Chronique du 30 Mars 2017

FEVRIER  2017 : UN  MOIS  DOUX  ET  PEU  ARROSE

Durant les 9 premiers jours, la région est sous l’influence d’un flux de sud-ouest faiblement perturbé. Les précipitations sont assez fréquentes, mais relativement peu abondantes : cumuls inférieurs à 25 mm, sauf à Monsols (35 mm), Pont-Trambouze (37 mm) et  Thel (55 mm).  Il neige faiblement le 6 et le 9 au-dessus de 600 m environ. Du 10 au 19, c’est une longue période anticyclonique : le temps est beau, nuageux par moments. Le 10, les températures minimales sont localement les plus basses du mois (-3,7° au Mt-St-Rigaud, -2,2° à Vauxrenard (Pépinière), -0,4° à Montmelas et Pommiers et -0,3° à St-Etienne-la-Varenne). Le 19 ou le 20, d’autres stations connaissent leur température la plus basse (-5,8° à Bully, -4,2° à St-Georges-de-Reneins, -3,7° à Tarare, -3,4° à Lamure, -3,3° à St-Didier s/Beaujeu et au Breuil, -3° à Sain-Bel, -1,8° à Villefranche, -1,6° à St-Germain s/l’Arbresle et -1,3° à Anse). Du 20 au 24, nous sommes en bordure méridionale de faibles perturbations d’ouest ou nord-ouest : il pleut un peu dans le nord-ouest du Beaujolais (15 mm à Thel, 10 à Monsols, 8 à Pont-Trambouze et 5 à Jullié). Le 23, toutes les stations relèvent leur maximum mensuel de température : 20,6° à Bully, 20,1° au Breuil, 19,6° à Sain-Bel et St-Germain s/l’Arbresle, 18,3° à Villefranche, 18° à St-Didier s/Beaujeu, 17,8° à St-Georges-de-Reneins, 17,5° à Tarare, Montmelas, Monsols et Anse, 17,1° à Pommiers, 17° à St-Cyr-le-Châtoux, 16,9° à Vauxrenard (Pépinière), 16,8° à St-Etienne-la-Varenne, 16,5° à Lamure, 15,2° à Violay, 14,8° aux Sauvages, 12,8° à la Tour Matagrin et 12,4° au Mt-St-Rigaud. Les 25 et 26, le temps est beau, mais les nuits sont fraîches avec quelques gelées (-4,2° à Bully, -3,2° aux Sauvages, -3° à Violay, -2,7° à St-Germain, -2,5° au Breuil, -2° à Lamure, -1,8° à St-Cyr et -1° à Monsols). Les 27 et 28, une dépression au large de la Norvège dirige sur la France un flux perturbé de sud-ouest ; on relève 41 mm à Monsols, 27 à St-Didier s/Beaujeu, 24 à Jullié, 23 à Trades et 21 à Thel.

BILAN  DU  MOIS

La température moyenne est excédentaire de plus de 3° en moyenne. La fréquence des gelées atteint 15 jours à Bully, 12 à St-Georges, 11 à St-Didier, 10 à la Tour Matagrin et au Mt-St-Rigaud, 9 au Breuil, 8 à Villefranche et Tarare, 6 à Sain-Bel et aux Sauvages, 5 à Violay et Monsols, 4 à St-Germain, 3 à Pommiers, 2 à St-Cyr et Vauxrenard (Pépinière) et 1 à Montmelas et St-Etienne-la-Varenne.

Les précipitations comprises entre 11 mm à Bully et 92 à Thel, sont très déficitaires, sauf autour du Mt-St-Rigaud. Le soleil a été généreux : 121 heures à Lyon (excédent de 20 heures) et 105 à Mâcon (excédent de 13 heures).

Prévision du 20 au 23 mars 2017

Prévision du 20 au 23 mars 2017
 
L’anticyclone s’efface pour laisser la place à des perturbations d’origine différente au fil des jours …
Les  précipitations affecteront d’abord les régions océaniques  de la bordure nord et surtout ses reliefs (Sancy, Hauts Forez, Monts de la Madeleine et du Beaujolais) mais ensuite leur répartition géographique sera plus généralisée.
La tendance des températures  est plutôt à la baisse.
Vent changeant au fil des jours
 
Lundi :
Pas de précipitations  sauf de rares averses sur les reliefs,  
Les températures sont assez élevées pour la saison  avec des minimums doux entre 5° sur les reliefs et 0° en vallée du Rhône et des maximums qui dépassent 15° dans les plaines de la Loire et de l’Allier, un peu moins dans celles du Rhône et de la Saône
Dans ces dernières des inversions associées à des couches de stratus sont possibles   
Le vent d’ouest est dévié en nord au sud d’une ligne de Noirétable au Beaujolais
 
Mardi
Une première perturbation en provenance du nord-ouest traverse la région. Elle dépose des précipitations en priorité sur les secteurs océaniques de la bordure septentrionale  des Combrailles du Roannais et du Beaujolais, et surtout ses reliefs cités dans l’introduction, ensuite les pluies faiblissent en pénétrant  dans le reste de la région où les montagnes sont surtout concernées
Les températures baissent. Le passage à la neige ne concerne que les parties sommitales des massifs les plus élevés (Sancy, Margeride, Mézenc et Forez)
Les minimums ne dépassent 5° que dans les plaines du Rhône et de la Saône et flirtent avec 0° sur les plateaux du cœur du Massif central
Les maximums ne dépassent 10° que dans les vals du Rhône et de la Saône
Toujours un vent d’ouest dévié en nord au sud d’une ligne qui varie peu par rapport à la veille
 
Mercredi
Des averses sont possibles sur les reliefs pendant la journée et privilégient les reliefs de la moitié nord (Sancy, Haut Forez , monts de la Madeleine et du Beaujolais), mais des précipitations plus soutenues en provenance du sud-ouest  avec de la neige sur les plateaux prennent la suite pendant la nuit suivante  
De petites gelées sont possibles le matin sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride, Velay et Auvergne)
Dans la Journée la partie auvergnate est plus fraîche (maximum à peine au-dessus de 10° en Limagnes)  que les couloirs  ligériens et séquano-rhodaniens où on approche de 15° avec un petit vent du sud
 
Jeudi :
La perturbation remontant du sud-ouest de la nuit précédente termine sa traversé de la région dans la matinée  par le couloir séquano-rhodanien. Elle a apporté de la neige sur les plateaux au-dessus de 800 mètres
Les températures baissent :
Des gelées affectent les plateaux du coeur du Massif central avec des minimums inférieurs à 5° partout
Maximums à peine supérieurs à 10° dans les dépressions
Vent faible
 
Un épisode de précipitations méditerranéennes est probable vendredi, mais sa pénétration dans nos départements est toujours difficile à préciser à l’avance !

Prévision du 15 au 19 mars 2017 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 15 au 19 mars 2017 (42, 43, 63, 69)
 
L’anticyclone des Açores  s’est installé plus tôt que prévu. Fort au départ, il s’affaiblira ensuite par le nord-est au fil des jours!
Au début  pas de précipitations et beaucoup de soleil  mais des perturbations qui passent dans le nord –est du pays auront tendance à pénétrer un peu plus pendant le week-end  dans notre direction en apportant des nuages et quelques précipitations sur la bordure des Combrailles au Roannais et au Beaujolais et surtout les reliefs voisins
Au début, Le vent calme permet l’installation de couches de stratus matinales associées à des inversions de températures comme ce mercredi dans les Limagnes (gelées à Clermont Ferrand) puis le vent du nord s’installe et forcit avec surtout le mistral en vallée du Rhône
Au début les températures, surtout les maximums,  sont élevées pour la saison, mais ensuite  le vent du nord et le manque de soleil provoquent une baisse sensible
 
Mercredi :
Beau temps ensoleillé, les températures dépassent 15 ° dans l’après-midi dans l’ensemble des dépressions
Pas de précipitations
 
jeudi :  
beau temps ensoleillé, pas de précipitations.
Avec le vent calme, des couches de stratus s’installent le matin dans les dépressions en particulier les plaines de la Saône, les nombreuses inversions de températures associées provoquent des minimums peu différenciés vers 5°
Les maximums augmentent, ils dépassent 18° dans l’ensemble des dépressions et approchent les 20° dans les Limagnes
 
Vendredi :
Toujours beau temps ensoleillé mais avec les prémices d’une dégradation
Les températures montent.
Les minimums approchent 10° mais le matin les stratus associés avec des inversions de températures et un vent calme touchent les dépressions en particulier les plaines de la Saône
Les maximums évoluent moins, entre 18 et 20° selon les dépressions , les plaines du Rhône et de la Saône semblant les plus chaudes avec un léger vent de sud dans la journée
La bordure d’une perturbation approche en fin de journée, elle provoque un risque faible d’averses éparses sur les reliefs du haut Beaujolais des monts de Tarare et de la Madeleine
 
Samedi :
Le vent d’ouest sévit au nord d’une ligne du Roannais au Beaujolais, il est dévié en nord par les reliefs au sud avec un mistral qui forcit en vallée du Rhône
La bordure de la nouvelle perturbation qui approche par le nord-est est plus capable d’apporter des nuages et des averses sur les monts du Beaujolais  et de la Madeleine et le Roannais que celle de la veille. La capacité des pluies  à descendre plus au sud est faible
Avec moins de soleil, les températures baissent :
Les minimums autour de 5° dans les dépressions
Les maximums qui descendent en dessous de 15° dans les dépressions
 
Dimanche :
La dégradation continue
Cette fois, la perturbation pénètre plus profondément dans nos départements à partir du nord. Naturellement la bordure des Combrailles, au Roannais et au Beaujolais est la plus arrosée avec les montagnes océaniques (Sancy, axes du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais) mais la capacité des pluies à affecter l’ensemble de nos départements est plus grande
Le vent du nord forcit en particulier le mistral
La baisse des températures est contenue pour les minimums (environ 7° dans les plaines de la Saône et du Rhône, et 5° dans les autres dépressions) mais elle se poursuit pour les maximums avec environ 10° dans les dépressions
 
L’anticyclone devrait ensuite rétablir sa suprématie après cette faiblesse : à confirmer

Prévision du 11 au 14 mars 2017

Prévision du 11 au 14 mars 2017

Le temps sera très variable d’un jour à l’autre en raison d’un enchainement de types de temps assez atypique
Après un samedi anticyclonique, une perturbation océanique arrive par l’ouest puis est renvoyée dans sa direction d’origine
Après des températures élevées pour la saison, leur chute est dure
Après un court épisode de flux de sud on revient au vent du nord
Entre les deux, un épisode pluvieux dépose des précipitations importantes

Samedi :
Un avant-gout de printemps
Pas de précipitations et soleil abondant après dissipation des stratus matinaux en particulier dans le val de Saône
Vent faible avec une provenance du sud qui s’impose dans la journée
Après des minimums vers 5° associés à des inversions de températures, les maximums montent à des niveaux élevés supérieurs à 18° dans les dépressions en particulier dans celles qui longent l’Allier (Limagnes) et la Loire (plaine du Forez)

Dimanche :
Le temps change avec l’arrivée d’une perturbation océanique dans le flux de sud qui précède, les minimums sont assez élevés vers 10° dans les dépressions
Les nuages puis les précipitations prennent la suite dans l’après-midi en commençant par les montagnes océaniques, en particulier les reliefs volcaniques auvergnats, puis en continuant en soirée dans toute la région
Les températures maximales baissent en commençant par l’Auvergne, moins de 15° dans es Limagnes, un peu plus dans les dépressions qui longent la Loire et encore 17 à 18° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Lundi
Après avoir arrosé toute la nuit nos départements en déposant des cumuls substantiels, les pluies refluent vers leur direction d’origine dans la matinée et elles sont suivies d’averses ou de giboulées éparses en provenance du nord-est sur les reliefs. L’épisode pluvieux arrose peu l’axe Rhône / Saône.
Le refroidissement est sensible pour les minimums aux alentours de 5°, un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône, mais la chute est encore plus nette pour les maximums qui passent en dessous de 10° sauf dans les plaines du Rhône et de la Saône
Le vent du nord avec burle et mistral revient

Mardi
Le temps amorce timidement son rétablissement
Fin des précipitations
Les minimums sont bas , vers 5° dans les dépressions et proches de zéro sur les reliefs
Le vent du nord sévit encore
Les maximums amorcent une timide remontée jusque vers 12° dans les dépressions

La poursuite du temps variable est probable ensuite.