Monthly Archives: novembre 2015

Prévision du 1er au 4 décembre 2015 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 1er au 4 décembre 2015 : beau temps en altitude ailleurs souvent gris!

Les hautes pressions confirment leur retour

Pas de précipitations, les perturbations sont rejetées le long des côtes de la Manche, elles n’apportent que des nuages et au pire de rares gouttes sur la bordure océanique et ses reliefs.

Notre région est un ilot de vent faible entre une France du nord où sévit celui d’ouest et la basse vallée du Rhône où le mistral fait des prolongations

Le beau temps touche surtout les régions d’altitude car cette situation est très favorable à la mise en place de brouillards ou de couvercles de grisailles dans les dépressions pendant la nuit. Si les Limagnes et les plaines le long de la Loire ont de vraies chances de les voir se disperser sous l’effet du soleil, c’est dans le couloir du Rhône et surtout de la Saône que ces stratus feront de la résistance toute la journée.

Les températures sont à nouveau élevées pour la saison mais avec de nombreuses inversions, pas de gelées sauf dans les trous à froid , et il fera souvent plus doux en altitude que dans les dépressions et le val de Saône est le plus concerné par la résistance de ces couvercles

Lundi :

Prévision antérieure confirmée

Pas de précipitations, la bordure de la perturbation qui passe ne laisse que des nuages. Le soleil est présent dans les bassins internes du Massif central le long de la Loire et de l’Allier

Le retour de la douceur est confirmé, Les températures dépassent 10° dans les dépressions sur tout celles citées ci-dessus.

Mardi :

Pas de précipitations, seuls les nuages d’une bordure de perturbation nous affectent, avec au pire quelques gouttes sur les marges des Combrailles au Roannais et leurs reliefs (Sancy , Haut Forez et Beaujolais, Monts de la Madeleine.

Les températures restent douces pour la saison, très peu de gelées sur les plateaux sauf dans les trous à froid , les maximums baissent un peu vers 10° dans les dépressions

Les brouillards et stratus augmentent leur présence matinale et tardent à se disperser dans les plaines de la Saône

Mercredi

Pas de précipitations

Beau temps en montagne et sur la plupart des plateaux, en dessous la journée risque d’être grise!

Avec le vent très faible, les conditions sont optimales pour la formation de brouillards et couches de grisailles recouvrant les dépressions. Le soleil a de fortes chances de disperser les couches des sillons de la Loire et de l’Allier, mais celles de l’axe Rhône Saône risquent de résister toute la journée

Avec les inversions, les températures sont sans dessus-dessous, pas de gelées et il fait souvent plus doux en altitude que dans les dépressions, les maximums dépendent de la possibilité du soleil à percer la couche de stratus, si c’est le cas ils dépassent 10°.

Jeudi :

Même temps la veille

Vendredi.

Un flux de sud qui forcit dans la journée, augmente les inversions de températures du matin entre les zones d’altitude léchées par le vent doux et les dépressions dans la grisaille froide mais ensuite il facilite la dispersion par le soleil du couvercle matinal dans les dépressions et provoque une hausse des maximums

Une perturbation océanique arrive, ses nuages seront visibles, elle a de réelles chances d’apporter quelques pluies sur les reliefs océaniques mais ces dernières ne se produiront pas avant la nuit suivante !

Le week-end tout en restant doux, pourrait être moins beau que la semaine ! à confirmer

prévision du 27 au 30 novembre 2015 : lente sortie de l’épisode hivernal !

Prévision du 27 au 30 novembre 2015

Nous sortons très lentement de l’épisode hivernal en cours. L’anticyclone des Açores progresse difficilement à partir de l’Atlantique et repousse peu à peu vers l’est les perturbations qui descendent des hautes latitudes

Les précipitations seront de plus en plus limitées aux reliefs et aux secteurs océaniques de la bordure des Combrailles au Roannais puis disparaissent. Le passage à la neige s’effectue à des altitudes de plus en plus hautes

Les températures remontent de façon irrégulière d’une journée à l’autre. Les gelées matinales quand elles se produisent sont le plus souvent limitées aux plateaux. Les maximums sont positifs avec une hausse à partir de dimanche

Le vent du nord, plus ou moins fort, avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône, reste l’élément le plus tenace sur le flanc oriental des hautes pressions

Jeudi :

Les précipitations sous forme de neige en montagnes au-dessus de 600 m se terminent à la mi –journée. Les bassins internes du Massif central (le Puy , Limagnes) sont à l’abri. Le manteau nival a été renforcé au-dessus de 800 m et a disparu en dessous. Les nuages restent abondants sur les versants face aux nord.

La journée est sans dégel sur les montagnes enneigées, les maximums dépassent 5° dans les dépressions.

Vendredi :

Première poussée des hautes pressions, pas de précipitations dans les dépressions, rares flocons résiduels sur les montagnes face au nord.

Les gelées matinales sont limitées aux plateaux et reliefs. Les températures maximales sont en légère baisse (de l’ordre de 5° dans les dépressions). La journée reste sans dégel sur les montagnes enneigées.

Le vent du nord faiblit

Samedi :

Une dernière perturbation s’infiltre à partir du nord-ouest , les précipitations affectent surtout les secteurs océaniques , la bordure des Combrailles au Roannais et les montagnes (Sancy, axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et axe du Mézenc au Pilat et aux haut Beaujolais). Le passage à la neige s’effectue vers 900 à 1000m.

Très peu de gelées matinales sauf sur les secteurs enneigés et dans les trous à froid, les températures maximales restent vers 5° dans les dépressions et les jours sans dégel sont limités aux montagnes enneigés

Le vent du nord forcit à nouveau

Dimanche :

Les dernières rares précipitations affectent les reliefs surtout ceux de l’angle nord-est au-delà de l’axe Mézenc- Haut Forez , avec passage à la neige au-dessus de 1000m

Les gelées reviennent sur l’ensemble des plateaux et les dépressions sont en situation limite avec le zéro ! Les maximums connaissent ensuite une nette hausse avec 10° et plus dans les dépressions et la fin des journées sans dégel en altitude.

Le vent du nord laisse partiellement la place à celui d’ouest sur la bordure des Combrailles au Roannais

Lundi :

Dans les hautes pressions, pas de précipitations sauf dernières gouttes sur les reliefs, peu de gelées sauf dans les trous à froid, les maximums restent au même niveau que la veille et le vent du nord reste très discret.

Nous sortons de ce premier épisode hivernal, mais les températures resteront de saison ! à confirmer !

Climat, pour quelques degrés de moins

Ce soir sur Arte :

Afin de limiter le réchauffement climatique et ainsi éviter le pire, l’humanité doit diminuer de moitié ses émissions de CO2 d’ici à 2050. Pour parvenir à ce résultat, l’économiste américain Jeffrey Sachs a conçu un ambitieux programme mondial surnommé DDPP. Le projet regroupe des experts scientifiques issus des quinze nations les plus émettrices de carbone et charge chacun de trouver comment son pays peut réduire ses émissions sans nuire à son développement. Ponctué d’éclairages de personnalités comme Nicolas Hulot, ce document suit le travail des experts du DDPP.

619781

Le Signal – Les sentinelles du climat

Ce soir sur France2 :

A l’occasion de la COP21, la conférence sur le climat qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre, Julian Bugier part à la rencontre des Français qui ont été exposés aux catastrophes naturelles, dont les anciens habitants de l’immeuble Le Signal, à Soulac, en Gironde. Le 29 janvier 2014, les résidants de ce bâtiment construit dans les années 1970 et menacé par l’océan Atlantique, ont dû plier bagages. Conscients qu’il devient urgent de vivre autrement, ils ont décidé de prendre en main les destinées de leur territoire, pour plus d’équilibre avec la nature, en s’investissant dans des associations ou en replantant des arbres.

 

Le signal

Prévision du 23 au 26 novembre 2015 : suite de l’épisode hivernal

Prévision du 23 au 26 novembre 2015 (42, 43, 63, 69)

L’épisode hivernal se poursuit en raison d’un air qui descend des hautes latitudes sur le flanc oriental de l’anticyclone des Açores

Le vent du nord avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral dans la vallée du Rhône, sévit pendant toute la période, seule sa vitesse varie selon les jours.

Les températures restent basses avec des gelées matinales souvent généralisées et des maximums à peine positifs quand les journées ne sont pas sans dégel en altitude

Après les derniers flocons de dimanche, la légère avancée des hautes pressions nous protège jusqu’à la prochaine perturbation qui apportera un redoux relatif

Dimanche :

Prévision antérieure confirmée , mauvais temps, derniers flocons, maximums proches de zéro et journée sans dégel en altitude, vent du nord fort

Lundi :

Pas de précipitations sauf flocons résiduels sur les montagnes

Les gelées matinales sont généralisées et fortes (inférieures à -5°) sur les plateaux

Les maximums sont proches de zéro partout et journée sans dégel en montagne

Le retour du soleil est gêné par l’accumulation de nuages sur les versants nord des montagnes

Le vent du nord continue en faiblissant un peu

Le manteau nival tombé pendant le week-end résiste sur les plateaux

Mardi :

Pas de précipitations, la nouvelle perturbation qui arrive par le nord-ouest apporte ses nuages mais ses précipitations ne nous atteignent pas avant la nuit.

Le vent du nord faiblit

Les gelées matinales sont généralisées et sévères sur les plateaux comme la veille

Les maximums en légère hausse sont positifs presque partout , et atteignent plus de 5° dans les dépressions, le manteau nival commence son recul en altitude.

Mercredi :

Mauvais temps, les précipitations commencées pendant la nuit se poursuivent pendant la journée sous un ciel plombé par les nuages. Cette perturbation apporte un léger redoux. La neige sur les plateaux commence dès la nuit précédente, puis ensuite les pluies prennent la suite dans les zones basses sauf au-dessus de 1000m où la neige continue.

Les températures sont en légère hausse , moins de gelées qui n’affectent que les plateaux du cœur du Massif central et les zones enneigées, les maximums sont positifs comme la veille.

Le vent du nord discret une grande partie de la journée revient en soirée

Jeudi

Dans la traine qui suit la perturbation, les précipitations se terminent avec les dernières averses sur les reliefs, les nuages restent accrochés aux versants septentrionaux, et le vent du nord forcit à nouveau.

Les températures baissent dans l’air froid qui suit les perturbations mais de façon moins accentuée qu’en début de semaine : les gelées n’affectent que les plateaux et les dépressions restent positives, les journées sans dégel se limitent aux plus hautes montagnes

Progressivement ensuite on sort de ce premier épisode hivernal ! à confirmer