Monthly Archives: décembre 2015

Prévision du 29 décembre 2015 au 1er janvier 2016 : le temps change

Prévision du 29 décembre 2015 au 1er janvier 2016 (42, 43, 63, 69) : le temps change, retour lent et progressif vers l’hiver réel

Le temps change et les hautes pressions vont progressivement céder sous la pression des perturbations océaniques

Attention : la première grosse dégradation du temps devrait se produire pendant la nuit du Réveillon du nouvel an et risque de surprendre quelques retours sur les routes

Fini le soleil sans partage avec un ciel sans nuages, les perturbations pluvieuses reviennent au rythme d’une tous les deux jours et elles déposeront cette fois des précipitations en privilégiant les reliefs en particulier ceux d’influence océanique : Sancy , axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais

Le vent forcit mais les vitesses ne sont pas comparables avec celles des côtes de la Manche proches de la tempête. il ne s’agit plus seulement de celui du sud, celui de nord réapparait brièvement après le passage de chaque perturbation

Les températures sont encore clémentes pour la saison , mais elles baissent par à-coups successifs retour des gelées matinales sur les plateaux mais les maximums sont encore positifs dans la journée

Mardi

La première perturbation arrive

Elle est précédée d’un vent fort de sud dans la nuit précédente. Les pluies touchent à partir de la mi-journée l’ensemble de nos départements en privilégiant les reliefs océaniques déjà cités avec des totaux modérés (quelques millimètres)

Les températures du matin sont encore très douces pour la saison et nettement positives , mais l’absence de soleil dans la journée limite la hausse des maximums qui ne dépassent 10° que dans les dépressions

Mercredi :

Dernière journée anticyclonique

Un bref épisode de vent du nord dans la nuit avec burle et mistral associé au retour d’un ciel clair provoque de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central. Des brouillards et des stratus bas s’installent dans les dépressions où le ciel est beaucoup plus calme en particulier dans le val de Saône où ils sont plus tenaces

Le retour du soleil dans la journée associé à celui du vent du sud qui forcit jusqu’à la nuit suivante permet une remontée des températures maximales sauf dans le val de Saône

Jeudi :

Dans le vent du sud qui précède la nouvelle perturbation, les minimums sont nettement positifs partout

Les pluies reviennent à partir de la mi-journée et prennent en tenaille la région à partir des montagnes océaniques déjà citées, mais aussi des reliefs proches de la méditerranée du Mézenc au Pilat. ; Le passage à la neige est possible dans la nuit qui suit sur les principaux sommets

Les températures maximales restent douces supérieures à 10° dans les dépressions

Nuit de la saint Sylvestre

Outre le passage à la neige en altitude (au-dessus de 1000 m) à la fin des précipitations pendant la nuit, le vent du nord qui s’installe à nouveau après la perturbation provoque des gelées sur l’ensemble des plateaux avec extension possible aux bassins proches des montagnes. Sur des routes précédemment mouillées la plus grande prudence s’impose . Des nappes de brouillards ou stratus bas sont possibles dans les cuvettes

Vendredi :

Pas de précipitations mais le vent du nord continue et les températures maximales s’effondrent (à peine positives sur les plateaux et supérieures à, 5° dans les dépressions)

Le temps semble changer pour une longue période avec l’entrée progressive dans l’hiver réel ensuite

Gérard Staron

Tous vos emails en 1 clic avec l’application SFR Mail sur iPhone et Android – En savoir plus.

Chronique Météo du 24 décembre 2015

NOVEMBRE 2015 : Mois chaud et sec

Deux périodes bien distinctes se partagent le mois : jusqu’au 19, le temps est très doux et sans précipitations ; à partir du 20, les conditions sont quasi hivernales. Durant les deux premières décades, les situations anticycloniques prédominent largement ;

En automne, ces conditions sont généralement favorables aux brouillards dans les vallées. C’est bien ce que l’on a observé. Dans le Val de Saône, on a noté 3 types de temps : soit le brouillard matinal se dissipait plus ou moins vite dans la matinée et était suivi de belles éclaircies, soit le brouillard se transformait en stratus qui persistait toute la journée (comme le 12), soit enfin, le soleil était présent dès le matin (comme du 6 au 9 et du 15 au 18). Sur les hauteurs, au-dessus du brouillard, le soleil brillait le plus souvent.

A noter le passage d’une très faible perturbation le 3, donnant quelques dixièmes de mm de pluie. Durant toute cette période, les températures étaient très supérieures aux normales saisonnières, particulièrement du 6 au 9 ; on a alors enregistré les maximums du mois : 18,1° au Mt-St-Rigaud, 18,6° à Vauxrenard (Pépinière), 18,7° à la Tour Matagrin, 19° à St-Didier s/ Beaujeu, 19,1° aux Sauvages, 19,5° à Montmelas, 20° à St-Cyr-le-Châtoux, 20,2° à Chiroubles, 21° à Monsols et à Violay, 21,1° à Sain-Bel, 21,2 à Lucenay, 21,3° à Thel et à St-Jean d’Ardières, 21,4° à Pommiers, 21,5° à Tarare et à St-Etienne-la-Varenne, 21,6° à St-Germain s/ l’Arbresle, 22,2° à Bully et à St-Georges-de-Reneins, 22,3° au Breuil et 22,5° à Villefranche, à Lamure et à Liergues.

Les inversions de température étaient assez fréquentes. Le temps change radicalement à partir du 20. Ce jour-là, le vent du Midi souffle, maintenant des températures élevées, puis la pluie arrive et arrose copieusement la montagne, alors qu’elle reste modeste dans les vallées : on relève ainsi 40 mm à Monsols, 39 à Claveisolles, 38 à Poule, 34 à Thel, 31 à Vauxrenard, 30 à St-Didier s/ Beaujeu, 28 à Lamure et à Trades, 27 à Jullié, 25 à Vaux, 24 à Chiroubles, 21 à Pont-Trambouze, à Ternand et à St-Cyr-le-Châtoux, 18 à Violay, aux Sauvages, à Montmelas , 17 à Odenas, 16 à St-Lager, 14 à Lancié, 13 au Breuil, à St-Jean d’Ardières et à Tarare, 12 à Liergues, à Denicé et à St-Germain s/ l’Arbresle, 11 à Bully et à Sain-Bel, 10 à St-Georges-de-Reneins, 9 à Lucenay, 8 à Villefranche et à Pommiers, 7 à Anse et 4 à Blacé. Le 21, la chute des températures est de l’ordre de 10° en moyenne.

Jusqu’à la fin du mois, le temps est médiocre et froid, les précipitations re lativement fréquentes, la neige se manifestant à plusieurs reprises au-dessus de 500 / 600 mètres ; le cumul des chutes atteint 6 cm à Violay et 7 à St-Cyr et le sol est enneigé durant 3 jours à St-Cyr et 5 à Violay (du 21 au 25). C’est le 24 que, presque partout, on enregistre les températures minimales du mois : -1,8° à Chiroubles, -2,4° à Blacé et à Montmelas, -3° à St-Germain s/l’Arbresle et à St-Etienne-la-Varenne, -4° à Anse, -4,1° à Sain-Bel, -4,2° à Lucenay, -4,4° à St-Cyr, -4,5° à Vauxrenard (Pépinière), -4,8° à Villefranche, -5° à Bully, à Lamure, à Liergues, à Monsols et à Violay, -5,1° à St-Diodier s/ Beaujeu, -5,4° à Thel, -5,5° à St-Georges-de-Reneins, -5,7° aux Sauvages, -6° à Tarare, -6,4° au Mt-St-Rigaud et -6,5° à la Tour Matagrin.

 

BILAN DU MOIS

Malgré le coup de froid de la 3ème décade, les températures moyennes mensuelles sont supérieures de 2° à 3° aux normales 1981-2010. Le nombre de jours de gelée est bien modeste : 9 à la Tour Matagrin, à Violay et au Mt-St-Rigaud, 8 à Vauxrenard (Pépinière), 7 à Monsols, 6 à St-Cyr et à St-Didier s/ Beaujeu, 5 à Tarare, à Lamure, à Sain-Bel, à Thel et à Bully, 4 à Villefranche, à Anse, à Montmelas, au Breuil et à Chiroubles, 3 à St-Etienne-la-Varenne, 2 à Blacé et à Pommiers. On recense 4 jours avec maximum >= 20° à Villefranche, à Bully, à Lucenay, à Pommiers et à Sain-Bel, 3 à St-Georges-de-Reneins, à St-Jean d’Ardières, à St-Germain s/ l’Arbresle, et à Tarare, 2 à Blacé , à Anse, au Breuil, et à Violay, 1 à Chiroubles, à St-Cyr et à Thel et aucun à Montmelas, à St-Didier s/ Beaujeu, aux Sauvages, à la Tour Matagrin et au Mt-St-Rigaud.

Les précipitations, comprises entre 17 mm à Messimy s/ Saône et 111 à Poule (cf la carte), sont partout déficitaires ; le déficit le plus marqué se situe autour de Villefranche où il n’est tombé que le quart de la normale.

Carte Pluvio Beaujolais NOVEMBRE  2015  2   006

Prévision du 25 au 28 décembre 2015 (42, 43, 63, 69) Même temps

Prévision du 25 au 28 décembre 2015

Le temps ne change pas car l’anticyclone d’Europe centrale continue à résister

Pas de précipitations, les perturbations océaniques sont encore incapables de pénétrer jusqu’à notre région et les remontées pluvieuses de Méditerranée sont stoppées par l’axe du Mézenc au Pilat et sont de plus en plus limitées au fil des jours

Les températures restent douces pour la saison, avec très peu de variations au fil des jours, pas de gelées le matin même sur les plateaux et maximums proches de 15° dans les dépressions

Beau temps en altitude

Le flux atmosphérique reste de sud mais sa force détermine les nuances du temps . Quand il est faible, il lèche seulement les régions d’altitude, et dans les dépressions les brouillards et les stratus bas provoquent des inversions de températures qui résistent plus ou moins longtemps dans la journée et maintiennent des températures basses dans les dépressions et bassins , quand il est fort , le vent balaie les nuages

Très peu de différences au fil des jours, seule nuance, les brouillards et stratus bas seront de moins en moins nombreux au début de la prochaine semaine

Jeudi et nuit de Noël

Températures douces vers 15° dans les dépressions que les brouillards matinaux ont déserté au fil des heures, attention ils peuvent revenir dans la nuit dans les cuvettes et gêner localement la visibilité à la fin du réveillon ;

Les nuages remontant de Méditerranée ne sont pas suivies de pluies qui restent très faibles sur le bassin du Rhône au sud de bassin de Vienne

Vendredi :

Journée douce , minimums positifs et maximums proches de 15° dans les dépressions

Samedi :

Les stratus bas, brouillards matinaux dans les dépressions sont plus nombreux que les jours précédents avec des inversions de températures, ils se dispersent plus ou moins au fil des heures. Beau temps en altitude

Dimanche :

Même temps

Lundi :

Encore des brouillards et stratus bas le matin , mais un vent du sud qui forcit dans la journée nettoie le ciel dans les bassins et dépressions

Températures sans grands changements

Le retour d’un véritable temps hivernal semble devoir attendre le passage à l’année nouvelle !

En attendant Joyeux Noël

Gérard Staron

Prévision du 21 au 24 décembre 2015 : peu de changements

Prévision du 21 au 24 décembre 2015 (42, 43, 63, 69)

Les hautes pressions continuent leur résistance centrées sur l’Europe centrale derrière les Alpes.

Les perturbations ont les pires difficultés à atteindre notre région. Sauf une, celles de l’océan ne passeront pas, celles remontant de Méditerranée seront bloquées par les Cévennes ou glisseront le long de l’axe du Mézenc au Pilat.

Les températures restent élevées pour la saison avec une légère tendance à la baisse , minimums entre 5 et 10° et maximum entre 10 et 15° dans les dépressions.

Le flux de sud persiste avec de très grandes variations de vitesse. Quand il est relativement calme, il permet la formation de couvercles de stratus bas et des brouillards dans les dépressions le matin avec des inversions de températures en particulier dans le val de Saône. Quand il forcit , à l’avant d’une perturbation qui n’arrive pas toujours, le vent nettoie le ciel avec des rafales parfois surprenantes et accentue la douceur des minimums.

Dimanche :

Prévision antérieure confirmée, vent du sud fort avec rafales irrégulières, maximums vers 15° dans les dépressions, les précipitations remontant de Méditerranée ne franchissent pas les Cévennes

Lundi :

Le vent de sud reste fort le matin puis faiblit

La seule perturbation susceptible d’apporter des précipitations pendant quelques heures passe en fin de nuit et dans la matinée. Ensuite le temps se rétablit avec des restes nuageux sur les versants nord.

Légère baisse des températures, environ 10° de minimum et moins de 15° de maximums dans les dépressions . naturellement niveaux encore plus bas sur les plateaux.

Mardi :

Pas de précipitations, celles remontant de méditerranée ne dépassent pas les Cévennes

Le vent calme du matin provoque le retour des brouillards et des couvercles de stratus bas avec inversions de températures et une baisse sensible des minimums par fort rayonnement nocturne. Cette situation touche les bassins et surtout le val de Saône

Le vent de sud forcit à nouveau dans la journée, nettoie le ciel et les maximums sont compris entre 10 et 15° dans les dépressions, plus bas dans le val de Saône.

Mercredi :

Les pluies remontant de Méditerranée sont plus fortes que la veille, mais elles devraient glisser sur l’axe du Mézenc au Pilat sans vraiment pénétrer sur nos départements, sauf leurs nuages

Les températures changent peu. Douces le matin, entre 10 et 15° de maximum

Moins de brouillards et stratus bas

Jeudi :

Pas de précipitations, celles remontant de méditerranées restent bloquées sur les Cévennes

Le vent du sud reprend de la vigueur avec des rafales irrégulières parfois surprenantes

Températures sans changements

Le travail de sape des perturbations contre les hautes pressions devient ensuite plus efficace, mais lentement !

Joyeux Noël

prévision du 17 au 20 décembre 2015 (42, 43, 63, 69) Même temps

Prévision du 17 au 20 décembre 2015

Les hautes pressions résistent sur l’Europe centrale au-delà des Alpes

Les températures restent élevées pour la saison et les précipitations nulles, la seule perturbation qui a réussi à s’infiltrer jusqu’à nous et à déposer des pluies l’a fait cette dernière nuit (mardi à mercredi) en avance sur son horaire annoncé

Les flux atmosphériques dominant viennent du sud. Quand ils sont faibles, le calme de l’air permet la formation de brouillards et de stratus bas qui se développent surtout sur le sillon du Rhône au nord du défilé de Vienne et de la Saône. Quand, sous la pression des dépressions océaniques, le vent de sud forcit, il nettoie le ciel !

les températures restent élevées pour la saison de l’ordre de 10° le matin et de 15° au moment du maximums dans les dépressions, mais elles sont aussi dépendantes de l’état du ciel décrit ci-dessus, en liaison avec le fort rayonnement quand le ciel est dégagé la nuit, les inversions de températures avec un temps plus beau en altitude que dans les dépressions où résistent les brouillards et stratus .

Mercredi :

Temps meilleurs que celui annoncé en raison de l’avance de la perturbation

La perturbation est déjà passée dans la nuit et seuls des nuages de traine restent surtout sur les versants nord , pas de Précipitations, maximums proches de 15° dans les dépressions

Jeudi :

Pas de précipitations, températures douces pour la saison, beau temps en altitude

La poussée anticyclonique provoque un air calme le matin, ce qui encourage la formation de brouillards et de couches de stratus bas avec des inversions de températures. Les maximums globalement en hausse de l’ordre de 18° dans les dépressions longeant la Loire et l’Allier seront bien plus bas sur l’axe du Rhône au nord du défilé de Vienne et surtout de la Saône en raison du maintien des stratus bas

Vendredi :

Toujours pas de précipitations et des températures élevées pour la saison

Le vent du sud s’étant un peu réveillé dans la nuit a gêné la formation de brouillards et stratus bas , ainsi que des inversions de températures

Il en résulte des températures de l’ordre de 10° le matin et de 15° au moment du maximum dans l’ensemble des dépressions

Samedi :

Pas de précipitations et toujours des températures élevées pour la saison, beau temps en altitude

Le retour dans la nuit précédente à des conditions de vent calme, les couches de stratus , les brouillards et les inversions de températures reprennent de l’importance le matin.

Le vent du sud revenant dans l’après-midi, il balaie le ciel et les maximums sont proches de 15° sur l’ensemble des dépressions

Dimanche :

Peu de changements

Pas de précipitations, toutefois des pluies remontent de Méditerranée, elles semblent buter sur les Cévennes et ne pas dépasser le Mézenc.

Le vent du sud assez fort gêne la formation de brouillards et de stratus bas le matin , le rayonnement nocturne fait baisser un peu les minimums (moins de 10° partout) les températures maximales restent aux mêmes niveau que la veille

Les hautes pressions donnent l’impression ensuite de résister encore quelques jours supplémentaires : à confirmer

Gérard Staron