Prévision du 1er au 4 novembre 2015 (42, 43, 63, 69) : temps d’automne

Nous restons sous l’influence de la bordure de l’anticyclone d’Europe centrale derrière les Alpes

IL apporte globalement un flux de sud parfois fort. Il peut approcher du seuil de la tempête quand une perturbation tente de repousser les hautes pressions des températures élevées.

Mais l’impression donnée par le temps va dépendre de l’extension dans les dépressions et de la résistance des brouillards matinaux, les régions d’altitude au-dessus dans le soleil auront le beau temps, les dépressions où les brouillards se dissipent vite relativement aussi (couloirs de l’Allier et de la Loire), mais le val de Saône où les stratus jouent toujours les prolongations sera à la traine.

Sauf une journée avec une pluie cévenole qui nous atteindra modérément, les perturbations remontant de Méditerranée pourront peu nous atteindre.

Samedi
Pas de précipitations
Beau temps ensoleillé, sauf le val de Saône qui garde plus longtemps les brouillards matinaux
Les maximums élevés pour la saison dépassent 20° dans les sillons de la Loire de l’Allier et du Rhône, mais le val de Saône reste à la traine

Dimanche :
Même temps que la veille, pas de précipitations, vent très faible de sud-sud-est, températures douces le matin et assez élevées dans la journée,
Ces dernières sont toutefois en légère baisse car les brouillards matinaux seront plus étendus dans les dépressions et auront une résistance plus forte que la veille en particulier dans le val de Saône ce qui retarde d’autant l’ensoleillement
Belle journée en altitude

Lundi :
Après un début de journée semblable à la veille, brouillards dans les dépressions surtout le val de Saône et minimums de saison, la tentative d’arrivée d’une perturbation méditerranéenne provoque un vent du sud de plus en plus fort au point qu’il est susceptible de provoquer des rafales proches du seuil de la tempête pendant la nuit suivante (90 à 100 km/h) . Ces vitesses seront bien plus fortes et dangereuses sur le seuil du Lauraguais, dans le midi Toulousain et la moitié méridionale du Massif central
Pas de précipitations car les fronts de la perturbation n’arrivent que le lendemain
Les températures maximales restent élevées pour la saison (vers 20°) surtout dans les couloirs de la Loire et de l’Allier

Mardi :
Journée pluvieuse
Un épisode cévenol balaie les régions méditerranéennes et en particulier l’Hérault et le Gard. Chez nous les cumuls de précipitations sont importants sur l’axe du Mézenc au Pilat, l’extension des pluies au-delà s’effectue selon un axe Velay Forez Roannais avec une intensité atténuée.
Comme celui de mercredi dernier, ce nouvel épisode ne semble pas très dangereux, mais la prudence s’impose toujours avec ce type de temps
Les minimums restent très doux, mais les maximums s’écroulent par manque de soleil

Mercredi :
Le temps se rétablit progressivement après les dernières pluies qui s’évacuent vers l’est. L’axe du Mézenc au Pilat reçoit les dernières gouttes le matin
Le temps se rétablit lentement avec des nuages qui jouent les prolongations
Les températures restent assez douces le matin mais les maximums repartent à la hausse, assez élevés pour la saison .
Nous restons encore quelque jours, le temps de l’été de la Saint Martin, en bordure occidentale de l’anticyclone continental russo-sibérien , il apporte déjà le froid à l’Europe , mais sur sa bordure, chez nous il entretient un flux de sud plus doux qui alterne avec les remontées de pluies méditerranéennes : à confirmer

CHRONIQUE DU MOIS DE SEPTEMBRE 2015 : UN MOIS FRAIS ET BIEN ARROSE

On observe quelques pluies le 1er septembre, puis des conditions anticycloniques règnent jusqu’au 11 :

le temps est généralement beau, le soleil généreux, en dehors de quelques nuages par moments et les températures agréables, dépassant en fin de période les 25° en plaine. Les 12 et 13, dirigé par une dépression centrée au sud-ouest des Iles britanniques, un flux de SW balaye la région, donnant des pluies assez copieuses :

33 mm à St-Lager et à Vaux, 34 à Lamure, Lancié et Odenas, 35 à Trades et St-Didier s/ Beaujeu, 36 à Monsols, Jullié, Claveisolles et St-Jean d’Ardières, 37 à Chiroubles, 38 à Vauxrenard et aux Sauvages, 39 à Blacé, St-Cyr-le-Châtoux et St-Georges-de-Reneins, 42 à Montmelas, 43 à Ternand, 46 à Denicé, 47 à Poule, 48 à St-Vérand, Sain-Bel et Tarare, 49 à Pommiers, 50 à Pont-Trambouze, 52 à Violay, 53 au Breuil, 55 à Villefranche, 56 à Anse, 57 à Bully, 61 à Thel et St-Germain s/l’Arbresle et 62 à Lucenay.

Le 15, le vent du sud se renforce et souffle en tempête dans la nuit et le lendemain (rafales de 123 km/h aux Sauvages, 121 à Lyon, 96 à Mâcon). Les pluies sont abondantes les 16 et 17 : 26 mm aux Sauvages, 27 à Violay, 29 à Bully, 31 à Sain-Bel, 34 au Breuil et Tarare, 35 à St-Germain, St-Vérand et Ternand, 37 à Lamure, 41 à Pommiers, 43 à Vaux, 46 à Villefranche et St-Cyr, 47 à Denicé, Anse, Claveisolles et Poule, 48 à Lucenay et Chazay, 50 à St-Didier et Trades, 52 à Chiroubles et Monsols, 53 à Pont-Trambouze, 54 à St-Lager, 55 à St-Georges, 59 à Blacé, 60 à Odenas, 61 à Vauxrenard, 62 à Montmelas, 64 à St-Jean d’Ardières, 66 à Jullié et 70 à Lancié.

Le temps s’améliore le 18 ; un flux de NW donne quelques faibles averses le 19. Des éclaircies se manifestent le 20 avant une journée splendide le 21.

Le 22, en bordure d’une faible perturbation d’W, le Beaujolais reçoit quelques mm (maximum de 9 mm aux Sauvages et 8 à Monsols).

Ensuite et jusqu’à la fin du mois, la région est sous l’influence de conditions anticycloniques, d’abord d’ouest, puis d’est à partir du 26 : le temps est sec et ensoleillé, mais les nuits fraîches : c’est le 29 (ou localement le 30) que l’on enregistre les minimums absolus du mois : 2,2° à Tarare, 2,5° à Lamure, 2,6° à Bully, 2,9° au mont-St-Rigaud, 3° à Monsols, 3,2° au Breuil, 3,4° à Violay et à la Tour Matagrin, 3,6° à Sain-Bel, 4° à Villefranche et St-Vérand, 4,1° aux Sauvages, 5,3° à Lucenay et Anse, 5,4° à St-Jean d’Ardières, 5,6° à St-Cyr-le-Châtoux et St-Etienne-la-Varenne, 6° à Pommiers , 7° à Chiroubles et 7,7° à Blacé.

BILAN DU MOIS

Les précipitations, comprises entre 79 mm aux Sauvages et 124 à Mâcon, sont supérieures aux normales (moyennes de la période 1981-2010), sauf à Lamure ; le rapport aux normales atteint 145 % à Villefranche et 144 % à Blacé et Lancié.

Les températures sont inférieures aux normales ; le déficit est de 0,6° à Bully, 0,7° à Lamure et 0,8° à Villefranche et Monsols. Les températures maximales du mois s’échelonnent de 27,9° à Anse à 20,2° au Mont-St-Rigaud (27,4° à Villefranche, 27° à Bully, 26,6° au Breuil, 25,6° à St-Cyr, 25,5° à Monsols, 24,6° à Montmelas, 23,7° aux Sauvages, 23,5° à Violay, 20,5° à la Tour Matagrin).

Avec 206 heures à Lyon et 196 à Mâcon, la durée d’ensoleillement est supérieure aux normales d’une dizaine d’heures.

CARTE PLUVIO BEAUJOLAIS Septembre 2015001

Prévision du 28 au 31 octobre 2015 : maintien d’une relative douceur après les pluies

Prévision du 28 au 31 octobre 2015 (42, 43, 63, 69)

La tentative d’arrivée d’une grosse pluie Cévenole sera très vite repoussée par le retour de l’anticyclone continental Russo-sibérien lié à l’air froid qui recouvre prématurément le continent pendant cet automne

Après un épisode pluvieux qui ne semble pas atteindre le niveau dangereux de celui du début du mois, on revient à un temps sans précipitations, mais pas sans humidité avec brouillards matinaux parfois résistants une grande partie de la journée surtout dans le val de Saône, et températures agréables dès que le soleil revient

Mardi :

La prévision antérieure est confirmée , les pluies tardent à arriver et seront surtout fortes à partir de la nuit

Températures douces par flux de sud fort

Mercredi :

Journée pluvieuse, les pluies méditerranéennes traversent la région et s’attardent sur l’axe du Mézenc au Pilat en deuxième partie de journée

Les cumuls sont importants mais ne paraissent pas atteindre des niveaux dangereux dans la région d’autant plus que les sols sont assez secs

Après des températures minimales assez douces le matin avec plus de 10° dans les dépressions, les maximums de la journée s’effondrent dans l’atmosphère pluvieuse privée de soleil (moins de 15° dans les dépressions)

Jeudi :

Les pluies se terminent dans la nuit et au plus tard au petit matin et un bref épisode de vent du nord s’installe à leur suite avec burle et mistral modérés.

Les températures minimales s’effondrent à leur tour avec le retour de la fraîcheur matinale sur les plateaux avec possibilité de petites gelées dans les trous à froid des plateaux du cœur du Massif central (Margeride Velay). Les maximums de la journée ne commencent une faible remontée que dans les LImagnes , le soleil tarde à revenir en raison de la forte nébulosité qui reste accumulée sur les contreforts montagneux face au nord

Vendredi :

Pas de précipitations dans les hautes pressions

Le flux d’est faible est dévié en sud par les reliefs

La grisaille revient le matin avec des inversions de températures, avec des difficultés à se dissiper surtout dans le val de Saône et une fraîcheur généralisée

Quand l’ensoleillement réussit à s’imposer, les températures remontent très vite avec des maximums qui atteignent de l’ordre de 20°.

Samedi :

Le même temps continue

Pas de précipitations mais risque de grisaille avec inversions de températures susceptible de résister une partie de la journée surtout en val de Saône.

Après des minimums assez uniformes (entre 5 et 10° quel que soit l’altitude) les maximums dépendent de la capacité du soleil à rétablir ses rayons (vers 20° quand c’est le cas dans les dépressions , si non bien plus bas )

Le même type de temps devrait prévaloir le lendemain dimanche , jour de la toussaint !

Gérard Staron

Prévision du 24 au 27 octobre 2015 (42, 43, 63, 69)

Prévision du 24 au 27 octobre 2015 (42, 43, 63, 69)

Le temps change progressivement avec le retrait des anticyclones qui se réfugient derrière les Alpes, face à la progression d’une dépression sur le proche Atlantique. L’influence continentale disparait

et s’annonce ainsi une grosse pluie méditerranéenne, qui ne nous atteindra pas avant quelques jours, car ce changement ne se fera pas sans préliminaires, ni hésitations !

Par ordre d’entrée en scène arrivent :

– La disparition du vent du nord qui provoque un nettoyage du ciel de sa grisaille persistante

– Les températures remontent en commençant par les maximums

– Le vent du sud forcit

– Et enfin les pluies remontant de Méditerranée arrivent chez nous et ne seront qu’à leurs débuts à la fin des 4 jours

Vendredi :

Journée de grisaille à l’exception des sommets des montagnes Mézenc, haut Forez, Margeride, monts volcaniques auvergnats

Fraicheur des températures maximales , 15° ou moins dans les dépressions

Samedi :

Pas de précipitations

Le ciel commence à se dégager surtout dans les vals d’Allier et de Loire, ceux du Rhône et de la Saône sont en retard et gardent encore beaucoup de grisaille

Après une fraicheur matinale un peu atténuée (pas de gelées, vers 10° dans les dépressions, moins sur les plateaux) les températures maximales augmentent notablement et franchissent 20° dans les couloirs de l’Allier et de la Loire, ceux du Rhône et surtout de la Saône sont encore en retrait

Fini le vent du nord

Dimanche :

Piqure de rappel anticyclonique, rechute du ciel encombré.

Pas de précipitations car la perturbation qui passe plus à l’est n’apporte que des nuages

Dernier petit coup de vent du nord surtout mistral en vallée du Rhône

Les températures minimales changent peu, par contre les maximums baissent à nouveau par manque de soleil aux alentours de 15° dans les dépressions

Lundi :

Le vent du sud entre en scène, il forcit et ses rafales peuvent atteindre de l’ordre de 80 Km /h dans les secteurs les plus exposés en soirée et dans la nuit suivante

Si les minimums restent aux mêmes niveaux que les jours précédents, les maximums remontent avec un petit coup de chaleur (plus de 20°) dans les couloirs de l’Allier , de la Loire et Rhône Saône

Pas encore de précipitations car les pluies cévenoles remontant de Méditerranée ne semblent pas encore en mesure d’atteindre notre région, peut-être le Mézenc ?

Mardi :

Le flux de sud continue

Les pluies Cévenoles remontant du sud touchent l’axe du Mézenc au Pilat et sont capables de s’infiltrer au-delà de façon atténuée surtout sur le Velay et le Forez. Le gros de l’épisode n’est cependant pas encore arrivé

Si la douceur matinale s’installe, les maximums baisse sous l’effet du manque de soleil mais restent assez élevés pour la saison.

Il faut surveiller l’épisode pluvieux cévenol de mercredi et jeudi qui devrait être d’une tout autre ampleur que le hors-d’œuvre de mardi : à confirmer

Gérard Staron

Prévision du 19 au 23 octobre 2015

Prévision du 19 au 23 octobre 2015

L’anticyclone des Açores vient à nouveau se positionner sur le proche Atlantique et notre région sur son flanc oriental, reçoit un flux de nord persistant attiré par une dépressions sur le golfe de Gènes

Le vent du nord sévit à nouveau avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Les températures restent basses avec des minimums toujours proches de la gelée sur les plateaux quand ils ne la subissent pas et des maximums qui montent au mieux vers 13 à 14° quand le soleil revient mais qui restent plus bas quand l’astre reste économe de ses rayons comme dans le val de Saône

Les perturbations passent plus à l’est, les précipitations sont rares et n’affectent de façon très faible que les secteurs océaniques sensibles aux influences septentrionales.

Les montagnes de l’est du Massif central du Mézenc au Pilat sont une barrière climatique sur laquelle s’accumulent les nuages en provenance du nord alors que le ciel s’éclaircit dès que l’air a franchi ces reliefs vers la vallée du Rhône

Lundi :

Pas de précipitations

les minimums sont légèrement positifs même sur les plateaux, ils sont les plus bas dans le val de Saône sensible à l’arrivée de l’air continental sous le voile de stratus

Un peu de soleil fait monter les maximums vers 13 à 14° dans les dépressions

Le vent du nord revient et commence à forcir

Mardi :

Pas de précipitations

Les gelées reviennent sur l’ensemble des plateaux, risque de brouillards matinaux dans les dépressions surtout le val de Saône.

Les maximums baissent, pas plus de 12 à 13° dans les dépressions et moins sur les plateaux

Le vent du nord forcit

Mercredi :

La bordure d’une perturbation qui passe plus à l’est apporte des nuages et quelques rares gouttes sur les montagnes du nord-est exposées aux influences océaniques ( haut Beaujolais, haut Forez, Monts de la Madeleine). les bassins et dépressions, sauf de la bordure nord (Roannais, Beaujolais), restent sans précipitations.

Les gelées reculent et sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central (Velay, Margeride) , les maximums baissent par manque de soleil (à peine 10° dans les dépressions)

Le vent du nord forcit, mistral vers 70 à 80 km/h .

Jeudi :

La bordure de la nouvelle perturbation a plus de chance d’apporter des nuages et surtout quelques petites précipitations en privilégiant les secteurs océaniques déjà cités

Températures sans changements par rapport à la veille, peu de gelées sauf sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay Margeride), maximums à peine plus éléves que la veille dans les dépressions (10 à 12°)

Le vent du nord reste fort

Vendredi :

Pas de précipitations, sauf restes d’humidité matinaux sur les reliefs océaniques le matin

Pas de gelées matinales sur les plateaux

Légère hausse des températures maximales

Le vent du nord faiblit

Ce mois d’octobre semble de plus en plus dans la continuité de septembre déjà très frais !