison, les montagnes resteront en hiver et l'ambiance conservera un caractère humide, très humide...

Jusqu'à quand ? fouilla... jusque vers les 22, 23 avril ?

Quand je vous disais dans l'édito de samedi qu'on allait skier sur une neige de janvier au dessus de 2000 m !

jeudi 12 avril 2012 à 9h. D'accord il y a eu des averses, des averses de pluie mais surtout de grésil hier, mais il y a aussi eu un peu de soleil entre deux amas bourgeonnants. Aujourd'hui il n'y aura sans doute plus autant de lumière et une pluie un peu plus continue, en provenance de l'ouest, devrait nous tomber dessus d'ici quelques heures. 6.1 mm au pluviomètre de ce matin ce qui nous amène le cumul de l'épisode (depuis lundi matin) à 20.4 mm et le cumul mensuel à 44.5 mm soit à peu près autant que février et mars réunis. Hier il a fait nettement plus froid en montagne qu'en plaine : Riorges est monté à 14° tandis que 725 m plus haut St-Nicolas ne faisait que 6.3° soit un gradient vertical inférieur à -1° par 100 m d'élévation ; 13.7° à Andrézieux et 7° à Chalmazel Gardonnanche pour seulement 600 m de plus, là encore on retrouve un gradient un peu inférieur à -1°/100m.

Aujourd'hui donc la mi journée devrait être pluvieuse et l'entière journée froide pour une mi avril, comme hier, on ne devrait pas arriver à 10° par ici (9.5° hier grâce sans doute aux apparitions du soleil).

Demain sera probablement la journée sèche de la séquence en cours, on ira peut-être jusqu'à voir le soleil et, de ce fait, la température maximale devrait dépasser 10° vers 800 m en des lieux exposés aux rayons et protégés du vent.

Samedi, comme évoqué dans l'édito d'hier, la première partie de journée pourrait demeurer sèche, les gouttes sont en revanche bien probables avant le soir. La température descendra d'un poil vis-à-vis de celle de la veille, nous devrions repasser sous l'aune des 10°.

Dimanche le coup de froid entrevu depuis plusieurs jours semble décidé. Dimanche donc pourrait être la dia horribilis de la séquence : du grand frais, de la pluie (une dizaine de mm ?) et des flocons au dessus de 800 à 1200 m.

Lundi, mardi et mercredi ne vaudront guère mieux : possiblement moins de gouttes mais aussi moins de degrés.

On peut espérer le début du radoucissement jeudi, ce ne serait que le début et la route pourrait prendre plusieurs jours avant de retrouver des températures de saison.

mercredi 11 avril 2012 à 9h. Le ciel ne nous a pas oublié hier : de bonnes "radées" plutôt espacées entre la fin de la matinée et la soirée qui au final ont totalisé un nombre de millimètres intéressant. Voici quelques cumuls millimétriques associés au 10/04/2012 c'est-à-dire mesurés entre hier 8h et ce matin 8h. Andrézieux 10.9, Feurs 8.5, Chalmazel Gardonnanche 26.5, St-Léger-sur-Roanne 4.6, Riorges 4.8, Machézal 14.8, Neulise 5.6, Rozier-en-Donzy 9.5, St-Nicolas-des-Biefs 11.7, St-Chamond aéro 6.6 Varizelle 7.8, St-Etienne grand Clos 10.6, St-Etienne Métare 7.2, Chiroubles 12.5, Violay 14, St-Georges-de-Reneins 8.2, Soucieu 7.5, Blacé 10.5, St-Jean d'Ardières 10, Bron 25.2, Satolas 23.1, Vauxrenard 14.4. Le Roannais a visiblement été peu arrosé, en revanche le Lyonnais a bien reçu (22.8 mm à Bron entre 21h hier et 2h aujourd'hui). Globalement, le cumul moyen annoncé dans l'édito d'hier de 10 mm n'est pas absurde même si les disparités sont importantes entre le Roannais (plutôt 5 mm) et le Lyonnais (plutôt 25 mm).

Nous sommes à présent plongés dans un air beaucoup plus froid, le bas des pistes de ski de Chalmazel (1100 m alt) a blanchi et la couche fraîche doit bien atteindre les 10 centimètres au dessus de 1400 m au vu de la webcam du sommet du télésiège. Nous sommes donc entrés dans la période fraîche et ne sommes visiblement pas près d'en sortir. Attendons-nous donc à des journées frisquettes pour une mi avril (déficits de l'ordre de 1 à 3° sur la température moyenne en plaine, davantage sur les hauteurs) jusqu'à au moins lundi prochain. Si un coin de ciel bleu apparait (comme c'est le cas présentement), nous ne devrons pas conclure à la fin du mauvais temps ; la pluie ne sera jamais loin et on ne voit qu'éventuellement la journée de vendredi prochain de sèche.

Des gouttes sont donc fort probables pour aujourd'hui et presque certaines pour demain jeudi, le tout dans une ambiance de fin d'hiver ou de tout début de printemps.

Vendredi donc une possible trêve pluviométrique est envisageable.

On peut espérer (ça ne mange pas de pain) pour samedi une petite prolongation de la journée de vendredi, prolongation à peu près sèche donc, au moins en première partie de journée.

Dimanche, le refroidissement esquissé dans les précédents éditos prend forme. Une nouvelle ondée pluvieuse a priori significative (de l'ordre de 10 mm ?) précéderait un sensible refroidissement qui pourrait faire voltiger quelques flocons à des altitudes indues (mais non exceptionnelles) pour une mi avril. Ce coup de froid arriverait entre dimanche et lundi ; ensuite le thermomètre aurait bien du mal à remonter la pente, à combler l'écart de 4 à 8° qui le séparerait de la fameuse norme saisonnière. Pour couronner le tout, l'ambiance resterait humide donc potentiellement neigeuse au dessus de 500 à 1000 m d'altitude jusque vers le 17 ou 18 avril.

En résumé : de la fraîcheur mouillée jusque vers samedi ou dimanche, suivie d'un coup de froid entre dimanche soir et mercredi en 8.

mardi 10 avril 2012 à 9h. Elle arrive à grandes enjambées la pluie. Le vent de sud est bien établi sur les hauteurs (rafales maxi à 82 km/h cette nuit aux Sauvages et à Chalmazel Gardonnanche, 79 km/h à Bron), il pourrait s'accentuer encore d'ici la fin de l'après-midi. Nous vivons présentement nos dernières heures relativement douces avant sans doute un bon bout de temps, la mini nocturne à Bron n'est pas descendue en dessous de 10.5°, à 9.3° à Andrézieux.

Dès demain, après la pluie de cet après-midi, soirée et nuit qui aura laissé entre 10 et 15 millimètres, nous renouerons avec une météo bien plus fraîche, surtout en montagne. La température devrait se situer un peu en dessous des normes de saison (entre 1 et 2°) durant toute la semaine, ensuite, à partir de la fin de semaine ou du début de la suivante, on voit se dessiner un nouveau coup de frais qui ferait flancher le thermomètre de quelques petits degrés supplémentaires. Durant cette décade à venir les précipitations pourraient être relativement quotidiennes sans forcément être intenses ; la sensation de frais sera accentuée par un manque d'ensoleillement et par cette humidité plus ou moins continue, tout l'inverse de mars donc !

lundi 9 avril 2012 à 7h. Le radoucissement est en marche et contrairement à ce que je pensais, il s'est aussi manifesté en plaine qui a vu son minimum de température arriver vers 2h cette nuit (0.0° à Andrézieux, -0.1° à St-Georges, 1.1° à St-Léger). Les trous à froid n'ont pas trop réagi au vent tiède avec par exemple -2.1° de mini provisoire à St-Just-en-Chevalet.

Aujourd'hui nous ne devrions pas recevoir de pluie, le ciel restera globalement lumineux sans toutefois rester bleu.

Demain le vent de sud se renforcera, il sera même bien turbulent en fin de journée. La pluie ne débarquera sans doute que durant l'après-midi et sera immédiatement suivie d'un rafraîchissement sensible. Prévoyons quelques possibles coups de tonnerre et une lame d'eau moyenne d'environ 10 mm pour la période de mardi après-midi à mercredi matin.

Ensuite le temps ne se remettra pas au beau, ni au beau ni au chaud. Prévoyons une météo fraîche et humide pour plusieurs jours, possiblement jusqu'au 18-20 avril ; nous aurions en fait les températures et les giboulées que l'on n'a pas eues en mars.

dimanche 8 avril 2012 à 9h. Le coup de froid prévu pour aujourd'hui n'a pas fait faux bond. Ce matin le thermomètre est ici faiblement négatif  (-0.5° actuellement et minimale provisoire), ce n'était pas arrivé depuis le 10 mars. En tout début de matinée (ou en fin de nuit à 5h 10) une averse de neige roulée est passée par là, il reste d'ailleurs quelques traces sur l'herbe sèche ainsi que dans le cône du pluviomètre (qui est actuellement en train de dégeler). Ce matin le froid est réservé à la montagne, les températures de plaine sont assez nettement supérieures à 0, voici quelques mini nocturnes d'hier 20h à ce matin 8h, l'éventuel nombre entre parenthèses est la minimale entre hier soir 20h et ce matin 9h : St-Léger-sur-Roanne 3.3° (3.3°), Andrézieux 4.4° (4.4°), Feurs 4.9°, St-Etienne GC 3° (2.6°), Bron 6.9° (6°), St-Georges 5.9°, St-Nicolas des Biefs -1.9° (-2.2°), Satolas 6.3° (6.2°), col de la Loge -2.9° (-3.2°).

Nous devrions voir le soleil aujourd'hui, le vent de nord maintiendra toutefois une sensation de froid, les maximales devraient tourner aux alentours de 5 ou 6° vers 800 m en plein vent, vers 8 à 10° à la même altitude mais en versants sud protégés du courant d'air et pas loin de 0° à Pierre-sur-Haute. La plaine devrait voir des thermomètres juste au dessus de 10° en des lieux protégés de la bise.

Demain matin il fera plus froid en plaine que sur les coteaux d'altitude. Le vent devrait tourner cette nuit au sud tout en mollissant, l'atmosphère se stabilisera et il n'est pas absurde d'envisager quelques gelées au moins au sol en fonds de vallées ou en plaine cloisonnée. Quoi qu'il en soit il fera encore frisquet le matin, la lumière sera sans doute encore présente et l'ambiance se réchauffera bien en journée où nous devrions bénéficier d'une maximale de saison.

Mardi comme prévenu depuis plusieurs éditos, le vent de sud prendra de la vigueur et la journée ne se passera pas sans pluie. Celle-ci nous laissera probablement la matinée au sec, prévoyons-la pour l'après-midi. Le fond de l'air sera considérablement radouci avant l'arrivée des gouttes, on peut espérer un bon 15° en plaine sur les coups de midi, juste avant la douche.

Après une nuit globalement pluvieuse, la journée de mercredi verra un temps plus frais et tout aussi humide. Sale temps pour mercredi donc. Le temps sera glacial en haute montagne (environ -30° de prévus à 5500 m) et vu cette masse d'air froid sur nos têtes, il ne faudra pas s'étonner de voir la neige tomber au moins au dessus de 1200-1400 m. Sous les instabilités, quelques flocons pourraient même s'aventurer plus bas en matinée (vers 800-1000 m ? possible...). Les précipitations seront en voie d'extinction l'après-midi, l'ambiance restera fraîche pour une mi avril. Entre mardi et mercredi soir il pourrait tomber entre 10 et 20 mm.

Ce temps trop frais (surtout les maximales) et toujours plus ou moins humide semble vouloir durer au moins jusqu'en fin de semaine.

samedi 7 avril 2012 à 8h 30. Quelques gouttes et finalement pas mal de soleil hier : 0.9 mm et 14.6° de maximale.

Ce matin le ciel est lumineux mais une bande vaguement zonale (c'est-à-dire étirée d'est en ouest ou l'inverse c'est comme vous le sentez) faiblement perturbée stagne plus ou moins entre Lons-le-Saunier et Limoges. Cette zone faiblement pluvieuse correspond à l'interface entre un air froid mais stable situé sur une grande moitié nord de la France et un air plus doux mais plus instable au sud (bonnes pluies encore sur Privas actuellement).

au final, c'est l'air froid qui va l'emporter. Demain dimanche il fera bien frais le matin, sans doute 5 à 7° de moins qu'actuellement par ici à  800 m d'altitude où un petit gel sous abri n'est pas à exclure. Cette journée demeurera froide pour un 8 avril (3 à 5° de moins que la normale) malgré une belle lumière.

Lundi matin le froid matinal devrait descendre en plaine puis le soleil rapidement réchauffer l'ambiance, nous resterons sans doute encore déficitaires en degrés.

Mardi comme annoncé depuis quelques éditos, la petite période de temps frais et clair prendra fin par un grand courant d'air venu du sud. Le début de journée pourrait de nouveau être lumineux mais il serait bien étonnant que le soleil se couche avant les gouttes.

Prévoyons une pluie significative entre mardi après-midi et mercredi soir (10 à 30 mm ?).

Mercredi, après le coup de tiède de mardi, nous renouerons probablement avec une ambiance humide et fraîche.

Ensuite le gros des pluies sera sans doute derrière nous, le temps ne devrait pas se stabiliser, il faudra probablement compter avec des gouttes de ci de là et des températures maximales un peu justes pour une mi avril. Il fera bien plus froid en montagne qu'en plaine, les skieurs de printemps retrouveront dans les Alpes une neige de janvier au dessus de 2000-2400 m.

vendredi 6 avril  2012 à 7h 30. La maximale d'hier a été de saison ici à Violay : 12° (12.3° pour la moyenne des maximales des 5 avril de ces 17 dernières années), elle est montée à 15.1° à Andrézieux et même 17.7° à Bron, 18.2° à St-Georges-de-Reneins mais seulement 14.4° à St-Léger-sur-Roanne.

Aujourd'hui la matinée devrait être plus lumineuse que celle d'hier mais des averses pourraient se produire cet après-midi, les températures seront sans grand changement.

Demain samedi on perdra sans doute quelques degrés (2 à 3) et le déroulé de la journée sera semblable à celui d'aujourd'hui : un peu de lumière le matin et des averses l'après-midi.

Dans la nuit de samedi à dimanche le refroidissement arrivera et l'atmosphère se stabilisera. Nous ne devrions pas voir de gouttes ni de flocons durant ce dimanche-lundi.

L'ambiance sera froide en montagne dimanche matin, des -5° peuvent être atteints vers 1200-1400 m et le gel descendra probablement jusque par ici vers 800 m. Le soleil aura beaucoup de peine à lever le mercure, nous aurons une température ne 4 à 6° sous les normales, surtout en des lieux exposés au vent du nord.

Lundi même type de temps avec sans doute des gelées matinales en plaine.  La tendance sera au réchauffement en montagne.

Mardi grand vent de sud, températures en nette hausse et arrivée probable d'une belle pluie.

Ensuite le temps perturbé s'installera, l'ambiance fraîchira jusqu'à se situer sous les normes d'une mi avril. Un beau temps pour la végétation (frais et humide) pourrait prendre place pour... 5 ou 6 jours ?

jeudi 5 avril  2012 à 7h 30. Les quelques millimètres de pluie d'hier (4.2) ont poussé le cumul de cet épisode à 17.4 mm soit à peu près ce qui était attendu. Les températures d'hier ont été très contrastées : 13.1° de maxi à Bron et seulement 8.9° à Andrézieux, 6.4° ici à Violay, 3.2° au col de la Loge.

Aujourd'hui quelques gouttes isolées sont encore envisageables mais la tendance est à l'assèchement et au radoucissement, nous devrions dépasser 10-12° par ici, sans doute plus de 15° en plaine.

Demain vendredi l'ambiance devrait conserver la même température moyenne qu'aujourd'hui (peut-être un peu plus doux ?) avec toutefois une matinée plus ensoleillée que celle de la veille et un risque non négligeable de petite pluie en seconde partie de journée.

Samedi l'ambiance débutera un refroidissement, le vent tournera au nord sous un ciel mitigé, nous perdrons 2 à 4  degrés sur la veille en recollant peu ou prou à des valeurs de saison.

Dimanche sera sans doute la journée la plus froide des 10 à venir : des gelées généralisées au dessus de 1000 m ainsi qu'en plaine abritée du vent, une maximale plusieurs degrés sous la normale.

Lundi le coup de froid sera passé, on ne peut exclure quelques gelées résiduelles le matin plutôt en plaine ainsi que dans les bas fonds.

A partir de mardi nous basculerons probablement dans un temps plus agité et pluvieux. Dans un premier temps une bouffée de sud pourrait faire sursauter le thermomètre mardi avant l'arrivée de la pluie, ensuite nous verrions un rafraîchissement sensible qui pourrait durer plusieurs jours ; le temps serait alors globalement à la pluie et le niveau thermique plutôt faible pour la saison.

mercredi 4 avril  2012 à 9h. Voilà, le gros de la pluie est passé, il ne devrait plus tomber grand-chose aujourd'hui (peut-être quelques millimètres ?) et encore moins demain. Le cumul de pluie affecté à la journée du 3 avril, c'est-à-dire la pluie tombée entre hier 8h et ce matin 8h, est ici de 13.2 mm, nous-nous situons donc dans la fourchette prévue de 10-30 mm ; les quelques éventuels millimètres d'aujourd'hui devraient nous rapprocher du centre de la fourchette.

N'attendons pas beaucoup de soleil aujourd'hui, il serait bien étonnant qu'il montre ne serait-ce qu'un rayon ; en conséquence la température restera fraîche : il fait présentement 4° ici à Violay et nous ne devrions pas atteindre 10° au plus tiède de l'après-midi.

Demain l'ambiance devrait s'adoucir et le soleil percer les nuages, quelques rares gouttes résiduelles peuvent choir. Même type de temps vendredi.

Samedi verra sans doute le début d'un bref mais sensible refroidissement, celui-ci plongera le dimanche de Pâques dans une ambiance bien trop froide pour un début avril, des gelées sont à craindre.

Lundi matin des gelées sont encore à redouter, la température stagnera plusieurs degrés sous les normales.

Ensuite nous pourrions retrouver un temps relativement frais, humide et venté pour quelques jours... La végétation appréciera.

mardi 3 avril  2012 à 8h 30. Les gelées d'hier matin n'ont pas eu beaucoup d'importance sur la température de la journée, le mercure est monté très rapidement et les amplitudes thermiques (différence entre la maxi et la mini) ont atteint des sommets : 23.2° à Riorges (avec -1.9° de température mini), 23.2° à Chalmazel (-3.5° de mini), 23° à Boën (-0.1° de mini), 23.9° à Feurs (-0.6° de mini), 21.7° à Andrézieux soit la 5ème plus forte amplitude (à 0.8° du record mensuel) lors d'un mois d'avril depuis au moins celui de 1946, 23.7° à Charlieu (-2.6° de mini), 23.5° à St-Chamond Varizelle (-0.4° de mini), 25° à St-Just-en-Chevalet (-4° de mini), 23.1° à St-Georges-de-Reneins (-1.4° de mini).

Cette nuit a été particulièrement douce en plaine (12.8° de mini nocturne à Bron pour une normale de 5.8° lors d'un 3 avril, 9.7° de mini nocturne à Andrézieux), la perte énergétique a été peu importante, signe d'une atmosphère bien plus chargée en humidité (et aussi un peu plus turbulente qu'hier).

La pluie devrait arriver à partir de la mi journée et se maintenir plus ou moins jusqu'à demain soir même si le gros des précipitations devrait tomber cet après-midi et ce soir.

Il fera encore doux ce matin et avant la pluie, les 15° devraient largement être atteints en plaine.

Demain sous un ciel sans doute couvert et quelques gouttes, le thermomètre sera beaucoup moins vaillant, il pourrait se cantonner en dessous de 10° par ici, sans doute 10 à 12° en plaine. Comptons sur 10 à 30 mm de pluie lors de cet épisode.

Jeudi et vendredi l'atmosphère s'asséchera, même si on peut encore voir de ci de là 3 gouttes ; l'ambiance retrouvera un thermomètre de saison.

Samedi il est possible que l'on assiste à un retour de la pluie, la température chuterait alors sensiblement et un bon coup de froid (pour la saison !) est envisageable pour dimanche et lundi où quelques flocons inoffensifs pourraient descendre bien bas pour avril (sous 500 m ?).

lundi 2 avril  2012 à 5h 30. 253 heures de soleil à Andrézieux durant ce mémorable mois de mars, l'ancien record (qui datait de 2003) est battu de 12 heures !

Ce matin le thermomètre est largement négatif dans les trous à froid ainsi que sur les plateaux de montagne : minis tout à fait provisoires de -2.6° à St-Just-en-Chevalet, -3.4° à la Gardonnanche de Chalmazel. Comme pressenti, le gel s'est étendu avec par exemple -1.2° de mini nocturne provisoire à Riorges, 0.1° à St-Georges-de-Reneins, 0.6° à Andrézieux.

La hausse de température sera marquée aujourd'hui en plaine, nous devrions atteindre ou dépasser les 20° de maxi là où il gèle en ce moment. Pas de problème pour le soleil qui assurera correctement sa dernière journée de garde.

Demain mardi et après-demain mercredi le temps changera et il pleuvra enfin. Attendons-nous à une pluie significative (à défaut d'être très abondante) de 10 à 30 mm pour l'ensemble de ces deux journées. Quelques orages pourraient tonner de ci de là. Le refroidissement prévu mais encore incertain ne devrait pas avoir lieu, nous devrions rester aux alentours des normales de saison (plutôt en dessous entre mercredi et jeudi) jusqu'à vendredi prochain ; ensuite la variabilité des modèles est encore importante.

dimanche 1er avril 2012 à 7h 30. Quelques brouillards trainent actuellement sous une température bien plus fraîche que celle de ces 10 derniers jours (1.9°). Ces grisailles ne devraient pas nous occulter la lumière bien longtemps : le soleil fera encore aujourd'hui son one man show dans une ambiance toutefois bien refroidie.

Demain lundi la lumière sera toujours là et la douceur reviendra, comptons sur le retour des 20° en plaine et sur quelques possibles développement nuageux (et pourquoi pas vaguement orageux) au dessus des reliefs..

Mardi le ciel s'assombrira et les pluies seront enfin significatives (plutôt en seconde partie de journée). Le fond de l'air demeurera doux.

Mercredi le temps pluvieux devrait persister et nous imposer une température plus fraîche, sans doute sous les normales de saison en ce qui concerne la maximale.

Ensuite l'incertitude est encore très grande : vivrons-nous un véritable coup de froid comme celui qui semble promis au quart nord-ouest de la France ? aurons-nous un temps beaucoup plus doux ? Tout va se jouer à peu de choses, la position de la bulle anticyclonique présente sur l'Atlantique déterminera la suite des évènements. Attendons-nous donc à un temps plus frais dès mercredi avec possiblement des averses, ce temps plus ou moins refroidi (là est la question) semble parti pour durer plusieurs jours, au moins toute la seconde partie de semaine prochaine.

samedi 31 mars 2012 à 9h. C'est tout beau tout bleu et tout brillant, c'est le ciel depuis 9 jours. Ce matin on relève encore de gros écarts thermiques entre les zones exposées au vent de nord (qui a bien faibli en cette fin de nuit) et les fonds qui en sont protégés : petit gel à Chalmazel et mini nocturne de 9.2° à Chiroubles, de 9.3° à Lucenay.

Plein soleil pour aujourd'hui avec des températures similaires à celles d'hier à savoir un petit 20° en plaine et un gros 10° vers 1400 m.

Demain matin le gel devrait déborder des irréductibles trous à froid pour s'étendre en plaine ainsi que sur les plateaux de montagne. Il fera donc frisquet (pour la saison) le matin et "pas rien seulement bien chaud" l'après-midi comme on dit par ici. Pourtant le soleil dardera toujours à 100 % et les maximales seront de saison.

Lundi l'ambiance se radoucira l'après-midi mais la matinée pourrait voir le gel de nouveau s'étendre,,attention dans les cultures... Le changement de temps se mettra en place, on ne peut exclure une averse ou deux sur les coups de 16-19h au dessus des reliefs (Madeleine et Bois Noirs aux premières loges, comme d'habitude).

Mardi il fera toujours doux pour la saison mais le possible ciel clair matinal ne devrait pas s'éterniser : une dégradation pluvieuse est en effet fortement probable aux alentours de la mi journée ou de la soirée. Cette dégradation pourrait être bruyante, quelques orages sont en effet envisageables.

Mercredi nous aurons quitté les mois de mai ou juin et serons revenus en avril voire peut-être même en mars (enfin un mars normal), la journée devrait être pluvieuse. On peut espérer entre 10 et 20 mm de pluie sur l'ensemble de ces deux journées.

Ensuite, comme pressenti dans l'édito de jeudi dernier, une certaine "vague de froid" (vague de froid d'avril, donc un vague froid) pourrait débouler et même camper sur le secteur plusieurs jours. Il subsiste encore de grandes disparités chez les modèles météo, alors gardons-nous d'annoncer le retour du grand froid et des flocons en plaine... Attendons-nous simplement à une période sensiblement plus froide que ce que nous avons vécu depuis le printemps astronomique, période possiblement humide. On en reparlera...

vendredi 30 mars 2012 à 8h. C'est un mois de mars pour vérandas ça où je ne m'y connais pas ! plus de chauffage (autre que solaire) depuis le 22 mars, voilà qui n'est pas courant par ici. D'ailleurs à Andrézieux ce mois de mars va probablement battre le record haut de durée d'ensoleillement, pour l'instant le mois de mars le plus ensoleillé est celui de 2003 avec 241.7 h, nous en sommes présentement et approximativement à 230 heures (+/- 1h).

Ce matin il fait un peu plus frais que d'habitude sur les monts et a contrario un peu plus doux en plaine. En Roannais le radoucissement est d'ailleurs remarquable puisque le poste de St-Léger enregistre 7.4° de mini nocturne à savoir 4 à 5° de plus que les jours précédents. Ailleurs en plaine comme sur les bosses inférieures à 1000 m la mini nocturne tourne autour de 4 à 5°.

Le plein soleil est assuré pour aujourd'hui dans une ambiance un peu refroidie vis-à-vis d'hier, comptons sur 1 à 3° de moins.

Demain samedi, comme entrevu lors des derniers éditos, la température devrait marquer un pallier sous l'indéfectible soleil.

Dimanche il fera nettement plus frais (2 à 4° de perdus sur la maximale de la veille, nous serons donc revenus aux chaleurs de saison), toujours dans la lumière et le vent de nord régulier.

Lundi et mardi le thermomètre rattrapera quelques degrés, le soleil sera toujours présent lundi mais il pourrait se cacher mardi qui sera probablement la journée marquant le changement de temps. Mardi en effet nous pourrions enfin voir la pluie tomber, on ne sait encore quelle quantité...

L'hypothèse de coup de froid possiblement neigeux ou pluvieux) avancée dans l'édito d'hier gagne en certitude. Attendons-nous à un temps largement refroidi et sans doute pluvieux entre mercredi et vendredi ou samedi prochains.

jeudi 29 mars 2012 à 8h 30. Aujourd'hui est la dernière journée chaude de la séquence débutée le 22 mars, ce pourrait même être la plus chaude (en ce qui concerne les températures maximales) en plaine où les 20° seront sans doute largement dépassés. Ce matin on note toujours une nette différence de traitement thermique entre les zones horizontales ou concaves et les zones inclinées ou convexes ; les minimales sont encore légèrement inférieures aux normales dans le Bassin Roannais par exemple avec 1.7° de mini nocturne à Riorges, alors que 800 m plus haut cette même minimale affiche 8.9° à St-Nicolas des Biefs.

Demain vendredi, toujours sous le soleil, le mercure de l'après-midi descendra d'un cran c'est-à-dire de 2 à 3°.

Samedi sera copie conforme à vendredi : le même soleil, la même température.

Dimanche et lundi il fera plus frais dans une ambiance toujours lumineuse, nous retrouverons sans doute des températures de saison lors de ces deux journées.

Ensuite on n'y voit pas très clair... Attention à d'éventuelles gelées matinales à presque tous les étages à partir de mardi et pourquoi pas à un réel coup de froid (pour la saison !) en seconde moitié de semaine prochaine... A voir.

La pluie ? rien de rien avant lundi et sans doute pas grand-chose la semaine prochaine...

mercredi 28 mars 2012 à 7h 30. Le presque-été se poursuit à Violay où les températures minimales ne descendent pas sous 6.5° depuis 7 jours. Hier le mercure est monté ici à l'abri du vent à 19°, c'est autant qu'en plaine au courant d'air (19.5° à Andrézieux), nous devrions atteindre 20°, si ce n'est aujourd'hui ce sera demain.

Ce matin il fait encore bien frais en plaine et il gèle de nouveau dans les trous à froid, il fait 2.4° à 7h 30 à Andrézieux, c'est tout de même 1.6° en dessous de la normale 81-10 pour un 28 mars. Ici à Violay l'ambiance est toujours aussi tiède avec présentement 7° à la station automatique, à 7h la mini nocturne était de 7.2° aux Sauvages.

Plein soleil donc pour aujourd'hui et demain avec à la clef sans doute la journée la plus chaude de la séquence.

Vendredi avec l'orientation du vent au nord, nous devrions accuser une perte de quelques degrés sur la maximale, surtout là où le souffle court.

Samedi le thermomètre se stabilisera et une nouvelle baisse plus prononcée devrait être observée dimanche, nous recollerions alors à des valeurs juste de saison.

L'incertitude gagne ensuite, la tendance serait à un temps doux (quelques degrés au dessus de la normale) pour au moins le début de semaine prochaine.

Pas une goutte à prévoir avant lundi au plus tôt et sans doute pas grand chose avant le 4 ou 5 ou 6 avril...

mardi 27 mars 2012 à 8h 30. Certes les températures maximales sont très élevées pour la saison et ce à tous les étages, mais les minimales sont, en plaine, beaucoup moins aberrantes. Ce matin par exemple il gèle assez nettement dans les trous à froid (-1.2° de mini nocturne (de 20h hier à 8h ce matin) à Chalmazel Bourg, 0.0° à la Gardonnanche) et la plaine est en dessous des normales de saison avec 2.1° à Andrézieux (normale 81-10 de 3.1°), 1.6° à St-Léger-sur-Roanne ainsi qu'à St-Georges-de-Reneins. Il faut monter un peu sur les reliefs pour avoir à la fois de hautes maximales (18.9° hier ici à Violay) et des minimales nettement plus douces que celles de plaine : la mini nocturne actuelle de Chiroubles est de 9.3°, de 6.8° à St-Nicolas-des-Biefs, il faisait 9.4° à 5h à Machézal.

Rien à signaler pour la journée d'aujourd'hui, ni celle de demain, ni celle d'après-demain, ni celle de vendredi : ce sera beau et chaud l'après-midi et encore frais le matin mais uniquement en plaine. Vendredi le vent de nord pourrait se réveiller, les maximales ne seraient alors pas si élevées que les précédentes, elles resteraient toutefois assez nettement supérieures aux normales de saison.

Nous pourrions renouer dimanche avec une température de saison, ce rafraîchissement ne serait pas durable, l'ambiance se radoucirait progressivement durant la semaine suivante.

La pluie n'est malheureusement pas au programme : on ne peut certes pas exclure quelques micro averses très ponctuelles sur les hauts reliefs dues à une instabilité de fin d'après-midi, mais mis à part ces éventuelles gouttes marginales ont ne voit pas ce qui pourrait faire pleuvoir d'ici le 3 ou 4 ou 5 ou 6 avril... au plus tôt.

lundi 26 mars 2012 à 5h 30. Hier encore les 20 degrés ont été péniblement atteints en plaine protégée du vent de nord : 20.1° à Riorges, 18.9° à Andrézieux, 21.2° à Bron, 20.6° à St-Georges-de-Reneins, 19.9° à chiroubles, 19.6° à Brindas. Avec ce bel ensoleillement et ce vent assez sensible, les postes protégés du courant d'air affichent des maximales bien supérieures à ceux soumis à la Bise : 18° ici à Violay hier, 19.1° à la Métare de St-Etienne contre seulement 17.5° à la station du Grand Clos de la même commune.

Le beau temps tel que nous le connaissons depuis 4 jours à présent est presque assuré jusqu'en fin de mois. La date charnière du 31-1er avril sera peut être charnière pour un léger rafraichissement (qui nous rapprocherait seulement des normales de saison) mais la perspective pluvieuse reste très incertaine... les dernières projections ont fortement gommé les espoirs pluvieus du tout début de mois d'avril... Il faudrait attendre le 3 ou 4 ou 5 pour pouvoir espérer quelque chose... A suivre, ça a le temps de changer d'ici là mais bon...

dimanche 25 mars 2012 à 9h. On a mesuré des maximales aux alentours de 20° hier en plaine : 19.8° à Andrézieux, 20.6 à Riorges, 20.7° à Charlieu, 21.4° à Bron, 21.1° à St-Georges-de-Reneins. Ce matin il gèle très faiblement dans les trous à froid : -0.5° de mini nocturne (de 19h hier à 8h aujourd'hui vu que l'on a changé d'heure cette nuit) à Chalmazel Bourg, 0.0° à St-Just en Chevalet ; ailleurs la température est nettement plus douce (7.4° de mini nocturne aux Sauvages).

Ce grand beau temps, possiblement nuageux (cumulus) en cours d'après-midi va se poursuivre jusque vers vendredi prochain. Hormis quelques éventuelles courtes averses ponctuelles essentiellement localisées au dessus des reliefs, il ne faut pas attendre la moindre goutte d'ici la toute fin du mois. La température moyenne de ces 5 jours à venir sera peu ou prou celle d'hier, peut-être assisterons-nous à un très léger réchauffement. L'excédent thermique du 22 mars au 30 mars sur la température maximale devrait atteindre 5 à 7° ; en ce qui concerne la température minimale, l'excédent pourrait être du même ordre par ici en montagne aérée, il sera sans doute beaucoup plus faible voire nul en plaine.

Il semble, il semble seulement qu'un vague changement de temps se mette en place pour le 31 mars ou le 1er avril, nous recollerions à des températures de saison. La pluie viendra-t-elle ? ça reste à voir.

Les chroniques de Guy Blanchet : hebdomadaire (MAJ 24 mars) mensuelle.

samedi 24 mars 2012 à 8h 30. L'éventuelle petite averse ponctuelle a été pour Violay hier (aux alentours de 17h 30-18h) et elle nous a donné tout de même 1.8 mm...

Depuis le ciel est redevenu clair et il devrait le rester jusqu'en fin de mois, on ne voit en effet pas de changement de temps avant le 30 ou 31 mars premier délai. Durant cette longue période, quelques très petits développements plus ou moins orageux (comme celui d'hier soir au dessus du secteur) sont éventuellement envisageables, les gouttes seraient réservées aux reliefs et à dose homéopathique ; disons qu'on pourrait bien voir quelques cumulus bourgeonner dans le ciel lors des après-midi, de là à ce qu'ils donnent une goutte... Cumulus ou pas, l'impression sera bel et bien printanière voire même estivale sous le soleil de l'après-midi, la température moyenne des 2 derniers jours et des 7 à venir devrait se situer 5 à 7° au dessus des normales ce qui est remarquable pour une durée aussi longue.

Ce matin nous avons quelques  inversions thermiques : il gèle faiblement dans les trous à froid (-0.6° de mini nocturne à St-Just-en-Chevalet mais 6.7° à St-Nicolas-des-Biefs, 2.1° de mini à St-Georges-de-Reneins et 8.4° aux Sauvages).

vendredi 23 mars 2012 à 7h 30. C'est reparti pour une grande semaine chaude (pour la saison) et presque 100% ensoleillée. S'il doit tomber une goutte d'ici le 29 ou 30 mars, ce sera sans doute aujourd'hui au travers de très hypothétiques petites averses ponctuelles. Prévoyons donc une météo particulièrement clémente (journées à 20° en plaine, nuits douces ailleurs que dans les bas fonds, soleil omniprésent) jusqu'à au moins jeudi ou vendredi prochain.

En regardant très loin, on devine un éventuel changement de temps aux alentours de la fin du mois ou du 1er avril. C'est très loin.

jeudi 22 mars 2012 à 7h. Il fait doux, très doux par ici : 9.4° aux Sauvages à 7h, 8.6° actuellement ici, c'est bien chaud pour un matin de mars. La journée sera douce, on verra de la lumière entre ou à travers les nuages, mais sans doute pas de goutte. La température atteindra probablement 18°-20° en plaine, surtout si le soleil chauffe pendant quelques heures.

Demain vendredi le thermostat restera tel quel, quelques éventuelles averses sont envisageables, elles ne feraient que noircir le goudron. Le soleil sera toujours contesté par les nuages mais la température demeurera plus douce que la normale.

Samedi le risque de pluie (déjà très faible) s'amenuisera encore. Le menu sera encore soleil + nuages et une température sans grand changement, peut-être à maximale un peu plus douce que la veille.

Aucun changement de temps n'est à prévoir avant possiblement la fin du mois : des nuits très douces, des journées fort agréables pour la saison (maximales assez loin des records a priori), éventuellement quelques petits bourgeonnements sur les reliefs l'après-midi avec possiblement 1 goutte et demi à certains endroits... La nature va pouvoir reverdir, c'est feu vert pour le vert.

mercredi 21 mars 2012 à 8h. 19mm, voilà le cumul définitif de pluie de ce dernier épisode ici à Violay. Les prochaines pluies ne se bousculent pas aux prévisions, on voit toujours vaguement une petite probabilité pour vendredi mais si pluies il y a elles ne seraient qu'anecdotiques. ensuite les hautes pressions semblent vouloir nous reprendre de nouveau jusqu'à possiblement la fin du mois. Ce mois de mars a donc de fortes "chances" d'être bien plus sec que la normale, ici à Violay il n'est tombé que 28.1 mm soit à peine la moitié du cumul mensuel normal.

Ce matin le ciel se dégage, le soleil devrait rendre l'après-midi fort agréable.

Demain jeudi les températures auront renoué avec la grosse douceur, nous nous situerons 3 à 5° au dessus des normales de saison.

Cette température élevée pour une fin mars semble sure d'elle jusqu'à au moins lundi prochain. Vendredi le ciel pourrait être plus sombre que bleu, quelques pluies insignifiantes sont envisageables, ensuite le beau temps stable semble nous être promis de samedi à au moins lundi.

mardi 20 mars 2012 à 5h 30. Le printemps arrive aujourd'hui à 7h 14 de nos montres, il va falloir qu'il se dépêche car actuellement c'est plutôt l'hiver qui occupe la position ; rien de bien sensationnel mais tout de même quelques traces de neige sur le toit de la véranda et sur l'herbe. Le thermomètre affiche 0.7°. Le Pilat a dû recevoir une couche de blanc cette nuit au dessus de 800-900 m car les précipitations y ont été relativement abondantes (de l'ordre de 5 mm) et la température négative aux alentours de 1000 m.

Aujourd'hui l'ambiance restera froide pour un premier jour de printemps, on ne peut exclure quelques flocons attardés en cours de matinée, le soleil pourrait revenir entre deux nuages cet après-midi.

Demain l'embellie sera notable et les températures de l'après-midi devraient plus ou moins recoller aux normales de saison.

Jeudi le thermomètre dépassera le niveau moyen d'une fin mars, la douceur sera présente.

Ensuite il semble que la douceur soit acquise pour au moins 4 ou 5 jours. Des risques pluvieux ar remontée de sud ne sont pas négligeables pour vendredi ou samedi.

lundi 19 mars 2012 à 5h 30. Il n'y a pas eu de miracle hier : grisaille, pluie après la neige et brouillard en fin de journée. 6° de maxi sous une fugace éclaircie vers 16h, c'est tout de même près de 15° de moins que le 20.9° de jeudi dernier. La fourchette 10-30 mm avancée pour l'épisode pluvieux n'est pour l'instant pas mauvaise : 11.5 mm de pluie ici à Violay hier lors du relevé de 19h, 10.7 mm à Andrézieux à la même heure, 14.3 à Bron, 15.9 à la Gardonnanche, 20.5 à St-Nicolas, 5.2 à St-Chamond aéro, 5.8 mm à la Métare, 6.6 au grand Clos et à l'Oeillon, 18 à St-Léger, 11.8 aux Sauvages, 10.5 à St-Georges-de-Reneins.

Actuellement le ciel est dégagé et le thermomètre est proche de 0° : 0.6°. Le gel est présent dès 900 m d'altitude environ avec -0.7° à St-Nicolas à 5h, -1° de mini provisoire à la Gardonnanche.

Aujourd'hui sera une journée bien froide, l'actuel ciel dégagé ne devrait pas tenir toute la journée : des averses pluvio-neigeuses sont probables, plutôt l'après-midi et la soirée. La limite pluie neige se situera aux alentours de 700-900 m, on pourrait voir des flocons plus bas (vers 500 m) sous quelques averses musclées.

Demain mardi le ciel sera encore tourmenté et froid en matinée. Les précipitations cesseront.

Le beau temps semble vouloir revenir mercredi, l'ambiance se rapprochera des normales de saison.

Jeudi il fera sans doute de nouveau chaud, 2 à 3° au dessus des températures normales.

L'instabilité possible évoquée hier due à des remontées de sud-ouest n'a pas l'air de vouloir sérieusement se manifester, la seconde partie de semaine serait donc douce et relativement bien ensoleillée. Cela reste à confirmer bien sûr.

dimanche 18 mars 2012 à 8h. Grosse, très grosse surprise ce matin : il neige fortement depuis le lever du jour, le sol commence à griser au dessus de 850-900 m dans les envers (hors champ de la webcam), il doit être bien blanc à 1000 m. Aucun modèle météo ne voyait cette poche froide, Météo France prévoyait 6° ce matin dans le secteur. Vous pouvez tracer une croix sur la journée d'aujourd'hui si vous aviez prévu une sortie extérieure au sec : la pluie ou neige devrait occuper toute la journée et le thermomètre ne montera pas très haut : entre 2 et 4° par ici si on ne voit pas de soleil, quelques degrés de plus dans le cas contraire.

Hier comme pressenti il a fait chaud dans le Lyonnais et moins dans le Forez : 18.8° de maxi à Andrézieux pour 23.6° la veille mais 19.7° à Bron pour 20.2° la veille.

Demain la fraîcheur s'installera temporairement, l'isotherme 0° devrait planer aux alentours de 1000 m le matin ; en journée les gouttes résiduelles seront flocons au dessus de 500 à 800 m.

Mardi n'enregistrera pas beaucoup de mouvement : quelques petites gelées matinales au dessus de 600 à 800 m et un temps globalement froid avec possiblement quelques insignifiants flocons au dessus de 500 à 800 m avant midi.

Mercredi le beau temps reviendra, l'instabilité atmosphérique sera oubliée, le soleil et la douceur pourront revenir, nous recollerons à des températures de saison.

Temps calme doux et sans doute assez lumineux pour la fin de semaine : le thermomètre devrait se caler 2 à 4° au dessus des normales de saison et y rester de jeudi à samedi ou dimanche. Côté pluie, après celles d'aujourd'hui et de demain il ne devrait plus tomber grand chose ; on ne peut toutefois pas exclure une remontée de sud-ouest entre jeudi et vendredi, remontée provoquée par la goutte froide Ibérique qui engendrera de substantielles précipitations sur le nord-ouest de l'Espagne et notre sud-ouest à nous.

 

samedi 17 mars 2012 à 8h 30. La journée la plus chaude de la semaine en plaine a été hier vendredi 16 mars, le seuil conventionnel de chaleur (maxi supérieure ou égale à 25°) y a été atteint et même dépassé : 24.9° à Feurs et Perreux, 25° à Charlieu, 25.1° à Boën, 25.4° à Riorges. Le lyonnais est resté bien plus frais avec seulement 20.2° à Bron au meilleur de la journée, 20° à Satolas, 21.5° à St-Georges, 17.8° aux Sauvages, 20.1° ici à Violay, 22° à Grammond. Sur les monts du Forez, l'ambiance était très chaude mais un peu moins que celle de jeudi : 18.5° au col de la Loge (19.8° jeudi), 19.7° à la Gardonnanche, 22.5° au Bourg de Chalmazel (-0.4° de mini). Notons encore du 22.3°  la Métare, 22.4° à St-Just-en-Chevalet et 19.5° à St-Nicolas.

Aujourd'hui est la journée de transition entre le temps estival de ces derniers jours (12.9° de mini hier à Violay !) et le temps hivernal prévu pour lundi et peut-être même mardi. Aujourd'hui donc quelques pluies pourront être observées sur les monts d Forez et de la Madeleine (actuellement une poche pluvieuse occupe une petite partie du Puy-de-Dôme et de l'Allier, elle est en route vers le nord-est et pourrait donc affecter le Bourbonnais en matinée). Durant l'après-midi on ne sera pas à l'abri d'une averse mais le gros des pluies sera pour demain dimanche. La température de cette journée de samedi sera évidemment plus faible de 5 bons degrés que celle d'hier en Forez, elle ne sera sans doute guère plus fraîche en Lyonnais.

Demain dimanche nous aurons enfin droit à une bonne pluie, mais aussi à un bon refroidissement. On pourra oublier le soleil de ces derniers jours, les températures maximales auront perdu, en Forez, une douzaine de degrés sur celles d'hier. On peut sans doute compter sur un arrosage significatif, la fourchette 10-30 mm donnée dans cet édito il y a quelques jours est concevable si on inclut la journée de lundi.

Lundi la neige descendra assez bas, on pourrait voir des flocons vers 500 m d'altitude. Bien entendu, "voir des flocons" ne signifie pas "neige au sol" on est bien d'accord ?

Mardi l'ambiance sera toujours trop froide pour la saison, les pluies ou neiges devraient devenir plus rares sans toutefois déserter le ciel.

Nous ne recollerions à des températures de saison qu'aux alentours de jeudi ou vendredi prochain sous un ciel actuellement incertain.

Violay, vendredi 16 mars 2012 à 8h. Les zones de plaine alors relativement fraîches avant-hier mercredi ont vu leur température monter sensiblement hier : 23.5° de maximale à Andrézieux, 24.2° à Riorges (après -0.7° de minimale), 24° à Charlieu (-1° de mini), 22.4° à Satolas, 21.6° à Brindas, 22.2° à St-Georges. La "haute" montagne a elle aussi subit un réchauffement considérable, le mercure a frôlé 20° au col de la Loge : 19.8° de maxi, 16.6° au Béal, 20.9° à la République.

Cette nuit a de nouveau été extrêmement douce sur les monts : mini nocturne de 10.7°à St-Nicolas des Biefs, de 11.4° à Grammond, 11.8° aux Sauvages et même de 12.9° ici à Violay ! Pendant ce temps, il gèle encore faiblement dans les bas fonds (-0.2° à 6h à Chalmazel, 0.3° de mini nocturne à St-Just-en-Chevalet, 0.1° de mini nocturne à St-Georges-de-Reneins, 0.2° de mini nocturne à Charlieu).

Dimanche le temps changera radicalement : la fraîcheur reviendra avec les gouttes. Nous pouvons compter sur un bon arrosage entre dimanche et mardi soir, sans doute entre 15 et 30 mm par ici. Le gros des précipitations serait pour dimanche, la limite pluie neige s'abaissera aux alentours de 800-1000 m dans la nuit de dimanche à lundi, on pourrait voir les flocons par ici en journée de lundi.

Lundi et mardi il fera de nouveau froid pour la saison, nous aurons perdu une bonne douzaine de degrés entre la maxi d'hier ou d'aujourd'hui et celle de lundi ou mardi. Quelques flocons peuvent tomber assez bas sous les instabilités de lundi, en dessous de 500 m ?

Le reste de la semaine nous fera recoller aux normes thermiques de saison, le ciel ne sera pas si dégagé qu'actuellement, quelques averses ponctuelles restent possibles.

jeudi 15 mars 2012 à 7h 30. C'est à Violay qu'il a fait le plus chaud hier, bien plus chaud qu'à Lyon (18.3° à Bron, 17.8° à Satolas), qu'à Villefranche (18.2° à St-Georges), qu'à Andrézieux (19.6°), qu'à Riorges (19.4°)... 20° tout rond ici sous un magnifique soleil et pas un pet de vent. Quelques stations de la Loire sont montées un peu plus haut : 20.1° à St-Just-en-Chevalet, 20.3° à la Métare, 20.4° à Charlieu.

Ce 20° n'est pas ici un record de précocité, on avait eu 20.4° le 4 mars 1997 (et possiblement aussi plus de 20° fin février 1990).

Andrézieux a battu de 0.2° son record journalier de haute maxi pour un 14 mars (anormalement bas comparativement à ses assesseurs) mais reste très loin du record mensuel (26.4° le mars 1981) et même du record décadaire (24.6° le 11 mars 1981).

Aujourd'hui on remet ça avec peut-être un petit degré de plus.

Ce matin on observe d'importantes inversions (de plus de 10°) entre les bas fonds où il gèle encore et les hauteurs déjà dans la douceur (10.5° présentement ici à Violay) ; quelques exemples : -2.5° à Chalmazel Bourg à 7h et +9.9° au col de la Loge à la même heure, 0.0° à 4h à Riorges et 10.8° à St-Nicolas-des-Biefs à la même heure, 0.1° de mini nocturne à St-Georges-de-Reneins et 8° aux Sauvages, notons encore le 11.1° au col du Béal à 2h cette nuit.

La dégradation pluvieuse du prochain week-end gagne en certitude, nous perdrons entre 12 et 15 degrés entre la maximale d'aujourd'hui et celle de lundi prochain. On envisage toujours un cumul pluviométrique de 15 à 30 mm pour l'épisode à venir : de dimanche à mardi. La journée de samedi devrait rester hors-goutte tout come la nuit de samedi à dimanche.

Ensuite la zone perturbée devrait plus ou moins stagner sur l'Espagne et le sud-ouest de la France où l'arrosage se poursuivrait ; par ici, on peut sans doute tabler sur un retour au sec entre mardi sir et mercredi.

mercredi 14 mars 2012 à 7h 30. On s'approche des 20 degrés en plaine (soit dit en passant, ils ont déjà été franchis et même bien franchis cette année, le 2 mars) et sans doute même pas qu'en plaine. Hier il a presque fait aussi chaud ici à Violay (17.4°) qu'à Andrézieux (17.8°) ou Bron (18.2°) ou la Métare (17.5°) ; Riorges est monté à 19.4° et le cold u Béal à 11.4°.

Ce matin la température est très douce par ici : 8° ; on remarque quelques rares traces de gel au sol et un ciel tout bleu. Il ne gèle sous abri que dans les trous à froid avec par exemple -1.1° à 5h à St-Just-en-Chevalet, -1.7° à 7h à Chalmazel Bourg. Il gèle aussi faiblement à St-Georges-de-Reneins (-0.1° à 7h), d'ailleurs de Violay on voit nettement la couche d'inversion qui se situe vers 500-700 m d'altitude. Du côté de Chalmazel, on remarque une grosse inversion de plus de 10° entre le Bourg (-1.7° à 7h) et le col de la Loge (8.6° à 7h) ; le différentiel est sans doute du même ordre entre St-Just-en-Chevalet et St-Nicolas où il faisait 8.1° à 7h.

Pas de soucis météo pour les 3 et même 4 prochains jours : ce sera du très beau et chaud (maximum thermique attendu jeudi). Vendredi, toujours sous le soleil, l'ambiance débutera très timidement un rafraîchissement qui se confirmera les jours suivants.

A compter de samedi nous perdrons environ 3 à 4° par jour jusque vers lundi. Samedi il fera encore doux pour la saison, le ciel pourrait se couvrir mais sans doute après nous avoir laissé une nouvelle journée de soleil. Dimanche nous aurons récupéré des températures de saison et la journée pourrait être (toute entière ?) occupée par la pluie.

Lundi le thermomètre sera encore plus bas, 2 à 3° sous les normales de saison. Le temps pluvieux pourrait persister en plaine et la neige devrait tomber au dessus de 1000 à 1300 m.

Mardi il fera toujours frais, la probabilité de pluie diminuera sensiblement.

Mercredi l'atmosphère aurait retrouvé de la stabilité, la lumière devrait revenir.

Cet Ô combien attendu épisode pluvieux de dimanche à mardi devrait être conséquent, sans doute plusieurs dizaines de millimètres sur l'ensemble de ces trois jours. Il semble toutefois qu'il ne signe pas pour autant de changement de temps, nous devrions retrouver dès le milieu de semaine prochaine les hautes pressions.

mardi 13 mars 2012 à 8h. Le grand beau temps chaud (pour la saison) est en place. Hier les températures maximales ont été menées à la baguette par le vent de nord-est encore sensible : 16.6° ici à Violay, 17.3° à Bron, 16.2° à Andrézieux, 15.6° à la Métare, 14.5° au grand Clos, 13° à Grammond, 15.2° aux Sauvages, 17° à St-Georges, 7.1° au col du Béal.

Ce matin on note ici du gel au sol mais pas sous abri. Il ne gèle sous abri que dans les trous à froid comme par exemple à Chalmazel Bourg avec -1.6° de mini nocturne.

Le grand beau chaud est assuré jusqu'à vendredi, jeudi sera sans doute la journée la plus printanière avec probablement des 20° généralisés en dessous de 500 m.

Samedi le temps demeurera encore très agréable pour une mi mars et ce n'est que dimanche, lundi et mardi que la température reviendrait à des niveaux conformes à l'époque de l'année. Comptons sur un passage pluvieux significatif entre dimanche et mardi, un cumul supérieur à 10 mm est envisageable pour l'instant.

lundi 12 mars 2012 à 5h 30. Moui, pas si au dessus de la normale que ça les températures moyennes d'hier : 7.7° à Andrézieux pour... 7.6° de normale... A Bron l'ambiance était plus printanière : 10.5° de moyenne hier pour 8.2° de normale. Ici, bien à l'abri du vent de nord-est, le ressenti de l'après-midi était presque agréable au soleil (12.1° de maxi,  6.8° de moyenne pour environ 5.8° de normale). Le vent était en revanche bien rafraîchissant à Chalmazel Gardonnanche : 6.9° de maxi et 4.5° de moyenne, La neige n'a pas dû beaucoup fondre au col du Béal avec 2.2° de maxi et -0.9° de mini.

Le vent s'est bien assoupi hier soir, il ne s'est pas réveillé de la nuit.

Actuellement le ciel est ici entièrement dégagé et la température est plus fraîche que prévu : +0.8° sous abri, sans doute du gel au sol. L'air froid est encore présent sur les hauteurs : -1.2° à 5h au col du Béal mais pas en plaine (peut-être protégée par du brouillard ?) 4.7° à Andrézieux, 5.4° à St-Léger, 5.7° à Bron.

Aujourd'hui il fera meilleur : le soleil sera plus présent qu'hier et le vent se calmera sans pour autant s'arrêter. Comptons sur un bon 15° en plaine.

Mardi, mercredi, jeudi et allez, hop vendredi aussi, ce sera du très beau et sans doute plus chaud l'après-midi que ce que je pressentais il y a quelques jours. Les 20 degrés devraient être touchés ou dépassés en plaine. Les 15° pourraient monter jusque vers 1000 m. Le vent sera faible ou inexistant, les nuits seront sans doute encore fraîches en plaine, peut-être verrons-nous quelques gelées revenir mercredi matin et/ou jeudi matin lorsque l'atmosphère sera reposée.

La (petite ?) dégradation est toujours d'actualité pour le prochain week-end ; aurons-nous des gouttes ? c'est de plus en plus probable, en tout cas le thermomètre devrait faiblir et revenir à des valeurs de saison voire possiblement en dessous plutôt entre dimanche et lundi. La tendance est incertaine, il faudra attendre un peu pour gagner en fiabilité.

dimanche 11 mars 2012 à 9h 30. Cette nuit il n'a gelé qu'au dessus de 1300 m environ : minis nocturnes de -0.1° au col de la Loge, -1.9° à l'Oeillon, -0.9° au col du Béal. les trous à froid n'ont pas fonctionné à cause de la couverture nuageuse et -sans doute- de la persistance du vent de nord-est, à 5h ce matin il faisait +6.2° à St-Just-en-Chevalet et la mini nocturne de Chalmazel Bourg est de +2.6°.

Aujourd'hui, comme pressenti, l'ambiance ne sera pas si lumineuse qu'hier, la couverture nuageuse pourrait tout de même se morceler cet après-midi. La température moyenne sera supérieure à celle de saison grâce à la minimale bien plus élevée qu'hier, surtout en plaine.

Demain lundi la lumière reviendra et le thermomètre sursautera. Mardi vera une nouvelle hausse et mercredi aussi. Les journées les plus chaudes seront sans doute celles de mercredi et jeudi où la température maximale pourrait avoisiner 20° en plaine soit 7 à 8° au dessus de la normale.

Vendredi le temps sera toujours très doux pour la saison, on pourrait voir quelques nuages avant-coureurs.

Samedi et dimanche quelques espoirs de pluie sont entrevisibles sous une température en baisse.

Ensuite nous retrouverions des températures de saison, les éventuelles pluies du week-end seraient sans lendemain.

samedi 10 mars 2012 à 8h. Gros, très gros écarts hier sur la température maximale entre les stations protégées du vent de nord-est et celles qui y sont exposées : pas de dégel (-1.1° de maxi) au col du Béal justement orienté nord-est sud-ouest mais +9.5° ici à ma station de Violay bien protégée de ce vent. 10.6° degrés de différence pour 560 m de dénivelée, voilà qui n'est pas banal... En plaine du Forez les 10 degrés ont été dépassés : 11° à Andrézieux, 11.1° à Feurs, 11.6° à Riorges, 12.2° à Bron et 11.5° à St-Georges-de-Reneins.

Ce matin nous sommes dans une tranche chaude : il fait présentement ici 0° tandis qu'on a du -4° en plaine (-4.2° de mini nocturne à Andrézieux) et du environ -4° vers 1400 m (-4.4° de mini nocturne au col du Béal).

Le ciel est clair, le soleil devrait s'imposer facilement aujourd'hui, les températures maximales devraient progresser de 1 ou 2 degrés vis-à-vis d'hier ; globalement nous resterons encore sous les moyennes de saison, surtout en plaine où la froidure matinale sera impossible à rattraper. Par exemple à Andrézieux la température moyenne normale (81-10) pour un 10 mars est de 6.8°, il faudrait qu'il fasse environ 18° cet après-midi pour au final obtenir une température moyenne normale ; les maximales de plaine du Forez devraient plutôt tourner aux alentours de 12-13° cet après-midi soit une valeur normale (12.4° de maxi normale à Andrézieux pour un 10 mars).

Il y a deux ans de ça, il faisait bigrement plus froid ! -0.4° de maxi à Andrézieux et -0.2° le lendemain 11 mars soit la journée sans dégel la plus tardive depuis au moins 1946. A Violay on avait eu respectivement -3.7° et -4° de maximale et même -5.6° et -5.8° au dessus à 1000 m.

La nuit prochaine devrait voir quelques nuages envahir le ciel, cette couverture nuageuse devrait se maintenir demain matin en occasionnant possiblement quelques rares bruines. Du coup les gelées nocturnes pourraient s'estomper. L'après-midi le soleil devrait revenir et la température de l'après-midi sera sans doute à peu près du même niveau que celui d'aujourd'hui.

Lundi il fera plus chaud et très beau : les maximales devraient gagner 2 à 4° sur celles de la veille, les gelées en montagne disparaîtront complètement (hormis dans les trous à froid et sur les plateaux abrités du vent évidemment), en plaine il pourrait encore geler faiblement.

Mardi le thermomètre poussera encore un ou deux degrés, en température moyenne et en montagne nous serons assez nettement au dessus des normes de saison, de l'ordre de 2 ou 4° d'excédent. Le soleil sera toujours aussi brillant.

Mercredi et jeudi : même type de temps à savoir doux la nuit en montagne, un peu plus frais en plaine et l'après-midi du grand et chaud soleil pour tout le monde.

Le pic de chaleur semble destiné à jeudi (ou vendredi ?), les températures moyennes pourraient monter 5° au dessus de la normale.

Une éventuelle, très éventuelle petite dégradation possiblement pluvieuse est vaguement, très vaguement entrevue pour le prochain week-end. Les températures fraîchiraient et reviendraient aux parages des normes de saison. Cette prévision pour le prochain week-end reste très hypothétique...

En attendant profitons des au moins 6-7 jours lumineux à venir.

vendredi 9 mars 2012 à 8h. Hier a de nouveau vu le gel ici, faible gel mais gel tout de même (-0.4°) sous les averses de neige de 8-9h. Comme ce matin le thermomètre est encore négatif (-2.1° actuellement), cette journée de vendredi est la 5ème consécutive avec gel de ce mois de mars et la 45ème de l'année civile en cours ; en 2011, on n'en avait compté que 48 pour l'entière année. La moyenne annuelle (1995-2011) du nombre de jours de gel est ici de 78 unités.

Les maximales d'hier sont restées froides -surtout en montagne- pour un 8 mars : +1.3° à la Gardonnanche, -3.1° au Béal, -2.5° à l'Oeillon, 0.4° à St-Nicolas, 9.8° à Bron, 7.8° à Andrézieux.

Ce matin le ciel est clair, le gel n'épargne que le Lyonnais et le Val de Saône ; voici quelques minis nocturnes (minis recherchées cette nuit entre 19h et 7h ) : Andrézieux -1.2°, Riorges -1.5°, Métare -2.1°, Béal -5.2°, Bron +1.8°, Liergues +1.7°, St-Georges de Reneins +0.9°.

Nous sommes engagés dans une longue période sèche, ensoleillée et modérément ventée (vent de secteur nord). La température moyenne sera en augmentation à partir de demain samedi. Dimanche elle aura retrouvé des niveaux à peu près de saison et les jours suivants devraient enregistrer de 2 à 4° d'excédent.

Mis à part quelques éventuelles bruines possibles dimanche, le ciel ne devrait pas nous donner la moindre goutte avant au moins le 17 mars. Nous allons donc voir défiler de belles journées ensoleillées de mars, il fera frais la nuit surtout dans les bas-fonds où des gelées au moins au sol pourraient être quotidiennes, les après-midi seront très agréables au soleil et à l'abri du vent, un peu moins sur les hauteurs exposées au vent de nord.

 jeudi 8 mars 2012 à 7h. Oui d'accord, elle n'a pas été si radieuse que ça la journée d'hier... 5° ici au plus chaud, c'est encore un peu juste pour un début mars, surtout avec une minimale de -2.1°. Enfin bon, il n'a pas plu ni neigé, c'est déjà ça, j'ai pu faire une centaine de km en vélo, là est bien l'essentiel. Les 10° en plaine n'ont pas été atteints : 9.8° à Bron, 9.7°à Andrézieux et St-Georges, 8.9° à Riorges, 1.4° à St-Nicolas-des-Biefs, 0.0° au col de la Loge, 3.5° au crêt de l'Oeillon.

La pluie est arrivée en soirée et s'est tout de suite transformée en neige. Ce matin le paysage est redevenu blanc, principalement au dessus de 850 m comme le montre la webcam, il neige encore mais elle ne tient que sur les végétaux et les tuiles, pas sur le goudron ni les pierres bien exposés.

Aujourd'hui il fera froid pour un 8 mars, le soleil pourrait revenir entre deux nuages cet après-midi. Il devrait neiger encore la matinée, avec le léger refroidissement entrevu pour les premières heures de la matinée, cette neige pourrait coller dès 800 m. Il devrait faire plus froid ce soir qu'à présent (+0.3° et 0.0° de mini provisoire).

De vendredi à samedi le réchauffement sera faible, des gelées matinales sont encore fort probables ; nous arriverons seulement dimanche à des températures de saison au terme d'une semaine bien fraîche avec ses 5 ou 6 jours avec gel et sa journée sans dégel.

L'ambiance se réchauffera plus nettement à partir de lundi où le soleil devrait nous pousser le thermomètre de l'après-midi 2 à 4° au dessus des normales (rien de bien sensationnel de ce côté là, ne nous leurrons pas) ; celui (le thermomètre) du matin ne gèlera plus en montagne, il pourrait encore le faire dans les bas-fonds.

Pour l'instant, on ne voit pas de goutte avant au moins une semaine, possiblement pas avant le printemps...

mercredi 7 mars 2012 à 8h. Des flocons du brouillard et du froid, voilà l'emploi du temps d'hier ici à Violay. La limite de non dégel était juste à l'altitude de la station qui mesure -0.1° de maximale ; la neige a disparu des surfaces tiédies par les chaleurs de début de mois mais elle s'est maintenue sur les végétaux et ce pour toutes les expositions. Quelques autres maxis d'hier : -0.1° aux Sauvages (830 m alt), -0.1° aussi à Grammond (805 m alt), -0.1° encore à la Gardonnanche (990 m), +0.4° à Vauxrenard (740 m), +2.4° à la Métare, +1.7° au Grand Clos, +1.3° à Machézal, -1.5° à la République, 4.1° à Riorges et St-Léger, 3.4° à Andrézieux, -2.6° au col de la Loge, -3.2° à l'Oeillon, -1.2° à St-Nicolas, +8° à Bron (ce qui constitue au passage un écart considérable avec les monts à 800 m d'altitude : 8° pour 650 m de différence d'altitude), 7.7° à Satolas, 6.9° à St-Georges, 6.3° à Liergues.

Ce matin le gel (faible) est toujours présent : -2.1° de mini nocturne ici à Violay, il gèle aussi dans le Val de Saône qui a dû se défaire de la grisaille avec -2.5° de mini nocturne à St-Georges ; le Lyonnais est resté nettement hors-gel une grande partie de la nuit, ce n'est que vers 6h que le thermomètre est passé sous la glace : -1° de mini nocturne à Brindas, -1.5° à Soucieu. Les nuages bas n'ont pas dû se déchirer vers Bron (+3.3° de mini provisoire) ni à Satolas (+1.3°). Le gel est aussi descendu dans le Roannais : -2.6° de mini nocturne à St-Léger, au plus -2.1° à Riorges. Le fort gel est toujours présent au dessus de 1200-1300 m avec -5.2° de mini nocturne à l'Oeillon, au plus -5.2° de mini nocturne au col de la Loge, le poste de la Gardonnanche a sans doute profité d'un ciel clair et d'un air calme pour descendre à -6.6°.

La journée d'hier est la 18ème sans dégel de l'année civile en cours ici à Violay, c'est d'ores et déjà plus que les entières années 2011, 2008, 2007, 2006, 2002, 2000, 1997, 1995. On reste cependant très loin des 45 unités de 2010 (61 à la tour Matagrin) et des 46 de 2005. La moyenne annuelle 1995-2011 de jours sans dégel est ici de 20.4 unités.

Aujourd'hui la lumière devrait revenir en force, cette journée de mercredi sera probablement la plus (ir)radieuse de la semaine, vendredi ne devrait pas être mal non plus ; les 10 degrés en plaine devraient être atteints même si le soleil demeure un peu voilé.

Les faibles, très faibles pluies devraient arriver en cours de nuit, peut-être même en fin de soirée. Le refroidissement sera immédiat et demain au réveil du jour les flocons (très rares !) voltigeront sans doute jusque vers 500 m d'altitude. Ces précipitations (qui au total donneront 1 ou 2 mm au maximum !) pourraient être les dernières avant... le printemps astronomique (?)

L'ambiance se réchauffera lentement à partir de demain sous un ciel redevenu sec.

Samedi ou à défaut dimanche nous devrions avoir retrouvé des températures de saison avec des journées bien ensoleillées encadrées par des nuits encore fraîches, surtout en plaine et dans les trous à froid.

Passé dimanche le thermomètre se situera en moyenne 2 à 3° au dessus des normales de saison et ce jusque possiblement mercredi 14 ou jeudi 15. Les nuits pourraient être encore gélives en plaine et dans les bas-fonds mais plus sur les coteaux et sommets isolés. Le soleil devrait être omniprésent au moins en montagne.

Evidemment, il ne faut pas attendre la moindre goutte de pluie avant le 15 mars au plus tôt. Certaines projections à plus long terme ne voient rien dans le ciel avant l'arrivée du printemps... au plus tôt...

en résumé : 3 gouttes ou flocons cette nuit et demain matin puis grand beau stable (pas forcément très chaud) pour au moins une semaine et possiblement 10 ou 15 jours...

La dernière vague de froid a été incorporée au tableau des 585 vagues de froid à Andrézieux depuis 1946. A voir ses classements.

mardi 6 mars 2012 à 8h. Seules les surfaces froides ainsi que les végétaux sont blancs ce matin, l'ambiance est toujours aussi fraîche (-1.2° actuellement) et quelques rares flocons tombent de ci de là. Cette ambiance gris-blanc devrait nous tenir plus ou moins toute la journée mais on sera loin du  "5 cm au sol" annoncé dans l'édito de dimanche. L'ambiance ne se réchauffera guère, surtout si le soleil ne trouve pas quelques heures dans son emploi du temps pour nous visiter, ce qui est bien probable. L'altitude de non dégel devrait se situer entre 800 m (aux endroits exposés au vent et si le soleil fait défaut) à 1000 m.

Demain les flocons devraient avoir disparu, on verra sans doute un peu plus de lumière et la température sursautera de quelques 3 à 5° ce qui ne devrait toutefois pas être suffisant pour l'amener à des niveaux de saison.

Jeudi nous rétrograderons de 3 à 5°, c'est-à-dire nous reviendrons aux niveaux thermiques actuels. De petites pluies sont envisageables dans la nuit de mercredi à jeudi puis quelques floconnades au dessus de 400 m en journée de jeudi.

Vendredi matin il fera encore bien frais (petit gel au moins au dessus de 500 à 600 m) et les précipitations disparaîtront complètement.

L'ambiance se réchauffera progressivement, toujours sous un ciel sec. Samedi nous pourrions avoir retrouvé la saison et si ce n'est samedi ce sera dimanche.

Ensuite ? ouh la la ensuite "j'y vois pas beau" comme on dit par ici... enfin si justement, il fera beau, très beau, trop beau pour être pluvieux, c'est bien là le hic. Les hautes pressions envahiront le Pays et pour l'instant, on ne voit pas la moindre goutte dans le ciel avant... le 15 ? le 17 ?  le 20 mars ? On ne va pas vers la pluie ça pour sûr... Les nuits seront fraîches en plaine et les journées sans doute fort ensoleillées un peu de partout, les maximales seraient d'un bon niveau -sans excès- pour l'époque de l'année grâce au généreux ensoleillement.

Quelques minimales nocturnes de cette nuit : Andrézieux St-Etienne GC et Liergues 0.3°, Métare 0.9°, Gardonnanche -2.1°, Loge -4.5°, Oeillon -4.7°, République -2.7°, St-Léger 1.7°, St-Nicolas -2.4° (et +0.2° de maxi hier), Bron +1.9°, les Sauvages -1.4°, Chiroubles 1.2°, St-Georges-de-Reneins 1°, Vauxrenard -1°.

lundi 5 mars 2012 à 8h. Ni blanchiment ni grisage ce matin où seuls quelques rares grains de neige sont visibles au sol. La totalité des précipitations se sont produites (ou s'est produite) sous forme de pluie (4.2 mm), le refroidissement est arrivé entre 23h et minuit avec à la clef un bon coup de vent, le poste des Sauvages a enregistré plusieurs rafales supérieures à 100 km/h : 108 km/h pour la plus rapide. La neige n'est pas là mais le froid lui est assez saisissant (on en avait perdu l'habitude) : -2° présentement au thermomètre avec un bon vent de nord-ouest qui n'arrange rien.

Toute la semaine sera froide pour la saison, le déficit moyen sur ces 5 ou 6 journées à venir devrait tourner autour de 2 à 3°. Malheureusement la probabilité de bonnes pluies est très faible : attendons-nous à voir des gouttes ou des flocons à peu près tous les jours de la semaine (excepté mercredi où le soleil devrait percer) mais pas à voir les cours d'eau gonfler sensiblement. Le seul espoir de précipitations éventuellement significatives semble être pour jeudi, celles-ci seraient alors essentiellement neigeuses jusqu'à très basse altitude (possiblement sous 300 m).

Samedi ou plus sûrement dimanche nous aurons retrouvé une température de saison, on ne voit pas de pluie avant lundi 12 ou mardi 13 au plus tôt.

Quelques températures relevées ce matin à 7h : Andrézieux +2.6°, Gardonnanche -2.5°, col de la Loge -5.2°, République -2.9°, St-Léger +2.1, la Métare +1.5°, St-Nicolas -3.5°, Bron +4.4°, Sauvages -2.1°, Chiroubles +2.2°, St-Georges +4.2°.

dimanche 4 mars 2012 à 8h 30. La belle séquence printanière est close, place à présent à un bel intervalle hivernal. aujourd'hui devrait rester gris et à peu près sec jusqu'en fin d'après-midi. En soirée il pleuvra et cette pluie deviendra neige, ici à Violay, aux alentours de 23h. Le gros des précipitations devrait ici se produire sous forme liquide, nous ne pourrions avoir demain au réveil qu'un blanchiment ou grisage du paysage.

Demain lundi il fera froid avec ce vent d'ouest ou de nord-ouest soutenu. Les chutes de neige ne devraient pas être continues excepté sur les monts du Forez, de la Madeleine et du Beaujolais où la couche pourrait avoisiner les 5 ou 10 cm en fin d'après-midi. Le vent tournera au nord en cours de journée. En soirée, les monts du Lyonnais alors relativement épargnés par les chutes de neige pourraient à leur tour être concernés par un épisode neigeux.

Mardi l'ambiance sera toute aussi froide avec une limite de gel permanent aux alentours de 900-1000 m d'altitude. L'ambiance sera à la neige plus ou moins faible, nous pourrions atteindre 5 cm au sol ici à Violay. Les flocons descendront probablement jusqu'en plaine mais ils ne devraient pas accrocher au sol.

D'une manière générale, passé l'ondée pluvieuse de ce soir, les chutes de neige sont difficiles à prévoir avec précision, il semble toutefois que les monts du Beaujolais, Madeleine et Forez soient les plus exposés.

Mercredi l'ambiance se posera, nous pourrions revoir le soleil dans une atmosphère encore bien fraîche.

Une nouvelle dégradation pluvio-neigeuse semblable à celle de lundi-mardi pourrait arriver en journée de jeudi. Sachons tout de même que le devenir météo est très incertain à partir de mercredi ou jeudi.

Vendredi les températures seront encore bien basses pour un 9 mars et on peut espérer un radoucissement pour le week-end qui renouerait simplement avec des températures de saison.

 

samedi 3 mars 2012 à 8h 30. Hier les températures de montagne ont effectivement été un tout petit peu moins chaudes que celles de jeudi, les stations de Haute Loire qui avaient subi le coup de chaud jeudi ont vu hier leur maximale baisser de 0.5 à 1.5° : 20° à Saugues, 18.9° à Félines et au Pertuis, 20.3° à Loudes, 21.8° à Chadrac. Plus près de chez nous, les maximales de montagne n'ont pas enregistré de baisse : 17.5° au col de la Loge pour 17.2° jeudi, 15.2° à l'Oeillon pour15.3° jeudi, 15.1° à St-Nicolas pour 14° jeudi. La plaine a comme prévu augmenté ses maximales mais d'une manière bien plus importante que le "peut-être seulement un petit peu plus chaud" avancé dans l'édito d'hier. La hausse s'est faite à grand coups de degrés ; par exemple Andrézieux est monté hier à 22.5° soit 4.1° de plus que jeudi ! Il va sans dire que le record de haute maximale pour un 2 mars y a été pulvérisé. Bron est monté à 22.3° (là encore record haut pour un 2 mars) soit 3.5° de plus que jeudi, on a eu encore 19.9° à Riorges, 20.1° à Grammond, 18.5° ici à Violay, 16.2° aux Sauvages, 22.3° à Rozier-en-Donzy, 20.6° à la Métare, 21.1° au Grand Clos, 20° au bourg de Chalmazel, 20.8° à Charlieu, 17.9° à chiroubles, 21.6° à St-Georges, 20.6° à Liergues, 21.2° à Lucenay.

Aujourd'hui le soleil devrait résister au moins la matinée, le coup de chaud est fini mais l'ambiance restera agréable pour un début mars.  Quelques pluies sont probables pour la soirée et ou la nuit.

Demain dimanche le fond de l'air sera plus frais et quelques pluies éparses sont encore envisageables en matinée. La limite pluie-neige devrait se situer entre 1500 et 1300 m. On peut espérer un après-midi sec mais plus frais que celui d'aujourd'hui (températures juste de saison en fait).

C'est dans la nuit de dimanche à lundi qu'arrivera le net refroidissement. Les pluies nocturnes se transformeront assez rapidement (dès le début de matinée) en neige par ici à Violay et partout ailleurs au dessus de 700 à 1000 m. La limite pluie-neige descendrait en altitude en cours de journée et le paysage pourrait blanchir dès 500 m voire moins d'ici le soir.

On peut attendre de 5 à 10 cm de neige au sol ici à Violay vers 800-900 m d'altitude d'ici mardi soir, journée de mardi qui sera probablement sans dégel au dessus de 800 à 900 m. Ces chutes de neige devraient être accompagnées d'un bon vent d'abord d'ouest ou de ouest-nord-ouest lundi puis de nord mardi.

Mercredi l'ambiance restera froide pour l'époque de l'année mais les précipitations seront parties.

Le réchauffement serait lent en seconde partie de semaine prochaine, nous retrouverions à peu près des températures de saison lors du prochain week-end.

Le fait à retenir est donc la neige pour lundi et mardi l'essentiel serait pour lundi), elle pourrait occasionner un peu de gène pour la circulation au dessus de 600 m environ durant ces deux journées.

vendredi 2 mars 2012 à 7h 30. Ca chauffe non pas ? Pour une poussée printanière, c'est une poussée printanière ! Hier les maximales ont effectivement été souvent plus proches de 20 que de 15°, en voici quelques exemples : Andrézieux et Chalmazel Bourg 18.4°, Gardonnanche 14.8°, Sauvages 14.9°, col de la Loge 17.2°, Oeillon 15.3°, Grammond 17.3°, Machézal 17.7°, Riorges 18.7°, 17.8° à St-Chamond aéro, 17.4° à St-Etienne GC et St-Just en Chevalet (où la mini était de -2.5°), 14° à St-Nicolas, 18.8° à Bron, 17.9° à Satolas, 16.3° à Chiroubles, 16.4° ici à Violay, 18.1° à St-Georges de Reneins, 17° à St-Anthème Prabouré. Le pressentiment écrit dans l'édito de lundi dernier (27 février) : "la palme de la plus haute maximale devrait revenir à une station de montagne (entre 600 et 1200 m)" s'est effectivement réalisé : Bruno Aujoulat de St-Genest-Malifaux a enregistré 20.2° de maximale à sa sonde (non normalisée) du village et son célèbre HOBO du Sapt situé dans un abri à coupelle a relevé une minimale de -6° puis une maximale de 19.2° ! D'autres valeurs (relevées par des stations automatiques de Météo France) corroborent ce coup de chaud sur les plateaux du Massif Central : 20.7° sur l'aérodrome de Loudes au Puy-en-Velay (alt 830 m), 20.6° à Saugues en Margeride (955 m) la mini y a été de -4°, 19.9° à Félines à proximité de la Chaise-Dieu à 1020 m d'altitude, 19.2° au Pertuis toujours en Haute-Loire à 1020 m, 22.7° à Chadrac à côté du Puy à 710 m d'altitude.

Ce matin il ne gèle plus que dans les trous à froid ainsi qu'éventuellement sur le Roannais et Val de Saône : mini nocturne de -0.6° à Riorges et Perreux, 0.0° de mini nocturne à St-Léger, -1.1° de mini nocturne à St-Just en Chevalet, -0.4° de mini nocturne à St-Georges.

Les inversions thermiques sont encore bien présentes entre la montagne où la nuit a été particulièrement douce (6.1° de mini nocturne au col de la Loge, 7.4° à St-Nicolas des Biefs) et les plaines où règne actuellement une température entre +1 et +3° (2.7° de mini nocturne à Andrézieux, 2.3° à Bron).

Aujourd'hui nous aurons droit au même temps qu'hier, peut-être (peut-être seulement) un petit peu plus chaud en plaine et un tantinet moins doux en montagne.

Demain samedi il fera encore très tiède ; les maximales ne devraient toutefois pas dépasser 15° en plaine, la montagne sera revenue à des maximales proches de saison, le risque de pluie deviendra élevé en cours de soirée

La nuit de samedi à dimanche verra un net refroidissement en montagne, la plaine au contraire se réveillera dimanche avec des températures plus élevées que les actuelles, les gelées auront disparu. Dimanche la pluie ne sera jamais très loin mais malheureusement jamais bien abondante non plus : quelques millimètres. La limite pluie neige devrait se cantonner aux parages de 1200-1400 m. La température maximale de dimanche sera plus faible que celle d'aujourd'hui d'une dizaine de degrés.

Lundi il fera plus froid, les flocons pourraient apparaître aux alentours de 600-800 m, les pluies froides ou averses de neige devraient se produire à tout moment de la journée, les cumuls seraient a priori très faibles : quelques millimètres ou quelques petits centimètres de neige par ici au dessus de 800 m d'ici lundi soir.

Mardi et mercredi seraient les journées les plus froides de la semaine, les averses de neige pourraient se produire assez bas en altitude (300-500 m), la journée de mardi pourrait être sans dégel à Violay au sommet de la commune.

Les conditions anticycloniques semblent vouloir promptement nous rejoindre, cet épisode pluvio-neigeux débuté samedi soir prendrait fin aux alentours de mercredi- jeudi prochain et il n'aura a priori apporté que bien peu d'eau : une dizaine de millimètres ? et encore...

Le retour de l'anticyclone ne signifierait pas retour des chaudes températures, certes il fera plus doux en fin de semaine qu'en milieu mais nous aurions simplement retrouvé des niveaux de saison... et encore...

jeudi 1er mars 2012 à 7h 30. Chose promise chose due : les 15° ont bien été atteints hier en plaine : 14.9° de maxi à Andrézieux, 15.5° à Riorges, 14.5° à la Métare de St-Etienne ainsi qu'ici à Violay, 16.1° à St-Just en Chevalet, au moins 15.1° à Charlieu, 14.3° à Bron et 13.9° à St-Georges-de-Reneins.  Ce matin, conformément à ce qui avait été dit dans l'édito de lundi dernier, des "inversions de l'ordre de 5 à 10°" sont observées ; il faisait ce matin à 6h 0.8° à Andrézieux et 6.2° à Grammond ; à 7h on avait 0.1° à Andrézieux 0.7° à la Métare et +8.8° au crêt de l'Oeillon, 6.5° aux Sauvages et 0.2° à Bron ; à 5h : 0.0° à la Gardonnanche et +6.3° au col de la Loge, -1.1° à St-Just-en-Chevalet et +5° à St-Nicolas des Biefs.

La journée d'aujourd'hui ainsi que celle de demain devraient être (bien) plus douces encore, le seuil des 15° sera franchi par davantage de stations et même au dessus de 500 m d'altitude ; les maximales d'aujourd'hui et de demain devraient d'ailleurs être plus proches de 20° que de 15°.

Samedi l'ambiance débutera son refroidissement, la journée sera encore fort agréable pour un début mars, quelques gouttes sont envisageables en fin de journée, une pluie plus conséquente (5 à 10 mm ?) est entrevue pour la nuit de samedi à dimanche.

Le refroidissement ne sera pas très brutal mais il nous fera tout de même perdre 3 à 4° par jour entre le plus haut de vendredi et le plus bas de lundi ou mardi. Entre ces jours là nous perdrons une bonne douzaine de degrés.

Dimanche nous serons revenus à des températures de saison, la pluie ne sera jamais bien loin tout au long de la journée, les gouttes seront flocons de plus en plus bas au fil du temps, on pourrait les voir en toute fin d'après-midi ou soirée ici à Violay (pas de prise au sol).

Lundi la limite pluie neige sera comme le tunnel, elle passera sous Violay. Entre lundi et mercredi il pourrait neiger jusqu'en plaine dans un régime d'averses (a priori pas de chutes de neige très continues). Ici à Violay le sol sera sans doute blanc dès lundi matin et le restera au moins jusqu'à jeudi, une épaisseur de 3 à 10 cm ne semble pas absurde entre 700 et 1000 m d'altitude.

Bref, emmagasinons soleil et douceur pendant qu'il en est encore temps !

mercredi 29 février 2012 à 7h 30. Les faibles gelées matinales prévues en plaine sont effectivement matinales, ce qui constitue une nouvelle bonne prévision à l'actif de cet édito... La minimale nocturne est à -1.2° à St-Léger-sur-Roanne, -1.1° à Andrézieux, +0.9° à Bron, +0.7° à Satolas, -1° à St-Georges-de-Reneins. Les hauteurs sont restées hors-gel cette nuit avec +3.3° de mini nocturne aux Sauvages, +2.5° à St-Nicolas-des-Biefs, -0.1° à St-Anthème Prabouré, ici à Violay il fait présentement +2.5° sous abri mais le sol herbeux est gris de gel. Dans les trous ou plateaux à froid il gèle aussi : -2.6° de mini nocturne au Bourg de Chalmazel, -1.6° à peine un kilomètre plus loin sur le micro plateau de la Gardonnanche, au plus -3° de mini nocturne à St-Just-en-Chevalet.

Hier l'ambiance a monté de thermostat de deux crans : 13° à Riorges, 13.4° à Bron, 12° ici à Violay, 11.8° à Andrézieux ; ce n'est qu'un début, le réchauffement sera plus important encore aujourd'hui et surtout demain en montagne. Les 15° seront sans doute atteints dès aujourd'hui en plaine, ils pourraient être assez largement dépassés entre demain jeudi et après-demain vendredi, y compris en montagne.

Samedi le temps tournera, il enclenchera un beau virage même. Le scénario entrevu il y a quelques jours se confirme pour la semaine prochaine : on pourra dire au revoir au beau soleil et à la grande douceur.

Samedi donc l'ambiance débutera son rafraîchissement, les températures devraient toutefois rester d'un bon niveau pour l'époque de l'année, les 10° semblent encore envisageables aux alentours de 800 m d'altitude. Le ciel s'ennuagera et quelques précipitations ne sont pas à exclure plutôt en fin de journée.

Dimanche on pourra parler de fraîcheur, le manque de soleil accentuera cette sensation, de petites pluies sont toujours probables, nos plus hauts sommets (> 1300 m) pourraient retrouver des flocons.

Lundi la baisse thermométrique se poursuivra, le déficit thermique pourrait se compter en degrés entiers (2 à 4° de manque) et les pluies (faibles ?) se transformeraient en neige aux alentours de 1000 m , peut être plus bas. L'isotherme 0° planerait aux alentours de 1000 m ce qui nous vaudrait quelques possibles gelées matinales à 2m du sol au dessus de 600 à 800 m d'altitude.

Mardi il fera encore plus froid, la limite pluie neige pourrait bien s'abaisser en dessous de 500 voire 300 m, le vent de nord ou nord-est serait sensible, bref les conditions météo seraient bien hivernales, la montagne supérieure à 1000 m ne verra probablement pas de dégel.

Mercredi il ne faut sans doute pas attendre de réelle amélioration, nous resterions dans un temps instable, venté, avec de possibles giboulées de neige jusqu'en plaine.

La grosse inconnue pour l'instant est la quantité de pluie ou neige que nous pourrions recevoir entre samedi soir et le milieu de la semaine prochaine ; les averses semblent vouloir être plus ou moins quotidiennes, il reste à voir si elles seront productives. Quoi qu'il en soit, le changement de temps sera franc et samedi sera le jour charnière. La (très lointaine) fin de semaine serait plus calme et moins froide en montagne, la plaine pourrait en revanche renouer avec quelques gelées sous un ciel possiblement redevenu clair. Les températures pourraient toutefois rester inférieures aux normales saisonnières. Nous ne sommes donc a priori pas prêts de retrouver un temps tel que l'actuel. Pas avant la mi mars ?

Hier il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour avoir la réponse à ma question. Dès 10h 09 François Ghilain de Mont-Saint-Aignan à côté de Rouen m'envoyait un email pour me dire que les bons mots sur les cours d'eau venaient d'un Lucky-Luke, plus exactement de l'album "En remontant le Mississipi". Bravo à lui !

mardi 28 février 2012 à 5h 30. Il a effectivement manqué un petit degré hier à Andrézieux pour placer sa maximale à un niveau normal (9.3° contre 10.2° de normale) en revanche Bron est monté à 12.1° soit un gros degré au dessus d'une maximale normale pour un 27 février. Ici à Violay bien à l'abri du vent, le mercure est monté à 8.8° soit la plus haute température de ce mois de février, aux Sauvages en plein courant d'air il n'a fait que 5.9° au meilleur de la journée.

Ce matin les thermomètres sont encore dans le négatif, très faiblement ici (-0.2°) mais plus franchement en plaine (-2.7° à 5h à Andrézieux, -2.6° à St-Léger, -2.1° à St-Georges) la journée devrait enregistrer des maximales du même ordre que celles d'hier, peut-être un tantinet plus élevées ? Le soleil tiendra son rôle.

Demain mercredi la douceur frappera. Les 10 degrés devraient être atteints voire dépassés même aux Sauvages (c'est dire !), les stations de plaines devraient enregistrer des 13 à 15°.  Le soleil ? toujours là ! les gelées ? possiblement encore présentes, mais alors juste en plaine et/ou dans les trous à froid.

Jeudi nous serons frappés par la douceur. Les 15 degrés devraient fleurir un peu de partout "à part peut-être là-bas aux Sauvages "comme aurait pu le chanter Renaud dans le milieu des années 80. Jeudi donc fera le plein de printemps : "au nord, les fleurs écloront" comme aurait pu le chanter Bachelet dans le milieu des années 80, l'herbe prendra 10 à 15 centimètres, les bourgeons ne dureront que 5 minutes puis les feuilles verdiront les arbres, les radis semés le matin sortiront le soir.

Vendredi il fera tout aussi doux, il faudra penser à arroser le jardin si on ne veut pas voir flétrir les radis.

Samedi on manquera d'eau, les rivières seront tellement basses qu'on pourra les boire à la fourchette. Les près jauniront "jauniront tous au paradis" comme aurait pu le chanter Paul Nareff dans le milieu des années 80. Les cours d'eau seront tellement secs que les poissons se tiendront en équilibre sur la tête pour ne pas se noyer à l'air libre (celui qui, par un email, me dit d'où je sors les deux dernières vannes sur les cours d'eau sera cité dans l'édito suivant... pas facile... faut être rudement cultivé pour les retrouver celles-là... j'vous donne un indice? non... pas tout de suite...).

Dimanche la récré sera finie.

Ensuite le scénario raconté dans l'édito d'hier pourrait se dérouler. On en reparlera...

lundi 27 février 2012 à 7h 30. Les petites gelées à tous les étages annoncées il y a plusieurs jours pour ce matin sont bien au rendez-vous, elles ne sont cependant pas si généralisées ni faibles que prévu. L'agglomération lyonnaise a un thermomètre juste négatif avec -0.2° à Bron à 7h 18 tandis que sur les premières hauteurs Brindas affichait +3.1° à 7h. On était également loin de la gelée à Liergues avec +3.7° à 7h ainsi qu'à Chiroubles (3.6° à la même heure). A Lucenay la baisse de température a été brutale entre 6h (3.9°) et 7h (0.6°), peut-être la disparition de nuages bas... En plaine du Forez et Roannais les thermomètres sont en revanche tous sous le zéro, minis nocturnes de -3.9° à Andrézieux, -1.6° à St-Léger-sur-Roanne, -4.1° à Charlieu, -3.5° à Feurs. Il ne fait guère plus froid sur les monts avec -4.6° de mini nocturne au crêt de l'Oeillon où la maximale d'hier est restée juste négative (-0.1°), -4.2° à la Gardonnanche, -2.1° à St-Nicolas, -3.2° aux Sauvages.

La journée promet d'être agréablement ensoleillée, il fera bon au soleil mais le fond de l'air restera bien frais ; nous n'atteindrons pas les maximales normales pour un 27 février (10.2° à Andrézieux et 10.8° à Bron), nous devrions stagner 1 à 3° en dessous.

Ajoutez 1 à 2 degrés à la journée d'aujourd'hui et vous aurez celle de mardi. Le soleil sera toujours de la partie.

Mercredi l'atmosphère prendra un coup de chaud, essentiellement en montagne où les 10° vers 1200 m sont bien probables en fin d'après-midi. Après quelques rares et faibles gelées matinales la plaine enregistrera elle aussi un radoucissement, toutefois moins marqué qu'en altitude. Le ciel sera toujours aussi lumineux.

Jeudi sera la journée la plus chaude de la semaine, après une nuit très douce pour la saison (inversions matinales probables avec la plaine, de l'ordre de 5 à 10°), la montagne enregistrera des maximales aux parages de +15° vers 1000 m d'altitude environ. Si vous aviez choisi d'aller passer la journée à Chalmazel, prenez les chaussons et cordes d'escalade plutôt que les skis et allez vous dorer la couenne sur le granit du Rocher de l'Olme. La plaine sortira rapidement de sa fraîcheur matinale (petites gelées encore possibles) pour elle aussi hisser son thermomètre aux alentours de +15°. Ce jour, la palme de la plus haute maximale devrait revenir à une station de montagne (entre 600 et 1200 m).

Vendredi la chaleur marquera le pas en montagne (qui restera toutefois extrêmement douce) mais pourrait placer 1 ou 2 degrés en plus en plaine. Le ressenti sera printanier, surtout sous l'indéfectible soleil.

Ces remarquables deux ou trois jours ne devront pas nous mettre le printemps en tête. Dès samedi l'ambiance se rafraîchira, la tendance se confirmera dimanche où nous pourrions repasser sous les normales de saison. La belle lumière pourrait se maintenir samedi puis céder du terrain dimanche. L'espoir pluvieux renaîtra aux alentours de samedi-dimanche, pas avant.

Ensuite le rafraîchissement ne semble pas vouloir stopper sa marche, les températures redeviendront probablement hivernales en montagne (des journées sans dégel sont envisageables au dessus de 1000 à 1300 m). Un régime de nord-ouest est bien possible pour au moins la première moitié de semaine prochaine : l'atmosphère deviendrait instable, de bonnes giboulées de pluie ou de neige sont envisageables en milieu de semaine, les températures stagneraient 3 à 5° sous les normales. A confirmer tout de même.

dimanche 26 février 2012 à 7h 30. Les monts du Forez se distinguent ces jours-ci, ils bénéficient du soleil et leurs températures maximales sont remarquablement élevées pour l'altitude et la saison (rien à voir cependant avec celles de fin février 1990). Hier donc le mercure a rebroussé chemin à 14.1° à Chalmazel Gardonnanche, à 15.6° au Bourg de Chalmazel, à 10.9° au col de la Loge, 11.9° à St-Anthème Prabouré, 11.1° à St-Nicolas des Biefs, 12.6° à St-Just-en-Chevalet. En plaine les 10 degrés ne sont un pas plus nombreux que vendredi, ils se sont simplement déplacés sur le Lyonnais : 10.9° à Bron et Brindas, 10.4° à Chiroubles, 11° à Soucieu et St-Georges, 8.7° à Boën, 9.7° à Charlieu, 9.4° à Riorges, 8.8° à Feurs. Dans le coin, une petite ensoleillée d'à peine une heure en milieu d'après-midi a sorti le mercure de sa léthargie : 8.1° de maximum ici à Violay ; il semble qu'il n'y ait pas eu d'embellie aux Sauvages (5.3° de maxi) et encore moins à Grammond (4.8° de maxi).

Ce matin conformément aux prévisions, le refroidissement est arrivé en montagne, à 7h l'isotherme 0° était aux alentours de 1300 m avec 0.1° au col de la Loge, on a à peu près la même chose dans le Pilat où quelques précipitations de fin de nuit ont peut-être reblanchi les sommets. Il fait en revanche un peu plus doux ce matin qu'hier matin en plaine où l'air froid n'est pas encore arrivé. Ici à Violay on a 2.4° actuellement à 7h 40, c'est 0.3° de plus qu'il y a une demi-heure.

Aujourd'hui, demain lundi et après-demain mardi seront des journées assez fraîches, la température moyenne restera en retrait de 1 ou 2° sur la normale. La lumière devrait progressivement s'allumer : pas mal de nuages encore aujourd'hui mais il y a de bons espoirs pour un lundi, mardi, mercredi et même jeudi ensoleillés. Pensons aux petites gelées demain lundi et attention aux routes matinales qui sont encore bien froides : elles réagiront rapidement à un petit gel.

Mardi matin il peut aussi se produire quelques gelées puis l'ambiance se radoucira grâce au soleil.

Mercredi la hausse thermométrique sera remarquée en montagne, un peu moins en plaine mais nous passerons de partout au dessus des normales en ce qui concerne la maximale.

De jeudi à vendredi les 15° devraient fleurir un peu de partout en dessous de 500 m (voire un peu au dessus ?). L'ambiance sera réellement printanière avec un beau soleil.

L'ambiance se rafraîchirait très progressivement à compter du prochain week-end qui devrait demeurer (largement ?) plus doux que la normale.

Pas de pluie à attendre avant le 4 ou 6 mars... au plus tôt.

samedi 25 février 2012 à 8h 30. L'air frais a fait de la résistance en plaine hier, les 10° n'ont pas été faciles à trouver contrairement à ce que je pensais : 10° tout rond à Riorges, 10.3° à Feurs, 10.9° à Boën,  et puis c'est bien tout en plaine au dessus de 10... après on a Andrézieux 9.4, Perreux et St-Chamond aéro 9.8, Bron 9.2, Brindas 9.3, St-Georges-de-Reneins 9.5, Liergues 8.8°. C'est en montagne et plus précisément dans les monts du Forez que le thermomètre a réalisé des prouesses hier : sous le soleil, il est monté à 10.5° au col de la Loge, 12.4° à la Gardonnanche et même 13.3° au Bourg ! Dans le Pilat on a enregistré 10.5° à Graix (1200 m alt) mais seulement 5.1° à la République (1070 m) et 6.7° à l'Oeillon (1370 m). Dans les proches environs, le ciel est resté lamentablement bouché, il n'a fait que 6.4° au mieux ici à Violay, 5.1° aux Sauvages ainsi qu'à Grammond.

Aujourd'hui la plaine devrait gagner quelques petits degrés sur hier, la "haute" montagne en perdra quelques uns car le refroidissement s'amorcera dès la mi journée.

Demain dimanche nous aurons retrouvé des conditions de fin février : isotherme 0° vers 1200 m d'altitude en pleine journée et des maximales sous 5° au dessus de 600 m, même avec l'éventuelle apparition du soleil en après-midi.

Lundi matin de faibles gelées sont envisageables à tous les niveaux puis le thermomètre aura bien du mal à retrouver des valeurs de saison. Pour Andrézieux, la maximale normale (moyenne 1981-2010) d'un 27 février est de 10.2°, on en sera assez loin lundi, sans doute 2 à 4° en dessous ; même chose pour la minimale (+1.6° de normale pour un 27 février).

Mardi l'ambiance débutera son réchauffement, quelques menues gelées sont encore probables mais uniquement dans les bas fonds ainsi que sur les plateaux et creux de montagne abrités du vent, pas sur les coteaux ni les sommets isolés. Le thermomètre aura renoué avec des valeurs de saison.

Mercredi le réchauffement s'intensifiera, les températures deviendront printanières (ce qui, je vous l'accorde, ne veut pas dire grand chose) ; si, en plaine, les minimales demeurent voisines de 0 ou +2°, les maximales devraient largement dépasser les 10° pour atteindre 13 à 15°.

Jeudi il fera soit plus soit tout-aussi doux, l'hypothèse de l'édito d'hier "un 15° en plaine en milieu de semaine prochaine" semble réaliste. Allez, c'est une exclusivité de La Météo à Temps Perdu : un au moins 15 degrés pour mercredi ou jeudi prochain !

Vendredi la douceur générale tiendra bon, elle pourrait toutefois céder un pouce de terrain.

Ensuite il semble que l'on glisse vers un lent refroidissement qui nous redonnerait un temps de saison aux alentours du prochain week-end. La semaine suivante (ça nous mène loin ça !) pourrait être placée sous le signe de la fraîcheur possiblement humide. D'ici là, il est fort improbable d'enregistrer autre chose que 3 gouttes ou 0.2 mm de bruine... Pas de pluie significative avant le 3 ou 4 ou 5 mars, au plus tôt !

vendredi 24 février 2012 à 8h. Les 0.7 mm de bruine tombée hier (au passage, première pluie stricto sensu depuis le 26 janvier dernier) a mis à mal la neige. Ce matin elle ne recouvre à peu près uniformément le sol que dans les versants nord. La minimale nocturne est enfin positive : +3.5°, c'est la plus élevée depuis le 22 janvier dernier. Ce matin les thermomètres sont bien regroupés, voici quelques minis nocturnes : 3.8° à Andrézieux, 1.4° à Chalmazel B, 2.3° à la Gardonnanche, 1.8° au col de la Loge, 4° à Riorges, 5.1° à Bron, 4.1° à Satolas, 3.9° à St-Georges-de-Reneins.

La journée sera douce, même avec la tartine nuageuse qui nous cachera le soleil ; les au moins +10° en plaine sont toujours d'actualité, on pourrait même les mesurer bien au dessus, jusqu'à 1000 m d'altitude ; et si ce n'est aujourd'hui, ce sera demain.

Dimanche la fraîcheur de saison reviendra nous voir, la montagne au dessus de 1000 m accusera une baisse de l'ordre de 5-7° entre la maximale de vendredi-samedi et celle de dimanche. Plus bas le rafraîchissement sera un peu moins marqué. Dimanche toujours on peut espérer voir plus de lumière que ces jours.

Lundi matin nous pourrions revoir de petites gelées à plus ou moins tous les étages, l'ambiance devrait s'éclaircir, la journée demeurera plutôt fraîche malgré le soleil sans doute retrouvé.

Comptons sur une nouvelle poussée tiède à partir de mardi, toujours sans la moindre goutte de pluie, les températures pourraient culminer à des hauteurs presque printanières entre mercredi prochain et jeudi. Un +15° en plaine ?

jeudi 23 février 2012 à 7h. Belle, très belle lumière hier sous un paysage encore bien blanc (évidemment surtout sur les versants nord). La température est arrivée à son point le plus haut de février : 7.2° ici, il faut remonter au 10 janvier dernier pour en trouver une plus élevée. La température était remarquablement homogène dans la tranche 150 m-1300 m : 7.9° à Bron, 7.2° à Andrézieux, 8.3° à Riorges, 8.4° à St-Georges de Reneins, 6.5° au col de la Loge, 11.6° à Chalmazel Gardonnanche (!) après le -11.5° du matin, 6° à St-Nicolas. La fraîcheur s'est maintenue sur le Pilat (3.4° de maxi à l'Oeillon et 3.6° à la République) ainsi qu'à la fameuse station des Sauvages (4.1°).

Ce matin il ne gèle pas en montagne (+2.2° actuellement) en revanche le thermomètre est sensiblement sous la glace en plaine : -4° de mini nocturne à Andrézieux, +0.2° au col de la Loge, -2.6° à St-Léger mais au plus -4.1° à Riorges, -3° à la Métare, -2° à Liergues, -4° à St-Georges, -3.1° à Bron, +0.4° à St-Nicolas des Biefs. Les trous à froid se distinguent avec -5.1° de mini nocturne à Chalmazel Bourg et au plus -5.1° à St-Just en Chevalet. Ici à Violay la mini nocturne a eu lieu hier soir en début de soirée avec tout juste 0.0° (même chose à Grammond et -0.5° aux Sauvages). Le nombre de jours consécutifs avec gel atteint donc ici 27 unités et il est fort probable (pour ne pas dire certain) que le décompte s'arrête là (ce qui ne veut pas dire qu'il ne gèlera plus d'ici l'automne hein non ?! ça veut juste dire que demain il ne gèlera pas -sous abri bien entendu- et donc que la série des gelées con-sé-cu-tives sera close).

Quelques vagues de très faibles pluies ou bruines arrivent par le nord, il bruine actuellement sur l'extrême nord-ouest du département, vers la Pacaudière ou Sail les Bains. Attention au dépôt de cette bruine sur les routes, elles sont encore bien gelées par ici, la nuit a été dégagée et le sol a bien rayonné (la neige est dure comme du béton ce matin).

La douceur relative est au programme pour aujourd'hui avec donc possiblement quelques humectations. Douceur ou pas douceur, on regrettera la lumière des jours derniers.

Demain l'ambiance sera au plus doux, il fera presque aussi chaud en montagne qu'en plaine de Lyon qui devrait avoir du mal à se dépêtrer de son air froid. On peut miser sur du 10° malgré la probable rareté de soleil. Quelques bruines sont toujours possibles.

Samedi même chose que vendredi : douceur aux alentours de +10 voire +12° à presque tous les niveaux, les bruines devraient complètement disparaître mais ça ne referait pas revenir le soleil.

Dimanche le coup de frais esquissé dans l'édito d'hier prend de l'assurance. Il serait surtout effectif en montagne, la plaine ne devrait pas ressentir grand changement. La limite pluie neige demeurerait assez haute (entre 1300 et 1600 m) et puis de toutes manières il ne tombera que 4 gouttes si toutefois il tombe quelque chose.

Ensuite on peut envisager un radoucissement sensible, toujours dans la sécheresse. Des +10 à +13° seraient envisageables selon les lieux aux alentours de mardi et mercredi prochains.

mercredi 22 février 2012 à 8h. C'est un joli temps pour le chauffage par véranda actuellement : du soleil de fin février, de la neige pour la réverbération et résultat : un différentiel d'une trentaine de degrés hier après-midi entre l'extérieur et l'intérieur de la véranda (celle-ci étant de surcroît ouverte sur l'appartement). Aujourd'hui on remet ça !

Hier il a donc fait encore bien froid : 0.0° tout pile aux Sauvages sur la crête exposée à presque tous les vents, +3.7° ici à la même altitude protégé de presque tous les vents. Ailleurs il y a eu d'assez grandes disparités : +4.4° à l'Oeillon sur une fugace descente de la couche chaude entre 12h et 13h (à 14h il y refaisait -2.6°), +3.9° à la Gardonnanche (après un -13.4° de mini), +0.1° au col de la Loge, -0.1° à St-Nicolas sur le plateau de la Verrerie, 4.5° à Andrézieux, 5.8° à Bron, 5.7° à St-Georges.

Ce matin les écarts thermiques sont très importants dans le centre du Massif Central (signe qu'après avoir fait un carton, l'air froid fait ses cartons), à 6h il faisait +2.2° à Chastreix sur le flanc ouest du Sancy à 1385 m mais -5.6° à Clermont Aulnat, -14.9° (à 7h) à Saugues (Margeride 980 m), -12.9° à Félines, -10.5° (à 7h) à St-Germain l'Herm au dessus d'Ambert dans le Livradois, -10.2° à la Fontaine du Berger et -2.1° tout à côté au sommet du puy de Dôme.

Plus près de nous, tous les thermomètres actuels sont compris entre -3° et -6° dans une bonne tranche d'atmosphère allant des bords de Rhône (150 m) aux bords du précipice (Oeillon 1370 m), les trous et plateaux à froid sont les seuls à mesurer encore des températures inférieures à -10° : -11.5° de mini provisoire à la Gardonnanche, -10.6° au Bourg de Chalmazel ; on remarque de plus un petit point froid à Riorges avec -7.7° de mini nocturne.

Aujourd'hui l'ambiance devrait encore se réchauffer en montagne, ici à Violay cette journée du 22 février est la 26ème consécutive avec gel (i.e avec minimale inférieure ou égale à 0°) et il est possible que cette série soit définitivement stoppée à ce niveau ; s'il gèle ce soir à 19h 01(ou après bien sûr) alors le décompte augmentera d'une unité puisque la minimale du jour j est recherchée entre 18h Temps Universel (19h Temps Légal) du jour j-1 et 18h TU du jour j. En plaine, une nouvelle gelée la nuit prochaine est plus probable.

Demain jeudi l'ambiance sera douce, nous devrions retrouver des niveaux thermiques à peu près de saison à tous les étages, il fera toutefois sans doute encore un peu frais en plaine. Le soleil ne sera probablement pas aussi vaillant que lors de ce début de semaine.

Vendredi nous atteindrons possiblement le comble de la douceur : rien de sensationnel, loin de là, on ne rééditera pas les performances de fin février 1990 ! mais on pourrait tout de même voir des +10° à +12° en plaine et plus haut si affinités.

Samedi il fera toujours doux, peut-être pas autant que la veille mais on peut espérer du +6° à +9° l'après-midi par ici.

Quelques insignifiantes gouttelettes sont envisageables entre jeudi et samedi, elles pourraient cependant rendre jeudi ou vendredi les routes de montagne des envers méchamment dérapantes.

Dimanche la fraîcheur pourrait mettre un terme à cette envolée (vol de poule hein !) printanière, le dominical trou de température n'aurait bien entendu rien d'abyssal (après le vol de poule on aurait un creux en nid de poule), nous perdrions de l'ordre de 3 à 5° sur les températures maximales de vendredi.

La pluie significative n'est pas entrevue avant... bouf... début mars... au plus tôt.

mardi 21 février 2012 à 5h 30. Il a fait froid hier : pas de dégel au dessus de 1000 m (-1.9° de maxi à la Gardonnanche, -3.9° au col de la Loge, -2.6° à St-Nicolas,) et comme pressenti, le poste des Sauvages est passé assez proche du non dégel avec seulement 0.3° de maximale. Ici à la même altitude que les Sauvages mais bien abrité du vent, le thermomètre est monté à 3.2° (et -6.1° de mini).

Aujourd'hui le grand beau temps s'incrustera, il fait encore bien froid ce matin (-6.3° ici présentement et mini provisoire, -9.6° de mini provisoire au col de la Loge, -9.5° à l'Oeillon, -12.2° à la Gardonnanche, -6.1° à andrézieux, -2.6° à Bron), cet après midi pourrait être du même acabit que celle d'hier, nous resterons tout de même assez en deçà des normales de saison (3 ou 5° de déficit sur la température moyenne).

Demain mercredi le radoucissement gagnera encore un peu, les dernières gelées matinales pourraient avoir lieu par ici, en plaine elles devraient se prolonger encore une nuit, peut-être deux. Le soleil brillera.

Jeudi il fera doux en montagne, l'air froid ou frais pourrait ramper en plaine dit devrait afficher peu ou prou la même température maximale que plus haut. Le soleil serait contesté, on regrettera sans doute les températures plus fraîches des journées lumineuses.

Vendredi la douceur poussera encore, les 10° devraient être franchis en plaine même sans soleil. Si gouttes il y a, elles seront comptées sur les doigts d'une main.

Samedi et dimanche : même belle douceur possiblement couverte.

Un refroidissement est envisageable pour lundi et mardi, refroidissement possiblement accompagné de pluies significatives voire de flocons à assez basse altitude... c'est encore loin, ça demandera de la confirmation.

Le temps sec est bien ancré jusqu'à au moins dimanche, les éventuelles gouttelettes ou bruines de jeudi ou vendredi accélèreront juste la fonte de la neige (qui est présente ici depuis l'après-midi du 28 janvier).

lundi 20 février 2012 à 7h 30. Hier a été le 23ème jour consécutif avec gel (à ne pas confondre avec un jour sans dégel) et aujourd'hui est le 24ème. Le record depuis au moins 1993 est de 30 unités (entre le 13 février et le 14 mars 2005) il ne devrait pas être battu cette fois. Hier les flocons n'ont pas accroché ici sur les surfaces noires, ils ont simplement ajouté un coup de blanc sur la vieille neige, dans les ubacs les Douglas ont grisé, la température est montée à +3.7° ici à l'abri du vent et à la faveur de belles éclaircies d'après-midi (seulement 0.9° de maxi sur la crête ventée du Pouet aux Sauvages à la même altitude) ; au sommet de la commune il est fort possible qu'il n'ait pas dégelé. La journée a été sans dégel à l'Oeillon (-0.5° de maxi), au col de la Loge (-1.2° de maxi), à St-Nicolas (-0.6°), pas de nouvelles du col du Béal depuis plusieurs jours... Sur les sommets isolés de plus de 1000 m environ, il n'y a eu qu'une seul jour sans dégel depuis le 28 janvier : celui d'avant-hier samedi.

Ce matin il fait froid de partout, la température est assez homogène dans l'épaisseur 400-1000 m entre monts du Forez, Plaine du Forez et monts du Lyonnais-Beaujolais : entre -5 et -7°. Le Roannais mesure environ -2 à -3° à 7h, le Lyonnais est juste sous le zéro à Bron (-0.6° à 7h) , -1.6° à St-Georges à la même heure. Plus haut en altitude, l'isotherme -10° semble planer aux alentours de 1500-1600 m : -8.1° à l'Oeillon à 7h, -9.9° à 6h 54 au Signal de Randon en Lozère (1550 m).

La journée sera probablement sans dégel au dessus de 900-1000 m pour les secteurs isolés (un dégel est possible à la Gardonnanche par exemple, mais moins probable à la tour Matagrin ou à St-Nicolas). Dans les secteurs particulièrement ventés, le gel pourrait se maintenir plus bas en altitude (les Sauvages 830 m). Aujourd'hui on sera bien sous la véranda, ailleurs il fera bien plus frais que la normale d'une mi février.

Demain le redoux sera engagé, il fera certes encore plus froid que la normale mais la lumière nous fera oublier l'hiver. Mercredi nous aurons retrouvé des températures moyennes de saison, même avec un gel nocturne en plaine possiblement marqué. Le soleil ne devrait pas faire défaut.

Ensuite, de jeudi à samedi nous devrions parler de températures douces voire très douces pour la saison, pourquoi pas un 13-15° en plaine vendredi ? Il semble que le soleil soit moins vaillants entre jeudi et samedi qu'il le sera entre aujourd'hui et mercredi... on ne peut pas tout avoir pour l'instant... Ceci dit, le risque de pluie est à peu près écarté pour la semaine.

Ensuite ? nous pourrions renouer avec un temps redevenu plus frais, juste normal pour l'époque de l'année.

dimanche 19 février 2012 à 9h. La neige arrive, quelques flocons ont déjà grisé le goudron entre 8h et 8h 30, ils devraient arriver à blanchir de quelques petits centimètres (1 à 3 ?) ce qui ne l'est pas encore d'ici midi. L'ambiance n'est pas froide ce matin : 1° présentement ; l'air froid arrive derrière le front neigeux, il devrait faire (bien) plus froid ce soir qu'actuellement, essentiellement en montagne. Ici à Violay le thermomètre ne devrait guère évoluer en cours de journée et passer sous le zéro en cours ou fin d'après-midi.

Hier nous avons pu bénéficier pour la première fois en montagne depuis le 26 janvier, de températures maximales supérieures (et même sensiblement supérieures) aux maxis normales pour un 18 février : 7.1° ici à Violay, 8.1° aux Sauvages, 7.3° au col de la Loge, 8.4° à la Gardonnanche, 7.8° à l'Oeillon. En plaine les maximales étaient beaucoup plus conformes à la saison : 9.6° à Andrézieux, 9.2° à Feurs, 8.9° à Bron, 8.7° à St-Georges de Reneins.

Demain il fera de nouveau bien froid le matin, le thermomètre sera aux alentours de -10° sur les plus hautes sommités du département, on devrait le trouver aux parages de -5-7° ici à Violay et vers -2° en plaine aux des brouillards pourraient se former temporairement. Demain toujours le vent de nord refroidira la journée, celle-ci pourrait en effet ne pas connaitre le dégel dès 800 m d'altitude en des lieux exposés à la Bise (les Sauvages typiquement) et ce même si le soleil perce. Au dessus de 1000 m, exposé ou pas exposé, soleil ou pas soleil, la journée devrait être sans dégel.

Ensuite, une fois débarrassés des grisailles plus ou moins récalcitrantes de lundi, il semble fort que nous partions vers une superbe semaine (enfin disons au moins 4 jours...) de lumière. La France deviendrait anticyclonique, le vent tomberait complètement et le grand bleu s'étendra à tout le monde. La température augmentera rapidement de jour en jour en montagne ; il fera encore bien frais mardi mais la lumière nous fera oublier la justesse du thermomètre. Jeudi l'ambiance sera redevenue de saison. La plaine pourrait connaitre, de mardi à samedi, des gelées nocturnes régulières puis des après-midi lumineuses une fois les éventuels brouillards matinaux dissipés. Le pic de douceur devrait être atteint vendredi ou samedi, ces jours ci les thermomètres pourraient dépasser les 10° dans une bonne partie de la tranche 150-1000 m.

Le dépouillement des températures du poste de la tour Matagrin (sommet de la commune de Violay, 1000 m) montre la sévérité de la récente vague de froid : le premier jour avec dégel n'est arrivé qu'hier samedi 18/02/2012, le lieu a donc aligné 20 jours consécutifs sans dégel (17 seulement ici à 830 m d'altitude sur un coteau bien exposé à  800 m à vol d'oiseau du sommet). La période du 3 au 8 février a été la plus "affreuse" avec 6 maximales consécutives inférieures à -10°.

Ici à 830 m, la maximale du samedi 11/02/2012 a battu le record absolu de froid depuis janvier 1987 : -10.0° ; ce samedi là le thermomètre est resté toute la journée sous -12.6° à la tour Matagrin.

mardi 14 février 2012 à 9h. La petite neige est arrivée en soirée d'hier, peu de centimètres supplémentaires ce matin : environ 2. La plaine du forez est davantage concernée avec 5 à 8 cm selon les endroits. Côté température, le réchauffement est d'importance, cette nuit a été la première depuis celle du 31 janvier au 1er février avec un thermomètre au dessus de -10°. Nous alignons donc ici à Violay 12 journées consécutives à minimales inférieures à -10°. En ce qui concerne le nombre de journées consécutives sans dégel, la liste compte actuellement 16 unités ; si la journée d'aujourd'hui ne voit toujours pas de degrés positifs, ce qui est fort probable, nous dépasserons le record attribué à la période 14 février-1er mars 2005.

Aujourd'hui et demain la neige tombera, toujours assez faiblement mais on peut tabler sur une dizaine de centimètres supplémentaires d'ici jeudi matin. La température devrait demeurer négative à tout instant de la journée encore aujourd'hui, demain et peut-être jeudi.

Vendredi nous devrions enfin avoir une maximale juste positive, si le soleil nous aide, à l'abri du vent... ça fait pas mal de "si"...

De vendredi à lundi les températures maximales seront ici sans doute redevenues positives (aux alentours de +1 à +4°) mais encore inférieures aux normales de saison. Si la prévision est assez fiable jusqu'à samedi, il n'en est pas de même à partir de dimanche où le thermomètre pourrait de nouveau baisser (de quelques degrés seulement !). Ce mois de février pourrait faire partie des 4 ou 8 mois les plus froids (tous les mois confondus) depuis l'après-guerre.

Sur notre haute montagne, le temps froid (sans excès) est fort probable pour les 8 à 10 jours à venir. L'altitude de non dégel n'atteindrait probablement pas les 1000 à 1200 m. Les chutes de neige pourraient y être assez fréquentes sans forcément y être abondantes, voilà une excellente perspective en pleines vacances de Février pour la station de Chalmazel qui devrait tourner à plein régime.

dimanche 12 février 2012 à 10h. Aujourd'hui est la 11ème journée consécutive à mini inférieure à -10° à Violay. Nous devrions atteindre 11, éventuellement 12 et la série devrait s'achever. En ce qui concerne le nombre de jours consécutifs sans dégel, aujourd'hui sera plus que probablement le 15éme consécutif, le record de 16 sera très probablement atteint demain et cette liste pourrait s'allonger jusqu'à 18 ou 19.

Demain la zone perturbée en provenance du nord devrait nous toucher plutôt en fin de journée, les précipitations seront neigeuses à tous les étages mais très faibles dans un premier temps. Le radoucissement sera sensible à partir de lundi soir, les -10 à -15° alors habituels depuis le début du mois auront disparu. Bien entendu, les températures seront toujours bien plus froides que la normale d'une mi février.

Mardi il devrait neiger ou neigeoter plus ou moins toute la journée, les quantités attendues ne sont pas très importantes mais il va sans dire que vu la température du sol, le moindre flocon va accrocher ! Une épaisseur de neige fraîche d'ici mercredi matin de l'ordre de 5 à 10 cm semble raisonnable par ici, sans doute moins en plaine. La température maximale s'approchera de 0° en plaine.

Mercredi l'ambiance sera encore neigeuse, sans doute davantage sur les hauteurs qu'en plaine où le soleil pourra percer quelques heures. L'ambiance se radoucira encore, les maximales de plaine pourraient devenir légèrement positives.

La tendance est au lent réchauffement en cours de semaine, passé mercredi le vent pourrait se calmer, nous retrouverions alors possiblement des nuits plus froides en plaine qu'en montagne, montagne qui elle aussi devrait sortir ses maximales du gel en seconde partie de semaine... tout doucement.

vendredi 10 février 2012 à 7h 30.  Il y a eu dégel hier, certes très faible dégel, pas de partout et seulement 1 heure ou 2. Contrairement à ce que je pensais Bron n'est pas repassé dans le positif puisque la température maximale d'hier y est de -0.1° (même valeur à Brindas)... C'est plutôt dans les vallées et bas coteaux beaujolais que le soleil a pu tirer le mercure quelques minutes au dessus de 0°, maxis de +0.4° à Liergues, -0.4° à Chiroubles, +0.2° à Lucenay, +0.7° à St-Georges-de-Reneins, +0.3° à St-Germain sur l'Arbresle, +0.5° à St-Jean d'Ardières. Beaucoup plus surprenant, les deux postes de Chalmazel ont eux aussi sorti la tête du gel et même assez franchement pour le poste du Bourg (+3.5° de maxi !) ce qui montre qu'avec une absence de vent et un bon soleil les pics de chaleur peuvent être remarquables ; maxi de +0.6° à la Gardonnanche.

Partout ailleurs le gel n'a pas lâché une minute de terrain, Andrézieux (maxi de -2.5° hier) aligne sa dixième journée consécutive sans dégel et est bien parti pour en totaliser au moins 13. La maximale d'ici à Violay au soleil et à l'abri du vent est montée à -3.5° tandis que celle des Sauvages (même altitude, même soleil et seulement 7 km de distance) n'a pas pu faire mieux que -8° sous un vent moyen de 30 km/h lors des heures les plus chaudes. Quelques autres maxis : col de la Loge -2.9°, Oeillon -6.6°, Graix -6.7°,  St-Nicolas des Biefs -3°, Grammond -5.6°, Riorges -2.1°, St-Léger -2.5°, -3.4° à la Métare de St-Etienne.

Après cette journée presque douce, le thermomètre est descendu bien plus lentement qu'à l'accoutumée hier, ici à Violay les -10° étaient habituellement atteints vers 18h ou 18h 30 ce qui n'a pas été le cas hier soir. Le grand froid est revenu dans la nuit, actuellement on mesure du -15° au col du Béal, -12° ici à Violay (9ème journée consécutive à minimale inférieure à -10°, nous devrions atteindre 11 voire 12), aux alentours de -8° à Riorges et Andrézieux, de -6 à -8° entre le Val de Saône, l'agglomération lyonnaise et ses proches collines.

Aujourd'hui il fera plus froid qu'hier, on ne devrait plus trouver de maximales positives : l'air glacial revient du nord-est et quelques nuages plus ou moins bas pourraient contester le soleil, n'oublions pas le vent qui n'arrangera pas les choses.

Demain samedi et après-demain dimanche il fera sans doute encore un petit peu plus froid, les maximales de plaine ne devraient pas dépasser -3 à -5°, comptons sur du -6 à -10° (je parle toujours des maximales) dans la tranche 500 -1000 m et encore un peu moins au dessus. Les risques de précipitations sont très faibles pour ne pas dire nuls en plaine d'aujourd'hui à dimanche soir, on pourrait voir quelques flocons légers sur les reliefs du Pilat et du Forez entre cet après-midi et demain, ils ne devraient que redonner un coup de blanc.

Lundi nous changerons de régime météo. Ne vous réjouissez pas trop vite, certes l'air ne viendra plus du nord-est, mais il viendra progressivement du nord... Les hautes, très hautes pressions actuellement présentes sur les pays et la mer Baltique disparaitront lundi tandis qu'une énorme bulle anticyclonique (certains modèles la voient à plus de 1045 hPa aux alentours de mardi) gonflera au large de l'Irlande. Dès lundi donc le vent virera au nord, au plein nord. L'ambiance se radoucira en plaine mais la sensation risque d'être encore bien frisquette à cause du vent.

De mardi à jeudi ce courant de nord devrait nous envoyer quelques paquets neigeux assez conséquents. La montagne du Massif Central devrait enfin recevoir quelques dizaines de centimètres de neige, a priori davantage à l'est qu'à l'ouest. Ces chutes de neige pourraient tomber jusqu'en plaine où des désagréments de circulation routière ne sont pas à exclure.

Si cet épisode neigeux est assez probable (il était déjà entrevu dans l'édito d'hier et d'avant-hier) il n'est toutefois pas assuré ; un décalage de 500 km vers l'est de notre grosse patate anticyclonique irlandaise et nous passerons la semaine au sec, sous le vent de nord certes, mais au sec. de la même manière, si elle prend idée de se former 500 km plus à l'ouest alors nous subirions un  temps encore plus exécrable.

En résumé : grand froid sec jusqu'à dimanche soir ou lundi matin. Du -10 à -18° le matin de 500 à 1500 m, du -4 à -8° l'après-midi dans la tranche 500-1000 m. Changement de temps lundi avec la rotation du vent au nord, moins de froid mais 2 ou 3 jours avec un potentiel neigeux et venteux non négligeable de mardi à jeudi.

 

jeudi 9 février 2012 à 7h 15. Toujours le grand froid, hier un nouveau record de basse maximale est tombé à Andrézieux : -6.6° il s'agit du record absolu de basse maximale depuis janvier 1987 mais aussi le record bas pour l'intervalle [4, 9] février depuis au moins 1946. Toujours à Andrézieux, ce 8/02/2012 était le 9ème jour consécutif sans dégel et mine de rien, ce n'est pas arrivé si souvent depuis 1946... Depuis avril 1946 nous comptons en effet seulement 4 périodes à nombre de jours consécutifs sans dégel supérieur à 9, il s'agit de la période du 14 au 24 janvier 1987 (11 jours), du 5 au 16 janvier 1985 (12 jours), du 26 décembre 1996 au 7 janvier 1997 (13 jours) et du 21 janvier au 5 février 1963 (16 jours). Eh oui, février 1956 ne fat pas partie de cette liste, février 1956 ne comporte en effet qu'un maximum de 8 jours consécutifs sans dégel ; février 1956 a été extravagant, avec des maximales sous -10° et des minimales inférieures à -20° mais il n'a pas été constant... Au contraire, la vague de froid actuelle s'inscrit dans la continuité sans cependant afficher des valeurs extrêmes. Si la journée d'aujourd'hui est sans dégel à Andrézieux (ce qui est probable mais pas certain) alors on peut raisonnablement penser que la liste des jours consécutifs sans dégel atteindra au moins la douzaine d'unités.

Plus modestement, ici à Violay, cette journée de jeudi 9/02/2012 est la 8ème consécutive à mini inférieure ou égale à -10°, ce n'était jamais arrivé depuis janvier 1987, l'ancien record (7 unités) datait de fin décembre 96 début janvier 97. En ce qui concerne le nombre de jours consécutifs sans dégel, le record actuel (assurément depuis 1994 et très certainement depuis janvier 1987) est de 16 unités : du 14 février au 1er mars 2005. Actuellement nous en sommes à 11 jours consécutifs sans dégel, il est assez vraisemblable que l'on atteigne au moins la quinzaine.

Bien entendu, ce dénombrement simpliste ne prend pas en compte la valeur desdites maximales ; en 2005 on en avait eu, ici à Violay, de très proches de 0° (-0.2° de mémoire, allez voir dans les archives si ça vous intéresse), cette année la plus faible d'entre elles est de -1.8° et on en compte pour l'instant 7 en dessous (largement en dessous) de -5°...

Le pic de douceur qui devait se déclarer aux alentours de 1500 m d'altitude s'est effectivement produit. La température maximale d'hier au col du Béal a atteint -7.1°, même chose au crêt de l'Oeillon, soit 7 bons degrés de plus que les précédentes maximales et une bonne dizaine de degrés de réchauffement entre le matin (-19° de mini au Béal et -19° aussi à l'Oeillon) et le moment du pic de "douceur", vers midi. Ensuite le froid est rapidement revenu, puis de nouveau une très relative douceur au col du Béal (-9.9° à 2h du matin) tandis qu'il faisait -14.7° au col de la Loge (même chose à l'Oeillon).... ces deux postes seraient-ils repassés juste au sommet de la couche froide ? ce n'est pas improbable quand on voit qu'à Graix, seulement 200 m plus bas que l'Oeillon, la maximale d'hier s'est établie à -12° !

Un peu plus  l'ouest et quelques dizaines de mètres plus haut que l'Oeillon, le puy de Dôme a quant à lui fort bien enregistré son pic de "douceur"  : -19° (encore !) de minimale le matin (à 8h) puis -6.4° à 13h et une température horaire fluctuant entre -9.6° et -5.7°  entre 13 et 22 heures ; la hausse a été nettement plus marquée en toute fin de soirée puisqu'il y faisait 0.0° tout pile (soit 14.5° de plus qu'à l'aéroport de Clermont Aulnat) entre 1h et 2h et encore -2.1° à 4h.

Encore plus à l'ouest et à une altitude égale à celle du Béal, le poste de Chastreix (1385 m) dans l'ouest du Sancy s'est remarquablement réchauffé durant la journée d'hier : la hausse a été quasi ininterrompue de 7h du matin où à été mesurée la minimale qui est, sans blague, de... -19° et les alentours de minuit où la maximale a été atteinte : +1.9° ! Soit un réchauffement de 20.9° en environ 15 heures. Depuis le thermomètre est resté au dessus de la glace, il y faisait encore +1.4° à 6h.

Donc bilan de notre pic de douceur : très évident à l'ouest de la Limagne et nettement plus mesuré (ou plus haut en altitude ?) à l'est où l'air froid a davantage résisté.

Aujourd'hui l'ambiance pourrait être un peu moins glaciale que ces derniers jours ; l'hypothèse de très petit dégel dans des grandes villes (Bron) ou en des postes très protégés pour ne pas dire surchauffants (St-Chamond Varizelle) aura sans doute du mal à être validée...

Actuellement l'ambiance est glaciale en plaine comme en montagne : aux alentours de (valeurs arrondies au degré) -14° à Andrézieux, -13° ici à Violay, -15° vers l'Oeillon, -18° à St-Just-en-Chevalet, -15° à St-Léger, -11° à Bron, -11° à Liergues, -13° à St-Georges-de-Reneins.

Demain vendredi le gros froid sera toujours là, accompagné d'éventuelles grisailles qui pourraient rendre la maximale encore bien basse en montagne. Samedi et dimanche verraient le thermomètre de nouveau en berne, des -15 à -18° en montagne et guère plus en plaine et des maximales du même calibre que les 7 ou 8 précédentes...

Ensuite le froid pourrait marquer un peu le pas. Une chute de neige (potentiellement conséquente ?) semble se dessiner pour mardi ou mercredi prochain, les flocons tiendraient évidemment à tous les étages. Cette éventualité pourrait engendrer, surtout en plaine, un regain de froidure nocturne... La vague de froid n'est certes pas terminée, elle ne présente pas pour l'instant les excès ponctuels d'un janvier 85 ou janvier 63 ou février 56 mais elle semble s'inscrire dans la durée et surtout ne présente aucun répit au niveau des températures... elle pourrait laisser son nom dans la jeune histoire météo d'Europe Occidentale...

mercredi 8 février 2012 à 7h 15. -16.9° de minimale hier ici à Violay, il s'agit de la plus basse température relevée depuis janvier 1987. Le soleil d'hier a de nouveau été le bienvenu, sans lui les maximales auraient été bien plus basses encore. Seul l'extrême sud de la Loire est resté à peu près toute la journée sous le brouillard, Bernard Faure a relevé une maxi de -11.7° à Tarentaise, Bruno Aujoulat -11.9° à sa sonde (non normalisée) de St-Genest-Malifaux, on a eu encore -13.1° de maximale à Graix, -14.7° au crêt de l'Oeillon où il faisait encore -19° à midi. Andrézieux a finalement battu son record absolu de basse maximale depuis 1987 avec -6.1° (précédents records : -5.6° le 19 dec 2010 et le 2 fev 2012). Toujours à Andrézieux, le record de basse maxi pour un 7 février et ce depuis le début des mesures a évidemment volé en éclat, il n'était que de -0.6° (en 1971). A ce propos, il faut souligner que février 1956 n'a pas trusté toutes les basses maximales du mois, loin s'en faut ; à Andrézieux ce fameux mois a tout de même compté 8 jours avec dégel (i.e 8 jours à maximale positive) ; il y a eu durant ce mois de très grands écarts entre les plus basses maximales (aux alentours de -12°) et les plus élevées (aux alentours de +1°) chose que l'on ne voit pas pour l'instant. Quelques autres maximales d'hier : Violay -7.8° avec 4 km/h de vent moyen lors des heures les plus chaudes, les Sauvages -9.6° avec 50 km/h de vent moyen lors des heures les plus chaudes, Neulise -7.1° soit le record absolu depuis 1987 d'égalé, Grammond -8.6°, Riorges , Bron -4.4°, col de la Loge -13°, Riorges -4.5, col du Béal -14.4°, St-Nicolas -11.1°, Métare -7.6°, Grand-Clos -8.1°.

Ce matin quelques flocons se sont invités, ils ont juste été assez nombreux pour redonner un coup de gris. Il fait toujours excessivement froid en montagne : -14.5° présentement à Violay, -18.2° de mini nocturne au col de la Loge, -19° de mini nocturne au crêt de l'Oeillon, -9.7° à St-Léger, -9.6° à Bron, -10.6° à Satolas, -9.5° à St-Georges, -11.1° à Chiroubles, -10.6° à Andrézieux.

Aujourd'hui est ici à Violay le 7ème jour consécutif à minimale strictement inférieure à -10°, nous égalons donc le record de fin décembre 1996 début janvier 1997. Hier était la 10ème journée consécutive sans dégel, le record post-1987 est toujours de 16 journées entre la mi février et le 1er mars 2005.

Côté ciel, les insignifiantes précipitations ne devraient pas s'attarder, elles disparaîtront en matinée. Les nuages pourraient être un peu plus récalcitrants, aujourd'hui devrait être en effet la première journée non 100 % ensoleillée depuis celle de jeudi (02/02) dernier. En montagne le radoucissement n'a pas débuté, il devrait s'enclencher en matinée et culminer aux alentours de la mi nuit prochaine. Les sites au dessus de 1300-1500 m d'altitude verront donc un radoucissement de l'ordre de 10 à 15° vis-à-vis de la température actuelle. Plus bas, nous ne devrions pas bénéficier de redoux, surtout pas la plaine qui passera la journée avec des maximales du même ordre que celles d'hier (peut-être quelques petits degrés de plus car le vent sera moins présent).

Demain jeudi la tranche 500-1000 m pourrait encore avoir bien froid (-3 à -6° de maximale) ; au dessus il fera plus doux, en dessous les coins les plus abrités des plaines peuvent espérer une maximale aux alentours de 0° avec l'aide du soleil retrouvé.

Vendredi le grand froid reviendra avec ses thermomètres aux alentours de -10° dès 500-800 d'altitude, une insignifiante dégradation floconneuse est envisageable.

Le grand froid se maintiendrait samedi et dimanche, il pourrait céder du terrain la semaine prochaine : jour après jour, degré après degré... un épisode neigeux n'est pas à exclure pour le milieu de semaine.

édit 10 h : Dès 18h 30 hier soir le record de haute puissance électrique était battu, à 19h le pic de puissance fournie s'établissait à plus de 100 000 MW, 100 500 MW exactement, loin, très loin de l'ancien record de 96 710 MW, 1 petite centrale nucléaire les sépare... actuellement (10h) la production est nettement supérieure à celle prévue 99 645 MW à 9h 45 pour 98 300 de prévus. Nous devrions de nouveau battre le record ce soir à 19h. Voir un suivi sur le forum.

Si les vagues de froid vous intéressent, j'ai mis à jour mon recensement pour Andrézieux, vous y trouverez 520 vagues de froid précisément définies et chiffrées.

mardi 7 février 2012 à 7h 45. Heureusement qu'on a le soleil ! Grâce à lui les maximales sont relativement "modérées", elles sont montées hier aux alentours de -1 à -2° sur l'agglomération lyonnaise (-1.9° à Bron, -2° à Brindas, -1.5° à Craponne, -3° à Satolas, -2.6° à Soucieu). La plaine du Forez et le bassin roannais ont supporté quelques degrés de moins : -4.5° à Andrézieux, -2.9° à Riorges, -3.6° à St-Léger, -3.5° en Val de Gier à St-Chamond aérodrome. Les hauteurs des monts du Lyonnais et Beaujolais n'ont pas eu de maxi supérieure à -6° : -6.3° ici à Violay à l'abri du vent, -7.6° à Grammond, -8.5° aux Sauvages. Enfin les plus hautes terres sont restées dans le grand froid : -11° de maximale au col du Béal, -9.4° au col de la Loge et surtout -13.1° au crêt de l'Oeillon.

Hier soir le pic de puissance électrique fournie aux français de métropole n'a pas été battu : 96 291 MW de puissance électrique fournie à 19h, c'est le troisième plus haut pic de l'histoire, le record reste toujours le 96 710 MW du 15 décembre 2010, le second est celui de jeudi dernier (02 février 2012). Il faut tout de même ajouter que, lors de la période 18h-20h, nous avons importé de chez nos voisins une puissance moyenne de l'ordre de 7 000 MW  (ce qui représente tout de même l'équivalent de 3 à 4 millions de convecteurs électriques en action !).

A tout instant sur la journée d'hier, nous avons acheté une puissance moyenne de 5 850 MW à nos voisins ce qui représente une quantité d'énergie de 140 000 MWh soit celle fournie pendant 24 heures par une grosse centrale nucléaire fonctionnant à plein régime  (1 réacteur fourni environ 1 500 MW de puissance maximale et on en trouve en général 4 par centrale, la France compte 58 réacteurs sur son territoire contenus dans 19 centrales). Nous avons donc "loué" pour la journée d'hier l'équivalent d'une centrale nucléaire et sommes bien partis pour faire de même aujourd'hui voire tous les autres jours de la semaine.

Ce matin le record absolu de basse minimale (depuis 1987 seulement, c'est un petit "absolu") est de nouveau battu, je ne suis pas encore monté voir le thermomètre à minima, mais la station automatique indique à l'instant même (8h 10) -16.5°, on aura donc une mini officielle de cet ordre. Un autre thermomètre en verre posé à 5 cm au dessus du sol enneigé indique une mini nocturne de "seulement" -18.5°.

Il fait moins froid en plaine grâce au vent qui a brassé l'atmosphère, à 8h on mesurait : -11.6° à Andrézieux, -10.1° à Bron, -9.9°  à St-Georges-de-Reneins, -12° à Chiroubles, -10.9° à Satolas, -10.4° à Brindas, -11.7° à St-Léger, -11.5° (à 7h) à Riorges, -12.1° à St-Chamond aéro.

Les hauteurs sont donc particulièrement froides, toujours à 8h : -15.5° à la Gardonnanche, -19.5° à l'Oeillon, -18° au col de la Loge, -17.2° à St-Nicolas, -17.7° (à 7h) à Graix, -16.9° (à 7h) à la République.

Aujourd'hui sera évidemment glacial en montagne : le vent est présent et quelques nuages locaux ne sont pas à exclure dès la mi journée, ils pourraient être davantage présents sur le sud du département. En cours d'après-midi (plutôt en fin d'après-midi) d'autres nuages venus de l'est devraient voiler le ciel. Cette éventuelle couverture nuageuse pourrait empêcher le soleil de chauffer autant que les jours derniers, vu le niveau très bas des températures actuelles sur les monts, il ne serait pas surprenant que l'on batte ici à Violay le record absolu (toujours depuis 1987 hein, il faut relativiser) de basse maximale qui reste le -9.5° du 10 janvier 2003 (où la journée avait été 100 % couverte). attendons-nous donc à des maxis de l'ordre de -10° dans la tranche 700-1000 m. En plaine aussi les maximales seront historiquement basses, Andrézieux qui a déjà égalé son record bas (depuis 1987) pourrait le battre aujourd'hui, même chose pour Bron. Cela devrait se jouer à peu de choses : l'horaire d'arrivée des nuages sera prépondérant. Remarquons enfin que si les records de masses maximales n'ont pas encore explosé (sauf dans les stations particulièrement ventées comme les Sauvages), c'est bien grâce au soleil qui n'a pas perdu 1 minute depuis 4 jours !

Demain mercredi les cartes météo montrent (depuis plusieurs jours) un violent radoucissement à l'altitude de l'isobare 850 hPa ce qui signifie que la montagne isolée de 1500 m d'altitude (pas le fond de vallée ni même le plateau de la même altitude !) devrait gagner une dizaine de degrés entre ce soir et demain soir. Quand je dis "montagne isolée" ce n'est pas une montagne couverte de laine de verre, c'est une montagne relativement éloignée de toutes les autres d'altitude comparable, par exemple le sommet du puy de Dôme, le sommet de Pierre-sur-Haute pour ne citer que celles aux alentours de 1500 m. Le pic de douceur à cette hauteur sera sans doute atteint dans la nuit de mercredi à jeudi, puis 24 heures plus tard (donc dans la nuit de jeudi à vendredi) l'endroit aura de nouveau perdu 10°.

Bon je vous entends de là me dire "nous on n'en a rien à faire de ton pic à 1500 m, qu'est-ce qui va faire chez nous ?". Ra la la ce que vous êtes terre à terre...

Regardons donc un bout d'émagramme 761, celui prévu pour la nuit de mercredi à jeudi (à 1h précisément) à la verticale de Violay (cliquer pour agrandir).

Les lignes horizontales marron sont les lignes d'égale pression (donc isobares) les horizontales 1000, 850, 700 hPa sont un peu plus fortes que les autres. Les lignes continues marron inclinées à 45 degrés d'angle sont celles d'égale température (donc isothermes), la ligne 0°C est très forte, les lignes -10°C, +10°C, +20°, +30° le sont un peu moins mais déjà plus que les lignes intermédiaires (tous les 1°). A partir de là, tout point pris sur cette grille est repéré par sa pression (axe des ordonnées) et sa température (axe des abscisses incliné). La courbe rouge est relative à l'atmosphère prévue ce jeudi 08/02/2012 à 1h du matin et ce entre l'isobare 1000 et 600 hPa environ. On remarque en effet le pic de douceur évoqué à 1500 m ou plus précisément à 850 hPa. Vérifiez que la température du point de la courbe rouge possédant une ordonnée de 850 hPa est de -5°C. On lit au passage que l'altitude de la 850 hPa sera à cet instant (jeudi prochain 1h du mat') à 1518 m. Donc -5° à 1518 m c'est bien un réchauffement d'une dizaine de degrés ça. regardez maintenant la courbe rouge en dessous de cette "altitude" 850 hPa, la courbe part vers la gauche quand vous baissez l'altitude (ou montez la pression, c'est pareil), on a donc une atmosphère plus froide en dessous de 1500 m. Quelles seront l'altitude et la température du point le plus froid ? Réponse : à peu près -11° à environ 800 m d'altitude. tout ça pour dire qu'il fera certes "doux" à 1500 m , mais nettement plus froid en dessous. Traduction terre-à-terre : nous n'allons pas bénéficier de ce redoux nocturne passager, nous qui sommes placés entre 200 et 1000 m d'altitude. Voilà, tout ça pour ça... toute cette dépense d'énergie, toute cette agitation neuronale pour en arriver à ... rien ne va changer. C'est beau la science hein oui ?

Donc demain mercredi les couches d'altitude inférieure à 1000 m ne seront pas affectées par le violent radoucissement d'altitude, comptons sur des minimales toujours glaciales (peut être un peu moins que ce matin, mais toujours dans la fourchette -10  -15°) et des maximales du même ordre que celles d'hier : -1 à -4° en plaine, -5-7° vers 800 m et sans doute aux alentours de -3 à -5° sur le soir ou durant la nuit suivante au col du Béal.

Jeudi il fera plus doux le matin à 5h que l'après-midi à 17h au dessus de 1300 m. Le matin on assistera à de remarquables inversions thermiques entre les monts et les trous à froid, du genre -4° au Béal et -15° à Chalmazel vers la scierie ou encore à St-Just-en-Chevalet. En journée, les maximales de plaine pourraient gagner quelques petits degrés, on en verrait éventuellement s'aventurer quelques heures au dessus de 0° ? La couche 500-1000m sera sans doute la moins bien lotie avec des maximales certes plus élevées que celles des 4 derniers jours mais encore assez nettement sous la glace (disons de -2° à -5°).

Vendredi matin le grand froid sera revenu à tous les étages, la journée promet d'être glaciale. Samedi ne vaudra guère mieux.

Et la neige dans tout ça ? Rien de prévu si ce n'est quelques éventuels flocons ce soir ou la nuit prochaine qui seront tout juste assez nombreux pour redonner un coup de blanc.

lundi 6 février 2012 à 7h 45. Il a presque fait doux hier après-midi : -5.5° ici à Violay, c'est 2 voire 3 gros degrés de plus que les 3 maximales précédentes. Le radoucissement nocturne sensible sur les monts du Forez principalement (il n'a pas affecté le Pilat) de la nuit de samedi à dimanche a sans doute eu des répercussions sur la maximale d'hier puisque le poste de Chalmazel Gardonnanche est monté à -2° et celui du Bourg à +0.7° pour -21° de mini la nuit précédente. Quelques maxis de nos plus hautes hauteurs : -6.9° au col de la Loge, -9.6° au col du Béal, -11.1° au crêt de l'Oeillon. La plaine a eu froid le matin et est restée assez largement sous la glace l'après-midi : maxis de -4.6° à St-Léger, -4° à Andrézieux, -3.9° à Bron, -4.4° à St-Georges.

Ce matin il fait très froid en plaine, le différentiel thermique entre les monts vers 1000 m et les plaines vers 300-400 m est entièrement gommé, on voit même arriver quelques petites inversions. Voici quelques minis nocturnes (une mini nocturne est la plus basse température entre 19h et 7h), minis qui ont donc le temps d'évoluer vers le bas de quelques dixièmes voire degrés d'ici 9h. Andrézieux -15.7° (eh oui, assez loin des -9° de prévu hier par MF), St-Etienne GC -13.6°, Gardonnanche -17.7° (mini arrivée vers minuit, à 7h ce matin il y avait -10.2°), St-Léger -12.4°, Feurs -13.6° (à 6h), Oeillon -16.9°, Bron -9.4°, Satolas -11°, Sauvages -14.6°, St-Georges -9.7°.

Aujourd'hui sera identique ou presque à hier : des maximales entre -3 et -5° en plaine, aux alentours de -5 à -8° vers 1000 m et sans doute au voisinage de -10° sur les plus hauts sommets.

Demain mardi , toujours sous les étoiles puis la lumière, il devrait faire un peu plus froid (1 ou 2° en moins tant sur la mini que la maxi).

De mercredi à jeudi le radoucissement sera sensible en montagne, la plaine ne devrait pas être affectée par cette remontée des températures, nous devrions conserver toutefois des maximales négatives à tous les étages alors que les minimales des hauteurs pourraient passer au dessus de -10°.

Vendredi un nouveau coup de froid est envisageable avec de nouveau du -15° sur les hauteurs. Samedi serait du même tonneau que vendredi.

Le froid est donc bien installé, surtout en plaine qui ne devrait pas bénéficier du très relatif radoucissement de mercredi-jeudi. On ne voit pas de retour à des conditions normales avant le 15 voire même le 20 février.

dimanche 5 février 2012 à 8h 30. On ne pourra pas reprocher au soleil son absence durant cette vague de froid, il fait ce qu'il peut, il a fait pour l'instant du très bon boulot hier et avant-hier. Hier les maximales on de nouveau été très basses, surtout sur les hauteurs exposées au vent de nord-est : -7.6° ici à Violay, -9.6° sur la crête des Sauvages, -5.1° à Andrézieux, -4.6° à Boën, -10.6° à la Gardonnanche, -12.7° à la Loge, -12.9° à l'Oeillon, -8.4° à Grammond, -6.4° à Neulise, -3.2° à Riorges, -5° à St-Chamond aéro, -7.1° au Grand Clos, -5.7° à la Métare, -14.9° au col du Béal, -11.7° à St-Nicolas, -3.9° à Bron et Liergues, -5.1° à Soucieu, -3.4° à St-Georges.

Ce matin il y a du changement : la plaine commence à avoir froid, très froid alors que la "haute" montagne a effectivement subit le redoux nocturne évoqué dans l'édito d'hier samedi et avant-hier vendredi . Au col de la Loge, il faisait -17.2° à minuit (minimale nocturne au passage) et plus que -12.5° à 8h, au col du Béal on avait -19° (mini nocturne) à 2h du matin puis-17.2° à 5h ensuite je n'ai pas encore les données, au puy de Dôme -16.6° à minuit et -11.6° à 5h, à St-Anthème Prabouré -16.7° à minuit et -12.2° à 6h, à Chastreix -15.6° hier à 21h et -8.1° ce matin à 7h. Le crêt de l'Oeillon n'a pas enregistré de redoux significatif  (situation trop à l'est ?) : -18.5° à 5h (-18.7° de mini nocturne) et -17.7° à 8h.

En plaine donc ce n'est plus la même musique, je ne parle pas des plateaux de montagne et des trous à froid qui commencent à bien fonctionner, quelques minis nocturnes : -15.4° ici à Violay (on est dans la zone d'altitude qui n'a pas ressenti le radoucissement du haut ni le refroidissement du bas), -15.5° (à 6h, la mini a donc le temps de baisser) à Grammond, -16.4° à St-Nicolas, -20.4° à St-Just-en-Chevalet, -15.1° à Andrézieux soit le nouveau record absolu depuis janvier 1987 le précédent était de -13.9°, -12.6° à Bron soit le nouveau record absolu depuis janvier 1987 le précédent était de -11.8°, -14.1° à St-Georges de Reneins, -12° à Chiroubles, -20.7° à la Gardonnanche, -21° à Chalmazel Bourg, -15.6° au Grand Clos, -16° aux Sauvages, -19° à la République.

Actuellement le ciel se voile par l'ouest, le soleil aura sans doute moins de vigueur aujourd'hui et les maximales resteront très basses.

Cette nuit les inversions devraient être marquées entre les fonds de vallées ou plateaux et sommets ou coteaux, des différences de l'ordre de 5 à 10° pourraient être observées sur les minimales. Si le ciel redevient clair après une journée possiblement voilée (ce que je pense), les -15 à -20° en plaine seront probables. Météo France dans ses prévisions payantes disponibles sur le WEB prévoit une minimale de seulement  -9° pour demain matin à Andrézieux, personnellement je mise sur du -12° si le ciel demeure vaguement voilé à -15°ou -17° si celui-ci reste dégagé en cours de nuit ce qui me parait probable.

Demain lundi ressemblera beaucoup à la journée d'aujourd'hui : du soleil et de la grande froidure.

Mardi il pourrait faire plus froid en montagne, le matin la montagne retrouvera de très basses valeurs (-15 à -20° entre 1000 et 1500 m) et la plaine pourrait en faire autant.

Après une très froide matinée, mercredi verra sans doute un net radoucissement en montagne. Météo France dans ses prévisions payantes disponibles sur le WEB prévoit une maximale de 0° dans des zones aussi variées que la Plaine du Forez, les monts du Beaujolais, les monts du Forez, la plaine du Lyonnais, la ville de St-Etienne, les monts de la Madeleine, le val de Saône, le Roannais, enfin bref dans TOUTES les zones climatiques de la Loire et du Rhône...  et dire que c'est payant ! Il va sans dire que je ne crois pas un instant à ces prévisions farfelues. La perle est sans doute pour la mi nuit de mardi à mercredi : Météo France voit (toujours dans ses prévisions payantes) un isotherme 0° entre 700 et 900 m d'altitude et en même temps un -12° à la station de référence des Sauvages à 830 m d'altitude. Enfin bref c'est du grand n'importe quoi, une véritable honte de faire payer des prévis comme celles-ci ! Mercredi il fera toujours très froid avec des maxis aux alentours de -2 -5° en plaine et -5° - 10° entre 500 et 1300 m.

Un possible radoucissement est envisageable pour la seconde partie de semaine, la plaine pourrait arriver à des maximales à peu près nulles lors du prochain week-end.

samedi 4 février 2012 à 8h 15. Finalement hier matin le thermomètre est descendu de quelques petits dixièmes supplémentaires aux alentours de 9h : -14.5° voilà qui établissait ici le nouveau record absolu de basse minimale depuis la vague de froid de janvier 1987. La température maximale en revanche n'a pas cassé de record, le soleil omniprésent et surtout le fait que le secteur est bien protégé du vent on réchauffé l'atmosphère qui est passée par une température maximale de -7.9°, loin du -9.5° du 10 janvier 2003 donc. Comme pressenti, en des lieux particulièrement bien exposés à la Bise, la musique était tout autre hier après-midi : -10.4° de maximale aux Sauvages ce qui bat largement le précédent record (-9.7° le 10 janvier 2003) de ces 25 dernières années. A Grammond, autre poste aux alentours de 800 m d'altitude et lui aussi relativement bien aéré, la maximale s'est établie à -9.9°, là aussi le record de 2003 est battu. Quelques autres maximales d'hier : Neulise -6.2° (loin du -7.7° du 10 janvier 2003), Andrézieux -5.2° (-5.6° le 19/12/09), Feurs -4° (-5.5° le 10/01/03), Chalmazel G -10.4°, Rozier en Donzy et St-André d'Apchon -5°, St-Léger-sur-Roanne -4.6°, Charlieu -3.1° (-5.5° le 10/01/03), col du Béal -13.9°, col de la Loge -7.5° (!), Oeillon -12.5°, St-Nicolas-des-Biefs -11.6°, La République -8.9°, la Métare -7.1°, le Grand Clos -7.4°, Boën -5°, Riorges -3.6°, -7.7° à St-Bonnet-le-Château, -4.6° à St-Chamond aéro, Bron -4.1° (-5.3° le 10/01/03), Satolas -4.7° , Brindas -4.5°, Chiroubles -5.2°, Liergues -3.9°, Lucenay -4°, Soucieru -5.2°, St-Georges-de-Reneins -3.5°, St-Germain sur l'A -4.1°, St-Jean d'Ardières -3.6°, Vauxrenard -8.7°.

Les records de froid ne résistent pas très longtemps ces temps ci, mon nouveau record de -14.5° aura fait son temps minimum, c'est-à-dire 24h (et encore...). Ce matin en effet ma station automatique indique un minimum de -15.6° (et -15.4° actuellement à 8h 40), le thermomètre à minima ne devrait pas être bien loin, peut-être 1 ou 2 dixième plus bas ?

Comme pressenti, les -20° sont présents ce matin sur nos plus hautes terres : -19.7° au Béal à 7h sous un vent moyen de 55 km/h (15.2 m/s) soit un indice de refroidissement éolien entre -48 et -50 et même de -52 sous une rafale à 79 km/h (22 m/s), -20.2° à l'Oeillon à 8h, -17° de mini nocturne à St-Nicolas, -18.5° de mini nocturne à St-Anthème Prabouré, -15.2° de mini nocturne aux Sauvages sous un vent moyen de 30 km/h (entre -33 et -35 d'indice de refroidissement éolien).

édit 13h 30 : minis sans aucun doute définitives surtout pour la montagne : Béal -19.9°, Oeillon -20.4°, Loge -19°,  Sauvages -15.4°, Violay -15.7°, Gardonnanche -16°,  Grammond -16.4°, République -18.2°, Machézal -14.9°, Riorges -11.1°, St-Chamond aéro -11.6°, Grand Clos -13.1°, Métare -14.1°, St-Just en Chevalet -18.7°, St-Léger -11°, St-Nicolas -17°, Bron -9.1°, Satolas -9.7°, Brindas -9.6°, chiroubles -10.6°, Liergues -9.4°, Lucenay -9.2°, Soucieu -10.5°, St-Georges -8.6°, St-Germain -10.1°, St-Jean -9°.

Les températures en plaine ont certes baissé vis-à-vis d'hier mais elles demeurent encore bien plus douces que celles des hauteurs, signe que le courant d'air froid est toujours en activité et crée un brassage important qui empêche la formation de flaques d'air glacial : -9.1° à Bron à 8h, -11.1° à Andrézieux et à Boën, -10.7° à St-Léger et Riorges, -10.2° à Feurs, -9.1° à Liergues, -8.4° à St-Georges, -10.5° à Chiroubles, -11.7° à Charlieu.

Evidemment il ne faut pas attendre de redoux aujourd'hui : les températures seront du même ordre que celles d'hier (peut-être un peu plus froides même). Le soleil devrait briller (heureusement !) et le vent de nord-est persister.

L'air doux qui pousse par l'Atlantique ne nous atteindra pas, il devrait en revanche occasionner de bonnes chutes de neige sur une large partie ouest de la France.

Cet air doux créera un courant d'air tiède en altitude à compter de cette nuit, les basses couches (en dessous de 1000 ou 1200 m) ne s'apercevront de rien, en revanche il est possible que le thermomètre du Béal ou du puy de Dôme enregistre nuitamment une nette hausse (de l'ordre de +5°).

Le grand froid est quasiment assuré jusqu'à mercredi, nous pourrions recevoir quelques inoffensifs flocons (mais qui dit flocon dit ciel couvert et alors les maximales seraient particulièrement glaciales) entre lundi et mercredi.

Ensuite il semble que le radoucissement prenne le pas, ce qui ne signifie pas "barbecue pour dimanche prochain" ! Vu les températures actuelles, un redoux de 5 à 8° nous amènerait à des valeurs thermiques encore 5° sous les normales !

Pas de retour à la normale avant le 15 février (ce qui ne signifie pas "retour à la normale après le 15 février" hein oui ?) ? c'est toujours vrai.

vendredi 3 février 2012 à 7h 30. Le ciel était couvert à 6h 30 et voilà une demi-heure qu'il s'est dégagé, la température qui était de -12.2° à 6h 30 est passée à -13.7° actuellement (affichage de la station automatique) ; elle est donc assez proche de mon record absolu qui reste le -14.2° du 1er mars 2005, il s'agit en fait pour l'instant (elle a encore le temps de baisser un peu ce matin) de la seconde plus basse minimale enregistrée ici depuis assurément 1994 et sans doute janvier 1987. Ces températures de -13° -14° sont assez banales en plaine, sur des plateaux (même s'ils ne mesurent que quelques hectares) ou dans les trous à froid mais rares sur un flan de montagne à 30-40% de pente comme c'est le cas ici. Inversement, des maximales très faibles sont assez courantes par ici, moins en plaine et dans les trous à froid. Aujourd'hui, même si le soleil donne de la voix cet après-midi (ce qui reste à voir sur les monts), le record de basse maximale depuis janvier 87 (-9.5° le 10 janvier 2003) pourrait être battu, celui des Sauvages qui date du même jour avec -9.7° a de plus grandes chances de passer aujourd'hui aux oubliettes vu la configuration autrement plus ventée de cette station.

-13.9° présentement à 7h 45.

Comme écrit dans la mise à jour d'hier 19h, le record absolu de basse maximale depuis janvier 1987 a été égalé hier à Andrézieux (-5.6°). "Absolu " signifie "quel que soit les jours de l'année", il ne signifie pas "depuis le début des mesures" puisque je précise la date initiale de l'intervalle considérée (ici janvier 1987). En d'autres termes, il n'avait jamais fait aussi froid (excepté le 19 décembre 2009 qui avait aussi enregistré -5.6° de maxi), en température maximale, à Andrézieux depuis le 18 janvier 1987 (où il avait fait -6° de maxi) pour être précis.

Ce matin, après une nuit couverte, il ne fait pas très froid en plaine, beaucoup moins qu'en montagne et c'est bien là le signe d'un début de vague de froid : l'air glacial nous est convoyé par le vent, il n'est pas du tout fabriqué sur place (à part juste maintenant que le ciel s'éclaircit). Plus tard, lorsque le courant d'air sera coupé, la plaine aura le matin beaucoup plus froid que la montagne. On a donc à 7h ce matin : -6.6° à Bron, -8.6° à Andrézieux, -9.2° à 6h à St-Léger où le ciel s'est sans doute dégagé avant, -8.2° à Soucieu, -7° à St-Georges à 6h. Même si ces valeurs ont encore le temps de baisser de plusieurs degrés, elles se situent très très loin des records bas de ces 25 dernières années.

Sur les hauteurs l'ambiance est donc glaciale : -14° à 7h à la Gardonnanche, -16.1° au col de la Loge à la même heure, -17° au col du Béal,  -15.7° à 6h à l'Oeillon, -13.6° à la République à 7h, -15.7° à St-Nicolas-des-Biefs à 7h, Ces températures ne seront certainement pas les minimales de la journée, elles devraient perdre encore 1 ou 2 degrés entre 7h et 9 ou 10h.

-14.2° présentement (8h 03) ici à la station automatique. Le record absolu est donc potentiellement égalé. Potentiellement seulement car ce n'est pas elle (la station automatique) qui fait foi, mais les thermomètres normalisés mini/maxi.

Aujourd'hui il fera plus froid qu'hier, même avec le soleil sans doute retrouvé pour toute la journée en plaine. Les maximales devraient donc approcher ou battre les records bas de ces 25 dernières années, tant en plaine qu'en montagne.

Quelques récentes températures à 8h : -17.5° au Béal, -15° à la Gardonnanche, -15.9° à St-Nicolas, -17.2° à la Loge, -16.1° à l'Oeillon, -14.7° aux Sauvages.

Demain le très grand froid arrivera à son paroxysme en montagne, la plaine pourrait elle aussi enregistrer de très faibles températures si les nuages désertent la nuit. Du -20° à 1500 m et -10 à -15° en plaine sont envisageables. Les maximales établiront peut être de nouveaux records absolus pour ces 25 dernières années.

Dans la nuit de samedi à dimanche un fort radoucissement (5 à 8° de hausse) est entrevu uniquement en altitude, la plaine ne s'apercevra de rien. Une poussée d'air doux est en effet prévue par l'ouest, cet air doux pourrait occasionner de bonnes chutes de neige sur un (gros ?) tiers ouest de la France, a priori cette neige ne viendrait pas jusqu'à nous... à confirmer.

Ensuite, dès lundi, le thermomètre redeviendrait glacial à tous les étages. La plaine pourrait être plus froide qu'à présent et la montagne un peu plus tiède.

Passé mardi ou mercredi les grands froids nocturnes pourraient stagner en plaine, même si les températures ne sont pas aussi froides que celles d'aujourd'hui et des 3 ou 4 jours à venir, elles resteront toutefois bien inférieures aux normales de saison. N'espérons pas de retour à un temps normal avant... la mi février (?).

   

Si les vagues de froid vous intéressent, j'ai mis à jour mon recensement pour Andrézieux, vous y trouverez 520 vagues de froid précisément définies et chiffrées.

jeudi 2 février 2012 à 7h. Jour après jour nous égrenons les degrés : -4.6° de maximale hier, c'est moins qu'avant-hier mais ce sera bien plus qu'aujourd'hui. Parmi les stations régulièrement citées dans cet édito, seule celle de Lyon Bron a sorti la tête du gel hier, juste un cheveu : +0.2° de maximale. Ailleurs les maxis se sont étirées entre 0.0° à St-Georges-de-Reneins et -10.4° au puy de Dôme et passant par -9.6° au col du Béal, -7.5° à St-Nicolas, -2.1° à St-Léger, -2.6° à Andrézieux. Les petites chutes de neige persistantes d'hier au soir ont réussi à poser 1 ou 2 cm supplémentaires. La minimale d'hier (-7.5° ici) a eu lieu en toute dernière minute : à 19h.

Ce matin il fait bien plus froid qu'hier (-9.3° à 7h tout pile), cette température pourrait descendre encore en dessous de -10° en matinée et cet après midi la maximale pourrait stagner aux alentours de -8° ou -9° ce qui nous amènera assez proche du record absolu bas depuis janvier 1987 qui est ici de -9.5° (le 10 janvier 2003). Actuellement il neige toujours, quelques flocons très froids qui ont déposé quelques petits centimètres depuis hier soir. Cette couche de neige est une excellente chose pour l'isolation thermique... on va en avoir besoin.

Ce matin les températures sont nettement plus basses en montagne qu'en plaine, cette configuration là est typique d'une advection d'air froid, lorsque le vent sera retombé ce seront les plaines qui auront bien plus froid que les monts. L'autre caractéristique d'une grosse vague de froid est la constance de la température, les maximales sont très proches des minimales.

Quelques températures de ce matin : Andrézieux -5.6° à 7h ;  à 6h : -10.6°à la Gardonnanche, St-Léger -6°, col de la loge -12.6°, Oeillon -12.7°, Béal -13.4° (à 4h), St-Etienne GC -7.2°, Bron -3.6°, Satolas -3.9°, St-Georges -3.7° (à 5h).

Aujourd'hui l'ambiance restera sans doute grise avec quelques flocons épars sous -9 à -10° vers 800 m d'altitude.

Demain il fera plus froid le matin et l'après-midi sera sans doute tout aussi glaciale que celle d'aujourd'hui malgré un éventuel soleil.

Samedi pourrait être la pire journée en montagne (dimanche et lundi devraient être du même tonneau), les -20° seront approchés sur les hauteurs le matin, surtout si la nuit a été claire. En dessous il ne fera guère meilleur, les records absolus de basse maximale postérieurs à 1987 vont sans doute tomber entre vendredi et dimanche.

Ensuite ?

Attendons-nous au maintien du très grand froid au moins jusqu'à lundi, cette vague de froid n'atteindra peut être pas les abîmes de celle de janvier 1987 mais elle pourrait s'inscrire dans la durée.

Pour l'instant, on ne voit pas de retour à la normale avant le 10 ou 11 février, au plus tôt.

Hier nous sommes montés à 93 994 MW de puissance électrique maximale (fournie à 19h), RTE n'en avait prévu que 91 400 dans ses prévisions élaborées la veille (donc mardi) et 92 800 lors de ses prévisions du jour J (c'est-à-dire mercredi).

Le pic de puissance électrique prévu hier mercredi par RTE pour la journée d'aujourd'hui jeudi atteint 95100 MW. Si cette prévision s'avère, il s'agira de la seconde plus forte puissance développée de l'histoire ; si, comme hier, cette prévision se voit dépassée de 2 500 MW alors nous établirons un nouveau record historique...

Mise à jour de 19h : -8.8° de maxi diurne (et sans doute définitive), c'est pas chaud chaud mais ce n'est pas le record de ces 25 dernières années, c'est tout de même la deuxième plus basse maxi à égalité avec celle du 11 janvier 2003. La minimale a eu lieu en dernière minute : -10.9° à 19h tout pile. Andrézieux a égalé aujourd'hui (sous réserve que cette maxi tienne la nuit, ce qui est fortement probable) son record absolu de basse maximale depuis 25 ans, il n'y a en effet jamais eu de maximale aussi basse (-5.6°) depuis le 19 janvier 1987 mis à part celle du 19 décembre 2009 (-5.6°). Un record absolu de froid de 25 ans... ce n'était plus très courant ces dernières années !

Il y a quelques minutes, à 19h 00 nous avons atteint le pic de production électrique de la journée : 96 377 MW ce qui constitue la seconde plus forte puissance à seulement 333 MW du record. Demain vendredi il devrait faire certes plus froid mais les vendredis les profils de puissance ne présentent pas de pic dominant à 19h, ils montrent plutôt un plateau entre 8 et 12h puis un pic d'altitude égale à celle du plateau à 19h, le record ne sera donc sans doute pas battu demain. Reste à voir lundi et mardi...

 Demain vendredi on pourrait avoir une maximale encore plus froide, surtout si le soleil est contesté par les nuages, pareil pour samedi.

Si les vagues de froid vous intéressent, j'ai mis à jour mon recensement pour Andrézieux, vous y trouverez 520 vagues de froid précisément définies et chiffrées.

mercredi 1er février 2012 à 7h 30. Premier jour sans dégel de l'année hier en plaine du Forez et Roannais : -0.6° de maxi à Andrézieux et à St-Léger-sur-Roanne. La grande région lyonnaise a connu un petit  dégel par l'intensité mais long dans la durée : 1.2° de maxi à Bron et à Soucieu, 0.3° à St-Germain sur l'A, 0.1° à Satolas, 0.9° à Brindas, 0.8° à chiroubles, 0.9° à St-Georges ;  même chose à Feurs Charlieu et Riorges (respectivement +0.2°, +0.7° et +0.4°). Dès les premières bosses le thermomètre est resté négatif : 0.0° à St-André d'Apchon, -2.2° à Neulise, -2.1° à Machézal, -3.5° à Grammond et les Sauvages, -3.4° ici à Violay, -4.7° au sommet de la commune à 1000 m, -4.6° à St-Nicolas et à la Gardonnanche, -5.1° à l'Oeillon, -6° au col du Béal. Voici d'ailleurs 2 photos prises hier après-midi vers la tour Matagrin, le cône visible sur la première est le futur toit de la tour (cliquer pour agrandir). .

Ce matin l'isotherme -10° se situe vers 1300 m d'altitude (-10.0° à 7h à l'Oeillon, -9.4° au col de la Loge, -10.4° à 5h au col du Béal). Il fait entre -6 et -7° vers 800 m et on ne trouve pas de station hors gel, à 7h : -2.6° à Andrézieux et St-Léger, -1.2° à Bron, -2.1° à Liergues, -1.1° à St-Georges.

Aujourd'hui comme demain le ciel ne devrait pas beaucoup s'éclaircir, nous devrions conserver ce ciel gris présent depuis plusieurs jours, heureusement que la couche de neige nous apporte un peu de lumière. Avec ces nuages les températures maximales devraient toutes rester sous la glace aujourd'hui (et a fortiori les jours à venir), la journée sera en effet très probablement sans dégel à tous les étages, même à Bron pourtant à proximité de Lyon. En montagne il fera bien froid (sans doute guère plus de -7 à -9° au meilleur de la journée entre les cols de la Loge du Béal ou de l'Oeillon). Prévoyons du -1° à -2° au meilleur de la journée entre Andrézieux et Charlieu, du -4 à -5° vers 800-1000 m d'altitude. On ne peut exclure quelques flocons çà et là, totalement inoffensifs.

Demain jeudi il fera plus froid, comptons sur 2 à 4° de moins qu'aujourd'hui tant sur la température minimale (l'isotherme -10° devrait être le matin aux alentours de 1000 m) que la maximale (-6 à -8° au meilleur de la journée ici à Violay, ce qui n'est encore pas extraordinaire), le thermomètre passera sans doute toute la journée sous -10° au dessus de 1200 m environ ; en plaine les lieux les plus favorisés demeureront sans doute sous -3 à -4°. Le ciel pourrait rester grois, il ne faut sans doute pas trop compter sur le soleil pour nous réchauffer l'après-midi. Le vent sera relativement discret.

Vendredi le froid s'accentuera nettement en cours de journée, le vent de nord-est prendra de la puissance et rendra le ressenti particulièrement glacial. En cours d'après-midi les -20° devraient être atteints à Pierre-sur-Haute sous un vent... ébouriffant. Le ciel pourrait s'éclaircir, les pâles rayons solaires ne pourront pas chauffer grand chose dans tout ce remue-ménage, les maximales de plaine devraient se situer sous -5° ; vers 800 m la température de l'après-midi sera probablement comprise dans la fourchette -8° à -10°, surtout en des lieux exposés au vent (les Sauvages).

Le plus affreux sera, en montagne, sans doute pour samedi. Pierre-sur-Haute devrait conserver ses -20° et son vent moyen de 80-100 km/h toute la journée soit un indice de refroidissement éolien de l'ordre de -45 à -50. Prévoyons des maximales de l'ordre de -10-12° vers 700-1000 m d'altitude, de -5 à -7° dans les coins les plus abrités des plaines. Les records absolus de basse maximale vieux de moins de 25 ans seront sans doute battus à tous les étages, il faudra en effet remonter au 10 janvier 1987 pour avoir souvenir d'un froid plus mordant.

Dimanche le réchauffement d'altitude débutera probablement, les prévisions sont encore très dispersées à cette échéance, il est toutefois probable que Pierre-sur-Haute abandonne ses -20° et retrouve en 2 ou 3 jours des températures à peu près de saison. Plus bas le radoucissement pourrait ne pas être aussi radical. Il faudra sans doute vivre avec des températures très basses (pas de dégel) jusqu'en milieu de semaine prochaine. Si le vent tombe, ce qui est fort probable à partir de dimanche, alors la plaine et les trous à froid pourraient vivre des nuits particulièrement glaciales (sous -15° ?), de grosses inversions avec la montagne pourraient être observées.

Hier nous avons produit, en France, une puissance de 89 454 MW d'électricité vers 19h, le record est de 96 710 MW  le 15 décembre 2010 à 19h.

Ce nombre de 89 454 peut paraître assez anodin et éloigné du record actuel mais il s'est produit après une journée à température maximale positive (certes faiblement positive, mais positive tout de même) dans  la grande région parisienne et l'agglomération lyonnaise et  l'agglomération lilloise et la région bordelaise et la région toulousaine et la Bretagne entière... Bref il n'y avait bien qu'au dessus de 300-400 m d'altitude que les maximales d'hier ont été négatives... ce qui ne concerne pas beaucoup d'habitants. Vendredi prochain, la température moyenne de France devrait être 4 à 6° plus faible. RTE considère, en hiver lors des journées ouvrées, un gradient de 2300 MW par °C , il faudrait donc entre 9 000 et 14 000 MW de plus pour vendredi... Les 100 GW sont donc tout à fait plausibles pour vendredi et peut-être même lundi et mardi prochains... Pourra-t-on les produire ?

En résumé : du gris froid pour aujourd'hui, du refroidissement tout aussi gris demain jeudi, du grand froid horriblement venté vendredi et samedi avec possiblement quelques lumières, un radoucissement probablement assez rapide en montagne et plus lent en plaine, pas de retour à des conditions normales avant le milieu de semaine prochaine, au plus tôt.

Si les vagues de froid vous intéressent, j'ai mis à jour mon recensement pour Andrézieux, vous y trouverez 520 vagues de froid précisément définies et chiffrées.

Profitons de la douceur actuelle !

mardi 31 janvier 2012 à 7h 30. Hier à 23h, 860 visiteurs différents étaient passés par là dans la journée, c'est une belle progression vis-à-vis de la veille, mais il reste encore du boulot pour battre les 1200 personnes du 31 novembre (ou 1er décembre je ne sais plus) 2010.

La poche neigeuse est présente, elle est arrivée peu après minuit au vu des radars de 23h. Il neige faiblement de gros flocons froids (-5° de mini provisoire, -4.8° présentement). Sur la planche la couche était de 9 cm à 7h, pas de quoi casser trois pattes à un canard surtout que cette chute s'est faite sans vent ou presque, donc pour l'instant pas de congère à signaler. Ce matin le petit gel est installé en plaine à 7h : -1.6° à Andrézieux, -1.7° à St-Léger-sur-Roanne, -0.2° à Bron, -0.6° à Satolas ainsi qu'à St-Georges-de-Reneins, -1.1° à Brindas. Les -5° sont aux alentours de 800-1000 m d'altitude : -4.7° aux Sauvages, -3° à St-Etienne GC, -4.1° au bourg de Chalmazel, -5.1° à la Gardonnanche, -5.9° à St-Nicolas, -6° au col du Béal à 5h.

Aujourd'hui sera gris et froid : il pourrait plus ou moins floconner toute la journée sans pour autant que la couche au sol n'augmente sensiblement, misons sur 3 ou 4 cm en plus (maximum) d'ici ce soir ici à Violay. Cette protection naturelle contre le froid sera appréciée dans les jours qui viennent. Côté température, il ne faut guère rêver plus de -4° ici à Violay et d'une manière générale dans la tranche 700-900 m. La Plaine du Forez devrait connaître son premier jour sans dégel de l'année et de l'hiver. L'ambiance aura tendance à se refroidir en seconde partie de journée.

Demain mercredi on aura encore perdu 1 ou 2 degrés, faites les comptes ça nous amènera à du -6 ou -7° par ici en minimale et guère plus de -4 ou -5° en maximale. L'ambiance devrait demeurer grise, les flocons se compteront sur les doigts d'une moufle. Le non dégel pourrait descendre un peu plus bas et gagner la Plaine Lyonnaise. Le vent de nord-est sera bien établi sans être trop fort en plaine.

Jeudi débutera le grand froid. D'après les toutes dernières cartes, celui -ci ne serait finalement, en montagne, pas si abominable, ce serait un grand froid à visage humain en quelque sorte. Où commence l'abominabilité me demanderez-vous ? Eh bien on va dire qu'elle commence lorsque de l'air est à -20° à la pression 850 hPa au dessus de nos têtes. En d'autres termes, lorsque la température de l'air libre (éloigné de plus d'un km de toute surface terrestre) atteint -20° à environ 1500 m d'altitude. Hier j'ai regardé les archives météo, je suis remonté jusque dans les années 20 et n'ai trouvé que 4 jours avec une telle configuration météo : le 12 janvier 1987 (-14.7° de maximale au col des Sauvages), le 2 février 1956 (-12.7° de maxi à Bron le 3 février), le 10 février 1956 (-11.6° de maxi à Bron), le 13 février 1929 (maximale de -13.4° à Bron soit le record absolu de basse maximale). Il semble probable que ce seuil de -20° en atmosphère libre ne soit pas atteint lors des jours à venir. Nous devrions nons contenter de -16° à -18°. J'ai bien souligné le mot "montagne" au début du paragraphe, j'aurais dû dire "sommet isolé de 1500 m d'altitude". En effet, la température dans les basses couches de l'atmosphère, là où il n'y a que peu de vent, peut être fort déconnectée de ce qui se passe à 1500 m, elle peut en effet être beaucoup plus basse. En hiver et principalement lors d'une vague de froid, la plaine peut fabriquer son air glacial, le fabriquer et l'entretenir ; par exemple en janvier 1985 des -20 à -25° ont été relevés en plaine avec une température à 850 hPa nettement plus élevée d'une grosse dizaine de degrés.

Donc jeudi attendons-nous à du -8 à -10° de maximale dans la tranche 700-1000 m. Le record absolu de basse maximale de ma station est de -9.5° (le 10 janvier 2003) et j'ai de bonnes raisons de penser qu'il n'y en a jamais eu de plus basses depuis  janvier 1987  ( -14.7° aux Sauvages). Ce record de -9.5° pourrait être mis à mal, si ce n'est jeudi ce pourrait être vendredi. En plaine des maximales de l'ordre de -5 à -7° sont envisageables entre jeudi et samedi (peut-être même après). Sachez que la plus basse maximale enregistrée à Bron depuis la vague de froid de janvier 1987 est de -5.3° (le 10 janvier 2003), ce record bas des 25 dernières années est susceptible d'être battu dans les prochains jours.

Le creux de froid en montagne est attendu pour vendredi ou samedi, on trouvera des thermomètres sous les -20 -25° dans les trous à froid et les plateaux de montagne, il serait bien étonnant que le Sapt de St-Genest-Malifaux ne nous fasse pas de -25 sachant qu'il a réussi un -31° le 1er mars 2005 (avec beaucoup de neige au sol il faut l'avouer...). Entre jeudi et dimanche on peut prévoir des minimales de l'ordre de -12 ou -15° vers 1000 m d'altitude et des maxis au voisinage de -10°.

Ensuite il semble que le réchauffement se mette en route ; attention, il s'agirait d'un réchauffement de l'air libre à 1500 m d'altitude. Que se passera-t-il en plaine u d'une manière générale en dessous de 500 à 1000 m ? mystère pour l'instant... Trop de facteurs entrent en ligne de compte : le vent (présent ou nul ?), l'état du ciel (nuits étoilées ou pas ?), la couche de neige au sol... A priori nous ne devrions pas voir beaucoup de flocons entre ce soir et au moins dimanche, mais ensuite, une fois que l'air glacial aura déserté nos cieux ?

Bien entendu, parler de réchauffement ne veut pas dire retrouver des températures printanières en 3 jours ! Les modèles météo à plus long terme ne voient pas de retour à des conditions normales pour un mois de février avant le 10... Même si cette vague de froid présumée n'est pas abominable (comme on pouvait le penser pas plus tard qu'hier) elle pourrait être remarquable de jeudi à lundi puis possiblement s'atténuer en s'installant dans la durée.

Au niveau national, de gros problèmes de fourniture électrique sont prévisibles pour les jours à venir, RTE voit une pointe à 93 800 MW pour jeudi 19 h et une autre à 94 400 MW pour vendredi à 9h 30. Le précédent record  est à  96 710 MW (15/12/2010). Les prévisions élaborées samedi dernier voyaient 81 900 MW en pointe pour hier lundi à 19h et nous sommes finalement montés à 87 592 MW soit un dépassement de 5 500 MW sur une prévi à 3 jours... Contrairement à décembre 2010, vu les températures autrement plus froides que l'Allemagne subira ces prochains jours, il est bien peu probable que l'on puisse acheter du jus outre-Rhin...

Si les vagues de froid vous intéressent, j'ai mis à jour mon recensement pour Andrézieux, vous y trouverez 520 vagues de froid précisément définies et chiffrées.

Profitons de la douceur actuelle !

lundi 30 janvier 2012 à 7h 15. Plus de 530 visiteurs différents hier, voilà ma foi un beau score pour ce modeste site. Pas de surprise en ce qui concerne la journée d'hier 29 janvier : première journée sans dégel de l'année civile (la 4ème depuis le début de l'hiver) ici avec -1.8° de maximale (vers 7h le matin) et -3.1° de minimale (vers 19h), des flocons tout au long de la matinée qui n'ont donné que 1 ou 2 cm supplémentaires. Le gel est descendu vers 400 m d'altitude vers la mi journée et s'y est maintenu jusqu'au soir, la stabilité thermique était d'ailleurs remarquable, à Andrézieux la température horaire (une température horaire est une température mesurée lors d'une heure ronde) a oscillé -si on peut dire- entre 0.0° et -0.1° entre 12h et 22h ! Celle du grand Clos de St-Etienne est restée scotchée à -1.6° de 16h à 21h ; en ce lieu (alt 590 m) la journée a aussi été sans dégel. au dessus de 1200-1300 m la température est demeurée sous -5° toute la journée.

Ce matin le petit gel est installé en plaine : -1.4° à Andrézieux à 7h, -1.2° à St-Léger-sur-Roanne, Le Lyonnais reste encore hors gel : résiste encore avec +1.5°, Satolas +0.8°, St-Georges +1.1° mais on descend sous 0° dès les premières hauteurs : -0.5° à Soucieu, +0.1° à Brindas. Plus haut l'ambiance est nettement plus froide avec -4.5° présentement ici à Violay sous un ciel bâché, -4.2° à 7h à Grammond, -8.4° à 6h au col du Béal, une mini nocturne de -9.9° au puy de Dôme.

Aujourd'hui il faudra faire avec la grisaille et une température rampante. Le gel se maintiendra toute la journée dès 400-500 m et il ne faut guère attendre bien plus de -3° au meilleur de la journée par ici aux alentours de 800-900 m.

La "bouffée neigeuse" évoquée dans l'édito de samedi  puis mise en interrogation dans celui d'hier semble vouloir venir (timidement ?) nous visiter la nuit prochaine. Dès ce soir, plutôt en fin de soirée, les premiers flocons apparaîtront sur la façade ouest du département de la Loire, ils devraient s'étendre sur le Rhône en cours de nuit. Météo France a d'ores et déjà placé ces deux départements en vigilance orange. On peut s'attendre à un bon blanchiment des monts du Forez : une vingtaine de centimètres de neige fraîche sont envisageables sur les crêtes, ce qui arrangera bien les pistes de Chalmazel. Plus bas, en Plaine du Forez, les 2 à 5 cm entrevus par Météo France semblent effectivement atteignables. Sur la Plaine Lyonnaise, Météo France pressent la même quantité... ce qui reste à voir. Sur les monts du Lyonnais et Beaujolais, nous devrions recevoir de l'ordre de 5 cm de poudreuse ce qui ne serait pas de refus avant d'affronter les grands froids de la seconde partie de semaine.

Mardi matin le gros de ces faibles chutes de neige sera derrière nous, nous devrions conserver un temps gris, peut-être vaguement floconneux et assurément froid. Sur les plus hautes terres le thermomètre devrait perdre 1 ou 2°, la plaine du Forez restera juste sous ou juste sur le gel. Ici à Violay rien ne changera : du à peu près -5° le matin et du pas loin de -3° l'après-midi.

Mercredi matin les très éventuelles éclaircies nocturnes pourraient amener de plus fortes gelées en plaine, le vent tournera au nord-est (il pourrait le faire dès mardi d'ailleurs) et les très basses couches de l'atmosphère débuteront leur important refroidissement.

Jeudi nous nous serons rafraîchis de 3 à 5° et c'est surtout la plaine qui enregistrera le plus fort refroidissement. Les températures maximales déjà pas très élevées en montagne deviendront glaciales avec quelque chose comme -10-12° vers 1000-1300 m jeudi après-midi.

Vendredi il fera encore plus froid, les maximales tourneront autour de -15° dans la tranche 1000-1500 m, en plaine il ne faut sans doute pas attendre bien plus de -5° au meilleur de la journée. Le vent (petites rafales à 40-50 km/h ?) n'arrangera pas les choses... mais alors pas du tout.

Le pire semble être réservé au week-end. Le thermomètre pourrait passer 48 h sous les -20° sur nos plus hautes montagnes, au dessus de 1300 m. Le vent fort de nord-est pourrait y amener l'indice de refroidissement éolien (ou température ressentie) aux environs de -40 ou -50. Il ne fera pas bon skier à Chalmazel ! Si vous voulez savoir pourquoi on ne pouvait pas monter à l'Aconcagua en décembre dernier, allez faire un tour à Pierre-sur-Haute vendredi soir et passez-y deux nuits sous la tente à respirer avec 1 seule narine... Vous aurez alors les conditions météo du bivouac à 6000 m. Plus bas, vers 700-1000 m, des maximales de l'ordre de -12° sont envisageables.

On aura le temps d'en reparler mais il semble que cette poussée glaciale soit la plus froide depuis celle du 10-13 janvier 1987. Le 12 janvier il y avait de l'air à -20-22° à 850 hPa au dessus de nos têtes, le poste de Grammond avait relevé -20° de mini et celui des Sauvages (alors situé au col même à 720 m d'altitude) avait enregistré -19.7° de mini et... -14.7° de maxi sous le soleil.

Après ? après l'ambiance se radoucirait fortement en montagne (y'aura pas de mal) ; la plaine pourrait conserver un air glacial. Mais tout ceci nous amène bien loin...

En résumé, le très grand froid est fort probable à partir de jeudi, les valeurs de température données dans cet édito semblent être les plus froides possibles d'après les cartes de ce matin. Même si dans les faits on mesure 5° de plus, il fera tout de même très froid. Il reste deux bonnes journées pour prendre ses dispositions : calfeutrage des canalisations sensibles, protection des animaux, protection des moteurs, pinces à batterie accessibles, des coupures de courant jeudi ou vendredi ou lundi ne sont pas totalement à exclure même si par chance le gros du froid aurait plutôt lieu ce week-end, attention aux appareils de chauffage à combustion mal réglés (genre poêle remis en service sous une cheminée pas ramonée depuis 20 ans, radiateur à gaz dans une pièce complètement calfeutrée), le monoxyde de carbone tuera cette semaine... un détecteur de CO ne coûte qu'une soixantaine d'euros et possède 6 à 7 ans de durée de vie...

17h 45. Eh oui, elle arrive notre bouffée neigeuse... elle emprunte un chemin pour le moins atypique, elle ne va pas vite, mais elle arrive, tout plan-plan comme on dit par ici. J'avoue que je n'y croyais guère vu la trajectoire que proposaient les modèles... mais bon, c'est comme ça. Donc neige cette nuit, neige peut-être même toute la nuit (premiers flocons vers 20h 22h sur l'ouest de la Loire ?) et demain matin nous aurons un paysage hivernal (remarquez qu'il n'est déjà pas très estival depuis 48 heures) à tous les étages. Une couche de 5 à 10 cm est envisageable, sans doute davantage sur les monts du Forez. Actuellement quelques petites trouées se forment dans le ciel, la température n'est pas allée plus haut qu'environ -3° et il fait actuellement -4.5°. Finalement c'est une bonne, une très bonne chose cette couche de neige présumée, elle nous aidera à retenir un peu de chaleur à partir de jeudi... parce que à partir de jeudi... ça va fumer !

dimanche 29 janvier 2012 à 8h. Pas mal de mauvaises prévisions pour hier et ce matin. Premièrement la journée sans dégel annoncée au dessus de 700-800 m environ dans l'édito de vendredi ne s'est pas déroulée, ici à Violay le thermomètre est monté jusqu'à 3.4° grâce aux petites éclaircies de la fin de matinée, sur la crête ventée des Sauvages le mercure est monté à 1.9°. Le poste de St-Nicolas-des-Biefs (1020 m) est quant à lui resté dans le gel avec -0.4° de maximale. Deuxièmement, la petite neige annoncée sur Lyon pour ce matin n'est pas non plus arrivée : certes il pleuvote sur la région lyonnaise, sans doute même que quelques flocons se mêlent à la pluie dès la proche banlieue, mais point de toits grisés.

Actuellement la température est en baisse, on la trouve légèrement positive en plaine du Forez : +0.6° à Andrézieux, 2.4° à Bron, 0.9° à St-Léger-sur-Roanne le tout à 8h. L'isotherme 0° est aux alentours de 500 m d'altitude et il ne devrait guère e bouger de la journée. Le gel permanent est installé au dessus de 500 à 600 m et il pourrait y rester un bon bout de temps...

La petite neige venue de l'est est au rendez-vous ce matin, ici à Violay j'en, mesurais 3 cm tout à l'heure ce qui constitue -et de loin- la couche la plus épaisse de l'année civile en cours ! Le petit "orage" d'hier en fin d'après-midi avait apporté 2 cm environ qui ont partiellement fondus en refroidissant le sol. Le mot "orage" est ici usurpé car il n'y a pas eu de tonnerre, tonnerre qui en revanche a été audible à Chazelles-sur-Lyon d'après un message de Didou42 sur le forum. Cette petite neige insignifiante mais persistante (et collante maintenant que le sol est froid) devrait se maintenir tout au long de la matinée, elle pourrait peut être se réactiver (tout en restant faible !) en cours d'après-midi sur les reliefs puis disparaître ce soir. Les flocons devraient progressivement descendre jusque vers 300-400 m d'altitude et peut être même y griser le paysage d'ici ce soir.

Demain lundi sera sans doute une journée sèche, attendons nous à de la grisaille et éventuellement 3 flocons dans le ciel. La température sera en petite baisse : entre -2°  le matin et 0 ou +1° l'après-midi en plaine, entre -6° et -3° vers 800-1000 m et entre -10° et -8° à Pierre-sur-Haute.

Le coup de neige entrevu pour la nuit de lundi à mardi pourrait ne pas avoir lieu (même si Météo France le maintient pour la fin de nuit), la poche perturbée en provenance du nord-ouest prendrait en effet une trajectoire plus à l'ouest que celle prévue initialement, elle irait donc enneiger l'ouest du Massif Central en se contentant de tangenter les monts du Forez. Ces trajectoires précises sont toutefois bien capricieuses, attendons demain matin pour plus de fiabilité.

Mardi il fera toujours froid, sans excès, le même froid que la veille.

Mercredi sera sans doute la dernière journée froide, la température ne changera pas d'échelle, ce sera sans doute du petit gel permanent en plaine (entre -3° et 0°) et du -6 à -4° vers 1000 m.

Dernière journée froide pour mercredi car ensuite ça devrait être beaucoup plus froid. Il subsiste encore de grosses divergences quant à la température lors de l'après jeudi mais il semble que nous nous dirigions vers du très grand froid. Jeudi donc la température pourrait perdre de l'ordre de 4 à 5° vis-à-vis de la veille, nous nous retrouverions avec des maximales aux alentours de -5° en plaine et de -10° vers 1000-1200 m.

Vendredi semble suivre la mesure, le froid pourrait s'accentuer même si à cette échéance et vu les grosses disparités affichées par les modèles il convient d'être (encore ) prudent.

Samedi le très grand froid pourrait se maintenir avec des maximales de l'ordre de -10° vers 1000 m d'altitude.

Retenons simplement qu'il fera nettement plus froid à partir de jeudi prochain, on ne peut pas encore cerner précisément ni l'intensité ni la durée de cette sévère vague de froid. Outre les petites recommandations d'usage formulées dans l'édito d'hier, on peut peut-être songer aussi à d'éventuelles coupures d'électricité aux alentours de jeudi-vendredi (il y a des chances que le creux de froid se produise le week-end prochain donc moins de risques de coupures consécutives à une trop grande demande d'électricité)... alors si vous avez un vieux groupe électrogène (acheté en catastrophe en novembre 1982 ou décembre 1990 ou fin décembre 99) qui roupille au grenier, il pourrait être judicieux d'aller l'exhumer et de voir si le carburateur n'est pas trop encrassé... Si vous avez un vieux poêle à bois, il pourra avantageusement reprendre du service à condition que la cheminée soit ramonée et qu'il y ait du bois sec à portée de main...

Demain on en saura plus, en attendant je vais aller gratter la webcam...

 

samedi 28 janvier 2012 à 9h. La limite pluie neige était bien vers 700-800 m hier, ici à 830 m les flocons du matin n'ont pas réussi à griser quoi que ce soit mais les sapins étaient blancs vers 11h au dessus de 900 m environ. Ce coup de gris-blanc a duré l'espace d'une heure ou deux, tout était redevenu au vert l'après-midi. Plus au sud, dans les monts du Lyonnais, un épisode neigeux a grisé les sols au moins à St-André-la-Côte (voir message de Philippe Molin sur le forum) en fin d'après midi.

Ce matin le décor ressemble à un paysage de grand froid avec cette pellicule de gel omniprésente ; si on regarde le thermomètre on ne lit que -1.5° de mini nocturne. L'éclaircie responsable de ce refroidissement du sol est sur le point de disparaître ; la température actuelle est assez homogène dans la couche 300-1000 m où elle se situe dans l'intervalle [+2°,-2°]. Comptons sur une journée à dominante grise, quelques flocons sont probables à la mi journée ; une zone perturbé s'étale présentement de Limoges à Auxerre, c'est elle qui pourrait venir nous tangenter dans quelques heures, la façade ouest du département de la Loire sera sans doute davantage concernée par ce passage neigeux.

Demain dimanche il fera plus froid qu'aujourd'hui, nous perdrons en moyenne 2°. Le gel permanent s'installera au dessus de 600 à 800 m ; une zone faiblement neigeuse devrait nous aborder en fin de nuit par l'est, il devrait neiger à toutes les altitudes y compris dans le centre de Lyon en fin de nuit ou début de matinée, les toits devraient griser si ce n'est dans le centre ville ce sera dans la proche banlieue. Prévoyons des maximales de l'ordre de -2° ici à Violay sous de faibles chutes de neige persistantes et guère plus de +2° en plaine vers 300 m. Une petite couche de l'ordre de 5 cm (peut être un peu plus ?) de neige légère est envisageable d'ici demain soir ici à Violay.

Les floconnades devraient disparaître dans la nuit de dimanche à lundi.

Lundi l'ambiance restera froide, le niveau des températures sera semblable à celui de la veille.

Une nouvelle bouffée neigeuse (venue du nord ou du nord-ouest celle-là) est entrevue pour la fin de lundi ou le début de mardi. Il devrait neiger à tous les étages. Les températures n'évolueraient guère en plaine (elles stagneraient entre +1 et -1° au meilleur de la journées), elles pourraient se refroidir en montagne.

Mercredi pourrait être neigeux sous des températures possiblement en baisse (environ -5°-6° de maxi vers 800-1000 m) et -2° en plaine.

Ensuite c'est encore la grosse, la très grosse incertitude. Pour donner un exemple concret, le modèle météo européen, au travers de ses différents scénarios envisageables, voit une température maximale de jeudi comprise entre -10 et +6° sur le secteur des monts du Lyonnais-Beaujolais... Le lendemain, vendredi 3, cette même maximale est comprise entre -15° et +8° (-18° et +3° pour la minimale)...

L'option redoux après mercredi est toutefois très minoritaire, nous devrions "choisir" entre deux options : persistance d'un temps froid avec des maximales de l'ordre de -2 à -5° en plaine et -5 à -10° vers 1000 m et arrivée d'un temps glacial avec des maximales ne dépassant pas -10° vers 500-1000 m (peut être -15° vers 1500 m). Si cette option très grand froid s'avère, les minimales de plaine pourraient devenir exceptionnellement basses (vu la neige au sol qu'il devrait il y avoir en fin de semaine prochaine), peut-être les plus basses vues depuis janvier 1987.

Tout ça pour dire que le très grand froid n'est absolument pas écrit pour l'instant, il est seulement possible à partir du milieu de semaine prochaine. Vous avez donc encore quelques jours devant vous pour prendre quelques précautions qui de toute manière ne mangeront pas beaucoup de pain : protection des canalisations d'eau, des animaux en plein air, protection des voitures, quelques litres d'essence pour le réservoir de gasoil...

vendredi 27 janvier 2012 à 7h 30. On se serait cru au printemps hier à la mi journée dans la Loire : le soleil a eu rapidement raison des brouillards et les thermomètres affichaient bien plus de 10° : 12.6° de maximale à Riorges où le soleil a été occulté dès 13h 30 14h, 13.5° à Andrézieux où il a résisté une heure de plus, 11.5° à Charlieu, 11.1° au Grand-clos à St-Etienne, 10.6° à la Métare de la même ville, 10.1° à St-Chamond aérodrome. Il faisait à peine plus frais entre 800 et 1000 m dans les monts du Forez : 9.8° de maximale à Chalmazel Gardonnanche et même 12.4° au bourg, 6.6° au col de la Loge, 4.2° au col du Béal. A l'est de la ligne de partage des eaux Méditerranée Océan, l'ambiance n'était plus la même : 6.1° de maximale aux Sauvages, 6.5° ici à Violay sous le brouillard permanent (juste 15 minutes de très vague soleil vers 14h), sous un ciel couvert Bron est tout de même monté à 13.3° et Satolas à 11.9°. Les 10° étaient très péniblement atteints dans les vallées beaujolaises : 9.1° à Liergues, 10.1° à St-Georges, 9° à St-Jean d'Ardières, 10.1° à St-Germain-sur-l'Arbresle, 7.8° à Chiroubles.

Vous avez vu le printemps après 4 mois d'automne, voilà l'hiver.

Ce matin les derniers doutes s'estompent : nous nous dirigeons vers un temps froid, un temps durablement froid.

Ce matin l'ambiance est déjà refroidie, il fait présentement 1.3° ici à Violay, l'isotherme 0° plane aux alentours de 1000 m d'altitude. Quelques gouttes froides tombent ça et là sous un ciel plombé, quelques flocons mouillés les accompagnent (8h 15). En cours de matinée nous pourrons voir quelques petites neiges au dessus de 800 m, peut-être arriveront-elles à griser le sol d'ici cet après-midi au tout sommet de la commune (1000 m). La température n'évoluera guère en cours de journée, elle devrait stagner entre 0 et 2° par ici, 3 à 4° de plus en plaine ; dès 1000 m d'altitude la journée pourrait être sans dégel (-0.2° actuellement à 1020 m à St-Nicolas dans les monts de la Madeleine). Profitons bien de ces résistances d'air doux, nous pourrions ne pas revoir une température positive de sitôt.

Demain il fera plus froid, 1 ou 2 degrés de moins qu'aujourd'hui, l'hypothèse de non dégel au dessus de 700 à 800 m tient toujours la corde ; l'ambiance devrait demeurer grise et quelques anecdotiques  flocons pourraient s'aventurer sous les 500 m d'altitude. La Plaine conservera sans doute des maximales positives : 2 à 4°.

Dimanche le froid s'accentuera, encore 1 ou 2 degrés de moins. L'idée de toits grisés le matin sur l'agglomération lyonnaise évoquée dans l'édito d'hier n'est pas à écarter. La plaine du Forez pourrait connaître sa première journée sans dégel, même chose dès les premières hauteurs de 300 à 400 m sur le Lyonnais. Cette journée de dimanche devrait voir tomber la neige à tous les étages, un coup de blanc en plaine et une petite couche de quelques centimètres dans la tranche 500-1000 m est envisageable d'ici dimanche soir.

Lundi il fera... encore un peu plus froid (l'éventuelle couche de neige de dimanche aura son importance dans la température de lundi). Attendons-nous à des maximales de l'ordre de -3 à -5° ici à Violay (ce qui n'a rien d'extraordinaire pour une fin janvier évidemment).

Ce type de froid (maximales de -8° vers 1500 m, -4° vers 1000 m et 0° vers 300 m) plutôt gis mais plutôt sec ( ça c'est à voir 24-48h à l'avance) devrait tenir le coup jusqu'à mercredi 1er février. Ensuite les modèles hésitent entre le froid et le grand froid... Eh oui, des températures bien plus basses ne sont pas exclues à partir de la seconde moitié de semaine prochaine. C'est pas demain qu'on ressortira le vélo.

jeudi 26 janvier 2012 à 7h 30. A mettre dans le même sac ces deux journées de 25 et 26 janvier, à mettre dans le même sac et à perdre le sac pour paraphraser l'épigraphe du Moulin de Pologne... Mon Dieu Le Moulin de Pologne... juste l'épigraphe que j'ai retenu, juste l'épigraphe ! Un grand moment de littérature pour sûr ! à mettre avec le Père Goriot dans le même sac que les journées d'hier et d'avant-hier, 2 bouquins à vous passer l'envie de lire.... Remarquez que Le Château de Kafka n'est pas mal non plus, je l'avais lu en été 1984 pour la première fois et l'ai repris en novembre dernier... je n'ai pas pu arriver au bout malgré toute ma bonne volonté. Si vous voulez, Le Moulin de Pologne c'est chiant mais court, Le Père Goriot est très chiant mais très court, Le Château est chiant, stressant et très très long !

Hier les maxi de plaine n'ont pas facilement atteint les 10° comme je le pensais, seul le Roannais a sorti des maxis à deux chiffres : 11.1° à Riorges, 10.6° à St-Léger, 9.9° à Charlieu, 8.9° Andrézieux, 8.7° à Bron. Ces deux derniers postes devraient faire mieux aujourd'hui.

La haute montagne a effectivement vu des maximales entre 3 et 5° : 2.5° au col du Béal (cette nuit entre 2h et 3h), 4.4° au col de la Loge (entre 3h et 4h cette nuit), 3.6° au sommet du puy de Dôme et à Graix, 4.6° à St-Anthème Prabouré. Ici à Violay le mercure est monté à 6.1° malgré la bruine persistante, notons un 7.5° à la Gardonnanche de Chalmazel.

Bon alors aujourd'hui on devrait voir un peu de soleil, c'est une bonne nouvelle. De faibles pluies arriveront en fin d'après-midi ou début de soirée sur les monts du Forez et Madeleine, les plus hauts sommets blanchiront.

Demain vendredi, comme écrit dans l'édito d'hier, l'ambiance se refroidira. quelques pluies sont probables en matinée avec une limite pluie neige entre 800 et 1000 m. Quelques flocons sont possibles par ici en seconde partie de journée, peut-être tiendront-ils au sol sur les plus hautes terres (900-1000 m).

Samedi le froid sera installé, rien de bien sensationnel pour une fin janvier évidemment mais la journée pourrait être floconneuse au dessus de 400 à 600 m et le sol virera sans doute au blanc au dessus de 700 à 800 m. La journée pourrait être sans dégel au dessus de 800 à 1000 m.

Même type de temps dimanche : pas de dégel au dessus de 500-800 m et les rares flocons atteindront les plus basses terres (neige sur la ville de Lyon possible où quelques toits pourraient aller jusqu'à griser (?)).

Lundi l'incertitude reprend le dessus, certes le froid ne devrait pas nous lâcher mais passera-t-il la vitesse supérieure ? aurons-nous un temps sec ou neigeux ? à voir plus tard.

mercredi 25 janvier 2012 à 7h 30. La très morose journée d'hier mardi aura tout de même eu un avantage : celui d'avoir versé 10.5 mm de liquide dans le pluviomètre mais aussi partout ailleurs. Le cumul annuel atteint ce matin 67 mm, c'est 10% de plus que la normale d'un mois de janvier entier. Hier toujours la limite pluie neige ne devait pas être bien plus haute que 900-1000 m, quelques rares flocons très mouillés ont été aperçus ici à 830 m durant l'après-midi. Comme pressenti, le radoucissement a débuté cette nuit sur les hauteurs où la maximale attachée au 24/01/2012 a eu lieu en dernière minute, c'est-à-dire ce matin à 7h : 4.4° ici à Violay contre 3.1° de maxi diurne hier, +1.3° au col de la Loge pour -0.1° de maxi diurne hier, 3.6° à Grammond pour 3.2° de maxi diurne, 3.3° / 1.7° à St-Nicolas. La plaine a connu une nuit douce mais les maximales diurnes d'hier n'ont pas été remises en cause cette nuit : 8.1° de maxi à Bron et Andrézieux et St-Léger-sur-Roanne pour environ 5° ce matin. Notons l'exceptionnelle température de Clermont-Ferrand Aulnat de ce matin : une pointe à 9.5° entre 5h et 6h.

Après une matinée sans doute encore humide (bruines), l'après-midi devrait être plus sèche, peut-être verrons-nous quelques minutes de soleil en plaine ? Les 10° sont largement accessibles en plaine, sur les hauteurs on peut envisager un 3 à 5° vers 1300 m.

La nuit suivante sera douce à tous les niveaux et la journée de demain jeudi sera sans doute la plus lumineuse de la semaine ce qui ne sera pas bien difficile vu ce que l'on a connu et ce qu'on connaitra. L'ambiance sera presque printanière en début d'après-midi en plaine, les 10 à 12° sont atteignables dans les coins les plus abrités. En montagne, la température commencera sa décroissance à partir de la matinée.

Vendredi nous retrouverons la grisaille, la pluie ou la neige tout dépend à quelle hauteur on se situe, la fraîcheur. Le refroidissement amorcé en montagne jeudi midi poursuivra son œuvre vendredi. Sur le haut Forez, la neige ne sera sans doute pas précédée de pluie, les premiers flocons tomberont sur les crêtes à la mi nuit de jeudi à vendredi. A la mi journée il fera très froid à haute altitude (environ -27° à 5500 m contre seulement -20° présentement) et la limite pluie neige sera descendue aux parages de 700-1000 m ; en soirée on pourrait voir quelques flocons bien plus bas, vers 400-500 m. Comme d'habitude, il est difficile de prévoir la quantité de précipitations (les modèles météo ont, par ici, assez largement sous estimé l'épisode pluvieux d'hier), on peut miser sur 5 à 15 cm de neige fraîche au dessus de 1200 m dans les monts du Forez et un blanchiment au dessus de 700 à 900 m en fin de journée.

Samedi et dimanche le froid sera bien présent. Je maintiens la probabilité d'une journée sans dégel samedi au dessus de 800 m environ. Le thermomètre pourrait ne pas sortir du gel dimanche et lundi. Prévoyons des journées grises et (faiblement ?) neigeuses entre samedi et lundi, les (rares ?) flocons pourraient descendre jusqu'en plaine (300-400 m) entre samedi et dimanche.

Après ? l'après est en discussion, les modèles ne voient pas exactement la même chose. Certains misent sur des dépressions en Méditerranée qui pourraient nous piloter un air plus froid venu de l'est et qui placeraient aussi un bon tiers sud du pays sous la menace de grosses chutes de neige ; d'autres voient l'anticyclone atlantique pousser vers l'est la descente froide qui ne créerait donc pas de creux méditerranéens... Attendons-nous à un temps globalement froid (non dégel au dessus de 600 à 1000 m) pour l'après lundi.

mardi 24 janvier 2012 à 7h 30. Quelques gouttes nocturnes ont suffi à placer 1.5 mm dans le pluviomètre. Actuellement l'isotherme 0° plane aux environs de 1000 m d'altitude (1.3° de mini provisoire ici), un paquet pluvieux (averses) se situe présentement entre Bourges et Nevers, nous devrions le recevoir dans une paire d'heures (vers 9h 30) et pourrions par l'occasion voir tomber quelques flocons au dessus de 800 à 1000 m.

En fin de soirée le redoux gagnera la montagne, il s'accentuera demain mercredi ; entre temps une petite pluie est envisagée (précédée éventuellement de quelques flocons mouillés) entre ce soir et cette nuit.

Demain l'ambiance sera douce, les +5° sont atteignables en fin d'après-midi voire soirée sur les bosses aux parages de 1100-1200 m d'altitude. En plaine le ciel pourrait commencer à s'éclaircir une fois passées (passé ?) les gouttes résiduelles de la matinée ; des maximales entre +8 et +10° sont probables, surtout si le soleil y met du sien, ne serait-ce qu'une heure ou deux ; il fera bon rouler dans la plaine.

Jeudi après-midi le pic de douceur sera passé, l'ambiance restera encore  très douce en plaine où des maximales possiblement plus chaudes que celles de la veille sont attendues, surtout du côté de Lyon. Les 10° devraient être assez facilement dépassés, l'après-midi sera sans doute fort propice au vélo. La montagne verra le vent tourner à l'ouest en cours de journée, le refroidissement sera enclenché.

Vendredi sera probablement une journée pluvieuse : une zone perturbée serait poussée par le vent de nord-ouest. La limite pluie-neige se situerait aux environs de 1000-1200 m en fin de nuit à l'arrivée des précipitations, elle baissera ensuite graduellement en cours de journée pour atteindre la basse altitude (400 à 700 m ?) le soir. Les précipitations ne seront sans doute pas abondantes (entre 1 et 10 mm) mais elles pourraient s'étirer sur la journée entre deux accalmies. Un coup de blanc ou de gris est probable d'ici le soir au dessus de 600 à 1000 m.

Samedi le froid poursuivra sans doute son invasion. Rien de bien spectaculaire dans un premier temps pour une fin janvier, on pourrait toutefois enregistrer ici une journée sans dégel, ce serait la première de l'année civile.

Ensuite on n'y voit plus clair, les divergences sont énormes entre les modèles voyant le retour des hautes pressions sur l'hexagone (donc de la douceur en montagne et des froids brouillards en plaine) et ceux misant sur un temps nettement plus instable (très froid voire glacial en montagne). Il semble que nous n'échapperons pas à un froid au moins modéré pour les journées de dimanche à lundi.

lundi 23 janvier 2012 à 7h. Pas joyeuse est bien le bon mot pour qualifier la journée d'hier dimanche : du brouillard, de la bruine et seulement 5.7° au plus chaud (vers 7-8h qui plus est). La plaine a relativement bien tiré son épingle du jeu en sortant quelques maxis au dessus de 10° comme par exemple 10.9° à Andrézieux, 10.7° à Bron, 11° à St-Georges, 10° tout rond à St-Jean d'Ardières. Le thermomètre n'est monté qu'à 1.5° au col du Béal et a retrouvé le gel en début de soirée, entre 20h et 21h.

Ce matin il fait un peu plus frais qu'hier à la même heure (2 à 3° de moins), le rafraîchissement devrait se poursuivre demain où nous devrions trouver du zéro au dessus de 800 à 1000 m en matinée. Quelques flocons sont envisageables au dessus de 800 m environ, arriveront-ils à griser quelques heures les plus hauts sapins de nos plus hautes sommités beaujolo-lyonnaises ? à voir.

Mardi l'ambiance se réchauffera en montagne dès la mi journée, il y fera plus doux le soir que le matin, la limite petite-pluie faible-neige remontera progressivement en cours de journée pour atteindre 1500 m en cours de nuit de mardi à mercredi.

Mercredi la tendance sera encore au réchauffement, la plaine pourrait ressortir pour l'occasion ses maximales à plus de 10°. Il fera globalement sec, même si quelques gouttes attardées peuvent être vues en matinée. Bonne après-midi pour rouler donc.

Le pic de douceur arrivera sans doute dans la nuit de mercredi à jeudi et une fois le pic atteint le doux ne s'attardera pas au sommet, il embrayera tout de suite sur la descente. Jeudi il fera plus doux le matin que le soir, essentiellement en montagne. On peut sans doute compter sur une journée sèche.

Vendredi la descente froide venue du nord ouest poursuivra son petit bonhomme de chemin, le refroidissement sera continu en journée, il fera de nouveau plus froid le soir que le matin. Cet air froid poussera sans doute quelques précipitations (quantité à préciser) solides dès la fin de nuit au dessus de 1000 à 1200 m. L'isotherme 0° ne fera que baisser d'altitude, on pourrait le retrouver aux alentours de 500-800 m en fin de journée. Le soir, un plus ou moins petit coup de blanc peut être envisageable au dessus de 700 à 1000 m.

La suite est plus incertaine, l'arrivée d'air froid sur la Grande Bleue pourrait détraquer le temps. On ne peut en effet exclue la formation d'une dépression méditerranéenne, dépression qui pourrait nous piloter ensuite un vent de nord-est pour le moins... rafraîchissant. De l'air "doux" et chargé d'humidité sur le sud, une arrivée d'air froid et sec par l'est, voilà qui peut donner de bonnes grosses chutes de neige sur un bon tiers sud de la France. A surveiller.

D'une manière générale, l'option "poursuite du froid après vendredi" prend de l'importance.

dimanche 22 janvier 2012 à 9h. Le pic de douceur est passé, 6.9° de maxi pour la journée d'hier, il a fait 11.1° à Andrézieux, 9.6° à la Métare de St-Etienne, 8.7° à Bron, 11.6°  St-Georges-de-Reneins, 2.7° au col du Béal, 3.3° à l'Oeillon. Aujourd'hui il fera pls frais ce soir qu'actuellement, la journée ne sera pas très joyeuse pour celui qui aime la lumière... Quelques bruines devraient nous humecter une bonne partie de la journée.

Demain lundi l'ambiance sera rafraîchie et asséchée ; irons-nous jusqu'à voir le soleil ? ce n'est pas impossible, en tout cas nous devrions échapper aux gouttes sous une température à peu près de saison : sans doute pas de gelées le matin en dessous de 1200 m, puis 5 à 7° de maxi en plaine, un isotherme 0° aux alentours de 1000-1100 m.

Mardi apportera sans doute quelques très faibles précipitations, on pourrait voir des flocons au dessus de 700 à 800 m, les sols et aiguilles de sapin pourraient temporairement griser au dessus de 900 m d'altitude.

Mercredi le yoyo thermométrique reprendra de plus belle. Dès la matinée (ou la fin de matinée) le réchauffement sera sensible en montagne qui sortira allègrement la tête du gel. En plaine il gèlera le matin puis le mercure aura plus de mal à se relever.

Jeudi, après une nuit douce à tous les étages, le thermomètre s'orientera à la baisse, il fera plus doux le matin que le soir.

De profondes divergences persistent entre les différents modèles météo à partir de vendredi. La baisse thermométrique sera-t-elle marquée (et donc remarquée) ou simplement modérée ? Les modèles météo réputés les plus fiables (mais bon, après le coup de Trafalgar de la semaine dernière, il faut se méfier) voient une baisse significative pour vendredi, nous passerions sous les normales de saison.

La suite est évidemment plus incertaine mais la tendance serait à un maintien hivernal.

samedi 21 janvier 2012 à 8h 30. On ne pourra pas dire qu'il n'a pas neigé hier à Violay ! quelques petits flocons mouillés ont été aperçus en cours et en fin d'après-midi. Le blanchiment a eu lieu plus haut : ce matin le bas des pistes de ski de Chalmazel (1100 m) a pris un coup de blanc. Dans les Alpes du Nord, au moins en Beaufortin et Tarentaise, les chutes de neige ont été très abondantes : environ 60 cm de fraîche vers 1100 m au dessus de Bourg-Saint-Maurice. La station automatique Météo France du col des Saisies indique ce matin 194 cm de neige au sol, il n'y en avait "que" 137 jeudi 19 à 19h. a Bourg-St-Maurice, toujours d'après les mesures de Météo France, la couche est passée de 55 cm hier à 115 cm ce matin.

Aujourd'hui l'ambiance se réchauffera en montagne, le bas des pistes de Chalmazel va rapidement retrouver sa couleur prédominante cet hiver : le noir. Prévoyons une journée globalement pluvieuse.

Demain dimanche la température sera de nouveau orientée à la baisse, la décroissance devrait se poursuivre lundi sous un ciel sans doute un peu plus lumineux et nous-nous retrouverons mardi avec des températures fraîches, des températures de saison. Mardi la limite pluie neige sera revenue aux alentours de 700-1000 m.

Le yoyo thermométrique ne cessera pas pour autant : mercredi et jeudi verront probablement une nième hausse des températures, il fera très doux jeudi à tous les étages, la plaine devrait enregistrer des maximales supérieures à 10°.

Pour vendredi samedi et dimanche l'incertitude est encore assez élevée, un refroidissement est envisagé, reste à voir son ampleur.
 

vendredi 20 janvier 2012 à 8h. L'épisode de temps froid (voire même très froid en plaine) est terminé, contrairement à ce qui était annoncé il y a une petite semaine, cette journée de vendredi ne verra pas de grand refroidissement sur nos montagnes même si quelques flocons mouillés sont envisageables au dessus de 800 à 1000 m en cours de journée. Hier a été la 4ème et dernière journée consécutive sans dégel à Liergues (max -0.1°), St-Jean d'Ardières (-0.4° max), Satolas (-0.5°) et Chiroubles (-0.1°), ici à Violay on n'a pas eu encore de journée sans dégel durant cette année civile.

Ce matin quelques averses ont apporté de la pluie (2.5 mm à 7h) et sans doute 1 mm supplémentaire depuis. Le refroidissement sur les hauteurs est en cours, quelques flocons sont probables en cours de journée au dessus de 800 à 1000 m sous un bon vent de nord-ouest.

Dès ce soir le radoucissement se fera sentir en montagne, il fera de nouveau doux demain sous un ciel toujours bien chargé.

Dimanche et lundi l'ambiance se rafraîchira de nouveau apportant quelques flocons au dessus de 1200 m environ.

Mardi on pourra parler de froid, les (faibles ?) chutes de neige pourraient descendre aux portes des plaines.

Ensuite l'incertitude est trop grande, certains scénarios voient la confirmation puis l'intensification du froid, d'autres misent sur le rapide retour à une certaine douceur (avec au passage le nouveau largage de gouttes froides sur l'Afrique du Nord qui pourraient bien de nouveau blanchir les sables sahariens).

Quoi qu'il en soit, il faut s'attendre à un temps humide (froid ou tiède) et relativement agité pour les 4 à 6 jours à venir.

jeudi 19 janvier 2012 à 7h 30. Satolas vient d'aligner à l'instant son 4ème jour consécutif sans dégel, certes le radoucissement nocturne est important mais la maxi affectée à hier et obtenue ce matin en dernière minute (-0.5°) est encore négative. Même remarque pour Chiroubles avec juste -0.1° à 7h d'où les 4 jours consécutifs sans dégel. Mis à part ces deux stations (et éventuellement Liergues, Lucenay, St-Germain où je n'ai pas encore les données de 7h) la températures sont positives actuellement dans toutes les stations suivies dans cet édito.

Demain le refroidissement sera présent en montagne où quelques chutes de neige pourraient blanchir les sols au dessus de 1000 m environ.

Ensuite le thermomètre remontera samedi pour de nouveau redescendre à partir de dimanche où l'ambiance aura retrouvé des valeurs de saison. Le beau temps calme est terminé, attendons nous à de la fraîcheur, du vent et des gouttes ou flocons durant au moins 5 jours.

mercredi 18 janvier 2012 à 7h 30.Le "grand" froid persiste en Val de Saône et Plaine Lyonnaise où la journée d'hier a été la troisième consécutive sans dégel, maxi de -1.4° à Satolas, -2.5° à Chiroubles, -0.7° à Liergues, -0.1° à Lucenay, -1.1° à St-Georges-de-Reneins, -2.1° à St-Jean d'Ardières. On a noté un léger dégel à St-Germain sur l'Arbresle ( maxi de 1.3°) ainsi qu'à Bron (1.8°). Depuis hier, une alerte aux particules fines est en vigueur sur la région lyonnaise.

Ailleurs la journée s'est déroulée sous un soleil brumeux, les maximales sont bien montées en moyenne montagne : 5.6° ici à Violay, 2.9° à St-Nicolas, 4.6° à la République, 5.5° à Chalmazel Gardonnanche, 4.4° à Grammond. en plaine les écarts entre mini et maxi sont de nouveau très importants : Charlieu passe de -6.2° à 8.6°, Feurs de -6.1° à 5.7°, Riorges de -6.6° à 7°, comme quoi, au sein de la même masse d'air, le soleil de janvier peut considérablement chauffer. Sur les hautes hauteurs la température n'a pas beaucoup bougé, le col du Béal est passé de -3.2° à +0.9°, de -2.6° à +3.4° au col de la Loge, de -2.7° à -1.1° au crêt de l'Oeillon. Les trous à froid ont eux aussi enregistré une très forte amplitude hier : -7.2° de mini et 7.7° de maxi à St-Just-en-Chevalet.

Aujourd'hui sera comme prévu la dernière journée ensoleillée et calme de la série, la température va croître sensiblement en montagne, les bas fonds lyonnais et caladois devraient conserver leur air froid et brouillé au moins jusqu'à ce soir.

Le radoucissement sera sensible demain matin où les poches de gel (de mauvaise qualité qui plus est) auront sans doute disparu ou se seront concentrées dans les trous à froid et dans les vallées beaujolaises. Grande prudence sur les routes en fin de nuit ou début de matinée, quelques bruines insignifiantes pourraient créer beaucoup de perturbations en gelant au sol ; les secteurs du Lyonnais et Val de Saône, qui n'ont pas vu un degré positif depuis plus de 3 jours sont évidemment les lieux à redouter en premier... lieu. Jeudi le ciel sera couvert, quelques gouttes dispersées pourraient tomber.

Vendredi le refroidissement montagnard seriné depuis plusieurs éditos arrivera mais sera fortement atténué, qui plus est, il ne devrait pas subsister plus longtemps que la seule journée de vendredi. Attendons-nous vendredi à des pluies assez marquées (5 à 10 mm par ici ?), pluies qui pourraient d'ailleurs débuter faiblement en soirée de jeudi. La limite pluie-neige descendra sans doute aux alentours de 800 m en cours de journée, histoire de griser quelques heures nos plus hautes sommités lyonnaises et beaujolaises.

Les jours suivants, nous pourrions enregistrer une succession de passages frais suivis de passages plus doux, les gouttes ne seraient jamais bien loin, la température moyenne se situerait un peu au dessus des normales, la fiabilité reste médiocre.

Les Alpes du nord devraient recevoir entre vendredi et dimanche de grosses quantités de neige, l'accès aux stations risque d'être difficile.

mardi 17 janvier 2012 à 7h 30. Des nuages remontés du sud ont partiellement gâché la matinée, essentiellement dans la moitié sud de nos deux départements siamois. Pierric Thouilleux a même relevé quelques billes de neige en grain hier matin à St-Etienne (voir forum). Dans le tiers nord des départements le soleil a brillé sans encombre et la température a opéré une belle remontée entre la minimale (-4.7° à Riorges) et la maximale 7° en ce même endroit. On peut encore citer le passage de -8.6° à +4.6° à St-Just-en-Chevalet, de -7.4° à +6° au Bourg de Chalmazel, de -6.2° à +6.7° à Charlieu. Le stratus du Val de Saône et du Lyonnais a maintenu du gel permanent dans des stations comme Satolas (-1.6° de maximale), St-Georges-de-Reneins (-1.1° de maxi), Chiroubles (-1° de maxi), Liergues (-1°), Lucenay (-0.5°), St-Jean d'Ardières (-1.4°), en ces lieux, le 16/01/2012 était le second jour (consécutif) sans dégel de l'année ; il est probable que la liste passe à 3 aujourd'hui. Sur les hauteurs la fraîcheur était présente mais la maximale a tout de même franchi le zéro : 2.1° de maxi ici à Violay et -5.5° de mini, 2.0° de maxi aux Sauvages (-4.1° de mini), Grammond +4.3° / -3.6° ; le dégel était marqué au col de la Loge (+5°), plus discret au col du Béal (+1.1°), quant au crêt de l'Oeillon, sans doute protégé assez longtemps par les nuages bas remontés de Méditerranée, la journée s'est déroulée sans dégel (-0.1° de maxi).

Ce matin l'atmosphère comporte 3 couches thermiques sur l'épaisseur 100-1400 m ; les très basses couches sont froides, on avait à 7h : -3.7° à Andrézieux (-4.9° à 6h et -5° de mini nocturne), -5.4° à St-Léger-sur-Roanne, -6.1° à Chiroubles (-6.6° de mini nocturne), -3.5° à Bron, -3.6° à Satolas ; la tranche 700-1000 m est la plus douce : 0.0° à 7h aux Sauvages, idem ici à Violay, -0.6° à St-Nicolas et +0.4° à 5h, +0.8° à 5h à Grammond, -0.1° à 5h à Chalmazel G ; enfin la couche supérieure voit des températures légèrement négatives : -2.6° à 5h au col du Béal, -1.6° à la même heure au col de la Loge.

Il nous reste encore deux belles journées lumineuses avant de retrouver un temps nettement plus agité et sombre. On peut sans doute placer un bémol sur l'après-midi de demain mercredi où des nuages élevées pourraient venir voiler le beau soleil... à voir. Les températures de plaine ensoleillée seront du même acabit que celles des jours précédents : bien plus froid que la normale en ce qui concerne les minis (pour mémoire la mini normale 1981-2010 d'un 17 janvier à Andrézieux est de +0.3°) et à peu près normale pour les maxis (maxi normale 1981-2010 à Andrézieux pour un 17 janvier : 7.8°). Le Val de Saône et la Plaine Lyonnaise risquent fort de demeurer encore 48 h sous la grisaille, le thermomètre pourrait ne pas sortir du gel avant demain soir ou jeudi matin. La montagne verra un sensible réchauffement naître demain et se prolonger jeudi.

Jeudi le temps changera : la douceur reviendra en plaine avec possiblement quelques pluies faibles en matinées. ATTENTION à la formation de verglas dans les bas fonds ainsi qu'en montagne dans les versants nord ! une telle arrivée humide en matinée pourrait faire beaucoup de dégâts dans le Val de Saône et en Plaine Lyonnaise là où il n'y aura pas eu de dégel de plusieurs jours. L'essentiel du corps pluvieux pourrait attendre la soirée voire la nuit suivante pour nous toucher.

Vendredi le refroidissement montagnard annoncé depuis plusieurs jours ne devrait pas faire faux bond. Comme pressenti depuis quelques éditos, ce sera bien en altitude qu'il fera de nouveau froid, les habitants des plaines constateront au contraire un net radoucissement au regard de leurs températures actuelles. Le vent de nord-ouest se réveillera. Le paysage pourrait blanchir en seconde partie de journée de vendredi sur les monts au dessus de 500 à 800 m.

Les prévisions diffèrent encore beaucoup d'un modèle météo à l'autre pour l'après vendredi. Il faut sans doute s'attendre à la poursuite du vent de nord-ouest, le froid neigeux sera toujours bien présent en montagne où la couche de neige pourrait prendre de l'ampleur au moins au dessus de 1000 à 1200 m ce qui est une bonne nouvelle pour les skieurs du Pilat et du Forez. J'attends encore un peu pour essayer de voir ce qui se passera dans la tranche inférieure (entre 600 et 1000 m).

Si vous avez à circuler dans le secteur entre jeudi et dimanche, prévoyez globalement de mauvaises conditions sur les routes : du verglas possible dans les bas fonds entre mercredi soir et jeudi midi, de la neige accompagnée de vent soutenu entre vendredi matin et samedi soir au moins sur le relief au dessus de 500 à 1000 m.

Si vous aviez prévu d'aller skier dans les Alpes du Nord ou dans les pré Alpes, prévoyez de (grosses ?) difficultés pour rejoindre les stations entre vendredi matin et samedi soir ; il pourrait y tomber énormément de neige (1 m à 2000 m ?).

 

lundi 16 janvier 2012 à 7h. Nouvelle journée 100 % ensoleillée hier dimanche, un différentiel de 22 à 25° entre la véranda et l'extérieur durant l'après midi, des versants sud qui reverdissent en quelques minutes et des envers blancs largement pris par le gel depuis quelques jours à présent. Aujourd'hui sera donc la photocopie d'hier et d'avant-hier : rien à ajouter là dessus. Demain ce sera même type de temps et mercredi on remettra ça avec toutefois le début d'un sensible réchauffement en montagne (mais pas en plaine), réchauffement qui culminera jeudi.

Hier la relative douceur a pointé le bout de son nez en altitude : +3.4° de maxi au col du Béal, +3.9° à la République, +4° à la Loge ; la couche la plus froide et ensoleillée était sans doute la tranche 800-1000 m avec seulement 0.8° de maxi aux Sauvages, 1° ici à Violay, 1.2° à Grammond. La plaine ensoleillée est montée à 5.3° à Andrézieux, 5.9° à Charlieu et Riorges, 4.6° à St-Léger. Quant à la plaine Lyonnaise et le Val de Saône, pris sous le stratus, ils n'ont pas connu le dégel ; la température maxi est donc restée assez largement négative à Bron (1er jour sans dégel de la saison froide) avec -1.2°, Satolas a fait pire avec -2.1° au plus chaud de la journée, on a eu encore -2.2° de maxi à Chiroubles, -2° à Liergues, -1.6° à Lucenay, -1.9° à St-Georges, -1.7° à St-Germain-sur-l'Arbresle ; sur les premières hauteurs lyonnaises le mercure est sorti quelques minutes du gel avec +0.9° à Brindas, +0.8° à Soucieu.

Ce matin la température est assez homogène suivant l'altitude, comme prévu la montagne ne relève pas de fortes gelées (mis à part évidemment dans les trous à froid et les hautes vallées) on a -2.7° à 7h au col de la Loge mais il y faisait -0.4° à 5h, -2.1° à 5h au col du Béal, -0.5° à la République à 4h,  -4.1° à 7h à Andrézieux et -4.6° de mini nocturne, -4.7° à 7h à St-Léger et -5.5° de mini nocturne, -2.5° à 7h à Bron et -2.7° de mini nocturne, -3.6° à 7h et même mini nocturne à St-Georges, -8.4° à 5h à St-Just-en-Chevalet mais 0.0° à 6h à St-Nicolas sur le plateau au dessus.

Jeudi le changement de temps sera radical, nous passerons d'une jolie période froide et lumineuse (enfin lumineuse au dessus du stratus) à une période froide et perturbée.

L'hypothèse du coup de froid potentiellement neigeux évoquée il y a de ça plusieurs jours dans l'édito prend tant d'ampleur (en probabilité d'arrivée, pas forcément en intensité) qu'il est désormais bien peu probable qu'on y échappe.

Je n'ai pas beaucoup le temps d'argumenter ce matin, attendons nous donc à une pluie entre jeudi et vendredi, pluie qui signera la fin de la douceur retrouvée en montagne.

Vendredi le refroidissement s'affirmera en journée, la montagne sera la première à retrouver le froid.

Ensuite, entre vendredi matin et dimanche ou lundi la probabilité de chutes de neige est forte. On en reparlera plus tard, relisez l'édito d'hier, il n'a pas trop pris de ride.

dimanche 15 janvier 2012 à 9h. Haaa la bonne lumière ! haaa la bonne chaleur (entre 12h30 et 15h30) dans la véranda ! ça va durer encore aujourd'hui, demain et sans doute mardi ! Ce matin il fait froid de partout sauf... en montagne. L'air se stabilise, le vent s'est calmé le stratus a (presque) entièrement disparu et la plaine fabrique (et retient !) son air froid. Quelques températures relevées il y a quelques instants. A 7h on avait : -5.2° à Feurs, -7.2° à Riorges, -8° à Chalmazel Bourg mais -1.6° seulement au col de la Loge, -6.6° à l'Oeillon, -8.1° à St-Just-en-Chevalet mais -3.1° à St-Nicolas, -6.6° à la République, -4.6° à la Métare de Saint-Etienne. A 8h : -4.7° à Bron, -4.1° à Chiroubles, -5.5° à St-Georges sous 95% d'humidité relative, -4.2° aux Sauvages. A 8h la température du point d'état au col du Béal était de -1.9° mais celle du point de rosée plongeait à -28.5° soit une humidité relative de 8.5 % !

Dans les trois jours à venir, la montagne va conserver des minimales à peine négatives au moins au dessus de 1200-1300 m tandis que la plaine vivra des températures nocturnes nettement plus basses que les normales pour une mi janvier (2 à 5° de déficit) . Les après-midi seront froids en plaine dans un air brumeux (c'est-à-dire presque saturé d'humidité) alors que le ressenti sera bien meilleur en altitude dans un air transparent. Comptons sur des maxis entre 2 et 4° tant en plaine qu'au dessus de 1300 m environ.

Mercredi la tendance sera toujours lumineuse en première partie de journée puis le ciel pourrait bien se couvrir, on notera un sensible réchauffement en montagne (qui pourrait gagner de l'ordre de 2 ou 3 degrés), le changement de temps ne sera pas perceptible en plaine baignée par son air froid.

Jeudi la relative douceur persistera (voire augmentera) en montagne où l'isotherme 0° planera entre 1700 et 2000 m. La plaine devrait vivre une nuit de mercredi à jeudi bien moins froide que les précédentes. Une dégradation pluvieuse n'est pas à exclure pour jeudi, attention alors aux formations de verglas sur les routes !

Entre jeudi soir et vendredi matin le thermomètre amorcera le... plongeon (?) en montagne.

La période froide et perturbée susurrée du bout du clavier dans l'édito de vendredi et à peine confirmée dans celui d'hier prend de jour en jour plus de crédit. Attendons nous donc, à partir de vendredi prochain à un très sensible refroidissement en montagne accompagné de chutes de neige (quantité à préciser). En plaine il ne fera pas très froid, le gradient vertical de température (traduction le taux de diminution de la température en fonction de l'altitude) avoisinera en pleine journée sans doute les -1 ou -1.1° par 100 mètres entre vendredi et dimanche ; ce qui signifie du +4° à Lyon et du -2° à Violay au même instant. Des journées sans dégel sont à prévoir au moins au dessus de 1000 m. Les éventuels flocons n'arriveront pas, dans un premier temps, jusqu'en plaine (ils pourraient se contenter de tomber au dessus de 300 à 500 m). Cette éventuelle (mais de plus en plus crédible tout de même) offensive hivernale ne le serait dans un premier temps qu'en montagne. Les Violaysiens diront "enfin l'hiver" alors que les Lyonnais diront "toujours pas d'hiver".

Ce temps froid et perturbé semble vouloir s'étendre au moins jusque vers lundi 23 janvier. Prévoyons dans cette période de vendredi 20 à lundi 23 de possibles difficultés de circulation sur le réseau routier au dessus de 500 à 1000 m. Même s'il tombe peu de neige, on pourra faire confiance au joli vent de nord-ouest pour charrier et accumuler.

samedi 14 janvier 2012 à 8h. Hier vendredi a été une journée à vite oublier : brouillard du matin au soir et seulement 2.4° au plus doux de la journée, on a vu quelques rares et fugaces rayons lumineux se faufiler à travers les nuages sur les coups de 16h mais ces furtives apparitions n'ont pas modifié le ressenti global de la journée. Sur le soir le ciel s'est dégagé et il apparait à présent lumineux dans un décor blanc de gel. La température est basse : -4.7° actuellement, la plaine du Forez a elle aussi retrouvé le gel avec -1° à 7h à Boën et Riorges, -2° à 8h à Andrézieux, -1.2° à Charlieu et -0.6° à Feurs à 7h ; le Lyonnais est un peu moins froid, sans doute protégé par un reliquat de stratus : -0.1° à Brindas et +0.6° à Bron à 8h, -0.4° à Soucieu et +1.1° à St-Georges à 8h. La "haute montagne" renoue avec les fortes gelées : -6.2° à 7h au col de la Loge.

Si vous voulez connaître le temps envisagé pour les 4 prochains jours, observez bien cette journée de samedi : elle devrait être photocopiée dimanche lundi et mardi. Durant ces 4 jours le temps sera globalement très lumineux, les brouillards matinaux seront assez rares en plaine vu la siccité du vent de nord-est. Comptons sur des nuits froides (typiquement -2 à -5° en plaine) et des après midi juste agréables au soleil à l'abri du vent (2 à 5° de maximales en plaine). Les températures moyennes accuseront un déficit de l'ordre de 2 à 4° sur leurs normales, le déficit sera sans doute plus important en plaine qu'en montagne. Les canons à neige de Chalmazel auront tout le loisir, durant ces 4 journées à venir, de reblanchir les pistes de ski.

De mercredi à jeudi on peut s'attendre à une baisse de luminosité accompagnée d'un radoucissement probable, surtout en montagne. On retrouverait alors des températures de saison ces deux journées là.

Vendredi ou samedi nous entrerions dans la période possiblement refroidie évoquée du bout des lèvres dans l'édito d'hier. Cette éventualité a gagné en assurance ce matin, on peut en effet raisonnablement entrevoir le début d'une période franchement hivernale (surtout en montagne) à compter de vendredi prochain. Une masse d'air froid et instable nous aborderait par le nord. Cet air proviendrait de Mer de Norvège et comme tout air d'origine maritime en hiver, il serait relativement doux à sa base mais très froid en altitude. On peut donc imaginer à compter de vendredi prochain un refroidissement important en montagne (disons au dessus de 500 m environ) accompagné de chutes de neige. Difficile d'en dire plus à présent, l'échéance est encore assez lointaine, ce scénario est certes assez probable mais pas pour autant certain... comme toujours en météo. Toutefois, prévoyez -ça ne mange pas de pain- d'éventuelles difficultés de circulation routière en toute fin de semaine prochaine sur nos petites montagnes.

En attendant emmagasinons de la lumière !

vendredi 13 janvier 2012 à 7h 30. Hier a donc été la dernière journée douce avant le retour à des conditions météo plus normales pour une mi janvier. Les hauteurs du nord Forez n'ont toutefois pas enregistré les mêmes maximales qu'avant-hier : "seulement" si on peut dire 6° de maxi au col du Béal (11.6° avant-hier), 7.4° au col de la Loge ; dans les creux abrités du vent le soleil a encore fait des miracles : 11.6° à Chalmazel à côté de la scierie. Plus au sud l'ambiance était plus douce sur les hauts avec 9.9° à St-Anthème à 1260 m, 8.9° à l'Oeillon à 1370 m, 10.0° à Graix à 1170 m, 10.6° à la République (1070 m), 10.1° sur l'aérodrome du Puy (830 m), 10.8° à Saugues en Margeride, 10.4° en Lozère à 1420 m à la station automatique du Bleymard. Ici à Violay le soleil et surtout l'absence de vent ont bien boosté le thermomètre qui est passé d'une minimale de -3.1° à une maximale de 8.1° ; à la même altitude mais sur une crête particulièrement bien exposée au vent de nord (environ 25 km/h de vitesse moyenne lors des heures les plus chaudes) le poste des Sauvages n'a fait que 4.3° de maxi. La plaine a eu droit à un peu de soleil mais est restée dans la couche froide : 7.4° de maxi à Andrézieux, 6.6° à Riorges, 7° à Bron, 5.7° à Satolas, 3.1° à Chiroubles soit seulement 2° de plus que sa minimale, 2.3° à Vauxrenard qui a dû rester au sommet du stratus. Dans les Alpes le ressenti devait être fort agréable avec toute cette neige et ce soleil omniprésent, le thermomètre est monté à 10.5° au col des Saisies à 1630 m d'altitude, vu la siccité de l'air (20 à 25% d'humidité relative lors des heures les plus chaudes) et la transparence du ciel, la neige n'a certainement pas dû beaucoup souffrir.

Le brouillard est revenu hier soir et il est encore là ce matin ; la température est passée par un minimum de -1.4° dans la nuit, actuellement on la mesure faiblement positive ici à Violay. En plaine le gel n'est toujours pas d'actualité ce matin avec 0.7° de mini nocturne à Andrézieux (sur un fugace coup de frais vers 20h hier soir), 1.3° à Boën, 3.1° à Charlieu, 2.9° à Feurs, 3° à Riorges, 3.6° à Bron, 3.3° à St-Georges près de Villefranche. Plus haut, le gel revenu en soirée se maintient encore à présent : -0.4° au col de la Loge à 7h, -1.6° à l'Oeillon, -1.1° au col du Béal sous un air nettement plus humide que celui d'hier (100 % d'humidité relative à 7h).

Les quelques gouttelettes ou floconnettes pressentis abordent en ce moment le nord des départements 42 et 69, ils pourraient valoir quelques bruines en plaine ce matin et un petit crachin neigeux au dessus de 800 à 1000 m.

La tendance est au refroidissement aujourd'hui, la journée devrait demeurer assez grise, peut être verrons nous un coin de ciel bleu, en fin d'après-midi et sur le nord des départements ?

Demain samedi l'ambiance s'éclairera de nouveau, le ciel sera partagé entre nuages bas et soleil, la sensation sera sans doute au beau temps. Prévoyons des gelées généralisées au lever du jour et une journée assez fraîche malgré le possible soleil. La température moyenne sera inférieure aux normales de saison -surtout en plaine- de 1 à 3°.

Du temps rigoureusement sec et de la lumière sont au programme pour les journées à venir, de dimanche à lundi et peut-être même jusqu'à jeudi prochain. Des températures froides la nuit (gelées généralisées) et évidemment plus douces l'après-midi grâce au soleil. Globalement nous devrions assister à un très lent radoucissement au fil du temps à partir de dimanche, radoucissement qui pourrait nous rétablir vers jeudi des températures juste de saison. Les brouillards pourraient persister dans certaines cuvettes et alors la température y demeurerait froide et constante durant plusieurs jours.

La (ou les) dépression lâchée en journée de samedi sur l'Atlantique par l'air froid groenlandais ne devrait finalement pas influer tout de suite sur notre temps sensible contrairement à ce que je pressentais il y a quelques jours. Cette dépression pourrait en revanche aller déposer une jolie couche de neige sur l'Atlas marocain ainsi que sur l'extrême sud de l'Espagne sur la Sierra Nevada.

Ensuite, c'est-à-dire aux alentours de vendredi 20 ou samedi 21, le temps pourrait de nouveau changer (possiblement d'ailleurs grâce en partie à cette perturbation marocaine qui pourrait semer le trouble en Méditerranée). Rien n'est évidemment bien certain à cette échéance assez lointaine mais plusieurs (pas tous) modèles météo s'accordent pour voir un possible refroidissement avec l'arrivée d'un air polaire maritime. Si un tel scénario se produit, alors la montagne retrouverait un gros temps hivernal avec de nombreuses chutes de neige, la basse plaine (100-300 m) resterait dans un premier temps à l'abri des flocons dans une ambiance fraîche. En attendant ce jour, comme disait Brel, nous avons encore presque une semaine de gentil temps sec devant nous, on a donc largement le temps de surveiller cette possible évolution hivernale.

jeudi 12 janvier 2012 à 7h 30. Eh ben oui, y'a pas eu de soleil... que voulez-vous que j'y fasse ? je fais ce que je peux pour la faire venir la lumière, je ne ménage pas mes efforts, je fais une prière (écrite la prière SVP !) tous les matins... ben quand ça veut pas ça veut pas. Bon ceci dit il y en a qui l'ont vu le soleil hier : les stéphanois, les lyonnais, les habitants de la tour Matagrin et tout ceux qui étaient sur les monts du Forez Pilat au dessus de 800 m environ, ça fait déjà du monde non pas ?

Alors la température... pour ceux qui rigolaient de mon pronostic de plus de 10° sur les crêtes foréziennes : vous savez combien qu'il a fait hier au col du Béal ? non ? 11.6° ! (entre 14 et 15h sous environ 20-25% d'humidité relative) c'est pas du plus de 10° ça ? Achetez les données chez Météo France si vous ne me croyez pas. C'est sûr qu'à Violay avec nos 100 % d'humidité, nos 100 m de visibilité et notre royal 2.7° de maxi on n'était pas logés sous le même climat. Les 10 degrés n'ont pas été dépassés qu'au col du Béal, Météo France en a mesuré 11.6° aussi à la station de la République sur la commune de St-Genest-Malifaux à 1070 m d'altitude ; Bernard Faure, membre de l'AMRL a eu au moins 10.3° chez lui à Tarentaise, le col de la Loge n'a fait que 9.8°, 9.3° à Graix, 8.8° à l'Oeillon, la Haute-Loire a elle aussi subit un joli coup de printemps sur ses hauteurs avec une maxi à 12.5° à Saugues en Margeride (950 m), 11.2° à Félines à 1020 m d'altitude et aux Estables (plus haut village du Massif Central, 1350 m à la nouvelle station météo automatique) on avait 10.5° à 13h 24 et 10.9° de maximale..

Ce matin la distribution de température est encore bien contrastée : il fait relativement doux en plaine sous le stratus avec par exemple à 7h : 2.1° à Andrézieux, 2.7° à Riorges, 2.8° à St-Léger, 4.4° à Bron où il y a eu moins de 1 degré d'amplitude depuis hier 20h, 2.7° à Liergues, 3.9° à St-Georges-de-Reneins ; au sommet du stratus il fait en revanche assez froid : -2.6° présentement ici à Violay avec une vue sur le ciel dégagé mais un brouillard à deux pas si on regarde vers la vallée, -1.6° aux Sauvages à 7h, -0.1° à St-Etienne GC à 7h, -1° à Vauxrenard à 7h ; enfin sur les bosses au dessus du stratus l'ambiance est printanière pour un matin de janvier : +4.8° à St-Nicolas à 1020 m d'altitude à 7h, +4.6° au col du Béal à 5h (après je ne sais pas), +5.9° au crêt del'Oeillon à 7h, +4.2° au col de la Loge à la même heure, il n'a évidemment pas gelé de la nuit dans ces 4 dernières stations.

Aujourd'hui l'ambiance débutera son refroidissement en fin de journée, avant nous aurons droit à une nouvelle journée printanière sur nos plus hauts sommets.

Demain vendredi le refroidissement s'accentuera, il fera de nouveau frais en montagne avec un isotherme 0° vers 1200-1400 m d'altitude à partir de la mi journée. L'air froid en provenance du nord pourrait trainer avec lui quelques gouttes ou flocons a priori incapables de griser le sol.

Samedi. Avec ce flux de nord à nord-est l'air devrait s'assécher dans les basses couches atmosphériques et donc le stratus pourrait ben totalement disparaitre. Attendons donc dès samedi  matin à de possibles gelées à tous les étages.

Même type de temps dimanche : assez froid surtout la nuit avec des gelées généralisées puis un soleil frais en journée.

Ce temps mou mais sec et aux nuits froides pourrait s'étendre jusqu'à au moins mardi ou mercredi où les hautes pressions recouvriraient de nouveau le pays.

mercredi 11 janvier 2012 à 8h. Elle a fait du bien la jolie lumière d'hier après-midi, 3 heures de soleil à la mi janvier, ça ne se refuse pas !

Ce matin gros plantage sur mes prévisions : je voyais, dans mon précédent édito , la température fortement augmenter en montagne dans la soirée d'hier, je parlais même de +5° sur le soir au col du Béal ou de la Loge. La réalité est tout autre : les crêtes du Forez sont restées dans l'air froid probablement à cause d'un vent d'est à nord-est bien plus fort que prévu (nombreuses rafales à plus de 60 km/h hier après-midi et soirée au col du Béal avec un vent moyen supérieur à 30 km/h). Il n'a pas dégelé au Béal de la soirée (maxi diurne d'hier de 0.0° tout rond) et c'est juste ce matin à 6h que la température est sortie du gel avec 0.6°, c'est aussi à cette heure-ci que le vent a viré au sud ; notons enfin l'humidité relative qui est restée scotchée à 100 % durant plus de 24 heures et qui est passée à 6h à 60%. A peu près même constat au col de la Loge qui est monté à +1.5° hier après midi pour rapidement retrouver en soirée des températures faiblement négatives, ce n'est que ce matin qu'on y décèle un début de réchauffement : +1° à 7h. Le crêt de l'Oeillon a sorti la tête de la couche froide à 6h (+3.7°). Plus à l'ouest, là d'où devait venir l'air doux, le poste de Chastreix (à l'ouest du massif du Sancy à 1385 m d'altitude) a quant à lui fort bien enregistré le radoucissement : -0.1° hier à 19h puis réchauffement sensible en soirée pour atteindre +5.5° à 1h, +6.8° à 2h (et 16% d'humidité relative !), +7.4° à 5h, le maximum nocturne a même atteint 8.8° ! Au mont-Dore, il faisait 1.7° à 22h hier soir puis 7.1° à 23h, 8° à 1h et 2h et la maxi nocturne est également montée à +8.8°.

Le réchauffement montagnard a donc une douzaine d'heures de retard sur notre région.

Ce matin on distingue les trois couches classiques par temps de brouillard hivernal ; la plaine a passé la nuit bien couverte par le stratus et reste ce matin loin du gel : +4.1° à Andrézieux à 8h, +2.6° à St-Léger-sur-Roanne, +5.5° à Bron, +4.6° à Brindas, +4.7) à St-Georges-de-Reneins ; les zones situées presque au sommet du stratus sont comme de coutume les plus froides : -0.7° présentement à Violay, -2.7° à la République à 6 et 7h, -0.6° à St-Nicolas-des-Biefs à 8h, on peut donc estimer l'altitude du sommet de la couche froide à environ 1000-1200 m en ce début de matinée.

Va-t-on voir le soleil aujourd'hui ? presque sûrement oui au dessus de 800 à 1000 m, presque sûrement non en Val de Saône et dans les vallées beaujolaises. La webcam de 8h du bas des pistes de Chalmazel (1100 m) montre d'ailleurs un ciel complètement dégagé, on y voit même la pleine lune sur le déclin.

Voyez aussi la webcam du sommet du puy de Dôme où l'on voit les monts du Forez émerger de la couche froide.

Quant à la tranche 800-300 m... ce sera au petit bonheur la chance...

Les températures des plaines ne vont guère évoluer en cours de journée, ce sera 1 ou 3° de plus sur Lyon ou Villefranche là où le stratus maintiendra son emprise, mais 6 à 10° de plus sur les hauteurs. L'objectif de +10° entre St-Anthème, Béal, Loge et Oeillon est toujours maintenu, si ce n'est aujourd'hui ce pourrait être demain.

Demain nous aurons le même type de temps, la douceur sera bien installée (cette fois-ci !) en montagne où la prochaine nuit sera douce sur les bosses, pas sur les plateaux et encore moins dans les trous à froid !

Vendredi refroidissement, essentiellement en montagne qui retrouvera des températures faiblement négatives avant le soir, la plaine n'enregistrera pas de variation thermique particulière. Le temps restera globalement sec même si on ne peut totalement exclure 2 gouttes à l'arrivée de l'air froid, gouttes qui n'arriveraient pas à humidifier le goudron.

De samedi à lundi on peut sans doute compter sur un temps mou : ni chaud ni froid ni humide ni venté. Des températures vaguement de saison avec une montagne de nouveau plus fraîche que la plaine.

L'éventuel remue-ménage esquissé hier aux alentours de lundi-mercredi n'a pas totalement disparu des cartes météo, on peut en effet prévoir un temps plus agité à compter de mardi en liaison avec ces petites dépressions en goguette sur le proche Atlantique. Neige en montagne au dessus de 1000 à 1500 m ? probable ! En dessous ? à voir...

mardi 10 janvier 2012 à 8h. La journée d'hier lundi ne nous a pas apporté, comme prévu, beaucoup de changements thermiques : 0.0° de mini et 3.0° de maxi ici à Violay, voilà bien de nouveau une température moyenne de saison (la température moyenne ici à Violay de la première quinzaine de janvier de ces 17 dernières années est de 1.9°). Nous vivons donc des températures moyennes de saison depuis4 jours, depuis le 6 janvier. On n'a certes pas eu droit à beaucoup de percées ensoleillées hier, mais on ne peut pas dire que l'on n'a pas vu le soleil, les 18 m² de panneaux photovoltaïques de Didier Lacour (Anse) ont fourni hier  3.6 kwh d'énergie électrique, c'est le meilleur score de l'année, ses tableaux montrent qu'aucun jour de décembre n'avait fait mieux et qu'il faut remonter au 23 novembre pour trouver une production journalière supérieure (3.7 kwh ce jour là).

Aujourd'hui le soleil devrait prendre possession des airs, au moins au dessus de 1000 m et sans doute beaucoup moins. La température est en phase ascendante, dans nos stations d'altitude (> 900 ou 1000 m) la maximale d'hier a eu lieu cette nuit entre minuit et 3h du matin. La température est encore ce matin faiblement négative (entre -1° et 0°) dans la tranche 1200-1400 m, elle devrait rapidement croître en journée pour dépasser 5° d'ici ce soir. Il fait doux ce matin en Plaine du Forez et Roannais : entre 4 et 5° ; en revanche Bron prend un petit coup de froid : 0.6° à 7h alors qu'on avait à la même heure 5.6° à Brindas, 4.6° à Soucieu. Notons la minuscule gelée de St-Georges-de-Reneins : -0.1°.

Si vous avez un baromètre en état de fonctionnement et que celui-ci est réglé sur la pression mer de votre lieu de résidence et que vous l'avez regardé ces temps ci (ça en fait des "et" tout ça) alors vous avez constaté que ladite pression est très élevée. Cette nuit à 3h Andrézieux a touché les 1036.3 hPa à et Bron les 1035.4. Certes ces valeurs horaires ne sont pas exceptionnelles (le 26 décembre dernier on a eu 1040.5 hPa à Andrézieux à 10h et 1040.9 à Bron à la même heure) mais il faut remarquer que durant les 8760 heures rondes de 2009 le maximum de pression mer n'a été que de 1035.2 hPa à Bron.

Demain mercredi et après-demain jeudi seront les plus belles et les plus douces journées de la semaine, le beau temps est garanti sur les hauteurs avec des maximales supérieures à 10° au dessus de 600 à 1100 m (depuis le temps que je le dis... si ça n'arrive pas, ce seront mes oreilles qui chaufferont à bien plus de 10° !). La plaine aura sans doute droit à ses brouillards matinaux voire à ses brouillards journaux (un brouillard matinal est un brouillard qui ne dure que la matinée tandis qu'un brouillard journal s'étire sur toute la journée).

Vendredi il semble bien que la grande douceur montagnarde prenne fin. Ce qui était une éventualité hier gagne ce matin du coffre : le rafraîchissement arrivera sans doute en journée de vendredi. Attention, je parle juste d'un retour à des conditions thermiques à peu près de saison au dessus de 500 à 1000 m d'altitude ! n'allons pas voir l'arrivée du Grand Hiver ! Si la montagne perd une dizaine de degrés entre jeudi après-midi et vendredi après-midi, les bas fonds n'enregistreront quant à eux aucune évolution thermique significative. Avec cette arrivée d'air froid le ciel pourrait s'ennuager et quelques mais alors juste quelques gouttes ou flocons pourraient être aperçus.

Samedi sera probablement une journée molle : de la fraîcheur à peine de saison, du temps sec mais possiblement peu de lumière. A priori même chose pour dimanche.

Ensuite ça se complique... Certains modèles météo voient de petites dépressions lâchées sur le proche Atlantique aux alentours de dimanche-lundi, d'autres en situent à peu près à la même date plus au sud sur la Méditerranée... ajoutez à ça un air très froid aux portes de la Prusse Occidentale et vous admettrez qu'il est très difficile d'y retrouver ses petits... alors s'il faut absolument dire quelque chose sur cette période allant de dimanche soir ou lundi matin jusque vers mardi soir ou mercredi matin, je dirais attention aux possibles chutes de neige assez conséquentes. Entendons-nous bien : le RISQUE de froid neigeux est présent durant cette période, allez collons-lui une probabilité de 20 à 30%. On n'y est certes pas encore, on aura largement le temps d'en recauser avec des données bien plus fiables que les actuelles, mais mais...

lundi 9 janvier 2012 à 8h. Le triste temps de janvier a encore frappé hier : une température resserrée entre sa valeur minimale (1°) et sa valeur maximale (3.2°), un ciel lamentablement plombé, de fréquentes bruines ou gouttelettes et quelques flocons en fin de journée (2.1 mm au total). En altitude, la température est restée négative depuis hier matin (depuis hier 9h pour être précis au col du Béal par exemple).

Ce matin, conformément à ce qui avait été annoncé dans l'édito d'hier, il gèle au dessus de 1000 m d'altitude avec -0.6° de minimale provisoire à St-Nicolas-des-Biefs (1020 m), -1.1° à la République (1070 m), -2.5° au col de la Loge,  -2.9° au crêt de l'Oeillon, -3.4° au col du Béal. Ici à Violay cette mini provisoire est pour l'instant de +0.5°, +0.6° aux Sauvages, 1.1° à Vauxrenard. La nuit ayant été couverte, la plaine est restée nettement hors gel avec 4.4° de mini provisoire à St-Léger-sur-Roanne, 2.9° à Andrézieux et St-Georges-de-Reneins, 3.7° à Bron.

Aujourd'hui il ne faut pas (encore) compter sur un sensible réchauffement, on peut toutefois espérer quelques rares apparitions solaires en cours d'après-midi.

Demain on y verra déjà plus clair, le soleil devrait avoir la suprématie aérienne au moins au dessus de 1000 m d'altitude, les températures maximales prendront du galon.

Mercredi et jeudi les conditions anticycloniques assureront des après-midi printaniers au dessus de la couche froide c'est-à-dire au dessus de 500 à 1000 m, les +10° devraient être atteints ou peut-être même amplement dépassés sur les crêtes du Forez et du Pilat. La plaine verra très probablement s'installer une couche brouillée qui pourrait persister toute la journée dans le Val de Saône et possiblement aussi dans le Forez. Si la montagne voit entre ce matin et mercredi ou jeudi après-midi une hausse thermométrique de 10 à 15°, la plaine devrait conserver une ambiance à peine fraîche tout au long de la semaine, durant cette longue période, la température pourrait fréquemment évoluer entre 2 et 6°. De fortes gelées sont prévues uniquement dans les trous à froid et les plateaux de montagne, là où le ciel sera dégagé.

Vendredi nous pourrions subir une petite advection froide par le nord-est, la montagne se refroidirait mais les conditions anticycloniques demeureraient, la bonne lumière serait toujours allumée sur les bosses.

L'ensuite était très flou dans les éditos précédents, ce matin une partie du voile semble se lever. De samedi à lundi nous devrions assister à un retour de la fraîcheur de saison en montagne, la plaine ne verrait pas de grandes évolutions thermiques. Le soleil perdrait possiblement de sa superbe, de petites dépressions seraient lâchées sur notre proche Atlantique, qu'arriveront-elles à nous donner ? Pour l'instant elles n'influeraient guère sur notre temps Rhône-alpin qui demeurerait sec.

L'après d'ensuite, qui nous amène aux parages de mardi 17 autant dire aux frontières de l'atmosphère connue, pourrait voir le retour d'un temps calme sous des températures de saison avec le positionnement de hautes pressions sur le pays de France.

En résumé : temps assez bien cerné jusqu'à samedi ou dimanche prochain excepté cette journée de vendredi où le très fugace coup de frisquet peut prêter à discussion, incertitude naturelle pour l'après dimanche.

dimanche 8 janvier 2012 à 9h. Ambiance bien triste ces temps ci, il faudra encore patienter 48 heures avant de retrouver la lumière. Aujourd'hui il ne fera pas plus doux l'après-midi que le matin ; nous devrions au contraire, en montagne, avoir perdu quelques petits degrés d'ici ce soir où quelques très rares flocons inoffensifs pourraient se rencontrer au dessus de 700 m environ.

Demain lundi il fera toujours frais, il fera en fait une température moyenne de saison avec de petites gelées certaines au dessus de 1000 m (plus bas si le ciel se dégage nuitamment) et des maximales assez basses aux alentours de 2 à 4° par ici vers 800 m, 6 à10° en plaine. Quelques bruines ou floconnades sont envisageables.

Mardi sera la journée de transition, le mercure prendra son essor, la montagne pourrait sortir de la crasse en seconde partie de journée.

De mercredi à vendredi les conditions météo seront éblouissantes en montagne : 100% de soleil, pas de vent, une vue qui porte à plusieurs centaines de km en direction des Alpes et une température diurne purement printanière ; les 10° seront probablement dépassés aux thermomètres du Béal ou de la Loge ou de l'Oeillon ou de St-Anthème. Les nuits seront elles aussi très douces sur les bosses, en revanche les plateaux de montagne ou les creux verront de fortes gelées et donc une forte amplitude journalière. Plus bas, les nuages bas devraient faire carapace : peu de lumière et peu d'amplitude thermique sont à redouter dans les bas fonds, le Val de Saône est comme de coutume principalement concerné par cette configuration météo. On peut sans doute estimer l'altitude du sommet du stratus entre 500 et 1000 m, le plein soleil au dessus de 1000 à 1200 m semble en effet fort probable.

Samedi le thermomètre sera sans doute sur le déclin en montagne, nous nous situerons toutefois encore largement au dessus des normales de saison.

Dimanche verrait le retour d'une température de saison.

Ensuite les choses ne sont pas claires, l'option en vogue hier (courant d'ouest à nord-ouest) a perdu de sa crédibilité au profit d'un éventuel fort refroidissement par le nord-est, l'affaire est à suivre et à surveiller.

samedi 7 janvier 2012 à 8h. Le coup de blanc prévu pour hier matin n'a pas eu lieu ici à Violay, les averses neigeuses nous ont évité, en revanche le décor était blanc à St-André-la-Côte d'après Philippe Molin (voir son message sur le forum). Comme pressenti la température n'a pas beaucoup évolué hier : -0.2° de minimale et 2.2° de maximale le tout dans une ambiance encore un peu ventée.

Ce matin le paysage est vaguement blanc, il neige faiblement, une zone perturbée aborde les départements de la Loire et du Rhône par le nord ouest en se réactivant, les flocons devraient devenir plus nombreux dans quelques minutes, on pourrait sans doute avoir quelques centimètres (de 1 à 3 ?) au sol d'ici midi.

Le radoucissement sans doute humide prévu pour cet après-midi fera vite fondre le peu de neige présent, le décor sera revenu au vert avant ce soir.

Demain dimanche il fera de nouveau frais le matin, quelques flocons isolés pourraient voltiger ça et là, ils ne devraient pas arriver à griser quoi que ce soit. Ces éventuels flocons matinaux signeront la fin des précipitations, nous aborderons ensuite une longue période de temps calme.

Lundi la belle lumière sera probablement de retour, en priorité sur les hauteurs ; si ce n'est pas le cas, il faudra patienter jusqu'à mardi pour voir le beau ciel bleu.

Les hautes pressions centrées sur la France couperont les vents, l'atmosphère se stabilisera, il fera frais en plaine et chaud en montagne. Le pic de douceur sera probablement pour les journées de mercredi à vendredi, on pourrait alors voir un thermomètre monter jusqu'aux alentours de +10° sur nos plus hautes stations météo comme au col de la Loge, St-Anthème Prabouré le crêt de l'Oeillon ou le col du Béal.

Le printemps en montagne ne fait donc guère de doute pour la période de lundi à samedi prochains, en plaine il faudra sans doute compter avec de bons brouillards matinaux, brouillards qui pourraient fort se maintenir toute la journée (toutes les journées) du côté du Lyonnais ou du Val de Saône. Un épisode de forte pollution atmosphérique au voisinage de Lyon est malheureusement envisageable pour la seconde moitié de semaine prochaine.

J'ai comme dans l'idée que le vélo va ressortir la semaine prochaine...

Ensuite ?

L'ensuite nous amène à samedi 14 ou dimanche 15, et comme tous les "ensuites", il n'est pas encore bien appréhendé par les modèles météo. La tendance actuelle je dis bien actuelle serait une disparition de la bulle anticyclonique française, celle qui nous aura valu un temps lumineux (en montagne) pour la semaine. Certains modèles (2 sur 3 pour être précis) voient alors dans un premier temps (aux parages de dimanche donc) la revenue d'un flux d'ouest pouvant éventuellement girouetter aux alentours de lundi 16 mardi 17 au nord ouest. Si cette configuration s'avère, ce qui reste évidemment à voir, la plaine ne constaterait pas de réel changement thermique alors que la montagne perdrait une dizaine de degrés sur ses maximales, celles-ci reviendraient ni plus ni moins à des niveaux thermiques banaux pour une mi janvier.

vendredi 6 janvier 2012 à 7h. Sacrée tempête hier (soir) tout de même ! une coupure d'électricité de 19h 30 (environ) à 0h 55, histoire de faire un peu tourner le groupe électrogène. Les vents ont donc été forts l'après-midi et les rafales très violentes le soir ; contrairement à mes prévisions, le puy de Dôme n'a pas dépassé les 150 km/h, il s'est contenté de 140 km/h à plusieurs reprises en matinée et vers midi. C'est aux Sauvages que le vent a été remarquable, je ne me souviens pas d'avoir lu une pareille rafale sur ce poste : 149 km/h de nord-ouest entre 19 et 20h sans doute lors du passage de la ligne de grain (ça justifie donc la coupure de courant). Auparavant on avait mesuré du 133 km/h entre 18 et 19h. En cette fin de nuit on note encore plusieurs rafales supérieures comprises entre 100 et 110 km/h en ce lieu. Ailleurs on a eu du 117 km/h au plus fort au col du Béal et à Chalmazel Gardonnanche, 92 km/h à Satolas, 78 km/h à Bron, 81 à St-Georges-de-Reneins, 82 à Andrézieux, 96 à St-Etienne Grand Clos, 100 à St-Léger-sur-Roanne, 107 à St-Nicolas-des-Biefs.

Les pluies d'hier ont effectivement remarquablement épargné la Plaine du Forez : 4.2 mm à Andrézieux mais 44.3 à Chalmazel Gardonnanche.

Ce matin le refroidissement est installé, il fait 0.7° présentement ; quelques averses sans doute neigeuses traversent le haut Beaujolais de nord au sud, elles passent à côté de Violay.

La suite du temps n'est pas très difficile à prévoir et colle assez bien avec ce qui a déjà été écrit lors des précédents éditos : froid aujourd'hui avec possiblement quelques flocons au dessus de 500 n environ au passage d'une éventuelle averse localisée, du vent de nord encore bien sensible (d'où la sensation de froid).

Radoucissement principalement en montagne demain samedi et possibilité de quelques gouttes en cours de journée, le vent faiblira mais le courant (d'air parce que l'électrique...) sera toujours là.

Nouveau rafraîchissement dimanche avec deux ou trois éventuels flocons au dessus de 700 à 900 m.

Il faudra bien attendre lundi pour voir le vent mourir et la lumière revenir.

Le beau temps sec, lumineux et doux en montagne est toujours prévu pour lundi (peut-être ?) puis mardi, mercredi, jeudi, vendredi et sans doute samedi. Durant cette période les brouillards (givrants ?) devraient occuper les plaines ou du moins les vallées, il fera un temps presque printanier en montagne. A quelle altitude commencera la montagne ? on verra bien plus tard.

Et l'hiver dans tout ça ? Il n'est pas décidé, les amateurs de froidure devront pour l'instant se contenter des journées de vendredi à dimanche qui devraient thermiquement se situer en moyenne dans les normes de saison.

Il ne faut sans doute pas attendre de changement de temps avant le 15 janvier, ce qui ne veut pas dire qu'il y en aura un le 15 !

jeudi 5 janvier 2012 à 8h. Le vent et la pluie sont au programme d'aujourd'hui, les températures sont en phase ascendante, la maxi d'hier a même eu lieu en fin de nuit sur les hauts postes de l'ouest du département de la Loire. Actuellement l'isotherme 0° est aux alentours de 1400 m d'altitude (-0.2° au col du Béal à 8h). Au puy de Dôme les rafales d'ouest dépassent les 100 km/h depuis minuit environ, pour l'instant les plus rapides sont de 133 km/h. Aux Sauvages l'orientation du vent à l'ouest ne produit pas les plus fortes rafales, pour l'instant on peut parler de "calme" avec seulement 55 km/h. Le maximum de vent sera pour cette après-midi, les 100 à 120 km/h devraient être atteints aux Sauvages.

Cette nuit, après la pluie et le vent, l'air froid s'engouffrera rapidement, la limite pluie neige chutera sensiblement et ce à partir du début de soirée (environ 20h). Dès minuit les rares précipitations devraient être neigeuse au dessus de 700 à 800 m, en fin de nuit et matinée de vendredi les flocons pourraient descendre jusqu'en dessous de 500 m. On ne voit pas de chutes de neige significatives, on peut juste imaginer un coup de blanc (voir de gris) au dessus de 700 m demain au lever du jour ou en cours de matinée.

Demain vendredi il fera froid : le vent bien qu'amoindri aura viré au nord et sera encore bien rafraîchissant quant aux températures on devrait les trouver aux alentours de 0° le matin et pas bien plus de 2° l'après-midi ici à Violay.

Samedi le thermomètre reprendra quelques degrés, essentiellement en montagne ; quelques gouttes ou flocons sont envisageables.

Dimanche l'ambiance restera froide avec un flux de nord à nord-ouest toujours sensible et quelques éventuels flocons voltigeurs.

Lundi les hautes pressions feront pression, le vent diminuera, le ciel pourrait être dégagé et la température reprendra quelques couleurs.

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi et peut être même samedi on pourra compter sur un solide anticyclone centré sur la France, l'atmosphère sera calme. Durant cette longue période, les plaines et vallées pourraient fort retrouver leurs froids brouillards hivernaux et les montagnes baigneront dans la lumière voire même la douceur. On ne peut pas encore prévoir l'épaisseur de la couche froide.

mercredi 4 janvier 2012 à 7h 30. La jolie lumière d'hier, où finalement les nuages n'ont pas été si envahissants que ça, a été fort agréable pour un début janvier ; ce n'était certes pas l'éblouissement du camp de base de l'Aconcagua, mais c'était appréciable. Le coup de vent de cette nuit a effectivement apporté son lot de rafales, la plus rapide d'entre elles a effectivement dépassé les 100 km/h sur la crête du Pouet aux Sauvages : 113 km/h de nord-ouest mesurés sur l'anémomètre de la station automatique de Météo France entre 5 et 6h. Au puy de Dôme, contrairement à ce que je prévoyais lors de l'édito de lundi, les 150 km/h n'ont pas été atteints, on en restera à seulement 144 km/h entre 2 et 3h cette nuit ; les 150 devraient être franchis demain.

La pluie est terminée, elle a laissé 4.8 mm dans l'éprouvette, on devrait toutefois conserver un temps à averses ce matin et une bonne partie de l'après-midi. Comme prévu la température est en baisse, d'ailleurs la maximale affectée au 3 janvier a eu lieu nuitamment avec 7.2°, il ne fait plus que 3.5° à présent. Sur les sommets du département, il n'a pas dû pleuvoir : les précipitations ont sans doute été uniquement neigeuses au dessus de 1200 à 1300 m ; au crêt de l'Oeillon il faisait 3.8° à 5h puis 0.9° à 6h et 0° à 7h, et les précipitations ont eu lieu majoritairement entre 6 et 7h (3.4 mm).

Sans surprises on constate une nette différence de traitement entre les précipitations des monts du Forez : 13.2 mm à la Gardonnanche de Chalmazel, 9.5 mm à St-Nicolas des Biefs et seulement 1.8 mm à Andrézieux et 2.6 à St-Léger-sur-Roanne pour ce dernier épisode.

La température devrait poursuivre une lente baisse en cours de journée, l'isotherme 0° vers 1000 m d'altitude cet après-midi sera sans doute revu à la légère hausse, il planera plutôt entre 1000 et 1200 m. Quelques rares et peu productives averses neigeuses sont envisageables avant le milieu de l'après-midi dès 700 ou 900 m d'altitude.

Un nouveau radoucissement s'amorcera en toute fin de journée, essentiellement en montagne, il devrait faire monter le 0° aux alentours de 1700 m.

Demain jeudi l'ambiance sera une nouvelle fois bien agitée : notre pluie quotidienne est à prévoir à partir de la mi journée, elle sera de nouveau bien plus conséquente sur les monts de l'ouest du département (de la Loire) qu'en plaine (du Forez) où il ne devrait pas tomber grand chose. Attention au vent qui devrait considérablement forcir dès midi ; attendons-nous à des rafales supérieures à 120 km/h sur la crête des Sauvages et sur tous les points hauts. En soirée le temps se rafraîchira.

Vendredi il fera froid, le ciel pourrait rester gris et faiblement neigeux au dessus de 500 m environ, un réveil sous une petite pellicule blanche ou grise n'est pas à exclure ici à Violay. Quoi qu'il en soit, les précipitations seront très faibles, la circulation ne devrait pas être perturbée par ces éventuels petits centimètres (millimètres ?) de neige au dessus de 600 à 800 m.

Ensuite ? ensuite le temps changera radicalement : finies les douches quotidiennes, les vents forts et les sautes de température ; nous retrouverons sans doute des conditions météo bien plus stables, les hautes pressions gagneront le pays de France pour possiblement une bonne partie de la semaine prochaine (au moins jusqu'à jeudi). La conséquence sera habituelle : un temps radieux mais à peine doux en montagne et probablement de bons forts brouillards bien givrants et tenaces dans les plaines ou les vallées... A quelle altitude se situera la frontière entre brouillard et soleil ? mystère...

mardi 3 janvier 2012 à 7h 30. Pas de surprises météo hier : la pluie a donné 7 mm, et on a aperçu quelques flocons sur le soir (à 19h entre autre) à la faveur d'une averse.

Le jour se lève sur un ciel dégagé, la nuit a été fraîche à 2 m du sol ( +0.1° de mini provisoire dans l'abri) mais plus froide au niveau du sol qui a perdu pas mal d'énergie par rayonnement ; résultat, et c'est bien ce que je pensais lors de l'édito d'hier, les routes sont très glissantes, soyez particulièrement attentifs sur les tronçons abrités du vent et offrant une "belle vue" sur le ciel et ce jusqu'en milieu de matinée en versant nord si la chaussée n'est pas salée.

Aujourd'hui l'ambiance restera lumineuse même si quelques nuages plus ou moins mal élevés peuvent venir nous ternir le ciel par le nord-ouest. Le vent est déjà sensible par ici (on l'entend plus qu'on ne le ressent), il devrait toutefois se contenir en journée mais se lâcher à partir de la soirée et durant la nuit. Des rafales nocturnes supérieures à 100 km/h sont tout à fait envisageables sur les points hauts comme la crête du Pouet aux Sauvages. Cette nuit le vent ne viendra pas seul, non, il viendra accompagné d'une bonne petite douche ; attendons nous à quelques heures de pluie horizontale en milieu de nuit pour un cumul de l'ordre de 5 à 10 mm. Avec ce type de flux, la Plaine du Forez ne devrait pas beaucoup se mouiller, en revanche les millimètres seront beaucoup plus nombreux sur toute la façade ouest du département : de St-Anthème à St-Nicolas-des-Biefs. Comme de coutume, un bon refroidissement suivra l'ondée pluvieuse ; la neige devrait revenir sur nos plus hautes sommités avant le lever de mercredi et, sous les rares averses de l'après-midi, on pourrait voir des flocons aux alentours de 500-700 m.

Demain mercredi le refroidissement sera sensible en montagne, il ne faut sans doute pas compter sur beaucoup de lumière